MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA MELODIE
DE LA LUNE

JUIN 2019
de RIVER


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Mélodie de la Lune ☆ Evénement #111
Une mission de River - Depuis le 23 juin 2019
La suite des livres de Zeref, dans ce chapitre 2 !

Partagez
 

 [Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage

Aryana Cloud-Sandman


« Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


Aryana Cloud-Sandman


[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 378254admin

╰☆╮ Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aphrodite

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 808687arya

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9956

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 _


Actuellement dans : « Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


________________________________________ Dim 8 Nov 2015 - 12:41


Dur retour sur Terre...

Retour à la case Storybrooke.

J'aurais menti si j'avais dit que je n'étais pas soulagée de sentir la terre ferme sous mes pieds. Un sol dépourvu de substance fruitée et de crustacés. La planète Terre... enfin !

Nous étions en pleine rue, arborant tous un air un peu hagard. Je battis des cils et passai une main dans mes cheveux pour me donner une contenance. Et une aventure de plus à mettre dans les oubliettes de ma mémoire. Si on omettait le passage en apesanteur qui avait été plus que délicieux, toute cette histoire était aussi insipide qu'une soupe de poissons.

Je baissai les yeux sur Judah et Cerbère qui se relevaient, visiblement mal en point. Pas besoin d'être devin pour comprendre qu'ils s'étaient battus. Inutile de chercher loin pour saisir quel était l'origine de leur désaccord. Je poussai un petit soupir qui souleva ma mèche. Rien de plus que des enfants capricieux.

Tout le monde observait la jeune femme citrouille qui les avait séparés. Quelque chose était arrivé, et cela n'avait rien à voir avec ce qui s'était produit entre elle et Wilson. Je pouvais sentir ce genre d'attraction fatale entre les gens.

Une puissance destructrice émanait de sa personne. Cela me cloua sur place tandis que je la fixais. Elle était Cavalier. Alors, j'entendis Judah lancer d'un ton mauvais :

"Putain... Encore une..."

Il fit ensuite une tape sur l'épaule de Pascal avec un grand sourire. Le sang qui maculait son visage le rendait légèrement inquiétant.

"Tu savais que mon chien se tapait ta copine? Et Arya? Garde ta culotte pour le moment, ton copain est encore là. Mieux vaut faire ça en cachette, comme tu le fais toujours."

La dernière phrase était pour moi, bien entendu. Je laissai tomber mon visage dans ma main, parfaitement affligée et exaspérée. Voilà le final parfait d'une journée déplorable. Merci Judah. Il ne perdait rien pour attendre.

Il disparut avant que je puisse lui donner une leçon. Courageux mais pas téméraire. J'entendis Pascal appeler Hope et lui révéler quelques petites choses sur son cher et tendre. Malgré moi, un petit sourire se dessina au coin de mes lèvres.

Mon regard dériva sur la jeune homme qui nous avait sauvé et je le détournai très vite. Il était entièrement nu et ce n'était pas spécialement intéressant. J'avais vu tellement de fesses ces dernières heures que j'avais l'impression d'avoir été dans une fête chez Apollon.

Puis, Pascal s'éloigna en compagnie de Terrence. Je les suivis du regard, me demandant ce qu'ils pouvaient bien fabriquer tous les deux. Ne résistant pas à la curiosité, j'affinai mon ouïe pour entendre leur conversation :

"Écoutes Terrance, tu m'es sympathique et tu viens de remettre Judah à sa place, donc tu ne dois pas être si mauvaise personne. Je vois bien que tu tiens vraiment à cette promesse, mais pas cette fois. J'ai quoi, moins d'un siècle devant moi? Je reste un mortel, Aryana va me voir mourir et je ne me fais pas d'illusion sur ça lorsque tout sera terminé. Je serais au mieux une série de bon souvenir gravé dans son esprit, tu as attendu plusieurs millénaires, laisse un petit siècle passer et je ne serais plus là."

J'eus l'impression qu'un rocher venait de tomber dans mon ventre. Il écrasait tout sur son passage, laminant mes dernières réserves d'optimisme. Je restai immobile, avec les paroles de Pascal se tournant et retournant dans ma tête.

Alors... c'était ainsi qu'il voyait les choses ?

Sa clairvoyance me fit monter les larmes aux yeux. Il me percevait comme un monstre esclave des plaisirs charnels, et il l'acceptait totalement. Il était d'accord du moment qu'il pouvait passer sa vie à mes côtés, bénéficier de ma "lumière" le temps de quelques années. C'était... abominable. Se condamner ainsi pour avoir la "chance" d'être avec moi. Pourquoi ? Pourquoi espérait-il si peu de la vie ? Pourquoi pensait-il que ma présence suffirait à le rendre heureux ? Pourrait-il l'être avec cette ombre planant au-dessus de sa tête ?

J'aurais aimé être différente, mais je ne pouvais changer ma véritable nature. Si j'avais été mortelle, les choses auraient été autrement. C'était pour cette raison que j'avais rompu avec lui, afin de lui accorder la chance de vivre aux côtés de quelqu'un qui l'aimerait toute sa vie durant. Un homme aussi merveilleux que lui méritait amplement cela.

Je me rendis sourde à la suite de leur échange, ne voulant pas en savoir davantage. Je déglutis avec peine et expirai lentement, puis séchai une larme du bout du doigt. Après quoi, je me détournai et me dirigeai vers Cassandre. Je tentai un sourire pour me convaincre que tout irait bien, à partir de maintenant. Même si ce n'était pas vrai. Les fins heureuses n'existent pas.

"J'aimerais te raccompagner chez toi. Je sais que tu peux y aller seule, mais... j'ai envie de voir Lily."

Etait-ce égoïste de vouloir parler à quelqu'un qui m'appréciait et ne demandait rien en retour ? Avec Lily, c'était tellement facile... Elle ne voyait pas ma part d'ombre. Quant à Cassandre, elle était suffisamment adroite pour ne pas montrer qu'elle savait trop de choses à mon sujet. Pour une fois, je voulais être bernée. Je voulais croire que je pouvais être aimée sans que cela détruise des vies.

Je pris la main de ma petite-fille et lui sourit plus largement, d'un air confiant. C'est alors que j'entendis :

"Aryana, se fut un plaisir de te revoir. Une question néanmoins, seras-tu là la semaine prochaine ?"

Je me retournai sur Terrence qui me fixait d'un air perçant et brûlant à la fois, tout en grignotant des M&M's. Il voulait une réponse, ce qui était tout à fait légitime.

Je le toisai d'un air un peu dédaigneux, tout en évitant soigneusement Pascal. Je savais que le chien des enfers attendait ce moment depuis mille ans. Il fallait lui donner une réponse à la hauteur de ses attentes...

Je m'approchai de lui sans lâcher Neil et posai ma main libre contre son torse. Levant la tête vers lui, je capturai son regard et entrouvris la bouche. Une seconde pendant laquelle j'hésitais. Tout allait basculer selon ce que je décidais. Je pouvais le repousser, c'était tellement facile... mais ce n'était pas ce que je voulais.

"Laisse ta porte ouverte..." murmurai-je suffisamment fort pour que Pascal entende.

Je me reculai de lui avec un léger sourire plein de promesse et resserrant la main de Cassandre dans la mienne, je nous fis disparaître.

Le salon de Lily était accueillant et chaleureux. Une guirlande en forme d'éléphants roses était allumée et serpentait le long d'une étagère. Tout était ordonné hormis quelques endroits sur lesquels était épinglé des post-it, sur lesquels il était écrit : "Coin de Lily". Ellie aimait l'ordre et rangeait toute la maison, mais elle voulait que Lily apprenne à faire de même et lui laissait donc le soin de trier ses affaires.

Je lâchai la main de Cassandre pour essuyer de nouvelles larmes qui roulaient sur mes joues. Voilà que je pleurais... C'était pathétique.

"C'est vraiment idiot..." murmurai-je en passant mes doigts sur mon visage.

A présent, Terrence allait espérer que notre accord soit conclu la semaine prochaine, et Pascal allait croire que je n'avais aucune vertu, aucun honneur. Qu'il suffisait que le chien des enfers me sonne pour que...

Une boule se forma dans ma gorge, un sanglot que je retins. Je levai mes yeux flous vers Cassandre et la coupai avant qu'elle ne parle :

"Non... ne dis rien."

Il n'y avait rien à dire de toutes façons. Le sujet était clos. J'avais rendu service à Pascal, une fois de plus.

Lily arriva en trombe dans le salon, agréablement surprise de nous voir.

"Ah, je savais bien que j'avais entendu du bruit ! J'ai fait des muffins !"

Je lui souris et me composai un visage réjoui, chassant mes larmes pour de bon.

Bientôt, une fumée noire arriva du couloir jusqu'à nous, ainsi qu'une odeur de brûlé. Je fronçai les sourcils tandis que Lily se mordait les lèvres.

"Euh... un coup de main ?" fit-elle, contrite.

J'eus un petit rire et après un regard complice vers Cassandre, nous courûmes toutes les trois jusqu'à la cuisine pour empêcher que le four n'explose. Qui sait ce que Lily avait mis dans sa recette ?

.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Why so serious?
I was born to love you with every single beat of my heart. I was born to take care of you every single day of my life.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere

Cléo Pescerosso


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Cléo Pescerosso


╰☆╮ Avatar : Rita Volk

Ѽ Conte(s) : Pinocchio
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cleo the fish

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 650289fishstitck

☞ Surnom : Mumu / Sophie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 242

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 8 Nov 2015 - 15:13




Cléo & des Fruits... de mer
Nuance Mécanique

La jolie blonde qui l’avait reconnue lui avait pris la main à un moment mais elle l’avait à peine remarqué. Elle était trop occupée à essayer de comprendre ce que Mr Bob était en train de dire. Annonce ? Contrat ? …Mé… méchante ?! Le mot résonnait à ses oreilles comme un écho vengeur. Elle se mordit la lèvre pour l’empêcher de trembler. Est-ce qu’elle l’était ? Est-ce qu’elle était… méchante ? Personne ne lui avait jamais dis ça. Et si elle avait été cruelle sans s’en rendre compte, elle était un monstre ? Qu’est ce qu’elle était devenue… Un tube en verre tomba du plafond et l’enferma à l’interieur. Elle réagit à peine. Elle le méritait elle était méchante après tout. Et puis c’était comme être dans un bocal, c’était familier. Pas si terrible comme prison. Elle n’osait plus regarder personne dans les yeux. Si elle était aussi horrible elle ne voulait pas voir les accusations dans leurs regards. L’autre blonde s’agitait à côté et lui disait de ne pas rester contre le tube, Cléo qui était en plein au milieu et n’avait pas prévue de bouger dans l’immédiat, trop perdue dans ses accusations intérieures : elle n’avait pas la force de faire quoi que se soit de toute façon. Elle était un monstre après tout, et un poisson, elle devrait peut-être rester dans son bocal sans provoquer d’ennuis à personne. Elle ne réalisa même pas la disparition du tube jusqu’à ce que la blonde récupère sa main dans la sienne et ne l’attire de son côté. Mais… pourquoi ? Elle ne le méritait pas.

D’ailleurs Mr Bob l’expliquait très bien, il était perdu, brisé et c’était sa faute. Elle laissa son regard fixé au sol, honteuse. Il disait même qu’elle avait accepté, mais elle ne se rappelait pas de l’avoir fait. Mais… si il avait raison et qu’elle l’avait bien fait, alors c’était sa faute tout ça, elle était la cause de son cœur brisé. Elle était la cause du cœur brisé de quelqu’un ! Elle ne réalisa même pas les ballons qui tombaient du plafond, et se laissa entrainer par la blonde dans une direction quelconque. Elle n’allait pas protester, elle ne méritait pas de protester. Et puis toute la salle devint un véritable champ de bataille et Cléo se sentit encore plus pathétique qu’avant. Pourquoi toute cette violence ? Tellement de personnes étaient en train de se battre et d’être blessées. Elle ne savait pas vers où regarder, qui supplier pour que ça s’arrête. Heureusement le shérif prit les choses en main et tenta de raisonner avec Mr Bob, mais c’était cause perdue. Et le shérif leur demanda de se préparer à… se battre ? Elle écarquilla les yeux paniquée. Non non, elle ne pouvait pas se battre, elle ne savait pas se battre. Elle ne voulait pas se battre. Elle voulut ouvrir la bouche pour leur demander à tous d’arrêter, mais… sa gorge était trop sèche et elle ne pu pousser qu’une légère exclamation inaudible. C’est une voix douce qui porta son attention sur… Aryana ? La belle dame qui venait souvent à l’aquarium et avec qui elle restait de temps en temps à observer les poissons. Elle ne savait pas trop comment, mais elle fit un vif petit hochement de tête, espérant ne pas causer de soucis à une femme qui avait toujours été gentille avec elle. A partir de là elle ne se concentra que sur le dos de la femme devant elle, essayant de ne pas se laisser envahir par toute cette violence autour d’elle, et restant le plus loin possible de tout le monde. Elle ne voulait pas les gêner encore plus.

Quand les choses finirent par se calmer, tout le monde était accaparé par un bouton sur le mur. Ils étaient en vol. Mais vers où, et pourquoi ? Et… un message ? Okay ? Okay… pourquoi est-ce que ça lui disait quelque chose… « Lache-le. » Instantanément toute son attention fut focalisée sur le propriétaire de cette nouvelle voix qu’elle connaissait si bien. Son cœur manqua un battement de bonheur, avant de repartir avec un rythme plus rapide qu’avant. Comme à chaque fois qu’il était là. « Zachary... » Elle l’avait à peine murmuré, lâché dans un souffle. Elle sentit un sourire s’étendre sur son visage en même temps que le sien, et chaleur se répandre dans sa poitrine en comprenant qu’il était venu pour elle. Juste pour elle. Elle ne méritait pas un ami pareil. Jusqu’à ce que l’alarme signalant la présence de l’Alliance Galactique ne se fasse entendre. Oh non, pas encore ! Pourquoi est-ce qu’ils en avaient toujours après Zachary, il n’avait rien fait, ils ne pouvaient pas juste l’emmener avec eux. Elle jeta un regard paniqué en direction de son ami… qui ne semblait pas dérangé outre mesure et s’était approchée d’elle sans qu’elle le remarque pour lui prendre la main. Ses doigts se refermant parfaitement sur les siens. Et il lui expliqua qu’il ne serait revenu ici que pour peu de raisons… dont elle faisait parti. Elle sentit ses joues rosir de plaisir. Peut-être qu’ils pourraient gouter à cette barbe à papa à l’ananas, ça avait l’air d’être un goût fabuleux. Surtout s’il était avec elle pour lui faire partager. Il voulait la sauver de Mr Bo—321 ? Donc il était une expérience lui aussi, étrangement, elle trouvait que ça expliquait beaucoup de choses.

Aryana semblait demander quelque chose à côté d’eux, mais Cléo était juste trop éberluée par son ami qui venait de déposer un baiser sur sa main, provoquant des fourmillements dans tout son bras. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour noter vaguement que c’était un peu la même chose qu’avait fait Mr Bob… et qu’elle préférait largement quand c’était Zachary. Il se détourna pour régler… un problème ? Il y avait un problème déjà ? Et de… rapetisser pour reprendre sa forme extraterrestre. Pour le coup la petite blondinette reprit complètement contenance pour l’observer tout son saoul. Elle savait à quoi il devait ressembler, ayant déjà vu Angela sous la même forme, mais c’était la première fois qu’elle le voyait lui comme ça. Il était sensationnel… Un bleu magnifique. Elle eu un petit rire ravi en le voyant prendre les choses en main. Oui, il était exactement à sa place. Un choc près d’elle lui fit tourner la tête en direction d’Aryana qui venait d’assommer une étoile de mer (Patrick ?), puis de nouveau vers Stitch… qui l’avait complimentée ? Elle reporta encore son attention vers la belle femme blonde, observant l’échange avec un pincement désagréable dans la poitrine. C’est vrai qu’elle était incroyable après tout : elle était particulièrement belle et élégante (elle l’avait toujours trouvé), et en plus elle savait se battre et intimider quand c’était nécessaire (elle l’avait protégée après tout). Oui, elle était impressionnante. La petite blonde se sentait encore plus petite à côté d’elle. Mais elle semblait inquiète de toute manière, demandant à la première blonde qui l’avait reconnue de l’emmener avec elle. Elle voulait partir ! Mais Cléo ne voulait pas partir ! Stitch allait tout régler, il n’y avait pas à s’en faire. "Attends. Fais-lui confiance." Soulagée d’entendre la première blonde du même avis, elle ajouta d’un ton assuré avec un petit sourire. « Il sait ce qu’il fait. »

Le décompte arriva à son terme… et un grand bruit comme une explosion les fit tous vaciller sur place. Cléo ayant un équilibre déplorable s’emmêla dans ses propres pieds et attendis le choc avec le sol… qui ne vint jamais. Elle ouvrit les yeux pour trouver Stitch la retenant fermement malgré sa petite taille. Elle lui offrit un sourire éclatant pour le remercier. Se retenant de ne pas le serrer dans ses bras (il avait vraiment un air de peluche qui lui donnait envie de l’attraper et ne jamais le lâcher). Il l’aida à se remettre debout avant de retourner aux commandes. Et d’annoncer qu’ils étaient de retour sur Terre. Oh… c’était dommage pour la barbe à papa. Peut-être que la prochaine fois elle pourrait lui demander de l’accompagner pour essayer. Après tout elle ne risquait rien quand il était là. Un hurlement lui fit reporter son attention sur Mr Bob… et tout ce qu’il avait dit un peu plus tôt lui revint à l’esprit comme un coup du marteau que portait Aryana. Qu’est-ce qu’elle racontait, elle n’avait pas le droit de se permettre ce genre de choses, elle était méchante après tout. Elle avait causé tant de peine à Mr Bob sans même le vouloir, elle était un monstre. Elle ne méritait pas des amis comme Zachary ou Aryana, ou même l’autre petite blonde qui semblait la connaitre. Elle poussa un petit soupir coupable, elle ne devrait pas se sentir bien après tous les ennuis qu’elle avait causés. Une exclamation un peu plus loin lui fit relever la tête pour paniquer de nouveau, qu’est ce qu’elle avait raté, d’où venaient tous ces gens. Ils n’étaient pas là tout à l’heure ! Et un drame semblait avoir lieu en plus de ça, elle ne comprenait rien.

Jusqu’à réaliser une chose particulièrement importante qu’elle avait sous les yeux : Zachary était redevenu humain. Et il n’avait plus d’habits. Oh. Chose étrange, elle se sentit rougir à nouveau. Habituellement ça ne lui arrivait qu’avec les femmes mais, il fallait croire que depuis leur dernière escapade dans l’espace, elle était plus sensible à la nudité (?). Elle regretta presque lorsque le shérif lui laissa utiliser sa veste pour se couvrir. Paradoxal. Il arriva jusqu’à elle est instinctivement elle tendit la main vers lui qu’il récupéra comme à son habitude, enserrant ses doigts avec les siens. Peut-être qu’elle était méchant, peut-être qu’elle était un monstre, mais là tout de suite, elle voulais juste être Cléo, qui que ça puisse être, et l’être avec Zachary. Elle colla son épaule contre la sienne, en signe d’affection. Elle était tellement heureuse qu’il soit là avec elle. Mais elle se demandait quand même comment tout ça avait été provoqué au final… Elle espérait qu’il n’y ai plus de problèmes à l’avenir. Pas par sa faute on tout cas.

BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


we'll last forever
What I find is pleasing and I'm feeling fine.
Love is so confusing there is no peace of mind.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9065-cleo-filet-o-fish http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9101-cleo-sea-sick

Evelyn Nichols


« Dernière force. Dernière chance. »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 596

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Dim 8 Nov 2015 - 21:54


« Love is all around me... »


Wall-E s’était approché d’elle en silence et elle le regardait avec des yeux ronds. Elle ne comprenait pas. Pour la première fois de sa vie d’humaine, elle ne comprenait PAS ce qui lui arrivait… peut-être parce qu’elle n’était plus tout à fait humaine… mais cette idée avait du mal à faire du chemin en elle. Elle sentait que tous les regards étaient tournés vers elle, elle avait fait quelque chose de pas bien, c’était certains. « Encore une » avait dit Judah… Une quoi ? Une déesse-magique c’est ça ? Wilson lui avait parlé de cette petite chose, ces filles assez peu similaires à ce qu’il était lui mais qui semblaient aussi sortir de nulle part. Mais elle ne pouvait pas être ça, pas vrai ?

Puis Wilson avait posé ses mains sur ses joues, ses lèvres sur son front et là, l’illumination s’était faite. Elle pouvait lire en lui… Ses yeux s’étaient ouverts en grand tandis qu’elle assimilait tout ce qu’elle pouvait assimiler sans être capable de le contrôler. Tout, son corps, sa température, ses germes, son flux sanguin, tout ce qu’elle faisait habituellement avec les humains et qu’elle ne pouvait plus faire avec lui depuis qu’il était devenu cette chose étrange, ce cavalier… Elle avait eu l’espoir (un peu bête, certes) pendant une fraction de seconde, que son petit robot était guérit, qu’il était revenu un humain tout comme elle, et qu’ils allaient pouvoir mettre toute cette histoire de côté. Puis elle avait vu ses larmes couler et elle avait compris… Elle pouvait l’analyser, elle pouvait le comprendre, car elle était… désormais comme lui.
Pour toute préservation naturelle, elle n’avait pensé qu’à une chose, se renfermer dans son savoir. Elle avait alors fermer les yeux et c’était concentrée sur tout ce qu’elle savait : la religion, les cultures, chapitre « cavaliers de l’apocalypse ». Ils étaient au nombre de quatre, famine était Jamie, peste était Wilson… Il lui restait Guerre ou Mort… elle était apparue pendant une bataille mais elle avait failli… Les tuer… Non… Non tout ceci était impossible. Elle se sentait commencer à trembler, elle comprenait à présent ce que Wall-E ressentait. Elle ne voulait pas. Non elle ne voulait pas. Elle était là pour calmer son petit robot, qui le ferait à présent si elle était capable du pire, comme lui ? Aurait-elle toujours la capacité d’être là pour lui ou le seraient-ils l’un pour l’autre, car ils n’avaient plus le choix ?

Elle avait alors ouvert les yeux, pour le voir lui, si déprimer. Il fallait qu’elle continue son rôle, il fallait qu’elle l’aide à pas perdre le contrôle. Elle lui sourit faiblement en caressant sa joue avec douceur :

- Ça va aller… A deux, on est plus fort, tu te souviens ?

Et comme cette phrase était désormais vraie dans tous les sens du terme… mais elle pensait à son ami Pitch… Il ne fallait pas avoir peur, il fallait être plus fort que la peur, même si cette fois-ci, l’ennemi faisait désormais partie d’elle… Ce Chronos était vraiment aussi méchant qu’Otto, le robot démoniaque qui avait pris le contrôle du vaisseau des humains… Elle l’avait vu, lui avait parlé, il lui avait souri et maintenant il lui faisait ça… Pourtant elle avait fait ce qu’il avait dit, même si elle ne l’avait pas fait pour lui : Wilson était revenu sur terre… Elle l’embrassa furtivement sur les lèvres, c’était un bisou d’amour, c’était un bisou de courage aussi, ils allaient s’en sortir surtout que maintenant ils n’était plus… seulement… deux…

Ses yeux s’écarquillèrent une fois de plus, tandis qu’elle posait machinalement la main de Wilson sur son ventre, sans ne rien dire de plus. Puis soudain, elle lui chuchota :

- Je suis enceinte…

Et à n’en pas douter, le bébé se développait toujours, elle sentait les cellules se diviser les unes après les autres… Elles deviendraient bientôt un embryon, puis un fœtus… et un bébé… Un bébé normal ? Pouvait-elle encore l’espérer alors qu’ils ne l’étaient plus ni l’un ni l’autre ? La vie se développait à l’intérieur de Mort… Etait-ce réellement envisageable ? Elle déglutit avant de se retourner vers les autres, tout en serrant fort la main de son amoureux. Elle avait peur maintenant, oui, elle avait peur. Sans un mot de plus, elle tourna alors les talons et partie se réfugier chez elle. Wilson la suivrait peut-être… Halloween était une fête effrayante et elle avait désormais très peur. Halloween était la fête des morts… Bonne fête Evelyn.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Zachary Blue


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Zachary Blue


╰☆╮ Avatar : Matt Smith ➹

Ѽ Conte(s) : Stitch ღ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lilo & Stitch ღ

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 650289fishstitck

☞ Surnom : seb ❧
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 472

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 8 Nov 2015 - 22:23







    Tout le monde était rentré chez lui et j'avais récupéré ma lime à ongles rose. Je l'avais déposée dans un saladier dans l'entrée de l'appartement de Cléo. Tout était revenu à la normale, il n'y avait plus la moindre boite rose en ville. La seule chose qui nous restait de cette aventure, était une odeur de pâté de crabe au chocolat et ce manteau dont je ne voyais pas trop l'utilité.

    "Tu penses que ça peut se recycler ?"

    J'avais demandé cela à la jeune femme le plus naturellement possible. Puis, je l'avais retiré, avant me gratter la tête et de tapoter plusieurs fois sur ma tempe. Des vêtements avaient pris forme sur mon corps. Une chemise blanche à carreaux, un pantalon de cowboy, une veste de cowboy, une ceinture de cowboy, un chapeau de cowboy et des chaussettes de... je ne savais pas quel genre de chaussettes je portais vue qu'elles étaient arrivées sur mes pieds après le pantalon. Quoi qu'il en était, ça devait être de bonnes chaussettes, vue que j'avais désormais chaud aux pieds.

    "Je suis bien content que 321 ait disparu. Vue ce qu'il a fait sur Terre, ça fera de lui le second être le plus recherché de l'univers. Enfin jusqu'à ce qu'il arrive à mon niveau, il y a encore du chemin. Je t'ai déjà raconté comment je suis devenu la personne la plus recherchée de l'univers ?"

    J'avais fait un petit clin d'oeil à Cléo pour lui faire comprendre que c'était une histoire vraiment extraordinaire et que j'avais très envie de la partager avec elle. Encore fallait-il qu'elle ait un rouleau de papier toilette rose, sinon le début de l'histoire serait moins spectaculaire. Je m'étais assis sur le canapé et j'avais étendu mes bras, avant de tapoter juste à côté de moi, pour lui faire comprendre de me rejoindre.

    "Ca a débuté en 1947 quand je venais de voler ce vaisseau à..."

    Je m'étais stoppé. Quelque chose m'avait interpellé sur le chemin du retour et je n'arrivais pas à savoir quoi. Ce n'était pas quand elle avait commencée à me parler de ces tortues et du fait que c'était une espèce protégé dans l'espace. Ni même quand elle avait évoquée le fait que ça serait marrant si c'était des tortues qui seraient apparues de partout plutôt que des boites roses. Ou encore quand elle avait parlée de ces tortues volantes qu'on peut admirer dans certaines parties de l’univers. Non, ça n'avait rien à voir avec des tortues. Mais quelque chose m'interpellait et je n'arrivais pas à saisir quoi.

    "Dit voir... Tu n'as pas cliqué sur autre chose ?"

    Elle avait cliqué sur "oui" à la question "voulez vous rencontrez l'Eponge de l'espace". Mais avait-elle cliqué sur autre chose ce jour là, quand je l'avais laissée toute seule face à toutes ces touches ? Non... C'était Cléo. Elle était quelqu'un de raisonnable. Elle n'aurait jamais fait cela... D'ailleurs vue son regard, j'étais sûr que je pouvais lui faire confiance.


ou...:
 
pas...:
 
... ... ...:
 
CLEOOOOO !!!!:
 

A suivre dans...
La prochaine mission Stitch & Cléo !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« Expérience 626 au rapport ! »

« Il était une fois... ! »


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43913-chronologie-de-zachar http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43912-la-bible-des-rp-s-de-zachary-blue-le-stitch

Contenu sponsorisé







[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 - Page 7 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations