Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Magic League 2
de Dyson Walters

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Destin des Puissances ☆ Evénement #94
Une mission de Cassandre Sandman - Ouverture : 27 avril 2018
« A Olympe, venez commez vous êtes... ! »

Partagez | .
 

 Closer To The Edge {Emily & Athéna}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Emily Lame-Duck


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Britt Robertson

Ѽ Conte(s) : Le vilain petit canard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le vilain petit canard



☞ Surnom : Lou / Loulou / Pollen / Coin-coin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2523
✯ Les étoiles : 1252




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Lun 1 Aoû 2016 - 20:03



Closer To The Edge
Emily & Athéna



Il faisait chaud. Cela faisait maintenant quatre jours qu'elle avait quitté Storybrook, pour poursuivre un de ses « client » qui avait trouvé malin de se faire la belle après un cambriolage qui avait mal tourné. Franchement, les petits délits... Il fallait croire que se retrouver face a la reine n'était pas forcément au goût de tout le monde, et du sien non plus. Pourtant Emily savait que tôt ou tard, elle devrait lui faire face.Enfin ce n'était présentement pas la question. Ses yeux clairs dissimulés derrière une paire de lunettes de soleil, elle c'était adossé au mur d'un vieil immeuble décrépit en fixant l'entrée d'un bar non loin d'elle. Mike Voltura, ce type était une sorte de passe partout, un ancien fantôme de ce qu'elle avait compris, qui avait la capacité de se dématérialiser lorsqu'il voulait traverser un mur. Bref, autant dire que pour lui passer les menottes, elle avait du boulot. C'était comme si il pensait qu'une fois la frontière de Storybrook passée, il était hors de danger et que la loi ne le concernait plus, comme si il pouvait échapper a ses responsabilité en allant ailleurs. Un mince sourire ironique s'installa sur les lèvres de la jeune femme. Elle était pour le moment la seule chasseur de primes de la ville, alors l'agence de cautionnement n’arrêtait pas de l'envoyer aux quatre coins de l'Amérique pour les ramener par la peau des fesses. Comme quoi les criminels n'étaient pas tous aussi stupides que ce qu'elle pensait. Leurs forfaits étaient en majorité commis a Strorybrook et une fois qu'ils se faisaient la malle ils se tenaient tranquille pour ne pas se faire repérer par les dieux.

Ah, les dieux. Sans qu'elle le veuille réellement, Emily se crispa a la pensée de ces êtres « supérieurs » qui régnaient sur Storybrok comme sur ce monde. Sa dernière aventure, elle avait essayé de l'oublier autant que possible mais elle ne parvenait pas a effacer de sa mémoire la puissance écrasante du titan qui c'était trouvé face a elle. Rien qu'a l'idée de faire a nouveau face a un être d'une telle force, rien qu'a l'idée qu'il ait pu exister par le passé, elle angoissait. Et se dire qu'il y en avait d'autres comme lui... Et évidemment, aucune des armes qu'elle avait en stock ne pourrait lui permettre de se protéger. La seule chose qu'il fallait faire face a ce type de menaces, c'était de se sauver. Quand a ce qu'elle avait entendu, ce qui venait de son « futur »... Elle n'arrivait pas a l'oublier, a se dire que …

Emily secoua brutalement la tête. Non, ce n'était pas le moment de penser a ce genre de choses, elle devait passer outre et se concentrer sur l'instant présent. Ne pas se prendre la tête, ne pas réfléchir. Continuer a avancer, toujours, comme un défi qu'elle lançait au destin. Tu ne m'abattra jamais. Un homme sortit du bar, les mains dans les poches et l'air serin, sifflotant un air entraînant alors qu'il traversait la rue. T-shirt large et bermuda pour ne pas souffrir de la chaleur, et une paire de tongues et il passa a coté d'Emily sans la voir. Elle lui laissa quelques secondes d'avance avant de passer la main dans son dos et d'attraper le petit pistolet qu'elle avait coincé sous son débardeur. Emily vérifia tranquillement le chargeur de son arme en prenant le même chemin que Mike, avant de la préparer dans un claquement. Ce petit bijou tirait non pas des balles – après tout elle le voulait vivant – mais des fléchettes qui, une fois qu'elle touchaient leurs cibles, libéraient un puissant somnifère qui agissait casi instantanément. Enfin en théorie...

Pendant une seconde, elle hésita a l'appeler pour lui demander de se rendre, avant de se raviser. Ce n'était pas la peine, si il détectait sa présence, il n'aurait qu'a devenir immatériel pour s'enfuir en quelques instants. Elle voyait parfaitement sa silhouette se découper dans la lumière a l'autre bout de la ruelle, une cible parfaite. Emily leva le bras, pointant le canons vers le dos de l'homme, visant soigneusement. Elle n'aurait droit qu'a une chance. Lentement, le canard expira avant de presser la détente.

La fléchette partit, vive et rapide, traversant l'espace pour se planter fermement dans la chaire blanche... de la femme qui venait d’apparaître devant Emily.

« Non mais c'est une blague ?! »

Elle avait reculé brusquement, alors que dans le dos de la déesse, son DDC prenait brusquement la fuite. Emily le vit tourner au bout de la ruelle avant de disparaître de sa vue. Bon sang depuis le temps qu'elle le cherchait ! Son expression bascula du désespoir a la colère en quelques instants. Brusquement, elle se redressa et jeta un regard noir a la femme qui osait interrompre sa chasse. De quel droit apparaissait elle devant elle, bousculait elle comme ca sa vie ? La dernière fois ne lui avait pas suffit ? Ce u'elle avait vue durant ce « voyage dans le temps » lu avait laissé un goût amer dans la bouche. Se dire que le futur ressemblait a cette horreur, que les gens qu'elle aimait dépendaient des dieux, ca la révoltait.

« Mais bordel qu'est ce qui t'as pris ? Il viens de s'échapper alors que ca fait une plombe que je le poursuit ! »
s'écria elle en désignant le bout de la ruelle d'un geste vif. Qu'est ce qu'elle fichait la ! En plein milieu de sa chasse ! Elle l'avait fait exprés, ce n'était pas possible autrement, si ? « J’espère que t'es fière de toi. » lâcha elle d'une voix acerbe alors que son regard descendait sur la fléchette plantée au niveau du sternum d'Athéna. Évidemment, ca ne lui faisait pas grand effet, pourtant elle avait mis la dose. Avec cette histoire, sa prime allait lui passer sous le nez, c'était sur.

Sans la moindre douceur, elle tendit la main et arracha la fléchette du torse de la brune, avant de la laisser tomber dans une pochette attachée a sa taille a coté de ses menottes.

« Tu devrais pas être dans ta super montagne à te la couler douce ? »
demanda elle en allumant sa cigarette avant de lui passer a coté, la bousculant légèrement de l'épaule pour passer. « J'ai du travail moi, j'ai pas de temps a perdre. »

Elle ne pouvait pas, comme eux, se permettre de ne rien faire en attendant que le temps passe, a décider qui devait vivre et qui devait mourir. La jeune femme pesta en voyant la rue vide, comme prévue. Bon, elle n'avait pas beaucoup de temps, elle devait simplement retourner au repaire de Mike. Quoi qu'avec un peu de chance, il prendrait sa voiture sur laquelle elle avait placé un mouchard ? Mais maintenant il était sur ses gardes ce qui rendait cette traque, qui a la base devait être une simple balade, en chasse a l'homme. Emily se tourna nouveau vers la déesse, la fusillant littéralement du regard, même si ca ne semblait pas lui faire grand chose.

« Qu'est ce que tu me veux ? Tu n'as pas compris que je ne voulais rien a voir a faire avec vous ? »

Non parce qu'elle avait pensé avoir été claire pourtant ! Et pourtant d'une certaine manière... elle était presque contente de la voir ici. Peut être pourrait elle lui arracher une réponse a ses questions incessantes. A une question en fait. Emily revint vers la déesse, laissant sa cigarette tomber par terre pour s'approcher une caisse en bois poussée contre le mur. D'un geste, elle la décala pour pouvoir récupérer le sac a bandoulière qu'elle avait cachée derrière.

« Si c'est pour parler de ce qui c'est passé avec Miss-voyage-dans-le-temps, c'est pas la peine, je n'ai rien dit a personne."
A qui aurait elle pu en parler de toute façon ? Brutalement, elle chassa les souvenirs de ses dernirs moments passés sur l'Olympe quand le grand type noire - Heimdall c'était ca ? - avait décidé de donner des familles a tout le monde. "Alors laisse moi tranquille et retourne vivre ta petite parfaite de vie... » marmona elle en se redressant pour partir. Tant pis pour sa questions, elle préférait juste rester seule.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Looks like a Girl but she’s a Flame

Everybody stands as she goes by
Cause they can see the flame that’s in her eyes
Watch her when she’s lighting up the night
Nobody knows that she’s a lonely girl
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t50590-coin-coin-pres http://imghttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duckahttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duck15.hostingpics.net/pics/951307Emily.png

Eloise A. St-James


« A Olympe,
venez comme vous êtes ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna



☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7937
✯ Les étoiles : 6135




Actuellement dans : « A Olympe,venez comme vous êtes ! »


________________________________________ Dim 7 Aoû 2016 - 16:07

Après Héra, une autre avait besoin de la visite de la déesse. Athéna avait pris un peu plus de temps à se décider… Emily était une chieuse, mais quelque chose chez elle avait rappelé la jeune femme qu’elle avait été durant un temps à la guerrière… Rancune, méfiance… Tout ressortait énormément chez la petite blonde. Et la déesse avait besoin de comprendre pourquoi. Ce comportement n’était pas anodin et la brune avait toujours été très curieuse…

Alors elle se téléporta jusqu’à Emily. Et apparut au beau milieu d’une chasse apparemment. Une fléchette se planta dans son torse, tirée par la blondinette. Athéna se contenta d’hausser un sourcil, pas si surprise que ça d’être accueillie avec des fléchettes. Sauf que ça ne lui était clairement pas adressé, sinon la chasseuse de primes se serait munie d’armes plus dévastatrices. Et n’aurait pas tenté de regarder par-dessus son épaule pour retrouver sa cible. Bien évidemment, son apparition mit Emily sur les nerfs dès le départ. C’était donc bien parti, parfait.

- Qu’est-ce que j’en ai à faire de lui ? Demanda-t-elle, sourcil haussé. En un claquement de doigt je peux le faire apparaître devant moi, pieds et poings liés. Ajouta-t-elle en haussant les épaules.

Ce n’était pas totalement vrai, mais Athéna avait compris depuis longtemps que se montrer très arrogant avait le don de foutre la blonde en rogne. Et c’était un peu ce que la déesse cherchait à faire. Parce que sous la colère, les gens avaient tendance à parler plus que ce qu’ils ne le voulaient vraiment.

- Tu crois vraiment qu’on vit sur le Mont Olympe en Grèce ? L’interrogea-t-elle avec mépris. Ma pauvre petite, si peu de culture en toi… Fit-elle avec condescendance. Tu n’as pas compris que je me fichais pas mal de ce que tu voulais ? Rétorqua-t-elle quand Emily fit remarquer qu’elle avait été claire sur le fait qu’elle ne voulait pas voir les divins, de près ou de loin…

Cette aversion, Athéna avait du mal à la comprendre. Il y avait quelque chose là-dessous et la déesse était fermement décidée à comprendre pourquoi. Enfin… Si Emily n’allait pas trop loin. Parce que là, elle était entrain de le faire et la brune n’était pas d’humeur patiente. Et que si elle, elle se mettait en colère, ça allait vraiment chauffer pour le matricule de la blonde qui semblait oublier un peu trop de choses… Quand la chasseuse de primes fit mine de partir, un geste de la déesse l’en empêcha. La guerrière venait de les téléporter dans l’un de ses appartements en Californie et l’avait envoyé valser plus ou moins fortement contre un mur.

- Il va falloir que tu cesses d’avoir des jugements aussi hâtifs, gamine. Dit-elle sèchement. Que sais-tu de ma vie ? Tu présumes qu’être une déesse te donner accès à toutes les bonnes choses de la vie sans savoir. Tu ne nous connais pas mais tu nous juges. On peut savoir ce qu’on t’a fait ? Demanda-t-elle, glaciale. Pour info, ma vie n’a pas été si rose que ça… J’ai passé des siècles sous la coupe d’un tyran et je n’ai jamais été proche de la famille divine. Durant longtemps, j’ai été seule. Raconta-t-elle, sèchement.

Il était temps qu’Emily apprenne qu’être un dieu ou une déesse n’avait pas que des avantages…

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Le Destin n'est que pure invention... La puissance en revanche...

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523 En ligne

Emily Lame-Duck


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Britt Robertson

Ѽ Conte(s) : Le vilain petit canard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le vilain petit canard



☞ Surnom : Lou / Loulou / Pollen / Coin-coin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2523
✯ Les étoiles : 1252




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Jeu 11 Aoû 2016 - 1:14



Closer To The Edge
Emily & Athéna


Alors... un colt, une paire de menottes, un tazer et un couteau. Mouais, ce n'était définitivement pas possible de la tuer avec ca, quoi qu'elle en ait très envie. Les paroles de la déesse avaient le don de l'exaspéré, a vrai dire c'était plus que ca. C'était épidermique, elle la voyait, elle avait envie de la frapper. Une montée de violence qui n'aurait jamais du exister en elle. Une intolérance primaire, sans la moindre réflexion. Un instinct destructeur et protecteur a la fois.
La mâchoire d'Emily se crispa en voyant l'arrogance et la condescendance d'Athéna. Évidemment madame n'avait qu'a claquer des doigts pour obtenir tout ce qu'elle voulait. Elle n'avait aucun efforts a faire, aucunes batailles a mener, elle n'avait qu'a le vouloir pour avoir tout ce qu'elle voulait. Tout le contraire d'elle en fait.

C'était exactement ça. C'est exactement ce qu'elle leur reprochait, de se moquer de la volonté des gens, ne pas prendre en compte leurs sentiments. Elle n'arrivait pas à comprendre comment ils pouvaient faire ça, comment il pouvaient rester aussi insensible. Un grand pouvoir impliquait de grandes responsabilités non ? Et pourtant, ils ne cessaient de faire des erreurs, de blesser les gens. Athéna représentait peut-être tout ce qu' Emily détestait chez les dieux. La force, physique et morale, la confiance en soi, l'arrogance, l'égoïsme. La puissance, la richesse. Ils appartenaient tous à une immense famille, ils avaient tous un endroit ou rentrer, ou se retrouver. Peut être aufond était elle simplement jalouse.
Elle ne supportait pas de rester à ses côtés, alors la jeune femme voulut s'éloigner, faisant clairement comprendre son interlocutrice que son attitude l’exaspérait. Pourtant, la déesse semblait décidée à l'ennuyer jusqu'au bout, et en quelques instants Emily se trouva téléportée dans un appartement inconnue, juste avant de se faire projeter sur le mur.

« Non mais ça va pas ? ! »
Emily se redressa, retenant une grimace tout en fusillant il des yeux la brune, furieuse. « T'es pas bien ? Qu'est-ce qui prend ? »

Ah ! Elle voulait jouer les psys ? Lui raconter sa vie ? En quoi cela pouvait-elle l'intéresser ? Le visage d'Émily se ferma, en même temps qu'inconsciemment, elle se coupait de tout sentiment. La compassion qu'elle aurait pu ressentir, la compréhension, toutes ces choses qui pourraient plus ou moins lui permettre de comprendre. Elle ne voulait pas comprendre, elle voulait rester dans sa petite bulle, dans son monde bien protégé. Ne pas prendre de risques. Et pourtant, les derniers mots d'Athéna firent mouche. La mâchoire de la blonde se crispa, alors qu'elle revoyait des scènes de son passé. Être sous la coupe d'un tyran ? Elle connaissait, elle connaissait très bien même. La solitude, c'était l'une de ses vieilles amies qui la suivait partout, qui ne l'avait jamais abandonné c'était peut-être la seule personne, où la seule chose qui était restée à ses côtés depuis sa naissance…

Mais le canard ne se voyait pas raconter sa vie Athéna. Elle ne se voyait pas lui dire « Oh, moi aussi j'ai été sous la coupe de tyrans, d'hommes qui ont profité de moi pendant des mois, à devoir leur obéir sans jamais rien dire, terrifiée à l'idée qu'ils puissent me punir. » Inconsciemment, elle ramena ses bras contre elle, avant de soudain se rendre compte de sa position et de les remettre le long de son corps, les poings serrés. Elle ne devait pas laisser filtrer la moindre attitude de faiblesse.

« Tu essaies de m'attendrir ? Tu penses vraiment que ça va marcher ? »
crachat elle direction de la déesse. Oui ca marchait. Une petite voix qui se disait que peut etre, ils étaient plus humains qu'ils n'en avaient l'air murmurait dans son esprit; Une voix qu'elle se forca a ignorer délibérément. « Effectivement, je ne vous connais pas. Et je vous juge sur des actions que vous faites, sur ce que je vois. C'est bien la seule manière de juger une personne non ? Sur les actes pas sur des paroles. »Les paroles n'avaient aucunes valeur, elles n'en avaient jamais eut. On ne pouvait pas faire confiance aux autres, a tous ces gens qui faisaient passer leur intérêt personnel en premier. « Et voyons voir ce que j'ai pu observer : tu es apparue en plein milieu d'une de mes traques, tu as laissé s'échapper ma proie, et tu m'a téléporté ici pour m'envoyer contre un mur sans demander mon avis. Tu réclames des explications que je n'ai aucunement à te donner, tu n'as aucun droits sur moi. Le respect ? Visiblement tu ne connais pas. »

Emily s'avança, s'approchant de la déesse pour la fixer dans les yeux, et pardonne par seulement quelques centimètres. Elle la fusillait du regard, essayait de lui faire sentir toute la haine qu'elle pouvait ressentir contre elle, bien que ca n'eut pas l'air d'avoir beaucoup d'effet sur Athéna.

« Tu n'as aucun droit sur moi »
articula-t-elle lentement bien lui faire comprendre. C'était un cri du coeur. Elle n'était pas leur esclave, elle était une citoyenne libre, et elle refusait de se soumettre. Elle se l'était juré, plus jamais elle ne serait aux ordre de quelqu'un. Plus jamais, elle ne se laisserait faire.

« Tu veux savoir pourquoi je vous hais ? »
lâcha elle finalement en reculant. « Parce que vous êtes égoïstes, parce que vous êtes dangereux. Parce que la seule chose que vous faites c'est détruire les choses autour de vous sans prendre la peine de penser aux conséquences. » A Tasha. A son corps sans vie enterré dans le cimetière. A cette tombe sur laquelle elle allait boire une bière de temps en temps ou fumer un peu. A cause d'eux. « Vous obtenez tout ce que vous voulez en claquant des doigts, vous ne connaissez pas la valeur du travail, de l'effort. Et même de la vie. Quand vous n'obtenez pas ce que vous voulez, vous forcez les gens a vous obéir. Vous n'êtes qu'une bande de gamins gâtés. »

La jeune femme fit une pause, le souffle court. Elle y allait fort, elle le savait. Pourtant les mots sortaient de sa bouche malgré elle. Elle n'essayait pas de cacher son aversion pour les dieux, elle n'en avait jamais eut honte ou quoi que ce soit d'autre. Elle préférait qu'ils sachent seulement une partie de la vérité, c'était toujours plus simple que d'inventer un mensonge. Toujours plus simple que d'avouer le tout. De toute façon, elle ne chercherai certainement pas plus loin, c'était tellement simple de faire croire aux autres qu'ils avaient obtenus ce qu'il voulait. Ils ne voyaient que la surface de l'eau, sans connaître la profondeur de la mare.

Elle avait envie de … de partir. De s'enfuir. Emily inspira et ferma les yeux une seconde pour se calmer, serrant les poings de toutes ses forces pour ne pas craquer. Elle se connaissait, dés qu'on la poussait un peu, elle partait au quart de tour. Elle devait se calmer, ne pas laisser la brune la manipuler comme ca quoi qu'elle veuille obtenir d'elle.

« Pourquoi ca t'intéresse autant ? Qu'est-ce que ça peut te faire de toute façon ce que je pense de vous ? Après tout, je ne suis qu'une humaine sans la moindre importance non ? »
Le ton ironique, l'attitude provocante et les yeux brillants. « De toute façon la moitié de Storybrook continuera de vous adorer.»

Parce que c'était bien ce qu'ils voulaient non ? Etre aimé de tous, adulés.

« Mais je me pose juste une question. Tu dis avoir été sous le joug d'un tyran ? En quoi ton attitude diffère de la sienne ?! »

L'attaque était gratuite, sans raisons apparentes. Elle n'avait pas besoin de le connaitre pour savoir. Pour deviner. Les mots qu'Athéna avait employé n'étaient pas anodins, et pourtant, même si elle avait été forcée de faire certaines choses, Emily ne pouvait s’empêcher de se dire que depuis le début, la déesse se comportait comme tel. A l'envoyer valser contre le mur, a la "kidnapper" sans raisons, a la menacer lorsqu'ils avaient voyager dans le temps...

« Au final tu ne vaux pas mieux que lui. »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Looks like a Girl but she’s a Flame

Everybody stands as she goes by
Cause they can see the flame that’s in her eyes
Watch her when she’s lighting up the night
Nobody knows that she’s a lonely girl
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t50590-coin-coin-pres http://imghttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duckahttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duck15.hostingpics.net/pics/951307Emily.png

Eloise A. St-James


« A Olympe,
venez comme vous êtes ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna



☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7937
✯ Les étoiles : 6135




Actuellement dans : « A Olympe,venez comme vous êtes ! »


________________________________________ Ven 19 Aoû 2016 - 21:12

La question allait être de savoir pendant combien de temps Athéna allait pouvoir tenir sans en coller une à Emily. Peut-être que la téléporter dans cet appartement était trop dangereux au final… Il serait si facile de céder à son envie de lui mettre une gifle et de lui décoller à la tête au passage si elle ne faisait pas attention à sa force. Et personne n’en saurait jamais rien… Ceci dit, elle n’était pas là pour ça. Donc la guerrière savait qu’elle allait devoir prendre un peu sur elle…

Pour essayer de lui faire comprendre que les Dieux n’étaient pas forcément si différents des humains comme Emily et les autres, la guerrière raconta au petit canard que sa vie n’avait pas forcément été facile non plus et parla plus ou moins vite de Zeus, sans le nommer. Athéna ne voulait pas de la pitié ou de la compassion de la blonde. Elle voulait juste lui faire comprendre qu’être autant sur la défensive ne servirait à rien. Puis elle exigea de savoir pourquoi elle les détestait autant. Et la réponse de la chasseuse de primes ne la satisfaisait pas du tout….

- C’est faux. Affirma-t-elle d’une voix sèche. Tu nous avais déjà jugé avant même de nous connaître ou de connaître nos actions. Et ne me dis pas que ça en parle à Storybrooke… Les gens de cette ville parlent de beaucoup de choses sans savoir et les gens intelligents n’y prêtent pas attention parce que ça n’est qu’une partie de l’histoire et jamais l’histoire entière. Tu me semblais être une humaine douée d’un minimum d’intelligence, me serais-je trompée ? Le reste lui fit serrer les dents. Je peux te retourner le compliment. Depuis le début, tu ne fais que nous insulter à chaque occasion. D’où tu aurais le droit au respect quand tu n’en manifeste aucun ? Et si j’ai pas de droits sur toi, ce qui est vrai, tu n’en as aucun sur moi. Et surtout pas celui de me juger.

La rhétorique, Athéna était douée. Elle l’avait inventé même ! Ce n’était pas pour rien si c’était à Athènes que cet art avait été très développé… Et même si la plupart des arguments d’Emily étaient fondés, la déesse n’admettait pas que l’on puisse se permettre de juger une personne sans balayer devant sa porte avant. Or, c’était exactement ce qu’était entrain de faire la blonde…

Bras croisés, la guerrière observa la jeune femme en face d’elle alors que celle-ci continuait à articuler qu’elle n’avait aucun droit sur elle. C’était bon, ça, elle l’avait bien compris… Le reste fut plus intéressant. Quand elle parla de leur égoïsme et de leur dangerosité, un éclat de douleurs était apparu brièvement dans ses yeux. Elle avait souffert. Mais de quoi ? Un éclat de rire froid échappa à la brune.

- On ne connait pas la valeur du travail ? Ma pauvre fille… Nous avons 5 millions d’années et des pouvoirs, certes… Mais tu es là depuis quoi, une trentaine d’années dans ce monde non ? Qu’est-ce que tu sais de notre passé ? Rien. Encore une fois, tu te permets de juger. Et cela ne répond pas à ma question au fait. Je n’attends pas de toi des jugements, mais des faits pour expliquer clairement pourquoi tu as décidé de nous détester, bien avant de nous connaître…

Emily cherchait à se faire blessante et elle y arrivait parfaitement. Mais Athéna voulait tenir bon, parce qu’elle sentait qu’il y avait quelque chose derrière tout ça. Et bizarrement, ça faisait écho en elle… Ça lui rappelait le calvaire sous Zeus, entre autre.

- Tu n’es qu’une idiote… Soupira-t-elle. Les histoires de la mythologie humaine ne sont pas que des histoires. Certains détails ont été enjolivés, mais le fond de ces histoires est vrai. Je n’ai jamais considéré les humains comme sans importance. Je me suis attachée à certains d’entre eux au fil des siècles… J’en ai tué d’autres. Je suis la plus curieuse des déesses mais aussi celle qui a le plus besoin de comprendre. Expliqua-t-elle. Or, ton attitude est plus qu’incompréhensible pour le moment. Cette haine que tu as manifestée dès que tu as posé un regard sur nous… Il y a quelque chose là-dessous et j’ai besoin de comprendre. Si quelqu’un, un mortel, te lançait le regard que tu nous as lancé, je suis persuadée que tu aurais besoin de comprendre toi aussi…

L’attaque la prit par surprise. Comment… Comment osait-elle ?! Une colère monstre monta en elle. Comme cette stupide gamine pouvait-elle se permettre de parler de choses qu’elle ne connaissait pas ?! Au prix d’un effort énorme, Athéna réussi à ne pas lui en coller une. Mais la dernière phrase de l’humaine lui fit perdre toute patience. Sa main vola et rencontra la joue d’Emily.

- Ferme-là. Dit-elle d’une voix dure.

Fini de jouer. L’humaine était allée bien trop loin. Emily se redressa furieuse et se mit à attaquer la déesse. Surprise, Athéna ne réagit pas à temps et se prit le premier coup. Par la suite, elles entamèrent une danse faite de coups et de parade. La petite maîtrisait bien les arts martiaux. Tant mieux. La déesse se défoula ainsi. L’appartement était en vrac, mais ça n’avait aucune espèce d’importance. Elles s’étaient bloquées mutuellement et s’affrontaient du regard, le visage à quelques centimètres l’un de l’autre.

- Je ne sais pas ce qui t’a donné ta carapace. Mais tu ne réussiras jamais à vivre si tu continues. Ta haine va finir par te consumer et te détruira. Déclara-t-elle avec conviction. Je le sais, j’ai fait la même chose pendant des millions d’années. Je sais ce que ça fait de devoir se protéger et de s’imperméabiliser à ce qui nous entoure. Ne fais pas les mêmes conneries que ces dieux que tu abhorres. Un jour tu finiras encore plus seule que tu ne l’es actuellement. Et le simple fait de te regarder dans un miroir et d’y voir ton visage te dégoûtera. Je ne te demande pas de m’apprécier. Je m’en fous, dans la vie, j’ai d’autres buts. Notamment essayer de garder ce putain de monde en l’état… Mais arrêtes de te renfermer autant et dis ce que tu as sur le cœur envers nous putain !

Un cri du cœur. Athéna n’avait pas besoin qu’on l’apprécie. Elle avait été seule durant des siècles… La solitude ne lui faisait plus vraiment peur. Mais voir une personne commettre les mêmes erreurs qu’elle… C’était horripilant. D’autant qu’elle, elle était immortelle. Et pouvait prendre le temps de se racheter, de s’améliorer. Pas Emily.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Le Destin n'est que pure invention... La puissance en revanche...

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523 En ligne

Emily Lame-Duck


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Britt Robertson

Ѽ Conte(s) : Le vilain petit canard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le vilain petit canard



☞ Surnom : Lou / Loulou / Pollen / Coin-coin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2523
✯ Les étoiles : 1252




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Mer 24 Aoû 2016 - 11:35



Closer To The Edge
Emily & Athéna


Ce n'était qu'une gifle pourtant. Une simple gifle qui n'aurait pas du la mettre dans cet état. Elle n'aurait pas du craquer pourtant, faire comme une personne normale, ne pas réagir, pourtant ce fut plus fort qu'elle, ce fut instinctif. Elle c'était jurée de ne jamais laisser qui que ce soit lui faire a nouveau du mal sans réagir. Elle ne se souvenait que trop bien de certains coups, et de cette fois ou l'un des hommes chez qui elle vivait l'avait jetée dans les escaliers pour l’empêcher de s'échapper, après l'avoir frapper. L'histoire c'était terminée par un coup a la tête qui l'avait expédiée a l'hopitale. Elle l'ignorait mais c'était de là que venaient la plus part de ses problèmes d'apprentissages, raison pour laquelle elle n'avait même pas pu finir le lycée. Clovis avait bien essayé de l'instruire mais il avait fallut beaucoup de temps et officiellement elle n'avait pas le moindre diplôme. Elle, voyait seulement qu'elle n'était qu'une idiote incapable de se souvenir correctement d'un livre qu'elle lisait.

Qu'Athéna la frappe n'était pas seulement une insulte ou un geste sans importance, c'était aussi un renvois vers son passé, vers une myriade de souvenirs qu'elle combattait du plus profond de son être chaque jours. Elle avait l'impression d'être a nouveau cette enfant apeurée qui avait refusé d'obéir, cette gamine qui c'était défendue comme elle pouvait mais dont la force avait été insuffisante. Qui n'avait pas été crue lorsqu'elle avait essayé de parler a la seule personne en qui elle avait confiance a l'époque. Etais ce surprenant qu'elle ait du mal a avoir des relations normales avec les autres ? Les sentiments qu'elle ressentit a cet instant furent d'une violence inouie. La peur. La colère. La haine. L’incompréhension. L'angoisse. Elle ne se maîtrisait pas, extériorisait comme elle pouvait, frappait dans le vide lorsque la déesse déviait ses coups. La réflexion avait disparue pour ne laisser place qu'a l'instinct, qu'aux coups comme si c'était la seule réponse qu'elle avait trouvé a l'univers. La seule défense.

Et au bout d'un moment elles se trouvèrent immobiles l'une face a l'autre, coincées appuyant pour immobiliser leurs partenaires. Encore une fois Athéna essayait de comprendre et ca, elle ne se l'expliquait pas. C'était la troisième personne de sa vie qu'elle rencontrait et qui témoignait de l’intérêt a ce qu'elle pouvait ressentir. Tasha, qui était morte. Clovis qui l'avait abandonnée. Et elle, une déesse qui n'aurait jamais du ne serais ce que poser les yeux sur elle tant elle était insignifiante. Et bizarement, ca la touchait. Ca ne l’empêchait pas de la détester mais en même temps... en même temps, elle se sentait émue et les paroles de la déesse furent plus tranchantes qu'un couteau et semblaient couper tous les derniers lien d'auto contrôle qu'elle pouvait avoir. Emily n'avait jamais été douée pour gérer ses émotions, ca avait toujours été un maelstrom interminable, violent et douloureux dans lequel elle se sentait enfermée.

« VOUS AVEZ TUE MA FAMILLE ! »
hurla elle finalement en sentant son visage s'inonder de larmes salées.

Brusquement, profitant de ce moment d’inattention provoqué chez la déesse, elle la poussa en arrière, pivotant avec elle pour plaquer son dos contre le mur tout en gardant leurs positions initiale, face a face. Elle haïssait son reflet depuis si longtemps que c'était écœurant d'entendre Athéna parler de ca avec autant de facilité. Elle appuyait sur les bras de la déesse, comme pour l’empêcher de s'échapper, de faire face, occultant le fait qu'elle pouvait se libérer quand bon lui semblait.

« Vous avez tué la seule personne qui comptait a mes yeux ! La seule qui me comprenait un tant soit peu ! Elle vous admirait, elle aimait les dieux et vous vous l'avez tué ! Voila ! Voila pourquoi je vous déteste ! »

Elle la fixait, scrutait ses yeux pour essayer d'un trouver… quelque chose, elle ne savait pas. N'importe quoi qui aurait pu la tirer de se gouffre de douleur au fond duquel elle se trouvait. De ce vide intérieur qu'elle ressentait. De cette impression de n'être qu'une coquille vide. Pouvait elle le voire ? En avait elle conscience ? Pouvait elle le sentir un tant soit peu ? Ce désespoir profond qu'elle cachait aussi bien qu'elle pouvait. Sa gorge était bloquée par une sorte de boule qui donnait l'impression qu'elle allait étouffer. Sa lèvre tremblait et elle avait l'impression d'être honnête avec quelqu'un pour la première fois de sa vie. De laisser tomber sa protection pour lui laisser voir a quel point elle était abîmée. A quel point cette perte avait été douloureuse.

« Je l'ai vue, j'étais avec elle quand elle a rendu son dernier souffle. J'ai vue ses yeux s'éteindre, j'ai sentis... »
La mort. Et la vie quitter ce corps aimé sous ce dôme qui avait empêcher la moindre tentative de fuite. « … et j'ai rien pu faire... »

Sa voix se brisa. Elle n'avait pas pu s'opposer a leur suprématie, a leur bon vouloir. Elle aurait aimé savoir pourquoi, savoir pourquoi ils avaient été enfermés, mis en cage comme des bêtes qu'il fallait mener a l'abatoire. Si seulement elle avait été a sa place, ca aurait été plus simple. Après tout, elle n'aurait manqué a personne, et elle aurait arrêté de ne pas être a sa place. Se rendant copte de la force avec laquelle elle serrait les poignets de la déesse, Emily relâcha la pression, laissant ses yeux s’assécher et son souffle se faire un peu plus régulier bien que toujours haché.

« Vous m'avez pris tout ce qui comptait a mes yeux tout ce qui avait de l'importance. Ma seule famille. »
A nouveau elle sentit les sanglots monter dans sa gorge et s’efforça de se maîtriser. « Vous les dieux, vous formez une famille. Que vous vous entendiez bien ou non, que vous vous aimiez ou pas... Elle est là. Elle est toujours là. »

Ils n'étaient pas seuls dans l'univers. Ils avaient des gens a aimer, a détester. Des gens sur qui compter. Ils n'avaient pas du se débrouiller sans rien, ils n'avaient pas été abandonné a la naissance ou presque pour mourir. Ils n'étaient pas seuls. Ils existaient pour quelqu'un d'autre. Lentement ses mains lâchèrent les poignets d'Athéna, caressant presque sa peau lorsqu'Emily laissa tomber ses épaules pour les garder le long du corps. Elle ne se rappelait même plus quand elle avait été aussi honnête pour la dernière fois.

« Tu existe pour les autres, tu ne peux pas comprendre. On m'a tellement ignoré que j'ai finit par douter de ma propre existence. »
Elle ne savait même plus si elle parlait de Tasha ou d'autre chose. Elle avait l'impression de perdre les pédales.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Looks like a Girl but she’s a Flame

Everybody stands as she goes by
Cause they can see the flame that’s in her eyes
Watch her when she’s lighting up the night
Nobody knows that she’s a lonely girl
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t50590-coin-coin-pres http://imghttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duckahttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duck15.hostingpics.net/pics/951307Emily.png

Eloise A. St-James


« A Olympe,
venez comme vous êtes ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna



☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7937
✯ Les étoiles : 6135




Actuellement dans : « A Olympe,venez comme vous êtes ! »


________________________________________ Ven 2 Sep 2016 - 13:49

Athéna n’avait pas pu s’en empêcher. La gifle était partie, bien involontairement en réalité. Cela avait été plus un réflexe pour lui faire fermer sa grande bouche et pour arrêter de l’entendre lui dire des choses aussi atroces. Elle n’était pas LUI… Jamais ! Certes, la déesse n’était pas blanche comme neige, mais n’avait jamais été comme lui, même de loin… S’entendre être assimilée à Zeus, ça l’avait fait sortir de ses gonds. Mais la gifle avait eu la même réaction sur Emily.

Et au final, les deux femmes s’étaient retrouvées à se battre comme des chiffonnières… Oh, la guerrière savait que parfois, il n’y avait que cela pour mettre les problèmes définitivement de côté. Après tout, c’était ainsi qu’elle et Pascal avaient appris à se respecter. En se battant l’un contre l’autre, dans le monde de Lemuria… Mais bizarrement, il en allait tout autrement de ce combat. Ce n’était pas juste pour faire passer leurs ressentiments respectifs. Non, il y avait autre chose dans les coups d’Emily que la brune s’efforçait d’éviter. Il y avait de la colère, de la rage et un besoin de se défendre qu’au fond, Athéna comprenait bien.

Mais la déesse ne s’attendait pas à cette révélation. Choquée, elle ne réagit pas quand Emily inversa leurs positions. C’était maintenant elle qui se retrouvait contre le mur, mais ça ne l’affolait pas. Déjà, parce qu’elle pouvait partir quand elle le voulait. Et ensuite, parce qu’elle avait autre chose à comprendre. Une digue semblait s’être rompue chez la chasseuse de primes et Athéna ingérait tout ce que la blonde voulait bien lui délivrer. Même si elle ne comprenait pas tout et que certaines choses lui semblaient encore obscures.

Mais que pouvait-elle dire ? D’ailleurs, la déesse n’était même pas certaine qu’Emily l’entendrait… Alors quand la blonde la fixa du regard, la brune le lui rendit, en tentant de lui faire voir qu’elle était désolée. Elle ne connaissait pas les circonstances, l’auteur… Mais la perte d’un humain, c’était toujours quelque chose qui la faisait chier. Enfin… Quand c’était de leur faute. S’ils s’entretuaient entre eux, c’était autre chose et elle n’intervenait que rarement. La seule fois, remarquable, ça avait été quand elle s’était occupée d’Hitler… Mais ça n’était pas le sujet.

- Je suis désolée Emily… Lui dit-elle doucement quand la jeune femme sembla desserrer sa prise, à cause des sanglots et du reste de ses révélations. Quand… Quand cela s’est-il passé ?

Elle ne pourrait pas faire revenir la personne qu’avait perdue Emily. Mais peut-être pourrait-elle lui donner une explication. Cela ne la consolerait pas, mais comprendre, c’était essentiel. Athéna le comprenait parfaitement à cause de son passé… Mais aussi à cause de la mort d’Hippolyte, qui n’en avait pas été véritablement une au final. Quoi qu’il en soit, savoir, comprendre, cela aidait souvent les gens à tenter d’aller de l’avant. Et la blonde avait assez ruminé sa colère.

- Peut-être… Soupira-t-elle. Au fond, on ne se rend compte de l’importance de la famille que lorsqu’on la perd. Ou alors qu’on est face à quelqu’un qui n’en a plus. Dit-elle. Je ne sais pas ce que je préférerais… Avoir cette famille comme elle est ou ne pas en avoir… Enfin, en enlever certains membres.

Athéna pensait à Zeus. Elle se serait bien passée de lui, vraiment. Tous les dieux se seraient bien passés de lui… Il n’y avait qu’à voir, ils avaient été plusieurs à vouloir le tuer… L’un d’eux avait réussi. Enfin… Depuis le retour de ses souvenirs d’enfance, Athéna essayait de maintenir un lien avec cette famille. Mais c’était compliqué, bien plus que ce qu’elle avait pensé de prime abord…

- En réalité… Nous sommes tous des cousins. Ma véritable famille, elle est composée de mon père, mon frère et moi. Mon frère est mort et mon père, s’il savait qui j’étais réellement, me tuerait sans aucune hésitation. Heureusement, il n’est pas sur cette planète, ça m’arrange… Et ça me laisse du temps.

Athéna se tut rapidement en entendant la dernière phrase d’Emily, qui l’avait complètement relâchée à présent. Comment… Même elle… On ne lui avait jamais fait un coup pareil. Peut-être parce qu’elle avait un caractère de merde… Ou parce que quoi que Zeus ait tenté de lui faire croire, de lui marteler dans le crâne, elle savait que c’était faux. Et en général, Dolos ou Arès, surtout le dernier d’ailleurs, n’était pas très loin pour qu’elle n’oublie pas…

- Emily… Murmura-t-elle doucement. Tu as raison… Je ne peux pas vraiment comprendre, parce qu’il y a eu des gens pour m’épauler, bien que sur le coup, je ne m’en sois pas rendue compte. Mais… Tu as beau ne pas m’apprécier, tu n’es pas seule. Déclara-t-elle avec sérieux.

Ils lui avaient fait assez de mal comme ça. Athéna ne serait jamais la plus douce des déesses. Mais elle savait faire preuve de compassion quand elle l’avait décidé et puis… Au fond, elle aimait bien Emily et son mauvais caractère.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Le Destin n'est que pure invention... La puissance en revanche...

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523 En ligne

Emily Lame-Duck


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Britt Robertson

Ѽ Conte(s) : Le vilain petit canard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le vilain petit canard



☞ Surnom : Lou / Loulou / Pollen / Coin-coin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2523
✯ Les étoiles : 1252




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Jeu 8 Sep 2016 - 15:06



Closer To The Edge
Emily & Athéna


Elle c'était faite avoir comme une bleu. Emily se détourna, honteuse. Elle n'avait pas voulue lui dire tout ca, elle n'avait as voulue... La mettre au courant. Elle se sentait furieuse contre elle même, et contre Athéna qui l'avait poussée a bout. Oh en soit la raison pour laquelle elle haïssait les dieux n'était pas un secret a garder absolument. Elle n'avait jamais eut l'occasion d'en parler qui que ce soit voilà tout, et elle était resté là comme une blessure suintante, sans cicatriser. La plaie a vif. Ç’aurait été tellement plus simple si Athéna avait réagit autrement. Si elle lui avait... si elle n'avait rien dit même. C'était plus simple pour elle, la colère était la seul chose qui lui permettait d'avancer, de se maintenir en vie. C'était son mode de fonctionnement, elle avait que si elle affrontait ce qu'elle ressentit réellement, elle n'en ressortirai pas indemne.

Emily avait bien retenue les paroles d'Athéna, son père qui voulait la tuer. Son frère mort. Au fil des secondes, elle avait l'impression d'avoir bien plus en commun avec elle qu'avec n'importe qui. Tellement d'expériences similaires... Et une réaction si différente. Pourquoi s'en sortait elle mieux ? Pourquoi n'était elle pas constamment poursuivie par ses démons ? Pourquoi réagissait elle d'une manière si différente ? Pourquoi ne souffrait elle pas elle aussi ? Pourquoi voulait elle l'aider ?

« Mais… Tu as beau ne pas m’apprécier, tu n’es pas seule. »


Emily ramena ses bras contre elle. Elle avait subitement froid, et une nausée soudaine, violente. L'envie de se rouler sur elle même pour ne plus avoir a jamais affronter ca. Plus jamais. Ne plus ressentir ça, c'était plus simple d'y échapper. Plus simple de courir toujours plus loin. Non, elle ne voulait pas de son amitié. Elle ne voulait pas de son soutien, ca signifierait trop. La dépendance, le risque. Après tout qu'est ce qui aurait pu la pousser a vouloir l'aider ? Athéna la détestait au moins autant qu'elle la haïssait. Et elle ne voulait pas de sa pitié.

Elle ne voulait pas s'expliquer. Pas lui raconter. L'avoir admis était déjà un grand pas en avant, elle ne voulait pas pousser le bouchon. Parler de cette journée était difficile. Se souvenir du dôme, des choses qui les avaient attaquer, de la pluie d'acide, des moustiques... Tout un tas de catastrophes dont Tasha n'avait pas pu réchapper. Alors qu'elle si. C'était peut être ca la culpabilité du survivant.

« Ramène moi. »
dit elle finalement en gardant les bras croisés sous la poitrine, le regard toujours fixé sur le sol.

Ses yeux étaient a nouveau secs, bien que ses yeux soient rouges. Sa respiration, saccadée bien qu'elle tentât de la maîtriser. Tout lui semblait difficile. Elle voulait en finir maintenant. Athena s'approcha et posa une main sur son épaule, la faisant se tendre douloureusement. Quelques instants plus tard, elles avaient disparue. Lorsqu'elles réapparurent dans la ruelle, elle avait a nouveau ce mal de tête et de ventre due à la téléportation. Athéna la relâcha et elles restèrent quelques instants silencieuses. Emily s'éloigna de quelques pas et s'approcha de la benne a ordure derrière laquelle elle avait dissimulé son sac. Emily se pencha, laissant ses cheveux dissimuler son visage alors qu'elle se redressait.

« J'ai une question. »
dit elle finalement d'une voix difficilement maîtrisée. Après tout Athéna avait eut ses réponses, elle lui devait bien ca non ? Elle se tourna a demis, le regard hésitant. Son cœur battait avec une force qu'elle ne soupçonnait pas, elle avait l'impression qu'on pouvait le voir a travers ses vêtements. Ses mains s'agitèrent, se refermant avec force sur l'anse de son sac alors qu'elle déglutissait difficilement.

Elle devait savoir, elle en avait besoin.

Ce qui c'était passé ce jour la, ils avaient dit qu'ils voyaient le futur. Et ce qu'elle avait... Entendu, était sacrément perturbant. Beaucoup trop pour elle. Elle ne voulait pas que ca arrive. Elle ne voulait pas qu'il l'approche. Elle ne voulait pas. Pas avec ce que ca impliquait et avec ce que ca voulait dire.

« Arès. »
Elle tourna le regard, plongeant ses yeux directement dans ceux de la déesse. « C'est un dieu non ? C'est ton frère ? Est ce que... Est ce qu'il existe ? Pour de vrai ? »

Pour un peu elle aurait aimé qu'elle lui dise non. Qu'elle lui dise qu'il n'existe pas que ce n'était qu'une chimère. Qu'elle n'avait rien a craindre en fait. Elle sortit son colt d'une de ses poches et en vérifia les munitions, avant de faire tourner le barillet pour le remettre dans un claquement sec. Elle leva les yeux vers le ciel qu'on voyait entre les deux rangées d’immeubles.

« Dis lui de ne pas s'approcher de moi. Jamais.  »


Et maintenant, elle avait un travail a finir.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Looks like a Girl but she’s a Flame

Everybody stands as she goes by
Cause they can see the flame that’s in her eyes
Watch her when she’s lighting up the night
Nobody knows that she’s a lonely girl
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t50590-coin-coin-pres http://imghttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duckahttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duck15.hostingpics.net/pics/951307Emily.png

Eloise A. St-James


« A Olympe,
venez comme vous êtes ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna



☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7937
✯ Les étoiles : 6135




Actuellement dans : « A Olympe,venez comme vous êtes ! »


________________________________________ Jeu 15 Sep 2016 - 12:11

Les choses ne s’étaient pas vraiment passées comme elle l’entendait. Mais le résultat était le même au fond. Emily avait enfin fini par craquer. Athéna savait à présent pourquoi elle détestait autant les divins et pour le coup… Et bien elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Sans doute que si on lui avait pris un être cher, elle aurait maudit tous les responsables, sans exception.

La déesse voyait bien cependant que son comportement surprenait Emily. Et qu’il y avait pas mal de questions sous-jacentes. Mais puisque la jeune femme ne les posait pas, la brune ne pouvait rien de plus. Elles avaient déjà beaucoup partagées… Même si elles ne s’en rendaient pas forcément compte sur le moment. Athéna avait essayé de faire comprendre à Emily qu’elle n’était pas seule, mais comment pourrait-elle la croire ? Depuis le début entre elles, c’était la guerre.

La demande sonna, claire et sans appel. Sans rien dire, Athéna se rapprocha de la chasseuse de primes et posa sa main sur l’épaule. La seconde d’après, elles étaient revenues dans la ruelle où la guerrière avait trouvé la blonde en pleine chasse. Les deux femmes restèrent un moment silencieuses puis Emily récupéra un sac qu’elle avait caché là.

Une question. Un juste retour des choses. Sans dire dire, la guerrière regarda Emily, lui montrant qu’elle écoutait et qu’elle répondrait. Pourtant, elle ne s’était pas attendue à cette question-là. Arès… Douloureuse évocation. Comment le connaissait-elle ? Non… La chasseuse de primes ne le connaissait visiblement pas. Elle voulait s’assurer de son existence. C’était autre chose.

- Le Dieu de la Guerre. Répondit-elle. La personne dont je suis la plus proche chez les dieux. Il a disparu il y a plusieurs mois, nous n’avons plus de nouvelles… Raconta-t-elle en détournant le regard, regardant les cieux.

Avant de revenir sur Emily. Pourquoi un tel message ? La guerrière était curieuse, la plus curieuse sans doute des divins. Et la blonde venait de lui donner du grain à moudre. Des questions lui brulaient les lèvres. Pourtant, vu ce qu’elle lui avait fait vivre ces dernières heures, Athéna décida d’attendre.

- Ce sera transmis, si on le retrouve. Lui assura-t-elle. Puis d’un geste, elle fit apparaître un papier qu’elle tendit à Emily. Je suppose que tu ne voudras pas que je te dépose tout près de ta proie… Comme c’est à cause de moi que tu l’as perdu… Prends l’adresse au moins.

Sans vraiment attendre son consentement, elle mit le papier de force dans la main d’Emily. Puis avec un regard qui contenait la promesse qu’elles se reverraient, Athéna disparut. La chasseuse de primes était de nouveau seule, avec un choix à faire : accepter ou non d’utiliser le coup de pouce de la déesse.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Le Destin n'est que pure invention... La puissance en revanche...

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523 En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Closer To The Edge {Emily & Athéna}





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives