Ombres
& Poussières
de seb

Réunion
d'Outre-Tombe
de Dyson

Universal Show
de Robyn Candy


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ The Universal Horror Show ☆ Evénement #91
Une mission de Robyn Candy - Ouverture : 20 février 2018
« Aryana, Sasha, Gaston, Arthur, Emmet & Robyn partent se faire éclater la tête ! »

Partagez | .
 

 La fille qui attendait... d'être trouvée ! [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Neil Sandman


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6570
✯ Les étoiles : 18919




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Ven 3 Juil 2015 - 9:11



৩ Jusqu'au bout du monde j'irai,
pour te retrouver. ৩


    "Vous le voulez avec quoi ?" demandais-je à la vieille dame qui semblait assez perturbée par l'idée de se trouver dans un endroit comme celui-ci.

    "Mes quoi ?"

    "Votre poulet. Vous le voulez avec quoi ? Des frittes ?"

    Elle m'observait d'un air septique, tout en regardant les affiches qui se trouvaient au dessus de ma tête. J'avais fait un petit mouvement du nez, étant tout aussi septique que la vieille dame.

    "Peut-être que vous devriez aller à la pâtisserie juste en face, ils ont des tartes aux fraises vraiment succulentes et des cappuccino divins."

    "Je ne sais pas. Ils ont des frittes aussi ?"

    Si je ne pouvais pas sentir son aura et être sûre à 100% qu'elle était terrienne, je me serais posée la question de si elle ne venait pas de Mars ou d'ailleurs. Ca faisait un mois que je travaillais ici et il y en avait eu des cas à part, mais là elle était vraiment spéciale.

    "Vous savez quoi ? Je vous met qu'une fritte, sans le poulet."

    "On peut faire ça ?"

    "Bien sûr ! Regardez, je tape sur la machine une portion de frites. Ca vous fera un dollars cinquante et je vais vous la préparer."

    Elle semblait ravie, ce qui allait grandement me faciliter la tâche. J'étais à deux doigts de l'encaisser et de passer au client suivant, quand elle avait ajoutée quelque chose qui m'avait fait lui répondre par un très grand sourire.

    "Donc une portion de frites, une tarte aux fraises et un cappuccino."

    "Ellie ? Dit, tu peux juste me remplacer trente secondes ?" dis-je à la jeune femme qui se tenait juste à côté de moi avec une tenue de serveuse homologuée par le roi de la volaille. Une jupe blanche, avec un tablier rouge. Un haut blanc rayé rose pâle et une casquette rouge avec un poulet qui vous fait coucou. D'un, avec cette tenue on ne pouvait pas passer inaperçu. Et de deux, essayez de draguer quelqu'un habillé comme ça. Vous savez combien de fois on a voulu faire un Selfie avec moi ? C'était atroce. J'avais laissé à Ellie le soin de passer la commande de la vieille dame et je m'étais dirigée dans la salle de pose.

    Quand Ellie m'avait rejointe plusieurs minutes après, j'avais un Balisto Nuts dans ma main. Mon autre main soutenait ma tête. Je sentais que même si je ne pouvais pas être fatiguée, ça allait m'épuiser de travailler ici encore plusieurs semaines ou mois. J'avais tendu mon Balisto vers la jeune femme pour voir si elle en voulait un morceau.

    "Tu sais quoi ? Je crois qu'il n'y a rien de pire qu'une vieille dame qui passe commande un jour où y'a personne et où le travail est déjà d'un ennuis. Vivement demain qu'on soit en congés. D'ailleurs..." avais-je dit en me mordant les lèvres.

    "Tu as réfléchie pour ma proposition ? Tu sais, tu payerais beaucoup moins chers ton loyer si t'avais une colocataire. Et comme je dois rendre ma chambre en fin de semaine, ça nous arrangerait à toutes les deux."

    Je lui avais fait mon plus beau des sourires. Mon plan avait été simple : prendre une chambre à Sacramento, retrouver Ellie et l'approcher le plus possible pour tenter de comprendre qui elle était vraiment. Elle ne pouvait pas sentir mes pouvoirs, car tout comme elle, je pouvais les cacher. C'était un don qu'avait mon père, même s'il ne savait pas encore l'utiliser. A croire que son double et sa fille étaient plus malin que lui.

    "Tu en dis quoi alors ? Oui ?" dis-je en m'approchant d'elle sur le banc.

    "Oui, oui, oui ??"

    Je lui faisais toujours mon plus beau des sourires tout en n'étant pas du tout insistante.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qu'est ce que tu as fait ? »
« L'Ecosse... un château... des fantômes... pourquoi ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 En ligne

Ellie Sandman


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Felicity Jones & Raffey Cassidy

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine


☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8731
✯ Les étoiles : 15188




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Sam 11 Juil 2015 - 12:47


La fille qui attendait... d'être sauvée !

Il est important de cultiver la saveur des petites choses. Chaque matin où je me levais avec l'impression d'entrer dans une routine, je me répétais que j'avais la chance de mener une existence tout à fait normal, de faire partie du cercle de la vie. D'être quelqu'un parmi la multitude. Je n'aspirais à rien d'autre. Les gens ne se rendent pas compte à quel point il sont chanceux d'être nés et de savoir d'où ils viennent. Ils ont une identité, un but, un destin.

Moi, je suis arrivée par hasard. Je n'étais pas désirée, ni attendue. Je suis un accident de parcours.

Alors, j'ai voulu créer mon propre destin. Recommencer à zéro, ailleurs, au lieu de parasiter les gens qui m'entouraient. Encore actuellement, c'est très dur. Il faut souvent que je résiste au fait d'appeler Lily, ou d'apparaître devant Wilson. J'aimerais leur dire que je vais bien, qu'ils ne doivent pas s'inquiéter, mais je sais que si je les revoyais, je ne parviendrais plus à repartir ensuite. Ils attendraient bien trop de moi, il suffirait d'un seul de leurs regards pour que je capitule. Non, c'était bien mieux ainsi.

En plus, ma nouvelle vie n'était pas si mal. Anonyme, insignifiante, unique. Je travaillais depuis quelques semaines au Roi de la Volaille, dans un quartier de Sacramento. J'avais un petit appartement bien aménagé et lumineux, de la lecture en abondance et des clients... des clients vraiment adorables.

"Une portion de frites, une tarte aux fraises et un cappuccino, c'est bien ça, Madame ?"
demandai-je à la vieille dame avec un sourire.

Neil venait de lâcher l'affaire. Elle venait seulement de commencer à travailler ici et j'étais bien placée pour savoir que les premiers jours mettaient le self-control à rude épreuve.

La vieille dame me lança un regard indigné à travers les verres épais de ses lunettes.

"Jeune fille, ne vous moquez pas de moi ! Qui mangerait des frites avec un café ? Je veux un soda sans sucre !"

"Quel genre de soda ?"
fis-je en masquant difficilement mon exaspération.

"Un Schweppes !"

Je levai brièvement les yeux au ciel avant de lui donner ce qu'elle voulait. Effectivement, le Schweppes n'est pas sucré... La bêtise humaine me terrassait par moments.

Après avoir encaissé la vieille dame, je pris une pause et trouvai Neil dans la salle de repos, occupé à manger une barre énergétique. Je lui adressai un sourire tout en enlevant ma casquette pour la jeter sur la table.

"Vivement demain. Je t'avoue que j'ai très envie de prendre un bouquin et d'aller lire dans le parc."

Tous mes collègues m'avaient pris pour un alien quand j'avais dit que j'aimais lire des livres de plus de deux cent pages, tous sauf Neil. Même si je ne la connaissais pas depuis longtemps, je l'aimais bien. Le courant passait bien, ce qui était une première pour une inconnue.

Je m'assis au bout du banc et elle se dépêcha de glisser jusqu'à moi en me refaisant sa proposition. Malgré moi, un sourire arqua le coin de mes lèvres tandis que je penchai la tête pour jouer avec le poulet molletonné sur ma casquette rouge vif.

J'étais très tentée d'avoir une colocataire, mais cela m'angoissait. Je n'avais jamais vécu en communauté -vivre avec Elliot et Lily était différent, c'était comme vivre avec deux parties de moi-même. Je pesai une nouvelle fois le pour et le contre.

"C'est... d'accord."
concédai-je enfin. "Mais je te préviens, je suis très bizarre. Je dors peu. Je fais beaucoup de bruit la nuit. J'ai tellement peu de meubles que j'ai construit des tables et des étagères en empilant des livres les uns sur les autres. Tu es sûre que tu veux de tout ça ?"

Comme elle vivait dans une chambre d'hôtel jusqu'à maintenant, je me doutais qu'elle n'apporterait pas beaucoup de mobilier. Ca ne me dérangeait pas. Parfois, je me demandais ce qui lui était arrivé. Elle avait débarqué du jour au lendemain. Elle n'avait pas de proches en ville, ni d'amis. Elle n'avait pas d'ambition particulière, comme devenir mannequin ou actrice. Elle était juste... Neil. Pour ma part, ça me suffisait amplement.
.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« Pour atteindre le paradis,
il faut connaître l'enfer. »
Ça me fait penser à un vieux dicton. Il paraît qu’il est de Dante.
« Souviens-toi de cette nuit, c’est la promesse de l’infini ».
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48211-the-impossible-girl-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43841-journal-d-une-fille-impossible-ellie

Neil Sandman


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6570
✯ Les étoiles : 18919




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Sam 11 Juil 2015 - 13:02



৩ Jusqu'au bout du monde j'irai,
pour te retrouver. ৩


    Je me serai bien jetée dans ses bras quand elle m'avait dit ok pour vivre avec elle, mais ça lui aurait paru bizarre. Bien que depuis qu'elle m'avait rencontrée, ce qui ne remontait pas à très loin dans le passé, elle avait déjà eu beaucoup d'occasions de me trouver véritablement bizarre. Quoi qu'il en soit, même si je n'aurai pas dû, même si je m'étais dit que je ne devrais pas le faire, je l'avais tout de même fait et voilà que mes bras se retrouvaient tout autour d'elle, la serrant très fort. J'avais un immense sourire aux coins des lèvres.

    "Tu ne le regretteras pas, tu verras, ça sera vraiment énorme tous les deux dans l'appartement !"

    Je m'étais reculée et levée d'un bond, avant de prendre la casquette de Ellie qu'elle avait jetée sur la table et de la lui tendre.

    "Allez viens, on va se terminer cette journée de travail, car j'ai vraiment très hâte de pouvoir débarquer avec toutes mes affaires. Y'a trois gardes meubles en ville que j'attendais depuis plusieurs semaines de pouvoir les vider pour remplir un nouvel appartement. Mais ça devrait aller. Tu as dit que c'était très grand chez toi, n'est ce pas ? Au pire on mettra tous tes meubles dans le garde meuble pour faire de la place aux miens."

    Je m'étais approchée d'elle et je l'avais serrée une nouvelle fois avant de me reculer et de lui sourire.

    "Déstresse. Je plaisante! J'ai qu'un sac et quelques affaires. Ca devrait aller. Je ne prendrai presque pas de place. C'est à peine si tu remarqueras que je suis chez toi. Sauf pour Smacks. J'aurai tendance à remplir l'armoire de ces céréales, mais tu pourras piocher dedans. C'est un bon compromis, n'est ce pas ?"


    Quelques jours plus tard... Dans notre salon...

    "Je t'assure que ça va le faire ! Faut me faire confiance. Tu as confiance en moi ?" lui dis-je avec un petit sourire confiant tout en prenant le pinceau et en m'approchant du mur. Mais je sentais qu'elle était plus stressée qu'autre chose. Du coup, je m'étais dirigée vers elle, oubliant le mur.

    "Tu sais, si tu ne veux pas qu'on peigne ce mur en rose, on peut toujours peindre d'autres choses, histoire de ne pas avoir acheté ce pot de peinture pour rien. D'ailleurs ta salopette, tu la veux qu'en blanche ou un peu de couleur te tenterait ?" dis-je en m'approchant d'elle, pinceau en avant. Sa salopette allait en prendre pour son grade. Mais c'était elle ou le mur.

    "J'ai l'impression que tu aurais préférée le mur, c'est ça ? Mais... Trop tard !"

    J'avais fait un bond vers elle pour lui donner un coup de pinceau sur le devant de la salopette. La guerre était déclarée !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qu'est ce que tu as fait ? »
« L'Ecosse... un château... des fantômes... pourquoi ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 En ligne

Ellie Sandman


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Felicity Jones & Raffey Cassidy

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine


☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8731
✯ Les étoiles : 15188




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Dim 12 Juil 2015 - 16:06


La fille qui attendait... d'être sauvée !

"Non, je ne veux pas que l'on peigne ce mur en rose." dis-je, catégorique. "Le rose, c'est... rose."

Je n'aimais pas spécialement cette couleur. Je préférais de loin le bleu ou même le mauve à la rigueur. Lorsque Neil était revenue de Monsieur Bricolage avec le pot de peinture dans les bras, je lui avais lancé un drôle de regard. En tous les cas, on pouvait dire qu'elle s'investissait dans l'emménagement. Elle souhaitait que l'appartement soit convivial et qu'il ressemble à autre chose qu'à un bouquiniste. Je n'étais pas spécialement emballée. J'aimais bien mon chez-moi ainsi, avec l'odeur des vieux livres et de la poussière. Cependant, je devais faire des efforts pour que ça devienne notre "chez-nous". C'était le minimum de sacrifice à faire quand on a une colocataire.

Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me colle un coup de pinceau sur ma salopette. Je laissai échapper un cri estomaqué avant de baisser les yeux sur mon vêtement : une traînée rose, couleur papier toilette, s'étalait sur la poche ventrale de ma salopette.

Je relevai la tête et plongeai un regard meurtrier dans le sien.

"Alors ça, tu vas me le payer !"
m'écriai-je.

Vivement, je pris un autre pinceau, le plongeai dans la peinture et le secouai dans sa direction. Une traînée de rose gicla sur sa joue, son cou et une partie de son tee-shirt. Elle me regarda avec des yeux ronds avant d'éclater de rire. On se bombarda un moment de peinture. A un moment, une giclée de rose s'étala sur l'écran de la télévision. Je plaquai une main contre ma bouche, le pinceau en l'air, car c'était de ma faute. Puis je décrétai que non, c'était celle de Neil puisque si elle n'avait pas acheté la peinture, on n'en serait pas là !

On arrêta quand la peinture commença à sécher dans nos cheveux. Et... on passa plusieurs heures sous la douche, chacune son tour, à tenter de les démêler.

Ce soir-là, quand je m'allongeai dans mon lit, les cheveux mouillés, un grand sourire s'étalait sur mon visage. Jamais encore je ne m'étais amusée à ce point, hormis avec Wilson, dans cet autre monde peuplé de leprechauns tordus et de sirènes dans des baignoires. Neil détenait un pouvoir, celui de rendre la vie plus belle. J'avais de la chance de l'avoir rencontrée.


Une semaine plus tard, dans le salon...

J'étais à la dernière page du livre que j'étais en train de lire. Très concentrée, les mains crispées de chaque côté, mes yeux étaient les seuls à bouger d'un bout à l'autre de la page.

La mâchoire contractée, j'arrivai au dernier mot. Une rage profonde et bouillonnante s'empara brusquement de moi. Je me laissais très rarement consumée par la colère, mais rien ne m'énervait davantage qu'un livre qui se terminait d'une façon déplaisante.

Sans prévenir, je le claquai brutalement et le jetai à l'autre bout de la pièce. Le bouquin heurta si violemment le mur qu'il émietta la paroi sous le papier peint. Puis il s'écroula au sol dans un fatras de feuilles chiffonnées.

A côté de moi, Neil sursauta. Elle était en train de se reposer. Je ne m'étais plus souvenue de sa présence.

"Désolée." dis-je en croisant les bras, l'air bougon. "Je suis juste un peu énervée car j'ai passé cette semaine à lire une saga complètement... stupide !"

Je fixai d'un oeil incendiaire les lettres que l'on devinait dans l'enchevêtrement de feuilles, à quelques mètres. Diverg...

"Tu te rends compte ? On n'a pas la grande réponse à l'unique question que pose le bouquin ! C'est quand même incroyable ! A quoi ça sert de nous embêter avec cette histoire si on n'a pas la réponse ?"
m'écriai-je.

Je levai les yeux au ciel avant de les poser sur Neil, qui bougeait la tête, encore endormie. Un sourire adoucit mon expression révoltée.

"Je t'embête avec ça. Il faut que j'apprenne à prendre du recul."

Ce qui m'énervait vraiment, c'est que je n'aurais jamais de réponse non plus, concernant ma raison d'être. Mon existence n'avait aucun but, aucune explication. Le livre que je venais de projeter contre le mur aurait pu être celui de ma vie. Je n'avais pas besoin de lire ce genre d'histoires, ça servait uniquement à me déprimer.

"Tu n'aimes pas lire ?"
demandai-je. "Je ne te vois jamais avec un livre en mains. Pourtant, tu as l'embarras du choix ici."

J'étendis les bras pour lui montrer les piles de bouquins empilés les uns sur les autres, à même le sol, avant de lui sourire. Puis j'observai l'écran de la télévision qui gardait une trace de peinture rose et je fronçai le nez.
.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« Pour atteindre le paradis,
il faut connaître l'enfer. »
Ça me fait penser à un vieux dicton. Il paraît qu’il est de Dante.
« Souviens-toi de cette nuit, c’est la promesse de l’infini ».
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48211-the-impossible-girl-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43841-journal-d-une-fille-impossible-ellie

Neil Sandman


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6570
✯ Les étoiles : 18919




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Ven 24 Juil 2015 - 17:37



৩ Jusqu'au bout du monde j'irai,
pour te retrouver. ৩


    "Lorsque le premier bébé éclata de rire pour la première fois, son rire se brisa en mille morceaux qui se transformèrent en fées." dis-je d'une voix douce à la jeune femme qui m'indiquait les bouquins tout autour de nous.

    "James Matthew Barrie, Peter Pan. Je l'ai lu un millier de fois au moins. C'est la plus belle histoire qu'on ait jamais écrite et aussi la seule que tu n'as pas dans ta bibliothèque."

    Ou plutôt dans son débarras. Car les livres étaient entassés de partout. Certains servaient de repose meuble, d'autres de serre livre pour d'autres livres et certains étaient justes posés par terre. Elle en avait tellement qu'elle n'avait plus de place pour les ranger. Mais il lui manquait le plus important. Fallait que je remédie à cela.

    Je m'étais levée d'un bond et je lui avais fait un petit sourire avant de quitter la pièce et d'y revenir quelques minutes après, un livre dans les mains que j'avais déposé sur le côté du lit où elle était installée.

    "Prend le, comme ça tu pourras le lire et ne fais pas attention aux incalculables annotations qu'il y a. C'est quand je repère quelque chose qui m'interpelle. Mais c'est au crayon, donc ça n'abîme pas le livres. Je dis ça, parce que parfois ça perturbe de voir quelque chose d’annoter, mais d'un côté..."

    Je n'avais pas terminée ma phrase, me contentant de montrer du regard ce qui se trouvait autour de moi. Tout était tellement en désordre que les livres s'abîmaient. Du coup elle ne pouvait pas trouver que des annotations étaient la pire chose qui pouvait arriver à un roman.

    "C'est l'histoire d'une petite fille qui vie à Londres et qui rêve d'aventures. Un jour un petit garçon vient la voir et il la conduit au pays imaginaire."

    J'aurai bien voulu lui demander si il y avait un Peter Pan à Storybrooke, mais elle ne devait pas savoir que je savais pour la ville. Ici, j'y étais incognito. Elle ne savais pas qui j'étais et elle devait penser que j'ignorais tout d'elle.

    "Quand tu lis ce livre, t'as l'impression d'être avec eux à combattre les pirates, à fumer le calumet de la paix avec les indiens et à voir les crises de jalousies de Clochette vis à vis de Wendy. Et puis ils volent ! Ils font des pirouettes en l'air et ils vont d'un bout à l'autre de l'île à vol d'oiseau. Ca doit être une sensation merveilleuse ! T'imagines ?"

    Je devais l'embêter avec ça. Du coup j'étais redescendu... Car oui, pendant que je parlais, je m'étais mise debout sur le lit et j'avais étendue mes bras pour donner cette impression de voler. Une fois en bas, je m'étais assise, comme si de rien était, fixant le sol et laissant échapper un petit sourire. Elle devait me prendre pour une cinglée.

    "Ce ne sont pas les seuls à voler. Il y a aussi... les éléphants. Dumbo. Tu connais ? C'est un Disney ! Je ne te vois pas souvent regarder la télé."

    Je voulais voir sa réaction, mais également lui répondre du tac au tac par rapport à ce qu'elle avait dit sur moi concernant les livres.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qu'est ce que tu as fait ? »
« L'Ecosse... un château... des fantômes... pourquoi ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 En ligne

Ellie Sandman


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Felicity Jones & Raffey Cassidy

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine


☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8731
✯ Les étoiles : 15188




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Dim 2 Aoû 2015 - 16:53


La fille qui attendait... d'être sauvée !

Je m'étais trompée : elle n'aimait pas lire, elle vivait ce qu'elle lisait. C'était adorable de l'entendre parler en long, en large et en travers de son roman préféré. Elle s'était même mise debout sur le canapé et étendu les bras comme si elle volait, pour me montrer à quel point sa lecture l'avait transportée. J'avais souri tout en l'observant agiter les bras comme un oiseau pas très doué. Je ne regrettais pas d'avoir accepté sa compagnie. Ca allait être une colocation d'enfer !

Puis elle s'assit de nouveau sur le canapé, ramenant ses jambes contre elle pour me poser la fameuse question sur la télévision. Je me rembrunis avant de m'intéresser à une petite tache sur un coussin.

"Je ne suis pas trop télé. On va dire que mon... frère l'est pour deux."

Le mot était sorti tout seul, après une hésitation. Comment qualifier Elliot autrement ? J'étais née à partir de lui, mais jamais je ne pourrais le considérer comme mon père. C'était bien trop étrange. Cette seule idée me perturbait. Dans le dédale incompréhensible de mon existence, je préférais m'accrocher à la pensée que nous étions de la même famille, liés à jamais par un lien fraternel. Une paire de jumeaux, deux moitiés de la même personne.

"J'aime beaucoup Dumbo."
repris-je avec un sourire rêveur nimbé de nostalgie.

Sans le vouloir, sans même le savoir, Neil venait de me remémorer Lily. Je ne l'avais pas oubliée. Même si plusieurs milliers de kilomètres nous séparaient, elle m'accompagnait partout. Je l'imaginais me dire des remarques quand j'achetais un vêtement ou que je prenais un verre de lait -juste un verre de lait- à Starbuck. C'était sa boisson préférée. Simple, fragile et solide. Comme elle.

"Ca m'arrive de regarder des dessins animés parce qu'ils se terminent toujours bien. On sait qu'on n'aura pas de mauvaise surprise avec eux. Même s'il arrive des choses tragiques aux héros, à la fin, tout le monde est heureux. C'est important de croire encore au bonheur, surtout de nos jours."

Mon regard s'assombrit. J'avais une pierre tombale à la place du coeur. Personne n'était mort, pourtant, autour de moi. C'était mes sentiments que j'avais enterrés, ainsi que tous les gens qui allaient avec. S'enfuir, recommencer à zéro, c'était le meilleur choix pour ceux que j'aime, mais le pire pour moi.

Je m'efforçai de sourire à Neil, mais il disparut bien vite quand je m'aperçus qu'elle ne se trouvait plus à côté de moi. Désormais, je me tenais dans ma chambre, assise en tailleur au milieu de mon lit, l'air anxieux. Oh non... mon instinct naturel de fuir avait été le plus fort, et je m'étais téléportée sans le vouloir pour m'isoler. Je luttais constamment avec ce pouvoir. Je n'avais aucun problème pour aller d'un endroit à un autre par la pensée, mais en cas de malaise extrême, mon esprit prenait les commandes et m'envoyait en sécurité, ailleurs.

Je n'utilisais aucun autre de mes pouvoirs pour éviter qu'Elliot ne puisse me localiser. Il semblait que la téléportation soit autonome, par contre.

Je me mordis les lèvres et me levai du lit pour ouvrir la porte de ma chambre. La main sur la poignée, j'inspirai à fond avant de m'engager dans le petit couloir obscur.

Je retournai jusqu'au salon dans lequel Neil m'attendait toujours. Curieusement, elle n'avait pas l'air si surpris que ça. L'expression embarrassée que j'avais peinte sur mon visage s'effaça au profit d'un haussement de sourcil. Aussitôt, l'angoisse balaya tout sur son passage.

"Tu sais qui je suis, n'est-ce pas ?" m'enquis-je, sur la défensive. "Tu es envoyée par l'un d'entre eux ?"

Par "eux", j'entendais les dieux, bien que mon existence n'avait pas l'air de les intéresser plus que ça. Neil venait-elle de la part d'Elliot, de Lily ? Plus probable, pourtant je ne la connaissais. Or, je pouvais citer toutes les relations de mon "frère" sur le bout des doigts. Quelque chose m'échappait, et je détestais ça.

Sans trop savoir pourquoi, je me penchai pour attraper le volume 3 de Divergente avec lequel j'avais heurté le mur quelques minutes plus tôt, et le levai au-dessus de ma tête comme pour la menacer de lui jeter.

"Je te préviens... je saurai te soutirer des informations..." dis-je d'un ton plein de défi.

J'avais quand même la sensation que mon côté impressionnant était altéré par le livre de 300 pages avec lequel je menaçais la jeune femme devant moi. Je n'avais jamais fait ça auparavant. J'avais déjà lu des tas de romans policiers, mais je n'aurais jamais cru avoir à interroger un suspect dans ma vie.

Décidément, mon existence était pleine de surprises...
.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« Pour atteindre le paradis,
il faut connaître l'enfer. »
Ça me fait penser à un vieux dicton. Il paraît qu’il est de Dante.
« Souviens-toi de cette nuit, c’est la promesse de l’infini ».
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48211-the-impossible-girl-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43841-journal-d-une-fille-impossible-ellie

Neil Sandman


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6570
✯ Les étoiles : 18919




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Lun 3 Aoû 2015 - 12:31



৩ Jusqu'au bout du monde j'irai,
pour te retrouver. ৩


    "Ils se terminent bien ?" avais-je répondu à Ellie avec un haussement de sourcil. Elle était sérieuse ?

    "Tu n'as pas dû voir Là Haut. C'est l'une de plus belles histoires d'amour conté dans un dessin animé. Ils ont vécu une vie ensemble, main dans la main, ils se sont aimés à leur façon et un jour elle meurt et lui il doit continuer à vivre sa vie. C'est pour ça qu'il devient ronchon. Je trouve que c'est l'histoire la plus triste que j'ai jamais vue. Quand on est séparé de l'être qu'on aime, uniquement parce que nous on peut vivre plus longtemps et lui non, c'est juste horrible. En plus c'est un dessin animé et un Disney. Ca rend la chose encore plus triste."

    J'avais secouée la tête. Aussi charmante qu'était Ellie, elle ne savait pas de quoi elle parlait. J'avais vécu de nombreuses fois la perte d'un être chers juste parce que moi j'étais immortelle et eux non. On ne devrait jamais être confronté à ce genre de situation et... Ellie avait disparue. J'avais ouvert grand les yeux en me rendant compte qu'elle venait de disparaître sous mes yeux. Qu'est ce qui lui avait pris ? Pour n'importe qui ça aurait pu paraître bizarre, effrayant et ça en aurait fait fuir plus d'un, mais pouvant moi même le faire, ça ne m'avait pas plus impressionnée que cela. Ce qui m'avait fait flipper par contre, c'était qu'elle aurait un mal fou à m'expliquer cette disparition. A moins qu'elle n'en avait plus besoin ?

    Ca faisait déjà plusieurs jours que je me disais qu'il serait temps de lui dire, de tout lui avouer, mais tout se passait tellement bien entre nous que je n'avais pas envie de tout gâcher aujourd'hui. Je voulais en profiter un maximum. Mais là elle avait laissée la porte ouverte à de nombreuses possibilités. Quand elle était revenue dans le salon, je voyais à son regard qu'elle semblait embarrassée. Quand à moi, je n'avais pas l'air surprise du tout. Je voulais jouer franc jeu avec elle, il était temps, ça allait être maintenant. Je m'étais levée et je l'avais observée, croisant les bras.

    Elle s'était saisi d'un livre qu'elle avait jetée auparavant et après m'avoir accusée d'être une envoyée des dieux, elle m'avait menacée de me jeter le livre dessus. Ca c'était une sacré menace. J'avais une nouvelle fois haussé un sourcil. Je me rendais compte qu'on avait tous les deux le même tic. Encore un petit point en commun perdu parmi tant d'autres. Je m'étais approchée d'elle, décroisant mes bras, mais elle était restée sur la défensive. Mieux valait garder ses distances.

    "Ok." dis-je sûre de moi. Tout était ok, tout était sous contrôle. Je maîtrisais la situation, j'allais tout lui dire et elle finira bien par poser ce livre.

    "Déjà, je ne suis pas envoyé par qui que ce soit, je suis ici de mon plein gré. Et... oui, je sais qui tu es. Et je sais aussi que aussi mauvais que soit le livre que tu tiens dans les mains, tu serais incapable de le jeter sur une pauvre jeune femme innocente et sans défense."

    J'avais plissé les yeux tout en l'observant, faisant mine d'avoir peur qu'elle irait tout de même jusqu'à me jeter le livre dessus. Mais au lieu de cela, elle avait penchée la main. Super ! Quand je disais que j'arrivais à contrôler la situation.

    "Bien. Ca c'est fait. Alors euh..."

    J'avais remis mon haut correctement. Je me sentais plutôt nerveuse d'un seul coup. C'était assez flippant pour quelqu'un qui contrôlait parfaitement la situation.

    "Je pense qu'on devrait s'asseoir, histoire d'être plus à l'aise."

    Elle ne semblait pas en avoir envie, car elle continuait à me fixer. Elle essayait de lire en moi ? C'était très gênant. Surtout qu'elle n'en avait pas le pouvoir.

    "Arrête ça, ça ne sert à rien, tu ne pourras pas sonder mon esprit ! En plus c'est très grossier."

    J'avais croisée les bras une nouvelle fois tout en levant bien haut la tête. Voilà que je me mettais à lui faire la morale.

    "Ok ok, c'est tout autant grossier de ne pas t'avoir dit de suite qui j'étais réellement, mais tu m'imagines débarquer chez toi et te sortir un truc du genre : Coucou, je m'appelle Cassandre et je viens du futur, ce qui explique ma grande taille alors qu'en réalité je suis un tout Petit Bébé et en bonus, attention... Je suis bloquée dans cette époque, car j'ai voulu sauver la vie à tout le monde quand Elliot a créé un mini Ragnarok qui aurait pu emporter Astrid, Wilson, Jamie et bien d'autres personnes. Tu me voyais vraiment te dire ça ?"

    Je venais peut être de lui dire comme ça, de but en blanc. Mais pour ma défense, je l'avais fait bien après qu'on se soit rencontrées elle et moi.

    "Hum... Tu es sûre que tu ne veux pas t'asseoir ou je ne sais quoi... boire un truc ? Manger ? Je t'offre une glace, ça te tente ? Et ensuite tu pourras me jeter ton livre dessus si tu en ressent toujours le besoin, mais je ne suis pas venu ici pour te demander quoi que ce soit, ou pour te forcer à revenir à Storybrooke. Si je suis là, c'est uniquement parce que... parce que... parce que je me sentais seule et que tu es sans doute la seule personne que je connais qui est comme moi."

    J'avais soupirée en posant mes mains sur mes hanches.

    "Je veux dire par là qu'on est toutes les deux un peu paumées et qu'on a l'impression de ne pas être à notre place ici. Je pensais qu'en te trouvant... Et au passage, tu es douée pour ta cacher !"

    Peut être qu'éviter les compliments, surtout quand quelqu'un était capable de nous trouver, ce qui signifiait que la cachette n'était pas parfaite, serait pas mal non, n'est ce pas ?

    "Enfin tout ça pour dire que... j'avais moi aussi besoin de prendre un peu de recul et que je ne voulais pas rester seule. C'est bête à dire, mais... je crois que ce monde m'effraye. Je foule cette terre depuis un sacré bout de temps et je l'ai vue à différentes époques, mais elle me semble toujours aussi effrayante que quand je suis arrivée ici la première fois."

    J'avais regardée ailleurs quelques instants, avant de la fixer à nouveau dans les yeux, avec un regard de chien battus. Je ne voulais pas recevoir son livre en pleine face.

    "Je voulais te le dire de suite, mais quand je t'ai trouvée, quand j'ai appris à te connaître, j'ai eu très peur de perdre tout ça si tu venais à savoir qui j'étais réellement. Je sais que tu veux t'éloigner de tout ce qui est divin et je n'avais vraiment pas envie de te perdre. Je me sens comme rassurée quand je suis avec toi. C'est différent d'avec les autres. C'est mieux. Beaucoup mieux... je suis désolée de t'avoir caché ça Ellie."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qu'est ce que tu as fait ? »
« L'Ecosse... un château... des fantômes... pourquoi ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 En ligne

Ellie Sandman


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Felicity Jones & Raffey Cassidy

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine


☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8731
✯ Les étoiles : 15188




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Mer 26 Aoû 2015 - 13:46


La fille qui attendait... d'être sauvée !

"Je... je crois que je vais m'asseoir."

A tâtons, je cherchai une chaise et m'y installai, les jambes flageolantes. Dès que Neil avait parlé, j'avais su comme un sixième sens, qu'elle disait la vérité. Je ne m'étais pas ses paroles en doute. En fait, cela m'apparut même comme une évidence. Pourquoi m'étais sentie si proche d'elle du départ, alors que j'avais beaucoup de mal à créer des liens avec des inconnus ? C'était parce qu'elle faisait partie de ma famille. Je n'avais jamais su où la place dans le drôle de schéma qui composait ma fille. C'était la fille d'Elliot, mais elle n'était pas vraiment la mienne. Et pourtant si, d'une certaine façon. Je ne me considérais pas comme sa mère puisqu'elle avait Lily. Oh, c'était bien trop compliqué...

Je passai une main dans mes cheveux avant de lever les yeux vers elle. Je venais de laisser tomber le livre que je tenais. Il s'écroula sur le sol, la tranche vers le haut dans un bruit sec. Inexplicablement, je me mis à rire. Mes épaules tressautèrent. C'était juste nerveux. Ou alors, je faisais un pied de nez à mon destin qui avait un sacré sens de l'humour.

Finalement, je tendis la main vers Neil et pris la sienne. Je passai mon pouce dans le creux de sa paume. Ce simple geste me permit de donner plus de cohérence à la vérité qu'elle venait de m'énoncer. Elle était comme moi, elle avait raison. Nous nous étions éloignées de ceux que nous aimions pour mieux nous trouver, toutes les deux.

"Je ne t'en veux pas. C'est même amusant que tu m'aies cachée qui tu es."
dis-je en lui souriant. "Jamais personne ne s'est amusé comme ça avec moi. Je pense que... tout le monde me croit trop sérieuse pour un peu de légèreté."

J'accentuai mon sourire et lui lâchai la main. Puis je regardai l'appartement dans son ensemble avant de trouver la force de me relever.

"Par contre, rien ne t'obligeait à repeindre les murs en ROSE !"
m'écriai-je brusquement, faussement en colère. "D'où t'es venue cette idée saugrenue ? C'était pour me provoquer ?"

Je la toisai un moment, me penchai pour ramasser le livre, et lui donnai un petit coup sur le front avec. Puis j'éclatai de rire et la pris dans mes bras. Ca faisait tellement de bien de savoir que quelqu'un m'avait retrouvé ! Je n'étais pas partie pour vivre seule, je m'étais éloignée pour les laisser vivre leur vie.




Un mois plus tard, après les évènements de San Diego...

J'apparus dans le salon désert et commençai à rassembler quelques affaires sur la pointe des pieds. Je ne prenais que le strict nécessaire. Le reste, je pourrai le récupérer plus tard. Je n'avais pas envie de laisser Lily seule très longtemps. Même si elle était profondément endormie et en sécurité à l'hôpital, j'avais pour devoir de la protéger.

Bien entendu, Neil m'entendit. C'était idiot de tenter de ne pas faire de bruit. Les dieux ont l'ouïe fine, je suis bien placée pour le savoir. Elle me parla et je me redressai, les bras chargés de sacs contenant des livres -en majeure partie.

"Il s'est passé tellement de choses au Comic Con... Il faut que je retourne auprès de Lily. Elle a besoin de moi. Elliot et elle... ils ont rompu."

Je lus quelque chose dans le regard de Neil qui me déplut beaucoup. Je me rembrunis et répondis, la tête rentrée dans les épaules :

"Ne crois pas que je vole à son secours dans l'espoir de la reconquérir ! Elliot m'a fait promettre de la protéger. C'est ce que je ferai. Rien de plus."

C'était également une promesse que je me faisais à moi-même. Ca aurait été comme trahir Elliot. Je ne pouvais m'y résoudre.

"Je prends juste mes livres préférés. De toutes façons, plus aucun vêtement n'est à ma taille."
fis-je en baissant les yeux sur mon corps maigrelet.

Il est vrai que faire des valises avec des habits de jeune femme alors que j'avais l'allure d'une enfant, ça serait totalement inutile. Je faillis disparaître mais Neil était toujours là, à me regarder, la tempe appuyée contre le mur.

"Tu... tu veux venir avec moi ? Tu sais, il serait temps de repartir à Storybrooke. Le monde serait moins effrayant si on restait ensemble. Qu'est-ce que tu en dis ?"

Je risquai un sourire encourageant dans sa direction. Je ne voulais pas la perdre maintenant que l'on s'était retrouvée. Et puis, cela aurait fait du bien à Lily d'avoir sa fille auprès d'elle, surtout en un pareil moment.
.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« Pour atteindre le paradis,
il faut connaître l'enfer. »
Ça me fait penser à un vieux dicton. Il paraît qu’il est de Dante.
« Souviens-toi de cette nuit, c’est la promesse de l’infini ».
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48211-the-impossible-girl-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43841-journal-d-une-fille-impossible-ellie

Neil Sandman


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6570
✯ Les étoiles : 18919




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Mar 1 Sep 2015 - 18:28



৩ Jusqu'au bout du monde j'irai,
pour te retrouver. ৩


    J'avais appuyée ma tête contre le mur en entedant ce que petite Ellie était en train de me dire. Sur le coup, je m'étais simplement dit que c'était encore une rupture comme une autre. Elliot et Lily avaient eu diverses ruptures à différents moments de leur vie, les unes plus importantes que les autres, mais à chaque fois ils finissaient par se retrouver. La plus spectaculaire avait sans doute été quand les deux avaient claqués la porte de chez eux et qu'ils avaient décidés à tour de rôle, sans se concerter, de passer la nuit chez Aphrodite. Ma grand mère avait bien entendu trouvé cela absurde quand Elliot était arrivé chez elle, en second et qu'il lui avait demandé asile. Elle ne lui avait pas dit pour Lily et ils s’étaient vue au petit déjeuner, surpris de se retrouver là et oubliant tous les deux qu'ils avaient rompus. Du moins jusqu'à ce que Aphrodite était entrée leur demandant si ça allait mieux.

    Il y avait eu cette fois aussi où ils avaient décidés de rompre d'un commun accord, mais que Lily était revenue voir papa sous prétexte qu'elle ovulait. Elle ne voulait pas perdre une occasion d'avoir un autre bébé, vue qu'elle s'était mise en tête de me donner un petit frère ou une petite soeur. Ils avaient tout de même rompu juste après, car Lily avait reproché à Elliot de s'être trompé de jour d'ovulation et d'avoir profité de la situation. Mais fort heureusement, dès le lendemain, elle avait repris les choses en mains, trouvé le bon jour et elle avait rejoint Elliot dans son laser game. Ils ne m'avaient pas racontés la suite, mais je pouvais facilement la deviner.

    A chaque fois qu'ils rompaient c'était pour mieux se remettre ensemble. Mais cette rupture, au Comic Con, j'en avais pas le moindre souvenir. Tout était en train de changer, ça en devenait terriblement perturbant. A chaque fois que mes parents rompaient, je priais pour qu'ils se remettraient vite ensemble, mais pour une fois, j'espérais au fond de moi que le contraire se produirait. Peut être que ça serait mieux ainsi. Aussi bien pour eux, que pour moi, ou pour nous.

    "Ca serait peut être mieux..." avais-je murmuré en regardant les sacs qu'elle tenait en main. Puis j'avais levée la tête vers ses yeux. Elle avait beau être jeune, on ne pouvait pas douter que c'était véritablement elle. J'aurai voulu lui dire que ça serait peut être mieux qu'elle retrouvait maman pour être avec elle, mais je n'en avais pas eu le courage. J'aimais mon père. Je l'aimais plus que tout, même après ce qu'il m'avait fait. Ou plutôt ce qu'il allait me faire tôt ou tard.

    "Je viens avec toi, ça marche. Le temps de prendre un sac à dos et... Attends..."

    Je m'étais penché pour ramasser un livre qui traînait par terre. Elle en avait oubliée un sous le canapé.

    "Ce livre. Tu allais l'oublier. Comme quoi je te suis véritablement indispensable."

    Je lui avais fait un magnifique sourire et on avait pris la route de Storybrooke.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qu'est ce que tu as fait ? »
« L'Ecosse... un château... des fantômes... pourquoi ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

La fille qui attendait... d'être trouvée ! [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis