MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Evénément Divin #5 {15} : Jurassic World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage

Pascal Méléon


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Arthur Darvill

Ѽ Conte(s) : Raiponce
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pascal



☞ Surnom : Pascal
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1000
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 19 Jan 2015 - 19:18

"Ce temps n'est pas le votre.."

Papy divin dans la place, non sérieusement c'était qui? Chronos? Ça m'étonnerait, il ne nous aurait pas sauvé la vie sinon. Mais voilà qu'il arrivait tout fringant et nous ordonner de faire un bon plusieurs millions d'années en arrière d'un simple claquement de doigts. Bon sang, c'était quel dieu cette fois? Ce n'est pas que j'allais me plaindre mais... Enfin voilà, j'étais toujours un peu gêné en présence d'être qui pouvait détruire Storybrooke en éternuant, alors en tomber sur un en plein milieu du crétacé? Suspect, suspect de chez suspect. Mais... Je ne pouvais rien y faire pas vrai? C'était véritablement la fin de notre petite escapade préhistorique qui nous avait poussée à nos limites... Sacrée escapade tout de même, nous avions volés, chevauchés des mastodontes et survécut à une meute de raptor. C'était de l'aventure... Et je devais avouer que cela m'avait légèrement manqué, le frisson de l'inconnu. Mais nous allions tous retourner à Storybrooke désormais, ouvrir un nouveau chapitre et commencer une nouvelle aventure, peut-être plus passionnante encore? Et prendre une douche, rapido.

"Je reste."

Pascal se tourna lentement vers la blondine, la regardant avec de grands yeux emplis d'incompréhension. Elle... Elle voulait vraiment rester? Je veux dire, nous allions tous rentrer à la mai... Oh. Je vois, c'était ici que tu préférais passer le restant de tes jours, c'était ta véritable maison, ta véritable famille. Ton époque... Je ferais peut-être la même chose avec Corona si l'occasion s'en présentait mais... Mais c'était ta décision, alors je n'allais pas m'y opposer, personne ne devait s'y opposer. Sauf que je n'aimais pas dire au-revoir, surtout à une amie. Je n'avais pas connu Astrid bien longtemps mais cette aventure nous avais rapproché, tous, alors je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir triste alors qu'elle venait de décider de rester derrière. Dans son époque.
Le caméléon soupira, sentant une grosse boule se former dans sa gorge, je détestais les adieux, mais je pense l'avoir déjà dit. Puis le balafré se crispa alors que le dieu le regarda, non pas moi, la petite. Qu'est-ce qui lui voulait à elle? Non mais vraiment, elle devait avoir des parents à Storybrooke qui l'attendaient, morts d'inquiétude, alors qu'est-ce que papy lui voulait?
Pascal sentit qu'on lui tirait sur la manche et baissa les yeux pour croiser le regard de la petite blondine, qui souriait avec les yeux pétillants. Je n'avais encore pas le choix, pas vrai? C'était surement un truc divin qui nous passait au-dessus de la tête à nous, pauvres mortels. L'ancien étudiant s'abaissa au niveau de la petite et lui sourit avant de dire:

"Fais attention à toi, d'accord? Et si jamais tu as besoin de quelqu'un pour chasser le dinosaure, tu m'appelles."

La petite hocha la tête avant de sourire à son tour et de faire un hochement de la tête, puis elle attrapa la main de l'ancêtre...

"Viens, Artemis."

Oh.
Artémis? LA Artémis? L'une des sœurs d'Aryanna? Mais qu'est-ce qu'elle faisait ici, en plus crétacé? Surement une question qui resterait sans réponse, encore, mais est-ce que l'Artémis du présent allait se souvenir de moi? Ou non? Fichu voyage spatio-temporel, il ne fallait pas jouer avec les règles du temps. Ça provoquait toujours des catastrophes.


"Vous allez tous me manquer terriblement, mais je suis heureuse que vous retourniez chez vous. Tout le monde doit revoir sa maison un jour."

Non je ne pleurais pas, c'est faux, j'ai survécu à une attaque de dinosaure, alors je pleure pas. C'est juste une poussière dans l’œil, l'air du crétacé est juste chargée et ça me pique les yeux, c'est tout. Bon sang, je déteste dire au revoir. C'était la fin, pour de bon, et Astrid allait nous quitter. Rester derrière nous pour ne plus jamais revenir, misère. Je me serais quand même bien éclat... Et je comptais rester en contact avec tout le monde. On pourrait même se faire une bouffe un jour qui sait? Le jour où Jerem et John ne voudront pas se tuer, comme Jeff et Mary... Ouais en fait c'était une mauvaise idée, mais je comptais bien garder le contact, c'était sûr et certain. Sauf qu'elle ne serait pas là...
Pascal hocha simplement la tête devant les remerciements de la blondine, trop ému pour dire quoique ce soit. Il préféra se concentrer sur la scène pour la graver dans son esprit, respirant l'air du crétacé et s’empreignant de la chaleur ambiante, des sons lointains... De toute cette époque qu'il ne reverrait jamais, c'était la fin de ce chapitre, mais une nouvelle page s'ouvrait. Pour ceux qui partaient comme pour celle qui restait, chacun allait écrire la suite de son côté, sans oublier celui qui venait de se clôturer. C'était un nouveau départ, tout simplement, mais ça allait me manquer un peu quand même.

Pascal fit un dernier signe de la main à la blondine avant d'inspirer une grande fois l'air chaud du crétacé et de fermer les yeux. Aussitôt, il se sentit aspiré, transporté, puis... Puis le vide, et un buisson juste en-dessous. Oh bon sang.
Le caméléon se croûta de nouveau dans un autre buisson, je détestais ce genre de portail à la noix, c'était pas précis pour deux sous. Aie.
Le caméléon jura en sortant du buisson, regardant l'assemblée de survivants qui se remettaient du voyage retour, sacrée bande en tout cas... Ouais, il fallait qu'on garde le contact.

"Garde toujours des M&M's sur toi, sait on jamais !"

"Tu peux compter la-dessus, faut toujours être prêt en cas d'attaque de dinosaures."

Le caméléon sourit à Jerem avant de se tourner vers le reste du groupe pour voir Jeff, John et Maya s'en aller. Ne laissant que lui et Mary. Il se tourna vers elle en souriant:

"Et bien ce fut une journée... Mouvementée, mais c'était sympa. J'espère juste qu'il y aura moins de volcans en éruption la prochaine fois. "

Le caméléon se retourna avant de sortir de partir de son côté, il se fit aussitôt attaquer par une boule de plumes agitées qui tourna autour de lui, piaillant d’inquiétude et de joie. Pascal ria avant de tendre son bras comme perchoir pour Brave qui se posa dessus. Le caméléon caressa le plumage de son oiseau de proie, qui avait dû s’inquiéter, avant qu'elle ne se pose sur son épaule. Le caméléon fit un dernier signe de la main en guise d'adieu à Mary avant de se diriger vers l'endroit qui lui importait le plus au monde désormais, la douche. J'en avais plus que besoin.

_____________________________
Le lendemain

Pascal poussa la porte du Granny, cela faisait longtemps qu'il n'était pas venu ici pour prendre un légendaire chocolat chaud. Ce café avait été un peu comme ma seconde maison durant une époque, et j'en gardais toujours le souvenir d'un lieu agréable et chaleureux, souvenir qui s'avéra une nouvelle fois juste. Ça faisait du bien de revenir ici, même si j'avais l'impression que ma balafre en dérangeait plus d'un, mais je m'en fichais.
L'ancien étudiant fit le tour des clients avant de tomber sur... Hey, mais c'était bien Jerem! Qui... Fixait sa tasse de café vide avec un air bien trop pensif à mon gout, il le prenait mal, pas vrai? Je pouvais comprendre d'une certaine manière, moi aussi j'avais la tête plongé dans une histoire de cœur bien trop complexe pour mon propre bien... Pascal se dirigea vers la table avant de tirer une chaise, attendant son chocolat chaud, avant de dire:

"Hey, ça te dérange si je m'installe ici...?"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fire and Blood.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3083-pascal-meleon-le-meill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3127-z-avez-des-mouches http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3252-l-histoire-d-un-cameleon

Astrid Littlefoot


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Kinney

Ѽ Conte(s) : Le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Petit-Pied <3



☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 915
✯ Les étoiles : -200




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 19 Jan 2015 - 21:42

Jurassic World

(Ceci est un post MJ, ce n'est pas le point de vue d'Astrid.)

Le Gardien apparut avec Artemis au sommet d'une falaise. Au loin, il vit le groupe d'humains passer le portail d'un même élan. Il les regarda partir sans ciller, et sentit la main de la fillette glisser de la sienne. Elle s'éloigna rapidement de lui, sautillant parmi les fleurs et les arbres.

Soudain, un homme se matérialisa dans un éclat doré. Le Gardien fixa le nouveau venu d'un air neutre, avant d'incliner légèrement la tête vers lui. Les rides au coin des yeux de l'homme tressautèrent lorsqu'il s'adressa à lui :

"Rien à signaler, Heimdall ?"

Le Gardien répondit par la négative, sans se départir de son expression affable. Le vieil homme pencha la tête vers la fillette qui jouait dans la jungle, non loin. Elle était occupée à faire danser les feuilles des arbres autour de sa tête de manière à se confectionner une couronne. Le vieil homme laissa échapper un petit rire et se redressant, il fit remarquer :

"Votre journée a du être éprouvante."

Ce fut l'une des rares fois où le Gardien se permit un léger acquiescement exaspéré. Le rire du vieil homme redoubla d'intensité, mais il se tut en entendant un faible froissement d'étoffes. Il pivota sur ses pieds, découvrant une femme d'une beauté saisissante malgré son grand age. Ses cheveux courts argentés lui conféraient un charme particulier, tout comme son teint d’albâtre. Ses yeux d'un bleu magnétique donnaient l'impression de pouvoir percer n'importe quelle chair.

Le vieil homme passa machinalement une main dans ses longs cheveux blancs et la salua. Elle ne répondit rien, se contentant de se placer devant lui.

"Vous avez passé une bonne journée ?" demanda-t-elle d'un ton posé.
"Excellente." répondit le vieil homme d'un ton jovial. "Et la tienne ?"
"Excellente."

La femme esquissa un sourire figé, très vite imitée par le vieil homme. Chacun d'entre eux avait des secrets qu'ils se gardaient bien de révéler. Puis, le regard de la femme perdit toute chaleur tandis qu'elle se tournait vers le Gardien. Sans mot dire, elle lui fit comprendre qu'elle souhaitait s'entretenir seule à seul avec l'homme. Aussitôt, le Gardien s'inclina et tapa son baton pour disparaitre plusieurs mètres plus loin, là où avait couru Artémis.

"Tu n'as pas fait de bêtises, rassure-moi ?" s'enquit la femme, anxieuse.
"Je ne vois pas de quoi tu veux parler."

Le ton de la voix de l'homme était tranquille, calculé. Désinvolte, il tourna la tête vers Heimdall. Au loin, Artémis venait de souffler des pétales de fleurs sur le visage penché du Gardien qui s'appliqua ensuite stoïquement à les enlever de son vêtement élimé. L'homme laissa échapper un rire, mais en regardant la femme, il cessa brusquement. Elle n'avait pas vraiment le sens de l'humour.

"Je l'ai senti autant que toi." insista-t-elle, un peu agacée. "Pourquoi serais-je ici, sinon ? Pourrais-tu me dire qui ils sont ?"

Le vieil homme s'abima dans un silence presque méditatif. Pourtant, son regard intense était plongé dans celui de la femme. Lentement, il s'approcha d'elle et tandis que leurs visages n'étaient qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, il leva la main pour la poser sur sa joue pale.

"Il n'est pas encore temps."
murmura-t-il.

La femme détourna le regard, avant d'observer Artémis jouer.

"J'ai peur pour elle." avoua-t-elle dans un souffle. "J'ai peur pour eux tous."

"Qu'est-ce que tu crains ? Tu as créé ce monde pour qu'ils soient en sécurité. Il ne peut rien leur arriver. Et Heimdall veillera toujours sur eux."

"Tu sais très bien de quoi je veux parler." insista-t-elle. "Ils vont prendre la décision. Ils vont le faire, cette fois-ci, et on ne pourra plus rien empêcher."

Brusquement, elle posa la main sur son bras, et brava son regard faussement détendu.

"J'ai besoin de toi, on a tous besoin de toi. Il nous faut un titan Roi."

L'homme étouffa un petit rictus sans rien répondre. La femme fit une dernière pression sur son bras avant de disparaitre.

Le vieil homme émit un claquement de langue soucieux et pivota sur lui-même, découvrant sans surprise un petit garçon.

"Qu'est-ce que tu fais là, toi ?" demanda-t-il sans aucune sévérité. "Je t'avais dit de ne pas venir."

Il s'accroupit face à lui, de sorte à ce que le Gardien et Artémis ne voient pas l'enfant de là où ils se trouvaient.

"Pourquoi elle ne peut pas me voir ?"
interrogea l'enfant d'un air timide.

"Ce n'est pas encore le moment."

Le vieil homme sourit au petit garçon et se relevant, il lui ébouriffa les cheveux.

"Rejoins ton frère Uriel, je viendrai tout à l'heure." lui promit-il d'un ton bienveillant.

Il regarda l'enfant s'éloigner d'une démarche certaine vers un autre petit garçon aux cheveux noirs, qui l'attendait. En tournant la tête, le vieil homme embrassa du regard cette grande vallée verdoyante, traversée par une rivière chantante, et dont les monts se noyaient dans l'or du soleil resplendissant. Au loin, le Gardien veillait sur Artémis qui donnait à manger à quelques tricératops. Un couple de diplodocus se déplaçait avec lenteur. En contrebas, un troupeau d'iguanodons se dirigeait vers le cours d'eau pour s'abreuver. La vallée vibrait sous les pas de ces géants, vibrait de vie et de couleurs.

"Elle a vraiment créé une merveille."
soupira le vieil homme, apaisé.

TO BE CONTINUED ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝ I'm in the middle of starting over ❞
The colors and the stars seem a little brighter. ⊹ Tomorrow isn't far away! Through the hardest part I'm working towards a happy ending.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10706-astrid-o-la-grande-va http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10887-astrid-if-we-hold-on-together-i-know-our-dreams-will-never-die http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25875-the-great-story-of-littlefoot
 Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Evénément Divin #5 {15} : Jurassic World





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt