Aventures
en cours :

Age de Glace
Septembre 2017


Sing On
Septembre 2017

- Bientôt -
8 octobre 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Sing On the Musical - le 85ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Jezabel Chapman ♥ - Maître du jeu : Anastasia Romanov ♥
Prêt à pousser la chansonnette ?

Partagez | .
 

 [Fe] Requiem pour un Poulpe - Evénement #36

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Peter Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ➹ Robbie Kay & Ian Somerhalder

Ѽ Conte(s) : ➹ Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Peter Pan

☞ Surnom : ❥ seb



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 68
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 22 Mai 2015 - 9:33

Bienvenue dans "Requiem pour un Poulpe",
la 36ème mission du forum, la seconde de l'intrigue Neverland !




"Les morts ne peuvent pas faire voile vers les mystères
du funèbre océan."

    Trois jours s'étaient écoulés depuis que le Jolly Roger avait quitté cette terre pour retourner dans le monde où la magie n'existait pas.

    Trois jours que j'avais retrouvé mon tout premier amour, Clochette, de quand j'étais encore le capitaine du Hollandais volant. Que j'avais retrouvé Wendy, la fille que j'avais cherché tant d'années et qui m'avait valu le physique que j'avais aujourd'hui. Trois jours que je ne savais pas quoi dire à Lily, que je ne trouvais pas les mots pour lui avouer ce que je ressentais.

    Seulement trois jours, et pourtant ça me semblait être une éternité...

    On était resté une grande partie du temps dans mon domaine, avec mes enfants perdus, ne s'aventurant pas trop loin dans la Jungle Noire. Le groupe de Rufio ne s'était pas montré, ni les cannibales. L'Ombre avait retrouvée ses habituelles occupations et de nouveaux corps apparaissaient chaque jour sur les rivages. Davy Jones n'allait pas tarder à revenir faire son travail. Quand aux bateaux de Barbe Noire, ils avaient repris le large, tout comme la Fée Bleue qui était retournée dans son arbre. L'île était à nouveau rien qu'à nous, ce monde était à nouveau miens. Mais je ne savais pas pour combien de temps j'allais tous pouvoir les garder à mes côtés.

    "Je n'ai pas envie de te chercher." avais-je dit en m'aventurant d'avantage dans la forêt. Les filles et Skunk avaient organisés une partie de cache cache, mais j'étais trop grand pour ces jeux. Je ne sentais plus l'envie de m'amuser. Est ce que le Pan qui était en moi était véritablement mort ? Je ne le savais pas, mais ce que je savais c'était que je n'avais pas envie de jouer, pas aujourd'hui.

    "Lily, sort de ta cachette, il faut que je te parle."

    Elle ne semblait pas vouloir écouter. C'était Wendy qui devait nous trouver, mais quand j'avais vue Lily partir en direction de l'arbre du pendu, je l'avais suivi pour pouvoir lui parler. Cela dit, quand elle avait une idée en tête, c'était difficile d'avoir une discussion sérieuse avec elle. Je devais la trouver avant Wendy pour pouvoir la forcer à m'écouter.

    "Je sais que tu es là, alors montre toi. C'est important..."

    J'avais la sensation d'avoir entendu un bruit dans les buissons qui se trouvaient à ma gauche. Je m'étais tourné, pensant que Lily avait enfin réagit en adulte, mais quelque chose d'autre attira mon attention. Ca venait de la plage. Quelqu'un criait, appelait de l'aide... Je m'étais précipité dans la direction d'où venait l'appel, manquant de tomber sur Lily qui venait d'apparaître de derrière un tas de branchages.

    "Lily !" m'étais-je écrié. Elle était enfin là, j'allais pouvoir lui parler, mais il y avait toujours ces cris. Ca ne serait que partie remise. J'avais fait route avec la jeune indienne en direction de la plage et une fois sur place, on pouvait voir Skunk qui criait sur quelque chose, mais je ne voyais rien face à elle.

    "Qu'est ce qu'il y a ? Skunk ? Pourquoi t'as crié ?"


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



৩ Bangeraaaang Peter ! ৩


Actuellement dans : Les Profondeurs de l'Océan


Lily la Tigresse


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Naya Rivera

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tiger Lily

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 121
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 22 Mai 2015 - 15:40




Qu'est-ce qui se passe ?


Que Clochette choisisse de rester, d'accord, j'étais d'accord avec ça. Par contre l'autre qu'elle choisisse de rester, là tout de suite je le vivais un peu plus mal, et puis il y avait son amie aussi, une inconnue qui avait décider de rester. Bon admettons, au pire elle mourrait vite ici. Il y avait des problèmes dont les solutions pouvaient vite se trouver, d'autre … moins. Trois jours on pourrait croire que ça passerait vite, mais quand on se posait mille et une question, ça semblait rallonger le temps. Si l'île avait retrouver son calme paisible, dans mon esprit c'était encore un champs de bataille.

Au moins avec ma fée nous étions d'accord pour mener la vie dure à une certaine personne, elle m'avait soufflé l'idée et j'avouais volontiers que ça m'avait plut. Les enfants sont connus pour leur cruauté non ? Au moins comme ça, je penserai moins. Je ne savais même plus d'ailleurs comment on avait fini par arrivé à l'idée d'un jeu de cache cache où Wendy devait nous trouver, quoiqu'il en soit, l'idée n'était pas mauvaise du tout. En plus de faire passer le temps, on s'amuserait un peu, moi je voyais surtout le côté d'être pénard un instant sans penser, près de l'arbre du pendu.

Ou pas. La voix de Peter m'avait rattrapé. Il fallait qu'il me parle ? Alors que durant trois jours il ne savait pas quoi dire ? À croire même qu'à la fin on n'osait plus se croiser car ça devenait gênant. Mais maintenant en pleine partie de jeu, on devait avoir une discussion ? Non, j'avais pas envie. Ou j'avais peur qu'il ait trouver quoi me dire justement, j'en savais rien, et ça me prenait la tête. Il y a des jours comme ça, où mon comportement était celui d'un enfant.

Il insistait en plus. Mais était-ce vraiment important ? Gros soupire. Je ne savais pas quoi faire, et l'île décida pour moi : un cri. Quelqu'un appelait à l'aide, voilà qui était étrange, aussi je décidais donc de bouger, pas le choix cette fois-ci. Discrètement, restant toujours caché, je me dirigeais vers le lieu des cris, mais en sortant d'un tas de branchage qui avait menacé de s'écrouler sur moi, je vis Peter qui faillit me tomber dessus.

- Je suis là. 

Un sourire sur les lèvres, avec tous ses cris, la discussion serait reporter à plus tard. On se dirigeait alors tous les deux vers la plage, mais on n'y trouva que Skunk, seule. Voilà qui était étrange, c'était pas son genre de hurler pour rien comme ça. Puis je vis au loin une silhouette étrangement verdâtre et visqueuse. Quelqu'un était recouvert d'algue de la tête au pied, on aurait dit un monstre venu d'ailleurs. Mais de plus prêt je pouvais la reconnaître, Wendy.

-Il t'est arrivé quoi ? Pourquoi tu es recouverte d'algue ? C'est toi qui a fait peur à Skunk ?


©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un indien intimidé, rougit en embrassant une squaw

by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29551-a-la-file-indienne-in http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31741-le-monde-est-plus-vaste-que-neverland http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31338-les-histoires-du-calumet

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 23 Mai 2015 - 16:19


Wendy & Peter & Clochette & Lily & Skunk
Requiem pour un Poulpe.

Le calme était revenue a Neverland. Depuis le départ du Jolly Rodgers, j'avais décompresser totalement. Bon, peut etre pas totalement, mais au moins, je n'étais plus sur les nerfs a tout bout de champ. Crochet était parti, et il ne m'avait pas déposé sur une plage comme il me l'avait promis. Bon, ce n'était pas vraiment sa faute, mais dés que je le reverrai, j'allais me faire un plaisir de lui rappeler cette dette qu'il avait envers moi.
Quand aux autres, tous le monde était rentré chez soi. Je regrettais un peu la fée bleue, j'aurai aimé revoir le cocard que je lui avais mis la dernière fois. Barbe noir était repartis et l'Ombre aussi. Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ou presque.

Une ombre noircissait le tableau. Deux a vrai dire. Lily et Clochette. Lily, je ne savais pas trop a quoi m'en tenir avec elle. Je ne l'avait connue qu'il y avait longtemps, et encore nous n'avions pas été particulièrement proche. Mais la proximité qu'elle avait eut avec Peter m'avait ... crispée. Quand a Clochette, je n'avais qu'une envie c'était qu'elle se fasse gobée par Nana. Elle avait faillit réussir la veille mais la liliputienne avait sauvée sa peau de justesse. Et pour moi, il était claire que je ne changerai pas mes ordres.

J'avais réussie a aller a mon repaire, dissimulé derrière une cascade, pour récupérer des vêtements et déposer des affaires. J'avais attrapé de vielles robes que j'avais apporté a mon second ou troisième voyage. Heureusement, certaines m'allaient encore, il leur fallait juste un petit coup de jeune.

Ce jours la nous avions décidé de faire un cache cache. J'avais aimé l'idée, ca me permettrai de renouer avec l'Ile. Je fus désigner pour les chercher. Sur le moment, je n'avais rien dit, après tout j'avais Nana, les trouver n'allait pas être si compliqué qu'ils croyaient. Qui avait dit que je n'avais pas le droit d'utiliser mes avantages ?

Je m'étais mise en route, croquant dans un fruit juteux en marchant, ma chienne devant moi. Nous nous étions mises en route vers la plage. De ma main libre je jouais avec un Yoyo en bois que je m'étais fait. Arrivée sur la plage je me dirigeais vers l'eau et retirai mes chaussures pour plonger mes pieds dedans. Ah ca faisait un bien fou. Je m'étais dirigée vers les rochers, car les grottes qui s'y trouvaient faisaient de bonnes cachettes. Tout a coup j'apperçus quelque chose de brillant dans l'eau. Les reflets m'aveuglèrent un instant et rapidement je me protégeais les yeux.

C'est quoi ce truc ... ?
me demandais je en m’élançant sur les rochers.

Je sautais de l'un a l'autre en tentant de garder mon équilibre, les bras tendus de chaque coté, les pieds mouillés par les vagues. Je faillis chuter plusieurs fois mais réussis a me maintenir hors de l'eau, penchée sur le rocher. Je sentais le vent, les embruns marins sur ma peau. J'allais l’atteindre, il ne me manquait que quelques centimètres ...

A genoux sur un rocher, penchée en avant le bras tendu au maximum, je pouvais sentir l'objet au bout de mes doigts, là tout près ...

Encore un peu pensais je en me penchant en avant. Une seconde après je sentais mes doigts se refermer sur l'objet et la mer se refermer sur moi. Ma tête heurta un rocher me faisant lâcher un cri qui se mua en bulles. Les vagues m’emportèrent avec une violence rare et je fus trainée sur le fond avant d'être entrainée vers la plage. Hâtivement je tentais de m’accrocher a tout ce qui passait a ma portée et soudain, j'attrapais quelque chose de chaud, qui visiblement n'aimait pas mon contact puisqu'elle se débâtit en criant. Je lâchais ce qui semblait être une jambe et m'échouais sur le sable en crachotant. Mes poumons brulaient et j'avais un mal de crane a vous fendre la tête, surtout que la jambe m'avait donné un coup en plus. Aiiiie.

Péniblement je me relevais et regardais autour de moi avant d’apercevoir une silhouette un peu plus loin. Skunk si je me souvenais bien. J'avais du lui attrapé la jambe. Bon sang il se défendait pas mal, j'avais mal moi, j'allais certainement avoir un bleu. Ca en plus de la bosse que je sentais pousser sur mon front, eh bien la journée commençais bien, vraiment.

Je me dirigeais vers elle en ouvrant la paume pour voir ce que j'avais récolté et apperçus un bracelet couvert de pierres rouges. Je savais reconnaitre ce genre de bijoux quand j'en voyais un, ca ne voulais dire qu'une chose : il y avait un trésor pas loin. Lily et Peter apparurent. Super.

Je suis tombée tout a l'heure, répondis je en retirant les algues et la vase qui me recouvraient. J'ai trouvé ca. Doit y avoir un coffre pas loin.

D'un geste je lui lançais le bracelet pour avoir les mains libres. Franchement c'était pénible tout ca ! Je soupirais et me tournais vets Skunk en lui tendant la main avant de la ramener vers moi. Ce n'était pas une bonne idée, il allait être couvert de vase lui aussi. Avec les reflets du soleil, il avait du croire que j'étais un monstre arracheur de coeur ou quelque chose comme ca ...

Désolée pour tout a l'heure, mais rassure toi, tu m'as pas raté toi aussi,
lâchais je avant de me diriger vers la mer pour me rincer convenablement. Lorsque je revins, Lily me rendit mon bien que j'accrochais a ma cheville. J'avais une super bosse au sommet du crane et y toucher me faisait grimacer. Quand a ma machoir, autant dire que le garçon perdu ne m'avait pas loupé.

Petite brute
bougonnais je en massant ma joue.

Tout a coup, quelque chose se mit a bouger dans les fourrés, et on vit Clochette apparaitre, ses cheveux habituellement blonds devenus ... orange carotte.

Mais qu'est ce que tu as foutu ? Te rendre plus intelligente ? Crois moi c'est pas en changeant la couleur de tes cheveux que tu y arrivera.
lachais je en me retenant d'exploser de rire.

© Cacadum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Arya Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Maisie Williams

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skunk & dorénavant... Peter Pan !

☞ Surnom : Fanny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 159
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 23 Mai 2015 - 22:09



Requiem pour une poule (comme ça c'est pas ça ?)
ft. Peter, Clochette, Wendy, Lily, Alexis & la poule
Jouer à cache-cache ? Skunk était toujours partante ! Même si c’était avec des gens qu’elle connaissait à peine… Elle ne savait plus trop qui avait lancé l’idée, mais elle avait levé la main avec un hochement de tête entendu qui signifiait « comptez sur moi ». Elle était complétement dégoûtée de voir que ses compagnons d’armes, ses potes, ses frères sur cette île n’avait pas pu se joindre à eux… Ce serait une partie 100% fille alors… Ouais… 100%. Elle regarda Pan avec un sourire goguenard, ça lui manquait de lui sortir des vacheries mais il n’était toujours pas question d’ouvrir la bouche devant Wendy… ça faisait trois jour qu’elle était revenue, avec deux autres pimprenettes : Clochette et Alexis… Elle avait largement moins peur des deux autres… Pourquoi ? Parce que la fée n’y avait vu que du feu la première fois qu’elles s’étaient rencontrées et l’une et l’autre se donner un mal fou à s’éviter au maximum, dans la mesure où Skunk avait failli la briser en mille morceaux en hurlant qu’elle ne croyait pas aux fées. C’était même pas vrai en plus. Elle y croyait aux fées… Mais Pan lui avait dit de réduire à néant toutes celles qui se présenterait à elle, alors elle l’avait fait, sans vraiment chercher à savoir la douleur que ça pouvait provoquer à la blondinette. Quant à Alexis… elle semblait déjà suffisamment occupée à garder son propre secret pour s’inquiéter de savoir quel sexe il y avait dans le pantalon de Skunk. Il ne restait plus que Wendy… Ooooh bien sûr, elle avait aussi ses petits problèmes, ses problèmes de triangle amoureux avec Pan. Mouhaha… elle ça la faisait bien trop rire tout ça… Pan était cool, d’accord, mais y’avait pas de quoi en faire une montagne non plus, pourquoi elles fondaient toutes comme neige au soleil ? Ce que les filles pouvaient être débiles… Bref malgré ses peines de cœur, Wendy connaissait pas mal de garçons perdus, elle avait l’air de vouloir faire ami-ami et c’était pas trop son truc à Skunk…

3, 2, 1 partez ! Le jeu commençait, oh ce que c’était bon. Wendy s’était proposée pour les trouver… avec Nana… tricheuse va ! Mais elle était prête à relever le délire. Le sourire aux lèvres, elle courait à travers les bois, faisant pratiquement aucuns bruits, les branches ne craquant pas à son passage. Elle était agile, très agile même et souple…. C’était pour cela que Pan en avait son éclaireuse… et c’était pour ça qu’elle gagnait toujours les parties de cache-cache… Virant de bords, elle agrippa un tronc d’arbre et se mit à l’escalader avec une vitesse hallucinante. Arrivée à bonne hauteur, elle continua sa balade à travers les arbres, sautant, virevoltant avec sagesse. A force, elle avait appris à reconnaître les branches cassantes des solides d’un seul coup d’œil… Skunk, il avait fallu qu’elle hérite de cefoutu surnom… Si les garçons perdus n’étaient pas aussi impatients pour lui trouver un nom, ils lui en auraient sans doute trouvé un bien meilleur : Squirrel… Là à voler à travers les arbres, elle ressemblait largement plus à un écureuil qu’à un Putois mais enfin bon… Arrivée à la lisière de la forêt, elle contemplait la plage de sa hauteur. La chienne ne pouvait pas sentir son odeur de si haut, mouhahah elle était trop forte… Non mais attendez… elle fout quoi là ?!

Wendy était en train de monter sur les rochers au bord de la mer et semblait se pencher dans l’eau pour récupérer un truc. Elle avait jamais joué à cache-cache ? On lui avait pas expliqué les règles du jeu ou quoi ? Il fallait vraiment tout faire soi-même sur cette île… Elle secoua la tête d’un air affligée avant de commencer à descendre de son arbre. Il allait falloir qu’elle lui fasse un dessin en plus… elle qui essayait de l’éviter, gééééénial… Mais attendez… elle est où ?!

Skunk regarda autour d’elle, les sourcils froncés, la main lui faisant une visière pour se cacher du soleil. Elle avait quand même pas put disparaître ? Et son chien était toujours là… elle avait pas compris que c’était pas à elle de se cacher ou quoi ? Elle promettait d’être longue cette partie… La jeune fille s’était rapprochée du bord de l’eau, scrutant l’horizon, puis la lisière de la forêt quand soudain quelque chose lui agrippa le pied. C’était quoi ce fuckin’ bordel ? En baissant les yeux, elle aperçut un espèce de monstre marin qu’elle n’avait jamais vu avant, une espèce de truc vert, visqueux, comme un cadavre rejeté par la mer ou un…

- UN INTRUS !!!! PETER !! A L’AIDE !! UN INTRU SUR L’ÎLE !!!

Le truc semblait vouloir s’agripper à elle… c’était mal la connaître. Liant ses deux mains ensemble pour en faire une massue, elle les balança de toutes ses forces sur la tronche du monstre qui lâcha prise instantanément. Il était pas trop agressif dis donc… tant mieux. Pour faire bonne mesure, elle frajouta un coup de pied dans le « tas » et dégaina Aiguille de sa main droite et fourra deux doigts dans sa bouche pour siffler. La cavalerie arrivait le chewing gum, t’allait passer un sale quart d’heure. Elle le toisait avec un sourire mauvais tout en gardant le truc en joue.

Lily venait d’arriver et elle lui faisait la causette comme si elle était au salon de thé. Euuuuh… Skunk avait-elle loupé un épisode ou quoi ? C’était même la saison entière à ce train-là… Elle connaissait le tas visqueux ? Ce ne fut que lorsque Wendy prit la parole qu’elle comprit qui elle venait d’agresser. Oups… La regardant avec des yeux ronds, elle rengaina lentement son épée, un peu gênée par la situation… Ouais… ‘fin en même temps elle était éclaireuse quoi ! C’était son boulot d’étaler les gens et d’appeler à l’aide… Pourquoi elle avait eu besoin de se déguiser comme ça elle aussi ? Elle secoua la tête pour lui dire que c’était pas grave de lui avoir fait peur et marmonna un rapide « désolé(e) » avant de s’enfuir loin de la jeune fille. Elle lui avait tendu la main avant de se rétracté, au grand soulagement de Skunk. Ça va, elles allaient pas se faire des mamours aussi… Elle retourna vers Peter en secouant la tête de droite à gauche, énervée contre elle-même.

- Désolée d’avoir donné l’alerte pour rien, j’ai vraiment cru que c’était un intrus…

Elle tourna la tête et vit ses compagnons dans les bosquets. Elle s’emporta immédiatement :

- Ouais c’est bon j’ai fait une erreur, ok ? ça vous arrive jamais ptetre ? Allez cassez-vous, vous pouvez retourner à votre truc, le spectacle est fini…

C’était pas un ordre. Elle savait qu’ils allaient retourner à leur tâche vu que Peter leur avait dit de le faire, elle voulait juste qu’ils partent plus vite. Elle était sympa comme ça Skunk, mais elle avait sa fierté aussi et là elle venait d’en prendre un sacré coup… Tink’ venait de surgir de la forêt, les cheveux orange comme les carottes et Skunk ne put s’empêcher de pousser d’un air moqueur, avant que son attention soit détourner par… des collants que portait Peter et qu’elle n’avait pas encore remarqué… tout aussi orange que la coiffure de la fée, ils étaient en plus dotés d’une multitude de paillette… là pour le coup elle allait largement mieux, éclatant de rire, elle lui balança à la tronche :

- Vous vous êtes assortis pour une soirée disco ou quoi ? Notre couleur à la base c’est le vert, tu te souviens ? Pour passer inaperçu… là t’étincelle plus qu’un phare breton avec ton collant nymphette, Mouhahaha c’te honte quoi…

Elle continuait à rire grassement, ne se privant d’aucune goutte délicieuse de moquerie dont elle était capable.

codage de coula.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
Circule avant qu'j'te bouscule !
Prepare to join the adventure... ⊹ I'm worse at what I do best, and for this gift I feel blessed ! Our little group has always been and always will until the end !

Khloe T. Bell**


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Candice Accola

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clochette

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 504
✯ Les étoiles : 167231




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 24 Mai 2015 - 12:24


« Amusons-nous avec la Wendy à plumes...
enfin à algues. »

Un cache-cache ? Pourquoi pas ! C'était l'un de mes jeux préférés. Je gagnais très souvent. Ce n'est pas tricher que de devenir minuscule pour ne pas être trouvée. J'utilise cet avantage stratégique comme d'autres se servent de leur force ou leur souplesse.

Dès le top départ, je m'étais élancée vers le ciel. Le but premier n'était pas de me trouver une cachette parfaite, mais bien de préparer des pièges. Wendy avait été désignée pour nous trouver, c'était donc le moment parfait pour lui faire quelques surprises. Les trois derniers jours depuis mon retour à Neverland, je les avais employés à réaménager ma petite maison en bois suspendue à l'intérieur de l'arbre du pendu. J'avais eu un sacré ménage à faire. Autant dire qu'il y avait des siècles de poussière. J'avais passé du temps à rassembler divers objets pour la meubler. J'avais retrouvé une vieille montre à gousset qui me servait de coiffeuse, car l'intérieur de la montre brillait comme un miroir. Une chaussette en laine d'alpaga (propre, bien entendu ) me servait de matelas et couverture. A présent que j'étais de retour, j'avais envie de mener une existence de fée. Cependant, la vie dans le monde réel avec son confort me manquait quelque peu. Je m'étais habituée à regarder la télévision le soir en revenant de la dernière parade à Disneyworld. J'adorais tout particulièrement cette série où quatre filles était hanté par le souvenir d'une cinquième dont le meurtre était irrésolu. Le pop corn, les glaces, le Nutella, toutes ces choses qui n'existaient pas à Neverland me manquaient. Sans parler de Killian, mais lui c'était une autre sorte d'absence. Ca faisait mal au plus noir de la nuit, lorsque je serrais la chaussette autour de moi en imaginant qu'il s'agissait de ses bras.

J'étais donc devenue minuscule pour préparer les pièges destinés à Wendy. J'avais noué des racines ensemble pour qu'elle se prenne les pieds dedans, caché des toiles d'araignée afin qu'elles ne les voient pas et qu'elle y plonge la tête. J'étais persuadée que Lily allait adorer. On s'entendait bien lorsqu'il s'agissait de mener la vie dure à Mademoiselle Wendy. Je n'aimais pas ses grands airs, à celle-là. Elle paradait avec son molosse comme si l'Île était sa propriété.

Au détour d'un arbre, je perçus des bourdonnements. Je levai la tête et m'élançai vers une ruche, oubliant momentanément mes pièges. Je saluai une abeille qui s'arrêta à ma hauteur.

"Je te salue, ouvrière !" dis-je gaiement. "Est-ce que je peux...?"

Je lui montrai l'intérieur de la ruche qui vrombissait d'activité. L'abeille me toisa de ses énormes yeux noirs, avant de dire du bout de ses mandibules, d'un ton zozotant :

"C'est pas possible."

D'accord, j'avais affaire au videur. Ca n'allait pas être facile de le convaincre. Je mis la main sur mon menton, en pleine réflexion, avant d'énoncer d'une voix pompeuse :

"Je suis la grande protectrice du Lumignon. Si tu fais mon bonheur, tu fais aussi le sien."

"Il est où le Lumignon ?"
demanda l'ouvrière en me lorgnant d'un air sceptique.

"Je l'ai laissé dans ma cabane, il fait dodo. Mais j'ai son bisou."

Pour illustrer mes propos, je levai la jambe vers lui et lui montrai ma cheville sur laquelle trois marques d'une petite trompe parsemaient ma peau. L'abeille émit un "Bzzzz !" affolé avant de s'effacer de devant l'ouverture de la ruche.

"Pardonnez-moi, Ô grande protectrice." dit-elle en zozotant.

"Ce n'est rien, ce n'est rien." dis-je pompeusement en agitant la main d'un geste désinvolte.

Je fis ce que j'avais à faire dans la ruche, mais en sortis brusquement en entendant, quelques instants plus tard, un cri ébranler toute la forêt. Il provenait de la plage. Je volai à vive allure jusqu'à celle-ci et me cachai dans les fourrés pour mieux observer. Je vis alors une créature couverte d'algues s'agiter au bord de l'eau. Quelle horreur ! Puis je compris qu'il s'agissait de Wendy.

Je m'esclaffai en la voyant, et la désignai du doigt. J'en profitai pour sortir de ma cachette, retrouvant une taille humaine. Je préférais être aussi grande qu'elle pour éviter qu'elle ne me prenne de haut. Elle fit une remarque sur ma chevelure. J'esquissai un grand sourire avant de poser une main sur mes cheveux collants.

"Je les ai enduits de miel orange, c'est un fortifiant très efficace."
expliquai-je d'un ton hautain. "A mon avis, tu en aurais bien besoin avec toutes les algues que tu as mangées."

Je me moquai encore un peu avant de poser les yeux sur Peter et ses collants de la même couleur que mes cheveux.

"Oh. Si tu veux changer de style, demande-moi conseil avant. C'est vraiment affreux."

Avait-il fait un "effort" vestimentaire (discutable) pour plaire davantage à Lily ou à Wendy ? Je trouvais l'indienne un peu trop près de lui, mais il fallait que je m'y fasse. J'avais découvert le pot aux roses le lendemain de mon retour à Neverland. Sur le moment, j'avais eu envie de détruire tout le camp indien puis je m'étais calmée. Lily était la meilleure fille que je connaisse, elle méritait d'être heureuse. Même si les imaginer ensemble me faisait aussi mal que d'entendre "je ne crois pas aux fées". En parlant de ce "vieux" souvenir, j'observai rapidement Skunk qui avait sonné la cavalerie pour rien. Il parlait vraiment pour ne rien dire, ce gamin.

"Bon, maintenant qu'on a sauvé Wendy qui n'est pas capable de mettre un pied devant l'autre sans se transformer en créature des profondeurs, on pourrait reprendre le jeu ?"

Je n'avais pas envie d'avoir installé tous les pièges pour rien. Ca m'avait pris du temps ! Je piétinai du pied sur le sable, agacée.

C'est alors que la tripoteuse d'ailes fit son apparition. Ses longs cheveux noirs se dressaient tout seuls sur sa tête comme si elle avait mis les doigts dans une prise électrique, bien qu'il n'y ait pas de genre de choses à Neverland. Vraiment bizarre, cette fille. Je ris légèrement en la voyant, avant de voleter jusqu'à elle pour cueillir un peu de miel de mes cheveux et le coller sur les siens.

"Ca va les aplatir. Peut-être... Je sais pas." dis-je en tapant assez fort sur son crâne. "A mon avis, il faudrait que tu ailles mettre ta tête dans la ruche. Les abeilles risquent de ne pas apprécier, mais c'est pour la bonne cause !"


Tink : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You know that place between sleep and awake? That place where you still remember dreaming? That's where I'll always love you... Peter Pan. That's where I'll be waiting.
Tinker Bell
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28273-all-the-world-is-made

Alexis E. Child


« Totalement Perdu !
☜-(ΘLΘ)-☞ »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4878
✯ Les étoiles : 847




Actuellement dans : « Totalement Perdu ! ☜-(ΘLΘ)-☞ »


________________________________________ Dim 24 Mai 2015 - 23:49




Requiem pour un poulpe



Jouer à cache-cache ? Ca remontait à quand la dernière fois que j’avais joué à cache-cache ? A vrai dire, je ne m’en souvenais même plus. J’avais regardé les autres en silence, les laissant décider si oui ou non nous devions jouer. J’étais pas contre, ça pouvait être plutôt marrant, l’île était grande et regorgeait de pleins de cachettes… Trop bien ! Ce qui était sans doute le plus étrange, c’était de voir que les trois quarts de notre équipe, pour ne pas dire tous sauf Skunk, avaient largement dépassé la date fraîcheur pour jouer à un jeu pareille. Mais c’était ça qui était génial sur Neverland : on était jamais trop vieux pour faire quoi que ce soit ! La jeunesse dans notre tête nous préserver de toute réflexion adulte, et la honte était bien le dernier de nos soucis. Surtout des miens… j’avais des choses un peu plus bizarres sur le feu…

Depuis le départ de mes compagnons, je n’avais passé que des mauvaises nuits. Pas parce qu’ils me manquaient, bien que ce fut le cas, mais tout simplement parce que ce qui m’étais arrivé après leur départ m’angoissait plus que tout. Je rêvais sans cesse de cette foutue ombre qui venait me chercher pour me dépecer, et je rêvais que je touchais Wendy, ou Clochette et qu’elles mouraient électrocutées sous mon contact. Je voyais Elliot aussi parfois dans mes rêves. Et l’ambiance avec Peter ne m’aidait pas à aller mieux. On arrêtait pas de se chamailler… Il m’était tout de même arrivé de parvenir à m’éloigner de la troupe. Je passais alors ces moments de solitudes assises les mains tendues, à crisper mon visage comme une forcenée en me concentrant. Mais rien. Jamais rien. Pas la moindre étincelle… J’étais trop nulle… Ou alors j’avais dut halluciner tout simplement… J’en avais jamais parlé avec Skunk, je ne savais pas s’il avait vu la même chose que moi ni même s’il avait raconté quoi que ce soit à Peter mais j’avais fini par me rendre à l’évidence : le soleil avait dut cogner trop fort sur ma pauvre caboche, j’étais infoutue de contrôler l’électricité, la foudre ou je sais pas trop ce que c’était… ça devait être le mauvais tour de bienvenue…

Bref, au top départ, je m’étais mise à courir en direction de la clairière où j’avais tendance à m’isoler. Wendy avait Nana avec elle, elles formaient une équipe redoutable toutes les deux, il fallait se cacher vite et bien… J’étais parvenue à me glisser sous un gros rocher quand je l’entendis : ce hurlement suraigu… Peter ? Bon ok, ok c’est bas, c’est méga bas, c’est pas digne de moi je sais mais c’est tellement bon ! Bref… Skunk venait de crier et son cri m’avait glacé le sens. Elle sonnait l’alerte. QUOI ENCORE ? Punaise on pouvait pas passer au moins un jour de plus pépère, non ? Qu’ils aillent tous au Kraken bordel ! Soupirant et pestant, je m’extirpais de ma cachette et me mis à courir en directions des cris. EUUUH…. Attendez…. STOP ! Et pourquoi que mes cheveux ne se balançaient pas avec une cadence soutenue tandis que je courais ? Portant mes mains à ma tête, je constatais qu’ils s’étaient dressés sur ma tête comme si j’étais la fiancée de Frankenstein. C’était quoi ce bordel ? A les toucher, ils semblaient tous électrisés, comme électromagnétiques… C’était le rocher qui m’avait fait ça ? Et merde… Et pan ! Et voilà que je me ramasse comme un tas en trébuchant sur une racine. Punaise Alexis t’es vraiment pas douée de tes pieds ma parole… En même temps, essayez de courir avec les mains sur la tête et en essayant de se souvenir de ce qui a pu mettre vos cheveux dans cet état et on en reparle, ok ?

Arrivée à la lisière de la forêt, je m’étais arrêté net, les bras tendus, pour m’aider à garder l’équilibre, comme si je venais d’atteindre le bord d’un précipice. Wow wow WOW ! Il était hors de question que je sorte de cette forêt, pigé ? HORS DE QUESTION ! J’avais toujours pas déterminé à quel moment j’avais commencé à halluciner, mais il était hors de question de risquer ma vie à poser un pied sur cette plage. L’Ombre ne pouvait pas m’atteindre dans la forêt… je savais pas si elle m’en voulait toujours mais je courrais pas le risque même pour tous les Skunk, Rabbit, Fox ou je sais pas quoi du monde ! Apparemment, y’avait eu un malentendu, Wendy avait fait peur à Skunk qui avait donné l’alerte pour rien… Et Wendy supposait avoir trouvé un trésor… Oh non pas un trésor… pitié… je veux pas sortir de cette forêt… Je m’étais adossée à un arbre d’un air nonchalant tandis que Clochette voletait vers moi. Elle semblait vouloir m’aider avec mes cheveux… J’avais toujours pas capté si elle était maladroite ou si elle me détestait mais en tout cas, elle y allait avec tellement de force que j’avais l’impression qu’elle allait m’enfoncer la tête dans les épaules. Me crispant sous les coups, je lui attrapais les poignets et lui dit :

- Merci t’es vraiment adorable de vouloir m’aider mais à cette allure tu vas plutôt me faire pousser des bosses si grandes qu’elles vont ressembler aux antennes du Lumignon. Il va bien au fait ?

Je lui souris. Ce truc était vraiment trop adorable et Clochette me l’avait confié trois jours auparavant avant de le reprendre avec elle. Je lâchais les poignets de la fée et tentait d’aplatir moi-même mes cheveux avec le miel qu’elle m’avait passé. Boarf… ça pouvait pas être pire de toute façon. C’est alors que je la vis. Lily. Elle s’était tournée vers moi pour voir Clochette m’exploser la tête et je la regardais maintenant avec des yeux ronds.

- Euh… Lily ? T’as attrapé un coup de soleil ou t’as un peu trop forcé sur le maquillage ? Je veux bien que tu sois une Squaw et donc une peau rouge mais là… T’es écarlate cocotte.

Les yeux toujours écarquillés, j’avais tendu les bras pour accentuer l’horreur qui se présentait devant mois. Elle avait le visage cramoisi… Il s’était passé quoi ? Je préférais éviter de la vexer, elle était sympa mais pas trop commode non plus, je préférais donc passer à autre chose et je revins sur le sujet de Wendy, en lançant à toute l’assistance :

- Un trésor ? Cool ! Allez voir si ça vous dit, moi je vous attends là.

J’avais souris en hochant la tête d’un air résolu. Je vous le rappelle au cas où vous auriez loupé un ou deux épisode ou même la scène post générique de nos précédentes aventures sur cette île : HORS DE QUESTION que je foute un pied sur cette foutue plage où l’Ombre démoniaque peu m’atteindre et me bouffer toute crute, compris ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Peter Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ➹ Robbie Kay & Ian Somerhalder

Ѽ Conte(s) : ➹ Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Peter Pan

☞ Surnom : ❥ seb



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 68
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 25 Mai 2015 - 20:54






    J'aurai pu m'emporter et lui dire de filer d'ici au plus vite, comme les autres enfants perdus qui faisaient partit du groupe, mais je m'étais ravisé. Je voulais que Skunk reste avec, car au moins ici je pourrai la surveiller. C'était pas la meilleure recrue qu'on avait eu, mais la plus turbulante. Un véritable "gamin" perdu, ou plutôt "une", vue que je partageais ce secret avec elle.

    "Je ne l'ai pas choisi. C'était le gage!" avais-je dit en bon joueur. Car oui, mon collant orange était un deal qu'on avait fait avec Lily. D'ailleurs il allait prendre fin, non ? On avait pas dit que ça serait juste le temps d'un seul tour ? Vue qu'on avait tous été trouvés, je pouvais retirer mon collant sans problèmes. J'attendrais juste d'être à proximité d'autre habits car ça aurait fait bizarre ici, devant tout le monde.

    "Tu es sérieuse pour le fortifiant ou toi aussi tu n'as pas trouvé mieux comme excuse bidon?" avais-je chuchoté à Clochette tout en lui faisant un petit sourire. Elle avait dû en baver pour avoir des cheveux orange. Je doutais que c'était vraiment voulu. Où avait elle encore mise sa tête ?

    "Arrête ! C'est pas une bonne idée du tout !"

    J'avais dit cela à Clochette pour qu'elle arrête de maltraiter Alexis. Elle était notre invitée, il fallait bien la traiter. Qui plus est, ce n'était pas la meilleure des solutions que de se retrouver avec deux femmes aux cheveux orange. En plus cette odeur de miel allait sans doute attirer les abeilles. Elle faisait n'importe quoi. Tout compte fait, on avait pas une, mais deux "gamines" perdues sur cette île.

    Une fois calmée, Alexis avait parlée du visage un peu trop bronzé de Lily. En me tournant vers elle, je m'étais mis à rire. C'est vrai qu'elle était un tout petit peu trop bronzée, mais j'avais une vague idée de ce qui s'était passé.

    "Je sais où tu t'es cachée maintenant !"

    Et oui, tout était lié. Je m'étais dit que je la laisserai elle même s'expliquer au restant du groupe. Bien que pour ma part, j'aurai gardé le mystère, car ça serait amusant que quelqu'un d'autre, une nouvelle venue tel que Alexis subisse un jour la même chose qu'elle. Je sentais qu'on allait encore bien s'amuser.

    "Pas de trésor. On s'est assez amusé pour aujourd'hui. On partira à sa recherche demain. Pour l'heure, il faut rentrer."

    Je n'avais pas attendu de réponse et je m'étais mis à marcher, les entendant me suivre au loin. Ce que j'avais en tête était tout autre. Je ne comptais pas rentrer dans notre domaine, mais je n'avais pas envie non plus de me lancer à la poursuite d'un trésor. A dire vrai, je voulais leur montrer quelque chose pour nous changer à tous les idées. Il fallait constamment occuper leurs esprits, ça évitait les différentes questions sur ce qui s'était passé.

    En tournant la tête, je m'étais rendu compte que Wendy était juste à côté. Pourquoi elle avait choisie de prendre la tête du groupe ? Je ne voulais pas aborder certains sujets avec elle, pas maintenant. C'était bien trop tôt pour parler de toutes ces choses. Ce que je voulais dans l'immédiat, c'était comme tout le restant du groupe : me changer les idées et on venait justement d'arriver dans une crique. Nos pieds étaient déjà sur le sable fin, tandis que la mer s'étendait au loin.

    "Nous y sommes ! Clochette ? Poussière de fées pour tout le monde !"

    Ce n'était pas sur la plage que je comptais me rendre, mais sur cette chose au loin : un bateau. Et pas n'importe quel bateau ! C'était l'un des nombreux bateaux de Barbe Noire, mais celui ci était particulier, car il m'appartenait ! On avait passé un deal avec le pirate et il avait eu ce qu'il voulait, en échange, j'avais eu ce bateau. Il m'en fallait un, rien que pour rendre jaloux ce Killian Jones quand il sera de retour à Neverland ! Car je suis persuadé qu'il ne s'écoulera pas un mois avant de le voir revenir. Je lui manquerais bien trop ! Et puis, un duel nous attendait. Je n'avais pas oublié ce qu'il avait fait, je lui avais juste laissé un peu de battement.

    "On monte à bord et on fait le tour de l'île !"

    Il y avait quelque chose que je voulais absolument leur montrer à l'autre bout de Neverland. Mais pour se faire, il fallait utiliser ce bateau. Sans attendre la poussière de fées, dont je n'avais pas besoin, je m'étais élevé à quelques centimètres du sol. Mais avant de m'envoler totalement, j'avais tourné la tête et tendu ma main à Wendy. Je ne voulais pas qu'elle se sente exclue. Ici, c'était chez elle et les habitudes ne devaient pas se perdre.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



৩ Bangeraaaang Peter ! ৩


Actuellement dans : Les Profondeurs de l'Océan


Lily la Tigresse


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Naya Rivera

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tiger Lily

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 121
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 26 Mai 2015 - 0:09




Trop proche ... trop gris


Ce n'était donc pas un déguisement ou un parie comme j'en avais fait un avec Peter au sujet de ses collants, dont je me retenais de rire dès que je le regardais de haut en bas. Elle me jeta un bracelet qu'elle venait de trouver dans l'eau, surement la raison de sa chute, je l'observais sous tous les angles. S'il y avait un trésors pas loin ça serait géniale ! Après le cache-cache, une chasse au trésors !!! En voulant lui rendre je vis qu'elle n'était plus là, elle s'était éloignée pour mieux se nettoyer, mais je lui rendis à son retour, c'était le sien après tout, c'était elle qui l'avait trouvé.


- Tu en avais pas besoin Clochette. 

C'était vraiment dure de ce dire que c'était elle avec tout ce miel qui dégoulinait de sa tête, au moins c'était mieux que la bonne humeur bien connu de Skunk. Et puis elle avait déjà de beau cheveux, pourquoi y rajouter du miel ? Enfin quand on voyait Wendy et ses algues, le miel c'était bien aussi, d'ailleurs la nouvelle en aurait grandement besoin. C'était quoi cette coiffure ? Enfin, ma petite fée eut l'idée de lui apporter son aide, qui était de toute évidence, urgente.


- Et si on cherchait le trésors ?

Au lieu de discuter ici, mine de rien on aurait un nouveau jeu qui nous occuperait, car là le cache-cache, c'était fini, on était tous trouvé, et c'était même pas Wendy qui nous avait sortit de notre cachette ! Il fallait un nouveau jeu. Mais voilà que la nouvelle de Neverland me fit une remarque quand à ma couleur de peau. C'était quoi ce genre de réflexion ? J'étais différente donc c'était mal ? J'aimais pas trop ce genre de remarque … Quoique … En y réfléchissant bien ….


- De quoi tu parle ?

Je partis prendre de l'eau dans mes mains s'en servir comme d'un petit miroir, et en effet ma peau n'avait plus vraiment la même couleur. Pourquoi est-ce que je m'y étais caché moi ?! Je lançais un regard noir à Peter avant de lui tirer la langue. Pouvait se moquer avec ses collants orange brillant. Qu'importe, sans rien dire je me nettoyais le visage avec de l'eau avant d'y passer une feuille que j'avais dans ma bourse, pour retrouver ma couleur naturelle. Aucune explication, rien, digne, pas un mot, Peter tu la ferme. Sinon plus personne ne pourrait se faire avoir à son tour un jour.


- Allons-y.

Peter n'était pas drôle, pas de chasse au trésors, dommage. Je le suivais en étant à côté de Clochette, je n'aimais pas trop que Wendy se rapproche de Peter en marchant. Une flèche perdue serait trop visible là ? Tant pis, plus tard. On arriva à la crique, pour tout le monde la poussière ? Dommage, y'en a une qui aurait pu rester ici, surtout que … les couleurs avaient disparut, tout était gris, il lui tendait la main. D'un coup je la voyais ce faire couper et tomber au sol, mais non.

Je restais donc avec ma fée, un peu contrariée même si je ne laissais rien transparaitre et me rendit avec les autres sur le navire. La route c'était fait sans encombre, du moins pour ma part, je ne faisais pas vraiment attention au autre, le ciel n'avait pas plus de couleur que les nuages où l'eau en dessous de nous de toute façon. Je lui aurai bien demander ce qu'il avait en tête pour nous faire faire le tour de l'île soudainement, mais il était trop proche. De plus j'entendis des pas derrière moi, des pas d'homme, sauf qu'il n'y avait que Peter ici ...


- Mais qu'est-ce que ?

A peine le temps de faire un demi-tour que je me retrouvais face à lui, tout près, vraiment près. Mais qu'est-ce qu'il faisait ici ? Davy Jones.


©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un indien intimidé, rougit en embrassant une squaw

by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29551-a-la-file-indienne-in http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31741-le-monde-est-plus-vaste-que-neverland http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31338-les-histoires-du-calumet

Davy Jones


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Lincoln // Dan Stevens (Le temps d'un RP, ou deux)

Ѽ Conte(s) : Neverland.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Capitaine du Hollandais Volant.



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 146
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 27 Mai 2015 - 0:02




Come to papa, Neverland


« Ca respire l’imbécilité… »

Ses doigts raclèrent un peu le bois passé au point de s’en planter quelques échardes, avant de les redresser pour les frotter entre eux. Ça s’effritait. Ça sentait mauvais. L’eau de mer dépassée et la sueur d’un équipage absent depuis bien trop longtemps. Qui avait laissé tout ça dans un tel état sans s’en offusquer ? C’était risible. Parfaitement intolérable. Bien digne du propriétaire du bâtiment et de sa médiocrité. Il avança de quelques pas, sa main papillonnant sur le rebord jusqu’à croiser les premiers accastillages qui montaient ensuite vers le haut du mât central. Il leva ses yeux clairs comme de l’eau de roche vers le ciel, suivant le dessin des drisses et des écoutes pour essayer de comprendre ce grand… foutoir.

« … Même pas fichu d’ouvrir le gennaker avec une organisation pareille. »

Il pestait, encore, en s’engageant dans les escaliers qui menaient au premier pont supérieur, le parcouru rapidement de l’œil avant de continuer les marches et de se retrouver sur l’arrière du navire. Il passa à côté du gouvernail, haussant un sourcil en se penchant en avant. Du bois usé, encore. Et même des traces et des tâches. On devinait çà et là des griffures ou des éclats, vestiges probablement de quelques batailles rudement menées ; même le métal qui le reliait au plancher était tordu de manière assez visible et radicale.

Le capitaine appuya de son index sur l’une des extrémités, observant la poulie tourner sur elle-même dans un grincement des plus désagréables.

« Si avec ça, il n’a pas démoli le safran dans une brasse ou deux… »

C’est qu’il tenait du miracle plus que du savoir-faire. Laisser un tel déchet à la direction, autant hisser toutes voiles dehors et laisser le vent les porter, au moins ils auraient une direction logique et prédictive. Il décida de ne pas s’attarder dessus, se permettant une exploration un peu plus poussée de la rambarde arrière où il manquait un chandelier taillé. Apparemment, un coup de canon l’avait fait voler en mille morceaux sans lui laisser aucune chance.

Jones tendit les bras devant lui, levant pouces et index pour focaliser l’espace vide comme d’un écran. Il recula un peu dans un sifflement pour élargir sa prise de vue, visiblement satisfait de la vision qu’il en avait. Avant de lever les bras au-dessus de sa tête et de faire une pirouette sur le côté pour s’orienter droit sur le gouvernail. Très bien. A en refaire l’histoire brève, c’était ce qui avait fait exploser le chandelier qui avait aussi désaxé les pièces conductrices. Un tir de précision rudement efficace.

« Net et précis. Sans doute mes canons. »

Il rouvrit les mains en sautillant d’un pied sur l’autre pour revenir vers l’entrave du navire, sautant sur le petit bastingage central pour aviser un peu les ponts vides. Poings sur les hanches, il lui fallut quelques instants avant de se décider à sauter en avant pour atterrir sur le pont moyen. Juste devant l’accès à la cabine du capitaine. Un air narquois plus tard, il devinait sans mal qui revendiquait la propriété du bâtiment : un cercle zébré d’une masse noire trahissait Barbe-Noir, ce fieffé petit mollusque. Et les entailles en forme de croix qui barraient le logo indiquaient qu’il avait récemment changé de propriétaire.

L’homme avança pour poser ses doigts, se penchant pour renifler les décorations en bois de cerisier. Pan. Forcément, il fallait que ce soit lui. Sinon il ne serait pas ici, sur ce rafiot pourri jusqu’à la déferlante, à faire l’inventaire des dégâts. Même les murs empestaient l’odeur de ce gamin prétentieux à vous en donner envie de vomir. Il se recula vivement avant d’avoir un haut le cœur, avisant alors à l’horizon des formes qui se détachaient de l’île.

Ah, Neverland… Satané terre maudite sur laquelle il ne pouvait plus poser un seul pied. En un sens, c’était une chance que de ne pas avoir la nécessité de s’y rendre. Mais parfois cela pouvait se montrer très… désavantageux. Notamment pour certaines petites affaires qui requéraient sa présence personnelle. Mais passons. Des visiteurs, venus d’ailleurs, commençaient à voleter comme des mouches sur l’azur du ciel et semblaient visiblement se diriger par ici. En plissant les yeux, Jones reconnu la tenue fallacieuse de Pan.

« Parfait. »

Il prit soin de ne pas bouger d’où il était, simplement debout à les observer venir. Même à cette distance, il les entendait bavasser et bavarder. Qui étaient les accompagnants ? Des enfants perdus ? Des voix trop féminines pour cela. Ça le fit sourire, il avait de fortes tendances à apprécier les femmes. Enfin, si femmes il y avait. Plus elles s’approchaient et plus cet espoir s’estompait pour laisser place à la délicieuse déception de reconnaître des visages. Bon, au moins ce n’étaient pas les garnements que se trimballaient Peter en toute occasion… Mais elles y ressemblaient beaucoup.

Son humeur s’améliorait de secondes en secondes alors que les demoiselles – y compris Peter – atterrissaient doucement sur le pont central en y prenant leurs aises. Il détailla la tenue d’une indienne à l’air sérieux, avisa l’attitude trempée de la blonde, se demanda ce qui avait pu rendre une telle coiffure sur la brune et se mordit l’intérieur de la joue pour retenir le sourire moqueur qui mourrait d’envie d’apparaître à la découverte de la mini-chose humaine au milieu. Des gamins. Des gosses.

Et puis la fée.

Aussitôt son attention sembla se réveiller et il se redressa, le coude en suspens comme s’il réfléchissait à toute vitesse… Il était temps d’agir. Sans prendre la peine de se faire discret, il emprunta en descendant les escaliers et réduisit la distance qui les séparaient jusqu’alors. Si personne ne l’avait remarqué, lui avait bien prit note de tous les visages individuels qui se trouvaient à bord. Et il avait une excellente mémoire visuelle, ce n’était pas peu dire.

« Mais qu'est-ce que ? » L’indienne sembla enfin sentir sa présence et se retourna vivement alors qu’il se trouvait juste derrière elle. Proche, trop proche. Il pouvait même sentir sa respiration se couper sous la surprise et savoura quelques instants cette délicate attention.

« Je fais toujours cet effet-là la première fois. Davy Jones, pour votre bon plaisir, et le mien. » S’enorgueillit-il, avant de se pencher en avant pour saisir la main de l’indienne et d’y déposer un baisemain révérencieux. « Une squaw qui manque de méfiance. Heureusement, je ne suis pas là pour jouer à celui qui se fait le plus discret. »

Sinon elle serait morte sans même s'en être rendue compte. Il garda sa main dans la sienne un moment, caressant du pouce le dos de celle-ci et plongeant son regard dans celui de Lily. Un sourire sur le visage, il releva ensuite le nez pour se concentrer sur le petit groupe d’individus. Femme. Femme. Fille. Fée. Un vrai petit harem que voilà, Peter Pan ne se dérangeait donc plus de rien visiblement ? Cela le fit presque remonter un peu plus dans son estime, s’il ne le portait pas déjà si bas.

« Ce cher Peter. Quel désagréable plaisir de te revoir, encore entier. »

Jones lui adressa pourtant son plus faux sourire carnassier, à la fois ravi de le retrouver et encore plus excité à l’idée qu’il puisse l’avoir sous la main sans même avoir à lever le petit doigt pour le faire venir.

« Et accompagné. Qui sont ces… charmantes créatures ? »

Créature, c’était le terme exact et tout trouvé ! Enfin, encore plus pour la petite chose engoncée dans son costume noir et qui laissait planer tout de même un certain doute. S’il pouvait faire croire qu’il se moquait de qui se trouvait là, la vérité était toute autre. Déjà parce qu’il ne laisserait jamais une femme sans intérêt. Ensuite parce qu’il aimait savoir à qui il avait affaire avant de décider s’il devait lui laisser la vie sauve ou non. L’homme finit par lâcher la main de Lily pour se tourner vers quelqu’un d’autre.

« Et une fée ! Tu ne m’avais pas dit qu’elles étaient de nouveau autorisées sur le territoire. Coquin, tu sais pourtant que les cachotteries se payent chères ? »

Il agita son index vers lui d’un air réprobateur, avant de s’incliner légèrement face à la blonde qui scintillait légèrement de sa poussière de fée si précieuse. Reconnaissable au premier coup d’œil pour les initiés. Jones était un expert, c’était une catégorie bien au-dessus. Cette fée-là tombait rudement bien. Aussi bien qu'une tête sortant de la guillotine. Comme Pan. Il se redressa avant de se diriger carrément vers l’homme qu’il adorait détester. Le toisant des pieds à la tête avant de croiser les bras, comme sceptique. Une seconde. Puis cinq. Il pencha la tête sur le côté dans une moue un peu boudeuse, avant de soudain s’éclairer.

« J’ai trouvé ! Les collants m’ont induit en erreur. Hideux. Tu n’aurais pas vieilli, par hasard ? L’âge ne te réussit pas. »

Pas du tout. Joyeux. Moqueur. Et le regard pourtant terriblement sérieux. Dur et presque froid, si ce n’était tranchant. Davy Jones plaisantait souvent en apparence, pourtant ses griefs étaient bien plus sombres et ancrés qu’ils n’y paraissaient. Et lorsqu’il tapota sur le bras de Peter comme pour le saluer, c’était surtout pour le prévenir que la suite n’allait pas vraiment lui plaire…

Faites place. Le capitaine du Hollandais Volant prenait désormais la direction des opérations.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

♦️ I HAVE FULFILLED MY DESTINY ♦️
you know me… never complain, never explain.


Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 28 Mai 2015 - 1:13


Wendy & Peter & Clochette & Lily & Skunk
Requiem pour un Poulpe.

Ah bah en fait il s'agissait de miel. Clochette n'avait rien trouvé de mieux a faire que de s'étaler du miel sur les cheveux .... Eh bah, le soleil avait du lui taper sur la tête. Et a Peter aussi apparemment. Depuis quand il mettait ce genre de choses ? Il avait découvert de nouveaux passe temps depuis son départ de l'ile ou quoi ?

Je jetais un regard discret vers Skunk avant de rire avec lui. Il avait ENFIN parlé en plus. Mais oui, voir Peter dans cette tenue était juste extrêmement drole. La remarque de la fée ne me plue pas. Comment ca j'arrivais pas a mettre un pied devant l'autre ? Est ce qu'elle avait récupéré un bracelet de rubis elle ? Non, alors qu'elle retourne a ses coiffures débiles.
Je soupirais. Dieu ce qu'elle m'énervais a être aussi égoïste et colérique. On passait un bon moment la sur la plage, pourquoi se sentit elle obligée de tout gâcher ? Et vas y que je frappe du pieds. Bon sang, c'était exactement le genre de comportement que je ne supportais pas.

Tu pourrais peut etre profiter du moment au lieu de vouloir a tout prix tout gâcher. Arrête un peu d'être égoïste cinq minutes si c'est pas trop te demander.

C'était ca qui m'avait toujours insupporté chez elle. Je savais qu'elle n'était qu'une fée et que par conséquents elle ne pouvait ressentir qu'une émotion a la fois, mais est ce que c'était la seule chose qu'elle connaissait ? Alexis fit une remarque sur la peau de Lily et je ne pu m’empêcher de rire. Je savais ou elle avait été mais ca serait nettement moins drôle si elle le disait ... Cependant je tiquais a ses dernières paroles. Comment ca elle ne voulait pas faire de chasse au trésor ? Ou était donc passé la Alexis qui avait narguée les pirates, celle qui était censée etre la seconde de Crochet ? Pourquoi elle réagissait comme ca ?

Ca va Alexis ?

Je passais une main dans mes cheveux et grimaçais en me rappelant qu'ils étaient mouillés. Peter semblait peu intéressé par l'idée d'une chasse aux trésors et repoussa au lendemain. Parfais, ainsi je pourrai mttre une tenue plus adaptée. Je n'arrivais toujours pas a me débarrasser des vielles habitudes et passais le plus claire de mon temps en robes. De temps en temps je mettais un short dessous mais seulement quand je savais qu'il y allait avoir de l'action.

Nous nous mîmes en route et rapidement, sans vraiment m'en rendre compte, je me plaçais a coté de Peter. Les vielles habitudes avaient vraiment la vie dure. J'avais passé tellement de temps ici, je me sentais chez moi, même si tout était différents. Ces dernières nuits je m'étais énormément interrogée. Est ce que j'étais vraiment contente d'être revenue ? est ce que j'avais vraiment le droit d'être ici ? Je n'étais pas originaire de l'Île comme Lily ou a mini-peste, je n'avais jamais été un garcon perdu a proprement parler. J'avais toujours eut un statue "spécial". Alors maintenant, je ne savais pas comment me placer. Une part de moi était euphorique tendis qu'une autre me laissait un arrière gout amer quand je croquais les fruits.

Les mains dans les poches j'attrapais un lacet et me fit une tresse sur le coté. Je voulais sécher le plus rapidement possible, et puis je connaissais Peter, il voulait certainement nous montrer quelque chose, et je ne voulais pas que mes cheveux me gênent. Ca ne manqua pas, il nous mena a une autre plage. En voyant le bateau au loin mes yeux se mirent a briller. Ca c'était cool ! En voyant le bâtiment, je repensais immédiatement a Killian et aux paroles qu'il avait prononcé avant son départ.
C’était pour te protéger. Tu étais en danger sur cette île. Je ne peux pas t’en dire plus sans le consentement de Peter, mais c’était pour ta sécurité.

Il savait. Je passais une main a la bourse que j'avais toujours autour du cou, et dans laquelle reposait mon précieux dé a coudre. Je ne l'avait toujours pas donné a Peter, je n'étais pas certaine de vouloir qu'il puisse me retrouver la prochaine fois que nous serions séparés... Depuis quand tout était il devenu aussi compliqué sur Neverland ?

Je laissais mes doigts se perdre dans la fourrure de Nana, quand tout a coup Peter donna le départ. Je portais la main au petit sachet que j'avais dans ma poche. Il contenait un peu de poussière de fée de la réserve de Rufio que je lui avais volé lors de notre dernière rencontre. Le reste était bien caché dans mon refuge. Je ne voulais pas être dépendante de Clochette, je ne lui faisais absolument pas confiance. Elle serait capable de me donner assez de poussière de fée pour faire la moitié du trajet et me laisser me noyer quand je serai en manque.

Mais en me retournant, j'avais vu la main de Peter tendu vers moi. Je n'avais pas hésité et l'avait attrapé avant d'envoyer de la poussière sur Nana. Avant de me mettre une claque mentale. Je m'étais promis de ne pas me laisser avoir par son sourire et voila que j'agissais comme une cruche !
D'un geste je me tournais vers Alexis, qui semblait hésitante et l’encourageais d'un sourire.

Allez viens, tu verra ca va être marrant !


Une second après nous nous dirigions vers le navire. J'avais terriblement eut envie d'en voler un a Barbe noir depuis que j'étais arrivée sur l'île. Allez savoir pourquoi cette idée m’obsédait, et voila qu'on allait avoir notre propre bateau ! Avec un peu de chance, on ferrait faire la planche a Clochette ! Mais il ne fallait pas rever.

Nous atérime sur le pont et j'observais rapidement le bateau. Je ne m'y connaissais pas vraiment ( enfin, Jones m'avait bien appris un ou deux trucs pendant nos duels quand j'étais petite, du genre "La tu es sur le bastingage, décents ou tu tombera, le pont est plus stable ..." ) mais il me paraissait en sale état. C'était trop bien. On allait le retaper en moins de deux ! Sans perdre une seconde je fit une rapide bise a Peter avec un "merci pour le voyage " et lâchais sa main pour me mettre en quete de la cabine du capitaine. Si il y avait encore quelque chose sur ce bateau, c'était là bas que ce serait ! Avec un peu de chance, j'aurai même de quoi dessiner.

Mais avant que je puisse trouver la caverne d'Alibaba, Davy Jones fit son entrée. Il se mit a charmer Lily, lui tenant la main bien plus que nécessaire. Il était vachement moins tentaculaire qu'avant. Je jetais un regard de biais a Peter pour voir sa réaction avant de me concentré sur Jones Sr. Je m'adossais au bastinage, un peu derrière Peter, et posais une main sur la tête de Nana qui c'était mise a grogner férocement, pour ne pas qu'elle attaque.

« Et accompagné. Qui sont ces… charmantes créatures ? »


Je levais les yeux au ciel. Comme si ca l’intéressait vraiment. Je me demandais vaguement si il se souvenais de moi. M'avait il reconnu ?

"Salut Jones " fis je avec un grand sourire en agitant quelques doigts. "Je t'ai manqué ? " Il ne fallait pas rever mais bon, j'avais envie de m'amuser un peu et puis l’atmosphère était bien trop tendue ! "On peut savoir ce que tu fais sur notre navire ? T'as perdu le tiens ou quoi ?

Question stupide, le capitaine du Hollandais n'était jamais bien loin de son batiment.

" Au fait, l'humanité ne te vas pas si mal. T'as coupé tes tentacules ?"


J'étais toujours souriante, un peu moqueuse. Il n'allait pas nous attaquer, si il avait voulu le faire, il l'aurait déja fait depuis longtemps.


© Cacadum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

[Fe] Requiem pour un Poulpe - Evénement #36





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland