Aventures
en cours :

Magic League
Août 2017


Zootopie 2
Juillet 2017

Age de Glace
- bientôt -
Septembre 2017



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Magic League - le 82ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Wonder Bekah ♥ - Maître du jeu : Spider Dyson ♥
Tu ne peux pas sauver le monde seul... Mais avec eux, tu peux !

Partagez | .
 

 [Fe] Le Marchand de Sable - Evénement #32

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage

Diane Moon


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Claire Holt & Kate Winslet + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10246
✯ Les étoiles : 95




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Mer 24 Juin 2015 - 21:26

Le Marchand De Sable
Dreams to dream In the dark of the night


« Bientôt vous serez tous unis ». Cette phrase, tournait en boucle dans mon esprit, tel un vieux disque rayé. Pouvais-je, réellement, le croire non l'espérer. Les émotions, que je ressentais, étaient si forte, jamais, de toute ma très longue vie, je n'en avais, ressentis de telle. Elles, réveillaient, cette infime part de moi, qui avait toujours souhaité, avoir une vrai famille, unis. Une, famille qui se sert, les coudes en toute circonstance, mais, pouvais-je, réellement, le croire ? Après, tout ce que j'avais vécu ces derniers temps ? Nous, n'étions, pas parfait, je le reconnaissais, mais, j'avais l'impression, que les erreurs, du passé, nous revenaient, en pleine figure, et je n'étais pas sur, de pouvoir, le supporter encore longtemps. J'espérais, juste qu'Arès, avait compris, ce que j'avais essayé de lui dire. Sinon...Eh bien, je suppose qu'il faudrait que je mette Apollon au courant.

J'observais, Jaime de loin, n'osant pas l'approcher, tandis qu'il faisait, glisser le sable noir entre ses mains. J'avais besoin, de temps pour moi. J'avais, besoin, de rester éloignée, des problèmes familiaux quelques temps, de me détendre. Quoi, que certains, pensaient, j'étais capable, de m'amuser. Il, n'y avait pas forcément, besoin de finir sans vêtement, pour se lâcher.

Et puis, en un instant, le décors changea. Le laser game, nous étions de retour chez nous. Un, bref, passage de ma main, dans mes cheveux, m'indiqua, que oui, nous étions bel et bien de retour. Ils, étaient à nouveau court, là-bas, je les avaient long. En, revanche, l'attitude, désinvolte, d'Elliott, me révolta intérieurement, et le regard que je lui adressais, devait très probablement, exprimer mon ressentis. Mais, Arès, lui en revanche, n'avait pas l'air ultra commode. Bon, je sentais, qu'il allait, falloir que j'active le mode « diplomate de la famille », pour éviter que mon neveu ne se fasse réduire en miette. C'était, manifestement, suffisamment tendu entre sa mère et Arès, pas la peine d'en rajouter trois couches, et de l'inclure dans le lot :

- Ecoute, Arès, c'est fait, c'est fait. Neil ou peu importe son nom l'a dit, il n'était pas conscient. Donc, si tu veux mon humble avis, c'est un peu tard, pour commencer à serrer la visse, et passer en mode « c'est moi le boss ». Quoi qu'il en soit, je te promet de garder personnellement, un œil sur Elliott, et si quoi que ce soit d'autres arrive, je m'en chargerais. Fait moi un peu confiance. Je, suis ton second non ? Alors, on doit apprendre à travailler en équipe.

Je, jetais, un regard signifiant « par pitié, soit coopératif », à notre neveu. Mais, il sembla s'intéresser, à autre chose. Comme au ralentis, je vie Neil, Cassandre, ou peu importe une fois de plus, son nom s'approcher d'Elliott. Ce dernier sembla, surprit et en colère, je voulais, dire quelque chose, mais la petite blonde (Astrid si je ne disais pas de bêtises), le fit à ma place. Oui, avec elle, avec sa manière de dire, les choses, peut-être que cela passerait mieux. Personnellement, je me sentais, de trop, parmi toute cette foule. Je, voulais, partir, mais il y avait, quelque chose, que je devais faire avant.

Prenant, mon courage à deux main, je m'approchais, de Jaime, j'aurais dût faire cela il y a bien longtemps déjà :

- Je suis...désolée. Je...Ce, n'était pas réellement, ta faute. Tu sais, au fond, je ne te déteste, pas, je n'ai jamais, vraiment, réussis à détester qui que ce soit. J'étais, juste en colère. Apollon...Apollon, compte énormément, pour moi, si je le perdais, je ne vivrais pas, je survivrais, je ne serais plus qu'une coquille vide sans aucune émotion. Une personne, à qui l'on aurait arraché son âme. Alors, voilà, je...je tenais à te le dire, et à te présenter des excuses pour mon attitude.

Sans, lui laisser le temps, de répondre, je tournais, les talons. Je, n'avais, pas envie, de rester, ici, une minute de plus. Alors, à pas précipité, je sortie, du laser game, essayant, de calmer, les tremblements, dont j'étais prise. J'avais, appris, beaucoup de choses, et je devais, méditer sur d'autres. Mais, en attendant, je ne voulais, pas penser à demain. Fermant, les yeux, je me téléportais, devant une imposante demeure. Prenant, une grande inspiration, je me décidais à frapper, à la porte, attendant, que l'on vienne me répondre. Le propriétaire, des lieux, ne tarda pas ouvrir, surprit, que je sois sur le pas de la porte :

- Je peux entrer ? demandais-je quelque peu mal à l'aise

Je, n'avais pas pour habitude, de venir, aussi spontanément, je préférais largement, prévoir, les choses. Mais, aujourd'hui, en cet instant, j'avais eu besoin de le voir, j'avais eu besoin, de savoir, que nous étions, bel et bien dans notre monde, et que l'homme que j'aimais, existait. Parce que, j'aimais réellement, Pitch. Parce, qu'il était le seule qui comptait, le seule qui est prit en compte. Pour moi, le reste n'a jamais existé, cela n'a été fait que le temps d'une partie de laser game. Mais, là lui et moi, c'était réel, et c'était tout ce qui comptait à mes yeux


made by pandora.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
And it hurts like hell
How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words When it's almost too much for my soul alone ? I loved and I loved and I lost you, I loved and I loved and I lost you. And it hurts like hell....

           
©BESIDETHECROCODILE

Jamie Skyrunner


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

☞ Surnom : Jay

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1562
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 24 Juin 2015 - 23:48

 

Tout le monde reprenait doucement conscience. Du moins, c'est ce que Jamie déduisait, en écoutant ce qui se passait autour de lui. Sa tête lui faisait mal, et il avait fermé les yeux en se massant les tempes. Mais il n'était pas persuadé qu'il ne s'agisse que d'un contre-coup du retour. C'était plutôt comme si quelque chose battait dans sa tête. Comme un tambour de guerre. Comme une alarme. Parce que quelque chose était venu avec lui. Quelque chose qui avait reprit une place qui ne lui revenait d'aucun droit. Jamie pouvait le sentir, même si ce n'était pas flagrant. C'était là. C'était là, plus qu'auparavant.
Ouvrant les yeux, il fusilla Eliott du regard. Rien que son visage l'exaspérait. Cet espèce d'enfoiré qui avait failli les faire mourir par deux fois, Wilson et lui. Ce débile qui les avait livrer à Chronos. Jamie sentit son sang s'enflammer de rage dans ses veines. Il ne rêvait que d'une chose, lui foutre son poing dans la gueule. Mais il n'avait même pas la force de se relever. Il sentait une nausée tenace dans son estomac et il s'obligea à respirer lentement. Il n'y avait pas que cette chose. Il y avait aussi toutes ces... Images. Comment était-il censé trier toutes ces choses? Si il se concentrait parfaitement, il pouvait conclure qu'il avait désormais trois vies dans son esprit. Une vie vide et sanglante. Une vie issue de ce jeu stupide. Et sa vie, qui s'était mise entre parenthèse au moment où il s'était installé dans ce siège. Mais comment était-il censé faire le tri? Puisque tout avait existé... Il pouvait le nier, le renier... Il savait. Il connaissait le goût des lèvres d'Athéna. Et il savait la couleur du sang de l'Olympe.
Secouant la tête, il ferma à nouveau les yeux, sa main plaquée sur ses lèvres. Il devait respirer. Il devait fumer une clope, rentrer chez lui et dormir, en espérant ne pas cauchemarder. Cela le fit presque rire. Comme si c'était possible. Sans toutes ses vies dans sa tête, il était déjà insomniaque. Désormais... Jamie prit une grande inspiration. Il devait éviter de penser à tout ça. Au sang. Aux morts. Au vide. Il devait éviter de penser à la cervelle d'Athéna retapissant le sol. Il devait éviter de penser au sang de Neil recouvrant ses doigts et le mur. Il devait éviter de penser à la joie froide alors qu''il transperçait Arès de part en part. Il devait arrêter de penser à ce vide, froid et brûlant, infini qui le consumait, jusqu'au plus profond de son coeur. Il devait oublier.... Si c'était possible. Soupirant, Jamie se sentit à nouveau plus vieux que le monde. C'était véritablement une journée de merde, et elle avait duré plusieurs vies.
Après un moment, il finit par se lever, mais avant d'avoir pu faire un pas, Diane vint vers lui. Aussitôt Jamie se crispa. Sa relation avec la blonde n'avait connu aucune amélioration. Comment aurait-il pu prévoir ses... Excuses? Explications? Jamie ne savait pas trop quels mots mettre sur les siens. Et elle partit bien trop vite pour qu'il puisse y réfléchir. Dans le fond, elle était celle dont il comprenait le plus la colère. Il avait menacer son frère, il aurait pu le tuer. Une sensation froide vint emplir sa poitrine, mais Jamie serra les dents. Il était posséder mais il savait désormais à quel point il était et serait faible. Il aurait pu tuer Apollon, et ça aurait été son acte à autant de pour cent que celui de Famine. En songeant son nom, il sentit un frisson frôler sa colonne vertébrale, et il serra les poings. Oui, il comprenait, en un sens, Diane. Il aurait réagir pareil si l'on s'était attaqué à Calliope. Ou à Morph. Ou à...
Tournant la tête, Jamie avisa Athéna, qui s relevait à son tour de son fauteuil. Elle semblait groggy, mais désormais Jamie savait lire son visage. Elle semblait surtout perplexe. Et vaguement en colère. Comme toujours. Athéna avait toujours l'air en colère. Et il n'était pas censé le savoir. Mais ce serait à jamais intégrer dans son esprit. Comme... Plein d'autres choses. Pas forcément utile. Et pas forcément nécessaire non plus. Il devait lui parler, mais avant cela il devait faire la seule chose dont il avait réellement besoin à cet instant. D'un pas vif, il se rapprocha d'Eliott, qu'il força à lui faire face. Le Dieu Gamin ouvrit la bouche, son visage insouciant laissant prédire une phrase probablement amicale et pleine d'esprit. Jamie ne lui en laissa pas le temps. Attrapant le gamin par les épaules, Jamie lui envoya son genou de façon propre et net dans les abdominaux. Pas assez fort pour briser quoi que ce soit, mais assez pour qu'il tombe sur le sol.
-ça c'est pour la mort de Wilson, siffla-t-il simplement, avant de se tourner pour rejoindre Athéna. Je peux te parler?
Sa voix était basse, presque hésitante, mais la déesse se contenta de relever un sourcil avant de le suivre, un peu à l'écart. Pourquoi était-ce donc si compliqué? Il savait très bien désormais qu'ils se détestaient, et pourtant... Il avait envie... Non pas envie. Il avait le réflexe de vouloir passer sa main dans ses cheveux noirs. Il avait le réflexe de vouloir sentir sa main dans la sienne. Il avait le réflexe de vouloir passer la sienne sur le dos musclée de la brune. Que des réflexes. Mais ils restaient présents. Inspirant une seconde, il finit par relever les yeux vers elle, qui semblait sur la défensive.
-Je... Je ne compte pas en parler. Pas besoin de me menacer. Je n'ai aucun intérêt à parler... De ça. De ce qui s'est passé. Je n'en parlerais pas. 
Rapidement, Jamie passa sa main dans ses cheveux, avant de soupirer. Sa remarque sur son anatomie lui revint en mémoire et il ne put s'empêcher un léger sourire. C'était tout à fait elle d'être aussi cinglante. ça il pouvait le savoir.
-Mais... S'il te plait, est-ce que tu peux éviter de parler de moi comme... Cavalier? Je ne suis pas un Cavalier. Je suis encore moi. J'étais encore moi. Quand...
Jamie eut un geste vague. ça pouvait sembler insignifiant mais ça revêtait beaucoup d'importance pour lui. Il était encore lui. Pour le moment. Tant qu'il pouvait s'en vanter... Tant qu'il pouvait mériter qu'on le prénomme encore Jamie. Autant en profiter.

Fin pour Jamie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- S.I.G.N-
I've been reading books of old, the legends and the myths, the testaments they told, the moon 
and its eclipse and Superman unrolls, a suit before he lifts but I'm not the kind of person that it fits.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963

Eloise A. St-James


« A fond les bolides ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

☞ Surnom : Licia



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8222
✯ Les étoiles : 7




Actuellement dans : « A fond les bolides ! »


________________________________________ Jeu 25 Juin 2015 - 0:17

Jamie et Wilson s'étaient chargés du retour, grâce à un Sable Noir. Bien sur, Athéna en avait entendu parler par son frère, quand celui-ci lui avait raconté ce qu'il s'était passé durant son absence. Elle avait d'ailleurs été fortement intéressée par l'épisode avec les Cavaliers. Et maintenant, elle en connaissait un, très intimement... Et même si dans leur présent, elle le détestait, à présent, la déesse savait qu'elle n'y parviendrait plus. De Cavalier potentiellement ennemi, il était devenu son ami et son amant. Et même si elle jouait très bien la comédie, il n'était pas question pour elle de perdre son ami... Encore faudrait-il qu'il l'accepte. Cela promettait de belles batailles verbales dont elle se réjouissait d'avance !

Arès ayant éliminé le reste des soldats et le tunnel étant formé, tout le monde se laissa emporter. Quand ils reprirent conscience, ils étaient dans le Laser Game de Storybrooke. Et Elliot leur ouvrit la porte, un sourire de débile sur le visage. Bien qu'elle sache parfaitement que ce n'était pas complètement de sa faute, Athéna ne put s'empêcher de lui en vouloir un peu. C'était bien beau de vouloir faire des jeux grandeur nature, mais encore fallait-il contrôler parfaitement ses pouvoirs pour cela ! Cependant, la brune en voulait encore plus à Arès et Artémis, qui se contentaient de déclarer qu'ils prendraient Elliot sous leurs ailes pour que cela ne recommence pas... Peut-être fallait-il lui expliquer mieux que cela ! Le pauvre était perdu et les deux autres avaient décidé de prendre le contrôle. Autant dire que cela annonçait de sacrées disputes pour l'avenir...

Le coup de genoux que reçut son neveu de la part de Jamie fut plus qu'approprié. Maintenant qu'elle le connaissait mieux, la jeune femme pouvait affirmer qu'il était furieux. De s'être fait mettre en danger, de s'être fait utiliser... D'avoir vécu toutes ces choses contre son gré. Bref, ça n'allait pas. Aussi lorsqu'il lui demanda un moment pour discuter, la brune se contenta de hausser un sourcil et de le suivre dans un coin. Ce qui lui confia l'attendrit. Bien sur, hors de question de le montrer, mais elle voyait à quel point il était perturbé. Le pli sur son front ne trompait pas... Ce qui l'acheva fut sa demande concernant son nom. Famine étant de retour, elle pouvait comprendre qu'il tienne à être séparé autant que possible de cette entité...

- Ne t'en fais pas... Je ne compte en parler qu'à une seule personne et il ne fera pas d'histoires. Lui assura-t-elle doucement en pensant à David. Pour le reste... Tu sais, pour moi, c'est une vie entière que nous avons vécu ensemble. Cela laisse des traces. Je crois que je ne suis plus en mesure de te détester comme avant... Donc... Si tu as besoin un jour... Tu sais où me trouver... Se contenta-t-elle de dire. Puis, alors que Jamie commençait à s'éloigner, elle le retint par le bras. Tu es et resteras Jay pour moi. Et la différence sera toujours là... Lui promit-elle avant de le relâcher.

Cela serait sans doute le dernier contact physique qu'elle aurait avec lui. Athéna le regrettait quelque peu, mais elle savait bien qu'en étant de retour ici, les choses devaient redevenir un minimum comme avant... Avec un soupir, elle tapota l'épaule d'Elliot et quitta le groupe à son tour. Elle avait des choses à ressasser et d'autres à révéler à David... La déesse espérait juste qu'il parviendrait à comprendre. La jeune femme s'enfonça dans la nuit, les ombres devenant de nouveau ses compagnes.

Fin pour Athéna

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Par delà les Mers...

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523

Wilson L. Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Anton Yelchin

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E

☞ Surnom : Nanis



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3043
✯ Les étoiles : 50




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Jeu 25 Juin 2015 - 16:55


Le Marchand de Sable
La Scène Finale

Le pauvre tenait à peine sur ses jambes. Son équilibre n'était pas encore très stable, ce retour à ce présent avait été comme un coup de massue en plein crâne. Il était toujours embrouillé, incertain de ce qu'il avait pu vraiment faire, entendre, dire. Tout ça semblait trop... juste trop. Des milliers de questions bouillonnaient dans sa tête. Pourquoi Neil disait-elle qu'Eve n'était pas supposée être là ? Qu'il avait peur d'elle ? Maintenant qu'il savait que c'était Elliot... Pourquoi aurait-il peur d'elle ? Et comment lui avait-il réussi à la faire venir ? Il ne comprenait pas. Et... Peste. Cette entité détestable. Que faisait-elle là ? Il la pensait partie pour toujours. Il ne s'imaginait pas que ce lien avec Chronos qui était restée, c'était en réalité ça. A cause de ce jeu alors... en quelques secondes... Le cavalier était revenu.

Wilson prit une grande inspiration, se massant les tempes, tandis qu'il poussait la porte du laser game, remarquant cette silhouette aux cheveux bruns quelques mètres devant lui à peine. A présent, il s'en souvenait clairement, de cette première fois où il l'avait vu. Oui, l'accouchement aussi... Il baissa les yeux par réflexe à cette pensée. Il ne s'en remettrait sans doute jamais. Puis il y avait eu cette autre fois, alors que le bouclier qui recouvrait la ville, l'empêchant de rentrer chez lui, avait été brisé. Elle les avait aidé, là encore, certainement pour ses parents... Que se passerait-il maintenant qu'elle était ici, avec eux, sous cette apparence adulte ? Elle-même avait dit qu'il était mieux qu'ils ne le voient pas... « Ce serait plus difficile pour les adieux. » Elliot avait déjà été choqué, qu'en serait-il de Lily ? Il aimait bien cette jeune femme qui le pardonnait malgré tout le mal qu'il avait pu faire. Il espérait qu'elle tiendrait le coup.

« Cassandre ? »

Sa voix était encore un peu rauque, pas totalement remise. Il ne souhaitait pas la déranger... mais il ne voulait pas être davantage dans le doute qu'il ne s'y trouvait déjà. Il avait besoin de certes réponses. Ce serait déjà assez compliqué comme ça, dans les semaines à venir, de faire face à ce qui s'était réveillé en lui, en Jamie.

« Ça va ? »

Il s'inquiétait pour elle malgré tout. Comme il l'avait toujours fait, sans à peine la connaître. Il était le premier à l'avoir vu venir au monde et... c'était bizarre, vu comme ça, sachant qu'elle se tenait devant lui et qu'elle semblait connaître, avoir vu tant d'événements se produire.

« Je suis désolé... pour ton papa... »

Il ne savait pas pourquoi il s'excusait, parce qu'il n'y pouvait rien. Mais au fond de lui, Wilson trouvait cette situation... triste. Horriblement triste. Elliot n'était pas comme les autres dieux, il n'avait pas ses pouvoirs depuis longtemps, ce n'était pas la dernière fois qu'il en perdait le contrôle. Déjà, la première fois qu'il avait vu Ellie, dans un de ses mondes où il s'était retrouvé transporté, puis avec les zombies et... Il avait ranimé des gens, à ce qu'on disait. Plus « ramené » carrément que ranimé, même. Il ne pouvait pas s'imaginer ce que ça devait faire, d'être lui, d'avoir autant de pouvoir. Il l'avait juste vu, dans ce théâtre, bouleversé et en larmes, avec Chronos à ses côtés... Il se disait simplement que ça devait être très dur. Lily lui avait dit de s'éloigner d'eux tant qu'il le pouvait... Il n'avait pas réussi. Savoir maintenant que Cassandre faisait partie de l'équation... Il s'en sentait encore moins capable. Quand cesserait-il de s'attacher si facilement ? Quand arrêterait-il de vouloir absolument aider les personnes qui l'entourent ?

Sa tête lui fit mal, soudainement. Toujours cette chose qui cognait, le perturbait.
Il la secoua, comme pour faire partir cette mauvaise pensée, ce bruit de fond insupportable, avant de s'approcher de Neil. Peu importait son prénom, en réalité... Il s'en voulait presque, de ne pas l'avoir reconnu plus tôt. De ne pas l'avoir aidé. Il lui prit la main, ayant du mal à reprendre la parole. Il ignorait quelle était la meilleure façon de le dire... Il avait l'impression de déjà trop en demander, rien qu'en étant là, alors qu'elle devait avoir bien d'autres choses à gérer.

« Je... Tu as dis qu'on était liés. Que tu ne me trahirai jamais. » Il s'en rappelait clairement. Elle l'avait rassuré, dans ce jeu où il avait perdu pied, avant même qu'il ne se souvienne de qui il était. « Alors... Qu'est-ce que c'était ? Qu'est-ce que j'ai vu ? »

Son regard était plongé dans le sien. Elle comprenait très bien de quoi il parlait. Peut-être même qu'elle s'y attendait. Sur ce rocher planant dans le vide, où se trouvait Chronos et ces deux enfants, quelque chose s'était passé. Il était impossible qu'elle ne l'ait pas ressenti. Il savait, sans vraiment pouvoir définir la raison de cette certitude, que c'était elle qui avait, sans le vouloir sans doute, partagé cette vision avec lui, à la manière de ses pensées. La façon dont elle l'avait observé après en avait dit long.

Elle ne répondit pas immédiatement, comme si elle hésitait. Il serra sa main un peu plus fort dans la sienne, comme pour la rassurer, lui montrer que ça allait. Bien qu'en réalité, il ignorait si ça allait réellement.

« Le présent est le seul futur. C'est ce que l'on vit aujourd'hui qui décide de ce qui se passera demain. Mais parfois, on a beau tout faire pour changer certaines choses... On échoue. » Wilson retenait presque son souffle, tandis que cette constatation semblait peser sur les épaules de Neil. « Dans tous les futurs que j'ai vu, le Ragnarok finit par se déclencher. Rien n'y fait, on ne peut stopper Chronos. Et l'on perd beaucoup des nôtres. » Ses pensées se dirigèrent presque instinctivement vers Eve. Son cœur se serra à cette possibilité. Il ne voulait pas la perdre. En réalité, il ne voulait perdre personne. « Chronos ne cherche pas à détruire l'univers. Il souhaite détruire la nature, pour que plus rien ne s'oppose jamais à sa puissance, pour ne plus avoir de limites, pour contrer toutes les règles. Il veut retrouver ce qu'il a perdu et ne plus jamais les perdre. »

Wilson ne comprenait pas vraiment ce que ça signifiait. Il ne connaissait rien de Chronos, à vrai dire, il n'avait pas cherché à en savoir plus à son sujet. Son implication dans sa condition d'hôte lui suffisait. Il ignorait l'histoire de ce titan, si ce n'est très vaguement sa « folie ».
Il se rappelait également les visions données par Chronos... Celle de sa famille, sa future potentielle famille. En était-il réellement capable ? S'il ne se trompait pas dans les dires de Cassandre... Oui. Il le pourrait. Il pourrait faire ce qu'il voudrait, comme ramener Eve une fois son schéma terminé. Mais... quelque chose clochait, dans ce plan, quelque chose qu'il n'arrivait pas encore à cerner.

« Ce que tu as vu, c'est l'issue de ce combat futur contre Chronos. »

Neil leva sa main dans sa direction et Wilson se sentit soudainement mal à l'aise, peu sur de vouloir savoir tout en ne pouvant s'empêcher de s'interroger, encore et encore. Il était à la fois intrigué, impatient mais aussi effrayé de ce qu'elle allait lui montrer. Le futur ? Mais le futur était le présent... Il était perdu, encore plus qu'avant. Elle sembla s'en rendre compte et répéta ses propres paroles :

« Parfois, on a beau tout faire pour changer certaines choses, on échoue. »

Est-ce que... C'est ce que ça voulait dire ? Que ce qu'elle voyait, elle, cette vision qu'il avait pu entrevoir... Rien ne pourrait la changer ?
Il hocha simplement la tête, montrant qu'il était prêt, alors elle posa sa main sur son front, aussi simplement que ça.

Un nombre incalculable de rochers flottaient dans l'air. Non, pas dans l'air, dans... dans rien. Dans le vide. Le noir total. Pas une once de lumière, pas une seule éclaircie, juste le néant qui l'entourait et le faisait paniquer. Wilson était là, sans être là, simple observateur. Puis ce bruit. Cette chose qui résonnait sans cesse à lui en faire perdre la tête. Il l'entendait à nouveau. C'était une voix, une voix qui ne s'arrêtait pas, qui n'avait pas de limite, qui résonnait jusqu'à l'infini et au-delà encore. Au timbre... dévasté.

Il tentait d'en distinguer les mots, cherchant à savoir ce qu'elle disait. Il se rapprochait, il pouvait le sentir. Et lorsque la voix s'éleva encore...

« NON ! NOON ! NOOON ! NOOOOON !!! Pardonne moi... »


Wilson se redressa dans un sursaut, regardant tout autour de lui. Son sang n'avait fait qu'un tour et il se sentait sur le point de défaillir.
Chronos. C'était la voix de Chronos. Le vide.
La nature... La terre. L'eau. La lumière. Sans elle, que restait-il ? Rien.

« Il va... » Son souffle était court, il avait l'impression que l'air ne rentrait plus dans ses poumons. « Non... »

Il passa une main sur son visage, l'autre tenant toujours celle de Neil qu'il devait faire souffrir sans même le réaliser. Tout ne pouvait pas se terminer... comme ça... Sans rien. Il ne pouvait pas l'imaginer.

« C'est pas possible... Il doit bien y avoir quelque chose... Il y a forcément un moyen de l'empêcher. »

Pourtant, il avait vu Chronos. Il savait ce dont il était capable et à quel point il était déterminé.

« Oui... il y en a un... »

Sans pouvoir le retenir, Wilson lâcha un soupir de soulagement. Même si à sa manière de le dire, il sentait que ce ne serait pas facile. Peu lui importait, il était prêt à tout pour empêcher ce futur de se produire.

Pendant quelques secondes, Neil fit balancer leurs mains liées, avant de le lâcher. Le sourire qu'elle lui offrit alors lui permit de s'accrocher à ce petit espoir qu'il restait.

Ce qu'il ne vit pas, cependant, ce fut l'expression de Cassandre, une fois qu'elle se fut retournée. Reprenant sa respiration et retenant ses larmes, avant de s'en aller.

Fin.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Sometimes the best thing you can do is not think, not wonder, not image, not obsess. Just breathe, and have faith that everything will work out for the best.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8994-wilson-je-sais-j-ai-une-jolie-carrosserie#75782 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 10 sur 10
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

[Fe] Le Marchand de Sable - Evénement #32





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Le Reste du Monde