Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Enfin seuls ! - Pv Wimbo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Amelia Peters


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

☞ Surnom : Amy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2504
✯ Les étoiles : 718




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Sam 7 Mai - 19:12

Enfin. Amelia n'aurait jamais cru être aussi heureuse de se débarrasser de ses sœurs et de son beau-frère préféré pourtant c'était bel et bien le cas. D'ailleurs, la pâtissière les aurait volontiers jetés tous dehors beaucoup plus tôt s'ils n'avaient pas été aussi envahissants et rapides. Mais Wyatt avait à peine sonné à sa porte, présentant excuses ET plan de muguet qu'April débarquait, le regard plus noir que jamais. Fichu timing. C'était bien la première fois qu'Amelia avait regretté un coup de fil. Puis Jillian et Christopher étaient arrivés, également dans tous leurs états et, au final, c'est à peine si Amelia avait pu en placer une. Un véritable scandale !
Ainsi, ces retrouvailles qui auraient pu être diablement romantiques, fougueuses, passionnées voire larmoyantes s'étaient transformées en réunion de famille improvisée, chacun ayant apparemment son avis sur la vie sentimentale de Wimbo et Diku. Pire qu'une télé-réalité. Heureusement, personne n'avait amené le matériel adéquat pour poser des caméras afin que le clan continue de suivre cette affaire de près. Ils étaient partis. Amelia avait fermé la porte, s'y adossant dans un soupir soulagé. Il n'y avait plus qu'elle et Wyatt qui se tenait gauchement dans l'entrée, à moins de cinq mètres d'Amelia.
La jeune femme n'en revenait toujours pas qu'il soit là, ici, dans leur maison, dans la même pièce qu'elle, sans chercher à l'ignorer, juste là, contrairement aux enfants, d'ailleurs. Où étaient-ils passés ? Etait-ce le moment de s'en préoccuper ? Amelia ne parvenait pas à se décider, à faire le tri dans ses pensées. Trop d'informations d'un coup de la part de trop de personnes mais pas assez de la bouche de lui qu'elle voulait entendre.
Et puis le silence. Leur silence. Plus un bruit depuis qu'Amelia avait tourné la clé dans la serrure en se demandant ce qu'elle devait ou pouvait faire. Lui sauter dans les bras ? Pleurer sous le coup de l'émotion ? Le gifler ? L'embrasse ? Et comment aurait-elle pu savoir ce dont elle avait le droit ou, pire, ce qu'il attendait d'elle ?
- Bon... commenta t-elle, gênée comme une adolescente dont ce serait le premier rencart. J'ai cru qu'ils ne s'en iraient jamais et que mes réserves de café n'allaient pas suffire. Avec tout ça on a même pas pu parler... Enfin, maintenant on peut. Si tu veux. Il reste un fond de café, ajouta t-elle gauchement en souhaitant disparaître sous terre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The course of true love never did run smooth
Something wicked this way comes

Wyatt Peters


« Hadès c'est le plus beau »


avatar




╰☆╮ Avatar : Nathan Fillion

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wimbo

☞ Surnom : Licia

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 350
✯ Les étoiles : 1320




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 7 Mai - 20:14

Wyatt avait eu envie d'enlever Amelia et de partir loin de la maison. L'intrusion d'April puis de Jill et de Chris avait été préjudiciable à tout ce qu'il voulait faire. Mince quoi ! Il pouvait pas être tranquille cinq minutes avec sa femme non ? Car oui, Amelia était et serait toujours sa femme, quoi qu'il ait pu se passer entre eux jusqu'à présent. Il l'aimait toujours autant. Ce n'était pas par manque d'amour qu'il n'était pas revenu, c'était tout simplement parce qu'il n'était plus digne d'elle à présent. Mais l'amour qu'il portait à sa lionne maladroite était trop fort et il ne pouvait pas se passer d'elle plus longtemps. C'était pour cela qu'il était revenu et surtout parce qu'au fond, la décision appartenait à Amelia. Il avait voulu tout expliquer à la pâtissière, mais l'arrivée des autres l'en avait empêché. Certaines facettes de sa personnalité, il ne les montrait qu'à celle en qui il avait pleinement confiance.

Quand enfin le clan se retira, ce qui aurait dû arriver plus vite si on lui avait demandé son avis, laissant enfin Wyatt et Amelia seuls, les deux lions se retrouvèrent comme des ados à un premier rencart. Ils étaient enfin seuls et le lion ne savait plus quoi dire, lui qui était si bavard en temps normal ! Amelia était dans le même état puis elle décida de prendre la parole, l'invitant à boire le reste de café et à discuter s'il en avait envie.

- J'espérais que ta sœur nous laisserait régler nos soucis tous seuls au lieu de débarquer comme ça... Quant à Christopher, je le plumerai à notre prochaine partie de poker ! Quelle idée il a eu de venir alors qu'il savait que je voulais être seul avec toi ! S'insurgea-t-il faussement en la suivant dans la cuisine. Quand Amelia passa près de lui, Wyatt ne put s'empêcher de caresser rapidement la pointe de ses cheveux, ne voulant pas la gêner alors qu'ils n'avaient pas encore mis les choses au clair. Je voulais revenir plutôt... Mais avec tout ce que je t'ai fait pendant la Malédiction... Tu mérites mieux que moi...

Wimbo n'avait jamais été sérieux et franc que quand il était en présence de la lionne. Et encore, il fallait qu'ils ne soient que tous les deux. C'était quelque chose qu'ils partageaient, un lien plus profond que les gens ne se l'imaginaient. C'était entre autre pour ça qu'il n'avait rien dit en présence des autres. Il n'y avait qu'à elle et à leurs enfants qu'il devait une explication. Les autres n'avaient pas à se mêler de leur vie.

- Je ne suis plus le lion que tu as connu Amy tu sais ? Je t'ai fait trop de mal... Et je comprendrais que tu me fiches à la porte.

En réalité, c'était même ce à quoi il s'attendait. Après tout, il n'avait rien fait pour mériter son pardon et Wyatt en avait bien conscience. Mais il ne pouvait pas rester là sans essayer de renouer avec elle, car il avait besoin de Diku. De sa femme. Parce que sans elle, il ne valait véritablement rien.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you
Tu me trouves toujours aussi craquant, pas vrai ?
Crédits : Wild heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58579-wyatt-peters-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58667-les-liens-de-wyatt-le-magnifique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43793-les-rps-du-lion

Amelia Peters


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

☞ Surnom : Amy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2504
✯ Les étoiles : 718




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Sam 7 Mai - 23:27

Wyatt essayait-il de faire culpabiliser Amelia pour avoir été au téléphone avec sa sœur quand il avait débarqué à l'improviste ? Assurément non. Wyatt n'était pas en colère, il semblait amer et agacé. Pas contre sa pâtissière, comme il avait pu l'être sous la malédiction, mais envers April qui avait, il est vrai rappliqué en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. L'instinct de la cheffe de clan, sans doute.
April s'était toujours montrée particulièrement protectrice avec ses cadettes. Trop, peut-être. Mais cela partait uniquement d'une bonne intention, d'un devoir que sa position lui donnait et Amelia ne pouvait pas réellement lui en vouloir pour cela, si ?
- Je suis désolée pour ça, commenta la jeune femme une fois arrivée dans la cuisine. April s'en fait pour moi, elle ne veut pas que je sois malheureuse. Jillian aussi, d'ailleurs. Mais je crois qu'elle était plus en pétard après Christopher et sa cachotterie qu'envers toi... Désolée, d'ailleurs pour... Enfin, ce sont mes sœurs, tu les connais ! On les changera plus, à nos âges...
Amelia lui adressa un sourire contrit. Elle aussi aurait préféré qu'ils soient seuls. Elle n'aimait pas faire l'objet d'autant d'attention. Elle préférait que ce soit elle qui se mêle de la vie des autres et non l'inverse. Peut-être s'agissait-il là d'un juste retour d'ascenseur, en fait de compte. Dommage que le timing ait été aussi mauvais, dans ce cas.
La jeune femme s'était assise sur son plan de travail, les jambes pendant dans le vide, face à Wyatt. Elle suivait attentivement chacun de ses mouvements, tentant de décrypter ses gestes, ses expressions, ses silences.
A première vue il était mal à l'aise, bien loin de l'homme assuré qu'elle connaissait depuis des années et qu'il avait été devant les autres. Amelia retrouvait l'homme fragile et touchant qu'elle avait toujours su voir derrière son sourire charmeur et son assurance à toute épreuve.
- Je voulais revenir plutôt... reprit-il d'une voix presque brisée. Mais avec tout ce que je t'ai fait pendant la Malédiction... Tu mérites mieux que moi...
Un vrai chaton abandonné au bord de la route. Comment ne pas craquer ? Il était exactement comme elle se souvenait de lui. Et par chance, April n'était plus là pour faire remarquer qu'effectivement sa sœur méritait mieux que lui. C'était peut-être vrai ou totalement faux, là n'était pas la question.
Diku comme Amelia n'avaient jamais mesuré ses sentiments en terme de mérite. La jeune femme les donnait, sans contrepartie. Quand elle aimait, quelle que soit la forme de son amour, Amelia ne se posait pas de questions. Mais quoique touchée au plus profond d'elle-même, elle n'avait pas encore bougé, lui laissant le loisir de poursuivre, ce qu'il fit :
- Je ne suis plus le lion que tu as connu Amy tu sais ? Je t'ai fait trop de mal... Et je comprendrais que tu me fiches à la porte.
- La malédiction nous a tous changé, déclara Amelia sans le quitter des yeux. Que ce soit en mal ou en bien, d'ailleurs.
Il n'y avait aucun jugement de valeur dans ses paroles. Il ne s'agissait que de faits qu'elle avait énoncés d'une voix égale avant de sauter du plan de travail pour s'approcher de lui. Elle attendit d'être plantée devant lui, la tête levée pour le regard dans les yeux, lui qui était tellement plus grand qu'elle et son mètre cinquante sept, pour reprendre :
- Pourquoi je te ficherais à la porte ? Tu es mon mari jusqu'à preuve du contraire. Tout le monde a le droit de faire des erreurs, d'autant plus quand il a la tête embrouillée par de faux souvenirs et de faux sentiments. Je... Je veux pas que tu partes, conclut-elle d'une petite voix avant d'enlacer sa taille de ses petits bras tremblants.
Que c'était bon de le sentir bel et bien là, en chair et en os et pas en rêve, pour une fois. Car de ce moment, Amelia en avait rêvé un paquet de fois. Elle avait d'ailleurs encore un peu de mal à réaliser que ce n'était plus un rêve.
La tête enfouie dans sa chemise, Amelia sentit une larme puis deux rouler sur ses joues. Par chance, elle n'eut pas l'idée de se moucher dans la chemise de son mari. Les yeux rougis, elle releva cependant la tête vers Wyatt pour reprendre en reniflant :
- Je leur avais dit. A tous. Que tu reviendrais. Mais... mais ils voulaient pas me croire, personne. Pourtant je leur avais dit ! J'ai jamais douté. J'en étais sûre et... tu es là. J'avais raison. Ils avaient tort. Evidemment qu'ils avaient tort ! s'emporta t-elle un peu. Ils ne te connaissent pas autant que moi.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The course of true love never did run smooth
Something wicked this way comes

Wyatt Peters


« Hadès c'est le plus beau »


avatar




╰☆╮ Avatar : Nathan Fillion

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wimbo

☞ Surnom : Licia

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 350
✯ Les étoiles : 1320




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 8 Mai - 21:54

Comme de juste, Amelia excusa le comportement d'April, le mettant sur l'instinct protecteur de celle-ci. Mais pour Wyatt, l'ancienne reine ferait mieux de s'occuper de sa vie avant de s’immiscer dans celle de sa sœur, qui était parfaitement capable de se gérer toute seule. Amy était peut-être un peu maladroite aux yeux du monde, il n'en restait pas moins que c'était une lionne parfaitement capable de prendre soin d'elle et des autres.

- T'en fais pas pour Jill, je m'y attendais assez en vérité. Dit-il en souriant. Il aimait beaucoup sa belle-sœur et était assez proche d'elle. Mais dans son exil volontaire, il n'était resté en contact qu'avec Christopher, sachant combien les lionnes étaient solidaires entre elles, cela lui avait paru être la chose à faire. Quant à April... Il serait temps qu'elle voit qu'elle femme tu es... Tu n'es plus la petite lionne maladroite d'avant.

Et il le pensait sincèrement. De plus, il avait toujours pensé que les sœurs de sa femme se rendraient un jour compte qu'elle n'était pas une petite fille à protéger... Apparemment, ça n'était toujours pas arrivé... Et Wyatt aurait bien du mal à accepter l'ingérence de Sarabi dans leur vie. Enfin, encore fallait-il qu'ils puissent avoir une vie ensemble... Vu ce qu'il lui avait fait subir, le lion n'était franchement pas optimiste. Mais le fait était qu'Amy le connaissait mieux que personne. L'espoir envahit le cœur de Wimbo quand sa compagne s'approcha de lui. Ses paroles le mirent en joie, mais se fut surtout le fait que sa lionne soit venue se coller contre lui qui le rendit radieux. Il avait une seconde chance ! Sans perdre un instant, il referma les bras autour de sa femme, savourant la sensation de son corps pressé contre le sien. Cela lui avait énormément manqué... Et il avait longtemps cru qu'il n'y aurait jamais plus le droit.

- Tu as toujours eu un instinct plus fin que celui des autres... Dit-il avec tendresse en séchant doucement les larmes qui s'écoulaient des beaux yeux de sa femme alors qu'elle avait relevé la tête vers lui. Tu es la seule qui a su voir au delà des apparences, j'aurais dû me douter que tu saurais, ou du moins que tu parviendrais à imaginer que je te fuyais pour une bonne raison... Mais je n'aurais jamais dû le faire. Je t'aime trop Amy. Il est hors de question que je te laisse encore seule.

Et sur cette promesse, Wyatt pencha doucement sa tête vers Amelia et s'empara des lèvres de la lionne. Ce qui était à la base un baiser doux et empli d'amour et de tendresse se transforma bien vite en quelque chose de plus charnel, le lion ayant été trop longtemps privé de la seule femme qui ait jamais compté à ses yeux. Lorsqu'il la relâcha, ils étaient tous les deux à bout de souffle et le brun posa son front contre celui de la trentenaire.

- Tu m'as manqué. Et les gosses aussi... Tu crois que Velma me pardonnera un jour ?

Il n'avait pas oublié que sa fille lui en voulait pas mal depuis que la Malédiction était revenue et que lui n'avait pas repris sa place au sein de la famille. Son fils avait mieux accepté la situation, comprenant sans doute qu'il y avait des raisons là-dessous qui lui échappaient...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you
Tu me trouves toujours aussi craquant, pas vrai ?
Crédits : Wild heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58579-wyatt-peters-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58667-les-liens-de-wyatt-le-magnifique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43793-les-rps-du-lion

Amelia Peters


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

☞ Surnom : Amy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2504
✯ Les étoiles : 718




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Dim 8 Mai - 23:53

"La femme que tu es" ? Amelia allait tâcher de garder cette phrase et cette intonation en souvenir aussi intacte que possible. Parce qu'on pourrait dire ce qu'on voudrait, c'était un compliment, elle en était persuadée. Il n'avait certainement pas voulu dire qu'elle était maladroite, trop bavard et trop curieuse. Même s'il ne serait pas le premier à le penser. Dans sa bouche, pourtant, cela sonnai vraiment comme un sacré compliment, presque une fierté. Un peu plus et Amelia se serait cru hyper sexy, intelligente comme Einstein et aussi drôle, spirituelle, sublime et tout un tas d'autres adjectifs mélioratifs.
Elle avait pourtant garder son calme, n'autorisant que ses joues à rosir un peu. Principalement parce qu'elle ne pouvait pas les empêcher de rosir, d'ailleurs. Ne pas s'emballer. Y aller prudemment. Ne pas croire que tous leurs soucis allaient se régler en un petit compliment. Amelia combattait farouchement sa nature impulsive pour éviter une fausse. Et finalement, elle n'avait pu se retenir plus longtemps.
Son air de chien battu, sa présence, sa voix cassée... Amelia s'était jetée à l'eau, prête à recevoir le retour de flammes s'il le fallait. Elle ne serait plus à une déconfiture près, après tout. Et pourtant, Wyatt avait resserré ses bras autour de sa taille, l'étreignant comme il ne l'avait plus étreinte depuis... bien longtemps.
- Tu as toujours eu un instinct plus fin que celui des autres, reprit-il plus sereinement, le regard presque malicieux tandis que son pouce essuyait les deux trainées salées laissées par les larmes d'Amelia.
Pour sûr, il avait toujours su comment lui parler. Déjà adolescents, il savait employer le bon ton pour obtenir ce dont il avait besoin, qu'il s'agisse d'une pâtissière gratuite pour organiser l'une de ses fêtes ou d'un renseignement encore plus trivial.
Et il continuait, le bougre ! Amelia n'était plus réellement habituée aux douches de compliments... mais saurait très vite s'y raccommoder, sans aucun doute !
- Je t'aime trop Amy. Il est hors de question que je te laisse encore seule, conclut Wyatt.
Et là dessus, ils étaient bien d'accord ! Amelia ne comptait pas le laisser filer, jamais plus. Quitte à combattre toutes les malédictions de la planète. Mais son mari ne lui donna pas l'occasion d'approuver que déjà il penchait la tête pour l'embrasser, électrisant Amelia depuis la racine de ses cheveux jusqu'à la pointe de ses orteils.
Ca aussi, ça lui avait indéniablement manqué.
Instinctivement, Amelia se hissa sur la pointe de ses pieds pour se rapprocher de lui, sentant leur étreinte se resserrer d'avantage. Une trentaine de centimètres les séparait, après tout.
Leur baiser sembla durer une éternité, laissant les deux amoureux à bout de souffle mais radieux. Wyatt avait retrouvé cette étincelle malicieuse dans son regard. Amelia, pour sa part, se sentait un peu gauche, presque aussi gênée qu'à leur premier baiser, lors du bal de promotion de Wyatt.
Amelia était alors membre du comité étudiant en charge de l'organisation et c'était tout naturellement qu'elle s'était retrouvée en charge du buffet. Et de la confection des gâteaux, pour laquelle elle avait passé plus d'une après-midi.
Amelia avait été particulièrement heureuse d'assister à cette soirée depuis son buffet surchargé. De là, elle pouvait le voir sans qu'il fasse attention à elle, comme souvent, en fin de compte. Sauf que ce soir là, il l'avait regardée, il l'avait invitée et il l'avait embrassée. Et ça avait été magique, tout simplement.
Cette magie, la pâtissière la retrouvait ans ce baiser d'abord timide puis fougueux qu'ils venaient d'échanger.
Pourquoi ne pouvait-il pas rester le prince charmant magique qu'elle s'imaginait encore un peu plus longtemps ? Parler des enfants après pareil échange était presque indécent, même si Amellia comprenait. Il était père et mari, après tout. Chef de famille, si on en croit la société patriarcale dans laquelle nous vivons. Amelia n'avait jamais rechigné à lui laisser ce rôle, sans doute parce qu'il était bien meilleur en parent sévère qu'elle. Quand il le voulait bien, du moins.
- Tu m'as manquée aussi, souffla Amelia, les mains posées sur son torse. Et tu as manqué à tes enfants, c'est évident. Velma ne l'admettra probablement pas tout de suite, c'est tout. Mais c'est une fille intelligente. Beaucoup plus que moi en tout cas. Aucune idée d'où elle tient un QI pareil. T'en fais pas, tout rentrera dans l'ordre.
Et comme pour finir de le convaincre, elle lui adressa un sourire encourageant avant de se rendre compte qu'un tas de détails techniques n'étaient pas réglés. Se mordillant la lèvre, elle demanda :
- Comment tu voyais les choses, en fait ? Ton retour, je veux dire. Ca va sonner bizarre si c'est moi qui le dis mais tu n'as plus d'affaires ici et Dieu seul sait où tu vis. Vivais. Peu importe. Et tu n'as a priori pas de valises avec toi. Il faut que je sache. Pour... un tas de choses. L'organisation des tiroirs, la quantité de nourriture au dîner, est ce qu'on a assez de brosses à dents en réserve... Tu vois ? demanda Amelia, chamboulée.
Elle commençait systématiquement à parler confusément quand elle était gênée ou désorientée ou perdue, ce qu'elle était, tout à la fois. Le retour de Wimbo était un sacré chamboulement. Positif, certes, mais chamboulant. Tout était à réorganiser, à commencer peut-être par le repas du soir. Car c'est important de bien manger. Amelia avait soudainement l'impression d'avoir une tonne de choses à faire et de ne pas savoir par quel bout commencer. Elle comptait sur Wyatt pour avoir un plan incluant le repas, ses affaires, les tiroirs et les brosses à dent. Et leur lit. Et leur vie.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The course of true love never did run smooth
Something wicked this way comes

Wyatt Peters


« Hadès c'est le plus beau »


avatar




╰☆╮ Avatar : Nathan Fillion

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wimbo

☞ Surnom : Licia

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 350
✯ Les étoiles : 1320




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 14 Mai - 11:26

Les choses ne s'étaient pas vraiment passées comme prévues. Déjà parce qu'avoir les sœurs d'Amelia avec eux alors qu'il venait tout juste d'arriver pour discuter avec sa femme et essayer de réparer les erreurs qu'il avait commise, ça n'était pas franchement agréable vu comme les deux lui en voulaient. Enfin surtout April, qui s'investissait bien trop dans les vies des lions qu'ils avaient été. Et même s'il pouvait comprendre sa démarche, Wyatt avait du mal à l'accepter. Du coup, il y aurait encore longtemps des tensions entre eux, car il n'était pas question que le lion s'expliquer à quelqu'un d'autre que sa femme. Il serait sans doute obligé de le faire avec ses enfants et c'était déjà bien suffisant à ses yeux.

Ce fut avec une joie et une tendresse immense que Wyatt retrouva le corps et les lèvres de sa femme. Si pendant la Malédiction, rien ne lui avait vraiment manqué, con comme il était grâce à Regina, il en avait été autrement quand tout avait été fini. Le lion n'avait plus flirté avec les femmes et n'avait revu qu'une seule fois Amelia pour s'excuser auprès d'elle avant de fuir. Le brun n'avait pas été prêt à passer outre les choses qu'il avait pu faire. Le trentenaire détestait ce qu'il avait fait durant la Malédiction et s'était mis à douter de lui. Après tout, il aurait dû être plus fort et parvenir à ne pas oublier sa femme aussi facilement non ? Peu importait aux yeux du publicitaire qu'il ait été sous l'emprise d'un sort. Pour lui, il avait failli à l'amour qu'il portait à sa femme et surtout, n'avait pas été capable de se battre pour celle qu'il aimait. Un acte qu'il ne se pardonnerait sans doute jamais.

- Je ne pense pas non... C'est de toi que Velma tient son intelligence, parce que ça ne vient pas de moi ! Dit-il pour plaisanter. J'ai mal de penser que je vous ai fait autant de mal à tous... Avoua-t-il à sa femme.

Amy avait été et serait toujours la seule à qui il pourrait se confier autant. C'était ainsi depuis longtemps et Wyatt espérait bien que cela resterait un fait immuable. Cela avait toujours été si simple de se confier à sa femme... Et d'être lui-même en sa présence. Il pouvait être sérieux parfois. Mais personne ne le savait vraiment, car il ne montrait cette facette de lui qu'à la femme qu'il tenait dans ses bras. De même, il ne s'autorisait à être vulnérable que lorsqu'ils étaient seuls.

- J'avoue que je n'y ai pas pensé. Avoua-t-il, penaud. Déjà parce que je craignais un peu que tu ne m'envoie sur les roses en me voyant sur le pas de ta porte... Dit-il avec une petite grimace. Calme-toi Amy ! Fit-il soudain en souriant. Tu t'angoisses pour pas grand chose là... Avant toute chose, est-ce que tu veux que je revienne vraiment ? Lui demanda-t-il avec sérieux. Parce qu'une fois que tu m'auras dit oui, je ne me montrai plus aussi généreux. Une fois revenu à la maison, je serais trop égoïste pour te laisser seule.

Wyatt estimait avoir assez perdu de temps comme ça. Lui, tout ce qu'il voulait maintenant, c'était recommencer à prendre soin de sa femme et de ses enfants, en essayant au passage de réparer les erreurs commises durant les deux dernières années...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you
Tu me trouves toujours aussi craquant, pas vrai ?
Crédits : Wild heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58579-wyatt-peters-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58667-les-liens-de-wyatt-le-magnifique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43793-les-rps-du-lion

Amelia Peters


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

☞ Surnom : Amy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2504
✯ Les étoiles : 718




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Dim 15 Mai - 0:27

Tout le monde fait des erreurs. Errare humanum est, perseverare diabolico*. Amelia ne se souvenait plus qui avait dit ça, Sénèque probablement ou l'un de ses semblables. En tout cas, elle y croirait. Wyatt en était la preuve vivante.
Oui, il avait largement failli à ses devoirs de mari, à quoi s'ajoutait une pointe de lâcheté. S'il n'était pas responsable des effets que la malédiction avait eu sur son mariage, il était entièrement responsable pour ne pas avoir tenté de recoller les morceaux plus tôt, quand ils s'étaient revus la première fois. Mais il avait fui, causant peut-être le double de la peine qu'il avait déjà causée indépendamment de sa volonté. Amelia était peut-être la gentillesse incarnée, elle n'en était pas moins stupide ni aveugle : elle avait vu les maîtresses se succéder, son absence se prolonger et leur mariage se disloquer. Mais la pâtissière avait aussi pardonné à Regina et l'avait même embauchée. Si elle voulait être logique, elle ne pouvait que faire de même avec son cher mari qui la faisait toujours autant rire.
Le pitre, il savait le faire et bien le faire. Plaisanter aussi, April en avait récemment fait les frais. Wimbo puis Wyatt avaient toujours été les meilleurs pour se faire apprécier par leur mordant, leurs bons mots et leur charme, masquant la facette de leur personnalité qui était, aux yeux d'Amelia, la plus importante : le cœur tendre - et incroyablement désolé à ce moment là - dont il savait faire preuve.
Pensive, Amelia lui avait pris la main et semblait l'observer. Qu'aurait-elle pu dire ? Oui, il lui avait fait mal. Mais à quoi aurait-il servi d'enfoncer des portes ouvertes ? Ce qui était fait était fait. Et réparable. Aller de l'avance, voilà ce dont ils avaient besoin. Mais comment ? Et quand ? Tout de suite ? Demain ?
Amelia n'avait jamais envisagé l'aspect pratique de la chose, se disant qu'elle verrait le moment venu. Et justement c'était l'heure. Et c'était flippant.
Amelia avait le stress communicatif et Wyatt ne tarda pas à le ressentir. Comme au bon vieux temps où il la saisissait par les épaules, plonger son regard dans le sien et l'apaisait. Comme si rien n'avait changé.
- Oui, je veux que tu reviennes. Vraiment, assura la pâtissière en cessant d'observer ses doigts pour le regard droit dans les yeux. Et tu as bien intérêt à ne pas me laisser seule, ajouta t-elle les sourcils froncés pour prendre l'air sévère - ce à quoi elle n'était pas convaincante. Et je...
Amelia se mordit la lèvre inférieure. Comment amener un sujet aussi délicat sans faire de crise de tétanie ?
- Je ne veux pas savoir, soupira t-elle finalement. Ni leur nom, ni leur nombre, ni rien, en fait. J'en sais assez. Et je te pardonne. Et maintenant... on pourrait essayer d'être un couple et une famille normale. Ca a l'air chouette d'être normaux. Et... voilà. On fait quoi de normal maintenant ?

*L'erreur est humaine, persévérer est diabolique (j'ai cité ça dans mon mémoire de traductologie appliquée au domaine médical et oui je suis heureuse de pouvoir ressortir ça quelque part)

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The course of true love never did run smooth
Something wicked this way comes

Wyatt Peters


« Hadès c'est le plus beau »


avatar




╰☆╮ Avatar : Nathan Fillion

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wimbo

☞ Surnom : Licia

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 350
✯ Les étoiles : 1320




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mer 18 Mai - 15:38

Les belles-sœurs parties, Wyatt et Amelia s'étaient retrouvés seuls et le lion avait essayé de faire comprendre à sa femme qu'il était bel et bien sérieux. Ils avaient commencé à se retrouver, mais la pâtissière s'était mise à stresser sur l'organisation. Le brun avait donc dû la calmer, recourant à ce qu'il faisait avant : la prendre par les épaules et la fixer du regard en la rassurant. Une fois encore, cela avait fonctionné. Sa femme se fit plus calme entre ses bras. Aussi le quarantenaire lui avait-il posé la seule question qui réglerait tout : serait-elle capable de l'accepter de nouveau dans sa vie ? La réponse n'avait pas tardé. Puis la brunette l'avait surprise en lui disant clairement qu'elle ne voulait rien savoir de ses aventures. Tant mieux. Wyatt n'aimait pas en parler de toute façon...

- Alors je reste. Et on ira chercher mes affaires ensemble si tu veux, tu pourras voir l'appart que je louais depuis la fin de la Malédiction si tu veux. Lui dit-il avec un doux sourire. Et Amy... Ce n'est arrivé que durant la Malédiction. Plus jamais après. Ajouta-t-il dans l'optique de la rassurer.

Le lion n'aurait pas pu la tromper ensuite, après le retour de leurs souvenirs. Surtout pas. Il l'aimait trop et avait déjà fait assez de dégâts. Et puis de toute façon, Wyatt manquait cruellement de confiance en lui à présent. Flirter, faire semblant était assez simple, mais si cela avait dû aller plus loin, il n'aurait pas pu car alors on aurait vu sa vulnérabilité. Or, il ne voulait se montrer sans sa carapace de macho qu'avec Amelia, c'était une chose qui n'avait jamais changé au cours des années...

- Rassure-moi, il reste toujours de la place dans la grande armoire de la chambre hein ? Demanda-t-il ensuite, faussement inquiet. Non parce que si je vois une armée de gourmandises que tu aurais planqué là-bas, je te préviens, je mange tout pour avoir de la place. Affirma-t-il avec conviction.

Wyatt espérait la faire rire un peu après la journée de folie qu'ils venaient de vivre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you
Tu me trouves toujours aussi craquant, pas vrai ?
Crédits : Wild heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58579-wyatt-peters-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58667-les-liens-de-wyatt-le-magnifique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43793-les-rps-du-lion

Amelia Peters


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

☞ Surnom : Amy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2504
✯ Les étoiles : 718




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Mer 18 Mai - 23:05

Un peu qu'il allait rester ! Amelia était prête à le retenir de toutes ses forces, même si elle n'aurait jamais fait le poids contre sa stature. Mais elle n'en avait pas besoin et s'était contentée d'un vigoureux hochement de tête. Ce serait à qui collerait le plus l'autre. La pâtissière n'avait pas peur d'agir comme une adolescente de 15 ans.
Mais pour ce qui était de voir son appartement, elle hésitait. Il lui proposait quand même de pénétrer dans un monde dont il n'avait pas voulu qu'elle fasse partie, dans sa cachette. Devait-elle craindre ce qu'elle pourrait y voir ?
Wyatt semblait avoir lu dans ses pensées ou perçu les doutes de sa femme. Et c'était bien normal de les percevoir, Amelia doutait tellement souvent ! Et de tout ! En dehors des sentiments qu'elle nourrissait pour son mari et leurs enfants et de son talent en cuisine, elle remettait toujours tout en question, comme pour vérifier que c'était réel, tangible, fiable.
Elle le croyait, naturellement. Elle n'avait jamais remis en doute ce qu'il lui disait et d'autant plus quand il lançait ce regard là.
- D'accord, acquiesça finalement Amelia. On peut aller voir ton ancien appartement ensemble. Mais je ne porte pas les cartons.
Il y avait fort à parier qu'il ne lui aurait pas demandé pour qu'elle ne se fasse pas mal au dos. Mais quand même. Mieux valait mettre les choses au clair d'entrée de jeu. Quitte à faire la moue et jouer les femmes fragiles. Avec Amelia, c'était de toute façon crédible.

Les affaires sérieuses ayant été réglées, le couple put reprendre leur relation où ils l'avaient laissée, des années plus tôt. Pourtant, ils n'avaient pas changé et à peine vieilli, en fin de compte. La malédiction avait au moins eu ça de bon de figer leurs corps et leurs vies des années durant.
Wyatt était toujours cet homme charmant et charmeur avec le bon mot pour rire au bon moment. Il jouait toujours aussi mal la comédie et la pâtissière s'en amusait toujours autant. C'est en riant de bon cœur de sa plaisanterie que l'ancienne lionne s'aperçut à quel point cela lui avait manqué.
- Quelle grande armoire ? Ca fait longtemps que j'ai vendu tous les meubles de l'étage pour acheter plus de chocolat pour mon business, plaisanta t-elle à son tour, parfaitement.
Amelia lui adressa un clin d'œil complice et reprit :
- Oh, fais pas cette tête, elle est encore là ton armoire ! Viens, si tu me crois pas !
Et sans attendre de réponse, Amelia lui empoigna la main et l'entraina hors de la cuisine. Wyatt se retrouva bientôt à monter les escaliers quatre à quatre, entraînée par sa femme. Enfin, ils débouchèrent dans leur chambre.
- Tu vois, elle est encore là, commenta Amelia un peu essoufflée.
La pâtissière en ouvrit alors grand les portes pour le laisser admirer de plus près comment les vêtements étaient soigneusement organisés.
- Pas la moindre gourmandise, j'en ai bien peur. Juste des fringues.
Amelia s'empara de plusieurs piles qu'elle réorganisa rapidement avant de se retourner vers Wyatt et de déclarer :
- Et voilà, y a même de la place pour toi. Mais toujours pas de chocolat. Il est planqué ailleurs, je ne suis pas folle. L'armoire c'est trop facile, conclut la jeune femme en s'asseyant sur le lit, les portes de l'armoire toujours ouvertes.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The course of true love never did run smooth
Something wicked this way comes

Wyatt Peters


« Hadès c'est le plus beau »


avatar




╰☆╮ Avatar : Nathan Fillion

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wimbo

☞ Surnom : Licia

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 350
✯ Les étoiles : 1320




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 22 Mai - 13:20

Wyatt avait bien senti que quelque chose tracassait sa femme quand il avait parlé d’aller ensemble à son appartement. Il avait alors très vite compris que la lionne craignait de tomber sur sa vie dissolue de la Malédiction. Comprenant tout à fait qu’elle n’ait pas envie de voir un tel spectacle et partageant son avis, le brun se hâta toutefois de la rassurer : elle ne trouverait rien qui lui ferait de la peine là-bas, car avec le retour des souvenirs, il avait arrêté les conneries que Regina l’avait programmé à faire durant vingt-huit ans.

- Comme si ça m’était venu à l’idée ! S’indigna-t-il. La place d’une femme, c’est dans la cuisine de toute façon. Dit-il d’un ton un peu hautain.

Non qu’il puisse penser une telle chose, mais il aimait bien taquiner les gens et leur faire sortir les griffes en se faisant passer pour un macho. Ça avait toujours eu le don de l’amuser de voir que les gens tenaient ses propos pour ce qu’il pensait véritablement alors qu’il n’y avait pas moins macho que Wyatt. Ceci dit, ce côté-ci, il ne le montrait qu’à Amelia, normal alors que les gens le trouvent con, non ?

Pour faire sourire sa femme, il plaisanta sur une cache de sucreries dans l’armoire qu’ils avaient dans la chambre, à la place de ses vêtements à lui. Le brun fit une drôle de tête quand sa lionne lui déclara qu’elle avait vendu les meubles à l’étage pour monter son affaire pleine de chocolats. Heureusement, Amy se foutait juste de lui et Wyatt laissa échapper un soupir de soulagement. Pendant une seconde, il y avait cru… Puis Amelia lui prit la main et l’entraîna jusqu’à l’étage, dans la chambre qu’ils avaient partagé avant…

- Tu sais que les fringues, ça peut être une sorte de gourmandise aussi ? Lança-t-il avec un regard coquin en apercevant de la lingerie tandis qu’Amelia faisait de la place pour qu’il puisse mettre ses affaires. Ah, le chocolat est ailleurs ? Je peux chercher si t’en cache pas sur toi ? Lança-t-il avec un sourire charmeur.

Sans vraiment attendre de réponse, Wyatt s’approcha de sa lionne et commença à laisser ses mains traîner un peu partout sur le corps qui lui avait énormément manqué. Puis il fit tomber avec douceur Amelia sur le lit et se positionna au-dessus d’elle.

- Tu comprends, je dois savoir si maintenant, tu vas avoir un goût de chocolat. Dit-il en souriant.

Ceci dit, un simple geste d’Amelia pourrait mettre fin à cette nouvelle intimité. Wyatt l’observait attentivement pour voir la moindre marque qui lui indiquerait qu’il était allé trop loin. Son intention n’était pas de la braquer…

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I miss you
Tu me trouves toujours aussi craquant, pas vrai ?
Crédits : Wild heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58579-wyatt-peters-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58667-les-liens-de-wyatt-le-magnifique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43793-les-rps-du-lion

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Enfin seuls ! - Pv Wimbo





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Peters Family