Intrigues
Disney Rpg

Au Violent de
nos Songes
Juin 2017


Par delà
les Mers

Juillet 2017

Zootopie II
#ZozoTopie
Juillet 2017







Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Au Violent de nos Songes - le 80ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Rebekah Stormborn ♥ - Maître du jeu : Elliot Sandman ♥
Que les dieux de l'Australie soient avec vous !

Partagez | .
 

 Le vent se lève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

Pourquoi c est Pétunia la ???

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1061
Ѽ Les pommes : 395204




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 9 Juil - 3:19



Le vent se lève

L'été était arrivé, et avec lui la chaleur et le soleil. Jack avait été "relégué au placard", et passait la plus part de son temps a s'amuser ou a la glacerie. Les clients se bousculaient, apres tout sa réputation n'était plus a faire. Et puis il c'était fait un petit coup de publicité pendant la fête d'Aryana, les ventes avaient augmentées.

Mais ce jours la, malgré la chaleur étouffante, la glacerie était fermée. Le jeune homme n'était ni chez Louise, ni a la patinoire, ni en train de faire une quelconque blague. Marchant sous le soleil, Jack avançait, les mains dans les poches, avançant tel un funambule au dessus des rues. Il n'était entré dans le cimetière que quelques fois durant la malédiction et après, mais revenait toujours au moins une fois par ans.

Jack passa une maison et se laissa porté par le vent pour atterrir derrière le mur qui entourait le cimetière. Les orteils mêlés aux brins d'herbes, il s’avança entre les tombes, bâton sur les épaules, se dirigeant sans hésitations vers l’une d'elles avant de s’arrêter. Jack passa une main sur la pierre tombale, chassant la poussière qui c'était déposé. Il avait toujours fait attention, fait en sorte que la tombe soit propre. Il le méritait bien après tout.

Il c'était appelé Caleb. C'était un gamin plein de vie, qui avait contracté une leucémie, le forçant a resté cloué a son lit d’hôpital. Lorsque Jack l’avait rencontré, sous la malédiction, cela avait été comme une évidence et rapidement un lien c'était formé entre eux. Le glacier avait toujours fait en sorte de partager ses glaces aux gamins qui n'avaient pas la chance de pouvoir en avoir. Les rendre heureux, voir leur sourire sur leurs visages le rendait heureux, même si ils ne se souvenaient pas de lui au final. Mais Caleb l'avait reconnu la fois suivante, il avait gravé dans son esprit les traits du blonds. De la était né une amitié profonde mais de courte durée. Il n'avait fallu que huit mois a la maladie pour emporter le gamin. Huit mois durant lesquels Jack avait tenté du mieux qu'il pouvait de le distraire, le faire sourire.

Depuis ce temps la, il continuait ses visites, dans un autre lieu. Jack s'assit sur la tombe, le visage levé vers le soleil, un petit sourire au coin des lèvres. Il lui parla. De son travail, du gars qu'il avait embauché pour l'aidé, d'Aryana qui avait fait disparaitre ses cheveux, de son aventure avec la ceinture de cette dernière, de Louise, Adrien, Chovka, Anna, de Reb', de Quenotte... De la dernière blague qu'il avait fait a Aster ... Il resta la un moment, laissant le vent emporter ses paroles au loin, les bras appuyés sur ses genoux. Enfin il se leva et s'épousseta avant de faire face a la tombe.

"Bref tu vois tout est cool. J’espère que ca vas pour toi... Nos parties de dames me manquent tu sais..."

Jack pointa un doigts vers la tombe et se concentra, créant un bouquet de fleurs qui ornaient la tombe, renvoyant les rayons du soleil comme des diamants aux milles facettes. La tombe brillait de mille feu, et Jack admira son travaille une seconde avant de s'envoler, retournant dans un monde de vie et de joie. Il passa rapidement au refuge de Tooth, la saluant rapidement pour voir Alaka en un éclaire avant de partir.

Puis il déambula dans la ville, gelant quelques objets ici et la, quand tout a coup, alors que la rue c'était vidée, il sentie une présence dans son dos. Une présence qu'il connaissait et n'aimait pas. D'un bond il fit demis tour et se mit en garde.

"Pitch. Qu'est ce que tu fais la ? Tu connais les règles non ? Chacun chez soi."


Tendu, il fixa son ennemie en jetant de rapides coup d'oeil autour de lui, vérifiant qu'il n'y avait personne dans les alentours. Venait il rompre la trêve ? accomplir la sombre vengeance qu'il attendait depuis si longtemps? Ils étaient en pleine ville, mieux valait aller ailleurs pour se battre. Jack n'avait jamais brisé la trêve, bien que cela lui couta énormément. Alors il allait devoir attiré le croque mitaine dans un endroit qui leur laisserai de l'espace...





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I promess to watch over your child.
Guide him safely from the ways of harm.
Keep happy his heart, brave his soul, and rosy his cheeks.
Guard with your life his hopes and dreams,
for he is all that we have, all that we are,
and all that we will ever be.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Pitch Black


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

☞ Surnom : Brioche

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 196
Ѽ Les pommes : 65484




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 11 Juil - 20:10

Le vent se lève
Il faut tenter de vivre

Pitch... Était surpris. Ce qui lui arrivait de plus en plus souvent dernièrement. Enfin, Storybrooke était pleines de surprises, certes, mais c'était une toute autre histoire d'être surpris par la personne que l'on méprisait le plus au monde. Par ce petit chenapan qui avait de la neige à l'intérieur du crâne et qui se berçait d'illusion plus idiotes les une que les autres. Jack, rien que l'idée de le croiser de nouveau m'irritait au plus haut point. J’avais toujours eut des problèmes avec les Jack, cela devait être ma petite malchance personnelle. Et il avait été le premier, le premier dans beaucoup de choses. Il avait été le premier gardien en qui j'avais cru depuis ma naissance, le premier être de ma stature qui avait subit le même tourment que moi, la solitude. La froide et glaciale solitude qui avait été ma seule compagne durant tellement de siècles simplement car l'Homme sur la Lune avait décidé de régler ces comptes. Cela s'était passé il y a un autre temps, dans une autre vie, et j'avais marché de l'avant grâce à Diane, j'avais tourné le dos à la guerre ouverte avec les gardiens, me concentrant plutôt sur la gestion du cimeterre et de ceux qui était vraiment important à mes yeux. Et pourtant, lorsque je l'avais vu dans mon cimeterre, penché sur cette tombe qui racontait l'histoire tragique d'un enfant vaincu par la maladie, des sentiments avaient resurgit, ceux que je pensais oublier depuis bien longtemps. Mais non, il avait suffit que je le reconnaisse pour que l'idée de le supprimer de la surface du globe devienne... Légèrement plus attractive... Juste un tout petit peu. Après tout, comment oublier la sensation de trahison lorsque la seule personne qui vous pouviez peut-être voir comme un allié depuis des siècles se tournait contre vous, encore. J'avais essayé, vraiment, de baisser ma garde et de lui faire confiance, croire en quelqu'un d'autre une seule petite fois. M'autorisé un seul moment de faiblesse pour combler cette terrible solitude.
Et cela avait provoqué ma défaite et presque ma mort, la Malédiction étant la seule chose qui m'ai permit d'échapper à ce funeste destin. Et maintenant, une vie plus tard, je le voyais de nouveau. Honorant un mort que j'avais moi-même enterré et laissant un bouquet de rose glaciale sur une tombe au passée douloureux. Je ne savais pas comment Jack avait connu ce pauvre enfant, mais il montrait suffisamment de maturité pour venir visiter un lieu lourd de conséquences avec le sourire aux lèvres. C'était... Surprenant. Et cela montrait qu'il avait changé, je ne savais nullement à quel point... mais il avait changé.
Le fossoyeur attrapa l'une des roses de glace dans ses doigts et observa le travail finement réalisé de la rose. Son pouvoir s'était affiné, et cela m'arracha un sourire, c'était le seul gardien avec Sable qui pouvait espérer me tenir tête à l'époque. Maintenant, Jack pourrait surement un adversaire presque à ma hauteur, presque étant le mot clef. J'étais désormais bien plus puissant qu'à l'époque. Et bien plus aux commandes de moi-même. 
Oui, il était temps de lui rendre une petite visite "amicale".

Une poignée d'heure plus tard, alors que le soleil commençait doucement à décliner, Pitch se matérialisa non loin de Jack, la rose de glace magiquement conservé dans sa main, il activa son pouvoir de manière subtile, provoquant un léger malaise chez les autres passants qui décidèrent qu'ils avaient subitement mieux à faire que de se trouver dans la même rue que le monsieur en costume noir qui souriait. Je pouvais les comprendre.
Pitch resta concentrer sur l'autre gardien, voyant l'hostilité et la colère dans son regard, le visage du fossoyeur resta cacher dans l'ombre, masqué. Il pouvait déjà sentir la magie se concentrer autour de lui, une magie qui avait un léger sens de nostalgie.

"Pitch. Qu'est ce que tu fais la ? Tu connais les règles non ? Chacun chez soi." 


Le fossoyeur laissa échapper un petit rire moqueur, les règles, toujours les règles. J'aurai put ne jamais te laissé entrer dans ce cimeterre, où t'enterrer vivant, tu serais devenu une tombe sans nom, sans personne pour te sauver. Je pouvais lui pourrir sa vie sans même montrer ma présence, et je ne l'avais pas fais. Car contrairement à ce qu'il pensait, cette trêve m'avait fait le plus grand bien. Le visage du croque-mitaine apparu, affichait un sourire narquois et des yeux brillant d'une lueur malsaine, presque curieuse.

"Voyons Jack, c'est comme ça que l'on accueille un ami perdu de vue?" 

Pitch leva sa main, portant une rose de glace à son nez et faisant semblant de sentir un parfum imaginaire, un geste volontairement provoquant, certes, mais le croque-mort leva la création de glace pour qu'elle capte un des rayons du soleil couchant, provoquant une myriade de couleur qui se reflétaient sur les murs de la ruelle, le fossoyeur ricana de nouveau avant de faire disparaître la rose dans un nuage de sable noir, la déposant de nouveau sur la tombe. Il se tourna de nouveau vers le glaçon sur patte, posant ses yeux perçants sur le gardiens avant de reprendre la parole:

"Tu es bien trop insignifiant pour que je brise cette trêve pour la simple vue de ton corps sans vie, Jack, alors tu n'as rien à craindre... Pour l'instant... Mais je pense que tu as changé, et qu'il est temps de crevé l’abcès comme des personnes adultes et responsables. Tu connais ses mots, n'est-ce pas?"

Une petite pique de temps à autre ne faisait de mal à personne, enfin pas à moi. Et il le méritait. Mais il était temps que je lui pose quelques questions...

"Alors, qu'est-ce que cela te fais d'être adulte?"

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

Pourquoi c est Pétunia la ???

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1061
Ѽ Les pommes : 395204




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 22 Juil - 16:12



Le vent se lève

"Voyons Jack, c'est comme ça que l'on accueille un ami perdu de vue?"

Un ami ? Pitch était il devenue fou ou l'ironie de sa voix était elle la juste pour lui faire perdre son calme ? Non, il ne se laisserait pas avoir. Jack se contint et répliqua, un sourire moqueur sur les lèvres :

"Je sais que je t'ai manqué. Mais que veux tu , j'ai une vie, je ne peux pas venir m'occuper de toit tout le temps mon chou. Il va falloir que tu apprenne a t'occuper tout seul tu sais..."


Il observa le croque mitaine jouer avec sa fleur de glace, sentant la colère gronder en lui. Se maitrisant du mieux qu'il pouvait, il ne sentit pas la température autour de lui baisser brutalement, l'air devenir plus froid. On était en plein était et si quelqu'un avait eut le courage de sortir dehors, il serait rapidement rentré chez lui pour allumer un bon feu. Pitch n'avait pas a s'approcher de Caleb. Il avait déjà été assez difficile pour le gardien de ne pas aller directement botter les fesses du fossoyeur pour qu'il ne vienne pas se avancer devant lui.
Mais le jeune homme inspira profondément. Il ne devait pas se faire avoir, c'était tout ce que l'autre voulait. Il avait changé - un peu - mais assez pour savoir que si c'était lui qui rompait la trêve, il était bon pour la retraite. Tooth le ligoterai avec du fil dentaire et il préférait éviter autant que possible cette solution.

Il laissa passer la petite pique. Si il pensait pouvoir l'avoir avec ce genre de choses, il se trompait. A partir du moment ou il avait acceépté de devenir gardien, Jack en avait accépté les responsabilité, les devoirs. Désormais, il avait des gens qui croyaient en lui , le rendait plus forts. Pitch pouvait bien dire ce qu'il voulait, mais il l'avait battu quand personne ne croyait en lui alors que le fossoyeur était au sommet de sa puissance. Peut être qu'il avait battu Yen sid - certainement un stratagème pour amadouer la population d'ailleurs - mais en faisant cela, il c'était rendu plus accessibles. le gens avaient moins peur de lui tendis que la popularité du glacier ne cessait de croitre. Il aurait pu accepter sa proposition, s'allier avec lui dans le monde des contes. Le froid et l'ombre, quelle puissance destructrice cela aurait été. Les gardiens auraient ils pu les arrêter alors ? C'était peu probable. Mais jamais l'esprit de l’hiver n'avait douté de la justesse de sa décision. Il n'était pas né pour ca, il n'était la que pour rendre les gens heureux, et oui il avait des responsabilités. Alors si Pitch pensait l'avoir avec ce genre de choses ...

"Pas grand chose tu sais ... La vie se passe. Au fait j'ai appris que tu avais diversifié tes activités ? C'est une bonne idée d'avoir créé une brioche pour les enfants. Je t'assure que maintenant tu peux etre sur que personne n'aura plus peur de toi mon petit Pitch."


Jack se mit a fredonner la musique de la fameuse publicité. Pitch oh mon pitch quand t'as un p'tit creux ... prends dans ta poche un pitch ou deux ... pitch oh mon pitch chacun sa brioche, choco, pépite, fraise comme tu veux ... Rien qu'en se souvenant de sa réaction face a celle ci quand ses souvenirs étaient revenus, il ne put s’empêcher de lâcher un petit rire moqueur, ne faisant aucun effort pour se cacher. La première fois ou il avait vue la publicité, Jack avait faillit en mourir de rire. Comment prendre au sérieux un type qui s'appelait Pitch ? Son face a face avec lui lui apparaissait désormais bien moins pénible que quelques minutes auparavant C'était son centre après tout de s'amuser en toutes circonstances, et ca n'avait pas changé depuis la malédiction. Il avait toujours voulu s'éclater même quand on ne se souvenait pas de lui. Et il savait qu'il insupportait Pitch au plus haut point. Comme beaucoup de monde d'ailleurs.

"Et ta copine elle en pense quoi ? " ajouta il mesquin.

Devant l'air du croque mitaine, son sourire s'élargit.

"Oh je ne t'ai pas dit que je l'avais rencontrée ? Une charmante créature beaucoup trop bien pour toi si tu veux mon avis. Tres jolie en bikini. Didi est vachement plus sympa quand on la connait un peu."

Provoquer le croque mitaine ? Jamaiiiis ... Ç’aurait été totalement stupide de faire ca. Mais Jack n'était pas réellement un modèle d'intelligence. Il n'était pas non plus un intime de Diane, a vrai dire il ne l'avait rencontrée officiellement que lors de la frette d'Aryana, puis l'avait en général croisé quand il allait voir Louise. Il c'était longtemps inquiété de savoir si elle n’avait pas été manipulée par Noirceur, après tout qui serait assez fou pour aimer un psychopathe pareille ? Mais ses rencontres avec la déesse et une longue discutions avec la colocataire de cette dernière l'avait mené a cette seule conclusion : Diane était bizarre. Gentille mais vraiment bizarre. Enfin ca Pitch ne le savait pas. Alors autant en profiter un peu pour le faire sortir de ses gonds. Le gardien posa son bâton sur son épaule et fit quelques pas.

"La vie de couple te plais ? Tu lui as fait visité les dessous de lits ou tu as l'habitude d'aller ? Oh pas la peine de me répondre, finalement ca ne m’intéresse pas."


Il se tourna vers le croque mitaine soudain sérieux.

"Qu'est ce que tu me veux ?"





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I promess to watch over your child.
Guide him safely from the ways of harm.
Keep happy his heart, brave his soul, and rosy his cheeks.
Guard with your life his hopes and dreams,
for he is all that we have, all that we are,
and all that we will ever be.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Pitch Black


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

☞ Surnom : Brioche

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 196
Ѽ Les pommes : 65484




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 30 Juil - 20:19

Je pouvais voir que Jack n'avait aucunement perdu de son mordant, une d'une certaine manière, j'étais content du fait qu'il ne se soit pas ramolli dans un environnement contenant beaucoup de glaces pour que son cerveau son véritablement intact. Oui, la blague sur la brioche, c'était d'une originalité incroyable. Je ne l'avais jamais entendu. Sincèrement. Je retirais ce que je venais de dire, il se berçait dans la facilité de l'art de la provocation. Est-ce que je l'avais appelé Jackouille? Bien sûr que non. J'étais plus haut que ça, c'était triste. Par contre... Il s'attaquait à Diane, oh, j'étais suffisamment mature pour ne pas l'étriper sur place, parce que c'était bien plus simple:

"Si elle entend ce que tu viens de dire, elle va te faire plein de joli petit trou dans le visage."


C'était une simple observation, heureusement que je n'allais pas me suffire à le balancer comme un enfant de maternel. Et puis il suffisait que Diane s'occupe d'un gardien pour que tout le monde pointe le doigt vers moi. Oh, bien sûr que Jack me tapait sur les nerfs, mais il restait derrière une limite. Les mots ne sont que des mots, et même s'il avait du mordant, il n'était qu'un beau parleur qui se pavanait à droite et à gauche. Il ne provoquera pas le même niveau de colère que Yen Sid par exemple, mais s'il fait l'erreur de me mettre en rogne à ce point, et il faut le vouloir, je le détruirai, purement et simplement.
Et puis c'était encore un pauvre petit célibataire au dernière nouvelle. Alors j'étais certain qu'il sortait juste sa frustration sur le fait que le terrible Noirceur ait arrivé à trouver l'âme sœur. Pitch se contenta de lever les yeux au ciel, tout au mieux agacé par le comportement de l'autre gardien. Mais vient enfin une question bien plus intéressante. Une question qui prouvait que Jack n'était pas qu'un ridicule gamin.

"Qu'est ce que tu me veux ?"


Pitch soutint le regard glacial du gardien, la tension était palpable, l'atmosphère était digne du plus sombre hiver que l'humanité ai jamais connu. Le froid et les ténèbres, deux forces pourtant faites l'une pour l'autre semblait toujours sur le point de se battre désormais. Il est vrai qu'à une époque j'avais trouvé cette situation un magnifique gâchis. Mais je mesurais le monde sur une échelle du plus fort et du plus faible, cela avait changé maintenant. Et Jack était, au mieux, une distraction et au pire une personne à laquelle je pourrai refuser tout accès au cimeterre simplement pour profiter de son visage horrifié.
Mais le croque-mort se contenta de sourire, petit à petit, se sourire se changea en rire. Un vrai rire. Un rire qui réveillait les parents et faisait cauchemarder les enfants, un rire qui rappelait à l'humanité qu'il y avait des choses qui rodaient dans l'ombre, des choses qui étaient sous mes ordres, dans mon royaume. Un véritable rire de Croque mitaine, qui venait naturellement devant la plus belle occasion gâchée que j'avais rencontré de ma longue vie.  

"Jack... Mon pauvre Jack... Tu ne fais qu'observer une simple facette de la question. Ce que je te veux? La liste est bien trop longue et je doute que Santa me sorte un jour de sa liste de mauvais garçon. Vois-tu, je pourrais surement me venger au nom du bon vieux temps, mais je ne suis plus ce genre de personne "


Les derniers morceaux de sourire s'étiolèrent sur le visage du fossoyeur alors qu'il prenait un air plus sérieux, il n'était pas encore menaçant car il ne voyait même pas Jack comme une menace, il savait que si la situation dérapait par la faute du glaçon il serait bien plus que capable de le réduire en morceau. Je progressais moi aussi, et j'étais bien plus puissant qu'auparavant, et même bien plus mature, mais passons. Pourquoi étais-je là? C'était simple, parce qu'il était mon adversaire, bien plus que Sable et les autres gardiens, il était celui qui pouvait encore me frapper dans le dos au moment où je m'y attendais le moins. Et je voulais vivre en paix, définitivement, alors j'étais venu ici pour m'amuser avec lui, comme toujours, mais aussi pour lui faire comprendre que c'était terminé. Oh, bien sûr, je ne lui demandais pas de lui offrir une glace et que l'on oublie toute notre histoire, mais il continuait de me voir comme une menace, et cela était mauvais. Car je le savais mieux que tout le monde, l'ignorance engendre la peur, et la peur engendre la colère. Je savais que je me sauvais de bien des ennuis avec cette discussion... Tendue.

"Je veux retirer cette étincelle d'ignorance qui scintille dans tes yeux d'ahuri. Car un jour où l'autre, tu vas me considérer une personne trop dangereuse pour rester les bras croisé, et ce jour signera la fin de cette fragile trêve. Il me suffit de regarder tes yeux pour voir ce que tu penses: "Il droit surement préparé un mauvais coup!" où je ne sais pas qu'elle idioties, et bien je vais te dire la vérité, Jack."


Le croque mitaine se fit légèrement plus sombre alors qu'il croisa les mains derrière son dos, puis il prononça la raison de son changement, ce qui l'avait poussé à devenir un meilleur homme, à se battre pour une véritable cause, à devenir un gardien à son tour, même si personne d'autre allait le voir de cette manière:

"Il a touché à ma fille, je peux laisser passer les insultes et les regards noirs, mais il venait de dépasser une limite. Alors je lui ait arraché le cœur, et il pourrit dans la tombe la plus isolé du cimeterre. Bien sûr, je m'étais battu avant pour protéger le maire de l'époque. Mais c'était histoire de régler une affaire. Puis il a touché à Nightmare et j'ai brisé la Malédiction entre temps. Sacrée journée."


Le fossoyeur laissa passer une légère pause, sa voix se faisant moins menaçante, plus humaine... Mais nullement amicale, il venait juste de baisser d'un ton dans la moquerie. 

"Tout le monde a changé suite à la Malédiction, moi le premier, car pour la première fois depuis trop longtemps j'ai trouvé des alliés, des amis, ce qui ressemble à une famille ainsi qu'une personne qui croit réellement en moi . Et j'ai compris pourquoi tu as refusé ma proposition à l'époque."


Maintenant il était l'heure de voir si Jack était suffisamment gamin pour m'en vouloir pour ce que j'allais dire, et juste pour l'énerver un peu:

"Après tout, ne suis-je pas le Gardien de la peur...?" 

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

Pourquoi c est Pétunia la ???

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1061
Ѽ Les pommes : 395204




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 2 Aoû - 10:48



Le vent se lève

Il allait falloir se rendre a l’évidence : Pitch se contrôlait bien mieux qu'avant. Dire que Jack avait un tout petit peu voulu l'énerver, qu'il fasse un faux pas. Une seule petite erreur et il pourrai enfin montrer aux autres que laisser Pitch se balader a l'air libre était la plus grosse erreur qu'ils aient fait en arrivant dans ce monde, après avoir mis en place cette trêve débile bien entendu. Jack ne cessait de se demander ce qui était passé par la tête de Tooth ce jour la pour avoir l'idée de laisser Noirceur faire tranquillement ses réserves de cauchemar.

Et voila, il pète un plomb, pensa il en fixant Pitch d'un regard légèrement déprimé, alors qu'il se mettait a rire comme un dément. Est ce que l’hôpital psychiatrique de la ville avait encore une place de libre ? Apparemment, la question était amusante. Au moins, le gardien de la joie arrivait même a faire rire la peur. Quel ironie quand on pensait que c'était grâce a ça qu'il l'avait battue dans le monde des contes. Une boule de neige bien placée et Jamie n'avait plus eut peur. Le rire chassait la peur et le malaise, il chassait l'angoisse. Même si celui de Pitch était un chouilla dérangeant, mais après tout, si ça lui faisait plaisir ...

"Vue le rire de psychopathe que tu viens de me faire : permet moi d'en douter. Je ne veux même pas savoir pourquoi tu riais."


Il était certain que si qui que ce soit d'autre avait entendu ce rire, il était bon pour se planquer sous ses couvertures pour les six prochains mois. Le gardien allait devoir faire un petit tour pour voir si il n'y avait pas trop d’âmes traumatisées. Il soupira et s'envola, marchant en équilibre sur les fils électriques. Il n'aimait pas spécialement être immobile, et en face a face avec Noirceur, préférait avoir toute sa liberté de mouvements. Levant ostensiblement les yeux au ciel aux paroles de son ennemie, il ne pu s’empêcher de faire une petite grimace. Évidemment qu'il préparait un mauvais coup, c'était Pitch tout de même. Si on pouvait lui faire confiance a lui, autant faire confiance a un Yen Sid qui venait demander pardon. Mais il garda ses impressions pour lui, laissant le Fossoyeur faire son petit discourt.

Bla bla bla. De belles paroles encore et toujours. Apparemment, il n'avait pas appris la modestie, un point a retravailler si il voulait devenir Mr Parfais comme il voulait le faire croire. Le jeune homme se laissa tomber sur le rebord d'une fenêtre, les jambes dans le vide.

"Oh, et ça veut dire quoi ? Que si ta fille se trouve un copain qui la largue après, tu ira lui arracher le cœur ? Dis moi, si Yen Sid revenait et te disait qu'il avait changé tu le croirait ? Tu le laisserai se balader tranquillement parmi les habitants en le croyant sur parole ? Parce que tu as beau condamner Yen Sid, tu as fait exactement la même chose. "


Même si la situation qu'il décrivait n'était possible, il n'avait pas pu s’empêcher de la dire a haute voix. Après tout, c'était presque ce qu'il y avait entre lui même et Pitch. Noirceur avait blessé Alaka, fait presque disparaître Sable, et avait voulu s'en prendre a Jamie. Alors oui, il fallait laissé une chance de rédemption aux méchants, comme le lui avaient fait comprendre ses amis. Alors oui il n'était pas allé le trouver. Il n'était pas allé lui botter les fesses, il avait été sage. Mais de la a accepter la situation avec joie, il y avait un pas. Pitch était et serait toujours une menace.

Cependant, une phrase fit échos dans l'esprit du jeune homme. "Et j'ai compris pourquoi tu as refusé ma proposition à l'époque." Oh. Rien que ça ? Le pire c'est qu'il avait l'air sincère. Mais en entendant la suite, il se crispa, et descendit de son perchoir pour se planter a quelques pas devant Pitch.

"Gardien de la peur mais bien sur ... Et moi je suis l'homme de la Lune ?"


Il pensait sérieusement être un gardien ? Pouvoir protéger les enfants ? Jack ne connaissait pas l'histoire de chacun. Il avait entendu parlé d'eux, en avait même rencontré certains comme Jeannot et Sable avant d'être choisit. Mais Pitch, un gardien ? Ou allait le monde ? Il se demandait toujours pourquoi on l'avait choisit lui pour en être un. Certes il était resté au contacte des enfants alors que les autres prenaient peu a peu leur distances, mais en suite ? Il était irresponsable au possible, pas de quoi faire un bon gardien ... Et finalement, il avait accepté son rôle après avoir vaincu Pitch.

D'un geste brusque, il tira sur le col de son pull et montra au Croque mitaine le tatouage en forme de G qu'il avait sur le cou, symbole des gardiens.

"Tu vois il y a quelques règles a respecter quand on est un gardien. Ne pas s'entre tuer d'abord. Protéger les enfants, les rendre heureux, garder leurs rêves et leurs espoirs et ... oh ! Tu fais tout le contraire. Tu n'es pas un gardien".


Il s'en fichait que Tooth l’engueule si elle en entendait parler. Pour lui Pitch était ... une menace, un danger qu'on laissait libre. Il y avait toujours un risque. Il remit son sweat et fusilla Pitch du regard. Il y avait peut être été un peu fort mais jamais il ne laisserai Pitch se comparer aux autres.

"Ne t'en fais pas va, je ne viendrai pas te changer en statue de glace pendant ton sommeil."
fit il avec un sourire moqueur. Louise le bousillerai, c'était certain. "Tu n'es peut être pas avec Yen Sid, mais tu reste un danger potentiel. Et je suis peut être un gamin, mais j'assume ce que je suis. On peut être fière de donner de l’espoir, de l'émerveillement, de la joie aux autres. Mais en quoi leur faire peur est il bénéfique ?"

Le jeune homme se détourna et expira longuement.

"Tu dis avoir changé, et tu viens me provoquer en te pavanant. Mais est ce que au moins tu t'es excusé pour les problèmes que tu as causé ?"


C'était bien le minimum a faire quand on disait avoir changé non ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I promess to watch over your child.
Guide him safely from the ways of harm.
Keep happy his heart, brave his soul, and rosy his cheeks.
Guard with your life his hopes and dreams,
for he is all that we have, all that we are,
and all that we will ever be.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Pitch Black


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

☞ Surnom : Brioche

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 196
Ѽ Les pommes : 65484




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 30 Aoû - 23:34

Pitch regarda Jack s'envoler en soupirant, et alors que l'esprit de la joie se posa sur quelques fil électriques. Le fossoyeur claqua des doigts et un nuage de sable noir se matérialisa sous ses pieds, le faisait léviter jusqu'à hauteur du gardien sans effort. Pitch croisa de nouveau ses mains dans son dos en écoutant le glaçon. Le commentaire sur la vie amoureuse de sa fille lui fit hausser un sourcil, bien sûr que non, il n'allait pas massacrer le premier petit copain de Maara, déjà parce que c'était la vie amoureuse de ma fille, pas la mienne. Et parce que je savais parfaitement que Maara s'occuperait très bien de ses problèmes de cœur elle-même si jamais l'un de ses amoureux se montraient... Malhonnête. Oui, c'était une grande fille. Le point de Jack était honnête, bien trop coincé, mais honnête, sauf que Yen Sid ne reviendrait pas, et si par miracle il pointait de nouveau le bout de son nez... Et bien, j'avais encore ma faux pour m'amuser, n'est-ce pas? Mais passons.

"Gardien de la peur mais bien sur ... Et moi je suis l'homme de la Lune ?"

Bien sûr que non, sinon j'aurai une discussion bien plus sérieuse que ça. Si je devais régler mes comptes avec mon vieil ennemi un jour proche, cela se fera... Sur plusieurs jours surement, plusieurs semaines peut-être. Et je pense qu'il sera bien plus récalcitrant que Jack, après tout, notre histoire remontait à plusieurs milliers d'années maintenant... Cela n'allait pas se régler autour d'une tasse de thé, malheureusement. Le croque-mort resta de marbre lorsque Jack tira son col pour montrer son tatouage de gardien, peuh.


"Tu vois il y a quelques règles a respecter quand on est un gardien. Ne pas s'entre tuer d'abord. Protéger les enfants, les rendre heureux, garder leurs rêves et leurs espoirs et ... oh ! Tu fais tout le contraire. Tu n'es pas un gardien".


Une marque était une marque, un simple symbole, rien de plus, rien de moins. Jack était tellement innocent, il pensait que le monde des enfants n'étaient que joie et tendresse, si seulement... Chaque enfants devaient connaitre les mauvais côtés de la vie étant jeunes, sinon, rien ne les protégera lorsqu'ils seront adultes, rien ne protégera leurs enfants après, et ainsi de suite. La peur était essentiel, j'étais essentiel, au bon déroulement de la croissance d'un enfant, autant que les Gardiens avec la joie. Un enfant qui ne savait pas ressentir de la peur était un adulte mort, point.
Cependant je ne pouvais m'empêcher de remarquer que Jack perdait petit à petit sa patience, intéressant, je ne me doutais pas que ce sujet était aussi... Sensible.


"Ne t'en fais pas va, je ne viendrai pas te changer en statue de glace pendant ton sommeil. Tu n'es peut être pas avec Yen Sid, mais tu reste un danger potentiel. Et je suis peut être un gamin, mais j'assume ce que je suis. On peut être fière de donner de l’espoir, de l'émerveillement, de la joie aux autres. Mais en quoi leur faire peur est il bénéfique ?"

Cette fois, Pitch sourit, le grand sourire d'une personne a qui on vient de poser une question qu'il attendait depuis bien longtemps. En quoi la peur était bénéfique? Mon pauvre, pauvre, Jack, tu étais encore bien jeune malgré tout, n'est-ce pas? Bien trop enfantin... Et c'était tout à ton honneur, vraiment, mais il fallait croire que la Malédiction ne changeait pas tout le monde. Et puis je devais dormir maximum une nuit entière par an, en tant que croque mitaine, je pouvais parfaitement me passer de sommeil. Même si dormir restait un bonus appréciable par moment.

"Tu dis avoir changé, et tu viens me provoquer en te pavanant. Mais est ce que au moins tu t'es excusé pour les problèmes que tu as causé ?"

Pitch repensant la question plusieurs fois dans sa tête, prenant bien le temps de l'observer sous tous les angles, des excuses... Hum... Le fossoyeur soupira, avant de s’asseoir sur un bord de son nuage, levant la tête vers le ciel, vers la lune qui avait une toute autre signification désormais. Des excuses... Je n'y avais jamais pensé. Sincèrement, mais maintenant...

"Oui... Il... Est vrai que je dois des excuses. Mais pas à toi. J'ai fais des choses terribles, mais je ne t'ai rien fait de véritablement terrible, pas comme les autres gardiens. Je dois des excuses à Tooth, même si elle a été la plus chanceuse... Santa est un vieux roublard, mais lui aussi n'a que peu souffert. Sable... Un petit sourire en coin se dessina sur le visage du croque-mort "Sable me fournit les pierres pour mes tombes, et notre rivalité est toujours présente, mais c'est naturel entre nous. Non... Les trois seuls a qui je dois vraiment m'excuser sont Bunny, l'Homme sur la Lune et... Et Emily-Jane. J'ai pris la famille du premier, les parents du second... Et le père de la dernière."

Oui, c'était les seuls, mais à personne d'autre. Maintenant que je voyais l'importance de la famille, je ne pouvais que regretter mon geste, je n'avais tué aucune fée, noël n'aurait pas causé de mort. Mais j'avais détruit des familles, et des excuses ne suffisaient nullement, mais c'était un début. Un ridicule début, mais un début tout de même.
Pitch souffla avant faire apparaître un léger couteau de sable noir dans sa main et de jouer avec, il sentit Jack se préparer à une quelconque attaque devant lui, alors que l'atmosphère perdit une poignée de degré, mais Pitch l'ignora totalement et lança le couteau dans le ciel nocturne. Il y eut un cri strident, plaintif, alors qu'un dauphin de sable d'or se tordit sous l'effet de la corruption et de la douleur, avant d'exploser dans un nuage de sable qui passa de l'or au noir, le nuage de reforma en un requin qui flotta vers un nouvel esprit à terroriser, Pitch se tourna de nouveau vers Jack qui lui lança un mauvais regard.

"Quand à ta première question... La peur est utile Jack, tu es juste trop stupide pour t'en rendre compte. Tu vois lorsque la foudre déchire le ciel et fait trembler le cœur des enfants? D'après tout, ou est-ce qu'il se cache? Sous le lit. Lorsqu'une tornade emporte tout sur son passage, c'est la peur qui empêche les gens de sortir. Lorsqu'un meurtrier rode dans l'ombre, c'est la peur qui force les gens à sa cacher. La Peur protège, Jack, d'une manière étrange, mais elle protège quand même. Et un jour, chaque enfant surmonte sa peur, le faisait grandir, lui donnant du courage. Et c'est ce que je fais Jack, chaque personne qui surmonte sa peur est un progrès."

Le fossoyeur se releva sur son nuage et regarda Jack dans les yeux, avant de secouer la tête de gauche à droite. Non, il ne changerait jamais, c'était de Jack qu'on parlait, le plus grand des aveugles.

"Tu ne me croira jamais, n'est-ce pas? " Le fossoyeur soupira "C'est peut-être mieux ainsi, certaines choses ne sont pas faîtes pour changer, après tout. Juste... Continu a vivre dans ton petit monde de joie et de bonheur, tu as échappé au véritable tourment que la solitude peut t'infliger, contrairement à moi, alors ne gâches pas cette chance en me surveillant toujours du coin de l’œil, tu as une vie, j'ai ma vie, foutons nous mutuellement la paix et jusqu'à ce qu'un quelconque crétin décide de s'attaquer à Storybrooke où de briser notre trêve, je suis fatigué de tout ça, Jack. "

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

Pourquoi c est Pétunia la ???

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1061
Ѽ Les pommes : 395204




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 8 Sep - 0:05



Le vent se lève


Le gardien de la Peur. Officiellement peut être après tout, dans le monde des contes il avait a un moment été choisit pour faire quelque chose. Oui, mais quoi ? Pitch n'avait pas utilisé son pouvoir comme il le fallait, il avait faillit tuer les autres gardiens, il avait voulu traumatiser des enfants, chose totalement impardonnable

"Oui... Il... Est vrai que je dois des excuses. Mais pas à toi. J'ai fais des choses terribles, mais je ne t'ai rien fait de véritablement terrible, pas comme les autres gardiens. Je dois des excuses à Tooth, même si elle a été la plus chanceuse... Santa est un vieux roublard, mais lui aussi n'a que peu souffert. Sable.. Sable me fournit les pierres pour mes tombes, et notre rivalité est toujours présente, mais c'est naturel entre nous. Non... Les trois seuls a qui je dois vraiment m'excuser sont Bunny, l'Homme sur la Lune et... Et Emily-Jane. J'ai pris la famille du premier, les parents du second... Et le père de la dernière."

Évidemment lui n'y avait pas pensé. Tsss ... Inutile d’espérer le moindre réel regret e la part de Pitch. Le sang de Jack se glaça en entendant ses paroles. Comment pouvait il oublier ? Il le savait, lui n'avait pas réellement souffert de sa rencontre avec le croque mitaine. Après tout a cette époque qu'avait il fait a par lui envoyer quelques piques et essayer de le briser ? Pas grand chose, non, Jack ne pensait pas a lui même lorsqu'il avait prononcé ces mots mais a une personne que le croque mitaine semblait avoir oublié, une personne qui lui était extrêmement chère. Cependant, voire Pitch faire le tri dans son passé pour savoir qui avait ou non droit a des excuses le mettait hors de lui. Quand on faisait quelque chose de mal, on s'excusait a toutes les personnes qu'on avait touché, toutes celles qu'on avait impliqué, pas seulement celles qu'on choisissait.

"Et Quenotte."
lâcha il glaciale. "La petite fée que tu as faillit tuer. Tu vois tu me prouves a nouveau que tout ce que tu souhaites c'est t'attirer la sympathie des gardiens. Les autres tu n'en a rien a faire, la seule chose que tu veux c'est mettre de ton coté ceux qui sont un danger pour toi. Ceux qui peuvent te renvoyer vers les ombres."

D'un geste brusque Jack sauta dans les aires et envoya une vague de gel détruire le requin de sable noir qui explosa brusquement pour se changer en poudre de glace et de sable, inutilisable. Le gardien retonba souplement au sol et jeta a Pitch un regard noir. Oh non, il ne laisserai certainement pas passer ça. Sûrement pas. Encore moins quand c'était devant lui. Pitch le provoquait ? Très bien, mais il ne laisserai pas des enfants souffrir a cause des délires d'un psychopathe.

"Peut être mais tu ne leur en laisse pas l'occasion".
répondit il du tac au tac. "C'est bien bau tous ces discours mais cette peur dont tu parles est saine Et ce n'est pas toi. Tout ce que tu sais faire c'est détruire et voler. Ce sable noir ... il est a Sand man et quoi que tu dise, quoi que tu fasse, peu importe ce que tu dira, tu ne peux pas changer ce fait. La peur protège ? Oui mais toi, tu es intrusif, tu as refuser de jouer ton rôle pour obtenir un pouvoir plus grand, plus malsain. Tu n'es plus le gardien de la peur depuis que tu as pris ce sable, tu es seulement un voleur."

C'était comme lui. Son pouvoir était a double tranchant et il savait qu'il devait toujours trouver le juste milieu entre amusement et danger pour les enfants. Il c'en était rendu compte lorsque Caleb était malade. Le froid peut apporter de la joie mais aussi de la tristesse.

La peur protégeait mais Pitch détruisait.

"Jamais en effet."


Oh non, il ne connaissait pas la solitude, c'était sur. 300 ans a être invisible, a voir les autres s'amuser sans jamais pouvoir les toucher, être la. Juste leur faire comprendre qu'il existait tout simplement ! Pitch ne savait pas de quoi il parlait ! Jack du prendre sur lui pour ne pas lui sauter a la gorge. Les seuls contacts qu'il avait eut en 300 ans étaient Bunny, avec sa fête de Pâques durant laquelle il avait lancé un blizzard et Sable, dont il voyait les rêves de temps en temps.

Mais les derniers mots de Pitch le firent tilter.

"C'est peut être mieux en effet. Mais tu sais que je ne te ferai jamais confiance, alors tu te doutes que je ne vais pas te laisser faire tranquillement tes petites magouilles."


Il laissa passer un silence, avant de reprendre.

"On a plus rien a se dire je crois."


Il jeta un dernier regard a Pitch. Pas de haine ou de mépris mais un regard dans lequel on lisait une sorte de résignation un peu triste. Il n'y avait rien a faire entre eux.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I promess to watch over your child.
Guide him safely from the ways of harm.
Keep happy his heart, brave his soul, and rosy his cheeks.
Guard with your life his hopes and dreams,
for he is all that we have, all that we are,
and all that we will ever be.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Pitch Black


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

☞ Surnom : Brioche

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 196
Ѽ Les pommes : 65484




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 11 Sep - 19:45

"Et Quenotte. La petite fée que tu as faillit tuer. Tu vois tu me prouves a nouveau que tout ce que tu souhaites c'est t'attirer la sympathie des gardiens. Les autres tu n'en a rien a faire, la seule chose que tu veux c'est mettre de ton coté ceux qui sont un danger pour toi. Ceux qui peuvent te renvoyer vers les ombres."

Hum...
Elle avait un nom?
Je ne pouvais pas m'excuser devant chaque enfants que je faisais cauchemarder, en plusieurs centaines d'années de guerres je n'avais pas retenu le nom de toute mes victimes, il était bien trop grand pour que je perde mon esprit à me remémorer ceux qui étaient morts par ma main. J'avais détruit des étoiles entières, et utiliser les morts comme nouvelles sources de cauchemars, j'avais fait des choses horribles et sans nom, alors non, je ne voulais pas me souvenir de chaque victime. Je ne le supporterai pas. Quenotte... Je ne l'avais pas tué, je n'avais pas tué Tooth, je n'avais pas tué une seule de ses sœurs, elle avait eut de la chance que je me focalise sur Jack je suppose.

Bien sûr, le sable noir, Pitch soupira, c'était cette alternative ou l'ancienne, détruire l'esprit d'innocent pour créer de nouveaux cauchemars, décimant une bonne partie de la Terre, le sable noir avait été une arme qui avait sut capté mon attention et mon esprit d'artiste, elle était puissante, majestueuse et pratique, et puis c'était le meilleur moyen de faire comprendre à Sable qu'il était mon seul égal chez les gardiens, le seul qui pouvait se dresser constamment contre moi, chaque nuit, dans toute nos escarmouches nocturnes entre les rêves et les cauchemars. Je considérais cela comme un divertissement, rien de plus, rien de moins. C'est surement pour cela que Pitch fut légèrement peiné lorsque Jack détruisit le requin de sable noir, pauvre cauchemar.

""C'est peut être mieux en effet. Mais tu sais que je ne te ferai jamais confiance, alors tu te doutes que je ne vais pas te laisser faire tranquillement tes petites magouilles.""

Et dire que je ne préparais strictement rien.
C'était un comble n'est-ce pas? Jack avait faillit me faire confiance lorsque j'avais voulu l'utiliser, et maintenant que je me montrais sincère il me croyait en train de préparer la destruction de Storybrooke et des gardiens... Je pouvais sentir l'ironie derrière cette situation, comment cela se nommait déjà? Le Karma je pense. Il fallait croire que je le méritais... Le fossoyeur secoua la tête de gauche à droite une nouvelle fois devant le refus de parler de Jack, il se méfiait de moi à ce point là? On dirait presque qu'il me craignait malgré les apparences, il se montrait courageux certes, mais cette méfiance cachait la peur que je recommence... Ou peut-être qu'il n'attendait que cela?


"On a plus rien a se dire je crois."

Le fossoyeur ne répondit pas dans l'immédiat, regardant la Lune, est-ce qu'elle l'aurait convaincu? Hum... Non. Jack la croyait sous le contrôle d'un de mes sorts, alors que c'était impossible de jouer avec l'esprit d'un dieu, mais avais-je tout tenté? Juste... Je devais ouvrir les yeux sur moi-même, j'avais voulu son amitié à l'époque, sincèrement, du plus profond de mon cœur noirci et meurtri j'avais voulu qu'il me rejoigne. Alors j'avais fait ce que je faisais de mieux, je lui avait offert le moyen de combattre sa peur, de laisser parler sa colère. Je m'y étais mal pris. Et sincèrement, cette situation m'attristait au plus haut point, qu'importe le changement, qu'importe mes efforts, il serait toujours là pour me rappeler ce que j'avais fait, pour se méfier, pour me surveiller.

"J'ai faillit mourir lors de l'attaque de Yen Sid."

Pitch ne l'avait pas dit sur le ton du vétéran qui se vante de son exploit, il le disait comme la personne qui se rendait compte qu'il venait de réchapper à un accident de voiture grave, comme une personne qui regardait cet instant de sa vie en se disant qu'il était passé à deux doigts de rejoindre les morts de son cimeterre. Le fossoyeur s'allongea sur son nuage de sable noir, passant les bras derrière la tête et se baignait dans les rayons de Lune qui venait caresser son visage.

"Le bouclier qu'il avait créer allait s'effondrer et écrasé la ville entière, sans Emma, je l'aurai arrêté en créer un dôme, me laissant à l'extérieur, la décharge magique m'aurait soufflé, et aucune magie au monde suffirait à me faire revenir. Mais sur l'instant, je me suis dit que la vie d'un meurtrier était peu cher payé pour sauver cette ville. Et je l'aurai fait, sans hésitation. Je me demande ce qui est passé par ma tête à ce moment, faut croire que je cherche le moyen de partir en essayant de rendre ce lieu meilleur.

Pitch soupira avant de s'élever doucement de son nuage de sable, il regarda Jack en souriant tristement, sachant que ces mots tombaient dans l'oreille d'un sourd, le visage de Pitch n'affichait qu'un air mélancolique et légèrement triste, il aurait essayé au moins.

"Adieu Jack, j'ai le sentiment que notre prochaine rencontre n'apportera rien de bon. Juste... "

Évite de vivre seul, mon vieil ennemi, évite ce fléau qu'est la solitude, et continu de me surveiller si je devais disparaître dans mon pouvoir un jour, protège les enfants de cet ville, fait les sourires avec tes glaces et tes blagues, fait les oublier l'homme qui se cache sous leurs lits, prolonge leurs âmes d'enfants durant quelques instants de plus. Soit fidèle à toi-même, à tes principes, et cache Storybrooke sous cet fine couche de neige qui fait tout son charme à l'hiver.

"L'homme de la Lune avait raison"

Tu es un bon Gardien.

Sur ces mots, Pitch fit descendre son nuage de sable noir et toucha le sol de nouveau, croisant les mains derrière son dos et reprenant la route du cimeterre, il n'avait pas envie de se téléporter cette fois, l'air nocturne lui ferait le plus grand bien.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Le vent se lève





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours