YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

Killian Jones-Swan


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Killian Jones-Swan


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan | Once Upon A Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Captain James Hook

✓ Métier : Barman / Princesse à mi-temps
☞ Surnom : Kiki la Légende
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 916

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 1 Juil 2015 - 16:54

Bienvenue dans "L'Âme des Pirates",
la 39ème mission du forum et la troisième de l'intrigue Neverland !

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] 594641never
Let's play...


Yo, Ho haul together, hoist the colours high
« The song has already been sung. The Brethren Court is called. »

Me bannir de Neverland ! Non, mais pour qui se prenait-il ce petit prétentieux ?! Il croit vraiment que son bannissement me fait peur ? Je trouverai bien un moyen de revenir sur ton île t'inquiète pas mon chéri. Tu ne vas pas te débarrasser de moi comme ça ! Je réglerai mes comptes avec toi et Davy Jones très vite.

Wendy et Alexis sont les seuls à rester sur mon navire, Peter et les autres se sont déjà envolés en direction de Neverland. Clochette aussi… Si elle est plus heureuse là-bas alors ainsi soit-il, je ne vais pas la retenir, mais raison de plus pour que je retourne à Neverland de temps en temps pour m'assurer de sa sécurité. Avant de repartir pour Storybrooke je descends dans ma cabine pour enfin m'habiller d'autre chose que cette maudite serviette… Je laisse Wendy aux commandes du Jolly Roger, je lui fais confiance et elle sait maintenant maîtriser mon navire. Quand je remonte je sens comme un souci sur le navire. Sixième sens paternel en alerte. Je choisi de ne pas écouter ma petite voix intérieure et lance le tourbillon pour repasser dans le Monde sans Magie.

Mais par toutes les créatures de Poséidon, je suis maudit aujourd'hui ! Le Jolly Roger s'agite, tourbillonne dangereusement. Je peux entendre le bois craquer et des tonneaux rouler librement dans la cale du navire.

« Accrochez-vous à ce que vous pouvez ! »

Ce n'est pas une agitation surnaturelle qui va m'empêcher de quitter ce monde ! Je veux rentrer chez moi et je le ferais !

Le passage dans le vortex ne se passe pas exactement comme prévu… J'ai l'impression d'essuyer une véritable tempête à l'intérieur. J'entends toujours le bois du navire craqué, le Jolly ne va pas sortir intact de ce voyage je le sens. Quand enfin on arrive à destination j'entends une déchirure qui glace le sang du capitaine que je suis. Je lève les yeux pour voir les voiles du grand mât abîmées… Éventrées… Ce spectacle est la pire chose qui m'ai été donné de voir dans ma vie.

Je peste dans ma barbe avant de poser les yeux sur mon équipage. Enfin… L'équipage qui me reste.

« Wendy ? On est passé Alexis ?! Bon sang David va me tuer ! Aide-moi à fouiller le navire ! »

Alors qu'on s'apprêtait à entreprendre les recherches, j'aperçois des bouteilles arrivées droits sur nous. Je descends le long de l'échelle pour me saisir d'une des bouteilles, en équilibre seulement grâce à mon crochet. Si Wendy me pousse à ce moment-là, je la tue…
Je remonte avec la bouteille, l’ouvrant avec une difficulté remarquable… Essayer avec une main et on verra ensuite ! Je me saisis du parchemin à l’intérieur. D’un signe de tête je demande à Wendy de m’aider à la déplier pour y lire ;

"Yo ho quand sonne l'heure,
Hissons nos couleurs.
Hissez haut, l'âme des pirates,
Jamais ne mourra."


Je sais ce que ce message signifie. J’ai été pirate assez longtemps pour connaitre toutes les règles de la piraterie et ses codes. Je lâche le parchemin pour me saisir d’une pièce au sol, une tête de mort sur le côté face et un gouvernail de l’autre côté. De mon pouce je passe sur les reliefs de la pièce, réfléchissant. Le code c’est la loi. Si le Roi ordonne, on doit obéir.

« J’ai besoin de toi. » Je me tourne vers Wendy. « C’est une convocation du Roi des Pirates et il faut que tu m’accompagnes. Je t’ai promis de t’emmener où tu voudras et je tiendrai ma parole, mais là maintenant j’ai besoin de toi dans mon équipage. Puis me le cache pas, t’as toujours rêvé d’être une pirate ! »

C’est l’occasion rêvée pour elle. Inspirant un bon coup je lance la pièce en l’air et la rattrape aussitôt, confirmant ainsi ma venue à la convocation. La pièce tombe sur l’emblème du pavillon pirate, le crâne s’illuminant m’aveuglant presque pendant une fraction de seconde, accompagné par un tremblement de tout mon bâtiment.

Sur l'eau je peux voir toutes les bouteilles tournoyer jusqu'à ce que leur goulot pointe un endroit précis ou un tourbillon est en train de se former progressivement.

« Ok. On va faire ça ! Je reviens avec le reste de l'équipage, toi tu vas rester ici d'accord ? Je peux compter sur toi ? Et si tu pouvais réparer les voiles je te revaudrai ça. »

Je n'attends même pas sa réponse que je file déjà hors du pont. J'essaye d'utiliser mon téléphone, mais aucun réseau. Honnêtement ça sert à quoi ce genre d'appareil ?! Si je m'écouterai je le balancerai à la mer ! Bon faut trouver un autre moyen de contacter les autres… Smee était déjà au port donc aucun souci. Je veux récupérer Chovka pour cette opération, il a été exceptionnel lors de notre excursion à Neverland. Diana pourra surement aller les chercher avec sa magie. Commençons par la dame.

Moyen de transport ? Voiture bien sûr. Une voiture ressemblant à celle d'Emma était stationnée devant le Jolly Roger. En même pas deux minutes j'arrive à crocheter la serrure et m'asseoir devant le volant. Comment on démarre ?

« Machine de l'enfer ! »

Je trifouille tous les boutons avant de m'énerver et de rentrer la pointe de mon crochet dans la serrure pour allumer le contact.

« Good form, Jones ! »

Mais aussitôt je retire mon crochet que le contact s'éteint de nouveau… Raaah… Je dévisse ma prothèse recommençant le geste magique en laissant mon crochet comme guise de clef sur le contact. Démarrant en trompe et conduisant comme un ivrogne dans les quelques rues qui me séparent de chez Diana, je mets moins de cinq minutes à arriver chez elle, m'arrêtant en défonçant la boite-aux-lettres. Je sors de la voiture laissant la ‘clef' sur le contact en tapant comme un malade sur la porte d'entrée. Elle me répond presque immédiatement.

« Ecoute, je vais t'expliquer ce qui m'est arrivé je te le promets, mais tu dois m'accompagner sur le Jolly Roger immédiatement. Il me faut absolument un équipage. »

Je grimace quand elle me propose Rebekah… Elle a raison pourtant elle est douée dans la piraterie. J’approuve son idée d’un signe de tête avec de l’entraîner avec moi jusqu’à la voiture. Pendant le trajet je lui explique ma convocation du Roi et l’histoire à Neverland avec Peter Pan. Comme ça, pas de secret. Arrivé au port je descends du véhicule récupérant mon crochet et oubliant comme toujours de mettre le frein à main… Adieu voiture…

« Tu peux récupérer Chovka ? Voir avec lui s’il veut de nouveau de moi comme capitaine ? Je règle les derniers soucis avant de partir. »

Je l’embrasse avant de remonter sur mon navire inspectant le travail de Wendy. Good form lass. Je la remercie d’un clin d’œil. Manque plus que le reste de l’équipage et ça sera bon. J’hisse ensuite les couleurs du Jolly Roger, laissant le drapeau surplombé le navire, le tourbillon attendant toujours que le Jolly Roger l'empreinte.

code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



☠ Avis de recherche ☠ :
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74880-je-suis-une-legende http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74917-coucou-tu-veux-voir-mon-crochet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74981-petit-journal-de-bord

Invité


Invité


Anonymous



Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________ Mer 1 Juil 2015 - 18:40

Hoist our colors!

La semaine fut chargée au retour de Neverland, mais au final, tout était carré et clair dans l'esprit de tout le monde. J'étais entrain de préparer le petit déjeuner dans ma cuisine, alors que Killian prenait sa seconde douche, non vous ne saurez pas pourquoi une seconde douche... Nous avions fait la paix et aussi flippant que cela puisse paraître les épreuves que nous avions traversé nous avaient renforcé. Une heure plus tard je remontais dans ma chambre vu qu'il n'était toujours pas redescendu, certaine de le voir vautrée dans le lit. Mais rien. Je vais vers la salle de bain, ses vêtements moderne sont plié, je vois le tube de dentifrice ouvert sur le lavabo, mais aucune trace du pirate.Alors que je commence à paniquer, je mais immédiatement ma main autour de l'objet qui pend autour de mon cou. Celà m'apaise quelque peu, mais pas le temps de décider de quoi faire qu'on frappe à ma porte et je tombe sur un Killian habillé en pirate et qui me dit qu'il m’expliquer sa disparition, mais qu'il a besoin de moi en somme. Immédiatement je lui dis tout en lui montrant ce que j'ai autour du cou.

- « Calme toi, je te fais confiance tu te rappelle, je sais que tu me diras tout. Faut prendre Bekha. »

Je vois sa mine déconfite. Mais il sait aussi que Bekha à la piraterie dans le coeur et dans le sang. Elle est plus qu'un atout et il en convint d'ailleurs. Il me raconte alors comment il c'est retrouvé en serviette de bain entrain de se brosser les dents sur un navire rose en plein Neverland. Il m'explique aussi son banissement de l'île et qu Tink est restée là-bas. J'ai mal au coeur pour lui, mais on trouvera comment le faire retourner voir sa soeur. Quand on arrive au port, j'entraperçoit Wendy, bon bah je vais prendre sur moi, il va bien falloir. Il oublie, encore une fois, de mettre le frein à main. Décidément il va vraiment falloir lui expliquer que ce n'est pas un objet de décoration. Il dépose un baiser sur mes lèvres après m'avoir dit d'aller voir Chovka. Je disparais alors dans un nuage de fumée bleue pour arriver en bas de l'appart de l'ancien faon. Je lui explique rapidement la situation, puis nous allons chercher une autre personne, un certain Zach. Je ramène les deux hommes directement sur le pont du Jolly, ou le pavillon noir vole au vent. Je redisparais après avoir laissé Chov et Zach à Killian et part chercher la dernière personne dont nous avons besoin que je dépose sur le navire avant de faire un dernier aller-retour entre la maison et le JR pour prendre Excalibur et Rumpy, j'apelle Myr' depuis mon téléphone fixe, pour qu'il vienne à la maison lui expliquant que je dois repartir, plus de secret pour mon frère. En moins de 20 minutes après que Killian soit venue me chercher nous sommes tous à bord. Je lance un regard à Killian et descend dans la cabine du capitaine me changer. Je ressors en tenue 100% pirate. Excalibur à la place du classique sabre et le petit crocodile à la place du classique perroquet. Je m'approche de Killian, je dépose un chaste baiser sur ses lèvres et je lui demande d'un ton tendre.

- « Je peux appeler Killian ou moi aussi je dois te servir du Captain? »

Il sait qu'à bord j'ai toujours suivi ses instructions de navigation. Il sait aussi que ce brick, je ne supporte pas qu'on le maltraite. Je lui souris en attendant qu'il me réponde.

©Aliana

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Wendy Darling


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 639

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 2 Juil 2015 - 11:57




L'ame des Pirates


Peter était parti.. Lily aussi, ainsi que Clochette et Skunk. Wendy tenait encore son petit sac dans les mains, ne se résignant pas encore a se l'attacher a la taille. Elle l'avait choisit spécialement pour contenir la poussière de fée. Le cuir, imperméable, la protégerai de l'eau au cas ou elle tomberai.Et puis Clochette n'y était pas allée de main morte. Au moins elle ne risquait pas d'être en manque. Elle avait été étonnée qu'elle refuse de suivre Peter elle aussi. La jeune femme aurait pensé qu'elle serait resté avec lui pour essayer de le convaincre de des bannir Jones mais non.

Quand a Alexis, elle avait aussi décider de rentrer. Wendy fixa l'horizon, se demandant ce qui allait lu arriver a présent. Ou allai elle aller ? devait elle rester avec Killian ? Si elle lui demandait de l’amener a Tortuga ou un coin comme ca, peut être trouverait elle de quoi vivre de fantastiques aventures ! Rêves utopiques, personne ne la prendrai sur un battement et elle se ferait certainement détrousser sa poussière de fée dés qu'elle aurait posé un pieds sur le port. Ou demander a Crochet de la déposer dans un coin inconnue qu'elle explorerai ?

Appuyée sur le gouvernail, le regard dans le vide, elle réfléchissait aux possibilités limités qui s'offraient à présent a elle tout en louvoyant pour arriver a prendre le vent arrière, afin de s'éloigner le plus rapidement possible de l'ile des Leupreuchaun. Jones remonta et la jeune femme lui laissa la barre, avant de s'accrocher. Les yeux clos, recroquevillée sur elle même pour ne pas se faire emporter par dessus bord, elle sentait le bateau se tendre et l'entendait craquer de toutes part. Enfin le calme revint et elle ouvrit les yeux pour constater deux choses. De un, Alexis avait disparue, et de deux, le Jolly avait une voile éventrée dont les deux bords pendaient lamentablement sur le coté.

Elle allait fouiller le navire avec Killian quand tout a coup, elle remarqua qu'une armée de bouteilles se dirigeait vers eux. Penchée sur le bastingage, elle observa Jones en attraper une et remonter, avant de s’échiner a l'ouvrir. C'était vrai qu'avec une main ce ne devait pas etre vraiment facile ... Enfin il parvint a en extraire le parchemins et le lut silencieusement.

« J’ai besoin de toi. »


Wendy l'observa, l'air interrogateur. C'était bien la première fois qu'il lui sortait un truc pareille. en quoi ces bouteilles avaient elles un lien avec elle ?

« C’est une convocation du Roi des Pirates et il faut que tu m’accompagnes. Je t’ai promis de t’emmener où tu voudras et je tiendrai ma parole, mais là maintenant j’ai besoin de toi dans mon équipage. Puis me le cache pas, t’as toujours rêvé d’être une pirate ! »


Le Roi des Pirates rien que ca ? elle qui se demandait ce qu'elle allait pouvoir faire, c'était tout trouvé. Mais surtout, il avait dit qu'il avait besoin d'elle dans son équpiage. Et ca valait toutes le demandes du monde.

"Tu peux compter sur moi" lui fit elle avec un sourire plus grand qu'elle ne l'aurait voulu. Dans une certaine mesure cela avait toujours été plus ou moins le cas non ? Enfin sauf quand il l'avait kidnappée. Elle l'observa faire son rituel, étudiant chacun de ses mouvements, concentrée. Le bateau trembla et au loin, un tourbillon se forma, désigné par les bouteilles. Pratique comme boussole. Killian fila, la laissant seule avant même qu'elle ai pu lui demander ou se trouvait le matériel dont elle allait avoir besoin. Bon bah elle allait devoir improviser.

Replaçant une mèche derrière son oreille, elle redressa le menton et se dirigea droit vers les quartier de l'équipage, apres avoir ordonner a Nana de garder le pont. L'endroit était sombre, saturé de poussière, et on voyait qu'il n'avait pas été utilisé depuis longtemps. La jeune femme se mit a fouiller méticuleusement les coffres qui se trouvaient la, cherchant de quoi réparer cette fichue voile, sortant quelques vielles fripes ou deux trois armes...

"Enfin !" S'écria elle en attrapant une grosse aiguille et de la ficelle. Elle prit avec elle une chemise blanche et tres amples qu'elle raccourcit, par dessus laquelle elle mit une ceinture de cuir qui lui couvrait le ventre. Puis elle se découpa un short et enfila le tout, gardant a la cheville son bracelet en rubis. Que c'était pratique de savoir coudre, ca pouvait changer la vie. La, elle était fin prête pour l'aventure : quitte a jouer aux pirates, autant se déguiser en conséquence ! Elle avait toujours fait les déguisement pour ses frères, John et Michael, lorsqu'ils jouaient comme des fous. Avant. Elle secoua la tête en fronçant les sourcils. Ce n'était pas le moment.

Wendy attrapa un sabre qu'elle glissa a son coté, remis en place le couteau sur sa cuisse et accrocha un pistolet a la ceinture. Puis elle attrapa fil et aiguille, saupoudra un peu de poussière de fée sur son crane et s’envola au niveau de la voile. Elle resta la un moment, la recousant en sifflotant jusqu'au dernier point.
A peine avait elle finit que Killian revint sur le navire et d'un geste théâtrale lui montra son travaille.

Puis elle le salua et courut hors du navire en criant "Jereviensdanscinqminutesattendsmoiiiii !!" avant de se précipiter dans la première cabine téléphonique qu'elle vit. Essoufflée, elle composa le numéro et patienta difficilement pour tomber sur un répondeur.

"Zut. Daniel ? C'est Wendy .. Ecoute, j'y suis retournée, a Neverland. Pour de vrai ! Mais bon, ca ne c'est pas passé comme prévu ... La je fais un passage a Storybrook, tu te rappelles ? La ville de mon arrivée, en Amérique. Bref, je sais que j'ai été absente un moment mais je suis toujours en vie donc tu t'occupes de tout ok ? J'ai Nana avec moi, t'en fais pas. Bisou !"

Elle raccrocha le combiné et fonça vers le magasin de chaussure le plus proche ou elle entra avec précipitation, attrapa trois boites au hasard, et s'enfuit en hurlant "Mettez ca sur ma nooooote !!". Puis elle retourna au bateau au petit trot, avant de s'appuyer contre le mat pour reprendre son souffle, les boites a ses pieds. Se laissant glisser au sol, elle les ouvrit et aperçut trois paires de converses. Ca allait jurer horriblement avec sa tenue mais qu'importe, au moins elle ne serait pas pieds nue. Sur les trois paires, une seule lui allait, une bleue, qu'elle enfila avec délectation après avoir mis les chaussettes qu'elle avait trouvé dans l'une des boites. Elle laissa les autres sur le port, au cas ou quelqu'un veuille les récupérer, et partit s'installer a la proue, en attendant l'équipage.

Ils ne furent pas long. La jeune femme était en train de grattouillée Nana, toute excitée a l'idée de partir a l’aventure, quand Diana Lake se téléporta sur le pont avec deux hommes. De loin, la jeune femme les observa et reconnu l'un d'eux, dont elle ne parvenait pas a se souvenir du nom. L'autre lui était totalement inconnue. Elle c'était redressé et avait reculé a leur vue. Une partie d'elle voulait s'approcher et sympathiser, mais une autre avait envie de fuir. Non, elle ce l'était promis, elle ne se laisserai plus approcher. Ils étaient venue avec Diana, forcément c'était ces amis a elle. Est ce qu'ils allaient menacer Killian ou Nana eux aussi ? Est ce qu'ils allaient se moquer d'elle ?

Stop, ne deviens pas parano s'il te plais ! Ils n'avaient rien fait pour l'instant. Elle devait juste être prudente. Rester a l'écart c'était plus sure. Diana ramena une autre fille sur le pont puis disparu a nouveau pour revenir avec un bébé croco et son épée enflammée. Lentement mais surement, la main de la jeune femme se glissa dans son dos et ses doigts se refermèrent sur la crosse du pistolet. Si jamais elle s'avisait de menacer qui que ce soit, elle la descendait sans hésiter.

"Nana, tu reste près de moi." murmura elle en regardant tour a tour les membres du groupe. Quitte a être sur le même bateau, autant prendre ses précautions. Dans sa tête, une petite alarme c'était allumée.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Chovka Zaïtsev


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 638

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 2 Juil 2015 - 12:09

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nqg9smWywd1s7bqyto3_250Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] 774030tumblrnlu4ol0OAY1qly3wvo6250Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nqg9smWywd1s7bqyto9_r1_250
Le Roi Des Pirates




Drôle d'idée que de s'être levé ce matin, la tête encore en feu du jour d'avant, les yeux qui brûlent et l'alcool qui semble encore stagner au plus haut de son efficacité. IL est claire qu'il s'agit d'une bonne gueule de bois et quand il se redresse devant le miroir pour se sécher le visage on ne peut pas dire que Chovka ne ressemble à grand chose. L'alcool fait des dégâts, même s'il n'en avait abusé que rarement.
"Regarde toi. Tu fais pitié."
Il replongea la tête dans sa serviette de bain avant de s'atteler à chercher la plaquette de cachets pour contrer le mal de crâne évident qui le lançait encore. Il allait avoir la bouche pâteuse mais il pourrait faire comme s'il allait bien et c'était l'important. Sortant de la salle de bain une serviette autour des hanches et une sur les épaules avec laquelle il secouait ses cheveux.
"Debout Zachaël. Je fais un truc à manger, tu en veux?"
Depuis quelques temps ce rat des rues passait chez lui plus souvent qu'avant. Peut-être avait-il encore une once d'humanité derrière son caractère de chat sauvage? Autrement dit, peut-être avait-il remarqué que le tchétchène avait la fâcheuse tendance à se mettre mal depuis qu'Adrien était parti de chez lui ce jour là et qu'il ne l'avait pas revu. Ni reçu de messages. Rien.
Ok, il l'avait mérité, même s'il s'obstinait encore à envoyer des messages à ce joli minois presque tout les jours, refusant catégoriquement de s'avouer vaincu, mais cédant à des soirées arrosées au lieu de rester les pieds sur terre. Au moins, la présence de Zachaël certains soirs, si elle ne l'empêchait pas de boire, l'empêchait de faire pire que ça. Il faudrait qu'il lui dise merci un jour.

C'est quand il terminait ses pancakes plus ou moins trop cuits qu'il entendit la sonnette, sautant dans un pantalon pour ne pas ouvrir en serviette, pour reconnaître Diana et la faire monter et entrer. Il y a un moment qu'il ne l'avait pas vue, ni elle, ni les autres... Comment allaient-ils? Comment est ce que tout se passait là-bas? Y étaient-ils retourner? Il y avait dans ses yeux et dans sa façon de l'écouter un intérêt certain. Comme s'il voyait là un moyen de sortir de l'état dans lequel il était -et il s'en voulait d’accueillir la jeune femme dans cet état d'ailleurs-
"On prépare deux trois trucs, mais j'en suis. Zach, tu viens?"
En vérité, il ne lui laissait pas tellement le choix, alors qu'il allait enfiler des vêtements corrects, mais aussi récupérer un sac où il glissa un bout de sa pharmacie -il ne se rappelait que trop bien ce qu'il s'était passé la dernière fois.- , mais aussi son couteau. Ne jamais oublier le couteau pour aller à Neverland. Glissant le téléphone inutile sur sa table de nuit pour l'oublier là. C'était mieux ainsi.

Et il ne put s'empêcher de sourire en voyant la tête de Jones de nouveau. Ce captain lui avait manqué, comme les autres. Il n'avait pas changé en tout cas, quoiqu'il ait peut-être l'air quelques peu anxieux? Bah, c'est le dépressif qui dit ça. Voyons.
"On perds pas de temps pour se mettre en tenue, n'est ce pas Captain?"
Il avait au moins retrouvé une part de sourire. Ce voyage lui ferait le plus grand bien, il oublierait peut-être un peu à quel point Storybrooke pouvait blesser quand les choses allaient mal?

C'est vrai, il avait essuyé un blackout lors de leur dernier voyage et le cerf qui était en lui risquerait de refaire surface à tout moment au vu de son état d'esprit, mais le tchétchène ne comptait pas courber l'échine. Un cerf qui montre ses faiblesses n'en est plus un. Puis il y avait Zachaël, il allait devoir veiller sur, sauf s'il désirait se faire tuer par Dorado. Ce n'était pas le cas.
"Ça à l'air d'une cellule de crise, compte nous dedans. Zachaël est débrouillard. " Plus que ça. Il vivait dans la rue depuis tellement longtemps qu'il pouvait se défendre par tout les temps. Si on lui demandait de parier sur un survivant à Neverland, il dirait lui sans hésiter.
Il releva les yeux vers la pièce pour reconnaître la jeune femme blonde qui les avait rejoint avec son chien la dernière fois. Il jeta un oeil à Zachaël. Connaissant sa nature, il n'avait jamais demandé s'il aimait les chiens... Même s'il jeta un regard à la chienne en se rapprochant, glissant les mains dans les poches de son long manteau.
"Toujours détendue, je vois?"
Il fallait qu'il cesse le sarcasme, mais c'était plus fort que lui. S'approchant à distance raisonnable pour ne pas risquer soit la morsure du chien, soit de la la maîtresse. Il y avait quelque chose d'étrange d'être de retour sur ce navire, avec ces gens... Il en manquait, c'est sûr, et un long frisson circula sur son dos en pensant à Robyn. Mais il avait l'impression d'être en train de rentrer à la maison. Quelque part...
"Salut Nana"
Il n'approcha pas plus, il fit juste un signe de la main au canidé, il n'avait rien contre elle, mais son instinct le poussait à toujours faire attention. Aussi gentil qu'ils ne soient. Et puis, Wendy semblait sur les nerfs, il se souvenait bien qu'il fallait éviter de la mettre en colère... Comme tout les habitants de Neverland.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Zachaël Z. Kayn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Zachaël Z. Kayn


╰☆╮ Avatar : Xavier Dolan

Ѽ Conte(s) : Tarzan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sabor

☞ Surnom : Mika
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 98

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 2 Juil 2015 - 14:28

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_ndkdxdKpKX1spmb61o3_400
Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nnlzpwtOqN1s2yegdo1_400
Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_ndkdxdKpKX1spmb61o10_400




Les léopards
au cas où vous l'ignoriez,
savent nager.


Zachaël , Chovka, Killian, Diana, Rebekah & Wendy









L'avantage quand on se déclarait sans attache, c'était que l'on faisait ce qu'on voulait, comme on le voulait, et quand on le voulait. Officiellement, il passait la majeure partie de son temps chez Solal, il avait délaissé son banc pour une chambre bien plus confortable, où il aurait aisément pu se dire chez lui. Après tout, on lui offrait le gîte, le couvert, et par la même, la sainte protection de la famille Dorado. Autant dire qu'on y touchait un cheveux, on n'avait plus de main. Plutôt confortable comme situation pour quelqu'un qui a, de mémoire, toujours plus ou moins vécu dans la rue. Mais il y a un mais, et ce mais, c'était l'esprit de contradiction du jeune homme. Autant dire un vrai petit cancre quand il s'agissait d'accepter de l'aide, ou de réduire son état de méfiance quasi constant. Alors il découchait régulièrement. Si prévenir, sans signaler où il se rendait... Après tout, il était indépendant non? Pas tant que ça, mais chut.

Puis chovka n'était pas dans une période très amusante. D'accord, le petit sauvage à boucles s'en moquait, en général. Un petit égoïste comme on n'en fait pas deux, mais de temps en temps, il avait des remords, alors le voilà, chez le tchétchène presque un jour sur deux. Puis le lit était loin d'être inconfortable, alors il n'y avait pas de mal à venir lui tenir compagnie. Lui aussi, il lui donnait à manger et une douche. Il n'y avait pas mieux pour faire revenir les chats errants n'est-ce pas? D'accord, ce chat là aurait aisément pu vous étouffer pendant votre sommeil et vous dévorer les entrailles avant que vous n'ayez pu lever le petit doigt, mais ce n'était pas encore le cas, promis. Sa dernière pulsion du genre remontait à il y avait des années de cela, quand il avait essayé d'étouffer le gamin de l'une de ses familles d'accueil... Oups.

Quoi debout? Est-ce qu'il avait franchement l'air d'avoir envie de se lever là? Bien au chaud entre un oreiller et une couverture, étendu comme un malpropre dans le petit rayon de soleil qui filtrait entre les volets, lui il n'avait pas l'intention de bouger. Les félins ça avait besoin de leur seize heures de sommeil par jour, okay? D'ailleurs il grogna vaguement pour lui signifier qu'il ne bougerait pas un muscle pour se lever. " Apporte la nourriture là. " Voilà, manger sans se lever, c'était une perspective de journée qui lui plaisait bien. Et ça se profilait plutôt bien quand la sonnette le fit sursauter, jetant avec toute sa mauvaise foi, son oreiller sur son visage. Bon sang, mais QUI avait le culot de venir sonner à cette heure? Quoi? Il n'était pas si tôt que ça? Rien à faire, il ne savait même pas lire l'heure de toute façon.

Visiblement, le tchétchène connaissait la femme à la porte, et avait décidé de discuter avec. D'accord, D'ACCORD il arrivait.
" Venir où?..." Grogna-t-il d'un air un peu incompréhensif en repoussant ses cheveux de son visage alors qu'il s'approchait de la nouvelle avec un œil curieux... " Allo. " la gratifia-t-il avec un sourire aux petits airs de carnassier comme il savait les avoir, et un signe de main. Voilà, bonjour. Il avait fait son du. S'habiller? Ah ouais, quand il y avait des inconnus, la bienséance disait qu'on ne les accueillait pas en caleçon... Mais Zachaël n'avait jamais été élevé en accord avec la bienséance, d'ailleurs, il n'avait jamais vraiment été élevé alors il pouvait se permettre ce genre de petits écarts de conduite non? Mais il ne resterait pas comme ça s'ils devaient sortir, alors laissant Chovka préparer le pique-nique -ou quoi que ce soit d'autre- le jeune homme attrapa au vol son tee-shirt rayé qu'il enfila pour couvrir son torse un peu remplumé depuis qu'il était chez Solal mais toujours bien osseux comme il fallait. Et il devait y avoir un pantalon qui traînait quelque part... Ah! Le voilà. On récupère les chaussures et on est paré.

Est-ce qu'il prévenait Solal? C'est qu'il ne voudrait pas se faire souffler les bougies comme le coup avec Jay encore une fois. Aller. Attrapant un pancake tout en grognant sur Chovka par rapport au fait qu'il n'avait pas de Nutella disponible -ou peut-être l'avait-il caché?- pour mettre dessus, il avait appuyé sur le bis de son portable, en espérant que le mafieux ne réponde pas... ettt... PARFAIT.
" Eyh Salut. Avec un pote on part pour faire... En fait j'en sais rien, mais faut pas vous attendre à ce que je revienne ce soir, alors faites ce que vous voulez. Et allez pas chez Jamie, je suis pas chez lui, ça servira à rien de le torturer. Bye. " Voilà, c'était bien non? Okay, il y avait plus agréable que d'entendre un québécois baragouiner au téléphone en mangeant un pancake trop cuit, sec et sans rien dessus, mais au moins il serait prévenu. Il ne pourrait rien lui reprocher n'est-ce pas? Enfin, il pourrait lui reprocher toutes les nuits passés ailleurs que dans sa chambre, et tout le reste, mais pour aujourd'hui, il serait prévenu. Il faisait des efforts.

Okay, pour le reste, tout se passa un peu vite, mais il se retrouvèrent sur... " Oh tabarnac... C'est un bateau ça?! " Quoi?! Personne ne conduisait plus ce genre de trucs de nos jours. Et puis Zachaël avait passé vingt ans à alterner entre un orphelinat, des familles d’accueil incompétentes -ou peut-être juste soucieuse de la survie de leurs enfants-, des séances de psychiatrie et pour finir, un banc au milieu d'un parc, alors les caravelles , les bâtiments et autres trucs qui flottaient, il n'en avait même jamais vu à la télé. Il ne connaissait la télé que pour les avoir lorgné derrière les vitrines en se disant que ça, c'était bien trop dur à voler. C'était tout juste s'il avait remarqué les autres passagers qu'il avait déjà le regard ailleurs. Il n'avait jamais mis le pied sur un bateau lui! Pourquoi ils avaient voulu le faire venir? Visite surprise? Pour quelle raison? Lui débrouillard? " Merci du compliment ma biche. " s'amusa le québécois sans arrêter de toucher un peu tout ce qui lui passait sous les mains... Oh. Ils n'étaient pas tous seuls?

" Allo, moi c'est Zachaël. " Petit signe de la main à l'assemblée... Le moindre sourire concernant son accent à couper au couteau et tout le monde constaterait comme les léopards savaient bien nager même sans avoir jamais appris pour noyer leurs proies, okay? Il détestait qu'on se paie sa tête pour sa façon de parler. " J'm'excuse, j'ai oublié ma jambe de bois à la maison, Chovka m'avait pas prévenu. " A l'adresse du monsieur Crochet... Ouais, lui il adorait se foutre de la gueule du monde. Mais c'était juste un mécanisme de défense contre cette sale impression que le faon là bas, venait de l'embarquer dans un truc qui le dépassait. Oh. Un chien. Non Chovka, Zachaël n'a rien contre les chien. Quand on avait eu la force un jour de tuer humains et gorilles, les chiens, c'était pas la mer à boire... Puis eux au moins, ils n'étaient pas si embêtant que les adolescents bourrés, dans les parcs. Il s'approcha... Mais se stoppa un instant. Non la chienne ne l'avait pas grogné, mais la demoiselle à côté semblait clairement pas ouverte à ce que le québécois aille poser sa main sur la tête de la grosse bête... Bon, une autre fois alors.

Chovka, si tu ne tient pas le chat en laisse, il va vite aller s'approprier le bateau. Il était déjà parti lui, curieux, et un peu anxieux aussi... tous ces trucs étaient fonctionnels?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

J'ai oublié les synonymes du mot Triste.
Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nt7gu4ggPr1ursdxpo5_250 Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nt7gu4ggPr1ursdxpo8_250
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28614-zachael-z-kayn-termin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28914-dans-cette-jungle-qu-est-la-ville-liens-de-zach

Rebekah Stormborn


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Rebekah Stormborn


╰☆╮ Avatar : Cintia Dicker.

Ѽ Conte(s) : folklore germanique & légendes phéniciennes.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : une nixe, la fille du Léviathan.

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Qplh

☞ Surnom : Bekah.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 2 Juil 2015 - 14:40

L'Âme des Pirates
Mission Neverland 3

Une mer déchaînée… des vagues gigantesques… le vent violent… le sel mordant… le craquement sinistre du bois… Et une voix d’outre tombe entonnant un chant lugubre…

Je me réveillai en sursaut, baignée de sueur. Après avoir repris mon souffle, je passai une main sur mon visage. Je ne rêvais presque jamais. A dire vrai, j’avais un sommeil de plomb à toute épreuve. Une bombe pouvait exploser au pied de mon lit, c’est à peine si mes cils trembleraient. Or ce matin-là, je venais de sortir d’un songe bien étrange. Poussant un profond soupir, je m’extirpai lentement des draps défaits par une nuit agitée. Je m’approchai de l’immense baie vitrée qui prenait une partie des murs de ma chambre, secouant ma crinière de feu d’une main distraite. Au loin, je pouvais admirer les flots tranquilles de ce début de matinée. Mon regard méfiant balaya l’horizon à la recherche de… de je ne savais pas trop quoi, mais de quelque chose. Mon sixième sens ondiniesque était en train de m’alerter d’un évènement. Et si c’était bien ce que je croyais, je pouvais tirer un trait sur ma grasse matinée !
Parfaitement réveillée, je pris une douche en quatrième vitesse, et m’habillai en conséquences (enfin, selon ce que mon instinct me dictait… Si ça se trouvait, dans à peine une demi-heure, j’allais retrouver le confort de mon pyjama). J’enfilai un pantalon de cuir résistant, un ample chemisier en lin épais, et des bottes hautes. J’étais parée à toute éventualité. Ah non ! Il me manqua le détail indispensable. Farfouillant dans mes affaires, je finis par dénicher un bandana, et me l’attachai sur la tête. Là, j’étais prête.
Soudain, j’entendis du bruit au rez-de-chaussée. Il me sembla reconnaître les voix de Diana et Killian. Voulant les rejoindre (histoire de savoir si je ne m’étais pas réveillée à cette heure indue pour rien), cependant, le temps que je mette la main sur mon blouson de cuir, ils étaient déjà partis. Je dévalai tout de même les escaliers en trombe, manquant de peu de marcher sur la queue de Rumpy. En effet, le petit crocodile arrivait en sens inverse, comme s’il avait voulu venir me réveiller. Ce qui était peut-être le cas. Lui aussi semblait soucieux, son regard trahissait une certaine excitation. Quelque chose se tramait, j’en étais certaine à présent. Quelque chose d’énorme.
Déboulant tel un boulet de canon dans la cuisine déserte, je fondis sur le panier de viennoiseries. Il n’y avait pas une minute à perdre. Enfournant tout ce que je pouvais dans un sac en papier qui traînait là, je préparai le ravitaillement. La bouffe, c’était sacré ! Et on ne partait pas à l’aventure le ventre vide. Aussi, chopant à la volée deux tartines sortant du grille-pain, je les engloutis goulument, avant de récupérer trois grandes bouteilles d’eau. Oh, elles n’étaient pas pour moi (étant moi-même constituée d’eau, vous vous doutez bien que je pouvais largement m’en passer), mais je savais pertinemment que si périple il devait y avoir, compagnons de fortune il y aurait. Altruiste ? Non, pratique : un pirate solitaire est un pirate dans le pétrin (oui, vous avez bien entendu. Il serait peut-être temps que je vous fasse part de mon rêve, non ?).
J’avais rêvé d’un bateau sur lequel je me trouvais, pris dans une formidable tempête (et par "formidable", j’entends dévastatrice). J’étais accrochée vaille que vaille aux bastingages, accusant les secousses du navire et les gifles salées des vagues dans la figure. Un mauvais moment à passer. La coque grinçait dangereusement, le bâtiment entier tanguait sous l’assaut des flots enragés. Des cris me parvenaient, étouffés par le vacarme qui régnait. Néanmoins, je n’avais pas peur. Après tout, en tant que nixe, je ne risquais rien. J’étais simplement impressionnée par la puissance destructrice de l’océan. C’était la première fois que j’y étais confrontée, et je n’étais pas près de l’oublier. En revanche le visage qui, dans mon esprit endormi, m’apparut tout à coup me frigorifia. Et c’était à cet instant précis que je m’étais réveillée. Quel visage avais-je vu ? Je ne préfère pas en parler. Pas maintenant. Mes années de piraterie m’avaient certes laissé d’innombrables bons souvenirs, mais certains l’étaient moins… beaucoup moins.
C’est alors que ma sœur débarqua dans une fumée bleue (elle avait le goût de la mise en scène, la sœurette). Elle n’eut pas besoin de m’expliquer quoi que ce soit : rien qu’à son regard, je compris immédiatement que mon pressentiment s’avérait bon. Je ne réalisais pas encore bien ce que j’étais sur le point de vivre, que je me retrouvai sur le pont d’un bateau, les bras encore chargés de vivres. D’un air éberlué, je regardai tout autour de moi. Trois autres personnes étaient présentes : une jeune femme blonde accompagnée d’un chien, et deux hommes. Pas trop mal foutus apparemment. Enfin, de ce que je savais des critères humains... C’est à ce moment-là que Killian fit son apparition. Me rendant enfin compte que j’étais sur son navire, le fameux Jolly Roger, je me mis à inspecter le bâtiment. D’un geste expert, je testai les cordages, je donnai trois petits coups au grand mât pour tester sa résonnance, et examinai les voilages. Une voile venait tout juste d’être rafistolée, d’après les coutures que j’observais. J’avais fait le tour du Jolly dans un silence inquisiteur. C’était du sérieux, je ne naviguerai pas sur n’importe quoi ! C’était un bon bateau. Il avait essuyé quelques ouragans, ce qui lui avait forgé une certaine robustesse.
Après un petit reniflement signifiant mon approbation, je tournai les talons vers mes coéquipiers en lançant d’un ton enjoué :

« Qui veut des croissants ? »

Soudain, je remarquai un petit objet dans la main du Captain. Ecarquillant mes yeux d’océan, je plantai là le ravitaillement, et me ruai sur Killian.

« C’est bien ce que je crois ? » lui murmurai-je, fébrile, en pointant du doigt vers sa main refermée.

Et lorsque qu’il me dévoila au creux de sa paume une pièce sur laquelle était gravée une tête de mort, un immense sourire se dessina sur mes lèvres. Les yeux pétillants de jubilation, je donnai une grande tape vigoureuse dans le dos de Jones, et partis dans un rire euphorique.
Enfin. Enfin je retrouvais mon élément. Enfin j’allais revivre la vie pour laquelle j’étais faite. Enfin j’allais de nouveau naviguer sous le pavillon noir. Pirate un jour, pirate toujours. Il était grand temps d’hisser nos couleurs.

Emi Burton

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t33258-rebekah-lachowski-ou- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t47291-rebekah-lachowski-daughter-of-the-sea http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t33455-les-rps-de-bekah

Killian Jones-Swan


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Killian Jones-Swan


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan | Once Upon A Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Captain James Hook

✓ Métier : Barman / Princesse à mi-temps
☞ Surnom : Kiki la Légende
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 916

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 3 Juil 2015 - 0:01

Yo, Ho haul together, hoist the colours high
« The song has already been sung. The Brethren Court is called. »

L’équipage est au complet c’est donc parfait ! Il y a même un petit nouveau, Zachaël. Son accent est mignon dis-donc… Je me mords l’intérieur de la joue pour ne pas rigoler. C’est bad form de se moquer. Une bonne fois et ça sera fini. Je me retourne pour imiter une toux rigolant un peu, le poing contre ma bouche. Entre cet accent et celui de Chovka… Passons ce détail. J’ai besoin de me détendre excusez-moi ! Je m’approche du nouveau venu suite à sa petite blague sur les jambes de bois.

« Si tu tiens tant que ça à avoir une jambe de bois je peux m’en chargé, mate. Ça me dérange pas de raccourcir certaines jambes. »

On ne se moque pas de ce genre de chose sur mon bâtiment ! Pourquoi ils sont tous à penser que les pirates se trimballent avec une jambe de bois ou un œil en moins par plaisir ?! Il pense aussi que j’ai perdu ma main par plaisir ? Je le regarde avec mon petit air de méchant capitaine, oubliant la distance personnelle. Je profite un peu j’avoue. Après quelques secondes de regard intense je me mets à rigoler en lui tapant le bras. J’ai le droit de plaisanter aussi non ?! Il est venu avec Chovka, je vais ne pas chercher les ennuis avec lui.

« Je rigole gamin. » je me retourne vers Chovka pour la serrer la main. « Ravis de te compter de nouveau parmi-nous ! »

Diana est revenue en compagnie de Bekah qui s’empressa d’inspecter mon navire d’un œil expert. Une critique et ça va barder… En attendant son verdict je reprends la pièce en jouant avec entre mes doigts. Ah bien. La pirate semble aimer mon navire. Heureusement en même temps ! Je la laisse inspecter la pièce comme elle le souhaite. Mon souffle se coupe un moment quand elle me frappe dans le dos avec son enthousiasme… Elle est folle ?! Je laisse la folle rousse dans son délire en allant vers Diana habillée d’une tenue pirate. Je lui fais un clin d’œil avant d’aller jusqu’au gouvernail. Ça donne des idées tout ça…

« Votre attention mates ! Laissez-moi vous expliquer certaines règles ! Déjà, sur mon bâtiment JE suis le capitaine c’est entendu ? Le premier qui me désobéi devra marcher sur la planche vous m’avez compris ? »

Je regarde surtout Bekah et Wendy à ses mots.

« Ensuite… Miss Lachowski et Darling, vous avez toutes les deux les compétences pour avoir le rôle de quartier-maître… Mais Wendy, quand je, Dia ou Smee ne pourront pas, je souhaite que tu gardes la navigation du Jolly Roger c’est entendu ? Je te confie la barre à toi et à toi seule ! Chovka. Je te veux en garçon de cabine, je te formerai pendant le voyage. Sir Québec, je te donne la responsabilité du nid-de-pie, tu seras les yeux du navire. Quant à Diana, elle aura la même importance que moi sur ce navire en tant que capitaine vous avez compris ? Manquez lui de respect ou désobéissez lui et ça sera le même sort qu’avec moi. Maintenant si vous voulez bien, on a une réunion qui nous attend. »

Je n’attends même pas les accords de l’équipage que déjà je vire de bord fonçant droit dans le maelstrom. Après une traversé quelque peu houleuse nous atteignons la fin du tourbillon la coque du navire s’abattant brutalement sur… de la glace. Le poids du Jolly Roger fait craquer la fine pellicule de glace qui se trouvé sur la mer. J’observe les alentours pour voir le même décor à des miles… Des icebergs un peu partout sur cette mer infernale.

« C’est pas vrai… »

Je vois Mr. Smee tenter de se réchauffer en se frictionnant les bras et recouvrant bien sa tête de son bonnet emblématique. Chacun de mes souffles se transforme instantanément en bué tant la température est froide. Je suis certain que j’ai déjà de la neige dans ma barbe ou mes cheveux. Ou une moustache en glace, comme Smee en fait… Les pointes de sa moustache c’était déjà transformé en mini stalactite. Dieu c’est horrible ! Je navigue plusieurs minutes ainsi, observant les horizons essayant de trouver une issue à ce désert de glace. Quand je retire ma main du gouvernail on peut voir mon empreinte dans le bois glacé. Ok c’est parfait… Faut sortir de là. Se réchauffer et vite.

« Smee ? » Je n’ai qu’à lui faire un simple geste pour qu’il me donne ma longue vue que je me hâte de déplier avec mes dents. Je n’ai pas rêvé. Non loin derrière cette brume glacial il y a bien un navire. J’inspecte le bâtiment, il ne porte pas le pavillon noir. Seulement un pauvre navire commercial perdu sur l’océan.

« Que diriez-vous d’un véritable acte de piraterie histoire de bien débuter ce voyage ? »

Je fais un large sourire au différent membre de l’équipage avec de ranger la longue vue dans la poche de mon cuir.

« Smee ! Montre à nos invités où sont nos armes et tous ce qui faut pour l’abordage ! »

Sautillant pratiquement de joie, mon second amène le reste de l’équipage dans la cale du navire où les armes sont stockées ainsi que le reste du matériel. Je m’approche de Diana la rassurant d’un baiser sur la tempe et lui remettant mon lourd blouson de cuir sur les épaules.

« Il nous faut plus de vivres et des vêtements chauds. Dessus on sera sûr d’en trouver. Le Roi est un farceur… Il va nous défier, il veut qu’on se montre digne de son invitation. La route sera longue et douloureuse. Autant profiter des petits plaisirs qui se présentent à nous. »

Je regagne le gouvernail du Jolly Roger pour nous diriger vers ce pauvre navire qui va subir nos foudres. Je veux un peu de sport ! J’espère qu’il prendra peur en voyant le pavillon noir s’avancer vers lui.

code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



☠ Avis de recherche ☠ :
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74880-je-suis-une-legende http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74917-coucou-tu-veux-voir-mon-crochet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74981-petit-journal-de-bord

Invité


Invité


Anonymous



Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________ Ven 3 Juil 2015 - 13:58

Hoist our colors!

Killian ne me répond pas à la manière dont je dois appeler, non il préfère donner des grades à chacun de l'équipage. Je n'écoute que très distraitement d'ailleurs. Le seul qui a toute autorité sur le Brick, c'est Killian de toute façon, Bekah ne se risquerait pas à me donner des ordres, elle ne sait que trop bien mes réactions. Mais alors que mon pirate parle, je l'enttend dire 'Dia' je fais un peu plus attention au rôle qui me donne et là c'est un choc. J'ouvre les yeux grands comme des soucoupe et ma bouche forme un magnifique 'OH' totalement muet. Celle là franchement je l'avais pas vu venir. Je ne sais que trop bien qu'il ne partage jamais le comandement, rectification, il ne l'a fait qu'avec Milah pour les 5 années où ils on vécu ensemble. Il nous fait traversé le portail. Et quand nous arrivons sur cette mer de glace je l'embrasse fougueusement trop ému pour réussir à parler. Mais la réalité des chose, le froid surtout, me font rapidement descendre sur terre. Je prend Rumpy dans mes bras et descend dans la cabine du capitaine, enfin notre cabine à tout les deux. Je le pose par terre, et le petit animal semble apprécié de retrouver un peu de chaleur dans cet endroit. Je vais vers le placard ou par le passé Killian gardé ses trophets, qui ont été brûlés avant le premier de l'an d'ailleurs. Bref tout ça pour dire que mes affaires s'y trouve. J'ai trois pull, je prends les trois. En sortant de la cabine, j'en jette un à ma soeur qui l'attrape au vol. Pas besoin de parler entre nous, je sais bien que le froid ne lui va pas et la met plus que nous en danger. C'est pour cette raison que je lui ai passé le plus chaud et le plus épais, puis ça tombe bien pour la rousse qu'elle est, il est dans les camaïeu de vert. J'avance alors vers Wendy. Bien que notre relation passé, ne me prédestine pas forcément à m'en soucier, je me vois mal la laisser mourir de froid sans rien faire. En plus si elle a suivit Killian c'est que cette semaine où elle a demeuré à Neverland à du être très dure. C'est qu'une gosse après tout, et aussi tête à claque soit elle, je ne vais quand même pas en rajouter. Le devoir des adultes c'est de les aider et les protéger les gamins, pas de les enfoncer. J'avnce et d'une voix douce pour ne pas me faire mordre par Nana.

- « Je t'amène juste un pull. Donc merci de ne pas tenter de me poignarder ou de me faire mordre par Nana, ça serait cool. »

Non je n'ai clairement aucune confiance en elle, et alors, elle ne m'a pas vraiment donné de quoi l'avoir. Mais bon, Neverland est derrière nous, le passé doit demeurer dans le passé. Je m'avance alors et dépose le pull dans les camaïeu de bleu à côté d'elle. Il est bien chaud, en cachemire mais mois épais que celui de Bekha. Elle le mettra si elle veut, je ne vais pas la forcer non plus. Je lui dis alors.

- « Pour moi, ce qui c'est passé la dernière fois, c'est le passé. Je vais pas te dire que je te fais confiance, ça serait mentir. Ce que je peux te dire par contre, c'est que tu n'as pas besoin de rester dans ton coin. Personne ne te veut de mal ici. »

Je dépliais alors le troisième pull, aucun des hommes à bord ne pouvait le rentrer. Chov encore j'allais lui dire de surveiller Rumpy dans la cabine. Mais Zach, là-haut, il devait mourir de froid. Mais malheureusement, il ne serait pas rentré dans ce pull rouge sang. Je l'enfilais alors. Zach était Québecois, il saurait quoi faire pour conserver sa chaleur... Je me dirigeais vers Chovka et lui dit.


- « J'ai mis Rumpy dans la cabine, tu peux aller t'assurer qu'il ne détruise rien? Y a une bassine d'eau pour qu'il boive aussi, je suis remonté trop vite pour m'en occuper. Puis je vais pas te voler ton boulot de garçon de cabine. »

Je lui fit un clin d'oeil avant de rejoindre Killian et Smee. Bientôt Killian demanda sa longue vue à son second et lui demanda les armes. Le second rondouillard parti en courant vers la chaleur de la cabine. Alors je disais à Zach de descendre, on aurait besoin de lui pour l’abordage.
J'échange un regard avec Killian, pas besoin de mot pour se comprendre, on a besoin de vivre et de couverture si on reste là. Zach rejoint les autres dans la cabine. Nous sommes à présent assez près pour que j'ai le pont en visuel. Ils ne seront pas long à me rejoindre. Je pars alors en éclaireur comme nous en avons décidé sans un mot avec Killian. J’attrape la corde la plus longue et m'élance à l’abordage. L'eau à beau être glace, elle continue toujours à me porter. Et mon saut se fait sans encombre.Une fois sur le pont il n'y a pas âme qui vive. Suspicieuse je sors Excalibur de son fourreau. Je la tiens à une main, mon autre main de libre vibre de magie contenue. Ne jamais montrer toutes ses armes et ne jamais se rendre... Mais soudain une douleur se fait sentir sur le haut de mon épaule gauche dans le dos. Je me retourne pour faire face à un sabre de pirate que se bas seul par magie. Non mais c'est sérieux ça? J'entame alors un combat à l'épée, je vous laisse imaginé le ridicule de la situation quand même. Au bout d'un bref instant, ma parrade envoie le sabre s'enfoncer violemment dans le mat du navire marchand. Il se tortille dans tout les sens, mais semble bloquer. Les autres arrivent alors, je porte la main à la blessure que jeme doute avoir sur l'épaule gauche et quand je ramene ma main je constate que mon sang est bleu. Ok, passons... Il me faut trouver un endroit ou la température est supérieur à 0°C pour au moins nettoyer la plaie... On se poser la question sur la couleur bleu du sang après. Je lance un regard à Killian pour le rassurer. J'ai connu pire, lui aussi. On va pas s’arrêter à se genre d’égratignure physique. Je porte d'instinc ma main gauche à l'objet qui pend autour de mon cou, et je dis alors à l'ensemble.


- « Faites attention, je pense que le sabre tueur n'est pas le seul truc dont on doit se méfier sur ce bateau... Des vivres et des vêtements, on a besoin que de ça, il me semble... »

Je cherchais avec tout le monde, gardant à l'oeil ce sabre planter dans le mat. Manqué plus qu'il s'en sorte et attaque une autre personne...

©️Aliana


Diana 90% Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] 2087617722 avec du sang bleu qui sort de sa plaie Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] 3631179730

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Wendy Darling


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 639

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 4 Juil 2015 - 9:41




L'ame des Pirates


Elle n'avait pas perdu une miette de la conversation Chovka, Zachaël, et Rebekah. Des noms. Des personnes. Des dangers potentiels. Wendy se frappa mentalement la tête contre un mur. elle ne voulait pas devenir la parano de service non d'un chien ! Et pourtant, elle ne pouvait pas s’empêcher de se méfier d'eux comme de la peste. Ca n'avait rien de personnel, c'était juste devenu ... son mode de fonctionnement. Foutue vie.

Le brun aux cheveux longs s'approcha vers elle, les mains dans les poches. La jeune femme hésita. Qui surveiller ? Diana ? Lui ?
"Toujours détendue, je vois?"

Elle le fixa silencieusement, ses grands yeux bleus faisant des vas et viens paniqués entre lui et le reste du groupe, avant de se planter sur son visage. Puis, elle lui tira la langue, en jeune femme tres mature qu'elle était. Comment diable voulait il qu'elle se détende ? Si Danny avait été la, tout aurait été différent. Mais il était surement a Londres a gerer son compte en banque. Il salua Nana. Un bon point pour lui. Sa chienne était trop importante pour être traitée comme un vulgaire toutou sans intelligence. Et puis il n'avait rien dit, ce n'était pas si terrible que ca. Lentement elle se détendit et força ses doigts a se détacher de son pistolet avant de se redresser.

"Salut.
" répondit elle simplement d'un air un peu plus plat que ce qu'elle aurait voulu, en resserrant ses bras contre elle comme si ca suffisait a la protéger. . Elle ne voyait pas quoi dire d'autre de toute façon. La dernière fois t'as pas suffit ? Tu veux perdre une main toi aussi ? Il y avait mieux comme entrée en matière non ? De toute façon elle n'avait jamais été douée pour se faire des amis, ce n'était pas maintenant que ca changerai. A 127 ans, il était un peu tard pour apprendre non ?

Puis ce fut a Zachaël d'approcher, fixant Nana. Mais comment faisait elle pour tous les attirer. Bon, elle était peut être un peu jalouse de sa chienne mais n même temps elle comprenait.
De toute façon, personne ne touchait a Nana sans son autorisation au risque de perdre sa main. Non mais.

Nana, c'était la sécurité, l'impression de pouvoir compter sur au moins une chose, d'avoir un point stable, une famille. Pour un peu elle se serait fait pitié, mais au fil du temps elle avait appris a accepter la situation. C'était toujours mieux que rien non ? Elle devait cesser d'être la petite fille aux amis imaginaires, la tête toujours dans les nuages a se faire brutalement ramené a la réalité par ses professeurs. A l'époque, les instituteurs étaient beaucoup plus sévères. Rien que de se souvenir de certains traitements la faisait voir rouge. L'exposition au milieu de la salle de classe. Le harcèlement, entre autre.

Wendy plissa les yeux et fixa les autres passagers. Ce n'était pas du tout le moment de penser a ca. Oui, certaines plaies étaient mal cicatrisée et se rouvraient de temps en temps, mais elle avait survécu. elle s'en était toujours sorti. Alors cette fois ci aussi. Elle devait se concentrer sur son avenir, ses rêves, comme elle l'avait toujours fait. La rousse faisait le tour du bateau et semblait s'y connaitre. Intéressant. Tout a coup, elle se jeta presque sur Killian et sa main parti par réflexe dans son dos ... avant de remettre en place le pistolet. Misère. Si elle avait été seule elle se serait fracasser la tête contre un mat. Non mais on avait pas idée d'être aussi tendue ! Jones était toujours en vie et elle allait relativement bien compte tenue des événements récents. Que demander de plus si ce n'était un Malabar ? Et puis le pirate savait se défendre non ?

« Votre attention mates ! Laissez-moi vous expliquer certaines règles ! Déjà, sur mon bâtiment JE suis le capitaine c’est entendu ? Le premier qui me désobéi devra marcher sur la planche vous m’avez compris ? »


Wendy répondit a son regard par un air totalement blasé. Elle avait tellement fait le supplice de la planche que c'était un jeu d'enfant de s'en libérer maintenant. Le tout était d'avoir un couteau bien aiguisé a portée de main et de bien savoir nager. Mais bon, il n'avait pas a s’inquiéter, après tout elle l'avait plus ou moins choisit. Oui c'était lui qui lui avait demander de rester mais en acceptant elle lui avait offert son obéissance, car malgré tout ce qui c'était passé, elle lui faisait encore confiance. Et elle devrait lui demander des explications sur Peter. Puis il distribua les rôles. En entendant le sien, ses yeux se mirent a briller et un sourire incontrôlable se forma sur son visage.elle se tendit complément, se retenant de sautiller sur place. La barre, c'était la meilleure place ! Bon, elle n'aurait certainement aucune chance d'y toucher mais on ne pouvait pas tout avoir dans la vie.

"Ca roule"
lâcha elle, l’excitation d'une gamine se ressentant dans sa voix.

Crochet continua puis ...
"Quant à Diana, elle aura la même importance que moi sur ce navire en tant que capitaine vous avez compris ? Manquez lui de respect ou désobéissez lui et ça sera le même sort qu’avec moi. "

"QUOIIIIII ???? NON ! "


Elle n'avait pas pu s'en empêcher, c'était un cri du cœur. Non il plaisantait c'était obligé. La londonienne fusilla Diana du regard. Hors de question qu'elle lui obéisse. Hors de question. A la limite, elle préférait prendre de la poudre de fée et partir a la seconde. Il ne pouvait pas lui demander ca ! Elle avait menacé Nana et manqué de le décapiter ! Il était malade ? Drogué ? Saoul ? Alors la non non et encore non. Wendy n'obéissait a personne, sauf ceux qu'elle choisissait, en qui elle avait confiance. Diana avait menacer deux personnes qu'elle aimait. Sa famille.

Oui elle avait passé son temps avec Killian a essayer de se battre et de plus ou moins s’entre tuer, mais malgré tout, il y avait un lien entre eux. Il avait toujours été la pour elle non ? Lors de son arrivée en lui apprenant le duel, puis le jour ou elle avait pris sa première cuite dans une taverne mal famée, qui aurait pu très mal se finir. Bon elle c'était enfuie en cassant une fenêtre quand elle c'était réveillée dans sa cabine mais il aurai pu la laisser se faire agresser dans une ruelle sombre.

Et plus important encore, elle avait menacée Nana, avait promis de faire la peau a Peter, c'était mellée d'histoires qui ne la regardait pas, faillit décapiter Killian alors qu'il était de dos et désarmé, et surtout, elle avait cassé son superbe sabre en plastique qu'elle adorait - et qui faisait des bruits de combats tous seul -. Elle l'avait beaucoup aimé ce sabre. Ajoutez a ca son pure esprit de contradiction : "Dis un truc je fais le contraire". Aucune chance qu'elle lui obéisse. Pour ca il aurai fallu qu'elle la respecte un minimum.

Mais le capitaine n'avait rien écouté et avait pris la barre pour emmener le navire droit sur le portail. Choquée, il fallut que Nana lui attrape la jupe qu'elle portait et ne la tire vers elle pour que la jeune femme pense a s'accrocher. Lorsque ce fut finit, elle ouvrit les yeux et constata avec désespoir que la température avait on ne peut plus chuté. Rapidement, elle vérifia que tout le monde était bien la avant de s'avancer vers la proue et de grimper par dessus le bastingage pour avancer sur le beaupré en raccrochant a la corde du faux foc. De la elle avait la meilleur vue qui soit. Elle voyait la glace venir se glisser contre la coque, l’horizon infinie, l'air pure dans ses poumons et ... le froid mordant qui lui gelait les mains.

Lentement mais surement, la jeune femme revint sur le pont et se frictionna les bras en sautillant sur place. Elle gelait sur place, franchement elle aurait préféré une mort avec plus d'action.... Brrrrr même aux pôles il ne devait pas faire si froid. Si ca se trouve même les pingouins fuient cet endroit pour pas finir en esquimau. Misère de misère de ... MON DIEU ! D'un bond la Londonienne se jetta sur sa chienne en secouant sa fourrure couverte de neige et de glace avant de les retirer en soufflant dessus. Misère elle arrivait a peine a bouger les doigts. Rapidement elle coinça ses mains sous ses aisselles et se mit fixer l'horizon en sautillant sur place pour ne pas geler. Tout a coup, elle entendit un bruit derrière elle et se retourna d'un bond pour voir Diana s'approcher avec ce qui semblait etre des couvertures dans les mains.Wendy du se faire violence pour ne pas reculer mais senti Nana qui se collait a elle et se mi a grogner sans douceur, sans que sa maitresse ne daigne l'en empêcher. D'un geste brusque, elle plongea la main dans la crinière de la chienne et entremêla ses doigts aux poils gelés avant de faire deux pas en arrière en entrainant Nana, ses yeux bleus toujours braqués sur Diana.

Elle se doutait que Jones n'apprécierai pas que sa copine se fasse attaquer. La chienne, comme toujours avait ressenti l'antipathie de sa maitresse a l'encontre de la dame du lac, et voulant la protéger, menaçait le "danger potentiel". Mais contre toute attente, cette dernière se montra gentille. Elle déposa un pull a son intention et tenta de la rassurer. Peut etre que si les paroles avaient été exprimée par un autre elles auraient fait mouche. Wendy le visage inexpressif, ne lâcha pas la femme des yeux jusqu’à ce qu'elle se soit éloignée, retenant une parole acerbe. Personne ne me veux de mal ... Tssss ... Elle ne comprenait pas. Ce n'était pas pour elle qu'elle avait peur, mais pour Killian et Nana. Bon, si bien sure elle avait un peu peur pour elle. Elle savait que le schéma habituel se répéterai encore, alors c'était plus une habitude qu'une peur.
Elle avait juste l'impression que tout le monde n'attendait que le moment ou elle relâcherai son attention, baisserai sa garde, pour lui sauter dessus. Peut etre avait elle peur finalement.

Bon bah maintenant c'est officielle, je suis parano ... C'est super ... Dany va pas être content, lui qui a tout fait pour éviter ca.


Non, le passé n'était pas enterré. Elle se rappelait toujours et ne comptait pas oublier de si tot.
Son regard suivit le dos de la femme un instant avant de dévier vers le pull. Non, elle ne le prendrai pas. Elle fixa l'horizon puis revint au pull. Il faisait vraiment froid. Mais elle ne voulait rien lui devoir. Rien. Elle revint a l'horizon en sautillant sur place. Bon, la c'en est trop ! D'un geste brusque elle attrapa le pull et fit un tour d'horizon du bateau avant de regarder vers le ciel. Lui devait avoir bien plus froid qu'elle non ? En plus il ne pouvait pas bouger. Mais pourquoi l'aiderait elle ? Elle n'avait rien a y gagner, et au final il ne serait pas reconnaissant. La jeune femme jeta un regard interrogateur a Nana, qui le lui rendit. Bon, ok, ok ! J'ai compris ....

Elle se dirigea vivement vers les cordages et se mit en devoir de les escalader. Le début fut difficile. Ses doigts lui faisaient mal, elle était gelée ... mais au fur et a mesure, elle se réchauffa et grimpa de plus en plus souplement, comme un petit singe. Les cordages, c'était comme le vélo, on oubliait jamais. Elle arriva finalement au niveau du queue de pie et se trouva face a Zachaël sans savoir quoi dire. Se maudissant intérieurement de ne pas avoir préparé de discoure, elle resta la a le fixer sans rien dire. Vu comme il était mince, il rentrerai facilement dedans...

Comment faire ? Que dire pour le saluer ? Comment lui donner le pull ? Devait elle se présenter ? Est ce qu'il y avait une procédure ? Et si il refusait ? Si il la toisait avec cet air méprisant en lui disant de garder son tissus ? Sa bouche s’assécha instantanément et elle se senti trembler. Stop ! D'un geste brusque elle tendit le pull devant elle et lacha, en évitant soigneusement son regard, le visage résolument tourné sur le coté.

"Tiens, c'est pour toi. Tu dois avoir froid. T'es pas obligé de le mettre si tu n'en veux pas."


Tout a coup elle se laissa tomber dans les cordes et avec l'agilité d'un macaque descendit au sol. Prendre la fuite sur un navire ou on est tous bloqués. Que c'est malin... Une fois sur le pont, elle revint a sa place et attendit en sautillant sur place et en faisant de grands gestes avec ses bras, quand tout a coup, Killian ordonne a tout le monde de prendre des armes. Inutile pour elle, elle avait fait provision avant. Mais ca ne coutait rien d'essayer non ? Elle suivit les autres et Mouche leur laissa le choix des armes. Rapidement,elle tomba amoureuse d'une paire de pistolets qu'elle échangea contre le vieux qu'elle avait et les glissa dons son dos. Elle remonta rapidement laissant les autres choisir leurs armes. Attaquer un bateau marchand ferait un peu d'action et réchaufferai tout le monde. Elle observa Diana partir en éclaireuse avant d'elle même prendre une corde et de s'élancer dans les aires. Elle était un pirate maintenant, donc pas de poussière de fée. Il fallait respecter les règles du jeu non ? Elle avait toujours été a cheval la dessus.

"Youhouuuuu !!!"


Wendy se laissa tomber sur le pont ennemie et fit une roulade avant d’atterrir a genoux et de tirer son sabre d'un geste brusque. Mais rien. Pas un chat. Enfin il y avait bien Diana qui se battait avec un sabre mais bon, elle avait l'air de se débrouiller et puis de toute façon elle avait son épée magique et tout. Lentement, la jeune femme se glissa dans la cale, descendant les marches une a une, lentement, pour laisser a ses yeux le temps de s'habituer a l'obscurité. Elle arriva au bout de l'escalier et avança méfiante entre les différentes caisses, vérifiant qu'un marchant ne se cachait pas dans un coin sombre pour bondir devant elle en hurlant. Mais tout était calme. Soupirant et pestant contre le froid, elle apperçut soudain des bouteilles. Du rhum ? C'était peut être son jour de chance !

La jeune femme rengaina son sabre et attrapa une bouteille qu'elle examina dans la pénombre. Bien scellée, elle avait l'air en bon état. Haussant les épaules, après tout ca ne coutait rien de gouter, au mieux ca la réchaufferai, elle en dévissa difficilement le bouchon. Tout a coup, un étrange gaz s'en échappa et la jeune femme en inhala avant de jeter la bouteille au loin. Roidement, celle ci percuta le bois de la coque avant de tomber au sol, intacte. Tendue, Wendy attendit, fixant ses mains pour voir si elles ne se décomposaient pas, ou pire, si elle n'avait pas de tentacules ou de coquillages qui ne lui poussaient pas dessus. Mais a son grand soulagement ni étoile de mer ni pourriture n'apparurent.

Elle hoqueta.

Le stress *Hic* surement, *hic* j'ai du retenir *hic* ma respiration *hic* trop longtemps... *hic*
Elle n'y fit pas attention, le meilleur moyen pour ne plus avoir le hoquet c'était d'oublier qu'on l'avait. Sauf que celui ci n'avait pas du tout l'air de vouloir passer facilement. Il s’amplifiait et devenait de plus en plus douloureux, li brulant la gorge. Wendy retint sa respiration au maximum, attrapa la bouteille de rhum au sol et, âpres en avoir gouté une goutte, en pris une longue rasade. Immédiatement elle sentie la chaleur de l'alcool se rependre dans son corps et lui dégeler les oreilles. Mais elle avait toujours le hoquet.

"Non mais *Hic* C'est *Hic* Pas vrai ! *Hic* "


Une main sur la poitrine tendis que l'autre s'appuyait sur un mur, elle sentait son corps sursauter a chaque fois. Le poing serré sur son collier elle se redressa et partie en quête de elle ne savait trop quoi, du coté du quartier de l'équipage. Avec un peu de chance, elle trouverait de quoi faire passer tout ca ... Elle slalomait entre les hamacs, maudissant allégrement le rhum, quand tout a coup, une tête réduite se matérialisa soudain devant elle, suspendue dans le vide, si proche qu'elle la toucha. Poussant un hurlement, Wendy tomba a la renverse et atterrie douloureusement sur le dos, pointa son pistolet devant elle et tira en plein dans la tête. Le coeur battant, la respiration saccadée, la pointe du canon fumante, elle resta immobile, les yeux grands ouverts, sans lâcher du regard les restes de têtes. Au loin les aboiements de Nana se faisaient entendre et c'est d'un air vide que sa maitresse mit deux doigts dans sa bouche et siffla un coup sec. Aussitôt le silence revint.

Wendy se redressa et fit signe aux autres que tout allait bien.

"J'ai été surprise par ce truc
"
fit elle, en était de choc en désignant le reste de tête.

Non mais quel malade pouvait garder ca avec lui ? La jeune femme s’approcha et fouilla dans les affaire de l'homme avant d'en extirpé un carnet et un crayon qu'elle attrapa comme si il s'agissait de bijoux. Le type était certainement une sorte de scientifique ou un docteur pour que ce soit d'une qualité pareille. Ou alors c'était un voleur, au choix. Elle prit une seconde ceinture, l'attacha a sa taille, et glissa dans la pochette qui y était attaché le carnet et un crayon a papier aiguisé. Apres quoi elle mt ses munitions et sa poudre dedans.

J'ai plus le hoquet !! Au moins un point positif a tout ca ....


Wendy attrapa des couvertures et remonta sur le pont ou elle les laissa tomber pour que les autres se servent, avant de s'enrouler dans l'une d'elles.

"Y a des couvertures la !"
Cria elle pour avertir les autres

Elle se demanda vaguement ou était Alexis et si elle allait bien. Elle avait fait un truc et puis elle avait disparu, c'était inquiétant. Wendy secoua la tête et se dirigea vers les autres en restant a distance raisonnable pour voir ou ils en étaient.



Wendy : 90 % Ou 100 % ? Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] 3631179730

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Chovka Zaïtsev


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 638

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 5 Juil 2015 - 9:32

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nqg9smWywd1s7bqyto3_250Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] 774030tumblrnlu4ol0OAY1qly3wvo6250Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] Tumblr_nqg9smWywd1s7bqyto9_r1_250
Le Roi Des Pirates




C'est vrai ça, quelle drôle d'idée que de s'embarquer une seconde fois dans ce genre d'aventure alors qu'il voulait juste rentrer chez lui la dernière fois? Et bien il n'allait pas très bien, et il avait peut-être besoin de s'accrocher à quelque chose qu'il connaissait. Et comme il ne pouvait pas s'accrocher à Adrien, alors il se débrouillait autrement. Si Wendy savait que ce Chovka avait tendance à vouloir perdre elle l'aurait peut-être jeté du pont pour aller plus vite. Mais il se contenta d'un sourire à son salut, puisqu'elle ne semblait pas vouloir faire plus. Évidement, ils étaient des inconnus pour elle, lui non plus ne parlait pas aux inconnus.
Il se retourna vers le capitaine lorsque ce dernier se décida à prendre la parole, jetant un oeil à Zachaël, comme pour le surveiller. Il faut toujours avoir les grands félins à l'oeil car ils restent sauvages quoiqu'on en dise et ils peuvent se retourner contre vous bien rapidement, même sans le faire exprès. Pourquoi l'avoir entraîner là dedans? Il n'était qu'un idiot.

"Garçon de cabine? Ça en jette. On a droit au bonus "capitaine" aussi?"
C'était plus fort que lui. Ce genre de petite pointe d'humour vous aide à rester les deux pieds sur terre, alors qu'il plantait les mains dans ses poches en se balançant légèrement sur ses talons. Il se tends un peu plus en entendant 'sir québec', il connait Zach, il sait que ce dernier est du genre tatillon sur les surnoms, et pire, l'imaginer tout là-haut, à la place du léopard, ne le met pas forcément à l'aise. C'est comme mettre un lèvre sous le nez d'un lévrier, et demander au lévrier de prendre de l'avance.
D'ailleurs il ne put s'empêcher de ne pas le quitter des yeux quand il grimpa, ce petit avait une capacité à l'escalade à en faire pâlir beaucoup de jalousie. Il n'y a que son caractère un peu particulier qui pouvait lui donner des mauvais points en réalité. Lui et son patron s'étaient bien trouvés en réalité! La réaction de Wendy lui tira un sourire alors qu'il commençait à reculer vers la cabine, tout le monde prenait les choses tellement à coeur ici...

Il ne fut pas mécontent de pouvoir se cacher dans la cabine lorsqu'ils passèrent au travers du maëlstrom. Et espéra de toutes ses forces que ça allait du coté de Zach, c'était qu'un gamin, il aurait du le faire rentrer avec lui, ça devait secouer là haut vu comme ça bougeait au dedans... Il avisa de quoi boire un coup, cul sec. Là ça fait du bien. Avant de sentir le bateau se stabiliser et ressortir de là en trombe.
Premier réflexe, lever les yeux. C'est bon Zachaël était toujours là. Second réflexe, sentir le froid.
"Ouah, j'savais pas qu'on allait au paradis des aurores!"
Il aurait prévu plus que son actuel manteau de cuir. Et il en aurait donné à Zachaël. Il frotta ses mains pour voir la femme du capitaine -quoi?!- sortir et distribuer des pulls aux demoiselles... Et remercia intérieurement ce qui suivit en voyant Wendy grimper au cordages. Elle avait une bonne méthode! Faites que Zach ne joue pas les fortes têtes et qu'il accepte... Il était fin à n'en plus pouvoir il avait besoin de ce pull...
Il se fit intercepter par Diana, manquant un battement de coeur. Il fallait qu'il se calme, il était un peu trop nerveux, on allait remarquer ça et ce n'était pas bon pour lui.
"Ouais. Ouais bien sûr je vais voir ça. J'en ai pas pour longtemps."

C'était une bonne raison pour rentrer au chaud s'exécutant sur la seconde, prenant une seconde pour souffler. Pas le moment de commencer à perdre pieds. S'approchant du petit crocodile comme on s'approcherait d'un chien.
"Salut toi. y a ta maîtresse qui veut que tu boive." Alors qu'il récupère une bassine remplie et la met à coté de lui. L'empêchant dans un premier temps de se noyer dedans. C'est un crocodile, ça aime l'eau ces choses là. "Nan, en met pas partout, s'teuplai. C'est moi qui nettoie après. Voilà. Là. C'est bien."
Il resta quelques minutes, ne ressortant que pour entendre la fin du dialogue de Killian, et comprendre qu'ils allaient aborder ce bâtiment en face d'eux. Manquant de rétorquer qu'il n'était peut-être pas super sage de face ça, il n'eut pas le temps de dire ouf puisque le brick s'avançait déjà en direction de l'autre navire.

Diana fut la première à passer, puis Wendy... Il les talonnait presque, jusqu'à l'attaque de Diana du moins, comprenant un peu mieux l'absence de voyageurs sur ce rafiaut. Soit ils étaient tous morts, soit il y avait un piège. Mais il entendit de loin qu'on parlait de couverture et il suivit la voix en se méfiant de ne toucher à rien en attendant. Ils avaient besoin de ces couvertures.
"T'en veux une?" Demanda-t-il en arrivant à sa hauteur. se penchant pour les récupérer dans ses bras, il les distribuerait en arrivant vers les autres.
Regardant autour de lui, il put remarquer pas mal de petits trésors, à commencer par cette magnifique flasque à whisky. Personne ne verrait que ça avait disparu, après tout il n'y avait rien ici, personne. Et ce serait un souvenir sympa à la maison. Il empila les couvertures sur son épaule pour s'approcher et repousser les objets autour de la frasque, des cartes, des plumes, des objets en tout genre comme ces pailles qu'il observa une seconde... Et décida de prendre avec lui, ça peut servir, de petites attelles, par exemple, mais aussi la flasque... Pleine? Jour de chance!

"Eyh les gars, et les filles, Wendy à trouvé ça." Il eut un hoquet qui le stoppa sur place. Une petite bulle semblable aux bulles de savons qu'on fait quand on est gosse venait de glisser entre ses lèvres. Et au lieu de monter elle retombait vers lui pour... Pour exploser tout proche de son visage.
"Aïe! Mais ça fait mal! C'est quoi... " Ce délire, une seconde avait fait son apparition et refaisait le même chemin que la précédente. Reculant il l'évita de justesse, remarquant qu'elle le suivait... " Ok ok, ça suffit, j'ai pas encore assez... " Assez bu. Encore une bulle. Elle semblait n'apparaître que quand il parlait et s'il évita celle ci, la précédente venait de cogner sa tête... Ça fait mal bon sang. Il y avait de quoi se moquer de lui pour le coup. Alors qu'il laissa les couvertures tomber par terre, ils se serviraient s'ils en voulait. Éclatant la bulle à l'aide de la flasque, il s'interdit de l'ouvrir de nouveau pour le moment, c'est qu'en explosant, elles brulaient, les saletés!
Chovka : 90%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Contenu sponsorisé







Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 6
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Evénement Neverlandien #3 {39} : L'Âme des Pirates [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté