MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Une petite virée loin des problèmes ? - Aaron McAdams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tara Duncan


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6409
✯ Les étoiles : 15305




Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Lun 25 Mai 2015 - 23:17

Une petite virée loin des problèmes ?
Ft Aaron McAdams

La crème anti-moustique, c’est bon, la veste, c’est bon, le duvet, c’est bon, ma trousse de toilette, c’est b… Ma trousse de toilette ?! Ce n’est pas possible, je me souviens l’avoir mis en dessous du duvet. Je retire un à un tous les objets de mon sac pour pouvoir vérifier dans tous les coins. Mais c’est pas vrai ! Je n’arriverai donc jamais à faire un sac correctement. Je déballe une nouvelle fois mes affaires sur le lit en regardant le résultat. Génial, c’est reparti pour tout ranger… Mais avant. « Mara ! » Ma voix résonne dans l’appartement silencieux, Jar dort encore à cette heure-là, il n’est pas foutu de se lever avant dix heures le week end. Et Mara est une nouvelle fois enfermée dans la salle de bain. Un silence pesant s’installe. Bien évidemment, aucune réponse. Je me dirige vers la salle de bain en martelant la porte de coup. « Mara ! Je sais que c’est toi qui as pris mes affaires, donne les moi ! » Un rire amusé s’élève derrière la porte ce qui m’arrache un grognement frustré. Je tente à plusieurs reprise d’ouvrir la porte, mais rien n’y fait, elle reste planté devant le miroir. Mon petit séjour hors de la ville n’allait donc jamais pouvoir se faire ? Je reste plantée devant la porte, attendant que la jeune femme daigne sortir. L’attente s’éternise encore quelques minutes, la jeune brune aux yeux sombre s’amuse avec mes nerfs, ce qui a le don de me pousser à bout. C’est exactement pour ça que je pars. Enfin, je pars, pour quelques jours. Leur laisser l’appartement plus longtemps serait carrément du suicide. Déjà que je me demandais dans quel état il serait à mon retour… Un grand sourire sur le visage, Mara dépose ma trousse de toilette dans mes mains avant de se diriger joyeusement vers la cuisine. Ronchonnant, je repars vers ma chambre, excédé par son comportement. La seule chose à laquelle elle pense à ce moment-là, c’est qu’elle va pouvoir mettre le grappin sur Cal sans que je sois là. Vive l’amour fraternel, oui cet amour puissant et passionnée qui s’arrête à l’ultimatum de qui mangera la dernière tartine au petit déjeuner. Je fourre de nouveau toute mes affaires dans le sac à dos qui se retrouve bien plein tout d’un coup. Utilisant plusieurs techniques différentes pour réussir à le refermer… Enfin, manière polie de dire que je me suis assise sur toutes les parties de ce sac pour que les affaires finissent par se tasser… J’ai finalement abandonné et laisser tomber quelques affaires superflus. Après cela, la fermeture éclair du sac à dos se ferme bien plus facilement et ne menace pas à chaque seconde d’exploser.

Un débardeur, un short et des baskets plus tard et j’étais fin prête pour ma randonnée et ma future nuit sous les étoiles. Après avoir donné et répété un bon milliard de fois les même choses aux jumeaux, je m’étais enfin éclipsée vers un endroit bien plus calme et plus tranquille que ce piteux appartement. Empruntant le chemin de la forêt, je n’ai pas osé passer par la sortie principale. J’ai vu tellement de personnes perdre la mémoire que je crains moi-même d’égarer mes souvenirs qui me sont si cher. Je les aie perdues une fois, je ne me risquerai pas à le faire deux fois. Pourtant, mon but était bien de sortir de la ville, et, aussi bête que cela puisse paraître, je préférais passer par un endroit moins fréquenté. Par la forêt par exemple. Espérant traverser la limite sans m’en rendre compte, j’ai vite du me rendre à l’évidence que cela ne serait pas aussi simple. L’ancienne limite était encore tracée et personne ne pouvait la rater. Mes pieds à quelques centimètres du passage fatidique, je redoutais mon prochain pas en avant. Jetant un coup d’œil autour de moi, je fus soulager de constater ma solitude. Je serai peut être ridicule, mais je serai ridicule toute seule au moins. Approchant lentement mon pied de la limite, je sentais mon cœur battre de plus en plus vite. Après avoir posé un pied de l’autre côté, j’ouvris les yeux pour admirer le résultat. Bon, rien n’avait l’air de clocher. Mais c’était peut-être une ruse non ? Un pied n’a pas de mémoire à ce que je sache ? Après l’avoir tortillé dans tous les sens pour être bien sûr qu’il fonctionnait toujours, j’ai fermé les yeux en retenant ma respiration avant de sauter de l’autre côté de la limite. Crispée et stressée, j’ai finalement ouvert un œil pour vérifier que mon corps n’avait pas disparu. On ne sait jamais. J’ouvris la bouche pour réciter une présentation plutôt complète.

« Tara Duncan, 22 ans, infirmière, bénévole au refuge animalier, ancienne héritière de l’empire d’Omois, coincé entre Cal et Robin… » Ca je m’en serai bien passé, l’amnésie aurait été un bon remède à ce problème, pensais-je en soupirant avant de me remettre à énuméré mes dernières connaissances. « Membre de l’ancien Magicgang et… » Un bruit me stoppa net dans mon énumération et je fis volte-face vers son origine. Toujours pas très à l’aise avec mes pouvoirs, un jet de magie bleue m’échappe avant de se planter dans un arbre, juste à côté d’un garçon qui semble avoir eu chaud aux fesses. Tout d’un coup paniquée, j’en oublie ma propre peur pour me diriger vers le garçon, passant une nouvelle fois la frontière dans le sens inverse. « Vous allez bien ? Je ne vous ai pas touché ? Je suis désolé, vous m’avez surprise… »

crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Techniquement, on est des princesses ?
Bah oui, t'es la princesse d'Arendelle, et on est dans un pays qui y ressemble, donc...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara

Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 3288




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 26 Mai 2015 - 19:05





    Je m'étais levé ce matin avec une seule idée en tête. J'avais chaussé mes chaussures de randonnées, mis un jeans, un t-shirt avec le logo de Ghostbuster dessus et des lunettes de soleil. Je m'étais ébouriffé les cheveux avant de descendre le grand escalier qui menait au hall d'entrée de l'hôtel. Ca faisait déjà plus d'un mois qu'on avait emménagé ici avec Egéon et Melody. C'était notre chez nous, ou plutôt leur chez eux, mais ils n'avaient rien contre le fait que je squatte une chambre. On avait toujours vécu ensemble, ami pour la vie.

    Une fois dehors, il y avait un grand soleil. Je n'avais pas oublié de prendre un sac à dos avec moi, car vue ce que je comptais faire, il me fallait quelques affaires. Direction : Storybrooke. On m'avait déconseillé de me rendre suite aux événements survenus avec la déesse Aphrodite et la déesse Artémis, mais ça n'était pas la première fois que je franchissais le cap. Bien que j'aurai bien voulu oublier ce qui s'était passé la semaine passé, quand à cause d'une ceinture, on était tous tombé amoureux d'autres personnes. Pour ma pomme c'était tombé sur Hippolyte, la copine de mon meilleur ami, mais bon... C'était pas ma faute et puis il ne s'était rien passé, c'était tout ce qui comptait !

    Le bus m'avait conduit jusqu'aux portes de la ville et j'étais descendu en chemin, pour finir à pied. Je me voyais mal arriver par la grande route, du coup j'avais coupé à travers la forêt. L'avantage d'être tout seul en forêt, c'est que vous avez le temps de réfléchir, de vous focaliser sur votre vie, sur tous vos tracas et vous pouvez aussi prendre le temps de décider ce que vous ferez une fois que vous quitterez ce sentier. Pour ma part, j'avais bien trop de problèmes auxquels songer pour prendre une décision maintenant. Mais un jour, il faudra que je vienne ici, que je passe quelques jours dans cette forêt et que je fasse le vide. Pour l'heure, je continuais ma route en direction de la grande ville. Ce que je ne pouvais pas prévoir, c'était que je verrai au loin une jambe se lever.

    Je m'étais arrêté, pour regarder autour de moi. Y'avait-il d'autres personnes présentes ou elle était la seule ? Vue comme elle tenait sa jambe en équilibre, je me demandais si elle ne faisait pas un spectacle. Mais apparemment on était seul. J'avais fait descendre mon sac à dos le long de mon bras, pour me retrouver à le tenir en main. Puis, je l'avais observé sans rien dire.

    Elle avait tournée la tête dans ma direction. Fort heureusement, j'avais souvent les bons réflexes et je m'étais penché, caché par un buisson, pour pas qu'elle me trouve. Quand j'avais relevé la tête, elle avait repris ses occupations. Je pouvais la voir poser un pied devant elle, les yeux fermés. Puis, elle les avait ouvert, regardant sans doute le résultat de ce qu'elle venait de faire. Je ne savais pas pourquoi, mais ça me captivait de la voir faire. Qu'est ce qu'elle cherchait à prouver ? Voilà qu'elle avait fait un bond en avant. D'ici j'étais persuadé qu'elle avait retenue sa respiration, comme si ce bond pouvait la faire chuter de plusieurs mètres de haut. C'était étrange. Cette fille était un mystère.

    Vue qu'elle se croyait seule, j'avais appris un tas de choses sur elle, car elle s'était mise à parler. Elle s'appelait Tara, avait 22 ans et elle était infirmière. En dehors de ce qu'elle disait, je pouvais voir qu'elle était vêtue d'un débardeur, un short et des baskets. Un look plutôt cool et branché. Elle avait parlé d'un Magicgang et je m'étais un peu décalé pour mieux la voir, mais mon pied avait fait craquer une branche. Quelque chose de bleu était passé à quelques centimètres de moi, pour finir sa course contre un arbre.

    J'avais tourné la tête rapidement, avant de regarder vers la jeune femme. C'était elle ? Pourquoi elle m'avait fait ça ? Je m'étais mis à remuer les lèvres nerveusement en la voyant approcher. C'était une sorcière ? Une très puissante sorcière ? Celles dont Melody disait qu'elles étaient mauvaises et dangereuses ? Et pourquoi j'en avais peur ? J'étais un demi dieu, je ne craignais pas grand chose. Cela dit, je n'aurai pas voulu me prendre cette lumière bleue dessus. Ca avait l'air d'avoir sacrément fait bobo à l'arbre.

    "Euh ben... Tout va bien... Je crois..." avais-je répondu à la jeune femme en me passant mes mains sur mon t-shirt et en faisant de même sur mon jeans. Apparemment je n'avais rien de cassé. Plus de peur que de mal.

    "C'était toi ça ?"

    J'avais montré du doigt l'arbre, puis j'avais pointé mon index sur elle. Question stupide, car il n'y avait qu'elle et moi ici, mais quand même, sait on jamais. J'avais ensuite passé ma main dans mes cheveux pour me détendre, avant de la laisser retomber.

    "Tu es une sorcière de gang ?"

    Elle avait parlée de gang. Je ne savais pas qu'elle était la différence entre une sorcière normale et une sorcière de gang, mais si c'était comme les gangs de notre monde, ça signifiait qu'elle n'était pas une gentille sorcière. Cela dit, elle semblait bien petit pour une méchante sorcière. Je ne sais pas pourquoi, mais je les voyais grandes, avec un nez crochu et un chapeau. Le chapeau lui irait bien, mais le nez crochu pas du tout. J'avais mis mes mains dans les poches arrières de mon pantalon et pris un air de personne totalement détendue, alors que je ne l'étais pas du tout.

    "Aaron... Moi, Aaron."

    Je venais pas de lui parler comme si c'était une gamine attardée qui se tenait devant moi ? J'avais sortit mes mains de mes poches pour lui en tendre une.

    "Salut."

    Voilà... Présentations faites. J'étais beaucoup plus pas du tout détendu. Du coup j'avais remis mes mains en poche. Mon sac à dos était par terre juste à côté de moi, mais je n'avais aucune arme dedans pour me défendre au cas où.

    "Euh... Infirmière dans le sens gentille infirmière? Et bénévole dans le sens... gentille bénévole ?"

    J'avais l'impression de passer pour un imbécile avec mes questions. Pourquoi je mettais le mot gentil dans chaque phrases ?

    "C'est quoi Omois ? Je pose peut être trop de questions. C'est pas ma faute, ça m'arrive souvent. Parfois il paraît que ça dérange. Mais je ne me rend pas compte de quand ça dérange vraiment ou pas. Egéon dit que ça l'amuse. C'est qui Omois ?"

    J'avais vraiment envie de savoir qui était Omoi, car j'étais plutôt doué en géographie, mais ça, ça ne me disait rien du tout. A moins que ça venait de leur monde, ce qui expliquerait tout. Il paraît qu'ils viennent tous d'un autre monde, de quelque part très éloigné d'ici et où Egéon aimerait bien se rendre. Pour ma part, je ne savais pas encore si j'en avais envie ou pas. J'aimais bien mon chez moi, même si je déménageais souvent, surtout ces derniers temps.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Tara Duncan


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6409
✯ Les étoiles : 15305




Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Lun 1 Juin 2015 - 21:26

Une petite virée loin des problèmes ?
Ft Aaron McAdams

Avez-vous déjà connu cette peur irrationnelle ? Celle qui vous fait la honte de votre vie lorsqu’elle apparait devant certaines personnes ? Moi oui. On a tous des phobies communes, la peur des araignées, la peur du vide ou encore la peur des paresseux. Ah non ? La peur des paresseux c’est seulement moi ? Bon.. D’accord. Enfin voilà, je suis sûre que chacun d’entre nous à une phobie ridicule. Par exemple, je ne paniquerai pas devant un clown. Par contre, si je panique devant un vers, vous vous moquerez surement de moi. Ces choses gluantes et peu ragoutante… Rien que d’y penser j’en ai des frissons ! Passons. En ce moment, j’ai peur de perdre la mémoire. Pas avec un Alzheimer précoce, mais à cause de cette frontière qui nous a tant causé de problèmes par le passé. J’ai vu des personnes revenir, tous souvenirs éteints après avoir tenté de passé au travers. Je sais bien que depuis quelques temps, tout le monde raconte que l’on peut la passer sans problème. Mais je me méfie tout de même. Il suffit que cette malédiction revienne pile au moment où je passe la frontière… Oui, parce qu’après avoir déclenché des millions de catastrophes, ne pensez pas que je ne peux pas faire ça… Le maléfice se réactive. Alors, dans ma tête, c’est l’explosion. Passer ou ne pas passer. La passé vite, ou lentement pour tenter de déceler une quelconque magie. Sauter ou rester à terre ? Je n’en ai aucune idée. En regardant autour de moi, je me sens désespérément seule. Si il y avait au moins une personne, j’aurai attendu que cette dernière passe la frontière, pour être sûre que tout aille bien, mais là, je ne pouvais compter que sur moi-même. En y repensant bien… La solitude n’était pas si mal, au moins, je serai ridicule toute seule.

Après avoir hésité de nombreuses minutes, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancé à la traverser de la limite de Storybrooke. Oui, bon dit comme ça, on dirait que cette traversé dure plusieurs minutes… Mais, en réalité, un pas suffit à la sauter. Néanmoins, je n’ai pas eu le courage de le faire rapidement. J’y suis donc allé tout doucement. Une fois de l’autre côté, j’ai eu envie de hurler de joie lorsque je me suis rendu compte que ma mémoire était toujours là. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme je l’imaginais. Surprise par un mouvement extérieur, je m’étais retourné précipitamment, laissant échapper un jet de magie qui s’était planté dans l’arbre, juste à côté d’un jeune homme au regard innocent. Surement pas au courant de ma réputation de catastrophe et danger ambulant, il n’avait pas bougé d’un pouce ce qui n’avait pas manqué de me surprendre. Soit il avait du cran, soit il était carrément suicidaire. Parce que, vu la tête du tronc, il n’aurait pas bien vécu la réception de ma magie. A moins qu’il ait pu la dévier ? Ceci expliquerait donc cela. Je me suis empressé de me confondre en excuse. Pour une première rencontre, c’était fastidieux. Le tronc noircit et fumant n’était pas franchement très hospitalier je dois le dire. Lorsqu’il me répondit incertain, je me mis à épier chaque partie de son corps pour vérifier qu’il n’avait pas subi de dégâts collatéraux. « Tant mieux.. »

Alors que j’allais répondre à sa première question, le jeune homme poursuivit avec un flot de paroles qui ne manquèrent pas de me faire tourner la tête. Souriant, amusée par sa façon de parler, je ne pus m’empêcher de lever les mains devant moi. « Je te préviens, je n’ai pas une mémoire à rallonge, je risque de ne pas réussir à répondre à toute tes questions si tu continues… J’oublie souvent plein de choses, ne m’en veut pas. » Il devait avoir le même âge que moi, voir même peut être un peu plus vieux. Et pourtant, son comportement était adorablement enfantin. Et aussi quelque peu suicidaire pour ne pas être parti en courant après ce que je lui avais fait subir. « Si je me souviens bien… Dans l’ordre, oui, c’était moi… Je m’excuse encore, j’ai un peu de mal à gérer ce que j’envoie quand je suis surprise… Ça m’arrive assez souvent… Malheureusement. Mais je touche rarement quelqu’un ! » Ces mots sonnaient beaucoup mieux dans ma tête. Mais vraiment beaucoup mieux. Après les avoir prononcé, j’avais la vague impression d’être un mélange de psychopathe et de meurtrière. Génial comme première approche Tara, t’as rarement fait mieux ! « Ensuite… Une sorcière de gang… Qu’est-ce que tu entends par là ? Et je ne suis pas vraiment une sorcière. Je suis une sortcelière. Celle qui sait lier les sorts. C’est un peu compliqué… On n’a pas la même origine, en gros. » Me lancer dans des explications seraient, en plus d’être long, très fastidieux. Mieux vaut rester vague dans ces cas-là. Laissant défiler quelques secondes pour me rappeler de ses propos, je finis par reprendre la parole. « Et je suis Tara, mais je suppose que si tu me parles de gang… C’est que tu as du m’entendre tout à l’heure et que donc, tu le sais déjà. Enchanté Aaron. D’habitude, les présentations sont plus calmes que celle-là… » J’avoue que balancer un jet de magie sur un inconnu ne m’est jamais arrivé. Enfin, presque jamais. Et que je ne dois pas être très accueillante pour lui. Néanmoins, heureusement que je me suis rapidement arrêté de parler, il en savait déjà bien plus sur moi que je n’en savais sur lui. Cette sensation était à la fois dérangeante et me faisait sentir plus vulnérable. Ce qui, avouons-le, est plutôt bête. Mais je tiens surement cela de l’éducation de ma tante Lisbeth. Sa question suivante me fit rire. J’hausse les épaules en le regardant. « Oui… Dans le sens gentils. Mais les infirmiers sont tous gentils, c’est juste une mauvaise réputation qu’ils ont. Et pour les bénévoles… Et bien je n’ai jamais entendu leur réputation de méchant bénévole, alors je suppose que je fais partis des gentils. En tout cas, je l’espère. » Oui, paraitre gentille après avoir failli lui carboniser un bras ou le torse paraissait plutôt mal partis. Mais bon, j’étais honnête, c’était le principal. Je marquais une pause avant de reprendre de plus belle en souriant. « C’est beaucoup d’un coup… Mais je suppose qu’après m’avoir entendu, c’est surement normal. Omois est un empire, pas une personne. C’est de là où je viens, mon conte quoi. Et, duquel viens-tu toi ? » C’est souvent la première question qui me vient lorsque je rencontre quelqu’un. D’où vient-il, qui était-il, quel genre de personnage incarnait-il ? Son prénom m’importait bien moins que cela. Connaître le personnage de la personne était bien plus révélateur que toutes autres informations. Et, pour le coup, son prénom ne m’aidait pas à y voir plus clair.

crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Techniquement, on est des princesses ?
Bah oui, t'es la princesse d'Arendelle, et on est dans un pays qui y ressemble, donc...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara

Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 3288




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 2 Juin 2015 - 17:39





    Tandis que je lui posais une tonne de questions, elle m'avait stoppée, mettant ses mains devant elle. J'étais resté la bouche à moitié ouverte, écoutant ce qu'elle avait à me dire, juste avant de sourire. Je pensais qu'elle allait me dire que je parlais bien trop, comme on me le disait très souvent, mais à dire vrai, elle avait une manière bien à elle de faire stopper quelqu'un de trop bavard.

    "Wouah ! Tu sais lier les sorts !"

    Je trouvais ça fabuleux, même si j'avais aucune idée de ce que ça voulait dire. J'avais déjà vue Egéon faire un peu de magie, mais là, il était question de lier les différentes magies entre elles ou un truc de ce genre. Ca avait l'air méga balaise. Quoi qu'il en soit, elle était une Sortcelière. Ca n'allait pas être facile à retenir comme nom.

    "Tara. D'accord, tu es Tara."

    Ca sera toujours plus simple que de l'appeler la Sortcelière. Et puis Tara c'était... C'était... Je ne connaissais pas d'autres Tara. Ce qui la rendait originale. Du coup, elle était Tara, la seule et l'unique ! Elle m'avait demandée de quel conte je venais mais je ne pouvais pas lui répondre, car je venais d'aucun conte. J'étais un habitant du monde réel, le digne et fier meilleur ami de Egéon et Melody. J'étais aussi le fils de Dyonisos, mais comme il ne s'était pas occupé de moi quand j'étais enfant, du coup, il n'y avait pas de raisons de le citer, ni même d'être fier d'être fils.

    "Je viens d'ici." avais-je dit en mettant mon pouce en arrière pour indiquer la route.

    "De Portland pour être plus précis. Enfin maintenant, car à l'époque j'habitais ailleurs. Mais maintenant je suis chambre 426, au quatrième étage. C'est classe, y'a une belle vue."

    J'habitais dans l'hôtel de Egéon. Vue que c'était un ami, je n'avais pas besoin de payer la chambre, ce qui arrangeait pas mal mes affaires, car financièrement ce n'était pas ce qu'on pouvait appeler la joie. On bougeait souvent en ce moment, du coup je n'arrivais pas à garder un job. Je faisais pas mal de petits travaux, ce qui me permettait d'obtenir rapidement de l'argent liquide.

    "Tu comptais rejoindre Omois ? J'ai entendu dire qu'il fallait un haricot magique pour se rendre dans le monde des contes. Ou alors tu fuyais Storybrooke ? Oh c'est ça !!! Tu es une évadée ? Tu est pourchassée par le shérif ou quelque chose de ce genre ? J'ai aussi entendu dire que certains vivaient chez vous comme au temps des cowboy ! Ca doit être génial de vivre dans cette ville ! On peut passer d'un univers à l'autre en tournant simplement dans une rue ! On m'a raconté que..."

    Je m'étais arrêté de parler quelques secondes. Je sentais qu'elle était à deux doigts de remettre ses mains devant elle. Je parlais vraiment beaucoup, c'était dingue ! Généralement je faisais ça qu'avec les personnes en qui j'avais confiance, mais avec elle le courant passait bien. Elle n'était peut être pas une évadée. Elle voulait peut être juste aller faire un tour en forêt. Mais comme elle semblait avoir peur de passer la frontière, elle avait dû prendre de très grands risques. Du coup elle fuyait bien quelque chose! C'était évident!

    "Tu sais, si tu veux, je peux te guider à travers la forêt. J'ai un bon sens de l'orientation. Et puis c'est assez facile, car les arbres sont marqués. Regarde."

    Je m'étais approché d'un arbre qui avait une croix dessinée dessus et un chiffre.

    "Ca permet de pouvoir se situer. Je peux te faire visiter les bois si tu veux. Tu comptais aller vers Portland ? C'est loin, mieux vaut avoir un guide."

    Je ne trouvais pas cette proposition bizarre. Mais d'un côté, j'avais l'impression de passer pour un psychopathe.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Tara Duncan


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6409
✯ Les étoiles : 15305




Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Lun 8 Juin 2015 - 20:28

Une petite virée loin des problèmes ?
Ft Aaron McAdams

Le jeune homme devant moi me faisant penser à un enfant curieux qui venait de découvrir une nouvelle attraction. Cette pensée me fit sourire et je finis par rire en entendant sa réponse. Ça avait l’air si impressionnant ? Non, parce que j’ai toujours trouvé que faire une variante de sorcière pour « sortcelière » était un peu superflue. Voir inutile, mais, si vous connaissiez les Autremondiens et surtout Lisbeth, vous comprendriez que chacun a besoin de se sentir unique. D’où cette appellation hors du commun. « Oh tu sais, je sais simplement faire de la magie, mais c’est comme ça que l’on appelle ça dans mon ancien Royaume. Pour sortir un peu de l’ordinaire ! » Qu’est-ce que certains n’iraient pas raconter pour se faire mousser un peu. Imaginez leur désarroi quand je me présenté comme l’héritière de l’empire. Je n’étais pas assez exubérante et majestueuse pour la plupart de la population.

J’avoue que je me serai bien passé de ces pouvoirs. Ça m’aurait évité beaucoup de problème, beaucoup de risques inutiles. Comme il y a trente seconde lorsque j’ai failli le carboniser. Ce qui aurait été très très embêtant quand même. C’est moyen comme technique d’approche. C’est surement pour ça que la moitié des gens que je rencontre finissent par passer leur vie à m’éviter. Pas mal de questions tournent dans ma tête suite à notre rencontre. Mais je crois que ce qui m’a le plus étonné, c’est son calme face à ce que j’ai failli lui faire subir. Soit, il était complètement suicidaire, soit, il était plus puissant qu’il ne laissait paraître. Je penche plutôt pour la deuxième option. Les apparences sont souvent trompeuses. Si vous m’aviez rencontré, une petite blonde innocente, et que je vous avais dit que je pouvais carboniser une grande partie de la ville, vous m’auriez surement ris au nez. Alors que, malheureusement, cet incident aurait pu se produire si je n’avais reçu de l’aide rapidement. Fronçant les sourcils, curieuse, j’espérais qu’ils éclairent mes interrogations. Mais au lieu de ça, il m’a répondu simplement qu’il venait de derrière la limite de la ville. Surprise, je le regardais en souriant légèrement. « Et tu n’as jamais perdue la mémoire ? J’ai vu certaines personnes revenir d’ici sans souvenirs, et j’avoue que j’aimerai bien les garder. Je les aie perdus une fois, je préfèrerais les garder à l’avenir. Je suis bien assez tête en l’air comme ça ! » Venant aussi du monde réel, j’avais eu tout le luxe d’avoir des cours de géographie et je me repérais assez bien sur la terre. Bien que je ne vienne pas d’ici, l’Amérique étant le plus puissant continent du monde, j’en avais entendu parler plus d’une fois. « Je viens aussi du monde réel. Enfin, même si j’ai passé les dernières années de ma vie sur Autremonde, la majorité du temps, je préférais être sur terre. En revanche, je ne suis jamais allé à Portland. C’est bien ? » Me prenant au rythme de ses questions, je ne me retenais plus de les lui poser. La conversation devenait plus fluide des deux côtés. « Tu ne viens pas d’un conte alors ? »

Je me doutais que la réponse était négative, mais je voulais en être sûre. Aller savoir pourquoi, savoir qui est qui me rassure. Pensant être arrivée à une conversation plus calme, Aaron ouvrit de nouveau la bouche pour m’assener de question. Alors que je restais dans un premier temps concentrée, je finis par lâcher au milieu de ses questions en me mettant à rire de bon cœur. « Je recommence à perdre le fil, excuse-moi ! Et ce n’est pas tout à fait ça… C’est moins… Classe je dirais. » Lui répondis-je en riant. Effectivement, passer pour une évadée au temps des cow boy était quand même plus classe que fuir sa famille. En sachant que j’avais passé un temps fou à la retrouvé, l’ironie était plutôt risible. « Je cherche juste à ce qu’on me laisse tranquille en fait. Qui aurait cru qu’un petit frère et une petite sœur causait autant de problème. Et… Un haricot magique ? Pour retrouver le monde des contes ? Je ne savais pas… Ça n’existe plus aujourd’hui ? Et pour la ville… Je dirais que oui, suivant les contes, les ambiances changent, mais ce n’est pas non plus aussi flagrant ! »

J’avais l’impression qu’à chaque fois qu’il commençait l’une de ses longues tirades, des milliers de questions germaient dans ma tête. Surtout concernant un retour possible dans le monde des contes. Peut-être que je pourrais retrouver ma mère là-bas ? Je chassais cette idée de ma tête, mieux vaut ne pas se faire de faux espoirs, ce serai inutile et surement douloureux une fois encore. Mon regard se dirigeait vers des marques sur le tronc de certains arbres. Malgré tout le temps que j’avais passé en forêt, je ne les avais jamais remarqués. Je souris en me tournant de nouveau vers lui, après tout, j’avais prévu de m’absenter dans la journée, autant découvrir de nouveaux horizons. Et puis, je serai sûre que personne ne me retrouverai. « Je ne savais pas vraiment où j’allais… En fait, je comptais déjà passer la frontière, ce qui était déjà un grand pas. Mais avec plaisir, je n’ai jamais vu les environs. »

crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Techniquement, on est des princesses ?
Bah oui, t'es la princesse d'Arendelle, et on est dans un pays qui y ressemble, donc...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara

Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 3288




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 26 Juin 2015 - 15:49





    Elle ne voulait que passer la frontière, c'était chose faites. Maintenant il fallait aller de l'avant et tenter d'autres pas en direction de la forêt. J'avais fait ce que chaque personne aurait faite pour aider quelqu'un à se lancer dans la grande aventure. Ma main s'était aventurée dans mon pantalon et j'en avais sortit un Arlequin que je lui avais tendu.

    "Tiens, c'est un booster. Un bonbon magique qui donne du courage et te permet de te surpasser."

    Je lui avais donné en lui faisant un sourire confiant. Bien entendu, elle devait se douter que ce n'était pas du tout un bonbon magique. Mais à moi, à chaque fois que j'en voyais un, il me rappelait quelqu'un que j’appréciai beaucoup et qui avait sans doute le plus beau des sourires. Du coup, ça me redonnait du punch. Pour cela que depuis quelques temps, j'avais toujours des Arlequins sur moi. C'était toujours mieux que les barres énergétiques que je me trimballais de temps en temps.

    "Viens, c'est pas dangereux du tout. C'est qu'une forêt, il ne peut rien nous arriver."

    J'avais tendu ma main vers elle pour lui prendre la sienne. Non pas que je voulais qu'on marche main dans la main, mais y'avait un arbre qui était tombé par le passé juste là où on se trouvait, car il reposait au sol. Mieux valait l'aider à l'escalader, même si je ne doutais pas de ses capacités à le faire toute seule comme une grande. Je lui avais lâché la main tout en commençant à m'enfoncer dans la forêt. Pour l'instant, on suivait une sorte de petit sentier, car je ne voulais pas l'effrayer en nous enfonçant bien trop vite en dehors des sentiers perdus.

    "Tu vois sur cet arbre ? Y'a encore une marque. Ca signifie qu'on est sur la bonne route !"

    J'étais tout autant confiant et j'essayais de la rassurer du mieux que je pouvais. Tout en marchant, je repensais à ce qu'elle m'avait dit. Elle avait une petite soeur et un petit frère. C'était un peu comme moi avec Egéon et Melody. Même si je considérai Egéon comme le plus adulte d'entre nous, il était le plus jeune de nous trois. D'un autre côté, je n'avais aucun vrai lien de parenté avec eux. Bien qu'on pourrait dire qu'on est cousin, comme mon père est Dyonisos et le leur est Poséidon. Je crois que tous les dieux sont frères et soeurs, ce qui fait qu'on est coussin. Oui, on l'est.

    "Je ne suis pas très sûr non plus d'où je vais. Enfin, ne t'inquiète pas, je sais me repérer dans une forêt, mais ce que je veux dire c'est que je ne suis pas très sûr d'où je voudrais que cette forêt me conduise."

    C'était difficile de ne pas savoir ce qu'on voulait faire de sa vie, où on voulait se rendre. Ce qui comptait le plus pour moi à l'heure actuelle, c'était de faire le point et rien de mieux qu'une sortie en forêt tout seul. Bien que là, elle était avec moi, mais j'aimais pas être seul. Avoir une étrangère avec, c'était comme se retrouver un peu tout seul, n'est ce pas ?

    "Je ne connais pas du tout le monde des contes. J'en ai juste entendu parler. J'ai rencontré une personne qui venait du monde des contes. Elle aussi elle a une grande famille. Enfin, comme toi. Avec un frère et pas de soeurs. Et à dire vrai elle a beaucoup de frères. Je crois qu'elle est la seule fille dans sa famille. Tu la connais peut être ? Elle s'appelle Louise Hollen. Elle a toujours des Arlequins sur elle."

    Évidemment, avec une ville aussi grande, tout le monde se connaissait, n'est ce pas ? Enfin qui sait... Peut être que je tomberais sur une personne qui savait de qui je voulais parler.

    "Et toi ? Tu connais des gens du monde extérieur ? En dehors de moi bien sûr." avais-je dit avec un petit sourire. Car maintenant oui, elle me connaissait.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Tara Duncan


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6409
✯ Les étoiles : 15305




Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Sam 18 Juil 2015 - 11:48

Spoiler:
 

Une petite virée loin des problèmes ?
Ft Aaron McAdams

Une bonne chose de faite. J’avais affronté mes peurs avec brio… Ou pas. Et j’étais en dehors de Storybrook. Je pouvais aller où je voulais. Une sensation de liberté m’enleva un poids qui s’était posé il y a bien longtemps, sans que je ne le remarque. J’avais la possibilité de faire ce que je voulais. C’était aussi grisant qu’effrayant. Je m’étais toujours sentie obligée de rester à Storybrook et de vivre la vie que la malédiction m’avait donnée. Maintenant… Je pouvais partir. Partir loin, tout abandonner. Me construire une vie. Je pouvais ne plus être un personnage de conte cloitré dans une ville nous étant réservée. J’aurai toujours mes pouvoirs, mais je serai libre. Plongée dans mes pensées, je digérais la nouvelle. Aaron m’avait sortie de mes pensées en me proposant un arlequin. Amusée par les caractéristique qu’il lui avait apporté, je le pris, défaisant l’emballage. « Merci beaucoup, ça va surement m’être utile. » Le goût sucré du bonbon était toujours apaisant. Ce n’était pas faux, le sucre donnait toujours des forces. Mon regard s’était relevé sur la forêt qui s’élevait devant nous. Elle me paraissait bien plus grande maintenant qu’elle n’avait plus de limite. Plein de choses à visiter, à voir, à découvrir. Après un dixième de seconde d’hésitation, parce que oui, je suis une poule mouillée, j’ai pris sa main pour monter sur l’arbre, faisant attention à ne pas perdre l’équilibre. Après avoir escalader l’arbre, je tournais la tête vers lui en souriant. « Tu sous estimes mes compétences pour attirer les ennuis. Ca peut aller loin parfois. » Du moment qu’on restait entier, tout allait bien. Il fallait juste que je garde mes mains loin de lui.

Nous avons continué à avancé, pour l’instant, je me souvenais à peu près de comment rentrer. Mais je comptais néanmoins plus sur lui que sur moi pour faire le chemin du retour. D’ici quelques centaines de mètres, je me retrouverai surement perdue. Je levais les yeux vers l’arbre que venait de m’indiquer le jeune homme en acquiesçant. « C’est des marques pour les randonneurs ? Ou quelque chose comme ça ? » Fronçant les sourcils, je me demandais ce que pouvait bien signifier ce sigle. C’était cool qu’il soit là, mais si je savais à quoi il correspondait… Ce serait encore mieux. « Et tu sais ce que ça veut dire ? Parce qu’il peut y en avoir partout, non ? » Pas convaincu par ces marques, je regardais un arbre encore vierge avant de m’en approché. Le plus simple… C’est que l’on fasse nos propres marques, non ? Je posais ma main contre le tronc, laissant ma main briller légèrement avant de l’enlever. Le contour de cette dernière était tracé en bleu, de la même couleur que ma magie. Contente de ne rien avoir fait explosé, je me retournais vers Aaron en souriant. « C’est encore mieux si on fait les notre non ? » Au début… Il avait l’air convaincu, puis son regard dévia une nouvelle fois vers l’arbre, moins… Convaincu. Qu’est-ce que j’ai encore… Je me retournais vers l’arbre… L’arbre qui… Mais où était-il passé ? Passant mes mains dans le vide où il y avait eu un tronc quelques secondes auparavant, je fixais l’air, étonnée. « Bah… J’ai rêvé ? Y’avait pas un arbre ici ? » Je finis par baisser les yeux pour voir une petite pousse d’arbre à mes pieds, encore toute jeune. Je soufflais, levant les yeux au ciel. « Génial… Ca marche toujours aussi bien. » Je me tournais vers le garçon, un sourire timide sur les lèvres. « Bon… On va faire avec les marques déjà présentes sur les arbres hein ? »

Un boulet. Un véritable boulet. Sérieusement, même plus capable de faire une trace sur un arbre. Parfois, je m’exaspérais moi même. Nous avions repris la route, laissant l’arbre découvrir une nouvelle jeunesse. Haussant les épaules à ses propos, je réfléchissais. « Je ne sais pas non plus… Je ne suis jamais sortie de Storybrook. Peut être là où j’ai grandis quand j’étais petite. Mais ça me rappellerait trop de souvenir. N’importe où, ce sera très bien. » Concluais-je en souriant. Plus je m’éloignais de cette ville, plus j’avais l’impression que mes problèmes devenaient plus insignifiants et beaucoup plus supportable. Alors pour l’instant, tout allait bien. Etonnée, je tournais la tête vers lui. « Tu n’as jamais lu des contes de fées quand tu étais petit ? Les livre de cape et d’épée qui faisais rêvé tout les enfants. Ca m’a fait bizarre de découvrir qu’en fait, moi aussi j’étais un personnage et non une personne à part entière. » Je fronçais les sourcils, cherchant dans ma mémoire. « Je ne crois pas… Mais on s’est peut être croisé, je travaille à l’hôpital, je vois pas mal de tête chaque jours. » Je souris à sa question. Bizarrement, je n’aurai pas su citer tout ceux que je connaissais. Peut être parce que j’étais, pour l’instant, resté surtout proche des personnes venant de mon conte. « Pas tellement… Des connaissances, quelques amis, mais je m’aperçois que je suis resté plutôt avec les personnes venant de mon monde. Enfin, celles qui ont été prises dans la malédiction… » Levant les yeux pour regarder où j’allais, je ralentis le pas en m’apercevant que nous venions d’entrer dans une clairière. Mais pas seulement. Quelques ruines étaient aussi présente, peut être d’une maison, je n’aurai pas sur dire. Il ne restait pas grand chose de l’ancien bâtiment. « Qu’est-ce que c’est ? »

crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Techniquement, on est des princesses ?
Bah oui, t'es la princesse d'Arendelle, et on est dans un pays qui y ressemble, donc...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Une petite virée loin des problèmes ? - Aaron McAdams





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt