Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Va jouer ailleurs je travaille ❀ Sale Gosse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Aster Spleaster


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 257
✯ Les étoiles : 1548




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 22:45



Va Joué Ailleurs Je Travaille
Un an, un an que la malédiction, avait été levée, enfin, un an et 3 mois pour être exacte. Un, an, que je savais qui j'étais réellement. J'étais le lapin de pâques, j’étais un gardien, le gardien de l'espoir. J'apportais, l'espoir aux enfants. Pour autant, je n'avais pas encore, tout à fait retrouvés, tous les gardiens. En fait, le premier que j'avais retrouvé, ce n'était pas moi, qui était venus vers lui, mais lui, qui était venu vers moi. Ce sale gosse, de Jack Frost, qui aurait pu croire, que j'aurais été heureux un jour de le retrouver. Pas moi en tout cas.

Quoi qu'il en soit, il avait, été hors de question, que je montre, que j'étais heureux, ah ça jamais. En particulier, à ce perturbateur des fêtes de pâques. Ce casse pied de service, cet enquiquineur, ce sale gamin. Hors de question, j'avais une réputation, à tenir moi. Alors, nous avions, passé notre temps, à nous envoyé des piques. Comme au bon vieux temps.

Mais aujourd'hui, était un jour spéciale, oui aujourd'hui, c'était Pâques. Et, j'avais eu toute l'année, pour m'y préparer cette fois-ci. Surtout, maintenant, que j'étais devenu maitre chocolatier, chez Willy Wonka. J'avais à ma disposition, tout ce qu'il fallait, pour préparer mes œufs, et prendre soin de les cacher, pour le jour J. Et nous, étions justement, le jour J.

J'avais tenté, d'établir le contacte, avec la gamine, sauf qu'elle restait immanquablement, effrayée, par moi, allez savoir pourquoi. Non, mais c'est vrai c'est dingue ça, je suis pas Pitch, aux dernières nouvelles, c'est pas de moi, dont elle devrait avoir peur. Ben, allez savoir, pourquoi, c'était le cas.... Bon, ok j'avais un peu passé mes nerfs sur elle, la première fois, que je l'ai eu, pour lui apprendre, quelques unes de mes techniques. Et, depuis, elle n'a pas franchement, retentée, l'expérience, ouais ok, c'est bon, j'ai compris.

Quoi qu'il en soit, j'avais plutôt l'impression, de reculé au lieu d'avancé quand il s'agissait de la rouquine. Ah avec Charlie, là elle était souriante, elle riait, aucun doute, mais avec moi, c'était plutôt, « je me met à trembler comme une feuille ». Non, je n'étais pas vexé, que quelqu'un ai peur de moi, c'était totalement faux...Bon, d'accord, j'étais peut-être un peu vexé, oui, mais un tout petit peu, hein, vraiment un tout petit peu.

Bref, aujourd'hui on était Pâques, c'était ma journée, la journée où je redevenais enfin ce que j'étais : un gardien. J'avais tout préparé, pour ne pas, être prit de court. Ou qu'il n'y ai pas, de problème de dernière minute, dans le genre Jack Frost, ou encore Pitch. Je, ne savais pas à quoi il ressemblait, ici, à Storybrooke, et je n'avais d'ailleurs, aucune envie de le savoir. Qu'il reste dans son trou sombre, moi ça m'arrangeait. Du moment, qu'il ne venait pas perturbé, les enfants, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Le réveil, avait été réglé à 6h tapante. En générale, j'étais du genre matinale, mais on ne sait jamais. Mieux valait, être sur. Et, j'avais toujours été extrêmement, prévoyant, et extrêmement, méticuleux. C'est donc, non sans une certaine satisfaction, que j'avais entendue le réveil sonné, à l'heure, réglé, et de constaté, que j'étais réveillé même avant sa sonnerie.

Je m'étais rapidement, habillé, puis, j'avais pris ma camionnette, garée un peu plus loin que ma maison. J'habitais dans la forêt. D'où ma réputation, d'original, je leur faisais pensé à un ermite, ou je sais pas quoi, quoi qu'il en soit, ce n'était pas la question, et les ragots de la ville, je n'en avais pour ainsi dire, proprement rien à faire. J'avais mon job, j'avais ma vie, tout ce qui comptait, pour moi. Ca, et retrouvé le reste des gardiens, ainsi que de ne jamais croisé la route de Pitch. Encore, une fois, moins je le voyais mieux je me portais.

Après, un certain moment de route, j'arrivais finalement, au magasin. Il, était fermé aujourd'hui, heureusement, j'avais la clée. Sauf, que je me rendis compte, que la porte était déjà ouverte. Je fronçais les sourcils, un cambrioleur ? La porte, n'avait pourtant pas l'air d'avoir été forcée. Pour autant, je devais en avoir le cœur net. J'avais des œufs à récupéré justement, ça tombait bien.

D'un geste sec, j'ouvris la porte, et pénétrait à l'intérieur de la boutique, Wonka, me dirigeant vers la caisse, je fis le code pour l'ouvrir, on ne savait jamais, peut-être avaient-ils oublié de la vidé, et que l’intrus était là pour ça. Sauf, qu'elle avait bien été vidé hier, avant le départ de tout le monde. Bien, ce n'était déjà pas pour ça, que le « cambrioleur » était là, et ce ne pouvait pas être pour les formules de Willy, il ne les écrivait nul part.

Fronçant toujours les sourcils, je me dirigeais vers la partie atelier, là où je confectionnais, généralement, ce qui allait être vendu. Le bruit venait de là-bas, ouvrant la porte, du premier, j'appercus une silhouette, qui semblait chercher quelque chose :

- Prit la main dans le sac ! M'exclamais-je

Sauf que je ne m'attendais pas à ce que la silhouette, se retourne en criant, et qu'il s'agisse de la gamine. Allons bon, encore un bon point pour moi :

- Tu fais quoi ici gamine ? Demandais-je d'un ton bourru

Elle baissa les yeux, sur ses chaussures, et marmonna un truc incompréhensible :

- Quoi ?

- Je voulais faire du chocolat pour Elsa

Elsa ? C'était qui ça, déjà ? Il me semblait, qu'elle en avait déjà parlé à Charlie, si mes souvenirs étaient exacte. Ah oui, c'était sa sœur, décidant d'ignoré ce dernier point, je me dirigeais vers le plan de travail, elle avait dût y passé, du temps, parce que son œuf, était vraiment réussit :

- Tu vois, si tu t'appliquais comme ça, tout le temps ça passerait mieux, grommelais-je, attends moi là.

Je partis, là où étaient entreposés, les œufs que j'avais confectionné. Après plusieurs voyages, les cartons, étaient tous rassemblés, prêt à être chargé dans la camionnette :

- Je te propose un truc, tu me file un coup de main, et je te dépose pour allé voir ta frangine, on a un deal ?
Demandais-je en tendant ma main

Elle sembla hésité quelques secondes, comme pour pesé le pour et le contre, et tapa finalement, dans la main que je lui tendais. Nous avions, un deal, elle m'aida donc, à chargé les cartons d'oeufs, et mine de rien, on dirait pas comme ça, mais elle était plus costaud qu'on pourrait le pensé. Je chargeais, sa bicyclette en dernier, tandis qu’elle s'installait, du côté, passagé.

Avec son aide, je pu caché, les œufs à temps, pour la grande chasse à l'oeuf de Storybrooke, et comme promis, je la laissais, filé sur son vélo, en direction de la forêt, pour allé voir sa frangine. Quant à moi, je me dirigeais, vers la grande place, pour annoncé le top départ, cette année, il n'y aurait personne pour gâché, les fêtes de pâques, tout se déroulerait comme c'était prévus.
FICHE ET CODES PAR ILMARË

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

#adopteunJack

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1075
✯ Les étoiles : 1545




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 18 Avr 2015 - 0:29


Va jouer ailleurs, je travaille salle gosse

Jack & Aster

J'avais passé une partie de la nuit, pour ne pas dire toute la nuit, a patrouiller tranquillement dans les rues de Storybrook. Si un seul de ces cauchemars me faisait face, j'allais en faire de la gelée ! Quel jeu de mot en plus !
Mais manque de bol pour moi, et heureusement pour les enfants, je ne vis rien. Je n'avais pas encore eut l'occasion de croiser Pitch, et je savais que si ça se faisait, ça n’allait pas être jolie jolie. J'avais entendu dire qu'il c'était présenté a la mairie et avait faillit en faire une syncope. Non mais je vous jure ! Lui ? A la tête de la ville ? Heureusement que les adultes de cette ville avaient un minimum de cervelle. Et que le fait que j'arrache les affiches qui avaient été placardé pour lui ait aidé.

Je pénétrai tranquillement dans l'appartement et me dirigeait vers le frigo pour prendre un soda. Soudain, quelque chose attira mon regard. Le petit calendrier posé sur la cuisine indiquait ... la veille de pâques ? Je fermais le frigo d'un petit coup de pieds et avançai vers les petits papiers avant d'en arracher un. C'était Pâques. Bon sang et Jeannot qui avait oublié de m'en parler ! A oins qu'il ne l'ai fait exprès... Bah, je n'allais pas le laisser travailler dure toute la journée non plus ! imaginez que les chocolats se mettent a fondre au soleil, il aurait besoin de mes services.

Je savais pertinemment que c'était quasiment impossible. Pinpin cacherait ses œufs avec le plus grand soin, en faisant bien attention a ce qu'ils ne risquent rien. de toute façon, je n'avais pas besoin d'essayer de me justifier non ? Aller embêter Jeannot le jours ou il serait le plus stressé serait hilarant. J’allais lui faire perdre ses moyens le pauvre... Pour un peu je me trouverai machiavélique. Je bu tranquillement mon soda en regardant a météo. Et en plus il allait faire beau ... Parfait. Je posai mon soda et attrapai mon bâton avant d'aller a la fenêtre. De la, je me laissais tomber au sol avant e flotter jusqu’à un toit. J'adorai voir le lever de soleil sur Storybrook. C'était un spectacle de toute beauté. J'admirai la lumière se déverser dans les rues et sentit mon cœur se mettre a battre plus vite et je ne pu m’empêcher de sourire, plein de joie.

J'allais aller rejoindre Jeannot qui, j'en étais sur serait ravi de m'avoir a ses cotés, quand je me rappelais ma propre boutique et fit une grimace. Arf. Bon bah tant pis. Rapidement, je me rendis a la boutique et attrapais un papier avant d'écrire dessus "Glacerie fermée pour cause de ..." Je m’arrêtai, hésitant puis repris "... sauvetage de chocolats en détresse".

J'accrochai le papier sur la porte puis me mis en quête de Bunny. L'endroit le plus logique pour le trouver serait certainement sa chocolaterie non ? Marchant sur les câbles comme un funambules, et en gelant quelques uns au passage, je me dirigeait vers la Chocolaterie Wonka. Ah la la .. un jours, j'allais m'introduire dedans, c'était obligé. J'avais entendu des tas et des tas de choses sur cet endroit, je voulais absolument voir ça. Une cascade de chocolat par exemple, si c'était pas merveilleux ! J'allais essayer de soutirer quelques informations a Pinpin tiens, mine de rien. Savoir si il y avait une bouche d'égout ou une fenêtre non surveillée, ce genre de choses ... Je voulais absolument y aller, j'étais certain que ce serait dément !
Et voir la tête de Jeannot quand il le saurait, vaudrait toutes les batailles de boules de neige du monde.

J'arrivais enfin la chocolaterie mais elle était vide. Mais ou avait il pu bien passé ? La boutique était fermée a double tour et bien que je me sentais irrésistiblement attirée vers elle, je m'éloignais. Moi aussi j’avais envie de chocolat maintenant ! les délicieuses effluves qui s'échappaient de la chocolaterie m'avaient donné faim. Donc la mission trouver Jeannot était lancée ! Je fis un bond vers le ciel et m'élevais comme une flèche, scrutant la ville. Bon, Jack, c'est le moment de penser comme un lapin ! Je scrutais la ville du regard tout en avançant avant de trouver ce que je cherchais. Deux personnes qui cachaient des œufs. Il y avait une rousse, et Bunny a qui il manquait ses grandes oreilles. Tiens, est ce que ça ne lui manquait pas ? Faudrait que je demande.

Bien a l’abri, accroupis sur le toit d'une maison, je repérais les cachettes une a une. Bon, j'étais sur qu'il m'en manquerai pas mal mais déjà je savais ou trouver une bonne douzaine d’œufs. Là ! Il y en avait un abandonné dans l'herbe, a la merci du pieds du premier passant venu ! Je n'allais pas le laisser la tout de même ! Ni vu ni connu, je me laissai tomber au sol, récupérai mon bien comme un ninja et remontais sur mon perchoir avant de déguster. Mhhhhhhh ... je devais avouer qu'il faisait vraiment des œufs exceptionnels... Pour un peu j'en aurai fondu tiens ! Je mis le papier dans ma poche en souvenir.

Tous en mastiquant, je vis la fille monter sur son vélo et s'éloigner. Bon sang, elle devait penser que Jeannot allais la dévorer sur place pour le regarder avec un air pareille ! Pauvre petite. Mhhh peut être serait elle mon passe pour une visite guidée de la chocolaterie ma parole !
Mais plu tard, de toute façon elle allait dans une autre direction.

Je me laissai tomber avec legereté, les mains enfoncées dans les poches de mon sweat, mon bâton calé sur le coté gauche de mon torse. "

- Salut Jeannot ! lançais je d'un ton guilleret.
"Belle journée pour une chasse aux œufs, tu ne trouves pas ?"

Devant le regard qu'il me lança je me sentit obligé de sortir mes mains de mes poches et de les lever en l'air en signe de paix. "Ow doucement ! Je viens en paix, regarde, j'ai rien fait la, je suis blanc comme neige !" Pour l'instant ... Etait il dupe ? Même pas en rêves.

D'un geste nonchalant, je m'approchait de lui, passant mon bâton a l’arrière de mon cou pour y suspendre mes bras. "Alors, pas trop dure de préparer Pâques pour une ville ? Je veux dire, je sais que tu as l'habitude, mais maintenant tu n'as plus ton super terrier secret pour bosser, alors je me demandais comment ça c'était passé" Je lui fit un grand sourire innocent. Noooooon je ne cherchais pas la petite bête. Pas du tout. J'étais la en ami pour lui apporter toute l'aide possible. Ou éviter des crises de foi, au choix.

"T'as fait combien d’œufs ? A peu près hein ? C'est une question purement professionnelle hein ..."
Et je ne voulais surtout pas essayer de calculer combien je pouvais en piquer sans que ça se remarque trop ... Bon, peut être que si. Mais un peu.
crédit (c) Chaussette
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Aster Spleaster


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 257
✯ Les étoiles : 1548




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Lun 4 Mai 2015 - 15:48



Va Jouer Ailleurs Je Travaille
Ma camionnette, était garé, un peu plus loin, les sentiers, de la forêt, n'étaient pas franchement, praticable, avec, pas comme avec le vélo de la rouquine, avec lequel, elle pouvait, allé là où elle voulait. Je m'apprêtais, donc, à retourner, vers elle, sauf, qu'il y eu, un tout, petit imprévu, auquel, je ne m'attendais : ce sale gosse, de Jack Frost. Ah, j'aurais dût, m'en douter, tien, que je ne pourrais, pas avoir, une fête de pâque tranquille, sans qui que ce soit, pour la gâcher. Ce sale gosse, était toujours, dans mes pattes, au moment, où je n'en avais pas besoin. Et en plus, il osait, prendre, un ton, nonchalant, et parler de la pluie et du beau temps. Comme, si, je ne savais, pas ce qu'il avait derrière la tête.

En guise, de réponse, à son commentaire, je lui lançait mon plus beau regard noir, pas question, qu'il vienne jouer, les trouble fête, c'était positivement, hors de question. Me prenait-il, pour un simple d'esprit, pour ne pas voir, ce qu'il avait derrière la tête ? Il, passait, son temps, à venir, me chercher, les poux dans la tête, il ne ratait, jamais une occasion, de le faire :

"Alors, pas trop dure de préparer Pâques pour une ville ? Je veux dire, je sais que tu as l'habitude, mais maintenant tu n'as plus ton super terrier secret pour bosser, alors je me demandais comment ça c'était passé"

Il cherchait la guerre là ? Quoi qu'il en soit, je n'allais certainement, pas tomber, dans un piège aussi grossier. Je, n'entrerais, pas dans son jeu, oh non, même pas en rêve. Il, n'y arriverait pas, pas aujourd'hui, j'avais, une chasse aux œufs, qui attendait, le top départ, sur la grande place, plus un stock d'oeufs, préparés, tout spécialement, pour celle de l'orphelinat. C'était, une tradition, que, j'avais moi même instauré, la malédiction, rompus, il était temps, que les orphelins, connaissent, aussi, les joies d'une chasse à l'oeuf. Alors, en plus, de celle de la ville, j'en organisais, une tout, spécialement, pour eux.

Me tournant, vers le sale gosse, je lui jetais, mon plus beau regard hostile avant de répondre sèchement un « pas tes oignons, occupe toi de tes glaces »

Non, mais c'est vrai quoi, est-ce que moi je venais l'enquiquiner, pour savoir, combien de glaces, il préparait par jour ? Non, alors, qu'il vienne aussi, me foutre la paix. Ou, qu'il pose, ses questions, débiles aux autres du genre « Hé Sab, comment tu fais, pour endormir tous les enfants, de la ville maintenant ? Ou, Hé North, comme tu fais pour organiser Noël, maintenant, que t'as plus ton usine de jouer » ?

Je crois, que le panneau « attention danger » se mit réellement, à clignoter, quand il me demanda, combien d'oeufs j'avais fait en tout. Je, lui lançais un regard méfiant. Parce que oui, je préferais, me méfier, avec ce sale gosse. Je le sondais, du regard, essayant, de voir, un quelconque piège, et me dit, qu'il valait, mieux, jouer, la carte, de la méfiance :

- Je te demande, combien de glace tu fais moi ? Non, alors mêle toi de tes oignons, et retourne, jouer, les congélateurs, ambulant, plutôt, que de te préoccuper de combien d’œufs j'ai fait


Le tout, dit, sur un ton sec et cassant, comme, j'avais l'habitude, de le faire. Puis, non, sans un roulement, d'yeux, exaspéré, j'enfonçais mes mains, dans mes poches, et lui tournait, littéralement, le dos, avant de me mettre en route, vers ma camionnette. Je, me doutais, bien, qu'il n'en resterais pas là, fallait, franchement, être, naïf, pour le croire. Mais, j'avais, le départ, d'une chasse à l'oeuf à donner, et ce n'est pas lui qui m'en empêcherait, non mais.

Je, finit, donc, par rejoindre, ma camionnette, au volant, de laquelle, je m'installais, pour, retourner, vers le centre. Fort heureusement, je, n'étais pas en retard, et les enfants, semblaient, sur excité. En, revanche, ce qui me plaisait, moins, c'était le sale gosse, qui se trouvait, en hauteur.

Je, lui jetais, mon plus beau regard hostile, juste pour bien lui signifier, que s'il tentait quoi que ce soit, il était mort. Je, me chargerais, personnellement, de lui régler son compte, s'il osait, venir, perturber, ma fête, puis je m'avançais, vers les gosses et leurs familles, avant de leur donner, les cartes et les boussoles, et de leur donner le top départ. Dès, cet instant, je pu les voir, grimper, dans les véhicules de leurs parents, pour être sur d'en attraper le plus. J'étais plutôt, content de moi. J'avais organisé, ça sous la forme d'un jeu de piste, et ça semblait, plaire autant aux enfants, qu'aux parents, bien évidement, il fallait, que je sois là, pour superviser, tout ça. En particulier, avec le sale gosse, qui me regardait, avec un air goguenard. Respire, Aster, retiens toi de lui tordre le cou.

Une pensée, agréable, il me fallait une pensée agréable, et immédiatement, la fois où les yetis, de North l'avaient chopés et balancés dans un sac, me revint en mémoire, ô oui, j'avais énormément, apprécié cette fois là.
FICHE ET CODES PAR ILMARË

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

#adopteunJack

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1075
✯ Les étoiles : 1545




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 15 Mai 2015 - 3:52


Va jouer ailleurs, je travaille salle gosse

Jack & Aster

J'affichais l'image du parfais petit ange. J'avais fait apparaitre une petite auréole de glace au dessus de ma tête. Vraiment, si l'innocence avait du s'incarner en quelqu'un ca aurait été moi !

- Mais Jeannot, lançais-je d' une voix suppliante, si tu veux le savoir tu n' as qu' à demander, je te donnerai des conseils !

Je savais parfaitement que de nous deux c' était moi qui aurait en besoins : niveau organisation il était vraiment bien pacé. Mais voir son expression à ce moment-là me faisait... carrément jubiler. Je contemplais le ciel en sifflotant, faisant mine de ne pas remarquer son regard assassin.

- Allez, tu vas surement avoir besoins de moi, on ne sait jamais, les oeufs pourraient fondre...


Il me tourna talons et grimpa rapidement dans sa camionnette, me lassant sur place : seul et malheureux. J'étais vraiment mal aimé, moi qui voulais gentiment lui proposer mon aide. Franchement il abusait.

Je fis un bond vers les toits et suivis sa voiture jusqu' à ce qu' elle s' arrête, avant de tranquillement m' asseoir sur une cheminée. Il m' avait repéré, il était inutile que je me cache. Je lui adressais un petit signe de la main en réponse a son regard. Pour lui, il voulait certainement die : t'approche pas et touche a rien. Pour moi, c'était clairement une invitation a jouer.

Appuyé sur mes bras, mon bâton sur l'épaule, je le vis s’approcher des enfants et leurs familles pour lancer le départ de sa chasse aux oeufs. Je regardais ce beau monde avec un petit sourire triste. J'aurai aimé avoir une famille ici moi aussi, profiter un peu plus de ma sœur et de ma mère. Mais elles avaient disparu depuis longtemps, vivant certainement une longue vie remplie de bonheur. Je passais une main dans mes cheveux et me laissais tombé au sol avant de marcher tranquillement vers Pinpin. Je n'allais pas déprimer, ce n'était pas dans ma nature.

- Ca a l'air de leur plaire ...
dis je en voyant certains gosses sautiller sur place en frappant dans leurs mains avant d'être entrainés par leur parents. Bravo.

J'étais calme, et surtout sincère. Je ne lui avais jamais dit mais j'avais toujours été impressionné par ses chasses. Elles étaient toujours appréciées des enfants. Même si il avait un caractère de cochon, il était doué. Bien que pour moi, ca manquait un peu de neige ...

- T'es sur qu'une petite bataille de boule de neige... Non ? Un petit blizzard ? Même pas ? Bon bon, ok ...

Je reculais de quelques pas en bougonnan0t, les mains levées en signe d'obéissance momentanée. C'était vraiment pas drole. Quel rabas joie !
Cependant j'avais un mal fou a m’empêcher de sourire et a ne pas le regarder. J'étais certain que l'étincelle de malice qui c'était incrustée dans mes yeux ne lui échapperai pas.

- Je peux participer moi aussi ?
lançais je innocemment en tendant une main pour avoir une carte. Tu sais faut que tu ai confiance en moi .. .t'es le gardien de l'esoir tu dois bien garder espoir que je m'assagisse un jour non ?

Je n'avais pas pu m’empêcher de sourire comme un idiot. Bah oui, il devait garder espoir non ? C'était plus ou moins son job non ? Je savais que c'était peine perdue mais je voulais absolument voir comment il réagirait face a cet argument. Et puis en voyant les enfants s'élancer dans les voitures, j'avais eut une petite idée ...

- Bon, je peux au moins t'accompagner dans ta ronde non ?
repris je innocemment. Comme ca tu pourra garder un oeil sur moi... Sauf si tu préfère que je te laisse seul ...

Dans les deux cas, j'étais gagnant. Si il me laissait partir - ce qui était hautement improbable - j'aurai toute la liberté de mouvements que je désirais et pourrait faire mumuse comme je l'entendais, cherchant les oeufs de mon coté. Mais si je restais avec lui, je pourrai certainement trouver les oeufs et les enfants plus rapidement ... Et la, je pourrai ajouter pas mon grain de sel, mais mon flocon...

Je m'appuyais sur mon bâton, et le regardait innocemment.

- Allez, qu'est ce qui pourrait arriver ? Tu n'as qu'a te dire que je veux me rattraper pour tous les mauvais coups que je t'ai fait avant ! Et si Pitch débarque tu sera bien content de m'avoir avec toi non ? Tiens d'ailleurs tu sais qu'il y a une marque qui s'appelle comme ca ? C'est des pains au lait au chocolat !


Je m’arrêtais un instant. Il avait le choix, dans les deux cas j'étais gagnant.... Et je savais déja comment attraper des oeufs.


crédit (c) Chaussette
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Aster Spleaster


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 257
✯ Les étoiles : 1548




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 24 Mai 2015 - 19:29



Va Jouer Ailleurs Je Travaille
L'espoir, c'était ce que je lisais, dans chacun des visages, d'enfants, l'espoir, de repartir, avec le plus d’œufs possible, l'espoir, de réussir, à manger, autant de chocolat, qu'ils voulaient, sans que leurs parents, ne viennent, les gronder, ou leur dire, que ce n'était pas bon pour les dents...C'était, ce pourquoi, je me battais, et je me battrais, encore, toujours. Tant, qu'il y aurait une infime, lueur, d'espoir dans le cœur des enfants, je me relèverais, encore et encore, je ne faiblirais pas. Parce, que c'était ce que je gardais, c'était ce pourquoi j'avais été choisit pour être gardien.

Le sale gosse s'approcha, de moi, avant de lâcher un « ça a l'air de leur plaire » sincère. J'esquissais, un léger sourire en coin. Quoi que les autres en disent, ça pouvait nous arriver, de faire des mini trêves, lui et moi, nous n'étions, pas toujours, en train de nous chercher des poux dans la tête. Comme, cette fois là, avant que la malédiction, ne nous emporte, où nous préparions, les oeufs, pour pâques, juste un « pas mal » et un « pas mal toi même » répondu par moi, pour une mini trêve, le temps, d'apprécier le travail et l'aide de l'autre. Je, ne le reconnaitrais, jamais, plutôt m'arracher, la langue, que de le dire à voix haute, mais, il faisait du bon boulot, et il avait vraiment, bien mérité sa place de gardien. Mais, lorsqu'il commença, à parler de neige, blizzard, et autres, je passais immédiatement, en mode alerte rouge :

- Essaye, et je peux te garantir, que tu auras beaucoup de mal à crée tes glaces, après

Il, finit par capituler en bougonnant, non mais je rêve, comme si j'avais pas suffisamment, sué, comme ça, en 68, ah ça, on pouvait, qu'elle m'était resté en travers de la gorge, cette fête de Pâques, c'était d'ailleurs, pour ça que je m'étais porté volontaire, pour le ramener, quand l'homme de la lune, l'avait choisit, parce que je voulais, être aux premières loges, pour regarder les yeti de North, le choper, et le balancer dans un sac, sans aucune délicatesse. C'était peut-être mesquin, mais, j'avais grandement, apprécié, c'était un genre de satisfaction personnel, dût à cette petite vengeance. On, pouvait donc, dire que nous étions, quitte.

Lorsqu'il me demanda une carte pour participer, je faillit honnêtement, lui répondre « désolé, il y en a plus, c'est bête repasse l'année prochaine », mais, je préférais me taire, ça serait entrer dans son jeu, et il en serait beaucoup trop content, non, je devais me montrer, plus malin, que lui, et ne pas répondre. En, revanche, je, ne pu m'empêcher, de m'esclaffer, lorsqu'il me sortie, que comme, j'étais, le gardien, de l'espoir, je devais bien le garder pour qu'il s'assagisse, c'était la meilleure de l'année celle là :

- Toi, tu fais partis de la catégorie « cas désespérée », ça fait longtemps, que j'ai perdu tout espoir, te concernant. Doit bien, il y avoir, que Tooth, Sab ou North pour le garder à ton sujet.

A mon tour, d'afficher, un sourire goguenard, devant, la tête, qu'il tirait, tel est prit, qui croyait prendre, mon grand. J'avais également, pas mal de répartis, quand je le voulais, plus particulièrement, quand il s'agissait de toi.

Ça serait, je suppose, toujours ainsi, entre lui et moi, un genre de guerre interner, perpetuel, constamment, à nous chercher des poux dans la tête, avec Tooth, pour nous réprimander, comme si nous, étions, des gamins, de trois ans, et non des gardiens. Mais, d'un côté, j'admettais, que je ne voulais, pas que ça change, nos joutes, verbales, quelque part me manqueraient, si ce sale gosse, devenait trop sage. Alors, oui, par moment il était désespérément, horripilant, mais, je me contenterais, d'être moi même, tout en évitant de trop rentrer dans son jeu. Je m'apprêtais, d'ailleurs, à nouveau à répondre, un « même pas en rêve » lorsqu'il annonça innocemment, que je pouvais, l'inclure dans ma ronde, sauf qu'il évoqua le fait, que je pourrais ainsi garder, un œil sur lui. Arf, touché, l'avoir à l'oeil, plus particulièrement, depuis le fiasco de 68, était un rêve, que j'avais caressé, de nombreuses fois. Il, était futé, le gamin, un peu trop même, lorsqu'il se mit à évoquer, Pitch, et que je serais bien heureux, de l'avoir à mes côtés, s'il décidait d'attaquer -on n'était jamais à l’abri de rien avec ce maudit cancrelat des cavernes.

Sans crier gare, je le chopais par la capuche, et le balançait sans aucune grâce sur le siege passager, de ma camionnette :

- Tu ne dis rien, tu ne bouge pas, tu fais ce que je te dis, et surtout tu ne discute pas. Si, tu ne fais pas, une seule des choses que je t'ai dis, tu vas passer un sale quart d'heure est-ce que c'est clair ?

Je lui fit mon regard le plus menaçant, histoire de bien faire, passer le message, et une fois, qu'il eu acquiescé avec son éternel air nonchalant, je démarrais, le véhicule, on allait prendre, des raccourcis, pour retourner vers la forêt, le tout était que les enfants ne nous voient ni lui, ni moi. Ça enlèverait, tout le plaisir de la chasse
FICHE ET CODES PAR ILMARË

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

#adopteunJack

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1075
✯ Les étoiles : 1545




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 10 Juin 2015 - 0:53


Va jouer ailleurs, je travaille salle gosse

Jack & Aster


Ce n'était vraiment pas drôle. De un je n'avais pas le droit de participer, et de deux il avait dit qu'il n'avait plus d’espoirs. Non mais franchement c’était quoi ce gardien ? Si North, Tooth et Sab' pensaient encore que j'avais une chance de m'améliorer, c'était qu'il y avait certainement une raison. Oui, certainement. Ce n'était pas parce qu'en trois cent ans j'avais passé plus de temps a m'amuser qu'eux que je ne pouvais pas m'améliorer non ? J'avais bien montrer que j'avais changé dans notre combat avec Pitch.... enfin ... Je me souvenais encore de leurs regards décus, de ce moment ou ils c'étaient détourné de moi. Non, tout cela était finis. Nous l'avions vaincu, c'était tout. J'avais voulu .... comment dire ... M'amuser pendant sa fete, mais maintenant que j'y repensais je me disais que je pouvais peut etre essayer de rattraper le coup de la dernière fois ... Certes j'avais poussé Jamie a croire en lui mais étais ce suffisant ? Je ne savais pas. Surement pas.

Pourtant il ne m'avait pas fais de reproches sur cet évènement, bien que je me doutais qu'il ne l'avais pas oublié. Non, quelque chose comme ca ca avait du le marquer. Maintenant que j'étais un gardien ne devais je pas les soutenir ? La joie et l'espoir ensemble ca devait etre cool...

"Bah si ils gardent espoir c'est qu'il doit y avoir une raison"
répondis je effrontément avec un sourire un peu moqueur. Bah quoi ? On ne se refaisait pas ! "Tu sais bien que je suis le type le plus sympa de la galaxie !"

Bon, j’exagérai peut être un peu. Un peu seulement. Et peut etre. Je tenais a ce qu'on note cette précision, on était jamais sure, si ca se trouvait on allait dire par la suite que j'avais un égo sur dimensionné ! C'était totalement faux. juste un résidu de la malédiction. Mais ce n'était pas la question, je devais trouver un moyen de l'accompagner. Et puis je voulais vraiment gouter a ces oeufs. Vraiment, il était doué avec le chocolat, bien plus que ce n'aurait du etre permis et je me voyais mal aller dans sa boutique pour en demander. Non, il me ferait encore le coup de son petit regard du j'avais-raison-nananère ... en plus adulte.

Et puis il y avait Pitch. Même si Tooth m'avait dit qu'on pouvait lui fire confiance, qu'il avait une copine et bla bla bla, je ne pouvais pas passer un moment sans me dire qu'il pouvait attaquer a tout instants. Même si cette histoire de dôme m'avait vraiment perturber. En le voyant j'avais immédiatement paniqué et chercher les autres gardiens pour aller lui botter les fesses. Bon, finalement il c'était avéré qu'il avait sauvé Storybrook. Mais je ne pouvais m’empêcher de me dire que c'était une partie d'un plans plus grand. Se faire accepter pour mieux contrôler ou faire une attaque plus forte dans le futur ? Qui savait ce qui se passait dans la tête de ce Cauchemars ambulant ?

Depuis que j'étais devenue Gardien officiellement, je prenais mon rôle très au sérieux. Je ne voulais plus décevoir mes amis. Même si je voulais continuer a m'amuser.

Aster m'attrapa par la capuche et m'envoya dans la camionnette. Non mais c'était pas juste ! J'étais tout léger, il pouvait me soulever comme il voulait, et puis lui était plus tot fortiche ! Abus de force ! C'était pas des manières. Mais au moins j'avais eut ce que je voulais, il m'emmenait avec lui. Je tentais de maitriser le sourire qui s'installa sur mon visage. C'était trop cool.

"Je serai sage. Tu le regrettera pas, tu verra ca va être mémorable ! "
A savoir dans quel sens ...

En voyant le regard qu'il me fit, je fis mine de me calmer et m’installais confortablement. Je devais faire profil bas. Pour l'instant... Mais je ne doutais pas que si je gâchais sa fête, il allait certainement me ligoter a une ancre et me jeter a la mer sans hésiter. Je me demandais avec quoi je prendrai le plus de risques. En m'introduisant dans sa chocolaterie - celle de Wonka a ce que j'avais bien compris ? - ou en faisant le crétin cet apres midi.

Jeannot nous conduisit vers la foret et je dus ronger mon frein. J'aimais bien les voitures mais ce que c'était lent ! Ca aurait été bien plus sympa si j'avais pu y aller en volant. Rhaaaa ... Non, je devais être patient.

"Dis, je me suis demandé, tes oreilles te manquent pas ? Elles étaient trop cool a bouger un peu partout ! Et ton pompom ?"


Bon, ok, je cherchais un peu les ennuis ... mais c'était trop marrant de lui chercher des noises ! Bon sang, la prochaine fois que je passerai dans un magasin de farces et attrapes, je devais ABSOLUMENT lui prendre un serre tête avec des oreilles de lapin ! Il me tuerai certainement sur place, mais bon au point ou j'en étais, une fois de plus ou de moins ....

Nous arrivâmes a la foret - et ô miracle, j'étais encore en vie - et je descendit de la voiture avant de le suivre a travers les bois. Avec ses oreilles il trouverait les gamins avant nous. Tout a coup, nous nous arrêtâmes derrière des buissons pour voir un gamin qui tenait une carte et la tournait dans tous les sens.

"Mais il est paumé ou il cherche un oeuf ? "
chuchotais je a Aster a coté de moi. "On fais quoi ? "

Devions nous sortir pour l'aider ou nous débrouiller pour faire ca par des moyens détournés ?



crédit (c) Chaussette

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
It's a new chapter beginning

   

Il est surtout trop tôt pour commencer quoi que ce soit.... =_=
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Aster Spleaster


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 257
✯ Les étoiles : 1548




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Lun 22 Juin 2015 - 1:19



Va Jouer Ailleurs Je Travaille
Le type, le plus sympa de la galaxie, rien que ça, je fit le ricanement, dont j'avais le secret vous savez ce léger « hein, hein », un peu railleur. Et, le voir, me jeter un regard courroucé, était quelque peu jubilatoire. Il, y avait, pas que lui, qui était doué, pour enquiquiner, les gens. Je, pouvais, être, assez peau de vache quand je le voulais. Mais, il était bien le seule, avec qui je le faisais. A la longue, j'admettais, que je trouvais, ça amusant, comme relation. Constamment, nous chercher des poux dans la tête, C'était autre chose, que la rivalité amicale, que j'avais, avec North.

La première partie, du trajet, se passa, de manière, plutôt calme, enfin, si on pouvait, appeler, calme, l'impatience, dont faisait preuve le sale gosse. Il, avait, beau, avoir, l'air calme, en apparence, je savais, parfaitement, qu'il mourrait, d'envie, que ça aille plus vite. J'hésitais, entre exaucer, son souhait, ou faire exprès, d'aller plus longtemps, juste pour l'enquiquiner. J'avais, un petit côté, mesquin, avec lui :

"Dis, je me suis demandé, tes oreilles te manquent pas ? Elles étaient trop cool a bouger un peu partout ! Et ton pompom ?"

Je serrais, fortement, la machoir, ne pas s'énerver, surtout ne pas s'énerver. C'était, ce qu'il cherchait, et c'était positivement, hors de question, de le laisser gagner. Adoptant, une attitude, totalement, neutre, je me décidait, à fortement, l'ignorer, et de me concentrer, sur la route. Il, avait, une certaine, tendance, à me taper sur le système, et je savais, qu'il n'attendait, qu'une chose, que je m'énerve. Sauf, que si je m'énervais, il serait content, il aurait eu ce qu'il voulait, et ça voudrait dire aussi, que quand il me cherchait, je fonçais toujours tête baissé.

Tooth, me taquinait, souvent, à ce sujet, je me contentais, d'un reniflement, méprisant, et de me murer, dans le silence. Ce, qui bien évidemment, la faisait, beaucoup rire. Elle, était, je suppose, ce que l'on pouvait qualifier de « meilleure amie » pour moi. On, était un peu pareil, on avait perdu, tous ceux auxquels on tenait, alors, on se serrait les coudes bien souvent. « Tu prend tout au premier degrés », m'avait-elle reproché gentiment, une fois. C'est, vrai, j'avais tendance, à tout prendre au premier degrés, à ne pas forcément, arrondir les angles, et à parfois, foncé tête baissé, quand on me provoque -particulièrement le sale gosse.

- Demande, donc à Tooth ce que ça fait de ne plus pouvoir voler à sa guise, dis-je posément, tu auras ta réponse. Forcément, pour elle, comme pour moi, notre vrai forme, nous manque, mais, on ne l'a plus, et faut, faire avec, c'est comme ça. On, n'a pas le droit, de se rouler, en boule et de morfondre, on a un boulot à accomplir, et on doit le faire, jusqu'au bout, point.

Le reste du trajet, se passa en silence, j'étais personnellement, plongé dans mes pensées, et je ne prêtais, donc plus tellement, attention au sale gosse à côté de moi. J'arrêtais, finalement, la camionnette, signe que nous étions, arrivé à destination, et sortie, tandis qu’il faisait de même. Puis, lui fit signe de me suivre. Après, avoir marché, un moment, un gamin sortie des buissons, tournant, sa carte dans tous les sens. Je faillit, pousser un juron, pour mon manque de prudence, il y avait un œuf planqué, pas très loin, et on était juste, dans la ligne de mire. Ça, plus le fait, que je n'étais, techniquement, pas sensé, être vu, pendant une chasse....Je devais, trouver, une parade, et vite :

- Oh regarde là bas !
M'exclamais-je subitement, en pointant du doigt, un point de l'horizon.

Le gamin, détourna, aussi tôt, son regard, quant à moi, j’agrippais, le sale gosse, par le col et le tirait pour être à peu près à ma hauteur :

- Distrait le, fait ce que tu veux je m'en tamponne, mais il doit être distrait le temps que je disparaisse, je.ne.dois.pas.être.vu d'accord ?
FICHE ET CODES PAR ILMARË

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

#adopteunJack

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1075
✯ Les étoiles : 1545




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 7 Juil 2015 - 0:28


Va jouer ailleurs, je travaille salle gosse

Jack & Aster



Caché derrière les buissons pour ne pas se faire voir. Que le concepts était étrange tout de même. Lui avait tout fait pour qu'on le voit pendant des années et voila qu'a présent, il se planquait avec Aster. Certes il n'avait plus ses oreille et son pompon si mignon - pour autant que ce soit possible qu'il soit "mignon" avec cet air d'ours mal léché collé en permanence que son visage. Jack eut un sourire vicieux en entendant Jeannot lui die de ne surtout pas se faire voir.

"T'en fais pas !" Chuchota il discrètement. "Je vais l'aider a trouver son oeuf et a croire en toi, tu peux compter sur moi ....Pour etre distrait, il va être distrait ... "

Le regard malicieux qu'il abordait a présent ne laissait rien présager de bon pour le gardien de l’espoir. D'un bond, le jeune homme laissa son ami pour s’accroupir sur une branche d'arbre en hauteur. De la il pourrait facilement dominer toute la scène. Jack observa le gamin quelques minutes, alors qu'il tournait en rond sans trouver ce fichu oeuf qui pourtant n'était pas bien loin. Le gardien de la joie attendit le moment ou le gain se décourageait pour mettre son plan en place. mettant ses deux mains l'une face a l'autre, il les fit tourner ensemble et fit apparaitre petit a petit un lapin de glace. Il le garda dans ses mains une seconde, admirant son œuvre. Puis il le laissa aller et l'animal descendit gracieusement du ciel vers le gamin en sautant dans le vide. Il se mit a tourner autour de lui pour finalement s’arrêter face au petit. Jack, concentré, ne le lâchait pas des yeux, tendis que le gamin fixait la statue de glace la bouche grande ouverte. Le lapin tourna la tête sur le coté, son petit museau se mit a frétillé et il fit quelques bonds avant de s’arrêter face au buisson derrière lequel se trouvait l’œuf convoité, avant de se retourner vers le gosse. Celui ci ne bougeait pas mais finit par sortir de transe et s’avança pour trouver le présent.

Jack, du haut de son perchoir, jeta un regard entendu a Aster, avec un sourire doux. Parfois ils pouvaient vraiment faire du bon boulot ensemble.

Tout a coup, le lapin se remit sur ses pattes arrière et d'une patte, attrapa le bas du pantalon du petit et tira dessus pour attirer son attention. Le gamin se pencha vers lui et tout a coup l'animal fit un bond sur le coté en lui intimant de le suivre. Puis il en fit un autre, le gosse sur ses talons. Une seconde plus tard, le lapin se trouvait face a Aster toujours en planque derrière et le gamin allait le suivre, quand le lapin de Paques décampa a toute vitesse tendis que Jack s'écroulait de rire sur son arbre. La tête qu'il avait fait en comprenant la blague de Jack valait tous les kidnapping par le père noël du monde.

Il allait juste se faire tué. Mais inutile de penser aux problèmes futurs quand le présent était aussi amusant ! Jack continua a faire suivre Jeannot. Certes il était rapide, mais Jack voyait ca de haut et donnait des raccourcis au gamin. Tout a coup, alors qu'il allait tomber sur Aster, Jack, qui était dans l'arbre juste a coté de lui, l'attrapa par les épaules et le hissa sur une branche en soufflant sous l’effort.

"Bon sang mais t'as pris du poids ou quoi ?"
chuchota il avec un soupir résigné. "Ah tout ca c'est le chocolat ..."

Il ne laissa pas a Jeannot le temps de répliquer et lui fit signe de se taire. Le lapin apparut, suivit du garçon, et tout a coup, la créature de glace disparut dans une gerbe de flocons. Penché sur le vide, Jack regarda le gosse prendre le chemin de la ville, et dés qu'il fut hors de vue, sauta de l'arbre dans lequel il c'était perché.

"Je suis désolé Jeannot"
fit il en reculant les bras levés en signe de paix devant le regard clairement assassin de l'autre gardien. "J'ai perdu le contre le du lapin, il était attiré par toi !"

Bon sang mais je vais mouriiiiiiiiir !


crédit (c) Chaussette

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
It's a new chapter beginning

   

Il est surtout trop tôt pour commencer quoi que ce soit.... =_=
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Aster Spleaster


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 257
✯ Les étoiles : 1548




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 12 Juil 2015 - 18:54



Va Jouer Ailleurs Je Travaille
Houlà, c'était quoi ce regard. Il me plaisait pas trop là. J'aurais peut-être pas dût, lui demander un coup de main, j'allais surement le regretter. Bordel, c'était du sale gosse dont on parlait. On, n'était, jamais sur de rien avec lui. Il, était beaucoup trop imprévisible. Et « aider » n'avait pas la même définition chez lui que chez les autres. Alors, ouais, je commençais, à sérieusement, baliser. Et, me décidait à l'observer. Sa création, même si je ne le reconnaitrais, jamais à voix haute, était magnifique, et le gamin, l'observait, avec émerveillement. Un, sourire prit place, sur mes lèvres, tandis que mon regard croisait celui de Frost :

- Pas mal
murmurais-je à son adresse.

C'était notre manière de fonctionner. « pas mal », « pas mal toi même ». Pour beaucoup, ça peu laisser perplexe, mais pour nous, et pour les autres, ça voulait tout dire. C'était comme ça, que nous, nous exprimions, l'admiration, que nous avions, pour les aptitudes, de l'un et de l'autre. Être gardien, ce n'était pas facile, et quoi que j'ai pu penser au début, oui, définitivement, le sale gosse, était des nôtres. Il, l'avait suffisamment prouvé. Alors ouais, il était agaçant, horripilant, tête brulé, je fonce et je réfléchit après, mais quand il le voulait, il faisait du sacrément bon boulot...Sauf qu'il avait encore fallut qu'il gâche tout.

Le lapin de glace, s'approchait, un peu beaucoup trop prêt de moi, et le gamin allait le suivre. Mon, cerveau se mit en mode alarme, c'était encore un coup fourré du sale gosse, alors oui il allait déguster. Vraiment. Je, n'allais, certainement, pas laissé passer ça comme ça.

Je décampais, immédiatement, la fichu création à mes trousses. Et impossible, d'avoir, un seule petite moment de répit, non, c'était trop demander. Le lapin, me suivait, inlassablement. J'osais, un regard, dans la direction de Frost. Alors, lui, il ne perdait rien pour attendre, j'allais me venger, je ne savais, pas encore, comment, mais les choses, étaient sur, j'allais, me venger. Je, ne savais pas encore, quand, ni comment, mais j'allais, me venger. Pas, question, de le laisser, faire sans rien dire. J'imaginais bien, son sourire, en racontant à Tooth, la dernière « farce » qu'il m'avait faites. Elle, avait beau dire, que j'étais grognon, quand, ce genre de truc, arrivait, j'en avais largement le droit.

Je, me sentis tout d'un coup tiré par les épaules, et faillit m'étouffer, à la remarque de Frost. Pardon ? Moi ? Prendre du poids ? Et lui avec ses glaces ? C'était nettement, plus calorique que le chocolat, avec toute la crème, et les arômes, qu'on rajoutait. Et, d'abord, mon poids, était tout en muscle, d'abord. Moi, au moins, je m'entretenais, je ne me laissais, pas aller comme certains.

Tandis, que je réfléchissait, à mille et une façon, de tuer le sale gosse. Je lui jetais un regard clairement, assassin, quand il dit avoir « perdu » le contrôle de son machin de glace. Ben, voyons, il me prenait pour le dernier des débiles ou quoi ?

Sans, plus de cérémonie, je le chopais, à nouveau par la capuche, et le tint, juste au dessus du vide :

- Je me suis toujours demandé, ce que ça donnerait, toi projeté à pleine vitesse vers le sol. T'en dis quoi ? T'arriverais, à t'envoler, avant de manger le sol, ou pas ?

Oui, c'était mesquin, mais non, j'en avais rien à faire. Il, m'avait, cherché, il m'avait trouvé, à lui d'assumer les conséquences.
FICHE ET CODES PAR ILMARË

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

#adopteunJack

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1075
✯ Les étoiles : 1545




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 26 Juil 2015 - 15:06


Va jouer ailleurs, je travaille salle gosse

Jack & Aster


Voir Aster courir partout avait vraiment été génial. Pourquoi n'avait pas eut l'occasion de faire ca avant ? Une simple petite blague, ce n'était qu'une simple petite blague voyons, pas de quoi rendre le lapin fou, si ? Bon eh bien il fallait croire que si.

Après avoir "miraculeusement" et in extremis sauver Aster du terrible lapin maléfique, Jack se trouvait dans une situation ... peu confortable. Pourtant il lui avait bien dit qu'il avait perdu le contrôle du lapin non ? Pourquoi Aster avait il l'air de douter de ses paroles ? Et la confiance entre gardiens alors ? Il en faisait quoi ? Jack posa une main sur son coeur, l'air sincèrement blessé. Suspendu dans le vide, ce n'était pas facile ...

"Quoi tu ... Tu doutes de MOI ? Je suis profondément blessé ! Comment peut tu penser que j'aurai envoyer ce lapin a tes trousses de manière intentionnelle ? Comment peux tu mettre en doute ma parole ? Nous sommes dans le même camp non ?"

Il battit des cils, un grand sourire innocent sur le visage. Jusqu’à ce que le lapin se mette a le secouer par la capuche.

"Hey doucement tu vas l'abimer !" déclara il alors que le lapin semblait s'amuser. "Bon, ok OK ..... J'l'avais fait exprès ! Je t'ai fait courser par le lapin ... Mais c'était marrant non ? "

Apparemment pas pour le Lapin de Paques. Mais Jack était confiant. Aster n'allait pas le lacher. Aster était un adulte qui passait bien au dessus de ce genre de blagues ridicules, Aster était responsable. Aster lui fit un sourire... Et le lacha.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAH- Hope - la !!!" Cria le jeune homme en invoquant les vents d'hivers pour le porter. Il esquiva de justesse le buisson touffu qui l'attendait a l'arrivée et envoya a Jeannot un regard victorieux, volant sur le dos, avant de foncer dans un buisson de houx auquel il tournait dos.
Le buisson resta immobile un instant puis se mit a bouger. Difficilement, le jeune homme en émergea, et jeta un regard noir au lapin, le défiant de faire un commentaire. Ses vêtements étaient déchirés et quelques feuilles étaient encore accrochées.

"Tssss ... Moi qui te pensais au dessus de ce genres de choses ..."
grogna il en retirant les feuilles qu'il avait sur la tête. "Je suis déçu Pinpin, vraiment".

Bon, c'était totalement faux, a vrai dire ca l’amusait plus qu'autre chose de voir Aster répliquer. Mais il devait jouer le jeux. Aster avait tendance a être trop grognon alors le dérider un peu était l'une des missions secrètes que c'était donner Jack. Mais bon, il passait le plus claire de son temps a l'enquiquiner. Maintenant qu'il y pensait, alors qu'ils avançaient dans les bois, ils avait une relation plus tot bizarre. Mais bon, ce n'était pas le moment de se soucier de ca. Il allait traverser un buisson quant tout a coup, le lapin le retint. Lui jetant un regard interrogateur, Jack compris rapidement qu'un oeuf était caché la.

"Je veux juste jeter un coup d'oeil "
fit il en se penchant. Il resta quelques secondes immobiles avant de se redresser, retenant difficilement un rire.

"Mh Jeannot ? Je crois qu'un de tes oeufs a trouver une maman !"


En effet, une oie avait visiblement décidé de couver. Autour d'elle on voyait de nombreuses traces de pas signe que des batailles féroces avaient eut lieu pour récupérer le dit oeuf. Mais apparemment, l'oie, plus tot agressive, avait envoyer balader ses agresseurs a deux pattes. En voyant la tête du gardien Jack laissa filtrer un rire, avant de plaquer une main sur sa bouche et d'essayer de prendre une tête sérieuse. On était en situation de crise bon sang !
crédit (c) Chaussette

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
It's a new chapter beginning

   

Il est surtout trop tôt pour commencer quoi que ce soit.... =_=
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Va jouer ailleurs je travaille ❀ Sale Gosse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours