« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -40%
Nike Sportswear Phoenix Fleece – Pantalon ...
Voir le deal
35.97 €

Partagez
 

 Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+6
Wilson Wallander
Elliot Sandman
Hippolyte Sherman
Morrigan Ødegård
Evelyn Nichols
Hadès Bowman
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage


Evelyn Nichols
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Evelyn Nichols

| Avatar : Scarlett Johansson

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Vgqb

Je sens que ça va mal finir mais c'est pour une bonne cause... alors...

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Af3y

TechnoDino, rassemblement Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 3864256854


Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 378254admin


| Conte : Wall-E
| Dans le monde des contes, je suis : : EVEEEEE

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Qjpzp2

| Cadavres : 426



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Lun 15 Sep 2014 - 20:24


Les cavaliers de l'Apocalypse - La peste
Wall-E... ~ "Et je vis : et voici un cheval blanc, et celui qui était assis dessus ayant un arc ; et une couronne lui fut donnée, et il sortit en vainqueur et pour vaincre. "



La déesse l'avait rapidement interpellé en l'appelant Télépathe... oui c'était bien ainsi que l'on considérait les gens comme elle, ceux qui pouvaient entrer dans l'esprit des gens. Elle avait bien vu que Kiana avait d'abord tenté de lutter contre le contact mais très rapidement elle s'était ravisée, jugeant qu'il était bien mieux de coopérer. La déesse lui proposa donc de montrer un peu plus en détail ses pouvoirs car elle la pensait puissante. C'était bien possible, EVE avait été un superbe robot à la fis d'analyse et d'attaque, une vraie machine de guerre et il fallait bien dire que les facultés humaines accrues d'Evelyn lui permettait de faire pas mal de chose de ce qui l'entourait.

Mais elle n'avait pas le temps de disserter sur sa puissance par rapport à celle des autres, le cavalier se mettait en mouvement. Les unes après les autres, il les envoyait au tapis sans que la blondinette ne puisse rien faire. Elle se contenta de rester à sa place, les regardant être blessées, ne préférant pas faire de geste brusque, absurde et stupide. Il n'y avait jamais eu d'impulsivité en elle, chaque pas était calculé au micron mètre près. Pourtant, quand elle cru que son tour arrivait, il se passa quelque chose d'étrange. La robot décida de soutenir le regard de son ennemi, d'essayer de percevoir une nouvelle fois Wall-E et de lui montrer qu'elle n'était pas intimidée. Pourtant, quand leurs regards se croisèrent, le cavalier tourna la tête, évitant à tout prix un quelconque contact. Wall-E était toujours là, il était en train de la sauver. Cette analyse de la situation lui en coupa presque le souffle, elle était là, debout, intact, grâce à ce sentiment étrange et indéfinissable qui la liait à l'ancien robot.

Il fallu pourtant cesser de se focaliser sur lui lorsque la nymphe intervint, demandant si l'une d'être elles savait voler. Fronçant les sourcils, elle leva les yeux et aperçut la femme enceinte dans les airs. Non, elle ne savait pas voler, mais elle savait utiliser la physique, manipuler son corps et la gravité. Elle posa un rapide regard sur Erythie et avec un rapidement hochement de tête qui signifiait "je m'en charge" elle plia les genoux et décolla du sol. Transformant ses jambes en réacteurs, elle fonça droit sur la femme, l'attrapa avec douceur et la ramena sur le sol, tout près d'elles, loin du cavalier. Il fallait à présent tenter de lui faire entendre raison :

- Wall-E ! Je sais que tu es là, quelque part, je sens ta présence ! Résiste ! S'il te plaît résiste! Tu peux le faire, tu a été capable de traverser la galaxie pour me retrouver, ce n'est pas un cavalier qui peut t'arrêter, s'il te plaît !

Sa gorge humaine se serra et elle peina à déglutir. De l'eau lui coulait des yeux, du liquide lacrymale pour être plus précise. Mais pourquoi ? Comment ? Elle avait lu quelque part que les yeux deversait ce liquide quand une impureté se glisser dans l'oeil, provoquant ainsi un lavement apaisant. Mais parfois, les humains "pleurait", de joie ou de tristesse, quand ils étaient heureux ou déchirer par le malheur. Et cette brûlure dans sa poitrine... que lui arrivait-il ? Jamais elle n'avait ressenti de tels sentiments humains, c'était étrange, vraiment étrange, elle ne savait pas comment empêcher ses yeux de pleurer, comme faire pour que la douleur cesse au fond de son cœur... Rien que de voir son ami emprisonné, incapable de revenir entièrement, cela lui briser le coeur... mais ce qui l'anéantissait, c'était de savoir qu'elle allait devoir faire son travail, peu importe ces stupides sentiments humains.

Fermant les yeux, elle se concentra sur le corps humain à l'intérieur de l'armure, elle essayait de le contrôler, de le faire sortir, sans vraiment y parvenir. Cela devait sans doute être douleur, elle n'en savait rien. Elle termina le travail en projetant ses mains en avant, créant une énorme onde de choc, semblable à un tremblement de terre de magnitude 10 sur l'échelle de Richter et l'envoya tout entier sur le cavalier. Avait-elle réussi à fissurer la coque ? Elle n'en savait rien mais l'espérait fortement. Une chose était sûre, elle l'avait au moins envoyé valser plus loin, loin de sa monture et de son arc. Il fallait faire vite. Récupérant les dernières particules de feu dans l'air, elle les activa toujours plus fort, jusqu'à obtenir une énorme boule de feu entre ses mains. Une nouvelle larme coula sur sa joue tandis qu'elle condamnait l'arc du cavalier. Elle l'entendit se briser dans un craquement sinistre et il finit réduit en cendre. A présent, il ne restait que la Peste, Wall-E et son cheval.

- Est-ce que tout le monde va bien ? Relevez-vous dépêchez-vous, je pense qu'il va revenir ! Quelqu'un connait un peu l'histoire de ce centre commercial ? J'ai l'impression qu'il y cherche quelque chose...

Elle passa de l'une à l'autre, les aidant à se relever et dissipant leurs effets de troubles au passage. puis elle souleva... Lily... oui c'est comme ça qu'elle s'appelait et la posa délicatement un peu plus loin.


Jauge de vie : 80%
Cavalier : 130% Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 242150264

copyright Bloody Storm

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10840-plant-plant-eeeeeeve- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve


Hippolyte Sherman
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hippolyte Sherman

| Avatar : Shelley Hennig

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 4tez
Arrête de t'en faire. Je suis là maintenant, ok ?

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 3401
Tu m'as vraiment manqué Peg !


| Conte : Inventé
| Dans le monde des contes, je suis : : la fille d'Arès.

| Cadavres : 812



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Mar 16 Sep 2014 - 19:37




Les Cavaliers de l'Apocalypse.

Erythie && Morrigan && Kiana && Evelyne && Hippolyte


Sa précédente attaque fut vraiment un échec. C’était vraiment affligeant de se rendre compte qu’elle était inutile. Tellement qu’Hippolyte était à deux doigts de laisser tomber. Sauf que ça ne lui ressemblait pas du tout. Elle qui fait tout pour arriver à un but fixé, au point de se créer des opportunités. Mais il faut croire que ce n’était pas son jour. Elle n’arrivait à rien et ça la démoralisait ! Cependant, les paroles d’Eris touchèrent profondément Hippolyte. Le « belle initiative » résonna quelques secondes dans sa tête. Hippo s’aida de la déesse pour se relever. Elle avait raison, il fallait privilégier les attaques à distance et oublier le corps à corps qui ne servait à rien. La simple force ne suffisait pas. Il fallait attaquer où ça faisait mal. Mais où ? La rouquine semblait avoir une idée et c’est grâce à la pensée qu’elle communiqua. Quel désagréable sensation que d’entendre quelqu’un dans sa tête, d’entendre des voix. Mais la jeune femme essaya de prendre en compte ce que disait ou du moins pensait la rouquine. S’attaquer à lui grâce au feu. Immédiatement Hippolyte dirigea son regard sur l’arc. Il partirait surement en cendre si l’attaque que lançait Kiana était relativement puissante. Mais ce fut la télékinésiste/télépathe qui se servit du feu pour attaquer. Résultat des courses, l’arc avait pris légèrement mais pas assez pour le mettre hors service. Cependant, réattaquer une seconde fois dans les mêmes conditions serait carrément impossible. En effet, le cavalier n’était pas idiot comme le soulignait Eris. D’ailleurs, cette dernière fut prise par des maux de tête. Est-ce que cela était dû au cavalier ? Hippolyte n’eut pas vraiment le temps de chercher à comprendre car il venait de l’attaquer en lui envoyant une flèche. Certainement grâce à la chance, Hip l’esquiva en faisant un bond sur le côté. Dangereux le type ! Surtout que les flèches étaient peut-être empoisonnées ! Qui sait ? Hippolyte voulu le réattaquer en visant son arc cette fois-ci, détruire la corde si importante dans un arc, grâce à sa lance. Malheureusement le cavalier avait rangé son arc derrière son dos. Mais l’équipe de fille qui entourait Hippolyte était constitué de combattante, toute importante dans le combat. Le contrôle d’Erythie sur la Terre était un véritable atout, son arbre cogneur aussi puisqu’il avait atteint le cheval de cavalier qui fonçait droit sur lui. Se prendre un cheval dans la figure, c’était pas cool mais au moins, ça l’avait atteint. Hippolyte était restée prêt d’Eris qui reprenait ses esprits. Le cavalier semblait avoir des effets néfastes sur elle, la rendant plus faible. Ainsi, il était préférable de rester à ses côtés. Mais la jeune femme ne perdait pas une miette de ce bout de combat. Erythie, puis Kiana et enfin la rouquine dont elle ne connaissait pas le nom. L'enchaînement des attaques du trio était positif, touchant à tour de rôle le cavalier. Il tomberait un jour ou l’autre c’était sûr ! Et avant elles ! La dernière attaque fut d’une telle puissante qu’elle fit tomber tout le monde, autant le cheval que le cavalier mais également les filles. Ça faisait deux fois qu’Hip se retrouvait par terre. Non pas que le goudron était sale mais ça faisait mal. La fille au don était revenue vers Eris et Hippolyte, l’aidant à se relever. Rapidement, Hippolyte observa le cavalier. Le tremblement de terre l’avait déstabilisé. La demi-déesse s’empressa de se mettre en position pour lancer sa lance. Son but ? Toucher le cavalier et planter sa lance dans le cheval qui semblait encore vivant – peut-être qu’il était divin aussi ? – pour l’achever. Cette fois-ci, elle prit une grande inspiration et ressembla toute sa force pour lancer sa lance. Le but était atteint. La lance avait effleuré le cavalier, perçant certainement un minimum son armure puis elle était venue se loger dans le cheval. Où ? Ça elle ne le savait pas car Hippolyte avait évité de regarder le cheval. Elle n’aimait pas forcément s’attaquer à un animal si beau et qui n’avait rien demandé. Mais Hip était persuadé que le cheval avait une connexion avec le cavalier. Que sans son cheval il prendrait de la force, de la puissance voire peut-être même de la vitalité ? En tout cas, Hippolyte affichait un grand sourire, tout en levant sa main pour retrouver sa lance qui revenait vers elle. Elle était contente d’avoir enfin pu aider le groupe, elle était contente d’avoir prouvé qu’elle était importante au sein de leur équipe. La rouquine demanda si quelqu’un connaissait l’histoire de ce centre commercial, pensant qu’il y avait un lien avec sa présence ici. Hippolyte fit un signe de tête voulant exprimer la négation. « Ça fait pas très longtemps que je suis à Storybrooke. Donc je connais pas du tout l’histoire de cette ville et de ses bâtiments. En tout cas, il faut absolument rester près de la jeune fille car cet homme est clairement là pour elle. » Tout en disant cela, Hippolyte s’était placé juste à côté d’elle. Elle s’abaissa et toucha le ventre de la jeune femme pendant quelques instants, essayant de sentir la présence du bébé, au moins pour savoir s’il était toujours vivant…vu les chocs qu’elle a eu. « J’arrive à sentir le bébé bouger, il a l’air d’aller bien. » Hippolyte se releva puis se retourna vers le groupe, en s’adressant à Kiana, la rouquine et Erythie. « Votre alliance de tout à l’heure semble avoir affaibli le cavalier. Il faut qu’on en finisse une bonne fois pour toute. Une attaque tous ensemble devrait l’achever non ? » Hippolyte observa ses camarades d’une journée ou plutôt d’une soirée, tout en jetant quelques fois des regards vers le cavalier afin de ne pas être victime d’une attaque surprise.


love.disaster


Jauge de vie : 80% Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 2852471132
Cavalier: 70% Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 242150264
Mouhaha, je repasse devant lui niveau vie Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 3109594688 Pour l'instant Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 453450723

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Come back from heaven ?

La vie humaine est semblable à un chemin dont l'issue est fatale. On nous en avertit dès le premier pas, mais la loi de la nature nous dicte d'avancer toujours.© belzébuth
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11035-hippo-killing-doesn-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15550-hippo-cest-trop-banal-detre-sentimentale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t12214-les-aventures-d-une-demi-deesse


Elijah Snake
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Elijah Snake

| Avatar : ➹ Robert Downey Jr.

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 788991artemis

✲ Amuse toi bien douce enfant...
...pendant qu'il en est encore temps. ✲

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 545828ares

✲ Car à l'aube du temps...
...tout prendra fin. ✲

| Conte : ➹ Hercule
| Dans le monde des contes, je suis : : ✲ Hadès, l'unique dieu des Enfers. ϟ

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 82095759xy

| Cadavres : 169



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Mer 17 Sep 2014 - 22:38

    Un rire s'était fait entendre... Mon rire pour être plus précis. Evelyn, qui que ce soit qu'elle avait été dans l'autre monde, avait de nombreuses ressources dont un sens de l'humour vraiment à part. D'abord elle parlait à cette créature comme si c'était son ancien ami à qui elle ne ferait pas de mal, et ensuite elle l'attaquait de front. Faire du mal, ne pas faire du mal? Elle avait un mal fou à se décider. L'amitié chez les gens de l'autre monde ne devait pas tenir à grand chose.

    "Réfléchis ma jolie, je suis sûr que tu peux trouver la réponse toute seule... Voyons voir..." avais-je dit en m'approchant de la jeune femme que Evelyn avait posée plus loin.

    "Elle est moins obèse que dans l'autre monde. Le dieu Dukan a dû faire effet."

    Je n'avais pas pu m'empêcher une nouvelle fois de me mettre à rire. Puis, j'avais porté mon attention sur une jeune femme que je connaissais trop bien...

    "Erythie... Ca fait longtemps... Très longtemps... A dire vrai, j'ignorais que tu avais survécue... Intéressant... Je crois qu'on aura un compte à régler tous les deux, une histoire de... pomme?"

    J'avais volontairement zappé Kiana avant de reporter mon attention sur Lily. Une autre jeune femme, une... Demi déesse? Intéressant... C'était approché du corps pour voir si le bébé était encore bien là.

    "Je crois que les dieux ont jugés plus utile de vous abandonner à votre sort et de partir protéger la Cité. Enfin à part toi Morrigan... Mais si tu es ici c'est sans doute parce que c'est un groupe composé de gens qui n'ont aucune chance par à une telle créature, du coup tu pourras passer pour la plus forte du lot. T'aimes bien ça je crois."

    En jetant un petit coup d'oeil vers Morrigan, je lui avais fait un petit signe avec la main. Le genre de signe où vous mimer une arme, que vous la pointait sur la personne en faisant croire que vous tirez et en accompagnant le tout par un clin d'oeil complice. Même si on était pas complice du tout.

    "Bon! C'est donc ça?"

    Devant moi, un homme, un petit gus en armure avec un cheval, anciennement un arc et... Pfff ça valait vraiment le coup de décrire cette chose? D'ailleurs, j'avais fait mine de bailler, portant une main sur ma bouche pour ne pas être impolis.

    "Tic tac, tic tac... T'as peur? Tu sais que ton heure approche? Que le dieu qui t'as manipulé et a réussi à contrôler ton esprit n'est qu'un minable qui pensait faire le poids face aux autres dieux? Dolos? C'est toi? Ou alors... Hum... Faut dire qu'il n'en reste plus beaucoup. A moins que ce soit toi..." avais-je dit en me tournant une nouvelle fois vers Morrigan.

    "Tu aurais été assez stupide pour lancer cette attaque et y participer juste pour sauver tout le monde à la fin? D'ordinaire on aurait pu penser que c'était moi qui aurait fait une chose pareille, mais j'aurai choisi des adversaires bien plus fort. Ce jeune homme a un corps frêle, pas très résistant et... Je me demande ce qu'une arme divine, ou encore... Simplement un amas de flammes pourrait faire sur sa pauvre petite chair... Tiens, en parlant de ça... La fille à la lance... Enfin au truc qui ressemble à une lance..." avais-je dit en me tournant vers Hippo. "On dirait le type d'arme que pourrait créer... Arès... Je ne savais pas qu'il se mélangeait à des mortels... Enfin je suppose qu'il s'est débarassé de ta mère ensuite, c'est pas le genre de type à s'accrocher, sauf aux copines des autres, mais bon... Si je peux te donner un conseil gamine, dégage d'à côté de l'éléphant."

    En parlant j'avais fait apparaître une boule de feu dans ma main et j'avais reporté mon attention sur le cavalier. J'avais vraiment très envie de voir ce que ça allait faire sur lui. Le réduire en cendres? C'était du feu divin, pas un bête feu allumé avec une allumette et je savais très bien qu'une fois sur lui, le feu ne pourrait pas s'éteindre... J'adorais ce genre de petit jeu à la manière d'un western où deux personnes se tiennent face à face et sont prêtes à dégainer. Qui gagnera? Dans ce genre de duels, pour l'emporter, il faut faire quelque chose à quoi on ne s'attend pas... C'est le seul moyen.

    "Mon pote Arès pense que tu es un des quatre cavaliers de l'Apocalypse, mais comme vous n'êtes que deux et que je ne sens pas de force similaire à la tienne ici, je doute que tu fais partit de ces cavaliers de légende. Tout comme je doute qu'il y ait encore un Titan de vivant qui aurait attendu tout ce temps pour pointer le bout de son nez. Et dans le cas où c'est vrai, un Titan lâche qui n'est même pas capable de venir se battre lui même, face à face, ne mérite pas le rang de Titan. Mais bon... Dans le doute, et comme je suppose que notre chère jeune femme qui a des réacteurs qui lui sortent de partout, a finie par trouver ce que tu voulais, par précaution, je pense qu'il est plus... prudent de t'empêcher d'avoir ce que tu souhaites, n'est ce pas? Je te mettrait la raclée juste après et quand tu seras à terre à me supplier d'arrêter, je pense que j'écraserai ta tête avec mon pied... Pour info je met du 45 !"

    Ce qu'il voulait... Il l'avait mise sur son cheval, comme s'il voulait la protéger mais il n'était pas partit du centre commercial... Etrange pour quelqu'un qui voulait juste récupérer quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Quoi qu'il en soit, sans elle, il n'aurait plus aucune raison de rester ici et il ne restera plus qu'à lui botter le derrière comme on ferait à un petit enfant mal élevé. Car après tout, lui et le dieu qui le manipulent ne sont que de grands gamins, et c'est à nous, les dieux, les vrais, de leur montrer le droit chemin...

    Ma boule de feu avait quittée ma main et au lieu de se diriger droit sur le cavalier, elle avait grossis et se dirigeait droit sur la chose qu'il était sans doute venu chercher... Un dommage collatéral comme on dit... Je suis sûr qu'Elliot trouvera bien mieux...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥







Morrigan Ødegård
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Morrigan Ødegård

| Avatar : Katheryn Winnick

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Tumblr_nbj0a4tFH21s7xoeto1_500

Just like the wind, I am wild & Free

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Kmg8fk5




| Conte : Mythologie revisitée et incrustation dans "Dragons"
| Dans le monde des contes, je suis : : Eris, déesse du Chaos, reconvertie en version viking. Longue histoire.

| Cadavres : 70



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Mer 17 Sep 2014 - 23:37


Les cavaliers de l'apocalypse


Pestilence ▽ Et ma vision se poursuivit. Lorsque l’Agneau ouvrit le premier des sept sceaux, j’entendis le premier des quatre Vivants crier comme d’une voix de tonnerre : « Viens ! » Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc ; on lui donna une couronne et il partit en vainqueur, et pour vaincre encore.
La femme enceinte avait été récupérée. Une bonne chose de faîte. Elle n'avait pas l'air si exceptionnelle que ça au premier coup d’œil. J'étais vraiment curieuse de savoir pourquoi le cavalier en avait tant après elle et sa progéniture. Elle ne semblait pas blessé, ni son enfant. Et l'arc de Peste était détruit. Les bonnes nouvelles étaient au rendez-vous, enfin.

Et puis il y eu ce rire. Comment Hadès pouvait être ici ? Et surtout pourquoi il était venu nous embêter. Comme si j'avais besoin de l'avoir dans mes pattes.. je croyais qu'il était mort celui-là, pourquoi mes prières antérieures n'étaient jamais entendues par une quelconque divinité familiale ? J'avais des frères et sœurs avec des pouvoirs, ils auraient pu me donner un coup de main. C'était dingue, pour un revenant, il était toujours aussi arrogant... je pointais mon épée vers lui et gardais un visage impassible, même si je serrais les dents. Pourquoi à ce moment précis...

- Que ce que tu fais là ?

Je maudis intérieurement ma voix profondément agacée et presque plaintive. Ça voulait tout dire sur notre relation je pense. Avec lui, j'avais toujours cette irrésistible envie de le frapper et de taper du pied comme une gamine. Oui, je peux tomber aussi bas.

- Je croyais que tu étais mort, que tu t'es réincarné ! C'est pas possible... et arrête ça ! De parler comme si tu sais toujours tout !

Je fermais les yeux quelques secondes et pris une grande inspiration. Je suis une déesse, on oublie le côté familial de la chose et on s’unit pour tuer le cavalier. Sait-on jamais, un coup de hache est si vite arrivée. Je lui jetai quand même un coup d’œil plus intéressé en l'entendant parler d'Arès. Pourquoi je ne suis jamais au courant de rien ?

- Tu veux dire que cette fille est l'enfant d'Arès ? Il a une fille ?

Ça expliquait mieux pourquoi je ressentais un petit côté maternelle pour elle. Mon frère et moi avions toujours eu de bons rapports. Encore plus à l'époque. C'était tellement rare de voir la famille s'agrandir. Je la surveillerais de très prêt cette petite.

- Mais moi Hadès, je méprise peut être les mortels, mais je sais me battre pour ce qui me paraît juste. Moi au moins j'ai des principes. Et ce Cavalier est une raison pour que je me batte aux côtés de ces femmes. C'est un vrai cavalier, regarde par toi même ! Il en a les pouvoirs, les caractéristiques... il est réel, même moi je le sens.

Que savait-il vraiment ? Les Titans... cette histoire prend de plus en plus une tournure inattendue. C'est encore moins plausible qu'un titan soit à l'origine de la venue de Peste. Mais si il y en a vraiment un de retour... ce n'est pas possible, voilà tout. L'arrivée triomphale d'Hadès elle est étrange. Il me paraît plus logique que lui soit le maître du Cavalier.

- Que ce qui dit que tu ne nous a pas tous ramenés ici pour nous... Que ce que tu fais !

Une boule de feu divin s'était formée et fusait vers la jeune femme enceinte. Il voulait la tuer... mes doutes étaient finalement peut être bel et bien fondé. Cette fille était spéciale, ou alors c'était l'enfant qui grandissait en elle. Mais même si je n'éprouve aucun intérêt pour les mortels, je ne le laisserais pas la tuer.

J'attrapais le bouclier dans mon dos et me jetai devant la future mère, en tendant la protection ronde devant moi. Un choc énorme résonna dans mes bras quand le feu s'écrasa contre le bouclier. Je fus projetée au sol, la douleur irradiant dans mes membres. Ça devenait une mauvaise habitude. Je me relevais difficilement, en serrant les dents. Mon bouclier était en parti explosé, il ne restait plus que la moitié et la poignée. Merveilleux, vraiment !

- Hadès ne fait pas ça ! Ne tue pas cette fille ! Tu es vraiment...

Je me retins de lui dire ce que je pensais et resserrais plutôt la main autour de mon épée, en me mettant en position de combat, toujours devant la fille allongée. D'accord, il avait du feu. Mais je ne suis pas sans pouvoir non plus. Ce qui ne m'empêche pas de saigner du nez et de sentir mes jambes trembler. Je ne devrais pas perdre de vu non plus le cavalier d'ailleurs.
(c) AMIANTE



Jauge de vie : 50%
Cavalier: 70%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- The future is open -
Trust in the Gods. Live for each moment. The gods will always smile on brave women.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8797-passion-protection-destruction-freyja#72951


Wilson Wallander
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Wilson Wallander

| Avatar : George Blagden

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Tc3OOJi

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 707537Tech4


| Conte : Wall-E
| Dans le monde des contes, je suis : : Wall-E

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Q0IC1rg

| Cadavres : 1704



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Jeu 18 Sep 2014 - 20:57

PESTILENCE
Just one more time before I go, I'll let you know that all this time I've been afraid, wouldn't let it show. Nobody can save me now, no nobody can save me now. Nobody can save you now. (…) The king is crowned, it's do or die. Nobody can save me now. The only sound is the battle cry.




Il était tellement, tellement, tellement en colère... Ses dents étaient serrées et il n'avait qu'une envie : écorcher vif cette nymphe à la bêtise monumentale. Son cheval venait de le frapper de plein fouet et il s'écrasa au sol, trop préoccupé par ce qui se passait autour pour se concentrer sur la douleur. Ce n'est pas comme s'il la ressentait au final, seul Wilson en payait les frais. Son corps était meurtri, ses membres douloureux mais le cavalier continuait de se battre et d'avancer, ne faisant qu'empirer l'état de son hôte.
Lily était en train de planer au-dessus du sol, prête à s'écraser comme une mouche et, tous ses muscles tendus, il était prêt à la rattraper. Erythie... si stupide, si inconsciente, une arrogante se croyant plus forte que n'importe qui prête à faire éclater la colère des cavaliers sur sa seule et unique personne... N'a-t-elle donc pas conscience de ce qu'elle fait ? Il secoua la tête, ignorant la boule de feu qui venait de le toucher, Wilson lui ayant beaucoup plus de mal à ne pas faire attention aux tentatives d'EVE pour le faire « sortir ». Ce n'était pas agréables, comme si on le... démembrait, à vrai dire, qu'on tentait de le faire en tous les cas. Il eut envie de crier mais le son se propagea uniquement dans sa propre tête, ne faisant que mettre encore plus en rogne le cavalier. Ce dernier tenta de se redresser, mais il fut de nouveau projeter au sol, loin de son petit dada, son arc étant détruit par la même occasion. Ce n'était pas un problème, à vrai dire. Loin de là. Il pouvait le réparer en un claquement de doigts, s'il le souhaitait, seulement il était trop occupé à fixer la jeune femme qu'il était venu chercher en train de lui être dérobée.

Ses yeux étaient noirs. Totalement noirs. Profonds, dégageant plus de rage que ce qui est possiblement imaginable, son corps entier tremblait : sous les coups qu'il ne pouvait supporter bien que son esprit était plus fort, sous cette haine viscérale qui le prenait aux tripes. Il eut le temps de voir venir la lance de la demi-déesse qui pensait pouvoir s'en prendre à sa monture. Celle-ci s'était remise sur pieds bien plus vite que lui, hennissant, se ruant et tapant ses sabots contre le sol. Aussi frustrée que son compagnon. Le cavalier eut le temps de produire un sifflement qui fit que le cheval blanc se décala au moment même où l'arme était sur le point de le transpercer. S'approchant de lui, il le caresse doucement, lui murmurant des paroles rassurantes qui le calmèrent immédiatement. C'était son ami, celui qui lui servait d'éclaireur, de soutien et sans doute le seul à le comprendre vraiment. Il n'avait pas de grands pouvoirs, si ce n'est qu'il était puissant, pour un cheval, mais il était à lui. Et le tuer... et bien si elles en étaient venues à ce point là, il les emmènerait toutes vers la tombe avec lui.

« Hadès. »

Il l'avait vu avant que les autres ne le remarquent. Elles sont stupides, il l'a comprit, maintenant. Elles pensent tout comprendre alors que...

Le regard du cavalier se fait vide. Il n'écoute même pas les mots de cet être divin qui vient d'apparaître, quelque chose de plus important résonne dans sa tête que cette discussion vide de sens. Tue-le. Il faut le faire. Cela ne dure qu'une millième de seconde, mais le message est passé. Des informations se mêlent et se lient à l'intérieur de son esprit. Lorsque son regard se repose sur Hadès, un sourire malsain se met à orner son visage. Lui non plus, se croyant au-dessus de tout, ne comprenait rien.
Il est loin d'avoir peur, loin de tout ça. Sa mission vient de dévier, pour l'instant et il obéit aux ordres. La boule de feu qui apparaît dans sa main lui fait froncer les sourcils. Il n'aime pas ça, mais d'un autre côté, il se dit que ces femmes tentant de lui enlever Lily depuis le début ne doivent pas apprécier non plus... Il a raison, d'ailleurs, alors qu'il s'avance en direction du groupe, à pas lents mais décidé, Morrigan s'est mise en travers du chemin. Au final, elle est peut-être plus intelligente que les autres... Ou le contraire... Peut-être qu'elle aurait du le laisser faire... Peut-être que ce bébé qu'elle porte...

Le cœur de Wilson rate quelques battements. Il comprend à présent la raison de sa venue ici, le but final et cela lui donne des frissons, d'horribles frissons de dégoût et de peine, que le cavalier ne ressent pas contrairement à lui. Il sait qu'Hadès a raison – pas dans la forme, mais dans le fond – et que s'il avait pu faire ce qu'il voulait, tout aurait été tellement plus simple.

Comme si rien de tout cela ne l'avait réellement dérangé, le cavalier n'est plus qu'à un mètre du groupe, toujours concentré sur ce dieu des Enfers, se prenant pour... Le Chef, le plus fort, le plus important de tous...

« 45 ? C'est une pointure difficile à trouver ça, non ? » Son ton est moqueur, il ose même un petit rire. « Oh, ne t'en fais pas, bientôt tu n'aura plus besoin de t'acheter de chaussures. »

Et, à l'image de ce qu'Hadès avait fait comme signe à Morri, le cavalier tend ses bras, mimant l'acte d'une flèche pointée en sa direction à l'exception qu'en quelques secondes, au moment où il allait « faire semblant » de tirer, son arme auparavant en cendres reprend forme entre ses mains. Pas si facile à détruire, n'est-ce pas ? La flèche apparaît immédiatement et est lancée, se plantant dans l'épaule du pauvre dieu. Il sait que ça ne lui fait rien, c'est juste... pour se distraire.
En un mouvement, il repose l'arme dans son dos et penche la tête, sa concentration toute entière se plantant dans l'esprit de cet homme face à lui. Il n'a plus beaucoup d'énergie, il a été affaibli, son corps fatigue, mais il s'en fiche. Il s'en fiche tellement.

La Peste envahit alors le dieu, une décharge monumentale, des nausées à faire pâlir celles que Lily doit ressentir depuis son début de grossesse, une migraine... disons... divine ? Et surtout, surtout, son cœur doit certainement s'emballer et son esprit s'embrouiller.
D'un geste vif du bras, dirigé vers les autres demoiselles, le cavalier génère une onde importante, violente et très désagréable à recevoir (il le sait, EVE lui a bien fait vivre l'identique un peu plus tôt) qui propulse le groupe à plusieurs mètres, les écartant de sa cible... de ses cibles, puisque Lily est toujours à la même place, juste là, à côté d'eux, allongée délicatement sur le sol.
Toujours en train d'augmenter les symptômes d'Hadès, il s'amuse à lui faire subir quelques hallucinations, se rapprochant et lâchant alors soudainement son esprit, pour venir le prendre à la gorge d'une unique main.

« Je me suis déjà débarrassé de l'autre papa de ton cher fils... Lui aussi, je l'ai mis de côté, d'ailleurs. Alors pourquoi ne pourrai-je pas m'en prendre à toi, maintenant ?»

De nombreuses plaques rouges apparaissent au niveau de la prise et la colère qu'il a retenu jusqu'ici demande à être sortie. Un cri de rage s'échappe de sa gorge, tout droit sur le dieu, qu'il serre de plus en plus fort.

« Tu es venu comme il l'avait prévu... Et bientôt, il sera là. Mais tu n'aura pas l'occasion de pouvoir admirer le spectacle. »

Alors, il le souleva, le projeta au sol et le bitume se fissura sous le corps d'Hadès. Tapant du pied, envoyant alors ses dernières forces afin de briser l'esprit du dieu, le cavalier affichait un air satisfait.

Tout ça n'avait duré que très peu de temps en réalité. Tout s'était enchaîné.

La respiration du cavalier était plus rapide, son torse se soulevait et se rabaissait de manière incontrôlable. Lorsqu'il releva les yeux en direction des autres protagonistes, il était impossible de savoir qui de Wilson ou du cavalier avait le dessus, à ce moment précis. L'un de ses yeux respirait la peur, l'autre l'adrénaline.
Rapidement, il se rapprocha de Lily, appelant son cheval qui vint se poser près d'eux et d'un regard entendu avec son maître, il s'affirma près à se sacrifier au besoin.

Se baissant au niveau de la jeune femme, sa main se posa sur ce ventre abritant la vie. Et, à l'endroit même où les deux corps étaient en contact, l'armure disparut, laissant la main de Wilson découverte. On pouvait voir à son visage crispé, à ses traits tirés, que la tâche avait commencé. Ce qui laissa une ouverture à Wilson pour tenter de faire comprendre aux autres ce qui se passait. Une toute petite ouverture, avant qu'il ne puisse plus se manifester. Un murmure, un chuchotement, un appel.

« Il a besoin de lui. »



made by pandora.




Cavalier: 170% !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I stay up all night, tell myself I'm alright. Baby, you're just harder to see than most. I put the record on, wait 'til I hear our song. Every night I'm dancing with your ghost. How do I love, how do I love again ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617


Evelyn Nichols
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Evelyn Nichols

| Avatar : Scarlett Johansson

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Vgqb

Je sens que ça va mal finir mais c'est pour une bonne cause... alors...

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Af3y

TechnoDino, rassemblement Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 3864256854


Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 378254admin


| Conte : Wall-E
| Dans le monde des contes, je suis : : EVEEEEE

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Qjpzp2

| Cadavres : 426



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Ven 19 Sep 2014 - 18:32


Les cavaliers de l'Apocalypse - La peste
Wall-E... ~ "Et je vis : et voici un cheval blanc, et celui qui était assis dessus ayant un arc ; et une couronne lui fut donnée, et il sortit en vainqueur et pour vaincre. "



Un homme était apparu soudainement... Non pas un homme, un dieu... Evelyn avait plus de difficultés de voir les fluides vitaux qui coulaient en lui, cela ne se produisait que si la personne n'était pas entièrement un humanoïde. Il lui avait demandé de réfléchir, qu'elle trouverait toute seule puis il s'était détourner. Le reste, EVE ne l'avait pas vraiment vu, elle était partie s’asseoir à côté de Lily et s'était mise en veille, comme elle le faisait alors qu'elle n'était encore qu'un robot. Il lui avait demandé de réfléchir, elle allait réfléchir. Elle n'avait pas entendu qu'il supposait qu'elle avait raison, elle n'avait pas entendu sa querelle avec la déesse ni tout ce qui s'en était suivit. Ce n'est que lorsqu'elle se retrouva projeté au loin qu'elle repassa en mode "active". Le coup avait était violant, elle avait entendu son bras se briser alors qu'elle s'était violemment faite propulser contre une rambarde non loin de là. Après avoir activée ses cellules, sa régénération fut totale et elle se releva en titubant légèrement. Bon... Le monsieur avait été de courte durée visiblement, il n'était plus vraiment en état de faire quoi que ce soit... En revanche le cavalier...

La blondinette le regarda s'approcher de Lily est lui poser une main humaine sur le ventre... Une main sans armure... Premier déclic. Le cheval s'approcha et après un regard, le cavalier se mit en mouvement, second déclic. Elle vit alors la main s'activer et tenter de véhiculer un message : troisième déclic et quatrième déclic. Ses yeux s'écarquillèrent et son rythme cardiaque s’accéléra... Décidément, beaucoup de sensations humains pour aujourd'hui, c'était vraiment désagréable. Préférant reprendre le contact télépathique pour plus de sûreté, elle fit par de ses soupçons et ses découvertes à ses coéquipières :

- Vous allez bien ? Relevez-vous, j'ai besoin de vous ! Vous aviez raison de tenter d'atteindre le cheval. Je ne pense pas qu'il ai une force particulière mais il sert de miroir au cavalier pour discuter avec la personne de qui il reçoit les ordres... Un titan d'après ce que j'ai entendu du dieu...

Oui, même en veille, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir des moments d'attentions

- Il faut briser le contact, il faut tuer cet animal.

Innocent ou pas, Evelyn s'en contre-fichait, il faisait récepteur, c'est tout ce qu'elle avait compris du regard échangé.

- Qui donc s'en charge ? Il me faut au moins deux personnes ! Ensuite, Wall-E a tenté de nous dire quelque chose, j'ai vu sa main s'activer en notre direction. Le cavalier veut le bébé, il faut empêcher ça à tout pris, ce bébé doit rester dans le ventre de sa mère. Je vois les fluides que la Peste lui transmets, il tente de le faire vieillir plus rapidement, il faut l'en empêcher ! Visiblement, il était impossible au cavalier d'utiliser son sort avec son armure, ça veut donc dire que cela doit bloquer certains de ses pouvoirs, ce qui pourrait être une force pour nous, je ne sais pas encore comment. Mais visiblement, cela permet à Wall-E d'être plus présent et plus apte à se contrôler, il faut que quelqu'un l'aide. Moi je vais tenter de l'épuiser... Je crois que j'ai compris... Il ne sert à rien de battre le mal par le mal, on va essayer la technique du ying et du yang, le bien et le mal en harmonie.

Sans plus un mot, elle se releva et se mit à courir. Lorsqu'il ne resta qu'un mètre de différence avec le cavalier, elle ferma les yeux et commença à dédoubler son corps, encore et encore, et encore... Elle avait besoin de puissance et elle devait l'épuiser. Elle se téléporta et téléporta ses doubles à différentes places du cercle immense qu'elle venait de former afin qu'il ne puisse plus distinguer la bonne. Il devait bien y avoir 20 Evelyn autour de lui. Il était la peste, il était une maladie, de la biologie, du scientifique, une chose qu'elle contrôlait et elle en contrôlait aussi l'antidote... Les 20 Evelyn se mirent alors à générer en même temps l’antidote, tout droit diriger vers la Peste elle même et cela eut visiblement un effet escompter puisqu'il semblait s'affaiblir...


Jauge de vie : 80%
Cavalier : 160% Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 242150264
Âge du bébé : 3 mois -> 0 mois ajoutés

copyright Bloody Storm

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10840-plant-plant-eeeeeeve- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve


Invité
Invité

Anonymous



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Ven 19 Sep 2014 - 19:00

Tout allait bien trop vite pour Kiana qi était tout simplement en mode bug dès qu'elle avait vu Elijah arriver devant tout le groupe. D'ailleurs elle se repris à fermer la bouche lorsque le Dieu des Enfers prit la parole, sans même la lui accorder à elle. Comme si rien ne s'était jamais passé entre eux deux. Cela eut le don de faire grandir une boule d'angoisse dans le ventre de la pyromane qui n'avait de cesse d'observer à la dérobée Monsieur Carambar, comme elle se plaisait à l'appeler, se doutant très bien de la fin... Et d'ailleurs, lorsque le Dieu se sacrifia pour eux tous, la jeune femme crispa la mâchoire et serra les poings. C'était clair, elle allait venger la "mort" d'Elijah...

Il y eut ensuite un tremblement de terre et la jeune femme resta un moment au sol, feignant d'être étourdie, tout en mettant un plan en action. Mais c'est l'esprit d'Evelyn qui rentra dans le sine pour expliquer les failles du cavalier. Le regard de la fille du feu se porta donc sur le cheval, qui restait près de son cavalier, sans bouger. Et elle ne put donc s'empêcher de penser, à l'intention des autres fille :

-Je m'occupe du cheval. J'ai envie d'un bon steack ce soir...

L'étudiante se releva don rapidement, et alors qu'Evelyn s'occupait de détournait l'intention de la peste, la jeune sorcière, elle, se mettait en quête d'approcher au plus près du cheval d'un blanc immaculé. Et une fois assez proche, elle créa une nouvelle boule de feu, plus grosse cette fois ci, car la colère d'avoir vu Elijah "mourir" l'aidait à contrôler son pouvoir... Elle envoya donc sa grosse boule de feu sur la monture, tout en prenant un plaisir presque sadique à la voir souffrir...

Kiana : 90 %
Cavalier 150 %
Âge du bébé : 3 mois -> 0 mois ajoutés


Hippolyte Sherman
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hippolyte Sherman

| Avatar : Shelley Hennig

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 4tez
Arrête de t'en faire. Je suis là maintenant, ok ?

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 3401
Tu m'as vraiment manqué Peg !


| Conte : Inventé
| Dans le monde des contes, je suis : : la fille d'Arès.

| Cadavres : 812



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Ven 19 Sep 2014 - 23:59




Les Cavaliers de l'Apocalypse.

Erythie && Morrigan && Kiana && Evelyne && Hippolyte


Le rire de l’homme qui venait de débarquer avait stoppé toute réflexion, toute action. Hippolyte s’était retourné vers l’homme qui arrivait comme une fleur. La demi-déesse ne savait pas du tout qui il était, du moins au début. Mais elle comprit rapidement qu’il s’agissait d’Hadès, du fameux Dieu des enfers. Ce dernier était hautain, arrogant. Quand il avait commencé à parler sur Arès et sur la mère d’Hip, la jeune fille crut qu’elle allait perdre son calme et lui rentrer dedans. Mais elle tenait à sa vie. Aussi elle se retint. Cependant lorsqu’il lui demande de se pousser, c’est tout naturellement qu’elle ne fit rien. « Non. » Pas sûr qu’il ait entendu. Quoi qu’il en soit, elle n’allait pas laisser Hadès faire du mal à cette pauvre jeune fille. La suite se pensa rapidement, trop rapidement pour qu’Hippolyte puisse comprendre du premier coup. Tout d’abord l’attaque d’Hadès qu’Eris avait essayé de minimiser afin de protéger la femme enceinte et Hippolyte par la même occasion. Mais cette protection semblait avoir affaibli encore plus la déesse. Et c’est donc pour l’aider qu’Hippolyte se mit à ses côtés en position de combat. Cependant Hip ne resta pas longtemps cette position puisque le cavalier semblait vouloir de nouveau attaquer. La jeune femme fut envoyée à plusieurs mètres de la jeune femme enceinte, tout comme le reste du groupe. Ce fut particulièrement désagréable. Hippo avait été sonné quelques minutes. Mais elle retrouva ses esprits au bon moment pour voir le corps d’Hadès se faire envoyer dans le décor par le cavalier. Le corps du dieu des enfers tomba lourdement sur le sol, il semblait inerte, sans vie. Cette nouvelle mort était encore un coup dur. Même si Hippolyte ne connaissait pas Hadès et que le peu qu’elle en avait vu ne lui avait pas plût, ce n’était jamais plaisant d’assister à la fin de vie de quelqu’un. D’autant plus que ce n’était pas un simple mortel qui venait de perdre la vie. Non c’était un dieu et c’était particulièrement terrifiant. Mais le cavalier allait retrouver ce que le groupe de fille avait réussi à lui enlever. Il fallait continuer le combat. Mais Hippolyte n’eut pas le temps ni le moyen de réfléchir à ce qu’il faudrait faire. La rouquine s’était introduite encore dans leur esprit, leur indiquant une suggestion sur la situation. Hip était relativement d’accord. Même si Hip adorait les animaux et qu’elle ne se sentait pas capable de faire du mal à un cheval innocent, elle accompagnerait Kiana. « Je te suis Kiana ! » Hippolyte se leva, prenant sa lance. Elle suivit la fille au feu, laissant la télékinésiste s’occupe du cavalier. La demi-déesse observa l’attaque de Kiana. Elle fut particulièrement puissante, comme si la mort d’Hadès l’avait boosté. Par contre, c’était la première fois qu’elle vu un sourire sadique sur le visage de Kiana. C’était comme si elle prenait du plaisir à faire ça. Hippolyte, elle, grimaça à la vue du cheval qui semblait souffrir. Mais il fallait le tuer, il était lié au cavalier. D’une certaine manière tuer le cheval c’était comme tuer le cavalier. C’est pourquoi Hippolyte brandit sa lance afin de l’envoyer dans le flanc du cheval. Une fois la cible atteinte, la jeune femme leva la main pour retrouver sa lance. Combien de temps le combat allait-il durer ? Car contrairement aux dieux, ils étaient mortels et risquaient de se fatiguer…


love.disaster


Jauge de vie : 80% Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 2852471132
Cavalier : 140 %
Âge du bébé : 3 mois -> 0 mois ajoutés

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Come back from heaven ?

La vie humaine est semblable à un chemin dont l'issue est fatale. On nous en avertit dès le premier pas, mais la loi de la nature nous dicte d'avancer toujours.© belzébuth
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11035-hippo-killing-doesn-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15550-hippo-cest-trop-banal-detre-sentimentale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t12214-les-aventures-d-une-demi-deesse


Invité
Invité

Anonymous



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Sam 20 Sep 2014 - 11:42





Erythie && Morrigan && Kiana && Hippolyte && Evelyne


Les cavaliers de l'apocalypse – La Peste


Je suis contente de moi, j'ai réussi à lui faire prendre son cheval en pleine poire. Je suis fière de moi et j'espère de tout cœur que notre progression continuera ainsi. Toujours plus en avant. Je me rapproche de mes coéquipiers sur mon arbre, ça ne sers à rien de me déplacer à pied, j'ai besoin de reprendre des forces. Demander deux fois au même arbre de m'aider, m'a vidé petit à petit. Soudainement apparut une personne que je connaissais très bien, Hadès. Mon frère de cœur, une personne extraordinaire quand on le connaissait et quand on savait comment géré son arrogance. Il me parle et je le regardais de haut avant de répondre.

▬Et où étais-tu quand j'étais à l'agonie ? Pas là alors ne me fait surtout pas la remarque sur la pomme. Surtout que si je ne te l'ai pas donné avant, c'est à cause de ta foutu maison intemporelle. Donc arrête de fanfaronner et aide-nous. Surtout si tu veux avoir quelque chose sur lesquels régner.

Je lui tourne le dos et me concentre sur le cavalier qui lui se concentre sur le Dieu. Soudain la panique s'empare de moi, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai peur pour Hadès, je sens que quelque chose va se passer. Et j'ai raison, Hadès disparaît, littéralement. Puis le cavalier se tourne vers nous et nous projette sur le sol, moi loin de mon arbre, trop loin. Je reste sur le sol et regarde mes coéquipières attaquer à l'unisson. Je suis trop faible pour pouvoir me battre avec elle. Il faut que je me repose. Le fait que le cavalier m'est éloigné de mon arbre m'a soudainement affaibli.

▬Je dois refaire mes forces ! Je vous laisse vous occuper du cavalier.

Je me relève et avance petit à petit vers mon arbre qui me tends ses poings. J'ai peut-être un peu trop forcé sur mes pouvoirs moi. Une fois entre ses branches, il me serre contre lui et m'enveloppe de son écorce. Je sens la terre vivre en moi et je me sens revivre.






Erythie : 90%
Cavalier: 140%
Âge du bébé : 4 mois -> 1 mois ajoutés


Wilson Wallander
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Wilson Wallander

| Avatar : George Blagden

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Tc3OOJi

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 707537Tech4


| Conte : Wall-E
| Dans le monde des contes, je suis : : Wall-E

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 Q0IC1rg

| Cadavres : 1704



Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________ Dim 21 Sep 2014 - 12:37

PESTILENCE
Just one more time before I go, I'll let you know that all this time I've been afraid, wouldn't let it show. Nobody can save me now, no nobody can save me now. Nobody can save you now. (…) The king is crowned, it's do or die. Nobody can save me now. The only sound is the battle cry.




Wilson ne savait plus que penser. Il fallait qu'il arrête, qu'il mette fin à tout ça, à cette... apocalypse. Mais il était incapable de faire quoi que ce soit, le cavalier était le maître, tellement concentré sur sa tâche et sur ce qu'on lui ordonnait de faire, parfait petit soldat. Dans ses souvenirs, il voyait ses anciennes batailles, ses victoires plus nombreuses que ses défaites et... il avait toujours été contrôlé. Toujours. Par quelqu'un de plus puissant. Le cavalier... n'avait pas de libre arbitre, en fait ? Sans doute qu'avec les siècles, il avait prit goût aux actes qu'on lui imposait. Willy trouvait ça triste, au fond, ils étaient un peu pareil, tous les deux.

Ferme-là. Le cavalier observait tout ce qui l'entourait, voyant de sa position son cheval s'éloigner volontairement de lui. Il savait qu'elles allaient être obligées de se séparer si elles souhaitaient s'en prendre à sa monture et également l'empêcher de faire ce qu'il devait faire. Elles ne pouvaient pas se mêler de ce qui les regardait, n'est-ce pas ? Tant pis. Il vit que deux des jeunes femmes s'élançaient dans la direction de l'étalon blanc, se mettant à attaquer. Il avait l'avantage de la vitesse et une certaine endurance, seulement il ne tiendrait pas longtemps, ça le cavalier le savait. Ses yeux se fermèrent et il murmura quelques mots, de simples paroles se voulant rassurantes, qu'il transmettait à son compagnon, lui influant du courage et lui rappelant les nombreuses fois où ils avaient combattu côte à côte, coûte que coûte.

Seulement, il ne put faire durer ce moment éternellement. Son regard se posa sur Lily, sa main découverte toujours posé sur son ventre. Qu'il la touche ne lui faisait donc rien, aucun symptôme de peste ne semblait s'en prendre à son corps. Contrairement au cadavre d'Hadès, proche d'eux. En moins d'une minute, les plaques rouges qu'il avait sur le coup s'étaient multipliés sur tout son corps, la teinte de sa peau s'était faite blafarde et l'odeur se dégageant de lui piquait les narines, pas les siennes mais certainement des gens s'en approchant de trop près.
Il était parfaitement concentré seulement, il sentit qu'on tentait de le distraire. Ou... de lui faire quelque chose. Il ne savait pas exactement ce que c'était. Relevant la tête, il eut tout le loisir d'admirer plusieurs EVE l'encerclant, ce qui perturba Wilson à l'intérieur de sa tête et le laissa perplexe. Que tentait-elle de faire rentrer en lui ? Il sentait juste quelques chatouillements, ça le dérangeait et, rapidement, il se rendit compte de ce que c'était. Un antidote ? Vraiment ?

Il était divin, non pas crée dans un laboratoire. Sa Peste était... incurable. Elle pouvait lui donner autant de médicaments qu'elle le souhaitait, ça ne lui ferait pas le moindre effet. Il leva les yeux et ciel et décida d'ignorer ce qu'elle pouvait bien faire, il n'allait pas se protéger de quelque chose qui ne lui faisait ni chaud ni froid et, attaquer n'était pas non plus une solution, tant qu'elle ne lui faisait aucun mal. Après tout, dans de telles conditions, mieux valait qu'il se repose et garde ses forces pour un moment plus opportun.

Son visage se crispa pendant que ses pensées le traversait : il n'eut pas besoin de chercher d'où ça venait, il le savait déjà. Son cheval devait être en train de prendre des coups, de jolis coups, pas des moindres. Il ressentait de façon très minime la douleur qui pouvait traverser l'étalon bien qu'en réalité, tout ça ne soit que purement mental, parce qu'un être qu'il appréciait, réellement, était en train de souffrir. Wilson était plutôt déboussolé par cette affection que le cavalier portait, ça lui semblait tellement improbable. Il tuait des gens, il était sur le point d'accélérer une grossesse de manière trop rapide pour que la femme s'en sorte sans accroches mais, son cheval était en train de se sacrifier et cela lui tordait légèrement le cœur.

De nouveau, le cavalier lui ordonna de se taire. Sa main était prise de quelques tremblements sur le ventre de Lily et celui-ci grandissait à vue d’œil. Tellement d'énergie était nécessaire, tellement de pouvoirs... Si la mort d'Hadès avait eu pour but premier d'atteindre Olympe, le cavalier devait bien dire que le fait d'avoir récupérer de sa force l'arrangeait grandement dans cette situation.



made by pandora.




Cavalier: 140%
Bébé : 5 mois (1 mois ajouté)

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I stay up all night, tell myself I'm alright. Baby, you're just harder to see than most. I put the record on, wait 'til I hear our song. Every night I'm dancing with your ghost. How do I love, how do I love again ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617


Contenu sponsorisé




Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe] - Page 4 _



________________________________________

 Page 4 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Evénement Divin #2 {7} : Les Cavaliers ~ Peste [Fe]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial