« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Up #47, l'animation Rp ☣️ AllôMairie? , l'animation Mairie ☣️ Fil Rouge Graphique & Rpgique ☣️ Instagram des personnages ☣️
Le Deal du moment : -46%
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
Voir le deal
32.19 €

Partagez
 

 Touristement vôtre [FE EMMA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


ϟ Elliot Sandman ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elliot Sandman

| Avatar : Pierre Niney *o*

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Try5

Tous les mots sont fins
quand la moustache est fine...


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Eu7xoqr

| Conte : Intrigue Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le fils de Hadès et Aphrodite

Meilleur duo Awards

| Cadavres : 1568


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Ven 24 Jan 2014 - 16:37

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Jennifer-as-Emma-Swan-in-1x01-of-Once-Upon-A-Time-jennifer-morrison-28960132-200-200 Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 388996iconpierre

    Emma était restée plutôt calme et pondérée par rapport à toute l'affaire. J'en fus le premier surpris. Quoi, un type disparaît dans les flammes juste sous ses yeux et elle se contente de sortir un mouchoir ? Quelque part, cette attention me toucha beaucoup, car même face à quelque chose qui la dépassait, elle pensait à ma peine. Mais d'un autre côté, je lui en voulus aussitôt de se comporter avec moi comme si j'étais un bébé. Pourtant, comme le Kleenex sortait de sa poche, qu'il avait certainement son parfum et que j'avais là une occasion en or d'avoir une partie d'elle avec moi (curieusement, cette tournure de phrase fait très morbide), je m'en saisis sans la regarder. Cependant, au lieu de me tamponner les yeux avec, je le pliai soigneusement et le rangeai dans ma veste en cuir. Puis j'inspirai à fond, plaquai mes mains sur mes paupières et essuyai prestement mes larmes avant de me tourner vers la jeune femme, un grand sourire plaqué sur mes lèvres.

    "Merci pour le mouchoir, maintenant quand je me sentirai seul, je n'aurais qu'à palper ma poche !"

    Ok, dit comme ça, ça sonnait vraiment très glauque. J'avais des circonstances atténuantes, je venais juste de rencontrer mon père et il m'avait ignoré ! Du point de vue d'Emma, elle pouvait tout aussi bien pensé que j'avais monté tout ce plan dans le seul but de paraître touchant. Non, il ne fallait pas exagérer. Personne ne pouvait monté un numéro aussi bluffant que le type disparaissant dans un rideau de flammes. Et étant donné la qualité de mes vêtements et de mon paquetage, elle devait se douter que je n'avais pas les moyens d'engager un magicien professionnel. Bref, pourquoi étais-je en train de réfléchir à tout ça ? Certainement pour éviter de penser à ce que je venais de vivre.

    "Comment vous pouvez dire que vous comprenez..." dis-je malgré moi dans un soupir. "Je ne veux pas paraître rustre ni rien. C'est très gentil de compatir à mon malheur, mais... franchement vous ne savez pas ce que sait. On ne peut réellement le ressentir qu'en l'ayant vécu. L'indifférence c'est... ce qu'il y a de pire. On peut détester quelqu'un, on peut vouloir se venger, mais ignorer une personne, c'est la chose la plus cruelle qui existe."

    Allez vas-y Elliot, déballe ce que tu as sur le coeur. C'est pas comme si Emma était psychiatre en plus d'être shérif de cette toute petite ville... Je laissai échapper un autre soupir et m'éloignai d'elle, les épaules basses, les mains dans les poches de mon blouson en cuir. Sans grand entrain, je me hissai sur un petit muret et la tête penchée, me mis à observer mes jambes se balancer dans le vide. J'avais tenté de sembler heureux, j'avais tenté de jouer la carte de l'humour, mais rien, absolument rien ne parviendrait à me faire oublier que j'avais fait des centaines de kilomètres pour rien.

    "Des centaines de kilomètres pour atterir dans le trou du cul du monde."
    achevai-je en maugréant.

    Je reniflai de dépit. Je restai ce qui me sembla une bonne minute à fixer mes chaussures, quand soudain je m'aperçus qu'Emma n'avait pas bougé.

    "Vous êtes toujours là ?" fis-je, sincèrement étonné. "Wouah, je crois quand même que je vous fais un petit peu d'effet, avouez-le !"

    Je lui décochai un clin d'oeil canaille, puis laissai échapper un petit rire, amusé par ma propre vanne. Aha, oui un type aussi sexy qu'un poussin venait de manquer de fondre en sanglots devant elle. Comme c'était excitant ! Mais d'un côté, il me restait un faible espoir. Après tout, elle n'avait aucune raison de rester. Si elle le faisait tout de même, c'est qu'elle commençait à s'attacher à moi, non ?

    Je lui lançai un regard à la dérobée, par-dessous la mèche folle qui me tombait un peu devant les yeux, mes grands yeux interrogateurs à l'affût de sa réponse.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝Heaven can wait we're only watching the skies❞
Hoping for the best, but expecting the worst. Are you gonna drop the bomb or not? Let us die young or let us live forever. I want to be forever young. Do you really want to live forever? Forever, and ever...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu


ϟ Emma Swan ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Emma Swan

| Avatar : Jennifer Morrison

| Conte : Once upon a time
| Dans le monde des contes, je suis : : la fille de Blanche et Charmant

| Cadavres : 1132


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Sam 25 Jan 2014 - 19:43

Elliot & Emma ♥





    Elle arqua un sourcille quand il se contenta de ranger le mouchoir dans sa poche et de s'essuyer les joues avec ses doigts,elle préféra ne pas comprendre pourquoi il n'avait pas utiliser le mouchoir mais sa non-question (oui c'est une expression) eut une réponse quand même,il le gardait pour quand il se sentirait seul,sa faisait très psychopathe qui vous coupe une mèche de cheveux pour la renifler un soir d'hiver quand il se sent seul ,elle avait presque envie de récupérer le mouchoir mais elle se dit que sa ne serait pas très sympa donc elle se contenta d'hausser les épaules.

    Bien sur qu'elle avait des questions par rapport au type qui venait de disparaitre dans un rideau de flamme et en même temps elle avait bien confronter un dragon et sa mère était Blanche Neige,question trucs étrange ,la jeune femme était remplis presque a rabort.Elle poussa un soupire quand il reprit la parole,ce n'était pas le genre de conversation qu'elle avait envie d'avoir en plein milieu de la ville.

    "Pour être honnête ce n'est pas comme si vous connaissiez ma vie,alors avant de dire quoi que se soit penser a se petit détail.Elle essaya de dire cela sur un ton calme,non elle ne voulait vraiment pas avoir cette conversation."J'ai été abandonner le jour de ma naissance par mes parents ,puis un peut plus tard par mes parent adoptif quand j’avais trois ans,mes vrai parent ne son jamais venue me voir,je pensait qu'ils ne voulaient pas de moi et que c'était pour cela qu'ils m'avaient abandonner au bord d'une route."Expliqua-t-elle."Donc oui je connais un tas de chose sur l'abandonnement et l’indifférence.

    Elle avait maintenant envie de s'en aller ,elle avait balancer quelque chose sur sa vie a un étranger et sa ne la mettait pas a l'aise du tout,elle secoua la tête quand elle le vit s'éloigner pour allez s’assoir sur un muret.Elle le suivit distraitement et se colla a un poteau de lampadaire.

    Emma roula des yeux quand il dit qu'il devait lui faire de l'effet,il avait quoi ? 18 ans ?."Vous croyez que je reste avec vous parce que vous me faite de l'effet ? Vous êtes mignon oui mais on ne se connait pas...et puis je suis plus du genre a consoler les gens que de les laisser fondre en larmes."



ϟ Elliot Sandman ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elliot Sandman

| Avatar : Pierre Niney *o*

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Try5

Tous les mots sont fins
quand la moustache est fine...


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Eu7xoqr

| Conte : Intrigue Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le fils de Hadès et Aphrodite

Meilleur duo Awards

| Cadavres : 1568


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Sam 25 Jan 2014 - 22:09

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Jennifer-as-Emma-Swan-in-1x01-of-Once-Upon-A-Time-jennifer-morrison-28960132-200-200 Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 388996iconpierre

    J'étais sous le choc, à la fois des révélations qu'elle venait de me faire et de la sensation bizarre que j'avais en moi. C'était comme si j'avais mal digéré mon dernier repas. Plutôt étrange que mon estomac proteste maintenant, surtout que je n'avais rien mangé depuis un bon moment... Je buvais ses paroles, la dévorant des yeux. Elle parlait avec une telle éloquence ! J'avais l'impression d'être un chimpanzé analphabète à côté d'elle. Une fièvre étrange montait dans ma tête, mais je l'ignorai tandis que je l'écoutais.

    Wouaho, elle est en train de se confier à moi ! Je suis sur la bonne voie, tu gères, mec !

    "On est pareil, alors." dis-je avec un sourire navré. "On ne m'a pas abandonné au bord d'une route, mais l'indifférence de mon père est... évidente..."

    Je tentais de paraître détaché à propos de toute l'affaire mais cela devint bientôt trop difficile. Ma tête était devenue brûlante, mes oreilles bourdonnaient comme si je couvais une bonne grippe. De plus, ce n'était pas évident de faire baisser la fièvre alors que les paroles d'Emma clignotaient dans mon cerveau en ébullition comme une enseigne au néon : "Vous êtes mignon, oui mais... Vous êtes mignon, oui mais... Vous êtes mignon, oui mais...". Il existait un "mais" indéniable, cependant étant donné ce qui suivait, je n'étais pas vraiment inquiet. "Oui mais on ne se connaît pas." Eh bien, dans ce cas, faisons plus ample connaissance ! J'étais prêt à tout pour rester dans l'ombre de sa lumière rien qu'un instant de plus...

    "On pourrait..." commençai-je d'un ton saccadé. "On pourrait... vous ne trouvez pas qu'il fait chaud ?"

    Je portai une main à mon blouson afin de le dézipper puis je déboutonnai quelques boutons de ma chemise. J'avais l'impression de suffoquer, comme si une fournaise venait d'élire domicile dans mes entrailles. Ok, cette fille me faisait de l'effet, mais là j'étais un volcan ! C'était Pompéi dans ma tête !

    Je laissai échapper un soupir puis portai une main à mon front moite. Je la retirai aussitôt en poussant un grognement douloureux, puis je fixai ma paume, avant de dévisager Emma. J'avais l'impression de m'être brûlé ! La jeune femme me renvoya un regard indécis, ce dont je ne pouvais lui en vouloir car elle ignorait ce qui se passait. Moi-même je ne comprenais pas grand-chose...

    La chaleur devenait insupportable. Elle cuisait mes neurones aussi sûrement qu'une plaque de cuisson Ikea. Les yeux révulsés, je me sentis tomber en avant. Mon corps tout entier me semblait aussi mou et brûlant qu'un marshmallow. Quelqu'un me retint de justesse avant que je ne rencontre le sol. Je supposai qu'il s'agissait d'Emma car je ne voyais plus grand-chose.

    "Là, vous le faites vraiment exprès..." fis-je d'un ton pâteux. "Vous coller à moi comme ça..."

    Et soudain, des flammes jaillirent, me propulsant en arrière. Mon dos heurta le sol mais je ne ressentis aucune douleur, trop éberlué de constater que le feu s'échappait de chacun de mes doigts.

    "AAAAH JE CRAME !"

    Je secouai les mains en l'air dans l'espoir de stopper l'incendie, mais les flammes semblaient au contraire gagner en intensité. Quelques braises tombèrent sur ma chemise qui commença à brûler. Et là, réflexe particulièrement stupide : je tapai dessus pour l'éteindre. Le feu se propagea à vitesse grand V, dévorant tous mes vêtements. Je hurlai, plus de démence que de douleur, tournoyant sur moi-même. Je ne savais pas où était Emma mais j'espérais qu'elle était saine et sauve.

    Puis subitement, les flammes s'éteignirent. Je restai planté debout au milieu de la rue, médusé, les cheveux roussis et dressés sur ma tête. J'observai mes mains qui n'avaient gardé aucune séquelle, levai les yeux et adressai un sourire ahuri à Emma. Dieu merci, elle n'avait rien. Soulagé, je baissai les yeux, et je m'aperçus alors d'un détail troublant qui fit totalement passer la fièvre.

    "Oh, purée !"

    Je plaquai aussitôt les mains sur un endroit stratégique totalement à découvert mais les enlevai aussitôt, car mes paumes étaient toujours brûlantes et ça faisait plutôt mal, surtout là.

    "AH ! CHAUD DEVANT ! CHAUD DEVANT !"
    m'écriai-je tandis que je courais me cacher derrière un lampadaire.

    Le point positif, c'est qu'Emma était encore en vie. Moi aussi j'étais toujours vivant. Le point vraiment, vraiment très négatif, c'est que j'étais nu comme un ver au milieu de la rue, qu'il faisait pas loin des zéro degrés dehors et que le reste de mes vêtements terminait de se consumer à quelques mètres de moi.


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 1375884928 Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 1375884928 Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 1375884928

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝Heaven can wait we're only watching the skies❞
Hoping for the best, but expecting the worst. Are you gonna drop the bomb or not? Let us die young or let us live forever. I want to be forever young. Do you really want to live forever? Forever, and ever...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu


ϟ Emma Swan ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Emma Swan

| Avatar : Jennifer Morrison

| Conte : Once upon a time
| Dans le monde des contes, je suis : : la fille de Blanche et Charmant

| Cadavres : 1132


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Dim 26 Jan 2014 - 18:09

Elliot & Emma ♥



    Tout se mit rapidement a partir en cacahuète quand elle remarqua la chaleur que dégageait Elliot,c'était normal mais elle avait l'impression d'être a coter d'un four.Il y avait un problème,elle en était sur et sa devait être en rapport avec le père qui avait disparue dans un rideau de flamme,elle se demandait si il allait faire la même chose lui aussi .

    Après un petit moment elle remarqua qu'il allait tomber par terre,elle se bougea très vite et l’empêcha d'allez embrasser le sol,il était brûlant voir même presque en feu,il finit par tomber en arrière et la jeune femme trop choqué se contenta de rester bouche bée près de lui ,il y avait des flammes qui sortait de ses doigts ,sa ne devait pas faire du bien.

    Le reste se passa très vite il prit carrément feu puis tout s'éteignis et il était maintenant tout nu dans la rue,heureusement pour lui il n'y avait pas grand monde a l'extérieur sinon sa ferait jaser.La blondinette se passa une main dans les cheveux puis regarda dérrière elle ,Ruby venait de lui ammener un drap elle le prit puis se dirigea vers Elliot toujours cacher dérrière son lampadaire.

    "Tenez."

    Lui dit elle avant de se tourner pour lui laisser un peut d'intimité,elle regarda l'heure sur sa montre puis se dit qu'elle avait encore plusieurs heure avant que ses parents ou Henry ne rentre,ce n'était pas du tout se qu'elle avait prévue aujourd'hui ,de s'occuper d'un type qui pouvait se tourner en Johnny Storm après sa visite dans l'espace.

    "Je vais vous emmener chez moi,la bas il y aura des vêtement pour vous."Elle irait emprunter des vêtements a David."Et je ferais a manger,parce qu'après tout c'était cela qu'on était venue faire."

    Elle le regarda puis se mit a marcher en direction de sa maison.





ϟ Elliot Sandman ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elliot Sandman

| Avatar : Pierre Niney *o*

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Try5

Tous les mots sont fins
quand la moustache est fine...


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Eu7xoqr

| Conte : Intrigue Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le fils de Hadès et Aphrodite

Meilleur duo Awards

| Cadavres : 1568


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Dim 26 Jan 2014 - 22:48

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 168484iconmadpierre Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 321329iconemma
    Que venait-il de m'arriver ? Je grelottais, très mal caché derrière mon réverbère. Ma peau était couverte de suie par endroits, mes cheveux étaient à l'iroquoise. En gros, je devais avoir l'allure générale d'un épouvantail qu'on aurait détroussé. Il ne me restait plus qu'à trouver un champ de maïs et à me planter en plein milieu... Que s'était-il passé ? Comment avais-je pu faire une combustion spontanée et être encore en vie ? Quelque chose clochait, c'était plus qu'évident désormais. Si j'avais su ce qui m'attendait, jamais je ne serais venu à Storybrooke.

    Je croisai le regard d'Emma à la dérobée, déglutis avec peine et entrouvris la bouche pour exhaler un peu d'air. A la place, un léger panache de fumée grise s'échappa de mes lèvres. Je me collai presque contre le réverbère glacé. Tant pis, j'avais encore plus froid, mais de cette façon, la jeune femme me verrait le moins possible. Vraiment, je ne serais jamais venu à Storybrooke, même en connaissance de cause ? Non, j'étais bien trop tête brûlée pour ne pas me jeter dans une aventure. D'ailleurs, je l'étais davantage que je ne le pensais, tête brûlée...

    "Euh... j'aimerais que cet incident reste entre nous, si possible..." murmurai-je sans même savoir si Emma m'avait entendu.

    Peine perdue. Quelques instants plus tard, la serveuse de chez Granny's sortit avec une couverture en mains qu'elle tendit à Emma avant de rentrer dans le dinner sans demander d'explications. Euh... késakô ? Les gens de ce bled étaient vraiment bizarres. La serveuse en mini-jupe avait certainement vu mes exploits flamboyants et elle se contentait d'amener de quoi me vêtir. Et Emma... Elle aussi semblait particulièrement calme. Je venais de me changer en torche humaine et les habitants le prenaient tous très bien ! J'avais été envoyé dans un scénario de la Quatrième Dimension, ou quoi ?

    Cependant, j'étais bien trop heureux de sentir le contact de la couverture sur mes épaules pour demander des détails. Tout en marmonnant un "Merci", je me recouvris rapidement de la tête aux pieds, un air de gratitude et de soulagement se peignant sur mes traits. Puis je la dévisageai d'un oeil ahuri quand j'entendis ses paroles.

    "Chez vous ? D'accord ! Je... Je vous suis !"

    En plus, elle allait cuisiner ! C'était beaucoup trop d'un coup. Je ne me sentais pas encore très bien à cause de ma combustion involontaire, mais là elle venait de m'achever ! Pourtant je la suivis d'un pas hardi, me prenant les pieds plus d'une fois dans la couverture. Les rares personnes que nous croisâmes nous lancèrent des regards surpris et intrigués, auxquels je répondis par un sourire indécis. Un type recouvert d'une couverture et escorté par le shérif, on ne voyait pas cela tous les jours !

    "Vous avez l'air de prendre tout ça plutôt bien." lâchai-je brusquement, n'en pouvant plus de son silence. "Je me suis transformé en barbecue et j'ai l'impression que ça vous laisse de marbre... A mon avis, vous avez vécu des trucs vraiment étonnants pour trouver ça normal."

    Elle avait du cran, je ne remettais nullement ça en question. Mais justement, il me fallait des explications. Peut-être savait-elle quelque chose par rapport à tout ceci ? Peut-être avait-elle vu des gens s'enflammer sans raison, comme moi ?

    Non Elliot, tu délires. Même à Las Vegas il ne se passe pas des trucs aussi dingues. Mais d'un côté, les gens à Las Vegas ne sont pas aussi étranges que les habitants de Storybrooke...

    Nous finîmes par arriver chez elle. Elle s'engagea dans l'escalier et je la suivis. Arrivés sur le palier, elle ouvrit une porte qui dévoila un loft des plus accueillants, à l'aspect vieillot et chaleureux. Machinalement, j'essuyai mes pieds nus sur le paillasson, puis entrai dans la pièce principale, serrant étroitement la couverture contre moi.

    Brusquement, je me souvins de ce qu'elle m'avait dit dans la rue. Les mots franchirent mes lèvres avant même que je puisse m'en empêcher :

    "Vous avez des vêtements d'homme chez vous ? J'aurais dû m'en douter."

    Je me mordis les lèvres avant de lui adresser un sourire contrit, me balançant d'avant en arrière sur mes talons d'un air embêté. Dans la lumière, je remarquai que ma couverture était rouge vif. Ainsi drapé, je devais ressembler à un cardinal un peu chelou. Pourquoi je pensais à ça à cet instant précis, pourquoi ? Mon cerveau avait dû cramé un peu trop dans toute cette histoire. Subitement, je m'aperçus de ma maladresse.

    "Je ne veux pas dire par là que vous êtes une fille facile et que vous gardez des reliques de vos conquêtes !"
    m'écriai-je en m'avançant vers elle, les yeux écarquillés. "Non, vous n'êtes pas comme ça, vous avez l'air très solitaire. Ce sont les vêtements de votre mari... votre ex-mari ?" hasardai-je avec un regard en coin. "Je comprends, vous les gardez car vous n'arrivez pas encore à vous en séparer. Les divorces, c'est dur. Je ne sais pas ce que c'est, je ne me suis jamais marié, mais mon ex-copine sortait d'un divorce. Et d'ailleurs, c'est sûrement pour ça qu'elle n'était qu'une gamine dans sa tête, même si elle avait trente-huit ans..."

    Arrête de lui raconter ta vie, c'est d'un ennui !

    Je m'éclaircis la gorge et préférai me taire. Il s'écoula quelques secondes pendant lesquelles je m'approchai du comptoir. Là, je me saisis d'un paquet de pop-corn tout plat, à passer au micro-ondes et je le retournai comme si je m'apprêtais à lire la liste des ingrédients. Puis soudain, n'y tentant plus, je regardai de nouveau Emma et lui proposai avec toute ma hardiesse et ma stupidité :

    "Je peux vous aider à jeter les fringues de votre ex. Franchement, ça me ferait plaisir. De vous aider. De toutes façons je n'ai rien de particulier à f..."

    Tandis que je parlais, je sentis le paquet de pop-corn s'échauffer dans mes mains. Eberlué, je le vis gonfler, et gonfler encore, avant d'éclater dans un bruit sec. Des centaines de petits pop-corns explosèrent entre nous et une quantité phénoménale tomba dans mes cheveux calcinés. Je laissai échapper un rire un peu nerveux avant de poser le paquet explosé sur le comptoir, comme si de rien n'était.

    "Bon, on a du pop-corn au menu de ce soir, c'est déjà pas si mal !"
    fis-je en tentant de rassembler les quelques maïs soufflés qui jonchaient le comptoir.

    Je me mettais à chauffer dès que je pensais à des choses très agréables. J'avais comme l'intuition que les jours à venir allaient être très, très éprouvants...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝Heaven can wait we're only watching the skies❞
Hoping for the best, but expecting the worst. Are you gonna drop the bomb or not? Let us die young or let us live forever. I want to be forever young. Do you really want to live forever? Forever, and ever...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu


ϟ Emma Swan ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Emma Swan

| Avatar : Jennifer Morrison

| Conte : Once upon a time
| Dans le monde des contes, je suis : : la fille de Blanche et Charmant

| Cadavres : 1132


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Jeu 30 Jan 2014 - 17:56

Elliot & Emma ♥





    Donc il avait accepter de la suivre,tant mieux elle ne voulais pas d'un nouveau type en ville qui se balade en ville,il pourrait perturber les enfants,tout en marchant elle pouvait voir les regards intrigués que les habitants de Storybrook lui lançait,ils se demandait bien pourquoi un type avec un drap suivait le shérif,peut être qu'il avait été arrêter pour indécence en publique mais il ne portait pas de menotte donc sa ne pouvait pas être cela.

    "J'ai combattue un dragon sous la tour de l'horloge donc un type qui peut disparaitre dans les flammes ...on peut dire que sa ne me fait pas vraiment réagir même si je doit dire que sa rajoute plus de bizarre dans ma vie."

    Elle avait dit tout cela tout en montant les escaliers qui menait a l'appartement,une fois arrivée elle sortie la clé de sa poche et ouvrit la porte,elle attendit qu'il soit rentrer avant de fermer celle ci.Elle retira sa veste en cuir rouge puis fit de même avec ses chaussures pour se diriger vers la pièce qui servait de chambre avec ses parents.Elle l'entendit lui parler mais pour le moment ne répondit pas se contentant de récupérer des habits propres.

    La blondinette revint dans le salon et déposa les vêtements sur le comptoir de la cuisine puis alla se servir un verre d'eau,elle avait tellement soif qu'elle buvait l'eau d'une traite sans même prendre le temps de respirer.

    "Non je n'ai pas de mari ou d'ex maris ou encore moins de copain ou de fiancé ...les vêtements sont a David le mari de Mary Margaret ...enfin ...les habits de mon père...oui je vit avec eux a mon age ...mais croyez moi c'est beaucoup plus compliqué que cela."

    C'était l'un des sujets qu'elle n'aimait pas vraiment aborder ,spécialement avec des inconnus même si ils étaient a poils dans leur salon et leur père pouvait disparaitre dans un jet de flamme.Elle fit de la place sur la table de la cuisine qui était occuper par certain comics qui appartenait a Henry,elle les rangea dans une pile puis alla les mettre sur la table basse.Elle fut interrompue dans ses pensée quand elle entendit des petits bruit d'explosion,elle se tourna et vit plein de popcorns par terre.Elle roula des yeux mais sourit un petit peut.

    "Sa fera le dessert....je vais m'occuper du reste,essayer de ne pas mettre feu au comptoir ou au vêtement quand vous vous changerez ,cela ne plairait pas a David."

    Même si elle était sur que sa serait le contraire,son père était du genre charmant,après tout c'était son vrai nom.







ϟ Elliot Sandman ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elliot Sandman

| Avatar : Pierre Niney *o*

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Try5

Tous les mots sont fins
quand la moustache est fine...


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 Eu7xoqr

| Conte : Intrigue Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le fils de Hadès et Aphrodite

Meilleur duo Awards

| Cadavres : 1568


Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________ Ven 31 Jan 2014 - 13:29

Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 168484iconmadpierre Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 321329iconemma
    J'avais fait ce que j'avais pu avec les pop-corns. J'en avais fait un petit tas sur le comptoir. J'essayais de remettre mes idées en place, ce qui était loin d'être facile au vu des récents évènements. Elle avait affronté un dragon... parlait-elle au sens propre ou au figuré ? C'était sûr, il se passait vraiment de drôles de trucs dans le coin. Mais d'un côté, cela expliquait qu'elle paraisse aussi aussi détachée par rapport à ma récente combustion. Une fille qui combattait des dragons n'avait pas peur du feu.

    Par contre, je ne compris pas très bien son explication par rapport à ses parents. Etait-elle une fille à papa ? C'était assez étrange d'habiter à trois dans un loft. Mais bon, peut-être avait-elle eu des soucis financiers. Je n'avais pas très envie de le savoir. C'était plutôt délicat de parler de ce genre de choses. Je pensai tout de même que c'était étrange d'appeler ses parents par leurs prénoms, mais bon, tout dépendait de l'éducation. ça faisait très guindé mais je n'allais pas épiloguer là-dessus. Subitement, quelque chose s'imposa à mon esprit, et je demandai sans réfléchir :

    "Mais alors, vous avez retrouvé vos parents ! C'est super, ça ! Au moins l'un de nous d'eux a eu de la chance !"

    J'étais vraiment content pour elle. Tout compte fait, c'était logique qu'elle habite chez eux. Si mon père s'était montré plus chaleureux, je n'aurais pas été contre de partager un appartement avec lui, histoire de rattraper le temps perdu. Cette brusque pensée me fit l'effet d'une douche froide, mais je préférai ne pas me laisser démoraliser.

    Emma attrapa quelques comics qui traînaient sur la table de la cuisine pour les ranger avec une sorte d'empressement qui me désarçonna. Elle avait l'air mal à l'aise, comme si elle était gênée d'avoir ce genre de lectures. J'en restai bluffé. Elle n'en était que plus canon à mes yeux. Une fille comme elle qui lisait Spiderman et les X-Men, c'était presque inespéré ! Je faillis lui dire mais me contrôlai à temps, je ne voulais pas paraître idiot non plus. J'avais déjà gonflé les pop-corn, inutile de la gonfler en bonus.

    "Je... je vais m'habiller." dis-je en resserrant mon emprise sur la couverture qui me recouvrait, tandis que de l'autre main, j'attrapai maladroitement la pile de vêtements qu'elle venait de m'apporter.

    Je regardai de tous côtés, serrant les vêtements contre moi, à la recherche d'un coin isolé où me changer. A mesure que je bougeais, je sentais la couverture glisser lentement de mes épaules. Finalement, je me précipitai à l'endroit où se trouvait le lit, au moment précis où la couverture tombait au sol. Je me cachai entre le mur et l'armoire et entrepris d'enfiler le pantalon.

    "Votre père a une sacrée carrure !"
    fis-je remarquer tout en m'habillant.

    C'était un euphémisme. Il devait être un bûcheron ou quelque chose du genre. Je me sentais légèrement diminué dans ces vêtements trop larges, et surtout, je devais avoir l'air ridicule. Fort heureusement, Emma avait prévu que le pantalon serait trop grand car elle avait posé une ceinture sur le lit, à tout hasard. Avec une expression ravie, même soulagée, je la passai dans les attaches de mon jean et la serrai au maximum. J'étais aussi fin qu'un haricot vert, ça me sautait vraiment aux yeux maintenant que j'étais dans les vêtements d'un autre.

    Je retournai dans le coin cuisine, boutonnant ma chemise à carreaux. Une drôle d'odeur me piqua les yeux, je plissai le nez. La jeune femme s'activait devant la cuisinière. De toute évidence, elle s'appliquait à carboniser des poissons panés dans une poele à frire.

    "Je croyais que c'était moi qui faisais tout cramer. Vous essayez de me copier ?"

    Je la regardai d'un air amusé à travers le rideau de fumée noire qui s'échappait de la poele. ça sentait horriblement mauvais. Sans penser à mal, je me dirigeai vers le congélateur, l'ouvris, attrapai la boite de poisson panés et retournai à côté d'Emma.

    "Je ne sais pas si ça va marcher. Au pire, on commandera une pizza. J'ai vu une pizzeria qui m'avait l'air sympa, la Bella Notte ou un truc du genre."

    Je serrai la boîte de poissons panés entre mes mains brûlantes, les yeux rivés dessus comme si j'essayais de l'enflammer du regard façon Superman. J'en faisais peut-être un peu trop. Mais après tout, ça avait bien fonctionné avec le pop corn... Quelques secondes plus tard, j'entendis crépiter les poissons panés, comme s'ils s'agitaient sur une poele à frire et non dans une boîte en carton. C'était magique, ce truc ! Je lançai un regard émerveillé à Emma avant de me ruer vers la table et de faire glisser les poissons dans une assiette, juste avant que la boîte en carton ne tombe en cendres.

    "A table !" claironnai-je.

    J'étais si survolté que j'attrapai le dossier d'une chaise en métal afin de la tourner vers moi et de m'asseoir, mais ma main était tellement en surchauffe que le métal fondit au contact de mes doigts. Une seconde plus tard, la chaise se gondola et s'affaissa sur elle-même. Je la jaugeai avec une moue mi-ennuyée, mi-sceptique.

    "Bon, il n'y a pas que des avantages... Au pire je pourrais créer des oeuvres d'art. Voici 'chaise fondue numéro un'. Je vais attendre un peu avant de faire la numéro deux."

    Je lançai un sourire contrit à Emma puis m'assis sur une chaise en bois en évitant méthodiquement de la toucher avec mes doigts. J'espérais juste que mes fesses n'allaient pas entrer en surchauffe, sinon ça deviendrait bien trop compliqué...

    J'avais besoin d'être refroidi. Je pris un verre d'eau qui traînait là -peut-être était-ce même celui d'Emma- le portai à mes lèvres mais la chaleur de mes mains le fit exploser. Je fermai les yeux, puis les rouvris, hébété. Ok, là c'était vraiment un problème. Faussement tranquille, je chassai les éclats de verre de ma chemise et de mon pantalon, sentant des petites coupures contre mes doigts en feu.

    "Bon, tout compte fait je vais vous regarder boire et manger." dis-je en croisant les bras, l'inquiétude faisant trembler ma voix.

    Qu'allais-je faire si je ne pouvais plus me nourrir ? Je n'allais tout de même pas manger la tête dans l'assiette, comme les animaux ? Au pire, je préférais encore mourir de faim. Je fixai les poissons panés d'un oeil larmoyant, tandis que mon ventre vide protestait.

    Quelques secondes s'écoulèrent puis je me levai brusquement, faisant grincer ma chaise. J'ouvris la bouche, la refermai, l'ouvris à nouveau, et comme je devais juste ressembler à une carpe, je déclarai d'un ton précipité :

    "Je ferais mieux d'y aller. Il est tard..."

    J'avisai une horloge non loin, sur le mur. Hum... vingt et une heures dix. Mouais, piètre excuse. Mais j'estimai que j'avais abusé suffisamment du temps d'Emma. Elle s'était montré très gentille, je ne pouvais pas lui demander plus.

    "Merci pour les vêtements." dis-je avec un sourire reconnaissant. "Je vous les rendrais la prochaine fois qu'on se verra. De toutes façons, je sais où vous habitez !"

    Et voilà, ainsi j'insistai sur le fait que l'on serait forcé de se revoir. Je jetai un coup d'oeil aux poissons panés qui refroidissaient dans l'assiette, puis juste avant de me diriger vers la porte, j'ajoutai :

    "Régalez-vous. A bientôt, Emma."

    Sur un dernier sourire, j'abaissai la poignée de la porte, la lâchai avant de la faire fondre et sortit sur le palier. Je descendis l'escalier quatre à quatre, le cerveau en ébullition. Trop de choses s'étaient passées la même soirée. Il me faudrait plusieurs jours afin de m'en remettre !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝Heaven can wait we're only watching the skies❞
Hoping for the best, but expecting the worst. Are you gonna drop the bomb or not? Let us die young or let us live forever. I want to be forever young. Do you really want to live forever? Forever, and ever...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Touristement vôtre [FE EMMA] - Page 2 _



________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Touristement vôtre [FE EMMA]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Poste de Police