MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

Saoirse A. Bennet


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Yvonne Strαhovski.

Ѽ Conte(s) : Lα Belle αu Bois Dormαnt.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Δurore & Lα Dαme du Lαc.



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 802
✯ Les étoiles : 3310




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 21 Mar 2015 - 10:25


Mieux vaut tard que jamais...
Ft. Anastasia & Dimitri

En même temps, qui supporterais d’être dans ma tête à un moment pareil ? Je lui souhaitais de tout cœur ne jamais parvenir à y entrer, où je sais que je la perdrais à jamais. Elle m’avait connu jeune et vigoureux, empli de rêves et d’ambition. Que dirait-elle si elle savait aujourd’hui que j’étais rempli de cauchemars et d’appréhensions ? Que ma seule ambition était de me lever chaque matin en espérant être toujours Dimitri Chostakovich, et pas quelqu’un d’autre ou autre chose. Elle était si belle dans sa sûreté et sa confiance en soi qu’elle pouvait m’en donner le tournis. Comment pouvait-elle se contenter des réponses de l’existence, et ainsi s’approprier cette nouvelle enveloppe charnelle sans aucunes difficultés ? Un jour, peut-être que je lui demanderais de l’aide. Mais pas aujourd’hui, et pas maintenant – j’étais encore trop fier pour ça.

« On va dire que ce n'est pas la question du moment. » Ca ne l’était même pas du tout et je ne comprenais pas cette plaisanterie. Ma maison n’était déjà pas bien remplie – hormis par une horde de chiens – et tout ce qui s’y trouvait avait une place choisie et précise. J’avoue que nos vêtements sur le sol n’avaient rien de très propre en soi, mais c’était un détail. Ils seraient rangés prochainement, non ? Même si je l’aurais bien gardée en tenue d’Eve pendant encore un petit moment. Je n’avais quasiment rien de personnel, même pas un cadre de photographie, qui l’aurait prise dans tous les cas ? Je n’avais que quelques tableaux aux illustrations étranges et biscornues et des babioles en argent chinées çà et là. Rien de très affolant. Un cambrioleur serait bien déçu de tomber sur cet endroit, il en repartirait les mains bien vides : je n’avais même pas de télévision, juste un ordinateur.

Elle était audacieuse et téméraire, en plus d’être une vraie bourrique. Et si elle parvenait à me faire céder à ses exigences, c’était au prix de lourds efforts et d’échanges plus ou moins houleux. Je n’aimais pas forcément m’incliner face aux décisions des autres, surtout quand celles-ci engendraient un changement radical dans ma vie, mais pour Anya s’était très différent. J’étais joueur, mon esprit de contradiction m’ordonnant de continuellement lui résister. Mais parfois, j’en venais à rendre les armes face à son air assuré et ses yeux bleus déterminés. Pour cette fois-ci, j’inclinai la tête et déposait bouclier et épée sur le sol ferme. Elle avait gagné, une nouvelle fois. Même si rien n’était encore lancé ni mesuré.

Anastasia se tourna pour me faire face. J’en profitai pour l’attirer au-dessus de moi, callant ses jambes fines et délicates autour de mes hanches. Mes mains rejoignirent ces dernières, mais je l’écoutais d’une manière attentive tandis qu’elle mettait les choses au clair. « Vous avez besoin de moi, cher monsieur et il se trouve que je me comporte en faible femme énamourée et que j'ai aussi besoin de vous. Au réveil et le reste de la journée aussi, dans la mesure du possible et du supportable. » Une femme énamourée, rien que ça ? Avais-je l’air aussi idiot qu’elle quand elle se présentait de la sorte ? J’étais amoureux de cette femme, je ne me le cachais pas et c’était même l’un des piliers de tout mon être. La vie sans Anya me paraissait impossible et particulièrement insupportable. Mais devions-nous pour cela devenir deux adolescents maladroits et stupides ? Je ne crois pas. Même si l’idée de la retrouver chaque jour, quelle que soit l’heure de la journée, était des plus tentantes. Effrayante, mais tentante.

« Je suis même disposée à payer en nature, même si la proposition est, une fois de plus, totalement indigne pour une personne de mon rang. » - « Navré votre majesté. Peut-être préférez-vous retourner à vos occupations administratives, bien plus saines d’esprit et de corps ? » Rétorquai-je non sans un sarcasme dissimulé derrière mon sourire narquois. J’essayais de faire bonne figure après tout. « Bref, je prends ça pour un oui, parce que dieu veut ce que femme veut et que voilà. » Elle parlait décidément comme la princesse que j’avais connue très jeune. Quand elle voulait quelque chose, elle l’exigeait sans le demander, et parvenait généralement à ses fins. Aujourd’hui, elle avait conquis une nouvelle petite bataille, celle de s’inviter chez moi et d’y rester. Enfin pas tout de suite, laissez-moi quelques jours pour me faire à l’idée. Si elle me sortait que ses valises étaient déjà prêtes, je me serais tout de même inquiété ; s’agissait-il d’un plan à l’avance, ou bien imaginait-elle tout au rythme des secondes ?

Je me redressai sur mon séant, mes mains baladeuses remontant le long de son dos pour venir se poser sur ses joues rougies. J’attrapai son visage pour venir embrasser sa bouche rose, furtivement, puis un peu plus profondément. « Ce que femme veut… » Répétai-je contre ses lèvres chaudes. « … l’homme n’a plus qu’à se taire et accepter, donc ? » Je n’étais pas entièrement d’accord, mais je pouvais au moins faire quelques concessions. Il en faudrait bien de toute manière, pour que cette vie à deux fonctionne sans trop d’encombres. Ce n’étaient pas les obstacles qui nous manquaient pourtant. Alors que j’embrassais cette femme qui m’agaçait cordialement, mes doigts reprirent leur activité exploratrice en retournant caresser son corps. Pressant son bassin contre le mien, je vins réclamer à nouveau d’autres idées peu catholiques afin de chasser les conflits et autres questions qui m’assaillaient déjà. Me perdre en elle fut la plus délicieuse des portes de sortie.

© Belzébuth



- Terminé pour moi. -


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

wild beαsts weαring humαn skins;
you were Иot borИ of stΔrdust, dΔrliИg, stΔrdust wΔs borИ from you × it’s why the stΔrs feel your sorrow ΔИd ΔchiИg heΔrt, they Δre the frΔgmeИts of your lost soul, scΔttered Δcross ΔИ eИdless gΔlΔxy.

En ligne

Anastasia Romanov


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6413
✯ Les étoiles : 4411




Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Sam 21 Mar 2015 - 22:02

En fait, ce n'était pas tant l'aspect masculin de l'appartement qui surprenait Anya, c'était sa tristesse. L'orphelinat dans lequel elle avait vécu pendant dix ans était presque aussi lugubre et pauvre que cet appartement. Il était impersonnel, froid, nu, sombre. A l'exact opposé du studio lumineux de la jeune femme. Pourtant, c'est ici qu'elle avait envie de venir habiter - et pour un moment qu'elle espérait long. Libre à elle d'apporter une touche de vie dans cet endroit, après tout! Il aurait peut être un peu de mal dans les premiers temps, mais la jeune femme était persuadée que Dimitri aimerait que son habitat prenne vie.
Sa boutade n'eut pour réponse qu'un sarcasme de la part du jeune homme, ce qui était assez typique, en fait. Anya préféra ne pas relever. De la paperasse administrative, elle n'en avait jamais fait que pour payer loyer et impôts. Rien de très royal, en somme. Après tout, Anya était une femme comme les autres, dans ce monde plus que jamais. Au moins, il l'avait écoutée attentivement, ne quittant pas son visage des yeux et serrant ses petites mains dans les siennes, si chaudes et troublantes. Mais ces mains, qui l'avaient tant caressé quelques instants plus tôt, ne la firent pas frémir, pas plus qu'ils ne la firent dévier de son idée.
Anastasia était, et je me répète, une femme têtue. Elle savait ce qu'elle voulait et se donnait les moyens d'obtenir gain de causer. La jeune femme ne se démontait que rarement et gagnait généralement ses batailles, comme ce fut le cas ce matin là. Mais ce n'était pas au prix d'efforts parfois considérables, qu'il s'agisse de faire plier Dimitri, de retrouver sa famille ou encore la mémoire.
En effet, elle avait compris depuis longtemps qu'elle n'obtiendrait rien sans rien. Tel avait été le meilleur enseignement que lui avait donné ses années passées à l'orphelinat. La persévérance, y a que ça de vrai, s'était-elle répétée, encore et encore, depuis des années. Elle avait gardé cette idée à l'esprit quand elle s'était lancée à la recherche des siens une première, puis une deuxième fois et l'avait toujours eu dans un coin de son esprit alors que les mois depuis la fin de la malédiction passaient. Et ça avait payé puisqu'ils étaient tous les deux sur ce lit.
Anastasia s'était donc tue en sachant qu'elle aurait gain de cause. Et le baiser de Dimitri vint confirmer cette impression. Pour ne rien perdre des baisers qui se faisaient de plus en plus pressants, Anya se contenta d'un hochement de tête avant de céder à ses nouvelles avances, une bien belle façon de clore la conversation, à vrai dire.

Fin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne
 Page 4 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt