LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Leo Hipcup


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Hipcup


╰☆╮ Avatar : Dylan Schmid

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zip, la petite tasse

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 24 Sep 2014 - 18:52

Le mercredi après midi était arrivé et Leo n'avait absolument rien à faire. Quoiqu'il aurait pû rester avec ses amis, composé de Teddy, Henry, Nathan et bien évidemment Paige. Mais le jeune homme avait bien des choses à faire... Du moins, son instinct lui disait qu'aujourd'hui allait être une journée extraordinaire pour son destin.

C'est donc pour cela que bien avant de se retrouver près du Rabbit Hole, le gamin avait été faire un tour dans la boutique d'antiquité, où il avait fait la rencontre effrayante de l'antiquaire. Un antiquaire plutôt... Etrange... Et qui lui avait donné une photo de sa mère, disant qu'il la connaissait très bien et q'il la trouverait certainement dans ce bar miteux et cragnos. Et chose rare chez l'antiquaire, il ne lui avait rien donné en échange... Comme s'il état destiné à faire changer cette "Lacey"... Ou comme s'il avait un lien quelconque avec elle... Bon évidemment qu'il avait un lien avec elle puisque c'était elle, la mère qui l'avait lâchement abandonné à la naissance...

Devant le bar, le jeune garçonnet hésitait à entrer. Mais si Henry avait été avec lui, il l'aurait poussé à agir. Et puis, d'un certain côté, il était un peu curieux de savoir à quoi ressemblait sa mère... Alors il poussa la porte et ne porta même pas rigueur des regards que lui portait les barmaids et les serveurs. Il ne lança pas non plus de regards aux strips teaser qui animaient la journée... Et son regard se porta directement sur la jeune femme accoudée au bar, une bouteille de vin à la main et qui buvait, inlassablement... Leo en eut presque pitié d'ailleurs... Si elle ne l'avait pas abandonnée 11 ans plus tôt, il lui aurait certainement porté secours, sans rien lui avouer... Mais les choses étaient différentes... Et c'est ainsi que le brun s'avança, sans remords, pour lui faire face. Et ce n'est qu'une fois en face d'elle qu'il annonça alors :

-Donc c'est là que tu te caches, maman ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13619-histoire-etern http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13736-les-liens-de-leo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13737-les-histoires-d-une-tasse-a-the

Belle French


« Love it Light ! »


Belle French


╰☆╮ Avatar : Emilie De Ravin

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Belle

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1542

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Lun 29 Déc 2014 - 19:01

Il faut savoir parfois oser l'impossible
La musique tamisée, la musique à fond, l’odeur de cigarette, de cigare et d’alcool, les regards lubriques et la chaleur humide et collante. Tel était à présent le quotidien de Lacey, bien loin de la demi-clarté et de l’odeur de poussière ancienne de la bibliothèque de Belle. Un verre de Whisky engloutit au son d’une musique de Van Halen et tout disparaît autour d’elle. Monsieur Gold n’était pas dans les parages, une première sans nom qui ne lui faisait qu’apprécier un peu plus l’ambiance de ce bar qu’elle trouvait « d’enfer ». Elle n’était pas éméchée, pas encore pompette même et se sentait plutôt d’humeur à rester hanter les lieux pendant plusieurs heures.

Elle avait l’habitude de se faire offrir ses verres, profitant de cette grande beauté que Dame Nature qu’elle lui avait offerte bien qu’elle ne serait plus très longtemps d’actualité à cause des ravages de l’alcool. Elle jouait nonchalamment du doigt sur le bar tandis qu’une présence se fit à côté d’elle. Elle ne se rendit réellement compte de la présence lorsque la voix l’interpella et pas d’une manière qui lui plut de prime abord… Au mot « maman », elle sursauta et sauta hors du tabouret sur lequel elle était, laissant donc le siège entre elle et le gamin. Une main sur le comptoir, l’autre sur le siège, elle tenta désespérément de retrouver un équilibre qu’elle savait ne plus jamais retrouver.

- Tu m’as appelé COMMENT ?!?

Il fallait savoir rester calme. Elle tenta de le dévisager… Ouais… il fallait bien avouer qu’il y avait une certaine ressemblance et puis… il devait avoir quoi… 11 ans ? Ouais… ça devait faire vaguement onze qu’elle avait abandonné son gamin… d’autant qu’elle s’en souvienne au moins… Dès les premiers instants, à peine son ventre avait commencé à être rebondi qu’elle avait su, au plus profond d’elle, qu’elle ne pourrait pas être mère. Ce n’était pas pour elle, la bonté, l’amour à toute épreuve, le sacrifice, être au petit soin pour l’autre, c’était pas elle tout ça… Alors mieux valait que le mioche grandisse ailleurs, dans une autre famille, où il serait sans aucun doute plus heureux… Alors qu’est-ce qu’il foutait LA maintenant ?

- Merde…

Un silence s’installa tandis qu’elle continuait à le fixer, un peu paniquée. Elle n’était pas bourrée, ni même trop alcoolisée, c’était son tout premier whisky et pourtant, à l’instant même, elle semblait avoir descendu une bouteille entière. Il l’avait retrouvé… Et maintenant ?

- Tu… T’es vraiment mon fils ? Tu t’appelles comment ? Et t’as quel âge ? Tu veux boire un truc ? un jus de fruit ou un truc du genre ? Et puis comment tu m’as retrouvé au juste ?

Elle posait sans doute trop de question mais son cerveau bouillonnait sous la surprise. Si elle l’avait abandonné, c’était certainement pas pour le voir frapper au pas de sa porte 11 ans plus tard…

electric bird.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Le Temps nous ai compté...

le Temps... pourtant gaspillé

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t191-je-veux-m-envoler-dans- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t245-ce-sont-les-personnages-qui-font-les-bons-romans http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t229-les-romans-d-une-vie-belle

Leo Hipcup


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Hipcup


╰☆╮ Avatar : Dylan Schmid

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zip, la petite tasse

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 29 Déc 2014 - 23:03


Il faut savoir parfois oser l'impossible
Leo n'appréciait pas vraiment l'ambiance qui régnait à l'intérieur de ce bar. Il y était pourtant passé devant à plusieurs reprises, avec ses camarades de classe, simplement pour rentrer chez lui, accompagné de Teddy, Harris, Henry et bien évidemment Paige. Parfois, il y avait aussi Lou qui les accompagnait aussi, mais elle était bien plus réservée que ses autres camarades et donc bien moins intégrée au petit groupe en réalité, mais passons. Parce qu'il avait trouvé la jeune femme blonde accoudée au bar, assise sur un tabouret. Vraiment, elle avait l'air spéciale. Tout d'abord parce qu'elle tenait ce verre d'alcool à la main. Ensuite, parce qu'elle ne semblait même pas gênée par l'odeur de drogue qui alimentait les lieux... Vraiment, Leo espérait bien réussir rapidement à la faire sortir de cet endroit pour avoir une conversation à l'écart des autres. Et aussi pour la ramener à Monsieur Gold et qu'il la ramène à la raison. Parce que là, elle n'avait pas vraiment l'air d'être la jeune femme sage de la photo que le vieux monsieur lui avait donnée plus tôt...

Le gamin arriva donc à la hauteur de Lacey, pas du tout timide, tout en lui disant q'il l'avait enfin trouvée, l’appelant par la même occasion "maman". Et cela déséquilibra la jeune femme. A moins que ce ne soit l'alcool ? Dans tout les cas, l'enfant ne se départit pas de son air sérieux et innocent, tout en répondant alors à la question de celle qui l'avait mis au monde, une douzaine d'année plus tôt :

-Tu es ma maman. Je le sais, j'a fait beaucoup de recherches avec mon ami Henry. Et puis ensuite Monsieur Gold m'a dit que je te trouverais ici.

Quoiqu'il en soit, alors qu'il attendait une quelconque réaction de la part de sa maman, cette dernière commença à jurer. Ouais, il ne s'attendait pas vraiment à ce genre de réaction tout de même...

-Tu veux toujours pas de moi c'est ca ?

Le gamin baissa donc la tête, tout triste de voir que sa mère ne s'intéressait toujours pas à lui. Parfois, il enviait vraiment son ami Henry qui avait une grande famille, avec deux mamans, donc deux fois plus d'amour pour lui... Et puis ce n'était pas chez Jefferson, le papa de Paige qu'il allait trouver du réconfort... Peut être que Monsieur Gold voudrait bien de lui chez lui après tout, non ?

Mais finalement, Lacey finit par l'interroger sur ses origines. Le gamin releva donc la tête rapidement, plein d'espoir, avant de prendre place aux côté de sa maman. Si elle s'intéressait à lui, c'était gagné, non ? Mais ce n'était pas si simple en réalité. Le gamin accepta donc à boire poliment :

Oui, je veux bien un jus de fruit s'il te plait !

Il attendit donc qu'elle passe commande, avant de finalement répondre à l'ancienne bibliothécaire, avec un grand sourire accroché au lèvres :

-Je m'appelle Leo ! Ca veut dire Lion en Latin, il parait. J'ai bientôt 12 ans et j'suis dans la classe de Mademoiselle Blanchard, en CM2.

Il laissa donc marquer une pause, avant de voir apparaitre son jus de fruit devant lui et de remercier le serveur d'un sourire. Il but alors une gorgée du nectar, peu habitué à parler autant, avant de reprendre alors :

-C'est d'ailleurs grâce à elle que je t'ai retrouvée. En fait, elle nous a dit de faire notre arbre généalogique. Henry, mon ami, comme il a une grande famille, il est passionné de généalogie, alors il m'a aidé. Et on a trouvé tes traces. Et ensuite, j'ai voulu en savoir plus sur mes origines, alors j'ai été voir Monsieur Gold, parce qu'il sait tout sur tout et moi je le trouve gentil et marrant. Et il m'a dit que je pouvais te trouver ici. Alors j'ai pris mon courage à deux mains et je suis venu. Et je t'ai trouvée aussi !
Eques, Never-Utopia.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13619-histoire-etern http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13736-les-liens-de-leo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13737-les-histoires-d-une-tasse-a-the

Belle French


« Love it Light ! »


Belle French


╰☆╮ Avatar : Emilie De Ravin

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Belle

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1542

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Lun 29 Déc 2014 - 23:32

Il faut savoir parfois oser l'impossible
Ok ok…pas de panique, surtout PAS DE PANIQUE ! Il voulait peut-être juste lui poser deux trois questions et il repartira ensuite bien gentiment comme il était venu et ne viendrait plus JAMAIS l’embêter… Non ? Et ben non Lacey ma vieille, ta vie n’est pas un conte de fée, elle ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Elle le comprit rapidement lorsque le gamin lui posa cette question fatidique : elle ne voulait toujours pas de lui n’est-ce pas ? Elle se mordit la langue si violemment pour éviter de lui répondre ce qu’elle avait envie de répondre que le goût du sang se propagea dans sa bouche. Elle avait juste envie de lui hurler qu’évidemment qu’elle ne voulait pas de lui, qu’elle avait mis au monde un bébé, pas un boomerang et qu’elle espérait sincèrement qu’en le balançant, il ne reviendrait pas à la charge 11 ans plus tard… Ah bon, c’est pas 11 ans mais 12 ? Ouais… s’il le dit ! Bref, elle ne pouvait clairement pas lui balançait cela parce que c’était tout bonnement dégueulasse et que pour une fois dans sa vie, Lacey avait envie de faire une bonne action. C’est sûre, elle n’en était pas capable avec Gold mais avec ce gamin… c’était son fils après tout, qu’elle en veuille ou non… alors il méritait bien qu’elle fasse quelques efforts… Il avait dut en faire lui… pour se traîner ici…

Au lieu de lui lancer une remarque assassine à la tête, la confusion et le stress avait pris les devants et elle s’était mise à lui poser toute sorte de questions auxquels le gamin semblait visiblement plaisir à répondre. C’était un cauchemar, un vrai cauchemar, en plus d’avoir accouché d’un môme qu’elle ne voulait pas, il s’avérait être un petit garçon des plus sympathiques, souriant et poli ce qui était véritablement abominable à assumer. Elle lui commanda son jus de fruit et pendant que « Léo » lui racontait sa vie, elle se jura intérieurement d’étrangler à mains nues Gold la prochaine fois qu’elle le verrait. Il n’avait absolument aucun droit de violer son droit d’accoucher sous X. Et comment avait-il pu savoir qu’elle était sa mère ?!? Ce type méritait bien sa réputation. Le garçon finit sa tirade joyeusement et Lacey but une longue gorgée de son scotch avant de le regarder de nouveau.

- Oh oh oh on se calme petit… Léo… On se calme ok ? Tu m’as retrouvé, c’est bien, je suis contente pour toi, ta maîtresse va te donner une jolie image parce que tu vas réussir ton devoir mais…

Elle détourna le regard pour observer la sortie 2 secondes… et si elle s’enfuyait ? Elle reposa rapidement son regard sur le garçon et parla d’un ton un peu plus pressant et brusque qu’elle ne l’aurait voulu… Décidément, la sympathie s’était pas son fort.

- … Je suis PAS ta maman, ok ? Je suis ta mère ! C’est relativement différent, elle t’as pas expliqué ça la maîtresse ? Je suis celle qui t’as mise au monde mais je suis pas celle qui t’as élevé, donné de l’amour ou je sais pas quoi… Franchement, tu m’as bien regardé là ? Je suis pas faite pour ça petit ! Alors ouais, je veux bien t’aider pour ton devoir, je te dois bien ça mais après t’es mignon, tu t’en vas et tu vas retrouver ton papa et ta maman, ceux qui t’ont élevé quoi… Je viendrai pas avec toi chez Gold… ce type me fout la frousse et crois-moi s’il t’a envoyé ici c’est franchement pas pour être gentil avec toi…

Elle se refusa tout de même de lui dire ce qu’elle pensait vraiment. Elle avait repoussé le vieux à plusieurs reprises et il le lui faisait payer en lançant le gosse sur elle, en espérant qu’elle revienne à lui en rampant. Voilà ce qu’elle pensait… Mais Léo semblait suffisamment amoché pour en rajouter !


electric bird.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Le Temps nous ai compté...

le Temps... pourtant gaspillé

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t191-je-veux-m-envoler-dans- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t245-ce-sont-les-personnages-qui-font-les-bons-romans http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t229-les-romans-d-une-vie-belle

Leo Hipcup


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Hipcup


╰☆╮ Avatar : Dylan Schmid

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zip, la petite tasse

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 30 Déc 2014 - 16:48


Il faut savoir parfois oser l'impossible
Leo était super content d'avoir retrouvé sa vraie maman. Et il était bien décidé à ne pas la lâcher d'aussi tôt. Quand à elle, et bien elle ne semblait pas super contente de le retrouver en réalité... Mais peu importait le fait que Lacey le repousse en vérité. Parce que Leo se présenta donc, avec un enthousiasme non feint et un grand sourire gravé sur le visage. Il annonça donc non sans détour que c'était aussi grâce à sa maitresse qu'il avait eu l'idée et l'envie de la rechercher dans toute la ville. Et heureusement pour lui, Lacey n'avait pas bougé depuis ces douze dernières années. Mais la blonde ne semblait pas aussi excitée que le petit garçon en lui répondant. Le gamin perdit donc son sourire, attendant la suite qui ne vint pas. Et d'ailleurs, lorsqu'il vit le regard de l'adulte dériver vers la sortie, il ne pût s'empêcher de demander :

-Mais quoi ? Tu vas encore prendre la fuite c'est ca ?

Le petit garçon s'empara donc de son jus d'orange et le but alors d'un trait. Il ne voulait pas que sa mère voit la tristesse qui commençait à apparaître sur son visage. Mais finalement, sa mère reprit la parle, lui disant qu''elle n'était pas sa maman, mais sa mère et qu'il y avait donc une grande différence... Ah ouais ? Et elle était où la différence ?

[color:50d1=dodgerblue)-Emma, elle disait pareil avec Henry au début... Et puis maintenant Henry et bien il est souvent avec elle. Alors moi, je sais que tu peux changer. Pour nous...

"Nous"... Cela sous entendait très bien qu'un jour ils seraient une famille. Dans tout les cas, c'est ce qu'espérait le petit Leo. Et il finit donc par reprendre :

-J'ai déjà fini mon devoir de toute façon... Enfin presque, parce que je sais toujours pas qui est mon papa, mais toi tu le sais, non ? Mais de toute façon, je retournerais pas là bas... Mes parents, ils s'occupent pas de moi, ils préfèrent leur vrai bébé... Depuis qu'il est né j'existe plus à la maison.

L'écolier croisa donc ses bras sur sa poitrine, défiant Lacey du regard de le ramener chez lui. De toute façon, elle ne savait même pas où il habitait et elle ne lui en dirait pas plus. Au pire, elle lui donnerait l'adresse de son amie Teddy. Et comme ca, elle passerait vraiment pour une mère indigne. Il rajouta donc, sincère :

-Et puis, moi, je ne te ramènerais pas chez Gold si tu ne veux pas. Puis je m'en fiche de vos histoires de toute façon. Tout ce que je voulais c'était juste te retrouver enfin.
Eques, Never-Utopia.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13619-histoire-etern http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13736-les-liens-de-leo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13737-les-histoires-d-une-tasse-a-the

Belle French


« Love it Light ! »


Belle French


╰☆╮ Avatar : Emilie De Ravin

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Belle

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1542

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 31 Déc 2014 - 14:12

Il faut savoir parfois oser l'impossible
« Je sais que tu peux changer »… Pourquoi ce type de phrase lui semblait horriblement familier tout à coup ? Comme si elle avait passé une grande partie de sa vie à le dire ou à le penser à propos d’une personne ou deux… Une chose était sûre, c’est que ça ne lui ressemblait pas du tout. Pour faire bonne mesure de ce moment de flottement, elle secoua la tête brusquement et acheva son scotch en une seule gorgée. Elle en commanda directement un autre, avec ce qui lui tombait dessus, elle en avait bien besoin. Le liquide lui brûlait la gorge - il n’était certes pas de bonne qualité - ce qui lui permit de digérer totalement l’idée stupide qu’elle avait eu quelques instant auparavant. « Je sais que tu peux changer » comment, avait-elle pu croire avoir pensé ou dit une chose pareille ? Ce n’était pas elle, ça ne lui ressemblait pas, elle était bien placée pour savoir que personne ne changeait jamais. On naissait, grandissait et crevait dans le même moule que celui qui nous avait formé. Alors si le petit mec s’attendait à la voir changer, il se berçait de douces illusions, elle était comme ça, mauvaise, gamine, dragueuse, immature et souvent imbibée, un point c’est tout.

Le gamin semble s’énerver, il se rebiffe contre ce que Lacey lui dit. C’est qu’il veut pas lâcher le mioche, il est obstiné… comme sa mère en fait… Pas de doute, il est d’elle rhaaaaaa… C’est lorsqu’il parle d’Emma que tout espoir de se débarrasser de lui disparaît dans un écran de fumé. La plan était pourtant simple : si elle ne pouvait pas prendre la fuite, autant le ramener au shérif, qui le ramènerais chez lui comme le fugueur qu’il était. Seulement voilà, le Shérif, c’est Emma Swan et elle n’avait franchement pas envie d’entendre sa tirade sur le bonheur d’être mère finalement. C’est pourtant clair que mise à part les cheveux, elles ne se ressemblent pas du tout, non ? Emma, c’est une justicière, c’est un peu Wonderwoman alors qu’elle… elle pencherait plutôt du côté de Poison Evy… Il lit pas les BD comme tous les gamins de son âge ou quoi ? Et dire qu’elle va devoir se coltiner un gamin qui ets pas foutu de comprendre qu’Emma et elles sont radicalement différentes.

Lorsqu’il se mit à parler de sa famille, Lacey fut plus agacée d’autre chose. On aurait pu croire qu’elle s’attendrirait devant ce gamin doublement abandonné tant par sa mère biologique que par ses parents adoptifs mais non. Elle est juste révoltée. C’est vrai quoi, ça sert à quoi de se casser le cul à faire des papiers à l’adoption si au final on est pas foutu d’élever un gamin ? Ils auraient mieux fait de prendre exemple sur elle : ne rien faire du tout ! Et Léo serait sans doute gavé de mousse au chocolat à l’heure actuel et loin très loin d’elle.

- Non mais attends, tu crois quand même pas que je vais te prendre avec moi ? C’est du délire ! Tu sais comment ça s’appelle ça ? Ça s’appelle de l’enlèvement d’enfant mon p’tit gars ! J’ai plus aucun droit sur toi, moi ! Tes parents, c’est tes parents, qu’ils t’aiment ou qu’ils t’aiment pas et moi j’y peux quedal.

Rapidement, elle se rendit compte que la dernière phrase aurait pu être évitée, au moins pour éviter de faire du mal au gamin inutilement. Violemment, elle se frappa le front avec sa main et la laissa glisser rudement contre sa joue, complétement désespérée par sa situation et son comportement pitoyable.

- Bon ok… excuse-moi pour ce que j’ai dit c’était dégueulasse… enfin… c’était « pas correct », on a du te dire que « dégueulasse » ça se disait pas non ? Elle t’a appris ça au moins ta mère ? Sinon je vais lui botter le… enfin bref. Bon écoute gamin, voilà ce qu’on va faire ! Je vais te ramener chez toi parce que j’ai pas le choix, tu comprends ça hein ? Tu comprends que j’ai pas franchement envie d’aller en taule à cause de toi ? Mais on va passer un accord avec tes parents pour que je te vois et que parfois tu viennes chez moi ok ?

Même si Lacey n’était pas Belle, elle n’en restait pas moi intelligente ou du moins, maligne. Cette proposition avait plusieurs emplois et même si elle semblait lui faire un cadeau, elle espérait qu’elle soit empoisonnée. Elle ne faillirait pas à sa tâche. Pour une fois dans sa vie, elle ne mentirait pas avant de s’éclipser et elle passerait du temps avec Léo. Elle espérait juste que ça aiderait à apaiser le gamin, qu’il serait plus coopératif et qu’en voyant le désastre qu’était sa mère, il déciderait de lui-même de laisser tomber.

Elle remercia le barman d’un clin d’œil aguicheur pour son second verre, but deux gorgées d’un coup et se tourna de nouveau vers le garçon. Elle espérait mettre les choses au clair avec lui :

- Par contre je te préviens gamin, c’est à MES conditions ! Il est hors de question que tu débarque dans ma vie comme ça n’importe quand ! Quand je veux te voir, je t’envoie un SMS, ok ? T’as un portable au moins ?



electric bird.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Le Temps nous ai compté...

le Temps... pourtant gaspillé

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t191-je-veux-m-envoler-dans- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t245-ce-sont-les-personnages-qui-font-les-bons-romans http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t229-les-romans-d-une-vie-belle

Leo Hipcup


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Hipcup


╰☆╮ Avatar : Dylan Schmid

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zip, la petite tasse

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 31 Déc 2014 - 17:19


Il faut savoir parfois oser l'impossible
Leo savait qu'il avait utilisé les mots justes, inconsciemment. Parce que lorsque Lacey avait détourné son regard pour vider son verre d'un trait, elle semblait songeuse. Ca ne dura que quelques secondes, mais ca avait eu l'effet escompté. Maintenant, le gamin avait un grand sourire sur le visage, prêt à tout pour que Lacey change un peu. Même juste un tout petit peu, pour qu'il reforme enfin une famille heureuse. Mais cela ne dura pas longtemps puisque lorsque le gamin évoqua sa famille, la blonde ne pût s'empêcher de prendre la parole, en lui demandant s'il savait ce que tout cela impliquait. Le petit garçon hocha donc négativement la tête, avant qu'elle ne lui dise que c'était de l'enlèvement d'enfants. Et le garçonnet tiqua alors :

-C'est pas vraiment un enlèvement puisque je suis consentant et que tu es ma maman biologique...

Bon en réalité, ca sonnait bien plus comme un enlèvement mais passons. Parce que de toute manière, ses parents ne remarqueraient sûrement pas son absence. Mais ca, comme venait de le dire Lacey, elle s'en fichait bien. Le gamin perdit donc tout espoir de pouvoir un jour avoir une vraie famille qui l'aimerait. Mais il ne laisserait pas tomber l'affaire d'aussitôt avec Lacey...

-Tu t'en fiche de toute manière de ce qu'elle m'a appris ou non, tu viens de le dire... Et tu iras pas lui botter les fesses parce que tu t'en fiche aussi...

Il croisa donc ses bras sur son torse, tout en plongeant son regard dans celui de sa mère biologique, qui lui promettait de passer un accord avec ses parents. Aussitôt, l'écolier retrouva donc son sourire, certain que ses parents n'y verraient aucun inconvénient puisque tout tournait autour de sa petite soeur Jade maintenant... Et même qu'avec un peu de chance, et bien ils l'enverraient souvent chez elle !

-Ouais c'est une idée trop cool ! On ira à la bibliothèque ensemble ! J'adore lire ! Et puis je te présenterait à mes amis aussi. Tu verras, ils sont trop cools !

Dans tout les cas, la jeune femme ne savait pas vraiment dans quoi elle s'embarquait avec son gosse. Et elle finit donc par poser ses conditions. Il ne viendrait que si jamais elle lui envoyait un SMS. Le gamin, habitué à être souvent dans la boutique de Gold réfléchit donc à un moyen de contrer le contrat. Il sortit donc son portable de sa poche de jean, tout en disant finalement :

-D'accord, mais je rajoute une condition ! Je veux venir chez toi au moins un week end par mois alors !
Eques, Never-Utopia.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13619-histoire-etern http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13736-les-liens-de-leo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13737-les-histoires-d-une-tasse-a-the

Belle French


« Love it Light ! »


Belle French


╰☆╮ Avatar : Emilie De Ravin

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Belle

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1542

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Ven 2 Jan 2015 - 0:12

Il faut savoir parfois oser l'impossible
Le gamin tenta d’argumenter quelques secondes sur l’enlèvement mais capitula assez rapidement. Sans doute n’était-il pas vraiment convaincu de ce qu’il avançait… il était intelligent après tout ! En revanche, Lacey du concevoir qu’il marquait un point concernant le bottage de fesses : elle s’en contre-fichait et ce n’était certainement pas une chose qu’elle aurait fait… A croire que l’alcool commençait à faire effet plutôt que prévu… Ou alors le début d’une fibre maternelle ? Non impossible, beaucoup trop tôt…

Lorsqu’il s’extasia à l’idée de passer du temps avec elle, la jeune femme ne put s’empêcher d’avoir un sourire du coin des lèvres trop vite remplacée par une moue d’exaspération et des yeux levés au ciel. La bibliothèque… le môme lui proposait d’aller à la Bibliothèque ! C’était sans aucun doute l’endroit le plus rasoir du monde, pour elle qui n’avait jamais aimé lire et ne tournait aucune page hormis quelques magazines de temps en temps. De tous les gamins du monde il fallait que le sien soit le plus bizarre de tous ! Il pouvait pas aimer les jeux vidéo comme tout le monde, non ? Qu’est-ce qu’elle allait foutre à la bibliothèque ? Ces sorties avec son fils se promettaient d’être un vrai cauchemar ! Déjà qu’on la forçait de bosser à la bibliothèque municipale, si en plus elle devait se la coltiner pendant le week end…

Pourtant, en pensant à son boulot, un flashback lui revint en mémoire. Il ne dura qu’un millième de seconde, aussi eu-t-elle du mal à croire que cela s’était vraiment produit. Elle avait vu en cet instant une Bibliothèque ancienne, dans un endroit où les fenêtres étaient remplies de vitraux, où lesol était dallé et froid comme de la pierre, comme si elle se trouvait dans un château. Elle se souvint un court instant d’un bonheur éprouvé avec force en découvrant ces livres et une odeur délicieuse de poussière ancienne…

Elle porta rapidement la main à la tête, les yeux fixés sur son scotch. Il tapait vraiment beaucoup aujourd’hui… Il a foutu quoi là-dedans ? Essayait-on de la droguer ? Elle tenta alors de reprendre ses esprits et posa les yeux sur le gamin toujours aussi farouche. Dans son moment de trouble, elle ne s’en était pas aperçut mais le garçon avait sorti son portable de sa poche pour toute réponse à sa question. C’est alors qu’il lui proposa un autre marché et Lacey ne put s’empêcher de glousser face à la perfidie de son fils. C’est qu’il est plutôt malin le gosse ! Pour la première fois, elle se prend alors au jeu de le toucher et lui ébouriffe les cheveux amicalement. Elle n’est pas sûre que c’est l’idée du siècle et encore moins qu’elle l’appréciera mais au moins, le petit a gagné son respect.

- Tu t’en laisse pas compter gamin ! C’est cool je trouve, t’as bien raison, faut pas se laisser faire dans la vie ! Okay marché conclu, un week end par mois tu le passes chez moi si tes parents disent oui ! Bon… Du coup je te raccompagne et on va leur expliquer tout ça, ça te va ?

Elle claque l’argent qu’elle doit pour les deux scotch et le jus de fruit sur le comptoir et se lève pour remettre sa veste.




electric bird.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Le Temps nous ai compté...

le Temps... pourtant gaspillé

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t191-je-veux-m-envoler-dans- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t245-ce-sont-les-personnages-qui-font-les-bons-romans http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t229-les-romans-d-une-vie-belle

Leo Hipcup


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Hipcup


╰☆╮ Avatar : Dylan Schmid

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zip, la petite tasse

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 3 Jan 2015 - 0:20


Il faut savoir parfois oser l'impossible
Leo avait souvent passer du temps avec Mr Gold. Il savait donc qu'il fallait toujours avoir quelque chose en contrepartie d'une proposition. Et cétait ainsi qu'en cherchant son portable dans la poche de son blouson, qu'il se mit à réflechir à un moyen de faire en sorte que sa mère n'accepte à son tour quelque chose en contrepartie. Et il trouva alors quelque chose : un week end par mois chez elle, sinon rien de sa part... Et cela sembla faire rire sa mère, qui lui ébouriffa même les cheveux. Ca, jamais personne ne lui avait fait... Hormis bien sûr Paige, mais passons...

-Et oui, j'ai de la ressource ! Parce que sinon, les plus grands à l'école ils nous embêtent tous...

Et ca, c'était vraiment pas sympa du tout... Mais il était temps pour Leo de se faire raccompagner par sa maman chez ses parents. Et même s'il ne voulait pas, il n'avait pas trop le choix en réalité.... Il soupira alors, se leva de son tabouret tout en essayant de prendre sa maman par la main, en lui demandant alors :

-Tu as une voiture ? Parce que en fait, mes parents ils habitent à l'autre bout de la ville. Alors à moins que tu aimes marcher...

Il se dirigea donc vers l'entrée du bar, tout en lançant innocemment :

-Sinon et bien... Monsieur Gold il a une voiture... On pourrait lui demander ?
Eques, Never-Utopia.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13619-histoire-etern http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13736-les-liens-de-leo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13737-les-histoires-d-une-tasse-a-the

Belle French


« Love it Light ! »


Belle French


╰☆╮ Avatar : Emilie De Ravin

Ѽ Conte(s) : La Belle et la Bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Belle

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1542

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Sam 3 Jan 2015 - 16:40

Il faut savoir parfois oser l'impossible
Lacey commençait à se dirigeait vers la sortie quand le gamin revint à la charge. Il avait tenté de prendre sa main, elle l’avait bien vu et l’avait gardé hors de sa portée. Il ne fallait pas qu’il s’imagine la famille du bonheur non plus, ce n’était pas le cas… Et puis elle n’était pas prête, tout simplement. Il s’était imposé à elle aujourd’hui et il fallait qu’il comprenne qu’il fallait qu’il y aille doucement. Elle s’arrêta donc net et se retourna vers lui. Tentant de rester patiente et pédagogue (elle avait vu cette technique dans un documentaire-réalité où une espèce de Mary Poppins venait dans des familles pour faire comprendre ce qu’était l’éducation), elle s’accroupit devant lui et plongea ses yeux dans les siens.

- Ecoute gamin, je fais des efforts là… Tu le vois au moins ? Je suis partante pour te voir plus souvent et tenter d’apprendre à te connaître, on est d’accord ? Mais c’est toi qui est venu me voir et tu me laisses pas trop le choix. Alors comprends au moins qu’il va me falloir un peu de temps. Si je t’ai laissé, c’est pas parce que je t’aime pas ou je sais pas quoi, c’est juste que je ne me sentais pas prête pour être maman. C’est pas mon truc, je suis pas à l’aise avec ça et je suis pas assez gentille pour devenir mère… Je voulais juste que t’es une meilleure vie… Manque de pot, t’es tombé sur des abrutis, mais j’y peux rien moi ok ? Alors ne me brusque pas s’il te plaît, vas-y doucement, je te prendrais la main quand je serais prête ok ?

Elle s’étonna elle-même du ton doux et patient qu’elle avait employé. Elle n’avait jamais été comme ça, c’était comme si quelqu’un d’autre avait pris possession d’elle. Elle espérait seulement que cela ai l’effet escompté et garda ses mains dans ses poches pour être sûre que le gamin ne tente pas une fois de plus de lui prendre la main. Sa période de paix fut de très courte durée, à peine ce problème était régler qu’il enchaînait sur le problème de la bagnole. Lorsqu’il parla de monsieur Gold, elle perdit patience et se prit la tête dans les mains en soupirant. En un seul coup, elle fit volte-face et cette fois-ci elle se contenta de se pencher pour être à la même hauteur que lui.

- Bon écoute gamin, tu m’as dit toi-même que tu me forcerais pas à aller voir Monsieur Gold alors reviens pas sur ce que t’as dit ok ? Il est HORS DE QUESTION que je demande quoi que ce soit à ce type ! C’est un pervers et un taré, alors peut-être que tu l’aimes bien mais moi non, t’as pigé ? Je croyais que tu voulais passer du temps avec moi, oui ou non ? Alors on marche !

Comme elle n’était pas certaine de ne pas le trucider avant la fin du voyage, elle préféra demander les clé du pick up du patron du bar qui était un « pote » à elle. Au moins, si elle se ravisait, elle pourtant remonter en voiture et le planter chez lui. Revenant près du gamin, elle finit par lui poser la question fatidique :

- Et pourquoi tu tiens absolument à ce que je vois Gold d’abord ?



electric bird.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Le Temps nous ai compté...

le Temps... pourtant gaspillé

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t191-je-veux-m-envoler-dans- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t245-ce-sont-les-personnages-qui-font-les-bons-romans http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t229-les-romans-d-une-vie-belle

Contenu sponsorisé







Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives