MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


CHATPERLI :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ ChAtPeRlIpOpEtTe ☆ Evénement #102
Une mission de Saoirse A. Bennet - Depuis le 3 décembre 2018
« La mission qui a du chat... ! »

Partagez | .
 

 [Fe] This is War ! - événement #38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 530
✯ Les étoiles : 1525




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 19 Juil 2015 - 22:15


This Is War !

Mais qu'est que je fou là moi ?

Suite à un commun, accord, Faith avait décidé de retrouver, les membres de son équipe, pour tenter, de leur faire entendre raison. Quant à moi, je restais, avec Tama et William. Pour être honnête, j'étais, plus de l'avis, de laisser tomber, cette histoire, d'affrontement. Ca, devenait, réellement, trop dangereux. Après, un coup, sur l'arbre, de la part de Krystal, le sol se mit, subitement, à trembler. Je la sentis, s'agripper, de toutes ses forces à moi, tandis que, je plantais, mes griffes, dans un arbre, pour mieux nous stabiliser, on aurait dit un tremblement, de terre, et vu l'amplitude, il devait être haut placé sur l'échelle de Richter. Et si, encore tout ceci, ne semblait, pas assez, on eu droit à une coulée de lave :

- Il, ne fait pas exactement nuit, Tama, c'est une éruption volcanique, le ciel s'est assombrit, à cause de ça.

J'allais, tuer les organisateurs, je ne sais pas, quand ni comment, mais, ils ne s'en sortiraient, certainement, pas aussi facilement :

- Tama, je veux que tu reste là, avec William d'accord ? Je, vais partir, en éclaireuse, voir, si la voie, est libre.

Elle acquisesca, tandis que j'essayais, tant bien que mal, de me repérer. Avec, une coulée de lave, au sol, ça rendait les choses encore plus compliqué. Marchand, tant bien que mal, sur des cordages, Je, finit par arriver, de l'autre côté. Impossible, de me servir de mon flaire, la lave, annihilait, toute odeur, c'était franchement, frustrant, pour quelqu'un comme moi, de ne pas pouvoir, se baser, sur ses sens animaliers. Je, n'avais, jamais, fait d'accrobranche, avant. Giza, nous avait proposé une fois, de les accompagner, avec Neema. Mais, j'avais préféré décliner, Laurelin, ne s'entendait, pas très bien avec Samuel, et de toute façon, mon fils, n'était pas très, très adroit. Je, n'avais, pas envie, que la journée se finisse, en homicide maquillé en accident. En, revanche, je savais que Dwala, emmenait, souvent Kijani, en faire avec eux.

Montant, le long, d'une échelle suspendue, j'arrivais, sur une plateforme, avant d'entendre, des voix, parmi, elles, j'arrivais à reconnaître « je respire comme un troupeau de buffle », ils semblaient, parler, de leur QG. Discrètement, je décidais, de me rapprocher, pour tendre l'oreille, arrivant, à intercepter le mot « entrepôts », attendez, ils prenaient encore ça, comme un jeu, avec tout ce qu'ils se passaient, mais ils avaient trois cases en moins ou cas ? Non, mais, à un moment, je me posais, réellement, la question.

Ils se retournèrent, tous les trois en même temps, et merde, repérée :

- Tirez lui dessus ! S'égosilla « respire comme un troupeau de buffles », tous les trois, se mirent, à lancer, des billes, de peintures, en même temps. Sauf, que j'y étais préparée, et réussit, ainsi, à les éviter, et à me rapprocher, un peu plus, de celui qui m'avait tiré dessus au début, faisant, sortir, les griffes de ma main droite, je donnais, un bon coup, sur son arme, qui se trouva, hors service, le tout avant, de partir, les deux, autres continuaient, à me bombarder de billes de peintures.

Il, me fallut un certain temps, pour revenir du côté, de William et Tama, mais une fois, avec eux. Je, leur lançais un regard très sérieux :

- Il, est temps d'arrêter, de jouer, je sais que tu veux, prouver qu'on est les meilleurs, Tama, mais, là, ça devient, trop dangereux. On, a une coulée de lave, en contrebas, un truc non identifié et potentiellement, dangereux, se ballade sur le terrain...Je m’inquiète d'abord pour ta sécurité, avant de m’inquiéter, de la supériorité de notre espèce. Je pense, qu'on devrait, tenter ou de trouver, rapidement, le drapeau adverses, ou de s'arranger, pour se faire tous éliminer. Je, pense qu'on peu réussir à convaincre tout le monde avec Naanda.

On, pouvait, être assez intimidante, quand on le voulait toutes les deux mine de rien. J'essayais, de rassembler, le plus d'arguments possible pour les convaincre, quand des voix, commencèrent à s'élever par intermittence :

"... monstre mécanique..." Monstre mécanique ? C'était quoi ça ? Le truc, qui s'était introduit sur le terrain ? ".. le drapeau orange..." Quoi le drapeau Orange ? Ils, avaient pas des infos un peu plus complète ? "... oui mon cher... " "... il y a 3 morts..." Dommage, que ça n'ai pas été, les trois autres crétins, qui aient été éliminé, je supposais, que c'était de notre côté, il ne devait donc, très probablement, rester plus que nous. "... tu fais quoi ce week-end..." Oui, c'est sur que c'était tout à fait, le moment, de parler de ça, vraiment. Au lieu, de se taper tous dessus, on ferait mieux, de former une alliance, pour trouver ces deux là, et leurs faire leur fête, ça serait beaucoup plus intelligent "... c'était la meilleure pizza de ma vie ..." Attendez QUOI ? On, avait des trucs, potentiellement, dangereux qui se baladaient, et eux, ils bouffaient des pizzas ? J'allais, commettre, un meurtre je crois. Non, vraiment, eux, ils en avaient plus pour longtemps à vivre, j'allais les trouver, et m'occuper de leur faire largement, passé l'envie de recommencer

Code by Fremione.


April : 50%
Figurant Eliminé : Niet
Figurant Utilisé : Niet
Indice trouvé : 1

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Krystal Oliver


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 993
✯ Les étoiles : 202




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 20 Juil 2015 - 19:51





This is War !


Naanda n'était pas restée avec nous, j'étais un peu déçue, j'aimais bien le faite qu'elle soit là, en plus on avait eut le droit à un tremblement de terre et il faisait nuit ! Enfin non, Sarabi m'expliqua que c'était une éruption volcanique. J'avais vu ça une fois à la télévision, c'était comme sur le territoire des hyènes, le magma chaud où on était sûr de mourir si on tombait dedans. C'était étrange car il ne me semblait pas avoir vu de volcan à Storybrook, comment les organisateurs avaient-ils pu faire ça ? C'était un peu comme le laser-game et les morts vivants, sans parler de tout ce qu'il y avait eut à l'intérieur de pas naturel.

Sarabi décida de partir en éclaireuse, je n'aimais pas du tout cette idée, mais c'était la reine, je n'allais pas discuter ses ordres. Mais je devais rester avec celui qui voulait aussi s'en prendre au cheval, avec la lave, je ne distinguais plus son odeur, il m'avait semblé que c'était un chien. Un chien comme Adam ? Il était donc utile non ? Sauf que dans la ville, les vrais chiens semblaient si inutiles à remuer leur queues devant les humains … Tous soumis à des êtres qu'ils pourraient manger si facilement.

« Dis, pourquoi toi aussi tu en voulais à Darshkan ? »

De toute façon, il était à MOI et personne d'autre, mais bon son aide pourrait toujours être utile vu que là on devait agir en équipe. Avoir un canidé dans mon équipe me faisait bizarre mais bon, on avait dû faire avec ce qu'on avait sous la patte, les organisateurs nous avaient prit de court avec leurs règles. Sarabi revient alors vers nous, on lui avait tirer dessus ?! J'aurai dû la suivre !! Et mordre tout ceux qui avaient été sur sa route ! On arrêtait de jouer ? Comment ça ? Son air était grave, il c'était passé quelque chose ?

« Alors trouvons rapidement le drapeau adverse ! Comme en route on pourra prévenir tout le monde qu'on arrête tout non ? On croisera forcément des gens sur le chemin. Enfin moi c'était surtout Darshkan que je voulais battre … Si je me laisse éliminer je suis sûr qu'il sera encore plus odieux que quand il a dit que je serai une mauvaise mère ... »

Pas question de me laisser éliminer, rien que repenser à ce qu'il m'a dit me rendait triste. Mais bon, c'était pas le moment de déprimer ! On devait mettre un terme à ce jeu, trouver le drapeau des autres et leurs faire manger aux organisateurs !!! En parlant d'eux on commençaient à de nouveau les entendre. Mais de quoi ils parlaient ? Monstre mécanique, drapeau orange, des morts ?! Darshkan ?! C'était qui les morts ?! Naanda ?! Pourquoi ils se mettaient à parler de nourriture ? Il y avait pas eut des morts ? Certes si le cheval était mort ça pouvait donner faim mais c'était MON cheval, c'était à moi de mettre un terme à sa vie. J'étais en colère …

« Je vais les tuer, ils disent même pas qui est mort … Je pense pas que Naanda ait pu se faire avoir mais si mon poney à été rôtit alors que c'était à moi de le manger, ils sont plus que mort. »

Mon regard était noir, mais soudain, un bruit mécanique me fit sortir de ma rage. Puis un craquements, les bruits se rapprochaient, mais aucune odeur et aucune vision possible, mais aux bruits c'était rapide. Le monstre mécanique avançait très vite et il était près de nous. Sarabi était là, c'était notre reine, pas question de prendre le risque d'affronter quelque chose qu'on n'était pas sûr de pouvoir vaincre avec nos griffes. Foutu construction humaine !!!

« Il faut qu'on parte vite d'ici, la chose mécanique se rapproche, et vu les constructions humaines que ses organisateurs nous ont installés ici, j'ai bien peur que ça, ça ne soit pas bon pour nous du tout ... »

Enfin ça pouvait aussi être quelque chose de très pourrit, mais pour le moment, nous avions opter pour nous en éloigner, le mieux c'était d'être à un endroit où on pourrait mieux l'observer et l'attaquer si le besoin devait s'en faire ressentir.


Krystal : 90%
Figurant Éliminé : 0
Figurant Utilisé : 0
Indice trouvé : 0

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Mar 21 Juil 2015 - 11:14

Lionne VS Cheval
This is the war!
J'écoutais les lionnes parlaient entre elle, je restais légèrement en retrait. J'étais peut-être trop directe, mais j'avais retenue quand même quelques notions de bienséance. April partie et je me retrouver avec Krystal, qui me demanda pourquoi j'en voulais à Monosourcil. Je répondais alors.

- " Je n'apprécie pas particulièrement qu'on fasse du mal aux gens que j'aime. "

Je n'vais pas plus à dire que ça, si Nita voulait parler de ça, à elle de le faire, pas à moi. J'écoutais alors la jeune lionne vociférer et je ne pouvais que lui donner raison sur pas mal de points. Quand elle parla de déguerpir je lui dis.

- " Ok, essayons de récupérer les autres au passages. "

On se mis à courir, je la laisser passer devant moi sur assurrant ses arrières aux cas où. Les organisateurs avait du consommer des trucs, pas possible autrement de parler ainsi alors que leur terrain de Paintball est en mode apocalypse. Je la laisse passer en premier sur un passage où nous devions prendre une corde pour aller sur une autre plateforme. Alors qu'elle se réception sur la platteforme. J'entends un bruit métalique derrière moi, je me retourne il y a une silhouette humanoïde, je n'arrive pas à distinguer ce que c'est mais ses soupirs son mécanique. Je le sens mal ce coup là. Mais avant même que je puisse faire quoique ce soit elle disparait je ne sais où, ni comment. Je m'exclame alors.

- "Mais c'est quoi ce bordel!"

Krystal me renvoie la corde, je la rejoins alors et lui parle de ce que j'ai vu et entendu. Là je ne joue plus, je suis vraiment inquiet. Je regarde la blonde et dans un soupire à fendre l'âme je lui dis.

- "Je crois qu'on va devoir tous s'alliers et trouver les organisateurs. Crois moi ça m'arrache la bouche de ne serait ce qu'imaginer m'allier à monosourcil. Mais là mon instinct me dit que nous sommes tous en danger, et j'ai pris pour habitude de ne pas négliger mon instinct, il ne m'a jamais trahi.

J'enttends un bruit presque familier au loin, l'odeur me le confirme. Je regarde Krystal et prend les devant en lui disant que je la mène à April...

(c) fiche:WILD BIRD




Liam : 70%
Figurant Eliminé : 0
Figurant Utilisé : 0
Indice trouvé : 1

Faust Z. Null


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Adam Anderson

Ѽ Conte(s) : L'étrange Noël de Mister Jack
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Zero

✓ Métier : Médecin légiste
☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 336
✯ Les étoiles : 3204




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 22 Juil 2015 - 10:45






Faust souffla, l'écoutant, ses paroles, il les trouvait gentilles, même si on pouvait croire, que ça semblait agressif. Mais, il lui en fallait beaucoup pour l'atteindre et en dessous, il sentait que ça sonnait tout autre. Son regard disait autre chose. Il avait le sourire aux lèvres. Ce n'était pas un sourire exagéré, il était simple et bienveillant. Il lui en devait une, il le savait et ne pourrait jamais assez le remercier pour ce qu'il avait fait. Il regarda un instant tout autour de lui, essayant de savoir, si la fameuse silhouette, qu'il avait remarqué était dans les parages. Mais rien, il n'entendit rien, plus ce bruit mécanique. Étrange..Était-ce celle-ci qui était hors de contrôle des organisateurs ? Possible...

Il fut interrompu dans ses pensées par son sauveur. Il lui tendit une bouteille. Il l'a pris. Le remerciant, toujours ce sourire bienveillant sur son visage. Il lui rappelait un peu Jack. Il ne semblait pas ce qu'il paraissait, il y avait plus et bizarrement, ça ne le gênerait pas de lui accorder la confiance. Quelque chose, qu'il arrivait difficilement, même peu de gens le savait, peu savait comment il était véritablement, certaines choses de son caractères, plutôt des petites choses qu'il renfermait. Enfin ce n'était guère le moment, même si il pensait à Shadow, sans doute était-ce aussi à cause de cela. A force de se dire, c'est bon du moment que je fais ma vie, le reste, c'est derrière. Ce n'était guère la solution. Mais comme tout le monde et cela n'était pas une nouveauté, nous donnons des conseils pour les autres, les aidants au mieux, mais quand il s'agissait de nous, là les choses changeaient et rien n'y faisait.

Il but une gorgée, il fallait vraiment que son cerveau, se mette que sur ce qu'il se passait. Il regarda son homologue, hochant la tête, d'accord de grimper également, s'était beaucoup plus sur déjà et il pourrait avoir une meilleure vue. Ils y étaient, quelques lianes et grimpettes plus haut. La prochaine fois, il essaiera peut-être de faire le poisson. Non mais sérieusement, dire qu'il aurait pu être chez lui, à glander ou jouer.

Son partenaire lui posa une question. Tout en répondant, il s'approcha de lui, lui prenant le bras, il avait bien remarqué, que de ce côté là, quelque chose clochait, le corps humain, il le connaissait bien, surtout les études de médecines.

"Laissez moi au moins vérifier que ça va, c'est le moins que je puisse faire" annonça Faust, pour le prévenir, pou ne pas qu'il est un mouvement de recul. "J'ai remarqué une silouette, enfin si ça en était vraiment une, s'était surtout le bruit qu'elle faisait qui est assez mécanique.." laissa t-il sa phrase en suspend.

Quelques minutes passèrent, leurs pensées divaguèrent un peu chacun de leur côté, Faust, profitant pour bien l'examiner. Son bras n'était pas cassé, il s'était fait un petit claquement due au mouvement trop brusque, mais quelques petits massages, seraient remettre cela en ordre. Faust savait que s'était à cause de lui, mais il ne pouvait rien faire de plus, à part une seule chose.

"Votre bras, s'en remettra avec une petite crème à masser" annonça t-il coupant, un peu le silence. "Les billes de peinture, laisseront surement quelques bleus" constata t-il plus pour lui même, mais à voix haute. Son comparse lui exposa à ce moment là son plan. Faust ne pouvait qu'être d'accord, il ne pouvait pas se séparer, valais mieux veiller l'un sur l'autre.

Il n'était pas égoïste, loin de là. Ils se stoppèrent tous les deux, un bruit s'était fait entendre, nous baissions tous les deux le regard et remarquons une des lionnes, Faith si il se souvient bien, qui faisait partie de leur équipe. Nous la rassurions, lui disant qu'on allait bien. Nous échangions ce qu'on avait pu remarqué et notre plan de se replier vers nos entrepôts. Faith nous fit part de ses théories également. Faust sourit faiblement, ils avaient les même pensées un peu prêt. Déjà ils voulaient tous arrêter de joueur et le faire payer aux organisateurs. Enfin, lui là, il voulait plutôt rentrer chez lui, avoir frôler la mort, il le connaissait, sous tout les sens du terme. Mais il ne voulait pas l'être pour autant et le re vivre, pas encore.

Après tout ce qu'elle suggéra, Faust approuva plutôt bien dans sa tête tout cela. Il parlait peu, mais réfléchissait tout de même, s'était pas un pois chiche comme l'autre crétin, qui allait payer. Là, lui il voulait l'attraper et lui faire un beau saut à l'élastique au dessus de la lave. S'était violent mais il s'en fichait, faut pas se foutre de lui. Il regarda Faith, hochant la tête, il la suivra. Ils échangèrent un sourire.

Faust se releva, aidant son comparse homme à faire de même. Il avait accepté également. Ils se mirent en route.

Au fur et à mesure de leur avancé, ils furent obliger de prendre plusieurs lianes d'affilés, même une tyrolienne. Déjà qu'il n'était pas gros, il va perdre plus que nécessaire si cela continuait. Ou alors des muscles s'y verront encore un peu plus. Il restait attentif à chaque chose. Ils avaient ramassé plusieurs de leur coéquipiers qui semblaient pour certains dans le jeu et d'autres plutôt apeurés, alors nous suivant sans discuter. Heureusement, que l'argument était "attaquer en grand nombre serait une bonne chose, pour les encercler" surtout pour les zinzins qui ne voulaient rien entendre d'autres, excités par cette solution. Quelle connerie.

Il veilla à ce que le bras de leur "chef" aille bien. Faith n'avait pas été blessée, donc cela l'avait rassuré. Ils tenaient le bon bout au dire de la lionne. Il ne pouvait qu’approuver, il se rappelait de cette fameuse carte, il l'avait étudier et s'était pour cela que certains arbres, il les avait marqué. Il devrait peut-être s'engager dans l'armée maintenant, vu comment s'était véritablement tourné.

Ils avaient pu réunir six de leur camarade, ce qui sonnait bien, même très bien. Cependant des singes volants se balançant -sur une balançoire- de lianes en lianes, n'eurent que très peu de pitié et ils nous canardèrent. Même pas le temps dire quelque chose, qu'il fut obligé de s'abriter derrière un arbre. Crétins !

"Ah ah ! Cinq de vos hommes sont à terre ! Vous faites moins les malins là !" cira celui qu'il maudissait le plus. Faust sourit d'une certaine manière. Il n'aurait peut-être pas du dire cela. Car maintenant, qu'ils avaient perdu du temps à se la péter, ils avaient arrêté de tirer, leur donnant avantage.

"Pourquoi cela ne m'étonne pas que tu n'es pas compris, tu ne sais plus différentier la réalité et la fiction ! Il serait peut-être temps d'arrêter le Bedo mon cher ! Nous sommes ici, pour s'allier contre ce qui se passe, ne l'avez vous pas compris que le jeu prenait une autre tournure ? Une tournure qui nécessite un cesser le feu ! " tenta Faust, même si il n'avait pas vraiment d'espoir que ça marche, surtout avec lui.

"Fausty, c'est plutôt toi qui devrait arrêter de fumer. Ce n'est que Factice..." commença t-il se faisant couper par Faust.

"Et les morts annoncés tu en fais quoi ?"essaya vraiment le fantôme.

"Juste un peu plus de travail pour toi ! Mais non je déconne, c'est la façon dont les militaires s'expriment. ça te réussit pas de te faire le patron toi !" lâcha t-il d'un aire revêche et une pointe de jalousie.

Faust serra les poings, il n'a pas honte lui ! là il était énervé et de toute façon ne voulait pas le cacher, il gardait son objectif en tête. ils ne voulurent pas entendre raison, on pouvait rien y faire. Il regarda ses coéquipiers, à l'intérieur il était gêné, il savait au fond qu'ils en avaient rien à faire, c'était plus lui, il n'aimait pas cela, mais tout était intériorisé comme à son habitude, donc il se montrait serin mais énervé. "Bon on y va !" disait-il déterminé. Il ne prit même plus la peine de contourner l'arbre, il passa tout simplement à travers. Là, il s'en fichait. Il continua sa route jusqu'à cet homme qui l'horripilait, le traversant. Fais en tes cauchemar mon beau.

Il se stoppa, n'ayant pas vu l'individu adverse derrière lui, il avait observé le troisième juste derrière Faith. Il pointa son arme vers sa direction et elle la sienne vers lui -scène très étrange- Ils tirèrent en même temps, la bille passant sans encombres dans la transparence du corps de Faust, leur faisant tourner la tête en arrière au même moment pour voir ce qu'il s'était passé. Ils avaient eu deux des trois adversaires. Heureusement que le vent avait fait son effet et qu'il s'était décalé, pensa Faust. Il souffla, la remerciant d'un regard.

Il se rappela de l'autre énergumène que le chef avait attrapé sans lui tirer dessus. Faust s'en approcha, mais plutôt téméraire pour une mauvaise raison, le petit péteux poussa de toute ses forces le cheval, le déséquilibrant. Faust eut seulement pour réflexe, en le voyant glisser vers le bord, de le rattraper à temps, laissant s'enfuir le prisonnier.

Il avait l'air de se diriger vers l'endroit où ils allaient plus ou moins. "ça va ?" demanda t-il tout de même malgré les pertes.

Faith reprit le chemin, ils étaient plus que quatre, la suivant. Ils arrivèrent dans une carrière. La vu était assez dégagé et plutôt agréable. Mais il avait quand même l'impression, que ça n'allait pas se passer encore comme prévu.




Faust : 90%
Figurant Eliminé : 7
Figurant Utilisé : 0
Indice trouvé : 1

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19593-faust-null-le- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58249-un-ancien-chien-fantome-au-doux-nom-de-zero-etrange-noel-de-mister-jack#552849

Darshkan V. Nestar


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1282
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 23 Juil 2015 - 0:07

- This is War ! -



"Coz it's easy once you know how it's done you can't stop now it's already begun you feel it running through your bones"

- Darshkan Krystal Faust Faith April William -




©Kathee pour Epicode


Je n'ai pas vraiment réagi à l'arrivée de Faith. À vrai dire, j'ai les oreilles qui bourdonnent et les pensées parasitées par le stress ; c'est moi qui ait embarqué tous ces gens dans cette galère, directement ou indirectement, alors, c'est à moi de les en sortir, par tous les moyens, quitte à m'offrir en sacrifice. Je sais, ça sonne creux et ça sonne surtout très con, mais c'est plus fort que moi ; je le pense sincèrement. Même l'autre folle aux longues dents passent avant -mais seulement dans le contexte où c'est de ma faute… enfin… roh, laissez tomber, merde ! À son arrivée, je me suis contenté d'un mouvement de tête blasé, fumant ainsi indirectement le calumet de la paix.

« C'est ça, on jouera aux fléchettes. Ou plus simple : vu la cata qui se passe à chaque fois qu'on est dans les parages l'un de l'autre, je vais carrément me démerder pour ne plus jamais croiser sa route. »

C'est marrant, j'ai comme un pincement au coeur en disant ça. Je veux dire, Krystal, c'est à peu près la seule occupation que j'ai, le seul truc qui se passe dans ma vie d'à peu près intéressant. Autant lui jeter un peu de fleurs, à ce stade on va tous finir cramés dans la lave…

« Enfin ! On enterre la hache de guerre. Et au passage, désolé de t'avoir légèrement agressé au début de la partie ; les lions ça à tendance à… m'hérisser le cuir chevelu. En dehors d'Anita. »

Il faut reconnaître que je suis quand même un peu surpris que Faith soit là. J'aurais pensé que la première chose qu'elle aurait fait avec le bordel qui arrive, c'est de rejoindre sa troupe et les protéger ; parce qu'elle a une troupe à protéger elle, au moins. Pas comme moi, un vulgaire abruti qui est pas foutu de retrouver son propre troupeau.
M'enfin.

« Pourquoi tu n'es pas retournée près des lionnes ? Elles ont sûrement plus besoin de toi que nous ; et aimeraient probablement savoir si t'es encore de ce monde. »

Elle nous demande où nous allons, et nous lui répondons -ah bon ?!-, avant qu'elle n'expose un plan un peu plus… stratégique. Apparemment, les lionnes, dans l'urgence, se regroupent dans leur QG -…-, alors on va difficilement les attirer de notre côté ; la meilleure idée est encore de les rejoindre à notre tour. J'hoche la tête en signe d'approbation, même si j'ai l'étrange sensation que toute cette histoire va mal, très mal tourner.
Et oh, comme j'avais raison.

« Je ne sais pas si un suicide collectif va nous aider dans l'histoire, ça me paraîtrait.. trop facile. »

Un pressentiment. Et puis, pour cela, il faudrait qu'on soit tous réunis, et que tout le monde soit d'accord. Quelque chose me dit que dans ce terrain, il n'y a pas que les oranges et les verts. Il y a aussi… autre chose.
Dans tous les cas, l'étrange sensation s'intensifie alors que nous parcourons le parcours d'accrobranche ; au fil des arbres, on retrouve le reste de notre équipe. Mais c'est trop calme. Trop…
Ils sortent de nulle part. Trois espèce de ***** de ******* de la ****** de ******* de ********* à la ******** de ********. En quelques tirs précis, ils dégomment cinq membres de notre équipe, alors que je m'efforce de les défendre ; ils disparaissent derrière les branches. Ça m'a tellement foutu en rogne que, pendant que Faith et Faust s'occupait des deux autres, je me glisse derrière le connard qui gueulait à Fausty… pardon Faust, le choppant par le col en lui pointant mon flingue sur la tempe.

« Et là, enfoiré, on fait moins le malin, hein ?! »

Je me fait surprendre par sa force ; il crie et se dégage vivement, profitant que je perde l'équilibre sur une branche. Je perds pied, et me sent tomber. Merde. C'est comme ça que je vais crever ? Cramé par de la lave parce que je suis pas foutu de dire à une lionne de me foutre la paix et d'arrêter d'essayer de me bouffer ? Enfin, ais-je vraiment envie que nos guéguerres cessent ? Je ne sais pas… c'est compliqué… merde. De toute façon je vais crever, alors ça va s'arrêter de toute façon.
Je sens quelque chose glisser le long de mon poignet, puis saisir ma main tandis que je fais une tête de poisson mort, pendu dans le vide. Faust m'a rattrapé ; aaah, comme quoi, finalement, le karma, c'est utile… Il me tire vers le haut, et me permet de reprendre pied sur la plateforme. Oh putain, c'était moins une, ou Krystal allait vraiment pouvoir déguster du cheval grillé -pour autant qu'on retrouve mon corps.

« Ouais ouais ça va, mais la prochaine fois fait quelque chose d'utile et laisse moi crever, mon gars, va pas risquer ta peau pour ça. »

J'évite le regard des trois comparses qu'il me reste ; nous ne sommes plus que quatre, et nous décidons de suivre le orange qui s'est enfuit à travers les arbres, rejoignant apparemment le reste de son équipe ; il doit pas rester beaucoup plus de monde que chez nous, de toute manière.
Cette petite course-poursuite nous emmène dans une étrange carrière, en hauteur ; là, la lave n'a pas envahi les lieux. On dirait même une sorte d'île flottante au milieu du paysage rougeoyant, et il y a même une tyrolienne qui nous permet d'y accéder.

« Là-bas ! J'aperçois la gro… j'aperçois Krystal ! Et je crois qu'elle est avec le tar… le chien, deux autres personnes… C'est ta cop… ta sœur c'est ça ? »

De l'autre côté de la carrière, les quatre membres de l'équipe orange franchissent des branchages et des lianes pour accéder à celle-ci ; et il me semble que les rejoindre était le but de l'aventure, non ?

« Allons-y. »

Sans hésiter, je monte sur la tyrolienne, me laissant glisser le long de la corde de métal ; et pour la première fois depuis longtemps, je ressens comme un sentiment grisant. Quelque chose va se passer, et va se passer alors que je suis face à Krystal, ma rivale de toujours. L'adrénaline commence à circuler dans mes veines, accélérant les battements de mon coeur et faisant apparaître un fin sourire sur mon visage.
J'atterris souplement, et me retourne pour m'assurer que mes comparses arrivent sans dommage ; et alors que je m'apprête à faire face à nos… ennemis ? Nouveaux alliés ?, j'entends comme des claquements, des bruits mécaniques, dans un étrange écho qui se repércute dans toute la carrière. Une silhouette se profile près d'un monticule de gravier, suivie de près par trois autres. Des soupirs, des sons dignes d'un film d'horreur -d'un excellent film d'horreur. Enfin, les créatures se présentent à la lumière.
Putain. Oh mon dieu. Les Organisateurs plaisantaient pas avec cette histoire d'animatronics. Oh putain. On est tellement mort.
Et alors que je me dis que Krystal c'est pas si mal comme ennemi au final, les animatronics se mettent en rang, levant les bras : et de leurs bras-canons jaillissent…
Tout plein de petites billes de peinture, façon mitrailleuse de l'armée américaine.
Sur la tête de deux d'entre eux, j'aperçois les drapeaux de chaque équipe.



Jauge de vie : 90%
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 699
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 23 Juil 2015 - 11:58

Anita avait tout tenté. Le bain chaud et prolongé, la lecture, se mettre devant la télévision devant un film romantique... Mais rien n'y faisait. Elle avait trop envie d'aller voir... La jeune femme avait entendu parler de la bataille au nouveau centre de paintball, près de la Fête Foraine. Son meilleur ami, qui avait quelques soucis avec Krystal, avait décidé de la faire venir là-bas afin de régler une fois pour toute la question sur la suprématie des lions. Ou des chevaux. La blonde avait décidé de rester sagement en dehors de cette histoire, mais avait tout de même laissé entendre quelques heures plutôt à son chéri qu'il serait certainement intéressant d'aller un jour à la fête foraine avec les enfants. Connaissant William, il déciderait peut-être d'aller repérer les lieux... Et s'il le faisait aujourd'hui, alors que Darshkan y était... Bah l'ancien chien trouverait sans doute une occasion particulière de participer à une guerre qui ne le concernait pas vraiment. Mais la lionne savait que son chéri avait un gros souci envers son meilleur ami et le paintball était sans doute un moyen de régler ça. D'une pierre, deux coups...

Ne pouvant plus se retenir, la jeune femme enfila un jeans, un débardeur blanc et ses converses et fila vers le terrain de jeux. En arrivant à l'entrée du paintball, la lionne inspira un instant, se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir trouver dans les coulisses. Des images de Darshkan s'en prenant une par Liam ? Krystal entrain de bouffer une personne ou l'ancien cheval ? Le silence régnait devant l'entrée... C'était assez stressant... Mais très excitant ! D'un geste ferme et résolu, Anita poussa la porte. Et se retrouva dans un capharnaüm impressionnant. Il y avait une agitation monstre et les gens couraient un peu partout, sans se soucier d'elle qui venait tout de même de pénétrer dans le "centre de commandement" du jeu. La blonde contempla un instant ce bordel avant de choper une personne qui passait devant elle à toute allure.

- Excusez-moi, mais que se passe-t-il ? Demanda-t-elle, ayant un mauvais pressentiment. Pourquoi vous êtes en folie comme ça tous ?

- Nous avons un problème avec le paintball... On arrive pas à les faire sortir... Lui répondit la personne avant de se dégager et d'aller... Là où elle devait.

Anita resta pétrifiée au milieu de tout ce beau monde, partagée entre inquiétude et colère. Merde ! Elle avait mis Liam en danger ! Car elle le voyait à l'écran, avec April, Faith, Krystal, Darshkan et un autre homme qu'elle ne connaissait pas. Autant dire que les deux équipes semblaient s'être rassemblées... Pour combattre ensemble ! Ça, c'était assez impressionnant. Mais ce fait n'enlevait pas l'inquiétude et les remords de la lionne. Cependant, si elle devait les aider, il fallait qu'elle sache quel était le souci exactement. Alors elle se mêla aux informaticiens et tenta d'en apprendre plus. Malheureusement, soit les gens l'envoyaient chier, soit ils ne la voyaient même pas ! Hurler ne servirait à rien, puisqu'ils n'arrivaient déjà pas à s'entendre parler les uns les autres ! Un voile rouge dansa devant les yeux de la lionne. Ah non hein ! Elle n'aimait pas ce qu'elle voyait, n'avait pas envie de voir les gens qu'elle appréciait finir dans de la lave ou une autre connerie. Donc sur un coup de tête, mais surtout de colère, la jeune femme attrapa une paire de ciseaux et un mec qui travaillait près de l'endroit où elle se trouvait.

- Je commence à en avoir ras-le-bol qu'on m'ignore. Commença-t-elle à dire dans un grognement. Je veux des réponses et maintenant. Il se passe quoi avec ce jeu ? Pourquoi ne les faites-vous pas tout arrêter maintenant ? Demanda-t-elle en appuyant la pointe des ciseaux sur la gorge de l'homme.

- Je... Commença-t-il à rouspéter mais l'accroissement de la pression des ciseaux sur sa gorge l'empêcha de continuer. Notre paintball est particulier... C'est un tout nouveau jeu, mêlant technologie et... Et magie ! Nos organisateurs étaient très fiers de leur attraction alors ils ont inventé plein d'épreuves pour pimenter le jeu. Malheureusement, ça a bugué et on ne sait pas pourquoi... Les communications ont du mal à passer et nous avons perdu le contrôle d'à peu près tout le système... Lui expliqua-t-il rapidement, tout en suant de peur. À ce stade, le seul moyen d'en finir, c'est que l'une des équipes attrape le drapeau adverse. La réalité semi-virtuelle cessera dès qu'une équipe aura remporté la victoire. Souffla-t-il, ravi de sentir la pression décroître.

Anita elle, n'en menait pas large. C'était si... Putain ! Quand est-ce que les gens de Storybrooke apprendraient que mêler magie et technologie n'était pas une bonne idée ? Il y avait déjà eu pas mal d'accident à cause de la magie... Mais personne ne semblait vouloir retenir des leçons des erreurs ayant déjà été commises... Quoi qu'il en soit, la lionne était inquiète et passablement en colère. Il fallait trouver un moyen de les contacter... Les communications, l'autre minable lui avait dit qu'elles passaient plus ou moins... Mais ça valait le coup de tenter non ? Du regard, la blonde chercha l'endroit où l'on passait normalement les communications. Lorsqu'elle le repéra, elle se hâta d'aller prendre le micro des mains de l'un des techniciens. Quand celui-ci manqua de protester, elle lui lança un regard si féroce qu'il déglutit et lui montra rapidement où était le bouton pour mettre la machine en marche. Sans attendre, la lionne se mit au boulot.

- LIAM ! DADA ! APRIL ! Hurla-t-elle de toutes ses forces. ALLEZ CHERCHER LE DRAPEAU ! LE DRAPEAU ! N'OUBLIEZ PAS LE JEU ! Cria-t-elle encore et encore.

Cela dura assez longtemps, la lionne s'égosillant pour tenter de leur faire passer le mot clé : drapeau. Cependant, elle avait bien conscience que cela risquait de ne pas fonctionner du tout... Il fallait donc un autre moyen... S'ils avaient pu créer des illusions... Une idée germa rapidement dans son esprit. La gorge sèche, elle chopa le mec qu'elle avait intimidé plutôt.

- Si... Commença-t-elle avant de se racler la gorge. Tu peux mettre l'image d'un drapeau dans le ciel ? S'ils n'ont pas entendu mon message, ils pourront peut-être voir non ? Demanda-t-elle avec quelques difficultés.

Le mec hocha la tête et l'avertit que cela pourrait ne pas fonctionner. Mais, sans doute parce qu'il sentait encore la pression des ciseaux de tout à l'heure, il s'attela à la tâche avec l'un de ses collègues. Anita elle, dénicha une bouteille d'eau et en but une gorgée, tout en priant pour que cela marche et que sa famille et ses amis s'en sortent sans trop de casse. Sans eux, elle était perdue...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Ven 24 Juil 2015 - 1:55

Lionne VS Cheval
This is the war!
On avait retrouvé April ou l'inverse, tout dépendait du point de vue. Je suis les directives d'April pour la suite. Non partons vers la carrière qui est entourré de lave. De l'ensemble de l'équipe de base nous ne somme plus que 4. Je vois arrivés alors l'autre équipe, viennent ils nous affronter ou s'allier. Avec Monosourcil je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Pourtant Nita m'a dit de bonnes choses sur lui, sur la personne qu'il était durant la malédiction. Au cas où mon arme est prête.
Quand Monosourcil pose le pied sur notre lieu de rassemblement, il n'a aucun geste agressif, mais une chose étrange se produit. Je reste médusé devant ces trucs, et en plus ils ont nos drapaux mais c'est quoi ce bazar. Quand tout le monde est enfin arrivé, on enttend alors une voix, et pas n'importe laquelle, c'est celle de ma lionne.

- "... DA..." "DRA...." "...LIEZ..." "...JEU..."

Je ne comprend rien, et tout à coup dans le ciel un feu d'artifice me fait sursauter. On peut voir un palmier, puis une rose et enfin un truc rectangulaire... C'est quoi ce trucs... puis ça fait tilt dans mon cerveau de chien. Les drapeaux, faut récupérer les drapeaux. Je marmonne alors.

- " Puisqu'il le faut, allons récupérer ces fichus bout de tissus. "

Je me lance alors vers les trucs qui ont nos drapeau, et je me fait criblé de peinture. Pitié dites moi au moins que les autres ont suivi le mouvement et que je ne ressemble pas à une peinture abstraite pour rien...

(c) fiche:WILD BIRD




Liam : 30%
animatronics : 100%

Krystal Oliver


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 993
✯ Les étoiles : 202




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 24 Juil 2015 - 20:02





This is War !


Dada avait fait du mal à quelqu'un qu'il aimait ? On parlait bien du même cheval là ? Le doute se dissipa en me souvenant des odieuses paroles dont il m'avait fait part. Oui, c'était bien son genre de faire du mal aux gens. Du moins en parole car j'arrivais toujours pas à comprendre pourquoi ce qu'il disait n'allait pas avec ce qu'il faisait. Ce mâle me perturbait, je détestais ça ! Une lionne, perturbé par le comportement d'un poney, non mais vraiment ? Peut-être que je devais arrêter de boire comme lui. Et pas question que je parle de ce problème avec Scar, j'aurai l'air de quoi face à lui hein ? Pas envie d'être ridicule …

Enfin le plus important pour le moment c'était de fuir ses bruits métalliques pas très rassurant, sauf qu'il fallait prendre des passages créer par les humains, hors de question que je touche à leurs foutus constructions qui tenaient pas ! Les branches c'étaient bien aussi, on dirait pas, mais je préférais largement l'habita de Rafiki à celle des singes sans poils. Faut faire confiance à ceux qui ont des poils je vous le dit ! Mais voilà qu'il exposa une idée qui me plaisait guère, c'était presque offusquant d'imaginer qu'on allait devoir faire ce qu'il disait.

« Monosoucril ? Tu veux dire Darshkan ? S'allier à lui ? Non non mais … Nous ? Nous allier avec lui ? Alors que tout ça repose sur justement le fait qu'on doit l'exterminer ? Enfin que je dois le dévorer ? Ah non mais non, on s'allie pas avec la nourriture ! Et encore moins avec lui ! Il est trop méchant pour ça ! Si je dois l'aider ça serait uniquement pour empêcher quelqu'un d'autre de le tuer à ma place ! »

Rien que l'idée me hérissait le poil. Pas question de m'allier avec lui non mais ! D'ailleurs à force d'avancer, nous pouvions les voir de loin, Naanda était avec eux. Ouf, j'étais rassurer, bien que j'aurai préféré la savoir avec nous plutôt qu'avec eux. Mais mon regard se posa rapidement sur le cheval qui prit un mécanisme humain, non pas pour me fuir mais venir à moi cette-fois-ci. On allait vraiment s'allier ? Ah non, qu'il s'approche que je le morde ! Et si je lui jetais encore une pomme de pin pendant qu'il était dessus ? Bon … il était pas tombé, raté. Je lui faisais un sourire avant de le dévisager de bas en haut pour lâcher ensuite un soupire. Bien, il lui était rien arrivé.

Mais d'affreux bruits se font entendre, vraiment pas rassurant, ça n'avait rien d'animal, j'aimais pas ça du tout. Foutu truc fait pas les humains ! Des dangers les gens qui construisaient des trucs. On devrait tous leur couper les mains. On pouvait voir des choses atrocement moches, comme des animaux humains en métal, flippant tant c'était contre nature. Et puis leurs bras se changeaient en … Je savais pas trop, mais d'instinct je savais que c'était très mauvais ! Et puis pourquoi c'était eux qui avaient les drapeaux ?

Une voix, Sarafina ! J'étais contente, la mère de ma meilleure amie était là ? Enfin, pas vraiment, qu'est-ce qu'elle faisait avec les organisateurs ? Si elle pouvait les tuer qu'on les mange tous ensemble après ça serait géniale ! On a le droit de rêver non ? Car ils méritaient vraiment de mourir avec ce qu'ils nous faisaient vivre. Soudain un bruit assourdissant se fit entendre et ma main par réflexe chopa quelqu'un, je détestais les bruits assourdissant comme ça, encore l'orage, les éclaires, c'était la nature, mais ça ! Ces machins dans le ciel ?! On a idée d'aller pourrir nos ancêtres là haut ?!

Le canidé parla alors des drapeaux, c'était ce que les machins dans le ciel avaient voulu dire ? Je voyais pas trop comment il avait deviné, mais bon, les trucs humains ça m'étaient totalement étranger, alors pourquoi pas. Mais il se fit rapidement criblé de peinture, violent les machines ! Je savais bien que c'était dangereux les trucs humains et voilà que ça nous visais ! J'avais donner un pour de pied au cheval pour le pousser, pas question que ses choses là le touche, c'était le mien je partageais pas !

« Fait attention toi, c'est moi qui dois te manger tu te ... »

Souviens ? Pas le temps de finir ma phrase, je me prend de la peinture et la violence des tires me fait reculer jusqu'à l'arbre derrière moi. Ou que je n'aimais pas ça ! Mon regard vira au noir. Si seulement ils étaient fait de chair qu'on puisse les mordre, les déchiqueter avec nos griffes ! Le corps de Dada était si pratique pour ça …

« Bah ça va être pratique tien pour récupérer le drapeau des autres ... »

Oui car à aucun moment je pensais à mettre un terme à tout ça avec notre propre drapeau, car la compétition c'était jusqu'au bout non ?

Krystal : 70%
Figurant Éliminé : 0
Figurant Utilisé : 0
Indice trouvé : 0

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Faith Sekind


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Weisz

Ѽ Conte(s) : Le roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Naanda

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 30
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 25 Juil 2015 - 18:02

This is war!
Team Spirit VS Team Tama
Darshkan commençait à e dérider, c’était bon signe. Il n’était pas stupide, juste un peu bourru, sans doute un peu perdu aussi… Faith se souvint que Selena lui avait dit qu’elle soupçonnait son fils de faire une thérapie psychiatrique… elle ne lui avait jamais demandé chez qui, ni où, ni comment mais commençait à redouter qu’il soit allé chez Scar… S’il prenait soin du jeune homme comme il prenait soin de Dimitri, pas étonnant qu’il commence à perdre pieds et qu’il soit aussi violent avec tout le monde ou même… alcoolique… Elle se contenta de lui sourire, tandis qu’il se détendait… Il lui faisait penser un peu à Neema… Elle n’était pas aussi impossible, le contact n’était pas autant rompu bien sûr, mais elle aussi avait du mal par moment avec sa fille, des disputes naissaient entre elles et elle finissait toujours avec ce même regard lorsque venait la réconciliation. Elle ne connaissait pas le jeune homme mais Selena était l’une de ses meilleures amie et elle était une lionne… une lionne faisait tout pour sa tribu, surtout elle… et depuis qu’elle était devenue humaine, sa tribu s’étendait à bien plus loin que les lions contrairement à Krystal… Et Darshkan, par son lien avec Selena, et la sympathie naissante, était en proie d’entrer dans la tribu. Bien sûr, pudique comme elle l’était, elle ne lui dirait jamais. Elle se contenta d’hocher la tête lorsqu’il s’excusa :

- Ne t’en fais pas, c’est oublié. J’ai cru comprendre que tu avais un petit différent avec nous… mais tu sais, nous ne sommes pas toutes pareilles et nous sommes désormais humaine avant tout… comme toi… Ou Krystal… même si vous semblez encore avoir du mal à assimiler la situation… ça prend plus de temps pour certains que pour d’autres.

Il lui posa ensuite une question des plus pertinentes et elle prit le temps d’y répondre. Naanda était une lionne patiente, pédagogue, qui avait appris à gérer une famille, des enfants et une équipe de journaliste. Ce n’était pas la première fois qu’elle avait affaire à des conflits ou des personnes qu’elle ne connaissait pas spécialement et ces moments étaient précieux, surtout en tant de crise comme celles qu’ils vivaient.

- Je viens de les quitter en réalité. Nous nous sommes réfugier ensemble lorsque la lave est apparu, j’ai aidé Krystal à monter dans un arbre comme ces abrutis bien à l’abri ont jugé utile d’expliquer de long en large. Je ne laisse personne mourir pour un jeu pareil, personne, équipe ou pas équipe. Puis je les ai quitté, pour venir vous chercher… Comme je viens de te le dire, je n’abandonne personne ici.

Puis elle s’était levée et tout le monde s’était mis en route. Mais c’était trop calme, bien trop calme et comme ce jeu ne voulait décidément pas leur laisser de répit… En quelque secondes, ils se retrouvèrent attaqués et Darshkan faillit y perdre la vie. Voyant Faust se jeter dans le vide, toujours accroché à sa branche, pour récupérer le cheval, Faith sentit son cœur s’arrêter, comme si c’étaient ses fils qui se jetaient comme ça droit vers la mort. Elle s’accrocha au torse du jeune homme pour l’équilibrer tandis qu’il remontait l’autre et quand tout trois finirent sur leur branche, la lionne, essoufflée et tremblante finit par leur lâcher d’une voix blanche :

- Me faîtes plus une peur comme ça les garçons… Comment peut-on être aussi débile de continuer le jeu dans un moment pareil !

La dernière phrase n’était évidemment pas pour eux mais pour ceux qui les avaient attaqués. Elle se reprit rapidement, relevant la tête comme on lui avait toujours appris et se releva pour se remettre en route. Mais déjà des espèces d’objets bizarres s’avançaient vers eux… Des animaux aux bruits mécaniques et à l’allure saccadée. Faith se recula lentement sur la plateforme, les yeux écarquillés :

- Mais qu’est-ce que c’est que ces trucs…

Déjà ils commençaient à attaquer et voilà qu’elle roulait d’un côté et d’un autre pour les éviter. Puis soudain, en roulant, elle sentit qu’elle heurtait quelque chose de dure. Levant les yeux, elle découvrit April et le soulagement la gagna. Elle se releva, la pris par les épaules :

- Ça va ? Tu n’es pas blessée ? Et toi ça va ?

Elle était passée à William, le copain d’Anita, le prenant aussi par les épaules. Sa lionne n’était pas loin, elle l’avait entendu au hautparleur. Mais elle ne prit pas le temps de luis en parlait elle cherchait…

- Où est Tama ?

April lui fit un signe de la tête et elle vit Krystal, non loin de son cheval, en train de se battre contre l’Animatronic pour garder… Sa proie ?! Elle s’approcha d’elle, la prit par le bras et lui dit :

- Ecoute Krystal, je sais que c’est important pour toi mais il va falloir que tu laisses le côté « proie » de côté pour l’instant. Vous aurez le temps de vous chasser et de vous fuir quand on sera tous en vie mais là si ça continue tu risques d’avoir du steak de cheval grillé et t’auras même pas l’occasion d’en goûter un bout…

Elle vit le regard furieux de Darshkan et haussa les épaules en levant les bras dans le dos de Krystal pour lui dire « désolée mais il faut bien que je la convainque ! ».

- Donc on collabore ok ? Tu te rappelles quand Scar a pris le pouvoir ? Il refusait qu’on respecte le cycle de la vie, nous mettant tous à dos… Tu as vu le désastre dans lequel il a plongé la Terre des Lions ? Si nous ne collaborons pas, nous allons détruire de nouveau le cycle de la vie et nous courons à notre perte… face à une menace aussi grande, il nous faut être uni…

Elle entendu quelqu’un hurler son nom, mais avant qu’elle n’est put faire un pas, elle sentit une gerbe de peinture lui tomber dessus… Il fallait bien que ça arrive un jour… Mais au moins, ce n’était pas en vain, Krystal semblait être convaincue et tout le monde semblait prêt à s’aider. Elle récupéra son arme et se recula pour avoir un meilleur angle d’attaque.


Jauge de vie : 90%
Figurant adverse éliminé ? : 3
Figurant utilisé ? : 0
Indice trouvé ? : 1




[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Euh les enfants, on se calme d'accord ?
De deux inconnus, qu'un geste imprévu, rapproche en secret...
(c)LUCKYRED.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t26295-avec-toi-au-combien-n

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 530
✯ Les étoiles : 1525




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 26 Juil 2015 - 17:38


This Is War !

Mais qu'est que je fou là moi ?

Tama, avait entièrement, raison, on devait filer, et vite. Je leur fit signe de me suivre, si l'on grimpait, un peu plus en hauteur, sur les plateformes, un peu plus en altitude, on aurait, une meilleure vue. Le tout, était de faire, comme si nous chassions. Donc, ne pas quitter la proie des yeux, tout en restant, nous caché, pour une fois sure, d'avoir le dessus, bondir dessus, et la tuer. En, l’occurrence, il s'agissait, d'engins mécaniques. Des, animatronics, apparemment. Le nom, me disait, vaguement, quelque chose. Il, me semblait, avoir entendu Tojo, en parler la dernière fois que l'on s'était vu -il venait de découvrir les jeux vidéos, et ça lui plaisait énormément, de ce que je savais- aussi, après, avoir prit une échelle suspendu, fûmes nous, arrivé, au même moment, le haut parleur s'activa et, une voix retentit, une voix que je reconnaitrais entre mille, puisqu'il s'agissait, de celle de ma meilleure amie. Le problème, était, que comme celle des organisateurs, elle était totalement haché, et impossible de comprendre ce qu'elle disait. Mais, de la savoir, ici, quelque part, me donnait, un peu de baume au cœur.

L'autre problème, qui se posa, c'est que nous, fûmes, rapidement, attaqué, par les machins robotisés, ils lançaient des billes de peintures telles des mitraillettes, sans jamais, laissé aucun répit, à qui que ce soit. Un, peu comme s'ils avaient des recharges illimités. Et, si tel était le cas, je ne voulais, absolument, pas le savoir.

Je sautais, à terre, pour éviter, une salve de bille de peintures, mais, fut tout de même touché, sur le flanc droit. Je poussais, un grognement agacée, quand je me fit percuter, par quelqu'un. Et, ça ne faisait pas du bien

Me tournant, pour voir, de qui il s'agissait, je pu voir, que c'était Naanda. Le soulagement, mutuel, se lisait, sur nos deux visages :

- Ça, va ne t'en fait pas, une bille de peinture, mais, ce n'est pas la première que je me prends

Elle, me demanda par la suite où se trouvait Tama, je la désignais d'un geste du menton, tout en retenant un certain rire. Oui, ce n'était pas vraiment le moment, mais tout de même, la voir se battre avec acharnement, pour défendre Darshkan, parce qu'elle estimait que c'était sa proie, et pas la leur, avait quelque de très amusant. Ma sœur, s'approcha d'elle, et se mit à lui parler pour la convaincre, de se serrer les coudes, si la plus jeune n'eus pas l'air convaincu au début, l'argument du cycle de la vie, eu un meilleur impacte. Se tournant, vers moi, comme pour me demander mon accord, j'inclinais légèrement, la tête sur le côté, pour dire, que j'étais d'accord avec les propos de Faith, si, nous ne collaborions pas, si nous n'étions pas un tant soit peu unis, nous briserions le cycle de la vie, et ça, je ne le permettrais jamais. Pas, tant que je serais reine, et pas tant que je serais vivante.

Mais, voyant, une bille de peinture, se précipiter à pleine vitesse sur mon ainée, je laissais échapper son nom dans un cri d'avertissement :

- Faith ! Attention !


Trop tard, elle venait de se prendre la balle de peinture, dessus. La voyant, récupérer, son arme, je me dirigeais, à grand pas, vers elle, serrant la mienne, dans ma main :

- Pas mal l'argument du cycle de la vie, dis-je avec un sourire, ça va pas trop de casse ?

Je m’inquiétais, de la tournure que pouvait prendre les évènements, mais ce qui me rassurait, était de la savoir à mes côtés

Code by Fremione.


April : 40%
Figurant Eliminé : Niet
Figurant Utilisé : Niet
Indice trouvé : 1

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

[Fe] This is War ! - événement #38





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs