Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Goodbye San Francisco Welcome Storybrooke [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Diane Moon


« On flotte tous en bas ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Claire Holt & Kate Winslet + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10742
✯ Les étoiles : 18294




Actuellement dans : « On flotte tous en bas ! »


________________________________________ Mer 27 Aoû 2014 - 23:09

Partir vers de nouveaux horizons


A nouveau, comme bien souvent, je réveillais après avoir fait ce que les mortels appellent un « cauchemar » ce n'était pas un cauchemar, je ne fais pas de cauchemar, mes craintes ne sont pas les mêmes que les leurs. Non, c'était des souvenirs, des souvenirs qui affluaient régulièrement et dont, je ne pouvais pas me débarrasser aussi facilement. Cinq millions d'années d’existence, un corps quasi immortel, ça en faisait des mauvais souvenirs.
Je mis ma tête entre mes mains, sentant le sang battre mes tempes. Après, un rapide coup d'oeil au cadran du réveil électronique posé sur ma table de chevet, je pus ainsi remarquer qu'il était pratiquement sept heures du matin. Mon école n'ouvrait pas avant neuf heures, et généralement je ne me réveillais jamais avant huit heures. Enfin, je n'avais plus sommeil à présent, cela ne servirait à rien. D'un geste sec je retirais la couverture, et me mis en position assise, laissant mes pieds entrer en contact avec le sol froid, puis me levais. S'il y a bien une chose que je me devais de reconnaître, c'est que les dosettes de café, inventées par les mortels étaient vraiment une excellente idée. Je pense que l'on pouvait dire que le café était ma drogue, je carburais à ça depuis que j'avais dirons nous une existence « normale ». J'en profitais pour me faire mon petit déjeuner tout en regardant les informations que j'avais collecté pour mon « travail » L'école de tir à l'arc, n'était qu'une « couverture », bien que cela permette de payer les factures et d'avoir un duplex relativement confortable. Non, mon vrai travail, c'était de traquer toute créature susceptible, de pouvoir nuire aux dieux. J'étais sur la piste d'un minotaure actuellement, cela m'avait pris plus de temps que d'habitude pour le débusquer, mais comme il est capable de prendre une apparence humaine, c'était assez délicat. Enfin, toujours est-il que j'avais fini par le trouver. Et qu'à présent, il n'allait pas faire très long feu.
Ma pâte à pancakes, prête, je me mit à les faire, tout en surveillant, l'écoulement du café dans ma tasse, quand mon portable se mit soudainement à vibrer, signe d'un sms. Finissant de cuisiner, j'éteignis le gaz sous les plaques, prit mon assiette, et ma tasse pour les poser sur la table et prit l'engin électronique dans mes mains :

« Yo sis, vient à Storybrooke on fait une réunion de famille »

Évidement, numéro inconnu, hormis une offre promotionnelle, un Stalker, ou n'importe quoi d'autres dans le genre, ça ne pouvait être que l'un de mes frères. Réunions de famille, à Storybrooke, donc. Pitié faites qu'il n'y ai pas Athéna. Bon, d'accord, je m'étais promis de repartir sur de bonnes bases avec tout le monde, mais Athéna, vraiment j'avais beaucoup de mal, rien que son nom me collait envie de grimacer. Mais peut être....Peut-être qu'Apollon y était. Cela faisait, maintenant dix ans environ, que j'avais perdu tout contact avec lui. Le lien gémellaire, vous connaissez ? Je peux vous assurer que ce ne sont pas des idioties, Apo' et moi avions toujours eu cette sorte de connexion, mais depuis ma dernière régénération, il semblait être coupé. Je ne pouvais donc pas dire, s'il était toujours en vie ou non, et je n'aimais pas ça. J'avais une multitude de frère et sœur, c'est vrai, mais il ne fallait pas se leurrer, nous étions loin, d'être la famille parfaite, chacun avait ses préférences, la mienne, c'était Apollon, mais après tout, il était mon frère jumeau, il était donc normal, que ça soit lui avec qui j'ai le plus d'affinités.
Je décidais de laisser ça de côté, pour me concentrer sur le message, « Yo sis » ? Sérieusement ? Lequel de mes frères avait eu la bonne idée de commencer son message par ça ? Enfin, il parlait d'une ville nommée Storybrooke. Jamais entendu parlé, mais comme tout le monde aime le dire « Google est ton ami » je me levais donc pour chercher mon ordinateur portable, et une fois ce dernier allumé, et le navigateur internet ouvert, j'entrais le nom de la ville dans un moteur de recherche. Aucun résultat. Agacée, je me pinçais l'arête du nez :

- Crétin décérébré sifflais-je à l'adresse de l'idiot qui m'avait filé le nom d'une ville inexistante, probablement pour se moquer de moi. J'allais le retrouver, et lui en faire baver.

Au moment, où je prévoyais mille et une torture pour chacun de mes frères, je reçus un autre texto avec des coordonnées gps. Haussant un sourcil, je décidais d'être prudente, et de les entrer dans le mien, et cela m'afficha une destination dans le Maine. Il n'y avait pas de nom de ville, juste de la forêt à cet endroit. Cela ne voulait dire qu'une chose, la ville n'existait pas, enfin pas vraiment, la magie était derrière tout ça. Bien, il me faudrait sans doute un certain temps pour arriver dans le Maine et c'était un gros euphémisme, étant donner que c'était carrément à l'autre bout des Etats Unis. Bien, autant partir tout de suite.
Rapidement, je partis direction la cave, pour chercher des cartons, histoire d'emporter quelques trucs utiles, genre mes livres. Oui, je m'étais découvert une passion pour la lecture. Ni une, ni deux, j'emballais toute ma bibliothèque, ainsi que d'autres choses importantes pour moi, et finit par vider mon dressing (je n'étais pas une fashion victime, mais j'aimais bien être élégante) que je disposais dans deux valises. Voilà, le déménagement était pratiquement fait. Il ne me restait qu'une chose à prendre.
Dans un placard, bien gardé se trouvait un coffret rectangulaire d'assez bonne longueur. Je l'ouvris en souriant à son contenu : mon arc, mon véritable arc devrais-je dire. Fabriqué par Hephaïstos lui même, pratiquement indestructible. Je ne l'avais utilisé que trop rarement depuis quelques années, et je devais admettre que cela me manquait. Je passais ma main dessus, caressant amoureusement le bois dont il était fait. Après, cinq millions d'années, il était toujours opérationnel. Il y avait de la magie là où j'allais, qui disait magie, disait créature à chasser. Un sourire apparut sur mon visage, j'allais bien m'amuser, je le sentais, surtout si je trouvais une proie intéressante.
Je refermais, le coffret, et le prit soigneusement, il serait la dernière chose que je chargerais dans ma voiture, un pick up qui bien qu'il ai environ 10 ans, semblait sortir de chez le concessionnaire, je prend soin de mes affaires moi.
Mes divers cartons, ainsi que mes deux valises chargés, il était temps pour moi de faire savoir à mon co directeur que je prenais quelques vacances (sûrement pour un bout de temps, voir permanente, mais ça, je n'en parlerais pas) . Aussi, pris-je mon téléphone, composait son numéro, et attendis qu'il décroche :

- Diane ? Demanda-t-il mais quelle heure est-il ?

- Pratiquement, 8h20 répondis-je le plus naturellement du monde

- Mais que...Il y a un problème avec l'école ?

- Pas vraiment non, en fait voyez vous, j'ai une urgence familial, une tante au je ne sais trop combientième degrés vient de décéder, et nous nous réunissons tous pour l’enterrement et la lecture du testament. L'ennuie voyez vous, c'est qu'elle était riche, extrêmement riche, et qu'elle est morte sans héritier. Du coup, tout le monde va se taper dessus pour avoir ne serait-ce qu'une infime part d 'héritage, et mes frères sont...assez sanguin dirons nous, je me doit donc d'être là, pour éviter que tout cela ne dégénère en pugilat, j'ignore combien de temps cela va prendre, vous êtes donc nommé directeur remplaçant en mon absence

- Mais...Mais Diane, vous ne pouvez pas partir et me laisser gérer ça seule, je dois essayer de recoller les morceaux avec Becky et...


- Vous voulez de l'amour ? Achetez un chien ! Dis-je en raccrochant

C'est vrai, je ne lui avais pas vraiment laissé le choix, pour me faire pardonner, si en revenant il n'a toujours pas recollé les morceaux avec sa « Becky » j'essaierais de retrouver Aphrodite et lui demander ce service. Mes soucis réglés, je m'installais au volant : au revoir San Francisco, Bonjour Storybrooke songeais-je en démarrant

Après, plusieurs jours de voitures, et nuits passées dans des motels sur la route, j'étais enfin arrivé à destination, je ne m'étais pas trompé, il y avait bien de la magie ici, la ville était cachée aux yeux du monde, plutôt malin, bien que d'après ce que j'ai cru remarquer, n'importe qui pouvait y entrer. Enfin, là n'était pas la question, je devais trouver un endroit où m'installer en attendant de trouver un logement : aussi arrêtais-je un passant pour lui poser la question, celui ci m'indiqua l'auberge Granny. Après, l'avoir remercié, je me dirigeais vers le lieu dit, et y entrait. Là encore on me toisa avec méfiance, avant de consentir à me donner une chambre, je fis un magnifique sourire en retour histoire de faire un peu tomber la méfiance et me dirigeais vers ma chambre, une fois dedans, je fermais la porte à clés et répondis enfin au texto :

«Je suis arrivée»


Nul doute que la nouvelle ferait rapidement le tour des membres de la famille présent ici, et il me tardait de voir qui il s'agissait...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Stay wild moon child
With moon dust in your lungs, stars in your eyes, you are child of the cosmos, a ruler of the skies
 Page 1 sur 1

Goodbye San Francisco Welcome Storybrooke [Solo]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville