« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)



Partagez
 

 Le Choc des Titans [Fe - Prologue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

H£ll_m@st£r



« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »


H£ll_m@st£r


╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4591

✓ Disponibilité : Mardi : Journée père/fils avec Elliot. Jeudi : Anciennement, journée Père/Fille avec Ellie. Maintenant, journée Enfer Foudroyant avec Alexis !

Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « A la recherche,du Contrat Perdu ! »


________________________________________ Ven 5 Déc 2014 - 15:47


- Certains vives, d'autres meurent. -




    Il n'y avait pas d'âge pour se sentir orphelin. Même si on était un adulte responsable, une entité supérieure, un dieu et qu'il y avait belle lurette qu'on ne croyait plus en l'existence d'un père ou d'une mère, les liens qu'on entretenait avec nos frères et soeurs, quels qu'ils étaient, compensaient cette absence parternelle. La douleur de les perdre, frère ou soeur, n'en était pas moins vive ni moins longue à guérir.

    Devant la mort d'un parent, on éprouvait de la peine, un immense vide, un peu de la taille de cet espace sombre entre les mondes. Il était toujours difficile de perdre quelqu'un qu'on aimait, quelqu'un qu'on avait connu, quelqu'un qui faisait partit de notre famille. Ca ne devait pas être facile d'être un mortel et de subir la mort. Ca n'aurait pas dû être permis pour un dieu de ressentir la même chose.

    Depuis que c'est arrivé, devant ma Cité, avec ces cavaliers, j'ai toujours peur de perdre de quelqu'un de proche. Je vis dans l'angoisse qu'à tout moment on m'annonce la mort d'un être cher. Pourtant, il n'y a que très peu de personnes qui ont de l'importance à mes yeux et certaines morts pourraient même m'apporter un peu de joie. A dire vrai, c'était faux... ce n'était pas la vie des autres qui m'importaient, mais la mienne. Dès lors où j'étais devenu mortel, je craignais que ce jour arrive. Si quelque chose ou quelqu'un pouvait tuer un dieu, qu'elle délai possédait un mortel?

    Aujourd'hui encore, des nôtres étaient tombés. Aujourd'hui encore, je craignais que le prochain ce soit moi.

    "A une époque, on était de véritables frères, unis, combattant ensemble. Je t'ai donné ces morts non pas parce que Zeus me l'avait demandé, mais parce que c'était toi. Tout comme tu m'avais laissé entrer dans la Cité avant la guerre. Qu'est ce qui a changé?"

    On était devenu si différent. Il m'avait pris mon trône, il avait pris mon règne. Je ne lui en voulais même pas. A dire vrai je n'avais jamais voulu de tout ça. Ce qui m'importait c'était d'être le plus fort, celui qu'on redoutait, qu'on craignait, qu'on respectait. Je voulais mon Enfer et je voulais le monde. Ca m'importait peu de l'avoir parce que je le méritais ou parce que je l'avais gagné. Ce qui comptait c'était que je pouvais disposer de ce que je voulais, quand je souhaitais.

    "On a fait autant couler le sang qu'eux... Ca ne restera pas sans conséquences et on ne peut pas être ceux qui faiblieront les premiers."

    J'avais une idée, un plan, une stratégie, mais sans pouvoirs, sans mon côté divin à son maximum, je ne pouvais rien faire. Je connaissais la seule méthode qui me permettrait d'y arriver, mais ça impliquait encore une fois la mort de l'un des nôtres et une vie que je n'étais pas prêt à prendre. Mais je voulais mes pouvoirs, je voulais mon Enfer, mon monde. Je voulais redevenir celui que j'avais été par le passé, quel qu'en était le prix à payer.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'Enfer, c'est par là !
Et le Paradis est enfouis sous terre !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86361-chronologie-de-hades- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86370-les-liens-de-hades#1226470 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85352-hades-bible-de-rp-s-du-dieu-infernale#1199944 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Connor Williams*



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Connor Williams*


╰☆╮ Avatar : Gerard Butler

Ѽ Conte(s) : Intrigue divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arés/Mars

☞ Surnom : Arès
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019


Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 5 Déc 2014 - 18:52

Tant de choses encore s'étaient passés. Je n'en revenais toujours pas, de nouveaux encore la tragédie se répétait, nous touchait. Etait ce notre fin ? Je ne l'accepterais pas, aucun d'entre nous ne mourra maintenant. Je ferais tout pour, tout ce qui serait en mon pouvoir. Un nouveau vide commençait à se créer dans l'abysse des derniers évènements. J'avais échoué, j'avais failli. Mon rôle de chef de famille, je l'avais déshonoré. Je sais que je dois allez de l'avant, mais cette fois ci tout était sûr. Les ailes ne reviendront pas du chaos, cette fois la nouvelle ne laissait aucun espoir. Nous étions menacés, je devais agir. Regretter d'avoir agi valait mieux que regretter de ne pas avoir agi. Je suis le roi après tout ! Je suis le seigneur de la guerre, de l'action; je me dois d'agir afin que ceci ne se répète plus.

Aujourd'hui était un sombre jour, comme presque tous après la venue des cavaliers. Les évènements se succèdent sans interruption, toutes ces chose à gérer, contrôler, guider, encaisser. Cela commençait presque à en devenir une habitude, beaucoup des nôtres commençaient à ne plus avoir la force de lutter. Je les comprenais mais je ne devais pas les imiter, être un roc comme le voulait Mère, être celui qui les guiderait. Je serais tout ça, je le devais, je n'avais pas le choix. Je serais leur général, leur bouclier et leur épée si il le faut, mais tout ça ne se reproduira plus. J'étais maître de mon destin, maître de mes actions. La fuite camouflé en recherche était finie, l'heure était à l'action.

J'avançais vers Hadès, mon frère, mon " vieil ami ". Il était désormais humain, j'avais décidé de le laisser seul, jouir de cette vie que j'avais su apprécié, ma vie d'il y a vingt ans. Je le regardais, il avait lui aussi souffert. Il le savait, je le savais, nous avions tous souffert. Notre famille comptait de moins en moins de membres. Nous qui à la base étions quinze, nous étions désormais moins de dix. Je ne comptais que ma " vraie famille " celle dont j'avais partagé l'existence durant cinq millions d'années. Ce serait mentir que dire que je n'en gardait que de mauvais souvenirs, beaucoup certes, tous non.

Je pris place à côté d'Hadès. Il me parlait d'une époque qui me paraissait si lointaine. Celle où lui et moi étions si proches, d'une époque où nous étions vraiment des frères. Il avait raison qu'est qui avait changé ? Tant de choses, tant de temps et pourtant ... j'aurais aimé lui répondre " rien ". Je regardais l'horizon quelques secondes, qu'est qui s'était passé ? Nous avions chacun luttés sur différents fronts avec le même objectif en tête. Il avait pris la partie la plus dure, il avait osé; c'était sûrement ce qui lui plaisait chez lui ...
Nous nous étions confiés nos vies, nous avions crées une armée ensemble, nous étions frères. Je lui répondis alors en regardant le vide :

" Je le sais. Mais je n'ai pas de réponse. Le temps, la paix, la guerre, l'amour ... Toutes ces choses et rien. "

Je ne tentais pas de m'essayer philosophe ou poète mais c'étaient les seuls morts qui sortirent de ma bouche.

Puis il évoqua ce drame encore trop récent. Il parlait d'une contre attaque, d'une offensive. Je ... ne pouvais qu'attendre d'entendre un de ces fameux plans qu'ils avaient. Tantôt réussissant, tantôt non... Je me tourna vers lui :

" Je sais que nous nous devons de combattre pour notre survie Mais ... "

Je vérifie alors que personne ne nous épie puis reporte mes yeux sur mon compère :

" Je dois d'abord te demander de me dire tout ce que tu sais à propos de ton arme divine. Je veux tout savoir "


Je ne criais pas, je parlais calmement. Je soupira légérement avant de continuer :

" En échange je t'informerais de choses qui risquent fortement de t'intéresser "

Il devait tout me dire, j'avais certaines informations en échange sur des choses dont il ignorait. Nous étions chacun dans une situation identique, ce n'était qu'un échange de bons procédés entre frères.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
My names means destruction, deaths ...  I can't be stopped !
“”

H£ll_m@st£r



« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »


H£ll_m@st£r


╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4591

✓ Disponibilité : Mardi : Journée père/fils avec Elliot. Jeudi : Anciennement, journée Père/Fille avec Ellie. Maintenant, journée Enfer Foudroyant avec Alexis !

Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « A la recherche,du Contrat Perdu ! »


________________________________________ Ven 5 Déc 2014 - 20:33


- Certains vives, d'autres meurent. -




    Il me demandait de lui dire ce que je savais sur mon arme divine? S'il me questionnait, c'est qu'il ne savait pas et qu'il n'avait peut être jamais su. J'avais eu un petit rictus au coin des lèvres. Je n'avais jamais parlé de mon arme divine à personne. Comme pour les autres dieux, la première fois que Heimbdall nous avait parlé de nos ancêtres, il nous avait également évoqué l'existence de ces armes.

    Heimbdall nous avait conduit séparemment à différents endroits et il s'était rendu avec moi à Samothrace. C'était une planète éloignée de la Terre, cachée par une pluie d'astéroïdes. D'après lui, c'était là bas que se trouvait mon temple, mais c'était qu'un immense cailloux. Une planète morte où se trouvait les vestiges d'une vie passée. Il y avait des restes de ce qui aurait pu être un temple. C'était bien loin de ce qu'avaient eu mes frères et soeurs. Mais il n'avait pas mentis sur mon arme, car elle était bel et bien là.

    Arès avait proposé un échange plutôt acceptable. Les secrets de mon arme divine, contre des choses qui pourraient grandement m'intéresser. Je voyais mal ce qui pourrait me tenter à l'heure actuelle, mais j'avais toujours été bien trop curieux pour contenir mon excitation. J'avais émis un léger sourire avant de m'approcher de lui et de poser mes mains sur ses épaules.

    "Je pense qu'on peut encore trouver un terrain d'entente. On est frères après tout, n'est ce pas?"

    Je m'étais reculé, tout en gardant mon sourire, puis j'avais à mon tour regardé autour de nous. On était bel et bien seul dans la Cité d'Olympe, du moins dans cette partie là de la Cité.

    "Je te dirai ce que tu veux savoir, mais dans l'immédiat, j'ai besoin de ton aide. On sait tous les deux très bien que je serai bien plus utile avec mes pouvoirs que sans. Et on sait aussi qu'il n'y a qu'un seul moyen pour moi de retrouver ma force d'avant. Soit tu me laisses ta place, soit je la prend par la force."

    J'avais fait une légère pause le temps de voir sa réaction, avant de poursuivre.

    "Je me doute que tu ne serais pas consentant, donc j'ai réfléchi à autre chose. Je ne suis pas obligé d'être le maître d'Olympe aujourd'hui. Notre Cité agis selon des règles qui nous dépassent et qu'on ne peut pas toujours comprendre."

    Je m'étais à nouveau approché de lui et j'avais posé une seule de mes mains sur son épaule droite.

    "Fait de moi ton égal. Le seul et unique dieu à pouvoir prétendre au trône en dehors de toi. Arès et Hadès, main dans la main pour gouverner l'univers tout entier. Zeus a toujours voulu régner en tant que maîre seul, je suis sûr qu'on pourrait y arriver à deux."

    Je le regardais bien droit dans les yeux avec un sourire confiant, avant de poser ma seconde main sur son épaule.

    "On pourra régner ensemble, entre frères, toi et moi. Je récupérerai mon Enfer et toi tu auras ta Cité. On aura plus qu'à se partager le reste équitablement. Et le temps que tu règles nos soucis ici, je pourrai commencer notre avancée dans leur monde."

    Je m'étais reculé, toujours aussi confiant.

    "On est né pour régner."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'Enfer, c'est par là !
Et le Paradis est enfouis sous terre !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86361-chronologie-de-hades- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86370-les-liens-de-hades#1226470 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85352-hades-bible-de-rp-s-du-dieu-infernale#1199944 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Connor Williams*



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Connor Williams*


╰☆╮ Avatar : Gerard Butler

Ѽ Conte(s) : Intrigue divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arés/Mars

☞ Surnom : Arès
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019


Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 6 Déc 2014 - 21:48

Hadès semblait intéresser par le marché, je le savait. Comme il venait de si bien le dire, nous étions frères. Nous nous connaissions depuis cinq millions d'années, il était donc normal que je sache que cela l'intéresserait. Après tout, nous étions si anciens que chaque nouvelles choses était un trésor. Bien sûr avec la naissance de l'humanité le temps passait de façon beaucoup plus rapide. Ainsi, il semblait d'accord. Les informations sur son arme divine contre ces nouvelles informations lui semblaient être un marché correct, j'en fus soulagé. J'avais besoin de ces informations. Nous en avions tous besoin.

Il observa la cité autour de nous, ce qui me fit sourire. Il voulait quelque chose d'important, il voulait sûrement me demander quelque chose à moi, un de ses frères les plus proches, une chose que tous ou presque refuseraient ou me déconseilleraient. Il fut direct, il voulait ma place tout en me menaçant de façon plus ou moins marqué. Je ne pus m'empêcher de sourire mais il avait raison. Nous avions besoin de lui, nous avions besoin de chacun d'entre nous avec le maximum de ses ressources. Et Hadès était des nôtres, c'est à dire pur l'instant une puissance gâché, un potentiel de guerre non utilisé. Il avait certes de la ressource, mais il avait raison, il fallait qu'il redevienne le Dieu de l'Enfer, de plus cet endroit ne devait sûrement être chamboulé. Ce n'était pas un endroit accueillant même si on y servait de très bons cocktails. Il allait devoir retrouver sa place mais ...

Il continuait ce que je pense être du baratin de commercial. Je ne peux que m'empêcher de sourire, Hadès tu ne manques définitivement pas de ressources. Je le regarde me parler de l'Olympe et de son fonctionnement, je suis assez d'accord là dessus. Elle a ses règles que je n'ai qu'en parti décryptés.

Il posa sa main sur mon épaule, j'attendait ce qu'il allait dire. Je savais que ça allait être quelque chose d'énorme. Je n'en fus pas déçu, il me demandait d'être mon rival, de partager l'univers entre nous deux. J'eus envie de rire mais je n'en fis rien. Je le regardais argumenter sur les bienfaits de sa proposition. Il avait joué de tout de la comparaison avec Zeus jusqu'à notre nature qui serait de régner.

Cette fois ci, ce fut à mon tour de me lever. Je le regardais dans les yeux puis lui sourit :

" Tu n'as pas tort Hadès "


Je le fis attendre quelque secondes. Lui tournant le dos et marchant en direction de mon trône situé non loin de là. Au bout de quelques pas, j'arriva à la première des marches menant au divin siège. Je me retournai vers lui à ce moment là :

" Seulement tu sais tout autant que moi, qu'il y a un autre moyen. "


Je fis alors apparaître mon sceptre, ce sceptre qu'il avait jadis tenu. Je le regarda encore :

" Ce sceptre en a le pouvoir, il suffit juste de t'insuffler un peu de pouvoir et tu redeviendra comme tu l'étais. Fort, puissant, magnifique. Donc il suffit juste d'un petit coup de sceptre"


Je m'assis alors sur le trône une fois les marches toutes montées. Sa partie divine avait donc besoin d'une impulsion. Je souris alors

" Par contre tu devrais te taire, il ne faudrait pas que je loupe mon coup "


Je fis alors mine de le viser avec le sceptre et de le tirer dessus. Oui je le taquinais, jouais avec lui; comme il jouait avec les autres. Encore une fois, je me mis à sourire tout en prenant une voix amusée :

" Attention ça risque de piquer "

Une fois les mots sortis de ma bouche, je serrai le sceptre. Je suis sûr que cela va marcher, les livres ne mentent jamais. Alors une seconde plus tard, je collai alors le sceptre à sa poitrine :

" Renais mon frère "

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
My names means destruction, deaths ...  I can't be stopped !
“”

H£ll_m@st£r



« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »


H£ll_m@st£r


╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4591

✓ Disponibilité : Mardi : Journée père/fils avec Elliot. Jeudi : Anciennement, journée Père/Fille avec Ellie. Maintenant, journée Enfer Foudroyant avec Alexis !

Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « A la recherche,du Contrat Perdu ! »


________________________________________ Dim 7 Déc 2014 - 11:54


- Certains vives, d'autres meurent. -




    Il y a fort, fort longtemps, au temple de Samothrace, quelque part dans l'espace.

    Poséïdon venait de revenir, tout fier et triomphant, son Trident dans les mains. Voilà l'arme que nos pères et mères lui avaient donnés. Pourquoi lui et pourquoi pas un autre? Aucun d'entre nous le savait. Heimbdall venait nous trouver pour nous confier ce que les titans avaient voulu que l'on sache.

    Cinq armes divines avaient été déposés dans des lieux tenus secrets, pour que le moment venus, tous les cinq, nous les trouvions, aidés par un guerrier qui était là depuis bien avant nous. Héphaïstos avait été le second à obtenir une arme, un marteau, puis s'en était suivi Zeus et son éclair. Quand ça avait été au tour de Arès, je savais que j'étais le suivant. J'enviais chacun d'entre eux et leurs armes aussi majestueuses les unes que les autres. J'imaginais déjà ce que je pourrai faire avec la mienne.

    Mon heure était venue. On s'était rendu à Samothrace, lieu où se trouvait un temple. Je me doutais du temple de qui il s'agissait. Je n'avais pas encore vue le miens, je me demandais ce qui pouvait se trouver à l'intérieur. Bien entendu, il nous était défendu d'entrer dans nos temples ou dans n'importe quel autre temple, car selon Heimbdall, nous n'étions pas encore prêt à découvrir ce qu'il y avait dedans. Mais quand j'aurai mon arme, plus personne pourra m'empêcher de faire ce que je désirais. Je ne ferai pas que d'entrer dans le miens. J'irai dans tous les autres voir ce qui s'y cache. J'étais persuadé que celui qui détenait la connaissance et le savoir, obtiendrait facilement le pouvoir.

    Ce que j'aurai bien aimé savoir avant de me rendre ici, c'était ce que j'allais y trouver, car au moins, j'aurai eu le temps de me préparer.

    "Qu'est ce que ça signifie? Pourquoi tu m'as conduit ici? Répond !!"

    En guise de seule réponse, il m'avait simplement indiqué de m'avancer vers le champs de ruine. Ce n'était plus un temple qui se tenait devant moi, ce n'était plus que ses restes. Je ne pourrai jamais plus entrer dans mon temple et y découvrir ce qui y était caché. Il fallait que je me contente de mon arme. J'avais passé un petit moment à me déplacer parmi les ruines avant de la trouver. Elle était là, comme il me l'avait promis...


    Aujourd'hui...

    Quand Arès avait retiré son sceptre de contre mon torse, j'avais laissé s'écouler quelques secondes avant de tendre ma main, paume vers le haut et d'y faire apparaître une minuscule boule de feu. Je le savais au fond de moi que tout n'était pas fini, que j'étais toujours un dieu et que j'allais finir par le revenir. Mais la boule était d'un ridicule sans précédent. J'avais pouffé et elle avait disparue.

    "J'ai l'impression que tes textes ne t'ont pas apportés de solution cette fois ci."

    Tandis que ma main était toujours tendue devant moi, je sentais que mon autre main s'était mise à trembler. Je l'avais passée dans mon dos discrètement avant d'abaisser ma première main. Puis, j'avais regardé Arès dans les yeux. C'était lui le maître d'Olympe, le dieu des dieux, celui qui avait pris la place de Zeus. Ca m'écoeurait à un point...

    "Ton frère..." avais-je dit en pouffant une nouvelle fois.

    "...à qui tu ne fais pas suffisament confiance pour partager ton trône avec lui."

    Il était comme tous les autres, toujours à douter. Peut être que oui, j'aurai tenté de le renverser pour prendre définitivement le trône, mais qui voudrait du trône d'un condamné? On ne pourrait pas éviter l'arriver de Chronos et la destruction d'Olympe. En étant à cette place, on se condamnait seulement à regarder nos frères et soeurs mourir avant que notre tour vienne. J'en avais pas spécialement envie. J'avais d'autres projets.

    "Samothrace." lui avais-je murmuré.

    Je ne pouvais pas me rendre moi même dans mon temple, car je n'avais toujours pas mes pouvoirs. Quand on avait appris l'existence des armes, quand j'étais revenu de Samothrace la première fois, je n'avais pas montré aux autres quelle arme je détenais. Chacun avait brandit la sienne, fier de lui, mais moi j'avais préféré la garder secrète. Zeus s'en moquait, car il savait que le sceptre d'Olympe lui conférait bien plus de pouvoirs qu'à n'importe lequel d'entre nous.

    On avait établis qu'aucun d'entre nous pourrait se rendre dans le temple d'un autre dieu. Ils avaient été scellés par nos ancêtres et nous, on avait pris la décision de respecter la leur. Personne, jamais, s'était rendu sur Samothrace et moi même je n'y étais jamais retourné. Mais désormais, on serait deux à savoir.

    Le voyage avait été rapide, car Arès avait de suite compris ce que je voulais lui montrer. Le temple, ou plutôt ses restes étaient toujours là. La planète était à demi morte, il y avait encore des cendres qui tombaient du ciel. Ce n'était qu'un énorme cailloux qui flottait dans l'espace.

    "Quel magnifique spectacle, n'est ce pas? Je ne t'en voudrais pas si tu réjouis de voir que je n'ai jamais pu entrer dans mon propre temple."

    Ca devait lui faire plaisir de pouvoir se vanter que son temple était resté intact comme celui de tous nos frères et soeurs et que le miens avait été ravagé. J'avais fait quelques pas entre les ruines, avant d'arriver devant un caillou renversé. Il était recouvert par un épais nuage noir. Comme si quelque chose avait tenté de le cramer et y avait laissé une empreinte pour l'éternité.

    Quand le nuage se dissipait, on pouvait la voir, en dessous, ma fourche. Mon arme divine, brisée en deux.


    Précédemment...

    "Je ne comprend pas. Pourquoi est-elle brisée?"

    Heimbdall était resté en retrait, me laissant le temps d'assimiler ce que je venais de découvrir. Je n'aurai pas d'armes? C'était ça qu'il voulait dire? Le seul héritage que j'avais c'était l'Enfer? Aucune arme pour faire face à mes imbéciles de frères et soeurs ? Il se payait ma tête ? Je m'étais tourné en sa direction, tout en produisant deux boules de feu, une dans chacune de mes mains.

    "Si c'est une plaisanterie, tu as mal choisi ta cible, pauvre fou !"

    Il ne m'avait peut être encore jamais vue en colère et je n'étais pas sûr de ce à quoi ça pouvait ressembler, mais je sentais cette puissance grandir en moi et je n'avais qu'une envie, c'était de lui envoyer tout au visage à ce traitre ! Mais chose incroyable, au lieu de me dire de me calmer ou de tenter de me stopper, il s'était agenouillé et avait incliné la tête. Qu'est ce que ça signifiait encore?

    "Ce n'est pas lui le responsable, mon frère."

    Je m'étais tourné. Ce n'était donc pas devant moi qu'il s'était agenouillé mais devant lui.

    "Tu peux nous laisser Heimbdall. Va t'en!"

    Zeus avait toujours été très aimable avec tout le monde, c'était bien connu... J'avais fait disparaître mes boules de feu et je m'étais avancé vers lui pour obtenir des réponses.

    "Si c'est toi qui a fait ça..."
    "...ce n'est pas moi. Mais il va de soit que je ne t'aurai pas permis de venir si je n'avais pas su qu'elle était détruite."

    Il savait? Il avait dû forcer Heimbdall à lui montrer toutes les armes avant de l'autoriser à nous les donner. Sans doute qu'il voulait s'assurer qu'aucune soit suffisament puissante pour qu'on puisse défier son autorité. Ca n'allait pas encore être aujourd'hui, mais un jour son trône sera miens !

    "Dit moi le nom de celui qui a fait ça! Je croyais qu'on ne pouvait pas détruire ces armes?"

    Il avait émis un léger sourire, heureux de me voir démunis.

    "Tu sais comment est Heimbdall. Certaines questions ne trouveront pas de réponses. Mais si tu veux que les autres ne le sachent pas... je pourrai t'y aider. Tu sais, il y a certaines choses qui m'intéressent grandement dans ce qu'à dit Heimbdall. Comme par exemple les 12. Tu vois de quoi je veux parler, n'est ce pas? Je n'arrive pas à trouver où elles se cachent, tu pourrais sans doute y arriver, n'est ce pas?"

    C'était censé être moi le diable et pourtant j'étais persuadé que c'était dans les yeux de mon frère que je pouvais y voir les flammes de l'Enfer.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'Enfer, c'est par là !
Et le Paradis est enfouis sous terre !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86361-chronologie-de-hades- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86370-les-liens-de-hades#1226470 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85352-hades-bible-de-rp-s-du-dieu-infernale#1199944 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Connor Williams*



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Connor Williams*


╰☆╮ Avatar : Gerard Butler

Ѽ Conte(s) : Intrigue divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arés/Mars

☞ Surnom : Arès
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019


Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 11 Déc 2014 - 22:08

Une fois le " rituel " finit, Hadès réussit à faire apparaître une insignifiante boule de feu tout en proclamant que cela avait été échoué. Sauf que j'en étais sûr, j'avais réussi, les livres avaient raison. Cette microscopique boule de feu en était la preuve, il était encore divin. Il fallait maintenant du temps, et je le soupçonnais de le savoir. Puis vint le tour des reproches face à mon refus pour le partage d'Olympe. Cependant, il savait pourquoi j'avais du refuser, il n'y avait maintenant plus que nous. Et des conflits internes étaient bien les dernières choses que nous voulions, que nous voulions tous. De plus, mon frère a de la ressource et une corbeille pleine d'autres projets, ça ne fait aucun doute.

Puis il murmura un nom " Samothrace ", cela devait être son sanctuaire, probablement. En un seul clignement des yeux nous y étions. J'avais devant moi la planète et son temple, enfin ce qu'il en restait. Devant moi ne se trouvait que des ruines antiques. Des ruines sur une planète en fin de vie où pleuvait des cendres. Un décor pathétique et bien macabre, je m'attendais d'une certain façon à des décors ardents, des volcans et pourquoi pas des dragons ? Mais je n'avais que cette pauvre vue en face de moi. Hadès me dit qu'il ne m'en voudrait pas si je m'en réjouissais mais je n'en avais pas l'envie. Je pris alors la peine de lui tapoter amicalement l'épaule, il était comme il est, mais nous avions passés des millions d'années ensemble. Il était mon frère, nous avions étés crées au même moment et nous avions surtout vécu de nombreuses épreuves ensemble. Tout ces évènements, ces intrigues, ces actions ne changeait rien au fait que nous étions frères et ce depuis si longtemps. Le suivant à travers ces ruines désolées, je lui répondis à voix basse une fois qu'il en fut fini et que je lui tapotai l'épaule :

" Je n'ai aucunement l'intention de m'en réjouir "

Je savais que cette intention ne lui ferait sûrement ni chaud, ni froid mais j'en avais envie. Il était lui, j'étais moi. Si différent mais pourtant jadis très proches. Je le suivis encore puis l'imita quand il s'arrêta devant un caillou renversé.

Avant que la poussière ne s'en aille, j'eus le loisir d'y lire une sorte de plaque écrit dessus " Temple des Grands Dieux ", il était clair que cela faisait référence à nous cinq, les grands de la création. Mais à peine je redirigeai mes yeux vers le caillou renversé que la fourche fut visible. Elle était bel et bien brisé, l'arme divine avait étée brisée par le Roi Titan, il n'avait pas menti. Je pris alors la peine de la prendre en main, je sentais sa puissance coupé, sa puissance de jadis à sa création. Mais la confirmation de cette nouvelle faisait naitre en moi d'autres questions notamment sur les évènements d'il y a vingt ans. Je tournais vers lui :

" Mais alors comment as tu fait pour vaincre Zeus et les autres ? Que s'est il passé précisément il y a vingt ans ? "

Je n'étais pas venu pour ça mais je devais aussi savoir ce qu'il s'était passé en Olympe il y a deux décennies. Je gardais encore la fourche brisée, je lui dirai certaines choses qu'il ignore plus tard.

Je ne lui laissa pas le temps de répondre et repris la parole :

" Que t'as dis Heimbdall lorsque tu a découvert de ton arme et ton temple ? Et qui était au courant à propos de ta fourche et de son état ? "

Hadès décidément, avec toi on passe de surprises en surprises. Tu me ferais presque penser à Jeremiel ...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
My names means destruction, deaths ...  I can't be stopped !
“”

H£ll_m@st£r



« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »


H£ll_m@st£r


╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4591

✓ Disponibilité : Mardi : Journée père/fils avec Elliot. Jeudi : Anciennement, journée Père/Fille avec Ellie. Maintenant, journée Enfer Foudroyant avec Alexis !

Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « A la recherche,du Contrat Perdu ! »


________________________________________ Sam 13 Déc 2014 - 19:29


- Certains vives, d'autres meurent. -




    "Zeus."

    C'était la seule réponse que je pouvais lui donner ou plutôt la seule chose dont je souhaitai parler. Oui, c'était Zeus qui avait découvert le premier pour mon arme et oui, il avait imposé un prix fort pour garder le silence. C'était aussi l'une des raisons qui m'avait poussée à me rendre en Enfer pour y séjourner quelque temps et apprendre à contrôler à la perfection mes pouvoirs. C'était également là bas que j'avais appris créé les créatures qui pourraient m'apporter leur appuis par la suite et qui seraient éternellement à mon service. Il fallait s'entourer de personnes qui ne pouvaient pas vous trahir et des créatures sans âmes étaient les seules dont vous pouviez vous garantir la dévotion.

    "J'ai traqué pour lui les Prophétesses, les même qui ont prédit quelques siècles plus tard la naissance de... Elliot. Je lui ai donné toutes les cartes en main pour décider de notre destin à tous et ça l'a conduit à sa destruction."

    Je n'avais pas le moindre regret. Car même si sans les Prophétesses on aurait jamais su pour la naissance du fils d'Aphrodite et que je n'aurai jamais eu besoin de faire tant de choses qui me rongeais et me détruisaient petit à petit, ce que je ne regrettais pas c'était que grâce à ce que j'avais fait, désormais il n'était plus là. Zeus avait disparu une bonne fois pour toute et même si on avait la menace d'un titan sur nos épaules, qu'il aurait été là ou non y aurait rien changé. Mieux valait mourir en sachant qu'il avait été détruit avant nous, plutôt que de devoir se battre à ses côtés. Je m'étais éloigné de Arès pour farfouiller dans les décombres, même si je ne cherchais rien en particulier. En repensant à ce que Heimbdall m'avait dit, j'avais laissé échapper un petit rire.

    "Heimbdall n'a rien dit, comme toujours. Tu sais comment il était. Il pouvait nous apporter toutes les réponses, mais il se contentait de nous dire ce qu'il voulait. Soit disant que nos pères ne voulaient pas qu'il nous dévoile tout. Qu'elle utilité de nous donner un messager s'il ne transmet pas les messages? Au moins Hermès lui, il..."

    Je m'étais tu, ça valait mieux. Il ne fallait pas remettre sur le tapis ce qui s'était passé. Il fallait aller de l'avant. J'étais revenu vers Arès, laissant les débris derrière moi.

    "Tu n'as jamais eu l'impression d'être... inachevé?"

    Je le regardais bien droit dans les yeux, même si c'était dur de soutenir mon regard tout en pensant à ce que j'allais lui dire. C'était quelque chose que je n'avais jamais partagé avec personne, même pas avec Aphrodite.

    "J'ai toujours eu l'impression qu'il me manquait quelque chose. Comme si une partie de moi m'avait été arrachée."

    Quand je m'étais réfugié en Enfer, j'avais tentée de comprendre comment redevenir qu'un. Un être puissant, complet, sans la moindre impression de vide en soi.

    "Quand on meurt, qu'on revient à la vie, il y a ce moment où nos corps et notre esprit sont ailleurs. C'est là qu'on renaît. Mais c'est comme si ce n'était plus vraiment nous. Un autre, plus vieux, mais toujours aussi fort prend notre place. J'ai toujours eu l'impression que Elijah pouvait m'entendre, me voir, même quand il n'était pas là."

    C'était très stupide, car Elijah était en réalité Hadès, moi même, mais en version plus âgée. Tout comme E... non, je ne devais plus prononcer son nom. J'étais conscient que tous les trois on était la même personne, mais quand je revenais, quand je changeais physiquement, j'avais l'impression que moi, Judah, je mourrai. Je ne disparaissais pas, mais je me mettais en pause le temps de revenir encore plus fort.

    "Ne va pas croire que je fais dans le mélodrame ou que je suis fou."

    Je lui avais dit cela en émettant un petit sourire avant de me tourner à nouveau et de mettre mes mains sur mes hanches à la manière de Peter Pan. Qu'est ce qu'on allait faire? Où on allait aller? C'était qu'un champs de ruine. Pour ça que je n'étais jamais revenu ici.

    "C'était lui."

    Je n'avais vraiment aucune idée de quoi faire maintenant. J'allais le laisser décider. On pouvait aussi bien rentrer que rester ici et admirer le paysage si... horriblement ennuyant. Je m'étais tout de même tourné vers Arès en laissant retomber mes bras le long de mon corps.

    "J'ai tué Heimbdall. Elijah a fait le reste..."

    C'était fou. Je pensais à un truc et j'en disais un autre. A dire vrai, peut être que je me trompais. Car oui, je devais bel et bien être... Fou.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'Enfer, c'est par là !
Et le Paradis est enfouis sous terre !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86361-chronologie-de-hades- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86370-les-liens-de-hades#1226470 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85352-hades-bible-de-rp-s-du-dieu-infernale#1199944 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Connor Williams*



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Connor Williams*


╰☆╮ Avatar : Gerard Butler

Ѽ Conte(s) : Intrigue divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arés/Mars

☞ Surnom : Arès
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019


Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 14 Déc 2014 - 19:41

Il ne me répondis que par " Zeus", il n'avait pas envie de parler des évènement d'il y a vingt ans alors. Je pouvais le comprendre, de plus l'important était qu'il n'était plus là. Nous avions assez à faire avec ce qui arrive en ce moment. Il n'était plus là et bien que fort, ne plus l'avoir à nos côtés me rassurait. Il nous avait tous asservis, d'une façon ou d'une autre, mais j'étais là maintenant en tant que successeur au trône et possesseur de la Foudre. Nous n'avions plus rien à craindre même si il devait revenir. Puis, c'était lui qui était partit le combattre, il était dans son droit. Je ne me montrais dés lors pas insistant sur ce point. Je restai donc dans le silence, observant encore le environs de ces ruines, la fourche dans les mains.

Ainsi, Zeus savait pour l'arme d'Hadès et en échange de son silence, le Gardien des Enfers avait du traquer les prophétesses. Ca se tenait, Zeus était beaucoup porté sur les prédictions et savoir qu'il avait demandé à Heimbdall de voir les armes divines avant leurs possesseurs ne m'étonnai pas le moins du monde. Malgré cela, la fourche lui était tout de même destiné. Il était encore un Grand dieu, le dernier original avec moi.
Il parla ensuite de ce que lui avait dit Heimbdall, c'est à dire rien. Comme il le faisait tout le temps. Judah avait raison, il ne nous disait rien. Ne disant que ce qu'il voulait nous dire,
répondant ainsi à aucune de nos réponses sur le pourquoi du comment. Chronos m'avait personnellement dit la raison de notre existence et la mienne précisément, mais ce n'était pas le cas des autres. Je souriais alors comme lui avait laisser échapper un petit rire. Cette époque d'aujourd'hui, suite à l'arrivée de cette guerre et de cette ville avait amené tant de problèmes mais il était trop tard. Le passé est le passé. Il fallait maintenant aller de l'avant. Au même moment Hadès commença alors à parler d'Hermès avant de s'arrêter. Un petit silence apparut alors.

Quelques secondes plus tard, mon frère s'approcha enfin de moi et me posa une question, à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Il me demanda si je me sentais inachevé, ne sachant pas quoi répondre, je le laissa continuer. Il parlait de nos régénérations, du fait que nous n'étions plus vraiment nous mêmes. Je comprenais en quelque sorte. A chaque mort nous revenions soit plus vieux soit plus jeune mais comme il le disait, pendant un court moment nous nous retrouvions dans un endroit. Il est vrai que nous avions étés crées ainsi mais jamais Heimbdall nous avait donné de réponses à propos de cela. Je ne savais pas trop quoi en penser personnellement. Je continuai de l'observer alors qu'il continuait son monologue. Il semblait vraiment soucieux, il est vrai que c'est une étape importante la régénération, surtout la première. Mais nous étions nés ainsi et je n'avais malheureusement aucune réponse pour lui.

Alors ensuite après qu'il me dit que c'était lui, il avoua qu'il avait tué le messager des Titans. Cela expliquait certaines choses. Je ne le jugeais pas, j'avais fais bien pire et cela avait été nécessaire. Je pris enfin la parole :

" Je vois "

Ma voix ne trahissait aucune haine, aucune pitié. Il avait fait ce qu'il fallait, comme je l'ai dis, je ne le jugeais pas. Me mettant alors à marcher vers l'horizon, vers les ruines, je me retournais afin de lui demander :

" Je pense que c'est ici qu'en plus que Chronos ait détruit la fourche, qu'il ait tué notre mère. "

Je marchais alors encore à la recherche d'un quelconque signe tout en continuant :

" Tu sais elle nous a crées pour un but précis et chacun avait un rôle. Mais Chronos l'a faite traquer et tuer avec les cinq armes que nous possédons, afin de voir si cela en avait vraiment le pouvoir, le pouvoir de tuer un titan "

Je ne sais pas si il le savait ou non mais je me décidais à continuer alors tout en cette fois m'approchant de l'endroit où la fourche avait étée brisée, j'avais en quelque sorte fais un léger demi tour :

" Elle pensait que leur ère était révolue. Mère nous aimait et nous a crées pour une raison. Chronos me l'a dit "

Oui je lui dit tout cela naturellement, j'en fus surpris de ne pas être surpris. Un petit sourire qui disparut très vite, je posais la fourche à l'endroit où elle était et fis apparaître le sceptre dans ma main droite. Je regardai alors de nouveau Hadès :

" Je vais tenter quelque chose. Je doute que cela marche mais ne sait on jamais "

J'inclina alors le symbole de Roi de l'Olympe vers l'artefact obsolète afin que son extrémité touche l'objet en sa fissure. Je mis alors à réciter :

" « Ειρήνη και ευτυχία, δόξα και θρίαμβος »

Après tout ces mots semblaient être la formule magique du moment, il n'y avait aucun mal à essayer.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
My names means destruction, deaths ...  I can't be stopped !
“”

H£ll_m@st£r



« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »


H£ll_m@st£r


╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4591

✓ Disponibilité : Mardi : Journée père/fils avec Elliot. Jeudi : Anciennement, journée Père/Fille avec Ellie. Maintenant, journée Enfer Foudroyant avec Alexis !

Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « A la recherche,du Contrat Perdu ! »


________________________________________ Lun 15 Déc 2014 - 10:22


- Certains vives, d'autres meurent. -




    Rien s'était produit. La fourche était toujours là, tel quel. Ce n'était qu'un vestige du passé, plus du tout un arme divine. On ne ressentait rien quand on se trouvait près d'elle. Peut être que par le passé elle avait réussi à tuer un titan, mais aujourd'hui elle ne pourrait même plus servir à couper un morceau de viande.

    "C'est inutile... Tu perds ton temps..."

    Heimbdall me l'avait dit, cette arme avait été détruite. Il savait très bien de quoi il parlait. Et si Chronos avait détruit l'arme, comme Arès semblait si bien le penser, ça signifiait qu'elle était véritablement détruite.

    "En fait... Juste comme ça. Tu as son numéro?"

    Je l'avais regardé non pas avec un air surpris, mais plus de la colère.

    "A Chronos. Car tu sembles parler de lui comme si c'était un vieux pote. Il y'a peut être 'encore' des choses qu'on ne m'a pas dite. Non, parce que si tu fais ami-ami avec Chronos, tu pourrais au moins me le présenter. Qui sait, en tant que dieu des enfers, j'aurai sans doute des choses plus intéressantes à lui proposer que toi. Genre créatures des Enfers, fourches non divines, mais produites directement dans les usines Hadès Infernales et pourquoi pas des vierges défuntes ou je ne sais quoi."

    Il aurait pu me le présenter, ou tout simplement NOUS DIRE QU'IL AVAIT PARLER AVEC NOTRE ENNEMI ! Mais c'était quoi son problème à ce type? Il pensait que Chronos était son pote?

    "Tu sais quoi d'autre? Parce que pour poser des questions tu excèle mais étrangement, tu es tout autant doué pour cacher des choses! Genre déjà la Téménos... Tu aurais pu nous prévenir à l'avance que c'était un Sanctuaire et qu'on aurait jamais dû y mettre les pieds ! Ca a coûté très chers ce voyage ! Ou y'a aussi... hum... attends... Aphrodite? Putain de bordel de merde ! T'aurais pu venir me voir direct quand t'as su qu'elle était encore vivante, mais non, bien sûr, monsieur avait mieux à faire. Et tu t'es dis 'pourquoi prévenir Hadès que la mère de son fil... Elliot, était encore vivante!' Oh oui, ça t'aurai coûté chers de venir me prévenir, mon frère!"

    J'avais bien insisté sur le dernier mot. Sur Téménos, on avait tous beaucoup perdu, mais j'avais aussi eu la chance de revoir Aphrodite! Pour moi elle était morte lors de l'attaque des cavaliers et bien entendu, elle n'avait pas jugée utile de me prévenir qu'elle était toujours là. Comme mon sois disant frère. On avait surement encore dû omettre de me dire plusieurs trucs. C'était super de se sentir exclus par tous...

    "Ramène moi sur Terre, tout de suite!"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'Enfer, c'est par là !
Et le Paradis est enfouis sous terre !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86361-chronologie-de-hades- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86370-les-liens-de-hades#1226470 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85352-hades-bible-de-rp-s-du-dieu-infernale#1199944 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Connor Williams*



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Connor Williams*


╰☆╮ Avatar : Gerard Butler

Ѽ Conte(s) : Intrigue divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arés/Mars

☞ Surnom : Arès
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019


Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 21 Déc 2014 - 2:14

En effet rien ne s'était produit. Malheureusement, nous étions finalement condamné, les cinq ne pourrait être assemblés et Hephaïstos qui n'est plus là ... peut être aurait il pu faire quelque chose. Je fis alors transporter la fourche à côté de mon trône en face de l'arbalète.

Puis il me demandai si j'avais son numéro ne précisant pas de qui il me parlait. Je le regardai quand il commençait à s'énerver. Il me reprochait d'avoir parler avec Chronos. Mais oui bien sûr, je lui avais proposé un rendez vous afin de parler météo. Je continuais à le regarder me faire des reproches, affirmé qu'il avait plus de choses à lui proposer que moi. Puis, les reproches continuèrent. Je n'avais rien dit pour Téménos, que je savais que c'était un sanctuaire. Car oui bien sûr, ce qui était arrivé était clairement voulu. Mais aussi le fait que je ne l'avais pas informé du retour d'Aphrodite. Et enfin il voulait retourner sur Terre.
Jusque là j'étais rester silencieux mais plus maintenant. Parce que stop, on arrête. Je commencer à en avoir marre alors je fis apparaître une chaise et le força à s'y asseoir. Exerçant une puissante emprise afin qu'il y soit collé jusqu'à ce que j'eus fini de parler. Je commença alors sur un ton plutôt neutre, comme une évidence :

" Pour Aphrodite, c'était à elle de venir te voir. Car comme tu l'as dis c'est elle la mère de TON fils. Donc c'était bien à elle de te l'apprendre "

Je souriais puis continuais :

" Pour le Sanctuaire, Artémis y est allée pour Aphrodite, je n'étais pas pour cette expédition à la base. Mais je ne cherche pas à fuir mes responsabilités, juste que tu saches "


Je continuais encore à le regarder :

" Et pendant ce temps j'avais une autre problème à résoudre ... "


Puis je me mis à crier, de mon célèbre cri puissant. Faisant même vibrer le sol. Il fallait que tout le monde arrête de me prendre la tête là, je vais pas super bien; il m'arrive trop de choses. Je lui crie alors dessus :

" CAR QUAND TOI TU TE FAIS TA ROUSSE MOI JE TENTE DE SAUVER CE PUTAIN DE MONDE CONTRE UNE SALOPERIE DE TITAN ROI "

Je me mis alors à sourire :

" Et tu veux savoir ce qui est drôle ? C'est qu'en plus, je sais même pas qui croire. Entre ce Chronos qui me dit tout et le fait que les autres me cachent des choses. Oui je t'ai rien dit. Et alors ? Tu vas pas me dire qu'une pause t'a pas fais du bien ? "


Je parlais naturellement. J'enlevais alors mon emprise sur lui, je ressemblais presque à un méchant de film américain. Je tenais encore le sceptre dans ma main avant de la faire disparaître puis de continuer :

" Donc là je suis plutôt à cran mais on s'en fout. Le truc en fait c'est que j'ai plus d'un truc à gérer en fait. "


Je fais alors apparaître une table entre nous où est posé deux verres et une bouteille de whisky. Je me sers et lui laisse faire de même. Buvant tout cul sec, je le regarde de nouveau :

" Donc vas y dit moi ce que tu veux savoir mais par contre on reste ici. Après tout l'ambiance si porte bien. Rien de tel qu'un tel décor pour un entretien entre les deux derniers Grands Dieux"


Me mettant à rire entouré de la terre carbonisé et des cendres. Je crois que c'est le contre coup de ces derniers jours là ...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
My names means destruction, deaths ...  I can't be stopped !
“”

Contenu sponsorisé








Le Choc des Titans [Fe - Prologue] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Le Choc des Titans [Fe - Prologue]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes spéciaux :: ➹ Olympe d'Amour