Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Capitaine Jones deuxième du nom débarque à Storybrooke [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Katrina Sparrow


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Megan Fox

Ѽ Conte(s) : Pirate des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Katrina Yuna Sparrow

☞ Surnom : Kat, L'Etrange

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 610
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 20:20


    Lily Scarlett Jones De Beauregard
« Pirates are Heroes »

Who am I ?



    ⛵️ Surnom(s) → Discorde, Tom, Jo, L, Jones, L’Arracheuse, Deuxième du nom, Capitaine, Maître du Chaos, ...
    ⛵️ Age → 18 ans

    ⛵️ Occupation / Emploi → Etudiante en Lettres et Stagiaire dans toutes sortes d’endroits

    ⛵️ Votre personnage est-il tiré d'un conte ? : Non
    ⛵️ Si oui, lequel et qui est-il dedans ? : ///

Vous.


    Caractère → Tu as un sale caractère, tout le monde est d'accord sur ce point là, tu aimes tout contrôler, c'est assez naturel chez toi, et c'est normal, tu es capitaine, tu as ça dans le sang !
    Tu aimes avoir le dernier mot, je dirais même plus, c'est crucial pour toi, ne pas avoir le dernier mot, c'est abandonner, et l'abandon tu ne connais pas. Tu es téméraire, aventurière et courageuse, une vraie battante !
    Néanmoins, tu as beaucoup de défauts, enfin, je ne sais pas si on peut vraiment les appeler comme cela, ces traits de caractère t'ont déjà sortie plusieurs fois du pétrin.
    Tu es très curieuse, depuis que tu es capable de te déplacer tu fourres ton nez partout, avec toi rien ne reste caché bien longtemps, d'ailleurs, tu gagnais toujours à cache-cache lorsque tu étais petite, et tu gagnes encore !
    Ta franchise a failli te perdre à de nombreuses reprises, comme cette fois où tu as dit à un capitaine pirate très craint ce que tout le monde pensait tout bas, mais ça c'est toujours bien terminé. Devant ton air farouche, le capitaine a rit et t'a prise son son aile.
    Si tu étais une déesse, tu serais celle de l'impatiente, il n'y a pas de commentaires à faire là-dessus, mis à part que plus l'impatience te gagne et plus tu deviens exécrable.
    La jalousie, voilà un trait de caractère qui correspond bien aux femmes, même si ta mère t'a souvent contée l'histoire de la vilaine sorcière de l'Ouest dont la peau était devenue verte à cause de la jalousie, tu ne peux pas t'empêcher d'être jalouse, aussi bien en amitié qu’en amour.
    Je pourrais citer d'autres de tes défauts, mais je sais que ce qui intéresse les gens, j'en suis certaine même, c'est de sonder ton âme, d'en ouvrir toutes les portes et d'en explorer chaque recoin.
    Voilà quelque chose qui leur plaira peut-être d'avantage: Malicieuse, Manipulatrice, Menteuse et Méchante, pourquoi balancer ces quatre grands mots comme ça ? Parce qu'ils te caractérisent vraiment, ce sont les quatre grands "M" du Capitaine Lily Scarlett Jones De Beauregard, tes quatre pires défauts. Aux premiers abords, tu peux paraître sympathique, mais ce n’est qu’une façade, en réalité tu pourrais rivaliser avec Hadès niveau cruauté.
    Si tu veux quelque chose, tu l'obtiens et puis c'est tout.
    Malgré tout, tu restes une bonne personne, tu es une De Beauregard tout de même, une princesse qui plus est, et tout le monde le sait, les filles de bonne famille sont des gentilles.
    C'est de ta famille parfaite que tu as hérité tes qualités: loyale -tout est relatif-, une épaule pour pleurer, une oreille pour écouter, un coffre pour garder les secrets et une facilité déconcertante à t'attirer les bonnes grâces des gens.
    Il ne faut pas croire que tu es une fille froide comme la pierre ou sainte nitouche, en fait, c’est bien le contraire, tu es une vraie fêtarde qui rit aux blagues de tout le monde et qui arrive très facilement à tisser des liens avec les autres. Peut être que ton goût pour l’agitation et les soirées arrosées vient de ton habitude à côtoyer les tavernes, mais quoi qu’il en soit, quand quelqu’un organise une fête, il est très peu probable que tu ne sois pas invitée, en fait, ce n’est même jamais arrivé depuis que tu es à Storybrooke. Tu fais partie de ce genre de personnes qui savent mettre l’ambiance, le genre qu’on suit en soirée.
    Très grande séductrice, tu ne fais pas vraiment de manières, si quelqu’un te plaît, tu vas directement le voir, dans la vie il ne faut pas y aller par quatre chemins. De toute façon, les hommes sont très sensibles à tes charmes.
    Tu tombes très facilement amoureuse, y suffit qu'un beau mâle viril, gentil, drôle, enfin avec tout ce qu'il faut te fasse un petit clin d’œil et pouf tu tombes sous son charme. C'est très handicapant dans la vie de tous les jours, il faut l'admettre...
    Tu es très sociable et les rapprochements physiques tu connais, mais tu aimes qu’on te déteste, c’est étrange mais c’est vrai, les gens qui ne t’aiment pas tu les adores et les admires -bah quoi, c’est compliqué de ne pas t’aimer, tu es si charismatique et… parfaite ?- Agir pour ne pas être aimée ne t’intéresse pas, tu veux que les gens ne t’aiment pas pour qui tu es, et par pour qui tu pourrais être. C’est donc seulement par choix et par amour pour le chaos que tu aimes semer la discorde, ce défaut te perdra un jour, quand tu n'auras plus aucun gentil pour te garder près de lui, quand tous tes rêves seront perdus, ...
    En parlant de discorde, c'est devenu ton surnom après que ton ancien capitaine te l'ai donné, tout ce qu'il y a à savoir pour l’instant, c'est que c'était un jour de pluie, et que tu as organisé une mutinerie pour devenir capitaine. Il ne pouvait pas savoir quand il t’a donné ce surnom qu’une sorte d’étrange animal dans un dessin animé pour les moins de dix ans -my little pony- portait ce nom, ce qui t’a amusée quand tu t’es rendue compte de cela, c’est que cette bestiole est “le maître du Chaos”, un surnom parfait pour celle que tu étais.
    Depuis que tu as décidé d’accepter les surnoms Discorde et Maître du Chaos, tout le monde te surnomme ainsi.
    Tu as d'autres surnoms tels que Tom, Jo, L ou encore Jones, mais ces informations ne sont pas cruciales.


    Une Particularité ? → Des tatouages, tu en as tellement que tes camarades d’équipage ont arrêté de les compter, en très peu de temps, ton corps est devenu un tableau auquel tu aimes ajouter les détails les plus sordides de ta vie. Ça a commencé avec cette phrase, écrite sur un coup de tête à l'encre indélébile. Tu t'en souviens comme si c'était hier, l'homme que tu aimais en avait épousé une autre, tu étais jeune et dévastée, à présent ça ne te fait plus rien. Tu t'étais réfugiée à la taverne, et tu avais bu, et bu encore en compagnie de tes camarades d’équipage, le lendemain matin, tu t'étais réveillée avec écrit -en lettres fines- derrière le mollet gauche "because i'm not the kind of girl guys fall in love with" ("parce que je ne suis pas le genre de fille dont les garçons tombent amoureux"). Le tatouage était magnifique, mais il te rappelait que tu avais été faible. Tu aurais pu l’arracher au couteau, mais cela aurait été idiot, tu avais besoin de te souvenir de tes erreurs pour ne pas les refaires.
    Après celui-ci, une nuée d’autres tatouages plus insignifiants s’est rependue sur ton corps comme une traînée de poudre, il y a eu ce triangle entre les deux omoplates qu’étaient forcés de porter tous les membres de ton équipage, cette boussole dans le creux du bras, cette tête de mort sur la cheville, cette vague sur ton poignet, cette représentation des phases lunaires au milieu de ton dos, cette étoile au dessus de ta clavicule, ce bateau un peu au dessus de ton coude, cette oeil à l’intérieur de ta main, … Tous avaient une signification, tous avaient une histoire.
    Il y a aussi cette phrase que ta mère t'a dit, un jour où tu voulais abandonner, et elle t'a plu, tellement plu qu'elle est devenu ta devise: "and we know it's never simple, never easy" ("et nous savons que ce n'est jamais simple, jamais facile"). Il te fallait un endroit que personne ne verrait, tu voulais la garder pour toi, et même si tu la répétais à tort et à travers pour encourager ton équipage, tu étais la seule à l'utiliser. L'endroit que tu choisis fut en dessous de ton bras gauche, à hauteur de poitrine, là où personne ne le verrait.
    Le dernier tatouage, le plus récent, est en l'honneur de celui que tu considère comme ton père, ce type qui t’a abandonnée, bien qu'il ne soit pas décédé, tu voulais avoir un morceau de lui toujours auprès de toi, il est donc écrit un peu au dessous du pli de ton bras droit: "pirates are heros" ("les pirates sont des héros"), ça a l’air assez banal comme ça, mais c’est une phrase qui te plaît et qui en dit long sur la manière dont tu vois ce substitut de père.
    Mais si je parle de tes tatouages, c'est pour en venir au fait que tu as quelques pouvoirs magiques, ils ne sont pas très importants, inutiles et pas très puissants, mais ils te posent tout de même un problème, c’est qu’ils ne demandent pas vraiment ta permission pour se manifester. Les gens peuvent en quelques sortes voir ton aura, c’est assez impressionnant. En fait, lorsque tu es assaillie par des sentiments trop puissants, tes tatouages changent de couleur en fonction de ce dernier, rouge fluorescent pour la colère, vert pour la jalousie, bleu pour la tristesse, ... Fascinant !

    Oh, j’allais oublier ! Tu as une cicatrice en forme de croix sur la joue gauche, d’où te vient elle ? Eh bien c’est très simple, tu as reçu un coup d’épée lors d’un combat. Bien entendu tu en as d’autres, mais celle ci est ta préférée.

Votre Vie dans le monde des contes.



    Comment raconter ton histoire sans parler de ton physique ? C’est tout bonnement impossible. Ton visage n'a pas encore été abîmé par les années, d'ailleurs, il est fin et ses traits sont délicats. Ta peau est claire et lisse, comme celle de ta mère, mais quand tu restes au soleil, elle devient rapidement dorée, c'est joli. Tu as des cheveux noir, ou châtain, tout dépend de la saison, qui encadrent ton visage, ils sont ondulés et descendent en cascade jusqu'au dessus de ta poitrine. Tu as des lèvres fines et beiges, un nez fin lui aussi, en fait tout chez toi est fin, doux, comme sorti d'un rêve. Tes dents sont blanches, parfaitement alignées. Dans tes yeux brille cette lueur maligne et malicieuse que tout le monde remarque, sans vraiment pouvoir la décrire ou la nommer, cette lueur te caractérise, elle transmet toute la vaillance et le courage qu'il t'a fallu pour en arriver là où tu es, mais elle transmet plus encore ton bonheur inconditionnel, ta franchise, ton goût du risque, et ta malice. On dit que les yeux sont la fenêtre sur l'âme, avec toi, cette phrase prend tout son sens, pourtant, il y a certaines salles sans fenêtre dans ton âme dont personne ne peut soupçonner l'existence... Tes prunelles sont aussi turquoises que les mers occidentales, c'est une couleur douce et brillante, comme si l'on avait décroché des étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux, c'est très joli. Pour finir de parler de ton visage, tes sourcils ne sont pas toujours très bien coiffés, ça te donne un air farouche, indompté, et ça fait parti de ce qui fait ton charme.
    Ta voix est suave et envoûtante, on aime t'entendre parler, comme ça, tu as l'air d'une petite fleur fragile et innocente dont la tige se briserait au premier coup de vent, et pourtant, tu es tout le contraire, ton truc, c'est plutôt les combats à l'épée, et même à mains nues, tu te débrouilles plutôt bien, il faut dire que tu as eu d’excellents professeurs, comme par exemple le Capitaine Crochet.
    Tu mesures aux alentours d'1m65 et as une corpulence normale, ni trop maigre, ni trop grosse.
    Côté fringues, tu arborais fièrement l'habit de pirate dans le monde des contes, c'est à dire une chemise blanche ample, une veste en cuir sans manche, un pantalon blanc et rouge, des bottes à la mousquetaire et un tricorne. Les tricornes sont portés par les capitaines la plupart du temps, tu es capitaine et ton navire se nomme L’Imaginaire. C'est un bâtiment aux voiles pourpres que tout le monde redoute, enfin, nous en reparlerons plus tard.
    Depuis que tu es arrivée à Storybrooke, tu as un peu changé de style vestimentaire, tu préfères porter des chemises avec des crop-top et des jeans skinny, mais la piraterie te manque, et quand tu retourneras dans ton monde, tu reprendras ton habit de pirate, et tout redeviendra comme avant…
    Ce qui est certain, c’est qu’on ne te verra jamais sans rouge, je m’explique, c’est dû à une manie qu’avait -et qu’a sûrement toujours- ta mère, aux heures miroirs (13h13, 14h14, 15h15, …), elle touchait du rouge. D’après elle, quand on tombait sur une heure miroir au moment de regarder sa montre, ça voulait dire que notre ange gardien -ou quelque chose comme ça- cherchait à communiquer avec nous, et en touchant du rouge on lui signifiait qu’on avait reçu son message... Tu as toujours soutenue que c’était des sottises, mais tu avais quand même l’habitude de toucher du rouge aux heures miroirs, c’était un peu comme une distraction. D’ailleurs, tu avais une manie vaguement similaire dans le monde des contes, à chaque fois que tu voyais une mouette en mer, tu touchais du rouge. Cela te venait de ta mère, elle t’avait expliqué un jour que les mouettes incarnait l’espoir, toucher du rouge c’était comme appeler l’espoir à nous… Une femme très crédule et perturbée ta mère...
    Tu es belle, magnifique même, ta beauté est naturelle, réelle, dommage qu’elle ne soit qu’un leurre… Elle t’apporte beaucoup d’avantages, des inconvénients aussi, mais surtout des avantages.


    Tu es née dans la forêt enchantée, plus précisément dans le modeste château des De Beauregard -je dis modeste car ce n’est pas le plus prestigieux des châteaux, mais il n’est pas dégueux non plus-, d'une mère princesse nommée Aliénor De Beauregard et d'un père pirate qui t’abandonna et mouru avant ta naissance *tragique*. Ta naissance a eu lieu durant la nuit d'un 11 Octobre, dix pauvres minutes avant que le jour se lève, les feuilles jaunies par l'Automne tourbillonnaient dans l'air, achevant leur course au sol dans un froissement silencieux. C'est durant ton cinquième automne que tu décrétas que cette saison était et serait toujours ta saison préférée -en plus d'être une saison magnifique, c'était celle de ton anniversaire.
    Étant l’une des petites filles de la Reine, tu étais une princesse, mais jamais tu ne deviendrais Reine, et il faut dire que c'était mieux comme cela, les conflits étaient évités, et le balais qu’on aurait voulut te mettre dans le derrière pour que tu sois très disciplinée et à cheval sur les règles n’a jamais fait son apparition. Pourquoi cette porte t’avait été fermée ? Pour la simple et bonne raison que ton père était un pirate, et apparemment, être un pirate était très mal vu chez les De Beauregard et tous ces gens distingués, on t’interdit d’ailleurs de parler de cette partie de ton histoire, le mensonge officiel était le suivant: ton père était un prince mort pendant la guerre des ogres. C’est aussi ce qu’on te fit croire jusqu’à tes 13 ans. Découvrir la vérité sur l’identité de ton père ne changea pas grand chose à ton existence, étant donné qu’il était mort, tu ne pourrais jamais le rencontrer, tu ne pourrais jamais avoir de père...
    Les années passèrent, et plus tu grandissais, plus ta soif d'aventure avait besoin d'être étanchée, tu voulais toujours en apprendre d’avantage sur le monde qui t’entourait, tu voulais faire toutes les choses possibles et inimaginables, explorer tous les territoires, tu voulais devenir une héroïne.
    Dès que tu fus assez âgée, on t'apprit à manier un arc, mais cette aptitude demandait beaucoup trop de patience et tu n'étais pas disposée à être patiente, il fallait que les choses soient rapides et efficaces ! Tu t'intéressas ensuite à l'épée, c'était un art bien plus violent, et il t'attirait étrangement, alors on t’apprit à manier l’épée, comme un chevalier avec l’armée du château -et comme un pirate par la suite grâce aux enseignements du Capitaine Crochet. Parallèlement à cela, tu devais apprendre à chanter et à marcher comme une princesse, ces convenances te plaisaient, tu aimais être une princesse.
    Ta vie continua à se dérouler tranquillement, sans autres accrocs que des bagarres avec des gens qui te déplaisaient. Au début, tu n’étais pas très réactive, tu revenais avec des bleus, mais plus tu t'entraînais, plus tu devenais performante, passant entre les coups comme entre les gouttes, en évitant un pour en donner un plus fort. Ces combats forgeaient ton corps, mais aussi ton caractère, tu devenais plus sûre de toi, mais aussi plus arrogante. Heureusement, tu fus vite remise à ta place.
    Tu as toujours aimé les animaux bizarres, les compagnons des sorcières, chats noirs et corbeaux étaient tes chouchous, mais tes préférés restaient les crapauds, ce sont encore tes animaux préférés aujourd'hui d'ailleurs. Malgré le fait que tu adores les animaux, tu n'en as jamais voulu à toi, pour la simple et bonne raison que tu ne voulais avoir à veiller sur personne d'autre que toi.
    En parlant d'animaux, tu sais imiter à la perfection les cris de certains animaux tels que le crapaud, le hiboux, le corbeau et la marmotte, d'ailleurs il faut dire que tu en es plutôt fière. Ton objectif est de réussir à imiter le plus de sons d'animaux possible.
    Ce n'est qu'un détail, mais tu as toujours eu une mémoire surprenante, un jour, une domestique t'a appris les noms et apparences des poisons mortels, et tu t'en rappelles encore aujourd'hui. Il serait donc très facile pour toi de tuer quelqu’un en l'empoisonnant, il suffirait par exemple de glisser un peu de toxine botulique dans le thé de ta grand-mère puis de ta mère pour qu’elles meurent à la suite d’une paralysie. Après quoi, tu pourrais réclamer le trône et on te le donnerait. Le pouvoir t’intéressait mais pas celui de reine, et puis de toute manière, l’acquérir de cette manière là n’était pas correct, tu aurais voulu que ce soit fait dans les règles de l’art, que le pouvoir te soit donné par respect et non pas par vol ou par peur de se faire tuer.
    Aux alentours de tes quatorze ans, la magie se déclara chez toi, tu n’avais pas encore de tatouages alors il était impossible pour les autres de voir ton aura, mais tu sentais ce fluide magique hérité de ton arrière grand mère magicienne. Il avait sauté quelques générations, mais il était revenu pour toi. Tu ne le savais pas encore, mais posséder des pouvoirs serait pour toi plus une malédiction qu’un cadeau. De toute manière, tu n’avais pas besoin de la magie, savoir manier l'épée te suffisait.


    Très vite, la terre ferme ne put plus satisfaire ton besoin d'explorer de nouveaux territoires, l’océan te faisait de l’oeil, c’était comme s’il murmurait à ton oreille que tu lui appartenais, que tu faisais parti de lui, il faut dire que l’envie d’en connaître plus sur ton père biologique y était aussi pour quelque chose, alors à 15 ans, tu t'enrôlas dans l'équipage du Capitaine Crochet, sur un navire nommé le Jolly Roger. Tu connaissais bien ce pirate, aussi bien de nom que de vue, il t’était souvent arrivé de le voir lorsque tu surveillais les navires sur le port et sa réputation le précédait, à ce qu’on disait, il était cruel et arrogant.
    Tu décidais donc d’aller le trouver dans cette taverne qu’il avait l’habitude de fréquenter. Tout le monde se demandait qui avait laissé entrer une gamine, mais en même temps, tout le monde s’en fichait, la seule personne qui fut un peu forcer de faire attention à toi fut le Capitaine Crochet, tu ne te présentas que brièvement, taisant ton nom de famille pour ne pas être rejetée, tout ce qu’il avait besoin de savoir était que tu t'appelais Lily et que tu voulais être engagée dans son équipage.
    Il ne fut pas aisé pour toi de lui faire accepter, mais tu y parvins à une condition: tu devais arriver à lui prouver que tu serais utile.
    Le lendemain matin, quelques jours avant de lever l’ancre, tu te présentas à ton potentiel futur capitaine, pour lui prouver que tu savais utiliser une épée tu devais le battre dans un duel, ça ne te faisait pas peur, tu étais sûre de toi, peut être un peu trop. Crochet te vainc sans mal en utilisant des techniques qui t’étaient inconnues, des techniques de pirate. Tu échouas, mais tu voulus recommencer, et tu échouas à nouveau, alors tu demandas à recommencer, et tu échouas encore. Ce petit manège ne s’arrêta que quand tu fus trop épuisée pour soulever ton épée.D’un air qui te parru moqueur, le Capitaine Jones te demanda:
    “Tes parents sont au courant que tu te ridiculises publiquement ?
    -Ma mère n’est pas au courant et mon père -en plus d’être mort- m’a abandonnée, alors c’est pas demain la veille qu’il viendra me dire que je lui fais honte”
    Peut être qu’il eut pitié de toi, mais le lendemain, le Capitaine Crochet t’apprit à te battre comme un pirate, ses enseignements se révélèrent bien plus utiles que ceux que t’avaient donné les chevaliers, se battre comme un pirate c’était ne respecter aucune règle, utiliser tout ce qui nous passait sous la main et faire preuve de malice. Tu apprenais très vite et ça avait l’air de faire plaisir à ton supérieur, tant et si bien qu’il accepta de te prendre dans son équipage.
    Quelques jours plus tard, tu embarquais donc sur le Jolly Roger contre l'avis de ta mère, rejetant son nom de famille et les convenances qui allaient avec, tu n’étais plus une De Beauregard, tu voulais être une Jones, et même sans lien de parenté avec le Capitaine Crochet, tu réussirais à en être une. Tu savais qu’elle te pardonnerait, le reste de tes proches par contre avait eu beaucoup de mal à se faire à l’idée que tu voulais être un pirate, en fait, ils ne l’acceptèrent pas et tu fus reniée de cette famille qui se disait si parfaite. Très vite, tu pus prouver ta valeur en ramenant de l'or à bord du navire, et très vite, on te fit confiance. Tu avais la piraterie dans le sang, en fait, c’était comme ci en devenant un pirate, tu avais découvert une partie de toi qui avait toujours été là. La piraterie, c’était ce morceau de puzzle en forme de navire qui s’imbriquait parfaitement dans ton coeur.


    Tu ne servis qu’un an à bord du Jolly Roger, multipliant les allées retours entre Neverland et la forêt enchantée.
    Plus le temps passait et plus tu t’attachais au Capitaine Crochet, l'admirant et le considérant presque comme un second père, un père présent. Un jour, tu décidaz de poser cette question, maudite question à l’origine de ce second abandon !
    “Vous voulez bien m’adopter, monsieur ? Voyez vous, je n’ai jamais eu de père, et celui qui a rempli une fonction similaire dans ma vie jusqu’à présent, c’est vous capitaine.”
    Tu ne sais pas comment, mais il a juste réussi à ne pas répondre. C’est durant la nuit qui suivit que le Jolly Roger partit sans toi… Tu l’attendis au port pendant plusieurs mois, mais jamais il ne revint.
    Décidée à naviguer à nouveau, tu t’engageas comme second dans l’équipage du Capitaine Al Capone, sur un navire nommé le Red Sails dont, comme son nom l’indiquait, les voiles étaient rouges.
    Tu servis deux ans à bord de ce bâtiment en tant que simple second, mais l'année de tes 17 ans, tu organisas une mutinerie pour devenir capitaine, et tu arrivas à tes fins, devenant l'une des femmes capitaines les plus jeunes de l'histoire. Il était si simple pour toi d’être aimée des gens, il fut donc très simple d’être aimée de l’équipage.
    "J'ai décidé de renommer le navire !
    -Tu peux pas faire ça, princesse.
    -Qui a parlé ? Était-ce...Al Capone ? Vous autres, vous pensez que je peux renommer le navire ?
    -Oui Capitaine !
    -Tu as entendu ? Je peux le faire."
    Tu entendis alors un bruit de bouche et tu sentis quelque chose atterrir sur ta veste. Tu fis volte-face, est ce que cet homme venait d'oser te cracher dessus ? Tu lui souris, tes camarades d’équipage avaient vite compris qu’il fallait te respecter, ton ancien capitaine -bien qu’il t’ai choisie comme second- avait un peu plus de mal à se faire à cette idée, peut être était ce parce que tu étais une femme. Le monde de la piraterie était un endroit barbare où les femmes devaient se faire une place en travaillant plus durement que les hommes, en prouvant leur courage à bien des reprises. Et quand enfin vous arriviez à vous faire respecter en tant que femme pirate, vous pouviez être fière de vous. C’était le plus grand des respects qui soit.
    Tu ordonnas sèchement:
    "Qu'on retire sa chemise !
    -Qu'est ce que tu vas me faire gamine ? Satisfaire tes désirs sexuels ?"
    Voilà encore quelque chose qu’avait dû affronter toutes les femmes pirates: les remarques perverses et les gestes déplacés.
    Tu avais la main posée sur le pommeau de ton épée, tu quittas ta veste et commenças à parler:
    "Ce navire sous le commandement du Capitaine Lily Scarlett Jones se fera appeler..."
    Tu saisis ton épée, plantas ton regard malicieux dans celui du pervers qui avait été ton capitaine, et tout en tailladant un "I" sur son buste, tu lui crachas à la figure:
    "L'Imaginaire !"
    Tu fis un bref mouvement de la main, comme si tu chassais une mouche bruyante, puis tu ordonnas d’un air détaché, comme ci c’était dans ton habitude d’ordonner cela:
    “Coupez lui les deux bras et jetez le par dessus bord”
    Quand il aurait arrêté de se débattre, il serait peut être porté par le courant jusqu’à une quelconque plage où les gens seraient horrifiés de voir un homme noyé, débarrassé de ses deux bras et marqué sur le torse du “I” de l’Imaginaire.
    Tout le monde l'avait remarqué, en plus de renommer ton navire, tu t'étais toi même renommée, tu n'était plus une De Beauregard, tu étais enfin une Jones !
    Un an plus tard, alors que personne n'avait encore remis en cause ton autorité -ce qui pouvait se comprendre car tu faisais tatouer les membres ton équipage d'un triangle entre les deux omoplates, que tu leur arrachais au couteau si ils quittaient ton équipage, ou tentaient de se rebeller-, la malédiction arriva.
    Tu étais à bord de ton navire et tu venais de quitter ta mère, quand un étrange brouillard violet s'approcha du bateau, tu tentas tant bien que mal de l'éviter, gueulant des ordres à tord et à travers, mais il était partout autour. Alors, le navire traversa. Mais dès que ta peau entra en contact avec le brouillard, tout disparu, L'Imaginaire, l'équipage, tout sauf la mer. Et tu atterris dans les eaux froides dont tu avais si peur, ironique n'est ce pas ? Un pirate effrayé par les eaux, Capitaine pirate qui plus est. Aucune côte à l'horizon, tu allais mourir, c'était obligé. Et puis, tu perdis connaissance, et puis, tu perdis la mémoire...



Votre Vie à Storybrooke.



    Tes parents n’étaient pas des gens amoureux, en fait, leur aventure n’avait duré qu’un soir et apparemment ce soir avait été le mauvais. Ta mère t’avait dit qu’elle était dans une mauvaise passe quand elle avait rencontré ton père mais tu la soupçonnais plutôt d’aimer faire ce qui était interdit, tout comme toi en fait. Neuf mois plus tard, un très beau bébé vint au monde: toi, ta mère décida de te donner son nom de famille: De Beauregard et deux prénoms: Lily *synonyme de pureté* et Scarlett *qui signifie écarlate*.
    Tout se passait pour le mieux, tu grandis dans le meilleur des mondes et tu ne connus jamais ton père. Profitons en pour parler de ta mère. C’était une très jolie femme aux cheveux blonds et à la peau d’une extrême pâleur. Elle n’était pas vraiment protectrice, elle aurait voulu l’être mais elle ne l’était pas, en fait, c’était sûrement à cause de ton caractère bien trempé qu’elle avait abandonné, elle était intelligente tout de même, elle avait vite compris que plus on te mettait des limites, plus tu les franchissais, c’est sûrement pour cela qu’elle ne t’en mettait pas. Le temps ne fit pas naître de rides sur son visage qui paraissait être fait de porcelaine, il décolora juste un peu plus ses cheveux, laissant apparaître des mèches blanches par ci par là.
    Un jour, aux alentours de tes 15 ans, ce père que tu ne connaissais pas fut à l’origine d’un changement majeur dans ta vie: le déménagement de ta mère et toi même dans un endroit où n’avait pas lieu le mariage de ton géniteur. Storybrooke. Wahou, ce nom t’évoquait des petits papillons roses volants tranquillement dans les airs, délicatement portés par les brises de printemps jusqu’à une autoroute où ils mourraient d’un traumatisme crânien sur les pare brises des voitures. Encore un lieu magiquement ordinaire.


    Ta maison là-bas se révélait en fait être un gigantesque manoir qui semblait crier à qui voulait bien l’entendre: “Regardez comme les De Beauregard sont fortunés !” Le-dit manoir était constitué de pièces aussi vastes que nombreuses et toutes aussi jolies les unes que les autres.
    Les relations avec ta mère étaient devenues compliquées, un changement c’était opéré, lequel et quand, tu n’en avais par contre aucune idée.
    Bref reparlons de la maison, la vue de ta fenêtre était impressionnante, tu voyais la mer s’étendre à l’horizon, le bruit des vagues berçait même tes songes, parfois accompagné par les croassements des crapauds vivants dans le marais voisin.
    Mais en fait, quelle est la pièce la plus importante dans une maison ? Pour toi, cela ne fait aucun doute, c’est le grenier. Cette pièce est magique, elle est la gardienne des souvenirs, des bons moments, comme des mauvais. La pièce maîtresse du passé. L’un de tes passe-temps favoris est de d'infiltrer dans les greniers des gens pour fouiller dans leurs souvenirs. C’est étrange, malsain, mais tu prends un malin plaisir à soulever ces draps blancs qui recouvrent des souvenirs poussiéreux, à fouiller dans les cartons scellés par le scotche pour découvrir des albums photos aux pages jaunies par le temps ou aux photos en noir et blanc.
    Malgré tes particularités, tu t’adaptas très vite à cette nouvelle vie, te faisant de nouveaux amis, devenant à nouveau populaire.
    Tu étais et tu avais toujours été une véritable boule de nerfs qui avait besoin d’évacuer les trop grandes émotions qui s’accumulaient en elle. Tu t’essayas donc à la boxe, un sport violent que te fascinait et il se trouve que taper sur les autres te plu. Au grand dam de ta mère qui aurait préféré que tu sois une fille douce, polie, attentionnée, bref, tout ce que tu n’étais pas. Tout était devenu compliqué avec elle, tu la voyais très peu, -en fait, les seules fois où vous vous croisiez, vous vous crêpiez le chignon- elle passait le plus clair de son temps à son travail tandis que tu passais le plus clair du tien au bord de la mer, dans les marais, dans le grenier ou dans les multiples lieux où il t’arrivait de travailler.
    Oui, tu étais de ce genre de personnes qui aiment le changement, alors un jour tu t’essayais à la coiffure, un autre aux compositions florales, un autre à sauver des gens en mer, et encore un autre à diriger une équipe de foot. On te proposait d’essayer une nouvelle chose ? Tu acceptais directement !
    Mis à part les tensions entre ta mère et toi, la chance te souriait à nouveau, tout allait bien.


Votre vie après la malédiction.



    Tu te promenais sur les quais comme à ton habitude, jaugeant les navires que tu admirais tant du regard, observant l’océan lécher les pieds des pontons, écoutant les vagues se briser sur les rochers. L’odeur de sel t’était devenue familière, il faut dire que tu la côtoyais tous les jours. Cette fois-ci pourtant, tout paraissait différent, il y avait cet homme déguisé en pirate que tu n’avais jamais vu, il avait l’air de scruter l’horizon, comme si il cherchait quelqu'un ou quelque chose.
    Une sorte de flots de souvenirs envahirent tes pensées, de la même manière que l’eau a de combler les vides entre les rochers lorsque la marée monte, ce flot de souvenir comblait les vides dans ton esprit. Tu étais Lily Scarlett Jones, Capitaine de l’Imaginaire, et tu avais laissé tomber ta famille pour devenir un pirate.
    Ce soir là, tu ne rentras pas chez toi, en fait, tu ne rentras plus jamais chez toi, préférant vivre avec tes amis plutôt qu’avec ta mère. Au retour de tes souvenirs, tu savais que la revoir ne serait pas facile, même impossible pour vous deux. Et puis, tu étais en âge de quitter le nid.
    Tout le monde t’aimait bien alors il fut facile pour toi de trouver des colocataires aimables. Quand ils ne voulaient plus de toi chez eux -à la suite d’une expérience scientifique sur un canapé en cuir par exemple, ou bien après la teinture de leur chien en rose-, tu en changeais.
    La mission que tu t’étais donnée maintenant que tu avais retrouvé tes souvenirs était de retrouver ton équipage et ton père. Tu avais cru le voir avant de recouvrer la mémoire, ce n’était sûrement que les souvenirs qui commençaient à te revenir...
    Tu t’améliorais de jour en jour, aussi bien au combat à l’épée qu’au combat à mains nues, perfectionnant tes techniques, devenant plus rapide. En fait, plus le temps passait et plus tu te plaisais, un jour peut être, tu te plairas assez pour aller voir Killian Jones, pour lui prouver que tu étais assez bien pour être sa fille. Pour le moment tu te contenterais, quand tu aurais retrouvé sa trace, de l’observer de loin.


©️ CREDIT



Administration


Célébrité de votre Avatar : Emily Rudd *-*
Est-ce un poste vacant ? : Absolument pas c:

Multicompte ? : Un grand OUI ** Mon premier compte c’est la gentille petite fifille, j’ai nommééééée: Marie !

Entre nous


Pseudo / Prénom : Kinder, Tom, Voy, ... (alors je suis une fille heiiin, mais les gens m'appellent Tom, c'est comme ça c'est la vie :')) *comment ça je me suis contentée de faire un copier/coller ?*
Votre avis sur le forum : Toujours le même, c’est trop ZOULI **
Comment l’avez vous découvert : Eh bien je marchais dans la rue, et d’un coup, POUF, il m’est tombé dessus o_o *choquée à vie*
Le mot de la fin : Lily DETESTE les légumes, elle est même certaine qu'il y a une secte des légumes qui sacrifie des Lily Jones u_u Par contre, tu peux facilement l'amadouer avec de la tarte au citron meringuée appelée aussi "Délice de Miami"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you, bro bro
But calm your ego oversize, I live very well without you, I even have a goose and a squirrel if you want to know everything! ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72598p10-piracy-in-the-vein

Park Hyo-Jin


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Arden Cho

Ѽ Conte(s) : Folklore Coréen
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gumiho

☞ Surnom : Maëlle/Hyo/Park

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 832
✯ Les étoiles : 332




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 20:34

Re-bienvenue Marie !!
J'adore ton personnage j'aurais bien envie d'avoir un lien c'est hyper complet

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
mirror world
it's okay to be scared. Being scared means you're about to do something really, really brave. ~Astra

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t42652-le-ruse-petit-renard- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53820-park-un-renard-pas-comme-les-autres http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t65620-ce-n-est-pas-du-futur-que-tu-as-peur-ce-qui-te-rend-anxieux-c-est-de-repeter-le-passe#634240

Katrina Sparrow


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Megan Fox

Ѽ Conte(s) : Pirate des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Katrina Yuna Sparrow

☞ Surnom : Kat, L'Etrange

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 610
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 20:37

Merciii
Eh bein dès que j'aurais créé la fiche amis/ennemis de Lily tu pourras venir me harceler pour avoir un lien
Je suis super contente que tu trouves ça complet parce que c'est exactement ce que je voulais

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you, bro bro
But calm your ego oversize, I live very well without you, I even have a goose and a squirrel if you want to know everything! ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72598p10-piracy-in-the-vein

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo , Emma-Senpai

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3311
✯ Les étoiles : 1021




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 20:42

Wouah complet la fiche

J'ai hate de voir la tête de Will quand il va lire cela (le joueur de Kiki Jones) il est au courant au moins ?

Re-Bienvenue

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Antropy Tiger


« Pas de main,
pas d'arlequin ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ed Sheeran.

Ѽ Conte(s) : Winnie l'ourson.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tigrou.

☞ Surnom : Davy



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2497
✯ Les étoiles : 123




Actuellement dans : « Pas de main,pas d'arlequin ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 20:49

Mais c'est ma petite fille ça Papy Jones est intéressé
il va falloir qu'on cause

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Listening to our favourite song

When you said you looked a mess I whispered underneath my breath... But you heard it, Darling, you look perfect tonight. (c) anaëlle.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t22925-fini-i-see-fire-antro

Katrina Sparrow


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Megan Fox

Ѽ Conte(s) : Pirate des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Katrina Yuna Sparrow

☞ Surnom : Kat, L'Etrange

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 610
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 20:51

Emma > Mici
Wi il est au courant, j'aurais pas osé faire cette fiche sans sa permission tout de même *quoique après réflexion... *

Opy > Tu m'apprends des choses dit donc Disons que j'ai pas trop potassé l'arbre généalogique des Jones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you, bro bro
But calm your ego oversize, I live very well without you, I even have a goose and a squirrel if you want to know everything! ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72598p10-piracy-in-the-vein

Antropy Tiger


« Pas de main,
pas d'arlequin ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ed Sheeran.

Ѽ Conte(s) : Winnie l'ourson.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tigrou.

☞ Surnom : Davy



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2497
✯ Les étoiles : 123




Actuellement dans : « Pas de main,pas d'arlequin ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 21:01

Notre arbre généalogique est simple.... Davy Jones > Killian Jones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Listening to our favourite song

When you said you looked a mess I whispered underneath my breath... But you heard it, Darling, you look perfect tonight. (c) anaëlle.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t22925-fini-i-see-fire-antro

Katrina Sparrow


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Megan Fox

Ѽ Conte(s) : Pirate des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Katrina Yuna Sparrow

☞ Surnom : Kat, L'Etrange

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 610
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 21:13

Oh bein ça va, pas trop compliqué à retenir

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you, bro bro
But calm your ego oversize, I live very well without you, I even have a goose and a squirrel if you want to know everything! ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72598p10-piracy-in-the-vein

Antropy Tiger


« Pas de main,
pas d'arlequin ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ed Sheeran.

Ѽ Conte(s) : Winnie l'ourson.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tigrou.

☞ Surnom : Davy



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2497
✯ Les étoiles : 123




Actuellement dans : « Pas de main,pas d'arlequin ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 21:34

D'où l'intérêt... De le savoir, en soit. J'ignorais qu'un nouveau Jones débarquait

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Listening to our favourite song

When you said you looked a mess I whispered underneath my breath... But you heard it, Darling, you look perfect tonight. (c) anaëlle.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t22925-fini-i-see-fire-antro

Katrina Sparrow


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Megan Fox

Ѽ Conte(s) : Pirate des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Katrina Yuna Sparrow

☞ Surnom : Kat, L'Etrange

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 610
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 13 Avr - 21:46

C'est normal, c'était un secret d’État *pas du tout, m'enfin fallait que je réponde quelque chose *

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you, bro bro
But calm your ego oversize, I live very well without you, I even have a goose and a squirrel if you want to know everything! ©️ by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72598p10-piracy-in-the-vein

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Capitaine Jones deuxième du nom débarque à Storybrooke [Terminé]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♥ Présentation :: ➹ Persos validés