Halloween Party
de Sasha Hale

Le Péché Divin
de Hadès

Halloween Party
de Sasha Hale


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Péché Divin ☆ Evénement Divin #29
Une mission de Neil Sandman - Ouverture : 18 octobre 2017
« Après avoir péché, il faut expier... quel que soit le prix à payer ! »

Partagez | .
 

 [Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 650
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 5 Mai 2015 - 23:01




Trois litres de sang avant le Blackout.



The Car and the Radio


Connaissez vous ce moment où le coeur manque un battement? Celui où la colère remplace le sang qui s'installe dans vos bras, ces derniers deviennent glacés, la chaleur se concentre au coeur de votre cage thoracique, mais vous tremblez. De froid, d'excitation face à l'idée d'étriper quelqu'un, l'envie de le faire.
Et bien c'est à peu près ce qu'il c'était passer lorsqu'il avait entendu le cri de Robyn. Lorsqu'il avait tourner les yeux pour tomber sur un moignon sanguinolent. Et s'il y avait une chance qu'il fasse rire la galerie, elle venait de s'échapper par chaque pore de peau. Voir un enfant perdu s'être fait matraquer le visage n'avait absolument rire fait au cerf, mais ce cri, le son d'une main que l'on découpe, le son d'une goutte, toute simple, qui touche le sol.

C'est peut-être à ce moment là qu'il avait perdu le fil de ce qu'il se passait. Voilà un moment que l'orage menaçait, il avait espérer que la nuit ne lui fasse du bien, que son cerveau ne cesse la surchauffe, et qu'il pourrait gérer, mais il y a des limites à tout et derrière ses grands airs, il devait faire parti des plus fragiles. Pourtant il restait conscient, il eut même assez de force pour soutenir Robyn, à la seule petite différence qu'il ne suivait plus rien. Qu'il ne répondrait à aucune question et qu'il ne pouvait retirer son regard de ce magnifique moignon rouge. Pour qui ne connaîtrait pas, le tchétchène ressemblerait à n'importe quel tchétchène, pour son médecin, il aurait immédiatement droit à un sédatif, où à n'importe quoi dans le genre.
Un bon coup derrière la tête pourrait aussi faire son effet en réalité. Bien placé, entre la première vertèbre, et la bosse du chien de chasse.
Mais il suivait simplement les autres, à la seule différence qu'il ne se rappellerait pas des leur périple lorsqu'il se reconnecterait. Il saurait qu'il venait de rejoindre la clairière, quelque part il avait entendu les ordres et il avait obéit, le souvenir reviendrait lors d'un cauchemar. La seule chose qu'il régulait était la capacité à courir en suivant les autres, il faudrait qu'il parle de cette admirable capacité à Vassili lorsqu'il le verrait, ce dernier l'enverrait voir un psy, impossible autrement.

Au moins, il ne causa aucun malheur, que ce soit du coté physique, ou en parlant trop, inutile de préciser que le cervidé n'allait plus accepter de donner la parole à un quelconque habitant de l'île qu'il croiserait. Alors le silence dans lequel il était actuellement murer avait pour effet positif de ne pas déjouer les plans du groupe. Mais aussi de laisser son cerveau se mettre en pause quelques minutes, et peut-être que tout irait mieux après?
Ce sont les mouvements de la barque qui le ramenèrent peu à peu à la réalité. Non. D'un coup.
"Bordel, on est où là?!"
Ça devait paraître comique. Oh oui, moquez vous, vous auriez raison. Il était monté de son plein gré sur ce bateau, visiblement, peut-être un peu plus lentement qu'il n'aurait du, lors de la demande de Robyn, et le voilà. Au milieu de l'eau. Qui retombait sur Terre. Son premier réflex fut d'ailleurs de s'agripper au bois de la barque, avant de relever les yeux vers le Jolly Roger, enfin, pour lui, vers le navire qui les surplombait. Une pavillon immense fait de bois et de gouttes d'eaux. De quoi vous faire sauter la tête d'un seul boulet de canon, et pourtant trop peu solide pour survivre aux tempêtes du grand pacifique.
"Quoi?! On doit monter la dedans? Vous pouviez pas... Je sais pas... Rester sur Terre?!"
Se calmer? Hors de question. Se contrôler? Hors de question. Rester sagement assit à attendre qu'un poulpe géant, qu'un pirate osseux, ou qu'une créature quelconque et magique ne descende de là? Toujours hors de question. Cette fois quelqu'un aurait aisément put lui frapper la tête avec une machette, pour aller plus vite. Et la migraine arrivait déjà. Elle ne se faisait pas plaindre pendant bien longtemps.
Il jeta un regard noir à Robyn. Comme pour s'assurer qu'elle n'avait pas dit n'importe quoi. Mais non, elle semblait sérieuse et il allait falloir monter là dedans. "Vous faites chier." Chovka, tu devrais vraiment te détendre, et ce même si ça ne semble pas très simple. Peut-être que ça iras mieux dans quelques minutes, quand quelqu'un l'aura jeter à l'eau. Alors qu'il se levait pour venir vers le bois du navire, non pas pour grimper, mais pour le frapper de toutes ses forces. "Du bateau! Il y a des gens qui veulent monter!" Il était certainement inutile de s'égosiller. Il y a beaucoup de choses inutiles sur cette île de toute façon, la première étant y être arriver. Et à frapper le bateau comme ça, il venait de purement ouvrir ses phalanges. Et perdre sa voix, tant qu'il y était.
Et pourtant rien ne se passait. Ils devaient bien les avoir entendu non? Ou même vu? Sans doute pas pour la seconde option. On ne voit rien depuis le haut d'un navire de cette taille. Alors il jeta juste un oeil derrière lui...
"C'est quoi ça?"
Ça, c'était le bout de queue de saurien qui dépassait du décolleté de Diana. Ça non plus, il ne s'en souvenait pas. Si tant est qu'il n'hallucinait pas. Mais entre ça, le moignon de Robyn, et les bateaux qui s'approchaient à l'arrière, si les matelots ne se dépêchaient pas de les réceptionner, il n'y aurait bientôt plus que de la chaire humaine et des bout de bois sur l'eau. Il se chargea de tenter l'ascension du mur de bois qu'il avait en face de lui, même si ses mains criaient au martyr, il valait mieux ça que finir à l'eau. Et espérer sincèrement qu'il y avait des humains sur le bateau, pas des zombies. On espère très très fort.
"On est en bas si vous aviez pas vu et on a besoin d'un coup de main!" À peine agrippé à la rambarde de bois qu'il les huait déjà. Un peu d'aide pour remonter les dames ne seraient pas de trop, vraiment. S'il avisait des cordes d'ici, il doutait que Robyn ne puisse s'amuser avec ça. Il fallait une échelle, ou des gens capables de tirer la corde pour la remonter.


Codage de Louna Blake,forum HP2005©


Chovka: 60/100 Santé - Je m'auto blesse. De rien.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Lily la Tigresse


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Naya Rivera

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tiger Lily

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 121
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 6 Mai 2015 - 0:04




Qu'est-ce qui se passe ?


Après cette petite pause chanson, voilà que je jouais avec les enfants, je leur montrais également les flèches que j'avais taillé durant la nuit. J'aimais toujours autant jouer avec eux, même si les jeux n'avaient parfois ni queue, ni tête, mais après tout qui s'en souciait vraiment ? Le but était simplement de s'amuser. Puis je regardais la scène avec Clochette et Peter, elle voulait sortir, mais moi non plus je n'étais pas d'accord sur cette idée, ici au moins elle était en sécurité, dehors … Il y avait la fée bleu et les autres fées sans doute.

-Hein ?!

Tink venait de me pointé du doigt, non mais j'avais rien demandé moi, décidément … Je soupirais, je devais pas être dans mes meilleures jours en ce moment. Puis soudain quelque chose que le choqua, cette voix … Je regardais ahurie la fée. Est-ce que j'avais vraiment entendu ce que j'avais entendu ?! Non mais, vraiment vraiment ?

[color=#CD853F]-Alors là, si je m'attendais à assisté à ça ... »

Certes, extrêmement surprise, j'étais aussi heureuse de pouvoir entendre Clochette. Mais la suite m'intrigua, qu'est-ce qu'elle racontait ? Ne j'arrivais pas à comprendre, c'était pas assez précis, pourquoi les aurait-on fait venir à Neverland ?

-L'ombre ? Des tentacules ? 

J'essayais de comprendre ce que l'ombre pouvait avoir à faire dans l'histoire quand des bruits d'ailes se firent entendre. Déjà ?! Je récupérais mes armes que j'avais laisser aux mains des enfants perdus qui les regardaient sous tous les angles et jouaient avec. Qu'ils étaient mignons, bien sûr ils savaient qu'ils n'avaient pas à les abîmer, donc pas de lancer de flèche.

Une fois dehors j'observais Peter, pouvais-je les attaquer ? Qu'est-ce qu'elle pouvait bien manigancer, pourquoi avoir fait venir des étranger aux pays imaginaire ? Il s'envola vers elle avant de nous dire de partir vers la plage, s'il était pas mignon.

-C'est ça ! Compte là dessus et bois de l'eau fraiche. 

Il croyait vraiment que j'allais partir en le laissant seule avec les fées ? Sérieusement ? J'avais encore jamais tuer de fée, mais des ailes ça ferait une jolie décoration dans mon tipi non ? Quoique, pas sûr que Tinkerbell ait envie d'y dormir après. Dans celle de mon père ou du chaman alors.

Une flèche tomba du ciel, et un sourire ce dessinait sur mes lèvres. Je les reconnaitrais entre mille, mais qu'ils fassent attentions, je n'avais pas envie qu'ils prennent de risque, je m'en voudrais sinon, mais grâce à eux on pouvait rejoindre la plage tous ensemble. Tout le monde ayant de la poussière de fée, ils nous restaient qu'à aller à la plage en volant, mais une fois là bas, il n'y avait pas que les autres qu'on avait rejoint.

-Mais c'est quoi tout ça ?!

Déjà au loin on pouvait voir toute l'armada. Mais il se passait quoi ici ?


Tiger Lily → 90%

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un indien intimidé, rougit en embrassant une squaw

by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29551-a-la-file-indienne-in http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31741-le-monde-est-plus-vaste-que-neverland http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31338-les-histoires-du-calumet

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 6 Mai 2015 - 5:20


Mission


A la vie

A la mort ..



« T'es une véritable pirate! »

Je lui jette un regard noir. Non mais hors de question ! Même si j'aimais bien l'idée d'avoir un tricorne.

"Devenir pirate ? Aucun intérêt, ils n'ont aucunes paroles." Fis je avant de faire une bulle. Non il ne s'en sortirai pas comme ca. Si il pensait que j'allais le laisser s'en tirer sans rien dire, il se trompait. "Et je ne suis pas une petite fille !" je le fusillait du regard. "T'avais pas l'air de penser ca y a deux minutes..." ajoutais je en faisant allusion a son comportement quelques instants auparavant. Je me laissais tomber au sol. "La "petite fille" ne te laissai pas si indifférent ..." Voila, 1-0 pour moi ! Ca t'apprendra !

Tout a coup, j’aperçus Mouche. Mais qu'est ce qu'il faisait là lui ? Il entraina Jones et lui montra le Joly Roger, au loin. Sans pouvoir m'en empêcher, je sens mon regard qui s'assombrit a la vue de cette prison flottante. Si il pensait pouvoir me balancer dans sa calle comme avant, il se mettait le doigt dans l'oeil. Profondément. Surtout que je n'avais pas Nana avec moi, et donc personne pour me défendre. J'allais devoir la récupéré et au plus vite.

Je passais une main sur mon visage. Du calme Wendy, m'intimais je. Au pire j'avais de la poussière e fée, je pouvais toujours m'envoler. Et puis je me débrouillais bien, j'avais le couteau de Rufio en prime. Bref, je trouvais que pour un retour au pays qu se passait dans les pires conditions possibles - Peter pour qui je n’existait plus, Crochet qui était là avec une sorcière, Nana qui était loin de moi, la fée bleue qui en voulait a Clochette... - je trouvais que je m'en sortais plus tot bien.

Crochet nous emmena en suite dans un coin de l'ile et il nous fit découvrir une plaque de rhum. Trop bien ! Fallait absolument que je garde ca en mémoire pour le jour ou on ferait une méga fiesta avec les garçons perdu ! Crochet c'était ramolli depuis le temps, il avait oublié que j'étais la ? Bah tant pis pour lui, il aurait une sacré surprise en voyant que sa réserve aurait disparu la fois prochaine. Dés que lui et Mouche avaient commencé a préparer les sac, j'étais remontée et m'étais fait ma propre carte. Hors de question de sauter a cloche pieds comme lui.

Je venais d'apprendre mes repères par coeur quand je les vis remonter. Non mais ils voulaient faire quoi avec tout ca ? Faire chuter le court du Rhum sur l'Ile ? Mener a la ruine les tenancier des tavernes ? Parce que si c'était ca, ils allaient réussir. A moins que ce qoit son plan si il étai coincé sur l'ile a nouveau : ouvrir un commerce. Que ce soit claire, si c'était ca, il était hors de question que je l'aide a nouveau a partir. Mouche me passa un sac et j'aidais a porter le tout jusque dans la barque. J'étais trop gentille des fois.

Nous finîmes par arriver au bateau et Crochet m'aida a monter. J'attrapais sa main, hésitante, et il me hissa jusqu'au pont. Puis il ordonna a Mouche de ranger le Rhum. Je m'étais toujours demandé pourquoi il restait a son service celui la. Crochet le traitait pas super bien, ca allait se retourner contre lui un de ses jours.

Le capitaine s'éloigna et fit le tour d bateau. Moi, je pressais mes bras contre moi en regardant autour d'un air apeuré. Pourquoi j'étais montée sur ce satané rafio de malheur ? Et si il me rekidnapait ? Non, j'avais de la poussière de fée et le dé a coudre avec moi, je trouverai un truc pour rentrer. Hors de question d’être de nouveau loin d'ici. Quoi que ... Vu que Peter ne veut plus de moi ... peut être que rentrer ne serait pas si mal ?

Je sort mon chewing gum qui n'avait plus de gout, et le pose sur le bois a coté de moi, avant de me laisser glisser sur le sol et de ramener mes genoux contre ma tête. J'étais paumée. Vraiment. Je ne savais plus ce que je faisais ici. J'étais revenue pour Peter mais désormais cette raison n'avait plus lieu d'être. Alors qu'est ce que je fichais ici ? Est ce que j'y avais ma place ?

Je sentais mes cheveux qui tombaient sur mes épaules et mes bras bouger legeremment a cause du vent. Puis Crochet quitta le pont et Mouche m'appela.
"Psst ... Miss Wendy !"

Je levais les yeux, intriguée. il ne cessait pas de me faire signe de m'approcher. Silencieusement je me levais. peut etre qu'il voulait faire une mutinerie qui savait ? Sauf que non. Apparemment il voulait me dire autre chose. A propos de mon kidnapping ? Ronchon ? Môsieur a été ronchon toute la journée ? Je dois m'en sentir flaté ? J'allais lui répondre vertement quand tout a coup Crochet sort de sa cabine et foudroie Mouche du regard. Tiens tiens, y aurait il anguille sous roche ?

« Je n’aurai jamais dût t’enlever je suis désolé. J’ai brisé ta confiance. Bad form. Je te demande pas de me pardonner, mais juste écoute moi. C’était pour te protéger. Tu étais en danger sur cette île. Je ne peux pas t’en dire plus sans le consentement de Peter, mais c’était pour ta sécurité. Je n’ai jamais voulu te faire de mal. Et je ne veux pas qui t’arrive du mal. C’est bien l’un des rares point commun que je partage avec Pan ! »

Pardon ? Je sentis mon sang se glacer et je dus m'accrocher au bateau pour ne pas tomber. Peter était au courant ? "Je ne peux pas t’en dire plus sans le consentement de Peter" La phrase ne cesse de tourner en boucle dans mon esprit. Ce n'était pas possible. Je sent les larmes me monter aux yeux. Alors c'était quoi tout ca ? Pourquoi il a été si méchant avec moi ? Pourquoi il m'a envoyé dans la caverne ? Pourquoi il dit qu'il a cru que je l'avait trahis ? Il m'aurait menti en me disant qu'il m'avait cherché ?
Il m'avait menti ?
Il m'avait fait mal pour ... pour rien ?

Je sentis la colère gronder en moi comme un dragon. J'allais lui faire payer très cher. Très très cher. La première chose que je ferai en le voyant serait certainement de tenter de le tuer. Ou au moins le frapper. Très fort. Non. J'allais réglé cette histoire en privée. Et si il n'avait pas de bonnes, de trèèèèès bonnes explications a me fournir ... je ne sais pas ce que je ferai, mais il le paierai.
Je pris un visage impassible, maitrisé.

« Si tel est ton souhait je te déposerai à un endroit de l’île avant que je quitte Neverland. Je te le jure sur mon sang. »


J'attrapais le crochet du pirate et m'écorchais la main a mon tour avant de serrer la sienne, mélangeant nos sangs.

"C'est d'accord".

Il allait respecter cette parole, je le savais. Mais j'étais vraiment trop choquée par ce qu'il venait de m'apprendre. J'avais de la poussière de fée, pourquoi je n'allais pas e retrouver pour lui demander des explications ? Pourquoi n'allais je pas le voir, lui mettre mon épée sous la gorge et ... peut être que j'avais simplement peur de ce qu'il allait me dire ?

Je secouais la tête. Non, je ne devais pas penser a ca. Surtout quand on a un bateau au fesses. Plusieurs en fait ...

« Ça va aller, elle peut les distancer ! »

"Ou pas " fis je en regardant les bateaux.
Pas que je doutais des capacités de son bateau mais .... ah bah si, c'était ca.

Bah, on avait vécu pire non ? Je laissais Crochet et allais dans sa cabine. Je connaissait les lieux et me mis en quête d'un chapeau. Je fouillais l'armoire, sous le lit, un peu partout en fait ... mais rien. C'était rageant.

Je ressortis rapidement et passais dans les quartiers des équipages. La je trouvais mon bonheur. Ouiiii !! Un chapeau de pirate, un vrai. Je sentis mes yeux se mettre à briller comme des étoiles et le posais sur ma tête. Ahhh ... La je me sentais prête a conquérir le monde. Je remontais sur le pont pour voir Jones diriger le navire.

Je regardais la barre, le bateau, Mouche qui s'activait au canon ... D'un coup, j'attrapais le bras de crochet et tirais dessus comme une gamine de 5 ans qui voulait une peluche.

"J'peux conduire s'il te plaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ? Steuplais steuplais steuplais ..." fis je avec mes yeux de chien battus. Ca ne manqua pas, il me laissa la barre. Rapidement je lui pris la place et sortis un Malbar avant de le manchonner. J'hésitais un instant puis collais le tatouage sur la barre. Bien, voila qui était fait.
Ca faisait tellement longtemps que je n'avais pas dirigé de bateau ... "Jones ! Ouvre moi la grand voile !" Ordonnais je au pirate avant de tourner la barre. "En suite tu t'occupera des cannons ! " J'eus un sourire mauvais. "Tu dois avoir l'habitude non ?"

J'aperçus les autres, totalement a la l'eau et soupirai, avant de virer de bord et de rapprocher le bateau du groupe de naufragés.
"JOOOOOOOOONSEUUUH !!!! Rends toi utile pour une fois et aide les a monter ! "



©Finnou

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Peter Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ➹ Robbie Kay & Ian Somerhalder

Ѽ Conte(s) : ➹ Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Peter Pan

☞ Surnom : ❥ seb



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 68
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 6 Mai 2015 - 13:21



"J'espère que ton explication tiendra la route..."



    Tout comme Lily, j'avais vue des flèches pleuvoir. Pour une fois que les indiens nous venaient en aide au lieu de nous attaquer. Comme quoi, je m'étais peut être trompé un peu... C'était bien utile d'avoir une indienne dans notre camps.

    J'avais secoué la tête et levé les yeux au ciel, en songeant au fait qu'après ça, à chaque fois que je critiquerai les indiens, Lily ma rappellera sans cesse qu'ils étaient venus à notre aide. Je m'étais mis à courir avec elle en direction de la plage, tandis que Alexis et Clochette nous suivaient.

    "Tu ne peux pas t'en empêcher de sourire !"

    Je voyais que ça l'amusait de voir que les indiens étaient de la partie. Mais son sourire avait bien vite diminué quand on était arrivé sur le rivage. Au loin on pouvoir voir un sacré spectacle. Il y avait trois bateaux qui étaient sur le point de se mettre en position de combat. Ils avaient choisi le tir de canons plutôt que le corps à corps. Ca devait être les bateaux de Barbe Noir. Il adorait montrer qu'il avait la plus grande flotte de vaisseaux de combat de Neverland. Quand au bateau qui leur servait de cible, je ne le sentais pas, mais alors vraiment pas ! Comment avait-il fait pour le faire venir jusqu'ici ?

    "Crochet..." avais-je laissé échapper entre mes dents tandis que je serrais les poings. S'il comptait quitter Neverland, il se mettait le doigt dans l'oeil !

    Je m'étais envolé en direction du bateau. Les autres pourront toujours me suivre grâce à la poussière de fées de Clochette. Ca servait à rien que je dise à Lily de rester sur la plage, car elle ne m'écouterait pas, mais au moins j'arriverai le premier sur le bateau pour voir de quoi il en retournait.

    Pendant que je m'envolais, j'avais vue l'eau tourbillonner au loin. Ca signifiait qu'une seule chose : l'arrivée d'un vieil ami... S'il pensait que je lui laisserait Crochet, il se trompait lui aussi ! Je le voulais pour moi, rien qu'à moi ! Mais pour plus de précautions, mieux valait assurer ses arrières. Je m'étais concentré pour demander de l'aide. J'aurai pu siffler pour appeler les enfants perdus, mais sur l'eau, mieux valait faire appel à quelque chose qui pourrait flotter au dessus et être bien plus utile. L'Ombre venait d'apparaître au loin. Quand à moi, je venais de descendre sur le bateau.

    Je pensais trouver Killian à la tête du navire, mais c'était Wendy qui tenait les rennes. Le capitaine était en train d'aider les autres membres du groupe à grimper à bord. Eux aussi les avaient rejoint. Restait à savoir de quel côté ils seraient. J'avais hésité, puis j'avais sortit mon épée. Je m'étais avancé au centre du bateau et j'avais posé le bout de mon épée contre le bois. Puis, j'avais fait une ligne. Ca allait rester graver sur son bateau, mais ce n'était pas mon problème. C'était un peu comme si je saignais le Jolly Roger, n'est ce pas ?

    "Comme au bon vieux temps." avais-je dit en indiquant la largeur de la ligne avec mes deux mains, puis en prenant position derrière la ligne. On allait choisir chacun son camps. Qui sera avec moi ? Qui sera avec lui ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



৩ Bangeraaaang Peter ! ৩


Actuellement dans : Les Profondeurs de l'Océan


Alexis E. Child


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5071
✯ Les étoiles : 1212




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Mer 6 Mai 2015 - 14:45


Second star to the right...
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur... } Feat Killian, Diana, Robyn, Chovka, Wendy, Lily, Tink & Peter

Je commençais à sentir mes poumons me brûler, j’allais me consumer de l’intérieur si je n’arrêtais pas de courir bientôt… Tout était calme autour de moi, ils n’arrivaient sans doute pas à me rattraper ? Puis un craquement de branche me fit me retourner, en sortant mon couteau. Lily. C’était Lily. Je ne lui avais pas encore parlé jusque-là, était-elle de mon côté ou une ennemie ? Wendy me faisait confiance, elle avait sûrement dit à l’indienne de faire de même ? Il semblait que ce soit le cas car, sans prendre garde une seule seconde à mon arme, elle m’était passée devant, m’intimant sans la parole à la suivre. Oui… D’accord… Pourquoi pas. De toute façon, je ne savais pas trop où aller toute seule… Elle me demanda de faire attention aux deux, à Clochette et au truc bizarre que j’avais dans les bras et avait rajouté que sino j’aurais affaire à elle… J’avais déglutis et avait hoché vigoureusement la tête en signe d’approbation, tout en resserrant mon étreinte sur l’espèce de scarabée/éléphant qui semblait trouver mes bras suffisamment confortable pour venir se blottir contre moi.

Je la suivis dans les bois avant de tomber sur un arbre que je ne connaissais que trop bien. L’arbre du pendu… le repère de Peter. Avec un sourire en coin face à cette vision d’un décor que j’avais tant de fois vu à la télévision et au cinéma, je finis par sauter dans le trou, glisser le long du toboggan avant d’arriver dans la fameuse pièce où il se reposait avec ses enfants perdus. Clochette semblait terrifiée par Peter, je ne savais pas trop si l’amener ici la calmerait… Je fins le tout du propriétaire avant d’ouvrir la petite poche pour relâcher la fée :

- Désolée des grosses secousses et de t’avoir enfermé là-dedans… C’était un peu primaire comme sauvetage mais j’avais pas mieux…

Pour toute réponse, elle me tapota sur l’épaule avec un regard aimable, teinté de gratitude… Elle me remerciait… Humble, je me contentais d’un sourire gêné et hoché la tête…Un « merci » « de rien » de muet en quelque sorte… Elle reprit la bestiole dans ses mains et je la laissais faire un peu déçue… C’était la sienne après tout…

Puis Peter arriva et je serais les dents… Faîte que tout se passe bien… j’avais pas envie d’amener Clochette à sa perte… Clochette me rendit la chose avant de se lancer dans un combat silencieux contre le chef de Neverland. Un peu nerveuse, je me mis à secouer doucement l’espèce de Scarabée comme si je berçais un bébé et le truc se mit à m’aspirait la peau avec sa trompe…Il voulait me bouffer ou quoi ? J’étais pas une feuille ! Ah non… ça devait être sa façon de me faire des bisous… C’était trop mignon. Puis soudain…

- OH MON DIEU !!! MAIS CLOCHETTE… TU PARLES !!!!

J’étais follement de joie pour elle, j’en trépignais de plaisir, le grand sourire aux lèvres. L’espèce de truc émit un espèce de bruit bizarre… ile devait pas être content… Un peu de secousse ça va mais trop… Faut pas abuser non plus… On avait pas trop eu le temps de s’extasier que le bruit de bruissement d’aile les avait fait s’alerter : la Fée Bleue revenait à la charge. Tandis que je remontais à la surface aux côtés de Lily je lui chuchotais.

- Pssst… C’est quoi le truc que j’ai dans les mains en fait ?

Elle m’expliqua que c’était une créature légendaire de Neverland… Que ça s’appelait un Lumignon… Ah… D’accord… Elle semblait pas très ravie que j’appelle ça un « truc », heureusement que la discussion avec l’autre vieille pie permit de dissiper le malaise… Les indiens s’étaient mis à nous aider à Pan et la Tigresse s’était mis à courir vers la plage. Après un regard échangé avec Clochette, nous nous mirent à leur poursuite, le scarabée montrant toujours son mécontentement :

- Désolée bébé Lumignon, je te promets que ça va s’arrêter vite, mais là, j’ai pas le choix.

Arrivé sur la plage, je vis le bateau de Killian, ainsi que trois autres navires… Oh Oh… Pan semblait pas vraiment ravi de la nouvelle et je sentais que j’allais pas trop aimé la suite. Il siffla et son ombre apparu à son tour… C’était une bonne chose ça ? Sans un mot, il s’envola et nous planta là… Il était hors de question que je reste sans rien faire.

- Clochette, poussière, s’il te plaît !

Je m’étais retournée vivement vers elle, ça urgeait là. Elle s’exécuta et je décollais comme un boulet de canon, resserrant plus fermement mes bras autour du Lumignon pour ne pas le faire tomber. Arrivé prêt du pont, je tentais un atterrissage et malgré un manque d’équilibre évident, j’étais parvanue à retomber sur mes jambes… au moins une bonne chose. Je fis un rapide tour d’horizon, comptant mentalement. Ils étaient tous là et ils semblaient tous en forme… Ouf… j’étais heureuse. Je leur souris à tous :

- Comme je suis contente de vous voir !!! On a réussi !

Clochette et Lily venaient de nous rejoindre, enfin un plan qui se finissait bien… Maintenant y’en fallait rapidement un autre vu ce qui nous attendait. Ce fut Pan qui prit les devant, il traça une grande ligne sur le pont… Je regardais sa démarcation en fronçant les sourcils avant de le regarder avec des yeux rond une fois que j’eus compris sa demande… Il était sérieux là ? Il avait que ça à foutre ? On avait trois navire armé jusqu’aux dents à l’horizon, et lui il nous traçait une ligne comme un gamin de quatre ans en nous demandant notre camp ? C’était pour ça qu’il avait eu peur de perdre Crochet ? Il avait peur de perdre le capitaine de l’équipe adverse. Je regardais tout le monde l’air grave. Certains étaient résolus, d’autres comme Clochette, hésitaient. Moi, une décision avait commencé à germé en moi à la minute où j’avais hurlé dans cette foutue grotte, mais je me refusais d’abandonner mon équipage. Inspirant un grand coup, je remontais un peu mon bébé Lumignon sur mon épaule et je m’avançais lentement vers la ligne, la tête haute, l’air résolu. Et je finis par m’arrêter…

Pas d’un côté, pas de l’autre… SUR la ligne. Comme une funambule, je restais droite et concentrée sur cette foutue ligne qu’il avait tracé, un air de défi dans les yeux. Je regardais Killian, puis Pan. Puis Diana, Puis Wendy. Et enfin tous les autres. Je refusais de choisir. J’avais trouvés des amis des deux côtés, des gens qui m’avaient fait confiance, une Wendy qui m’avait promis de ne jamais m’abandonner et que je ne voulais pas abandonner non plus, une Diana qui avait agi comme une mère, un Killian qui m’avait fait confiance… Je me retournais vers Pan.

- Tu voulais que je choisisse ? J’ai choisis. Et me dit pas que c’est pas un choix, s’en est un. C’est sans aucun doute le choix le plus difficile à faire. C’est facile de dire oui… Ça l’est beaucoup moins de dire non. Et aujourd’hui je dis non. Je sais pas si on t’a déjà tenu tête Peter, si c’est pas le cas regarde bien parce que c’est ce que je fais. On a pleins d’autres jeux à jouer, pleins d’autres règles à inventer et y’a même peut-être une partie qui se profile au large. Mais là tu me demandes de choisir entre deux camps, et j’ai des amis et des gens qui me sont chers dans les deux. On a peut-être plus urgent que de se battre entre nous non ? A te voir, j’ai pas l’impression que tu veux laisser partir Crochet et toute la clique… Pourtant t’étais le premier sur la montagne à dire qu’on avait pas notre place ici… Pourquoi tu les laisserais pas partir hein ? Je te promets que je te trouverais d’autre jeux… si tu t’ennuie tellement.

J’avais pas voulu être méchante, ni violente, rien de tout cela. J’avais parlé avec calme, et je l’avais pas quitté des yeux. J’étais prête à me sacrifier pour eux tous, autant pour Wendy que pour Diana… je ne voulais pas choisir… J’avais choisi de ne pas choisir.

Vie Alexis : 95%
crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki | Willy | Josiane

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 907
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 6 Mai 2015 - 15:12

Second star to the right...
« ...and straight on ‘til morning »

Wendy me donne des ordres non, mais sérieusement ? Elle se croit où ? Ce n'est pas parce qu'elle tient la barre et porte un chapeau ridicule qu'elle devient le capitaine ! Nan mais oh ! Je vais lui apprendre le respect à celle-là. Je marmonne dans ma barbe alors que je prépare tout pour accueillir les nouveaux arrivants à bord du Jolly Roger. Jamais je n'aurai dû accepter de lui passer la barre... Mais en même temps avec son regard de chien battu je n'ai pas pu faire autrement... Je suis tellement faible face à elle ! Diana monte en première sur mon brick, je lui présente mon crochet pour l'aider à monter à bord, tenant la corde avec ma main, Mouche m'aidant à tirer derrière moi.

« Je dois t'avouer quelque chose. » Je me penche jusqu'à son oreille en regardant de temps en temps Wendy d'un air coupable. « Wendy a jouée à un jeu de séduction avec moi et... j'ai un peu perdu le contrôle. Mais légèrement je te promets. » Tu t'enfonces mec. « Je tenais à te le dire car je t'aime et que je tiens à nous... »

Ça va lui briser le cœur j'en suis conscient. Mais au moins je lui ai avoué. Je ne lui ai pas caché ça ! Je soutiens son regard le plus longtemps possible avant de baisser le mien, aidant les autres à remonter... On parlera de tout ça après. Je sens le bateau tanguait... et j'entends comme un tourbillon se former dans l'eau non loin du Jolly Roger.

« Occupe-toi de les faire monter Smee... »

Je m'avance pour voir ce que je craignais le plus depuis des années... Et encore plus depuis cette fichue marque sur ma main. Je me saisis de ma longue vue pour voir le Hollandais Volant sortir de l'eau. C'est toujours étrange de le voir émerger comme ça. Terrifiant et en même temps magnifique. Tellement majestueux. Je ressers ma main contre ma longue vue, ma mâchoire claquant de colère. Derrière moi je sens un courant d'air... Oh non... Je me retourne vivement pour voir Peter Pan au centre du pont de mon navire, épée à la main. Sans avoir particulièrement peur je range tranquillement ma longue vue dans la poche de mon cuir alors qu'il trace une ligne sur le pont... J'espère qu'il va arranger ce truc.

L'ombre est là aussi je peux la voir non loin. Je suis pris au piège... Barbe Noire, Davy Jones, Peter Pan et enfin l'Ombre... C'est la fin. En plus Wendy nous a conduits dans un cul de sac... Aucune échappatoire.

"Comme au bon vieux temps."

Je force un rire. J'en ai tellement marre de ces jeux puérils... Et si les gens choisissent mon camps il se passera quoi hein ? Il les exécutera ? Je ne peux pas laisser ça arriver... Tous les autres nous rejoignent sur le pont. Nous voilà tous sur le Jolly Roger... décidant de notre avenir avec cette ligne gravé dans le bois de mon bâtiment.

Alexis a peut-être fait le choix le plus intelligent et le plus courageux. Je lui souris et lui fait un signe de tête. Mais hélas pour elle... Les règles de Pan ne fonctionnent pas de la sorte... Elle devra choisir. Je suis fier d'elle. Aussi fier qu'un capitaine peut l'être envers son second le plus loyal et comme un père peut l'être envers son enfant. Elle n'a pas toujours fait les bons choix, mais elle les a toujours assumées. Jamais elle n'a reculée. Elle nous a prouvé son courage et sa loyauté. Et ça c'est le plus important pour moi.

Wendy se rapproche de Peter, sûrement pour aller de son coté de la ligne... On a souvent joué à ce jeu, elle le choisie tout le temps. Mais cette fois je ne la laisse pas rejoindre Pan... Je sors mon épée et saisis Wendy pour la coller à moi, l'attrapant par derrière, l'épée sous sa gorge, mon crochet appuyé sur son ventre la menaçant de l'ouvrir à chaque faux pas de Pan.

« Laisse nous quitter Neverland et je lui laisse la vie sauve. » Je ressers mon emprise contre elle, ma lame encore plus proche de sa gorge... Je bluff pas... je bluff pas... Est-ce que je bluff ?

Je n'arrive pas à décrypter le regard de Peter... Il a l'air de s'en foutre. Quoi ? Je le vois s'élever de nouveau dans les airs, je le suis du regard me préparant à trancher la gorge de Wendy à chaque instant. J'entends les bateaux se préparer à tirer au loin... C'est la fin c'est ça ?

'' Garde Wendy et je m'envole. A ton avis, tu arriveras à quitter Neverland avant de couler et d'emporter tous ceux que tu aimes avec toi ? ''

Je le regarde, choqué. Le petit diable ! Il le sait... Il sait que jamais je ne pourrais faire du mal à Wendy... Il sait que je tiens à elle plus que je ne veux l'avouer à moi-même. Pan a raison. C'est grâce à lui qu'on est encore tous vivant... S'il s'en va, on meurt. Au fond je sais ce qu'il veut vraiment... Moi.

Je pousse Wendy au loin sans douceur. Qu'elle tombe au sol je m'en fiche ! La rage refuse de me quitter. Je regarde autour de moi, je détaille chaque personne présente sur mon pont... Leur vie est entre mes mains... Ou plutôt entre ma main et mon crochet. Je regarde Diana dans les yeux. Ce que je vais lui annoncer va la détruire... Mais je n'ai pas le choix. Sa vie contre la mienne. Sa vie passera toujours avant moi.

« Prend moi. » Ce n'est qu'un murmure alors que mon regard ne quitte pas Diana. Je ferme les yeux avant de me retourner vers Pan, déterminé. « Mes services contre leur vie. Comme au bon vieux temps, mate. » Je m'avance vers lui. « Tu les laisses partir et ma vie sera à toi. Je ne quitterai jamais Neverland. »

D'après son sourire il a l'air d'accepter le contrat. Ses pieds touchent de nouveau le pont du navire. Je le vois fouiller dans sa poche... Il en sort de la Dreamshade... Bien sûr. Le contrat. Je ferme les yeux. Je me condamne moi-même.... Mais si ça permet à Diana de partir d'ici en vie, ainsi soit-il.

« Ma parole ne te suffit pas c'est ça ? Très bien. »

Je ne dois pas réfléchir. Si je commence à réfléchir je vais me défiler ! Je refuse. Je remonte la manche de ma veste et me saisis de la plante bien décider à m'entailler le bras avec, exactement comme Liam avait fait des siècles plus tôt. Quand le poison est à quelques millimètres de ma peau je sens la main de Pan sur la mienne qui arrête mon geste. Il est à quelques centimètres de moi. Euh... La distance personnelle tu connais ? Avec un homme ça me dérange un peu d'être à moins de 10 centimètres de ses lèvres tu sais...

'' Tu as une dette envers moi désormais. ''

Je ferme les yeux essayant de me remettre de mes émotions. J'ai failli me condamner à cet enfer. Un peu plus et j'étais coincé à jamais sur cette île. Il ne le savait pas ? J'ai toujours eu une dette envers lui. Je lui ai donné ma loyauté il y a tous ces siècles. Jamais je ne reviens sur ce genre de choses. Ma vie lui appartient depuis que j'ai posé les pieds sur cette île pour la première fois. Je lui murmure pour que lui seul entende.

« Ma vie et ma loyauté t'ont toujours appartenu. »

Il se détache de moi et je laisse tomber la plante mortelle au sol. Me reculant à mon tour. A lui de lancer les dés désormais.

code by Silver Lungs


Jones: 90%

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Mer 6 Mai 2015 - 19:34

Chanson écouté pour écrire cette réponse
Second star to the right!


Killian l'avait aidée a monter sur le Jolly Roger, mais la joie de le voir fut immédiatement balayé. Elle le regarda alors dans les yeux, que pouvait elle bien dire ou faire. Elle sentit une boule se former dans sa gorge, son coeur se fissurer un peu plus. Mais il lui avait dit, plus particulièrement Hook et Killian lui avaient dit. Car dans les yeux du pirate elle réussissait à voir les deux, Killian de plus en plus loin, mais toujours présent. Elle lui posa la main sur la joue. Ce n'était ni le lieu, ni le moment pour parler de ça.
Elle se dirigea directement vers la cabine du Capitaine, elle posa son sac sur le lit et l'ouvrit pour voir Rumpy dormir. Elle prit les trois flèches de Diane, qu'elle plaça à sa taille. Excalibur en main elle remonta sur le pont. Il n'y avait plus qu'un seul de ses compagnons de barque à monter. Alors elle le vit se poster sur le pont, sortir son sabre et marquer dans le bois du brick. Comment osait il? N'avait il donc aucun respect? Elle se place à la droite de Killian alors qu'Alexis se place sur la ligne gravée telle une funambule. Elle fit un sourire à la jeune femme, son choix était courageux, car oui c'était bien un choix que la neutralité.
Lady Lake restait silencieuse, seul l'embrasement de son épée montrait son profond agacement. Killian intercepte Wendy et la menace, elle voit bien dans le regard du pirate qu'il ne le fera pas, il ne lui aurait pas laisser manœuvrer le Jolly Roger autrement. Elle ne semble pas être la seule à se rendre compte qu'il bluffe. Mais Pan les menaçait clairement, Excalibur ne fut encore que la seule preuve de l'état interne de la jeune femme. Toujours silencieuse, toujours à la droite de Killian, comme une sorte de sentinelle sans âme. Alors elle entends le murmure du pirate et elle essaie de parler, mais aucun son ne sort. Elle regarde Killian dans les yeux elle secoue la tête. Il fait ça encore pour elle, mais une vie sans lui ce n'est pas une vie, ça aussi elle est enfin prête à le reconnaître. Il continue sa phrase plus fort, pour que tous entendent. La tristesse, non le désespoir s’empare d'elle quand Pan lui tend un morceau de Dreamshade.
Cette fois ce n'est plus un jeu, cette fois c'est vraiment cette maudite plante. Elle reste à la droite de Killian, elle ne peut pas agir, il est libre de ses choix. Alors que le pirate prend un laps de temps pour sceller le pacte qui le condamnera pour l'éternité à être l'esclave de pan, elle voit sous ses yeux tout les moment qu'elle a passé avec celui que tout le monde ou presque appelle Hook.
Elle revu leur rencontre, ce simili de drague côté pirate et elle aimable et souriante qu'il l'avait remis à sa place et l'avait appelé Captain. Puis leur nombreux moment à parler de tout, de rien, du passer et même de la vengeance de Killian. Elle revoit leur confrontation sur ce même navire alors qu'elle était venue lui dire de parler de Milah à celle qui maintenant était leur fille, puis l'altercation au Rabbit Hole quand elle avait dansé avec Anita, puis le bal de Noël... A chaque souvenirs, les flammes d'Excalibur diminuaient.
On dit que quand on frôle la mort, on voit le fil de sa vie passer sous ses yeux en une fraction de seconde et que tout le reste semble au ralenti, la dame du lac était dans cet état, elle avait le sentiment de mourir. Car pour elle, Killian c'est le pirate, la liberté, l'humour, la rage, l'amour... Alors impensable se passa dans sa tête et dans son coeur, sa décision était prise, elle ne permettrait pas que Killian soit l'esclave de qui que ce soit, il avait vécu libre, il mourrait libre! Même si cela voulait dire la fin de tout pour elle, peu importait, seul le pirate comptait. Excalibur, ne flamboyait plus du tout alors qu'elle pensait.


* Je préfère te savoir mort, qu'esclave Killian. N'oublie jamais que je t'aime et t'aimerai au-delà de la mort*

Alors qu'il avançait la plante vers sa chair, elle leva Excalibur et elle abbatit la lame en direction de la nuque. Quand Pan arrêté la main de Killian, elle stoppa net son mouvement, la lame à moins de 5 millimètre de la chaire du pirate. Elle retira l'épée alors que Pan et le pirate se faisait leur petite confidence. Elle réalisa alors une chose, sur ses joues ruisselaient des larmes. Elle essaya de comprendre quand tout celà avait pu commencer et elle su, au moment ou il avait détourner son regard d'elle, quand tout espoir avait quitté son âme. Elle regarda la lame de son épée, les flammes revenaient et cramaient la touffe de cheveux qu'elle avait coupé. Killian se tourna vers elle et alors les flammes furent effrayante et elle se mit à hurler pour la première fois de sa longue vie!

- « ESPÈCE D'ABRUTI! TU ES UN PIRATE! TU ES LIBRE! JE NE VEUX PAS ET N'ACCEPTERAI JAMAIS QUE TU TE SACRIFIE AINSI POUR MOI! JE PRÉFÈRE ENCORE TE SAVOIR MORT QUE L'ESCLAVE DE CE MEC CAPRICIEUX ET IMMATURE! MAIS MERDE A LA FIN DIT QUELQUE CHOSE! J'AI FAILLI TE DÉCAPITER A L'INSTANT POUR QUE TU DEMEURE LIBRE!»

Puis son bras se baissa, comme si elle rendait les armes, les larmes vinrent embuer son regard. Elle voulait rentrer, là maintenant, elle n'en pouvait plus de cette île de malheur. La seule chose positive qu'elle retenait de cette île c'était le petit Rumpy et l'affection qu'elle avait développer pour ses compagnons du monde réel, à part sans doute Wendy. Alors qu'elle faisait le bilan Killian sambla reprendre ses esprit à l'explosion de colère de sa lady, il la prit dans ses bras en lui disant que ça aller, qu'il fallait qu'elle se calme. Alors qu'elle s'apaisait il dit tout haut.

- « Je préfère encore être son chien de garde pour l'éternité, que te voir mourir à cause d'un choix égoïste. »

Les mots étaient lâchés avec colère, Hook avait repris le dessus...


©️Aliana


Diana : 80%

Khloe T. Bell**


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Candice Accola

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clochette

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 504
✯ Les étoiles : 167231




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 7 Mai 2015 - 0:10


« It's time to make a choice. »

J'avais obéi à Peter, j'avais saupoudré de la poussière de fée sur Lily et Alexis, puis un peu anxieuse à l'idée de le laisser seul face à la Fée Bleue, je m'étais envolée à mon tour. Je ne craignais pas qu'il l'affronte, j'avais juste peur qu'il lui fasse un peu trop mal. Lorsque j'étais encore la bienvenue sur l'île, il existait un accord tacite entre Pan et les fées. Cependant, ce Peter-là était un audacieux. Il aimait changer les règles, les remodeler à sa guise. Je ne m'étais toujours remise du fait qu'il m'ait rendu ma voix. Je comprenais seulement maintenant ce que cela impliquait : j'étais de nouveau libre de circuler à Neverland. Il avait enlevé le bannissement. Bizarrement, je ne me sentais pas différente.

Je survolai la plage, découvrant avec horreur que le navire de Killian -comment était-il arrivé là ?- était menacé par trois autres bateaux. Je reconnus sans peine leurs couleurs. Il s'agissait de Barbe Noire. Un peu plus loin, au coeur d'un tourbillon venait d'apparaître le Hollandais Volant.

"Oh ça va finir en compote tout ça !
" grommelai-je.

Je fonçai en piqué dans une traînée de poussière dorée, poursuivant Peter qui volait, les poings serrés droit sur le Jolly Roger. Je le soupçonnais de vouloir poursuivre un affrontement depuis longtemps débuté entre Killian et lui. A moi de jouer les arbitres, comme d'habitude.

Je me posai juste à côté de lui, constatant que tout le monde était à bord, y compris Wendy. Elle se prenait pour le capitaine. Cette fille, vraiment... ce n'était pas possible. Comment Killian pouvait-il la laisser faire ? Ce n'était pas le moment de le réprimander, mais pourtant ça me mettait dans une colère noire. Oui, je me mets en colère pour si peu.

Malgré tout, je lançai un regard sympathique à Alexis qui portait toujours le Lumignon dans ses mains. Elle avait l'air de bien s'en occuper.

Puis, Peter dégaina son épée. Je roulai des yeux. Et c'était reparti pour un faux duel à mort ! Cependant, il se contenta de tracer une ligne sur le pont du bateau. Je hochai lentement la tête, comprenant son objectif. Il voulait nous faire choisir un camp. Pour ma part, je n'avais qu'une envie : l'assommer du plat de son épée. C'était totalement stupide ! STU-PIDE !

Alexis trouva la parade idéale en marchant sur la ligne. Le pire, ce fut que Killian entra dans le jeu de Peter. Il prit Wendy et la tint fermement contre lui dans l'intention de la tuer. En voyant cela, je sautillai sur place, tapant dans mes mains, l'air avide. Si seulement ce n'était pas qu'un coup de bluff ! Je n'aimais vraiment pas cette fille. Elle s'appropriait un peu trop tous ceux que je chérissais. En l'espace de quelques secondes, toutes mes convictions s'effondrèrent. La situation se retourna à l'avantage de Peter, comme bien souvent. Killian lui proposa ses services pour l'éternité en l'échange de la survie de tous les autres. Je sentis mes lèvres trembler devant ce sens du sacrifice. Mes yeux allaient du pirate à Peter comme si j'assistais à un match de ping pong. Révoltée, je faillis dire qu'il n'avait pas le droit de faire un esclave du capitaine. Diana avait l'air de partager mon avis. Ca se lisait sur son visage. Heureusement, tout finit bien. Peter laissa seulement sous-entendre que Killian avait une dette envers lui. Je n'aimais pas trop cette idée, mais c'était toujours mieux que la mort.

Tandis que Diana hurlait sur l'homme de sa vie, je fixai la ligne tracée sur le pont du navire d'un oeil anxieux. Je redoutais cet instant où il faudrait faire un choix. Pourtant, je ne pouvais plus reculer. Je pris une grande inspiration et renversai la tête en arrière, observant les nuages dans le ciel bleu. Choisir était le pire des calvaires. Avant cette journée, j'aurais suivi Killian jusqu'au bout du monde (je l'avais même fait jusque dans un autre monde !) mais à présent... tout se mélangeait dans mon esprit. Toutes sortes d'émotions s'agitaient dans ma tête, m'embrouillaient le coeur. Je baissai la tête et observai Killian qui me regardait également, guettant ma décision. Je me mordis légèrement les lèvres et franchis la ligne de Peter pour le rejoindre.

Là, je m'approchai du pirate et esquissai un petit sourire tremblant. J'avais besoin de lui. J'en avais toujours eu besoin. Il avait été présent quand tout allait mal, lorsque je n'étais plus que demi fée sans poussière, une fée avec des rêves brisés à revisiter au coeur de la nuit. Toutes ces choses que nous avions vécues ensemble... Je me souvenais du moindre détail. La fois où j'avais jugé qu'il buvait trop de rhum et que j'avais enterré toute sa cargaison dans un coin de sable. Une autre encore où je l'avais observé pendant qu'il prenait son bain -pour ma défense, cela arrivait très peu souvent, j'avais pris cette vision comme une sorte de spectacle mais chut, il n'est pas au courant que je l'ai vu. Tant de souvenirs... La fois où nous nous étions ouverts l'un à l'autre devant un coucher de soleil, à l'ombre du grand mât du Jolly Roger.

Je glissai ma main dans la sienne et la caressai du bout du pouce, sans détacher mon regard du sien. Je pris une nouvelle inspiration et déclarai alors d'une toute petite voix :

"Pardonne-moi..."

Ses yeux s'écarquillèrent. Il venait de m'entendre parler pour la première et peut-être la dernière fois. Mais plus encore que ma voix, ma décision le surprenait.

Je reculai de trois pas, repassant la ligne pour me retrouver du côté de Peter. Là, je me mordis les lèvres pour les empêcher de trembler. Je battis des cils précipitamment, chassant les larmes naissantes. Une fée, ça ne pleure pas.

"Je ne pourrais jamais choisir entre vous deux." ajoutai-je avec un sourire navré.

Pourtant, je venais de le faire. J'aurais aimé avoir plus de temps pour expliquer mon choix à Killian, mais hélas, je n'en avais pas. Il fallait que je comprenne pourquoi Peter m'avait dé bannie de l'île, pour quelle raison il m'avait rendue ma voix. Pourquoi, pourquoi ? Pourquoi tant de considération après des centaines d'années d'indifférence ? Sans parler de Rufio et de la Fée Bleue. Pourquoi avais-je subitement tant d'intérêt pour tout le monde ? Je devais tirer tout cela au clair. Et je ne pourrais le faire qu'en compagnie de Peter. Ici, à Neverland.

Je haussai les épaules, articulant un "Désolée" à Killian. Puis, quelque chose attira mon attention, me faisant oublier pour un temps toutes ces décisions importantes. Je me mis sur la pointe des pieds, avant de voleter quelque peu. Il y avait de l'agitation sur la plage.

Un chien courait au loin. Une sorte de yorkshire. Inexplicablement, cela me fit penser à cette pub qui passait sur ma télévision le soir quand je rentrais du parc Disneyworld. Je laissai échapper un couinement en m'apercevant qu'il était poursuivi par une bande de cannibales qui brandissaient leurs couteaux en courant.

"Mais... il va se faire manger !"
fis-je, épouvantée.

Oubliant tout le reste, je m'envolai et me précipitai jusqu'à la plage. J'attrapai le chien au vol qui poussa un jappement étonné et une fois de nouveau en l'air, me retournai pour faire une grimace moqueuse aux cannibales. Ces derniers se stoppèrent net avant de... se mettre à pleurer. Eh oui, pas de dîner ce soir ! Désolée messieurs !

Toute contente, je virevoltai jusqu'au Jolly Roger avec le Yorkshire étroitement serré dans mes bras. J'atterris et le déposai sur le pont. Puis, je mis un genou à terre pour lui grattouiller l'oreille. Il avait l'air d'être en un seul morceau, ouf !

"Oh, qu'est-ce que tu as là ?"

Intriguée, je remarquai qu'il avait quelque chose coincée dans la gueule, ce qui ne l'empêchait pas de japper avec humeur. C'est qu'il avait du caractère, le pépère ! Je lui fis lâcher prise et observai ce que j'avais en main. Lorsque je compris, je sursautai.

"AH ! UNE MAIN COUPEE !" criai-je, affolée.

Horrifiée, je la jetai par-dessus bord. Elle émit un "plouf" retentissant en heurtant l'eau. Me relevant, je m'aperçus alors que la moitié de "l'équipage" me fixait avec des yeux ronds.

"Quoi ? Vous vouliez la garder en souvenir ? C'est une main coupée !"
précisai-je au cas où ils auraient mal entendu.

Malgré tout, j'avais l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Bizarre. Je fronçai les sourcils en remarquant qu'il manquait un truc à Robyn. Je plissai les yeux, cherchant à savoir ce que c'était.

Pendant ce temps, le Yorkshire avait pris le pantalon de Peter en... affection. Je louchai sur cette scène des plus stupéfiantes, avant de m'esclaffer légèrement en voyant Peter s'envoler de quelques centimètres pour s'en débarrasser, mais le chien s'accrocha à son pantalon en grognant.

"Je crois qu'il... t'apprécie." supposai-je en me retenant de rire davantage.


Tink : 70%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You know that place between sleep and awake? That place where you still remember dreaming? That's where I'll always love you... Peter Pan. That's where I'll be waiting.
Tinker Bell
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28273-all-the-world-is-made

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 650
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 7 Mai 2015 - 11:47




Trois litres de sang avant le Blackout.



Monster

Quelle satisfaction d'être sur un bateau plus large qu'une barque! On peut bouger sans avoir le problème de la chute à l'eau. Il essuya maladroitement ses phalanges dans son pantalon, arrachant les deux ou trois lambeaux de peau qui seraient une véritable plaie s'il les laissait s'arracher seuls. Il observa Robyn monter, mais aussi Diana -avec toujours ce sac étrange- et prit une seconde pour observer les lieux; Tout le monde semble plus ou moins entiers - vraiment plus ou moins- et c'est le bruit à l'horizon qui attira son attention.
Il n'avait jamais vu de navire sauf dans les films, il n'avait jamais vu de pirates en vrai avant cette aventure, mais l'apparition du navire au loin fit remonter un long frisson sur toute la longueur de son dos. S'appuyant à la rambarde de bois lourd.
"La vache."
C'est vrai que c'est un spectacle impressionnant. Et voilà que d'autres arrivaient vers le bateau en volant. Ils auraient du faire demi tour les fous! Ils ne voyaient pas que derrière eux se formait une flotte digne des plus grands blockbusters?!

À quoi jouait-il? Le cerf suivit la ligne se tracer des yeux, manquant de perdre son calme pour attraper cette épée et tracer un morpion pour continuer dans la lancée. Sérieusement, Pan était-il à ce point un enfant? Le jeu devait être quelque chose à laquelle tout le monde prends goût, et déjà la première fois, il avait fait semblant de tromper tout le monde. S'il changeait les règles au milieu du jeu, comment pouvaient-ils se monter une stratégie?
Trop de questions et déjà Alexis tranchait sa réponse en se mettant entre les deux. Elle avait des couilles, il faut le dire, même si Chovka n'avait pas l'intention de rester ici, trop loin de son chez lui, de sa bulle et de sa vie. Mais elle avait eut la réaction la plus plausible. Le pirate par contre... Il vit avec horreur la dame du lac lever son épée se pétrifia à l'idée de voir une tête tomber.
Non.
Rien ne vint, elle avait réussit à bloquer son propre geste d'une main de maître. Cette femme était douée de talents décidément! Il restait en retrait pour voir Clochette partir, revenir avec le chien -et la main de Robyn?-. Il pouffa même en le voyant s’intéresser ainsi au maître de l'île. Ça a quelque chose de comique, de voir un si petit animal se coller à quelqu'un qui tente de voir faire peur, voir même de vous tuer à petit feu. Qu'est ce qu'un Yorkshire faisait sur cette île d'ailleurs?

Le cervidé finit par poser un soupire, jetant un oeil par dessus la mer pour voir l'autre navire. Il semblait s'être rapprocher, et il le voyait mieux désormais. Le genre de navire sorti du fond des mers qui n'amène pas avec lui le plus grand bonheur.
Il lui suffit de quelque pas pour venir se mettre aux cotés de Killian et Diana. Se rongeant le pouce d'un air tendu.
"Je sais pas ce que tu compte nous faire. Mais j'ai horreur des mauvais joueurs."
Il priait intérieurement pour que cette fois la partie soit équitable, mais surtout, pour que tout le monde se mette en branle et se décide à regarder ce qui les approchait. Arrêtez le temps, ou lancer le navire à fond, mais par pitié, ne laissez pas cette chose approcher.
"Puis il faut bien quelqu'un pour préparer la tambouille du captain."
Et qui était chef cuisinier ici, unh? Le york?! Non. Alors tant pis pour cette île qui possédait sans doute encore deux millions de secrets. Mais il voulait rentrer à la maison. Le risque de tomber dans un piège à chaque pas, ce serait pour plus tard. Il jeta un oeil à Robyn, avec son moignon elle devait avoir un super souvenir du voyage...
"Faut te décider, j'crois que tu dois ramener bébé Dumbo à quelqu'un..."

Il était persuadé de pouvoir entendre les canons a loin, ou bien était-ce le bruit de l'eau? Ou une illusion? Au départ au loin il n'y avait eut qu'une impressionnante apparition, mais foi de cerf, désormais on pouvait presque voir la couleur des voiles et leur joli dégradé vert mer.
Il regarda vers Robyn, puis vers l'équipage...
"Les gars, faut se bouger, on a un cousin au captain collé au cul. Si vous avez tous ce visage dans la famille, ça me dérange pas, mais très honnêtement, vu la couleur du navire, j'préfère les maniaques."
Et puis merde, il en avait marre, le stresse remontait et sa main s'était remise à trembler, il n'allait pas rester là à rien faire quand les vilains pirates les rattrapait. S'approchant de Robyn en comblant la distance de deux pas, attrapant Bébé Dumbo dans une main, et son col dans l'autre.
"Tu dois ramener ce Babar chez toi je crois, Je suis désolé, mais ça urge un peu!"
Cette fois, c'est lui qui trichait. Si les autres voulaient s'allier à Pan, qu'ils fassent, mais pour la jeune femme, ils en avaient assez fait, non?
Puis si elle voulait rester, elle n'avait qu'à lui en foutre une et aller embrasser Pan, puisqu'ils le faisaient tous!

Codage de Louna Blake,forum HP2005©


Chovka: 60/100 Santé
Et je tiens robyn prisonnière de mes grands bras musclés

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Robyn W. Candy


« Pas de main,
pas d'arlequin ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Lawrence

Ѽ Conte(s) : Les mondes de Ralph
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux

☞ Surnom : Even

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2408
✯ Les étoiles : 788




Actuellement dans : « Pas de main,pas d'arlequin ! »


________________________________________ Jeu 7 Mai 2015 - 13:52


J'aimais pas les bateaux, c'était officiel. On était des humains, il fallait qu'on reste sur la terre ferme, au lieu de jouer les aventuriers marins. Pourquoi y avait pas d'aéroport dans le coin ? Un petit voyage en avion et hop ! On serait tous rentrés sans trop de dégâts, à part une main coupée et des années de psychanalyse. Heureusement qu'il y avait Bébé Dumbo pour rendre le voyage agréable. Et Disneyworld. À part ça, je regrettais à fond d'avoir voulu passer par le port pour acheter des foutues statues d'éléphants multicolores et avoir suivis ces gens. Si j'avais su, j'y serais pas venue.

Pan m'agaçait encore plus qu'avant, ce que je pensais impossible. J'avais envie de lui faire du mal, un truc de dingue ! Lui tirer la tignasse et l'entendre chouiner, que ce que ça serait jouissif. Quel petit con prétentieux ce mec. Parce qu'il a arrêté de vieillir un jour et qu'il vole, bah voilà, il se croit tout permis. Si seulement un crocodile géant pouvait apparaître et le manger... Ou même le kraken. Un requin de vingt mètres alors. Voir carrément le nouveau toutou de l'ex muette. Pourquoi elle, elle avait le droit de parler à nouveau alors qu'à la place, je devenais manchote ? Favoritisme.

- Attends mais... c'est ma main ! Bordel !

J'allais me précipiter pour plonger et essayer de récupérer ma pauvre main qui finalement n'avait pas été mangée, mais la vue du truc qui commençait à sortir de l'eau m'en dissuada. Oui bon enfaîte non. C'était pas la peine de risquer ma vie pour ça, surtout qu'on pouvait partir. Je l'espérais en tout cas. Que ce soit pas un pièce de l'autre crétin encore. J'en avais marre de ses conneries. À cause de lui en plus, Killian avait failli perdre la tête. À retenir, Diana était ultra dangereuse avec une épée en main. Elle avait l'air d'aimer essayer de décapiter ses mecs. Fallait pas lui chercher des noises.

Alors, est-ce que je venais avec eux, ou pas ? J'avais envie de partir. Mais en même temps, je pensais à ma main tombée dans l'eau. Et au fait que si je restais, je pourrais devenir la déesse d'un peuple d'indiens. C'était classe quand même. Que ce que j'allais pouvoir faire avec mon moignon maintenant, hein ? Avec une main, j'allais pas aller loin dans la pâtisserie. Merde. Foutue île.

De toute façon, apparemment, on ne me laissait pas le choix. Je sentie Chovka m'entraîner avec lui férocement, Bébé Dumbo à la main. Il avait raison merde ! C'était urgent, et je devais ramener à Lily sa peluche. Je l'avais pas prise pour rien. En plus les bateaux pirates se rapprochaient, et je voulais pas avoir me battre. Je fais quoi avec une main, hein ?

- Je viens avec vous les gars, bien entendu. Hors de question que je reste sur cette foutue île. Et c'est Bébé Dumbo, pas Babar. Faut faire la différence, le mien est moins idiot que cet éléphant là.

Je repris sèchement la peluche, en lui jetant un regard noir. Même si en vrai, j'étais contente qu'il m'ait embarqué derrière la ligne. Il avait pas prévu de me laisser crever, il avait pensé à moi. Waouh. J'allais lui pardonner pour le coup de Babar, au final.

- Plus personne ne vient, je suppose ?

Les autres allaient sûrement rester sur l'île, c'était une bande de sauvages un peu tarés. Wendy... elle ne s'était pas encore prononcée, je crois. Par contre que Alexis reste... je trouvais ça dommage. J'aurai plutôt pensé qu'elle viendrait avec nous. On était vraiment de moins nombreux. Par contre, on allait partir comment enfaîte ? On est un peu attaqués là. Je dis ça, je dis rien.

- On devrait pas foutre le camp là, genre..tout de suite ?

Non parce que vu que les bateaux se rapprochaient, moi je m'inquiétais un peu quand même. C'est bien les adieux, mais faut pas que ça s'éternise non plus. Le groupe de Pan fini par s'envoler, tels des oiseaux migrateurs... Non je déconne. Franchement, c'était plutôt marrant de les voir voler, certains battant même des... ailes ? Bras ? On allait vraiment partir enfaîte, c'est ça ?

- Attendez cinq minutes !

On allait survivre à quelques minutes dans le coin, hein. J'avais vu quelque chose par dessus bord. Quelque chose qui flottait. Sur une carapace de tortue. Un truc tellement délire que c'était un signe du destin quoi. Je passais ma peluche à Chovka, jetai par dessus bord une échelle de corde et descendis aussi rapidement que je le pouvais, même si il n'y avait pas de barbe. On va dire qu'avec tout ce qui m'était arrivé, j'avais le droit à ma chance moi aussi hein. Me retenant avec le bras, je me penchais pour attraper la main coupée posée sur l'animal, qui n'arrêtait pas de se faire maltraitée par les vagues et les remous causés par les bateaux qui arrivaient.

- Merci !

Bah ouais, elle avait récupéré ma main et c'était comme si elle était venue me la rendre, ça méritait des remerciements. Je remontais plus difficilement cette fois par contre, et j'eus du mal à reprendre ma respiration une fois arrivée sur le bateau de nouveau. Je secouais ma main coupée pour la leur montrer. C'était glauque quand même. Elle s'agitait toute seule comme si elle était un poulpe.

- On sait jamais, si on pouvait la recoudre...

On peut toujours espérer. Heureusement que je m'étais dépêchée n'empêche, parce que notre capitaine avait activé un drôle de machin. Aussitôt, une sorte de... tourbillon ? Portail ? apparu dans l'eau. Génial.

- Me dîtes pas qu'on va passer par là ?

Ah bah si enfaîte. Vous savez combien c'est violent, une descente dans un espèce de portail qui s'enfonce dans l'eau ? La descente dans l'attraction de Pirates des Caraïbes, à côté, ça avait l'air de rien. Je m'étais agrippée à une corde qui traînait dans le coin, Bébé Dumbo de retour bien calé sous mon bras, tandis que je serrais par la même occasion ma main coupée. Bordel, c'était pas hyper doux ! En plus j'étais trempée et il faisait un froid de canard dans ce truc ! J'avais fermé les yeux en serrant les dents, quand tout à coup, je sentie quelque chose de chaud sur mon visage. Pas un truc poilu qui aurait voulu me tuer hein. Plus comme...

- Du soleil ! Oh putain ! On est de retour !

La mer de Neverland envahie par les pirates avait laissée place au port tranquille de Storybrooke. On avait réussi, j'étais envie, presque entière et on aurait enfin plus à supporter ce connard de Pan ! Ô miracle ! Jamais je n'avais été aussi contente de retrouver cette ville, putain.

- Au faîte, t'es qui toi ?

Je venais de me rendre compte qu'on avait un mec un peu bizarre en plus sur le bateau. Je me souvenais pas de l'avoir vu. C'était quoi, le nouvel animal de compagnie du coin ? En tout cas, je savais ce que j'allais faire après. Bébé Dumbo avait besoin de se reposer lui aussi. Quoi qu'enfaîte, je devrais peut être aller d'abord à l'hôpital. Peut être, ça pourrait être pas mal.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I want to know what love is
I think about you when the night is cold and dark. No one can move me the way that you do, nothing erases the feeling between me and you. I drove all night to get to you.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 12 sur 13
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

[Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland