Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Minionement Vôtre ☆ Evénement #95
Une mission de Adam & Pitch - Ouverture : 6 juin 2018
« Moi, moche, et euh... Méchant?! »

Partagez | .
 

 [Fe] This is War ! - événement #38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Darshkan V. Nestar


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1335
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 29 Juin 2015 - 19:42



Bienvenue dans This is War, la 38ème mission Disney RPG sous le signe des animaux !
Installez-vous confortablement et bonne lecture !

- This is War ! -



"Coz it's easy once you know how it's done you can't stop now it's already begun you feel it running through your bones"

- Darshkan ♦️ Krystal ♦️ Faust ♦️ Faith ♦️ April ♦️ William -




©️Kathee pour Epicode


Tout a commencé il y a des mois. Une petite mésentente qui s''est finie en bain de sang. Je m'en souviens encore ; et mon corps aussi, percé des cicatrices qu'elle m'avait laissé lorsque l'incident s'est enfin terminé. Mais à ce moment-là, je ne savais pas encore que ce n'était que la première bataille d'une longue guerre qui allait s'étendre jusqu'à aujourd'hui. Les conflits gonflaient, et la tension avec ; parfois, des débordements pouvaient apparaître sur certains fronts, comme une funeste soirée où ma crédibilité a fait une chute vertigineuse. Mais ce n'était pas ma faute ; l'hiver avait été long, et je ne savais pas que faire croire à une lionne que le tofu était un animal pour lui faire manger un steak au tofu était une mauvaise idée. Ce jour-là l'ennemie avait pu gagner du terrain sur les no man's land, me faisant comprendre que l'origine de sa rancune n'était pas qu'une histoire de steak au tofu, mais prenait source bien plus profondément, ou peut-être, bien plus simplement. Elle me répétait toujours que j'étais destiné à être une bête proie qu'elle pourrait dévorer à l'occasion, alors que je ne cessais d'essayer de lui expliquer que ça ne marchait pas comme ça dans le monde des humains. On avait décidé qu'il était temps pour nous de mettre fin à ces assauts inlassables et de rendre les armes ; mais pour cela, il nous fallait un dernier affrontement, un dernier combat qui qui déterminerait enfin qui du cheval ou de la lionne avait raison.
Et l'occasion s'était présentée, par une annonce toute simple que j'avais croisé au fil de ma route. La fête foraine ouvrait une zone de Paintball, et pour la promouvoir, ils faisaient une journée d'essai gratuite pour les 24 premiers venus, pour inaugurer une première partie. À mon goût, c'était parfait ; une zone entière et neutre dans la forêt où l'on pourrait s'affronter pour de bon dans un sport où ni l'un ni l'autre ne savait ce qu'il faisait. J'avais donné rendez-vous à Krystal à la fête foraine, et bien sûr, elle n'avait pas l'air franchement convaincue, affirmant que le plus simple était qu'elle me montre tout de suite à coups de crocs et de griffes que les lions sont les rois du monde. Enfin, elle l'avait pas dit comme ça, mais ça résumait bien le truc. Ça m'avait agacé, mais j'avais balayé la remarque en haussant les épaules, lui révélant alors le prix avec lequel le gagnant repartait. Ces yeux s'étaient mis à miroiter, et c'est avec un air de défi que je l'ai embarquée avec moi pour arriver dans les premiers au terrain de Paintball. C'était étrange ; de toute ma vie d'humain -la vie équine ne comptant pas-, je n'avais jamais eu le sens de la compétition, ni même la moindre envie de prouver quoi que ce soit, à part mon extraordinaire capacité à taper sur les nerfs des gens. Mais Krykry me gonflait tellement que cette histoire de compétition me motivait à un point inimaginable.
C'est à partir de là que les choses ont commencées à dégénérer, maintenant que j'y repense. On nous avait fourni matériel de sécurité, armes et munitions, et pour les débutants, un scénario avait été fourni pour la première session, divisant les joueurs en deux équipes de 12. Alors que celles-ci peinaient à se former, puisque tout le monde ne se connaissait pas, Krystal et moi-même avions pris les devants dans un moment de zèle, sélectionnant un peu au hasard nos équipes de bras cassés respectives. Krystal avait même reconnu des visages familiers dans la foule, dont une dame brune qui m'évoquait quelque chose de familier, mais aussi de particulièrement désagréable. Bien vite, nous étions 12 versus 12, et la dispersion débuta, afin que chacun prenne possession de son territoire, et cache son drapeau. Les règles étaient simples : récupérer le drapeau adverse sans se prendre la moindre goutte de peinture. Facile, il suffisait d'un peu de stratégie militaire, et le tour était joué ! Si seulement…
Tout est parti en vrille quand tout le monde s'est pris à l'adrénaline et à l'excitation d'un jeu de rôle. Nous n'étions plus Darshkan, ni Krystal, ni Joueur Lambda 3 ; nous étions des soldats, des commandants, des sergents, envahissants le terrain comme une trainée de poudre. L'objectif : exterminer l'ennemi, pour récupérer notre dû. C'était la seule chose qui comptait, et nous étions prêts. Prêts pour le combat, prêts pour le massacre, prêts pour le sang et la sueur.
Le silence reprend le contrôle de la forêt, alors que tout le monde est en position. Au loin, le top départ retentit.
La guerre peut commencer.
On me dira peut-être un jour que j'en rajoute quand même des caisses pour une simple partie de paintball, et à ceux-ci je réponds : attends de voir la suite !

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Faith Sekind


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Weisz

Ѽ Conte(s) : Le roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Naanda

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 38
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 29 Juin 2015 - 23:27

This is war!
Team Spirit VS Team Tama
Habillée d’un pantalon de sport corsaire noir, d’une brassière grise et d’un haut noir, Faith regardait le film d’initiation, les bras croisés, le regard un peu exaspéré, juste à côté d’April. Elles étaient déjà armaturées de leurs protection et la seule et même question revenait en boucle dans sa tête : « Mais qu’est-ce que je FOUS là ?! » C’est vrai quoi, le paintball, c’était plus un truc que Neema aurait pu faire ou encore Giza mais elle ?... Elle était une parfaite débutante… Tentant de retenir la moindre chose à propos de son arme et des règles du jeu, elle ne cessait de secouer la tête par moment, comme si son corps répondait tout seul aux pensées qui faisaient rages dans sa tête. Comment avait-elle put se laisser embarquer là-dedans ? Tout s’était passé si vite…

Elle était en train de prendre un café avec sa sœur quand Krystal avait déboulée comme une furie. Les deux lionnes venaient de finir leur repas et il leur avait fallu quelques secondes pour commencer à comprendre ce que la plus jeune leur brayait… La digestion, sans aucun doute… Une chose était sûre, elles avait fini par capter l’important, à savoir « il faut défendre notre honneur de lion face aux chevaux et à Darshkan en faisant une partie de Paintball » au moment où elles étaient parvenues devant le stand de tir… Trop tard pour faire marche arrière donc… Et vas-y que je t’arme et vas-y que je te demande si t’es débutant, et vas-y que je te colle devant un film informatif… Tout ça pour une guerre qui n’était visiblement pas la leur… Dwala leur aurait sûrement fait une magnifique imitation de Sylvester Stallone « C’était pas ma guerre ! » Mais elle n’était pas là… Pourtant, cette pensée ranima la joie dans l’esprit de Faith et un sourire apparut sur son visage. Le film venait de finir, et Naanda donna un coup de coude à Sarabi pour attirer leur attention :

- On est d’accord qu’on se contre fou de leur petite gueguerre n’est-ce pas ? Que dirais-tu de raviver un peu notre esprit de compétition, alors ? Chacune dans une équipe, ça te va ? Quitte à être là, autant s’amuser…

Elle avait souri de manière complice à sa sœur. Elle en était persuadée, avec tous les événements qui s’étaient enchaînés, cette partie leur ferait tout de même le plus grand bien… ça faisait longtemps qu’elles n’avaient pas eu un fou rire toutes les deux, bien trop préoccupée… et cela lui manquait… Aujourd’hui, les deux plus grandes auraient le droit à la même détente que les deux plus petites.

- Va avec Krystal, tu risques de mal vivre la colocation sinon, elle est rancunière quand il s’agit de chevaux j’ai l’impression… Quant à moi… il faut que j’apprenne un peu à découvrir Darshkan.

Sarabi avait acquiescé, décidément sur la même longueur d’onde que sa sœur, et Naanda s’était éloignée, non sans un clin d’œil pour sa cadette. Lions VS Chevaux… N’y avait-il déjà pas assez de batailles comme cela pour se rajouter celle-ci ? C’était n’importe quoi, la lionne en était persuadée. L’une de ses amis les plus chère était un cheval… elle s’appelait Selena, et s’inquiétait beaucoup pour son fils en ce moment… son fils qui s’appelait… Darshkan… Autant faire d’une pierre deux coups, non ? Elle s’approcha alors de l’équipe, son fusil dans les mains, hocha la tête en signe de salut à l’équipe, et se dirigea vers Darshkan.

- Salut, je m’appelle Faith. Je me joins à ton équipe, tu veux bien ? Autant qu’on se tutoie tous, on n’aura pas de place pour la politesse sur le champ de bataille.


Petit sourire malicieux. Elle était loin de prendre ça au sérieux…




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Euh les enfants, on se calme d'accord ?
De deux inconnus, qu'un geste imprévu, rapproche en secret...
(c)LUCKYRED.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t26295-avec-toi-au-combien-n

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 504
✯ Les étoiles : 625




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 30 Juin 2015 - 0:11


This Is War !

Mais qu'est que je fou là moi ?

« Mais, qu'est que je fiche ici ? » c'est la première question, qui me venait, à l'esprit, tandis que je jetais, un coup d'oeil du côté de Tama, qui semblait, très concentré. « Comment, on en est arrivé là ? » fut la question, qui suivit, la première, avec un écart, de quelques secondes seulement. Quoi que, micro secondes, semblerait plus exacte, et étrangement, j'avais le pressentiment, que Faith, se posait exactement la même de son côté. Relevant la tête, et croisant le regard de ma sœur, je pu constater que oui effectivement, nous étions, sur la même longueur d'onde.

Tout, avait commencé, normalement. Quoi que la notion, de normalité, ici à Storybrooke, n'était pas exactement, la même que partout ailleurs. D'un côté, vivre dans une ville, composé à 99% d'habitants du monde des contes, le tout mélangé, à certaines personnes, du monde réelles, qui étaient, tombé par hasard sur notre ville, ainsi qu'une petite population, de divin, on pouvait, déjà, le ranger dans la catégorie « bizarre ». Quoi, qu'il en soit, la journée, avait débuté de manière normale, pour une personne étrangère à Storybrooke. J'avais, profité des rares moments, de calme, pour inviter Faith à venir déjeuner, et passer l'après midi à la maison. Pour, être honnête, c'était plus une tentative de diversion qu'autre chose. Les, résultats, de la mairie, étaient tombés, et c'était Aloysius Black, qui les avaient remportés avec une très nette avance. Autant, dire que Naanda, avait été, plus qu'en colère. Je, l'avais entendu tempêter, pendant un long, moment, avant d'essayer de régler, les choses, de manière diplomate, en lui proposant de passer à la maison, parce que ça faisait longtemps, que nous n'avions, pas vraiment eu de moments, à nous.

D'accord, Scar avait remporté la mairie, et ? Aux dernières nouvelles, il n'était pas tout seule, il avait, une équipe avec lui. Si, il tentait, une quelconque magouille louche, je ne pense pas que les autres, le suivraient, aveuglément. Aussi, relativisais-je, avec la philosophie « nous avons perdu une bataille mais pas la guerre », le tout sortie avec humour. J'avais, d'autres préoccupations, à l'heure actuelle, que mon ex beau frère, genre Samuel, qui s'était teint les cheveux. Il, était brun maintenant. Enfin, brun. Moi, j'étais, brune, lui il avait les cheveux limite noir. Il, me faisait quoi ? Une crise d'adolescence tardive ? Non, parce que si ça commençait comme ça, j'osais même pas imaginé, ce que ça serait lors de la crise de la quarantaine.

Quoi, qu'il en soit, j'avais profité, du fait qu'il fasse beau, pour allé faire quelques courses, et accessoirement, saluer, Amélia, et lui donner quelques nouvelles, lui promettant, d'accepter, l'une de ses invitations, à diner. C'était, assez, dur, ces derniers temps, de se rencarder, avec mes sœurs. J'avais, l'impression de ne plus trop savoir où donner, de la tête. Entre, Malka, qu'il avait fallut, ramener à sa mère, et se rendre finalement, compte, qu'elle semblait, plus occupé par son travail, que par l'éducation, de son fils, Chumvi, qu'il avait fallut rassurer, sur le fait que non, il n'était pas en train de devenir un monstre, c'était juste ses instincts de prédateurs qui reprenaient le dessus. Je, me demandais, par moment, si le boulot, de reine, n'était pas plus difficile, ici que sur la terre des lions. Et, avec ça, je voyais de moins, en moins Tama, et je désespérais, un peu. Tama, c'était comme avec Simba, je me remettais, sans arrêt en question. Surement, parce qu'elle était, un peu, la fille que j'aurais rêvé d'avoir, s'il n'y avait pas eu eh bien, ce qu'il y a eu. Je, n'étais pas du genre, à ressasser le passé, mais parfois, une petite pointe, de regret, faisait son apparition, avec les éternels, « et si » « et si, Mufasa n'était jamais mort », « et si j'avais cherché à en savoir plus au lieu de bêtement, croire Scar ». Bref, les regrets des erreurs passé. Sauf, que c'était fait, c'était fait, on ne pouvait pas revenir, en arrière ni même changer le passé.

J'étais revenu chez moi, aux alentours de dix heures, et m'était attelé, à la tâche, de préparer le déjeuner, pour mon aînée et moi même. Nous, nous étions installé, dans la véranda, que j'avais laissé, ouverte, le tout en prenant soin, de ranger un peu le jardin. Non, parce qu'avec Samuel, qui préférait dormir dedans, dans un hamac, ça se transformait, vite en chantier, voir en No Man's Land. Hors, nous avions, un beau jardin, assez grand, sans pour autant être immense, et j'aimais bien, en profiter l'été, et accessoirement, y inviter, Sarafina, mes sœurs, ou n'importe quel autre membre, de la famille.

Je, crois, que c'était au moment, du café, alors, qu'on avait tout rangé, et que nous, nous étions installé, tranquillement, pour discuter, et poursuivre notre après midi, que les choses s'étaient comme qui dirait...Compliqué. Nous, étions, tranquillement, en train de discuter, avec Faith, quand une blondinette, avait surgit, comme un boulet de canon : Tama, ou Krystal de son nom humain. Elle, m'avait sortie, un discours, pas très compréhensible, le tout, avant de l'achever, brusquement, et d'insister pour que je l'accompagne -une histoire d'honneur des lions, que je devais défendre comme j'étais leur reine et comme quoi, il fallait pas laisser les chevaux gagné, apparemment. Comme, je savais, qu'elle prenait tout ce qui nous concernait très à cœur -on ne bafouait pas l'honneur des lions impunément, quant on s’appelait Krystal- j'avais capitulé, et l'avait suivit, à la fête foraine, pour une partie de Paint Ball, contre un type brun. Apparemment, c'était lui le problème. Un, bref regard à Faith, m'apprit qu'elle le connaissait. Le fameux Darshkan, le fils de Selena Hope, la sommelière de la ville et tenante du grand restaurant gastronomique. C'est vrai, qu'elles étaient amies toutes les deux. Je, n'avais pas réellement, compris, le problème, apparemment, ils avaient semble-t-il un gros contentieux à régler avec Tama.

Quant à Faith et moi eh bien...Comment dire, on se retrouvait là, toutes les deux à les observer, l'air un peu blasée. Nul, doute que Dwala, aurait adoré, venir. Le Paint Ball, c'était le genre de truc, qui la branchait, contrairement, à nous deux. Elle, plaisantait, d'ailleurs souvent, là dessus, en disant, que c'est parce qu'on était des « vieilles », et qu'elle était sur, qu'Amélia, même avec sa maladresse, chronique, réussirait à s'amuser :

- Croit moi, on est sur la même longueur d'onde. M'enfin, tu connais Krystal, c'est le genre à prendre ça très à cœur, en particulier, quand ça concerne les lions.

Peu importe, qu'elle soit là, depuis au moins un an. Pour elle, le monde était divisé en deux catégories, d'un côté les lions, et de l'autre le gibier. En gros, les lions, sont les meilleurs, le reste c'est juste nul. J’acquiesçais, néanmoins, lorsqu'elle parla de ranimer notre esprit de compétition, tout en esquissant, un léger sourire, quand elle mentionna la rancune de Tama :

- Il vaut mieux oui, après tout, je suis la reine, je dois montrer l'exemple

Et, c'est ainsi, que je me retrouvais, là, en plein règlement, de compte à O.K Corral, par lequel j'étais absolument, pas concerné, et à essayer, de calmer les choses du côté de la plus jeune représentante, de l'espèce lion. Non, parce que vu le cri d'indignation, qu'elle avait, poussé, quand ma sœur, s'était jointe à Darshkan, je sentais que la journée allait être très longue :

- Allons, Tama, qu'est que tu crois, c'est une tactique. Il, y a un dicton qui dit « garde tes amis près de toi, et tes ennemis plus près encore », Naanda, est justement, en train de l'appliquer. On, a un avantage, puisque nous avons l'une des notre infiltré dans le camp adverse.

Je croisais, mentalement, les doigts, en priant pour que ça lui suffise.

Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1012
✯ Les étoiles : 202




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 30 Juin 2015 - 19:02





This is War !


Mon arrivé à Storybrook avait été un véritable cauchemar, je n'avais plus mon corps d'origine, qui supporterait de vivre dans un corps qui n'est pas le sien ? À part ceux qui avaient eut des faux souvenirs pour leur faire croire que justement, c'était leur véritable corps ? Pourtant un jour le bonheur m'avait sourit : avec ma meilleure amie nous avions récupérer notre enveloppe animal, des lionnes prêtes à chasser, et en cadeau un cheval. La tentation était trop forte pour ne pas y céder, en plus j'avais eut le soutiens d'une personne précieuse à mes yeux, un être avec qui je n'avais plus eut de contacte pendant pas moins de vingt-huit ans, temps que j'avais passé à la chercher. Hélas, ça ne s'était pas fini comme j'en avais eut envie. Par chance, cette frustration fut un jour compensé par un nouveau retour dans mon corps félin où je pu récupérer tous mes instincts de chasse.

Si seulement ce genre de plaisir pouvait durer. Avec ce corps je ne pouvais pas faire grand chose, et le cheval avait raison en disant qu'ici ça ne marchait pas comme dans la vie sauvage, la vrai vie. Non, ici les humains se prenaient trop la tête, plein de notion que Simba et Sarabi m'expliquaient et qui m'échappaient. Mais avec Scar c'était différent, il m'avait compris, ou plutôt il répondait parfaitement à mes attentes, il me laissait agir comme une lionne, mes instincts étaient retrouvés lors des parties de chasse qu'il me laissait faire. Il m'avait même donner des conseils pour mieux attaquer avec mon corps si fragile. Est-ce que je m'améliorais ? Je ne saurai le dire, il aurait fallut que j'attaque de nouveau une humaine, car les lapins c'étaient devenus plutôt facile.

Mais les événements firent que ma route croisaient trop souvent celle de ce cheval que je n'avais pu déguster, histoire de me rappeler mon échec, on avait même passé une nuit ensemble, et cet affreux individu m'avait fait manger des choses bizarres. Trop d'affronts qui demandaient réparation, dans une véritable confrontation, enfin véritable, il avait choisit un affrontement humain, tss. Avec mes crocs et mes griffes j'aurai rapidement régler la question, mais non, monsieur voulait pas ! Le Paintball, je savais même pas ce que c'était, c'était mieux. Au moins c'était dans la foret, mon terrain de chasse. J'avais été en trombe chercher Sarabi et Simba, mais j'avais pas trouver Simba, jamais là quand on a besoin de lui celui-là, qu'importe, Naanda était là ! Trois lionnes, c'était carrément mieux, au moins pas de boulet dans l'équipe !

Le seul hic, c'était qu'une fois devant le stand et qu'on nous avait donné notre matériel, on avait des armes humaines, chose que je détestais, dans les machins à la télévision sur les animaux, c'était exactement ce genre d'armes qui servaient à les tuer. Et là j'en avais une entre les mains. Bon au moins, j'avais la famille avec moi, plus des gens que j'avais un peu prit sur le tas car il fallait qu'on soit une horde, mais bon, aucune idée de si c'était des êtres utiles où des boulets sacrifiables à la première occasion. Oui je n'hésiterais pas, d'autant que ...

« Quoi ?! Mais tu vas pas faire ça hein ?! Tu vas pas aller avec le cheval hein ? HEIN ?! »

Je la regardais avec de grand yeux paniqué, non elle allait quand même pas rejoindre la nourriture ? Un lion avec la nourriture … D'un côté il y avait une certaine logique, si jamais elle avait un petit creux … Mais quand même ! Comment on défendait notre honneur, si l'un d'entre nous se mettait dans le camps ennemi ? Comment l'affronter si elle était dans l'autre camps ?! Sarabi n'avait pas l'air contre l'idée, tout le contraire. J'étais dégoutée. Okay, le cheval allait prendre très cher. Darshkan, t'es mort.

« Ah … C'est bien ça ! Ça va nous êtes très utiles ! Vu ce qu'on doit faire, bon du coup on s'attaque pas elle et nous. »

C'était plutôt une bonne nouvelle tout compte fait, j'en voulais plus à Naanda, c'était une alliée dans le camps du zèbre des villes. Maintenant place aux carnages, nous avions cachés le drapeau, un peu de manière vicieuse dans doute, mais bon, ne jamais laisser sa proie facile d'accès pour les charognards alors bon. Et puis je connaissais l'endroit.

« On les massacres !!! »

Restaient à en massacrer le plus possible de l'équipe d'en face, bon j'aimais pas se genre d'arme mais l'idée d'abattre des humains avec leur arme me plaisait assez, enfin ça les tuaient pas, ça c'était dommage. Et puis ça n'avait pas l'air de faire grand chose, un idiot de l'autre équipe avait dû se perdre et j'avais pas perdu de temps pour le viser, plus dure que prévu, mais je l'avais touché avant de lui donner un grand coup avec l'arme dans la tête, le couchant. C'était pas comme ça qu'on faisait ?

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Faust Z. Null


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Adam Anderson

Ѽ Conte(s) : L'étrange Noël de Mister Jack
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zero

✓ Métier : Médecin légiste
☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 328
✯ Les étoiles : 2504




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mer 1 Juil 2015 - 2:47




Sa journée avait si bien commencé, il avait en plus manger avec le vieux au dédoublement de personnalité, ça avançait, lentement, surement par sa faute en partie, mais il avait vraiment besoin de prendre son temps. Et puis, il n'aimait pas se prendre la tête, surtout quand ça le concernait, pourquoi sa vie s'était soudainement compliqué. Il était bien avec Jack, l'aidé au magasin du temps qu'il l'avait, travailler à la morgue, certes avec un médecin légiste assez particulier à certaines heures de la journée. Mais tout était simple, il ne se prenait pas la tête, la seule chose où il se permettait de le faire, c'est lorsqu'il se préoccupait des problèmes des autres, dont ses amis. Enfin, une des personnes concernée, lui avait fait entendre que s'était lui seul qui se compliquait la vie, qu'il fallait se laisser aller. Il n'avait pas tord, mais beaucoup de choses rentraient en compte. C'était ainsi qu'il le voyait.

Cependant, ce n'était pas le propos du jour, leur déjeuné s'était bien passé enfin presque, ils s'étaient encore pris la tête, à cause d'un des deux...même à le pensée et le dire dans sa tête, ça paraissait très bizarre. Heureusement, qu'il s'en fichait de ce que pourrait penser les gens, des rumeurs se faisaient déjà entendre, ça le gênait un peu. Il préférait le faire en dehors de l'hôpital, et ce midi avait été une exception à la règle. Il refusait très souvent de le voir, surtout seul à seul, sauf si il devait être pro, il l'ignorait dans ces cas là, restant d'une neutralité à en couper le souffle, ce qui avait été déjà un sujet de mésentente, non apprécié par son partenaire. Il devait bien le reconnaître, ça ne l'était guère, il n'avait pas apprécié quand il l'avait fait à la porte ouverte, mais ce jour là il ne savait pas qu'ils étaient deux.

Il soupirait, arrêtant ses pensées, râlant après lui. Bon, il avait fini en plus de travailler, il s'était remplie le ventre et s'était dégourdi les lèvres et les cordes vocales, maintenant il pouvait aller faire une petite balade tranquillement, avant de rentrer chez lui et s'affaler sur son canapé bien confortable comme tout. Mais avant, petit détour à la cafétéria, pour un petit café, qu'il n'avait pas pu avoir, ni sa pause clope d'ailleurs. Il était habillé classiquement, pantalon noir assez confort pour travailler, des rangers -celles qu'il aimait porter-, un débardeur blanc avec une chemise par dessus ouverte.

Son café à la main, la clope dans l'autre, il faillit renverser son arôme sur lui. Il regarda la personne qui allait lui faire cette bêtise, reconnaissant un de ses collègues, a qui il évitait le maximum de contact, pour cette facilité consternante qu'il avait d'avoir une tchatche pas possible, la fibre sociale, était le nom qu'on donnait à ce genre d'individu. Faust était dans la case suisse, au milieu, ni trop l'un ni trop l'autre, ce qu'il faut, un pH Neutre, dans le jargon physique chimie, si on puisse le dire ainsi.

"Fausty ! Je te cherchais, je suis sur que ça va t'intéresser ! Suis moi !" lâcha t-il sans souffler une seconde. Faust grimaça à ce surnom qu'il lui avait donné, il n'aimait pas que certaines personnes qui voulaient croire à leur familiarité l'appelaient ainsi pour s'en persuader. Et ça, ça insupportait. Il n'était pas du genre à ne rien dire, il avait du répondant mais là, il ne lui laissait même pas le temps de dire cou faire quoique ce soit, qu'il le tirait à travers la ville, avec d'autres gars, qu'il connaissait surement.

Ils étaient arrivés, dans une fête foraine, dans les bois. Il enleva son bras assez brutalement, son café ayant déjà rencontré le sol bien plus tôt dans la marche rapide qu'il lui avait fait entreprendre, son collègue. cela ne l'enchantait guère. Il aimait bien être seul et non entouré de trente six mille personnes, d'où il avait vu que ça lui plairait, peut-être le fait qu'il aimait s'entourer de personnes décédées, n'importe quoi ! Il n'avait pas bu son café et ça il allait bien lui faire comprendre. Il alluma sa clope mais une personne lui signala que s'était interdit dans ce lieu.

Il souffla et regarda le sociable, un éclaire noir dans l’œil. Il n'étant pas méchant mais se faire marcher sur les pieds, il n'aimait pas. Il avait bien compris à son regard son erreur mais il feintait toujours se côté si chaleureux, un peu trop, qui faisait par moment tellement hypocrite.

Il prit la peine de regarder où il était, à un Paintball...il en avait déjà fait et n'avait pas besoin de savoir les règles, ni les démonstration, il le savait déjà. Il en avait déjà fait plusieurs avec Jack...le bon vieux temps. Comme si il était vieux. Il avait Vingt six ans et déjà des paroles d'anciens, ça ça faisait peur, peut-être à force de traîner avec le dirlo.

Il rangea sa cigarette sur le coin de l'oreille. Il avait pris et mis tout son attirail avec une lenteur non déterminé et non heureux d'être là, mais autant qu'il se défoule sur quelque chose, même si pour lui il y avait trop de monde, il ne voulait pas être maladroit devant toutes ces personnes. Il remarqua son collège se diriger d'un côté, il sourit, lui allant de l'autre. Là, il va pouvoir vraiment se défouler.

Il se plaça vers un tronc d'arbre, guettant et écoutant attentivement ce qu'il se passait; Il ne savait vraiment pas ce qu'il faisait là, mais autant y mettre les formes, et puis son énervement et sa frustration allaient être satisfaites et bien nourrit. Il sentait une certaine tension dans l’atmosphère mais cela lui passa au dessus de la tête, même si il sentait la présence de plusieurs anciens animaux...dont leur chef d'équipe. Avaient-ils une besoin soudain de se sentir animal une nouvelle fois ?

Il haussa des épaules, se protégeant grâce à l'arbre, veillant à toutes actions qui se passaient autour. Il sourit. Cela ne lui ressemblait pas, il montrait très rarement ses sentiments. Trop gentil, il était. L'ambiance le mettait dans cet état. La patience la plus grande vertu.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19593-faust-null-le- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58249-un-ancien-chien-fantome-au-doux-nom-de-zero-etrange-noel-de-mister-jack#552849

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Mer 1 Juil 2015 - 12:58

Lionne VS Cheval
This is the war!
Les heures aux tafs s'enchaênaient, c'est pour cette raison que j'avais pris une aprem de détente. Je serai bien allé vois ma lionne, mais Anita travaillait. Donc je fllânais dans les rues jusqu'à me décider d'aller visiter la fête forraine. Peut-être celà me permettrait d'identifier des manèges adapté pour le petit Nathan mais aussi pour Even si elle voulait se joindre à nous. J'avançais pas à pas avec les enfants d'Anita. Si avec Even ça se passait plutôt bien, avec Nathan je commençais à ne plus savoir quoi faire pour le rassurer. Je n'avais pourtant jamais mangé personne, ni même fait de mal à un enfant ou une femme. Que ça soit en tant qu'humain ou en tant que chien d'ailleurs. Bref cherchant dans la fêtes forraines, je ne peu louper de voir April, la meilleure amie d'Anita au Paint Ball.
Anita m'a expliqué qu'en quelque sorte, April était sa reine. Je m'approchais alors pour la saluer. Si on ne se tient même pas au protocole, à quoi bon avoir retenue les choses enseigné par Vlad avant. Je la salue alors.

- " Bonjour April. Vous allez bien? "

Nous ne nous étions que croisés à l'occasion, et ne sachant pas quoi faire j'avais utilisé le vouvoiement sans réfléchir. Mais une partie de Paintball sembla s'ammorcer. Et étant dans l'arène, je me retrouvais vite fait avec un équipement sur le dos. Quand on m'avais dit qui nous devions affronter, je n'avais pas hésité une seule seconde. C'était le canasson qui avait mis ma lionne en dépression par le passé. Je regardais alors Krystal à ce que j'avais compris.

- " On fait pas de quartier! Le canasson doit mourir! "

Moi trop protecteur, et alors un problème avec ça? Puis ce n'était qu'un jeu après tout, je n'étais clairement pas là pour lui faire du mal, je voulais juste qu'il perde nuance...

(c) fiche:WILD BIRD



Darshkan V. Nestar


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1335
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 1 Juil 2015 - 21:30

- This is War ! -



"Coz it's easy once you know how it's done you can't stop now it's already begun you feel it running through your bones"

- Darshkan Krystal Faust Faith April William -




©Kathee pour Epicode


Boooon, on va arrêter la narration façon film de guerre, c'est super lourd là. Revenons plutôt à nos charmantes lionnes : apparemment, ils ont décidé de me prendre pour un con, vu que deux brunes sont arrivées ensemble et ont pourtant décidé d'aller dans deux équipes différentes, alors qu'elles connaissent clairement Krykry et ses principes de la surpuissance féline. Doooonc, c'est un piège, et je fais savoir à celle qui s'approche de moi pour se présenter que j'ai compris son stratagème par un regard méfiant, comme si elle prenait cette compétition autant au sérieux que moi et Krystal. Bouarf.

« Ok, t'es dans mon équipe, mais sache que si je vois une seule magouille avec ta copine là-bas, je te tire dessus personnellement. Darshkan, pour ma part, enchanté ! »

C'est marrant, j'ai l'impression qu'elle me connaît. Enfin, je sais pas, quelque chose dans ses yeux me donne l'impression que rien n'est fait au hasard, et que le monde est dangereusement petit. Surtout que l'autre brune, qui a rejoint les rangs de Krykry, m'est carrément familière… Elle a une gueule qui me fait penser à Simba. Sa sœur ? Sa mère ? Oh bordel, forcément, vu que la blondasse est une lionne, elle doit forcément connaître Samuel et sa famille ! Bordel manquerait plus que cet abruti débarque…
Enfin ! Tout le monde entre sur le terrain, chacun prenant connaissance de son équipe et développant des stratégies, pendant que je fais ce que tout bon cheval fait en terrain inconnu : je regarde tout. Rien ne m'échappe, les feuilles qui gigote avec la brise jusqu'aux vieux entrepôts abandonnés un peu plus loin dans la forêt. Oh bordel ! Il y a carrément des vieux bâtiments façon maison hanté, cette partie va être grandiose !
Les deux équipes se séparent, les oranges et les verts, les premiers s'enfonçant dans les sous-bois tandis que je prends les commandes en faisant signe à mes 11 alliés de me suivre du côté des bâtiments désaffectés. Ça promet nombre de cachette là-dedans !

« Bon, c'est parti les gens ! Dès que vous voyez un orange, vous lui tirer dessus sans la moindre pitié, et qu'on gagne ou qu'on perde, c'est moi qui régale après ! »

Évidemment, j'avais prévu l'apéro ! Les caisses de vin s'amoncellent du côté de ma barraque, j'irai les chercher plus tard avec ma bagnole, mais pour l'heure, c'est pas le plus important. On cache notre drapeau de manière efficace, voire carrément fourbe, et on repasse du côté de la forêt, tout en laissant derrière nous ceux qui assureront nos arrières. Pour ma part, je me cache dans des buissons épais, arme en avant, à l'affut d'un orange, quand l'un d'eux passe juste sous mon nez. Hahahaha ! Je le tire comme un lapin, et il émet un son qui devait ressembler à « roooooooooh », avant qu'il ne fasse marche arrière pour rejoindre les vestiaires. Désolé mon gars, pas de pitié !
Mais avant que je puisse donner d'autres commandes à mes alliés, une voix dans des hauts-parleurs retentit, résonnant à travers le terrain de paintball tout entier :

« Oyez, oyez, chers joueurs et chères joueuses ! Bienvenue dans la séance d'inauguration du terrain de paintball, c'est les Organisateurs qui vous parlent… Pour cette première séance, nous vous avons concoctés un scénario particulièrement… percutant ! Eh oui, car Storybrooke est une ville magique… très littéralement ! Sachez d'hors et déjà que le terrain est entièrement fermé jusqu'à ce que la partie se termine… vous êtes deux équipes qui s'affrontent, mais ce n'est pas la seule menace qui pèse sur vous ! En effet, plus la partie avancera, et plus la difficulté grandira, entre pièges colorés, obstacles infranchissables et énigmes à résoudre, vous n'aurez pas le temps de chômer ! Mais trève de bavardage, commençons doucement… et nous vous souhaitez un joyeux Paintball ! »

… ………. Ok, c'est moi ou les organisateurs ont un peu trop regardé Hunger Games ? Ça, c'était pas exactement prévu, je voulais juste détruire Krystal à coup de billes de paintball, moi !



Jauge de vie : 100%
Figurant adverse éliminé ? : 1
Figurant utilisé ? : 0
Indice trouvé ? : 0
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 504
✯ Les étoiles : 625




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 2 Juil 2015 - 1:42


This Is War !

Mais qu'est que je fou là moi ?

Point positif, l'explication lui avait suffit, point negatif, elle semblait prendre la chose, un peu trop à cœur. Comme, s'il s'agissait, d'une lute à mort, d'où il ne devait en sortir qu'un. Booon, c'est pas, que ça ne me concernait pas outre mesure, mais en fait si. Je, me moquais, totalement, de leur gueguerre. Je, sais pas quel contentieux, ils avaient à régler avec Darshkan, mais honnêtement, c'était le cadet de mes soucis. En, fait je le rangeais, au même niveau que Scar maire, en gros dans la catégorie «Ce n'est vraiment pas ma priorité ». Ce, qui me surprit, fut que William, sembla prendre la chose, encore plus à cœur que Tama. Heuuu explication ? Non, parce que comment, le compagnon de Sarafina, -qui au passage était un chien, et donc absolument, pas concerné, par les soucis de suprématie lionesque ou que sais-je d'autre- pouvait, vouloir faire sa peau à l'ancien cheval ? Et puis vous savez quoi ? Non, honnêtement, j'avais pas envie de connaître, la raison, pas question, de me mêler, aux contentieux, qu'il semblait manifestement multiplié -pas de doute, ce devait être une personne charmante. En, revanche, il allait falloir, que je donne une raison à Tama, si elle nous voyait nous tirer dessus avec Faith. Bravo, pour le coup de la stratégie Sarabi, c'était finement joué, maintenant essaye de te dépatouiller, pour trouver une explication convaincante :

- Tu sais, elle doit jouer son rôle à fond, essayer de gagner la confiance de l'adversaire, pour mieux l'attaquer après. C'est plus stratégique que la chasse. Donc, si elle nous tire dessus, c'est parce qu'elle joue son rôle, mais en vrai, elle est avec nous tu comprends ?

Elle, semblait comprendre, même si l'idée, de se faire tirer dessus par Naanda, ne semblait, pas l'enchanter outre mesure, personnellement, je m'en moquais, on n'était là, avant tout pour s'amuser elle et moi -et accessoirement, prouver à Dwala que non, on n'était pas des « vieilles, et qu'on pouvait aussi apprécier une partie de Paint Ball nous aussi-

Quoi, qu'il en soit, le top départ fut donné, après que Krystal, n'ai décidé de s'attaquer à un pauvre type qui n'avait rien demandé, avec son arme -bon d'un côté c'est le principe du Paintball vous me direz- sauf qu'elle s'y était prit, littéralement, avec son arme, lui filant un gros coup avec. Je faillit, pousser un gémissement de frustration, mais me retint, de justesse. A la place, je me promis, de prendre le nom du pauvre estropié avec l'arcade ouverte, pour lui présenter mes plus humbles excuses. Non, parce que si vous pensiez qu'être reine, c'est un boulot pépère, vous avez rien compris. Une reine, ça sert à régler les cafouillages des autres à leur place. En gros, c'était ça la majorité de mon job. Ça, et essayer d'aider les miens du mieux possible.

Tout ça, pour finalement, nous diriger vers la forêt, de la ville, fort heureusement, elle était du genre très grande, et on était, très loin de son début. Je, n'avais donc, aucune chance, de tomber nez à nez, avec la sœur de Connor -ou Arès de son vrai nom, merci au dernier gros boxon qui s'était passé en ville, pour m'avoir permit de découvrir ça, j'étais pas du tout flippé maintenant- parce qu'une déesse de la chasse en colère, je ne voulais, personnellement, en tant qu'ex lionne, pas savoir ce que ça donnait.

Enfin, Tama semblait être, en pleine élaboration, d'un plan avec le compagnon de ma meilleure amie, tandis qu'un type nous accompagnant avait décidé de partir, à la recherche du camp adverse, le tout avec un gracieux «j'ai pas signé, pour rester là, et écouter les conseils d'une gamine, je suis là pour me battre ». Je m'étais contenté, de lui jeter le même regard, que je jetais, à Samuel, quand il avait dit quelque chose de particulièrement stupide, le regard qui voulait grosso modo dire « Touut à fait et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu ».

Bon, quoi qu'il en soit, il était partis aussi sec, quant à moi, je regardais, les deux autres discuter, tout en haussant les épaules. Ça dura, quoi allé, cinq bonnes minutes, avant que la mère qui sommeillait en moi, ne s’inquiète, le gamin de tout à l'heure n'était pas revenu, j'espérais, qu'il ne lui était rien arrivé, de trop grave. Signalant, aux autres, que je partais, à sa recherche, je décidais, de me fier, avant tout, à mon odorat, et mon ouïe, pour essayer, de le retrouver. Et ce jusqu'à ce que je ne me prenne une bille de peinture, sur l'équipement vestimentaire.

Jetant, un regard désabusé à la dite bille, je me contentais, de simplement, hausser les épaules, et de continuer, mon chemin. Non, je n'irais pas régler son compte, à la personne, qui était caché dans les fourrés, j'avais d'autres choses à faire. Mais, quoi qu'il en soit, je laissais un léger avertissement à la dite personne :

- Tu respire trop fort, un vrai troupeau de buffle, niveau discrétion, on a vu mieux.

Espérons, que ça lui serve pour l'avenir, personnellement, je repris, la direction, inverse. Le gamin, devait très certainement, s'être fait éliminé.


Code by Fremione.


April : 90%
Figurant Eliminé : Niet
Figurant Utilisé : Niet
Indice trouvé : Niet

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Faust Z. Null


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Adam Anderson

Ѽ Conte(s) : L'étrange Noël de Mister Jack
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zero

✓ Métier : Médecin légiste
☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 328
✯ Les étoiles : 2504




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 3 Juil 2015 - 1:33






Faust suivait les autres, notamment celui qui s'était proclamé comme le chef. Il sentait l'étalon, il aimait bien l'odeur, il ne semblait pas méchant, juste une légère odeur d'alcool s'en faisait ressentir. Il regardait partout autour de lui, veillant à qu'on ne les suive pas pour le moment. Chaque bruits, chaque odeurs, pouvaient comporter un indice si présence étrangère. Il n'avait pas tout compris sur la raison du pourquoi du comment, il y avait cette ambiance mais il ne cherchait pas, il n'était pas dans l'humeur habituelle et ça ne ferait qu'empirer si il continuait ainsi à chercher le pourquoi de ceci ou cela. Donc autant, se laisser aller et s'amuser, il était jeune fringuant, dynamique quand il le voulait, dormeur la plupart du temps, quand il en avait l'occasion mais travailleur et il le prendrait comme un amusement de travail.

De plus, il voulait rencontré ce fameux collègue, qui l'avait emmener ici, sans lui laisser le choix, tout ce qu'il n'aimait pas. D'où il pensait à sa place, à ce qu'il sache, il n'était pas télépathe. Il était exaspéré par ce comportement, alors il verrait bien une occasion de lui tirer dessus et de l'éliminer très rapidement.

Ils finirent leur route vers un bâtiment désinfecté, il regardait tout les recoins et tous les petits détails que certains ne pourraient pas remarquer. il repérait tout ce qui pourrait lui servir de cachette en cas de besoin et d'angle de vue. ça lui rappelait quelques souvenirs de pendant la malédiction ou même avec jack. De bons souvenirs s'étaient, il en sourit. Mais il se reprit, ce n'était pas l'heure de se remémorer les films dans sa tête, surtout pour ceux qui ont été crée de toutes pièces.

Il observa leur capitaine et suivi le petit groupe, pour être à l'avant, juste pour repérer les lieux. Il aimait traîner dans les bois, la plupart du temps, il aimait s’imprégner des choses. ça le détendait. Il ria légèrement, très discrètement, il pensait que ça plairait surement à Jez' de faire ça, surtout qu'elle était assez folle et pourrait utiliser une sorte d'arme, elle qui aimait parfois jouer la policière, là elle aurait sans doute aimer jouer à la militaire. il pouffa encore un peu, l'imaginant complètement surexcité. Sacré médecin légiste.

Il s'immobilisa et entendit les dirigeants nous expliquer les chose. Faust se demandait pendant quelques secondes encore, mais qu'est-ce qu'il foutait là, certes il avait décidé de participer pour que ça le défoule, pour se calmer, rare quand il montre son énervement. Chose qu'une personne de l'extérieure, ne se doutait pas, mais pour lui s'était déjà beaucoup de se sentir ainsi et pas bon signe pour lui ni pour les autres. Pourquoi n'avait-il pas arrêter la marche depuis le début - trop entouré - il serra son fusil de Paintball. Très bien son côté jouer gentil était présent.

Il s'avança un peu plus dans les bois, sans trop s'y enfoncer, mais il avait bien entendu ce petit craquement. Il était assez discret comme individu mais pour un animal qui en pourchasse un autre, il savait que son odeur pourrait le trahir. Mais ce n'était pas important. La forêt était envahi de plusieurs félins,

Il tourna la tête vivement vers la gauche, où trônait un rocher, il vit un de son équipe cavaler rapidement, sans prendre la peine de faire attention, arme non prête en joue, voulant fuir plus qu'autre chose...Faust avait envie de rigoler, pour la sottise de ce jeune homme mais surtout pour la peur qui se lisait sur son visage, il le prenait vraiment trop à cœur et il se demandait vraiment si il n'avait pas pris au premier degré cette histoire. Certes les organisateurs avaient trop bu ou avait pris de la drogue ou juste être humain suffisait à la justification mais se comporter ainsi n'allait être guère utile pour l'équipe. Imaginez un par un ils se sauvaient comme des cochons, pour ne pas se faire attraper et bouffer ensuite, là s'était la même chose, sauf à une chose prêt : ça allait attirer un peu trop nos ennemis.

Il soupira, il voulait tout de même se battre jusqu'au bout avec l'équipe et non se retrouve à trois....Il se mit à la poursuite de l'autre homme, quand il fit assez proche de lui pour l'arrêter, il entendit ce fameux craquement beaucoup plus prêt d'eux qu'auparavant, il tourna son regard vers la direction entendue et poussa sur le côté son comparse. Qu'est-ce qui ne fallait pas faire ! Il se prit une bille de peinture, sur la jambe. Faust la regarda un instant et regarda l'individu, qui allait tirer de nouveau, alors qu'il visait comme un haricot sans bras. Il s'y prenait comme un pied.

Il tira des bussions l'autre gars pour l'inciter à se cacher. Son adversaire l'était également, Faust avait une idée mais est-ce qu'elle marcherait, ça il n'en servait rien. Alors au lieu de la faire, il décida d'attendre un autre bon moment. Il se camoufla, surveillant chaque choses qui se produisaient. Prêt à l'attaque si il le fallait. Lui qui se disait Suisse, s'était pour le moment raté. Mais il ne désespérait pas de faire un long discours pour dissuader son adversaire.

Les oiseaux chantent, le soleil brille de mille feux et nous sommes ici dans la forêt en train de faire un partie de Paintball améliorer. Il lui semblait bien que son programme avait été bien chamboulé.



Faust : 90%
Figurant Eliminé : 0
Figurant Utilisé : 0
Indice trouvé : 0

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19593-faust-null-le- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58249-un-ancien-chien-fantome-au-doux-nom-de-zero-etrange-noel-de-mister-jack#552849

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1012
✯ Les étoiles : 202




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 3 Juil 2015 - 18:19





This is War !


«  On est obligé de porter la tenue ?  »

J'aimais pas porter de vêtement, ça tout le monde le savait, si je pouvais déchirer mes vêtements ou les perdre pour X raison, je m'en gênais pas, et là on devait porter des trucs en plus. Oui, non le tissu c'était déjà bien assez difficile comme ça. Je me demandais bien d'où venait cette idée de porter quelque chose sur soi, certain osait même habiller leur animaux, les chiens, parce que ça se laissait faire les chiens. Étrange créature soumise, bien que j'en ai connu un une fois, il ressemblait en rien aux autres chiens d'ailleurs. Enfin là n'était pas l'important.

Quelqu'un de mon équipe eut une remarque censé, venant de lui même. Le canasson doit mourir ? Je l'aimais déjà lui, même si je savais pas qui c'était, mais il connaissait Sarabi, donc ça devait être quelqu'un de bien, ou relativement bien non ? Bref, ses deux choses faisaient qu'il était forcément utile, du moins durant le temps de la guerre, en dehors ça resterait à voir. En tout cas ça faisait un bon allié dans nos rangs quelqu'un qui voulait éliminer mon ennemi, même si ça serait qui le finirait et personne d'autre. Cette proie là, hors de question que je la partage.

Par contre on avait plus Naanda dans l'équipe, et le trio de lionne m'aurait fait si plaisir, une partie de chasse -enfin presque- toute ensemble comme à l'époque, mais non je devais m'assoir sur mon envie nostalgique de revivre un souvenir du passé. En plus d'être déçut j'étais un peu frustrée, même si le faite que c'était finalement pour nous qu'elle faisait ça me rassurait un petit peu.

«  … Là je suis pas très convaincu … Je me demande si Darshkan aura confiance en une lionne … Mais si elle nous touche, ça lui donne des points non ? Donc des points à Darsh ?  »

A bien y réfléchir, j'aimais vraiment pas trop l'idée, mais Sarabi était notre reine, alors je devais l'écouter, et puis Naanda devait aussi avoir des idées derrière la tête. J'espérais juste que qu'elle allait vraiment faire quelque chose pour nous contre le cheval, sinon ça allait encore être une discussion chocolat chaud avec Scar avant d'agresser de nouveau quelqu'un dans la rue. J'aurai pas toujours la chance de tenter de tuer par instinct sauvage une fille qui arrivait pas à se défendre.

Soudain on entendit la voix d'autre personne, on nous donnait d'autre information sur le jeu qu'on était entrain de faire, et à bien écouter, je n'aimais pas ça du tout. Pourquoi seulement maintenant ils nous en donnaient hein ? Pouvait pas tout dire d'un coup ses idiots ?!

«  De quoi ? On doit pas juste bouffer le cheval ? Non mais c'est quoi cette arnaque ?!  »

Je voulais juste le battre, le rouler dans la poussière, le griffer, le mordre de partout ! Pas compliqué non ? Déjà que je devais subir les armes humaines, maintenant ça ?! Et le pire c'était que j'avais pas l'impression qu'on pouvait dire non. Je me sentais trahit par les organisateurs, de toute façon c'était des humains.

Un membres de notre équipe s'en alla sous une remarque qui aurait couter en temps normal une bonne griffe pour défigurer son visage, mais pas le temps, en plus Sarabi était là, je ne voulais pas me faire gronder. Et puis blessé tout de suite un membre de notre équipe n'était peut-être pas une bonne chose, autant voir s'il était capable d'éliminer un membre adversaire avant de se faire avoir.

«  Bon lui qu'il meurt, nous … Faut qu'on fasse gaffe du coup, on aura pas juste à tirer sur les autres, surtout qu'en plus faut protéger notre drapeau.  »

Sarabi semblait quand même inquiète pour lui, bah c'était pas si grave si ? Je partis ensuite en exploration quand un bruit se fit entendre dans les bussions. Un ennemi ?! … Silence, puis ça bougeait de nouveau, j'étais sur le quivive, attendant encore peu que ça soit plus près … Encore un peu … Et d'un coup je tirais ! Et là jailli sous la panique un lapin qui se jeta sur mon visage. Toi, tu finira dans mon ventre, comme tout le reste de ta famille, je te le promet ! Sur la surprise de recevoir une boule de poile en plein visage j'avais pousser un cris, la sale bête m'avait fait tomber en plus avant de prendre la fuite. Allais-je à sa poursuite ? Non, j'avais un honneur à sauver avant !

Krystal : 100%
Figurant Eliminé : 0
Figurant Utilisé : 0
Indice trouvé : 0

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

[Fe] This is War ! - événement #38





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs