Aventures
en cours :

Age de Glace
Septembre 2017


Sing On
Septembre 2017

- Bientôt -
8 octobre 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Sing On the Musical - le 85ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Jezabel Chapman ♥ - Maître du jeu : Anastasia Romanov ♥
Prêt à pousser la chansonnette ?

Partagez | .
 

 Quand on cherche, on trouve ! {Wendy & Arya}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 25 Mai 2016 - 0:35

Quand on cherche, on trouve !
Wendy & Arya
La jeune femme marchait de long en large dans la cabine exigu, passant toutes les cinq minutes une main nerveuse dans ses cheveux blonds qu'elle avait raccourcit suite a sa dernière … « entrevue » avec Jones. Machinalement elle porta la main au pendentif qui ornait sa poitrine en se retenant de le fracasser contre le mur. Ce n'était pas pareille. Rien n'était pareille. A ses cotés, Nana la suivait de ses yeux humide, allant de droite et de gauche, s’arrêtant de tempes en temps pour se mordiller l'ongle du pouce en réfléchissant. Elle repartit, droite, gauche, entendant en bruit de fond les cris de ses marins, les craquements du Blue Mermaid, le bruit des cordes , des voiles que l'on tendait. Wendy jeta un coup d'oeil rapide vers son bureau avant de s'avancer vers lui pour écarter quelques parchemins, éloigner les multiples cartes qui le couvrait. Un mince sourire s'installa sur son visage lorsqu'elle se remémora les efforts qu'elle faisait enfant pour que sa chambre soit toujours propre. Rapidement elle avait abandonné la lutte, surtout après son premier voyage a Neverland. Après tout, Peter n'avait jamais été un modèle d'organisation.
Peter.
Elle porta la main a son cou et laissa ses doigts glisser sur la chaîne qu'elle portait pour y trouver non pas un dé a coudre mais plus tot une boite a musique en fore de cœur qui ne lui appartenait pas. C'était la seule chose qu'elle avait pu prendre a Jones ce jours là, la marque qui restait de leur rencontre, de ce jour ou il lui avait volé son bien le plus précieux.

Et pourtant, ce n'était pas vers le Hollandais qu'elle naviguait afin de récupéré son bien, mis vers l'Ile de son enfance, Neverland. Ses doigts se refermèrent sur une lettre qu'elle avait reçue, une demande de Skunk, Arya, Pan … elle ne savait plus. La première a vrai dire. Visiblement, elle avait des ennuis, une suite de disparition d'enfants perdus, sur lesquels elle ne parvenait pas a remettre la main. Lorsqu'elle avait lue ca, la jeune reine avait automatiquement fait le lien avec les marchands d'esclaves qu'elle avait déjà croisé et avec lesquels elle avait engagé une terrible guerre ou la merci n'était pas admise. Quoi qu'il en soit, elle c'était aussi tôt mise en route pour rejoindre son alter ego. Après tout, elle lui avait promis son aide si elle en avait besoin non ? Et une petite partie d'elle ne pouvait s’empêcher de se demander si ses pirates n'étaient pas impliqués. Cela aurait été étonnant, mais en même temps … Les pirates n'étaient pas des hommes et des femmes fiables, elle l'avait bien compris, alors les penser innocents de tous crimes ou sans liens avec cette histoire aurait été stupide de sa part.

Elle soupira un instant avant de prendre son tricorne et de se l'enfoncer sur la tête, jetant au miroir sale de sa cabine un regard noir. Sa ceinture d'armes se retrouva rapidement a sa place habituelle, a son coté, avant qu'elle sorte dans l'air chaud de l'après midi. Au loin, les contours de l'ile se dessinaient alors que le soleil tapait dur sur la mer, créant des reflets de toute beauté et pourtant aveuglants. Wendy referma la porte de sa cabine et grimpa rapidement sur le pont principal, Nana sur ses talons, avant d'adresser un signe de tête a l'homme qui tenait la barre.

« On a fait comme vous avez dit cap'taine, on a contourné l'ile ! »


« Parfait. »


Faire des tours, des détours .. ne pas foncer droit dans la gueule du loup. Qui que soit celui qui enlevait les enfants, elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle était là, raison pour laquelle elle avait sortit l'un de ses navires les moins connus, un galion espagnol qu'elle avait pris a un marchand quelques semaines auparavant. Le Blue Mermaid avait fait le tour de l'ile, s'éloignant du port de Tortuga pour se diriger vers une petite crique qu'une poignée de capitaines seulement connaissaient, et ou encore moins osaient s’aventurer. Elle prit rapidement les commandes, navigant entre les récifs effilés comme des lames de rasoir, tendus vers la coque de son bâtiment comme pour l'attraper et l'emporter dans les ténèbres. La jeune femme, le regard tendu devant elle écoutait attentivement les paroles de quelques matelots postés la proue, jusqu'à ordonner de faire jeter l'encre. Elle grimpa dans une chaloupe et se fit amener a terre, avant de rejoindre la plage, laissant des traces de pas visibles sur le sable immaculé. Elle ne s’inquiétait pas outre mesure de trouver ou non Arya, le point de rendez vous avait été assez claire, et si elle n'avait pu donner de dates précises quand a son arrivée, Wendy savait que la nouvelle chef des garçons perdus s’arrangerait pour la retrouver. Elle pénétra dans la foret sous le couvert des arbres et la chaleur tropicale de l'ile, suivit par sa chienne qui prit rapidement les devants pour la guider. Non ps que l'ile soit bourrée de dangers mais … si, c'était le cas, alors autant prendre un minimum de précautions.

Elle atteignit enfin la clairière ou elles devaient se retrouver et Wendy observa les environs quelques instants, avant de s'installer a même le sol, le dos contre un tronc d'arbre. Autant prendre son mal en patience, Arya rappliquerai bien assez vite. D'une certaine façon elle se sentait un peu responsable des enfants de l'ile, alors si elle pouvait aider … Wendy n'eut pas a attendre longtemps, et lorsqu'elle vit l'ombre d'un enfant descendre du ciel pour la rejoindre elle se leva, rangeant la petite figurine de bois qu'elle avait commencé a taillé dans une accroche de sa ceinture. La jeune femme se leva, rangean discretement son médaillon sous sa chemise et son couteau dans son fourreau avec un petit sourire a l'intention d'Arya.

« Ca fait un moment … ravie de te voir Arya. Comment vas tu depuis la dernière fois ? »
demanda elle en s'approchant, rabaissant son tricorne devant ses yeux pour ne pas se faire éblouir.

Elle l'observa un instant, détaillant sa tenue, sa posture, son attitude. Visiblement la jeune Pan n'était pas réellement heureuse. Bon en même temps vue les circonstances de sa visite, elle comprenait. Arya lui avait juste expliqué les grandes lignes sans réellement lui donner d'informations avant de lui demander de venir. La soupçonnait elle d'y être pour quelque chose ? C'était peu probable, après tout elle avait toujours été du coté des enfants perdus mais en même temps … elles n'avaient jamais réellement été proches, ne c'étaient jamais vraiment connues. Et même si elle n'était pas liée a ces enlèvements, si ses hommes a elle y étaient pour quelque chose … elle en était responsable. C'était le poids de la couronne.

« Trèves de politesse, parlons franchement. »
reprit elle rapidement. « Je me suis renseigner autant que j'ai pu mais je n'ai pas entendu parler du moindre bateau quittant Neverland avec une cargaison … spéciale bord. »

Elle c'était arrangée pour surveiller les navires qui quittaient ou allaient sur l'ile depuis sa carte, cherchant a voir des corrélations entre certains itinéraires, certains navires qui feraient des allers retours mais non, rien. Rien pas le moindre lien, et pourtant elle avait réellement cherché. Quand a ses hommes, ils n'avaient faits que rapporter des conversations auxquels elle ne comprenait rien, qui n'avaient visiblement pas le moindre sens pour les gens ne résidant pas a Neverland.

« De toute façon, les navires ne peuvent pas entrer ou sortir sans que tu le veuille bien non ? »
lacha elle. « Si ils étaient partis tu le saurais, donc ils doivent encore être dans le coin. »

Wendy a regarda dans les yeux. Qu'avait donc fait Arya ? Elle avait du retourner la moitié de l'ile pour les retrouver et si elle était la c'était qu'il y avait un problème. Ce qu'elle savait en revanche, c'était que la trêve qu'elle avait imposé avec Arya n'était pas au goût de tout le monde, les pirates s'ennuyaient. Du coté des enfants perdu … elle ne savait pas comment ca c'était déroulé, laissant Arya gérer ces affaires.

« Mais tu n'as pas mis la main dessus … Alors explique moi en quoi je peux t'être utile. »

En soit, elle ne vivait plus a Neverland, et pourtant elle en avait une expérience bien plus longue que la jeune fille, et pourtant maintenant l'ile était son domaine. Wendy fit craquer son cou et tendit les bras en arrière pour les étirer avant de remuer les épaules pendant quelques instants.

"On pourrait peut être allez voir chez les indiens ? Je peux me montrer convainquante quand je veux tu sais ?"


Pas assez pour récupérer son dé coudre pour le moment mais ca ne saurai tarder.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Arya Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Maisie Williams

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skunk & dorénavant... Peter Pan !

☞ Surnom : Fanny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 159
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 5 Juin 2016 - 23:10





I hope you still my friend...





Les temps étaient critiques… les enfants perdus se faisaient rares et une bonne partie de ceux qui étaient sur l’île avaient disparus… Comme ça. Du jour au lendemain. Je m’étais d’abord dit qu’ils étaient parti en découverte de l’île mais lors de la deuxième nuit, je m’étais mise à m’inquiéter sévère. J’avais passé la nuit à survoler l’île à leur recherche mais rien. Alors le troisième jour, j’avais pris une décision : il fallait que je joigne Wendy. Ses pirates y étaient pour quelque chose, j’en étais certaine. On avait pourtant signé une trève, la blondinette m’avait dit me reconnaître en tant que Pan il y avait plusieurs mois et m’avait assurée qu’elle serait de mon côté. Sauf que je commençais à avoir des doutes. C’était vrai, j’étais pas un beau gosse moi, et peut-être que Peter était plus convainquant que moi dans le rôle… Elle avait peut-être rompu notre pacte… Je ne l’espérais sincèrement pas. J’aurais voulu pouvoir lui faire confiance. On s’était jamais trop parlé, terrorisée à l’idée qu’elle comprenne que j’étais une fille, mais j’avais toujours eu l’impression qu’elle était une maman pour nous, une protectrice des enfants perdus. Je ne voulais pas me tromper. Je ne voulais pas la bannir. Il fallait que je sache.

C'était aussi pour ça que je lui avais donné rendez-vous. J'avais envie de la croire, j'avais envie qu'on s'explique, qu'on parle, que je la considère innocente et qu'on trouve ensemble les coupables... Même si pour moi, ils étaient tous trouvés... ça commençait par "pi" et ça finissait par "rate". La seule chose à voir c'est s'ils avaient agi sur son ordre ou contre elle, auquel cas j'espérais qu'ils méritent au moins la planche.

Tout ça pour dire que j'avais fini par l'inviter sur l'île, que je lui avais donné rendez-vous quoi. Dans un endroit qu'elle et moi connaissions bien. Il avait fallu ensuite trouver le moyen de la contacter et j'avais donc tout naturellement demandé de l'aide à Calypso... qui m'avait dit d'écrire une lettre. Euuuuh... Elle m'avait bien regardé ? Il fallait VRAIMENT qu'elle mette des lunettes ! Si je ne savais pas d'où je venais à la base, y'avait une chose plus que certaine, je venais pas d'une grande famille parce que... Je savais pas lire !! Ni écire d'ailleurs... Alors je vous raconte même pas le bordel que ça a été pour écrire ses trois mots à Wendy, avec tant de cris, de rébellion et de haine envers la sorcière à qui j'avais pourtant demandé de l'aide. Mais ça y été, c'était passé.

Et nous voilà au jour J. J’avais vu un bateau que je ne connaissais pas vraiment longer les côtes, prendre d’autres chemins, des chemins de traverses et j’avais souris, malicieusement. Je ne pouvais pas en être certaine, mais au fond de moi, je savais que j’assistais de loin au retour de Wendy. Je l’avais invitée, elle et elle seule ces derniers temps, qui d’autre aurait pu donc venir sur un bateau inconnu ? Autre question… pourquoi faire une chose pareille ? De qui cherchait-elle à se cacher ? J’attendis patiemment que le bateau accoste, tout en restant assise, les jambes en tailleur, à tailler un morceau de bois en fredonnant. Quand le temps me sembla avoir suffisamment filé, je me levais enfin et décoller en douceur pour aller la retrouver, dans cette clairière qui nous était si familière. J’avais bien changé… mes cheveux avait un peu poussé et ma tenue était différente. J’osais les haut plus long… comme des robes… Mais en plus court… des tuniques quoi, arrêtez de m’embêter ! Et un pantalon corsaire qui laissais apparaitre la moitié de mes cuisses et mes chevilles. Je ne portais plus de bottines mais des chaussures plus ouvertes, comme celles de Clochette. Tout en moi montrait que je n’avais plus peur de m’affirmer… et donc que je n’avais plus peur de Wendy, ou de lui parler.


- Salut… Moi aussi je suis contente de te voir… Cool le chapeau, j’en ai volé pleins des comme ça…


Elle avait rapidement rencentré le sujet et j’avais hoché la tête d’un air sec. Oui. Je l’aimais bien pour ça, on était pareille. Pas la peine de boire le thé en se brossant les cheveux, on avait mieux à faire.

- Oui… Si les enfants perdus étaient partis, je l’aurais su… Ou si un bateau était parti sans mon autorisation… Le problème c’est que justement il ne devrait pas être « loin »… et que je les trouve plus. Ils sont jamais resté aussi longtemps aussi loin de l’arbre du Pendu…

Est-ce que je devais directement lui dire que je soupçonnais son équipe et ses pirates ? Est-ce que je devais lui dire que j’espérais qu’elle n’y était pour rien ? Ou peut-être attendre ? Elle me proposa les indiens et je secouais la tête de gauche à droite :

- Ils y sont pour rien. Lily est toujours de notre côté. Je m’en suis assurée le jour-même où je suis devenue Pan… Elle les cherche aussi d’ailleurs… et je n’ai pas l’intention de briser le pacte qui nous relie à eux… Par contre… les cannibales de l’autre côté de l’île… ils ont aucun pacte avec nous… mais si ce sont eux, il faut faire vite avant que l’un des miens passe à la casserole… ça te tente ?

Visiblement, c’était le cas. Autant lui laisser le bénéfice du doute un peu plus longtemps, n’est-ce pas ? Sans rien dire, je me dirigeais vers Nana et saupoudrais un peu de poussière de fée sur elle. Puis, avec un sourire timide, je lui tendais ma main :

- Je sais que je ne suis pas Peter… Mais… Tu as toujours voyagé comme ça avec Pan et… Je voudrais… Je voudrais te montrer que je veux qu’on reste amie… C’est… un signe que la trève est toujours maintenue, tu vois ?

De deux choses l’une… J’espérais qu’elle comprenait que je me devais de la soupçonner mais que je faisais des efforts pour continuer à penser qu’elle était avec nous. Si elle prenait ma main, elle m’affirmait qu’elle était de notre côté… sinon… j’avais plutôt intérêt à me méfier et cette pensée était loin de me plaire…



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
Circule avant qu'j'te bouscule !
Prepare to join the adventure... ⊹ I'm worse at what I do best, and for this gift I feel blessed ! Our little group has always been and always will until the end !

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 26 Juin 2016 - 1:42

Quand on cherche, on trouve !
Wendy & Arya
La jeune femme marchait de long en large dans la cabine exigu, passant toutes les cinq minutes une main nerveuse dans ses cheveux blonds qu'elle avait raccourcit suite a sa dernière … « entrevue » avec Jones. Machinalement elle porta la main au pendentif qui ornait sa poitrine en se retenant de le fracasser contre le mur. Ce n'était pas pareille. Rien n'était pareille. A ses cotés, Nana la suivait de ses yeux humide, allant de droite et de gauche, s’arrêtant de tempes en temps pour se mordiller l'ongle du pouce en réfléchissant. Elle repartit, droite, gauche, entendant en bruit de fond les cris de ses marins, les craquemElle confirmait. L'ile était entièrement sous son contrôle, personne ne pouvait entrer ou sortir d'ici sans qu'Arya ne soit mise au courant. Alors comment diable avaient ils fait ? Comment avaient ils pu disparaitre comme ca ? Ce n'était pourtant pas bien compliqué de surveiller des gamins non ? Bon, quand il s'agissait des enfants perdu, l était claire que leur donner une boite de crayons de couleurs et des feutres ne suffisait pas a les occuper. Ils étaient autonomes, curieux, avides d'aventure. Bref, ils ne tenaient jamais en place, donc il n'était pas étonnant que la jeune fille soit un peu débordée. Mais tout de même, elle n'avait pas grand chose d'autre a faire sur l'ile si ?

A peine eut elle pensé cela que Wendy se mit une claque mentale. Il s'agissait de Pan, on ne pouvait pas lui demander d'agir comme un adulte responsable, ce serait contre nature. Retenant un soupire, Wendy se massa la nuque un instant en réfléchissant. Les indiens semblaient de leurs cotés donc. Ca faisait un moment qu'elle n'avait pas eut l'occasion de voir Lily, et les nouvelles qu'elle recevait de Neverland n'étaient pas forcément fraîches. Ceci dit, l'idée des cannibales n'était pas mauvaise.
Rapidement elle hocha la tête.

« Oui, effectivement c'est un début, tu as raison on ferait mieux d'aller voir. »


Arya lui tendit la main.

« Je sais que je ne suis pas Peter… Mais… Tu as toujours voyagé comme ça avec Pan et… Je voudrais… Je voudrais te montrer que je veux qu’on reste amie… C’est… un signe que la trève est toujours maintenue, tu vois ? »


Wendy observa la jeune fille devant elle pendant quelques instants, son regard descendant lentement vers la main qu'elle lui tendait. Cette manière de voler, ça avait toujours été leurs truc avec Peter. Leurs manière de faire, quelque chose d’extrêmement personnel. Un truc à eux. Alors là voir comme ça devant elle lui rappelait de vieux souvenirs et en même temps, lui donnait l'impression d'une intrusion. Elle resta silencieuse quelques secondes, assez longtemps pour qu'Arya le remarque certainement,. mais elle fini par lui prendre la main, avec un petit sourire d'excuse, avant de sentir ses pieds s'élever, quitter le sol pour retourner dans les cieux.

« On est toujours amies ne t'en fais pas. Je ne fais ps de promesses a la légère. »


Arya n'était pas Peter, elles en avaient conscience toutes les deux. Mais lorsqu'elle avait été nommée Pan, Wendy lui avait assurer son soutiens sans filles. Et même si elles n'avaient pas totalement confiance l'une en l'autre, elle s'était promis de la tenir. Pour Peter. Elle lui avait promis avant qu'il ne meurs. Elle ne savait pas comment Arya vivait son deuil. Elle avait l'air forte, mais en même temps ... elle n'avait pas réellement le choix. Les responsabilité, l'image qu'on revoyait, qu'elle donnait à ceux qui dépendaient d'elle la forçaient a être forte. C'était une question de survie. Qui accepterait un Pan pleurnicheur ? Surtout qu'elle était une fille, et ses ennemies n'hésiteraient certainement pas a utiliser cette différence contre elle. Wendy le savait mieux que quiconque. Après tout leurs situations étaient a peu prés semblables. Mais la question était bien trop personnelle pour être posée comme ça.

Wendy se mit à sourire en sentant à nouveau le vent dans ses cheveux, en observant l'île depuis son plus beau point de vue : les cieux,. Elle laissait Arya guider la danse, la mener ou elle voulait et rapidement les deux jeunes femmes se posèrent non loin du camp des cannibales, silencieuses comme des ombres. Elles s'avancèrent silencieusement, dégageant en douceur le chemin devant elles pour ne pas se faire repérer. Les cannibales de l'Ile n'étaient pas réputé pour être des enfants de cœur. Les disparitions étaient fréquentes et bien souvent, fatales. S'approcher de leurs territoires était dangereux, une prise de risque inconsidéré quand on ne connaissait pas bien l'île et ses raccourcis. Mais elle avait vécu ici pendant des années et des années,et elle se doutait que le nouveau plan devait connaître l'endroit sur le bout des doigts. Si elles se faisaient attaquer, peu importe qu'elles soient séparés ou non, elles s'en sortiraient.

Wendy laissa nana ouvrir la marche, se positionnant à côté d'Arya.

"Comment ça se passe pour toi ?"
Lâcha elle pour meubler un peut la conversation. "Ton nouveau statut de Pan, tout ca ... tu t'en sors bien? »

Elle se sentait terriblement maladroite, sentait comme une gène dans son ventre. Elle voulait aider Arya, lui apporter le soutien auquel elle n'avait pas eut droit pendant qu'elle soumettait les pirates a son autorité. Elle voulait, d'une certaine manière la protéger. Et en même temps, elle ne savait pas comment réagir avec elle. Arya n'avait pas été l'un des gamins perdu qu'elle avait toujours connue, elle était différente. Elle avait l'impression que si elle lui proposait son aide trop clairement, de façon trop « honnete », elle se ferait remballer. Ce que c'était compliqué ...

Elle s’arrêta soudain alors que Nana c'était stoppée devant elle. Lentement Wendy s'accroupit et s’avança vers les buissons, les dégageant doucement pour dégager sa vue. Les cannibales allaient et venaient entre les petites huttes qui leurs servaient de maison, et semblaient ma fois assez civilisés pour des gens qui s'entre bouffaient a longueur de repas. Ceci dit ...

« Ils rassemblent pas mal de bois tu ne trouves pas ? »
murmura elle a l'intention d'Arya. « Ils n'ont pas une sorte de grande cérémonie qui approches bientôt par hasard ? Un grand banquet ou je ne sais quoi ... »

Elle n'avait jamais réellement copiner avec les cannibales du temps ou elle vivait sur l'ile, c'était des gens peu fréquentable a son sens. Il n'était alors pas étonnant qu'elle ne connaisse que peu leurs coutumes.

« En tout cas ils doivent certainement garder leurs prisonniers quelque part ... suis moi. »

Lentement, elles se mirent a contourner le village, avant de s’arrêter derrière un tronc a moitié renversé. Au moins, Wendy avait aperçut une maison bien plus large que les autres, un peu a l'écart et surtout, avec un garde devant la porte. Contrairement aux autres habitations faites de bois et de chaume, celle ci semblait faite de pierres, avec pour seule ouverture une fenêtre exiguë placée en hauteur. Bref, ce ne devait pas être une partie de plaisir d'en sortir, clairement. Wendy toucha doucement le bras d'Arya pour lui désigner la petite maison d'un geste silencieux.

« Si ils sont enfermés quelque part, c'est certainement là ... »
murmura elle doucement.

En douceur, Wendy s’enfonça a nouveau dans la foret avec Arya et s'éloigna du camp pour parler tranquillement, avant de se laisser tomber dans l'herbe a coté de Nana, une main sur sa fourrure soyeuse. Elle attrapa une branche d'arbre et se mit a faire un plan dans la terre. Elles n'étaient que deux et il n'était pas avérer que les enfants perdus soient là.

« Bon, voila ce que je te propose. Nana et moi on fait diversion ici, a l'opposée de la « prison ». Des qu'on leur agite un bout de viande quelconque sous le nez, les cannibales rappliques, ca ne devrait pas être trop difficile pour nous. Toi tu voles jusque las bas pour voir qui y est et tu les libères. On se retrouvera .... A la rivière, ca devrai le faire. »


Un plan simple, efficace ... et qui en théorie devait marcher. Enfin en théorie ... Ca c'était jusqu'a ce que trois événements ne surviennent en même temps. Nana leva brusquement la tete en humant l'air d'un air agressif au moment ou Arya s’effondrait devant Wendy qui sentit une piqûre dans son cou.

« Qu'est ce que ... »

Rapidement elle porta la main a l'endroit ou elle avait sentit la douleur et en retira une petite fléchette au moment ou sa vision se troublait, juste avant qu'elle ne bascule sur le sol, sans connaissance. Des indigènes sortirent des fourrés, leurs corps bronzés habillés sobrement de peaux de bête et de petits os coincés sur leurs visages comme décoration en plus des peintures qui marquaient leurs peaux.
Ce ne fut que plus tard que Wendy ouvrit les yeux, avec un mal de crane atroce, il fallait le dire. Légèrement grogry, elle regarda quelques instants autour d'elle sans réellement comprendre ce qui se passait, jusqu'a ce que ...

« Arya ? Pourquoi t'es attachée a un arbre ? »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Arya Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Maisie Williams

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skunk & dorénavant... Peter Pan !

☞ Surnom : Fanny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 159
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 11 Juil 2016 - 20:33





I hope you still my friend...





On s'était faites avoir comme des débutantes. J'y croyais pas... COMME DES DÉBUTANTES!! Ça me rendait dingue rien que d'y penser et c'était peut être pour ça que je serais autant les dents, marmonant et grognant parfois à mon insu. Je m'étais réveillé la première, me tortillant pour me sortir de mes liens. Ce genre de jeu, ça m'éclatait toujourd quand c'était bien joué... Mais là... c'était tout sauf bien joué. Franchement une pauv' fléchette dans le cou... Pouvait-on faire plus stupide? Si Peter avait été là... Il m'aurait sans doute massacré pour mon manque de vigilence, banni de l'arbre du pendu pour plusieurs jours. Mais Peter n'était plus là... Ou uniquement dans ma tête. Il était un peu comme un leitmotiv qui m'aidait à avancer, à ne pas abandonner, à réfléchir et à triompher.

- Arya? Pourquoi t'es attachée à un arbre?


Sérieusement? Je la fusillais du regzrd en plissant les yeux.

- Pourquoi? Ooooh ben écoute c'est très simple, ils m'ont expliqué que leur campement manquait de déco alors je me suis proposé pour rajouter de la couleur et je t'ai proposé aussi tiens.


Je lui montrais d'un signe de tête sa propre situation, elle-même attachée à un arbre. Ma voix étrangement calme et détendue n'annonçait absolument rien de bon. On sentait la ragr bouillonner en mois.

- A ton avis qu'est-ce qu'on fait là?! ON VA SE FAIRE BOUFFER!!!

Et ça c'était hors de question. Ma voix s'était répercutée en écho autour de nous mais personne ne semblait venir s'inquièter de notre sort. Seule Nana, attaché un peu plus loin à un piquet avait poussé un aboiement en réponse à mon hurlement.

- On s'est fait prendre comme des bleues. On est des nulles, des zéros et Peter aussi c'est un tout pourri. Regarde-moi franchement! Qui aurait parié sur moi pour prendre sa suite?! Ya tellement de choses à faire, à surveiller et maintenant j'ai même perdus mes enfants... Perdus!

J'avais pas répondu à sa question tout à l'heure. Ou que très vaguement. Lorsqu'elle m'avait demandé comment je m'en sortais avec mon rôle, je m'étais contenté d'un hochement de tête et d'un "ça roule" avant de poursuivre mon chemin. Mais mon énervement présent trahissait ma véritable pensait. Jailais l'île, j'avais un véritable respect pour Pan et ce que ca représentait, j'estimais qu'il n'y avait personne qui croyait en la cause des enfants perdus plus que moi maiz ce rôle, il avait tendance à me dépasser par moment... Car même si les autres croyaient en moi, je restais bloquée sur l'idée d'être une fille et je ne parvenais pas toujours à croire en moi. Un picotement assez douloureux c'était fait sentir dans ma poitrine d'ailleurs lorsque je lui avais dit ce que je pensais de nous. Si Pan ne croyait pas en lui, il se faisait d'autant plus affecter. Il fallait que je me ressaisisse et vite.

- Excuse-moi... De m'être énervée contre toi... C'est juste que... Enfin bref.

J'avais tourné la tête dans la direction opposée de Wendy comme si je cherchais à fuir cette conversation que j'avais moi-même lancée. Heureusement, les cannibales venaot définitivement couper court à cette discussion en chantonnant un truc dans leur jargon débile. La seule chose que je comprenais c'était "Pan Pan Pan Pan" et je sentais que c'était pas bon du tout. Tout en gesticulant, ils vinrent se pmacer devant moi avec leurs torches et leurs danses. On me passa un collierd de feuilles autour du coup et une vieille du village se mit a me peinturlurer le visage avec force:

- POUAH!! Bouge de là avec tes dpigts momifiés!! Me touche pas avec ta pâte de couleur c'est degueu!! Arrête!! Arrête!!

Et l'idée me vint enfin...

- Continue!! Continue!! Avec tes doigts magnifiquement déglingués! Ouais c'est ça maquille moi!

Je m'étais mise à gesticuler au son de la musique et de leurs tamtam tout en chantonnant n'importe quoi qui pouvait s'approcher de leur langue. Je me tournais vers Wendy avec un sourire malicieux et lui fit un clin d'oeil tandis qu'ils me détachaient pour m'enfiler un espèce de manteau en poil de biquette qui puait les fesses. Je continuais à me dandinner tout en montrant Wendy du doigt.

- Elle, la fille aux cheveux jaunes. Et son gros loup aux oreilles tombantes.

Je montrais Nana du doigt.

- Pan les veut dans sa résurrection.

Je m'étais remise à danser comme une posséder en invitatant Wendy à faire la même chose... Et à me faire confiance par la même occasion. Elle se mit alors à danser et à chanter sur le même rythme quz le mien et j'eus du mal à retenir mes sursauts de rire tant on était ridicules. Ils nous attachèrent alors l'une à l'autre par la cheville et se mirent a nous faire avancer avec leurs lances en continuant à chantonner. Nana nous suivait un peu plus loin et je profitais de l'allégresse générale pour expliquer à Wendy:

- Les cannibales ont leur propre croyance. Ils mangent leur ennemis qu'ils soient dans leur tribu ou non car ils pensent que c'est ainsi qu'ils recupéreront leur force. Ce sont des adultes, dépourvu d'imagination et donc ils ne peuvent pas voler. Mais ils savent que Pan sait et qu'ils donne ce pouvoir aux petits hommes - les garçons perdus quoi - mais qu'il protège jalousement ce don des canibales. Donc s'ils mangent Pan... Ben théoriquement, ils auront eux aussi le pouvoir de voler.


Je poussais un ricanement féroce.

- Ils sont bêtes comme leurs pieds.


Je ne sais pas si Wendy voyait la mort dans laquelle je la poussais avec autant d'excitation que moi, mais une chose était sûre, il resterait toujours une part de Skunk en moi, friandz de ces drôles d'aventures. Arrivé en haut de la table de sacrifice où un feu crépitait en dessous, je me laissais de nouveau prendre au jeu en buvant une grande gorgée d'un liquife grisâtre et degueu. Je buvais sans broncher et Wendy en fit de même. Puis, je repris un ton solennel pour déclarer:

- Avant de me transformer en barbecue géant avec la fille aux cheveux jaunes et le gros loup aux oreilles tombantes, je veux que mes petits hommes que vous détenez nous rejoigne dans ce sacrifice. Sans ceux que vous avez capturé, le pouvoir ne se libérera pas.

Je les vis se regarder avec incrédulité et ma colère monta plus vite que la lave au sommet d'un volcan:

- Quoi?
- Nous pas avoir petits hommes
- Pas avoir... Comme pas du tout?
- Comme pas du tout.

Je clignais des yeux plusieurs fois. Ben mince alors. Retour à la case départ. Mais avec les yeux qui piquent et la vision floue... Leur soupe à la con... Ca alourdissait l'esprit...

- Maintenant vous dansez.

J'avais soupiré avant de reprendre mon chant débile en tournant autour de Wendy. Je plongeais brusquement ma main dans ma sacoche pour en ressortir de la poussière que je soupoudrais sur nana en continuant de danser. Puis soudain, quand le chien se mit a décoller, j'attrapais brusquement la main de Wendy et me lançait dans le vide, du haut de la petite colline du sacrifice. Le cri indigné des cannibales me fit rire de plus belle mais le vol ne fut pas aisé, a cause de mes yeux flous et de ma tête lourde. On était déjà loin quand la corde qui nous retenait chacune un pied se prit dans un énorme rocher. Sous le choc et la vitesse, la corde se brisa et nos corps heurtèrent violamment le sol avant de rouler comme des boulets de canon à grand coups de "outch outch outch". Le supplice se termina enfin quelques mettre plus bas, Wendy sur le dos, moi en perpendiculaires, ma tête sur son ventre. Nous reprimes alors notre souffle a grandes goulées d'air tandis que Nana se posait en douceur à nos côtés. Son faible aboiement fut alors le déclenchement d'une de mes crises de fou rire. Je me tenais les côtes, tout en ricanant à gorge déployée, les yeux fixés sur les étoiles. La nuit avait eu le temps de tomber. Me retournant vers la blondinette, je lui souriais, les yeux illuminés :

- C'était drôle, non?

Mon regard se posa alors sur son cou. Son pendantif avait glissé, révélant la pièce de Davy Jones...

- Où est passé le dé à coudre? Tu l'as perdu? On te l'a volé?!



Parce que je veux te faire partager le rire d'Arya, c'est cette scène qui m'a donné l'idée de Skunk *-*:
 
[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
Circule avant qu'j'te bouscule !
Prepare to join the adventure... ⊹ I'm worse at what I do best, and for this gift I feel blessed ! Our little group has always been and always will until the end !

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 19 Juil 2016 - 15:12

Quand on cherche, on trouve !
Wendy & Arya
Il existait dans la vie, des moments plus ou moins tendus. Des moments importants, qui formaient malgré vous votre avenir. Et puis des moments pour lesquels on avait une seule envie : les effacer de vos existences. Celui-ci en était un. Il avait fallu d'une phrase pour la faire passer de l'amusement à la colère. Le sourire qui ornait ses lèvres quelques secondes plus tôt se changea en rictus forcé, une grimace presque lorsqu'elle revit en esprit la tête de Jones. Par reflex, sa main attrapa la boite à musique et la fourra sous sa chemise d'où elle n'aurait jamais dû sortir.

"On me l'a volé."
lâcha elle finalement en sentant sa haine reprendre le contrôle de ses émotions tout en craquant ses doigts de manière menaçante. "Et crois-moi dès que je remets la main sur ce poulpe a la noix, je lui fais bouffer ses tentacules."

Sa main c'était refermée en une sorte de griffe et pour un peu, des flammes se seraient élevées autour d'elle tant elle était énervée. Elle s'imaginait déjà en train de démembres Jones et de lui faire subir mille morts. Parce qu’en plus de son dé à coudre, il avait pris ... Rah ! Rien que d'y penser ca la mettait en rognes ! D'un geste vif, Wendy s'éloigna d'Arya pour aller mettre des coups de pieds dans le tronc d'un arbre qui n'avait strictement rien demandé, tout en marmonnant les pires malédictions qu'elle connaissait à l'encontre de Jones. Dès qu'on lui parlait de Jones, elle avait tendance a légèrement péter un boulon. Les membres de son équipage avaient bien compris la leçon et sur son bâtiment, le nom était devenu tabou en moins de temps qu'il ne fallait pour dire rhum.

Elle ne savait pas encore comment elle allait faire, mais Jones allait la supplier de lui pardonner.

La jeune femme s'arrêta, essoufflée et avec la tête qui tournait, avant de soupirer et de reprendre le contrôle d'elle-même. Wendy passa une main sur son visage, tirant sur sa peau comme si ça allait la réveiller, pour finir par revenir vers Arya.

"Désolée, juste un petit moment d'égarement."
Comme quoi elle avait beau dire, elle restait une enfant. Wendy toussota comme si de rien était et repris un visage plus sérieux. "Te moques pas de moi..." Elle voyait parfaitement les prémices d'un sourire se dessiner sur les lèvres d'Arya. Pfeu !

"Bon, on a vu les cannibales ... Les indiens sont hors course et Calypso ne serait pas assez stupide pour faire ça. Enfin ... J'espère pour elle. Je veux dire, il y a de meilleurs moyens de nous monter l'une contre l'autre et puis elle devrait se douter qu'on communique donc on peut l'exclure à mon avis."

Même si elle ne lui faisait pas confiance le moins du monde. Voir même elle lui faisait une anti confiance depuis qu'elle lui avait dit qu'elle sacrifierai parfaitement Arya si l'ombre venait à la dévorer. Bref, ce n'était pas quelqu'un de fréquentable. Et elle la pensait plus maligne que ça quand même. Wendy soupira, abaissant ses doigts au fur et à mesure que les idées étaient rejetées.

"Quant aux sirènes..."
Elle tourna les yeux vers Arya qui secoua négativement la tête et lui expliqua qu'une sorte de portail bloquait l'accès a cette partie de l'ile. Wendy soupira et passa une main dans ses cheveux pour ... se rendre compte qu'elle avait perdu son couvre-chef au camp des cannibales. Elle était quasiment certaine que l'un d'eux le lui avait piqué, ils avaient l'habitude de ce genre de pratiques particulièrement agaçantes. Enfin ... ils leurs avaient laissé la plus part de leurs possessions, c'était déjà ça. Mais savoir que Pan ne pouvait pas accéder à une partie de sa propre ile ... c'était inquiétant. Est-ce que c'était lié aux disparitions ? Wendy se laissa tomber sur une souche, laissant Nana venir poser sa tête sur ses genoux pour réclamer quelques caresses qu'elle lui offrit volontiers, détaillant par la même occasion le visage d'Arya. Elle n'en laissait rien paraitre mais cette situation devait la perturber bien plus que ce qu'elle voudrait. De mémoire, Pan avait toujours pu se balader ou bon lui semblait, il avait toujours pu aller là où il voulait. L'ile était son domaine, une partie de lui. Et en plus de ça, Arya n'avait pas confiance en elle. Eh bien.

"Tu fais un très bon Pan"
dit-elle d'une voix tranquille sans chercher à la regarder en se penchant sur la tête de sa chienne et en jouant avec ses oreilles. Elle ne voulait pas qu'Arya se braque et se dise qu'elle attirait la pitié. S'aurait été comme accepter une faiblesse et elle ne pouvait se le permettre. Alors il fallait ... la rassurer différemment. Lui redonner foi en elle. Si Pan ne croyait pas en lui-même - ou en elle-même en l'occurrence - autant abandonner l'ile immédiatement.

"Je t'assure"
reprit elle après les quelques secondes de silence surpris qui avaient suivi sa déclaration. "J'ai fréquenté Peter pendant assez longtemps pour pouvoir l'observer. Je ne dis pas que je connais tout de toi, loin de là mais de ce que j'ai vu et de ce que j'ai entendu... tu es un excellent Pan. Garçon ou fille ... tu sais, ça ne détermine en rien nos capacités. On a tous des dons uniques, plus ou moins visibles pour les autres qui nous ont été accordé à la naissance, et toi, par rapport aux autres Pan, tu as un avantage considérable. Tu as été choisie Arya. Tu as été choisie par l'ile. Est-ce que tu te rends compte de ce que ça veut dire ? Les autres Pan l'étaient par défaut, parce qu'ils étaient capitaine du Hollandais. Mais toi, toi tu n'avais rien de gigantesque. Tu n'as pas de super pouvoir, pas une super force ... tu n'as jamais été un enfant perdu "normal", tu es différente." C'était une fatalité et elle devait l'accepter. " Et malgré ça, l'ile ta choisit. C'est cette différence qui fait ta force."

La jeune femme se remit sur ses jambes et s'étira avec un sourire amusé en se remémorant de vieux souvenirs.

"Et puis si tu ne me crois pas moi ... tu croiras sans doute Peter non ? Il n'arrêtait pas de me dire qu'une fille valait mieux que vingt garçons."

Il avait toujours eut une manière excise de parler aux femmes, elle devait le lui reconnaître. Wendy fit craquer son cou et ses épaules. Bon, elles avaient fait le tour de la question, il ne restait pas trente-six mille coupables possibles. Si on excluait les indiens, bien qu'honnêtement, si elle appréciait Lily, elle n'ait aucune réelle confiance en eux - après tout ils n'avaient pas arrêté de les kidnapper ses frères et elle lorsqu'ils étaient sur l'ile - elle préférait éviter autant que possible l'incident diplomatique avec Arya. Enfin pour les quelques minutes qui leur restaient a être en paix puisqu'elles allaient : à Tortuga... et que les pirates étaient leurs derniers suspects.

En toute honnêteté, Wendy sentait une certaine angoisse lui tendre l'estomac. Elle imaginait mal les pirates lui désobéir, surtout maintenant. Cela faisait tout juste un ans qu'elle avait été élue reine des pirates, un ans qu'elle parvenait a échapper a leurs tentatives d'assassinat. Un ans qu'elle se battait, chaque jours, pour imposer ses décisions. Elle c'était dit que c'était bon maintenant, qu'ils allaient lui obéir mais avec des pirates, il ne fallait jurer de rien. Et maintenant, alors qu'elle commençait a se faire un nom qui imposait le respect, elle risquait de perdre ... Qu'était Arya au juste pour elle ? Une connaissance ? Une amie ? Entre les deux certainement. Elle était assez proche pour que Wendy se sente affecté par leur possible séparation future, mais en même temps pas assez pour qu'elle en soit bouleversée. Après tout elles ne se connaissaient pas tant que ca.
Et pourtant, elle ne pouvait pas les laisser faire et rendre vain tous les efforts qu'elle avait fait. Et puis Peter lui avait confié les gamins perdu. Elle devait assumer ce rôle aussi bien que possible.

En soupirant, Wendy leva les yeux vers le ciel, sa main devant elle pour se protéger des rayons trop éblouissant du soleil.

"Bon, il ne reste plus trente-six mille endroits où chercher."
déclara-t-elle avec un calme qu'elle était loin de ressentir. « Mais avant, on va faire un petit détour … »

* * *


La porte de la taverne s’ouvrit en grinçant, laissant filtrer la lumière du soleil dans la semi obscurité de la salle basse. Les corps des clients de la veille ou de la matinée étaient avachis sur les tables ou à moitié allongés dans un coin puant. L’odeur la prit à la gorge et par reflexe, Wendy se mit à respirer par la bouche, enjambant un homme ivre pour se diriger vers le comptoir sous l’œil suspicieux du propriétaire, Arya sur ses talons. Autour d’elles, on buvait dans un calme tout relatif, au milieu de parties de cartes, mais sans surprises, les conversations avaient baissées a leur entrée. Wendy Darling et le nouveau Pan ici ? Voilà qui attirait la curiosité. Sans ménagement, la jeune femme tacla un homme qui ronflait, le laissant s’effondrer au sol sans le moindre remord pour s’assoir sur le tabouret qu’il occupait précédemment, posant une main –ce qu’elle regretta aussitôt - sur le bois taché.

Elle avait dit a Arya qu’elle voulait régler ce problème par ses propre méthodes. Si les pirates se mettaient a lui désobéir, elle se devait de résoudre le problème par elle-même et puis il était certain qu’ils ne se montreraient pas très coopératifs avec Pan. Bon, avec elle non plus mais elle avait quand même un avantage.

« Vot’ M’jesté »
lâcha l’homme face a elle d’une voix gutturale en jetant un coup d’œil rapide aux pirates qui passaient la porte de son établissement. Les hommes de la reine, son équipage. Il lui fit soudain un sourire, prenant un air bien plus aimable qu’au début, puant l’hypocrisie a plein nez. « Que m’vaut l’plaisir d’vot’ royal présence dans mon humble taverne ? » ajouta-il avec une courbette.

Il a des yeux de furets, constata Wendy avant de sortir un de ses couteau de sa botte pour jouer avec, le lançant et le rattrapant d’un air tranquille comme si elle n’était pas concernée. Ici, tout était une question d’apparence, de charisme. Il fallait en avoir dans le pantalon pour obtenir un tant soit peu de respect, et donc d’attention. Elle ne pouvait pas débarquer en braillant qu’on lui rende les enfants perdus, qu’on lui livre les coupables. Non, les pirates étaient beaucoup plus retors que ca.
[color=#006400]
« Je suis ici … pour affaire. » déclara-t-elle tranquillement d’une voix assez forte cependant pour qu’on l’entende dans toute la pièce. "Les vôtres ont l’air de bien se porter … »

Il haussa les surprises, sans rééle surprises, continuant de frotter son verre sans manifester la moindre émotion.

« Bah vous savez, y a pas grand-chose à faire ici d’puis un moment … les gars viennent just’ s’changer les idées, rien d’plus... »

« Je cherche des enfants. Des gamins perdu auraient disparu, vous ne seriez pas au courant de quelque chose par hasard ? »


« Non m’dame. »
répliqua il du tac au tac, comme par reflexe ce qui arracha un sourire au visage de Wendy. Ah ces pirates … Sa main s’abattit sur le bois dans un bruit sourd avant qu’elle ne se retire, laissant apercevoir deux pièces d’or qui brillaient au soleil.

« Vraiment ? »
insista-t-elle.

Les yeux du barman se mirent a briller d’un éclat malsain et sa bouche aux dents noirâtre s’entrouvrit pour laisser passer un petit filet d’air. Pendant une seconde son regard dévia des pièces pour regarder quelque chose dans le dos de la reine avant de revenir aux pièces. Un instant, elle crut qu’il allait craquer mais … Non. Il leva le regard vers Wendy et hocha négativement la tête. Zut. Pourquoi tenait-il tant à garder le silence ? On lui avait dit qu’il était certainement au courant de ce qui se passait mais … Mais si il ne disait rien, c’était certainement qu’on lui avait offert bien plus pour son silence. Wendy pesta intérieurement, masquant son mécontentement pour se lever d’un bond, devant l’air outré d’Arya profondément choquée qu’elle abandonne aussi vite.

« Faites passer le message alors. J’offre une récompense pour toute personne qui m’apportera des informations sur ces disparitions. » Déclara-t-elle en s’éloignant après avoir empoché son or.

Sans perdre une minute, elle attrapa Arya et quitta la taverne pour s’éloigner. Ignorant la jeune Pan, elle s’enfonça dans la jungle pour se dissimuler dans les herbes, contournant la taverne pour avoir vue sur la porte arrière, rejoignant son mousse qu’elle avait envoyé là.

« Alors ? »


« Rien capitaine. Y a rien eut, j’ai pas quitté cet endroit des yeux capitaine. »

Son regard dévia vers Arya, à la fois impressionné et craintif. Nombre de rumeurs courraient sur les garçons perdus, sur Pan aussi. Wendy ne savait même pas si il connaissait son identité mais autant laisser son imagination faire le travail. Accroupie dans l’herbe, Wendy approcha la tête de Nana de la sienne et se mit a lui murmurer des paroles sans quitter la taverne des yeux. Ils patientèrent encore quelques instants puis …

« Le voilà … »
Le murmure lui avait échappé quand elle avait vu le marmiton sortir de la cuisine en jetant des regards effrayés de droite et de gauche, avant de se mettre à courir de toutes ses forces dans la jungle. Wendy attendit quelques secondes avant que sa main ne lâche subitement le collier de Nana qui s’élança a sa poursuite en silence. Tranquillement, Wendy se redressa avec un sourire victorieux sur le visage, avant de se tourner vers Pan.

« Bon, on a plus qu’a marcher maintenant. Franchement c’était beaucoup trop prévisible… »

Ils manquaient cruellement d’imagination, clairement. Mais elle connaissait les pirates comme sa poche. Leurs habitudes, la loyauté qui les unissaient les uns aux autres … Tout cela, elle l’avait appris. Et elle savait qu’ils finiraient forcément par vouloir s’avertir. Nana s’assureraient que le message n’atteigne jamais sa destination … Tout en les menant droit au repère des pirates.

Laissant Arya ouvrir la marche, elle ne voulait pas tomber dans un sable mouvant merci bien, le petit groupe se mit en route. Elle regrettait presque de ne pas pouvoir voler mais Wendy se doutait qu’Arya ne serait pas forcément très heureuse a l’idée de l’entrainer elle mais aussi ses hommes.

« Je trouve ca bizarre quand même … » fit elle au bout d’un moment. « Même si les pirates ne m’obéissaient pas, ils ne peuvent absolument pas capturer tous les gamins perdu en même temps, c’est impossible. » Ils étaient trop bête pour ca, il ne fallait pas les sous-estimé. « Dès la première disparition tu aurais dû être mise au courant alors comment ca se fait ? »

Les gamins perdu ne faisaient plus de rapports ou quoi ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Arya Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Maisie Williams

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skunk & dorénavant... Peter Pan !

☞ Surnom : Fanny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 159
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 15 Aoû 2016 - 22:49





You still my friend...





J’avais suivi Wendy d’un œil curieux dans sa Taverne miteuse… ou du moins celle de ses pirates. C’était pire que dégueu là-dedans, un vrai lieu de poissons pourris, je me demandais même comment elle arrivait à vivre avec eux… Moi j’avais juste envie de jouer la bagarre mais franchement pas de boire un verre ici… ça sentait pleins de choses dégoutantes et ça me rappelait un peu le jour où on avait cherché le trésor de Neverland et que j’avais fini pas très bien après avoir bu des boissons de grands. Si ça ne tenait qu’à moi, on serait déjà dehors mais la blondinette m’avait affirmé qu’elle avait un plan et je lui avait fait confiance… après tout, je lui devais bien ça, elle m’avait confiance au moment des cannibales et elle croyait en moi en tant que Pan. J’avais rien montré quand on en avait parlé, même quand elle avait cité Peter parce que je voulais pas montrer que j’étais triste et que je pleurais… les garçons perdus ne pleuraient pas. Mais j’avais été touché et ça, c’était ma façon de lui montrer.

J’avais dû aussi prendre sur moi quand elle avait parlé avec eux pour ne rien dire. Je me mordais l’intérieur des joues pour pas hurler et leur taper dessus. C’était pas mon monde, c’était à Wendy de parler mais ils voulaient pas avouer… ça se voyait qu’ils savaient quelque chose et qu’ils ne disaient rien. Tous des vieux thons de mer. Je m’attendais à ce que Wendy dise quelque chose mais non, rien, elle laissait tomber… ELLE LAIISAIT TOMBER. J’avais commençais à lui faire de grands gestes pour lui montrer que je comprenais rien à ce qu’elle foutait et que j’étais loin d’être d’accord mais voilà qu’elle sortait… Alors je la suivais… et lorsque la porte se referma derrière nous, j’explosais enfin :

- NON MAIS T’ES MALADE OU QUOI ? POURQUOI ? POURQUOI ON A ARRETE LA ?! IL MENT J’EN SUIS SURE QUE C’EST QU’UN SALE MENTEUR !

Mais c’est qu’en plus elle m’écoutait même pas ! Je lui courais limite derrière pour qu’elle m’écoute et j’avais uniquement baissé le ton de la conversation quand elle m’avait forcé à m’agenouillé à côté d’elle. J’avais continué à grommelé en attendant qu’il se passe… rien. J’en avais marre. C’est pas comme ça que je fonctionnais moi. Moi je sortais Aiguille et on me disait ce que je voulais ou pic pic pic pic et on en parlait plus ! Et voilà qu’elle avait lancé Nana sur un cuisinier qui… ooooh je commençais à comprendre et un sourire malicieux avait attiré mes lèvres. Cet espèce de navet nous avait montré vers où on devait aller, y’avait plus qu’à suivre la piste et je m’étais élancée la première.

Il fallait faire le chemin à pied. J’aurais pu à la limite prendre Wendy avec moi en volant mais tout le groupe était trop lourd… et hors de question de donner de la poussière de fée à des pirates, mêmes s’ils étaient avec mon amie ! Sans compter que c’était des adultes… les adultes ne pouvaient pas voler, ils avaient pas assez d’imagination pour ça… alors on avait marché et petit à petit, les pistes étaient de plus en plus fraîches.

- Ils ont pas tous disparu…seul un groupe… un grand groupe mais un groupe quand même… Ils sont partis tous ensemble un matin et ils sont pas rentrés… des fois ils font ça parce qu’ils sont en vadrouille et ils me font un rapport quand ils rentrent mais là… ils sont jamais rentrés… mais ils ont pas quittés l’île non plus. C’est pour ça que je comprends p…

Je m’étais stoppée net, les yeux rivés sur le sol, les bras levés. Quelqu’un m’avait foncé dedans, un pirate et je m’étais retournée vers lui d’un air outré en lissant ma tunique :

- Tu peux pas faire attention, non ? Regarde devant toi !

J’ais pointé une trace du doigt en regardant Wendy :

- Des traces de pas… des petites traces… des enfants perdus… ils sont passés par là et…

J’avais regardé les alentours avec une rapidité incroyable, virevoltant d’un endroit à l’autre :

- Visiblement y’a aucune trace de lutte… Venez !

Je leur avait fait un petit signe de la main avant de m’élancer en courant suivant toujours la piste d’un air déterminé. Elle avait fini par nous mener… sur la place… face… à un bateau pirate.

- Ben ça pour une surprise…

C’était moqueur bien entendu. Je m’étais retournée vers Wendy avec un sourire narquois… C’était les pirates, j’en étais sûre. Ils avaient désobéit à Wendy… j’espérais qu’elle allait les punir très fort et j’espérais qu’elle nous laisserait regarder. J’avais décollé d’un pont pour atterrir sur le pont désert. J’espérais que mes garçons allaient tous bien, qu’ils étaient tous sains et saufs, sinon ça allait barder. J’avais trouvé l’échelle de corde et je l’avait balancé par-dessus bord afin que le reste du groupe puisse me rejoindre. J’avais alors sortie Aiguille de ma ceinture et j’avais faire une courbette à Wendy :

- Ta Majesté d’abord… c’est tes hommes après tout…


J’étais encore loin de me douter du spectacle qu’on allait trouver…


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
Circule avant qu'j'te bouscule !
Prepare to join the adventure... ⊹ I'm worse at what I do best, and for this gift I feel blessed ! Our little group has always been and always will until the end !

Wendy Darling


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Shailene Woodley

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wendy

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 714
✯ Les étoiles : 220




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 5 Sep 2016 - 18:32

Quand on cherche, on trouve !
Wendy & Arya
Ils avaient suivit la piste pendant un moment, guidés par Arya et Nana jusqu'à arriver ce qui semblait être un navire pirate. Wendy soupira, soudain las. Elle avait l'impression que chaque fois qu'elle faisait un pas en avant avec les pirates, ils en faisaient deux en arrière en retour. Et maintenant, ils mettaient en péril les « relations diplomatiques » qu'elle avait, c'était agaçant. Et puis le petit air moqueur de Skunk n'arrangeaient rien, elle devait l'avouer.

« Ben ça pour une surprise… »


« Sans commentaire. »
Se contenta de répliquer Wendy d'un air agacé.

Arya serait gentil de ne pas plus appuyer que ca sur son incompétence, merci. Elle n'avait fait aucuns commentaires sur la manière qu'elle avait de surveiller ses garçons perdu elle ! La jeune femme serra les dents et grimpa rapidement a bord du bâtiment – le Sainte Hélène – pour rejoindre Pan sur le pont. C'était étrange, elle ne se souvenait pas que le capitaine de ce bâtiment lui ait un jour causé le moindre problème, si ? Non, pas dans ses souvenirs. Enfin ce n'était pas le moment de penser a ca.

« Ta Majesté d’abord… c’est tes hommes après tout… »

A nouveau elle soupira sans répondre, avant de passer devant la jeune fille, Nana sur ses talons, pour se diriger vers la cabine du capitaine. Vide. Pestant un instant, elle revint sur ses pas et d'un geste de la main, elle désigna la porte qui menait a la cale et deux homes s'avancèrent pour l'ouvrir, dégageant le passage. Silencieuse comme une ombre, Wendy descendit les marches de bois grinçantes tirant son sabre et son pistolet au cas ou on l saute dessus. Elle dut laisser ses yeux s'habituer lentement a l'obscurité, papillonnant du regard alors qu'au fond de la cale, une lueur vacillante leur indiquait la marche a suivre. Elle entendait aussi comme un murmure continue, comme si plusieurs personnes chuchotaient en même temps. Lentement, Wendy fit signe au groupe de ne pas faire de bruit – surtout a Arya – et s'avanca.

« Elle va finir par entendre parler du plan, il faut qu'on se tire ! »


« Oui c'est beaucoup trop risqué, tu connais les rumeurs qui courent sur elle, si elle sait qu'on a désobéis... »


« Mais c'est pas de l'insubordination si ? »


« Tu penses que ca fera une différence pour elle ? »


« Humhummmhhuhuhm ! »


Ah, on avait ballonné quelqu'un. Elle n'hésita plus une seconde et bondit de derrière les tonneaux ou ils c'étaient cachés pour faire face a une bandes de pirates, derrière lesquels, elle voyait une flopée d'enfants perdus ligotés ensemble et soigneusement ballonnés, qui la fixaient avec des yeux de merlan frits. Au milieu de ça, un gosse perdu était suspendu par les pieds a une poutre de la cale, et les plumes que tenaient les deux pirates en main ne laissaient pas réellement place au doute quand a leur activité. Wendy resta un instant silencieuse devant cette scène pour le moins surprenante.

« Mais... Mais qu'est ce que vous FOUTEZ ?! »
s'écria elle brusquement, furieuse.

Elle avait l'impression qu'on se fichait allégrement de sa tête et ca l’agaçait prodigieusement. Réellement, elle avait juste envie de frapper la. Pourtant, contrairement a ce a quoi elle s'attendait les, pirates lâchèrent brutalement les plumes et levèrent les mains en l'air comme pour se rendre, alors que les enfants perdu, qui étaient resté silencieux jusque là, se mettaient a essayer de parler avec leurs baillons en secouant la tête. Wendy leva son arme et tira dans la corde qui tenait l'enfant perdu suspendu par les pieds. Il chuta et s'écrasa sur le sol dans un bruit sourd. Ils en avaient vue d'autres les gamins perdu étaient plus solides que ca. Nana s’avança vers un groupe de pirates en grognant, les babines retroussés pour les faire reculer alors que les membres de son équipage s’avançaient pour les désarmer.

« C'est pas s'qu'vous croyez majesté ! »
s'écria soudain l'un des hommes. « On a rien fait d'mal j'vous l'promet ! »

« Rien de mal ? »
Wendy s’avança vers lui et le plaqua contre la coque d'un geste violent, collant son sabre contre la gorge du pirate. « Rien de mal ? J'avais expressément ordonné qu'on ne touche PAS aux garçons perdu ! » s'écria elle. « Je vous l'avais ordonné, Peter m'a dit de veiller sur eux alors donnez moi une seule bonne raison de ne ps tous vous mettre des boulets aux pieds pour vous envoyer rejoindre les sirènes? »

L'homme tremblait, suait face a sa colère, ses yeux bleus qui lançaient des éclaires et sa poigne qui l’empêchait de bouger, incapable de dire quelque chose.

« C'est.. c'est eux c'est... on faisait que »


« C'est pas de leur faute ! »

Wendy s'immobilisa, se tournant lentement vers l'enfant perdu qui la regardait d'un air sur de lui, quoi qu'un peu craintif. Le gamin qui était attaché précédement et qu'elle avait fait tomber par terre, qu'on avait finalement libéré de ses liens et de son baillon. Il jeta un regard vers Skunk, avant de déglutir pour reprendre courage.

« On faisait que jouer, c'est tout ! »

Dans son dos, le reste de son équipe se mit a hocher frénétiquement de la tête, faisant doucement relâcher la pression que Wendy exerçait sur le pirate. De quoi parlaient ils tous ?

« Jouer ? »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'Aventure nous tends les bras

Vivre ce n'est pas sérieux, ce n'est pas grave. C'est une aventure, c'est presqu'un jeu. Il faut fuir la gravité des imbéciles et voir toujours plus loin.
   
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29803-une-seule-fill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t41789-rps-de-la-reine-des-pirates-wendy-darling

Arya Pan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Maisie Williams

Ѽ Conte(s) : Peter Pan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skunk & dorénavant... Peter Pan !

☞ Surnom : Fanny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 159
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 16 Sep 2016 - 23:10





You still my friend...





J’avais laissé Wendy gérer son équipage. J’avais bien vu qu’elle était un tant soit peu énervée par mes remarques. Si j’avais été mature, j’aurai sans doute pu avoir du remord parce qu’elle, elle avait tenté de me rassurer sur ma position pendant toute notre aventure alors que moi je n’hésitais pas à me moquer à la première occasion venue. Seulement voilà, achetez-vous des lunettes…. J’étais une enfant. Donc j’étais pas mature ou du moins pas tout le temps. La situation était donc drôle et elle le restait quoi que Wendy fasse ou ressente.

On avait fini par se retrouver avec des enfants perdus ligotés et bâillonnés, un des enfants, suspendus et sous la torture des chatouillis et… des pirates pétrifiés qui s’en prenaient pleins la tronche parce que Wendy était partie au quart de tour. Je l’aimais vraiment bien cette fille et je regardais le spectacle avec un sourire amusé… Mais il s’était vite évanoui quand j’avais croisé le regard de celui qu’elle avait sauvé. Il semblait un peu apeuré et honteux, comme s’il avait fait une bêtise… et le regard de ceux ligotés était vraiment loin d’être mieux… Oh punaise c’était pas vrai… J’avais traversé la cale et avait sorti mon poignard pour couper les liens du groupe.

- Non c’est pas leur faute
- C’est pas leur faute
- Non c’est pas leur faute

La voix de tous les enfants perdus se réperutait en écho après le premier qui avait pris la parole et certains pirates secouaient la tête de gauche à droite comme les enfants en répétant aussi que « c’est pas notre faute ». Ils avaient fini par avouer que c’était pour « jouer » et Wendy avait répété le mot d’un air perplexe avant que nos regards se croisent. S’en était suivi un long silence entre elle et moi… entre tout le monde en fait… comme s’ils attendaient qu’on comprenne et la sentence.

- C’est un jeu tout ça ?!

Je m’étais retourné vers les garçons et j’en avais fixé un au hasard dans les yeux. Il avait dégluti en comprenant que c’était à lui que je demandais ça.

- Ben oui… C’est… c’est qu’on s’ennuyait avec votre trêve…

J’avais lancé un nouveau regard surpris à Wendy avant de me tourner vers celui qui subissait la torture. Après un court instant, il s’avança vers l’un des deux qui tenait une plume, le regarda avant de poursuivre.

- On connait la trêve entre les pirates et les enfants perdus… On sait que vous êtes amies Wendy et toi et qu’on doit se respecter mais… On a plus rien à se mettre sous la dent !!

C’est vrai que la bataille contre les poissons pourris faisaient partie de 80% de notre temps avant… je leur avais enlevé leur jeu préféré… mon jeu préféré, sans m’en rendre compte. Et visiblement, les pirates s’ennuyait autant de nous qu’on s’ennuyait d’eux… Ils hochaient la tête fortement à chaque phrase du gamin comme pour l’appuyer.

- Alors on a hésité longtemps avant de quitter le camp… on… avait un peu peur… de ce que t’allais dire… mais on a finit par y aller et on a expliqué ce qu’on ressentait aux poiss… aux pirates. Ils nous on dit que pour eux c’était tout pareil mais qu’ils voulaient pas nous toucher à cause de la trêve et que… Wendy allait les tuer.

Les pirates se mirent de nouveau à hocher la tête vigoureusement et je lançais un regard à Wendy… On avait été nulles… on avait voulu rester amies mais on avait oublié notre jeu favoris… et le bonheur de nos troupes… on avait oublié qu’on pouvait être amies… et se rendre la vie impossible… on était aussi catastrophique l’une que l’autre et j’avais l’intime conviction que c’était ça notre force. Après un long silence, j’avais alors éclaté de mon rire redoutable, qui ressemblait à celui d’une hyène. Je me tenais le ventre n’en pouvant plus de rire. C’était très drôle, vraiment très drôle.

- On est trop nulles !!!


Je riais toujours et tentais tant bien que mal de m’approcher de Wendy. Ressuyant une petite larmichette sur mes yeux, je posais ma main sur l’épaule de mon amie avant de lui dire.

- On aurait jamais dû faire ça… on les a empêché de s’amuser… alors qu’on sait que c’est le meilleur jeu du monde… Voilà ce que je te propose… ce que je vous propose à TOUS !

J’avais embrassé toute la pièce des yeux.

- VOUS

Je les avais pointés du doigt.

- Vous resté des poissons pourris et NOUS

Je nous montrais à notre tour.

- On est les meilleurs. Je vous propose qu’on arrête cette trève ou plutôt non ! Qu’on la modifie plutôt. On a re le droit de se taper dessus et d’essayer de se tuer. On a re le droit de gagner et vous avez re le droit de perdre. MAIS

J’avais levé la main de manière menaçante en même temps que la voix (j’avais hurlé en fait). Puis petit suspense et enfin…

- Quand le jour viendra de se battre, quand on aura le pire des poissons pourris qui reviendra comme Poséidon, alors on s’alliera et on leur bottera les fesses tous ensemble pour qu’ils nous foutent la paix et qu’on puisse re jouer tranquillement. D’accord ?

J’avais tendu ma main vers Wendy qui l’avait serré et qui semblait ravie de cette nouvelle idée. Puis je m’étais approché de mes garçons et j’avais craché dans ma main avant de leur présenter. Ils avaient fait la même chose et on s’était tous frappés dans un « sploutch » absolument écoeurant.

- BOOOOON… le dernier qui saute sur la planche est une poule mouillé !

On avait tous réagit au quart de tour, les pirates en brandissant leurs sabres et nous en courant droit vers les escaliers pour remonter sur le pont. Totut était bien. Encore une belle journée sur l’île avec son lot de jeux et de suspense.


FIN



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
Circule avant qu'j'te bouscule !
Prepare to join the adventure... ⊹ I'm worse at what I do best, and for this gift I feel blessed ! Our little group has always been and always will until the end !

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Quand on cherche, on trouve ! {Wendy & Arya}





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland