Halloween Party
de Sasha Hale

Le Péché Divin
de Hadès

Halloween Party
de Sasha Hale


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Péché Divin ☆ Evénement Divin #29
Une mission de Neil Sandman - Ouverture : 18 octobre 2017
« Après avoir péché, il faut expier... quel que soit le prix à payer ! »

Partagez | .
 

 Vengeance, vengeance [PV Cruella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Marcus Pilami


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Chad Michael Murray

Ѽ Conte(s) : Le Marsupilami/ Spirou
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le Marsupilami

☞ Surnom : Dreameuse/ Le Marsu'

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 484
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mer 8 Juil 2015 - 16:48


Vengeance,vengeance...


Citation☇Marcus et Evanora

Marcus se trouvait désormais à Storybrooke depuis des années. Au début, il croyait être un voyageur colombien qui avait voyagé dans le monde et avait finalement décidé de s'établir ici. Mais la malédiction avait été rompue et il s'était souvenu de son ancienne vie, bien meilleure que celle-ci. Il y avait une famille et une vie faite d'aventures, ici, il n'était que le directeur de l'observatoire qui passait ton temps entre son boulot, la forêt, l'aquarium et chez lui. A cet homme, il n'arrivait que bien peu d'aventures et, en plus, il draguait sur Internet et en vrai sans succès...

Pourtant, ce jour-là, il allait lui arriver une bien belle aventure. Il allait pouvoir se venger sur une méchante, une qui l'avait capturée autrefois dans le monde des contes. Il sortait en effet de l'observatoire quant il aperçut une belle femme. C'était la fameuse Cruella, celle qui adorait les animaux. Ou plutôt qui adorait capturer les animaux pour en faire des fourrures, des manteaux,etc. Une fois, elle était passée dans la jungle Palombienne et l'avait capturée. Evidemment, à cette époque, il avait réussi à se libérer. Pas sûr qu'il y arrive sous sa forme humaine... En tout cas, il décida alors de se venger. Il ferait peut-être tout de travers et serait peut-être même enfermé en cellule par le shérif mais pas grave il prendrait le risque.

Il retourna à l'observatoire et prit de quoi s'occuper de cette femme, à savoir une corde et un mouchoir. Puis il ressortit et prit son courage à deux mains. Il se dirigea vers elle et, sans vraiment hésiter, il se retrouva à la ligoter et à la bâillonner. Maintenant, il fallait trouver un lieu pour la cacher et l'interroger. Certes, elle se débattait et criait. Mais il s'en fichait, il tenait sa vengeance. Et il pourrait surtout lui poser la question fatidique: que comptait-elle de lui, le si rare Marsupilami, lorsqu'elle l'avait capturée?

Il passa alors devant un entrepôt, dans les alentours de la ville. Parfait, il la mettrait ici. Il entra (il se demandait bien d'où lui venait tout ce courage mais peu importe...) et trouva une chaise où la mettre. Il la laissa là deux minutes pour aller respirer un bon coup et revint ensuite lui demander:


-Bien, chère madame Devil. Ou plutôt, chère Cruella, je vais vous enlever votre baillon et vous poser des questions, OK?

Il n'attendit pas la réponse et s'exécuta. Puis il ajouta de suite, avant même qu'elle ne puise dire ce qu'elle pense:

-Bien. Alors déjà vous vous souvenez de moi dans le monde des contes, je suppose...?

© MUSCLOR.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Marcus Pilami Entre Jessie et Manuela (sa femme), son coeur balance!

De quels animaux tient le Marsupilami?:
 

Evanora Evil


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Bryce Dallas Howard.

Ѽ Conte(s) : Les 101 Dalmatiens
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cruella diablesse

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 176
✯ Les étoiles : -2




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 19 Juil 2015 - 21:42


La vengeance est
un plat qui ce mange froid.
Sauf pour moi, c'est toujours chaud.
Mais c'est quoi cette amateur qui a le culot de m'enlever et de me parler avec politesse ? Ah décidément les vrais méchants ce font rare hein.
.



J'étais en train de conseiller une dame sur une magnifique fourrure brune avec des tâches de léopards. Elle me demanda si c'était du vrai, et je pris un air outré, voire vexée. Bien sûr, que c'était du vrai ! Non-non, je prenais des peluches, c'est bien les peluches, c'est tout doux et on peut dormir avec. Bien sûr, que c'était du vrai léopard ! Dire que c'était quelque chose de faux, c'était presque m'insulter tiens. Après un regard noir de ma part, la femme finit par prendre manteau et me le payer. Heureusement qu'elle n'avait pas fait de chichi sur le prix non plus. Quand c'est de la vraie fourrure, on paye cher un point c'est tout. Une fois partie, je laissais un hurlement hargneux s'échapper de la gorge. Qui m'a flanqué ici avec de pareils idiots ? Vraiment, mon marché noir me manque dans le monde des contes. Je jetais un coup d'œil vers la trappe qui menait dans mon sous-sol. Il y avait plusieurs cages d'animaux avec Horace et Jasper qui faisait de la fourrure avec tous les animaux qu'ils capturaient. Comment ça s'est horrible ? Vous n'avez qu'a pas venir me coller au basque si vous n'avez pas assez de tripes pour voir ça. Je laissais ma tête se poser un moment sur ma caisse comme pour évacuer cette terrible journée ennuyeuse. Mais le téléphone sonna et je fus très vite interrompue.

Je décrochais et portais l'engin mécanique à mon oreille. Je reconnu la voix d'un dès mes clients qui me refilaient toujours des tuyaux pour la fourrure. Il me disait qu'il avait déposé un carton de chatons près de l'observatoire. Oh, mais c'est super ça ! En le remerciant, je me dirigeais vers la porte de la boutique en disant à Horace et Jasper que je partais. Je ne voudrais pas qu'on me vole, vous comprenez. Personne ne vole Cruella, c'est Cruella qui vole. Je rentrais dans ma voiture et appuyais sur le démarreur. Le moteur rugit dans Storybrooke et en moins de deux, je filais sur la route à toute vitesse. J'aimais la vitesse. Un jour, je ferais pilote de formulain tiens. Je suis sûre que je serais tellement douée que je gagnerais illico presto. Je m'arrêtais pour laisser une satané vieille passée. Purée, elle ne pouvait pas aller plus vite l'ancêtre ? Non mais franchement, je ne sais pas ce qui me retenait de lui rouler dessus. Surement le nouveau sherif qui apparemment, tirait un peu trop facilement avec son flingue. Après quelques mètres, j'aperçus l'énorme observatoire qui servait à rien. Faut ce l'avouer, ce truc-là, c'est de la camelote, personne s'en interesse.

Je me garais devant et descendis de ma voiture. Je traversais le passage piéton et contournai l'immense immeuble pour entendre non loin des miaulements de chatons. Alors que j'allais dénicher le carton, je sentis une poigne ferme se resserrer autour de ma taille. Surprise, je m'apprêtais à hurler, mais une main se positionna pile sur ma bouche. Je rageais intérieurement. Qui osait kidnapper une méchante digne de ce nom ? Attendez un peu que je voie son visage, que j'en face de la charpie. Je bouillonnais. Je jetais un coup d'œil pour voir un jeune blondinet. Qu'est-ce qu'il me veut lui ? Je ne me souviens pas l'avoir croisé ou que ce soit. Pourquoi est-ce qu'il m'attache, ce con ? Furieuse, je lui jetais un regard des plus noirs, imaginant déjà comment j'allais le tuer. On arrivait devant un entrepôt et il m'assit sur une chaise. Comme c'était mignon, il prenait soin de mon petit confort, l'amateur. Oui parce que ça, y a rien à dire, c'est vraiment du travail de débutant. Il se passa une main sur la tête et disparut quelque temps, comme stressé. Non mais quel amateur, je vous jure ! On dirait un pauvre chiot perdu sans sa maman. Je vais en faire qu'une bouchée de celui-là, je vous le promets.

Il finit par revenir quelque temps après et s'installa devant moi. Une lueur furieuse brillait dans le creux de mon regard, tandis que je le dévisageais. J'avais envie de lui coller une baffe et de lui décoller la mâchoire. Je prenais énormément sur moi pour ne pas me jeter sur lui et d'essayer de le ruer de coup avec ce qui me restait disponible. Ce qui voulait dire, ma tête et mes pieds en l’occurrence. -Bien, chère madame Devil. Ou plutôt, Chère Cruella, je vais vous enlevez votre bâillon et vous poser des questions, OK? J'explosais de rire malgré la serviette au mauvais goût dans ma bouche. Monsieur prend le temps de faire de la politesse avec moi ? Non mais par pitié, je rêve ! Et Bambi, va rejoindre ta maman, tu'n'es pas encore assez grand pour faire ce genre de travail, ta même par les tripes. Laisse faire une méchante digne de ce nom ! On va tout de suite voir lequel des deux est le plus fort. Je haussai les sourcils et levais les yeux au ciel, amusée. Je sens que je vais bien m'amusée moi. Oh comme j'ai peur, le vilain monsieur m'a enlevée.

Bon, je dois quand même avouer qu'il prononçait mon ancien prénom à merveille. Je veux dire, c'est qui ce rigolo ? Je ne me souvenais pas l'avoir connu, comment il connaissait mon prénom ? Ah malheur, on peut plus faire le mal tranquille ici ! Il me retira la serviette de ma bouche, et je me suis mis à cracher les saletés qui s'étaient glissées sur ma langue. Oh là là, ma pauvre bouche toute salle. J'allais utiliser tout mon dentifrice en rentrant, c'est certain.- Bien. Alors déjà, vous vous souvenez de moi dans le monde des contes, je suppose.? Non, à moins que je sois subitement devenue devineresse, à la rigueur. Je le dévisageais, et quand il eut terminé, je lui offris un sourire cynique.

▬ « Et bien alors, on est débutant dans le métier ? Tu sais ce que je fais quand je kidnappe les gens moi ? Je leur coupe les orteils, je leur brûle les doigts et je fais saigner leur langue. Je te conseille de ne pas me détacher parce qu'a la seconde où je serais libre, tu vas le payer très cher mon grand. » Je laissais ma voix menaçante prendre le dessus. Je laissais un long silence régner sur la pièce, et quand il fut suffisamment absorbé par mon récit, je criais : « BOUH ! » Il sursauta et j'éclatais de rire en levant la tête en arrière. Pas mal, pas mal. À vrai dire, j'allais en faire ce que j'en veux.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You've gotta crawl before you run
« -Hush, little baby, don't you cry, everything is gonna be allright... » And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone, but it goes to waste Could it be worse?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45562-it-s-where-my-demons-hide-evanora

Marcus Pilami


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Chad Michael Murray

Ѽ Conte(s) : Le Marsupilami/ Spirou
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le Marsupilami

☞ Surnom : Dreameuse/ Le Marsu'

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 484
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Lun 20 Juil 2015 - 18:34


Vengeance,vengeance...


Citation☇Marcus et Evanora

Marcus tenait enfin sa vengeance sur Cruella. Bon OK jouer les méchants c'était pas son truc, que ce soit dans la forêt palombienne ou ici. Son truc, c'était la drague ou de traîner en forêt ou à l'aquarium quand il ne travaillait pas comme directeur de ce fichu observatoire. Mais il tenait sa vengeance et, quoiqu'il se passe avec cette fichue méchante femme, il ne lâcherait rien. Si elle faisait des chichis, tant pis,il tiendrait bon et aurait ses réponses.

Il l'avait donc attaché sur une chaise avant de partir prendre l'air deux minutes. Bah quoi, il ne faisait pas ça tout les jours, je viens de vous dire. Une fois revenu, il commença à poser des questions à Mme Devil. Comme ce n'était pas une vraie méchant, il ne savait pas s'y prendre mais il ne se démonterait pas face à cette super méchante. Il sentait d'ailleurs que de la fureur se tenait à elle. Elle devait sûrement aller conclure une de ses fichues sales affaires... Lorsqu'il eut fini sa première phrase, il s'exécuta sans attendre la réponse. D'ailleurs, Cruella avait commencé à rire avant mettre qu'il le lui enlèves. lorsqu'il l'eut enlevé, des tas de saletés (dont du sable) sortirent de la bouche de la jeune femme. Bon OK, noter qu'il faudrait un bâillon plus propre s'il devait refaire ça. La jeune femme haussa les sourcils aussi. Bon, ne pas se démonter, ne pas se démonter comme un château de sable touché pour la mer ou détruit par un crabe...

Marcus prit un aire assuré et continua de suite en lui demandant si elle se souvenait qui il était dans le monde des contes. Elle le dévisagea puis lui offrit un sourire cynique. "Ne pas te démonter, Marcus. Pense à ton côté Marsupilami." pensa-t-il. Elle dit d'une voix menacante:


▬ « Et bien alors, on est débutant dans le métier ? Tu sais ce que je fais quand je kidnappe les gens moi ? Je leur coupe les orteils, je leur brûle les doigts et je fais saigner leur langue. Je te conseille de ne pas me détacher parce qu'a la seconde où je serais libre, tu vas le payer très cher mon grand. »

Non, il n'avait pas peur. Ou plutôt il ne devait pas le montrer. Après un long silence, la jeune femme cria:

« BOUH ! »

Marcus fut pris par surprise et sursauta ce qui fit rire la jeune femme. Mais il ne se démonta pas. Il la regarda bien droit dans les yeux et dit:

-Certes, je suis débutant mais je n'ai pas besoin de vous détacher, je veux juste des réponses à mes questions. Apparemment, vous ne vous souvenez pas de moi dans le monde des contes....? Vous vous souvenez du Marsupilami que vous avez capturé en forêt Palombienne dans le monde des contes? C'était moi.

Puis il s'arrêta deux minutes et tenta de prendre un air menaçant lui aussi. Bien sûr, il ne l'avait pas mais il fit comme si. Il ajouta donc:

-Si ne me répondez pas, vous allez goûter à mon amie la pelle et son copain le seau.

Il lui parlait comme à un enfant mais croyait parler comme un grand méchant face à son prisonnier et il croyait avoir le bon ton, en plus. Bon espérons qu'il soit crédible...

© MUSCLOR.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Marcus Pilami Entre Jessie et Manuela (sa femme), son coeur balance!

De quels animaux tient le Marsupilami?:
 

Evanora Evil


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Bryce Dallas Howard.

Ѽ Conte(s) : Les 101 Dalmatiens
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cruella diablesse

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 176
✯ Les étoiles : -2




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 26 Juil 2015 - 18:57


La vengeance est
un plat qui ce mange froid.
Sauf pour moi, c'est toujours chaud.
Mais c'est quoi cette amateur qui a le culot de m'enlever et de me parler avec politesse ? Ah décidément les vrais méchants ce font rare hein.
.



Bambi est croqué par le grand méchant loup. Mes yeux ne cessaient de perdre de vue ceux du jeune homme. Je les laissais faire fusion, le dévorant de l'intérieur. On me disait souvent que j'avais un regard perçant, qui faisait presque peur. Et bien là, je l'utilisais. Il était nul. Un amateur. On n'enlève pas les gens comme ça. On ne peut pas juste les enlever et se montrer gentil après. C'est impensable. Pourtant, c'était bel et bien ce que monsieur était en train de faire. Mais une question, a-t-il pris soin de me désarmer pendant sa merveilleuse petite idée ? Non, je ne pense pas. Dans ma poche se trouvait toujours, je dis bien TOUJOURS une petite dague fine. Tellement fine qu'elle était discrète. Et comme j'avais les mains liées derrière le dos, je pouvais l'atteindre sans problème. C'est donc sans le lâcher des yeux que mes doigts pénétraient dans l'une de mes manches. J'eus un peu de mal à l'attraper, parce qu'elle était loin et que mes mains étaient liées. Je la sortais discrètement et commençais à frotter la lame contre la corde. Et pendant ce temps, j'écoutais les paroles médiocres de cette énergumène. Bambi je vous dis, Bambi ! - Certes, je suis débutant mais je n'ai pas besoin de vous détacher, je veux juste des réponses à mes questions. Apparemment, vous ne vous souvenez pas de moi dans le monde des contes...? Vous vous souvenez du Marsupilami que vous avez capturé en forêt Palombienne dans le monde des contes? C'était moi.

Oh, la peluche jaune ! Le truc avec sa super queue qui rebondissait partout là ? Mais bien sûr que je me souviens de lui ! J'avais arpenté toutes les jungles possibles pour me le récolter. Il m'avait donné beaucoup de fil à retordre aussi ! Je me souviens que pour l'attraper celui-là, il était complètement galère et agressif ! Sa queue ? J'en ai fait les frais en gardant une cicatrice pendant trois malheureuses semaines. Il avait détruit mon beau teint l'animal. J'étais ravi de le retrouver et déçu de ne pas pouvoir le dépecer. J'avais réussi à le capturer. Et il en avait vu des animaux se faire retirer leur fourrure avant que ce ne soit son tour. Sauf que bien entendu, comme ci ce n'était pas assez facile comme ça, y a fallu que mes deux imbéciles d’acolytes perdre leur maîtrise. Et voilà, l'animal était de nouveau libre et il est parti. Bêta ! Comme j'étais en rogne. Je veux dire tellement qu'Horace m'a empêché de couper le doigt de Jasper. Ce n'est pas ma faute si j'ai deux babouins en guises d'employer. Non seulement ces gros idiots laissent partir mes précieux dalmatiens, mais en plus, ils ne savent pas maîtriser la peluche jaune. Il faut dire aussi qu'elle me fascinait beaucoup. Cette chose en soldat ? Une machine a tué. J'en aurais bien fait un chien de garde.

▬ « Ah mais oui je me souviens de toi ! J'allais étriper ta femme quand la malédiction a débarqué, quel dommage ! » Fils-je d'un ton déçue. Je fis la moue en le regardant avec une mine triste. Puis j'explosais de nouveau de rire, avant de le regarder. Sa tête était tellement épique. Eh oui, Horace et Jasper détenaient sa femme et ses enfants pendant que moi, j'étais partie courir après des petits toutous. Foutue malédiction. Si elle ne était pas venu, j'aurais un beau manteau de Marsupilami, un sac, et des magnifiques gants. Ils s'appelaient comment ces gosses déjà ? Bobo Bibi Bubu ? Non mais monsieur, faut faire dans l'originalité, ce sont des noms de carambars ça. C'est moche, Bubu ça fait penser à de la boue, Bibi on dirait que tu embrasse quelqu'un et Bobo c'est digne de quelqu'un qui s'est arraché la rate. Ah ces animaux, aucun goût de la mode et du prénom, franchement, c'est moche. Je me penchais vers lui, avec un air mutin au visage et un sourire espiègles.

▬ « Avec ta peau de bébé je pourrais me faire un ravissant sac à main ! » Je haussais les sourcils et reculais la tête, un air sadique au visage. Il avait une si belle peau … Dommage que je ne m'attaquais pas encore aux humains. Non parce que lui je le voyais très bien en sac à main avec une peau pareil. J'observais son visage, qui prit un air bizarre. Il le tordait, ou il essayait de prendre un air ? Oh attendez, c'est ça. Il essayait de prendre un air menaçant. Ah mais ce n'est pas comme ça qu'on fait ! Là on dirait un petit chien qui demande son os. - Si ne me répondez pas, vous allez goûter à mon amie la pelle et son copain le seau Noon. Non mais non. C'est quoi cette mauvaise blague ? Caméra cachée, c'est ça ? Mais je le crois pas ! Je me fais enlever par quelqu'un qui veut faire des châteaux de sables ! Je me suis mise à lui rire au nez. Je crois qu'aujourd'hui c'était vraiment la journée détente. Il faudrait que je me fasse plus souvent des journées repos comme ça.

▬ « Oh, vous voulez faire des châteaux de sable ? Mais allez-y, je vous regarde ! » Et ensuite, je te frappe. Je le défiais du regard, une lueur mesquine dans le regard. Je sentis alors mes liens céder, et j'avais les mains libres. Mais il ne fallait pas encore qu'il s'en rende compte. Il ne me manquait plus qu'une chose à faire. Je me suis mis à siffler, un sifflement sonore. Un aboiement retentit et très vite un dalmatien surgit dans l'entrepôt et sauta sur l'homme. Il lui mordit le bras de toutes ses forces en grognant. Je laissais échapper un rire à Gorge déployé. Pauvre petite bête. J'en profitais pour me relever et dire au cabot de se stopper. Je plaçais mon talon aiguille sur sa gorge, de sorte que s'il bouge… Paf ! Plus de jugulaires.

▬ « La prochaine fois tu y réfléchiras à deux fois avant de t'attaquer à plus méchant que toi. Maintenant, je me pose une question… » Dis-je menaçante, avant de revenir sur un ton doux et énigmatique. J'appuyais de nouveau sur sa gorge avec un air dégouté. « Qu'est-ce que je vais faire de toi ? » Je jouais avec ma dague entre mes doigts, tandis que Médor aboyait et grognait au côté de l'ex-marsupilami.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You've gotta crawl before you run
« -Hush, little baby, don't you cry, everything is gonna be allright... » And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone, but it goes to waste Could it be worse?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45562-it-s-where-my-demons-hide-evanora

Marcus Pilami


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Chad Michael Murray

Ѽ Conte(s) : Le Marsupilami/ Spirou
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le Marsupilami

☞ Surnom : Dreameuse/ Le Marsu'

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 484
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 2 Aoû 2015 - 0:49


Vengeance,vengeance...


Citation☇Marcus et Evanora

Marcus avait débité son histoire, celle de sa capture, lorsqu'il était encore un Marsupilami. Et la jeune femme avait alors semblé le reconnaître. Ca y est, il allait pouvoir se venger... Enfin si tout se passait comme prévu. La jeune femme dit, d'un ton déçu:

▬ « Ah mais oui je me souviens de toi ! J'allais étriper ta femme quand la malédiction a débarqué, quel dommage ! »

Marcus avait alors eu une mine déconfite mais avait tenté de ne pas trop la montrer tandis que la femme explosait de rire à nouveau. Bon, en même temps, ça expliquait pourquoi le jeune homme se retrouvait seul à draguer les filles tandis que sa femme et ses enfants erraient en ville sous une autre apparence, peut-être incapable de le reconnaître. Bah quoi, il avait l'air nul en niais en humain, non? Cruella se pencha vers lui, avec un sourire espiègle et un drôle d'air, et elle dit:

▬ « Avec ta peau de bébé je pourrais me faire un ravissant sac à main ! »

Bah évidemment... Elle s'attaquait aux humains désormais? Bon peu importe. Marcus avait alors tenté de prendre un air menaçant mais il n'y était pas arrivé mais il ne le montrait pas. Puis il avait débité des âneries digne de sa forme humaine, une histoire de seau et de pelle. Perte de crédibilité, bonjour...D'ailleurs, Cruelle se mit à lui rire au nez de nouveau. Puis elle dit:

▬ « Oh, vous voulez faire des châteaux de sable ? Mais allez-y, je vous regarde ! »

Il allait répondre, bien évidemment. Mais elle se mit à siffler et un chien sauta sur Marcus après avoir aboyé. Evidemment, elle adorait les Dalmatiens plus que tout autre créature... Comment il avait pu oublié ça??? Surtout après avoir vu le dessin animé, maintenant qu'il était humain. Le chien lui mordit le bras en grognant et Cruella se mit à rire avant de se lever. Evidemment, elle avait défait ses liens. Marcus était un vrai amateur et elle l'avait remarqué. Elle dit au chien de stopper et placer son talon aiguille sur la gorge de l'ancien Marsupilami. Elle dit, menaçante (elle l'était vraiment, elle):

▬ « La prochaine fois tu y réfléchiras à deux fois avant de t'attaquer à plus méchant que toi. Maintenant, je me pose une question… »

Elle revint ensuite à un ton plus énigmatique tout en appuyant sur sa gorge avec un air dégoûté:

« Qu'est-ce que je vais faire de toi ? »

La jeune femme jouait avec une dague (note pour plus tard de l'ancien Marsu': toujours désarmer une femme, surtout méchante, si tu l'enlèves). Le chien aboyait et grognait. Marcus dit alors, d'une voix saccadée, à cause du pied de la méchante sur sa gorge:

-Je n'ai pas peur de vous. Faites de moi ce que vous voulez.

Bien évidemment, c'était tout le contraire. Mais il tâcha de ne pas le montrer. Il n'espérait qu'une chose: qu'elle le blesse et ne le tue pas.

© MUSCLOR.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Marcus Pilami Entre Jessie et Manuela (sa femme), son coeur balance!

De quels animaux tient le Marsupilami?:
 

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

Pourquoi c est Pétunia la ???

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1014
✯ Les étoiles : 340




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 11 Aoû 2015 - 23:08




Vengeance Vengeance

"Et alors le monsieur grenouille c'est mis à danser dans la banque. Et Alice, la fille dont je t ai parler, m'a emmené visiter le coffre fort et voulue que que ferme complètement la porte. Alors je l'ai fait mais ...."

"Tu es sûre qu'elle est saine d'esprit cette fille ?"
Répondit Jack, hilare, adosse au mur de brique.

"Mais oui ! "


Jack leva les yeux au ciel et ébouriffa les cheveux de son amie.

"Max t'es vraiment trop des fois"


Il passa un bras autour de ses épaules et l’entraîna avec lui, quand tout à coup la demoiselle lui montra un spectacle intéressant. D'un geste il l’entraîna derrière une poubelle ou ils se dissimulèrent. Face à eux, Cruella se faisait kidnappé par un jeune homme. Un instant Jack se demanda si il allait y arriver. Non mais comment pouvait on ligoter quelqu'un de cette manière ? Il ne savait même pas que c'était possible. Il sentit qu'on lui tirai la manche et se dégagea rapidement.

Non faut pas aller l'aider, c'est une méchante elle.


Mais comme a son habitude, la bonde n’arrêtait pas de parler quand elle ne comprenait pas quelque chose. Agacé par ses questions qui l’empêchaient de profiter du spectacle, il se tourna vers la jeune femme.

"Bon écoute max, tu vas te trouver un coin tranquille et potasser le livre que je t'ai offert ok ? Brave fille."


Un tapotement sur le haut du crâne et il était partit, s'élevant au dessus des toits. La satisfaction qu'il avait éprouvé en voyant le blond entraîner Cruella c'était changé de' excitation, teinte d'un peu d'inquiétude. pas pour la diablesse (il ne fallait pas rêver non plus ) mais pour le type. Il n'avait pas l'air méchant, mais avec les psychopathes on ne savait jamais... Bref autant garder un œil sur eux. Une fois qu'ils furent entres dans un vieux hangar, le jeune homme se posta à une fenêtre à moitié cachée par de vielles boites de bois et profita du spectacle en retenant difficilement un fou rire. Non mais sérieusement il fallait vraiment prendre ça en photo ! Jack plongea sa main dans sa poche et en tira son téléphone avant de prendre une Cruella ligotée en photos. Il allait faire des poster et les afficher partout dans la ville !

"T'es sûre que' on doit pas l'aider ? "


Jack sursauta et se tourna d'un bond vers Maxine, la menaçant de on bâton, tendis qu'elle le regardait de ses grands yeux pleins de questions, son livre ouvert devant elle.

" Ils disent dedans que venir en aide aux personnes en détresse c'est bien. Et que pour les façons ça aide à avoir des petites copines. Tu pense qu'elle est en détresse ? Elle ne m'as pas dit pourtant ... "


Jack frissonna d'horreur de la tête aux pieds en s'imaginant sauver Cruella qui n'avait rien d'une demoiselle en détresse.

Arrête je vais cauchemarder... Elle c'est une méchante. Une vrai de vrai alors éloigne toi. D'ailleurs qu'est ce que tu fais la ? Je t'avais dis de partir !


Mais ce n'était pas le moment. Maintenant ce n'était plus Cruella qui était en danger mais blondie.

Amateur .. Marmonna jack avant de se retourner vers Maxine. Toi tu bouge pas. Si j'y vais pas il v vraiment se retrouvé dépecer...

Puis il s'éleva dans les aires et fit le tour du bâtiment en volant pour entrée par une fenêtre dans le dos de Cruella Silencieux comme la neige qui fond il se plaça juste derrière elle et fit un clin d'œil au prisonnier. Puis il tapota l'épaule de la rousse et tourna en même temps qu'elle se tournait, restant hors de son champ de vision. Puis il fit de même à son autre épaule et profita du fait qu'elle ait fait un démis tour complet pour se mettre juste dans son dos.
Au moment où elle se retourna face à lui, le gardien hurla

BOUH !!!!

La collectionneuse, surprise, poussa un cri et recula tendis que jack peinait à tenir sur ses jambes tant il riait. D'un geste il passa une main sous le bras du Marsupilami et l'aida à se relever.

Ça va rien de casser ?
Demanda il toujours mort de rire.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
   

I promess to watch over you
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Maxine Daitya


«Muerte, la mort!
Né l'oubliez yamais!
Pitis voyous!»


avatar


╰☆╮ Avatar : Elle Fanning

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles / La princesse au petit pois
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La soeur d'Alice et la princesse au petit pois

☞ Surnom : Loulou / P'tit Lu / Louloute / Lou

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2108
✯ Les étoiles : -2




Actuellement dans : «Muerte, la mort!Né l'oubliez yamais!Pitis voyous!»


________________________________________ Mar 11 Aoû 2015 - 23:37




Vengeance Vengeance

Maxine était en train de raconter à jack la petite histoire qu'elle avait eut avec Alice. D'un geste de la main, elle aplatit ses cheveux décoiffés sur son crâne et fixa son ami sans comprendre, un air interrogateur sur le visage.

Trop quoi ?


Jack ne répondit pas et l’entraîna rapidement derrière une poubelle. Bon, elle ne savait pas que c'était le genre de choses qu' il fallait faire dans ces circonstances... La jeune femme plongea la main dans son sac et farfouilla quelques instants dedans pour en retirer un livre à la couverture jaune criarde et à la couverture usée. Ai vue de son état', on pouvait sans difficulté se rendre compte qu'il était utilisé plus que fréquemment.

On devrait pas aller l'aider ?

Non faut pas aller l'aider, c'est une méchante elle.


Maxine fronça les sourcils.

"Comment tu le sais ? Elle a pas de panneau de méchant sur la tête. Ou alors elle a une carte. Tu as vu sa carte de méchant e ? D'ailleurs est ce que ça existe ? Et si ça existe ça veut dire que les gentils aussi en ont eu une? Elle arrive quand on n'ait ou alors il faut passer un test d'orientation ?parce que tu sais je n'ai pas passé de teste moi. Ça veut dire que je ne suis ni gentille ni méchante ? Ou alors je suis les deux et ils ne savent pas dans quel groupe me mettre .. Tu as déjà passé un test pour devenir un gentil ? Tu as une carte ?"


Jack se tourna vers elle et l'interrompit, la laissant rapidement. En tête à tête avec son libre. Ses petites mains serré autour de la couverture comme si il s'agissait du graal, elle garda les yeux fixes vers le ciel un instant avant de revenir à un niveau plus normal.

Elle ouvrit le livre au chapitre "cas de kidnapping" et le lut sagement en avançant, esquivant sans les voire les différentes flaques d'eau qui parsemaient le sol. Et pendant qu'une partie d'elle lisait, une autre partie de son cerveau était occupé, sans qu'elle s'en rende réellement compte, à chercher les meilleurs planqués possibles pour un kidnappeur dans les environs. Rapidement cerveau n°2 eut l'adresse la plus plausible. Il attendit patiemment que le cerveau n°1 eut finit de lire pour lui porter l'information.

Bon, d'après eux c'est une amie potentiel le et ils disent qu'il faut toujours aider les gens en détresse... Ceci dit, elle n'a pas vraiment dit qu'elle était en détresse ...
Ajouta elle en tapotant le bourse son livre contre son menton.

Le cerveau numéros deux coupa court au débat interne de la princesses en lui signalant que les cris qu'avaient poussé la femme étaient certainement un appel à l'aide primitif. Tout le monde ne pouvait pas dire "je suis en détresse au secours." en toutes lettres comme c'était écrit dans son livre.

Bon, autant aller la sauver. Lorsqu'elle leva les yeux, elle s’aperçut qu'elle était déja devant le fameux hangar qui lui semblait etre la meilleur planque possible. Silencieusement, elle s'approcha de lui alors qu'il regardait par la fenêtre.

"T'es sûre que' on doit pas l'aider ? "


Il sursauta.

"Parce que dans mon livre, ils disent que c'est ce qu'il faut faire"
Elle ouvrit le bouquin et le lui fourra sous le nez. "La tu vois ? Faut aller l'aider ...enfin je crois. "

Sauf que tout changea. Ce ne fut plus Cruella qui était prisonière mais le kidnapeur.

Ca veut dire que c'est lui qu'il faut sauver maintenant ?

Et voila qu'elle parlait dans le vide. Elle ne comprenait plus. Maxine pénétra a son tour dans le hangar et regarda autour d'elle pendant que Jack faisait mumuse.

Bouh !

Maxine sursauta et fixa le jeune homme avant de s'avancer a son tour. Regle numéro un : Se présenter.
Bonjour, je m'appelle Maxine Littlepeas. Et lui c'est Jack Fost. Enchantée fit elle en tendant la main vers la femme rousse.

Elle s'approcha subitement, rapprochant on visage de celui de la collectionneuse de fourrures.

" T'es une vrai méchante ? Une vrai de vrai ? Est ce que tu as une carte de méchante  ? Ou alors tu as eut un rendez vous d’orientation ? Et tu es niveau combien ?"


Elle parlait en niveau, comme tous geek qui se respecte.

« Est ce que tu veux être mon amie ? »


"MAX ! Mais ca va pas ? C'est une psychopathe !"

"Ah bon ? Vous êtes une psychopathe ?"


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t40866-maxine-littlepeas-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41162-liens-de-maxine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t42163-rps-de-la-princesse-au-petit-pois-maxine-littlepeas#391395

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 934
✯ Les étoiles : 287




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 20 Aoû 2015 - 23:37

Anna ∞ So Many People
Mais qu'est que tu fabrique ?
Faisons un bref récapitulatif de ma vie, parce qu'on ne pouvait, pas dire qu'en ce moment, tout allait comme sur des roulettes : pour commencer, je commençais à devenir allergique, à tout ce qui se rapprochait de prêt ou de loin à l'amour. Oui, oui c'est moi qui disait ça. Celle, qui croyait durement, au prince charmant, jusqu'à ce qu'elle ne se rende que c'était un enfoiré de première, qui voulait juste posé son auguste dérrière, sur le trône d'Arendelle -aaah classique-, après il y avait eu l'épisode ceinture d'Aphrodite. Et ouais, je m'étais encore faite briser le cœur. J'en voulais pas à Aaron, c'était pas sa faute, puis ça remontait, il avait déjà dût oublier -je devrais peut-être l’appeler tiens, pour briser la glace, et l'inviter à aller manger un sunday chez Jack-, après j'avais retrouvé Kristoff, qui lui m'aimait et moi non. Conclusion dans tout ça : ben l'amour ça craint. C'est tout, il y avait pas besoin, de chercher plus loin. J'avais donc prit une décision, extrêmement, importante : je n'en avais pas besoin. J'étais grande, je pouvais m'assumer toute seule, pas besoin d'un homme dans ma vie. C'est décidé, Anna d'Arendelle, se passerait de relation amoureuse. Bon, j'avoue ça sonnait un peu mieux dans ma tête. Quoi qu'il en soit, je me répétais, ces mots, ce matin devant mon miroir, alors que je sortais de la douche, les cheveux totalement frisés, qui sortaient, à moitié de la serviette, que j'avais mis dessus, pour essayer de les maintenir le temps, que je me brosse les dents. Et, j'étais convaincu par tout ça.

Après, un hochement, de tête, appréciateur, suite à mon petite discours, j'enfilais, rapidement, mes affaires, et de nouer mes cheveux, en deux tresses, comme je le faisais avant. La journée commençait bien jusqu'à....ce que je ne décide de regarder l'heure sur mon portable. Il était quasiment huit heures, je commençais à sept heures. Je déglutis, Aster allait me tuer :

- Je suis en retaaaaaaaaaard ! M'écriais-je, tandis que j’attrapais rapidement mon sac à dos -celui avec l'épée-, et que je dévalais, les escaliers de mon minuscule appartement. Évidemment, c'est quand on est retard, que le monde semble s'être liguée contre vous. J'avais pas prit le bon trousseau de clés, celui avec celle du cadenas de ma bicyclette dessus, était resté dans l'appartement :

- Oh non, je vais vraiment me faire tuer gémis-je, tandis que je remontais les escaliers quatre à quatre essoufflée, avant d'échanger les trousseau, et en plus j'avais rien avalée, et mon estomac, grondait furieusement. Sauf que j'avais pas le temps, d'aller me chercher à manger chez granny. C'était officielle, je haïssais, ma vie. Et tandis que je pédalais, à vive allure, sans me préoccuper, de ce qui ce passait, j'évitais à nouveau de justesse la collision avec une voiture, qui me klaxonna furieusement :

- J'ai pas le temps je suis à la bourre ! Criais-je à l'intention du chauffeur. Non mais, c'est dingue ça, aucun respect pour les gens en retard. J'arrivais, finalement, à bon port, après un dérapage plus ou moins contrôlé -en fait c'était plutôt moins que plus pour être honnête- Quoi qu'il en soit, j'avais l'impression que mon cœur, allait sortir de ma cage thoracique, tellement, j'étais anxieuse. Et, je sentais, même mes mains commencer, à ma picoter. Si, j'en étais à un tel état, c'est que vraiment, Aster allait me réduire en charpie. Et, j'avais beau me répéter des « zen, Anna respire » en boucle, ça arrangeait pas franchement les choses :

- Ah enfin ! Je peux savoir où tu étais gamine ? Ça fait une heure que je t'attends !


Gloups, Aster était furax, non en fait, c'était même pire que ça. Immédiatement, je me mit à trembler comme une feuille. J'y pouvais rien moi, si il me faisait peur :

- Eh bah en fait je...j'aipasvuletempspasséjesuisdésoléeçasereproduirapas lâchais-je d'une traite en bafouillant tout en continuant de trembler comme une feuille

- C'est bon arrête de trembler comme ça, je vais pas te bouffer, et je pari que t'as rien avalé non plus

Toujours, tétanisée, je secouais la tête de droite à gauche en signe de négation. Tandis que je l'entendis soupirer, et s'éloigner derrière le comptoir, pour fouiller, j'osais un léger regard de ce côté là avant de re devenir droite comme un piquet, quand il commença à revenir :

- Tiens, je me doutais bien que t'aurais rien avalée, et j'ai pas envie que tu nous fasse une crise d’hypoglycémie pendant qu'on bosse
dit-il en me tendant un sachet. Il contenait, un chocolat de chez granny, et un énorme muffin tout chocolat. Je voulus tenter, de dire que c'était pas la peine, mais mon estomac, me trahis. C'est donc avec un rire nerveux, que j'annonçais que je filais me changer. Aster, était pas méchant, mais j'arrivais pas à être à l'aise avec lui, il me faisait peur.

Un, peu plus tard, alors que je finissais mes créations, il débarqua l'air encore plus ronchon que d'habitude, me demandant si je n'avais pas encore fait une bêtise, je me ratatinais sur moi même :

- Hey rouquine tu veux pas me rendre un service ?

- Heuuu...oui, oui bien sur ! M'écriais-je

En fait, je l'avais peut-être fait avec un peu trop de précipitation, je déglutis encore un peu, tandis qu'il me filait, un paquet entre les mains, avec une adresse :

- Tiens, le sale...le marchand de glace a demandé la livraison de chocolat, pour sa « nouvelle création », j'ai pas le temps d'y aller tu peux le faire pour moi

- Oui, oui pas de problème dis-je un peu plus détendue.

Bon, le marchand de glace, c'était Jack, un ami, il était pas méchant, il avait juste pas inventé l'eau chaude, mais il était drôle, et j'étais bien plus détendue en sa présence, qu'avec Aster. Passant, donc par le vestiaire, pour enlever ma blouse de travail, et la charlotte de mes cheveux, tout en défaisant, mon chignon, pour refaire mes deux nattes.

Enfourchant, ma bicyclette, le colis, bien ficelé à l'arrière, je pris la direction de sa boutique, jusqu'à ce que je ne l’aperçoive voler. Houuu, j'aimais pas ça. Dans quelle, pétrin allait-il encore se fourrer ? Ou pire, quelle bêtise est-ce qu'il allait encore faire. Un, bon coup de guidon, et je me mit à partir dans sa direction. Avant de finalement, m'arrêter, un peu plus loin. Je, ne savais pas ce qu'il fichait, mais une chose était sure, je devais, en avoir le cœur net, cadenassant, à nouveau ma bicyclette, et ajustant une hanse de mon sac à dos, je me dirigeais droit dans la direction de Jack :

- Est-ce que je peux savoir ce que tu fabrique ?
Demandais-je, les mains sur les hanches

code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Evanora Evil


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Bryce Dallas Howard.

Ѽ Conte(s) : Les 101 Dalmatiens
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cruella diablesse

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 176
✯ Les étoiles : -2




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 29 Aoû 2015 - 19:07


La vengeance est
un plat qui ce mange froid.
Sauf pour moi, c'est toujours chaud.
Mais c'est quoi cette amateur qui a le culot de m'enlever et de me parler avec politesse ? Ah décidément les vrais méchants ce font rare hein.
.



Pourquoi il n'était pas fait en fourrure ? Pourquoi il est redevenu humain ? Ah que je hais cette malédiction-là ! À cause de ça, ils sont tout devenus humains et je peux plus les dépecers ! Bon sang, ça m'ennuyait grandement. - Je n'ai pas peur de vous. Faites de moi, ce que vous voulez. parfait, donc je vais te tuer. Il ne me serre à rien et de plus, il m'a kidnappé ! Et je n'ai pas Indiana qui est là pour me retenir, alors qu'est-ce que j'attendais ? Je jouais avec mon couteau entre les doigts, quand quelque chose me tapota l'épaule. Instinctivement, je tournais la tête. Mais il n'y avait rien. À quoi jouait cet abruti ? Je tournais mes yeux vers l'ancien singe au pelage de panthère. Vous allez pas me dire qu'il a récupéré sa queue et qu'il allait me foutre par terre quand même ? Second coup sur mon épaule droite cette fois-ci. Je me tournais complètement en fusillant l’entrepôt du regard. Quelque chose clochait. quelque chose se moquait de moi ! Si je mettais la main sur la chose qui s'amuse avec moi, il allait passer un sale quart d'heure. Je me retournais vers mon prisonnier, pour le tuer pour de bon. BOUH ! Je poussais un hurlement à m'en broyer les poumons. Le visage trop près du sale mioche me fit reculer instinctivement. Bordel, mais je le connais celui-là ! Furieuse, je dégainais mon couteau et lui lançais dessus. L'arme passa sur sa pommette, entaillant sa joue au passage et se ficha dans le mur.

▬ « Je te reconnais sale mioche ! Tu es la girouette qui a libéré mes chiots la dernière fois ! » Lançais furieuse. Ce maudit gamin avec cette maudite gamine au pouvoir magique ! Ah, mais oui, je m'en souviendrais toute ma vie. Mon marché noir en avait pris un sale coup et Horace et Jasper on jamais été autant amochés par ma colère et mes réactions impulsives que ce jour-là. Je sentais ma gorge ce bloquer, tandis que je bouillonnais de colère. Il veut cela jouer super héros, le petit malin ? Un sourire carnassier aux lèvres, je dégainais mon arme et le pointais dans leur direction. M'en fou, j'en tuerais deux pour le prix d'un et voilà. Mais y a un truc qui se planta devant moi, un truc blond. Ah non attendez, ce n'est pas un truc, c'est une fille. C'est quoi ces yeux de biche là ? Punaise j'ai envie de vomir, ça me donne des remonter écœurante. bonjour, je m'appelle Maxine Littlepeas. Et lui c'est Jack Fost. Bien, c'est bien, maintenant retourne à la maternelle, ce n'est pas pour les jolies jeunes filles ici, je suis en plein meurtre bon sang ! Mais j'eus pas le temps de dire quelque chose, que la petite chose s'approcha de mon visage avec un air presque admiratif sur sa face. Elle fait peur. Non je suis sérieuse, elle me fait peur. J'écarquillais les yeux. Il y a personne pour revenir chercher cette Minie chose qui se croit dans un conte de fées ?

▬ « C'est quoi ce truc ? Ça fait peur, c'est plein de joie et de gaîté, allez ouste, va courir après les joyeuse petite Lic... » " T'es une vraie méchante ? Un vrai de vrai ? Est-ce que tu as une carte de méchante ? Ou alors tu as eu un rendez-vous d’orientation ? Et tu es niveau combien ?" Corne. Licorne. Non mais elle se croit dans un jeu vidéo la charlotte aux fraises là ? Je positionnais mon doigt sur son front et la fis reculer avec un air de dégoût. Ce n'est pas possible. Il y a des gens qui savent vraiment pas tenir leur animal de compagnie en laisse. En plus, je comprenais rien à ce qu'elle me racontait là. Elle me prenait pour une méchante en carton ou quoi ? Un mauvais rictus passa sur mes lèvres, remarquant quelque chose au creux de son bras. Un truc pour les nuls. Mes yeux s'arrêtèrent sur les quelques notes qui disaient "' être sociable pour les nuls " Oh mais il semblerait que l'idiote de première est décidée de se montrer, bien. « Est ce que tu veux être mon amie ? » un rire sadique s'échappa de ma gorge. Elle était idiote. Trop idiote. C'est tout ce qui me fallait, absolument tout. Un regard espiègle aux yeux, je m'abaissais à sa taille. "MAX ! Mais ça va pas ? C'est une psychopathe !" Je lançais un regard noir au sale mioche. "ah bon ? Vous êtes une psychopathe ?"

▬ « Oh oui nous allons devenir très amies toi et moi, viens par la beauté ! » Je la chopais et posais le canon de mon pistolet sur sa tempe, calant mon bras au niveau de son cou avec beaucoup de fermeté. Quitte à l'étouffée, je m'en foutais. Un rire mauvais passa les barrières de mes lèvres. « Bien, Cruella pas contente. Un pas de plus et je ferais de la soupe du joyeux petit lutin ici présent ! » Menaçais-je en reculant, l'arme toujours pointée sur la gamine. est-ce que je peux savoir ce que tu fabrique ? Je tournais la tête vers la rousse qui venait de rejoindre le groupe. Ne lâchant pas petit lutin avec l'arme. Non mais ce n'est pas vrai ! Ce n'est pas un spectacle ici ! C'est quoi tout ce monde-là ?

▬ « Bordel, es ce que vous vous rendez compte que je vais devoir tous vous tuer pour ne pas laisser de témoins ? Aller la rousse, va rejoindre le troupeau de vache ou je te descend aussi ! » Menaçais-je en pointant mon arme dans sa direction, resserrant mon étreinte au cou de la gosse afin de l'etouffer un peu.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You've gotta crawl before you run
« -Hush, little baby, don't you cry, everything is gonna be allright... » And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone, but it goes to waste Could it be worse?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45562-it-s-where-my-demons-hide-evanora

Marcus Pilami


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Chad Michael Murray

Ѽ Conte(s) : Le Marsupilami/ Spirou
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le Marsupilami

☞ Surnom : Dreameuse/ Le Marsu'

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 484
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 29 Aoû 2015 - 22:07


Vengeance,vengeance...


Citation☇Marcus et Evanora (+plein d' "invités")

Marcus avait voulu s'en prendre à Cruella mais n'était pas méchant qui voulez et s'en rendit vite compte. Il se retrouva en effet à la place de la victime. Mais il ne se démonta pas. Il était peut-être devenu un humain boulet mais certainement pas un humain lâche qui se laisserait faire. Il avait donc dit qu'il n'avait pas peur de cette fichue méchante et qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait d'elle de suite, il s'en fichait.

Elle jouait avec son couteau, entre ses doigts. Puis des gens arrivèrent. Marcus ne voyait pas qui faisait ça, vu la position où il était. Mais ce n'était pas des méchants, il le sentit. L'un d'eux s'amusa à jouer à toucher l'épaule de la méchante. Car ce n'était pas lui qui pouvait lui toucher l'épaule, pas sous sa forme humaine. Il l'aurait pu avec sa queue, autrefois. Mais il ne l'avait plus désormais. Il observa donc tout ce qui se passait. Cruella réussit à voir le gamin qui faisait ça. Et elle s'amusa à lui faire peur. Elle se retrouva donc face à lui et décida de lancer son couteau. Elle entailla la joue du jeune homme puis le couteau se planta dans un mur. Elle dit, furieuse:


▬ « Je te reconnais sale mioche ! Tu es la girouette qui a libéré mes chiots la dernière fois ! »

Bon, elle le connaissait apparemment. C'était mauvais ça. Le gamin s'était approché de Marcus entre temps avant de lui demander:

Ça va rien de casser ?

[i]Marcus lui fit signe que "oui" de la tête et désormais il voyait tout en plus d'entendre les bruits et les voix. Marcus vit donc Cruella sortir un pistolet sorti de sa poche et il le pointe ensuite sur le jeune homme. Cruella se stoppa alors. Sûrement un nouvel arrivant. C'était en effet le cas. Il vit une fille, une gamine elle aussi, dire:


bonjour, je m'appelle Maxine Littlepeas. Et lui c'est Jack Fost.

Génial. Au moins, il savait qui était là. Mais bon, ils allaient l'aider ou juste se faire tuer? Cruella dit:

▬ « C'est quoi ce truc ? Ça fait peur, c'est plein de joie et de gaîté, allez ouste, va courir après les joyeuse petite Lic... »

Mais la jeune fille avait d'autres questions en réserve:

" T'es une vraie méchante ? Un vrai de vrai ? Est-ce que tu as une carte de méchante ? Ou alors tu as eu un rendez-vous d’orientation ? Et tu es niveau combien ?"

Bizarre, cette gamine. Mais, au moins, elle distrayait Cruella et cette dernière oubliait un peu Marcus et le jeune Jack. Marcus voyait bien que la gamine lisait et la méchante semblait l'avoir remarqué aussi. La gamine dit:

« Est ce que tu veux être mon amie ? »

Elle déconnait, là. Hein, elle déconnait? Cruella se mit à rire d'un rire sadique. Mais très vite, tandis que Cruella semblait se pencher vers la gamine, le jeune garçon dit de nouveau:

"MAX ! Mais ça va pas ? C'est une psychopathe !"

Mais gâche pas tout, toi. Bon, il ne dit pas. Mais il le pensa très fort. La gamine ne trouva à dire que:

"ah bon ? Vous êtes une psychopathe ?"

Ce à quoi la méchante répondit:

▬ « Oh oui nous allons devenir très amies toi et moi, viens par la beauté ! »

Marcus la vit la choper et poser le canon de son pistolet sur un coin de sa tête, elle l’étrangla aussi. Eh beh, quelle méchante!D'abord un pied sur lui puisune main autour du cou de la gamine et l'autre tenant le pistolet, elle était vraiment plus forte que lui niveau méchanceté et crédibilité. Puis elle se mit à rire et dit:

« Bien, Cruella pas contente. Un pas de plus et je ferais de la soupe du joyeux petit lutin ici présent ! »

Puis Marcus vit quelqu'un d'autre arriver et dire, à l'attention d'une des trois personnes présentes:

est-ce que je peux savoir ce que tu fabrique ?

Cruella se tourna vers elle et dit, sa main sur le cou de la gamine mais le pistolet désormais pointé sur la rousse:

▬ « Bordel, es ce que vous vous rendez compte que je vais devoir tous vous tuer pour ne pas laisser de témoins ? Aller la rousse, va rejoindre le troupeau de vache ou je te descend aussi ! »

Marcus dit alors:

-Eh beh on est pas dans la merde, là.

Sa voix était cette fois plus assurée mais il pensait vraiment. Dire qu'il voulait juste se venger et qu'il vivait enfin sa prochaine aventure ici, à Storybrooke, même si elle n'était pas positive. Et, en plus, il se retrouvait entouré d'autre gens...

© MUSCLOR.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Marcus Pilami Entre Jessie et Manuela (sa femme), son coeur balance!

De quels animaux tient le Marsupilami?:
 

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Vengeance, vengeance [PV Cruella]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives