Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 [Fe] Une Vie de Chien - Evénement #34

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage

Henry D. Mills


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jared S. Gilmore

Ѽ Conte(s) : Aucun
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Personne

☞ Surnom : Bloody Mary

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 839
✯ Les étoiles : 1073751




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 26 Juil 2015 - 22:19

Toute cette histoire était vraiment n'importe quoi. Surtout lorsque la voix annonça ensuite qu'il fallait annonçer ses pires vérités afin de pouvoir obtenir ses objets. Henry croisa alors ses bras sur son torse, tout en écoutant les avoeux de Margo. Mais il ne pu s'empêcher de lâcher alors :

-Moi, je dirais rien...

Et alors qu'il fermait les yeux en signe de refus, le petit garçon se fit alors sévèrement baffer par le méchant singe. Le gamin écarquilla alors les yeux bien grand, avant d'écouter la voix qui disait de donner des bananes au dit singe. Furieux, le gamin s'élança alors vers le bananier le plus proche et prit son élan pour courir vite, afin de sauter le plus haut possible. Mais en voyant son échec d'attraper les bananes, trop hautes pour lui, il décida donc de grimper aux arbres... Et c'est après un long moment qu'il obtient enfin le fameux fruit.

Il se laissa donc retomber au sol, se dirigeant vers le singe lui laissant tomber la banane à ses pieds, avant de récupérer ses clés. Et il esquiva alors le câlin, avant de se diriger vers Tara et le marchand de sable. Il s'agenouilla auprès de ce dernier le secouant alors en lui criant aux oreilles :

-C'est plus l'heure de dormir ! Debout!

Henry : 70 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13826-henry-mills-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13837-les-liens-d-henry http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13838-les-histoires-du-vrai-croyant

Tara Duncan


« Le Brocolis
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6425
✯ Les étoiles : 12887




Actuellement dans : « Le Brocolisc'est exquis ! »


________________________________________ Lun 27 Juil 2015 - 21:33

Je regarde l’homme en grimaçant, tentant de proposer mon aide. Il décline poliment et je n’insiste pas plus. Disons que si ça avait été un bras ou une jambe… Ça aurait été plus facile. Mais, forcément, ce n’était pas au bon endroit. Je me relève, lui tendant la main pour l’aider à son tour. Vite remis, son sable attrapa le nabot à la moustache hitlérienne pour le forcer à nous guider vers la sortie. Pointant de son parapluie la bonne direction, je m’élançais à la suite des autres sur la route de la liberté. La liberté… Mouvementé. Arrivée devant le rebord qui délimitait le courant d’eau, je compris rapidement que l’homme nous indiquait de plonger dedans. Si c’était la sortie, alors… J’haussais les épaules en regardant Henry d’une manière entendu. Sebastian, qui n’avait pas l’air très convaincu, affichai une mine suspicieuse. Nous n’avions pas vraiment le temps ni la patience d’attendre, il fallait essayer. Glissant ma main dans la sienne et attendant qu’Henry fasse de même, je plaçais mon autre main sur mon nez avant de sauter en compagnie des deux garçons. Le choc thermique me sonna quelques secondes avant qui je ne puisse remonter à la surface. L’eau était gelée et je grelottais tout en nageant difficilement vers le rebord. Mes habits ne me facilitant pas la tâche, je jetais un œil pour vérifier que tout le monde allait bien. Je vis Sab, un peu plus loin, se débattre avec l’eau. J’allais venir l’aider lorsque son sable le souleva pour l’emmener au sec. Un regard mauvais vers le nabot moustachu, je sortais de l’eau, trempée et gelée. Un sourire satisfait se dessina sur mes lèvres lorsqu’il finit à l’eau à son tour. Bien fait.

Quelques tremblements me firent vibrer tandis que le monde noir et blanc autour de nous commençait à se fissurer. J’envoyais un regard paniqué au moustachu puis à Adam, me demandant ce qu’il pouvait bien se passer. On allait mourir c’est ça ? On allait mourir ? Affolée, je regardais tout autour de moi, les mains tremblantes. Il faut qu’on parte, il faut qu’on parte… Mais comment. Un cri silencieux s’échappa de ma bouche alors qu’une enseigne s’écrasait sur Henry et Margo tandis que Kris se faisait assommer par un pot de fleurs. Non mais sérieusement ! Je commençais à paniquais, évitant quelques objets qui tombaient du ciel. Comme si cela ne suffisait pas, un vagabond s’amusa à nous titiller, surement pour nous pousser à bout. Ce qui a plutôt bien marché. Je suis au bord du gouffre mais je vais avancer. Ce qui est une très bonne idée, vous allez voir. Enervée, j’esquivais une nouvelle fois ses attaques avant de me ruer sur lui, le poing devant moi. Un sourire amusé sur les lèvres, il se décala au dernier moment, me laissant replonger dans l’eau glacée. Je sortis la tête de l’eau, reprenant ma respiration d’un grand coup. Ayant du mal à nager et sentant mes muscles s’engourdir à cause du froid, je tentais de rejoindre le bord. Ce n’était sans compter sur l’aide de mon amis qui, munis de quelques oranges, s’amusa à jouer au toucher/couler. A bout de force, une dernière orange percuta ma tête, m’hébétant quelques secondes. Entraînée vers le fond, je restais figée, incapable de bouger. Le manque d’oxygène finit par me faire perdre connaissance, me laissant couler vers les abysses.

Je me réveillais en trombe, ayant toujours l’impression de manquer d’oxygène. Haletante, je posais une main sur mes poumons en tentant de me calmer rapidement. Quelques secondes passèrent avant que je ne lève les yeux vers l’environnement pour le moins étonnant. Je regardais tout autour de moi avant de baisser les yeux vers le sol. Tout était blanc… Tout. Sauf 3 portes qui ressortaient du paysage. Qu’est-ce que c’est que ça… Je me levais difficilement, m’aventurant proche de l’une d’entre elle. Je posais doucement une main sur la poignée, m’attendant à une explosion ou quelque chose de la sorte. D’accord, tout va bien. La tournant délicatement, je pris une inspiration avant de l’ouvrir d’un coup sec. Mauvaise idée. Très mauvaise idée. Des gants de boxe sortirent m’assenant de coup, tous plus violent les uns que les autres. Adoptant la position fœtale, je protégeais mais tête avec mes bras et mes genoux était replié contre ma poitrine. Impuissante, j’attendais que ce calvaire cesse. Les coups se firent plus rares avant de s’arrêter pendant plusieurs minutes. J’ouvrais un œil, baissant mes bras pour regarder ce qu’il se passait. Une nouvelle fois, cette erreur me couta cher puisqu’un gant se rua vers ma tête, me percutant de plein fouet pour m’envoyer valser quelques mètres plus loin. Le choc, puissant, me laissa replongée dans un état comateux.

Pourvue que je me réveille et que tout soit réglé, pourvue que je me réveille et que tout soit réglé… Prions prions. Remise du coup de gant de boxe, j’ouvris doucement les yeux, espérant voir le plafond au-dessus de mon lit. Mes yeux louchèrent sur quelque chose de beaucoup plus… Proche. Un nez. Je levais les yeux vers la personne penché au-dessus de moi avant de réaliser ce qu’il se passait. Adam, penché sur moi, gardait ses lèvres à quelques petits centimètres des miennes. Mes yeux s’écarquillèrent alors que je me mis à brailler, tapant des mains et des pieds pour envoyer le garçon valser. « AAAAAAH !!!! Dégage ! Dégage ! Dégage ! Aaaah ! » Je me redressais, regardant les autres avec des yeux rond. « Me dites pas qu’il a… Il m’a pas… Aaaah non je peux pas le croire ! » Je détournais des yeux accusateurs vers le garçon tout en frottant ma main sur mes lèvres. « Mais qu’est-ce qui t’a pris ?! Pourquoi t’as fait ça ?! » Je crachotais par terre en me relevant, m’éloignant le plus possible de l’homme en question. « C’est malin, j’ai un goût horrible dans la bouche maintenant ! » Je grimaçais en revoyant mentalement la situation qui s’était déroulé quelques minutes plus tôt avant de marmonner. « Et une image d’horreur à l’esprit… » Bon d’accord… J’exagérais un peu… Mais qu’est-ce qu’il lui était passé par la tête à ce moment-là ? Je croisais les bras, l’air boudeur tandis que lui avait l’air plutôt amusé par la situation. Bah tiens, forcément. Les hommes sont tous des bébés.

La suite fut nettement moins drôle. Les autres m’informèrent de la découverte de nos objets. Je m’approchais lentement de la souche en regardant mon bracelet. J’avais mis plus de temps que les autres… Peut-être que cette partie avec les portes avait été mon défis. Mes doigts se resserrèrent sur le bracelet sans pouvoir le faire bouger. D’une moue triste, je m’en éloignais en continuant mon récit. Quelques minutes après que chacun est échangé ses points de vues, je me tournais vers les arbres. « Attendez… Normalement, je devrais entendre quelque chose moi aussi ? » Un silence pesant tomba sur le petit groupe. Aucun son, aucune voix ne s’éleva. Mon cœur se serra tandis que mes yeux se posaient sur mon bracelet. Un soupire m’échappa avant que je me tourne vers les autres. « Vous savez pourquoi ça ne marche pas avec moi.. ? » J’en avais clairement marre. Je voulais juste prendre mon bracelet et partir loin de tout ce cirque. Malheureusement, les évènements en avaient décidé autrement. Je m’approchais de Sab, m’accroupissant à côté de lui. « Vous savez si on peut faire quelque chose ? » Je fixais son visage, espérant qu’il se réveille d’une seconde à l’autre. A en juger par ce que nous avions tous vécu, je supposais qu’il devait s’en sortir seul. « Il doit trouver un moyen de s’assommer… Comme nous. » Ou… Peut-être qu’avec un choc assez puissant de l’extérieur… Non pas comme les baffes de Margo qui laissait encore mes joues légèrement rouge, mais plutôt comme. Je me retournais vers Adam, railleuse. « Tu pourrais aussi essayer de l’embrasser, comme tu aimes bien faire ça. Ça lui flanquerai peut être un choc assez gros. »

Tara : 50%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Un noël pas comme les autres...
Hope is the little voice you hear whisper "maybe" when it seems the entire world is shouting "no !"


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara

Sebastian Dust


« Tic tac,
sonne le glas. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Eddie Redmayne.

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Marchand de Sable.



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2824
✯ Les étoiles : 1833




Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Mer 29 Juil 2015 - 10:59




Une vie de chien !


Ça n’allait pas… si. Si, ça recommençait. A peine l’étrange personnage fut-il sorti de l’eau, ainsi que les trois personnes trempées, et tout recommença. Des défis. Des idées. Des propositions. Des panneaux qui tombent et des pots de fleurs. Sebastian en resta interdit, dans son silence éternel de marchand de sable, avant de sentir deux puissantes mains le saisir brutalement par les épaules. Perdant l’équilibre, ses jambes butèrent contre le petit ponton de pierre et il bascula de tout son poids en arrière. Direction… la rivière, qui l’avait si bien trempé jusque-là ! Il ouvrit la bouche dans un cri sans bruit en découvrant que Tara subissait le même sort, percutant violemment l’eau et sentant son dos et sa nuque se cogner au fond du lit. Il se débattit, agitant pieds et mains pour tenter de comprendre comment remonter à la surface, trouvant un appui sur une pierre pleine de vase pour se propulser vers la surface. De l’air, surtout, de l’air ! Une bouffée d’air ! Rien que ça… Il inspira profondément avant de se prendre quelque chose dans le visage. Déjà sonné par la chute, il n’eut pas vraiment le temps de d’avantage réfléchir. Alors qu’il voyait le monde en noir et blanc commencer à s’effriter, une sorte d’orange lui implosa à la tempe et le plongea à nouveau dans un sommeil sans rêves.

Sab ouvrit les yeux sur un monde étrange. Il n’était plus dans la forêt de Storybrooke, ou dans un restaurant, ou où que ce soit de suffisamment familier pour lui permettre de ne pas paniquer. Même l’immensité de l’univers lui aurait fait moins peur que ce parterre aux fleurs multicolores et ce ciel orange au-dessus de sa tête. Se redressant sur les coudes en se massant le crâne, il eut la surprise de découvrir qu’il était de nouveau dans ses vêtements de ville – il avait même retrouvé sa chemise et sa veste ! Qui l’avait ainsi rhabillé ? Ses yeux furent attirés par des sortes d’oiseaux voletant non loin de lui. Plissant le regard, il esquissa un mouvement pour se baisser alors que certains s’approchaient de lui. Tournoyant au-dessus de sa tête, il les observa un peu plus attentivement. Non, cela ne pouvait pas… Ils étaient en papier ! En papier mais vivants ! L’homme en resta interdit, ne sachant pas trop comment réagir. Où est-ce qu’il était ? Et que devait-il faire ?

Une petite mouche à la lueur rouge apparue soudain devant lui. Avec son petit bruit, elle tourna autour de son visage avant de faire mine de s’éloigner. Mais voyant que Sebastian ne bougeait pas, elle revint à la charge. Et il lui fallut plusieurs minutes pour comprendre qu’elle souhaitait qu’il la suive. Se relevant alors, faisant attention aux fleurs autour de lui, il se fraya difficilement un chemin pour ne pas trop les écraser. Elle lui fit parcourir plusieurs dizaines de mètres de la sorte avant d’accélérer. Il poussa un soupir, relevant le nez et découvrant soudain une silhouette un peu plus loin. Qui était-ce ? Soudain redevenu nerveux, Sab avança encore un peu avant de reconnaître le personnage : Sewen ! Aussitôt, son cœur fit un bond dans sa poitrine et il se mit à courir. Pourquoi Sew était ici ? Est-ce qu’il était en train de rêver ? Son rêve ? Mais d’ordinaire, il ne rêvait jamais ! Pour la simple et bonne raison… qu’il ne dormait pas ! Il se contentait de ceux qu’il visitait et enjolivait, mais lui-même n’avait jamais eu à affronter cette étrange face à face avec son inconscient. C’était une sensation nouvelle, étrange et franchement bizarre.

Il arriva à sa hauteur. C’était bien Sewen. Avec ses cheveux bruns et ses yeux moqueurs. Il lui adressait un sourire taquin, comme s’il savait ce qu’il se passait. Sebastian tendit les bras pour l’attraper, se rendant compte qu’il pouvait saisir son tee-shirt et sentir la chaleur sous ses doigts. Alors il se précipita contre lui, agrippant ce corps rassurant à la bonne odeur, et enfouit son visage contre son cou. Il sentit les bras de son amant se refermer sur lui et laissa un soupir rassuré échapper de sa gorge. Dès qu’il était là, tout semblait plus paisible et tranquille. Comme si le jeune pompier permettait de chasser les mauvais démons et les satanés cauchemars qui s’étaient déroulés aujourd’hui. Il sentit un baiser sur sa joue et releva le visage vers lui. Ce sourire. Encore, ce sourire. Et ses lèvres délicieuses qui vinrent s’emparer des siennes dans un tendre baiser. Ils restèrent ainsi, à s’embrasser, de longs instants. Jusqu’à ce que Sab sente les mains du jeune homme remonter vers son visage. Il défit son visage du sien pour l’observer. La bouche de Sew s’entrouvrit dans un « Réveille-toi, maintenant. » énigmatique.

Et tout fut à nouveau noir.

Ce fut la dureté du choc dans les bras d’Adam – décidément ! – qui le tira de sa rêverie mystérieuse et le ramena à la réalité. Levant les yeux au-dessus de lui, papillonnant du regard, il se rendit compte qu’il venait de chuter d’un arbre où le macaque semblait l’avoir hissé. Non mais, quelle idée ! Il n’était pas une vulgaire banane à partager en haut d’un chêne ! Frémissant en se rendant compte qu’ici il ne portait que son pantalon, il s’extirpa bien rapidement des bras du grand brun pour reprendre complètement ses esprits. En profitant pour recevoir une étreinte de Kris, rassuré que son voisin soit vivant et semble aller bien. Le gamin aussi… Tous en fait. Même si Margo avait surtout l’air d’en avoir ras-le-bol de tout ça. Forcément, quand on a un bébé confié à quelqu’un d’autre, on peut avoir autre chose à faire que de courir derrière un singe et un homme muet. Ahem.

Les autres attendirent un peu qu’il reprenne des couleurs pour lui expliquer la situation. Toute la situation… Les objets ! Sebastian tourna son regard vers ces derniers, simplement posés-là. Devant eux. Mais le regard de Tara trahissait ce qu’il pensait : ça ne pouvait pas être si simple. Comme pour illustrer ces propos silencieux, il se pencha pour tenter en vain d’attraper la précieuse chevalière. Rien. Il traversa cette dernière sans comprendre. Fronçant les sourcils, il essaya avec du sable. Sans résultats. Un regard noir au singe au-dessus de leurs têtes, qui se contentait de les regarder sans leur répondre. Allait-il rester le spectateur silencieux de la scène ? C’est lui qu’il aurait dû lancer dans l’eau, plutôt que l’autre charlot abruti. Sab ! D’ordinaire il ne pensait jamais de mal des autres. Mais là, ça l’avait un peu trop agacé ; on ne joue pas impunément avec la vie des gens, surtout ceux qui ne savent pas nager et les enfants !

Le marchand de sable regarda autour d’eux, à la recherche d’un indice ou de quelque chose… mais rien. Pas un bruit. Tout était calme, peut-être un peu trop. Un nouveau frisson glacé le parcouru et vint dévorer son échine. Quelque chose clochait, très sérieusement. Et il n’aimait pas ça… Pas du tout. C’était comme si une présence silencieuse les observait sans qu’ils ne puissent le voir, et ça n’avait absolument rien de rassurant.


Sebastian : 60%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Je ne me souviens plus du chemin
Say it once, tell me twice, are you certain I’m alright ? Just a sign, to remind me that tomorrow’s worth the fight. Ever changing the storyline that keeps me alive. So make a wish, and say… ▬ Give me life. Scarlet angel from above. Not so low, not so high. Keep it perfectly disguised.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27074-tant-qu-il-y-a

Gabriel E. Blake


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jensen Ackles or Evans Peter

Ѽ Conte(s) : None
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : None

☞ Surnom : You know who i am



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 41
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 30 Juil 2015 - 1:09

Une vie de chien
Boredom is the worse thing for a dangerous man.
L'ennuie ,probablement l'une des pires choses qui pouvais m'arriver dans cette foutue ville,l'ennuie c'étais comme un chewing gum qui s'accrochais a vous comme une moule a un rocher,depuis quelque temps déjà ce truc ne me laissait pas tranquille,c'était horrible,je m'ennuyais tellement que j'avais même commencer a surveiller le taux d'alcool que Michael consommais,lui retirant n'importe quel bouteille pour éviter qu'il ne se bourre la tronche et qu'il reste le sobre le plus longtemps possible,un vrai défis que je m'étais lancer juste parce que je n'avais rien d'autre a faire de ma vie.

C'était cela qui m'avais pousser a m'amuser avec quelque habitant de la ville de Storybrooke,leur volant des affaires tout en les faisant tourner en bourrique comme pas possible,pour mon plus grand amusement,bon il y avais aussi Adam dans le lot qui était l'un des rare amis que je m'étais fait a Storybrooke,je savais déjà qu'il ne m'en voudrais pas pour tout se qui c'étais passer,se qui ne serait surement pas le cas des autres,je les avais suivis tout le long de l'aventure dans le monde endormis,mon monde a moi a la Inception,monde que moi seul pouvais contrôler et rien quand lisant dans leur pensée je savait déjà que je passerais surement un sale quart d'heure ,pas que sa me dérangeais,la violence c'étais chose qui avait partie de ma vie depuis mes 16 ans ,j'étais plus habitué a me battre et a recevoir des coups que de recevoir des câlins.

Mais a force c'étais plutôt rasoir de faire tourner les gens en bourrique,même moi j'étais lasser de tout cela,alors après les avoirs ramener dans la forêt de Storybrook,le point de départ,j'apparaissais enfin...ou plutôt marchais rapidement sur quatre patte avec ma carapace sur le dos,le regard brillant de malice,j'observais chaque personne devant moi,avant d'ouvrir la gueule et qu'un rire froid ne s'échappe de celle-ci."Alors on s'amuse bien ?."C'étais la même voix qui avait parler aux autres un peut plus tôt,je me mis ensuite sur deux patte,m'étirant avec les deux autres avant de bailler,au fur et a mesure je reprenais ma forme originel,passant une main dans mes cheveux blond cendrée tout en fixant Adam de mes yeux vert,affichant un rictus.

"Tu sait darling ,je ne me suis jamais autant amusée de ma vie tu-...."Je fut interrompue par une main qui rencontra ma joue,je tournais la tête vers Margo qui a présent m'engueulais comme du poisson pourrie,je massais ma joue mais mon sourire ne m'avais pas quitter,j'aimais bien Margo,c'étais l'une des rares femmes qui avait gagner mon respect dans cette ville,je savais que l'embêter serait une mauvaise idée,sachant que son petit copain était un démon tout droit sortie des enfers,pas que sa me faisait peur,mais je préférais me tenir a l'écart de tout se qui était divin.

Si quelqu'un d'autre tentais de me frapper,je me contentais simplement d'esquiver les coups."Allons allons les enfants,il n'y a aucune raison pour vous d'être aussi violent ! Que je sache personne n'est mort !."Mais sa ne semblais pas vraiment les enchantés plus que cela,je levais les yeux au ciel,se que les gens pouvaient être rasoir parfois.Je portait mon attention sur le gamin."Tu sait se qu'on fait au petit garçon dans ton genre dans mon monde ? On leur couds la bouche pour qu'ils arrêtent d'enquiquiner le monde,j'ai beau être un psychopathe qui encourage les gens a se débaucher et j'ai bien envie de te faire pareille qu'au petit garçon chez moi."Je claquais des doigts ,un bout de scotch apparaissant sur la bouche d'Henry.

"T'en fait pas va,sa partira une fois que tu sera chez toi et n’essaie pas de lancer ta maman sur moi,sinon je la découpe en pièce."Je portais a présent mon attention sur Sab et Tara les deux seuls qui n'avait pas récupérer leur objets,claquant des doigts encore une fois une chevalière et un bracelet apparaissant dans ceux la,je m'avançais vers la jeune femme avant de lui tendre son objet,évitant tout coup si jamais elle m'attaquais."Tenez comme sa on ne dira pas que je ne suis pas généreux."Je pivotais avant de m'avancer vers Sab lui jetant sa chevalière tout en criant."Réflexe !".

Puis je frappais dans mes mains avec un sourire sans humour."Bien les enfants ,le spectacle est terminé,merci de m'avoir amusé pendant cette journée course poursuite,on se reverra pour votre petit revanche personnelle peut-être ..."Au fur a mesure que je parlais mes yeux se changeais passant du vert a du rouge,des flammes dansante,mon teint se fit plus pale,mes cheveux devinrent plus blond presque blanc,les veines passant du vert au rouge comme si de la lave coulais dans mon corps,des flammes apparurent le long de mes bras jusqu'au bout de mes doigts,mais aussi sur mes pieds,je n'avais plus l'air humain."Maintenant c'est partez ou brûlez avec la forêt ,c'est vous qui voyez."Je lâchais un petit rire froid,une boule de feu quittant ma main pour brûler l'arbre le plus proche.

code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Chaos is my game
Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right?Crash, crash, burn, let it all burn This hurricane's chasing us all underground

Kris Reindeer


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Douglas Booth

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kristoff

☞ Surnom : Cyr'

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 604
✯ Les étoiles : 38711




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 30 Juil 2015 - 15:34


   


   
Une vie

   
de chien

Kris sourit à Tara lorsqu'elle s'était réveillée. Adam et elle étaient désormais debout. Sab lui restait inconscient. Kris le regarda un peu angoissé à l'idée que son voisin ne se réveille pas.
La voix de son coté continuait de jouer avec Tara et Adam pour leurs objets. Ils avaient du mal. Kris se leva et alla prendre la chevalière de Sebastian pour tenter de la réveiller en la lui redonnant -on ne sait jamais, tout semblait défier les lois universelles dans cette histoire alors ça pouvait marcher.

Mais il ne réussit pas à la prendre. Manifestement, l'épreuve pour l'avoir de nouveau n'était à lui de l'accomplir.
Il se retourna en entendant du bruit, et vit Sab réveillé et bien conscient. Plus que soulagé, il le prit dans ses bras comme il aurait serrer Sven s'il le retrouverait un jour, toutes inquietudes parties.

Tout le monde sur pied, il fallait trouver un moyen de récupérer les derniers objets, et mettre un terme à cette histoire stupide.
Alors la voix se matérialisa, en un homme au visage bien arrogan. Oui, il avait bien l'air d'être du genre désagréable, assez pour les agacer une journée.
L'homme se prit une grosse baffe de Margo -ce qui été tout à fait justifie après avoir joué avec ses nerfs concernant son enfant-.
Le voleur restitua le bracelet et la bague avant d'annoncer la fin de ce qu'il appelait spectacle. Kris lui lança un regard noir -et il ne devait pas être le seul- mais celui prit les teintes d'un mort enflammé tout droit sortit des enfers et brula un arbre.
De réflexe, il s'éloigna du feu. Il n'avait pas l'habitude du feu, et ça l'effrayait. Dernier regard haineux au voleur. Bon, au moins tout était fini. Il tappota l'épaule de son voisin qui semblait bien content d'avoir récupéré son précieux bijou, et Kris le comprenait. Ils partirent ainsi tous les deux après avoir salué le reste du groupe et rentrèrent chez eux se séparant lorsqu'ils arrivèrent au niveau de leurs maisons. Maintenant, il allait dormir pendant deux jours au minimum.

Kris : 65%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I felt in love again
I feel something strange with you,
Something strong,
So let's begin this dance of love with the music of New-Orleans
Icy Heart


The dance of the New-Orleans
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14828-ice-man-of-the-mounta http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34550-je-fais-toujours-les-mauvais-choix http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15205-kris-recapitulatif-des-rps

Sebastian Dust


« Tic tac,
sonne le glas. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Eddie Redmayne.

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Marchand de Sable.



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2824
✯ Les étoiles : 1833




Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Ven 31 Juil 2015 - 10:43




Une vie de chien !


C’était juste une…. Très grosse blague ? Une blague d’un mauvais goût plus que certain de la part de cet homme qui se dessinait à présent devant eux. Non mais, qu’est-ce qui lui avait pris de croire, ne serait-ce qu’une seule seconde, que cela allait les amuser autant que lui ? Sebastian était essoufflé et passablement fatigué par la course poursuite et les évanouissements à répétition, sans compter qu’il avait failli se noyer à cause de Charlie Chaplin – maintenant, il le reconnaissait – et qu’un singe avait manqué de l’embarquer dans un arbre. Tout ça parce qu’il s’était retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment… Ca lui apprendra à se rendre en pleine ville pour prendre son petit déjeuner, la prochaine fois il éviterait rigoureusement le secteur ! Et même toute la ville tant qu’à faire. Sewen allait avoir du mal à le faire sortir de sa maison pendant un temps à ce rythme-là.

« Réflexe ! » Le cœur battant et l’haleine rapide, il se pencha vivement pour rattraper la précieuse chevalière que lui lança l’étranger. Cette bague confiée par Sewen était un objet très précieux et de grande valeur sentimentale. Il l’avait eu entre les mains quelques instants avant qu’on ne lui la vole à nouveau et désormais, il la serrait de toutes ses forces entre ses mains. Tremblant à cause de la fraîcheur extérieur – il était trempé et sans chemise, rappellons – il lança un regard lourd de sens à cet énergumène étrange qui leur avait joué ce mauvais tour. D’ordinaire il aurait sans doute bien rit d’une telle facétie, étant le premier à en faire dans les rêves, mais pas aujourd’hui. Trop d’émotions. Trop de souvenirs gravés. Trop de… tout.

Il vint tout de même serrer la main d’Adam pour le remercier de son aide, et adressa un sourire intimidé à Tara et Margo. Dernier coup d’œil vers Henry et aucun signe pour l’animateur avant de s’éloigner en compagnie de Kris. Sa présence le rassura quelque peu sur le trajet de retour, le remerciant silencieusement pour son aide et son inquiétude durant cette journée. Tous les deux avaient l’air complètement épuisés et nul doute qu’ils allaient passer un long moment à dormir malgré leurs journées chargées. Il lui fit un signe de la main à leur séparation, avant de grimper les quatre marches de sa maison et de se réfugier à l’intérieur.

Se laissant glisser sur le canapé sans même ouvrir les stores, il serra contre son torse la chevalière et tira sur une couverture en polaire pour se rouler en boule dessous. Plus jamais ça. Plus de sortie sans un minimum de préparation. S’il ne pouvait pas dormir, il ferma tout de même les yeux cette fois-ci. Et se laissa bercer par le silence et la sécurité de sa maison, loin, très loin d’un singe maladroit et d’un type à moustache facétieux.


Sebastian : 50%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Je ne me souviens plus du chemin
Say it once, tell me twice, are you certain I’m alright ? Just a sign, to remind me that tomorrow’s worth the fight. Ever changing the storyline that keeps me alive. So make a wish, and say… ▬ Give me life. Scarlet angel from above. Not so low, not so high. Keep it perfectly disguised.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27074-tant-qu-il-y-a

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Sam 1 Aoû 2015 - 9:11

Plein de gens


Une vie de chien!

    ♥️ Courir, toujours courir...


Le centre ville de Storybrook
    Alors qu'enfin tout le monde était réveiller, je le vois sortir de sa cachette mes yeux noisettes le fixent. Je m'approche de lui pour lui dire ma façon de penser quand cet andouille trouve intelligent de finauder et dem'apeller Darling. Je sais pourtant qu'il peut être dangereux, rien à faire, ma ma sabbat avec force sur son visage. Et qu'il ne se plaigne pas, ma main était partie poing fermé pour finalement terminait main ouverte et j'hurle alors instantanément.

    - " GABRIEL BLAKE! J'AI AUTRE CHOSE A FAIRE QUE DE TE SERVIR DE DIVERTISSEMENT. Mais merde Gabe à quoi tu pensais franchement! Je veux bien que tu t'emmerde, mais c'est pas une raison pour m'embêter. En plus te connaissant avec ou sans Lucy ça aurait était la même."

    Je le fixe dans les yeux, si ça doit partir autant le voir. Mais Gabe me connait. On a travaillé ensemble, il m'a accouchée aussi. Ca semble pas le déranger, tant mieux. Mais si ça pouvait rentrer dans son crâne un de ses quatre. Il se mit à menacer Henry, je grinçais un dangereux.

    - " Gabe, laisse les tranquilles."

    Oui, je sais, je suis totalement inconsciente. Dans mes amis, enfin personne que je fréquente, j'ai Gabriel ici présent et Maara, le cheval de cauchemar de M. Black. Mais je suis toujours parti du principe que chaque être vivant à du bon en lui. Mais Gabriel semble vouloir mettre le feu à la forêt. Je soupir et lâche en partant avec Adam.

    - " Gabe, au lieu de crâmer cette forêt qu'à rien demandé à personne, viens avec nous si tu veux. On pourras discuter de ton ennui autour d'un café à la maison et voir comment t'occuper autrement qu'en enquiquinant le monde."

    Il m'avait entendu, à lui de décider. En attendant j’appelais Sasha, qui quand je l'eu ronchonna en me disant que ça ne servait à rien de me dire de appeler si je ne répondais pas. Il me rassura rapidement sur Lucy qui allait bien et dormait dans son lit parapluie à côté de lui. Je lui disais alors.

    - " J'arrive à la maison dans moins de 10 minutes, je t'expliquerai tout. Tu peux lancer la cafetière s'il te plaît. Tout est fait, t'as juste à apuyer sur le bouton rouge. J'arrive vite, je t'aime."
eden


Margo : 90

Henry D. Mills


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jared S. Gilmore

Ѽ Conte(s) : Aucun
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Personne

☞ Surnom : Bloody Mary

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 839
✯ Les étoiles : 1073751




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 1 Aoû 2015 - 18:11

C'était qui ce mec qui venait de sortir de sa cachette ? Et puis pourquoi il menaçait le pauvre Henry ? Parce que pour une fois, le pauvre gamin n'avait rien fait de mal. Il avait juste voulu sauver la population de Storybrooke d'un immonde voleur qui les avait fait voyagé dans un monde en noir et blanc et...

Quoi ? Porquoi il se retrouvait avec du scotch sur la bouche ? Et pourquoi il n'arrivait pas à l'enlever ? Il lança donc un regard noir à Gabriel, se promettant bien de lui envoyer ses deux mamans aux fesses. Mais il n'eut pas le temps de réfléchir plus que cela à sa prochaine vengeance sur l'homme, puisque ce dernier commençait à mettre le feu à la forêt. Le gamin écarquilla les yeux et... Et bien il rebroussa chemin...

De toute manière, bien vite, Regina aurait vent de toute cette histoire....

Henry : 70 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13826-henry-mills-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13837-les-liens-d-henry http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13838-les-histoires-du-vrai-croyant

Tara Duncan


« Le Brocolis
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6425
✯ Les étoiles : 12887




Actuellement dans : « Le Brocolisc'est exquis ! »


________________________________________ Dim 2 Aoû 2015 - 18:58

Anxieuse, mes yeux se détachèrent de mon précieux bracelet pour se poser sur le corps inerte de Sab. Je n’avais aucune idée de comment le tirer de son sommeil. Le fait de ne rien pouvoir faire était assez stressant. Si lui ne savait pas comment se sortir de ce… Sommeil ? Coma ? Nous le savions tous. Et lui dire aurait été bien plus utile plutôt que de le regarder sans bouger. Soudain, les yeux de l’homme s’ouvrirent, surement aussi brutalement que les miens. Un soupir de soulagement m’échappa, nous étions au complet, et nous n’avions perdu personne, fantastique ! Maintenant, les objets. Après un court résumé de la part de tout le monde au jeune homme, lui aussi tenta de récupérer sa chevalière en vain. Je lui retournai un regard compatissant tandis que nos objets étaient toujours hors d’usage. Le cœur serré, cette histoire me tapait vivement sur le système. Si jamais je rencontrais l’auteur de cette journée et de ces vols… Surprise, je me tournais en entendant de nouveau la voix devant nous. Je levais vivement les yeux pour tenter d’apercevoir quelque chose. A ma plus grande surprise, cette fois, la voix ne vint pas de nulle part comme la dernière fois. Elle vint d’un homme au visage assez froid. Je levais les sourcils en le toisant. Sérieusement ? Son petit numéro de voix grave etcetera, ça venait de lui ? Il essayait de se donner un style ? Parce que, si personne ne lui avait dit, il fallait quand même l’informer qu’en plus d’être ridicule, il s’attirait les foudres des autres. Mais ça, j’avais bien l’impression qu’il s’en fichait éperdument. Donc autant lui dire maintenant que son numéro était absolument ridicule.

Les poings et les dents serrés, j’avais une furieuse envie de lui faire cramer ses trois poils sur la tête pour finir par lui coller une bonne… Baffe. Je regardais Margo, étonnée, avant de lâcher un petit rire silencieux. Bon, je vois que j’ai été devancé. Je n’ai plus envie de le baffer, je pense que la violence de Margo a été amplement suffisante… Par contre, je m’occuperai bien de ses cheveux toujours. Histoire de lui laisser un souvenir. Entre l’énervement et l’anxiété, mes mains dégageaient une lumière bleue assez légère pour ne pas ressembler à une lampe humaine. Alors. En plus d’être complètement c… Bête. Il était un psychopathe. Parfait, il devait faire fureur auprès des autres. Je regardais Henry, faisant une légère moue. Le pauvre gamin n’avait rien demandé et il se retrouvait une nouvelle fois la cible d’un bouf… Imbécile. Décidément, cet individu inspirait la politesse, j’en avais du mal à me contenir. Méfiante, je regardais l’homme qui se tournait vers moi pour me donner mon bracelet. J’avançais mon bras, tendant ma main en attendant que le psychopathe le pose dedans. Il était hors de question que je tente de l’attraper pour qu’il s’amuse à reculer au dernier moment. Si j’avais déjà envie de commettre un meurtre, à ce moment-là, je l’aurai surement étripé.

Il finit par se tourner, faisant ses adieux… Toujours de manière aussi théâtrale et peu originale. Je laissais échapper un léger rire avant de me détourner de lui. « Un caméléon qui fait des flammes, rien que ça. Certains sont vraiment complètement frappés. » Profitant du petit moment de calme, je passais mon bracelet autour de mon poignet, l’attachant prudemment. Mes yeux s’arrêtèrent quelques secondes dessus alors qu’un sourire se formait sur mes lèvres. Je l’avais enfin retrouvé. Le nœud qui s’était formé dans mon ventre depuis le début de cette aventure s’apaisa enfin, pour disparaitre totalement. Je lançais un coup d’œil vers les autres alors que certains envisageaient déjà de faire demi-tour. Je leur fis un dernier sourire avant de faire de même. « J’espère qu’on passera une fin de journée plus reposante. » Maintenant, retour aux occupations habituelles.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Un noël pas comme les autres...
Hope is the little voice you hear whisper "maybe" when it seems the entire world is shouting "no !"


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara

Adam B. Parker


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 432
✯ Les étoiles : 1309




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mer 5 Aoû 2015 - 16:10


Une vie de Chien

Adam se tournait vers le corps de son petit sablier sur le sol qui se faisait traîner par le macaque, le hissant sur l'arbre. Mais avant qu'il ne dise quoique ce soit, venant vers lui, pour le faire descendre, il le lâcha et se retrouva dans ses bras une nouvelle fois. Décidément, s'était le jour des sauvetages d'homme en détresse. Enfin en détresse, pas vraiment, même si il avouait que ça faisait long le réveille de son petit homme. Celui de la jeune femme Tara avait été plus rapide, les explications lui avaient été données, elle avait tenté de reprendre son bracelet mais en vain. Adam avait légèrement sourit, ses clés il les avait, les autres les avaient également, ils pourraient partir mais soutenaient tout de même le rese de l'équipe. Le danger rôde toujours, surtout avec ce qui se cache dans la forêt, il savait qu'il était capable du pire.

Sab ouvrit les yeux, tombant dans le regard de Adam. "Aujourd'hui c'est le jour" ne s'empêcha pas t-il de dire. Il se releva bien vite. Adam n'était pas trop tactile même si ça le blasait un peu, ça ne le dérangeait pas, enfin fallait pas abuser non plus. Ce n'était quand même pas son genre. Avec June ça le faisait rire, il jouait un peu de ça car il savait ses réactions, reconnaissons le, s'était drôle. En rentrant, ça va être mouvementé.

Adam se releva également, regardant là où l'individu se trouvait, il l'entendait, il savait qu'il était là. De nouveaux, les explications se firent entendre à l'attention du sablier, tentant également de prendre son objet mais sans y arriver. Adam avait comprit qui était l'auteur, il avait mis un peu de temps mais il l'avait enfin trouvé et puis il le connaissait assez pour savoir que s'était un peu son style, même si d'habitude il ne passe pas par quatre chemins. Il s'ennuyait à ce point là...Heureusement qu'il aimait jouer. Enfin il y avait juste une chose...Margo avec Lucy..Elle s'était vraiment trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.

Ils virent une tortue..sortir de là, mais pas n'importe qu'elle tortue, celle où Jeff se donnait à coeur joie de chevaucher. Adam se retint de rire, de la différence entre la voix et son acoutrement. Cependant il se retint. Il reprit sa vrai forme et les réactions en furent assez marrant. Ils pouvaient essayer de réagir contre lui cela servirait pas à grand chose. La seule chose qu'il accepta s'était la baffe de Margo qui en fut..une belle d'ailleurs. Il devait ressentir la douleur, ça ne faisait pas du bien. Les raison qu'il l'avait poussé à cela, sonnait tellement ridicule , ce qui fit sortir par les yeux ses comparses, ce qu'il comprenait.

Adam s'en fichait, son ami le faisait juste sourire, Margo avait raison. Par contre vis à vis de Margo il avait du mal à accepté ce qu'il lui avait fait, il aurait pu ne pas la faire entrer dans l'histoire, surtout qu'il la connaissait. Mais bon s'était Gabriel. Que pouvait-il y faire.

"Gabe, Gabe..." leva t-il les yeux au ciel, souriant légèrement. Il fit un geste de bonté, comme il dirait, donnant les objets à nos deux partenaires. Ils avaient l'air soulagé. Adam leva encore plus les yeux au ciel à la forme qu'il prit. Les autres partirent et Adam hocha la tête à la proposition de Margo en l'emmenant à l'extérieure de cette forêt. "Allez mon vieux!" lui lança t-il.

ça avait été une journée..Pleine de rebondissement, avec pleins d'aventure diverse et un voyage en noir et blanc assez intéressant. Adam jouait avec ses clés, pensant une nouvelle fois à tout cela. Il avait fait la rencontre avec de nouvelles personnes qu'il trouvait assez intéressant aussi, son petit sablier, il espérait le revoir un jour, même si il se doutait que cette journée, l'avait ébranlé. Il n'avait pas l'air d'être quelqu'un qui aimait le monde, sortir dans la rue. Mais il lui rendrait visite, peut-être en serait-il content. La jeune femme blonde au fromage, l'avait beaucoup fait rire, pourquoi pas se faire un journée de maladroit, ça pourrait être fun, sauf l'épisode du skate de Charlie. La seule personne au monde qu'il voulait le moins rencontré avait été présent, Krisseuuuh, comme si cela avait été fait exprès, il ne l'espérait pas, mais se fera un bon plaisir de lui rappeler certaines petites choses de cette journée.

Il rigola légèrement, il vit son pote les retrouver. Il lui mit une petite tape dans la dos, amicale. Margo était rassuré, il le sentait et ça lui faisait plaisir, il n'en voulait pas à Gabriel, de toute façon à quoi bon, même si ça avait fait tourner en bourrique Margo, l'essentiel, c'est que finalement tout s'était bien passé, si ça n'avait pas été le cas, il n'aurait peut-être pas réagit pareil. M'enfin ça allait être quelque chose à raconter plus tard. Il avait de la chance de l'avoir à ses côté, Margo..ainsi que la petite. Content qu'elle est retrouvé quelqu'un. Tout était bien pour elle. Tant mieux.

Il vit devant eux Henry, ce gosse, il ne l'aimait pas et il remercia Gabriel pour ce qu'il lui avait fait. Fier de cela. Il sourit en le dépassant. Il s'était plutôt retenu. Il lui fit un signe moqueur sans se retourner.

Ah cette journée l'avait un peu fatigué. Il accompagnait Margo en présence de Gabe chez elle. Mais ensuite il rentrerait, avec ses clés enfin récupérés. Quand il le raconterait, il savait déjà la conversations, son sourire le quitta plus. L'amusement et d'autres sentiments avaient été de mises. Prenant conscience de certaines choses. Bien.

Dommage qu'il n'accompagne pas Duncan en Suisse, surtout pour l'escale, il aurait emmener June...pourquoi ? Juste pour la voir ailleurs qu'ici piquer une crise sur les habitants de la ville de Paris.

A la prochaine pour de nouvelles aventures, se frotta t-il les mains.

Vie : 75%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 9 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

[Fe] Une Vie de Chien - Evénement #34





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville