Halloween Party
de Sasha Hale

Le Péché Divin
de Hadès

Merry Christmas
- bientôt -


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Péché Divin ☆ Evénement Divin #29
Une mission de Neil Sandman - Ouverture : 18 octobre 2017
« Après avoir péché, il faut expier... quel que soit le prix à payer ! »

Partagez | .
 

 [Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Alexis E. Child


« Alive, it's alive ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4341
✯ Les étoiles : 383




Actuellement dans : « Alive, it's alive ! »


________________________________________ Ven 10 Avr 2015 - 21:39


Second star to the right...
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur... } Feat Killian, Diana, Robyn, Chovka, Hope & Judah

Clochette m’avait attrapé par le col pour m’empêcher de sortir de la barque. Le souffle coupé, je n’avais pas vraiment pu protester et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, j’avais fini collée à elle. Finalement, je n’étais pas la seule à avoir subi ce sort puisque je constaté qu’elle serrait Jones dans ses bras aussi fermement que moi. C’était quoi ça ? Un câlin de fée ? C’était un truc traditionnel ou je sais pas quoi ? Mais soudain je sentis des petits guilis dans le ventre et je compris que l’embarcation venait de s’élever dans les airs. Une masse était tombée dessus avec un bruit sourd avant qu’il ne soit trop haut et avait fait trembler toute la barque. Complétement paniquée, j’avais fermé les yeux et avait protégé ma tête avec mes mains. C’était pas un câlin bizarre, c’était une protection en fait… Si je rentrais pas vivante, David allait me tuer… J’avais gardé les yeux fermés jusqu’à ce que tout se stabilise. J’entendais un clapotis d’eau apaisant, une chaleur s’étendait sur tout mon visage comme les rayons d’un beau soleil d’été et la barque avait repris le mouvement de berceuse qu’avait ce type d’embarcation sur l’eau. Me décrispant, je rebaissais mes bras et ouvrait les yeux en les plissant, la lumière du soleil était plutôt forte. On était sur la mer, au milieu de nulle part… Il s’était passé quoi là ? C’était quoi ce délire ? Je m’étais un peu relevé et j’avais aperçut au loin une île qui me faisait penser à… Neverland… Sérieusement là ? Pour la première fois de ma vie je venais d’arriver dans le monde des contes ? C’était Noël avant l’heure ma parole ! C’était mon anniversaire ou quoi ?

Mais je n’eut pas le temps de m’extasier qu’une fois me fit sursauter et replonger la tête la première au fond de la barque. Une fille blonde nous menaçait avec une épée en plastique… C’était qui celle-là ? Et comment elle avait atterrit là ? Je lui aurais bien proposé mon épée en lui disant qu’elle aurait certainement plus d’autorité avec une vraie mais j’avais bien trop peur qu’elle l’utilise vraiment. Un gros chien, type saint-bernard, était à côté d’elle. Je les regardais l’un et l’autre l’air ahuri, les fesses sur le sol de la barque. J’aurais bien eu envie de caresser le canidé qui était vraiment trop mignon mais il semblait plutôt avoir envie de me bouffer que de jouer, alors je m’abstins.

Wendy ? WENDY ? Ok je commençais à comprendre ce qu’il se passait… J’avais dut rentré bourrée et droguée de ma soirée avec mes amis de Wonderland et j’étais en train de dormir chez David d’un sommeil plutôt agité… ça ne pouvait être que ça… Pourtant je n’avais pas la nausée… Et tous semblaient bien réels ! J’avais pas eu le temps de réagir que déjà Diana lui découpait l’épée avant que tout le monde s’agite à cause d’un énorme bateau pirate… Ils avaient plus la classe que nous, c’était indéniable et c’était pas juste surtout ! Pourquoi, maintenant que j’étais seconde d’un équipage, je n’avais pas le droit au super beau bateau et que je me tapais ce truc pourri ? Sans rame puisque Jones venait de les foutre à la mer. Je lui aurait bien dit de se calmer mais il semblait pas trop d’humeur et quand Chovka se mit à crier à son tour, je ne trouvais rien d’autre que de leur tapoter le dos à tous les deux en signes de réconfort… Deux secondes seulement parce qu’après….

BAM !

Chovka avait hurlé et en entendant son cri et la détonation, j’avais immédiatement plongé dans l’eau. Regina m’avait toujours fait prendre des cours de natations, je nageais donc plutôt bien. J’avais donc plongé assez pronfondément et avait nagé aussi vite que je le pouvais loin de l’impact de tout boulet. Puis j’étais remontée à la surface et Wendy m’avait proposé de l’aide. J’avais franchement pas l’intention de la refuser, je la préférais largement plus en mode « sympa » qu’en monde « bouge un orteil et mon chien te bouffe ».

- Merci c’est gentil, mais j’ai un peu peur de lui faire du mal.

C’est vrai quoi entre mon poids et le sien, je ne voulais pas couler la pauvre bête ! J’alternais donc encore la nage seule et la nage accompagnée de… de Nana ben oui, ça tombait sous le sens du coup… Une fois sur le sable, je constatais que Robyn était déjà là… Elle avait fait comment ? Ses oreilles s’étaient-elles développées pour l’aider à s’envoler ? Ben ouais, jusqu’à preuve du contraire, elle était Dumbo pour moi… et Puis paf qu’elle se prends un pieds dans un piège et puis paf que Killian disparait… On pouvait visiblement pas respirer deux secondes là ! J’avais même pas eu le temps de vérifier que ma nourriture n’était pas abîmée… J’avais regardée autour de moi quand Wendy avait fait la remarque et lorsqu’elle s’était mise à râler, j’avais juste répondu :

- Ben je suis pas sa mère… Je pensais pas qu’on devait le surveiller, jusqu’alors il se battait pour nous…

Elle avait donné des directives à Chovka et j’avais brandi mon épée.

- Moi aussi j’ai une arme hein ? Je suis pas un bébé t’inquiète pas, je vais m’en sortir ! Si t’es la Wendy que je pense, tu dois certainement connaître mieux que nous autres, Clochette exceptée bien sûr.

J’avais souri à la fée.

- Donc… Moi perso… Je te suis… Je m’appelle Alexis au fait !

Forcément que je la suivais, non seulement elle avait la connaissance mais elle avait été sympa avec moi dans l'eau alors...J’avais fait un sourire à Diana et lui avait dit :

- Décrispe-toi on va le retrouver, mais je suis sûre qu’on pourra pas le faire sans elle.

Puis je m’étais retournée vers Wendy.

- Il faut retrouvé Crochet… Je sais pas trop quel problème vous avez eu ensemble même si je m’en doute un peu mais moi je suis un peu la Suisse ok ? Tout ce que je veux, c’est qu’on rentre tous vivants… Tiens regarde… LA !

Je lui avais montré des traces dans le sable qui semblait signifier qu’on avait traîné quelqu’un... vers les terres. L’épée brandie, même si je savais fichtrement pas m’en servir, je me mis à suivre les traces en courant presque. Mais tout à coup, un bruit sifflant puis un bruit sec me dit me stopper net. On aurait dit… Une flèche ! Elle s’était plantée dans le tronc d’arbre, juste à côté de moi… C’était vraiment pas passé loin dis donc… Je relevais la tête pour scruter le chemin et j’eu juste le temps de me décaler vers la gauche pour éviter une seconde flèche. Bien sûr, dans ma hâte, mes pieds s’étaient emmêlé et j’avais fini sur les fesses. Je m’étais alors mise à beugler :

- On est attaqués !

Je m’étais relevé d’un bon et je m’étais mise à courir en espérant que la troisième ne me serait pas fatale. Manque de pot, le bigleux qui lançait semblait avoir remis ses lunettes correctement sur son nez et la troisième flèche me frôla de la gorge à la nuque assez profondément. Instinctivement, je passais ma main sur mon coup avec un grimace de douleur. En observant ma paume, je constatais que du sang s’y était déposé et que… Ouuuuuu… Qu’est-ce qui m’arrivait ? Ouuuuuu…. J’avais l’impression de marcher sur la lune tout à coup ? Pourquoi ma vue se brouillait ? Et pourquoi mes coéquipiers ne ressemblaient plus qu’à des ombres, des tâches ? Leurs voix m’atteignirent de loin, très loin… Puis tout devint noir.


Vie Alexis : 95%
crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Khloe T. Bell**


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Candice Accola

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clochette

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 485
✯ Les étoiles : 167231




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 10 Avr 2015 - 23:07


« Welcome home. Yeah... »

Wendy Moira Angela Darling.

Wendy Moira Angela Darling.

Wendy Moira Angela Darling.


Mon cerveau tournait à vide depuis l'instant où elle était arrivée dans la barque avec son molosse tout baveux. Je n'entendais plus rien, ne voyais plus rien hormis cette jeune femme pleine d'arrogance. Je m'étais hérissée en la voyant donner un coup de poing à Killian. Je m'étais retenue de lui envoyer une violente bouffée de poussière de fée, car je ne voulais surtout pas qu'elle s'envole. Je ne lui aurais pas fait ce plaisir. J'avais vu rouge, dans mon coin.

Wendy Moira Angela Darling. Un nom à la noix pour une fille encore plus.. creuse ! Que faisait-elle ici ? Jamais Killian n'aurait du la ramener avec lui dans ce monde. Il avait fait une erreur, deux ans plus tôt, et voilà qu'elle nous retombait au coin du nez... d'une façon plus douloureuse pour lui. Quelque part, je trouvais cela curieux que nous soyons tous réunis alors que la poussière de fée se manifestait tout autour de nous. C'était un présage ou je ne m'y connaissais pas.

Emerveillée, je reconnus l'Ile qui m'avait tant manquée. Une joie presque étouffante m'enserra le coeur en même temps qu'une angoisse ancienne me saisissait. Il ne fallait surtout pas que mes pieds foulent le sol de Neverland. J'étais toujours bannie par Peter. Il m'avait défendue de poser le pied sur l'Ile, mais si je m'envolais... peut-être ne sentirait-il pas ma présence ? Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais tenté la folie de survoler Neverland. Il faut préciser que je ne pouvais le faire puisque la fée bleue m'avait enlevé mes pouvoirs. Mais maintenant que mes ailes étaient revenues, peut-être que... Oui, peut-être que je pouvais à nouveau contempler les montagnes de Neverland, ses rivières, ses bois ? Ne pas toucher, seulement survoler. Je sentis mes ailes frétiller à cette perspective. Comme elles étaient très fines, elles avaient l'avantage de sécher très vite.

J'en étais là de mes réflexions quand des pirates nous menacèrent, depuis un navire imposant. Killian tenta de nous faire monter à bord, sans succès. Je le pris par le bras et me pelotonnai contre lui quand il piqua une crise. Pauvre capitaine sans son bateau... Comme il n'avait pas l'air de se calmer, je posai ma main chaude contre son front et tapotai dessus plusieurs fois. A l'époque, mon geste faisait toujours partir ses migraines ou sa mauvaise humeur. Il demanda ensuite à la sorcière à l'épée parcourue de flammes bleues de nous amener jusqu'à l'Ile. Etait-elle capable d'un tel prodige ?

Je n'eus pas le temps de le savoir car un boulet de canon se dirigea droit sur nous. L'homme torse nu sauta à l'eau, comme tout le monde d'ailleurs. Quant à moi, je fis ce que je savais faire de mieux : je décollai de la barque à la vitesse d'une étoile filante, laissant une traînée de poussière brillante dans mon sillage. La barque explosa en un millier de fragments de bois qui flottèrent bientôt sur l'eau, tout comme les différentes personnes. Je me stoppai en plein air et me penchai. Je mis ma main en visière pour vérifier que tout le monde avait la tête hors de l'eau. Ouf, ça avait l'air d'aller.

Puis je lançai un regard fulminant au bateau qui s'éloignait. L'hospitalité des pirates ne m'avait vraiment pas manquée. Je clignai des yeux en constatant que l'une des filles brunes venait de se déplacer en un temps record. Une autre magicienne ? En tous les cas, elle me parut un peu dérangée puisqu'elle parlait avec un éléphant en peluche complètement trempé, qu'elle mit ensuite dans son débardeur. D'accord. Mieux ne valait pas trop l'approcher, celle-ci.

Une autre que j'avais à l'oeil, c'était Wendy. Elle avait sorti un carnet de son sac à dos, et râlai car il était mouillé. Je me mis à rire en la montrant du doigt, mais comme je me trouvais trop en hauteur, nul ne me vit me moquer d'elle. Tant mieux. C'était mon petit plaisir personnel.

Il était peut-être temps que de descende, non ? Je plongeai en piqué jusqu'à la plage et m'arrêtai en restant à une bonne vingtaine de centimètres du sol. De ce fait, je dominais tout le monde en flottant légèrement dans l'air.

La brune à la peluche venait de se faire piéger par un filet. Décidément, le retour à Neverland était encore mieux que je l'avais imaginé ! Je savourais pleinement ce spectacle improvisé, mais lançai un regard noir à Wendy en la voyant libérer l'autre fille. J'émis un claquement agacé du bout des lèvres avant de lui tourner le dos.

Comment ça Killian a disparu ?

Je sursautai et regardai de tous côtés, chassant la poussière dorée qui s'échappait de mes ailes. Comment avais-je pu être aussi distraite ? Il était encore là à peine une minute plus tôt ! L'anxiété me saisit et me fit perdre quelques degrés d'altitude, mais quand je vis mes pompons un peu trop près du sable, je remontai en vitesse.

Puis, Wendy parla des plans des indiens. Je levai les yeux au ciel, exaspérée par ses explications. La pro des indiens, c'était moi ! Je les avais connus bien avant elle ! En plus, j'étais ce qu'on pouvait appeler la meilleure amie de la fille de leur chef, autrement dit la princesse ! Si on devait suivre quelqu'un, c'était moi ! Je les dévisageai tous un par un, ainsi que la tripoteuse d'ailes. Je ne répondis pas à son sourire, me contentant de la fixer, la bouche grande ouverte en signe de commisération la plus totale. J'aurais pu leur expliquer tout cela, sauf qu'aucun ne comprenait le langage des signes -moi non plus, en fait- et je n'avais pas envie de perdre un temps fou à faire de grands gestes dans le vide.

Je tapotai simplement l'épaule d'Alexis et lui indiquait que j'allais suivre ma propre route. Puis je tirai la langue à Wendy avant de me détourner d'elle et de croiser les bras, montrant par ce fait que je préférais mourir que de l'accepter comme chef.

Alexis attira mon attention sur des traces de pas dans le sable, ainsi qu'une traînée plus creuse indiquant qu'un corps avait été tiré. Je me penchai en avant, les ailes battant à vive allure dans les ailes, en pleine réflexion. Je tourbillonnai en sentant une fléchette passer tout près de moi et se planter dans un arbre. Elle avait manqué de peu Alexis aussi. La seconde aussi. Par contre, la troisième l'atteignit dans le cou. Surprise, elle l'arracha et perdit connaissance. N'obéissant qu'à mon instinct, je plongeai vers elle et la pris par les épaules avant qu'elle ne tombe.

Ouch... qu'est-ce qu'elle est lourde, la donzelle !
songeai-je en soufflant, les joues rouges.

Malgré tout, je la soutenais toujours. Je volais de plus en plus bas à cause du poids de son corps, même si je laissais ses jambes traîner sur le sable. Et bien sûr, personne n'avait la présence d'esprit de m'aider à la porter ! J'allais me tourner vers le jeune homme torse nu quand une odeur de brûlé attira mon attention.

Intriguée, je me retournai et écarquillai les yeux en voyant une flèche enflammer se diriger droit sur nous. Je me penchai en avant pour protéger Alexis et stoppai mes ailes pour tomber pile au moment où la flèche sifflait au-dessus de mon chignon défait. Cela ne dura qu'une fraction de seconde, après quoi je déployais mes ailes de nouveau et repris un peu d'altitude.

La flèche se planta dans l'arbre juste devant moi et ce dernier s'enflamma aussitôt comme si un brasier couvait à l'intérieur. Des branches rougeoyantes s'arrachèrent dans un craquement et tombèrent sur nous. Sans réfléchir, je poussai Alexis sur le côté, la laissant rouler plusieurs mètres sur le sable et plongeai à mon tour pour éviter l'impact.

Une douleur fulgurante traversa ma cheville lorsqu'une branche embrasée la griffa. Je poussai un hurlement silencieux, et voulus m'envoler, mais la brûlure me paralysait. Mes ailes battaient follement, désordonnées. Je vis le sol se rapprocher dangereusement...

Un faible couinement qui ressemblait à de la poussière mouillée s'échappa de ma gorge quand je sentis mon pied s'enfoncer dans le sable. Je restai couchée sur le flanc, les poings serrés dans le sable, inspirant profondément. Ce n'était peut-être rien. Peut-être que Peter ne m'avait pas perçue ?

Brusquement, je sentis comme un courant d'air. Telle une ombre qui m'aurait frôlée. Je tressaillis et me mordis les lèvres. Je ne sentais plus la brûlure à ma cheville. Ce qui m'attendait était bien pire. J'avais désobéi. Il allait venir pour me punir.

Je levai les yeux vers Wendy, à travers mes cheveux totalement défaits. Oui il allait venir... et elle allait bien rire de ma déconfiture.

Oh Killian... où es-tu ?


Tink : 80%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You know that place between sleep and awake? That place where you still remember dreaming? That's where I'll always love you... Peter Pan. That's where I'll be waiting.
Tinker Bell
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28273-all-the-world-is-made

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Sam 11 Avr 2015 - 19:37

Second star to the right!


Diana Se contenta d'un regard froid pour Wendy. Chien ou gamin, peu importe, pour protéger, la dame du lac n'avait jamais fait état de qui elle menaçait. Elle avait tuer des Pictes plus jeune que Ley, des ennemis de Camelot. Bien évidemment des larmes remplissait le regard de la femme à l'époque. Mais quand il fallait faire du sale boulot, elle n'était pas du genre à se cacher. Killian conversait, mais tout ne se passa pas comme elle l'avait espérait. Alors qu'ils se retrouvaient sans moyen de bouger Killian lui demanda son aide. Elle allait le faire quand un boulet de cannon fut lancer depuis le vaisseaux pirates, par tout les Dieux, si elle le recroisait elle allait leur faire payer. Elle se mit en planche alors se laissant flotter, elle s'était assurer que tout le monde savait nager avant. Elle ferma les yeux et l'eau la ramena sur la grève. Elle y arriva en même temps que Killian. Elle regarda Robyn qui était prise au piège. Elle se retourna vers Killian il avait disparu, rapidement derrière Tink se blessa et alors qu'elle se dirigeait vers la petite fée blonde des flèches enflammées se dirigèrent vers elle et tout ses compagnons. D'un mouvement de main elle lança un vague d'eau qui éteigna et fit tomber immédiatement les flèches au sol. Alors qu'elle tournait le dos à Wendy elle ajouta alors qu'elle était à côté de Tink

- « Je ne suis personne, et si je dois suivre quelqu'un ça sera Killian. En son absence je préfère encore me débrouiller seule que de t'écouter Wendy. De même je préfère voir les Indiens que Pan. »

Elle s'accroupit près de la petite fée, elle semblait avoir mal à la cheville. Elle lui plaça une sphère d'eau glacée sur la cheville. Elle retira alors de son sac deux stylo. Il faisait chaud sur cette fichue île. Elle se fit un rapide chignon qu'elle bloqua avec le crayon. Puis elle proposa à la fée de faire pareille avec le second stylo qu'elle avait sorti, ensuite elle aida Tink à se relever. Elle regarda autour d'elle. Et elle dit alors.

- « Killian, semble avoir des soucis. Après vous voyez ce que vous voulez faire, je n'impose rien à personne. Mais moi je vais le chercher. »

En avançant das la forêt, une sorte de branche la frappe violamment dans le ventre. Non mais franchement elle allait devoir mettre une armure sur son ventre. Elle serra les dents. Quand elle aura retrouver Killian, quand tout le monde sera en sécurité, il sera alors temps de se plaindre. Mais en attendant il fallait avancer. c'est ainsi qu'elle découvrit alors un des grand secret de Neverland, devant elle, se tenait un creux dans l'arbre. Elle s'avança, un passage secret. Elle entra dans le passage ainsi que ceux qui l'avait suivi. A la sorti elle se trouvait devant un cours d'eau. Ecoutant sa nature elle s'en approcha et quand elle le frola un chant se fit entendre dans sa tête. Elle frissonna, elle avait déjà entendu ça, quand elle avait tenue en main le Trident de Posséïdons. Alors que les autres était sorti elle leur dit.

- « Allez plus loin dans les terres, il y a des sirènes près d'ici. Et comme vous les savez sans doute, les sirènes ne sont pas pacifique. »

Elle leur disait une chose, mais elle, elle s'approcha de plus en plus de l'eau et elle attendit au bord en chantonnant cette chanson, mais elle se resaisi vite. Chanter oui mais pas n'importe quoi tant qu'à faire. Alors elle se concentra pour ne pas répondre à l'apelle des Sirène et elle chanta

- « Le roi et ses pairs ont enfermé la reine
A bord d'un bateau de plomb
Nous naviguerons et pas ses pouvoirs
Moi et mes frère vogueront... »


Lady Lake voulait parler avec les sirène, savoir si elles savaient où se trouvaient Killian, le reste elle n'avait pas peur, on ne pouvait pas la noyer à elle. Puis elle avait son épée en main le cas échéant.


©️Aliana


Diana : 90%
Bébé en formation : 50%

Lily la Tigresse


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Naya Rivera

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tiger Lily

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 101
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 11 Avr 2015 - 20:09




Un retour ... non désiré



La journée fut plutôt longue cette fois, il n'y avait rien à faire, du moins rien de bien palpitant, comme si la jungle était étrangement calme, un calme avant une tempête comme dirait notre chaman, sauf que j'attendais la tempête et que j'en voyais aucun signe. Comme quoi même la vielle pouvait se tromper. J'avais pourtant posé plusieurs pièges, un peu partout, mais rien, rien ne tombait dedans, c'était désespérant. Pas une créature, pas un enfant perdu, rien de chez rien. Posé sur un arbre, j'attendais qu'une quelconque proie tombe dans un des pièges, et après plusieurs heures à attendre, j'étais prête à sauter de joie juste pour un malheureux piaf qui n'aurait pas regardé devant lui, mais même pas. À croire qu'aujourd'hui, ils avaient tous un radar contre les pièges.

Fumant une sorte de calumet de ma composition, je regardais les branches devant moi, avec leur feuillage parfait, depuis deux ans, le pays imaginaire était calme, les autres me manquaient, il y avait toujours une raison de faire la fête quand ils étaient là, même pour une raison parfaitement banale, mais au moins ça bougeait, là c'était plus pareil. Ils étaient passés où ?! Ils étaient morts ou quoi ? Bon, les sirènes pouvaient aller d'un monde à l'autre, c'était pratique, est-ce qu'ils avaient fait de même et pourquoi ne m'avoir rien dit ? Bon, les sirènes pouvaient aller d'un monde à l'autre, c'était pratique, est-ce qu'ils avaient fait de même et pourquoi ne m'avoir rien dit ?

Crac. Ah enfin un piège avait prit quelqu'un, il était temps, à trop pensé au passé, j'allais déprimer, pas question. Lâchant mon bout de bois qui faisait office de pipe, je pris le passage d'un arbre pour arriver furtivement non loin du piège. C'était quoi ça ? J'avais vu des êtres aussi étranges, entre leur tête et leurs tenues ... Ils venaient du pays de Wendy ? Elle avait été celle qui avait eut les tenues les plus étranges que j'ai vues, du coup c'était ma seule référence. Mais qu'est-ce que ses personnes venaient faire ici ? Ils voulaient envahir Nerverland ?! Hors de question ! Je prends ma sarbacane et j'envoie une flèche à tous ses êtres bizarres, dormez tous, vous souffrirez moins pour la suite. Une autre flèche pour mettre le feu à un arbre, seul les valeureux guerriers survivront. Enfin, je n'avais pas envie qu'ils survivent, si jamais ils voulaient envahir l'île, il fallait que je protège mon peuple.

Tien, mais ce n'était pas Killian qui venait de tomber endormit ?! Mince, c'était bien le seul que j'aurai dû garder en bon état, à me cacher dernières les buissons, on voyait pas forcément grand chose. Mais quand même, c'était louche que soudain, je le revois, et avec des personnes qui n'avaient rien à faire là. Je regardais les flammes puis lui, bon je le prenais avec moi, après l'avoir attaché, on ne sait jamais, si ça se trouve, il préparait un mauvais coup. Je le tirais derrière moi, j'avais l'habitude à force de jouer à capturer des trucs depuis que je suis petite, et en passant par les cachettes des arbres, j'arrivais à l'arbre du pendu. C'était quand même moins fatiguant quand il ne fallait pas le trainer.

Prenant la corde qui lui liait les pieds, je la jetais contre une branche pour le suspendre à l'envers, mais le bougre ne se réveillait pas. Ça commençait bien ... Après plusieurs claques, le faisant ainsi se balader, il commença à rendre ses esprit, bah enfin. D'ailleurs, la fumée de ma pipe aurait pu aider ? Bah la prochaine fois, je l'avais complétement oublié celle-là !

- Killian ?! C'est bien toi ?! Pourquoi tu es revenu ? Enfin ...

Je n'avais déjà pas compris pourquoi il était parti, j'avais eut une version, mais j'aimais avoir les deux versions, on était plus sûr comme ça. Mais bon, cela ne changeait pas le fait qu'il était là, et même si j'étais contente de revoir une connaissance, maintenant que j'avais prit sa place auprès de Pan, ça m'embêterait qu'il vienne la reprendre après avoir déserté pendant deux ans. En plus il avait déjà tué des membres de ma tribut, c'était un monstre sans cœur, et si je lui scalpais la tête ? Ou mon père ou Peter en seraient surement content. Enfin avec la boue et tout ce que sa tête avait ramasser en trainant sur le sol, ça serait pas le plus beau scalpe, mais bon.

- Et puis c'est qui ces gens avec toi ? Tu veux reprendre du service auprès de Peter ? Bah c'est trop tard, il ne fallait pas partir !

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un indien intimidé, rougit en embrassant une squaw

by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29551-a-la-file-indienne-in http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31741-le-monde-est-plus-vaste-que-neverland http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31338-les-histoires-du-calumet

Khloe T. Bell**


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Candice Accola

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clochette

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 485
✯ Les étoiles : 167231




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 11 Avr 2015 - 23:43


« Welcome home. Yeah... »

Aaaaah... qu'est-ce que ça fait du bien ! De quoi s'agit-il ?

Je baissai les yeux sur ma cheville brulée et constatai avec surprise qu'une sphère d'eau l'englobait. Je battis des cils et envoyai un regard de gratitude à la sorcière qui était penchée au-dessus de moi. Si seulement sa magie pouvait faire oublier ma présence à Peter... Il n'était pas encore là, mais ce n'était qu'une question de temps. Il n'avait qu'une parole. J'avais désobéi, je savais qu'il viendrait.

Je pris le crayon que la jeune femme me tendit et tentai de coincer mes cheveux en chignon comme elle, mais je ne parvins qu'à faire des moulinets avec ma chevelure. J'essayai un petit moment puis, agacée de ne pas y parvenir, je jetai le crayon qui alla se planter dans l'arbre calciné. Fallait pas m'énerver, j'étais déjà à bout.

La sorcière m'aida à me relever. Je grimaçai légèrement en sentant une douleur vriller ma cheville, aussi je m'élevai de quelques centimètres tout en restant à la verticale, histoire de ne plus souffrir. Cela m'avait toujours paru plus facile de voler que de marcher, de toutes façons.

Je suivis la jeune femme, qui me paraissait plus digne de confiance que Wendy. En plus, elle avait l'air d’être totalement dévouée à la cause de Killian. Savoir que quelqu'un partageait mon angoisse et mon attachement pour lui m'apportait un peu de réconfort. Nous nous avancions dans la foret qui était de plus en plus touffue. Soudain, la sorcière disparut dans un arbre creux. Je le reconnus aussitôt, pour l'avoir emprunté tant de fois par le passé...

Non ! Il ne faut SURTOUT pas aller par-là !

Rooh... voilà qu'on allait rendre visite aux sirènes ! C'était vraiment la dernière chose dont j'avais envie. Je les trouvais bien trop narcissiques et de mauvaise compagnie. En plus, elles n'avaient aucune conversation. Elles passaient leur temps à se laver et se coiffer les cheveux. Elles avaient autant de conversation que du plancton.

Je passai à travers l'arbre creux et pris de l'élan pour survoler le lagon, le nez plissé d'un air de profond dégout. Pas de sirène à l'horizon. Elles étaient sans doute encore au fond de l'eau. Cependant... leur chant devait déjà se faire entendre car la sorcière commença à chanter à son tour, sans doute pour ne plus les entendre. C'est qu'elle était intelligente, mais pas suffisamment.

Soudain, une idée me traversa l'esprit. Je m'immobilisai avant de foncer en piqué vers le sol, d'arracher des mottes de mousse qui poussait au pied d'un arbre. Je les séparai en petits morceaux que j'enfonçai simultanément dans les oreilles de la sorcière, du jeune homme torse nu et de la fille brune qui trimballait toujours sa peluche éléphant. J'avais été très vite pour appliquer leurs bouchons d'oreilles, voletant de l'un à l'autre sans m’arrêter.

Une fois mon travail achevé, je contemplai mon oeuvre. Les trois humains avaient de la mousse verte qui sortait de leurs oreilles mais au moins, le chant des sirènes ne les abrutirait pas. Je leur décochai un sourire avant de lever le pouce en l'air, fière de moi.

C'est alors que je vis l'eau du lagon onduler rapidement dans ma direction. Oh non... un gros poisson arrivait, ou pire ! Les sirènes ne devaient pas être contentes que leur public n'écoute pas la suite de leur "concert".

Je cherchai des yeux comment en venir à bout, quand un garçon d'une quinzaine d'années apparut dans mon champ de vision. Un enfant perdu ! Mes yeux s'écarquillèrent de surprise. Il avait l'air revêche.

Il ne me connait pas ! Comment le convaincre de...

Au ralenti, je le vis lever ses doigts recourbés vers son visage et les mettre en bouche. Un sifflement assourdissant s'éleva dans le lagon, faisant s'envoler des oiseaux qui poussèrent des piaillements inquiets.

Il vient de sonner la cavalerie !

Je voulus prévenir les autres de déguerpir mais je n'en eus pas le temps. Le garçon posa sa main sur ma poitrine et me propulsa sur plusieurs mètres. Un peu étourdie, je me stabilisai juste à temps pour éviter un coup de planche d'un autre enfant perdu. Il avait tenté de me frapper !

Eh je suis une fée ! Une fée ! Vous savez à quel point c'est mal élevé de s'en prendre aux fées ?

Je lui hurlai ça à la figure, mais aucun son ne sortit de ma bouche, bien entendu.

Par Morphée... vous ne croyez pas aux fées ?

Mon visage devint livide. Le garçon poussa un rire goguenard. Quelques mètres plus loin, je vis le premier enfant faire apparaitre une lance dans sa main et l'envoyer dans ma direction. Je n'arrivais pas à esquisser le moindre geste. Cette constatation me faisait encore plus mal que ma brulure à la cheville. C'était l'ultime blessure pour une fée, de ne pas croire en elle. Heureusement, ils ne l'avaient pas formulée à voix haute, car alors j'aurais cessé tout bonnement de respirer.

Pétrifiée, je vis la lance foncer sur moi. Au dernier moment, je parvins à me ressaisir. Je m'arrachai à ma transe pour plonger sur le coté. Une douleur nouvelle déchira mon ventre. Deuxième fois au tapis. Ca commençait à m'énerver, le retour au pays.

Je me redressai et plaquai ma main sur ma blessure. La lance n'avait fait qu'effleurer mon ventre. Je devais m'estimer heureuse. L'entaille se dessinait juste au-dessus de ma hanche et avait troué le haut de ma robe verte. Des perles scintillantes couleur émeraude pendaient pitoyablement au bout d'un fil, que mon sang colorait.

Je déglutis avec peine et disparus dans une pluie de poussière dorée. Je ne m'étais pas évaporée, j'avais simplement retrouvé ma vraie taille, soit une vingtaine de centimètres de haut. Il fallait que je me cache. J'étais trop mal en point pour tenter de me défendre. Je voletai en zigzag jusqu'à un arbre touffu et me cachai derrière une branche garnie de larges feuilles bien vertes. De là, j'observai tout, guettant un moment pour intervenir au cas où. En attendant, il fallait que je me soigne.


Tink : 70%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You know that place between sleep and awake? That place where you still remember dreaming? That's where I'll always love you... Peter Pan. That's where I'll be waiting.
Tinker Bell
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28273-all-the-world-is-made

Alexis E. Child


« Alive, it's alive ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4341
✯ Les étoiles : 383




Actuellement dans : « Alive, it's alive ! »


________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 1:27


Second star to the right...
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur... } Feat Killian, Diana, Robyn, Chovka, Hope & Judah

Le bruit des vagues qui lèche la rive dans le lointain, une brise fraîche et ce petit tapotement contre ma joue… ça ne faisait pas mal, c’était juste un peu énervant. Et ma tête qui me faisait mal… Et mon corps tout endolori comme si j’avais fait une grosse chute… Il s’était passé quoi au juste ? Avec difficulté, j’ouvris les yeux, en les plissant, éblouie par la lumière du soleil qui traversait les arbres. C’était pas un rêve… J’avais pas rêvé tout ça, j’étais bien à Neverland… En revanche, j’avais bien rêvé pendant mon moment d’absence… Je m’étais vue, à mon âge actuel, à l’arrière d’une voiture, avec Papa et Maman. Puis on était descendu, on avait été dans les bois et ils m’avaient dit qu’on allait jouer à cache-cache… Ils m’avaient dit de compter, de ne pas regarder, de ne pas tricher, quoi qu’il arrive. Mais cette fois-ci j’étais parée… Je savais ce qu’ils allaient faire… Je refusais de compter, je pleurais : « non Papa… Maman… Par pitié faîtes pas ça encore une fois ! Je vous promets que je serais sage, je vous promets que je serais gentille, je serais la fille parfaite… aimez-moi !! PITIE ! »Je clignais des yeux rapidement pour effacer à jamais ce cauchemar de ma mémoire. La douleur dans ma poitrine était vive, il fallait que je me reprenne. Je tournais un peu la tête et après quelques secondes, ma vie s’éclaircit et je vis que Wendy était à mes côtés. C’était elle qui me tapotait la joue. Un peu hésitant, je portais ma main à mon cou… Elle avait dû me faire un espèce de pansement, je sentais le tissu du bout des doigts. Ma vois était rauque quand je lui demandais :

- Il s’est passé quoi ?

Je m’éclaircis la voix tout en regardant autour de moi. A part Nana… il n’y avait plus personne. Un peu paniquée, je lui demandais :

- Et ils sont où les autres ? Tout le monde va bien ?

J’essayais de me relevait mais la tête me tournait. Wendy m’expliqua tout ce que j’avais loupé… Les autres avaient continués, ils m’avaient laissés là… Je ne leur en voulais pas, c’était pas les premiers à m’avoir abandonnés alors… Et puis peut-être que j’étais tombée un peu trop loin ? Diana devait être morte d’inquiétude pour Jones et la douleur de son ventre n’était peut-être pas entièrement guérie… elle n’avait pas du penser à moi… C’était pas grave… J’avais l’habitude. Je souris à Wendy et je me relevais avec difficulté.

- Merci d’être resté avec moi. C’est gentil…

Je regardais autour de moi. Ben voyons… J’avais plus de sac… Logique en même temps, je m’attendais à quoi ? Que Clochette me porte avec le sac, me dépose en douceur sur la plage, avec un coussin, une couette et un plateau repas ? Non mais fallait pas rêvé ! Elle m’avait déjà sauvé et j’étais contente ! Mais c’était retour à la case départ : plus de nourriture, plus d’arme, plus d’eau, plus rien !

- On devrait peut-être bouger non ? Je te suis… Et si tu trouves de la nourriture en chemin je te construits un temple parce que j’ai vraiment trop faim…

On avait repris notre route à travers les bois et Wendy avait fini par me donner un fruit comestible. Ok, j’ajoutais mentalement à ma liste « construire un temple en cookie à l’effigie de Wendy » tout en dévorant avec appétit mon fruit. Une fois fini, je continuais à marcher, reprenant des forces. Je me remerciait d’avoir acheté des habits de sports à la station-service et de mettre changé avant d’arriver. Les baskets, c’était quand même largement mieux pour marcher dans une espèce de jungle bizarre… Au bout d’un moment, un courant d’air passa pas très loin de moi, dans mon dos et je me retournais avec une rapidité fulgurante : rien. J’aimais pas trop beaucoup ça quand même. Je scutais le chemin, les sourcils froncés puis décidait de me remettre en route.

Ca faisait une bonne demi-heure qu’on marchait dans la forêt lorsque le second bruit se fit entendre. Un craquement de branche. Je me retournais une nouvelle fois mais… Rien. Je me rapprochais de Wendy au point de presque la coller, pas trop rassurée.

- Je crois bien qu’on est suivis… C’est peut-être le moment de te le dire mais… Je sers à rien… J’ai pas d’arme, je fais pas de magie, rien, je viens du monde réel quoi…

C’était pas pour me dévaloriser, j’avais dit ça avec la plus grande simplicité. C’était vrai, c’était pas la peine de tourner autour du pot. Si on se faisait attaquer, là, tout de suite, maintenant, je servais à rien. Je serais un point mort à traîner parce qu’en plus de ça j’avais le sentiment qu’elle me laisserait pas derrière elle dans un cas pareille. Elle avait vraiment mal choisi son compagnon d’aventure sur ce coup… D’un commun accord, on se convint d’un regard qu’il ne fallait sûrement pas rester là mais au moment de reprendre notre route… Quelqu’un était apparu devant nous. Un peu surprise, je fis un mouvement de recul en le regardant avec des yeux ronds. C’était un homme plutôt pas mal, d’environ une trentaine d’année, avec des cheveux noirs de Jai, en bataille. Il avait des yeux d’un bleu perçant, un peu comme ce de mon agresseur au Rabbit Hole, Eavan… En scutant sa panoplie, je me rendis compte qu’il semblait s’être habillé à l’aide de Grand-Mère Feuillage. Il avait une épée au ceinturon… génial… Je levais les mains en signe de paix quand il prit la parole.

"Vous êtes bien loin de chez vous."

Euh… Pardon ? Il n’avait cessé de me regarder, tout le temps, sans cesse. Ses yeux s’étaient plissés quelques instants mais il n’arrêtait pas de scutait mon visage. S’en était presque dérangeant… Il voulait pas que je l’aide non plus ? Que je me mette à poil, que je lui donne une photo de moi à mettre au-dessus de son lit ou un truc du genre ? Il n’avait pas regardé une seule seconde Wendy, si bien que j’avais l’impression qu’elle s’était évaporée. S’il me faisait pas autant flippé à me regarder comme ça, j’aurais sans doute laissé glisser mes yeux pour m’assurer que ma copine était toujours là… Mais non… Je ne pouvais pas. Moi aussi je ne détachais pas mes yeux des siens. Sa remarque m’avait curieusement gênée. Pourquoi ? J’en savais rien… S’il était de l’île, il savait que j’étais étrangère et donc sa remarque était complétement anodine mais là, il me regardait avec tant d’insistance, il avait plissé les yeux, cela me faisait dire qu’il y avait quelque chose d’autre… mais quoi ? Je me refusais de penser à Papa et Maman, pas maintenant, pas après ce rêve… Et puis ça ne voulait rien dire…

- Euh… Oui… On s’est un peu pommé en fait… Je sais pas trop comment on est arrivés ici… T’es qui toi ? T’es au courant que suivre les gens comme ça de manière aussi bizarre c’est pas l’idéal pour faire des connaissances ? Tu passerais presque pour un psychopathe… t’en es pas un, n’est-ce pas ?

J’avais déglutit, détachant deux secondes mes yeux des siens pour la poser sur son arme toujours bien rangée. Il fallait que je me détende, que je me calme mais là, c’était trop de choses en une fois…

Vie Alexis : 95%
crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 648
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 14:10



Lâche moi et cours!



Peut-être aurait-il du lire plus de contes quand il était jeune, au lieu de passer son temps dans les contes russes et inconnus de tous. Non vraiment, il aurait sans doute trouvé quelques réponses s'il les connaissait. Personne ne semblait étonner de se retrouver ici - en colère, fatigués, perdus, mais pas étonnés-. Il aurait préférer se retransformer en cerf, la question aurait été close très rapidement au moins! Sauf peut-être avec le saint-Bernard.
ais pour l'heure, l'important était de nager jusqu'à la plage, et ce fut une véritable bénédiction de l'atteindre, nager avec des chaussures n'est malheureusement pas une mince affaire, avec un pantalon non plus, alors il bénissait le fait de ne plus avoir de tee shirt!
Et heureusement, il faisait chaud ici, ce n'était pas une montagne remplie de neige! Qu'est ce que ça aurait été problématique... Mieux vaut ne pas y penser, mourir de froid n'était pas son souhait le plus précieux!
Il se laissa donc tomber une seconde sur la plage, le temps de retirer chaussures et chaussettes, les nouer par les lacets autour de son cou. Mieux vaut être pieds nus que les pieds trempés! Il était un peu jaloux de Robyn, s'il avait eut sa capacité à se téléporter, il aurait put sécher un peu pendant que les autres nageaient! Il se moqua intérieurement de Nana qui s'ébrouait contre sa maîtresse, un point pour la chienne! Après tout Wendy l'avait menacé, et c'est une chose qu'il ne supporte pas. Pas quand on attaque de dos, il faut faire les choses bien.

La disparition de Killian réveilla tout ses sens, tout comme le piège dans lequel Robyn s'était prit, au moins elle était vite redescendue. Mais ils étaient là à cause du capitaine aux yeux cernés de Khôl, alors se retrouver livrés sur une île visiblement pas si pacifique n'était pas particulièrement rassurant. Bon il restait Diana, puis Clochette, qui semblait douée, pour les avoirs téléportés jusqu'ici... Mais le cerf n'arrivait pas à se dire de tout cela qu'il n'avait pas d'inquiétude à se faire.
On jouait. On joue à attraper les gens?! Cette fille venait donc de cette île aussi... Résumons, La muette, le Pirate, et la fausse aveugle. Sacrée bande. Il fut surpris d'entendre cette dernière s'adresser à lui, lui jetant un regard sombre. "Chovka. Et tu es?"
Bon ça répondait pas à sa question, mais il du bien admettre qu'elle remontait dans son estime en lui tendant la canne. Ce n'est pas une vraie arme, mais au moins, il pourrait taper avec. Jusqu'à présent il avait épuisé son stock, il avait perdu le tee shirt, et il lui restait juste une paire de rangers à matraquer sur la tête d'un zombie -Ou la lui faire sauter avec les lacets. Au choix.- , voilà qu'il avait deux ressources!
"Merci. Mais elles, je leur fait confiance. " Du moins plus que la nouvelle venue. Il ne leur confierait pas sa vie, mais il savait qu'elles étaient de bonnes combattantes! Ce fut d'ailleurs prouvé par Alexis, elle avait du répondant celle ci.

Des fléchettes?! C'était sérieux?! Et vue le bruit le cerf se sentit virer au livide, tout ce qui s'apparente à la chasse est une de ses grandes phobies. Et si ce n'est pas une balle ou un fusil, ces flèches fendaient quand même l'air. Vous ne connaissez pas la chasse à l'arbalète? C'est monstrueux, les flèches plantées ne ressortent pas, et si le tir est mal fait, c'est de douleur que vous mourrez. Alors clairement, quand il vit Alexis tomber il n'eut pas pour réflexe de lui sauter dessus, mais il eut celui de s'éloigner de là rapidement, et le feu qui suivit ne fit que légitimer ses pensée. Merde, faire cramer une forêt alors que vous avez un cerf dans l'équipe. Il était à deux doigts de la crise de panique.
C'est sûr qu'on perd en crédibilité.
Rien à foutre.
Il lui fallut un peu de temps pour se ressaisir, éliminer l'envie de fuir. Voir la fée se faire toucher, une fois à la tête, une fois à la cheville, quelqu'un ne voulait plus la voir ici? Elle avait l'air plus pacifique que les trois quart des personnes présentes! -Et elle ne pouvait même pas parler pour se défendre-

Voyant que Wendy s'occupait d'Alexis, le cerf préféra suivre Diana, s'engouffrer dans l'arbre loin des flèches et du feu - et très honnêtement, loin de Wendy, qui semblait être potes avec ses petits chasseurs d'indigènes!- quoiqu'il remarqua les mimiques de la fée. Non elle a raison,c 'est une sale idée, mais jusque là , Diana s'en était bien sortie, il fallait lui faire confiance, au moins un peu.
"Oh... Bah merci." Il sembla surprit de la réaction de la fée lorsque leur guide parla des sirènes. Quoiqu'il n'était pas certain de réussir à être attirer par ces choses... Elles avaient un triton dans leurs rangs?! Bon okay, il voulait bien enfoncer la mousse correctement. Voilà c'est fait. C'est très élégant, les chaussures autour du cou, la mousse dans les oreilles... Il pourrait peut-être voir des vraies sirènes? Puis voir Diana chanter... Ce chant, il le connaissait. Un vrai chant pirate. Et bien il commençait à se dire qu'elle était sérieuse, la femme du pirate!

Il aurait peut-être réagit s'il avait entendu le sifflement du gamin, mais la mousse l'en avait empêcher et ce n'est que les mouvements de Clochette qui attirairent son attention loin de l'observation du lagon. Il la vit presque disparaître dans les arbres, et voir les gamins un peu plus loin... Non. Il ne fallait pas rester ici.
"Partez par là. Diana, on reviendra parler à vos amies plus tard, y a urgence!"
Niveau ordre, il n'avait jamais été très doué, même s'il est un prince de la forêt, il s'était fait mettre à mal par Bambi, il avait perdu en force depuis. Mais il y a une chose que ne fait pas un cerf, c'est abandonner sa harde. Et c'est un réflexe de survit; En forêt, si vous êtes seuls, vous y rester. C'est pour ça qu'il avait repéré l'arbre de Clochette, et qu'il s'y hissa au plus vite, sans laisser le choix à la petite fée pour l'attraper d'une main.
"Ça va secouer un peu, mais tiens toi. Je sais pas ce qu'ils te veulent, mais faut foutre le camp."
Il entendit une lance vriller prêt de son oreille, respirant un grand coup pour sauter du tronc et rejoindre les autres en tentant tout de même de procurer un peu de confort à la fée. Elle était amochée...
Dans son malheur, Clochette avait la chance d'être dans les mains d'un cerf. Une course sûre, légère et silencieuse -contrairement à ce que la verve du tchétchène pouvait laisser penser-
Ce pendant, en courant, il se retrouva nez à nez avec un gamin. Un gamin. Bordel c'était des gosses. Il n'allait pas leur donner un coup de canne blanche! Il n'allait pas faire sauter la tête d'un gosse merde!
Il aurait peut-être du, mais il préféra faire un virage serré pour s'éloigner au plus vite, cherchant les autres des yeux en tenant la petite chose -elle retrouverait taille normale? Non parce qu'elle deviendrait lourde pour ses mains si c'était le cas, qu'elle prévienne!- Et c'est là qu'un sifflement aigüe passa prêt de lui, trop prêt et manqua de le faire basculer. Heureusement il réussit à ne pas lâcher la fée, mais il étouffa un cri entre ses dents. La lance lui avait frôler l'épaule suffisamment pour ouvrir le deltoïde et lui arracher une vive douleur.
"Et merde... Putain d'gamins. Ça va la fée? T'es en forme? "
Arrête, il ne faut pas s'attacher; depuis quand tu crois aux fées?
Depuis que la journée à commencer avec un baise-main de zombie.
Codage de Louna Blake,forum HP2005©


75/100 Santé
Zombis restant: ///

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 688
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 17:43


Mission


A la vie

A la mort ..



Eh bien apparemment, le fait que je libère la fille à la peluche n'avait pas été apprécié par Clochette. Bien fait, je n'allais pas la laissé cramer au soleil pour les beaux yeux de cette peste miniature.
Et Crochet disparut. Ah je vous jure, les mecs sont de vrais bébés, et grand dieu j'avais perdu les bonnes vielles habitude, entre autre celle de ne jamais quitter un ennemi des yeux. Avec générosité, je leur expliquais mes théories. Oui, j'aurai parfaitement pu les abandonner a leur triste sort pour m’enfoncer seule dans la foret et retrouve Peter. Je devais l’avertir du retour de Jones si il n'étais pas déjà au courant. Et puis lui expliquer ce qui c'était passé deux ans auparavant. Discrètement, je touchais la petite bourse en cuire rouge accrochée autour de mon cou, dissimulé par ma robe. Il était toujours là.

Alexis ? Je l'aimais bien celle la. Elle souriait et, contrairement aux autres, avait compris que le meilleur moyen de s'en sortir était de me suivre. Je connaissais l'endroit comme ma poche, et si ces abrutis voulaient partir a l'aveuglette, je n'allais pas les suivre pour les voir tomber dans les nombreux pièges de l’île."Ravie de t'avoir a mes cotés Alexis" lui répondis je avec un sourire. Clochette me tira la langue et je lui rendit la pareille avant de me détourner. Je savais qu'elle était en danger, si seulement elle avait pu poser le pied sur cette Île, Peter serait venu et je n'aurai pas a le chercher. Pendant une seconde, j’envisageai de sauter sur elle pour la faire toucher terre. Mais je n'étais pas aussi cruelle. Et ce n'était pas dans les règles du jeu.

Si Clochette décidait de s’aventurer sur son territoire, libre a elle. Ce n'était pas mes affaires. Je devrai le retrouver seule. Tout coup, Alexis partit au hasard dans les broussailles. "Hey reviens ! Ça peut être dangereux !" Elle n'avait rien écouté de ce que je venais de dire sur les indiens ou quoi ? Sans réfléchir, je m’élançais à sa poursuite, juste a temps pour la voir se faire rattraper par Clochette. A coté de moi, un arbre brûlait et je remarquai immédiatement les différentes flèches plantées dans les arbres. Sacré Lily, elle devait être loin maintenant.

Clochette toucha terre, mais étrangement, je n'en ressentais nulle satisfaction. Peut être un peu de soulagement de me dire que je retrouverai bientôt Peter, mais la voir souffrir ne me faisait pas spécialement plaisir. Je n'étais pas cruel non plus. Diana arriva comme une fleure et appliqua sur sa cheville une sorte de goutte d'eau géante, déclarant qu'elle refusait de me suivre. "Très malin, regarde ce que ça a donné" déclarais je en désignant Clochette d'un mouvement de menton. "Mais vas y, continue, marche au hasard sur île dangereuse dont tu ne connais rien au lieu de suivre une fille qui la parcourt depuis des années. C'est très intelligent.". Un sourire se dessina sur mes lèvres. "En fait, tu ne supporte pas de moins bien te débrouiller que moi..." J'éclatais de rire. C'était ça, cette fille était une maniaque du contrôle qui cessait de réfléchir rationnellement quand la situation lui échappait. Dommage pour elle, l’île allait la mettre a rude épreuve.

Diana se mit alors a avancer dans la forêt, déclarant aller chercher Killian, juste avant de se prendre un coup dans le ventre. Je retins un rire. Franchement, j'aurai aimé les suivre juste pour voir comment ils s'en sortaient, car le début était vraiment hilarant. D'un coup d’œil, je les vis emprunter le passage secret de l'arbre creux. Et ils allaient voir les sirènes. Les fous. J'aurai vraiment aimé les suivre, juste pour voir leur têtes quand ils comprendraient a quel point elles pouvaient être infernales. ais j’avais pour l'instant plus urgent à gérer, Alexis, et aucune envie de me coltiner la mini peste, la malade a l'épée et les sirènes.

Il me suffit d'un rapide coup d’œil autour de moi pour repérer Alexis, allongée dans l'herbe. Et dire que les autres ne c'étaient même pas demandé ou elle était. tout le monde avait volé au secours de a pauvre petite fée fragile en oubliant leur amie. C'était toujours comme ça quand il y avait Clochette, elle voulait toujours avoir de l'attention au détriment des autres.

Un regard vers les arbres me permit de vérifier qu'il n'y avait aucun indien susceptible de nous changer en hérisson. Après quoi, j'attrapais Alexis et l'adossait a un arbre, avant de vérifier son cou. Il était poisseux de sang. Un soupire résigné m'échappa et je déchirais un pan de ma robe pour en faire une compresse, puis lui fit un pansement. Elle était agitée dans son sommeille et gémissait presque imperceptiblement. Un coup d'oeil dans mon dos m'apprit que Nana montait la garde, tous les sens en alerte. Bien.

Avec de petites tapes, je finit par réveiller la belle au bois dormant. "Tu as été touchée par une flèche enduite d'un somnifère assez courant. Ça va ?" Elle remarqua qu'il n'y avait plus que nous trois et je me mordis la lèvre. Comment lui annoncer que les autres étaient parti sans s’inquiéter de son sort ? "Eh bien ... On a été attaqué et Clochette a été touchée. Et puis Diana est parti au milieu de la cambrousse avec les autres en annonçant qu'ils allaient chercher Killian. Voila." J’espérai ne pas avoir été trop dure, je savais ce que ça faisait de se sentir seule. Courageuse, Alexis me fit un sourire que je lui rendit. "Non, c'est normal" lâchais je en lui souriant a mon tour. "Je n'allais pas t'abandonner comme ça voyons.". C'était une chose que mes frères m'avaient transmis lorsqu'ils étaient au front, a travers leurs lettre. Le courage qu'ils avaient eut a aller chercher un camarade blésé dans le no mens land...

Je l'aidais à se relever et nous nous mîmes en route. "Les autres sont allés voir les sirènes, ce qui n'est pas très malin mais bon, tant pis pour eux. On va aller voir les indiens, ce sont certainement eux qui ont Jones. Et puis j'ai besoin de savoir ce qu'il c'est passé pendant mon absence.".
D'un regard j'aperçut son épée qui avait roulée un peu plus loin. Je fis glisser mon pied dessous et d'un geste brusque la fit sauter dans mes mains avant de la lui tendre. "J’espère que tu sais t'en servir." Fis je. "Si tu préfère, j'ai un couteau.". Javais fais de l'escrime depuis ... oh un peu plus de cent ans ? Donc je me retenais de la lui piquer tout simplement. Mais c'était a elle, et un couteau dans mes mains était tout aussi efficace.

Nous avancions entre les arbres et rapidement la faim se fit sentir. Levant les yeux a la recherche de quelque chose de comestible je parvint rapidement a trouver mon bonheur et grimpait a un arbre avant de redescendre et de lui donner un fruit. Avec une joie presque sauvage, je croquais dedans, sentant le jus couler sur mon menton. Ça faisait un bien fou ma parole ! Je n'avais rien avaler depuis le matin, et ce fruit était une bénédiction. Surtout qu'elle avait promis de me faire un temple ! Je ne savais pas trop a quoi ça allait me servir, mais ça avait la classe.

Et j’avais l'impression qu'on nous suivait. Alexis aussi apparemment. Douée la petite. Je me mis a lui tapoter l'épaule d'une main en sortant discrètement mon arme de l'autre. "T'en fais pas, je suis toute aussi normale que toi, je suis née a Londres. Mais je suis plus vielle. Mais c'est pas grave, tu verra. Les sorciers se reposent trop sur la magie pour se sortir du pétrin, nous on a nos cerveaux et notre volonté. Crois moi, c'est plus efficace que la plus part des sorts. Et comme on est obligé de réfléchir au lieu de tout avoir par magie, on est en générale plus malins". Je jetais un coup d’œil a ma chienne. "Et puis Nana te protégera. nana ? Garde." Fis je en la désignant du doigt.

Tout a coup, un homme apparut devant nous. Un Adulte. C'était un pirate ? Il était plus habillé comme un enfant perdu pourtant et il n'avait pas le profil des indiens. "Vous êtes bien loin de chez vous.". Je fronçais les sourcils. Il savait qu'elle n'était pas d'ici. Je ne l'avais jamais vu moi, mais c'était chez moi ici. D'un mouvement discret, je passais mes doigts dans la fourrure de Nana qui c'était mise devant moi et Alexis. Elle ne grognait pas, il ne devait pas avoir d'intentions hostiles...

Je décidais de rappeler ma présence. Etre ainsi ignorée c'était franchement désagréable. "Je suis chez moi. Et toi, tu es qui ? Tu es trop vieux pour être un garçon perdu, pourtant tu es habillé comme eux. Et tu n'es pas indien. Alors ?". Peut être étais ce le nouveau larbin de Peter ? Pourtant, son visage m'était étrangement familier. "Au fait, tu ne saurais pas ou est Peter ?" Je guettais sa réaction avec une attention particulière. C'était fou ce qu'il me faisait penser a lui. En plus vieux. mais Peter ne grandissait pas, il n'aurait jamais eu cet age quand bien même il se serait mis a grandir.






©Finnou
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki | Willy | Josiane

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 873
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 19:17

Second star to the right...
« ...and straight on ‘til morning »

Tout était flou dans mon esprit. Je me souviens des boulets de canon... Saletés de rats ! J'vous promets quand je vais les retrouver ceux-là... Je me souviens qu'on a dû rejoindre le rival à la nage tandis que Tink volait au-dessus de nous. Je crois même que quelqu'un c'est téléporter... J'ai oublié qui en revanche. C'est qu'un petit détail. Je me souviens aussi de mes premiers pas sur cette plage damnée. Je me vois de nouveau inspecter les environs pour essayer de nous repérer, mais non rien. J'ignorais totalement où l'on se trouvait. Je me suis approché des bois aussi, essayant toujours de trouver un point de repère. C'est à ce moment-là que tout est devenu noir. Une légère piqûre au niveau du cou et c'est le trou noir.

J'ouvre péniblement les yeux, tout est flou autour de moi. J'arrive à distinguer une forme noire en face de moi qui me frappe au visage et des arbres... à l'envers. Pourquoi à l'envers ?! Je plisse les yeux me concentrant sur cette personne. Grand dieu... Lily. Cette information agit sur moi comme une douche froide. J'essaye de me dégager avant de réaliser que je suis la tête en bas. Je relève la tête pour voir que je suis suspendu à un arbre comme une vulgaire proie d'un de ses maudits indiens ! J'étais plus malin que ça à l'époque...

« Crois-moi c'était pas mon intention de revenir ici. Il m'a tendu un piège ! »

Je ne suis pas stupide ! Pan est derrière tout ça c'est clair et net. Qui d'autre pourrait me faire revenir sur cet enfer ? Mon ancien boss veut me faire payer mes affronts. Le trahir était peut-être pas très intelligent, je devais bien me douter qu'il n'allait pas me laisser tranquille bien longtemps. Me reste encore le mystère du kraken à résoudre. Pan n'aurait quand même pas envoyé le Hollandais Volant à mes trousses ? Ou alors rien de tout ça n'est lié ? C'est trop compliqué de penser à tout cela et avec le sang qui est en train d'envahir mon cerveau ce n'est pas le plus évident. Dieu je suis en train de mourir de chaud comme ça !

Les autres... J'écarquille les yeux à me souvenant de mes compagnons. Je regarde brièvement autour de moi, mais non je suis seul. Et surtout ils sont seuls quelque part sur l'île... J'espère seulement que Tink saura les guider.

« Reprendre du service pour Pan et puis quoi encore ?! Je te laisse cette place avec joie mon cœur. »

Je regarde à nouveau mes liens. Je dois pouvoir me détacher... On n’enchaîne pas le capitaine Crochet bien longtemps ! Je me relève avec la seule force de mes abdos avant de me laisser retomber avec violence. Aucun résultat. La corde est plus résistante que prévu...

« Laisse-moi retrouver les autres. Tu sais mieux que quiconque que ce monde est dangereux pour ceux qui ne le connaissent pas. »

Aller on va essayer de nouveau... Après deux, trois poussés d'abdos j'arrive enfin à déchirer la corde et retombe lourdement sur le sol. Aie. J'ai mal aux fesses... Je retiens un petit cri de douleur en essayant ensuite de me relever. Mais je suis bête les liens... Je me retourne sur le ventre, mangeant de l'herbe, terre et brindille. Beurk. Je vais être beau après tout ça. Avec une grâce digne d'un camionneur dans un spectacle de danse classique j'arrive à atteindre un poignard que j'avais glissé dans mon pantalon. Oui je mets des armes dans mon pantalon... un souci avec ça ?! C'est avec un rire victorieux que je détache les liens de mes mains. Enfin de ma main et de mon crochet... Je fais de même avec mes pieds avant de me tenir, déambulant un peu.

Oups. Je glisse sur une peau de banane et concours de circonstance gênante me prend les pieds dans des branches au sol... Me rattrapant à la première chose venue, donc Lily, je fais tomber la squaw avec moi l'écrasant de mon poids. Je me dégage avec embarras, roulant à côté d'elle, quand je réalise que ma main est sur sa poitrine. Si jamais le Grand Chef apprend ça...

« Désolé love, je voulais pas. »

Je lui fais mon sourire débile avant de baisser les yeux sur une chose étrange sous ma main... Pourquoi il y a une pile alcaline à Neverland ? Intrigué je la glisse dans ma poche. Ça peut servir. Je me lève en lui tendant la main pour l'aider.

« Je suis pas la menace ici et je n'ai aucune envie de te faire du mal chérie. T'es la meilleure traqueuse de Neverland, tu veux bien m'aider à retrouver les autres ? S'il te plait ? »

Je ne dis pas s'il vous plait souvent... Alors, c'est que vraiment je suis désespéré. Drapeau blanc ok ? Pour prouver ma bonne volonté je range mon arme. Je serai même prêt à lui donner si ça peut la rassurer. Je fixe les bois aux alentours. J'ai l'impression d'avoir entendu un cri de guerre des enfants perdus. Ils doivent être en chasse... Dieu que je déteste cet endroit.

« Je dois absolument les retrouver avant Peter. Après je disparaîtrais de nouveau de vos vies. »

Puis si elle ne veut pas tant pis je me débrouillerai sans elle! J'ai vécu plus longtemps qu'elle ici! L'angoisse monte de plus en plus en moins... C'est à cause de moi s'ils sont en danger actuellement et comme un bleu je me suis fais prendre dans un piège... Je ne suis même pas là pour les aider.
code by Silver Lungs


Jones: 90%

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 22:41

Second star to the right!


Diana chantait l'hymne des pirates, mais bientôt elle se retrouva un truc dans les oreilles. Elle se tourna pour remercier Tink d'un sourire. Mais le soucis c'était que Diana touchait l'eau et enttendait toujours les sirènes. Mais la Dame du Lac lutta, mais c'était trop tard, Tink avait été blessée par un enfant perdu. Chovka avait pris soin de la fée, Diana se releva, elle attrapa la main de Robyn pour la faire réagir, puis ils se mirent tous à courir. Alors qu'ils courraient Tobyn tomba dans un trou qui se referma automatiquement sur elle. La romancière s'arrêta net, malgré le risque de se faire blesser par les enfants perdus. Elle essaya de voir où Robyn avait disparu. Elle se mità gratter le sol en apellant en boucle.

- « Robyn! Réponds moi! Robyn! »

Mais rien à faire elle ne la retrouvait pas, de grosses larmes perlaient sur les joues de Diana. Elle espérait sincèrement que quoiqu'il vienne de se passer elle retrouverait la brune. Autrement elle mettrait à feu et à sang cette île. Chovka, avait fait demi tour, il fallait avancer, il avait raison. Elle se leva et jura de retrouver ou venger Robyn. Les enfants perdu balancèrent des projectiles et les poursuivaient mais Chovka et Diana réussirent à les éviter.
Alors qu'ils courraient, Diana reconnu une voix, Killian. Elle se rendit alors compte que depuis qu'il avait disparu, elle avait arrêté de respirer, comme quand elle était sous l'eau. Elle stoppa Chovka et regarda Tink qui avait repris sa taille normale. Elle murmura à la petite blonde.


- « Je ne peux rien de plus que te mettre une goutte d'eau pour calmer la brûlure de ta blessure et éviter que ça s'infecte. »

Elle le fit puis se tourna vers Chovka, elle lui demanda gentiment.

- « Tu peux veiller sur elle, s'il te plaît? Je vais aller chercher Killian, mettez vous en sécurité. Au moindre soucis, apelle moi et je vous rejoindrai immédiatement. »

Elle disparue dans un nuage de fumée bleue, puis elle apparue juste à coté de Killian qui était entrain de se faire masser par un indienne. L'épée qu'elle tenait en main, c'était embrasée de manière inquiétante. La colère qu'elle ressentait était moins important que la douleur. Elle arrosa les deux, Lily la Tigresse, qu'elle avait reconnu avec ce que Killian lui avait dit, ainsi que le pirate. Et alors elle siffla d'une voix si calme, le regard si noir, et bien plus effrayant à la vision de l'embrasement d'Excalibur.

- « Et moi qui m'inquiétais pour toi, Tink qui c'est blessée pour toi. On a du lutter contre les chants des sirènes, on a dut fuir devant les enfants perdus. Robyn a disparu! Et toi tu étais là tranquille entrain de te faire masser. Tu sais quoi Killian, tu peux crever sur cette île, j'en ai rien a faire. Je trouverai bien une explication à donner à nos enfants! »

La romancière se détourna alors du pirate et de l'indienne, avant de se retourner vers Lily et de lui dire.

- « Félicitation miss Lily la Tigresse, il est tout à vous! J'ai perdu assez de temps avec cet enfoiré. Adieu...»

Lady Lake disparue dans un nuage de fumée, elle se retrouva pas loin, ils étaient toujours visibles le pirate et l'indienne, elle était à côté de Tink et de Chovka, elle leur tournait le dos. La douleurs était une chose que Diana ne partageait pas. De grosses larmes perlèrent sur ses jouent, puis une puissante douleur au ventre, suivi de saignement. Entre les coups aux ventre, le stress et le choc de Killian se faisant masser, celà en avait était trop pour l'organisme de la dame du lac. Elle avait donc perdu son bébé. Heureusement qu'elle avait gardé ça pour elle. Elle se redressa pourtant, digne dans la douleur, elle ne dirait rien jamais. Et le pirate, elle le protègerait quand même, pour Leÿlin, pour leur fille...


©️Aliana


Diana : 90%
Bébé en formation : 0%
 Page 5 sur 13
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

[Fe] A la Vie, à la Mort - Evénement #24





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland