Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 [Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 646
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 19:41



Lâche moi et cours!


Interstellar - No Time For Caution
(C'est fou, ce titre colle bien à la mission, actuellement :D)


C'était à n'y rien comprendre, comment une petite ville dépourvue de toute chose intéressante pouvait accueillir de tels énergumènes? Les zombis ce n'est pas quelque chose que l'on voit ailleurs que dans les films, et très honnêtement, tant mieux. Le tchétchène n'était peut-être pas raciste, mais il aimait les belles choses - et il tenait à la vie - et ce qu'il se passait ici était une preuve de plus que quitter cet endroit au plus vite le ramènerait vers une paix intérieure un peu plus accessible. Il est déjà dur de vivre avec une mort sur la conscience, alors voir les morts marcher, c'était quelque chose qu'il n'était pas prêt d'oublier!
Il avait d'ailleurs l'impression que sa tête allait plus ou moins exploser, de ce qu'il sentait, il n'avait pas le nez cassé, mais l'arcade sourcilière bien ouverte. Qu'il compressait pour tenter de cesser le saignement. Merde à la fin, les deux zigotos armés d'un crochet et d'une bombe de déodorant semblaient plutôt bien s'en sortir eux!
Il eut une réponse à sa question. Et quelle réponse. Davy Jones. Carrément?
"Minute, c'est pas après Nous qu'il en a Davy Jones, si tu veux mon avis!"
C'était de la colère? Oui, mais qui ne serait pas en colère? Il n'eut pas réellement le temps de continuer les investigations entre deux zombis pirates que la petite troupe s'agrandit. Une brune visiblement aussi perdue que lui, et coursée par un pirate -Joli croche pied de la folle à épée- , qui semblait blessée elle aussi, une rousse visiblement folle de rage, non mais sincèrement, c'était vachement le moment de se battre pour des histoires de coeur. Et s'il n'avait pas eut à faire cesser le saignement de son arcade, il aurait attraper sa plante pour la jeter aux pirate. Oui, la drogue coûte cher, mais là elle aurait peut-être dû penser à autre chose! Était-il le seul être sérieux ici présent?!
Elle eut cependant une réflexion sensée: "ce sont tes potes?" Ainsi ce manchot semblait réellement baigner dans quelque chose de pas net? Alors pourquoi ne pas la livrer à ses camarades de classe pas très polis?

Le sang du Tchétchène se glaça en entendu les bruits des squelettes. Les armes qui choquent contre un bouclier, des bras dégarnis qui se lèvent tous dans une même direction et il n'en faut pas plus au cerf pour comprendre l'idée première: Ils étaient tous dans la merde.
"KRAKEN" Kra...Kraquoi?! Non, impossible. Et pourtant si puisqu'en se tournant vers la mer il se figea en une seconde. Oui la vue de son oeil gauche était brouillée par le coup reçu, mais le droit voyait très bien, et pour la toute première fois il fut plus que d'accord avec l'ensemble des membres: il fallait courir. Et là dessus il avait la chance d'être extrêmement bien lôtit. Un cerf cours plus vite qu'un homme et a le pied sûr. Même s'il ne s'agissait pas d'être sûr de soi ici, mais de réussir à éviter les cadavres qui marchent et possiblement un poulpe monstrueux.
La forêt. Il y a des points positifs et négatifs à la forêt ; Positif, il la connait par coeur, il connait les cachettes, les recoins dangereux, tout. Point négatif: se ramener à six ou sept dans les sous bois n'était absolument pas discret, et c'était un suicide collectif si les autres ne savaient pas où ils s'enfonçaient. Mais ils courraient, tous, et à bonne cadence, à croire que la peur de mourir motive les foules! Haut les coeurs!

Sur l'idée, en effet, le Kraken n'aurait pas du pouvoir les suivre, il avait d'ailleurs disparu de leur champs de vision, et ce petit détail fut assez effrayant. Quand vous êtes coursé par un grand prédateur, vous le remarquez. Si vous ne le voyez plus , vous avez deux chances, de l'une, vous l'avez semer, ce qui est rare, de deux, il va arriver de nulle part.
Et la tentacule qui s'écrasa devant eux en fut l'exemple frappant : La nature fonctionne toujours pareil. Et le cerf se ramassa lamentable entre deux ronces et trois cailloux, dans un juron mémorable en russe.
Plus le temps passait, plus il se disait qu'il ne passerait pas la nuit; une arcade et un oeil au beurre noir, des mains griffées et le pantalon troué comme un gamin tombé de vélo, bravo! Quoiqu'au moins tout le monde semblait avoir eut sa dose de tentacule baveuse au petit déjeuner.
"Alors ils en ont vraiment contre toi? Putain mais il faut le faire pour avoir une chose pareil collé au fion! "
Il en avait vu des cas, des assassins, des voleurs, des abandons de famille. Après tout il n'était pas avocat pour rien, apprenti avocat, mais alors jamais il n'avait eut affaire à un marché entre des pirates et un humain. Des pirates morts évidemment. "De la poussière.... de fée. Bon on va dire que tout ceci est réel. Ok. Mais bougez vous, parce qu'il y en a des points d'eau dans cette forêt, et pas qu'un peu."

La course folle reprise, entre l'apparition de tentacules autour de ce joyeux complot et de zombis en colère à l'arrière, il n'y avait même pas le temps de réfléchir. Puis des bruits de circulation, l'orée du bois... Et Chovka se maudit de ne pas avoir son 4x4 à portée de main, Deux dedans et le reste à l’arrière cheveux au vent, ils auraient été bien plus vite comme ça non? Mais cette pause en bord de route permis au moins de souffler, de reprendre ses esprits. D'entendre les cadavres arriver en courant aussi.
Et ce que fit Killian était gonflé. Gonflé mais intelligent, du moins parce que ça venait de fonctionner. S'il s'était fait écraser ça aurait été con. Il en avait dans le pantalon celui là, il lui plaisait bien. Non pas que la gente féminine ici présente. Non Chovka, tu ne tiens pas à ce genre de pensée, tu as autre chose à faire et un gamin jaloux qui est certainement en sécurité en ville, aller bouge ton cul et monte dans ce Bus.

S'écrouler sur le siège fut un véritable bonheur. Il avait beau être endurant, sa respiration est sifflante, et tout le monde semble presque sur la même longueur d'onde. Conduire avec du sang dans l'oeil c'est de la folie, heureusement que la jeune femme prit le volant, et rapidement le moteur ronronna et les zombis devinrent petits par le hublot arrière.
"Bon, je suppose qu'on a de la route, si j'en crois la... Boussole... Alors, je propose un truc, si on pouvait éviter de menacer les autres avec une épée ou un pot de fleur, ce serait bien. "
Il était bien posé pour dire ça tient, c'est lui qui avait attaqué le zombie en premier, mais c'était un zombie merde! Et maintenant ses fringues dégoulinaient sur le sol, lui collait à la peau et étaient sympathiquement tachées à cause de son arcade désormais presque refermée, mais vachement douloureuse.
"Si je retiens bien... Toi c'est Killian, dit-il en désignant le manchot, Toi... Alexis.. Et les autres? Quitte à ramener un cadavre, j'aimerais connaître son nom, vous voyez. Moi c'est Chovka" Une tête à claque, avec un accent russe à couper au couteau et on en passe. Quoique leur conductrice avait bien une plante à qui elle parlait, alors il n'était pas un cas désespérer.

Le voyage fut bien aussi long que prévu, peut-être même plus... Et il rencontra d'abord la frontière du Maine, puis ils croisèrent le New Hampshire, Le Massachusetts, l'immense capitale longée par la Pennsylvanie... Dans quoi est-ce que cette boussole les embarquait?
"Si quelqu'un à un téléphone, j'avais un rendez vous ce soir, et il va me tuer si je ne me pointe pas... Comme le mien est noyé, ce serait cool... Vraiment..." Et puis quitte à tuer le temps de route, et ses vêtements encore humides, il pourrait au moins s'assurer qu'Adrien allait bien, non? Avec un putain de Kraken sur la ville, il y avait du y avoir du grabuge, quoiqu'il les ait certainement juste suivit, quelque part, dans les rivières qui les entoure. Et à cette idée le tchétchène se sent frissonner.

"Eyh... Je sais pas vous, mais honnêtement, je dois pas être le seul à crever de faim ici. Je sais pas où nous emmène ce bus, mais il est bientôt à sec, et on iras pas loin si on ne mange pas quelque chose..."
Et s'il ne trouvait pas de quoi nettoyer le sang. D'ailleurs la jeune fille brune aurait besoin de quelques soins aussi, les autres c'était plutôt tranquille. Puis de tous, elle semblait aussi perdue que lui alors... Quand le bus s'arrêta, il se sentit extrêmement soulagé, et à la fois mort de fatigue. Certes ce n'était qu'un air d'autoroute, il semblait plus ou moins bonder, mais ils feraient avec, n'est ce pas? Au moins ses vêtements ne le laissait plus passer pour un stripteaser de première.
"Mademoiselle, eyh... Robyn c'est ça? Je te conseille de filer laver ça à l'eau claire. Tu vas avoir besoin de tes poings, plus tard, je pense." Il n'était peut-être pas le plus sympa du voyage, mais pas le plus con non plus, lui ne se promenait pas avec une plante interdite dans la moitié des états mondiaux au moins... Blague à part, il avait eut la chance de ne pas perdre sa carte de crédit dans la chute à la mer.
"Si vous n'avez pas de sous, j'ai ça. Si vous mentez en disant que vous n'avez pas de sous et que je paie pour rien, je n'accepte pas les paiements en nature pour se rattraper. Sauf pour lui." Aller quoi, un peu d'humour ne fait pas de mal. Mais pour le moment, le plus important était que tout le monde se bourre la panse pour éviter le détour à l'hôpital pour hypoglycémie. Et vu la course poursuite ça ferait du bien. Il en profita pour acheter un tee shirt et un pantalon secs et en bon état, pour se rincer le visage et le désinfecter avant de retourner au Bus. Observer cette boussole d'un peu plus près aussi... "Je sais pas où tu nous emmène, mais nous fait pas quitter le continent, j'ai pas mes papiers." Comme si une boussole allait l'entendre. Cela dit, avec toute cette folie, pourquoi pas...

Il se réinstalla sur son siège, tête sur le dossier, il se serait bien endormit là pour reprendre la route, quoique son instinct soit encore dans tout ses états pour surveiller qu'aucune tentacule ne les écrase ni aucun monstre puant n'agrippe le bus, quelle merde...
" Parti comme ça, on atteint la Virginie dans une heure , deux maximum. Je sais pas où elle va nous emmener, mais j'espère qu'on est pas sensé traverse tout les états comme ça... On se fait un tour au parc sur les Pirates? C'est vers la mer. Idéal pour le poulpe."
D'ailleurs les panneaux "Virginie" étaient déjà présent sur es routes depuis quelques temps, à coup sûr, c'est là qu'ils allaient. Reste à espérer que le coup du parc n'était qu'une idée - et un sale humour de la part du tchétchène-, parce que ce serait vraiment pourrit, de la part d'une boussole.
Codage de Louna Blake,forum HP2005©


85/100 Santé

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Alexis E. Child


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4330
✯ Les étoiles : 383




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 23:48


Second star to the right...
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur... } Feat Killian, Diana, Robyn, Chovka, Hope & Judah

Davy Jones… Sérieusement là, Davy Jones ?!? Je voyais même pas pourquoi j’étais étonnée en fait, ils existaient bien tous réellement alors pourquoi pas lui ? J’aurais largement préféré qu’on ai affaire à Jack Sparrow il était largement plus cool et plus mignon mais non… Tant pis… On aurait juste le droit à tentaculeman et de ce que je me souvenais… Il était pas commode du tout. Killian n’avait regardé que Diana en parlant, sans doute parce qu’ils étaient ensemble mais lorsqu’il nous dit de choisir notre camp, il nous parlait bien à tous. Il savait comment se débarrasser du Kraken ? Superbe nouvelle ! J’avais vraiment pas envie que la ville qui m’avait accueillie enfant soit détruite et emporte avec elle toutes les personnes qui avaient su me donner un tant soit peu d’amour et que j’aimais profondément en retour. Lorsqu’il parla de poussière de fée mes yeux s’écarquillèrent et une bouffée d’excitation monta en moi. De la poussière de fée… Oh bordel, j’étais en plein milieu d’un rêve ! Je me réservais intérieurement le droit d’être la première à en bénéficier ! Je voulais pouvoir voler moi ! Lorsqu’il demanda si on était avec lui, je répondis donc avec une excitation peu dissimulée :

- Mais carrément que je suis avec toi ! De un parce que je veux dégager ce calamar de là tout autant que toi et de deux… parce que ça a l’air trop cool comme voyage et j’avais rien prévu pour ce soir alors… C’est partit mon kiki ! Euh… Sans mauvais jeu de mot hein…

J’avais un peu rougit en me rappelant qu’il s’appelait Killian… Le but n’était certainement pas de lui trouver un petit surnom, on était pas proche à ce que je sache, on en était même loin pour l’instant vu que je le connaissais pas et qu’il nous avait tous plus ou moins mis en danger. Mais je l’aimais bien ce type, il avait l’air d’attirer les catastrophes autant que moi… Je me sentais moins seule d’un coup. Lorsque les premières branches craquèrent, je tournais la tête en direction du bruit et je vis au loin des pirates qui commençait à nous rejoindre. Aussi, je me mis à courir avant même qu’il eut sa phrase. Je commençais un peu à fatiguer de toute cette course, d’autant que j’étais pas en tenue de sport et que mes chaussures étaient pas des plus adéquates mais bon, il fallait bien faire avec…

Arrivée à la route principale de Storybrooke, je vis le pirate se lancer droit à l’encontre d’un bus :

- MAIS T’ES TARE ?!? REVIENS ICI !!

C’était pas le moment qu’il nous claque entre les doigts, c’était justement lui qui devait nous aider à combattre le Kraken !! Remarque… Peut-être que s’il mourrait tout s’arrêterait… C’était peut-être pas plus mal… Mais je toucherais jamais de poussière de fée… Non non il fallait qu’il vive ! Impuissante, je plaquais mes mains sur mes yeux pour ne pas voir le massacre mais le bruit de crissement de pneu me fit comprendre qu’il avait réussi son coup. Et un point pour le pirate, un ! Je le vis monter à l’intérieur du bus pour « réquisitionner le navire » et je le suivis en l’applaudissant. J’étais déjà à l’intérieur, assise sur la rangée différente de celle du conducteur, à la première place, avant même qu’il demande aux autres de se décider à monter. Finalement, tout le monde se précipita à bord et Diana prit le volant lorsqu’elle constata que le pirate était incapable de conduire le bus. J’eus un petit sourire moqueur au bout des lèvres mais je ne dis rien. Le mec avec l’accent russe s’étala sur le siège derrière elle. Depuis quelque temps, il semblait pas vraiment heureux d’être de la partie, comme si tout cela lui gênait. Je rangeais docilement mon épée dans le porte bagage lorsqu’il demanda à ce que personne n’essaye de s’entre-tuer durant le voyage puis me rassis et l’observa. J’hochais la tête d’un air approbateur lorsqu’il me demanda si je m’appelais Alexis et mémorisais le nom des autres. Chovka et Robyn. Ok c’est noté.

Je regardais le défilé des paysages à travers le parebrise avec un sourire béat. Je quittais la ville… C’était la première fois depuis…. Depuis toujours en fait. Je partais à la découverte du monde… De MON monde… J’avais eu une bouffée d’excitation en voyant que je franchissais la frontière de la ville et à présent j’avais presque les larmes aux yeux tant l’émotion était forte. Je battis rapidement des paupières pour me rendre la vue claire et me retournais vers Chovka.

- Pourquoi tu ne veux pas croire que la poussière de fée existe ? Vous venez tous du monde des contes… tu devrais être le premier à y croire, non ? T’étais quoi toi au fait ? Ou qui plutôt ?

Je fouillais dans mon sac à la recherche de pansements. J’avais toujours douze milliards de truc sur moi comme si je me préparais à la fin du monde à chaque instant. En même temps, vu tout ce qui s’était passé les derniers temps j’avais peut-être pas tout à fait tort. Je sortis de mon sac un désaffectant, une boîte de pansement et un paquet de mouchoir. Puis je me mis à genoux sur mon siège, face au dossier, dos à la route et récupéra le visage de Chovka dans mes mains.

- Bouge pas.

C’était un ordre oui, sans plus ni moins. Je lui désaffectais l’arcade, tamponnais le liquide avec un mouchoir et lui colla un pansement avec une extrême concentration, la langue un peu sortie de côtée.

- Et voilà t’es tout neuf. Bon évite de faire le boulet tous les 10 mètres j’ai pas ramené toute la pharmacie avec non plus.

Je ne les connaissais pas mais je les aimais déjà. Pourquoi ? Parce qu’il m’offrait une chose que j’avais espéré pendant plus d’un an, depuis la fin de la malédiction : la liberté. L’opportunité de partir sur les traces de mon passé. Peut-être que mon avis changerait avec le temps mais pour l’instant, je les aimais bien. Je me rassie et me calla le dos contre la fenêtre, les jambes sur les deux sièges. Puis Chovka demanda un portable et je levais les yeux au ciel avec un sourire. Ralala les hommes tous des bébés. Je sortis mon portable et me rappellait que moi aussi j’allais avoir un problème : si je ne prévenais pas David, il allait lancer le SWAT à ma poursuite, c’était sûr.

- Je te le passe dans trois secondes, j’ai quelqu’un à appeler d’abord.

Je composais le numéro de mon frère.

- David ? Ouais, c’est Alexis. C’était juste pour te prévenir de pas t’inquiéter mais je rentrerais pas à l’appart ce soir. Je sais pas trop quand je rentrerais en fait… Ouais ouais je vais bien t’en fais pas mais je me suis fait attaquée par des zombies pirates et par un Kraken alors on est parti de la ville avec des potes pour tenter de l’arrêter. Mais non je peux pas rentrer comme ça je suis dans un bus… Quoi ?... Mais t’inquiète paaaaas je vais bien ! Je suis avec Killian, le capitaine Crochet quoi, avec Hope et… Mais oooooh calme ça va bien se passer ! Bon David je t’aime beaucoup mais je dois raccrocher là. Je te promets que ça va bien se passer et je te rappelle au plus vite d’accord ? Bisous bisous !

Je l’entendais encore crier à l’autre bout du téléphone quand j’appuyais sur le bouton rouge. Puis avec un sourire, je tendis mon téléphone à Chovka et me levait pour rejoindre Hope et Robyn. La seconde avait l’air d’être dans un sale état aussi. Je me remis à regardais les paysages quand… Voilà qu’il avait faim maintenant… J’avais l’impression de faire du baby sitting… Mais bon je le comprenait, tout le monde ne pouvait pas être préparée aussi bien que moi. Ah oui on se foutait de ma tronche avec tout mon attirail mais qui gérait de la pastèque maintenant, hein ? C’était bibi bien sûr ! J’avais fini par prendre la résolution déchirante de partager mon Wrap quand le bus s’arrêta dans une station essence. OUF… Il resterait pour moi toute seule. Je descendis du bus et entendit que Chovka parlait à Robyn. Elle était blessée aussi ? Je ne m’en étais même pas aperçue… Je me retournais vivement.

- J’ai tout ce qu’il faut pour te désinfecter, je te fais ça dès qu’on retourne dans le bus.

Je lui souris aimablement et parti m’acheter encore plus de nourriture. Toujours plus. Des chips, des gâteaux, deux sandwitchs sous vide, de quoi survivre quoi. Et une bouteille d’eau aussi, histoire de se désaltéré. Puis je constatais qu’il y avait un rayon vêtement. Je récupérais un t-shirt, un pantalon de running et des baskets. Je savais pas où on allait mais je préférais être prête. Je payais et me rendis compte qu’après mes achats il ne me restait presque plus rien… Tout mon argent de poche ou presque y était passé… Tant pis. De retour dans le bus, je pris Robyn à côté de moi pour la soigner avec la même concentration que Chovka et quand j’eu fini je me décidais enfin à engloutir mon Wrap. Lorsque que le russe se remit à râler, Alexis se retourna vers lui :

- Hé… Tu veux pas péter un coup ? Je t’assure que ça te fera du bien ! Détends-toi on y est pas encore ! T’auras tout le temps de flipper là-bas, j’en suis sûr ! Fais une pause dans ton stress ou tu vas nous claquer entre les doigts ! Fais confiance à la boussole, on verra quand on sera sur place… N’empêche qu’un parc de pirate ça pourrait être super cool…

Je me callais bien contre la vitre, presque en position allongée et remontait ma veste sur moi pour me faire une couverture tout en lançant un sourire complice à Jones, sur la rangée d’à côté, juste en face de moi. C’était étrange, j’étais peut-être pas normale, mais je n’avais plus peur. J’étais juste excitée, j’avais l’impression de partir en voyage scolaire… ça en avait un peu l’air quand même… C’était l’aventure… Ce que j’avais toujours rêvé…


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Hope Bowman


« Rien de mieux qu'une suée de luxure. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Karen Gillan *.*

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5868
✯ Les étoiles : 4444




Actuellement dans : « Rien de mieux qu'une suée de luxure. »


________________________________________ Lun 30 Mar 2015 - 15:05


« Bloody pirates ! »

Franchement, pourquoi avais-je suivi cette joyeuse bande de désaxés ? Ca devait être mon coté SPA qui avait pris le dessus. Vous savez, le même sentiment de protection qui m'avait traversé quand mes frères et ma mère s'étaient retrouvés transformés en ours (par ma faute, mais passons, c'est pas le plus important). Bon ok, c'était de la famille, donc c'était normal de s'occuper d'eux. Pourquoi avais-je eu envie d'épauler Jones ? Peut-être que son problème m'avait touchée. C'était possible, ça ?

Je m'interrogeais là-dessus alors que j'étais ballotée dans le bus, serrant ma plante contre moi. J'avais abandonné mon sabre sur la banquette à coté de moi. J'avais pris la place tout au fond, loin des autres qui s'excitaient comme des andouilles comme s'ils n'avaient jamais rien vécu de toute leur vie. Navrant.

Non, je pense que si je me trouvais là, c'était parce que le bon temps me manquait. Une aventure avec un pirate poursuivis par des pirates, ça ne se refusait pas. Même si le pirate en question était mon ex et que je l'avais laissé nu comme un ver, ligoté à un lit, la dernière fois que l'on s'était vu.

Un nouvel à-coup manqua de me faire heurter le dossier du siège devant moi. Je me cramponnai à une barre en métal et m'écriai :

"Eeeh ! Vous connaissez la pédale d'embrayage ?"

Même pas sure qu'elle ait son permis, celle-là. Sur ce point, on était à égalité, mais dans ce cas, elle aurait pu laisser quelqu'un d'autre conduire ! Elle m'énervait. En plus, j'étais sure que c'était sa copine du moment. Non pas que je sois jalouse. Je n'en étais plus là.

Je me levai et chancelai jusqu'à Alexis qui était en train de passer un coup de fil. J'aurais pu prévenir quelqu'un, moi aussi, mais haussai finalement les épaules. Où était le gout du risque si tout le monde savait où je me trouvais ? Mieux valait jouer la carte du danger jusqu'au bout.

Je soufflai sur une mèche rebelle qui retombait devant mes yeux et manquai de m'asseoir sur le dénommé Chokva lors d'un nouvel à-coup.

"Moi c'est Hope."
dis-je avec un sourire charmeur. "Je ne t'ai jamais vu au bar. Pourtant tu as l'air... intéressant."

Je m'écartai de lui après avoir tripoté le col de sa chemise. Sa remarque sur son rendez-vous me figea quelques instants avant de soupirer. Quel gâchis qu'il soit de l'autre bord.

Puis, il proposa d'aller manger un morceau. Je pivotai vers lui, croisant les bras autour du pot de ma plante.

"T'es sérieux ? On a une bande de pirates morts à nos trousses et toi tu veux bouffer ? T'étais quoi dans l'autre monde, un hamster ?"

Il n’empêche que j'avais la dalle. Le trajet commençait à être long. Le stress, ça donne faim, c'est bien connu.

Je remontai l'allée centrale tant bien que mal pour me planter à coté de Diana qui conduisait toujours.

"Franchement, respect."
dis-je en me retenant par une barre pour ne pas tomber. "Je ne parle pas de ta conduite qui est déplorable, mais du fait que tu te tapes Jones. Enfin par taper, j'entends 'le supporter'." précisai-je en mimant des guillemets avec les doigts.

Je lançai un bref coup d'oeil au pirate, m'attardant sur le bout de métal recourbé qui luisait dans la faible lumière. Puis j'ajoutai, pensive :

"Après tout, je ne sais pas ce qu'il vaut avec un crochet. C'est peut-être pas mal. Je l'ai connu quand il avait encore ses deux mains alors forcément, il savait y faire. Enfin c'est pas le meilleur coup que j'ai connu, non plus. T'en penses quoi toi, sur une échelle de un à dix ?"

Je fixai de nouveau Diana qui freina brusquement. Je heurtai violemment le pare-brise et entendis un bruit de céramique. Le coeur battant, je m'écartai de la vitre, constatant que le pot de Lucinda était ébréché.

"Tu l'as fait exprès !"
m'insurgeai-je auprès de la jeune femme.

Heureusement, le pot n'était pas trop endommagé. Je serrai amoureusement la plante contre moi, la berçant presque (O_o) avant d'observer le paysage au dehors. D'un coté de la route, on pouvait voir la maison de George Washington -ce qu'indiquait la pancarte, car je savais même pas qui était ce type- et de l'autre, un fast-food qui s'appelait "Chez Jonny's".

"Eh ben voilà ! On a de quoi remplir la panse de Chovka !"

Je poussai tout le monde et sortis la première du bus, massant mon front douloureux. J'allais avoir une bosse. Elle ne perdait rien pour attendre, cette Diana...

Je marchai à grands pas vers le fast-food qui avait une ambiance trappeur, et pénétrai à l'intérieur en claironnant bien fort comme l'aurait fait mon père :

"Hola l'aubergiste ! Il nous faut une table pour six ! Et que ça saute !"

Le gérant jeta un coup d'oeil sceptique à mon arc et mes flèches, aussi je précisai d'un ton bourru :

"Nous sommes un groupe de chasseurs venus voir monsieur Washington ! Nous avons grand faim !"

Pourquoi je m'exprimais d'une façon différente une fois sortie de Storybrooke ? C'était sans doute pour que les autochtones me comprennent. Pourtant, il ne sembla pas saisir davantage mais comme nous étions nombreux et qu'il pensait surement à son chiffre d'affaire, il nous conduisit jusqu'à une table ronde.

Je pris place et attrapai Alexis par le bras pour la faire asseoir de force à coté de moi. Une alliée ne serait pas de trop dans cette bande. Rien que pour le provoquer, je tapotai l'autre chaise vide à coté de moi pour indiquer à Jones que la place était libre.

"Aurais-tu peur ?"
demandai-je d'un ton sournois. "Tu penses que je vais t'arracher tes vêtements et t'attacher à la chaise avec des fourchettes ?"

Je croisai le regard de Diana et en fille très mature, je lui tirai la langue. Après quoi je posai brutalement Lucinda juste à coté de mon assiette, avant d'effleurer son pot ébréché. La pauvre.

Puis je m'intéressai au menu. Spécialités de fruits de mer. Bizarre, pour un fast-food.

"Hum... je vais prendre le hamburger aux crevettes. Ca a l'air chelou mais sympa. Et vous ?"

Je regardai les autres par-dessus mon menu avant de le parcourir de nouveau. C'est alors qu'une silhouette se dessina à coté de nous. Un serveur, sans doute. Je levai les yeux sur le plat d'huitres qu'il portait, avant de froncer le nez.

"On n'a pas commandé ça."

Je voulus faire un geste pour le repousser mais à cet instant précis, le serveur baissa le plat, dévoilant sa tête. Il avait l'air d'un latino qui aurait trop dormi dans les poubelles. Plutôt petit, le front dégarni, tout vêtu de cuir, avec un veston sans manche qui dévoilait ses biceps tatoués. Lorsqu'il éclata d'un rire triomphant, je vis briller ses dents jaunes dans la lumière. Nullement impressionnée, je le désignai en regardant Jones :

"Il est aussi de ta famille ?"

Le cuir, ça ne trompait personne.

Le gars jeta le plat d'huitres sur la table. Je reculai d'un bond sur ma chaise pour éviter que les sales bestioles ne me tombent dessus et écarquillai les yeux en le voyant dégainer un revolver. Il se mit à parler avec un accent espagnol très prononcé :

"C'est un hold up ! Aboulez les portéfeuilles, et plous vite qué ça !"

Je haussai un sourcil lorsqu'il me menaça de son flingue.

"Allez la nana, tu donnes ton fric !" cria-t-il.

Il était sérieux ? A ce moment-là, le patron du fast-food cria à un de ses serveurs :

"Manny ! Va chercher la carabine !"

Aussitôt, le braqueur perdit toute couleur.

"Non, pas la carabine ! C'est un hold-up ! Youez pas au héros ! Yé suis Muerte ! Muerte, la mort ! Né l'oubliez yamais ! Pitis voyous !"

Je résistai à l'envie de lui aplatir le pot de Lucinda sur la tête à ce rigolo, mais le chef du resto avait l'air de vouloir nous offrir un petit spectacle, alors autant regarder...


Hope : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You've arrived at panic station
Ooo 1, 2, 3, 4 fire's in your eyes and this chaos, it defies imagination. Ooo 5, 6, 7, minus 9 lives ▬ Doubts will try to break you. Unleash your heart and soul. Trouble will surround you. Start taking some control.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure

Muerte la Mort


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 120
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2015 - 15:13

    "Non, pas la carabine ! C'est un hold-up ! Youez pas au héros ! Yé suis Muerte ! Muerte, la mort ! Né l'oubliez yamais ! Pitis voyous !"

    J'avais tourné la tête vers le chef du restau, Jonny à ce qu'on m'avait dit. Il avait un nom à l'américaine, ce qui ne surprenait pas. Peut être pour cela qu'on lui faisait confiance et qu'on venait manger dans sa cuisine.

    "Yé pas la carabine !"

    Ce dernier ne l'avait pas prise, car il sentait en me regardant dans les yeux et en ayant qui s'en suivait, que sentimentalement, j'étais instable. o_O

    "Toula le petit avec le jouet à la main ! Donne ton fric ! Allez on s'active ! On met tout sur la table !"

    Je les menaçai. J'étais dangereux. Je me sentais puissant. Et cette jeune femme qui me regardait avec une étrange envie dans son regard qu'elle posait sur moi avec envie. o_O

    "Toi la moche, tu me donnes tes bijoux ! Toué ! Tu me les prends et tu me les donnes ! Là sur la table ! Bon sang on s'active c'est du sérieux ça ! C'est du vrai du vrai hold up sur mesure ! On sé presse !"

    Il leur en fallait du temps ! Est ce que j'avais mis des balles dans mon flingue ? J'étais passé chez le coiffeur, j'avais acheté le persil, mais est ce que j'avais pensé aux balles ? De toute façon j'étais dangereux !!!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



La mort peut frapper tout le monde ! A n'importe quel moment !!!



Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Lun 30 Mar 2015 - 20:34

Second star to the right!


Alors qu'ils se direigeait dans la forêt pour se mettre un bref instant en sécurité, une tentacule fit chuter Alexis. Diana s'assura que la jeune femme allait bien. Puis Killian parla, le yeux de la Dame du Lac était ébène elle ne décolérait pas. Elle posa ses mains sur son ventre en écoutant le pirate il ne fallait pas qu'elle s'énerve, pas en public en tout cas. Il la regardait elle, alors que finalement le message été pour tous. Diana un silence absolue elle se plaça à côté de lui. Ce n'était pas pour un mensonge qu'elle allait l'abandonner. Si il tombait, elle tombait. Point final, rien d'autre à ajouter.
Les choses s’enchaînèrent et finalement il récupérèrent un bus. Killian allait prendre le volant, et puis quoi encore, sa première Mustang était au fond du port de Storybrook la dernière fois qu'il avait conduit. Elle ne dit pas un ot mais virra Killian. Elle se mit au volant. Il lui passa alors une boussole magique, contrairement à la boussolle de Jack qui indiquait la destination de ce qu'on voulait le plus, comme ils avaient pu l'utiliser en allant chercher Excalibur. Cette boussole là, indiquait là où on pouvait trouver de la poussière de fée. Je mettait donc l'instrument devant moi et je me mettais à conduire l'engin.
A l'arrière certains ronchonnaient, d'autres prévenaient des proches... La romancière faisait de son mieux avec le bus, mais elle n'avait que le permis voiture, pas le permis poids lours. Et en parlant de raleur la rouquine s'approcha d'elle alors qu'elle commençait à se calmer. Première pique, elle l'ignora. Franchement entre un bust et sa Mustang elle préférait largement sa voiture chérie. La seconde remarque la brune sentit un sourire poli se former sur son visage alors qu'elle répondait à Hope.


- « Je n'ai pas à me plaindre de Killian, que ça soit en tant qu'ami, amant ou bien encore partenaire de vie. »

La rousse pouvait faire ce qu'elle voulait, la brune ne rentrerait pas dans son jeu. Mais subitement elle pila, évidemment la casse pompe attitré l'accusa d'avoir fait exprès. Comme si elle n'avait qu'à se soucier de cette femme, non mais franchement l'egocentrisme de Hope dépassait Diana. Elle leva alors les yeux au ciel et répondit.

- « Je vous paye à manger à tous, et je m'excuse pour ma conduite, je suis plus habituée aux voitures de sports. »

Elle ouvrit les porte du bus descendait qui voulait après tout, elle n'était pas leur mère. Hope pris la direction, tant de discrétion dans le monde réelle, non mais sérieusement elle pouvait pas parler normalement. Diana s'assit en face de Hope, cette dernière proposa à Killian de s'assoir à côté d'ell. La romancière se contenta d'un sourire poli, Killian faisait bien ce qu'il voulait. Elle ne pu s'empêcher de penser souriant interrieurement.

*Tu perds ton temps ma grande, j'ai bien des défaut mais pas la jalousie. Puis vu le nombre de personne qui tueront Killian si il fait un truc de travers.*

Hope plaça son plan de beu à table, elle était pas sérieuse là. La romancière sorti un instant de table, elle avait reçu tois appels pendant qu'elle conduisait. Elle rapella don rapidement David pour le rassurer concernant Alxis, puis elle repondit rapidement au sms de ses enfants. Quand elle rerentra dans le resto, un braqueur menacer Hoppe en l'apellant la moche et en lui disant de lui filer ses bijou, puis elle se mit à menacer Diana pour qu'elle récupère les bijoux de la femme. Le plus calemement du monde elle plongea son regard dans celui de l'homme et répondit.

- « Je ne doute pas de vos intentions mais vouv allez vous débrouiller comme un grand mon cher. »

Personne ne lui donnait d'ordre, personne. Dans le cas contraire par définition elle faisait le contraire.
Elle ne pouvait pas utiliser la magie en public, certes, mais détourner l'attentions durant le braquage pourrait permettre que quelqu'un s'occupe de cet abruti, non? Elle était trop loin de toute façon pour pouvoir l’assommer ou autre.
Elle ne détournait pas le regard, aux autres de profiter de ce moment.



©Aliana


Diana : 100%
Bébé en formation : 100%

Robyn W. Candy


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Lawrence

Ѽ Conte(s) : Les mondes de Ralph
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux

☞ Surnom : Even

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2229
✯ Les étoiles : 2288




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Mar 31 Mar 2015 - 19:19


Second star to the right and straight on 'till morning
Robyn et un tas de personnes louches


Il n'y avait que moi pour me retrouver dans des histoires louches avec des gens que je connaissais même pas. Et en plus, y avait même pas Lily ou Jamie, pour une fois ! Comment j'allais faire, hein, sans mes repères ? Autant avoir une carte de fidélité. Comme ça, à chaque fois qu'il m'arriverait des trucs bizarres, je gagnerais des points ! Et après, je gagne des cadeaux. Plus c'est dangereux et tarés, plus on en gagne. Ehh mais pas bête du tout, comme idée !

Un type ridicule avec un accent espagnol tout pourri qui essaie de jouer les menaçants, ça vaut combien de point ? On était assis, tranquilles, à deux doigts de manger, et l'autre il voulait nous braquer ? On lui a jamais appris la politesse, à ce dégénéré ?

- Tu fais quoi avec tes yeux ? Ti crois que je ti vois pas ? Yé suis la muerte, yé suis pas une idiot !

Il s'était adressé à Diana, en pointant son arme vers elle. Au moins, il ne nous menaçait plus. Du moins pas ceux qui étaient assis, entrain de passer commande pour enfin manger. J'étais d'accord avec le brun avec les deux mains. Y avait faim. Et mister Muerte nous empêchait de manger.

Je me relevais, passais par dessus le brun qui avait toujours ses deux mains, en évitant de lui fouetter le visage avec mes cheveux, pour pouvoir quitter la banquette et me mettre debout. Pourquoi on avait été assez cons pour nous asseoir à une table ronde sérieux ! Aussitôt, le débile reporta son attention sur moi.

- Toi ! Tu bouges pas ! Yé dit que c'est uné hold-hup !

Je relevais un sourcil, en fixant son joujou pointé cette fois sur moi. Rapidement et d'un geste vif, j'attrapais son poignet d'une main et de l'autre récupérais son arme, que je jetai à la rousse qui avait de la drogue. Elle avait intérêt à partager.

- Oui oui, on a compris, tué la Muerté...Tu te prends pour qui, connard ? On est pas d'humeur à devoir supporter tes conneries, et surtout...

Je m'étais penchée pour l'attraper par son oreille droite que je tordis, lui faisant pousser un gémissement suraiguë, comme une gonzesse sous hélium.

- On vient pas braquer des gens qui ont faim, bordel ! T'aimerais qu'on t'empêche de manger après avoir du supporter des attaques bizarres et un voyage en car avec une cinglée du volant ? Quoi que Diana, j'aime beaucoup ton style.

Tout en continuant à tenir le type, je m'étais tournée vers la jeune femme pour lui lancer un sourire entendu. J'aimais bien ça, moi. Quand on roule n'importe comment, ça rappelle les courses automobiles.

- Tué folle ! Lâche moi ! Yé mal ! Aïe ! Aïe ! Aiiiiieee !

Mais... il pleurait pour de vrai, en plus ! Attendez, je le tenais juste avec deux doigts, et lui, il essayait même pas de se défendre. Ah bah bonjour le grand bandit, hein. J'attrapais le plat vide d'huîtres, qui en avaient profité pour se faire la mal, et l’abatis d'un coup sec à l'arrière de son crâne. Avant qu'il ne s'écroule au sol, il fit exactement la même tête que dans les dessins-animés, quand les personnages s'évanouissent. Avec les yeux et tout ! Manquait plus que les petits oiseaux. Ou les cloches. Voir les étoiles.

- Enfin ! L'espèce de con quoi ! Profitez-en pour commander, je vais me laver les mains. Il avait l'oreille pas vraiment très propre.

Je fis une grimace en levant la main devant moi comme pour l'éloigner, à la manière de quelque chose de contaminé. Ce qui était peut être le cas. Et puis avec mes blessures, j'avais pas trop envie de me retrouvés atteints de crétinerie. C'est une maladie de plus en plus répandue. Je me dirigeais vers les toilettes en enjambant le corps au sol, en espérant qu'ils allaient me commander quelque chose. Je venais de tous nous sauver d'un crétin, non mais ! Et puis j'allais peut être mettre un peu de temps, j'avais envie de passer un coup de fil à Lily. Juste pour lui raconter ça.
AVENGEDINCHAINS


Robyn: 95% de vie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Should I Stay or Should I Go ?
I you say that you are, I'll be here until the end of time. So you got to let know. Should I stay or should I go ? This indecision's bugging me. Exactly who I'm supposed to be ? Come on and let me know.

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 646
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 1 Avr 2015 - 11:52



Lâche moi et cours!


Years & Years - Desire

"De là d'où je viens, on a pas de "poussière de fée", figure toi. " Il avait bien appuyer sur ses mots, car après tout, la seule poussière semblable à de la poussière de fée qu'il pouvait connaître, c'était la drogue. Ça vous fait planer un bon moment et ça rends dingue. Et les personnes ici présentes avaient très certainement abuser de cette jolie poussière blanche. Principalement celle avec les cheveux roux, qui semblait en vouloir avec le col de sa chemise, et bien non cocotte, c'est raté. Tu est rousse, mais il te manque quelque chose, là. Voilà, on respire mieux quand on est tranquille sur son siège.
Il en fut tout de même reconnaissant à Alexis pour le pansement, même s'il devrait prévoir un aller chez Vassili au retour, il pourrait éviter de l'accrocher partout. Pratique d'avoir une femme qui pense à tout quand vous tombez sur des zombis enragés donc!
"Mais qu'est ce que vous avez tous avec ça? Un cerf, j'étais un cerf. Ça fait cinq heures qu'on roule, c'est normal d'avoir faim. "
Au moins il put envoyer un message à Adrien pour s'excuser, sans détail, inutile de lui dire qu'il se battait contre des zombis, il lui faisait suffisamment la morale pour qu'il ne se batte pas devant le lycée! Il allait devoir trouver un moyen de se faire pardonner au retour, et merde.

Enfin assit hors de ce fichu car. Et autant dire qu'il n'était pas pressé de remonter là dedans. Les choses semblaient s'être calmer, et si la carte n'était pas des plus attrayantes ils proposaient au moins de quoi vous caler l'estomac sans rechigner. Et bon sang, il ne devait pas être le seul à crever la dalle ici, pas vrai?
Ah. Donc le plant de fumette mangeait aussi? Original, mais cela ne fit que sourire le tchétchène, quoiqu'il l'aimait bien cette rousse au final, elle avait de la verve, et pas qu'un peu. Et du culot. Elle aussi.
Il releva un regard froid sur le serveur qui venait d'arriver, se tournant vers le patron du bar une seconde; Depuis quand on employait des mecs pareils? Il était totalement décalé comparé au reste de l'établissement, même si ce dernier ne payait pas de mine... Manquant de s'étouffer à la remarque de Hope. C'est vrai que le cuir, ça donnait un petit air de famille, quoique très honnêtement, il manquait le crayon noir et niveau tatouage, on avait pas encore eut droit aux biceps du second mâle de la bande. Puis il manquait le crochet, sans vouloir être rabat joie!
Sauf que la suite fut beaucoup moins drôle. Une arme. Le cerf n'avait pas peur de grand chose si ce n'est des armes. Les fusils, les petits poignant, tout ça, c'était des machines de guerre et ça vous tue sur place. Aussi se figea-t-il devant la situation pourtant outrageusement ridicule. Aller on se reprends. On respire un grand coup et on ne bouge pas, de toute façon c'est ce qu'il y a de mieux à faire même si l'arme n'était pas pointer sur son front à lui. Mais c'était d'un ridicule, regardez moi ça... Venait-il de nommer le crochet de Killian par le mot 'jouet'? Il fallait être complétement con pour ne pas remarquer qu'aucune main ne tenait ce crochet là, non?

Pourquoi fallait-il toujours que les filles se mêlent de tout? Juré, si l'une d'entre elles se prenaient une balle, il les achèverait à la petite cuillère! Nan mais sérieusement, entre zigouiller du zombie, et rétamer du latino, il y avait une certitude: On se tient à carreaux devant elles, sinon on rentre pas à Storybrooke. Mais ça avait eut pour réussite de débloquer le cervidé de sa torpeur, se penchant sur sa chaise ne lâchant un sifflement admiratif.
"Pas mal. En plein dans le mille. "
Et bien voilà, on se détends enfin, c'est bien ça. Quoiqu'il fut le premier à reposer les quatre pieds de sa chaise sur le carrelage quand le corps se remit à bouger. Elle avait pourtant frapper avec la force d'un mammouth non? Et el voir se relever eut quelque chose de ... De ridicule. Il s'était redresse, une huitre collée contre la joue et l'air pas frai d'un grand drogué un soir de party people.
Non pas que ce soit très rassurant, mais c'était comique, puis il n'avait plus d'arme, se défendre risquait d'être simple, il semblait petit et ... Petit et déjà retombé, avait-il glissé sur une huitre? S'était-il prit les pieds dans ses lacets? Toujours est -il qu'il s'étala avec l'élégance d'une grenouille dans un ruisseau, autrement dit aucune, d'abord à genoux, puis lamentablement sur les genoux du pirate qui partageait leur table. Chose que le cerf accueillit avec une seconde de silence avant de récupérer un menu.
" Je prendrai un hamburger frites. On commande pour ton fiancé, le pirate? Attention, je crois qu'il bave. "
C'était tellement tentant. Après tout c'était à cause de lui qu'ils étaient tous là, et le bandit avait choisit le bon moment pour lui tenir compagnie. Quel gâchis! mais très bon choix pour se faire assommer. Y a pas à dire!

Codage de Louna Blake,forum HP2005©


90/100 Santé

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki | Willy | Josiane

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 858
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 1 Avr 2015 - 21:27

Second star to the right...
« ...and straight on ‘til morning »


Non mais sérieusement c'était quoi ce boulet ? C'est à ça que ressemble les grands bandits de ce monde ?! Je vais reprendre du service pour remonter un peu le niveau je crois, parce que là ce n'est juste pas possible... C'est quoi cet accent en plus ? J'avais honte pour lui. Je le regardais sans bouger, un sourcil verrouillé, une légère grimace sur mon visage. J'étais juste estomaqué par cette parodie. Il avait beau menacer mes compagnons, j'étais trop occupé à rester statique devant sa connerie. Un phénomène comme ça, c'est rare. Faut profiter de cette vision. 'Le petit avec le jouet à la main' ? Il était sérieux ?

« Mon jouet tu vas le recevoir dans les parties intimes si tu continues tu vas voir...»

Je dis ça avec tellement de lassitude, posant mes pieds sur la chaise que Merida m'avait invité à prendre un peu plus tôt. Je préfère largement l'avoir en face de moi. Ne jamais la quitter des yeux. Puis Diana m'aurait tuée vu à quel point elles semblaient s'apprécier... Que quoi voir les deux se tirer le chignon est assez drôle à observer ! Voir Diana remettre Merida à sa place, ça n'a pas de prix ! J'observe l'échange de mon futur équipage avec ce boulet, les mains derrières ma tête amusé de tout ça. Même quand il menaçait Diana je n'étais pas plus impressionné que ça... Même un imbécile aurait vu que son arme n'était pas chargé... Cet homme, pardon ce déchet d'homme, n'était bon qu'à braquer les petites mémés qui sortent de l'épicerie avec leur chien-rat sous le bras !

Enfin quelqu'un pour se débarrasser de lui ! Merci Robyn ! Il avait beau être drôle, mon estomac commencé à crier famine... Un sourire narquois se dessine sur mes lèvres quand je l'entends pleurnicher. Qu'est-ce que j'aimerais livrer ce petit gars à un groupe de pirate. Juste pour qu'il découvre ce que c'est d'être homme. Un vrai bandit... Je l'embarquerai bien avec nous pour le descendre plus tard à Tortuga ! Il pourrait devenir le bouffon du Roi des pirates ? Enfin... S'il y en a un, un jour !

« Jolie coup mon cœur ! »

J'aime les femmes d'actions et cette fois je suis servi ! Quelle belle équipe n'empêche. Seul Merida fait tâche. Même sa plante serait plus utile qu'elle... J'aimerais bien l'essayer en parlant de ça... ça me pourrait me détendre un peu. Je lui demandais à l'occasion. Si on passe encore je ne sais combien d'heure dans ce maudit, car on avait le temps de fumer un peu !

Alors qu'on s'apprêtait à commander, ce fameux Muerte c'était relevé... Je fronce les sourcils quand je le vois titubé et s'approcher un peu trop de moi avec son huître sur la joue. Ah, mais oui. Bien sûr ! Ce connard tombe sur moi... Sa tête sur mes genoux...

« Je vous promets, le premier qui se moque va le regretter ! »

Je lance un regard noir à Chovka qui ne semblait pas prendre mes menaces au sérieux.

« Tu tiens pas à ta vie le faon ? »

Attend... Bave ?! Je le repousse violemment me relevant de ma chaise pour m'essuyer le pantalon.

« Putain mais c'est pas vrai ! Regardez l'état de mon cuir ?! »

Un mélange de bave et des bouts d’huître était collé partout sur mon pantalon en cuir... Je me ressaisi de ce boulet ambulant l'attrapant par le col de son t-shirt pour le balancer à l'extérieur du bâtiment. Voilà ! Il va plus nous embêter maintenant. Je m'étale de nouveau sur ma chaise. Enfin on va manger !

Attendez... Pourquoi il était trempé au juste... ? L'information n'est pas montée directement au cerveau, mais ses mains étaient moites... Ses vêtements ruisselant d'eau. Je lève la tête que je reçois une goutte d'eau sur la tête. Une autre goutte me tombe directement dans l’œil.

« Et merde il y a une fuite ! Manny va chercher les seaux ! »

Elle est sérieuse elle ? Des gouttes d'eau s'écoulaient tout le long du toit, elle ne va rien changer avec ses petits seaux... Les gens me désespèrent. Je me tournais vers les membres du groupe pour partager mon inquiétude quand une vieille femme sortir en courant. Enfin non pardon... En marchant avec une lenteur infinie avec son espèce d'appareil pour avancer, son déambulateur je crois que ça s'appelle, des toilettes où Robyn c'était lavé les mains quelques minutes plus tôt. Beurk elle s'arrêtait tout les deux pas pour remonter un peu plus sa petite culotte sous sa jupe toute moche avec des motifs à fleurs rose, criant de tous ses poumons ;

« AAAAH !!! UNE PIEUVRE DANS LES TOILETTES!!!! Je vous jure y'a une pieuvre qui m'a toucher les fesses pendant que je faisais pipi !!!! Quand je vais raconter ça à Bébert...»

Je l'entends marmonner ces derniers mots dans sa barbe alors qu'elle quitte l'établissement.

« Je crois que la pause déjeuné est terminer les enfants ! »

Alors que mon équipage commence à quitter à son tour le restaurant, je vois de plus en plus d'eau couler sous la porte des toilettes. Non mais sérieusement ? Comment ce monstre fait-il pour nous suivre même dans les zones les plus désertiques ?! Avant de m'enfuir à mon tour je fais un passage vers les cuisines du restaurant, me saisissant d'un sac pour me saisir du plus de nourriture possible. Je ne partirais pas d'ici sans manger ! Alors que je m'engouffre un hamburger dans la bouche je cours vers le car, Diana avait commencer à faire chauffer la machine. Je saute à l'intérieur, balançant le sac remplis de nourriture aux autres, finissant mon encas.

« Me remercier pas tous en même temps je vais rougir sinon... »

Et la politesse dans tout ça ?! Je risque ma peau pour eux quand même ! Je regarde par la fenêtre pour voir de l'eau commencer à s'avancer vers nous. Ok, là ça ne sent pas bon ! D'un signe de tête je fais comprendre à Diana qu'il faut partir au plus vite... Il faut absolument trouver cette maudite poussière de fée !

code by Silver Lungs

Alexis E. Child


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4330
✯ Les étoiles : 383




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Mer 1 Avr 2015 - 23:30


Second star to the right...
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur... } Feat Killian, Diana, Robyn, Chovka, Hope & Judah

Diana nous avait stoppé devant un espèce de Fast-Food miteux… J’avais dépensé deux tonnes de fric à la station essence et on s’arrêtait pour manger ? Sérieusement là ? Bon ben tant pis ! Au moins j’aurais de la nourriture pour plus tard, c’était jamais perdu. On avait à peine passé la porte que Hope s’était mise à hurler comme une bucheronne qu’elle voulait une table pour six. Je me mordis la mangue pour m’empêcher d’éclater de rire en l’écoutant puis elle m’entraîna à la table et me força à m’assoir à côté d’elle. J’étais pas contre. Elle était cool, je l’aimais bien et puis c’était la seule personne que je connaissais réellement, hormis Diana. Mais Diana c’était pas du jeu, elle était de mèche avec David, j’avais plus l’impression qu’elle était là pour me surveiller. Tandis que le pirate et la rouquine se remettait à se chamailler, j’avais déjà plongé mes yeux sur la carte. J’étais un ventre à patte et je l’assumais entièrement. Je pensais déjà à me prendre un hamburger avec un steak de saumon quand un espèce de type bizarre sortit de nulle part pour nous braquer avec un pistolet ridiculement petit. Sur le coup, je lâchais la carte et le regardait avec les yeux, terrifiée à l’idée qu’il puisse tirer.

Et puis je me rendis rapidement compte qu’il était aussi doué pour un braquage que moi pour m’envoler et je repris ma carte avec un soupire bruyant. S’il me laissais pas manger tranquille, j’allais m’énerver et personne ne rêvait de me voir énervée. Non Non personne. J’en étais certaine. Quand j’étais en colère parce que j’avais faim, je devenais pire que Hulk. Il continuait à s’exciter et se mit à parler à Diana qui s’emblait pas plus impressionnée. Exaspérée de l’entendre toujours répéter la même chose de son haleine pestilentielle qui commençait à me donner des haut-le-cœur et à me couper l’appétit, je lui lançais avec aplomb :

- Et conchita, ça te dirait pas de fermer ta gueule deux secondes ?

Puis Robyn sembla prendre les choses en mains. Elle sortit de la banquette tant bien que mal, lui éclata l’oreille avant de nous l’assommer. J’applaudis la performance de manière approbatrice avant de me replonger dans la réflexion du steak de saumon. Le truc semblait décidé à se relever et je me munie du plat à huître pour lui éclater une nouvelle fois sur la tronche mais il retomba sur les genoux du pirate avant que je ne pus faire quoi que ce soit. J’eux envie d’éclater de rire mais face à la menace de Killian je me retins. J’avais franchement pas envie qu’il me laisse sur le bord de la route, je crevais d’envie de découvrir de la poussière de fée moi. Il s’excita pendant deux secondes sur l’état de son cuir, puis décida de faire sortir l’espèce d’espagnol à l’odeur de moules pas fraîches. Satisfaite, je levais la main pour commander avec un joli sourire mais une vieille sorti des toilettes à la vitesse d’un escargot sous extasie. Une pieuvre venait de lui bouffer les fesses… Berk… Qui en voudrait de celle-là ? Je lui aurait bien donné des lunettes à la pieuvre… pieuvre… Kraken ? Oh merdre on peut pas manger tranquille non ?

Robyn s’était précipitée en dehors des toilettes aussi vite que la lumière et Jones nous avait sonné la fin de la pause déjeunée. Un peu paniquée, je me levais d’un bond, faisant tomber la chaise sur laquelle j’étais assise et commençait à me précipiter vers la sortie. Mais quand je vis le pirate sortir de mon champ de vision, je m’arrêtais instantanément. Il foutait quoi bon sang ? Je compris le génie qu’il était lorsque je le vis foncer vers la cuisine. Sans réfléchir une seconde de plus, l’estomac à la place du cerveau, je le suivis et l’aida à enfoncer tout un tas de nourriture dans le sac qu’il tenait. Je sortis deux panier de la friteuse et les reversa toutes chaudes, toutes huileuses dans le sac. Puis je fis un clin d’œil complice au pirate avant de détaler vers la sortie. Il pouvait le porter lui le sac, je pouvais pas tout faire hein !

Je saute à l’intérieur du bus et m’effondre sur ma place tout en crachant mes poumons. Killian arrive quelques secondes après avec le sac et je le remercie d’un « Merci Cap’tain ». Tout en le disant, mon index et mon majeur partent de ma tempe dans un petit signe de remerciement digne d’un western. Puis me souvenant du Kraken, je me dirige en courant à l’arrière du bus, tandis que Diana redémarre sur les chapeaux de roue. Ouf… Il était moins une. J’observe le « Chez Jonny’s » rapeticir à vue d’œil. Une énorme vague sort par la porte du fast-food, et de l’eau se répand sur la route. A croire que l’espèce de restaurant est devenue un aquarium géant… Et il était hors de question qu’on se transforme en surimis… Je retourne vers l’avant et récupère un hamburger à l’intérieur du sac ainsi qu’une poignée de frites. Je me rends alors compte que j’ai entre les mains le fameurs hamburger au steak de saumon qui m’avait fait tant rêver ! Je me retourner vers Killian et lui lance un :

- Oh punaise je t’adore toi !

Puis je me dirige vers Hope et lui tends un second Hamburger que j’avais récupéré dans le sac. On aurait dû manger l’une à côté de l’autre, autant en profiter.

- Lucinda va bien ? Avec toute l'eau qu'on voit depuis le début, elle doit être au paradis ta plante. Elle se desséchera pas au moins.

Je lui fait un petit sourire complice avant de mordre dans mon hamburger avec envie. Dieu que c'est bon. Je sais pas trop quel dieu a inventé les hamburgers parmi tous ceux qu'on a à Storybrooke mais faudra sérieusement que je pense à le remercier!

crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 2 Avr 2015 - 13:56

Second star to the right!


Tout s’enchaîna, et bien entendu elle n’avait pas eu le temps de manger que le calamar géant débarquait. Elle soupira tout en remontant la direction du bus. Personne ne c’était mis au volant. Comme quoi même si elle ne conduisait pas cet engin de la meilleure façon, personne n’avait le courage de prendre la relève. Elle s’installa alors derrière le volant. Il ne manquait que le pirate pour partir.
Elle ferma la porte dès que Killian était dans le bus. Elle démarra alors moins brusquement que les dernières fois. Elle commençait à se faire aux réactions du véhicule. L’eau sortait du resto, des tentacules aussi. Elle fila sur la route replaçant le compas spécial « poussière de fée » devant elle. Elle plaça l’oreillette de son smartphone et appela Leÿlin en premier.


- « Ley, juste pour t’avertir. Ton père c’est encore mis dans le pétrin… Oui je sais c’est un boulet… Bref, pour te dire qu’on est en dehors de la ville… Oui je sais, mais t’inquiète pas, Lansa et Myrdhinn sont là si t’as besoin… J’essaie de te tenir au courant… Oui, ne t’inquiète pas je le ferai… Je t’aime Leÿ, ton père aussi… On rentre le plus rapidement possible je te le promets. »

Killian était assis juste derrière elle, il pouvait tout entendre elle le savait. Elle suivait le compas et appela alors Lansa.

- « Lance, c’est maman… Oui ça va ne t’inquiète pas… Tu peux me rendre un service ?... Oui, donc Killian et moi avons dû partir précipitamment de la ville, vas voir le plus rapidement possible Myr’… Non, rien qu’un Kraken et des pirate morts à nos trousses… Non mais je gère, t’inquiète pas… J’ai dit à ta sœur de te téléphoner si besoin… Si vous avez besoin d’argent, j’ai donné une procuration permanent sur mes comptes à Myr’, donc demandez-lui… Je t’aime mon Lansa, prends soin de la famille… Oui promis, je ferai attention. »

Alors elle raccrocha, Killian s’approcha d’elle avec son sac de nourriture. Il n’avait pas encore osait lui parler durant les 5h de trajet avant l’arrêt dans le bouiboui du bord de route. Il savait qu’il valait mieux qu’elle se calme avant de tenter une approche. Car même si la romancière n’aurait jamais balancé le pirate au Kraken, il aurait surtout souffert sous la verve de la dame du lac. Car même si elle s’était montré particulièrement civilisée avec les voyageurs malgré les piques, avec Killian elle n’aurait pas retenu ses mots. Diana entendit alors la voix rauque du pirate près de son oreille.

- « Love, tu veux manger quelque chose ? »

Ok comme tentative de rapprochement on faisait mieux, mais bon elle savait que le pirate n’était pas forcément doué pour les paroles. Elle se contenta alors de sourire doucement. Et elle lui répondit sans animosité.

- « Merci Killian, mais présentement je suis dans l’incapacité d’avaler quoique ce soit. »

Elle lui fit un sourire. Puis se reconcentre sur la route. Suivant la boussole, répondant aux gens qui venait lui parler, elle avait enfin réussi à dompter le bus. Si il y avait la moindre critique au prochain arrêt, elle noyait la personne.
Quand ils arrivèrent au point final de leur voyage, elle fut la première à voir le panneau ‘parking Disneyland’. Elle ne put s’empêcher d’avoir un sourire ironique s’afficher sur son visage. Non mais franchement, le destin avait vraiment un humour pourri. Elle gara le bus sur un emplacement spécifique et déclara en ouvrant la porte du bus.


- « Fin du voyage, tout le monde descend, sauf toi Killian. »

Elle expliqua alors au pirate qu’avec son crochet il ne pourrait pas entrer. Se concentrant, elle fit apparaître la prothèse de main. Elle lui caressa la joue, elle savait qu’il serait dur de se défaire du crochet pour Killian. Alors elle lui promit de mettre le crochet en sécurité, avec Excalibur. Au pire elle allait devoir subir les foudres d’Arès pour avoir utilisé la magie en dehors, mais personne ne pouvait les voir. Elle avait pris le risque, elle n’avait pas peur, elle assumerait les conséquences de ses actes. Puis elle n’avait pas utilisé ses pouvoirs en publique. Ils n’avaient pas le choix. S’ils voulaient suivre le compas, ils devaient entrer dans le parc d’attractions. Heureusement qu’elle avait sa carte bancaire, pour payer l’entrée à tout le monde. Maintenant toutes les armes étaient dans le bus, elle le ferma à clés.
Allez en route pour Disneyland !


©Aliana


Diana : 100%
Bébé en formation : 100%

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 13
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

[Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland