Aventures
en cours :

Magic League
Août 2017


Zootopie 2
Juillet 2017

Age de Glace
- bientôt -
Septembre 2017



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Magic League - le 82ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Wonder Bekah ♥ - Maître du jeu : Spider Dyson ♥
Tu ne peux pas sauver le monde seul... Mais avec eux, tu peux !

Partagez | .
 

 It's a small world after all [Tara & Jessie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Tara Duncan


« Et une bouteille de
Shampooing ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : Tara Duncan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tara, la blonde à la mèche blanche qui fait tout exploser à son passage !

☞ Surnom : Tara, tout simplement !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7193
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Lun 26 Déc - 10:04



I believe I can fly !



La voix de Sid emplissait la pièce sans jamais cesser. Il parlait sans jamais ne laisser aucun blanc, me racontant sa vie et ses mérites. Il tentait aussi, de manière très peu discrète, de se vanter et de se mettre en avant, ce qui n’était pas franchement glorieux. Être le détenteur du record du monde de la plus grosse crotte de nez, excusez moi, mais j’ai du mal à trouver ça séduisant. Moi qui pensait ne plus du tout attirer le regard d’un homme… Finalement, j’aurais préféré m’en passer aujourd’hui. Enfin, d’un homme. D’un paresseux. Qui cure son nombril pour en sortir.. Oh mon dieu. Je vais vomir.

Bon. En attendant, je tentais de ma concentrer pour trouver un moyen de sortir de cette petite maison de poupée. La cheminé, c’était impossible, elle avait été bouchée et je n’avais aucun moyen d’y grimper. La porte d’entrée, bien trop simple, elle était verrouillée, les fenêtre, fermée ainsi que les volets. Il n’y a pas une trappe secrète ? Un passage secret ? Comme dans les films ? Et puis je n’arrive pas à réfléchir avec un paresseux sur le dos.

- Esht-che que tu shouaiterais être ma paresheuze pour toute la vie ? Rien qu’à moi. Tu shais, je shuis un paressheux très demandé, ta chance pourrait passher sous ton petit nez ressemblant à une petite trompe de familier. Mais en beaucoup moins long bien shur. Oooooh ! Un caillou, cha y est, je vais pouvoir faire ma demande ! Tara … Hum.. Ch’est quoi déjà ton petit nom de famille ? Oh et puis ch’est pas grave ! Tara Machintruc… Voudrais-tu m’épouzer ?

- Ok ! Si je dis oui… Est-ce que tu acceptes de te taire au moins cinq minutes ?! S’il te plait.

- Je ferais tout che que tu voudras shi tu deviens ma petite parresheuze.

- Adjugé vendu.

Est-ce que je venais juste d’accepter une demande de mariage d’un paresseux ? Au physique peu flatteur mais à la renommé mondiale ? Oui, je crois. Je crois bien. Sérieusement, parfois, mon instinct de survie me désespère. Et voilà que maintenant il est accrochée à ma jambe et ne cesse de câliner cette dernière. Est-ce qu’un meurtre d’un paresseux est puni par la loi ? Non ? Oui ? Tant pis, si ça continue comme ça, je vais vraiment être obligée !

Une silhouette familière pointa ensuite le bout de son nez… Dieu soit loué Jezabel ! Je crois n’avoir jamais été aussi contente de la voir. Oubliant quelques instants mes chaînes, je m’élançais vers elle avant d’être rudement stoppé… Non pas par ces dernières mais par…

- C’est un… Sketch ? J’ai toujours adoré l’âge de glace, sans vouloir vous offusquer.. Mais de là à vous croiser… En chair et en os, je vous avoue que… Bon, ce sera toujours moins pire que Sid.

- Eh les copains ! Vous devinerez jamais ! Je vous préshente… Ma parresheuse pour la vie ! Mi amooooor ! Elle a réusshit à me dompter, moi l’étalon sauvage… Huuuuuuuh ! Voichi la truelle de mes yeux… Ma femme ! Enfin preshque femme…

Vu la tête du petit groupe arrivant, je pense que l’annonce n’était pas attendu. Enfin remarque, si Jez avait été à ma place, je l’aurais surement remué dans tout les sens en essayant de la faire revenir sur terre. Parce que pour accepter une telle chose, il faut être barjo. Ca y est… Je suis barjo. La faute à la plus folle du groupe, je vous parie.

- C’est une… Longue histoire. Et pour l’instant, je suis d’avis de sortir d’ici… !

N’attendant pas une seconde de plus dans cet endroit sordide, je grimpais les escaliers trois par trois pour déboucher hors de la maison de poupée et profiter de l’air pur. Le sol trembla une fois. Puis deux. Puis trois. Levant les yeux, je découvris le magicien, à quelques mètres de nous et furieusement en colère. Mon cœur s’emballa alors que je me retournais pour regarder Jez, l’air mécontente.

- Dis, t’as pas oublié de nous dire un petit truc ?

Les points sur les hanches, je déchantais rapidement lorsque l’une des maisons de poupées adjacente s’écroula suite à un coup de pied rageur de notre… Ami ? Le magicien. D’accord, là c’est le moment de faire preuve de courage et d’héroïsme.

- Fuyons ! Vite ! J’ai une idée, cachons-nous !

Il fallait rapidement trouver un endroit où nous cacher. Quelque chose me poussa par derrière, me faisant trébucher. Une trompe me souleva pour m’envoyer en arrière. Après un vol plané ainsi qu’un cri de désespoir, je me retrouvais à dos de mammouth en compagnie de Jez et Jessie. Quelque chose grimpa en s’accrochant aux poils, poussant Jezabel pour s’immiscer entre elle et moi. Une odeur nauséabonde me titlla les narines alors que des bras ainsi que des griffes se refermèrent sur ma taille et qu’une tête se colla amoureusement dans mon dos.

- Il est collé ?

- Ouaip !

- Génial….

Lançant un regard désespéré vers Jezabel et Jessie, je les implorai du regard pour qu’elle me déscotche la boule puante du dos. Non vraiment, j’ai toujours adoré Sid, mais plus loin et moins odorant. Diego, en train de courir aux côtés de Manny, me lança un regard avant d’éclater de rire. Fronçant le nez et les lèvres, je lui fis signe de plutôt regarder devant lui.

Réfléchissant à 100 à l’heure alors que le magicien continuait de se rapprocher de nous, plus rapide, je tentais d’être imaginative pour trouver un moyen de nous sortir de cette galère sain et sauf. Un jet de magie s’écrasa à quelques centimètres de nos, rôtissant une partie des poils de Manny qui prirent feu. Vite vite ! Eteignez le ! Toptant sur les petites flammes, j’étouffais les étincelles et les braises pour ne pas qu’elles brûlent le mammouth.

- Ca y est ! J’ai une idée ! Fonce vers le château de la belle au bois dormant ! Vite dépêche toi ! Et passe par le petit village ! Il faut qu’il nous perde de vue !

- Facile à dire… C’est pas vous qui galopez ! Je ne suis plus de toute jeunnesse !

- Il court il court le mammouth le mammouth des bois j…

- La ferme Sid !

- Rohlala, vous êtes vraiment pas marrant !

A l’unisson, nous avions stoppé le paresseux avant qu’il ne devienne trop agaçant. A la place, pour s’occuper, il commençait à préparer notre mariage, listant toutes les attractions qu’il voulait ainsi que les invités et surtout le repas. Très bien, nous n’avons pas les mêmes goûts culinaires… Voilà une chose de certaine. Et l’odeur d’ambiance non plus ne me plaisait pas. Les pets de putois ne sentaient pas très bon, mais ceux des gazelles ne devaient pas sentir meilleur. Alors en vaporiser toute la salle de mariage, très peu pour moi.

Le laissant s’égosiller et réfléchir, je gardais les yeux rivés face à nous, continuant de réfléchir. Mon idée était simple, trouver quelque chose d’aussi balaise et gros que le magicien pour pouvoir l’occuper le temps de trouver une formule magique assez puissante et juste pour que le parc se… Désanime ? C’était bien sympathique, mais le magicien beaucoup moins.

Quoi de plus gros et de plus puissant que Maléfique ? Sous sa forme de dragon bien évidemment. Elle était absolument parfaite, elle pourrait remplir ce rôle à la perfection. La seule chose qu’il restait, c’était trouver un moyen de coopérer, et j’avais une petite idée sur ce qui la ferait accepter. Encore fallait-il le trouver. Et la trouver. On est à Disney, un endroit pour faire rêver les enfants… Et les plus grands, mais surtout les enfants. Les méchants étaient donc soit en parade lorsqu’il y en avait une, soit dans un endroit sécurisé. Comme des prisons… Et il devait bien y avoir des prisons dans le château de la belle et la bête. Ou des geôles. Et logiquement… Maléfique devrait être dedans, surtout dans ce château.

Nous venions de sortir du village, et apparemment, les magicien avait perdu notre trace puisqu’il poursuivait un autre groupe de… Personnage ? Certainement. Il continuait sa route, perpendiculaire à la notre. Dieu soit loué, on va pouvoir réfléchir décemment. Enfin seulement pour certain, si vous voyez ce que je veux dire. Un dernier sprint jusqu’au château ponctua notre périple. Manny, arrivé, s’écrasa par terre, Diego à ses côtés, haletant suite à la course. Sid lui se décolla de mon dos (alléluia) et fanfaronna devant ses copains.

- Pfeuh, une petit courshe et vous z’êtes à plat ? Moi che chuis en pleine forme et.. ARGH !

Passant un peu trop prêt de Diego, ce dernier venait de l’attraper avec sa patte et de l’attirer par terre, le menaçant s’il ne se taisait pas rapidement. Ah… Si jamais je suis amené à me marier avec lui, je veux la méthode de Diego pour le faire taire. Elle est presque miraculeuse. Mais passons. Commençant à faire les cent pas, je réfléchissais à toute allure, j’exposais mes idées.

- D’accord, donc je pense avoir un moyen pour… Mettre hors d’état de nuire le magicien, et je pense que ça peut moyennement vous plaire. Il nous faut un être aussi puissant et grand que lui.. Je ne pense pas qu’il y en ait un, mais nous pouvons tenter de… Recruter quelqu’un qui pourrait arriver… A sa taille. Et là, je ne vois qu’une seule personne qui puisse faire ça. Maléfique. Mais sous sa forme dragon. Le souci, c’est qu’elle ne nous aidera pas comme ça, juste pour nos beaux yeux… Donc je propose qu’on lui demande un marcher. Elle nous aide et en échange de quoi on lui donne un objet très précieux à ses yeux. Comme ses ailes, qui doivent être caché dans le château. En espérant qu’elle ne les ai pas déjà. Mais si elle ne les a pas, on peut aller les chercher pour lui montrer ensuite et établir le plan. Une fois qu’elle les a vu et qu’elle accepte, deux d’entre nous, ou trois, prennent les ailes et partent en avance pour les cacher histoire que personne ne les trouve et qu’elle ait besoin de nous pour les retrouver. Ensuite, elle nous aide, pendant qu’elle distrait et affaibli le magicien, on pourra chercher dans le grimoire une formule magique pour que l’ensemble du parc se désamine, lui y compris. Et à ce moment là… Dans un monde parfait et de bisounours, on pourra rentrer chez nous… Bon d’accord, c’est ultra risqué mais… C’est la seule solution qu’on a non ?

Après mon monologue, il fallu que je prenne quelques secondes pour reprendre mon souffle… Et surtout laisser les autres réagir. Ok, c’était très risqué et la moindre chose pouvait tout faire capoter. Mais finalement, nous avions tout de même de quoi assurer nos arrières. Comme les ailes. Et si ça marchait, un dragon géant cracheur de feu. C’était pas si nul comme idée. Si dites le, ça m’aidera pour ma confiance en moi, merci. Bon, dans tout les cas, il semblerait qu’il s’agisse du plan le plus à portée de main et le plus sûre.

Dans tout les cas, pour aller chercher les ailes, nous ne pouvions pas prendre Manny avec nous. Et Sid non plus. Oui, pitié, pas Sid. Seul Diego aurait pu nous être utile, mais je ne savais pas comment dire ça, sans risqué de vexer les autres. Enfin surtout Manny, Sid c’était une autre histoire.

- Merci de nous avoir aider mais.. Je pense que nous devrions aller chercher les ailes seules. Peut être que si vous êtes encore là à notre retour… Vous pourrez nous aider à les cacher ?

Un doux sourire sur le visage, je regardais le petit groupe qui m’avait tant fait rire pendant mon enfance et ces dernières années. Une fois d’accord, et malgré quelques protestations, essentiellement venant d’un paresseux se surestimant, nous étions partie à la conquête des ailes. Elles se trouvaient surement à l’endroit le plus inaccessible du palais… Comme le dernier étage par exemple. Grimpant les escaliers, nous restions discrètes… Du moins le plus possible, pour ne pas se faire repérer. Dans les couloirs, certains gardes tournaient. Et vu le personnage de Philip dans Maléfique, je n’avais aucune envie de le croiser. Mais vraiment aucune.

Tel des agents secret en formation (malheureusement), nous réussîmes à monter jusqu’au dernier étage du palais. Il n’y avait aucune garde gardant la porte… Mais il y avait surement pire. Un verrou. Un verrou presque impossible à crocheter vu sa taille. Eh zut… Il ne manquait plus que ça. Le problème n’était pas d’ouvrir la porte, pour une fois, je pouvais utiliser mes pouvoirs. Le souci était surement le bruit que cela ferait. Il faudrait agir vite ensuite.

- Bon… Faites attention que personne n’arrive derrière. Je vais essayer d’ouvrir la porte.

Le flux magique parcourra mes veines pour se concentrer dans le bout de mes doigts. Retenant le plus de magique possible, je laissais filtré seulement des petits éclats avant de concentrer mon attention sur la poignée et le verrou qui… Explosa. Emportant la porte avec lui. Bon… Niveau maîtrise, zéro, mais au moins la porte est ouverte, non ? Voyez un peu le bon côté des choses, ça fera du bien à mon égo, merci !

Une fois à l’intérieur, des centaines d’objets surement de très grandes valeurs remplissait la pièce. Certains brillant, présentant un valeur certaines au niveau financier et d’autre, plus banal, et ayant certainement une valeur sentimentale. Et au fond, dans une cage de verre, de magnifiques ailes noires. Immense et très certainement puissante.

- Génial, elles sont là…

M’approchant, presque hypnotisée par la beauté des ailes, je me baissais pour ouvrir le socle. De l’air s’engouffra dans la prison de verre, ravivant surement les ailes qui se mirent à s’agiter dans tout les sens, faisant basculer leur prison qui s’écrasa par terre en mille morceaux. Une fois libre, elles se précipitèrent vers moi, se jetant sur mon dos pour y adhérer complètement… Une fois attachée à ce dernier, elles s’agitèrent de nouveau. Mes pieds quittèrent le sol, et, incapable de les contrôler, s’agitèrent dans tout les sens.

- FAITES MOI DESCENDREEEEEEE !!!

- Qui êtes vous ?

Génial ! Et en plus, quelqu’un nous avait trouvé. Et elle.. Avait une couronne sur la tête ? Est-ce que c’était Aurore ? Mais disons qu’à ce moment là.. Je m’en fichais. Valdinguée dans tout les sens, je tentais de ne pas vomir et de détacher les ailes de mon dos, implorant les filles de m’aider.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Here come the sun...
Friendship isn't about who you've known the longuest. It's about who walked into your life.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34564-tara-duncan-un-monde- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t34884-tara-duncan-mes-amis-mes-amours-et-surtout-mes-emmerdes http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t35902-ne-reve-pas-ta-vie-vie-tes-reves-tara
 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

It's a small world after all [Tara & Jessie]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Parcs Disney