Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Ces quelques jours qui changeraient tout [rp Solo d'évolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charlie Buckett


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin Ford

Ѽ Conte(s) : Charlie et la chocolaterie
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Charlie

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1038
✯ Les étoiles : 2801




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 13 Mar 2016 - 14:07


Tout change un jour...


Charlie était rentré un peu avant le dîner, il se doutait que comme à son habitude, il allait devoir le faire et que ça allait tourner au drame, pour rien. Las et habitué, il réagirait de la même manière, ne réagirait pas et ne dirait rien de plus que des petits sons que sa famille qualifiait comme "adolescent rebelle", son frère et sa sœur étant nettement mieux éduqués que lui, diraient-ils encore et encore, rabâchant toujours le même discours. Ils se faisaient vieux c'était fou ! Il avait d'ailleurs eu Seize ans il y a peu et plus il s'approchait de sa majorité et plus, il en était heureux. Il avait hâte. Très même.

Il entra et partie directement dans sa chambre. Il posa ses affaires dont son skate. Avant d'allumer sa musique. Mais s'était sans compter sur un des membres qui composait sa fameuse famille, qui gâchait tout. Il entra, son frère sans frapper et prit le bras de Charlie sans ménagement. En ce moment, celui-ci se rendait compte qu'ils étaient beaucoup plus sur les nerds et leur punch'n ball n'était qu'autre que lui et il devait avoir recours à plusieurs astuces pour que personnes n'y voit que du feu. Il fallait être patient et il le serait ce n'était qu'une question de temps. Pourquoi ne se faisait-il pas émanciper dirait-on mais il voulait montrer qu'il ne se laisserait pas abattre, et qu'il pourra économiser jusqu'à sa majorité autant qu'il puisse avec ce qu'ils donnaient pour faire genre que s'était une famille modèle.

C'était alors qu'il se faisait traîner dans la cuisine. "Allez au travail, on a faim et la prochaine fois, rentres plus tôt, on a pas à t'attendre pour ça, tu le sais que trop! il faut toujours te répéter les choses les choses, tu es teubé ou quoi ?" lâcha t-il exaspéré, étant très proche de lui assez menaçant.

Charlie avait envie de répondre même si l'angoisse lui montait, il ne voulait pas avoir plus de foudre, il en avait bien eu assez en ce moment. Même si il s'était peut-être trop habitué à une certaine douleur...Mais là, il se contenta de se mettre au travail et fouiller dans le frigo pour faire à manger. Il s’effara à la tâche, jusqu'à que cela soit près. Il mit la table, pourquoi les autres le feraient-ils hein ? Et amena les plats, servants chaque assiette. Cependant, pour bien rajouter un peu plus dans la soupe, son assiette fut servit au bon soin de sa sœur, qui se fit un plaisir immense d'en mettre qu'un tout petit peu "laisses-en pour les autres un peu , espèce de goinfre" lança t-elle feintant l'indignation. Bien entendu, cela était faux, mais Charlie blasé se contenta de reprendre son assiette et de commencer son repas, sans dire un mot, laissant les autres parler de la pluie et du beau temps.

Il se leva pour débarrasser son assiette, alors qu'une dispute vint entre eux, avec leurs enfants. Sa "mère" fit un geste à ce moment là et ce qu'il avait dans ses mains lui échappa sans faire exprès. Ce qui stoppa leurs voix et Charlie se retrouvait au centre de l'attention. Il partie chercher une balayette, pour ramasser et lorsqu'il entreprit de le faire, la mère lui saisit fermement le poignet. "Tu pouvais pas faire attention bon sang!" Charlie fronça des sourcils, se disant qu'il ne fallait pas qu'il réponde, non non non se persuada t-il. Mais quand celle-ci ajouta une certaine parole il faut trop tard. "Empoté ! je comprends pourquoi tes parents t'ont abandonné", Charlie tira fort sur son poignet, ce qui déséquilibra cette femme, trébuchant et tombant au sol.

Un lourd silence régna dans la pièce, comme si tout le monde s'était statufié et que le temps s'était stoppé.

Charlie dans une exclamation colérique cassante "Je vous interdit de parler d'eux, vous ne savez rien, espèce de vielle dame, qui ne sait rien faire à part jacasser comme une truite !" sur le coup ça ne voulait peut-être rien dire. Mais il continuait. "Vous n'êtes pas ma famille, et vous ne le serez jamais, vous n'être que des cons, qui pensez qu'à votre sale gueule de bourge!" , toute sorte de paroles sortirent, pas suffisamment à son goût, mais son discours fut coupé cours, par le patriarche qui le tira trop fortement sans ménagement, l'amenant à la cave.

Charlie ouvrir les yeux en grand..."Lâchez moi sale porc!" il ne voulait pas y aller, mais ses sentiments non maîtrisés n'arrangeaient rien et ce fut que trop tard, il était balancé dans cette cave sombre et humide. "Tu vas y rester pendant quelques temps, tu vas réfléchir à ce langage petit merdeux, tu n'es pas maître des lieux !" conseilla t-il aboyant. Puis la porte se referma, à double tour.

Il se maudissait aussi d'une part, car il n'était pas du genre à perdre pieds mais il savait que ce n'était guère fini, même si il espérait au fond qu'il n'y ait pas de représailles ensuite....

Charlie se cala contre un des meubles, il savait que la lumière ne marchait pas, elle devait être réparée depuis quelques jours pourtant, mais ça n'avait pas été le cas. Il replia ses jambes à lui, croisant les bras sur celles-ci et nicha sa tête entre ceux-ci, essayant de penser à autre chose. Chose difficile.

La nuit allait être longue...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*
*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15038-termine-ou-est-charli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t38429-un-adolescent-tout-en-chocolat-en-recherche-de-liens

Charlie Buckett


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin Ford

Ѽ Conte(s) : Charlie et la chocolaterie
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Charlie

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1038
✯ Les étoiles : 2801




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 21 Avr 2016 - 13:40


Tout change un jour...


Charlie ne savait pas combien de temps il était resté dans cette pièce sombre et humide, restant aux aguets, entendant différent bruit, plus ou moins rassurant, qui se disait qu'il avait de la compagnie, des souris ou rats, étaient dans ce lieu. Avait-il peur ? oui et non. Il regrettait de ne rien avoir sur lui pour passer le temps. Il ne regrettait pas du tout son comportement. Cependant, il n'avait pas bougé d'un pouce, toujours dans la même position. Il n'osait pas vraiment bouger, surveillant chaque choses, surtout le fait qu'il revienne et qu'il lui fasse toutes sortes de choses, qu'il ne pouvait pas nier qu'il le dégoûtait au plus au point et ne l'aidait pas pour son avenir. Il était conscient que cela n'était pas bon, du tout même, et que le fait de n'avoir rien dit depuis n'allait pas être en sa faveur. Mais comment aurait-il pu penser qu'ils iraient jusqu'ici. Il voulait juste avoir les années tranquille jusqu'à sa majorité.

Il serra ses poings, pensant aussi très bien que même si il l'aurait dit, au vu de ses nombreux passages à l'hôpital, personnes n'avaient jamais rien dit. Alors pourquoi aujourd'hui cela changerait. Il laissera passer comme à son habitude. IL dessinait des formes géométriques pensant à ses prochaines créations en friandises qu'il pourrait inventé et présenté la prochaine fois. Il se sentait si libre là bas. Il savait que Willy ne serait pas ravi d'apprendre tout cela surtout si Charlie lui a caché. Il avait appris ce que s'était avoir une famille grâce au petit mais ceci leur avait été enlevé depuis. et quand il avait retrouvé son mentor et ami, ça avait été une joie. Ses parents lui manquaient, ses grand parents aussi, même si il avait vécu dans la pauvreté, ces moment partagés étaient inoubliable. Mais ça lui avait été enlevé avec cette malédiction alors que leur vie avait changé....encore en mieux, la chance avait été son maître, mais aujourd'hui ça l'avait quitté.

Il ne releva pas le visage, alors que la serrure se fit ouvrir, il était crispé. Il entendit le grincement des escaliers. Il se sentit tirer d'un coup sans douceur et plaquer contre un mur assez violemment. "Maintenant c'est l'heure de ta punition" Il lui mit un coup entre les jambes et se sauva remontant les escaliers alors que l'autre porc gémissait et pestait contre Charlie. Celui-ci se sentait faible mais l'adrénaline et le vouloir de sortir d'ici, lui donnait le courage de courir, loupant par moment quelques marches qui le fit grimacer. Il vit la porte, forte heureusement elle n'était pas loin de celle de la cave. Il posa sa main sur la poignée, mais avant qu'il n'ait pu faire quoique ce soit, quelqu'un la bloqua, qui n'était qu'autre son "frère" , "tu vas quelque part peut-être ?" déclara t-il sèchement, avec un sourire mauvais.

Charlie monta dans sa chambre rapidement, faisant son sac pour pouvoir fuguer par la fenêtre, il voulu fermer la porte à double tour mais il vit que le verrou était absent. Connards pensa t-il. Il prit le plus d'affaire possible et vint vers la fenêtre. Son corps était pratiquement dehors, son skate balancé. Cependant, une main attrapa sa cheville et il se fit tirer en arrière. Il se débattit la plus férocement possible, mais l'homme était beaucoup plus baraque et fort, malgré que lui soit grand. Il se fit traîner dans le couloir vers la fameuse pièce qui ne lui rappelait que de mauvais souvenirs, sachant ce qui l'attendait.

Si il était encore vivant après çça, ce serait un miracle...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*
*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15038-termine-ou-est-charli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t38429-un-adolescent-tout-en-chocolat-en-recherche-de-liens
 Page 1 sur 1

Ces quelques jours qui changeraient tout [rp Solo d'évolution]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations