MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
- bientôt -



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Jamie Skyrunner


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Jamie Skyrunner


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Generation-Kuzco-1

☞ Surnom : Jay
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1833

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Sam 4 Juil 2015 - 22:17

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Tumblr_m86eypYAVd1rxa1s3o1_400Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 25u39sh
Not that easy. But we try.

Qu'ils aillent tous se faire foutre. Tous. Tous autant qu'ils étaient. Jamie serra les dents en sentant ses jambes le tirer, à mesure qu'ils grimpaient les marches de sa résidence. Ils pouvaient tous crever, il s'en foutait. Il avait mal partout. Il avait passer la journée à avoir mal partout. Tout ça parce qu'il avait eue le malheur de rentrer un peu violemment dans l'épaule d'Hippolyte. Non mais elle était pas bien cette gonzesse aussi! Timbrée. Aussi timbrée que son père. Jamie les maudissait, il avait passé la journée à les maudire en boucle dans sa tête. Et Eliott. Bon sang, Eliott. Jamie n'avait jamais cru possible de rencontrer une personne aussi exaspérante. Et pourtant, il en connaissait un paquet, de gens exaspérants et insupportables mais alors lui... Il battait tout le monde à plates coutures. Jamie avait mal. Partout. Mais ce n'était pas que physique. C'était aussi à un autre niveau. Et c'était avec ça qu'il avait le plus de mal. Arès s'était mit dans le rôle de joyeux samaritain en s'attelant à les aider à percevoir leur nouveau potentiel. Leurs 'supers pouvoirs'. Jamie n'avait même pas ris. C'était juste un pas de plus vers sa monstruosité acquise.
Etouffant un grondement, Jamie ouvrit la porte de son appartement, l'odeur de café venant lui arracher un sourire. Wilson était le colocataire parfait. Wilson était parfait. Sans lui, Jamie ne savait pas ce qu'il serait devenu. Il aurait probablement envoyé chier tous les Dieux, serait passer en cour martiale, et serait probablement enfermé quelque part dans les méandres de l'Olympe. A tout parier.
-Salut! lança-t-il, plus joyeusement qu'il ne l'aurait parier en entamant la grimpette de ses escaliers.
Rapidement, il suspendit sa veste, balançant ses clefs sur le meuble avant de constater que le courrier était posé dessus. Le parfait coloc. Jamie se laissa tomber dans le canapé, en laissant échappé un son à mi-chemin entre le soupir, le grognement et le juron. C'était assez révélateur. Après un petit moment, il finit par prendre son mug pour boire une gorgée.
-J'ai cru que mon épaule allait se sectionner de mon corps à chaque fois que j'avais un plateau à porter. Elle m'a pas louper l'autre timbrée, ajouta-t-il en reprenant une gorgée, avant de faire joué son épaule.
La douleur était sourde, mais bien présente. ça lui avait vraiment fait mal, son coup de javelot là. Et Arès, tout fier. Jamie se retint de lever à nouveau les yeux au ciel.
-Je les supporte de moins en moins. Entre elle et son père... C'est aller toi? La séance sur nos 'pouvoirs'?
Jamie avait saigner du nez pendant plusieurs minutes, la première fois qu'Arès l'avait confronté à ses nouvelles fonctionnalités. Cela avait été comme de forcer une pièce à entrer dans un trou pas fait pour sa forme. Utiliser ses nouvelles capacités le forçait à transgresser ce qui faisait de lui un humain. Et son corps n'avait pas apprécier. Du tout. Pourtant, Jamie avait tout de suite enchainé. Pas qu'il soit devenu plus maso encore. Pas qu'il se soit mit à apprécier la compagnie d'Arès non plus. Mais ce... Pouvoir. Il devait apprendre à l'utiliser. Il le devait absolument. C'était probablement idiot. C'était probablement de mauvaises raisons. Mais lorsque Jamie avait compris ce dont il était à présent capable de faire, il avait vu l'opportunité de pouvoir enfin faire quelque chose de bien.
Lorsqu'Arès leur avait apprit que le passage des Cavaliers leur avait plus que certainement laissé quelque chose, Jamie était devenu blanc Il l'avait craint et bien sûr ça avait été le cas. Le seul problème avait été de déterminé quel type de 'chose' ils avaient développés. Les Dieux naissaient avec leur habilité. Wilson et lui venait de 'naitre' en tant qu'êtres divins, mais impossible de déterminer ce qu'ils seraient possible d'accomplir. ça avait prit du temps, des entretiens interminables, et des tests en tout genre. Pour le moment, Jamie n'était même pas certain d'avoir complètement saisi ce dont il était capable. Il savait juste qu'il guérir les autres. Du moins, prendre leurs blessures à leur place. Il n'avait pour l'instant que réussi à soigner des petites plaies, très superficielles. Mais c'était un début prometteur selon Arès.
Serrant sa main autour du mug, Jamie sentit la mince coupure que s'était infligé Arès, le matin même. Elle zèbrait désormais son pouce, invisible. C'était bien. C'était une bonne chose. Une chose bien. Et il devait absolument progresser. C'était l'unique raison pour laquelle il se pliait à ses enfantillages militaires. Il devait apprendre à gérer ce pouvoir. Il devait être en mesure de sauver les gens. Il devait devenir capable de faire quelque chose de bien.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- S.T.A.R.U.N.N.E.R-
Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 B2kgRestart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Tumblr_nfa0wqDf8F1qc4l5yo3_r1_500
One foot on the narrow way, and one foot on the ledge, sifting through the devil's lies from what the  Good book says. If I'm goin'
Any where, I'll probably go too far, probably away from you... Chances are, chances are.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wilson Wallander


Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Generation-Kuzco-1

╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E

✓ Métier : Ingénieur en robotique
Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Q0IC1rg

☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3119

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 14 Juil 2015 - 1:15

Restart isn't that easy
But we're gonna do it.


Un léger rire lui échappa qu'il ne puisse le contrôler. L'autre timbrée. Mais c'est qu'il ne pouvait même pas trouver cela méchant ou déplacé, étant donné la manière dont la demie-déesse se comportait à leur égard. Ses regards de glace, sa bouche pincées dès qu'ils pouvaient croiser son regard, ses muscles tendus au moindre rapprochement. C'était palpable, cette tension qui tremblait dans l'air lorsqu'ils se retrouvaient regroupés. Contrairement à Arès, qui même s'il les gardait à portée de vue, ne leur tenait pas rigueur des événements passés... Elle respirait la haine.
C'était encore pire, depuis quelques jours, maintenant qu'il commençait à comprendre peu à peu le fonctionnement de son don. Il en frissonnait à chaque fois qu'il se concentrait un peu trop sur Hippolyte, parce qu'il ne pouvait pas s'en empêcher. D'un côté, elle était parfaite pour lui, comme entraînement. Percevoir la moindre de ses émotions négatives était aisé, ça lui permettait de capter de quelle façon les atteindre. Mais il ne s'était surtout pas permit de tenter de se les approprier, non, déjà elle serait capable de lui en foutre une pour avoir oser « l'utiliser », puis il n'avait pas l'impression non plus qu'elle ait besoin d'être soulagée de quoi que ce soit. Comme si sa colère était son carburant, sa manière même de s'exprimer, une façade comme une autre. Il trouvait ça triste, au fond.

Wilson poussa un soupir tout en s'avançant sur le canapé pour prendre sa tasse dans ses mains. Son contact tiède était agréable.

« Elle finira par se calmer... J'espère. »

Il osa un sourire en direction de Jamie, presque entendu. Pas sûr que la petite réussisse à calmer ses ardeurs un jour envers eux... Elle avait l'air rancunière à un point impossible et bornée, en plus de cela. Il avait bien remarqué la manière dont elle se battait... pas seulement pendant leurs séances. Quand Peste avait prit le dessus aussi. Certes, elle n'avait pas été fameuse techniquement, mais cette rage qu'elle dégageait en disait beaucoup sur son caractère. Il se demandait si son passé l'avait ainsi forgé et si elle était juste naturellement fatigante.
Elliot, lui, pouvait encore trouver quelques excuses. De ce qu'il savait, il était quelque peu incontrôlable parce qu'il n'avait découvert ses pouvoirs que très tard. C'était un dieu, un vrai, un complet, sans que cela ce soit révélé dès le départ. Évidemment que ça devait déborder de partout ! Et ça avait sûrement laisser quelques séquelles à son cerveau... Parfois il avait pas l'air très... sain d'esprit ?

Le robot pinça légèrement les lèvres à l'interrogation de son colocataire. A vrai dire, il ne savait pas si ça allait ou non. Dans un sens, tout se passait plutôt bien. Il se familiarisait peu à peu avec ses capacités, retournait travailler – et dieu que ça lui faisait du bien – mais... il avait l'impression d'avoir avancé d'un pas pour reculer de trois. Tout ça parce qu'il y avait toujours Lily et sa fille, qu'il craignait de croiser à chaque croisement... puis EVE.

« Plutôt positif dans l'ensemble, je dirai. » Il hocha la tête comme pour appuyer ses propres dires, son expression étant un peu plus sérieuse que d'habitude. « C'est encore un peu compliqué sur certains points... J'ai du mal à savoir si ce que je ressens vient de moi ou pas, parfois, j'ai l'impression d'être écrasé. »

Reposant sa tasse sur la petite table, il se massa l'arrière de la nuque, un sourire nerveux ornant alors son visage. Il ne parlait quasiment pas de ses difficultés, même avec Arès, faisant comme si tout se passait bien. Mais il avait peur de se perdre là-dedans, et il n'y avait clairement qu'avec Jay qu'il arrivait à l'avouer. Il avait été complètement perturbé, en apprenant qu'une nouvelle « chose » s'était ancré en lui après le passage du cavalier, soulagé de savoir que ce n'était pas mauvais. Il n'avait eu que Jamie à qui se confier à ce moment et il n'avait pas hésité une seconde à tout lui dire.
En s'ouvrant aux autres, à tous ces sentiments qui pouvaient être en train de les faire souffrir de l'intérieur, alors qu'il avait encore si peu de pratique à son actif, il se mettait en danger. Clairement. Puisqu'il ignorait de quelle manière les canaliser ou bien même comment se les approprier sans danger. Alors il se contentait de laisser passer tout ce qui voulait bien venir, sans savoir où se trouvait la limite, ce qui lui avait bien valu quelques malaises à plusieurs reprises. Sans compter les migraines incessantes, les crises de panique en plein milieu d'entrevue avec Arès ou les nuits parfois troublés de nouveaux cauchemars qui ne lui appartenaient même pas.

« Mais j'arrive à mieux... définir ce qui anime les autres. »

Wilson ponctuait ses mots de mouvements de mains qui lui semblaient, même à lui-même, incompréhensibles. C'était un fait, s'il était encore bien naïf quand à sa gestion de ce qu'il pouvait bien contenir, il s'était bien plus intéressé à être capable de distinguer les émotions exactes autour de lui. Parce qu'après tout, il aimait quand même savoir ce dont il allait devoir s'accommoder ensuite, entre peine, peur ou haine pure, la différence d'impact sur sa personne était plutôt importante.
Son regard se posa sur Jamie sans oser lui avouer qu'avec lui, c'était encore plus aisé. Il ignorait ce qui les liait exactement, ou même si quoi que ce soit existait réellement pour les rapprocher, mais leur destin étaient malgré tout ramenés à se croiser maintenant. Et, en la présence du jeune homme, il devait avouer que c'était comme tout naturel, de deviner la nature de ses ressentiments. Comme lorsqu'il s'était trouvé derrière la porte, avant même de l'ouvrir, ce petit bourdonnement bien distinct de colère qui s'était élevé.

Il détourna bien vite la tête, faisant comme si de rien n'était, reprenant son chocolat chaud entre ses mains, buvant une grande gorgée.

« J'ai hâte de plus être obligé d'aller aux entraînements quand même ! Je me sens pas à l'aise avec eux. Ils sont tellement... différents ? » Il pencha la tête sur le côté, incertain de sa manière de s'exprimer. Ce n'était pas qu'il ne les aimait pas, non, c'était autre chose. « Je me sens pas à ma place. J'aimerai bien qu'ils nous laissent tranquilles continuer comme avant... » Il haussa les épaules, s’affaissant ensuite en sachant bien que c'était quasiment impossible maintenant. « Je veux dire... C'est pas tellement notre combat en fait. On a rien demandé, non ? »

Wilson avait peur de faire preuve de trop d'égoïsme. Il avait envie d'aider, oui, mais pas d'aider les divins. D'aider les habitants de la ville. De faire son possible pour qu'ils ne souffrent pas de ce qui se passait au-dessus de leur tête comme ça avait été le cas pour lui. Il n'avait pas envie qu'ils soient mêlés à ça. Qu'Eve soit mêlé à ça...
Il se racla la gorge, se redressant sur ses pieds pour se dégourdir un peu les jambes. C'était de plus en plus régulier. Son visage apparaissait d'un coup dans sa tête et il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'elle était en train de devenir pendant que lui restait là, trop timide ou trop con pour tenter quoi que ce soit.

« Tu t'es pas fait trop mal ? »

Il ne parlait plus de la journée, mais bien de ce qu'il avait pu se faire subir avec sa 'capacité', son ton plus grave le faisant aisément deviner. Il savait très bien ce que Jay s'infligeait. A vrai dire, leurs pouvoirs étaient plutôt proches. Si ce n'est que Wilson se concentrait sur le psychologique alors que Jamie était plus physique. Il se doutait qu'il devait se démener tout autant que lui pour tirer le meilleur de ce qui leur était arrivé. Il ne pouvait que le comprendre, tout en s'inquiétant pour son état. Il ne voulait pas qu'il se fasse trop de mal.
Se retournant vers Jamie, ses doigts tapotaient le mug dans ses mains. Il se força à se détendre, trop réfléchir sur ce sujet n'arrangeait pas ses maux de tête.

« J'ai fais une réserve de café pour au moins trois jours ! Puis j'ai ramené plusieurs dvds pour t'occuper... et j'ai mis une tarte aux pommes dans le frigo ! » Il se détendait en faisant des gâteaux quand il rentrait chez lui, se retrouvant seul. Ça lui évitait de penser à... d'autres choses. « Tu pourra en ramener à tes collègues. Ils vont bien ? S'ils sont allergiques je pourrai faire hum... des tartes aux fraises ou aux poires à la place ! » Oui, vraiment, tous les moyens étaient bons pour qu'il ne pense pas à elle.




made by pandora.





Spoiler:
 

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I stay up all night, tell myself I'm alright. Baby, you're just harder to see than most. I put the record on, wait 'til I hear our song. Every night I'm dancing with your ghost. How do I love, how do I love again ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Jamie Skyrunner


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Jamie Skyrunner


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Generation-Kuzco-1

☞ Surnom : Jay
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1833

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Dim 26 Juil 2015 - 13:56

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Tumblr_m86eypYAVd1rxa1s3o1_400Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 25u39sh
Not that easy. But we try.

Peu importait les épreuves, les complications, ou même sa haine profonde des Dieux, Jamie ne pouvait pas s'en empêcher. A chaque fois que Wilson prenait soin de lui, s'inquiétait pour lui ou même lui faisait tout simplement un café, comme maintenant, c'était une forme de prière qu'il adressait... a qu'importe qui. Qu'il ne change jamais. Qu'il reste à jamais l même. Qu'importe les épreuves à venir. Que Wilson reste Wilson. C'était le plus important. C'était même, dans une certaine mesure, vital pour Jamie. ça lui avait valu quelques saignements de nez supplémentaires, à force de garder un oeil sur lui et de perdre sa concentration, mais c'était un réflexe. Il fallait qu'il veille sur lui. Il fallait qu'il veille sur ce frère qu'une destinée trop compliquée pour eux avait mit sur son chemin. Il le fallait. Ce n'était pas un devoir, ni une mission. C'était. Immuablement.
Un sourire naquit sur le visage de Jamie, tandis qu'il portait son mug à ses lèvres. La nervosité candide de Wilson lui faisait du bien. C'était tellement rassurant de voir des 'futilités' prendre place dans sa vie. Oui, ils étaient à l'aube d'une guerre divine qui pourrait bien les métamorphosés à jamais, si ce n'était déjà le cas. Oui, ils étaient la toute nouvelle option des mondes divins, une nouvelle race, indéterminée et encore mystérieuse pour tous. Oui, ils étaient devenus des êtres néfastes et immortels. Et pourtant une composition de tarte pouvait devenir le centre des pensées de son vis-à-vis. Wilson lui faisait du bien. Dans le maelstrom incompréhensible qu'était devenu sa vie, Wilson lui faisait du bien.
-Ils vont bien merci, Ruby a demandé de tes nouvelles, dit-il en reposant sa tasse pour se masser l'épaule. Elle se doute d'un truc, mais je lui ai dis que je testais un nouveau programme d'entrainement pour le sport.
Malgré lui, il leva les yeux au ciel. Il n'aimait pas mentir. Il n'avait cependant pas beaucoup le choix. Non seulement Diane lui aurait probablement refait le portrait dans la minute mais en plus, il ne tenait pas à partager cette... Chose. Comment expliquer au monde entier tout ce qui lui était arrivé en si peu de temps? Comment même expliquer ces choses, ces changements, ce pan de monde révélé au grand jour? Ruby connaissait-elle seulement l'existence des Dieux? Autant la préserver. Elle méritait mieux que ce monde là.
-Du coup, elle me rabroue un peu. J'espère que ça suffira.
L'espace d'une seconde, le regard de Jamie se rembrunit. Il avait l'impression idiote d'être devenu une sorte d'agents secrets. Les mensonges, les cachotteries, les entraînements secrets, les non-dits. Du coin de l'oeil, il observa sa collection de dvds de James Bond, posée sous la télévision. Jamais il n'aurait pensé détester à ce point la vie de son héros.
-Merci. Pour le café, la tarte. Le reste, ajouta-t-il en faisant un geste global de la main, incompréhensible et probablement sans signification. J'ai aussi hâte de ne plus y aller, enchaîna-t-il rapidement, reprenant sa tasse pour boire une gorgée. Ce n'est pas notre monde, ce n'est.. Pas notre combat.
Wilson avait raison, et pourtant Wilson avait tord. Tout comme Jamie. Et au fond, peut-être qu'ils le savaient tout les deux. Certes, ce combat n'était pas le leur. Leur métamorphose ne les avaient pas élevés au rang des divins, et à plusieurs égards, ils se situaient aussi bien au-dessus qu'en dessous des délibérations divines. Ils étaient humains, et ils étaient plus. Ils n'avaient pas à s'investir dans ce combat pour un monde auquel ils n'appartenaient pas et plus. Et pourtant. Pourtant, ce qu'ils étaient devenus, ils ne pouvaient pas en revenir. Ils étaient une nouvelle donnée dans ces mondes, tous à la fois. Et de fait, ils ne pouvaient pas simplement fermer les yeux ou les détourner. Ils étaient de leur responsabilité, en tant que 'plus' de prendre part aux décisions, aux changements, aux choix. Au combat. Ils devaient faire partie de ce monde car ils étaient aussi de celui-ci.
Jamie se laissa retomber en arrière, posant sa nuque sur le dossier, fixant le plafond pendant un moment. Pourquoi eux? C'était égoïste et probablement sans réponses, mais la question était légitime. Pourquoi eux? Arès lui avait fait perdre patience lorsqu'il avait sous-entendu que les pouvoirs laissé par les Cavaliers leur correspondait, de même que les Cavaliers eux-même avait un lien profond avec eux. Ils n'avaient pas été choisis au hasard. Jamie avait réfuté cette idée et envoyé son poing en direction d'Arès, ce qui lui avait valu de se faire plaquer au sol par Hippolyte mais maintenant qu'ils appréhendaient mieux leurs pouvoirs.... Certes, Jamie refusait toujours de croire que Famine lui ressemblait ou que Peste puisse ressembler à Wilson dans quelque domaine que ce soit. Mais en ce qui concernait leur pouvoir.... Jamie soupira.
-ça a des effets secondaires, avoua-t-il après un silence. Des fois, mon corps ne répond plus. C'est pas forcément pendant que je 'draine' la plaie, ça se déclenche au boulot. Je... Bloque. Je sais pas comment expliquer. C'est comme une crise, mais en plus court, dit-il en tournant les yeux vers Wilson.
Les crises de catatonies s'espaçaient de plus en plus. Cela faisait déjà des deux mois qu'il n'en avait pas fait une vraie.
-Et il y a cette... Voix, je sais pas trop. Quand je soigne, je peux entrer dans la tête des gens. Que celle que je soigne. Je la contrôle pas, c'est plus comme... Une écoulement de pensée, un ruisseau de chuchotement, de voix. J'écoute. J'ai pas le choix, j'écoute. Et je vois.
Entendre les pensées d'Arès avait été un problème, tout comme entendre celle d'Eliott ou d'Hippolyte, lors de certaines séances. Jamie se sentait... Mal à l'aise d'entrer ainsi dans l'intimité même des personne qu'il soignait. C'était... Dérangeant.
-Et puis il y a les cauchemars mais c'est pas comme si je n'étais pas habitué, hein? lâcha-t-il en tentant faussement de rire, avant de se redresser dans le canapé.
Les insomnies devenaient de plus en plus régulières, et Jamie n'était même plus persuadé qu'il s'agisse réellement de cela. Parfois il avait l'impression que son corps lui même luttait pour échappé au sommeil. Aux cauchemars. Et à l'angoisse.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- S.T.A.R.U.N.N.E.R-
Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 B2kgRestart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Tumblr_nfa0wqDf8F1qc4l5yo3_r1_500
One foot on the narrow way, and one foot on the ledge, sifting through the devil's lies from what the  Good book says. If I'm goin'
Any where, I'll probably go too far, probably away from you... Chances are, chances are.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wilson Wallander


Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Generation-Kuzco-1

╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E

✓ Métier : Ingénieur en robotique
Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 Q0IC1rg

☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3119

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Dim 25 Oct 2015 - 2:48

Restart isn't that easy
But we're gonna do it.


Il se souvenait de tous les moments qu'il avait pu passer dans cette pièce. De ces nuits d'insomnie où il était venu s'installer sur ce même canapé où se trouvait Jamie, incapable de rester allongé dans son lit, de fermer les yeux, sans ces images d'horreur pour le torturer. De ces journées, absent au travail, à boire comme aujourd'hui un chocolat chaud devant des émissions stupides à la télé qu'il ne suivait même pas. De leurs soirées avec le jeune homme, plus ou moins silencieuses, ou simplement la présence de l'autre permettait de se rassurer un peu. De savoir qu'il n'était pas seul, dans cette situation.

A présent, c'était encore différent. Peu à peu, il apprivoisait ce nouveau côté de sa personne qui lui semblait toujours aussi instable malgré tout. Ce n'était plus réellement de la peur, mais de l'appréhension qui le prenait parfois. Et alors qu'il était planté là, content de savoir que la collègue de Jay demandait de ses nouvelles, il se sentait moins perdu qu'auparavant. Comme s'il retrouvait une stabilité qu'il pensait à jamais perdu. Wilson baissa la tête, alors que son colocataire d'un moment lui avouait devoir mentir pour expliquer son état. Il était vrai qu'en rentrant d'Olympe, ils n'étaient jamais dans leur plus grande forme, si ce n'est bien le contraire.

Il ignorait exactement qui savait, qui ne savait pas. C'était cette crainte qui l'avait retenu, au départ. De croiser quiconque dans la rue prêt à l'insulter au moindre regard, ou encore d'être évité, de voir les autres changer de trottoir à sa vue. Rien de tout ça n'était arrivé. Comme si les habitants de Storybrooke, au final, n'avait pas tenté d'en savoir plus sur le carnage qui avait eu lieu sur le parking du supermarché. Seules celles qu'il avait affronté ce jour-là semblait savoir que le cavalier meurtrier avait prit possession de son corps. Le robot avait été rassuré, de ne pas être jugé, de ne pas être visé. Tout en se sentant affreusement mal à l'aise à ce sujet. Il avait vaguement tenter de l'expliquer, à son travail, sans que ses collègues ne tentent d'en savoir plus. Il ne pouvait lui-même pas le décrire. Il savait que le point de départ avait été cet arc qu'il avait gardé, son esprit de collectionneur prenant le dessus. Mais pourquoi lui ? Il se rappelait vaguement des paroles de Chronos, lorsqu'il l'avait vu pour la première fois sans savoir de qui il s'agissait, à l'époque. Il ne comprenait toujours pas malgré tout.

« Oh... de rien. » Il ne savait pas trop où se mettre. Lorsqu'il faisait ses gâteaux, lorsqu'il se montrait inquiet, ce n'était pas pour être reconnu. C'était par simple gentillesse. Aussi stupide que ça. Alors, lorsqu'on le remerciait, il avait toujours ce réflexe de rougir et de baisser les yeux, intimidé.

Pas notre combat. Peut-être qu'à cet instant, les mêmes pensées parcoururent leur deux esprits. Puisque malgré le fait qu'il ne se sente pas divin pour un sou, il devait avouer que cette phrase ne lui semblait qu'à moitié vraie. Ils n'avaient pas grand choix. Ils en faisaient parti sans l'avoir choisi, sans l'avoir décidé de leur propre chef. Mais ils en faisaient parti. Ils n'étaient plus entièrement humains. Ils étaient... des restes titanesques ? Il ne désirait pas se mêler aux conflits divins qui semblaient plus que récurrents, mais si jamais son aide était requise pour la ville, dans ce cas, il s'y plierait. Après tout, Chronos semblait être une menace pour eux, aussi, les Storybrookiens, pas seulement pour ceux qui se trouvaient là-haut. Et, contrairement à ces derniers, les habitants n'étaient pas prêts à se défendre contre ça. Alors... Alors il les aiderait. Même s'il ne trouvait pas sa place pour l'instant. Parce qu'il se sentirait bien plus mal de ne rien faire.

Il s'appuya sur le bord de la fenêtre, relevant les yeux vers Jamie qui lui avouait que son pouvoir pouvait parfois agir sur son corps d'une certaine manière. Il hocha la tête, compréhensif. Il l'avait déjà vu faire ses crises, même si ces derniers temps, il ne semblait plus en être la victime régulière. Il ne pouvait savoir de quelle manière cela fonctionnait, mais il pouvait comprendre ce que cela devait lui faire. Pas très agréable comme sensation, de ne plus avoir le contrôle.

Wilson fut davantage surprit à l'annonce de cette « voix ». Alors comme ça, en plus de soigner, pendant ce laps de temps, il pouvait lire les pensées de ceux qu'il aidait ? Il comprenait le malaise que cela pouvait produire, le devinait. Cela n'allait pas aussi loin pour son cas, mais pouvoir ressentir les émotions d'un individu sans que ce dernier ne le sache, quand bien même cette personne tenterait du tout au tout de le cacher à ceux qui l'entourent... C'était un niveau en-dessous mais cela restait intrusif, à son goût. Même si cela lui permettait de pouvoir les soulager.

« J'imagine que ça peut être considéré comme une... une contrepartie ? » C'était assez glauque comme vision, celle que Jay les soignait en échange de leurs pensées ou il ne savait quoi. Il préféra effacer cette supposition en secouant la tête, balayant d'un geste de la main son début de réflexion. Il n'était pas assez calé sur le sujet pour se permettre d'évoquer une explication à ce phénomène. « Ils finiront par partir. Les cauchemars. »

Son regard se posa sur le jeune homme avec un sourire sincère. Puis, timidement, il vint s'installer de nouveau à côté de son ami. Il passa une main dans ses cheveux bouclées, un peu hésitant, avant de la poser à côté de l'autre sur ses genoux.
Wilson avait trouvé sa propre astuce pour y échapper, même si cela ne fonctionnait que la moitié de la semaine pour lui permettre d'avoir un repos complet, c'était déjà beaucoup et cela lui suffisait.

« J'en fais moins pour ma part. J'essaie de penser à Eve et ça me rassurer. » Tout comme ça l'angoissait, mais c'était un autre sujet. Sa pensée lui permettait néanmoins d'écarter ses démons le temps de quelques heures nocturnes. Il lui en avait déjà vaguement parlé, sans entrer dans les détails, simplement parce qu'il avait trouvé intéressant de lui conter sa vie d'avant. Avant d'être humain, avant d'être ici. « Je ne sais pas si tu as quelqu'un qui compte pour toi au même point qu'elle pour moi mais... Mais ça peut aider. »

Il était incertain de la manière dont il abordait le sujet, rougissant un peu sous l'appréhension de mal s'y prendre. Wilson était sociable, il avait un bon contact avec les gens, ce n'était pas un secret. Mais il y avait certains domaines dans lesquels il se montrait bien trop maladroit. Comme avec ce qu'il s'apprêtait à dire, là.

« Sinon... Je... Je pourrai t'aider... si tu veux. »

Il n'en était pas encore capable, il ne voulait pas mettre Jay en danger en utilisant son pouvoir sur lui sans encore le maîtriser. Mais il savait que son compagnon n'allait pas bien. Il savait que ses nuits, lorsque nuits il y avait, étaient courtes. Il ne s’épancha pas plus sur le sujet, sa proposition étant faite. Il n'avait pas envie de se montrer trop insistant, Jamie devait se douter qu'il était sincère et qu'il n'avait qu'à demander. S'il y avait bien quelqu'un qu'il avait envie de soulager de sa peine et de sa douleur, c'était lui.

« Je ne le ferai jamais sans ton accord. »

C'était une promesse murmurée. Parfois, l'envie de venir en aide à son compagnon de fortune lui prenait les tripes mais jamais, jamais il n'avait tenté quoi que ce soit. Déjà parce que c'était prendre le risque de tomber dans les pommes en plein milieu du salon sans prévenir. Puis par respect. Il se contentait de ressentir les émotions de Jay sans jamais se permettre de les approcher de plus près. Elles lui appartenaient, il pouvait en faire ce qu'il voulait. Wilson comprendrait qu'il préfère les garder pour lui et apprendre seul à les gérer. Tout comme il ne le jugerait pas s'il voulait un peu de répit.




made by pandora.





Spoiler:
 

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I stay up all night, tell myself I'm alright. Baby, you're just harder to see than most. I put the record on, wait 'til I hear our song. Every night I'm dancing with your ghost. How do I love, how do I love again ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Contenu sponsorisé







Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥ - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Restart isn't that easy } Feat Wilson ♥





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations