« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Apprentissage Fraternel [Jamie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

Anonymous



Apprentissage Fraternel [Jamie] _



________________________________________ Sam 31 Oct 2015 - 17:31



Apprentissage Fraternel

Ou quand Jezy essaye de contrôler ses nouveaux pouvoirs :jez:
.




Comment expliquer à quelqu'un ce qu'est une télévision ? Depuis que j'étais revenu de mon excursion dans mon monde avec Callio, Diane et les autres, on était revenu également avec une personne imprévu. Et oui, Maria était nouvelle à Storybrooke et je dois dire qu'elle a fait une sacrée tête devant les voitures, les immeubles et j'en passe. Forcément, quand on vient du dix-huitième siècle, on va dire que celui ci fait une énorme différence. Et comme elle avait nul part ou aller, avec Callio on l'a invité dans l'appartement ! Oui bon, j'avais peur de voir la tête de Jamie face à sa présence. Le pauvre il prenait toujours nos bétises en pleine tête. Il faut dire qu'il doit subir l'aquarium de Jezallio le serpent dans le salon pas loin de la télé. Je crois que Jamie était pas copain avec Jezallio. Mais c'est pas grave, les bêtises de moi et Callio ils commençaient à avoir l'habitude ! Je dois dire que ca faisait franchement du bien de retrouver ses pouvoirs ! Je pouvais à nouveau bouger rapidement ci et là, jeter des boules de feu, traverser la matière … Et je pouvais à nouveau prédire la mort des gens ! Oui bon c'est pas charmant j'avoue, mais tout ca pour dire que j'étais contente de retrouver mes biens. Surtout qu'ils avaient un temps soit peu changer depuis que j'étais revenud d'Altantide. En fait, ils avaient tellement changée que j'avais un mal fou à les contrôlers. J'arrivais plus à mesurer la vitesse de ma course, j'allais trop vite. La dernière fois je me suis retrouver au Texas avec un ours en peluche vivant et une fille prénomée Lily.

▬ « Noooon, c'est une télécommande ! Regarde, quand t'appuie sur les boutons pouf l'image change ! C'est magique ! » M'exclamais-je, assise sur le canapé pendant que Maria dévisageais la télévision. Elle l'avait appelé boite magique, ce qui m'avait fait bien rire. Normalement Callio devait prendre la relève, lui expliquer un peu notre epoque – bien que Callio expliquer quelque chose... j'en ris d'avance- sauf qu'elle n'était toujours pas là. Je soupirais en m'allongeant sur le canapé un moment, les yeux alourdis de fatigue. Je commençais à me dire que ca faisait un moment que je n'avais pas passer de temps avec Jamie. La dernière fois, il était venu me chercher quand je revenais de Las Vegas, à l'Aeroport. J'étais tellement en pleure, tellement mal, qu'il n'avait pas voulu me laisser toute seule la nuit et qu'il l'avait entièrement passée avec moi jusqu'à ce que Callio revienne. J'aimais bien Jamie, il était comme un frère. Je me suis pas rendu compte tout de suite que je commençais à m'endormir. J'avais même pas retirer le fleuret que m'avait donnée Melody, toujours accrochée dans mon dos. Mais l'ématome que j'avais à la mâchoire me faisait étrangement dormir. Je crois que c'était les médicaments qui faisait ca. En même temps, je me suis quand même prise un coup de corne de taureau, ca faisait vachement mal ! Et que dire de Maria et de sa plaie ouverte au front ? Un sursaut me fit me redresser à toute vitesse, les yeux remplit de fatigue et la vision flou de l'appartement. C'était juste Maria qui avait sursauter face à mon téléphone qui vibrait.

▬ « C'est rien, c'est juste le téléphone. Tu sais la chose avec laquelle tu peu appeler quelqu'un ? » Lui dis-je en lui plaçant l'objet en face d'elle. Elle releva un sourcil, pas certaine de comprendre mon langage technologique.

« Je comprendrais jamais ce monde. On est ou exactement, dans le futur ? » Demanda t-celle en observant le frigo, le canapé, les lampes de chevets … Oui bon au Mexique ils n'avaient pas ça c'était sur. Pourtant un sourire amusée ornait mes lèvres. Il était difficile d'expliquer la technologie de maintenant à une personne venant presque du passée. Mais j'étais entièrement compréhensive envers Maria. Elle avait perdu son amour, elle était désormait seule. Elle n'avait plus personne mise à part sa machette magique et moi même. Et Callio aussi. Un douleur me lança au front, avec la facheuse impression que le coup datais d'hier. On était revenu il y a quelque jour seulement. La tête de Jamie quand on lui a dit qu'on était morte ! Mais bon ca va encore, mon monde est pas moche il est tout colorés et tout jolie ! Je fixais Maria qui me regardait, je venais de m'aperçevoir que je ne lui avais pas répondu et que je me laissais aller entre la fatigue et les vappes. Mourir, c'était pas la première fois que ca m'arrivait. J'avais sauvée la vie de Melody en me sacrifiant pour elle, me prenant un dome electrique en plein tête à sa place. C'était de là que mes pouvoirs c'étaient modifier. J'étais restée longtemps dans l'inconscience, dans un monde sombre ou ils n'y avait aucune lumière, aucune personne pour vous éclairer votre chemin.

▬ « On peu dire ça ... » beh quoi ? Officiellement c'était le futur non ? Je me levais du canapé, un baillement s'échappa de mes lèvres. Je fixais le mur qui donnait à l'extérieur dans le frigo du voisin. Avec Callio on avait piquée des bierre grâce à mon nouveau pouvoir la dernière fois. Il c'était rendu compte de rien ! La porte qui s'ouvrit me fit tourner la tête, apeçevant la silhouette de Jamie. Un sourire me prit, alors que je fonçais sur lui pour le prendre dans mes bras. « Jamiiiiie ! » Sauf que mes mouvements ce firent un peu trop vite, et au lieu de ce prendre dans les bras normlament, ne nous sentit bouger de notre place. Le sol ce transforma en sable, un air marin envoutait mes sens alors qu'un goût salée dans l'air placardais ma langue. Je me retirais des bras de Jamie, réalisant qu'on était à la mer. Oups. Je le fixais désolée, me figeant sur place. Je pouvais même plus faire de calin normal maintenant, à cause de ma super vitesse. Je baissais la tête défaitiste. Un jour peu être saurais-je contrôler ces pouvoirs insupportable ? Pourtant avant qu'ils ne change, je savais tout contrôler. Mais maintenant non, j'y arrivais plus. Et je m'étais sentis affreusement faible sans mes pouvoirs dans le monde des morts. Preuve que je comptais un peu trop dessus pour me tirer de mes galères. Même un combat à corps à corps ou avec le fleuret de Melody m'était difficile. Je levais les yeux vers Jamie, un petit sourire faible sur mes lèvres. « Surprise ? » Fis-je en designant l'endroit les bras ouverts. Ouai nan, en réalité j'avais pas voulu nous déplacer. Maintenant j'étais sur que Maria paniquait devant la télé, ou le poste radio en ce demandant qu'elle qu'était ce ces objets de satan.


Jamie Skyrunner
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jamie Skyrunner

| Avatar : Garrett Hedlund

Apprentissage Fraternel [Jamie] Generation-Kuzco-1


Apprentissage Fraternel [Jamie] Fr45
- Bon les gars ... Vous arrêtez maintenant avec vos histoires de mariage avec Ava ! Vous allez lui faire peur ...
- Okay okay Jayjay ! *se tourne vers Axel* Lançons l'opération les ninjas de l'amour !
- Maiiiis moi je veux être votre témoin !



Apprentissage Fraternel [Jamie] Xhz0
- Et là ... l'autre kassos ... qui veut me caser avec ma cliente ! Non mais c'est comme cette manie de prôner l'amour à tout va !
- Hahah toi aussi tu as eu affaire aux ninjas de l'amour ?



| Conte : La Planète au Trésor
| Dans le monde des contes, je suis : : Jim Hawkins

Apprentissage Fraternel [Jamie] 6a450e1a2c9a6f235fd83e38fa03c032798fdbffr1-353-200_hq

| Cadavres : 735



Apprentissage Fraternel [Jamie] _



________________________________________ Lun 9 Nov 2015 - 0:12

Apprentissage Fraternel [Jamie] Tumblr_mgkz2ePZJO1qms2auo3_250 Apprentissage Fraternel [Jamie] Tumblr_n471q3cp6V1qehsoxo1_250
Apprends-moi. Apprends toi toi-même.

La Spa des âmes perdues. C'est comme ça que Calliope avait renommé son appartement. Et pour être franc, cela avait arraché un sourire à Jamie qui n'avait pas passé inaperçu aux yeux des filles. Peut-être qu'il aurait du se retenir. Peut-être qu'il aurait du faire mine de s'énerver, de ne pas apprécier l'humour. Mais en réalité, pouvait-il nier? Son appartement avait été le refuge de Wilson bien avant de devenir celui de Calliope. Ou de Jezabel. Ou encore de Maria. Mais bon, cela n'était pas vraiment une excuse non plus. Sur le bail, il n'y avait toujours que son seul et unique nom, et Jamie se demandait combien de temps il lui restait avant que son propriétaire ne vienne voir la 'garçonnière' que ses voisins devaient lui avoir décrit. Pas qu'il soit exactement un fauteur de trouble, ses dix-huit années passées seul dans cet appartement dans les combles pouvait l'attester. Mais l'arrivée des deux tornades avait peut-être changé la donne. Il espérait juste que l'on ne les expulserait pas. Jamie avait de quoi louer un nouvel appartement, cela n'était pas la question, c'était juste... Qu'il aimait son appartement. Sa maison. Le seul endroit où il avait encore l'impression... De pouvoir être lui.
Il n'avait pas dit au revoir à Ruby ce midi non plus. Cela faisait deux semaines maintenant. Deux semaines qu'elle avait enfin arrêter d'essayer de lui arraché un 'au revoir' à la fin de son service. Et pour être franc, cela lui trouait le coeur comme un impact de balle. Mais c'était bien. C'était ce qu'il fallait. C'était exactement ce qu'il fallait. Qu'on l'oublie, qu'on l'efface, qu'on le laisse. Qu'on abandonne comme lui avait déjà abandonner. Poséidon avait raison, il n'était probablement qu'un lâche. Un lâche déterminé à mourir. Mais avait-il le choix? Réellement? Jamie n'en savait plus rien. Il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait faire. Lorsque vous savez que vous allez déclencher une Apocalypse plus grande encore que l'univers, qu'est-ce que vous pouvez faire? Il ne pouvait même pas se supprimer. Il avait essayer. Plusieurs fois. ça ne servait à rien. Son corps ne prenait même plus la peine de se reconstruire petit à petit. Il revenait aussitôt. En un clignement d'oeil. Comme si de rien n'était. Il avait du nettoyer le lavabo la dernière fois qu'il avait essayer. Pour que les filles ne se doutent de rien. Personne ne savait vraiment, pour son projet. Personne à part Melody. Et la petite sirène semblait avoir prit le large depuis... Le passage de son paternel entre ses murs.
Avec un soupir, Jamie fixa sa porte. ça devait faire trois bonnes minutes qu'il fixait sa poignée, sans bouger. Penser à tout cela n'aidait en rien. Ses idées de mort étaient stupides, inutiles. ça n'avait même pas d'importance puisque c'était impossible. Il fallait qu'il continue. Qu'il fasse comme si. Qu'il fasse semblant. Il y arrivait plutôt bien. L'arrivée de Maria avait fait une bonne diversion. Il fallait juste... Qu'il continue. Peu importe à quel point ça lui semblait risqué, inutile, dangereux. Il devait continuer. Parce que pour l'instant, il n'avait pas d'autre option.
Sans prendre le temps de se composer un visage avenant, Jamie abaissa sa poignée. Evidemment, c'était ouvert. Combien de fois il lui avait pourtant dit? Jezabel oubliait toujours de verrouiller la porte de l'appartement, et ce, peu importait le nombre de fois que Jamie l'avait répété. Elle avait beau être la Mort, et lui avait beau avoir des ennemis capable de se téléporter directement à l'intérieur de ses murs, c'était un réflexe qu'il gardait. C'était rassurant. Normal. Pour le peu qu'il lui restait de normalité.
-Jez, lança-t-il à l'instant où la jeune femme se redressait dans le canapé, combien de fois je t'ai dis p...
Quelque chose lui coup le souffle et brusquement, il sentit ses pieds s'enfoncer dans une matière qui n'avait rien à voir avec le parquet de son appartement. Du sable. Du sable humide. Jamie releva la tête, qu'il ne se souvenait pas avoir baissé. La plage. Il se trouvait sur la plage. Le vent du large vint ébouriffer ses mèches et tout au fond de lui, Jamie sentit une espèce de soulagement dans cette sensation. Depuis combien de temps n'était-il pas venu surfer? Trop longtemps. Beaucoup trop longtemps. Trop de risque. Croiser Opy, Melody. Croiser des êtres humains dont la vie serait aussitôt menace par la poisse ambulante qui collait à ses pieds comme à son existence, infâme glue noirâtre qui plongeait quiconque croisait sa route dans les plus grands dangers possibles. Jamie ouvrit les yeux. La plage lui avait manqué. La vie lui manquait.
-Surprise?
La voix de Jez lui fit baisser les yeux, alors que la jeune femme écartait des mèches de son visage, les plaquant derrière ses oreilles. Ce n'était pas prévu. Elle n'avait pas prévu de les téléporter. Tout son visage avait beau mimer le contraire, cela se voyait à la façon maladroite qu'elle avait de tortiller ses mèches du bout des doigts.
-Tu ne les contrôles pas, pas vrai?
La question aurait pu sembler sèche si la voix de Jamie n'avait pas été aussi douce. En réalité, si elle n'avait pas aussi proche, elle ne l'aurait peut-être pas même entendu, sous le bruits des mouettes et des vagues. Jamie ne savait pas exactement où Jezabel les avait emporter mais c'était un des endroits les plus reculés de la plage, bien loin de la cabane de pêche et encore plus loin de la route. Un endroit particulièrement proche de l'eau. Isolé. Sauvage. Solitaire. Le sable gris faisant écho aux vagues d'aciers. Jamie y trouva une certaine beauté, bien qu'il soit probablement trop fatigué pour vraiment y faire attention. Il n'avait pas du dormir plus de cinq heure cette semaine. Manger peut-être trois repas réels. Son corps s'épuisait mais il se colmatait de l'intérieur. A quoi bon? Il n'était pas fatigué si souvent que cela...
Doucement, Jezabel se mit à enfoncer ses pieds dans le sable, gênée, avant de hocher la tête. Le regard de Jamie se fit un peu plus doux, avant de croiser les bras sous l'assaut du vent.
-ça fait combien de temps? Depuis que tu es revenu de... Ton monde?
Il avait cru faire une attaque lorsqu'elles lui avaient parlés de leur 'mort temporaire'. Mais il était assez mal placé pour faire la morale à qui que ce soit sur le sujet. Surtout en présence de Calliope. Sans vraiment le regarder, Jezabel eue une sorte de haussement d'épaule. Aussitôt, Jamie fronça les sourcils. Ce n'était pas une chose à prendre à la légère. Il le savait très bien. Les pouvoirs qu'on leur avait attribués pouvait vite dégénérer en armes de destruction massive. Il en était l'exemple typique. Le serait du moins.
-Jez', qu'est-ce qui t'arrives? Parle moi, ajouta-t-il en posant sa main sur son épaule cette fois-ci.
Il n'avait pas la prétention de pouvoir l'aider. Mais il refusait de ne pas tenter de l'écouter. Il commençait à connaitre la jeune femme. Les larmes de la gare n'avait rien d'un simple chagrin. C'était ce qu'elle était. Cette fille qui encaissait tout jusqu'à la limite, où tout finissait par ressortir. Il ne voulait pas qu'elle en arrive là. Pas à nouveau, pas cette fois. Pas si il pouvait faire quelque chos avant.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Quelques soupirs pires qu'un désir
His laugh, echoes down the hallway. Carved into my hollow chest, spreads over the emptiness. It’s bliss. He started to smile. Her heart is set ablaze like the starry night.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963


Invité
Invité

Anonymous



Apprentissage Fraternel [Jamie] _



________________________________________ Mar 10 Nov 2015 - 18:30



Apprentissage Fraternel

Ou quand Jezy essaye de contrôler ses nouveaux pouvoirs :jez:
.




Jayjay n'avait pas l'air de péter la forme. Il avait une sale tête, même. Je le trouvais extrêment fatiguée et il avait l'air à beau. Pendant un instant, j'hésitais pas lui poser ma mains sur son epaule dans un geste réconfortant. Il avait toujours été là pour moi, l'air de rien. Alors c'était mon devoir de faire de même ! Quoi que là, on ce trouvais quand même actuellement sur la plage, ce qui n'aidait pas des masses. Il semblait aussi surprit que moi d'être ici. D'ailleurs, pourquoi mes pieds avait décidé d'aller jusqu'à la plage ? Non parce que plage rime avec sirène et sirène rime avec Melody, qu'elle hasard … Mais bon, pourquoi je me mettais à penser à elle moi ? Tu ne les contrôles pas, pas vrai? Me demanda t-il, me faisant relever la tête de mes songes. Euh. Oui ? Non ? Je savais pas quoi répondre, d'habitude je pouvais faire ce que je voulais. Mais depuis que le nouveau pouvoir est arrivé, et le dome qui c'est effondrer sur moi … J'avais l'impression d'être maladroite dans mes mouvements. De raté mes frappes, de courir dans le sens contraire espérée. De toute les personnes dans cette appartement, Jamie restait celui avec lequel je parlais moins. Bien que ces engueulades à cause de la porte me faisait plus rire qu'autre chose. C'est vrai quoi, avec un cavalier de l'apocalypse, La mort mexicaine, une machette maléfique et une dingue des chats avec un serpant meurtrier, qu'es ce qu'on risque ? Rien qu'a voir la tête de Callio le matin, le voleur filerait en courant comme pour rire ! Je trépignais sur place mal à l'aise. J'étais toute faible par rapport à Jamie. Mes pouvoirs était moins fort, mais il semblait bien s'y connaître. -ça fait combien de temps? Depuis que tu es revenu de... Ton monde? Combien de temps … mes pensés s'entre choquais dans ma tête. Une semaine ou deux ?

▬ « Je .. eum.. » Je begayais, oui ! Mais c'est pas ma faute, j'avais l'impression de subir un interrogatoire de mon grand frère, me prenant pour faut d'avoir voler un bonbon. C'était comme ca que je considérais Jamie. Le grand frère que je n'ai jamais eu. Prenant soin de moi, me repêchant dans mes plus mauvais moment. Comme Las vegas. Un frisson me parcouru à la pensée de ce souvenir des plus mauvais. Je me revoyais encore, quelque jour plus tard, broyer le miroir suite à mon reflet. Glène m'avait énormément fait douter de moi à ce moment là. Rejetant ma nature de La Mort Mexicaine. Mais j'avais appris, avec le temps, pendant mon voyage à Atlantide, que même morte et bien tout le monde s'en moquait. J'étais ce que j'étais, et j'en étais fière ! Jez', qu'est-ce qui t'arrives? Parle moi, S'inquiéta t-il en posant les mains sur mes épaules. Je me trouvais face à son visage, son immense carrure face à la mienne, petite comme une enfant. Je voyais ses yeux proches des miens, un beau bleu qui faisait craquer toute les filles. J'hésitais, ma joie étant retomber face à l'inquiétude qui ce lisait à la fois dans son regard et à présent dans le miens. C'était si grave que ca que je ne contrôle plus grand chose ? Il savait que quand sa n'allait plus, à force d'encaisser, encaisser, je finissais par exploser comme une mongolfière. Mais je voulais être forte. Je voulais devenir forte. Dans ce monde qu'était le mien, avec cette médaille contre moi qui bloquais mes,pouvoirs, je m'étais sentis faible. Juste le fleuret de Melody pour me battre, rien d'autre. Je voulais devenir forte. Je pouvais apprendre.

▬ « Tu te souviens quand je suis revenu d'Atlantide et de toute cette histoire avec Poseidon ? »J'attendis qu'il hoche la tête. « A un moment, il y a eu un grand dome, qui tirait son energie de son cristal. Il a foncer droit sur Melody. Mais... » Mes paroles restèrent bloquer dans ma gorge. « Mais je l'ai poussée et je me le suis pris à sa place. » Et pendant un court instant, j'ai été morte. En encore. Combien de fois cela faisait t-il, que je me retrouvais face à la mort ? Trois fois, si mes souvenirs son bon. « Et pendant que j'étais morte, j'ai vue quelque chose ... » Il me semblait important de le dire à Jamie. Il était après tout plus liés au monde divin que moi. « J'ai vue un homme, qui laissait emaner une aura plus forte que celle des dieux. Il a réunit le cristal d'Atlantide en cinq partit. » Et c'est à ce moment là que je me rendais compte que j'étais souvent sujette au affaires des dieux sans le faire exprès. Et je m'étais fais aussi la réflexion que cette homme était peu être Chronos, avec les cristal qui réunissait les déesses magiques … Je sais pas pourquoi je me suis mise à déballer tout ça. Je me trouvais face à la sihlouette imposante de Jamie, ses yeux plongés dans les miens. Désireux de comprendre. Callio n'avait jamais su pour Melody. Elle n'aurait pas apprécier de me voir proche d'une autre fille qu'elle.

▬ « C'est depuis ce dome que mes pouvoirs ont changés. J'en ai un nouveau aussi, regarde ! » Dis-je en m'ecartant et en designant le gros rocher juste face à nous. « Il est super méga cool ! » Déclarais-je, avant de passer mes mains et de me concentrer. Elles finirent par disparaître dans la roche, avec mon corps entier, la tête de dépassant plus que du rocher. « Ta vue ? Mais parfois il est chiant, je peu plus sortir ! » J'avançais de nouveau vers lui, avant que mes fesses bloques dans la roche, le retrouvant une partie face à Jamie, le reste du corps dan s le rocher. « Ah nan ! Nan nan pas maintenant s'il te plait ! » Dis-je en me debattant pour me decoincer du rocher. Je tirais de toute mes forces, sentant la respiration ce faire court et s'essoufler sous l'efforts. Le pouvoir lache soudain prise et je tombais au sol au pied de Jamie, la tête dans le sable. Une boule ce forma dans ma gorge. Je relevais la tête vers lui, les yeux suppliant. « Tu m'apprendrais ? A devenir plus forte ? » Je voulais savoir encaisser les coups. Je voulais devenir une redoutable combattante, après tout c'était peu être pas pour rien que Melody avait fait de moi sa combattante. J'utilisais plus souvent ma super vitesse, bien que j'avais d'autre pouvoir. Mais la super vitesse était principalement le pouvoir que je me servais quotidiennement. Il était en harmonie avec ma hyper activité.


Jamie Skyrunner
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jamie Skyrunner

| Avatar : Garrett Hedlund

Apprentissage Fraternel [Jamie] Generation-Kuzco-1


Apprentissage Fraternel [Jamie] Fr45
- Bon les gars ... Vous arrêtez maintenant avec vos histoires de mariage avec Ava ! Vous allez lui faire peur ...
- Okay okay Jayjay ! *se tourne vers Axel* Lançons l'opération les ninjas de l'amour !
- Maiiiis moi je veux être votre témoin !



Apprentissage Fraternel [Jamie] Xhz0
- Et là ... l'autre kassos ... qui veut me caser avec ma cliente ! Non mais c'est comme cette manie de prôner l'amour à tout va !
- Hahah toi aussi tu as eu affaire aux ninjas de l'amour ?



| Conte : La Planète au Trésor
| Dans le monde des contes, je suis : : Jim Hawkins

Apprentissage Fraternel [Jamie] 6a450e1a2c9a6f235fd83e38fa03c032798fdbffr1-353-200_hq

| Cadavres : 735



Apprentissage Fraternel [Jamie] _



________________________________________ Lun 23 Nov 2015 - 11:00

Apprentissage Fraternel [Jamie] Tumblr_mgkz2ePZJO1qms2auo3_250 Apprentissage Fraternel [Jamie] Tumblr_n471q3cp6V1qehsoxo1_250
Apprends-moi. Apprends toi toi-même.

L'Atlantide. Encore, toujours. Combien de fois avait-il entendu parler de ce monde, combien de personne avait changé à cause de cet endroit? Melody... dès que Jezabel mentionna son nom, Jamie sentit une sorte de glace prendre dans ses veines. Il ne parvenait pas à oublier le cri déchirant qui avait retentit dans son appartement quand elle avait débarqué, un soir, chez lui. Ce monde semblait avoir fait beaucoup de mal. Et Jamie n'en savait toujours pas grand chose.
Jezabel n'était pas le genre de personne à douter. Elle était culottée et parfois, Jamie devait l'avouer, insupportable. Même si il l'appréciait beaucoup. Elle restait l'un des repères de son existences chaotique, l'une des personnes sur qui il veillait. ça lui permettait de se concentrer. De rester ancré dans quelque chose. Prendre soin des autres. Tant qu'il restait encore lui même. Oui, Jez n'était pas vraiment le genre de personne qui demande de l'aide, et pourtant, c'était bien ce qu'elle était en train de faire, sa voix tremblant timidement. Aussitôt le regard de Jamie changea, devenant ce regard de cocker que Robyn haïssait tant. Plus doux, plus concerné. Plus sincère aussi. Jamie tenait à elle. Il ne voulait pas la laisser tomber. Même si il ne se considérait pas comme un pédagogue, il pouvait essayer. Il n'avait aucune idée de comment l'aider, mais il se devait d'essayer. Lui aussi c'était retrouvé dans cette situation. Bombardé dans une nouvelle existence, sans filets ni mode d'emploi. Il savait ce que cela faisait. Et il ne pouvait pas la laisser seule face à cela.
-Oui, dit-il, sans vraiment y penser. Oui, répéta-t-il, avec un peu plus de conviction, je vais t'aider. J'ai aucune idée de comment mais...
Il eut un geste, en décroisant les bras. Le vent qui soufflait autour d'eux emmêlait les cheveux de Jezabel et elle du les remettre plusieurs fois derrière ses oreilles, avant de sourire. Elle avait l'air soulagée et Jamie lui sourit à son tour. Non, il ne la laisserait pas seule face à ça. Cela aurait été cruel. Et Jamie se refusait à le devenir.
-Il faut que tu m'expliques exactement ce que tu sais faire, ce que tu peux faire et ce que tu ne contrôles pas ou plus, dit-il après un moment, en essayant de se souvenir de ce qu'Arès avait fait lorsqu'il s'était retrouvé sur l'Olympe pour la première fois, avec Wilson et les autres.
Il ne se rappelait que trop bien de sa sensation d'être devenu un cobaye de laboratoire à cet instant. Ce moment où il avait comprit à quel point il avait changé. Le sentir avait été une chance, revenir à la vie avait été un traumatisme mais cela n'avait rien à voir avec tout ce qui en avait découlé. Les transmissions mentales, aussi simple que d'émettre une émission de radio. L'endurance, à la douleur, à la fatigue. La force, qui n'avait eue de cesse d'augmenter. Et le contrôle... C'était ce qu'il avait le plus de mal à faire, encore aujourd'hui. Cela l'effrayait. Voir son propre reflet avec ses yeux noircis par le mal qui le rongeait lui avait fait un choc. Et cela ne semblait pas s'arranger. Athéna lui avait plusieurs fois fait remarqué ce problème. La rage qui venait assombrir ses yeux et qu'il n'était pas capable de refréné. C'était sa marque, son emprise. Jamie le savait. Jamie ne pouvait pas lui résister. Et ce serait là la perte de toute l'humanité.
-L'homme que tu as vu.... demanda-t-il, en baissant la voix. Tu parles d'un aura différent... Un aura.... Comme le mien? Est-ce qu'il s'en approchait?
Sans le vouloir, il sentit ses muscles se tendre. Si Chronos avait été présent sur l'Atlantide, cela n'avait rien d'un heureux hasard. Et cela ne présageait rien de bon. Que tant de personnes aient souffert sur l'Atlantide ne lui semblait plus si surprenant... Et si les pouvoirs de Jez avait changé à son contact... Malgré lui, Jamie sentit son coeur se serrer. Les 'dons' de Chronos étaient mortels, violents, et jamais gratuit. Jamie ne le savait que trop bien. Qu'avait-il donc donné à Jezabel et que demanderait-il en retour? Jamie serra les dents. Ce monstre, ce titan, son créateur. Il n'avait que de la haine pour cette entité, et voilà qu'il était toujours incapable de dire son nom... Il avait beau affirmer au monde que c'était par manque de respect, par colère et par haine, il ne pouvait plus ignorer qu'il y avait une part, minuscule, mais présente de lui qui s'y refusait... Par respect. Et c'était là tout le problème. Le mélange incohérent des visions de son futur dans le monde parallèle crée par Eliott mélangeait tout. Dans ce futur, il n'avait que respect et déférence pour Lui, alors que dans son présent, Jamie n'avait que de la haine pour cette chose. Et pourtant, entre présent et futur, quelque chose devait cohabiter, sans que Jamie ne sache comment faire. C'était trop, beaucoup trop, de vivre avec plusieurs vies dans son propre crâne.
Une voix appela son nom, et soudain, Jamie réalisa que Jezabel lui parlait, s'étant approché de lui. Il ne s'en était pas rendu compte. Secouant la tête, il cligna plusieurs fois des yeux.
-Excuse moi tu disais?
Sa voix ne laissa rien transparaitre, mais Jezabel fronça les sourcils, et Jamie tâcha de sourire. Il devait se concentrer. Il devait se concentrer sur Jezabel. Il devait arrêter de se perdre dans les méandres de ce qui avait été, pourrait être, serait et était. C'était trop compliqué de vouloir tout gérer de front. Il devait se concentrer sur le présent.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Quelques soupirs pires qu'un désir
His laugh, echoes down the hallway. Carved into my hollow chest, spreads over the emptiness. It’s bliss. He started to smile. Her heart is set ablaze like the starry night.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963


Invité
Invité

Anonymous



Apprentissage Fraternel [Jamie] _



________________________________________ Dim 3 Avr 2016 - 0:04



Apprentissage Fraternel

Ou quand Jezy essaye de contrôler ses nouveaux pouvoirs :jez:
.




Je me relevais en frottant mes bras. Le sable s'écoula de mes manches, alors que je continuais de frotter.  Oui Je relevais la tête vers Jamie, les yeux cherchant et fouinant dans les siens. Oui ? Oui Il répéta encore un peu plus le mot, comme pour ce convaincre lui même. Je ne connaissais pas bien cette nature de Cavalier. Je ne savais même pas qu'elle était la hierarchie de Jamie chez les divins. Oh j'en connaissais déjà pas mal. Suffisamment, je dirais même. Déjà, le dieu des dieux là, Arès, je pouvais pas l'encadrer. Même si d'après les dernières nouvelles c'était Apollon. Ca me plaisait plus. Je ne connaissais pas vraiment le dieu du soleil, je l'avais croiser de courte durée avec Diane, mais assez pour que je le sache bienveillant. Quand à Poseidon je ne le connaissais pas très bien non plus, mais il avait l'air d'avoir une mauvaise influence sur Melody et j'aimais pas beaucoup ca. En fait, je connaissais beaucoup de Divin et je devais dire que je m'en étais pris plein dans la tête. Je ne cessais de me remémorer le nombre de fois que j'avais faillis mourir. Trois fois. Et si il y en avait une quatrième ? Je crois que ce serait comme une pyramide qui s'effondre. Je ne sais pas si je saurais tenir encore la route si je devais y passer une nouvelle fois. je vais t'aider. J'ai aucune idée de comment mais... Il décroisa ses bras en plantant son regard dans le mien. Un sourire elargit mes lèvres, les yeux brilliant. Ouii ! Si Jamie m'aidait, alors j'allais devenir forte ! Il était costaud, je suis sur qu'il pouvait me soulever d'un bras ! Le vent s'amusait avec mes mèches qui ce pointait dans mes yeux. Je les chassais, coinçant le tout derrière mon oreille mais sans effet en vain. Le vent avait vraiment décidé de m'ennuyer. Il faut que tu m'expliques exactement ce que tu sais faire, ce que tu peux faire et ce que tu ne contrôles pas ou plus, Une longue reflextion qui s'imposait à moi. Parce qu'en plus de pas contrôler les nouveaux effets de ma super vitesse, j'avais également certaine choses de changer. Je me remémorais mes nombreux pouvoirs, sachant que je n'utilisais pas beaucoup certains.

▬ « Eh bien. Y'a déjà ma super vitesse. Je peu passer à travers la matière grace à elle. Et mon système sanguin guérie plus vite que la normal aussi. » Je pouvais très bien prendre de l'elan pour passer la matière, comme je pouvais tout simplement faire trembler mon corps à toute vitesse pour passer à travers quelque chose. Et plus d'une fois mes plaies ce sont refermée plus vite. Quand à l'alcool, les effets disparaissait très vite, comme la cafeine. Parce que mon système rapide évacuait plus vite qu'une personne normal. « Je peu prendre la forme d'une personne quelconque aussi. » Sauf que celui là, je l'avais déjà utiliser deux fois. Une fois avec Calliope dans un hopital quand je venais de la rencontrer, et une fois à Las Vegas quand un divin me tenait la gorge pour m'empêcher de bouger. Un petit sourire au lèvre, je laissais mon corps ce métamorphoser en une autre personne, ma chevelure brune devenant blonde, changeant d’apparence pour que mes yeux bleu devienne vert et que ma petite taille grandisse un peu plus. « C'est très utile, mais je m'en suis jamais servis. » Une nouvelle voix sonnait dans ma gorge, mais très vite je repris mon apparence normal. Je comprenais pourquoi je me servais jamais de ce pouvoir. J'aimais pas ne pas être moi. « Je contrôle le feu, mais ca tu le sais déjà. » Fis-je en m'amusant à crée des flammes au bout de mes doigts, un sourire amusée au lèvre. Bah oui, mais celui là je m'en servais énormément comme ma super vitesse ! J'adorais mes pouvoirs, ils étaient géant. Je serais rien sans eux, et je m'en étais vraiment rendu compte quand j'étais dans mon monde, coupé de toute source magique. « Et bien sur, en temps que La Muerte, je connais la date de mort de tout le monde. Mais parfois ca change, c'est jamais fixe. D'autre moment par contre... » Oui il fallait toujours accusé le coup quand on savait qu'une personne allait mourir tel ou tel date. Et quand la date ne bougeait vraiment pas, c'est que c'était belle et bien fixe. C'était presque un pouvoir de prédilection même. Mais je ne révélais jamais la date de mort des gens. C'était comme leur permettre de modifier le futur, et il ne fallait pas changer le court des choses. -L'homme que tu as vu....Tu parles d'un aura différent... Un aura.... Comme le mien? Est-ce qu'il s'en approchait? Je posais mon regard sur Jamie. L'homme. Un homme. Avec un Aura encore plus présente que celle des dieux. Ma gorge ce serra. Et si j'avais rencontré une source énorme ? Quelque chose de fort ?

▬ « Eh bien... Tu sais Jamie, cette homme avait quelque chose de plus fort qu'un dieu. Et généralement ce qui est au dessus d'un dieu, c'est un titan non ? » Hasardais-je, en me référençant au cours de mythologie. Jamie était fort. On sentait aussi que son aura était puissante. Mais si je devais comparer à la sienne, alors oui. Ca ce rapprochait. Je sentais soudainement mon cœur s'alarmer. Je me souvenais aussi du moment quand on c'était tous retrouver stabiliser sur la plage par une force inconnu. Les yeux de Jamie prirent une teinte noirs effrayantes. Je me forçais à détourner le regard. J'aimais pas quand il était tout noirs. Parce que ca ne ressemblais pas à Jamie, mais en le cavalier qu'il était devenu. Jamie était géniale, gentil et bienveillant. Le C avalier était destructeurs, effrayant et mortel. -Excuse moi tu disais? Il m'écoutait plus ? Il m'offrit un sourire, alors que je m'amusais à lui frapper le front affectueusement.

▬ « Ecoute moi grand dadet ! Cette aura je l'ai sentis de très près tu sais. Sur cette plage, on était tous paralysée pendant quelque seconde. Même les dieux ! Ca veut dire quoi tout ca Jamie ? » Je sentais qu'il savait. Il savait mais il le disait pas. Pourquoi me le dire à moi ? Je plissais légérement les yeux. J'avais confiance en Jamie. C'était mon grand frère. Je lui vouais une confiance aveugle. Mais lui, à qui il la vouait ? Je reculais en le fixant, la gorge sèche. « Dis Jamie, tu es de quel coté ? Qui ce sert de toi ? » J'avais presque hurlé. Comme ci je craignais quelque chose. Je ne m'étais jamais mêlés des affaires des dieux. Je ne faisais que ce que Melody me demandait de faire. Mais Jamie ? A qui il obéissait ? J'avais reculé. C'était une erreur de ma part. Jamais il me ferait de mal. Et puis, pour qu'on me face du mal il fallait d'abord m'attraper. Il semblait pas bien. Instantanément je sautais sur lui pour entourer mes bras à sa nuque et poser ma tête sur son epaule. Je voulais juste l'aider à être bien quelque instant. Parce que c'était mon grand frère, et qu'entre frère et sœurs on s'entre aide. « Je suis désolée. T'es peu être un cavalier mais pour moi tu reste mon grand frère Jamie ! » Avais-je déclarer la tête dans sa grosse epaule. Puis je m'étais reculée pour observer son visage avec un sourire. C'était idiot de ce brouiller pour des affaires divines. J'étais qu’insignifiante dans tout ca. Ca ne me concernait même pas. Mais je pouvais pas m'en empêcher. J'avais l'esprit trop fouineur, je voulais trop savoir. Trop chercher. Et à chaque fois que je suivais les affaires divines, je m'en prenais plein la tête et en pleine poire. Le Kraken, je l'avais encore en tête. Rien qu'a la cicatrice que je portais sur la poignet et qui par moment me brûlait un peu. C'est une douleur fantôme je crois que ca s'appelait.

▬ « Allez viens, je suis sur que je vais te mettre une raclée ! » je me reculais pour l'observer un moment, histoire qu'il décompresse un peu. Qu'il prenne plaisir, qu'il oublie tout ses problèmes pendant un petit moment et qu'il ce détende. J'utilisais alors ma super vitesse pour arriver rapidement vers lui. Disparaissant de son champs de vision, entrant dans un tunnel bleu lumineux. Avant la caractéristique de ma super vitesse était des pétales rouges qui tombait sur mon sillage. Mais le cristal avait changée ca. C'était à présent des eclairs bleus. Comme le cristal d'Atlantide. Des eclairs bleu dans les pupilles. Comme le cristal d'Atlantide. Beaucoup de choses, enfin de compte. Grâce à ma super vitesse, je voyais les choses au ralentis et je pouvais agir à la seconde prêt. Je voyais donc les bras de Jamie ce refermer, comme ci il essayait de me viser. Mais avec ma super vitesse, pouvait t-il me voir ? Ah moins que ses facultés de Cavalier le permettait ? Ou bien les grains de sables qui s'échappa de mes talons trahissais aussi ma présence. En soit, je me dirigeaus à toute vitesse vers lui avant de me projeter et de venir me cogner contre son torse. Je tombais à la renverse directement, constatant qu'il était hyper hyper dur. Mais genre de la peau. Mais mince ! D'habitude les gens tombais à terre quand je faisais ca ! Complétement sonnée, je relevais le regard vers lui en voyant danser des étoiles entre son visage et le ciel. « Mais t'es fais de pierre ou quoi ? Oh la vache j'ai faillis avoir un anévrisme ! » Déclarais-je en me frottant la tête, allongé par terre. J'avais mal à la tête, tiens.

▬ «  Je vais t'avoir ! » Je replongeais dans mon tunnel rapide, disparaissant de nouveau de sa vue pour courir à toute vitesse vers lui et venir me cogner dans son dos. Je tombais de nouveau sur le dos, alors que ma tête me criais d'arrêter, que ca faisait trop mal. C'était comme ce prendre un rocher en pleine tronche. « Ehn, pourquoi t'es dur ? C'est pas normal ! » Me plaignit en sentant mes muscles vibrer de douleurs. Je me relevais, en titubant. « Je vais quand même pas t'attaquer à coup de boule de feu, je voudrais pas te crâmer ! » Fis-je un peu insouciante. Si ca ce trouve ca le cramerais pas, qui sait ? Je me redéplaçais à nouveau à toute vitesse, déplaçant des grins de sable que je jetais dans sa direction, profitant de ce petit temps pour venir cogner de mon poing à nouveau son torse. Sauf que ca craqua pas du tout du bon coté. « OH BORDEL ! AIE AIE AIE AIE ! » Je sautais sur place, une douleur me vrillant les jointures. J'arrivais même pas ouvrir ma mains et je sentais les larmes ce former au niveau de mes yeux. « Okay je capitule, t'es intouchable ! Bordel je me suis trucidée la mains... » Je me la frottait, alors que ca me faisait encore plus mal qu'autre chose. Elle était rouge et ca chauffais anormalement au niveau de mes doigts. Je braillais comme un enfant de cinq ans qui venait de ce casser la mains.


Contenu sponsorisé




Apprentissage Fraternel [Jamie] _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Apprentissage Fraternel [Jamie]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La plage