Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 Il est un peu tôt pour une césarienne - PV Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6964
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Mer 9 Sep 2015 - 19:14

Anastasia avait suivi les conseils de Rosa, une infirmière qu'elle avait brièvement rencontré en sortant de son précédant rendez-vous chez le gynécologue, et se rendait donc aux cours de préparation à l'accouchement, dispensés à l'hôpital, aux dernières nouvelles. C'était donc là que la rouquine venait d'entrer, sans Dimitri, du moins pour le moment. Après tout, le bébé devait arriver début décembre. Il n'était donc pas certain que Dimitri ait envie de suivre des cours sur l'accouchement et l'arrivée de bébé pendant des mois et des mois. Et comme ce n'était pas non plus certains qu'Anya apprécie ces cours - même si Rosa les lui avait bien vendus et avait l'air on ne peut plus charmante - la future maman avait préféré les tester seule et aviser par la suite.
Restait à trouver la salle.
Anastasia se présenta donc à l'accueil de l'hôpital et demanda l'étage auquel elle devait se rendre. Le quatrième, au bout du couloir à droite lui indiqua t-on distraitement, sur quoi la jeune femme se dirigea vers l'ascenseur le plus proche et posa son doigt sur le numéro 4. Quelques instants plus tard, les portes s'ouvraient sur un service en plein rush, loin de ce que la jeune femme avait pensé trouver. Mais sans se poser plus de questions, elle s'avança dans le couloir, évitant un brancard et deux infirmières puis tourna à droite.
Et puis plus rien hormis un panneau indiquant qu'elle se rendait vers la chirurgie ambulatoire. Anya se tourna donc vers la gauche, des fois que, mais aperçut un autre panneau indiquant un autre service de chirurgie. Et bien sûr, tout le personnel médical semblait avoir disparu.
Anya commença donc à rebrousser chemin, résignée à explorer tout l'hôpital jusqu'à ce qu'elle trouve quand ô miracle elle aperçut une jeune femme en blouse blanche qui devait avoir sensiblement son âge et ne semblait pas en train de sauver une vie. D'un naturel très avenant, Anastasia se dirigea droit vers elle et l'aborda :
- Bonjour docteur. Est ce que vous pouvez m'aider ? Je cherche les cours de préparation à l'accouchement, on m'a indiqué cet étage mais... apparemment j'ai atterri en chirurgie et il est un peu tôt pour une césarienne... sourit Anya.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Ava Blackthorn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chloé Bennett

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nakoma

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 82
✯ Les étoiles : 712




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 11 Sep 2015 - 21:57



Il Est un Peu Tôt Pour une Césarienne
Ava & Anya


Il y a des jours avec, et des jours sans. Ben, aujourd'hui, c'était clairement, un jour sans. Pour commencer, j'avais hyper mal dormit. Pourquoi ? Parce que j'étais de garde la nuit dernière, et que j'ai dût en prime enchaîner un service ce matin. Autant, dire, que je n'avais eu que très peu d'heure de sommeil et que oui, mine de rien, ça se ressentait, sur mon caractère et mon humeur, qui était pour ainsi dire : horrible.

En règle, générale, je n'étais déjà pas franchement, à prendre avec des pincettes. J'y pouvais rien, j'avais ce problème depuis que j'étais petite. Je faisais des efforts pour me contrôler, et d'après mon entraîneur, je progressais tout doucement, mais c'est pas demain que l'on me verrait cueillir des pâquerettes, en chantonnant, sur le fait que la vie était merveilleuse. Donc, déjà à la base, je n'ai pas le meilleur caractère du monde, même si honnêtement, je me maitrise. Ça fait quasiment, un an par exemple, que je me mord la langue, pour ne pas dire clairement, les choses à Maya à propos de Klaus. On, n'avait plus de nouvelles de lui, actuellement, et honnêtement, c'était une bonne chose. C'est pourquoi, je projetais, prochainement, de passer la voir, pour lui faire clairement comprendre, que John était partis, qu'il ne reviendrait plus, et qu'il était plus que grand temps, qu'elle passe à autre chose. J'étais sur, qu'en la sortant un peu, elle finirait par rencontrer quelqu'un de bien. Elle était jolie, certes la plupart des gens ne la comprenaient pas, et la prenaient pour une folle -ce que j'avais du mal à digérer- mais si on prenait le temps, de regarder au delà des apparences, on pouvait voir que Maya était vraiment une chic fille.

Toujours est-il, que j'étais en pleine période d'internat, et que ça ne se passait pas super bien. Je devais avoir la guigne ou je ne sais trop quoi, parce que je me tapais, le plus insupportable, des superviseur. Et on pouvait dire, qu'il ne se prenait pas pour de la merde, si je voulais vraiment être grossière. Apparemment, il se jugeait éminent spécialiste en chirurgie. J'avais bien envie, de lui dire de redescendre un peu sur terre et qu'il n'était ni plus ni moins, qu'un personnage de conte, qui s'était fait emporté ici, à cause d'une malédiction, comme tout le monde. Néanmoins, je me retenais, et rongeais mon frein. C'était très important pour la suite de mes études, de réussir mon internat en chirurgie, et mine de rien, je ne pouvais pas me permettre de foirer tout ça. Pour plusieurs raisons : la première était que, j'ignorais si nous pourrions un jour repartir chez nous, et ici, on ne vivait pas de la culture du maïs, ou du troque avec les autres tribus. Même si, mon studio n'étais pas super grand. J'avais tout de même un loyer à payer, à mon proprio. Je, m'en sortais, plutôt bien avec mon job, dans un coffee shop, mais c'était clairement pas ça, qui m’éclatait. Être derrière un comptoir, avec mon uniforme, et demander au type en face s'il ne désirait pas plutôt un moccacino à la place d'un cappuccino car la machine était en panne, je ferais pas ça toute ma vie, je finirais par devenir dingue ou par commettre un meurtre allez savoir.

Vu tout le boulot que j'avais fait, j'avais bien droit, à une pause, aussi décidais-je de partir en salle de repos, pour deux choses : la première commander le cadeau pour Maya. Vu, que j'avais prévus, d'aller la voir bientôt, je voulais lui trouver un gadget sympa, et je misais sur une figurine Loki. Une de celles qui avaient des grosses têtes. Le tout, était de la commandé, et de prier pour qu'elle arrive dans les temps, parce qu'on avait pas ce genre de boutique ici à Storybrooke. Non, il fallait passer par internet et sa magie pour se faire livrer.

Quant à la seconde me reposer, dormir, bref faire une sieste. Parce que mine de rien j'en avais bien besoin, et on était suffisamment, dans mon équipe pour que je puisse me permettre vingt à trente minutes de pause.

C'est donc avec mon pc portable sous le bras que je me dirigeais, vers une surface pouvant faire office de bureau, afin d'effectuer ma commande. L'appareil allumé, le mot de passe entré et le navigateur internet ouvert, je me dirigeais, droit vers mes favoris, où le site trônait fierment en première place. Après quelques clique de souris, j'entrais le code de ma carte bleu, ainsi que mes coordonnées pour la livraison, avant d'éteindre le tout, et de m'allonger un instant.

La pause fut à mon sens, beaucoup trop courte, aussi, c'est l'esprit encore embrumé, que je m'étirais, faisant craquer ma nuque. Immédiatement, je récupérais l’élastique, pour attacher mes cheveux en queue de cheval. Pas question, de les laisser détaché. Ma frange, posait déjà de toute façon bien assez de soucis comme ça. Soit disant que c'était pas « hygiénique ». Personnellement, je voyais plus ça comme une tentative de me faire royalement chier, de la part de mon superviseur, mais encore une fois je ne disais rien. De toute façon, c'était pas mon boss, et il ne pouvait m'obliger à rien à ce niveau là. Aussi, je gardais ma frange. Et toc ! Ça lui fera les pieds.

Sortant rapidement, dans le couloir, afin d'aller chercher mes instructions, une jeune femme rousse vint à ma rencontre. Je tiquais, légèrement sur l'appellation « docteur » ah ouais la blouse blanche, forcément ça prête à confusion. En tout, cas elle s'était bien planté, parce que les cours de préparation à l'accouchement, se trouvait littéralement à l'autre bout de l'étage :

- Houlà effectivement, vous vous êtes bien paumé. Bon d'un côté c'est pas votre faute, c'est franchement, mal indiqué. Ça fait vingt fois, qu'on leur dit de refaire les indications, mais apparemment, ça rentre par une oreille et ça ressort par l'autre. Je vais vous y accompagner, de toute façon, je crois que vous aurez du mal à trouver quelqu'un d'autres, ils ont tous l'air occupé, et je ne suis pas médecin enfin pas encore, j'ai pas mon diplôme, je suis qu'une interne.

Je lui fit signe, de m'emboiter le pas, tandis que je la guidais rapidement, hors du service, afin d'atteindre le plus rapidement, les cours. Un coup d'oeil à ma montre m'indiqua que nous avions, une marge d'une vingtaine de minutes environ avant que cela ne commence, avec un peu de chance, elle y serait à temps

©TENNESSEE.

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6964
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Ven 11 Sep 2015 - 23:34

Bon apparemment la jeune femme n'était pas docteur mais interne, ce qu'elle ne manqua pas de préciser. L'un dans l'autre elle portait une blouse blanche ce qui indiquait qu'elle travaillait ici et connaissait donc les locaux un peu mieux que la rouquine. Et c'était actuellement tout ce dont elle avait besoin, en fin de compte.
Mieux encore, la jeune femme avait décidé de l'accompagner pour qu'Anya n'erre pas telle une âme en peine pendant cent mille ans. Et ça, c'était vraiment gentil de sa part, surtout après ses insinuations sur l'organisation de l'hôpital. On dit certes que les femmes n'ont pas le sens de l'orientation mais il y a quand même des limites ! De fait, Anya décida de ne pas en vouloir à la dame de l'accueil qui, elle l'avait d'abord pensé, lui avait mal indiqué son chemin. La rouquine se contenta donc de suivre la gentille interne.
- Vous êtes marrante, commenta simplement Anya en lui emboîtant le pas. C'est gentil de m'emmener en tout cas, je préférerais éviter d'entrer dans un bloc opératoire, la vue pourrait me donner envie de vomir... Enfin bref, désolée, je parle trop, je parle toujours trop quand je suis stressée mais rassurez vous, c'est pas vous le problème, vous n'avez rien de stressant, à ma connaissance. Vous êtes donc interne en chirurgie ? finit par demander la jeune femme pour changer de sujet.
Après tout, les deux femmes s'étaient croisées en chirurgie. Il était donc logique de penser que c'était là qu'elle y faisait son internat.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Ava Blackthorn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chloé Bennett

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nakoma

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 82
✯ Les étoiles : 712




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 12 Sep 2015 - 10:50



Il Est un Peu Tôt Pour une Césarienne
Ava & Anya


La rouquine sur mes talons, je slalomait tant bien que mal, entre mes « collègues », histoire de sortir le plus rapidement, du service. On, était un peu en état d'allerte ce matin, une grosse opération, qui était programmé depuis des mois, avait lieu le jour même, tout le monde était donc, sur le pied de guerre. J'esquissais, un léger sourire suite à sa remarque. C'était rare qu'on me dise, que j'étais drôle. Chiante oui, mais drôle non :

- Ouep c'est ça, répondis-je à sa question, j'attaque pour trois mois, avant de retourner en cours. Et vous en faites pas, pour la salle d'opération, il y a que dans les films ou dans les séries télé qu'on peu y entrer comme dans un moulin. Dans la réalité, c'est nettement plus compliqué.

Nouveau coup d'oeil à ma montre, ça va on était encore dans les temps, et en plus, on venait de sortir de chirurgie. Je jetais néanmoins un regard à la jeune femme, pour être sur, qu'elle suive bien. Elle devait être gênée à cause de son ventre. J'étais pas experte en grossesse, mais si je me souvenais bien de mes cours, au collège et au lycée, elle devait en être à six mois, à peu près grosso modo :

- Au fait vous êtes venu toute seule ou bien monsieur est une petite nature, et vous attends en bas ? Demandais-je histoire de détendre l'atmosphère

C'est vrai, que de voir une femme enceinte se balader toute seule, ce n'était pas quelque chose de super rare. On, n'était plus il y a deux siècles où elles devaient sans cesse être accompagné par leur mari. Mais, il était vrai que certains vivaient mieux la préparation que d'autres. C'était d'ailleurs à cause de ça, que je m'amusais à dire que nous étions nettement, plus solide qu'eux

©TENNESSEE.

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6964
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Sam 12 Sep 2015 - 17:00

Décidément, cette interne était vraiment distrayante ! Si Anastasia concentrait son regard sur elle et ses oreilles sur ce qu'elle racontait elle pouvait presque oublier où elle se trouvait. Et pourtant, l'hôpital grouillait à nouveau de personnel. Dieu soit loué, les deux femmes ne slalomaient que dans les couloirs, évitant de fait d'assister à des scènes sanglantes.
- Vous avez raison, j'ai du trop regarder Dr House, approuva Anastasia avec un sourire ravi. Je suis vraiment fan de ce truc en fait, j'ai du voir les épisodes trois fois chacun sans me lasser. Mais je me doute que la réalité est légèrement décalée. Peut-être que si la série était trop réaliste elle ennuierait le public ! osa même la rouquine sur le ton de la plaisanterie.
Finalement, les deux femmes sortirent enfin de chirurgie pour se retrouver dans une partie plus calme de l'hôpital. Ouf ! Moins de bruit, moins de monde, moins de sang (potentiellement), c'était parfait pour Anastasia et son gros ventre. Il était également plus facile d'entendre la jeune interne et donc de converser avec elle calmement. D'ailleurs, elles avaient un peu ralenti le pas, comme si le plus dur était passé et qu'elles pouvaient prendre un peu leur temps.
C'est alors que sans le savoir elle aborda le sujet un peu délicat : Dimitri. Heureusement, elle ne lui avait pas demandé comment papa vivait la grossesse ou s'il avait hâte, juste s'il attendait en bas sous-entendant ce qu'Anastasia avait toujours pensé : que les hommes sont des bébés. Là c'était sûr, elles allaient bien s'entendre.
- Je suis venue toute seule, répondit Anastasia. Ce sera mon premier cours, en fait. Ils m'ont été conseillés par une certaine Rosa qui est infirmière ici, vous la connaissez peut-être ? Toujours est-il que je veux d'abord essayer les cours avant de songer à emmener mon fiancé là bas. Comme je le dis toujours, les hommes sont tous des bébés, alors il a besoin d'une préparation à tout cela. Plus que moi, en tout cas. Par bonheur, j'attends une fille, elle ne sera bébé que quelques années, plaisanta Anastasia en suivant toujours sa sauveuse.
Bon, Anastasia était quand même un peu stressée par la grossesse, mais le bruit courait que c'était normal. Ses cauchemars, en revanche, l'étaient probablement moins. Ceci étant dit, elle avait rencontré une interne en chirurgie, non en psychiatrie et aimait bien trop la répartie de cette dernière pour aborder les sujets qui fâchent, d'autant plus qu'elle devait aussi se concentrer pour marcher et la suivre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Ava Blackthorn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chloé Bennett

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nakoma

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 82
✯ Les étoiles : 712




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 12 Sep 2015 - 20:22



Il Est un Peu Tôt Pour une Césarienne
Ava & Anya


Rosa...Rosa, j'avais beau cherché, non ça ne me disait rien. Bon d'un côté, je voulais pas dire, mais l'hôpital, même dans un endroit paumé tel que Storybrooke, ben ça restait un hôpital. On avait donc, plusieurs étages, avec plusieurs services et connaître le nom de chacun sur le bout des doigts, c'était juste pas possible :

- Nan franchement, le nom me dit rien, d'un côté, on en a une playade des infirmières. Elle est peut-être d'un autre service, parce que je vois pas qui c'est désolée dis-je en secouant la tête

Je commençais à bien l'aimer cette rouquine, elle était drôle, et elle savait faire mouche avec ses répliques. Je ris d'ailleurs, lorsqu'elle me parla de son fiancé, en affirmant qu'elle avait toujours dit, que les hommes étaient tous des bébés. C'était pas faux, tiens ça, je le retiendrais, pour Maya, histoire de faire passer la pilule de manière un peu moins amer à cause de John/Klaus :

- Elle est excellente celle là, je crois que je vais la retenir. Et vous avez de la chance, si c'est une fille, au moins elle tiendra pas de son père
rétorquais-je le sourire aux lèvres

Jetant un coup d'oeil aux panneaux d'indincations je comprenais, mieux pourquoi elle s'était totalement planté de chemin, les cours d'accouchement se déroulaient dans une salle spéciale, qui était indiqué à droite, et après il y avait plus rien de marqué. Si l'on connaissait, pas un minimum, les lieux forcément, on pouvait clairement, pas deviner, qu'il fallait tourner à gauche. C'était ré-indiqué juste après, mais une fois qu'on avait tourné seulement :

- C'est à cause de ça, que vous, vous êtes retrouvé dans notre service, dis-je après avoir tourné dans le bon couloir. Au moins vous avez eu de la chance, vous avez juste atterrit en chirurgie. Dites vous, qu'il y a des endroits beaucoup moins sympa ici, genre la morgue. Enfin, normalement, à moins d'avoir vraiment aucun sens de l'orientation, on tombe assez rarement dessus, elle est au sous sole.

Okay tentative d'humour pourrit numéro une. C'était clairement, le truc à dire à une femme enceinte ça ouais, bravo Ava. Comme si, les nanas qui attendaient un bébé, stressaient déjà pas assez, il fallait qu'elle rencontre une interne débile, qui leur parle de mort :

- Enfin, vous savez pour en revenir à cette histoire de salle d'opération. C'est pas si couillon que ça, les séries médicales, alors ouais ça reflète pas tout à fait la réalité, mais des fois, ça permet de révéler des vocations. Je parle pas pour moi, mais pour un ami de ma promo. C'est en regardant, ce genre de truc, qu'il a voulut s'orienter vers médecine. Il a bossé comme un dingue, et aujourd'hui, je crois qu'il a clairement fait ses preuves.

Et on essaye subtilement de changer de sujet, pour réparer la bourde de tout à l'heure, en priant, pour que ça marche

©TENNESSEE.

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6964
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Sam 12 Sep 2015 - 22:02

C'était toujours surprenant de voir à quel point Storybrooke était grande, au final. Mais Anastasia en eut une nouvelle fois la preuve puisque sa sauveuse ne connaissait pas Rosa. Ceci étant dit, elle avait raison : il en faut du monde pour faire tourner un hôpital et en effet Rosa ne travaillait pas dans son service, ce qui ne devait pas aider.
- Ca ne fait rien, assura la future maman, en plus je crois qu'elle travaille dans une autre partie de l'hôpital donc c'est sûrement normal, sourit la jeune femme.
Cette dernière fut ensuite absolument ravie de voir que sa catch phrase avait fait mouche. Comme quoi, même si les deux femmes ne se connaissaient pas réellement, Anya avait su l'écouter suffisamment pour cerner son opinion sur les hommes et en profiter pour se faire une alliée. Non que la rouquine soit spécialement féministe. Elle était juste tellement habituée à se débrouiller toute seule qu'elle n'avait pas besoin des hommes, exception faite de Dimitri, puisqu'il plaisait à son coeur. Mais pour le reste, les hommes étaient bien des bébés et elle en avait maintes fois fait l'expérience !
- Je pense que le papa sera ravi d'avoir deux princesse à la maison, précisa cependant la jeune femme. Mais oui, j'espère qu'elle aura toutes mes qualités, y compris celle que mon compagnon assimile à des défauts ! conclut fièrement Anastasia.
Jusqu'à présent, son instinct de femme enceinte ne l'avait pas trompée une seule fois. Anya comptait donc sur son sixième sens pour continuer de fonctionner, persuadée qu'elle mettrait au monde une sacrée petite princesse.
Mais à présent, les deux femmes se trouvaient à un croisement et l'interne observait les indications comme pour y chercher des réponses. Anya n'essaya même pas, se contentant de la laisser lui expliquer où elle s'était trompée, des fois que les cours lui plaisent et qu'elle décide de revenir. Au final, elle n'avait pas dû atterrir trop loin et heureusement pas à la morgue comme la jeune femme le fit remarquer, ce qui ne manqua pas d'amuser la future maman.
- Eh bien Dimitri dirait que je suis nulle en orientation mais pas au point de confondre le quatrième étage avec le sous sol ! s'écria la jeune femme en relevant le menton.
Puis la demoiselle en revint aux séries télé sans qu'Anya ne saisisse totalement le cheminement de sa pensée. Ceci étant dit, la thématique n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire !
- Je suis d'accord avec vous, approuva t-elle vivement. Enfin, en ce qui me concerne je ferme des fois les yeux quand la télé nous en montre trop donc ça n'a pas marché sur moi mais je suis persuadée que ça marche sur les autres, oui ! J'imagine que j'avais déjà ma propre vocation quand j'ai commencé à regarder, conclut-elle avec un sourire.
Car oui, Anastasia était très contente de sa profession même si elle la rendait parfois un peu solitaire. Ses horaires aménageables étaient de plus un atout majeur pour sa grossesse, permettant d'organiser les rendez-vous et le shopping pour bébé comme elle le voulait.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Ava Blackthorn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chloé Bennett

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nakoma

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 82
✯ Les étoiles : 712




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 13 Sep 2015 - 13:02



Il Est un Peu Tôt Pour une Césarienne
Ava & Anya


Je m'étais simplement, contenté de hausser les épaules suite à cette histoire de princesse. Je, n'avais jamais, réellement, « approuvé » le fait que l'on considère les petites filles, comme des princesses ou même qu'on le leur dise à longueur de journée. Pour, moi c'était placer les enfants sur un pied d'estal, et quand on connaissait, le nombre d'enfants « rois » de nos jours...Généralement, ça ne m'arrachait qu'une grimace de désapprobation, quand on m'en parlait, mais je ne connaissais, pas la rousse, et je n'allais, donc pas, commencer à lui faire part, de mes opinions, en matière d'éducation. De plus, c'était pas mes oignons. Aussi, en restais-je là, pour cette partis.

Je me contenais, à nouveau d'un simple sourire, quand la partie sur les séries fut abordé. C'est vrai, ça ne fonctionnait pas avec tout le monde, mais être médecin, ne voulait pas forcément, dire, charcuter les gens. Ça, c'était la « spécialité » de mon service. Mais, la médecine, n'était qu'un tronc commun à plein de vastes possible orientations. Et faire, médecine, n'était pas toujours dans le but, de devenir médecin. On pouvait le faire, dans le but de s'orienter vers l’orthodontie par exemple, ou bien l'ophtalmologie.

Tandis-que, je jetais de rapide coup d'oeils aux petite plaques brillantes, affichés sur les murs, indiquant les différents services de l'étage, pour être sur, de continuer dans la bonne direction, je jetais un nouveau coup d'oeil à ma montre, estimant le trajet déjà parcourut et ce qui nous restait à faire. La rousse, marchait d'un bon pas, même si j'évitais, de trop accélérer, histoire de pas l’essouffler, à cause de sa grossesse. En tout, cas nous étions, bientôt arrivé, ce qui entre nous soit dit, était plutôt une bonne chose pour elle. Ainsi, elle ne maquerait pas le début de ses cours.

Je m'apprêtais, d'ailleurs à bifurquer à droite quand je tombais, nez à nez avec ma « collègue » psychiatre. C'était un peu bête de la croiser maintenant, sachant que je voulais, aller la voir, plus tard dans la journée pour lui rendre le bouquin qu'elle m'avait prêté. Je supposais, qu'elle était là, pour le suivit du patient, après opération :

- Tu m'as l'air bien pressée dit moi
plaisanta-t-elle

- Heu ouais, j'accompagne madame que voici, aux cours d'accouchement. Je voulais, passer plus tard dans la journée pour vous rendre votre livre. Merci encore, de me l'avoir prêté, ça m'a permit, de répondre à pas mal de questions, que je me posais et ça m'a fait réfléchir aussi

- Si tu as besoin de conseil, ou d'informations, n'hésite pas à passer, tu connais le chemin vers mon bureau

- Oui merci répondis-je, alors qu'elle s'éloignait

J'appréciais énormément, le docteur Fields, aussi était-ce tout naturellement, vers elle, que je m'étais dirigé, pour avouer, que sa spécialité, m’intéressait, et que j'étais curieuse, d'en apprendre plus à ce sujet. On avait discuté de nombreuses fois, et elle m'avait permit d'emprunter un livre, qui pourrait répondre aux questions que je me posais, au sujet de cette branche médicale :

- On, n'est plus très loin, réjouissez vous, dis-je à la rousse, et désolée pour l'interruption, le docteur Fields, est la psychiatre rattaché à notre service, ça m'arrive souvent de discuter avec elle.

Franchement, elle devait en avoir strictement, rien à faire de ma vie, je vois même pas pourquoi, je me mettais, à la lui raconter, comme si on était des super potes, qui ne s'étaient pas vu depuis des années

©TENNESSEE.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
SWEET LITTLE UNFORGETTABLE THING
I'ma do just what I want on the regular And it's really not my fault if you're scared of a Sweet little unforgettable thing, unforgettable Sweet little unforgettable thing, so incredible

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6964
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Dim 13 Sep 2015 - 21:23

Anastasia et sa guide croisèrent finalement un autre médecin, ce qui fut l'occasion d'un bref échange entre les deux collègues. Evidemment Anya ne prit pas l'initiative de s'en mêler mais ne put pour autant pas se boucher les oreilles. Aussi entendit-elle que le médecin avait prêté un livre à l'interne qui comptait le lui rendre plus tard. Anastasia se fit alors la réflexion qu'il lui arrivait de traduire des textes médicaux et qu'en effet les bouquins sur le sujet était parfois passionnant. Mais là encore, elle n'intervint pas, tout comme elle n'avait rien dit lorsqu'elle s'était faite appeler "madame". Et pourtant, elle détestait ça, en dépit de ce que la société pensait de ce qu'il était convenable ou non de dire à une femme. La rouquine, pour ce qui la concernait, préférait qu'on la laisse choisir comment l'appeler puisqu'elle pensait que que "madame c'est pour les vieilles ou les femmes mariées", ce qu'elle n'était pas encore. Mais au final il s'agissait là d'un détail sordide pour lequel elle n'avait pas besoin de gaspiller de la salive.
Finalement, l'exploration des locaux reprit son cours. L'interne prit néanmoins la peine de lui expliquer brièvement qui elle venait de croiser, à savoir la psychiatre de l'hôpital. Ah bah tiens, justement, peut-être qu'Anya aurait du lui poser une ou deux questions... Ou peut-être devait-elle simplement songer à son premier cours d'accouchement qui aurait lieu d'en une vingtaine de minutes si tout se passait bien - ce qui serait normalement le cas.
Ceci étant dit, cette rencontre impromptue donnait de la matière pour poursuivre la conversation et ce même sans aborder la psyché de la femme enceinte.
- Donc vous vous intéressez aussi à la psycho ? déduisit Anastasia en continuant de marcher. Je vous comprends, c'est un sujet passionnant et très vaste et c'est toujours utile de pouvoir auto-diagnostiquer ce qui cloche dans notre tête, je suppose. J'ai déjà traduit des articles psychologiques dans le cadre de mon métier et j'étais bien contente d'apprendre en travaillant ! Bon, dommage ça n'abordait pas forcément les thématiques qui m'intéresseraient le plus mais ça m'a permis de traduire quelque chose d'intéressant et d'être payée, ce qui est déjà pas mal. Je peux vous demander de quoi parler votre livre ? hasarda t-elle ensuite, un peu curieuse.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Ava Blackthorn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chloé Bennett

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nakoma

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 82
✯ Les étoiles : 712




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 28 Sep 2015 - 12:34



Il Est un Peu Tôt Pour une Césarienne
Ava & Anya


JÉtrangement, le sujet « psycho » sembla l’intéresser. C'était plutôt rare ça tiens. D'habitude les gens, n'aimaient pas réellement, discuter de ce genre de choses. Je, n'avais d'ailleurs, dit à personne que ça m’intéressait, sauf peut-être à Meeko. Il, m'avait jeté un regard soupçonneux, après quoi je m'étais contenté de lever les yeux au ciel, rétorquant que je n'avais pas l'intention de « psychanalyser » Maya :

- Faut bien savoir, qu'il y a une différence entre psychologue et psychiatre dis-je, les psychiatre, d'une manière générale, s'occupent plus de soigner les maladies dites « mental », quant au psychologue, lui il intervient, plus sur les cas de dépression, et ce genre de choses. Donc, non on n'est pas tellement, là pour « voir ce qui ne va pas dans la tête des gens ». On, est avant tout là, pour les aider. Après, le docteur Fields, est surtout spécialisé, pour les cas de traumatisme, et d'accompagnement, des patients anté et post opération

Le ton était peut-être un peu sec, mais je n'aimais pas, vraiment, que l'on colle cette étiquette, sur la fonction. Tout comme pour la chirurgie, qui servait à « charcuter des gens ». J'étais assez tatillonne, d'une manière générale, sur tout ce qui concernait la médecine. J'avais le souvenir de m'y être intéressé très tôt. Et à bien y réfléchir, je traînais souvent du côté de la tente de notre chaman, lorsque nous étions encore dans le monde des contes. Signe, que c'était quelque chose, qui m'avait toujours, intéressé, sauf que je ne m'en rende réellement compte :

- Le livre, n'est pas sur un sujet générale, c'était plus un genre de guide, de l'étudiant, ou plutôt de la personne souhaitant s'orienter vers cette branche là. Ça donnait, les informations, générale, et répondait, à pas mal de questions que l'on pourrait se poser, le truc classique quoi dis-je simplement. Pourquoi ? Il, y a un sujet en particulier qui vous tracasse ?

Je, n'avais pas réellement, encore prit de décisions, concernant, ma futur orientation, mais, le docteur Fields, m'avait proposé d'être ma formatrice, et ma chef de formation, si jamais, je décidais, de laisser la chirurgie, et d'aller plutôt, dans son service. J'y réfléchissais encore, pour être honnête, je ne voulais, pas que la décision soit prise sur un coup de tête et que je la regrette après. Non, je voulais réellement être sur de moi.

©TENNESSEE.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
SWEET LITTLE UNFORGETTABLE THING
I'ma do just what I want on the regular And it's really not my fault if you're scared of a Sweet little unforgettable thing, unforgettable Sweet little unforgettable thing, so incredible

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Il est un peu tôt pour une césarienne - PV Ava





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ L'hôpital