Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Esclave des Sens [FE SUSPENSE ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Mar 4 Fév 2014 - 0:39


« Carve your name into my arm. Instead of stressed, I lie here charmed... 'Cause there's nothing else to do... Every me and every you. » ► PLACEBO

    Le dernier pub avant la fin du monde... Enfin, plutôt, le dernier bar à strip-tease. Que faisais-je dans un tel lieu ? Je n'osais même pas me le demander à moi-même. J'étais vraiment tombé bien bas. Si ma mère me voyait, elle en aurait pleuré. Je l'entendais presque dire sur un ton de reproche : "Je ne t'ai pas élevé comme ça Elliot, ah ça non !" et François, mon beau-père, à côté d'elle qui hochait la tête avec son air de teckel affligé... Je fermai les yeux sur ce tableau que je ne verrai jamais plus. Ils me manquaient tous les deux, mais je ne pouvais pas les appeler. Ma mère m'avait déjà laissé plusieurs messages sur mon téléphone, elle sentait que quelque chose n'allait pas, mais je ne pouvais me résoudre à décrocher et à lui dire : "Coucou maman ! C'est peut-être la dernière fois que tu me parles, parce que le feu envahit mon corps et il se peut que j'explose comme un soufflet trop cuit. Salue François de ma part !"

    J'étais assis face au comptoir, le dos courbé, la main crispée sur mon verre de whisky. Ce n'était peut-être pas judicieux de boire de l'eau de feu... mais je n'étais plus à ça près. De toutes façons, j'étais condamné. Je n'avais pas réellement de but. J'allais m'en aller comme j'étais né. Les gens qui me pleureraient ne sauraient jamais ce qui me serait réellement arrivé... Je laissai échapper un soupir, mes épaules s'affaissant davantage. Mes oreilles bourdonnaient, mon cerveau bouillonnait. Dans le bar, la musique était grasse, lascive et beaucoup trop forte. Les basses tapaient dans ma cage thoracique, me faisant presque mal. Elles me heurtaient aussi sûrement qu'un coup de poing. Je levai brusquement mon bras et vidai mon verre d'un trait. Je voulais oublier ma sinistre existence pour un temps. Mettre mon cerveau en pause, ce serait si bien !

    "Un autre, s'il vous plaît !" soufflai-je d'une voix faible, les yeux brillants de larmes.

    L'alcool attaquait mes cordes vocales comme si je venais de boire de l'acide. La barmaid me regarda avec des yeux ronds, avant de se pencher vers moi, me donnant une vue plongeante sur son décolleté. J'écarquillai les yeux avant de me reculer, manquant de tomber de mon tabouret.

    "Laissez... Je prends la bouteille."
    dis-je d'un ton à peine audible avant de cracher l'un de mes poumons.

    Je toussai encore un peu, puis je me mis en équilibre sur le bois du tabouret et me saisis de la bouteille d'alcool, frôlant le bras de la barmaid au passage. Cette dernière poussa un petit rire aigrelet, mais je n'y fis guère attention, bien trop absorbé par le "glouglou" mélodieux du whisky qui coulait dans mon verre. Je posai un coude sur le comptoir, et calai ma tête dans ma main, car elle me semblait très très lourde, tout à coup. La musique commençait à taper nettement moins fort dans mon crâne. L'ambiance générale me semblait même moins glauque. Je pivotai légèrement sur mon tabouret, observant la salle enfiévrée. Une chaleur contagieuse habitait les lieux. Des serveuses se déplaçaient entre les tables, des nanas en petite tenue se trémoussaient sur les genoux de quelques gars, d'autres filles dansaient sur la scène, en sous-vêtements de dentelle et porte-jartelles.

    J'ouvris le col de ma chemise dans l'espoir de mieux respirer. J'avais un tout petit peu trop chaud, soudainement. L'alcool commençait à agir, c'était bien... C'était exactement ce que je cherchais. Je jetai un coup d'oeil aux filles peu farouches qui m'entouraient, avec leurs bouches pulpeuses et leurs yeux trop fardés. On aurait dit des poupées. Une rousse passa près de moi dans un déshabillé de satin vert sombre, me frôlant intentionnellement la cuisse avant de me lancer un regard par-dessus son épaule. J'esquissai un geste pour me lever et la suivre, mais me ravisai : il fallait que je finisse mon verre d'abord. Je ne me sentais pas encore suffisamment éméché pour me lancer dans ce genre d'amusement. Je devais tout d'abord étouffer la raison qui empoisonnait mon cerveau. Je vidai mon verre, toussai une fois de plus et m'essuyai la bouche d'un revers de manche avant de m'élancer à la poursuite de la rousse. Au bout de quelques pas, je me rendis compte qu'elle avait disparu. Je restai au milieu de la salle, entre deux fauteuils rouges à l'allure confortable. Ma vue se brouillait. Tout se gondolait dans un dégradé de lumières tamisées et chaudes, oh combien chaudes...

    Et soudain, je l'aperçus. La fille sur la scène. On ne voyait qu'elle. Elle dégageait quelque chose de magnétique. Je restai tétanisé, enflammé de la tête aux pieds. C'était elle qu'il me fallait. Je la voulais tout de suite, mon corps la réclamait. Comme un zombi, j'avançai jusqu'à la scène en zigzag, sans la lâcher des yeux. Elle était de dos, se trémoussant contre la barre verticale. Un groupe d'hommes était amassé au pied de la scène, agitant des liasses de billets. C'était à qui mettrait le premier la tête de George Washington dans le string de la belle... A tâtons, je fouillais dans mes poches à la recherche de quelques dollars, mais je ne sentis que des pièces. De toutes façons, je ne voulais pas ce genre de proximité entre nous. Je voulais plus. Etait-ce possible qu'une strip-teaseuse parvienne à m'ensorceler alors que je n'avais même pas encore vu son visage ?

    La guitare électrique retentit dans les haut-parleurs, me perçant presque les tympans. Mais j'étais au-delà de la douleur. Je me faufilai entre les hommes afin de me rapprocher de la fille. Elle fit onduler sa cascade de cheveux blonds en passant ses mains dedans. Je la dévorai des yeux. Les courbes de son corps étaient parfaites. Elle portait un soutien-gorge en dentelle noire et avait encore son pantalon, mais les beuglements des hommes redoublèrent d'intensité quand ils la virent descendre sa main vers la fermeture Eclair de son cuir moulant. C'est alors qu'elle se retourna souplement en se retenant à la barre en métal, faisant voler ses cheveux une fois de plus.

    Ma mâchoire en tomba. Les neurones dans ma tête entrèrent en ébullition et explosèrent comme du pop corn. Je les entendis faire "Pop ! Pop ! Pop !" alors que les lettres "hors service" clignotaient au néon dans ma tête. C'était impossible, j'étais en train de rêver... Je la détaillai une fois de plus des pieds à la tête, hypnotisé, puis tandis que mon regard remontait de ses cuisses à sa poitrine, je balbutiai d'un air émerveillé :

    "Emma...?"

    Les cris bovins des autres mecs me ramenèrent à la réalité, et une brusque jalousie s'empara de moi. Ils n'avaient pas le droit de la voir ainsi. J'ignorai ce qui lui était passé par la tête mais... ils n'avaient pas le droit de la reluquer ainsi ! Je serrai mes poings brûlants et aussitôt, tous les billets s'enflammèrent dans leurs mains avant de tomber en cendres à leurs pieds. Ils poussèrent des cris éberlués et douloureux avant de regarder tout autour d'eux, cherchant d'où venait l'attaque, mais j'avais déjà sauté sur la scène. Sans lui donner le temps de réagir, j'attrapai Emma par la main et la tirait énergiquement vers les coulisses, juste derrière le rideau rouge.

    Une fois à l'abri des regards indiscrets, je la lâchai et me tournai vers elle, le souffle court et les pensées sans dessus dessous.

    "Emma..."
    dis-je la gorge sèche. "Qu'est-ce qui te prend ? Je ne te reconnais pas, tu..."

    Malgré moi, mon regard dériva sur son corps et je déglutis avec peine. Elle m'avait allumé, on ne pouvait pas dire le contraire. Et le whisky dans mon sang ne m'aidait pas à éclaircir mes idées. Elle avait durci son regard avec un trait d'eye-liner, rendant ses yeux plus sombres, plus ténébreux, sexy... Sa peau brillait légèrement, et la danse qu'elle avait faite la faisait respirer précipitamment. Tout chez elle me mettait au supplice.

    "C'est pas que ça me dérange que tu changes de profession, à moins que tu fasses ça pour arrondir tes fins de mois, mais..."

    Je parlais, je parlais, alors que je n'avais qu'une envie : me jeter sur elle et l'embrasser. Mon regard de braise plongea dans le sien. Je ne sais pas ce que j'y lus, exactement. J'avais dû interpréter ce qui m'arrangeait. Je me mordis les lèvres, tiraillé entre deux envies.

    "Oh, et puis merde !"

    Je m'avançai vers elle et enserrai ses joues de mes mains brûlantes avant de capturer ses lèvres. Elle allait me taper, elle allait m'assommer, c'était évident. Mais je me disais que mourir là, à ce moment précis, cela aurait été vraiment un bon timing.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Mar 4 Fév 2014 - 17:44

Esclave des sens




Allez savoir se qui lui était passer par la tête,elle était venue boire un coup et se détendre après une journée de travail,elle avait commander un cocktail alcoolisée avec des fruits mais elle ne se rappelait plus le nom, peut être était-ce un cosmopolitan ou un truc dans le genre,en tout les cas il y avait des fruits et de l'alcool.Elle en était a son troisième quand l'une des barmaid était venue lui parler d'un trou dans le spectacle de striptease et si elle n'aurait pas une brune habiller de rose.Emma avait hausser les épaules se sentant quelque peut pompette.La barmaid avait l'air inquiète pour le spectacle plus que pour son amie alors Emma dans un élan de sympathie c'était proposer ,la barmaid l'avait regarder avec un sourire en coin.

La barmaid l'avait entrainer dans les coulisses et lui avait jeter des vêtements a la figure tout en lui disant se presser car c'était bientôt a son tour d'aller sur scène.Alors Emma avait retirer ses vêtement normaux et avait enfiler un pantalon de cuir et un haut ou il manquais le dos et il n'y avait que des ficelles mais juste avant elle avait du enfiler un soutient gorge noir et un shorty et des porte-jarretelle,ce n'était pas trop son truc mais si elle pouvait rendre service.Heureusement qu'elle était a moitié saoul sinon elle se serait enfuis en courant .

Tout d'un coup les lumières avait changer pour passer a des couleurs plus sombre ,le rouge dominant la scène,la blondinette c'était avancer sur scène pour allez s'accrocher a la bar.La musique avait démarrer lentement ,un espèce d'instrument ressemblant a du saxophone jouait et ils y avait aussi de la guitare.Suivant le rythme de la musique,elle avait commencer a se trémousser en rythme autour de la bar même si en talon sa n'était pas si simple que cela.

Elle en était venue a retirer son haut le jetant par terre,elle était maintenant en soutient gorge,la bar de pole danse entre ses jambes elle continuais de danser en rythme ,passant la main dans ses cheveux,elle pouvait entendre les beuglements des hommes derrière elle mais elle n'y prêtait pas vraiment attention.Elle descendait ses mains le long de son corps pour allez s'occuper de son pantalon en cuir puis elle effectua une nouvelle figure avec la bar,ses cheveux ne frappant même pas son visage.

Alors qu'elle allait retirer son pantalon quelqu'un venait de la prendre par la main pour la tirer dans les coulisses,elle espérait que se n'était pas ses parents,elle n'était pas d'humeur a se faire engueuler,tout se qu'elle voulait c'était terminer son numéros de danse et peut être commander un autre jus de fruit alcoolisée.Elle leva ses yeux souligner de eye-liner et se retrouva face a face avec Elliot.Pour une surprise sa c'était une surprise,elle essayait de reprendre son souffle.

La blondinette n'eut même pas le temps d'en placer une tellement qu'Elliot parlait,son esprit était embuer par l'alcool,elle jeta un coup d’œil sur scène,une des filles avait prit sa place,tant pis la suite se ferait une autre fois ou peut être pas.

"Je...."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que deux paire de mains plus chaude que la normal c'était poser sur son visage et une paire de lèvres avait suivit le mouvement pour se poser sur les siennes...okay se n'était pas vraiment se qu'elle avait prévue de faire de sa soirée,embrasser quelqu'un qu'elle ne connaissait pas vraiment mais elle n'était pas assez sobre pour vraiment réagir et puis cela faisait un peut de temps depuis qu'elle avait embrasser quelqu'un.Emma le poussa gentiment contre le mur ,se collant contre lui tout en approfondissant le baiser,il y avait comme un gout de whisky et de fraise dans l'air et la jeune femme en voulait plus,beaucoup plus mais pas derrière la scène ou les danseuse allait et venait,c'était un risque qu'elle ne voulait pas prendre.

"Viens."

Après avoir stopper le baiser,elle l'avait prit par la main pour l'entrainer dans un coin plus sombre des coulisses où il y avait un espèce de canapé rose a froufrou,se n'était pas vraiment se qu'elle avait imaginer mais sa ne l’étonnait pas vraiment non plus ,elle poussa gentiment Elliot gentiment dessus et lui sourit.

"Tu veut que je continue ma danse pour toi ?."




code par liden

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Mer 5 Fév 2014 - 15:27


« Carve your name into my arm. Instead of stressed, I lie here charmed... 'Cause there's nothing else to do... Every me and every you. » ► PLACEBO

    Je fermai les yeux à m'en fendre les paupières, mes paumes brûlantes embrasant presque les joues d'Emma. Je ne savais si je parviendrais à ne pas l'enflammer de la tête aux pieds, j'avais l'impression de brûler totalement. Je ne contrôlais plus rien... Une chose était sûre, je ne voulais pas l'emporter avec moi dans les tourments de l'enfer. Mais je parvenais pas à me détacher d'elle. Ce baiser était si inattendu, inespéré... J'en étais moi-même surpris alors que je l'avais provoqué. L'alcool décuplait chacune de mes sensations... J'en était tout étourdi.

    J'attendais que tombe le coup de grâce. Elle allait me repousser brutalement et me crier dessus, interrompant cette hallucination délicieuse. Pourtant, il se produisit une chose étrange. Je sentis Emma me faire reculer en douceur, et me rendre mon baiser. Mon coeur battait tellement fort à mes oreilles que je n'entendais plus les basses de la musique. Que se passait-il ? Certes, je ne la connaissais pas encore très bien, mais j'avais comme l'impression que sa réaction n'était pas normale. Je sentis mon dos heurter le mur j'étais au-delà de toute douleur. Le baiser devenait plus ardent. Mes mains descendirent lentement le long de ses épaules. Son haleine sentait la liqueur de fruits. C'était l'odeur la plus exquise que je n'avais jamais senti.

    Subitement, elle interrompit notre étreinte, se reculant juste assez pour m'inciter à la suivre. Je ressentis une décharge dans ma paume lorsqu'elle me prit la main pour m'inciter à marcher dans ses pas. J'obtempérai sans même trouver les mots pour acquiéscer. A vrai dire, je ne savais plus vraiment comment faire pour parler.

    Elle m'emmena plus profondément dans les coulisses, dans un coin enténébré où étaient entreposés plusieurs meubles et accessoires pour le show. Tout avait tendance à avoir des plumes et des couleurs chaudes. De là où nous étions, le bruit du bar était comme atténué, nous n'entendions que le rythme enfiévré de la musique. Je sentis qu'Emma me poussait avec délicatesse. Dans un état second, j'atteris sur le canapé rose qui froufroutait. J'eus l'impression de m'asseoir sur un matelas de plumes.

    "Je... je te demande pardon ?" bégayai-je, clignant des yeux comme si je peinais à le croire.

    Emma venait de me proposer de terminer son strip-tease devant moi ? C'était sûr, elle me faisait une blague. Une fille comme elle ne pouvait pas s'enflammer pour un gars comme moi. J'avais très envie de me laisser tenter. Après tout, elle avait le droit de faire ce qu'elle voulait, je n'allais pas brimer ses pulsions créatives... mais ma part raisonnable fit irruption dans ma tête, créant un trou dans le champ de coton nébuleux que le whisky avait planté dans mon cerveau. Je me relevai et me stoppai devant elle, tentant de ne pas chanceler. L'alcool tapait vraiment très très fort, encore plus que ma volonté de ne pas profiter de la situation.

    "Tu n'as même pas idée de ce que ça représente pour moi." balbutiai-je "C'est... l'idée que tu... pour moi.. c'est..."

    Je laissai échapper un petit rire éméché avant de passer une main dans mes cheveux ébourrifés. Puis je plongeai mon regard dans le sien, tandis qu'elle effleurait mon épaule du bout du doigt. Ce simple contact me fit tourner la tête. Oh, Emma... pourquoi joues-tu avec moi de la sorte ?...

    "Je ne te veux pas comme ça." lançai-je abruptement en attrapant sa main levée vers moi.

    Mon regard était devenu dur, presque acéré. Je devais lui faire peur. Mais elle était bien trop saoule pour m'en tenir rigueur. Je serrai sa main dans la mienne avec tant de force qu'elles se mirent à trembler.

    "On s'est à peine rencontrés, pourtant j'ai l'impression de te connaître depuis toujours." repris-je d'une voix rauque. "Je ne sais pas ce que tu m'as fait, mais c'est en train de me tuer. Regarde..."

    Je me tus et baissai les yeux vers nos mains liées. Des braises étaient apparues entre nos doigts et voletaient, dansant lentement autour de nos mains. Je savais qu'elle la sentait aussi, la chaleur qui m'habitait. Je la partageais avec elle. Peut-être qu'elle avait mal, je ne savais pas. J'essayai de contrôler l'intensité du feu, mais cela me demandait un effort intense. Je sentis la sueur perler à mon front mais je n'arrêtais pas pour autant, je ne pouvais pas.

    "Je brûle pour toi, Emma."

    Lentement, sans la lâcher du regard, je fis descendre nos mains tandis que je me penchai vers elle pour l'embrasser à nouveau. Je la saisis à la taille et la plaquai contre moi. Mes lèvres s'entrouvrirent, libérant la chaleur afin de la partager avec elle entièrement. Rien ne pouvait nous atteindre.

    Je reculai et l'entraînai avec moi, sans savoir vraiment où j'allais. Je me souvins trop tard du canapé. Mes chevilles le heurtèrent et je perdis l'équilibre, l'entraînant avec moi dans ma chute. Je ne voulais pas qu'elle termine sa danse, je voulais que nous la poursuivions ensemble.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Dim 9 Fév 2014 - 20:22

Esclave des sens




Dans l'esprit du la blondinette tout ceci avait l'air quelque peut surréaliste,après tout elle ne le connaissait pas vraiment et pourtant ils était déjà entrain de s'embrasser ,elle sans t-shirt et sa braguette ouverte,sa faisait vraiment fille facile tout cela si elle n'était pas si saoule elle n'aurait peut être pas réagis pareille,elle l'aurais envoyer valser mais pour le moment son esprit et embuer par l'alcool et la chaleur qui se dégageait d'Elliot lui donnais envie de se coller a lui.

Il était vraiment très chaud,une petite voix dans sa tête lui rappela qu'Elliot n'était pas vraiment humain et c'est pour cela que sa température n'était pas normal.Une fois sa question poser elle attendit sa réponse avec un petit sourire sur son visage.Mais elle pouvait voir qu'il avait bien du mal a croire qu'elle puisse lui proposer de faire un strip-tease.Pourtant c'était bien se qu'elle voulait faire mais il n'avait pas l'air d'accord,tant pis pour lui.

Elle l'écouta parler sans dire un mot,elle n'avais pas de réponse pour lui,comment il la voulait alors ? Sage et rougissant comme une none ? Il avait choisit la mauvaise fille,Emma n'était pas une none ,loin de la,elle avait eu plusieurs relation dans la passé ,les une plus catastrophique que les autres et même qu'elle avait eu une relation avec un homme marier.Non elle n'était vraiment pas une sainte.

"Essaie de pas t’enflammer trop vite alors."

Dit-elle alors qu'elle était entrain de tomber sur lui,elle reprit le baiser de nouveau,mordillant la lèvre inférieur du jeune homme en dessous d'elle,tout ceci avait vraiment très vite.Elle descendit ses mains sur lui pour s'accrocher au bas de son t-shirt,si elle était sans haut,il pouvait bien faire de même,c'était une question d'égalité.Elle stoppa le baiser pour le lui retirer sans même lui demander la permission,c'est sa qu'il voulait ,n'est-ce pas,qu'ils ne forment plus qu'un sur un canapé a froufrou dans un bar a strip-tease,sa n'était pas très classe mais la blondinette s'en fichait ,elle l'avait fait dans des endroits encore moins romantique.

Dans un coins de sa tête elle se demandait si Elliot avait embarquer un préservatif,si jamais ils décidait de sauter le pas,il n'était pas question de faire cela sans protection,elle ne voulait pas encore d'un enfant surtout conçus avec un jeune homme quelle ne connaissait presque pas et dont elle était même pas sur si il était vraiment si gentil,même si il avait l'air d'un bébé girafe sa ne voulait pas dire qu'il ne pouvais pas bien cacher son jeu.




code par liden

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Jeu 13 Fév 2014 - 22:21


« Carve your name into my arm. Instead of stressed, I lie here charmed... 'Cause there's nothing else to do... Every me and every you. » ► PLACEBO

    Wow, ce n'était pas un peu rapide tout ça ? Je me le demandai tandis que je me retrouvai torse nu. Bon d'un côté, on était à égalité de cette façon. Enfin... presque. Je tentai de ne pas loucher plus bas que son visage mais cet exercice était vraiment des plus ardus, et puis comme elle avait fait un strip-tease à peine quelques minutes plus tôt, cela ne devait pas la déranger qu'un homme de plus regarde... Non, non, je m'obligeai à fixer la lampe éteinte au plafond. Emma était là, tout contre moi, je sentais son souffle contre ma nuque...

    Je fermai les yeux un court instant, enivré par cette simple sensation. Cette fille allait me rendre dingue. Je baissai la tête vers elle. Je lus de l'impatience dans son regard. Etait-ce vraiment ce qu'elle voulait ou est-ce que l'alcool parlait pour elle ? Je secouai légèrement la tête pour chasser toutes ces pensées parasites et passai une main dans sa nuque pour l'attirer vers moi. Je l'embrassai à nouveau avec fougue, mes mains s'aventurant dans son dos, puis plus bas... Mais en sentant le cuir de son pantalon coller bien trop contre mes mains, je décidai de plaquer mes paumes contre le canapé à froufrous. C'était moins grave de faire flamber le sofa plutôt que le pantalon, ou même la peau d'Emma. Je tressaillis à cette idée.

    Finalement, j'aurais peut-être dû la laisser terminer son strip-tease, histoire de me calmer avant le grand feu d'artifices... même si je doutais grandement que le fait de la voir se déshabiller m'aurait refroidi. Non, il fallait que je trouve autre chose. En tous cas je devais gagner du temps.

    J'interrompis notre baiser, le souffle court, et la repoussai doucement histoire de me relever.

    "J'ai euh... attends."

    Ouais, c'était super sexy de faire patienter la fille. Là c'était sûr, si elle était tout feu tout flamme, elle ne serait plus rien du tout quand je reviendrai. Je sortis de la petite pièce et me mis à faire les cent pas dans le couloir. J'ébourrifai mes cheveux au maximum, des braises tombèrent sur mes épaules mais ne me brûlèrent pas, j'étais tellement en surchauffe que rien ne pouvait m'atteindre. Je tentai de faire baisser ma température corporelle, mais c'était peine perdue. L'image d'Emma étendue sur le canapé restait ancrée dans ma tête, plus le stress de la voir partir, lassée de m'attendre. Les secondes s'égrenaient à une cadence folle. Mes yeux fous cherchaient un moyen de contrôler un temps soit peu la situation.

    Soudain, une voix suave me lança :

    "Alors, c'est soirée nudiste ?"

    Je me retournai et aperçus Hope dans son déshabillé vert sombre, qui me jaugeai d'un air appréciateur. Je pris pleinement conscience que j'étais toujours à demi nu dans un lieu public -bon ok, c'était juste le Rabbit Hole, ce n'était pas comme si je me baladais à moitié à poil à la médiathèque du coin !

    "Je... Non je..."

    J'en avait vraiment marre de bégayer. Mais cette situation était tellement surréaliste ! Je n'arrivais toujours pas à croire qu'Emma était prête à s'offrir à moi et... Pourquoi Hope s'approchait-elle tellement ? Je la fixais avec appréhension. Elle jeta un coup d'oeil vers le coin sombre, mais heureusement, elle ne pouvait pas voir Emma de là où elle se trouvait. Cependant, son regard était des plus éloquents. Elle se doutait de quelque chose. Subitement, elle me colla un truc sous le nez, le genre de truc qui refroidit n'importe qui.

    "Tiens, je crois que tu en as besoin et vu la tête que tu fais, tu devrais te dépêcher."

    J'écarquillai les yeux, et pris un air dédaigneux et offensé. Je lui tournai le dos mais juste avant, attrapai le petit machin carré qu'elle tenait du bout de ses doigts manucurés.

    "Et merci, c'est pour les chiens ?"
    l'entendis-je dire, mais j'étais déjà parti.

    Je pénétrai à nouveau dans la petite pièce qui était totalement plongée dans le noir, cette fois-ci. Je fus saisi par une brusque angoisse. Et si Emma était partie par une autre porte que je n'avais pas vu ?

    "Emma ? Tu es encore là ?"

    A tâtons, je retournai jusqu'au canapé. Je me souvenais à peu près de son emplacement, même si en chemin je me pris les pieds dans pas mal de trucs. Elle n'était plus dessus. Je laissai tomber le petit truc carré et plat sur le sofa et attendis, les bras ballants.

    Est-ce que j'allais oser le coup du Naked Man ? J'avais vu ça dans une série télé et apparemment, ça marchait à chaque fois. Mais bon, si jamais Emma était vraiment partie et que c'était Hope qui, m'ayant suivi, se pointait, je n'en mènerais pas large...

    Le destin décida pour moi, comme bien souvent ces temps-ci. Fichu destin. Comme si le feu lisait dans mes pensées les plus lubriques, il se mit à brûler mon pantalon. Je ne le vis pas, mais je le sentis à l'odeur. Le jean commençait à crâmer. Super. Je n'en avais plus qu'un seul, en plus ! Je l'enlevais en vitesse. Et puis le reste aussi, comme de toutes façons tout risquait de brûler.

    Puis j'attendis dans le noir. J'avais l'impression d'être la victime d'une mauvaise blague. A tout moment je m'attendais à être aveuglé par une lumière qui s'allume, face à une foule de gens.

    "Faut pas croire que je suis tellement rapide d'habitude à me désapper. C'est juste que... le feu ça brûle."
    dis-je en me sentant parfaitement stupide.

    Si j'avais dit ça dans le vent, c'était encore pire. J'entendis quelqu'un pouffer et je guettai le moment de la honte ultime, l'oreille aux aguets.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Dim 23 Fév 2014 - 18:05

Esclave des sens




Tout ceci était vraiment hors caractère pour Emma ,mais allez savoir, l'alcool la transformait souvent en quelque chose qu'elle ne reconnaissait pas, elle se lâchait un peu plus, après tout elle avait 28 ans, elle était encore jeune, elle se demanda quel âge avait Elliot, elle espérait un peu plus de 20 ans parce qu'il n'était pas question de passer au chose sérieuse avec un adolescent, elle s'en voudrais a mort et après elle serait accusée de pédophilie et tout ceci était des choses bien trop sérieuse à penser quand un homme vous embrasse.

Elle senti les mains du demi dieu bouger se poser sur son pantalon avant qu'elles ne se posent sur le canapé, apparemment il n'avait pas envie de la toucher à cet endroit, elle n'allait pas se plaindre,c'était plutôt mignon un mec timide.

Attend quoi ? Il venait juste de la repousser pour s'en aller, okay bonjour la douche froide. Il faisait assez noir dans la pièce donc elle ne pouvait pas voir où Elliot était parti, elle poussa un soupire et s'assit dans le canapé a froufrou rose, puis elle décida de se relever pour allez fouiller la pièce pour voir ce qu'il y avait, après tout peut être qu'il était parti chercher de l'eau ou un préservatif, en tous les cas il y avait plein de matériel pour le show.Des faux décors, des costumes de toute sorte, elle trouva un boa a plumes bleues et se mit a gloussé avant de le mettre autour de son coup.

Elle entendit des pas dans la pièce,c'était peut-être Elliot qui était revenue, elle retira le boa puis fit la même chose avec son pantalon, c'était assez rapide mais s'il paniquait à chaque fois qu'il se passait quelque chose, autant avancer un peu plus vite, il paniquerai quand ils auraient fini.

Elle sourit quand elle l'entendit l'appeler, elle se rapprocha du canapé, enfin du mieux qu'elle put ,car dans le noir ce n'était pas aussi simple que vous pouviez le croire. Elle était presque proche quand elle l'entendit parler encore une fois, elle ne put s'empêcher de pouffer de rire puis avec son portable qu'elle avait récupéré avant de retirer son pantalon, elle éclaira la pièce.

"Tu a paniquer ? Tu veux qu'on arrête ?."

Questionna-t-elle avant de s'agenouiller juste devant les jambes d'Elliot avec un petit sourire,s'il voulait s'arrêter la,elle n'allait pas lui en vouloir, pas du tout.




code par liden

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Mer 26 Fév 2014 - 12:32


« Carve your name into my arm. Instead of stressed, I lie here charmed... 'Cause there's nothing else to do... Every me and every you. » ► PLACEBO

    OH MY GOD.

    Non, non je n'allais pas invoquer mon père en un moment pareil. Je devais chasser toute prière de mon esprit, même si j'avais envie de remercier chaque divinité de chaque religion. Je tentai de maîtriser mes pensées affolées. Dégage Elijah, dégage... Je fermai les yeux, histoire de me ressaisir. Non, non, Emma n'était pas à mes pieds. Elle avait éclairé la pièce avec son téléphone, sûrement pour me retrouver plus facilement. Il fallait que je reste calme par rapport à toute cette histoire. Premièrement, elle n'était pas partie, ce qui était un point important ; deuxièmement, elle n'avait pas été refroidie par mon départ précipité, elle semblait même très imaginative... Troisièmement, si elle cherchait à me voir et qu'elle ne s'était pas enfuie en voyant ce qu'il y avait à voir, c'était que ce qu'elle avait vu lui plaisait. De toutes façons, je n'avais aucun complexe de ce côté-là. Je me sentais juste légèrement mal à l'aise, même si je ne pouvais m'empêcher d'avoir un stupide sourire au coin des lèvres. Sa question me fit tomber de haut. Elle voulait vraiment parler à un moment pareil ?

    Je la dévisageai dans la lumière éblouissante de l'écran du portable qui conférait à sa peau un reflet fantômatique. Si j'avais paniqué ? Elle ne comprenait pas... Je n'étais pas du genre à avoir besoin de m'isoler pour me ressaisir, c'était juste que si elle venait récemment d'acquérir des pouvoirs capables de la transformer en torche vivante, elle aurait elle aussi des difficultés à ne pas s'enflammer... Je ne sais pas très bien comment je parvins à balbutier ces mots d'un ton parfaitement détaché :

    "Non, non ! Arrêter, ça serait carrément... Glhphff !"

    L'écran du portable s'éteignit, et j'eus à peine le temps de réaliser que je déglutis avec peine, le cerveau transformé en gelée anglaise.

    Devant la teneur choquante de cette scène, nous préférons vous parler d'un sujet nettement plus pédagogique et éducatif : les volcans. Un volcan est un ensemble géologique terrestre, sous-marin ou extra-terrestre qui résulte de la montée d'un magma puis de l'éruption d'une partie de ce magma. Le magma provient de la fusion partielle du manteau et exceptionnellement de la croûte terrestre. L'éruption peut se manifester, de manière plus ou moins combinée, par des émissions de lave, par des émanations ou des explosions de gaz, par des projections de tephras, par des phénomènes hydromagmatiques, etc. Les laves refroidies et les retombées de tephras constituent des roches éruptives qui peuvent s'accumuler et atteindre des milliers de mètres d'épaisseur formant ainsi des montagnes ou des îles. Selon la nature des matériaux, le type d'éruption, la fréquence d'éruption et l'orogenèse, les volcans prennent des formes variées, la plus typique étant celle d'une montagne conique couronnée par un cratère ou une caldeira. La définition de ce qu'est un volcan a évolué au cours des derniers siècles en fonction de la connaissance que les géologues en avaient et de la représentation qu'ils pouvaient en donner.

    Certains volcans peuvent rester en sommeil durant des centaines d'années, et entrer en éruption du jour au lendemain, si bien que les hommes du temps jadis pensaient qu'il ne s'agissait que de collines inoffensives. L'exemple le plus pertinent est celui du Vésuve, qui ensevelit la ville de Pompéi sous ses cendres en seulement quelques heures sans laisser le temps à ses habitants de s'enfuir (pour plus de documentation sur ce sujet, référez-vous à l'épisode 4.04 de Doctor Who, rendu d'autant plus pertinent par des guests stars de choix comme Karen Gillan ou Peter Capaldi).


    Je maîtrisai l'éruption sans problème. Je savais depuis pas mal de temps comment fonctionnait le volcan. Nous étions toujours dans le clair-obscur mais je voyais la silhouette d'Emma. Je me penchai vers elle pour l'aider à se relever et pris d'une impulsion subite, la saisis par la taille. Je la soulevai de terre et déposai quelques baisers le long de sa nuque. Puis je la déplaçai avec légèreté, avisant une masse sombre non loin de nous. Je pensais savoir de quoi il s'agissait. J'avais fait un rapide repérage des lieux avant que la lumière ne s'éteigne.

    Délicatement, je la fis asseoir sur un grand haut-parleur abandonné. J'étais face à elle, le souffle court. Mes mains posées sur ses hanches menaçaient de la brûler à tout instant. Je ne m'étais pas détaché d'elle, faisant courir mes lèvres sur son cou, puis légèrement plus bas, mais pas trop non plus, descendant avec une lenteur qui devait lui sembler abominable. Je me faisais violence pour ne pas détacher mes mains de là où elles étaient posées. Soudain, je frémis en sentant mes paumes et mes doigts entrer directement en contact avec sa peau. Je ne mis que quelques secondes à comprendre que la dentelle de son sous-vêtement venait de tomber en cendres contre mes doigts. Alors, je plantai mon regard dans le sien. On se voyait juste assez dans l'obscurité, nous étions si près l'un de l'autre... Je lui demandai d'une voix rauque :

    "Tu veux que je te rende la pareille ?"

    Mes mains caressaient déjà ses jambes, les écartant lentement...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Lun 3 Mar 2014 - 19:31

Esclave des sens




Si elle voulait qu'il lui rende l'appareille ? Il était un peut tard pour se refroidir et s'enfuir en courant donc elle lui fit un petit sourire en coins et fit un léger signe de tête pour lui dire qu'il pouvait se lancer,elle pencha sa tête en arrière ,fermant les yeux,elle pouvait entendre son cœur battre a tout allure.

BOOM BADOOM BOOM

C'était super bizarre que son cœur fasse autant bruits dans ses oreilles,comme si on le lui avait retirer et lui avait coller a côté de l'oreille,image quelque peut trash si vous voulez mon avis.Bon il se bougeait un peut ou quoi ? La position commençait a être un peut inconfortable.

HE GOT THAT SUPER BASS

De quoi ? Il avait trop bu ou quoi ? Et pourquoi il était entrain de chanter avec une voix féminine et a côté de son oreille ? Décidément elle aurait pas du l'approcher si il était si bizarre et pourquoi il y avait un bruit d'oiseaux et de voiture qui passe ? C'était quoi se délire ? Il serait peut être temps qu'elle ouvre les yeux pour voir se qu'il se passait,allez on ouvre les yeux,un peut d'effort.

BOOM, BADOOM, BOOM, YEAH THAT'S THAT SUPER BASS

"Roh ta geule."Elle finit par grogner de sous sa couette...attend quoi ? Elle finit par ouvrir les yeux,la lumière l'aveuglant,elle fronça les sourcilles.Ils avait finit par bouger avant même qu'il se passe quoi que se soit d'autre ? Elle avait été si saoul que cela ? Elle retira sa couette pour se redresser puis remarqua qu'elle portait son pyjama et qu'il n'y avait personne d'autre dans la chambre.Il s'était enfuis en courant juste après qu'il est coucher avec elle ? Mais elle était habillez donc sa n'avait aucun sens.

La musique qu'elle continuais d'entendre venais de son réveille,elle poussa un soupire et le coupa,au moins la pièce était maintenant silencieuse,elle poussa des mèches de cheveux blonde derrière son oreille puis sortis de son lit,elle n'avait pas l'air d'avoir la gueule de bois,elle était plutôt en forme et pas du tout fatiguée.

"Mais que c'est-il passer ?."

Elle questionna a voix haute comme si elle espérait que les murs ou son plafond lui réponde,elle finit par allez se diriger vers la salle de bain pour se doucher puis se mit des vêtements propre.Elle descendit les escaliers,il n'y avait personne d'autre qu'elle,elle regarda l'heure,il était apparemment 10 heure du matin,chouette en plus d'être confuse elle était en retard pour le boulot,elle attrapa sa veste puis sortis de chez elle pour se dirigez vers Granny's elle avait une faim de loup et en cas d'urgence,les gens pouvait toujours appeler son père ou on portable.

La blondinette poussa la porte du restaurant ,salua Ruby et Granny avant d’aller s'assoir a une table,elle passa sa commande quand Ruby passa par la puis se colla au fond de siège tout en fixant l'extérieur.Quel drôle de rêve,on aurait dit qu'il était réelle,bien trop réelle a son gout.












code par liden

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Esclave des Sens [FE SUSPENSE ^^]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Le Rabbit Hole