Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 [Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 646
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 7 Avr - 12:13



Lâche moi et cours!



Bon alors clairement, il fallait mettre le doigt dessus: Ce manchot était complètement fêlé. Un cuisinier? Sérieusement? Il préférait encore être le faon de service puisque tout le monde semblait s'accorder sur ce point! Mais hormis rouler les yeux au ciel il ne fit pas de commentaire et accepta ce sort là sans rechigner. Il serait le cuisinier et si quiconque venait à l'énerver il se recevrait un coup de poêle.
Le reste du chemin se passa plutôt sans encombre, du moins tout semblait presque normale si on considérait qu'il était en train de s'habituer à la marijuana dans la poche de la rousse, aux gens qui se dispersent, à ce grand gamin de pirate avec sa main en plastique. Bon sang, il devait être en train de devenir fou aussi, à l'aide!

Puis ils entrèrent dans une attraction, non pas que cela plaise au tchétchène, les endroits qui ne possédaient pas de découvert ne sont pas son fort, encore plus dans une barque et avec cette musique à vous taper sur le système. Sans compter qu'ils étaient entourés d'eau... Brrr. Il avait eut la chance d'éviter l'homme à l'entrée de l'attraction, non sans une moquerie discrète envers celui qui avait subit ses flammes. Cet endroit était pleins de surprises, positivons. Il prit place en dernier, et regardait les poupées autour d'eux d'un air incertain, ça n'avait rien de vraiment rassurant quoiqu'il n'en ai pas peur, il s'attendait à en voir une bouger comme un bébé zombie prêt à venir les égorger... Mais apparemment il n'était pas tout seul à se sentir oppressé, Puisqu'il sentit la main -la seule valide en fait, pourquoi préciser?- du pirate s'accrocher vaillamment.
"Oh bon sang. C'est des poupées! "
Bon, pour cette fois laissons passer, surtout qu'il pouvait en profiter pour tenter de voir cette marque qu'il cachait depuis le début, pas évident, mais il devait bien pouvoir tenter non? Passant outre, mais il faudrait qu'il lui explique s'il recommençait ce genre de frasque, s'il appelait la jolie Diana "love", il devrait éviter ce genre de chose, ça met les femmes en colère. Et ça aurait mit son chat roux en colère aussi. Peut-être y a-t-il vraiment des gens capables de se foutre dans la merde à longueur de temps, car depuis le début Killian semblait doué en la matière!
"Nous fait pas une syncope, j'suis avocat, pas médecin. "
Promis, il ne se moquerait pas pour cette fois, mais l'idée de trouver une poupée pour le terrasser en cas de problème était tentante. Tu es un salaud Chovka!
Quand il vit la fin de l'attraction il retint un soupire lourd de sens avant de sortir de là, fourrant les mains dans les poches.

Un char, ouah, lui il n'était jamais venu et il était comme un grand gamin avec un pansement sur l'arcade, pour un peu on pourrait penser qu'il est tombé d'un skate. Le capitaine crochet... Mais bon sang pourquoi il n'y avait pas pensé avant? C'est sûr, sacré différence entre les deux, le crochet aurait dû être logique. Et entendre le dénommé se plaindre le fit rire dans sa barbe; C'est à lui qu'on disait de cesser de se plaindre?
Évidemment, impossible de profiter du spectacle sans que quelque chose ne leur tombe dessus. Autrement dit, une petite blonde qui ne fit qu'une bouchée de Diana... Et le fit reculer de deux pas. Wow c'était quoi ça? D'abord ils perdaient Hope, puis ils se retrouvait avec une muette... Ok. Il faudrait peut-être la chercher, elle risquait rien toute seule? Non parce qu'elle avait l'air d'être pas super débrouillarde niveau survie...
Mais il n'eut même pas le temps de réfléchir plus longtemps que le cri d'Alexis fait sonner le retour des problèmes, vite avortés , mais cela signifiait que des zombis se promenaient quelque part autour d'eux, la mouise. De plus au retour des armes, le tchétchène n'en avait pas. Il était venu les mains dans les poches lui! Il n'avait qu'une bonne droite, ce qui peut au moins servir pour s'enfuir.

Mais vraiment était-ce obliger de se retrouver dans un manège à eau? Encore? Il sursauta au cri de Robyn... Un point pour elle, pauvres chats, et niveau chat il en connaissait un rayon maintenant, principalement au niveau de l'eau. Seulement c'est étrange qu'il y ait des chats d'un coté et des... Des zombis de l'autre évidemment! Et l'embarcation bougeait dangereusement. Il n'eût pas la malchance de tomber, même s'il manqua cela de justesse lorsque le zombi leur tomba dessus. Cette barque n'était pas si grande après tout. Et d'où venaient ces trois affreux?
D'ailleurs c'est en évitant un couteau qu'il se retrouva à l'eau aussi. À l'eau. Attendez, qu'est ce que le papa du kraken faisait dans l'eau au fait?
"Bordel, Killian, tu devais rester dans la barque! " Comme si c'était le moment! Il manquant de se ramasser en marchant le long du rail pour tenter de rejoindre un endroit stable, mais des fringues trempées, ça pèse lourd. Et les zombis semblaient plus violents ici. Un de moins, merci capitaine, plus que deux, et pas des moindres. Robyn semble au moins loin des problème pour une minute, mais ils ont deux blessées, merde.
Et puis merde, lui n'a pas d'arme, il faut faire avec. Alors qu'il retire le tee shirt -de toute façon trempé- pour se démener à approcher le pirate en phase d'étranglement, à bat la pudeur, il a un bras en moins on s'en fout des cicatrices de tes épaules le cerf, grouille toi avant qu'il ne vire au bleu. Ce qui semble être plus ou moins le cas avant que le cerf ne réussisse à entourer le cou de la créature avec le tee shirt, comme une corde et le tirer en arrière avec la force qu'il pouvait avoir, ne sous estimez pas la force d'un cerf merde! Ayant non seulement pour but de le faire lâcher le pirate, mais aussi de faire sauter sa tête de ses gongs. C'est dégueulasse. Et ça le bloque un instant. Il avait déjà tué un être humain, mais ça n'avait jamais fait ce bruit. attrapant au passage l'arme du pirate qu'il lui tends, vérifiant qu'il ne coule pas, aller c'est un grand garçon.
"Aller, capitaine, debout, t'es trempé. " Il lui asséna un clin d'oeil, le laissant se remettre pour tenter d'aller aider la petite fée, elle avait l'air dans une situation pire qu'eux, si la chute l'avait sonnée il fallait mieux qu'elle se relève vite. Et puis ce zombie aux couteaux, il était trop loin, Diana s'en sortirait pas vrai?
[center]Codage de Louna Blake,forum HP2005©


85/100 Santé
Cap'tain: -10%
Zombis restant: 2!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Mar 7 Avr - 14:27

Second star to the right!


Tout alla si vite, entre Robyn qui tomba à l'eau, Killian qui voulu la sauver, Tink qui se fit agresser... Diana se relevait et sortait Excalibur quand elle se reçu une lame qui la blessa, de douleur elle s'effondra dans le bateau recevant un coup dans le ventre important. Mais la rage de la dame du lac était plus puissant que sa douleur. Elle se releva, Excalibure flambloyait de flammes bleux vraiment pas rassurante.
Alors que Chovka portait assistance et avait réussi à les débarasser dun pirate. Elle pourfenda le dernier maccabé pirate en deux, de haut en bas. Elle se rassit, elle avait vraiment très mal, mais elle ne saurait dire si c'était à la jamabe ou au ventre.
Elle devint aussi blanc qu'un linge, et posa sa main sur son ventre, peu importe ses blessures à elle, elle espérait que le bébé allait bien...
Tous le monde était à nouveau dans l'embarcation quand elle releva son regard chocolat de sa main sur son ventre.


- « Tout le monde vas bien, enfin pas de blessure trop grave quoi? »

Elle fit apparraître sur sa blessures à la jambes une fine pellicule d'eau, si ça ne la guérissait pas, au moins ça calmerait la douleur et éviterait l'infection. Elle fit de même sur tous les membres d'équipage blessé. Puis enfin elle se tourna vers Killian, son regard était chocolat.

- « Un jour tu crois que tu réussira à réfléchir avant d'agir? »

L'attraction repris son chemin, mais cette fois pas Diana garda sa fidèle épée enflamée dans la main droite. Le premier pirate qui s'approchait, elle l'embrochait.

©️Aliana

Pirates : 1 reste un boulet maccabre
Diana : 90%
Bébé en formation : 75%

Alexis E. Child


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4331
✯ Les étoiles : 383




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Mer 8 Avr - 12:20


Second star to the right...
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur... } Feat Killian, Diana, Robyn, Chovka, Hope & Judah

Quand j’avais entendu le « arrêtez-vous mademoiselle », mon sang s’était glacé. Lui il devait savoir que le zombie il faisait pas partie de la parade… Mais en me retournant, je constatais que c’était après Robyn qu’il en avait, elle venait de voler un Dumbo en peluche et on s’était tous mis à courir. On avait atterri dans un décor bien moins girly, plus masculin et plus ancien aussi. Le décors faisait un peu penser au 18e siècle, il faisait chaud, humide et on voyait à peine où on marchait tant la lumière était tamisée. Diana venait de faire réaparraître nos armes et je pris la mienne avec un petit sourire amusé, sans broncher. C’était vraiment super bien joué de sa part et c’est vrai qu’on en avait besoin vu les zombis qui continuait à nous courser. Heureusement que j’avais gardé mn arme principal moi… Parce que cette épée, j’étais toujours pas certaine de savoir m’en servir… J’aurais dut peut-être prendre des cours d’entraînement intensif avec David avant de venir ici… Mais qu’est-ce que j’en savais moi hein ?

Sur le chemin menant aux embarcations, j’avais manqué de me casser la figure de fois. On voyait vraiment rien sur c’te foutu chemin ! Puis on nous fit enfin monter dans une des petites barques et je pris place entre Chovka et Robyn, tout à l’avant. Je me retournais vers les autres avec un grand sourire du type « on va s’éclater » quand je réagis qu’on était toujours au milieu de l’eau… Super…

- Euh… Vous pensez qu’on a eu l’idée du siècle de s’entourer d’eau une seconde fois ? Non parce que la première fois on a peut-être eu du bol mais c’est peut-être du suicide là, non ?

Mais le navire s’était déjà élancé et je regrettais qu’Hope ne soit pas avec nous. Je savais pas où elle était, ni ce qu’elle foutait mais j’étais certaine que je devais pas trop m’en faire pour elle, depuis que je la connaissais, elle était toujours sortie de situation difficiles ou bizarre avec panache. On arriva dans un endroit qui sentait fortement le chlore et Robyn me pointa des gens qui mangeaient. Avec un petit sourire, je lui sortis un paquet de chips de mon sac et le lui tandis :

- Tu veux des chips ?

Je ne faisais aucune remarque sur le fait qu’elle avait déjà faim alors qu’on veniat de s’enfiler la moitié du « Chez Jonnhy’s » dans le bus, je la comprenais parfaitement. Moi aussi j’étais un ventre à patte. J’en tandis aussi à Chovka et derrière moi mais mes chips ne semblaient n’avoir vraiment de succès que chez Robyn, les autres étaient sans doute rassasiés. Nous entamèrent alors une montée assez raide et je me mis à fredonner en me dandinant. Quelque chose me disait que la descente allait être cool. Complétement surexcitée, je pris le temps de la monté pour dire à Robyn :

- T’as pas voulu me répondre tout à l’heure mais j’ai compris… T’étais Dumbo c’est ça ? Tu sais, y’a pas de mal à avoir été un éléphant et d’avoir été un mâle hein. T’es bien comme tu es maintenant.

Je lui souris gentiment en roulant mon paquet de chips soigneusement pour le ranger dans mon sac. La petite descente venait d’avoir lieu et je se demandais bien quand la vraie descente allait arriver. Mais je n’eu pas trop le temps de me poser la question que 4 pirates refirent leur apparition. Plouf, une Robyn à la mer :

- ROBYYYYYN !

Pan ! Une Clochette assommée :

- Clochette !!

Killian venait de sauter à l’eau et semblait s’occuper de Robyn et Tinkerbell. De mon côté, je regardais autour de moi, l’épée brandie, terrorisée à l’idée que quelqu’un m’attaque par derrière. J’aurais pu trouver la situation cool : je me battais dans l’attraction des pirates AVEC des pirates mais beaucoup trop de personnes venaient d’être blessées et maintenant que j’avais fait un si long chemin avec eux, je commençais à vraiment les apprécier et l’idée d’en perdre un… Non il ne fallait pas que je pense à ça. J’avais sauté à l’arrière du bateau avec agilit pour tendre la main aux autres et les aider à remonter quand un bruit sourd me fit comprendre qu’un pirate venait de faire « à l’abordage ! » La dame du lac reçu un coup dans le ventre qui lui coupa le souffle et je criais une nouvelle fois :

- DIANA !

Mais la jeune femme s’était relevée et pourfendait déjà son agresseur. J’étais repassée à l’avant du bateau tandis qu’elle le massacrait sous mes yeux et manquais de glisser et de passer par l’avant à cause de l’humidité du sol. De manière plus que fébrile, je mis mon sac sans dessus dessous à la recherche de mon déo et de mon briquet. Je m’en sortirais jamais avec une épée… Je l’avais d’ailleurs balancée à côté de moi. Je refermais mes mains sur les armes quand je sentis une main m’agrippait les cheveux. Elle avait beau elle purifiée, elle avait une sacrée poignée. Je sentis la lame passer sur ma gorge et, complètement paniquée, tâtonnait à la recherche de l’épée. Une fois dans ma main je la plantait dans le pied de la créature qui lâcha prise. Je retombais sur mes fesses et m’enfuie loin de la bestiole à quatre pattes. Une fois au bord du canot, je me collais le dos contre la barque et actionnait mon lance-flamme. La bestiole crama et finit par basculer dans l’eau. Une fois mon souffle repris, je repassais sur le banc arrière en rampant comme une grosse limace. Diana avait perdu des couleurs :

- T’as vraiment pas l’air bien, là, tu veux t’allonger, quelque chose ? Ça va ?

Tout le monde venait de remonter dans le bateau mais je refusais de retournais à ma place. Elle allait vraiment pas bien, j’aimais pas ça. Je ne sentis même pas la descente tant attendue tellement sa tête ne me disais rien qui vaille. Je vous raconte pas la tronche qu’on devait avoir sur la photo : la moitié des gens étaient défoncés, d’autres étaient flippés… Vive Disneyland, Vive l’éclate quoi ! Et on était pas encore sortit du manège... Je ressortis mes pansements, et mon désaffectant et retira les pellicules d’eau que Diana avait créé. Je m’occupais d’abord du pirate, de Chovka, Robyn et de la fée Clochette avec toute la douceur que j’avais en moi puis me retournait vers Diana embarrassée :

- Je sais pas quoi faire pour toi, je suis vraiment désolée…

Elle aurait adoré avoir des supers-pouvoirs magiques pour pouvoir la calmer mais non… Elle n’avait que des pansements sur elle. Je me retournais vers Killian :

- On fait quoi, on va où maintenant Killian ? On a la poudre de fée, non ? On a même la fée qui va avec!

Je montrais Clochette et lui fit un sourire ravie. Mais je aperçue vite qu'elle s'était levée et qu'elle recommençais à s'exciter. je levais les mains pour intimer le silence aux autres :

- Attention, Clochette essaye de nous dire quelque chose ! Qu'est-ce qui se passe ?


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Khloe T. Bell**


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Candice Accola

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clochette

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 473
✯ Les étoiles : 167231




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mer 8 Avr - 15:03


« Trust me. I'm a fairy. »

Ce groupe était des plus étranges. Heureusement que je connaissais Killian, car je n'aimais pas trop les inconnus. Je m'étais souvent un temps fou à les apprécier. Ca devait venir du fait que durant ma vie, j'avais rarement fait de rencontres heureuses. Cependant, les différentes péripéties m'aidèrent à les apprécier très vite. Ils étaient très réactifs quand le danger rodait. Il suffisait de voir avec quel acharnement ils combattaient les pirates putréfiés dans l'attraction. Décidément, Killian savait bien s'entourer. Son équipage était génial. Déjà, il avait une sorcière à ses cotés, qui avait réussi à faire apparaitre des armes, et qui était très très proche de lui. Etait-ce sa petite amie ? Oh, je me poserais des questions plus tard. Le mieux pour l'instant, était de rester concentrée.

J'étais à moitié écrasée dans l'embarcation, mes ailes comprimées par les épaules des autres personnes. Je remuai sur place pour dégager légèrement Killian et la dénommée Diana, leur faisant comprendre que j'avais besoin d'espace. Cependant, le combat débuta bien vite. Une jeune femme brune tomba à l'eau. Je tendis la main pour l'aider à remonter à bord mais c'est alors que je me sentis violemment arrachée à l'embarcation. Je n'eus pas le temps de réagir qu'on m'envoyait dans le décor. Ma tête heurta un mur en briques grises. Quelques pierres me dégringolèrent dessus tandis que je restai assise, les jambes écartées, l'air ahuri. Un violent mal de crane s'empara de moi, me laissant abrutie un moment. Des étoiles dansaient devant mes yeux, mais elles n'avaient rien à voir avec la seconde étoile vers laquelle il fallait voler jusqu'au matin... Je me tapai sur le front pour tenter de me réveiller. La douleur rendait floue ma vision. Je voyais le combat se dérouler à quelques mètres plus loin, comme au ralenti...

Remue-toi, Tink. Allez, remue-toi !

Dans un état second, je sentis qu'on me soulevait du sol. Je tentai un coup de poing mais mon bras me semblait aussi mou que de la guimauve. Je n'atteignis rien du tout. Je me recroquevillai dans les bras d'un charmant jeune homme et redressai la tête vers lui pour lui adresser un faible sourire de gratitude. Il était torse nu et me tenait fermement contre lui. Ca faisait du bien de savoir qu'un inconnu prenait soin de nous. Ca faisait chaud au coeur.

Il me déposa dans la barque, avec les autres et je me redressai aussitôt, mon chignon un peu défait vacillant sur le sommet de mon crane. Je voulais vérifier que tout le monde était indemne. En majorité, ils étaient mouillés, mais en vie. J'attrapai mollement la main trempée de Killian et la serrai dans la mienne. Puis je plantai mon regard dans le sien, lui faisant comprendre qu'il ne devait plus jamais jouer au héros, même si c'était peine perdue avec lui.

Après quoi, je laissai aller ma tête contre l'épaule du jeune homme au torse nu. Etait-ce possible de se reposer quelques instants ? C'est que j'avais eu une journée éprouvante. C'était déjà ma troisième parade et je n'avais mangé qu'un raisin sec au déjeuner. Je n'avais jamais eu très grand appétit.

Brusquement, quelque chose attira mon regard. J'ouvris les yeux en grand, observant cette ombre qui volait à travers les décors, qui se faufilait entre les mannequins, qui semblait me... narguer. Je déglutis avec peine et me redressai d'un bond, mes ailes trempées éclaboussant tout le monde. Je désignai l'ombre dans de grands gestes désordonnés, mais ils étaient tous bien trop occupés à parler entre eux. Quand enfin, la tripoteuse d'ailes (oui je n'oublie rien ) me remarqua, l'ombre avait disparu. Je laissai échapper un grand soupir et plaquai mes mains contre mon visage avant de piétiner le sol de la barque qui tangua un peu. Pourquoi personne ne m'écoutait jamais ?

C'est alors qu'une voix s'éleva des haut-parleurs :

"Asseyez-vous s'il vous plait ! Sit down, please !"

Je lançai un regard fulminant au plafond avant de faire un geste grossier. Les caméras n'avaient pas vu le combat mais remarquaient une fée d'un mètre cinquante-six debout au milieu d'une barque ? C'était une blague ou quoi ?

Je tentai de me calmer pour leur ré-expliquer posément -mais ça allait être compliqué puisque l'ombre était partie- quand du coin de l'oeil, je remarquai que tous les mannequins s'étaient animés. Ils n'avaient plus l'air d’être en plastique, en tous cas... Une forte odeur de poisson pas très frais imprégnait les lieux. Etait-ce un nouvel effet de mon imagination ?

Je manquai de tomber par-dessus le bord lorsqu'une violente secousse ébranla la barque.

On doit partir, et viiiiite !
leur fis-je comprendre en désignant le rebord menant aux décors.

Même si les pirates s'avançaient vers nous d'un air menaçant... mais tout le monde savait se battre, n'est-ce pas ?

C'est alors que quelque chose manqua de me faire éternuer. Ca venait d'entrer dans mon nez. Je fis une grimace et reconnaissant l'odeur légère et acidulée, je levai les mains vers le plafond, avant de sourire faiblement en voyant de la poussière dorée tomber lentement sur nous, et envelopper le navire.

De la poussière de fée !

Et elle ne venait pas de moi, celle-là. Je savais qui nous l'envoyait. L'ombre était ici en éclaireur. J'hésitais à afficher mon excitation ou à laisser transparaitre une légère anxiété. Je décidai d'avoir une expression moitié-moitié. Pourquoi Pan nous appelait-il à lui ? Je déglutis à nouveau et les mains toujours en l'air, je m'assis sur la barque, et attrapai Killian et la tripoteuse d'ailes pour qu'ils ne descendent pas de la barque.

Je désignai le fond du navire d'un index catégorique.

Restez tous là ! Cramponnez-vous !

Si mes ailes n'avaient pas été mouillé, j'aurais pu leur indiquer le chemin, histoire qu'ils soient plus "rassurés", mais il était impossible de voler à l'heure actuelle.

J'avais passé mes bras autour de celui de Killian et de la fille et les serrai étroitement. Une autre secousse me poussa violemment en avant, entrainant les deux autres dans ma chute, tout au fond de la barque. C'était étrange... depuis quand la poussière de fée était aussi brutale ?

Pan... si tu essaies de l'atteindre, tu devras me tuer d'abord
, songeai-je en me cramponnant à Killian au point de l'étrangler presque.


Tink : 90%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You know that place between sleep and awake? That place where you still remember dreaming? That's where I'll always love you... Peter Pan. That's where I'll be waiting.
Tinker Bell
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28273-all-the-world-is-made

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 688
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 8 Avr - 22:51


Mission


A la vie

A la mort ..




Disneyland. C'était là que les roues de ma fidèle Mercédes de collection m'avaient conduit. Tranquillement, je sorti de la voiture et fit descendre Nana. Hors de question de la laisser là, nous allions pénétrer ensemble dans se fichu parc. Nous allions rentrer chez nous après deux longues années d'absences. Enfin.
J'avais laissé un message à Daniel sur le chemin, lui demandant de garder la maison pour moi, au cas ou ... on ne savait jamais. Tranquillement, je me dirigeai vers le coffre et en sortis un attirail pour aveugle. Nana et moi avions depuis longtemps l'habitude d'utiliser cette technique pour nous infiltrer ou nous le voulions. Et j'avais la flemme de chercher un passage compliqué par l'entrée des artiste. Une fois le bazar installé sur ma chienne, je mis des lentilles de contacts afin d'éclaircir mes yeux et passai des lunettes de soleil. D'un geste j’attrapai mon sac a dos, installai le toit de la voiture et me dirigeai vers les entrées. Ce ne fut pas facile de passer la sécurité avec Nana, mais finalement nous y parvînmes.

Une fois hors de vue des postes frontières, je me débarrassais de l'attirail de Nana en le fourrant dans mon sac et me mis en route. Je devais trouver ce crétin de poisson pourri de Crochet. Moi rancunière ? Si peu ... Mais il le méritait. Autant j’avais eu l'habitude des kidnapping avec lui au Pays Imaginaire, autant la dernière fois il m'avait fait quitter mon chez moi et Peter. Depuis deux ans je croupissais ici à la recherche d'un moyen pour rentrer. Dés que la poussière de fée avait scintillé à nouveau autour de moi j'avais compris. Je pouvais rentrer, enfin. Et revoir Peter.
Mais pour cela, je devais aller au dernier endroit ou j'avais vu la seule personne que je savais capable de se rendre à Neverland.
Et mes pas m'avaient menés a Disneyland au final, suite à une émission radio régionale et une rencontre avec un type qui parlait bizarrement. Machin de la Moerté, dans une auberge. Certes il était entouré de flics mais ce n'était pas ça qui allait m’arrêter, j'avais l'habitue des hors la loi et des mauvais garçons de toute façon. Dés qu'il avait parlé d'un poulpe et d'un type avec un crochet, il avait attiré mon attention. Et Crochet baissait encore dans mon estime - si c'était possible bien entendu. Une fois la direction obtenue, les suivre n'avait pas été bien ardu grâce aux radios locales. Il pensait sérieusement que le vol d'un bus allait passer inaperçu ?

La sonnerie de mon téléphone retentit et je me mit rapidement à chantonner. Pour une fois que je ne détonais pas ! Un coup d’œil rapide m'apprit que c'était seulement l'un de mes associés. Tant pis, il appellerai mon banquier, j'avais d'autres chats à fouetter. Enfin ... D'autres pirates en l'occurrence.

Je me laissais porter par mes pas, au hasard, cherchant dans la foule. Bon, quels étaient les chances pour que je croise une personne spécifique dans un parc remplis à craquer ? A peu de chose près autant que celles qu'avaient Devais je faire une annonce ? "Le petit Killian !Jones est demandé par sa maman a l'accueil..." Rien que l'imaginer me faisait rire. Mais plus sérieusement, j'avais peu de chances, sauf si ... Un sourire sadique se dessina sur mes lèvres. Jones était un pirate, ou allait il forcément aller ? Tranquillement, je m'approchais d'un enfant, lui demandant la direction des attractions pirates. Sa mère tenta de me répondre mais le regard vide genre qui-t-es-toi-de-toute-farçon-ce-que-tu-dis-je-m'-en-fous la calma et son fils m'indiqua le chemin. D'un geste de la main je le remerciais puis suivit la direction. Non mais je n'allais pas demander à une adulte non plus !

J’avançais au hasard quand tout à coup je me stoppais. En arrière touuuuute !!! Marchant à reculons, je me retrouvais face a une boutique spécialement réservée au pirate. Sans hésiter je bondis dedans. Mais pourquoi je suis pas venue ici avaaaaaaaaaaaaaaant ??? me demandais je en contemplant les yeux brillants les tricornes et les nombreux produits proposés.
Vingt minutes plus tard, je quittais la boutique. Maintenant je pouvais retrouver Jones ! Certes, mon tricorne noir, mes épées en plastiques et la pièce du trésor de pirate des caraïbes que j'avais autour du cou détonaient avec ma robe bleue mais ce n'était pas grave. J'étais même plus tôt cool. Et puis j'avais un short discret sous ma robe, alors ça irait bien. J'éclatais soudain de rire, les bras sur les hanches. "Neverland, me voilaaa !!!" M'écriais je. Un coup d'oeil a nana me fit baisser l'épée que je venais de brandir dans le vide. "C'est bon, j'ai compris, j'ai compris !" fis je en roulant des yeux. "Allez, en route." Je repassais mon épée a la ceinture et avançais, Nana sur mes talons. J'étais plus à l'aise armée. Même si il s'agissait d'épées en plastiques. Au moins elles faisaient du bruit.

En chemin, j'achetais des glaces - une pour moi et une pour nana - quand tout à coup la parade débuta. J'allais passer à coté sans y faire attention quand , je me figeai. Le char de Peter Pan venait de passer à coté de moi. Sans réfléchir je me mis à le suivre, derrière les badauds qui se pressaient pour mieux voir. J’aperçus Mouche, Crochet ( bon sang ce que cette version de lui me faisait rire ! ), Clochette, Peter ( lui non plus ne se ressemblait pas ) Puis moi. Je dois avouer que quand j'avais vu le dessin animé de Peter Pan pour la première fois, j'avais hésité à aller traîner ce Walt Disney en justice. Non mais sérieusement, je ne ressemblais pas a CA ! Une vrai gargouille cette fille, surtout que je n'étais pas aussi ... Pénible que dans le dessin animé. Ah je vous jure, les adultes ...

Tout a coup, il y eut du grabuge. La fée Clochette bondit du chariot pour se précipiter dans la foule. Immédiatement, mon attention entière se concentra sur elle et l'homme qu'elle tenait dans ses bras. Ma gorge se serra sous l'émotion. Voila, mon moyen de rentrer était là, à portée ... Bientôt ... bientôt j'allais pouvoir le rejoindre. Mes yeux se mirent à piquer et d'un geste brusque je passai une main dessus. Ce n'était pas le moment. Surtout que lui et un groupe de gens - son nouvel équipage ? - se carapataient ! "Hey ! Viens Nana !" Sans hésiter, je me lançais à leur poursuite, ma chienne sur les talons. Hors de question que tu t'échappes Crochet !

Courant a perdre haleine, je me précipitais a leur suite et les vit pénétrer dans l'attraction des pirates. "Prudence" chuchotais je au Saint- Bernard. Pffff... Enfin une chose sur laquelle Walt ne se trompait pas ! Quand à son caractère ... il n'était plus tout à fait le même.
Toujours est il que c'est avec précaution je pénétrai dans l’attraction, remerciant d'un sourire les centaines de parties de jeux que j'avais faites avec les indiens. J'étais une vraie sioux ! Il ne me manquait plus que la plume. Enfin ... Si je n'avais pas perdu de mon habilité depuis deux ans. Peu probable...
Il ne me fallut que quelques secondes pour avoir l'équipage de Jones devant moi. Eh bah il a un harem maintenant ... et le gars ... je préfère ne pas savoir, pensais je en frissonnant, chassant les images qui me venaient en tête. Et évidemment il était avec Clochette. Tsss... Fichue luciole.

Ils grimpèrent à bord des embarcations de l’attraction, et j'en profitai pour me glisser silencieusement avec Nana au fond de la barque juste derrière. Nan mais oh ! Ils n'allaient pas me semer comme ça. Et je n'étais pas assez folle pour attaquer Jones de front quand lui et son équipage ont de vraies armes. Franchement la sécurité du parc pourrait vraiment s'améliorer. Laisser rentrer des armes ... La prochaine fois ce sera les chiens ... Je jetai un coup d'oeil a Nana, qui me le rendit bien. Mouais, c'etait pas plus mal en fait.

L'attraction commence, et j'attendis ... quoi ? Je ne savais pas. Qu'il se passe quelque chose ! En attendant la prochaine surprise, j'étudiai les membres du groupe ennemi par dessus la tête d'une fille dont le dos me servait de cachette. Soudain ils se firent attaquer par des pirates très moches. Comme les autres devant moi, je cru que ça faisait parti de l'attraction. Jusqu'a ce que je sente Nana se dresser à coté de moi en grognant méchamment. Les passagers juste devant poussèrent un petit cris de frayeur et reculèrent le plus possible tendis que je me levais. Non mais pourquoi lui il avait le droit de s'amuser avec des pirates ! Bon sang moi j'aurai tué ou presque pour pouvoir le faire pendant ces deux ans ! Mais ce n'était pas la question. Si Nana réagissait, c'était qu'il y avait du danger pour de bon. La barque tangua tendis que j'essayais d'avancer entre les gens sans tomber a l'eau. Manquerai plus que ca tiens. "Pardooon ... excusez moiii ... c'est normal tout ca, c'est une animation spéciale pour l'anniversaire du type maquillé comme un panda ..." lâchais je en écrasant quelques pieds. Étrangement, cela sembla les calmer.

Bon sang ce qu'ils pouvaient crier fort ! L'une des brunes, Diana apparemment, venait de se faire attaquer par un pirate. Sauf qu'elle fit apparaître une épée en feu. Troooop cooool ... pensais je en fixant la dite épée. Il me la faut ! Tout se calma et Clochette ainsi que Robyn remontèrent dans le bateau. Et Crochet aussi. Dommage. Je m'accroupis instantanément. Il ne manquerai plus qu'ils me voient tiens ... D'autant que j'avais vu quelque chose ... l'ombre de Peter. Non, ce n'était pas possible,il serait venu me voir ! Oui ! Là ! Super ! Oh merde. Je ne savais pas si je devais être soulagée ou non de ce que j'avais vu. Qu'est ce qui se passait ? Étais ce l'Ombre ou Peter ?

Les sens en alerte, je vis les automates se changer en pirates poiscailles. Étrangement ils me rappelaient l'équipage de ... Non, ce n'était pas possible ! Pas ici ! Et pourtant ... Coupant court a mes réflexions, je vis la barque se faire recouvrir de poussière de fée. Ah non ! Pas cette fois ! Hors de question de rester ici ! Clochette entraîna les autres au fond de la barque tendis que je sortais mon bâton pour aveugle et mon sabre en plastique. Du coin de l'oeil je vis une tentacule géante s'avancer vers la barque ... Non, ils allaient partir ... J'attendis le dernier moment, celui ou ils se cramponnaient tous pour bondir dans leur barque avec Nana. Une demis seconde plus tard, une tentacule géante s'écrasait à l'endroit ou se trouvait la barque un instant plus tôt.

J'avais fermé les yeux une seconde, le temps de les rouvrir au soleil. La luminosité m'éblouit un instant et je me redressais, abaissant mon tricorne pour masquer le soleil. Il me fallut une seconde pour voir que nous étions en pleine mer, avec une île un peu plus loin. Zut. Ou est ce qu'on était ? Mais les autres commençaient à bouger, je n'avais pas le temps de appesantir sur ces détails. D'un geste brusque, je dégainai mon sabre en plastique qui alla se loger sur la gorge de Crochet, et ma cane pour aveugle, qui se déplia, s’emboîta et dont l'extrémité s’arrêta juste devant les yeux du deuxième mec. J'avais vu comment il avait fait sauté la tête du pirate, très peu pour moi, merci. Même si il était bien foutu. Quand aux autres, Clochette était un peu sonnée, la fille a l'épée était blessée, et les autres ... Nana couvrait mes arrières. Elle n'obéissait qu'a moi et ne se laisserait pas attendrir par une de ces filles. J'entendais ses grognements rassurants dans mon dos. Je me penchais vers Crochet.

"Salut espèce de poisson pourri ... comme on se retrouve. Tu te souviens de moi ?"
Lâchais je en appuyant mon épée en plastique contre sa gorge. Celle ci lâcha une série de CING CLANG TZIIIIING ! un peu hors contexte avant de redevenir silencieuse. Je haussai un sourcil puis repris. "Ca fait quoi ? Deux ans ? Comme le temps passe vite ici tu ne trouves pas ?" Je lançai un coup d'oeil a coté de lui. "Clochette" fis je avec un signe de tête en guise de salutation. Jetant un rapide coup d'oeil dans mon dos j’annonçais. "Si j'étais vous, je n'essaierai pas de la caresser, elle a les crocs acérés" d'un ton informatif. Je ne les menaçais pas je les prévenais. Pas envie que Nana se jette sur une d'elle pour la transformer en charpie non plus.

D'un geste plein de classe, je rengainai ma cane et reculai. On était sur un petit bateau, je n'allais pas faire ma suicidaire non plus. L'île était assez loin, mais surtout je ne voulais pas mouiller mon sac. Y aller a la nage m'agacerai.
J'attendis que Jones se relève avant de prendre mon élan et de lui envoyer un magnifique crochet du droit. Grimaçant, je fis bouger mes doigts pour chasser la douleur, puis me penchai sur lui et attrapai sa longue vue dans sa veste. Toujours à la même place, il ne changerai jamais. "Ca c'est pour m'avoir kidnappée et abandonnée dans ce monde." Lâchais je d'une voix glaciale. J'aurai bien aimé lui trancher sa main gauche, mais si je voulais qu'il me ramène, il allait certainement en avoir besoin. Je m'en occuperai plus tard.

D'un geste je dépliais l'instrument et l'orientai vers l'Ile. Serait il possible que nous soyons.... Les mouvements que firent la marque me forcèrent a cesser d’observer. "Quoi ENCORE ? " lâchai je d'un air exaspéré. On ne pouvait même plus essayer de se repérer tranquille en mer ma parole ! Me retournant, j’aperçus soudain un bateau GIGANTESQUE qui apparut à coté de nous. Comme ca ! "Oh c'est trop cool ... " Un sourire heureux s'installa sur mes lèvres.Des pirates, des vrais. j'étais enfin chez moi. A Neverland.


©Finnou

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 9 Avr - 10:45

Second star to the right!


Diana sourit à Alexis, pas le choix, être maîtresse des apparences. Quoiqu’il arrive ne rien montrer de sa douleur, jamais ! Elle prit un pansement de la sœur d’Henry et se le mis en place sur sa blessure à la cuisse. Elle cicatrisait rapidement, heureusement d’ailleurs. Alors elle essaya de comprendre les gesticulations de Tink, note pour elle-même apprendre le langage des muets. Mais elle compris l’essentiels. Elle était au plus proche de Killan, Tink s’accrochant au pirate comme une moule à son rocher. Au moins une personne dans le monde des contes appréciaié Killian. Diana ne se formalisa pas vraiment qu’une femme colle son corps à son compagnon. Elle lui faisait confiance, après tout sans confiance il n’y a pas de couple. Puis il lui avait parlé de Tink. Mais alors la forme qui avait atteri dans l’embracation se releva une femme et un chien. La jeune fille menaçait Killian elle vit rouge, mais quand en plus le chien les menaça elle, le cerveau de la dame du lac cessa de fonctionner en mode pacifique.
Excalibur réagit comme toujours aux émotions de Diana. Les instincts de protection de Diana concernant Killian n’était pas vraiment une nouveauté. Elle s’était mise entre son pirate et le Dark One, et de même entre Killian et Arès les menaçant d’une arme à feu. Diana ne réfléchissait plus vraiment quand il s’agissait des enfants ou de l’homme qu’elle aimait. De plus elle avait promis à David de veiller sur Alexis.
D’un mouvement elle avait coupé en deux le jouet de Wendy, d’un second mouvement Excalibur était sous la gorge de la chienne. Et la voix de la Dame du Lac se fit entendre, polaire dans ce chaos mais bien audible.


- « Soit tu tiens ta chienne correctement, soit elle termine comme ton jouet, raide morte au sol. Suis-je assez claire ? »

Sans bouger d’un millimètre l’épée prête à mettre sa menace en exécution, ne quittant pas le chien du regard elle jouta. A un moment donné, fallait pas abuser, oui Diana était gentille mais il y avait des limites. Entre le Kraken, les pirates défraîchis, le braquage lors de leur pose repas, re les pirates… Trop d’ennemis pour que la romancière reste diplomate. Sa voix se fit plus douce, même si une part d’agacement grandissant se faisait entendre quand elle taquina son Captain, pour lui rappeler qu’ils avaient quand même Leÿ et Lansa qui attendait leur retour à Storybrook.

- « Killian, la prochaine fois que t’as envie de voir tes amis de Neverland, tu seras bien gentil de me prévenir avant. Qu’au moins on prévienne NOS enfants qui vont bientôt être orphelins. Heureusement que je suis prévoyante et que j’ai mis Myr’ et Anita en responsable au cas où. »

Bah quoi fallait pas être sorti de Yale pour comprendre que la nouvelle arrivée devait être Wendy, surtout avec le Saint-Bernard.
Alors que la chienne obéissait à sa maîtresse, Diana demanda d'une voix douce, presque maternelle, à Robyn et Alexis.


- « Ca va vous deux ? »

A peine avait-elle réglé le souci canin et jeune femme menaçant Killian, que le souci pirate se réimposa à eux. Du bateau qu’elle pensait être un élément du décor, des pirates en chair et en os, mais pas zombis, se penchèrent pour les voir et ils commencèrent à se moquer.
Le bateau des pirates qui sont humains:
 


- « Alerte ! Ennemi en vue ! Ils sont hyper dangereux ! AHAHAH ! »

Ils étaient sérieux ses boulets des mers (Marjo si tu passe par là). Les flammes de l’épée étaient de plus en plus vives, les yeux chocolats de Diana étaient passait aux noir d’encre. Etait-ce la douleur au ventre qui accentuait sa rage, peut-être. Mais elle réussit à se raisonner, ne pas attaquer, surtout ne pas attaquer. Alors elle regarda froidement celui qui semblait mener le troupeau d’andouilles.

- « Ne jamais sous-estimer ses ennemis, ça peut coûter des vies. Bref vous nous voulez quoi ? Non attendait, on va faire encore mieux, le Capitaine Jones ici présent demande des pour-parler ! Ca évitera qu’on vous tue comme les autres avant. »

Après tout, ok, c’était Killian le Capitaine pirate, c’est lui qui aurait du se souvenir de ce détail du code de piraterie, mais là il semblait buguer, si il fallait se battre elle se battrait, mais si on pouvait l’éviter. Elle avait tué des humains, pour défendre Camelot, elle le referait s’il le fallait. Elle détestait ça, elle en pleurait à chaque fois. Mais elle ne bluffait pas, si il fallait se battre, si il fallait choisir entre la vie des gens de Storybrook et des inconnus, le calcul était sans appel, elle protégerait les Storybrookiens et son pirate et Tink. Elle ajouta rapidement.

- « A la moindre traîtrise, je crame votre navire. Ce qui serait franchement très dommage car il a la classe. »

Lady Lake préféra cacher sa magie, après tout elle avait déjà une épée qui faisait des flammes bleus dans les mains, ça devait suffire comme preuve.


©️Aliana


Diana : 90%
Bébé en formation : 75%

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki | Willy | Josiane

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 852
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 9 Avr - 15:03

Second star to the right...
« ...and straight on ‘til morning »

Trop de choses à gérer actuellement. Je crache mes poumons quand le faon parvient à me libérer de l'emprise de ce démon. Et merde je vais avoir une trace autour du cou... J'étais tellement sonné que je ne prêtais pas la moindre attention à ce qui se dérouler autour de moi, jusqu'à ce que Alexis saute à l'arrière pour s'occuper des blessures de Diana. Mais quel boulet je suis... Je serre les dents quand je la vois aussi blanche qu'une nouvelle voile. Tout ça à cause de moi. Toute cette aventure était beaucoup moins drôle d'un coup... Elle était déjà pas drôle au début, mais alors maintenant qu'il y a vraiment des blessés... J'inspecte l'état de Diana le visage sombre. Ça devrait aller... Plus de peur que de mal. Théoriquement en tout cas. Je dépose un baiser sur son front en prenant sa main posée sur son ventre.

Alexis a raison. On a la poussière de fée à présent on pourrait bien se débarrasser du Kraken... Si seulement je savais comme faire. Hé je n'ai jamais affronté de Kraken moi ! Ils ne m'ont jamais voulu de mal avant aujourd'hui ! Je ne peux pas tout savoir... Faut peut-être leur balancer dessus ? A la prochaine tentacule qui surgit de l'eau je vais essayer... Je vais me saisir de Clochette et la secoué jusqu'à ce qu'elle dégage de la poussière de fée... Non c'est cruel. Je vais juste lui demander gentiment de lui balancer son truc sur les ventouses. Parlant de Clochette je la vois s'agiter... Il lui arrive quoi encore ? Je regarde les alentours de l'attraction, mais rien. Ce n'était pas son genre de s'exciter pour rien... Je lui fais confiance elle a vu un truc pas très jolie. J'espère juste que ce n'est pas ce que je pense... Sinon on est tous mort. Je voulais lui demander ce qu'elle avait vu clairement quand la barque subit encore une fois une puissante secousse. Par instinct j'avais ramené Diana contre moi. Une fois pas deux ! Des pirates s'avançaient de nouveau vers nous.

« Restez-ici je m'en occupe. »

Ils n'allaient pas encore se faire blesser à cause de moi ! Je me devais de protéger les membres de l'équipage ! J'allais descendre de la barque et engager un combat déjà perdu quand Tink me retiens, me commandant de me rasseoir. Depuis quand elle me donne un ordre ? Non mais. Je lève la tête pour voir de la poussière de fée nous envelopper. Non, non, non ! Je me laisse guider par Tink-l'étrangleuse dans le fond de la barque entrainant les autres... Je ferme les yeux priant pour ne pas se retrouver là où je pensais... Quand je me relève le soleil était haut dans le ciel et on était en pleine mer... Mer que je connaissais que trop bien pour y avoir navigué pendant des centaines d'années. La vision de l'île au loin confirme mes pensées. Neverland.

C'est pas possible... J'en ai marre j'vous jure ! Toujours moi... Je me retrouve menacé par... une épée en plastique ?! Et par Wendy en plus ? Qu'est-ce qu'elle fou ici celle-là ?!

« Tu m'as manqué aussi Jolie Wendy. » Je maintiens mon regard dans le sien en souriant. Elle ne me fait pas peur avec son épée qui fait du bruit. « Regarde comme tu as grandis. Une vraie femme maintenant. » Plus digne de Peter. C'est parfait, tout ce que je voulais !

J'allais me relever quand la petite fille, qui n'en était plus une, me fou un magnifique coup de poing dans le nez. Surpris je pousse un cri de douleur avant de m'écrouler de nouveau dans l'embarcation tenant mon nez douloureux avec ma main valide. Sale petite peste ! Tu vas finir à l'eau ! Et en plus tu piques ma longue vue ?! Tu vas voir... Diana c'est débarrassée de l'arme de Wendy. MERCI ! Ça fait du bien de sentir quelqu'un de son côté pour nous protéger. Je me tourne vers Diana toujours la main sur mon nez incrédule devant sa remarque.

« Mais tu crois que je voulais la revoir celle-là ! » En désignant mini-peste du crochet « Je l'ai pas kidnappé et abandonné pour rien ! Elle est infernale et » Je ne peux même pas finir mon explication que je sens la barque tanguer dangereusement comme si un navire était à proximité.

Quoi encore ?! Je lève les yeux pour voir un navire à pavillon pirate à côté de nous. Barbe Noire bien-sûr... En tout cas l'un de ses vaisseaux. On devait avoir fier allure sur notre minuscule embarcation... Les saligauds ils se moquent même de nous... Je baisse la tête et passe ma main sur mon visage quand Diana demande des pourparlers... Oh non...

« Hook ! Tu diras à ta négociatrice que le captain n'est pas disposé à la voir actuellement ! Mais si elle veut faire un p'tit tour à bord j'me f'rai une joie de l'accueillir ! »

Il est sérieux c'te crétin ? Il est content il amuse sa galerie... Il imite des bisous en plus ? Il est mort.

« Vient me redire ça en face pour voir ! »

Je m'avance jusqu'à l'extrémité de ma minuscule barque en brandissant l'épée prêt à un duel avec ce morveux. Pour seul réponse je reçois des espèces de brassard ridicule en pleine face... Sont sérieux ?

« C'est de ton devoir de mener les prisonniers sous protection des pourparlers jusqu'à ton capitaine ! Amène-moi à Teach ! »

« Tiens pour te rendre jusqu'au Queen Anne's Revenge ! Amuse-toi bien Hook ! »

Je le vois briser une rame en deux avant de me les balancer dans l'embarcation et de reprendre le large... Ok. Là je vois rouge.

« Espèce de sales chiens ! Le code c'est la loi ! Je vous jure quand je vais vous retrouver je vais vous lacérer vous avez compris ! Je vous maudis tous sales traites ! Mutins ! Je transmettrais tout ça à votre capitaine! Prie pour que Davy Jones m'emmène dans son antre avant que j'te retrouve!»

Fou de rage je balance les rames qu'ils viennent de nous envoyer le plus loin possible pour essayer de toucher leur navire de misère... Mes mouvements font tanguer la barque dangereusement. Si je n'arrête pas on va tous se retrouver à l'eau...

« Que personne ne me dise de me calmer vous avez compris ?! 350 ans que j'ai passés à essayer de quitter cet enfer et m'y voilà de nouveau ! Et avec quoi ?! Une putain de barque d'un parc d'attraction miteux! Le Jolly Roger n'est même pas dans ce monde pour nous sauver ! On est piégé et à la merci de ce démon de Pan !! »

Je donne un dernier coup de pied dans un siège de la barque avant de m'asseoir toujours énervé. Je passe une main sur mon visage. Bon dieu qu'est-ce qu'on va faire... Personne n'était autorisé à poser ses pieds sur l'île... A part moi et c'était il y a deux ans avant que je ne m'échappe... Je ne pense pas que cette règle s'applique de nouveau... Oups... Je viens de remarquer que j'ai balancé le seul moyen qu'on avait de se déplacer... Je soupire face à ma connerie. J'en peux plus. Je me saisis de ma flasque pour prendre plusieurs gorgées de rhum, l'offrant ensuite à qui veux en prendre.

« Love... Tu peux nous amener jusqu'à l'île ? »

Je suis désemparé. Le retour au pays imaginaire ça ne me réussit pas. J'espère que Diana voudra bien nous mener jusqu'à cet enfer grâce à sa magie. On avisera une fois qu'on y sera...
code by Silver Lungs


Jones: 90%

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 646
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 9 Avr - 21:11



Lâche moi et cours!



Il avait récupérer Clochette pour la ramener à l'abri, la sortir de l'eau pour la remettre avec eux dans la Barque. Killian était peut-être sonné, mais il semblait pouvoir survivre, il faut bien avouer qu'il avait tout de même plus de prestance que Clochette et qu'il pouvait s'en remettre! D'ailleurs ce fut plutôt rassurant de voir tout le monde de retour dans la barque.
Rassurant pour peu de temps malheureusement puisque la demoiselle toute de laitue vêtue leur demanda de s'accrocher et il ne fallut pas bien longtemps au cerf pour réagir à la demande en se baissant alors que la tentacule risquait de les atteindre de plein fouet.

Seulement il n'avait pas prévu ce genre d'attérissage, ou plutôt, d'amérissage. Qui aurait prévu ça? Quand il se redressa, ce fut pour se rendre compte qu'ils étaient au milieu de l'eau, qu'au loin il y avait une île et... Et bon sang où étaient-ils? Mais non, en plus du reste, il fallut qu'un intru se trouve avec eux sur la barque. " Qui tu .... " Il n'eut même pas le temps de dire quoique ce soit qu'il se retrouva menacé par... une canne? En attendant il avait lâché son tee shirt et levé les mains pour montrer qu'il n'avait aucune intention de l'attaquer. Bon sang mais pourquoi fallait-il toujours que les gens se montrent à ce point violent?! Ne pouvait-elle pas être un peu plus calme? Il lui aurait bien arraché sa canne pour la jeter à l'eau. Un regard au chien... Sentait-il que le tchétchène était un ancien cerf? Parce que si c'était le cas, il n'avait pas vraiment de moyen de fuir, et il refusait de finir avaler par un saint bernard, pas d'offense joli chien!
Aussi fut-il extrèmement soulagé de voir que les choses tournaient en leur faveur. Du moins si l'on peut dire que l'accès de colère e Diana était une faveur. Il lui aurait bien demander d'éteindre sa flamme, ils n'avaient que cette barque, et il était inutile de la faire brûler, non?
D'ailleurs, pourquoi cette colère? Elle n'avait qu'été frappé par un zombie, et même pas à la tête... Il fallait qu'elle se calme un peu, ses blessures n'allaient pas se réparer toutes seules... Quoique tout semblait possible...

Les vagues qui soulevèrent leur embarcation n'avaient rien de rassurant. Au contraire... Il s'accrocha au bois sur lequel il était assit pour voir avec un terreur non dissimulée l'énorme navire les approcher... "Et merde... " Et merde. Et ce qui suivit fut parfaitement dans le ton. Pourquoi ne pouvait-elle pas se taire une minute? Et puis c'était quoi ça, des pirates?! Mais où étaient-ils? Dans un rêves? Oh promis, quand ils auraient les pieds sur terre il demanderait des explication, et sa panique dissimulée ne faisait que grandir. Il voulait rentre, retrouver Adrien pour se noyer dans ses cheveux roux et ne plus sortir de chez lui. Entre des blessés, des épées, une arcade ouverte, Killian et sa marque d'étranglement et la rousse qui avait disparue à Disneyworld, il commençait à se dire qu'ils ne rentreraient jamais entiers.
Sérieusement, fermez la. Ou tuez ces gars, ils ne doivent pas être si réels après tout? Dégommez les! Et bien non, voilà que le navire partait, qu'il devenait tout petit et que... "Mais bordel Killian t'as quoi dans la tête? Tu compte la pousser comment la barque désormais?! "
BAM.... Quoi?... BAM... Qu'est ce que?... BAM.
"CANON! Restez pas là! "
L'instinct de survie d'un animal sauvage est hors norme, autrement dit, il n'eut pas à attendre une seconde que les boulets n'arrivent pour se jeter à l'eau. manquer de boire la tasse et espérer le plus fort possible que personne n'ait été touché. Cherchant à se stabiliser dans l'eau en cherchant les autres du regard.
"Dites moi que vous savez nagez... Dites moi que personne à coulé bordel? "
Calme toi, ton accent russe ressort au galop, et si quelqu'un a comprit un traitre mot, alors il est doué, parce qu'entre sa voix et l'eau, ce ne devait pas être très compréhensible. Alors qu'il nageait tant bien que mal avec ses chaussures, la côte n'était pas très loin. Ils devraient pouvoir l'atteindre. Lui n'allait pas rester là deux heures. Quoiqu'il n'aimait pas se dire qu'ils pourraient perdre l'un des membres de la petite compagnie en route. Merde, c'est qu'il s'attachait...
[center]Codage de Louna Blake,forum HP2005©


85/100 Santé
Santé de la politesse: 0%
Zombis restant: ///

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Robyn W. Candy


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Lawrence

Ѽ Conte(s) : Les mondes de Ralph
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux

☞ Surnom : Even

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2219
✯ Les étoiles : 2288




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Ven 10 Avr - 1:14


« Opération Dumbo ! »


On voulait nous voir mort. Disneyland (Ou world, on va pas se mentir, y a pas vraiment de différence hein.) se transformait en piège maléfique pour faire de nous du pâté de Kraken. Jamais je ne finirais en sandwich de poulpe. Vivante ou non. Si il essayait de me bouffer, je m'arrangerais pour qu'il crève en m'avalant.

Bon, là, le problème était un peu plus humain. Et pirateux. Après avoir survécus aux zombies et être retournés dans la barque, il s'était passé de drôles de choses. Et maintenant, on était en pleine mer. Quand je vous dis que les parcs d'attraction sont dangereux ! Je vais porter plainte, non mais ! C'était la première fois que je me retrouvais comme ça, dans un pas si grand bateau, à côté d'un très très gros bateau. Avec une Wendy faussement psychopathe et son chien mangeur de gens. J'étais toute déçue moi de voir qu'on risquait de se faire bouffer une main si on essayait de la caresser. J'avais toujours voulu avoir un chien. Un gros chien comme ça, tient. Mais c'est pas dans mon studio que je vais accueillir un Saint Bernard.

- Davy Jones, genre comme le poulpe humain dans « Pirates des Caraïbes » ? Oh putain, j'espère qu'il existe pas vraiment, vous imaginez un peu sa gueule ? Je veux bien du rhum, merci bien !

J'avais attrapé la flasque de Killian et bu une gorgée, avant de grimacer et de la passer à quelqu'un d'autre. Beurk, j'avais oublié combien ce truc était dégueu' ! Perso, je réagissais pas trop aux pirates dans leur super méga cool bateau. Ceux sont des mecs hein. Ça a un gros bateau, ça joue les gros durs et ça a rien dans le pantalon. De la poudre aux yeux, pff ! Ils nous avaient pas tués hein. J'avais croisé les jambes, en laissant une main passer par dessus le rebord de notre barque et la plonger dans l'eau froide. Y avait pas intérêt à ce qu'on tombe sur le mollusque géant. Ou son copain des Dents de la Mer. Ce requin faisait couler des trucs énormes, là il nous boufferait en deux bouchées...

Il y eu plusieurs grosses explosions, des jets d'eau qui explosaient un peu partout et la barque qui pris l'eau. D'un coup. Mais... Ils nous tiraient dessus avec leurs putains de canons ?!? Je me jetai à l'eau, même si j'étais en partie dedans, et me mis à nager, en croisant mentalement les doigts pour pas qu'un boulet ne me touche pas accidentellement dans le dos. Ou volontairement.

Je vérifiais que tout le monde était bien vivants, histoire qu'on perde pas quelqu'un de notre groupe. Pour une fois que je tombais pas sur des gens trop crétins ou des divines blondes... Par contre, y en avait marre. Marre d'être tout le temps trempée. Bordel ! Bébé Dumbo ! Je portais ma main jusqu'à la poche de mon manteau qui était sous l'eau, pour vérifier si il allait bien. Bande de connards de pirates ! Ils cherchaient vraiment les emmerdes là !

Prise d'une rage folle, pire que le jour où on avait dit que mes cookies étaient moins bon qu'une certaine grand-mère, je décidais d'aller botter le cul de ces connards de première catégorie. Ouais, bon, ils étaient dans un bateau immense, et moi je me battais contre les vagues en serrant les dents et en toussant parce que le sel dans l'eau, quand même, elle faisait vachement mal à la gorge quand j'en buvais sans faire exprès.

- Connards ! Soyez des hommes et venez vous battre ! Ou au moins laissez moi monter, pour que je puisse vous exploser la gueule ! Allez, bande de gonzesses !

J'étais arrivée jusqu'au bateau, enfin. Bon d'un côté, ils étaient aller super lentement, et en plus ils avaient arrêtés d'avancer, genre comme si c'était trop cool de nous voir couler. Ils aimaient noyer les peluches innocentes ? Bah ils allaient voir ce que ça faisait de s'en prendre une par une Vanellope hystérique !

En tout cas, les insultes, ça les avaient intéressés. Plusieurs têtes étaient apparues, et pas mal rigolaient bien. J'avais entendu un « On la fait monter, pour rigoler un peu? », une échelle en corde descendre jusqu'à moi, j'allais enfin l'attraper quand...

Bam ! J'étais plus dans l'eau. Ni sur le bateau, d'ailleurs. Mais assise sur du sable, dégoulinante d'eau de mer et ma queue de cheval totalement détruite. Merdeuuuuh ! Je m'étais téléportée. Comme par hasard, quand j'en avais pas vraiment besoin ! Ça aurait été pratique pour faire monter dans le bateau, pas pour m'envoyer sur l'île, bordel ! Crétin de pouvoir pas du tout logique !

Je vis d'autres personnes du groupe arriver sur la plage, et j'enlevais mon manteau imbibé d'eau qui avait totalement trempé le sable tout autour de là où j'étais assise. Ce qui m'avait fait penser à lui. Paniquée, je le retirais de la poche, non sans difficulté à cause du tissus plus que trempé.

- Bébé Dumbo ! Non ! Je suis désolée ! Survie s'il te plaît, je te promets que je vais te trouver une famille ! Tu vas voir, t'auras une maman Dumbo ! Ou... un sœur, comme tu veux, mais elle s'occupera bien de toi !

J'avais attrapé la peluche dans mes mains et j'avais un peu appuyé dessus pour retirer l'eau qui l'imbibait. Mon pauvre bébé Dumbo... il tenait encore le coup, n'empêche. Il fallait juste que je le mette à sécher au soleil pendant toute une journée, voir deux ou trois et après je pourrais l'offrir à Lily.

Je me relevais, laissant mon blouson au sol. Je me retrouvais en débardeur, génial. Y avait intérêt à faire chaud tout le temps dans ce nouveau monde ! Il fallait que je trouve un nouveau endroit pour garder tranquillement bébé Dumbo sans qu'il lui arrive rien. Je baissais les yeux vers mes fringues. Hum... ça devrait faire l'affaire, il n'était pas vraiment gros, comme peluche. Bon bah... je le glissais rapidement dans le décolleté de mon débardeur, en frissonnant quand le tissus mouillé entra en contact avec ma peau sous le t-shirt déjà trempé. Heureusement que je portais que du noir, sinon on aurait pu faire un concours de t-shirt mouillé. Il n'y avait plus que la tête de bébé Dumbo qui dépassait, mais même pas honte ! Il était mieux tout prêt de moi que dans ma poche. Moins de risques.

- Tout le monde va bien ? Personne ne s'est fait dévorer par un requin blanc de neuf mètres ?

Je m'étais approchée du reste du groupe pour jouer les gentilles qui font attention à eux quand j'avais sentie quelque chose appuyé contre mon mollet et d'un coup... bam ! Encore. Sauf que cette fois, je ne me téléportais pas. Je fis une sorte de... salto. Pas du tout voulu. Je me retrouvais le nez dans le sable, le bras coincé sous mon corps, sur le ventre. Et à cette hauteur, je voyais clairement l'espèce de fil qui avait dû activer l'espèce de piège.

- Aïe. Aïe. Attention. Aïe. Piège. Aïe.

Le choc était rude. En plus j'écrasais bébé Dumbo. Super, il fallait vraiment que je le ramène à Lily pour qu'il est enfin une vie tranquille de peluche éléphant. Mais bon vu ce qu'il y avait de caché dans le coin pour accueillir les visiteurs, je le sentais mal pour avoir un billet de retour.


Robyn: 85%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Should I Stay or Should I Go ?
I you say that you are, I'll be here until the end of time. So you got to let know. Should I stay or should I go ? This indecision's bugging me. Exactly who I'm supposed to be ? Come on and let me know.

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 688
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 10 Avr - 16:21


Mission


A la vie

A la mort ..



Je claquai la langue sur mon palais. Elle venait de casser ma super épée. Et menaçait Nana. On ne touchait pas a Nana. Personne. Mais je n'étais pas stupide, elle avait l'avantage pour l'instant. D'un geste las, j'abaissais la longue vue et me tournais vers elle, le regard de glace. "Oh. Je vois. tu menaces un animal sans défense pour obtenir ce que tu veux. Donc si j'avais été avec un enfant ça aurait été pareille ? Tu l'aurais menacer ? Bravo, belle mentalité, vous vous êtes bien trouvé avec Crochet. Deux lâches qui attaquent les faibles qui ne peuvent pas se défendre. Quel bravoure, quel sens de l'honneur." dis je d'un ton moqueur et ironique. Je lui jetais le regard le plus méprisant possible. Si j'avais appris une chose au contact des pirates, c'était bien ça : ils ne devaient jamais savoir ce a quoi on tenait. "Fais ce que tu veux.". Je me détournais. J'avais une folle envie de lui sauter a la gorge, mais ce n'était pas le moment, je devais me maîtriser, c'était une partie de poker et je la gagnerai.

D'un geste totalement désintéressé, je repris la longue vue et fixait l'horizon, tendis que Nana vint silencieusement se placer a mes cotés, fixant les autres membres du bateau. Tout a coup, des pirates apparurent prés de nous, manquant de nous faire chavirer. Diana invoqua le code des pirates, et je ne pu m’empêcher de laisser passer un sifflement moqueur. Jones n'avait même pas de bateau. Mais les paroles qu'il lui avait dit tout a l'heure avaient touché juste. « Regarde comme tu as grandis. Une vraie femme maintenant. ». Il avait raison, j'avais grandit, encore. Il avait su touché juste comme d'habitude. Qu'est ce que Peter dirait en me voyant ? Je me mordit les joues, mal a l'aise. Allez, ce n'est pas le moment, une chose a la fois. Pour l'instant, les pirates.

Comme prévu, les pirates nous laissèrent là, après nous avoir envoyé une rame brisée. Ah bah bravo Crochet ! Vas y, balance là, elle ne pouvait surtout pas nous aider ! Comment il croyait qu'on allait se déplacer maintenant ?
En même temps, un sourire se dessina sur mes lèvres. Ça faisait du bien de le voir mal comme ça. Il n'avait plus son bateau ou son équipage, il n'avait rien. Bien fait. Je savourais ma vengeance.

"Peter n'est pas un démon" lâchais je en le fusillant du regard tendis qu'il passait sa flasque aux autres. Je jetais un regard autour de moi, les défiant de me contre dire. Ce n'était pas lui, c'était l'Ombre, j'en étais sure. C'était forcément ça. A mon grand soulagement, je n'étais pas la seule a avoir remarqué la stupidité de Panda-man. Le type a moitié nu qui roulait les "r" l’engueula pour les rames, et tout à coup, le bruit des canons se fit entendre. Sans hésiter je bondit à l'eau, suivit de Nana et manquait de m'étrangler de rire en avalant de l'eau. Bon sang ce que ça m'avait manqué ! J'adorais les aventures et celle ci promettait d'être belle. J'étais euphorique. En quelques brasses je fus à coté de Nana, et fixai les autres qui se maintenaient hors de l'eau.

Je n'étais pas un monstre, je n'allais pas les laisser se noyer non plus. Sauf Diana et Crochet, eux ça ne me posais pas de problème. Le type sans t-shirt ( faudrait je pense a lui demander son nom tiens) baragouina quelque chose que je ne compris pas. Mais il avait l'air de ne pas trop couler, ça devrait aller.
J'avisais Clochette qui semblait avoir du mal à nager et lançais. "Tu veux de l'aide ?" . Elle refusa énergiquement, et levant les yeux au ciel, je me détournais. Si elle préférait se noyer, libre à elle je n'allais pas essayer de la sauver malgré elle. Je savais que Nana et elle ne s'entendaient pas, après tout, ma chienne avait bien essayer de la manger plusieurs fois quand elle était en mini-luciole.

Fronçant les sourcils, je m'approchais d'une fille, qui faisait parti de celle que Nana avait tenue en respect. Alexis si je me souvenais bien. Attrapant le collier de mon chien, je le lui montrai. "Si tu as du mal, accroche toi là, elle te tirera. Et elle ne te fera rien.". Je me détournais et commençait à avancer vers la cote. Je n'allais pas la forcer non plus. Le bateau pirate c'était arrêté et je vis l'une des filles leur envoyer des menaces et essayer de grimper dedans, pendant que je faisais un détour. J'avais déjà assez eut de pirates pour l'instant, je ne voulais plus monter sur un de leur bateaux pour le moment. Mais elle était vraiment marrante cette petite. Tout a coup, la fille, Robyn, disparut. What ? o_O Bon sang elle aussi faisait de la magie ? C'était a la mode ma parole ! Ou est ce qu'elle était ? Je l'aperçut enfin sur la cote et l'y rejoignit rapidement.

Pendant qu'elle nous faisait son truc avec sa peluche, je détachais mon sac de mon dos et en sortit mes affaires, dont le carnet de dessin que j'avais. "Rhaaa ! Mais c'est trop ... Rhaa !" Les pages étaient totalement trempées ! Elles allaient ondulé en séchant, et j’allais avoir un mal fou à dessiner dessus, surtout avec le sel ! Et puis les dessins que j'avais déjà faits allaient êtres fichus. Pas cool du tout.
Nana arriva a coté de moi et s'ébroua. Je lui jetais un regard vide. "Tu le fais exprès hein ?" fis je en lui attrapant la tête et en la mettant face à moi. Comme d'habitude, son expression de changea pas. Avec un sourie, je lui grattouillais la tête un instant. C'était sa manière de me dire que c'était vraiment pas grave, après tout, j'étais chez moi. Ou peut être qu'elle l'avait fait pour m’embêter, avec elle je n'étais sure de rien.

J'essayais le plus possible d’essorer mon carnet et regardait les autres arriver. Ils étaient malheureusement tous en vie. D'un sifflement, Nana revint près de moi. Je ne voulais pas que l'autre malade à l'épée la menace à nouveau, non mais. Je m'en était tirée cette fois ci mais risquer la vie de la seule famille qu'il me restait ? Très peu pour moi, je passais mon tour.

Tout à coup, la fille qui se téléporte mit les pieds en plein dans un piège et s'écrasa dans le sable avant de se retrouver suspendu par un pied dans le vide. Mi amusée mi sur mes gardes, j'attrapais le couteau que j'avais planqué dans la doublure de mon sac ( bah oui, ils ne l'auraient jamais laissé passé à Disneyland sinon !) et me levais, laissant mon carnet au soleil. "Nana ? Garde." ordonnais je en le désignant. Au moins je pouvais avoir confiance en elle, c'était déjà ça de pris. Jouant avec la lame entre mes doigts, je m'approchait de Robyn. "Bouges pas, je vais te faire descendre." Suivant la corde des yeux, j'avisais enfin l'endroit où elle était attachée. "Attention, à l’atterrissage !" annonçais je en coupant brutalement la corde. Je n'étais pas connu pour mes sauvetages doux de toute façon. Elle tomba sur le sable et, rangeant le couteau, je m'approchais et lui tendis la main pour l'aider à se lever. "Rien de casser ?" fis je en souriant malgré moi. Les pièges, les jeux .. tout ça m'avait tellement manqué !

Je m'accroupis, observant les traces. Bon, ça faisait un moment que je n'étais pas venue, mais au vu de la conception du piège, de la corde et de l'emplacement ... Oui... je savais qui avait fait cela. Rien de tel pour nous accueillir non ? Mon sourire se fit encore plus grand. J'adorais cet endroit. "Devinez qui à fait ça" fis je en me tournant vers Clochette et Jones qui ... n'était plus là ? o_O Bon sang mais ou était il passé lui ? "Mais c'est pas possible, il était là y à cinq minutes ! Merde ! Vous pouvez pas le surveiller bon sang ?".

D'un geste, je bondit vers Nana et fourrais mon cahier dans mon sac avant de me mettre en garde. "Ok, je vous explique" Fis je au groupe qui me regardait bizarrement. "Soit Crochet est partit répondre à un besoin de la nature, soit, il c'est fait prendre." Je fixais les arbres d'un air méfiant."Le piège dans lequel tu étais a été fait par l'une des indiennes les plus douées que je connaisse. Donc si ça se trouve, ils sont là, dans les bois et attendent de nous attraper. On jouait souvent a ça avant.".

Je soupirais. "On est pas très loin de leur base, juste entre le Camp et la Caverne.". J'avais une carte dans mon sac mais je n'avais pas envie de la sortir pour l'instant. Je connaissait cette île sur le bout des doigts, je savais exactement ou nous étions. Si les indiens nous tombaient dessus d'un coup, leur montrer ou nous étions ne servirait a rien. Un coup d'oeil vers le seul mec restant me fit a nouveau lever les yeux au ciel. « Hey, toi ! » l’interpellais je. « Comment tu t'appelles ? » Tout en surveillant la foret, je fouillais dans mon sac et en sortit ma cane pliable avant de la lui tendre. ''Tiens, ca te sera utile. Fais gaffe aux fille... '' je désignais Robyn et Alexis de la tête. A première vue, elles n'avaient pas d'armes, même si l'une d'elle pouvait se téléporter et faire de la magie, l'autre je ne savais pas de quoi elle était capable. Clochette, elle savait comment ca marchait ici, et la malade à l'épée ... eh bien si elle avait pu disparaitre a la place de Jones, je n'en aurai pas été mécontente.




©Finnou
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 13
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

[Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland