Halloween Party
de Sasha Hale

Le Péché Divin
de Hadès

Halloween Party
de Sasha Hale


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Péché Divin ☆ Evénement Divin #29
Une mission de Neil Sandman - Ouverture : 18 octobre 2017
« Après avoir péché, il faut expier... quel que soit le prix à payer ! »

Partagez | .
 

 [Fe] Les Trésors de Neverland - Evènement #46

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki | Willy | Josiane

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 907
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 2 Oct - 10:25

Les trésors de Neverland
Keep a weather eye on the horizon

Elle est sérieuse ? On pouvait se reposer tranquille dans les cachots du Hollandais Volant et madame a préférée sauter à la suite du Kraken ? Elle est folle… J’ai vraiment atterrit dans une famille de malade… ! Bien sûr comme un débile je l’ai suivi. En même temps je n’allais pas la laisser seule, je dois la ramener à la maison sainte et sauve. C’est donc après une petite baignade qu’on se retrouve sur la plage de mon ile préférée… Encore. Je n’ai jamais autant visité Neverland de ma vie. J’en ai assez, franchement. Je ne pouvais pas laisser Turner se démerder avec son macaque ?! Non parce que revenir à Neverland, croiser papa.. non merci. En plus on arrive sur la plage en pleine bataille. Bekah s’en sortait bien, moi pas. Quand j’ai voulu la suivre un pirate avait réussi à me faire une belle entaille au niveau de mon tibia. J’en ai assez des cicatrices. Après l’avoir puni comme il le fallait, un petit tranchage de gorge tout gentillet j’étais enfin tranquille, je pique son sabre avant de rejoindre ma belle-soeur. Elle a une cervelle la rouquine. Ne jamais aller dans la foret de Neverland c’est la règle.

Et maintenant on fait quoi ? Sincèrement le trésor je n’en ai rien à faire. Je voulais juste survivre face au paternel. Puis, il n’aurait pas partagé pas vrai ? C’est un radin cet homme… Je retourne autour de moi pour remarquer au loin un autre groupe, surement Sa Majesté avec son équipe. Je lui souhaite bien du courage. Wendy connait l’île c’est vrai, mais pas autant que moi, puis elle m’avait trahi en quelque sorte devant mon père hors de question que je l’aide dans sa petite quête. Je suis rancunier oui. A peine deux minutes plus tard on se fait de nouveau ‘’agresser’’ par une jeune rouquine. Je soulève un sourcil quand elle dit mon nom. Une autre fan ? Pourquoi elle est accompagné par ce singe et la gamine ?

« Lui-même, chérie. A qui ai-je l’honneur ? »

J’ai pas vraiment le temps de faire la causette, je dois trouver un moyen de rentrer chez moi avant que mon père ne soit trop énervé par mon évasion. Par contre, je peux pas retenir un immense sourire quand elle me dit son nom… MacBernik.

« Tu es la fille de Victor MacBernik ? Voyez-vous ça… » Je me penche vers Bekah pour lui expliquer la situation. « MacBernik est l’un des pires capitaines qu’il n’ait jamais hissé une voile. »

Ce qui se passa ensuite était encore plus surprenant. Je regarde médusé le macaque se ‘transformer’… Wouha. Je ne l’avais pas vu venir celle-là. Sparrow… C’est… wouha. J’en perds mes mots. Sous l’étonnement je ne l’arrête même pas quand il tapote les joues comme on ferait à un gamin de cinq ans. J’avais oublié le moulin à parole que cet homme pouvait être.

« Le Jolly Roger est resté à son port d’attache à Storybrooke. Je remarque que t’as une fois de plus perdu ton navire. Un capitaine sans navire n’est pas un capitaine tu le sais n’est-ce pas ? »

J’ai plus souvent vu Sparrow sans son navire qu’avec son navire. C’était pas un mauvais capitaine non… Juste un peu… spécial ? Mais je l’appréciais. C’est moi où il a maté le décolleté de ma belle-sœur ? On se calme tout de suite camarade !

Je soupire d’exaspération quand il parle de ce maudit trésor. On s’en fichait un peu non ? Quoi que pour empêcher mon père d’y accéder… Je pourrais bien me lancer à sa poursuite.

« La carte ? »

Il m’a frappé là ? Quel coffre ? Quelle clef ? C’est trop compliqué tout ça. Je viens de vivre des événements traumatisants. L’endroit le plus sécurisé de l’île ? J’en connaissais qu’un seul, dans mes souvenirs et jamais j’irai là-bas… Je vais les attendre dehors. Et honnêtement c’est avec une équipe comme ça qu’on est censé le retrouver ? On n’est pas sorti du caca… Encore Bekah ok. Mais les deux trois autres, que dieu nous vienne en aide !

Ok, les pirates reviennent à la charge. On peut pas les combattre une bonne fois pour toute… On sera débarrassé comme ça. Jack est assez doué avec une épée…. Mais non il préfère fuir. Du grand Sparrow.

« Je te l’ai pas volé ! Je te l’ai emprunté sans ton autorisation et pour une durée indéterminée. C’est pas du vol. »

Je le suis de près accompagné par les autres membres de cet équipage de bras cassé. J’admire la façon de courir de Sparrow. Très viril. Il doit m’apprendre à courir comme ça, c’est mon grand rêve. Ce n’est pas tout, mais j’ai aucune envie de courir pendant une heure pour semer les pirates. J’attrape Jack pour son col avec mon crochet pour l’amener vers la lisière de la foret, j’espère que les autres vont nous suivre. Je le fais s’accroupir derrière des buissons. On reste la tranquille, quand les pirates vont remarquer qu’on a disparu ils vont arrêter les recherches. Ce n’est pas très patient ses trucs là. Je sors enfin le compas pour l’ouvrir devant le Capitaine sans Navire.

« Tu me le piques pas hein ? Il est moi à présent, donc tu touches pas où t’aura aussi un crochet, capito ? »

Je regarde l’aiguille tournoyer sans but précis. Je secoue le compas dans l’espoir de le voir fonctionner, mais rien. En même temps c’est censé nous conduire à ce qu’on désire le plus au monde et pour moi c’est certainement pas ce maudit trésor !

« Ce compas de malheur va me faire disjoncter ! Tiens prends ton truc. Et attention, pas de galipette pour t’échapper avec. »

Un peu d’honneur bon sang ! On trouve le trésor, on s'en empare et après tout le monde rentre chez lui tout content! Les autres avaient peut-être la carte mais ils n'auront jamais le trésor.


code by Silver Lungs


Killian : 60%

Davy Jones


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Lincoln // Dan Stevens (Le temps d'un RP, ou deux)

Ѽ Conte(s) : Neverland.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Capitaine du Hollandais Volant.



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 146
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 2 Oct - 19:05




Bienvenue à Neverland, Capitaine



Lorsque le Hollandais Volant émergea des flots, la première pensée de Davy Jones fut pour l’île. Neverland. Il la voyait très régulièrement de loin, charriant les âmes des enfants damnés par l’ombre afin de leur offrir un semblant de repos éternel dans son antre – quand il n’omettait pas de s’y rendre pour tout un tas de raisons diverses et variées. Cet endroit, il l’avait foulé de nombreuses fois auparavant. Avant que Peter Pan ne décide de dénoncer son petit trafic de poussière de fée et que la malédiction de l’Ombre ne s’en prenne à son apparence. Le prix à payer pour avoir désobéit était toujours à la hauteur de la faute… Pourtant, cela ne l’empêchait pas de recommencer désormais. La récompense en valait sans doute la chandelle. Mais pour que le capitaine du Hollandais s’intéresse à une légende comme celle-ci, c’était bien qu’un fond de vérité cachait de terribles secrets. C’était ce qui avait fait fourmiller les rumeurs et hâté les marins d’eau douce comme les pirates vers les lieux du crime.

Mais personne ne mettait un pied sur Neverland gratuitement.

Il observa le sable de la plage. Très sincèrement, il essayait de lui trouver quelque chose de particulier mais… Rien. Nada. Absolument aucune raison de paniquer pour ce petit bout de terre au-dessus duquel il flottait désormais. A quelques centimètres du sol, une main sur la hanche et l’autre glissée sous son menton, Jones commençait vraiment à se demander ce qu’il se passait devant lui. Une scène de combats ubuesque qui le fit hausser un sourcil interrogateur.

Un tas de bras cassés aurait sans doute donné une bien meilleure chorégraphie. Il ne faut jamais démotiver les tentatives volontaires mais, parfois, il faut quand même mettre un terme à quelque chose d’aussi ridicule. Le capitaine poussa un soupir en secouant la tête, faisant claquer sa langue plusieurs fois tant le désespoir prenait le pas sur l’agacement probant. Certaines têtes se retournèrent vers lui et, rapidement, les bruits d’épées croisant le fer cessèrent. Les hommes se turent. Et hormis les groupes en train de se séparer pour courir sur la plage, les derniers pirates présents eurent tous les yeux rivés vers la rive.

« Voilà une entrée en matière des plus… Pittoresque. Gentlemen ? »

Il leur adressa un hochement de tête poli, les avisant en train de se concerter du regard. Ses hommes étaient restés sur le navire et, même si Bill avait insisté pour l’accompagner, il l’avait laissé à une distance notable du rivage. Si Pan et l’Ombre étaient absents de l’île, ils n’avaient sans doute pas tout laissé sans protection. La présence des pirates y était régulière… Celle de Jones, beaucoup moins. Un seul pas pouvait modifier le cours des évènements, aussi préférait-il ne pas prendre un risque comme celui-là.

Et puis, il pouvait très bien se défendre seul. La preuve.

Les deux premiers qui décidèrent de l’attaquer gisaient désormais à la limite des flots, colorant de leur sang rougeoyant le sable blanc et les flots clairs. Un seul mouvement d’épée pour chacun et aucun d’eux n’était parvenu à atteindre sa cible. On ne tuait pas un capitaine aussi facilement, étaient-ils si stupides ?

« Seulement deux ? » Demanda-t-il en essuyant nonchalamment la tranche de son sabre. « Allons, un peu de sérieux. Personne pour se montrer à la hauteur ? »

Qu’ils viennent ? En tout cas, lui n’avait nullement l’air dérangé alors qu’il s’avançait au milieu des pirates. Le sable s’affaissait légèrement sous sa proximité, donnant l’impression qu’il marchait à même le sol, alors qu’en réalité il voletait à quelques centimètres. Suffisamment pour être en sécurité. Suffisamment pour se rendre où bon lui semblait, y compris sur l’île. Il toisa du regard un homme qui détourna prestement le sien. Franchit leurs lignes sans qu’aucun n’essaye de l’en empêcher… Et trancha dans le torse vif d’un jeune marin aveuglé par la soif d’un pouvoir invisible.

« La carte. » Enonça-t-il lentement, alors que le corps du malheureux tombait lourdement à ses pieds. « Je suppose que chacun d’entre vous sait de quoi je parle alors… Où est-elle, messieurs ? »

Devant leurs regards alertes, il connaissait d’avance la réponse. Et celle-ci n’allait pas vraiment lui plaire.

« Bien. Que faut-il pour que j’obtienne une réponse correcte ? »

Il venait de faire volte-face, poussant le corps du garçon agonisant dans des râles entrecoupés. Pas de réponse.

« J’attends. »

Mais voyant que personne n’osant lui donner ce qu’il attendait, il plongea littéralement sa main en plein dans le plexus solaire d’un pirate à sa gauche. Dans un hoquet déconcerté, l’homme écarquilla les yeux sous la violence du choc avant de faire des signes négatifs de la tête. Jones bougea ses doigts. Sentant les entrailles chaudes de son hôte. La palpitation de son cœur. Il s’empara de ce dernier, refermant sa paume dessus en serrant légèrement. Un souffle saccadé lui répondit.

« Et bien, capitaine Le Roux… C’est tout ce que vous avez à dire ? » Siffla Davy Jones, tournant le poignet au même rythme qu’il sortait l’organe de sa position naturelle. « Où est-elle passée ? »

Tout ce qui s’échappait de la bouche de l’autre capitaine ressemblait plus à des gargouillis sordides.

« Auriez-vous un problème ? » Sourit Jones, prêt à lui arracher le cœur pour tant d’inutilité.

Mais un homme intervint alors, coupant court à la torture de son supérieur. « Un homme l’a pris ! Il est parti par là… Il l’a volé à un singe ! » Des « chut ! » résonnèrent, mais il était trop tard. « Il est allé vers la jungle… Juste là ! Il y avait deux donzelles avec lui, et un type aussi pâle qu'un mort ! » Il pointa le doigt dans une direction. Le capitaine tourna lentement la tête vers lui, puis à nouveau sur le roux qu’il tenait entre sa main. Un sourire narquois naquit sur son visage, alors qu’il tapotait la joue du capitaine.

« Et bien voilà. On dirait que quelqu’un est prêt à se sacrifier pour sauver ta misérable existence. Si c’est pas beau, ça. »

Il retira sa main ensanglantée du torse. Libérant le propriétaire dans un lourd soupir de soulagement, lequel tomba dans le sable alors que toutes les émotions se battaient sur son visage. Il écarta prestement sa chemise pour vérifier sa blessure, mais il n’y avait rien. Rien du tout que la peau seule. Pourtant il l’avait senti entrer en lui. Saisir son palpitant. Il avait cru devoir passer l’arme à gauche et…

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Jones attrapa la tête du mouchard.

« Merci pour ces précieuses informations. »

Et d’un tour de main, il creva sa cage thoracique pour attraper son cœur et, brutalement, l’extraire du corps de son porteur. Le garçon poussa un léger cri de détresse alors que le sang jaillissait. D’un mouvement d’index, le capitaine le fit chavirer en arrière. Il fit sauter le cœur encore chaud dans sa main. Hmm… Un haussement d’épaules plus tard, il jeta l’organe en direction d’un pirate. Ce dernier tenta de le rattraper par réflexe, mais le lâcha bien vite sous l’horreur de la chose.

« J’offre une partie du trésor à celui qui me ramènera la jolie rousse… » Il désigna les personnes en train de courir sur la plage, parmi lesquelles il venait de reconnaître son propre fils. « … à Tortuga. Ce soir. Que les autres soient en vie m’importe peu. »

Et sur ces belles paroles, il prit la direction de la jungle. En soit, suivre les traces dans le sable était d’une facilité tellement déconcertante que même un débutant aurait pu le faire… Comment est-ce que les hommes sur la plage avaient-ils pu les laisser filer aussi rapidement et bêtement ? Il leva les yeux au ciel devant tant d’incompétences, osant franchir les premiers buissons et contourner lestement les racines pour s’enfoncer dans la chaleur étouffante de la végétation.

Cette carte n’allait pas lui filer plus longtemps entre les doigts.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

♦️ I HAVE FULFILLED MY DESTINY ♦️
you know me… never complain, never explain.


Arya Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Maisie Williams

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skunk & dorénavant... Peter Pan !

☞ Surnom : Fanny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 193
✯ Les étoiles : 374




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 2 Oct - 23:46



Les trésors de Neverland
“On a mieux qu’un trésor quand on sait s’en passer.”


Bla bla bla bla… On me disait bavarde mais il suffisait de voir les pirates pour savoir que j’étais une petite joueuse à côté ! Qu’est-ce qu’ils jacassaient !! C’était pire que des poules, et donc, fidèle à moi-même et victime de mon trouble de l’inattention, je décrochais aux bouts de quelques secondes en regardant le pirate singe d’un œil vitreux. Il s’excitait et parlait mais c’est comme si je l’avais mis en mode « Mute » dans ma tête, me concentrant plus sur ma jolie pièce qui était dans ma poche… Qu’est-ce que j’allais en faire ? Et si j’en trouvais une autre ? Aaaah tiens on avait changé d’interlocteur, c’était maintenant Hook qui s’agitait en mode « Mute ». Tapant du pied avec impatience, je regardais derrière moi d’un air distrait en voyant une horde de pirate charger comme les sangliers sauvages en furies de Neverland.

- Euh… les gars ?

Et bla bla bla…

- VOUS LA FERMEZ VOTRE BOITE DE THON OUI ?!? Y’A LE FEU LA !

Je pointais mon doigt vers les sangliers et Sparrow hocha la tête d’un air entendu et pourtant très maniéré. Enfin UN qui était un tout petit peu moins débile que les autres… Ou presque ! Il désigna à grande hâte un chemin dans le sable avant de se mettre à courir. Les autres le suivirent mais je restais plantée là.

- Moi si j’étais nous j’irais pas par là…

Je savais pourquoi je disais ça ! C’était MOI l’enfant perdue ici, ok ? C’était MOI qui connaissait cette île ! VU ?! Mais voyant que tout le monde se fichait de ma tronche, je soupirais en haussant les épaules et me lançait à leur suite. C’était pas comme si j’avais quelque chose de mieux à faire après tout, puis se faire courser par des pirates c’était cool… Et j’allais devenir riche ! Oooooh… Devenir riche ! Une pièce ! Avec un sourire réjouit, je me rendis compte qu’une nouvelle pièce était apparue sur mon chemin tandis que j’avais commencé à rattraper les autres. M’arrêtant quelques secondes, je pris la pièce dans le sable et la plaçais à la lumière d’un air connaisseur pour l’observer. Elle aussi était gravée, comme la première ! Elle était jolie… Et elle était à moi !

Imaginez un peu la scène : moi en premier plan, qui lorgne ma pièce tranquillement tandis qu’un troupeau de pirates en furie charge derrière moi et se rapproche dangereusement. Avec un calme olympien, je sortis ma première pièce de ma poche et me mis à les observer successivement tout en regardant si elles étaient en tout point similaire. Une fois que j’en fus persuadée, je les rangeais avec amour dans ma sacoche avant de me retourner pour tirer la langue à la horde et de m’enfuir en courant. Je retrouvais le groupe à l’entrée d’une espèce de grotte.

- Vous m’attendiez ? C’est mignon ça !

Puis sans attendre, je leur passais devant en trottinant, le sourire insolent. Je continuais à avancer et les autres me suivirent lorsque j’aperçu au loin un coffre… Un coffre au trésor !! J’étais déjà venu ici mais j’avais jamais vu de coffre ! J’allais être riche !! Les autres m’avaient déjà passé devant lorsque je dégnais à mon tour entrer dans les sables mouvants. Ben ouais… Je pouvais pas les éviter alors. Plus légère et plus agile, j’avais su aller plus loin, jusqu’au moment où mes pieds s’engouffrèrent trop profondément, me faisant m’enfoncer. Croisant les bras sur ma poitrine, je lançais d’un ton bougon mais résolu :

- Je l’avais bien dit qu’il fallait pas aller par-là !

C’était à cause d’eux que j’étais là-dedans ! Moi j’avais prévenu du danger. Soupirant, je continuais à m’enfoncer, bientôt jusque la taille. J’étais plus petite que les autres, beaucoup plus petit et si quelqu’un ne m’aidait pas rapidement, j’allais être la première à mourir, ce qui ne semblait pas me perturbé pour le moment, les bras toujours croisés.



Skunk : 80%
Kilomètres parcourus : 1

codage de coula.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Pixie dust
Regarde bien cette étoile
Dans l’océan du ciel
Quand tes beaux rêves y font escale
Ils sont éternels


Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 3 Oct - 1:42




Les Trésors de Neverland


Elle fit un sourire a la rousse. Anna alors ? Pas mal, et puis elle avait l'air partante pour l'aventure, ca pourrait être intéressant.

"Je m'appelle Wendy Darling, Reine des pirates, et accessoirement dans les ennuis jusqu'au cou en ce moments..."
ajouta elle en jetant un regard autour d'elle avec un soupire résigné.

Neverland. Autant elle avait adoré l’île par le passé, au temps pour cette fois .. Elle n'était pas ravie d'y avoir posé le pieds. Il ne restait plus qu'a attendre que le nouveau Pan et l'Ombre leur tombent dessus. Super, c'était super. Elle jeta un regard a Terrence pour voir dans quel état il était quand tout a coup ..

"Oh mon Dieu ! Terrence je t'aime. T'es un génie... Ou presque, "
ajouta elle en essayant de dégonfler son ego. "Soit gentil, ne prends pas la grosse tête."

Immédiatement, elle le suivit dans la foret et ils s’arrêtèrent quelques mètres plus loin. Le gardien des enfers la lui tendit et elle la déplia devant elle et la montra aux autres qui regardaient par dessus son épaule. Elle observa les dessins et pointa soudain un doigt victorieux sur un endroit de la carte, avant de la rattraper vivement en retenant un juron, et d'en donner l'autre bout a la personne a coté d'elle. De sa main libre, elle leur montra le chemin, tracé a travers la jungle.

"On est a peu près la, sur la plage nord."
annonça elle en leur montrant un point. Puis elle désigna la croix non loin. "La, c'est la qu'on doit aller".

La jeune femme imprima mentalement le chemin, avec autant de détails possible, et ré roula la carte sur elle même avant de la tendre a Terrence.

"C'est toi le plus fort, il vaut mieux que tu la gardes, on aura moins de chance de la perdre comme ca. Allez, en route. Et faites gaffe ... Si Pan ou l'Ombre nous surprennent, on est foutus. "


Ou les enfants perdu. Ou les indiens. Ou d'autres Pirates. En fait si qui que ce soit de l’île les remarquait, ils étaient foutus. Elle leur fit un signe et laissa Chovka, qui avançait avec une discrétion digne de celle d'un animal , passer devant. Un fin sourire étira ses lèvres. Ca c'était son seigneur des pirates.

Pestant intérieurement de ne pas avoir de seconde épée, elle devait se faire violence pour ne pas dévier du chemin tracé par la carte et rester dans les pas de Chovka. Elle aurait aimé retourner a "a planque", et y récupéré son coffre au trésore, et devait sans cesse se répéter qu'il était parfaitement en sécurité la ou il était. Même Peter ne savait pas ou était situé son ancienne planque, alors le nouveau ne devait pas savoir non plus. Et puis même si il la trouvait il n'avait aucune chance d'avoir son coffre. Non, la priorité, c'était de devancer les Jones.

"Et vous venez de Storybrook si mes souvenirs sont bon ?
" lâcha elle au bout d'un moment. C'était la ou Killian avait amarré lors de son kidnapping, et ou elle en avait profité pour s'échapper avec ses plus beaux bijoux afin de se payer le voyage jusqu’à Londres.

"J'y suis passé il y a un moment... Il y a beaucoup de gens qui se baladent avec des épées chez vous ? Ou de pirates sur maquillés ? Ou les sorcières ? Non parce que dans le reste du monde c'est plus tôt prohiber."
ajouta elle avec un petit rire discret. Elle parlait d'une voix basse, pour ne pas trop se faire remarquer, mais voulait en même temps en apprendre plus sur eux.

Elle faisait confiance a Chovka, et plus ou moins a Terrence. Mais Anna, elle ne la connaissait pas, même si elle semblait avoir un bon fond puisqu'elle avait passé des bandages a Chovka. Mais suite a sa rencontre avec les personnes présentes lors de l'assemblée des pirates, elle avait une légère tendance a se méfier des inconnues qui dissimulaient bien souvent des pouvoirs dangereux. Trop dangereux pour elle a vrai dire. Donc pour le moment ... elle essayait de ne pas la juger sur son origine ( après tout Chovka et Zach venaient de las bas aussi non ? ) et plus tôt de voir comment elle agissait la. De toute façon, Terrence veillerai a ce qu'elle n'essaie pas de la décapiter dans son dos.

Au fur et a mesure qu'ils avançaient , la végétation devenait plus dense, les arbres un peu plus serrés autour d'eux sans pour autant que ca les gène pour marcher. L'herbe, verdoyante et haute, aurait laissé des traces beaucoup trop visibles si le seigneur pirate ne se débrouillait pas pour les faire passer par des chemins plus discrets. Il était peu probable que les pirates de la plage aient abandonné si vite et n'essaie pas de récupérer la carte. Alors autant ne pas leur faciliter la tache en laissant une piste trop visible.

Tout a coup, ils débouchèrent sur une clairière dont le sol était tapissé de fleurs D'un geste elle leur fit signe de s’arrêter, alors que Nana se mettait a grogner.

"Bon, faites gaffe, ces fleurs sont très jolies mais la plus part sont dangereuses... Celle ci par exemple emet un somnifère vraiment très puissant. Et celle la donne des pustules. Bref, tout un tas de joyeuseté que je vous conseille d'éviter. Et les fleurs noires au buisson épineux, c'est .. du dreamshade. "
annonca elle d'une voix morte. "Faut pas y toucher".

Par réflexe, elle recula, comme pour y échapper, et son dos percuta un arbre tendis que des lianes lui tombaient dessus et se frottaient a elle. Agacée, Wendy les repoussa et se dégagea, avant de faire une grimace. Mais ca grattais ca ! D'un geste, elle commença a se frotter un bras, puis l'autre, puis a nuque..

"Rhaaa ! Pourquoi moi ?"
s'exclama elle exaspérée. "Ca gratte ce truc, faites attention !"

Pour eu peu, elle aurait retiré ses vêtements pour plonger dans l'eau. Mais il n'y avait pas la moindre marre a l’horizon. Fichtre.

"La clef doit être quelque part la dedans, merci a l'esprit tordu qui en a eut l'idée ..."
cependant elle souriait. Ca lui avait manqué ces parties de chasses au trésor, c'était l'un de ses jeux préféré. Et elle n'avait pas senti ce sentiment depuis longtemps mais ... Elle s'amusait. Réellement, et se mit a rire discrètement en voyant les autres membres de "son équipage" se battre avec les fleurs.

Wendy 80%
Km : 500 m

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Rebekah Stormborn


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Cintia Dicker.

Ѽ Conte(s) : folklore germanique & légendes phéniciennes.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : une nixe, la fille du Léviathan.

☞ Surnom : Bekah.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1287
✯ Les étoiles : 491




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 3 Oct - 12:21

Les Trésors de Neverland
Neverland IV

Killian venait de me rattraper. Nous détalions comme des lapins, faisant voler derrière nous le sable fin de la plage de Neverland. J'aurais bien aimé découvrir cette mystique île dans des circonstances plus tranquilles, mais c'était mieux que rien. J'y étais enfin, sur ce satané bout de terre dont je rêvais depuis la fin de la Malédiction. Comme quoi, la ténacité paie toujours. En parlant de ça, je remarquai en tournant rapidement la tête que les pirates étaient toujours à notre poursuite. De vraies moules accrochées à leur rocher. Nous avions certes une bonne longueur d'avance, mais l'idée d'être coursée comme du gibier ne me plaisait pas des masses. Le groupe de Miss Darling devait avoir pris la direction de la forêt. Bande de suicidaires. Franchement, quelle personne avec un minimum d'esprit de survie déciderait délibérément de s'enfoncer dans un truc aussi glauque que la forêt de Neverland ?
C'est alors qu'une jeune femme rousse (décidément, nous nous étions toutes données rendez-vous ici ? Un sixième sens rouquin peut-être...) nous accosta. Enfin, accosta Killian. C'est qu'il avait du succès le p'tit gars ! Mieux valait pour lui que Diana ne l'apprenne jamais. Deux fans dans la même journée, ça devenait suspect.
Oh, je m'appelle Scampi. Scampi MacBernik ! lança ma compatriote capillaire. Kiki m'expliqua alors discrètement que le père MacBernik était connu comme l'un des pirates les plus minables que la mer ait porté. J'esquissai une moue compatissante envers la dénommée Scampi. Et je suppose que c'est aussi lui qui a choisi son nom... Pauvre chérie. Je me rendis soudain compte que la donzelle était accompagnée d'un homme-singe plus qu'étrange, portant sur son dos une petite chose gesticulante et braillante... Le gosse ! Cette créature avait de sacrées capacités à rester en vie. Bon point.
Le Tarzan de Neverland se mis à changer d'apparence. Il prit la forme d'un homme encore plus maquillé qu'avait pu l'être mon beau-frère dans sa période d'ado rebelle, des longs cheveux noirs hirsutes coiffés d'un bandana rouge et d'un tricorne, une barbe tressée pleine de perles. Un pirate. J'en étais sûre. Sous le choc, mon cerveau planta. Je ne réagis même pas en entendant le nom de Jack Sparrow. Je ne réagis pas non plus face au regard lubrique que ce dernier me décocha. Ou plutôt, à mon décolleté. Sérieusement, c'était un truc de pirates d'avoir les prunelles aimantées à ma poitrine ? Le fameux pirate continuait son petit discours. Error system. Seul le mot "trésor" réussit à me faire sortir de mon bug généralisé. Secouant la tête pour me remettre les idées en place, j'emboîtai le pas de Killian. La course poursuite continuait, et la chasse aux trésors était officiellement ouverte !
Si cela n'avait tenu qu'à moi, je me serais arrêtée et aurais foutu une déculottée magistrale à nos poursuivants. Mais visiblement, notre meneur improvisé ne semblait pas partager mon avis. Nous nous cachâmes dans des buissons, semant ainsi les autres pirates. Kiki donna alors son compas à Jack, qui nous indiqua la route à suivre. Bien, déjà nous avions une destination. Reste à savoir dans quelle sorte de traquenard nous nous enfoncions... Je vous rappelle que nous étions à Neverland, et cette île n'est pas spécialement réputée pour ses ateliers yoga en plein air ou ses randonnées paisibles. Plutôt pour son programme d'entraînement à la survie, niveau expert. Un parfait terrain pour les Hunger Games, si vous voulez mon avis.
Nous arrivâmes enfin devant une grotte. Et quand nous entrâmes, nous vîmes à l'autre bout un promontoire sur lequel était posé le coffre contenant la clé du trésor. Ça puait l'embrouille ce truc. J'aurais volontiers fait demi-tour, ou balancé quelques pierres devant moi, mais il fallait croire que j'étais d'humeur kamikaze. Il y a des fois comme ça où je me taperais bien la tête contre un mur. Genre fort, très fort.

Et mee*rde... J'étais en train de m'enfoncer dans des sables mouvants. Pourquoi avait-il fallu que je m'élance comme une tarée en ligne droite ? Tout le monde sait que les trésors ne s'attrapent pas en ligne droite... Heureusement, avec la vitesse, j'avais réussi à bien m'avancer. A ma droite, l'enfant perdu commenta : Je l’avais bien dit qu’il fallait pas aller par-là ! Un sourire rusé se dessina lentement sur mes lèvres. Une étincelle de malice éclaira mon regard lorsque je lui répondis : Mais t'sais que t'es un p'tit génie, toi ? Et sans prévenir, je m'appuyai sur lui (ou elle ?), m'extirpant ainsi de ce bourbier. Aucun remord. Ne prêtant pas attention aux protestations de mon levier de fortune, j'essuyai mon pantalon vaseux. Puis, poussant un soupir, je tendis ma main au morveux pour l'aider à sortir. J'étais pas une bougresse, moi. Enfin pas tout le temps. Allez hop le génie, on a besoin de tout l'monde sur c'coup-là. Et puis comme ça on pourra te sacrifier une autre fois, continuai-je pour moi-même. Beh quoi ? J'suis pas sœur Thérèse non plus !
Et de deux dehors. Je n'étais plus très loin du coffre. Bon, on n'est pas venu jusqu'ici pour rien, hein ? m'exclamai-je en posant mes mains sur mes hanches. Je ne comptais pas sortir tout de suite le trousseau de clés. Sait-on jamais. Nous n'étions peut-être pas seuls.

Emi Burton


Rebekah : 85%
Distance parcourue : 1 km.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
raise your flag & stand tall

Seek freedom ♆ and it will lie stretched out before your eyes. Endless dreams guide your restless spirit.
 
ACIDBRAIN
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t33258-rebekah-lachowski-ou- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t47291-rebekah-lachowski-daughter-of-the-sea http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t33455-les-rps-de-bekah En ligne

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 934
✯ Les étoiles : 287




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 3 Oct - 13:51

Anna ∞ So Many People
Je la sens bien moi c'taventure...
J'avais préféré, rester en retrait, pendant le « combat de coq » d'une parce que ça m’intéressait pas -et que dès que vous mettez deux mec ensemble, faut forcément, qu'ils se gonflent mutuellement leur ego- et après, parce que le barbu, qui avait l'air sympa, était revenu d'entre les morts, ça ne signifiait donc qu'une chose : un divin. Pour avoir vu Aphrodite, se faire brûler vive, et réapparaître, quelques minutes plus tard comme si tout était normale, je savais que ce genre de choses était en quelque sorte leur « marque de fabrique ». Que ce soit clair, j'avais rien de personnel, contre eux, et ce serait clairement, l'hôpital qui se fou de la charité, que d'en avoir, vu qu'Elsa était une déesse magique. Néanmoins, ma...dernière expérience dirons, nous, avait fait que si tu ne t’appelais, pas Elsa justement, je préférais, rester à bonne distance. Je tiens à mon cou, et à rester en vie également, accessoirement, tant qu'à faire tiens. Néanmoins, je ne pu m'empêcher d'esquisser un sourire, à la remarque de Chovka à mon attention : la pire bande de fou de Neverland hein ? Je crois que j'allais bien les aimer :

- Oh ben dans ce cas là, je vais pas être, trop, trop dépaysé, dis-je amusée là d'où je viens, je me suis limite lancée dans une expédition, sans préparation, pour retrouver notre reine. Comme quoi, ma sœur avait raison, de tout le temps me répéter, que j'étais une véritable tête brûlée.

C'était tout, ce que j'avais laissé filtré, comme information, sur mon « identité » de toute, façon, je ne pense pas, que ça intéresse grand monde, de savoir qui j'étais réellement. J'avais juste, fait en sorte, de séparer ma sœur, et notre reine, comme pour en faire deux personnes bien distinctes. De toute façon, je n'aimais pas réellement, parler de mon passé, et puis encore une fois, ça n’intéressait, pas grand monde, de toute façon. A Storybrooke, on était tous plus ou moins dans la même galère. Donc, peu importe, qui tu étais, et ton passé, t'avais juste pas eu de bol, et t'étais retrouvé expédié, dans le Maine avec la mémoire effacée pendant vingt huit ans, puis un beau matin, tu la retrouve, et tu dois faire avec pour concilier au mieux tes deux vies.

Quoi qu'il en soit, le barbu -Terrence apparemment- nous avait dégoté la carte, ce qui en soit, était plutôt une très bonne chose. Immédiatement, nous lui emboîtions tous le pas. Il, y a longtemps, que je ne m'étais pas retrouvé au beau milieu d'une expédition, rocambolesque. La dernière fois, je m'étais paumée en collant des affichettes, pour retrouver mes proches, et j'avais été embarquer, avec un petit groupe de personne, direction Paphos, le temple de la déesse Aphrodite, pour apprendre qu'Emma et Elsa, étaient des déesses magiques. Ça remontait, maintenant. Mais, à bien y repenser, hormis le fait, qu'on avait faillit, finir réduit en bouillie par des machins en pierre avec cent bras, et que j'avais un peu joué avec ma vie, en hurlant sur Arès. Ça avait été une aventure, plutôt amusante. Et, c'est à chaque fois, que je me retrouvais, dans ce genre de situation, que je me rendais, compte à quel point ça me plaisait. J'aimais mon job, et dans une moindre mesure, j'aimais bien ma vie à Storybrooke, mais, ce n'était pas pareil, c'était juste trop...Routinier. Même, si ça nous arrivait, assez souvent, de devoir, faire face à un ou deux cinglé.

J'écoutais, attentivement, les instruction, de la Reine des Pirates. Apparemment, Neverland, n'était pas aussi chouette, que dans le bouquin ou le dessin animé. Mais, d'un côté, ça ne m'étonnait, pas vraiment à vrai dire. A force de côtoyer, certaines personne, j'avais appris, que malheureusement, les contes ou les dessin animé ne reflétaient, pas toujours la réalité. Par exemple, j'avais appris, que si dans le Roi Lion, Scar était mort à la fin. Dans la réalité, c'était autre chose, parce que c'était le maire de la ville. Ouep rien que ça. Autant dire, que le destin, avait un sens de l'humour assez particulier.

"Et vous venez de Storybrook si mes souvenirs sont bon ?"

La voix, de Wendy me sortie de mes pensées, et j'hochais la tête pour affirmer le fait qu'en effet, sa mémoire était très bonne :

- C'est ça, Chovka, Hook, Rebekah et moi même venons tous de là-bas


"J'y suis passé il y a un moment... Il y a beaucoup de gens qui se baladent avec des épées chez vous ? Ou de pirates sur maquillés ? Ou les sorcières ? Non parce que dans le reste du monde c'est plus tôt prohiber."


Je rie, franchement, suite à cette dernière remarque, ce n'était pas de la moquerie, non, c'était juste que l'idée m'amusait. C'était donc plus quelque chose de joyeux qu'autre chose. Je tournais, à nouveau on visage, vers elle, avant de lui sourire largement :

- Non, personne ne se balade avec des épées, quant aux pirates avec une surdose de maquillage, ce n'est pas vraiment, le genre de gens que je fréquente on va dire. Mais, Storybrooke est une ville...Normal, je dirais, à ceci prêt, que la quasi totalité, des habitants du monde des contes y ont été expédié, par une sorcière. A un moment, tu es devant l'autel, en train de réaliser ce qui se passe, quand tout à coup, une épaisse fumée violette, arrive vers toi et d'un coup pouf ! Te voilà expédié, dans le Maine pour une durée de vingt huit ans, durant laquelle, tu as des souvenirs, totalement fictif, c'est une autre toi, avec d'autres amis, une autre famille, et tout d'un coup après vingt huit ans, tu retrouve tous tes souvenirs, et tu dois faire avec. A toi de voir, si tu préfère poursuivre, la vie qu'on ta construite, ou bien si tu souhaite au contraire, te réconcilier, avec la personne que tu es réellement. Mais on a des sorcières, oui. Néanmoins, si l'on sort de la ville pour aller, dans le monde réel, que l'on soit sorcière, sorcier, magicien ou que sais-je d'autres, la magie est interdite. Disons, qu'il ne faudrait, pas que le reste du monde, découvre notre existence.

Je n'avais pas envie d'imaginer, ce que ça donnerait, si l'on apprenait, qui nous étions réellement. Storybrooke, n'était pas répertorié, et aux yeux du reste de la population mondiale, n'existait pas. Ce qui était à mon sens beaucoup mieux ainsi. Et puis, les gens ne pourraient pas comprendre. Généralement, quand l'on disait, « magie », tout le monde commençait à se méfier, ou alors, c'était juste moi, qui était à côté de la plaque, parce que, je voulais, laisser une chance aux gens, de montrer qui ils étaient réellement. Encore, une fois, ça venait de mon expérience, personnelle. Mine, de rien, ça me travaillait toujours, le fait que l'on passe notre temps à jouer à suis moi je te fuis, fuis moi je te suis, avec ma sœur.

Je regardais, la végétation, changer toujours perdu, dans mes pensées. Neverland, était peut-être un endroit dangereux, mais l'on ne pouvait pas dire qu'il était dénué, d'une certaine beauté. La végétation, que l'on trouvait ici, était inexistante partout ailleurs. Et tandis, que nous marchions, nous débouchâmes finalement, dans une clairière, remplit de fleur. A nouveau, j'écoutais, attentivement, les recommandations, de Wendy. Oui, Neverland, n'était définitivement, pas endroit, très sympa. Quoi qu'il en soit, il nous fallait, chercher la clef, aussi, m'y mis-je immédiatement. L'ennuie, c'est que j'avais tendance à me laisser distraire assez souvent. Mes parents, s'étaient arrachés, les cheveux plus d'une fois, lorsqu'en essayant de m'enseigner, les us et coutumes des royaumes voisins en cas de réunion diplomatique, mon professeur, me retrouvait, le nez collés à la vitre parce qu'il neigeait.

Aussi, me laissais-je comme qui dirais hypnotiser, par une fleur, dont je m'approchais, pour sentir l'odeur...Pour le moins forte, ça me piquait le nez, aussi laissais-je échapper un « atcha » sonore. Eh ben autant dire qu'à elle, ça ne lui a pas plu du tout. Puisqu'elle se referma aussi sec dans un claquement sec

Hééé ! M'exclamais-je outrée, j'y étais pour rien moi, si j'avais éternué, son odeur me piquait le nez. Ça servait à rien d'être aussi susceptible


Si ça n'avait été que ça, mais non ! La voilà qui se mit littéralement à exploser, me recouvrant d'une substance rouge visqueuse, et dans la foulée, même pas le temps de reprendre mes esprits, qu'un machin, vint me percuter le crâne :

« Aie » M'exclamais-je à nouveau, non mais ça commençait à bien faire, en plus, je voyais des étoiles, il allait me falloir quelques secondes, pour me remettre de mes émotions. Me massant, ma tempe, endolorit, je m'accroupis, bien décidé, à chercher l'espèce d'OVNI qui m'avait percuté.

Tentant, tant bien que mal, de rejeter, mes cheveux, poisseux, en arrière, je cherchais, pendant un instant, avant d’apercevoir, un objet brillant, vers les racines, me penchant, un peu plus, je pu voir, qu'il s'agissait d'une clef :

- Hey ! Regardez ce que j'ai trouvé !
Dis-je aux autres, en brandissant fièrement, le petit objet afin qu'ils puissent tous le voir

Me relevant, je m'approchais, de Wendy pour la lui tendre :

- Votre Altesse, je crois que ceci vous revient de droit, dis-je les yeux brillant d'amusement. D'accord, j'étais recouverte, d'une substance rouge, et visqueuse, mais au moins, c'était pas pour rien
code by Silver Lungs


Anna: 75%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Terrence Daitya


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jared Leto

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cerbère

☞ Surnom : Oph



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 499
✯ Les étoiles : 1




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 4 Oct - 0:20

Un immense sourire se dessina sur ses lèvres à la remarque de Wendy. Parfaitement ! Il était un génie ! Et elle l'aimait ? Tiens, première nouvelle. C'était plutôt intéressant comme donnée. Il haussa un sourcil amusé avant de lâcher un léger rire. Ne pas prendre la grosse tête ? Il ne la prenait jamais voyons.

"Moi prendre la grosse tête ? Jamais ! Mais je retiens tout de même que tu m'aimes. Et pour le fait que je suis un génie... Merci, mais je le savais déjà !"

Son sourire s'agrandit légèrement alors qu'il lui lance un clin d’œil complice. Commençant à avancer à travers la végétation de plus en plus dense à mesure qu'ils progressent. Il finit par s'arrêter pour tendre la carte à Wendy. Après tout, c'est elle qui connait le mieux l'endroit. C'est donc à elle de les guider. Saisissant le bout qu'elle lâcha pour leur indiquer la route. Se penchant avec attention sur le chemin tracé. Il mémorisa la carte, relevant la tête pour essayer de se repérer avec toute la végétation avant de la récupérer lorsque Wendy lui tendit. Un léger sourire au coin des lèvres.

"Je crois que je vais mourir plus souvent. Si ça me permet d'avoir d'autres compliments de ta part..."

Il ne cache pas son amusement alors qu'il emboîte la pas à Chovka qui prend la tête de leur petite expédition. Écoutant d'une oreille distraire les explications d'Anna sur Storybrooke. Avançant à travers la végétation et étouffant un ricanement en voyant Wendy se faire attaquer par des lianes. Heureusement qu'elle venait de les prévenir de faire attention. Faites ce que je dis pas ce que je fais hein ? Mais les plantes se montrait en réalité beaucoup plus teigneuses qu'il n'y paraissait d'apparence.

Il avait bien vu qu'elles avaient de drôles de têtes. Et il s'était même interrogé sur leurs capacités. Il avait même presque failli dire à Chovka de faire attention de ne pas se faire manger. Avec sa mine, les plantes allait le confondre avec une mouche morte. Mais peut-être que finalement, il n'était pas si loin de la vérité lorsqu'il vit Anna éternuer sur une plante avant de se faire asperger d'une peinture rouge. Il ne put pas retenir son éclat de rire. Elle était vraiment trop drôle. Rouge de la tête au pied.

"Tu ressembles à un monstre de lave comme ça. Je te préférais avant, t'étais plus jolie petite rouquine !"

Il attrapa une mèche de cheveux de la jeune fille entre deux doigts avant de ricaner à nouveau. Son regard louchant sur la clé qu'elle tient à présent entre ses doigts. Pour la tendre à Wendy. Pourquoi à elle ? Tout ça parce que c'est la reine d'une bande de pirates braillards. Il a du mal à saisir le principe d'ailleurs. Si c'est la reine, ne sont-ils pas tous censés devoir lui porter le respect qui est dû à son rang ? Non parce que pour l'instant, il n'en a pas vu beaucoup des pirates de leur côté. Et pourtant... Wendy est leur reine. Donc... cherchez l'erreur. Il commence à légèrement douter des capacités de souveraineté de la jeune femme. En toucher deux mots à Judah dans son rapport de fin de mission.

Enfin pour l'instant, il ne dit rien. Il s'amuse bien. Il y a enfin de l'action. et puis, les chasses aux trésors dans une jungle étouffante entourés de plantes exotiques, c'est amusant. Non franchement, il retournerait s'enterrer dans sa grotte pour rien au monde pour l'instant. Et puis, même s'il recroise le capitaine immortel, il ne se fera pas avoir deux fois. Il va falloir qu'il le mentionne dans son compte-rendu aussi celui-là. Il est louche. Beaucoup de choses semblent louches ici d'ailleurs. Comme cette Ombre et ce Pan qu'a évoqué Wendy un peu plus tôt. Il n'a pas relevé sur le moment. Mais mine de rien, il écoute ce qui se raconte. Il fait peut-être semblant de ne pas écouter. Mais c'est une façon comme une autre de se rendre moins dangereux que prévu. Endormir pour mieux surprendre le moment venu. Même si pour l'instant, les personnes l'accompagnant semblent de son côté, il a bien conscience de n'être du côté de personne. Sauf celui de Judah et le moment venu, il sera peut-être amené à devoir se retourner contre eux.

Lorsque son maître aura jugé qu'il n'a plus besoin de la reine des pirates. Lorsque ses plans auront changé. Ou juste pour son bon plaisir. Il a conscience de ce que cela implique. Et si pour l'instant, il noue des liens de franche camaraderie avec la blondinette. Il garde à l'esprit que cela peut changer du tout au tout. Dans six mois, il n'en sera peut-être pas de même. Et il a l'impression que ce jour là, son âme. Cet espèce de parasite emplie de bons sentiments lui mettra des bâtons dans les roues. Parce qu'il l'aime bien Wendy. Et que malgré son apparence peu affriolante au premier coup d'oeil, il a parfaitement repéré sa jolie chute de reins. Et qu'il ne désespère pas de la faire craquer sur le chemin du retour. C'est qu'il commence un peu à se sentir frustré lui ! Après un mois sur un navire entouré de pirates.

Un léger soupir lui échappe alors qu'il continue son avancé à travers la végétation. Suivant Wendy, son regard rivé sur sa chevelure, ses fesses... Stop, il détourne la tête avant de remarque une plante avec une tête bizarre. Il esquisse un léger sourire amusé et tend le doigt vers elle. Juste pour voir ce que ça va faire. Il tape dessus du bout du doigt avant de la voir se redresser légèrement et d'ouvrir une chose qui ressemble étrangement à une bouche remplie de dents. Il n'a pas le temps de retirer son doigts qu'il sent la plante le mordre violemment. Enfonçant ses petites dents acérées dans sa chairs.

"Aïïïeeeeeeeeeeeeeeeeeuh ! Saloperie !"

Il retire vivement sa main avant de portes son doigt à sa bouche pour sucer le sang qui commence à perler. Balançant un violent coup de pieds à la plante au passage. Le tout accompagné d'une flopée de jurons et d'un regard noir qui en dit long sur son agacement. Légèrement vexé, il réajuste sa veste sur ses épaules. Redresse la tête et continue son avancée en prenant bien garde de ne plus toucher une seule plante désormais. Il a donné avec son doigt. Merci bien !


Terrence : 75%
Distance parcourue : 2 Kms

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Like a family
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43458-au-plus-noir-de-la-nu

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 4 Oct - 11:59

Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...
Les trésors de Neverland

« Tu est la fille de Victor MacBernik ? »

Même pas le temps de répondre que le garçon qui était sur l'épaule du singe crie le « pouic pouic pouic hourra » Bon déjà, que ce crie c'est pas fameux … Si en plus il le déforme ! Quoique … Sa version est peut-être mieux enfin de compte. Mon père n'a pas du aller chercher très loin ce crie. Le gamin frappa alors le singe ce qui me permet de me détacher de son emprise. Non mais, j'en avais un peu marre qu'il me tienne comme ça. Et puis pourquoi m'avait-il emmené avec lui ? Je ne le connaissait pas, il ne me connaissait pas. Jamais je ne l'avais vue de ma vie. D'ailleurs, il se transforma complètement en un homme. De plus en plus bizarre je vous dit. Cela ne prévoyait rien de bon ! Et puis qu'est-ce qu'il a avec mes cheveux lui ? Je suis sur que ce n'est qu'un rêve je vais me réveiller dans peu de temps !

Je tourne mon regard vers le gamin qui venait de se relever du sol. Quand il mentionne les cris, je dit merci à mon père ! Niveau discrétion ce n'est pas le meilleur aussi.

« Désolé que l'on vous dérangez sur votre île. Sachant que nous sommes atterrit ici par pur hasard ! Pour le nom, je n'en ai aucun idée parlant avec mes parent si tu veux. Oh et passage c'est pouik pouik pouik oumba. Je sais c'est nul ! » répondis-je au petit. Non parce que il est petit non ? Il doit avoir quoi treize ans non ? Il n'a donc pas de parent avec lui ou je ne sais trop quoi ? Pas le temps de me poser plus de question que je remarquais moi aussi les pirates derrières qui s'approchaient dangereusement de nous. Le gamin à coté les avait aussi remarquer voilà pourquoi il s'était mis à crier.

« Il a raison ! Je ne pense pas qu'ils veulent taper la discute ?! Après c'est un simple avis vous savez. »

Jack Sparrow, si j'avais bien retenue son nom – parce que lui, je n'en avais jamais entendue parler, ou peut-être mais en tout cas je ne m'en rappelle plus – commença à partir en courant dans le sable. C'est qui qui lui a appris à courir là ? Non parce que c'était vraiment critique. Je commençais me diriger vers ceux qui était partie se cachait derrière des arbres avant de remarquer le gamin qui rester là sur la plage.

« Tu ne viens pas ? Non parce que si tu veux rester là et te faire sans doute tuer par les pirates qui nous cours après c'est toi qui voit » lui dis-je avant de la voir ranger quelque chose. Une pièce si j'avais bien vue. Bon, je n'étais pas vraiment là pour le fameux trésor. Je voulais juste sauver ma peau pour l'instant. Et puis c'était lui qui avait trouver la pièce, j'allais lui laisser quand même. Ce n'était qu'un gamin, justement. Bon, tant pis pour lui, si il voulait rester ici. Je préférais rester avec les autres même si je ne l'es connaissais pas vraiment. J'avais quand même plus confiance en eux que aux pirates derrière nous. Et puis en plus comme ça, c'est plus facile de rester en vie si nous sommes plusieurs.

Nous courions jusqu'à arriver devant une grotte. Je n'avais pas confiance mais alors pas confiance du tout ! Cela, ne prévoyait définitivement rien mais alors rien de bon !! Je eu un petit sursaut quand je vis le petit nous passer devant. Je ne l'avais pas vue lui. Tout le monde rentre dans la grotte, moi la dernière. Une fois que je vois claire, je vois la gamine enfoncé dans la sol, jusqu'à la taille. L'autre femme rousse, c'était aidé de lui pour s'extirper de là l'enfoncent encore plus dans les sables mouvements. Parce que oui, je ne suis pas bête, je savais bien que c'était des sables mouvent quand même ! D'ailleurs pourquoi, ne m'avaient-ils pas prévenue que c'était des sables mouvements bon sans ? Du coup me voilà moi aussi dans ses trucs enfoncer jusqu'au genoux.

« Aller Scampi, ce n'est qu'un rêve, j'en suis sur ! Tu vas te réveiller d'une minute à l'autre, avec tes parents et ton frère sur l'Os à moelle. Tu n'as jamais rencontrer toutes ses personnes. Toute cette histoire n'est qu'un rêve. Un mauvais rêve serte mais un rêve ok ? » dis-je en me murmurant pour moi même. J'essayais de me répéter ces phrases dans ma tête pour m'en persuader mais sa ne marchait pas. Je vais devenir folle je vous jure ! J'en peux plus. Il faut que je reste calme. Ne pas bouger, ne pas bouger. Si je bouge, je vais m'enfoncer encore plus vite. Je l'ai appris en cour ça ! Aller reste calme, je vais m'en sortir, je ne vais pas mourir. Je ne dois pas mourir je suis trop jeune pour ça ! J'ai encore toute ma vie devant moi. Ce n'est pas le moment de mourir. Ou sinon je veux une mort digne de se nom. Mais la mourir à cause des sables mouvant. Non merci !

Je regarde autour de moi si il n'y a pas quelque chose pour que je puisse m'extirper de là sans problème. Je sais pas moi, une liane, un bous de bois. N'importe quoi qui puisse m'aider. Mais absolument rien ne se trouve dans les environs. A je vous jure que si je retrouve mon père je le tue. Lui et ses idées de malheurs. C'est à cause de lui si je me retrouve de là, entrain de m'enfoncer petit à petit. Il faut toujours qu'il sorte des idioties. Sans n'est insupportable désormais. Si je m'en sort, je change de famille ! Je trouverais bien quelqu'un qui veuille bien de moi quand même ? Je ne suis pas difficile à vivre, je mange de tout, je suis sage, et je peux faire pratiquement tous ce que vous voulez que je fasse. Personne ? Une fois en dehors, je posterais un annonce je vous jure !

Mais voilà … pour l'instant, il faut que je sorte d'ici. Et au plus vite, je suis entrain de m'enfoncer encore plus.

« Heu ... s'il vous plait ! Il n'y a pas quelqu'un qui pourrait m'aider là ? Toi là ! » dis-je en pointant l'homme avec le tricorne sur la tête. « C'est à cause de toi que je suis dans cette me*de. Du me doit bien une faveur non ? Non ? »

Je vais faire des meurtres bientôt ! C'est moi qui vous le dit !





Scampi : 85%
Parcour : 2 km


Chovka Zaïtsev


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Bambi
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ronno

☞ Surnom : Gabriel / Ronnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 650
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 5 Oct - 11:13




Everest - Time Runs Out (À écouter dans des écouteurs pour plus de plaisir)
Across the Universe.

Il va sans dire qu'être de retour sur Neverland faisait une drôle de surprise et d'impression. J'étais peut-être désinvolte mais je n’oubliais pas à quel point cette île pouvait être dangereuse et j’avais suffisamment vu cette île pour savoir que ses habitants aussi l’étaient. Si Storybrooke je ne faisais confiance qu’en peu de monde, ici, ils étaient encore plus rares et je garderais tout les inconnus à l’oeil. Je n’étais pas encore mort, qu’on ne l’oubli pas. Je fit un signe de tête entendu à Wendy pour passer devant, me méfiant de ne pas prendre trop d’avance sur le petit groupe ; J’avais tendance à m’enfoncer seul en forêt, ici, il valait mieux ne perdre personne. Surveillant chacun de mes pas et ne mettant les mains nulle part : J’avais appris l’existence de la Dreamshade, et il était hors de question qu’une autre plante de la sorte n’entre en contact avec ma peau. Jetant des regards à intervalles réguliers envers Wendy : Elle seule pouvait nous dire si quelque chose clochait ici.
Je pris une seconde pour décompresser à la question de la Reine. « Zachaël porte du maquillage tu sais. Même des robes. Et ce depuis bien avant cette île. »
Je n’avais aucune confiance en Anna ou Terrence, quoique je me savais capable d’éliminer la première en cas de problème et elle semblait bien plus honnête que beaucoup. Pour faire simple, elle était de ceux qui tombent au mauvais endroit, au mauvais moment.

Ne pas toucher les plantes devenaient compliqué, ce n’était jamais très bon signe, car les coeurs de la forêt sont généralement denses et plus dangereux, ce sont des repères idéaux pour les petits animaux: Nous étions tout, sauf petits. Et nous y voilà. Le terme Dreamshade remis sur le tapis. « Faudrait penser à débroussailler un peu cette île un jour. » Lâchai-je en grognant, promenant le regard sur les plantes que nous avions devant nous avec un air sceptique. j’avais vu les effets de cette plante sur les gens, et loin de moi l’envie de recommencer pour être honnête…
Je restais planté là, cherchant malgré tout un endroit pour éviter les plantes un maximum. Aussi quand Wendy se mit à se démanger je préférai la laisser se dépêtrer qu’aller nous mettre tout les deux sous les lianes… Visiblement les fleurs n’épargnaient personnes puisque notre nouvelle coéquipière y eut elle aussi droit. « Faudrait avancer, elles ont l’air bien réveillées… Ça va vous deux? »
Mon regard se posa sur la petite clef, et quelle ne fut pas l’agréable surprise de voir qu’elle la donnait à Wendy… Peut-être pourrions nous lui faire plus confiance que ce à quoi je m’attendais alors!
« Bien joué. » Il ne faut jamais être avare de compliment, ça ne peut qu’aider.

Rentrant la tête dans les épaules à l’exclamation de notre zombie, je ne pus retenir un sourire en coin. « Tu étais à son goût je crois. » Oh Chovka, tes sales blagues, Zachaël saurait me frapper derrière la tête pour ce genre de réflexion, pourtant ce qui toucha ma nuque n’étais pas sa main, ni même une quelconque fourrure animale. Je portai ma main à mon échine comme pour repousser l’insecte qui l’avait toucher… Mais il n’y avait rien. démangeant l’endroit comme après une piqûre, je jetai un regard au dessus de moi pour voir des lianes semblables à celles où Wendy s’était empêtrée descendre lentement vers moi. Incendiant mentalement cette forêt je fis un pas en avant pour m’éloigner mais peine perdu, déjà les lianes s’accrochaient à mes vêtements et ma peau visible, comme des dizaines de piqûres le long de mon cou jusqu’à ce que je ne les arrache d’une main. Tant pis si ma paume était désormais rouge et brûlante, il allait être difficile de se retenir d’arracher ça à vif.
Voilà de quoi saper pour quelques temps ma bonne humeur.
« On ferait mieux de se bouger, je ne pense pas qu’il y ait deux clefs dans le même coin… Trouvons un endroit plus tranquille pour regarder la carte… Je n’aime pas rester ici. » Mauvais pressentiment, comme l’impression d’être épier de partout, où de ne réussir à dire si nous étions seul, et si les pirates nous suivaient encore hin? Je n’étais sûr de rien et mes sens étaient encore fatigués, ce ne devait être qu’une impression… Et les brûlures sur ma peau n’aidaient pas ; Je ne les abandonnerais pas, mais je ne perdis pas une minute pour avancer pour autant. Nous avions un trésor à trouver avant les autres. Autant se hâter, car je ne tiendrais pas des jours entiers dans cet état, que je veuille le cacher ou non.



Chovka: 60%
KM Parcourus: 2,5 Km

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

De ses pions je suis le fou.
⊹Prends mon cœur entre tes mains, serre le. Serre le jusqu'à ce qu'il n'explose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27430-chovka-zaitsev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27567-chovka-zaitsev-liens-et-problemes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27615-chovka-zaitsev-liste-de-rps

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki | Willy | Josiane

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 907
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 5 Oct - 20:21

Les trésors de Neverland
Keep a weather eye on the horizon

Non mais franchement c'était pas possible, cet enfer n'allait jamais s'arrêter. Déjà je voulais juste une journée pour réfléchir, je vais tuer Turner dès que je je peux! Comment? Aucune importance, je trouverai bien... J'arrive toujours à faire ce que je décide. Mais là, dans l'immédiat y a d'autres priorités que maudire Turner, ou imaginer comment énerver encore plus mon géniteur...
Sans rire, des sables mouvants, de tous les dangers de cette île de malheur il a fallu qu'on tombe la dessus. Ne pas bouger, ne pas bouger...

Non mais faut pas abusé, je vais pas resté là à rien faire et voir la belle-soeur s'en sortir et moi sombrer. Je veux bien que le capitaine coule avec son navire, mais mon bébé il est sagement à Storybrook à attendre que papa rentre. Je m'appuis alors sur Skunk pour sortir de ce guêpier, après tout il est déjà bien enfoncé, un peu plus ou un peu moins... J'arrive alors à sortir. Je m'en vais pour suivre les autres, et une voix se fait entendre dans ma tête. RRRRRRRAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH même absente cette femme causera ma perte! Je m'assure que le terrain est stable. Je cherche autour de moi je trouve une liane que je la fixe par le milieu à mon crochet. Je lance les deux extrémités de la liane dans les sables mouvant et je dis à la fille MacBernik et à Skunk.

« Bon vous allez l'attrapper oui, je vais pas passer ma journée à essayer de vous sortir de là! Du nerf moussaillons! »

Je fais de mon mieux pour les sortir de là, on est tous mal, mais faut pas flancher alors je continue. « Non mais vous allez vous bouger le fion oui! Allez aidez moi un peu à vous remonter!»

Ils finissent enfin par attrapper cette fichue liane, et alors je tire de toute mes forces pour les faires sortir de là. Je sue comme un porc, mais je suis certaine que je suis encore plus sexy que d'habitude avec la sueur qui fait lui mes muscles saillants... Sous un dernier efforts, qui bien évidemment me ramène à mon premier amour, le sol, je les sors de là. Faut qu'on bouge maintenant. Faut rejoindre Bekah et Jack...
code by Silver Lungs


Killian : 55%
2,5 km de faits

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 10
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

[Fe] Les Trésors de Neverland - Evènement #46





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland