Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Lately I been, I been losing sleep [Loki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maria Posada


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jenna sexy Coleman :love:

Ѽ Conte(s) : La légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La mexicaine désiré par deux garçons qui ce battent comme des débiles pour elle. Et qui te fou un coup de machette si tu l'ennuie accessoirement.

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 949
✯ Les étoiles : 453




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 19 Aoû 2016 - 19:20


Lately I been, I been losing sleep


« Maria, faudrait que tu dorme, ta une tête de zombie ! » S'exclama Jezabel assise à coté de moi. Je tournais la tête vers elle, ses sourcils étaient froncé. Je ne vois pas en quoi je ressemblais à un revenant ! Même si j'avouais que ces derniers temps, la fatigue m'accablais et j'avais beaucoup de mal à me concentrer. Mes sens étaient comme éteint, et je luttais chaque jour contre le sommeil. Une lutte douloureuse, fatiguante. Je savais que je m'assoupissais par moment. Mais il ne fallait pas que ca arrive. Parce qu'ils revenaient. Tout le temps. Ils ne me lâchaient pas. Ils me collaient, m'attrapaient et m'enfermait dans cette masquarade sans fin. Les cauchemars. Les souvenirs. Je ne savais plus faire la différence. Je revoyais tout le temps la même chose. La mort de Manolo, Xibalba qui profite de moi, le groupes de bandits qui saccage la ville de San Angel. Les gens qui ce font tuer. Mais je ne voyais jamais autre chose. J'aurais pu rêver comme tout le monde. Voir des animaux, des situations comiques, hallucinante, dénoué de sens avec des visages que j'aurais aperçu le temps d'une journée. Mais non. Parce que mon esprit ce plaisait à me torturer. A me piégés dans sa toile.

▬ « Non. Je n'ai pas besoin de dormir, tout vas bien. »
Mentis-je en tournant la tête vers la télévision. C'était drôlement utile, cette technologie. Elle me permettait de me tenir eveiller avec par moment des programmes interessant. Même si je me demandais pourquoi ils s'acharnaient à mettre des enquêtes policières à chaque chaîne. Comme je ne dormais pas la nuit, et bien je la passais avec Jamie. Ca tête était encore plus dépravé que la mienne. Mais ont étaient dépravé ensemble, et on s'occupait comme on le pouvait jusqu'au jour. Par moment, je ne contrôlais pas mon esprit, et mon sommeil l'emportait. Jusqu'a ce qu'on me reveille dans ma transe. Je chassais ses pensées de ma tête en attrapant la télécommande. J'essayais de me rappeler comment on changeait de chaîne, alors que Jez me dévisageait en croisant les bras. Je tournais un visage perturbé vers elle, elle était effrayante quand elle commençait à s'interesser à vous. « Pourquoi tu me regarde ainsi ? » Demandais-je en la dévisageant à mon tour.

« Tu es une affreuse menteuse ! » Conclu-telle. Vraiment ? Peu être que si les cernes ne maquillait pas mes yeux, le mensonges passerait comme une lettre à la maison. Ou a la poste. Je sais pas qu'elle était le bon terme. Alors que je l'ignorait en tapant mon pouce sur la surface de la télécommande, celle ci s'échappa de mes mains pour finir entre les doigt de Jezabel. Je mis un certain à comprendre que ma mains était vide, et je tournais la tête vers la responsable, qui m'offrait un visage de conquérante. «  Tu vois, t'es tellement dans les vappes que tu capte même pas que j'ai ta télécommande en otage ! » S'exclamais t-elle. J'avais pas envie de jouer dans son jeux. Elle pensait qu'elle allait m'empêcher de regarder la télé avec sa télécommande ? Cela ne m'atteignait pas du tout, et je la fixais d'un calme olympien.

▬ « Peu être parce que tu l'a prise à une vitesse que je ne pouvais suivre, aussi .... » rétorquais-je en m'enfonçant dans le creux du canapé. Moelleux, doux, soporifique. Je clignais des yeux pour chasser le sommeil, ils me piquaient affreusement, me grattait, et j'étais persuader que la pièce de la maison tournoyais autour de moi. Jezabel me mit un coup de télécommande sur le front. « Aie ! Ta pas des morts à aller enquiquiner ? Ca me fera des voyages ! » grinçais-je en frottant mon front douloureux. Comme elle était chiante …

« On dit des vacances, pas des voyages ! Tu sais quoi ? Je vais cacher la télécommande, tu sera prise au piège avec Mrs bean ! Soit t'éteind la télé et tu fais un somme, soit tu n'a pas d'autre choix que de le regarder, et crois, c'est vraiment débile ! » Raillais t-elle en positionnant la télécommande devant mes yeux. Je lachais un soupire sous tant de manque de maturité. Ne pouvais t-elle pas tout simplement me laisser tranquille, devant la boite magique qui me tenait eveiller ? Non, c'était trop compliqué ? Je me contentais de lui lancer un regard incendière, alors qu'elle sauta du canapé pour disparaître et revenir la seconde d'après. «  Voilà qui est fait ! La balle est dans ton camps ! Saluuut ! » Et elle passa à travers la porte tel un fantôme, me laissant planté là.

▬ « C'est pas trop tôt ... » lachais-je. Enfin tranquille ! Mais sans télécommande. Je tournais la tête vers la télé, ou un homme avec un destin misérable ce prenait les pires misères du monde dans la tête. Pendant un moment, je restais là à regarder, avant d'être finalement lasser. C'était tellement ...puérile ! Et il était hors de question que j'aille à la recherche de la télécommande. Bien que j'étais certaine que le chat pouvait me le dire. Celui ci sauta sur le dossier du canapé avec un mauvais rictus.

« On a perdu quelque chose ? » lacha t-il entre ses babines, ses yeux perçant posé dans les miens. Je grimaçais, j'étais toujours aussi perturbé qu'un chat me parle.

▬ « Ca n'a pas d'importance. » Répondit-je en m'allongeant sur le dos dans le canapé, observant le plafond et la tête du chat qui entrait dans mon champs de vision.

« Tu refuse de dormir à cause de tes cauchemars ... » Fis le chat en ce lavant une patte avec grâce. Mais de quoi il ce mêle ? Je me souvenais pas aller voir dans ses croquettes si des souris y habitait …

▬ « Tu n'as pas des souris à étripé ? » répondit-je, amer. Je me tournais sur le coté pour lui tourner le dos. J'entendis un ricanement dans mon dos qui me fit lever les yeux au ciel. J'avais l'impression que dans cette appartement digne d'une boite, il y avait que Jamie comme personne censée.

« Comme tu le souhaitera. Dommage pour cette télécommande ... » Je sentis un rebondis au niveau du dossier. Il était partit en trottinant, dans un ricanement lugubre. Je fixais la télévision, regardant malgrès moi le monsieur bean, jusqu'à ce que je sente le sommeil m'emporté malgrès moi. Je ne l'avais pas vue venir. Et c'était surement ca qui me frustrait le plus. Je su immédiatement que je dormais quand je sentis une force me plaquer contre le mur, et que le paysage familier représentant un labyrinthe m'entourait. Le visage de Manolo apparu, et sa mains resserait ma gorge, la douleur familière de mon dos placardé contre le mur me brûlait la colonne vertébrale. Il colla ses lèvres au mienne alors que j'étais prise de panique. Je tentais de me debattre, mon cœur tembourinait fort dans ma poitrine. Je voulais hurler, crier, mais il me bloquait la parole de ses lèvres douloureuse et brûlante. Sa mains ce baladait comme bon lui semblait. Elle remontait ma robe le long de ma cuisse nu, me chatouillait le ventre, avant que son index ne ce transforme en aiguille et ne ce plante dans mon poignet. Un cris de douleur s'échappa de ma gorge alors que je le repoussais brutalement. Mais il revient à la charge, et m'empêcha de bouger en continuant de faire courir sa mains un peu partout sur mon corps. Il plongea de nouveau son index sur ma joue, droit sur la larme qui s'échappait de mes yeux. Le pire était de voir que ce visage était celui de Xibalba ce cachant derrière celui de mon mari, prenant plaisir à me broyer comme un cheval sauvage.

▬ « Non ! Stop ! Arrête ! » Hurlais-je en le frappant, le repoussant, mais il me plaqua avec une force inouie. Jusqu'a ce que j'entende des bruits, comme quelqu'un qui frappait à une porte.

Clap clap. Quelque chose frappa mon ventre brusquement, et je me relevais complétement paniqué. Le chat sauta de mon estomac pour venir s'asseoir devant le canapé, me fixant d'un œil amusé. J'avais le cœur qui battait tellement vite dans ma poitrine, que j'avais peur qu'il ce décroche. Ma respiration rauque, et mon regard laissait encore la trace effrayé du cauchemars. Il s'estompa peu à peu, et je pris un certain temps avant de reprendre mes esprit et de comprendre que le chat m'avait réveiller parce que quelqu'un toquait à la porte. Avec un soupire lasse, je me relevais, ensommeillé et me dirigeais vers la porte pour l'ouvrir. C'était Loki. Elle venait surement pour Jamie. La dernière fois, on avait discuté de chose interessante en attendant que celui ci ne ce prépare.

« Bonjour, jamie est la ? » demanda t-elle.

▬ « Bonjour, non il n'est pas là. tu veux que je lui dise que tu es passé ? » Répondit-je en tenant la porte dans ma mains.

« Oh... Désolée » S'excusa t-elle, avant de me m'observer un instant. Oui bon, c'est sur que je ne devais pas être très belle à voir. Je me mordais la lèvre pendant que ces yeux ce posaient sur moi. « Ca va ? Tu as l'air ... fatiguée.. » Ajouta t-elle. Moi fatigué ? Non, je vais bien, très bien ! Pourquoi tout le monde s'occupe de mon sommeil ? Ca semble si important que ca ? Je la fixais avec surprise en bougeant, mal à l'aise.

▬ « Ce n'est pas grave, et oui, ca va, je me porte bien ! » Mentis-je, espérant qu'elle hoche la tête et face demi-tour. Au lieu de ca, elle m'offrit un regard lasse et retira un miroir qu'elle plaqua en face demon visage. J'ai faillis faire un saut en arrière devant mon propre visage. Un air fatigué, habité d'une lueur farouche, avec des cernes noirs collés en dessous de ma paupière. Je pris le temps de contempler mon reflet, même à travers mon propre visage je decelais la lueur sombre à travers mes paupières.

« Regarde tes cernes et redis moi ca ! » lança Loki d'un air fière. Je lui rendis le mémoire en l'etudiant.

▬ « C'est rien, je te promet, juste un sommeil difficile ces temps ci, ca va passer, t'en fais pas ! » Mentis-je de nouveau. Pourquoi c'était si dur de ce débarasser des gens ? D'habitude, ca marche, mais cette fois ci, j'avais l'impression que ce n'était pas tourner en mon honneur. Elle rangea le miroir dans son sac, avant de lever les yeux vers moi.

« Oh, tu fais des insomnies ? Si tu veux je connais un truc super qui peut t'aider ! Tu as essayé l'hypnose ? » j'haussais un sourcil, me demandant si c'était un nouveau langage morderne, si c'était le cas, je n'avais pas appris ce mot et ils m'étaient étrangé. Je la fixais d'un œil perturber.

▬ « Euh..L'hypnose ? C'est dangereux ca ? » demandais-je inquiète. L'idée que quelqu'un utlise une quelconque magie sur mon esprit ne m'énchantait pas. En generale, quand on touchait à l'esprit, c'était dangereux et il y avait des conséquences.

« Mais non, j'ai connue des tas de types qui en faisaient ! Et puis je serai la pour surveiller qu'on ne te fasse rien faire de bizare, et puis ca peut t'aider a avoir un sommeil calme. » Pourtant, je ne pouvais m'empêcher de caresser l'idée de pouvoir dormir normalement comme tout le monde. De ne plus avoir des cauchemars, de ne plus souffrir comme je souffrais à présent. Juste un sommeil normal et plus de cerne pour ruiner mon visage. Je la fixais avec méfiance en grimaçant.

▬ « Ca consiste en quoi ? » je voulais savoir, était-ce douloureux ? Plongeais t-il quelque chose dans mon subconscient ? Voyait-ils mes pensées, mes souvenirs ? Une peur inouie s'empara de mon ventre à cette idée.

« Tu ne connais pas ? » répondit-elle, surprise. Non ? Je lachais un soupire irrité, j'y arriverais jamais avec leur langage moderne !

▬ « Non, tu peu faire comme ci je venais d'une epoque et m'expliqué en quoi ca consiste ? » Tentais-je d'un sourire convainquant enm'appuyant contre la porte et en croisant les bras. L'expression qu'elle me fit était tellement surpris, tellement sincère, que je me demandais si je ne venais pas de commettre une bêtise. Pourquoi me regardait t-elle de la sorte ? « Tu sais quoi ? Laisse tomber ! » Fis-je en balayant l'idée d'un geste de la mains, comme ci il s'agissait de baliverne.

« Non non non non non ! Allez viens t'en fais pas ! Le type vas juste parler a ton subconscient pour te permettre de dormir ! » Hein ? Alors que j'exprimais le visage le plus surpris du monde en me defaisant de ma position, ses mains ce refermèrent sur les miennes et elle m'emporta alors que je tentais de protester.

▬ « Mais ... » Au secours ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Ain't runnin' from myself no more
Comptine d'un Autre Été ▬ I'm ready to face it all If I lose myself, I lose it all Memories turn to dust, please don't bury us I've outrun the fears that chased, they're standing still I'm running still, I'm running still


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49098-never-trust-a- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49400-lights-will-guide-you-home-and-ignite-your-bones-maria#465656

Loki Pleiades


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Watson

Ѽ Conte(s) : La Planéte au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morph le Buble-Gum rose !



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 244
✯ Les étoiles : 125




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 26 Aoû 2016 - 19:48


Lately I been, I been losing sleep

«Il est normal d’être effrayé. Parfois, le courage est la capacité de faire face à ses craintes»
Loki & Maria


Elle était venue pour voir Jamie et au final, elle se retrouvait a entraîner une fille qu'elle connaissait a peine chez un hypnotiseur. Elle en avait connue pas mal, la plus part étant des charlatant qui faisaient de grands spectacles avec quelques associés qui se mêlaient au publique, mais d'autres avaient réellement un don qui faisaient des miracles. Loki avait toujours été fascinée par ce genre de choses et elle avait découvert que Storybrook aussi avait son lot de diseurs de bonne aventure ou ce genre de choses. C'était amusant de voir comment une ville calme pouvait changée en quelques années.

Traînant Maria avec elle, la jeune femme sortit dans la rue et lâcha le poignet de sa nouvelle « amie » en regardant a gauche et a droite pour retrouver son chemin avant de faire signe a Maria de la suivre. Le type qu'elles allaient voir était apparemment renommé, il avait même une sorte de local qu'il louait prés de la grande rue. Tranquillement, Loki dirigea Maria, en lui jetant des coup d'oeil de temps en temps. Elle était étrange comme fille. Tout le monde savait que ca existait non ? C'était apparut dans les années 1840, alors soit elle avait vécu dans une grotte soit elle n'était pas du tout cultivée. Pourtant lorsqu'elles avaient discuté la première fois ou elle était venue voir Jamie, Loki n'avait pas eut cette impression.

« Pour faire simple, l'hypnose c'est un moyen d'entrer en transe pour accéder a un état de conscience plus profond que ton état de conscience quand tu es réveillé. C'est utilisé pour pas mal de choses, les spectacle mais aussi la thérapie. Tu sais que pas mal de gens arrêtent de fumer, ou d'avoir certaines phobies grâce a ca par exemple ? »

Ce qui était quand même fortiche, une utilisation assez courante en soit. Mais ca l'avait toujours impressionné. C'était comme les cérémonies indiennes qu'elle avait vue, c'était magique ou presque. Loki s’arrêta soudain, les yeux ronds, en regardant deux hommes passer devant elles. L'un d'eux portait un arc et un carquois alors qu'un autre avait une épée attachée a la taille. Ca c'était surprenant, depuis qu'elle était là, elle trouvait le comportement des habitants pour le moins suspect. Depuis quand les gens avaient le droit de se balader avec ce genre d'armes moyenâgeuses dans la rue ? Elle savait parfaitement que c'était typique de son pays d'autoriser le port d'armes mais c'était des armes a feu en générale ! Et puis sur le reste de la planète ce genre de pratique était totalement interdit et après avoir passé six ans loin de l'Amérique.. ; c'était surprenant de voir les gens afficher ainsi leurs armes.

« Je te jure » dit elle une fois qu'ils se furent éloignés. « J'ai l'impression d'avoir fait une sorte de bond dans le temps depuis que je suis ici, c'est flippant. Sérieux qui se balade avec des épées ? »

Elle n'avait qu'un simple couteau suisse dans sa poche, une habitude de survie. Mais pas une épée bon sang !

« Cette ville est trop bizare, sérieux. » Lentement, elle repris sa route avant de chasser cet événement pour le moins étrange de son esprit. « J'ai pas mal voyagé donc je parle d'expérience, mais bon c'est pas très important. Ah, c'est la ! »

Elle posa une main sur l'épaule de Maria pour la faire dévier de sa route et la pousser vers un bar a l'aspect miteux qui se trouvait sur leur droite. Tranquillement, elle pris la tête de l’expédition et passa la porte pour se diriger directement vers le comptoir, slalomant entre les ivrognes et esquivant les mains baladeuses qui se tendaient vers elle avec une aisance qui avait l'apparence de l'habitude.

« J'ai pas mal travaillé dans les bars pour payer mes voyages donc maintenant j'ai l'habitude » fit elle avec un petit rire a Maria lorsque celle ci la rejoignit. Puis elle se pencha vers le barman en face d'elle, un air malicieux sur le visage et les yeux brillants d'amusement. C'était peut être ce qui faisait son charme en fin de compte, la vie qui se dégageait de son visage et de ses yeux. Profonds, envoûtants. Vivants.

« On voudrait voir Monsieur » dit elle tranquillement, appuyée sur ses bras avec son petit sourire en coin. Elle avait dit le dernier mot en francais, après tout c'était comme ca qu'il se faisait appeler. L'homme en face d'elle la considéra un instant d'un œil morne, la détaillant des pieds a la tête avec une lueur d’intérêt avant de passer a Maria, l'évaluant a son tour. Puis son attention revint sur Loki, et il resta silencieux une seconde a frotter le verre qu'il avait en main avec un torchon sale, avant de lui indiquer une table en bois d'un signe de tête.

« Y a quelqu'un, attendez votre tour. » Lacha il.

« Ok merci ! »

Sans hésiter, Loki attrapa les doigts de Maria et l’entraîna dans son sillage jusqu'à l'une des tables libre ou elle s'installa, posant ses jambes sur l'un des bords de la table sans pour autant que ses pieds soient dessus. Elle sembla observer sa main un instant, pliant et dépliant les doigts pendant quelques instants, comme si elle les voyait pour la première fois. Elle avait sentit comme un picotement et ca l'inquiétait un peu a vrai dire. Voyant que Maria l'observait, elle abaissa sa main rapidement et lui fit un sourire, au moment ou une serveuse qui mâchait bruyamment un chewing gum s'approcha.

« Vous v'lez qu'echose ? » demanda elle en machonant.

Loki jeta un regard dubitatif vers le bar avant de faire une petite grimace discrète.

« Euuuh.. deux grenadines s'il vous plait. Dans des verres propres. »

La serveuse lui jeta un regard bovin et s'éloigna d'un pas traînant, laissant la jeune femme se pencher vers Maria avec un air un peu alarmé.

« Je te déconseille de boire quoi que ce soit ici, tu risque d'attraper la syphilis, au moins ! » Elle se tut brusquement, se re installant sur son siège alors que la serveuse déposait les deux boissons sur la table. Loki la regarda s'éloigner avant de... ne rien faire. Après tout il leur suffisait juste d'attendre non ? Elle se contentait de tapoter ses doigts sur sa jambe, en rythme avec une musique qu'elle avait dans la tête, le regard perdu dans le vide comme si elle était partie ailleurs. Puis tout a coup, elle reporta son attention vers Maria, comme si elle se rendait subitement compte de sa présence.

« Tu vis avec Jay depuis longtemps ? Vous êtes ensemble ? » demanda elle finalement.

Pas de traces de jalousie ou quoi que ce soit du genre dans son attitude ou sa voix. Simplement de la curiosité, de l’intérêt. Elle voulait savoir, comprendre tout ce qui c'était passé depuis son départ.Essayer de rattraper son retard en un sens, après tout six ans c'était long ! Et puis Maria avait vraiment l'air gentille, ce serait bien qu'elle sorte avec Jay. Tout a coup des pas résonnèrent dans la salle et elle leva les yeux vers l'escalier duquel descendait une jeune femme excitée, au sourire radieux qui quitta rapidement l'établissement en contenant sa joie avec peine. De la ou elle était Loki vit le barman lui faire un signe de tête.

« Allez c'est a nous. » fit elle en déposant quelques billets sur la table avant de se lever et d'inviter Maria a la suivre avec un sourire rassurant. « Allez viens, je resterais avec toi pour qu'il ne te fasse rien faire de bizarre. » dit elle avant de monter les marches de bois.

L'étage était assez différent du bas. Le haut de l'escalier était bloqué par un rideau de perle qu'elle poussa dans un cliquetis agréable a l'oreille. L'endroit était assez grand. Le sol couvert de tamis qui se chevauchaient, se poufs, de cousins multicolore. L'air était saturé d’ensent a tel point qu'il formait une sorte de petit nuage vers le plafond et qu'on le voyait dans la faible clarté que deux rideaux, espacés de seulement quelques centimètres devant une fenêtre, laissait passer. De nombreux bibelots étaient accrochés un peu partout et pendaient dans le vide ou contre les murs. Des attrapes rêves, des symboles, de petites statuettes... Il y avait de tout, ca donnait réellement l'impression d'un repère de sorcières. Au centre de la pièce se trouvait une petite table basse sur laquelle reposait une gigantesque boule de cristal. La table était recouverte d'une nappe aux motifs entêtants et deux sièges avaient été installés devant.

« Bonjour mesdemoiselles. » tonna une voix dont le propriétaire était caché dans l'ombre.

Loki haussa un sourcil avant de sourire, amusée. Elle savait a quel point l'importance de la mise en scène était vitale mais la il faisait fort. Sans la moindre trace de gène, elle se laissa tombée dans l'un des coussins, tapotant celui a coté d'elle pour inviter Maria a venir s'y installer.

« Bonjour. »

« En quoi puis je vous être utile ? » demanda il d'un ton calme.

« Vous êtes voyant au vue de la boue de cristal, pourquoi vous ne nous le diriez pas vous même ? »

L'homme eut un sourire carnassier qui dévoila ses dents blanches. D'un geste de la main, il désigna la boule qui s'éclaira un instant d'une douce lumière avant de redevenir terne.

« Ca, c'est pour les pigeons voyons. Mais je sent que vous n'êtes pas de ce genre là. » dit il tranquillement. « Il émane une force étrange de vous.... surtout d'elle. » Il avait désigné Maria en tournant son visage d'un coup vers elle. « Vous avez quelque chose... quelque chose que je n'arrive pas a définir... »

Loki hocha la tête, impressionnée. Au moins il était honnête. Elle s’arrêta une seconde avant de passer une main sur son front. Elle avait chaud et le parfum des ensents lui donnait mal a la tête. Elle se redressa, se mettant dans une position plus confortable, tout en se sentant de moins en moins énergique comme si le calme de la salle déteignait sur elle.

« Je voudrai que vous l'hypnotisiez. Elle ne dors pas en ce moment, on dirait un zombie. Je ne sais pas a cause de quoi c'est mais... »

« … elle oui. »


Elle se tut un instant avant de reprendre, surprise.

« Je suis là pour vérifier que vous ne lui ferez rien faire de bizarre. Enfin si vous parvenez a l'hypnotiser »

Elle se tut, alors qu'elle observait Maria et l'homme s'observer pendant de longues secondes, les yeux dans les yeux. Sans un bruit, l'homme s’avança pour se rapprocher, faisant entrer son visage dans la lumière. Il poussa la boule de verre sur le coté, a faisant tomber sur le tapis puis rouler sur quelques mètres avant de plomber sa main dans sa poche pour en sortir une simple pièce qu'il agita devant lui. Et soudain, elle s'en rendit compte. La séance avait déjà commencé, Maria semblait comme absente. Lentement, elle fixa la pièce qui se balançait a son tour, en se disant qu'il ne l'hypnotisait pas elle mais Maria... Elle ne parvenait pas a détacher son regard de celui de l'homme. Elle se sentait s'enfoncer dans une léthargie douce et agréable... Quelques secondes plus tard, leurs têtes s'inclinaient soudainement dans un même geste alors que leurs esprits partient ailleurs.


Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Loki and Jay - Mix 1


Et de toutes facons qui a dit que je pouvais pas le garder d'abord ?
♠️ BLUEBERRY
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61574-loki-m-pleiades-le-bu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61900-rps-du-buble-gum-ambulant-loki-pleiades#589781

Maria Posada


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jenna sexy Coleman :love:

Ѽ Conte(s) : La légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La mexicaine désiré par deux garçons qui ce battent comme des débiles pour elle. Et qui te fou un coup de machette si tu l'ennuie accessoirement.

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 949
✯ Les étoiles : 453




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 11 Sep 2016 - 16:37


Lately I been, I been losing sleep


Mais non, inutile de protester, la rue défilait déjà sous mes yeux pendant que Loki emportait mon poignet. Je pense que je n'avais plus trop le choix maintenant ?
« Pour faire simple, l'hypnose c'est un moyen d'entrer en transe pour accéder a un état de conscience plus profond que ton état de conscience quand tu es réveillé. C'est utilisé pour pas mal de choses, les spectacle mais aussi la thérapie. Tu sais que pas mal de gens arrêtent de fumer, ou d'avoir certaines phobies grâce a ca par exemple ? » 
Je posais sur elle des yeux emplit de curiosité, touché au vif. Maintenant qu'elle me détaillait un peu plus l'explication, il me semble avoir déjà vue ca dans les rues de Londre. Mais ca me surprenait énormément que des personnes oubliait leur phobie grâce à une hypnose. J'avais soudainement un peu d'espoir.

Es ce qu'il allait arrêter mes cauchemars ? Et si il les voyait ? Je sentais ma gorge ce serrer, je ne voulais pas qu'il rentre dans mes pensés. En aucun cas. Je n'arrivais pas à me départager avec les nombreux sentiments qui m'assaillait à présent. Je faillis culbuté Loki qui c'était arrêter pour fixé un homme avec un carquois et un autre avec une épée. Je restais accroché à cette vision pendant quelque instant, aussi surprise qu'elle. Mais quand on vit avec quelque personne à l'intélligence douteuse, on n'est plus étonnée de rien. Loki continua de m'entrainer un peu plus loin encore, alors que je fixais avec surprise les batiments de Storybrooke que je ne connaissais pas. « Je te jure » lacha t-elle de nouveau. « J'ai l'impression d'avoir fait une sorte de bond dans le temps depuis que je suis ici, c'est flippant. Sérieux qui se balade avec des épées ? » 

▬ « Oh, tu serais surprise ... » répondit-je avec cynisme, jetant un coup d'oeil rapide dans mon epaule, detectant le pommeau grisâtre de Perfide.  Cette ville est trop bizare, sérieux. »  «  Pour une fois que quelqu'un rejoins mon avis ! Finalement, peu être qu'il y'a encore de l'espoir, que personne n'est complétement fou ici .. » Hasardais-je d'une attitude lasse. « J'ai pas mal voyagé donc je parle d'expérience, mais bon c'est pas très important. Ah, c'est la ! »

Alors que j'allais relevé, elle me poussa sur la droite, lachant un cris de surprise. Je regardais le bar qui ce dressait face à nous. Y'avais t-il une erreur ? S'il vous plait, dite moi que c'est une erreur ...Cette poussières, ses regard hagards, ses visages malicieux et pervers qui ce posait sur nous. Leurs doigt semblaient étrangement les démangers, je du faire plus d'une fois un bond sur le coté pour évité qu'ils ne ce posent sur mes hanches. Je lançais un regard furieux au coupable, le cœur au lèvre et l'envie de cracher un venin acerbe sur son visage. Pourquoi j'étais là ? « J'ai pas mal travaillé dans les bars pour payer mes voyages donc maintenant j'ai l'habitude »

▬ « Charmant, absolument charmant ! » Ironisais-je en posant des yeux méfiant sur des têtes qui continuait de nous fixer avec convictions. Loki semblait très bien ce debrouiller pour flirter avec le barman. Je la regardais faire, remuant mes pensées en me demandant ce que viendrait faire un hypnotiseur ici. « On voudrait voir Monsieur » je relevais la tête avec surprise. Elle parlait Français ? La curiosité était de plus en plus dévorante, et je me disais qu'au final, ce serait peu être pas mal de lui faire confiance. Bien que la première fois j'avais adoré parler avec elle, le fait qu'elle sache dire quelque mot en Français m'intriguait de plus en plus. « Tu... »

Ma voix ce coupa lorsqu'elle m'attrapa le bras en me tirant dans sa direction jusqu'à une petite table. Je m'asseyais en face d'elle, ne pouvant m'empêcher de vouloir sortir d'ici en courant. Loki semblait préoccuper, ouvrant, fermant sa mains comme ci quelque chose la dérangeait. Alors que je me posais vaguement des questions, elle remarqua mon attention et retira sa mains en me souriant. Je me promis de m'y attarder plus tard, gardant en tête ce passage. « Vous v'lez qu'echose ? »

▬ « Vous avez..un petit quelque chose..la .. » fis-je à la femme en posant mon doigt sur le coin de ma lèvre. Il fallait dire que cette tâche de chewing gum laissait entendre les nombreux passages de bulles. Elle ne prit pas en compte ma remarque, ce contentant de jeter un regard à Loki et de s'éloigné d'un pas trainant. Si le bar semblait misérable jusqu'à maintenant, je n'en dirais pas temps des employés qui le servait. Loki ce pencha vers moi. « Je te déconseille de boire quoi que ce soit ici, tu risque d'attraper la syphilis, au moins ! » je faillis m'étouffer en jetant un regard choqué, parcourant de nouveau la salle comme ci elle me serait dangereuse rien qu'en y respirant l'air.

▬« Crois moi, je me pense pas capable de tremper mes lèvres dans leur boissons nauséeuses. » répondit-je d'une grimace alors que la serveuse posa les verres devant nous. J'étudiais celui ci avec dégout, alors qu'un liquide rouge semblait pâteux et immonde. Je le repoussais d'une mains, un frisson parcourant ma colonne vertébrale au nombreuses maladie que pouvait déclencher la mixture. « Tu vis avec Jay depuis longtemps ? Vous êtes ensemble ? »

▬ « Je te demande pardon ?! » m'etruquais-je, les yeux ronds. Avec Jamie ? Mais pourquoi tout le monde me pensait en couple avec Jamie ? Même si je n'avais qu'un ans de plus que lui, je ne m'étais jamais posé la question. Ca me semblait même étrange, perturbant. Jamie était un très bon ami qui me tenait compagnie les longues nuits d'insomnie. Mais … en temps que compagnon ? J'avais beaucoup de mal à l'envisager. « Non, Jamie est un très bon ami. Rien d'autre ! » Fis-je d'un sourire. L'idée de mettre en couple avec quelqu'un m'effrayait, attirant certaine pensée sombre dans mon esprit que je repoussais avec mal. Nous fûmes interrompu par une femme au sourire radieux qui descendait les les escalier à toute vitesse. Alors que je me posais des questions, loki m 'annonça que c'était notre tour.

« Allez viens, je resterais avec toi pour qu'il ne te fasse rien faire de bizarre. » Ses mots n'eu d'effet que d'avantager la vague qui remuait dans mon ventre. « Pourvu qu'il ne voit pas mes pensées... » murmurais-je pour moi même, suivant Loki dans les escaliers. L'etage était différent de l'endroit. Des attrapes rêves, des bibelots. L'odeur d'ensent me prenait au nez et me brûlait les narines. « Bonjour mesdemoiselles. » Fit une voix qui sortit de l'ombre. Loki s'installa sur un coussin, attirant mon attention sur le deuxième.

▬ « Bonjour... » fis-je d'une voix hésitante en rejoignant le deuxième coussin, regardant autour de moi d'un œil sceptique. Je fixais la conversation commencer entre Loki et l'homme, posant un regard amusé sur la boule de cristal. En generale, les personnes en possession de ce genre de choses n'était pas clean. Il n'émanait de leur bouche que le mensonges. « Il émane une force étrange de vous.... surtout d'elle. » Je dressais des yeux brutale vers lui, coupé de toute pensée. Je le dévisageais légérement, me demandant si c'était une comédie, ou si la réalité ce deversait vraiment dans ses paroles.

« Vous avez quelque chose... quelque chose que je n'arrive pas a définir... » Je soutenais son regard. Bien sur qu'il savait, que je savais. Pourquoi être ici sinon ? J'aimais pas l'idée qu'il me devance ainsi, j'étais décontenancé, et je ne lachais pas son regard de peur que cela provoque quelque chose. Et si il lisait dans mes pensées ? « Je voudrai que vous l'hypnotisiez. Elle ne dors pas en ce moment, on dirait un zombie. Je ne sais pas a cause de quoi c'est mais... »
Mais ...« … elle oui. »  Non. Oh non. Ca n'allait pas marcher.

▬ « Je pense que c'était une erreur de venir ici. » lachais-je d'un ton sec, soutenant son regard comme une lourde roche, comme un jeux. Celui qui lache à perdu. Il ne pouvait pas s'infiltrer comme ca, deviner des choses sur moi, les révélés au grand jour. Mon esprit m'appartenait, personne n'avais le droit de le transgresser ! « Je suis là pour vérifier que vous ne lui ferez rien faire de bizarre. Enfin si vous parvenez a l'hypnotiser » Ce n'étais pas une bonne idée. Je ne voulais plus être hypnotisé. Je ne voulais pas qu'il touche mes tempes et qu'il sonde mon esprit comme une page de livre ouverte. Mais...pourtant, personne ne c'était encore rapproché autant de la vérité. Et si ca m'aidait ? Et si non ? Bien que je m'interdisais de ployer son regard, le tête hautaine et les yeux sournois, il sortit de l'ombre en agitant une pièce dans sa mains. Je me sentais bizarrement hors de moi. Pas dans le sens ou je me sentais prise de colère, mais celui ou j'avais l'impression que mon esprit ce détachait de mes pensées. J'ignorais ce qu'il était en train de faire, et je compris que trop tard ce qui ce passait vraiment. Il avait capté toute mon attention dans un regard, pour pouvoir me contrôler sans m'en rendre compte. « Ca...ne...marchera...p... » ma voix ce coupa aussitôt et mes yeux ce fermèrent.

Un tourbillions. De lumière, de couleur, dans lequel je flottait. Je voyais détranges choses, des visages autours de moi. Mais le tourbillons de lumière m'enfonçait, me retenait, s'accrochait à moi. Et j'avais vaguement l'impression de tomber dans le vide. Jusqu'a ce que quelque chose n'amortisse ma chute. Mes yeux clignèrent quelque instant, avant qu'une lumière aveuglante me brûle les pupilles. J'entendais des cris, des bruits d'explosions. Des femmes hurlers d'une voix paniqué. Des enfants appeler leur parent à l'aide. Et des rires. Des rires rauque. Des rires ..Je me relevais brutalement, regardant autour de moi avec panique, le cœur cavalant dans une vitesse affolante. Des maisons brûlés. Des feux ravageant tout sur le passages. Des animaux courant dans les ruelles. Des gens hurlant, fuyant, alors que leur ravisseurs de petites taille ce delectait de cette situation. Quelque cadavre jonchait le sol, alors que l'un des ravisseurs enfonçait une lame dans le ventre d'un homme avec un sombrero. J'entendais remuer à coté de moi. Mais j'étais hypnotisé par cette scène. Par ce paysage destructeurs. Par cette sensation de vécu, cette envie de partir en courant, de fuir cette vie, cette vie qui avait été la mienne …


▬ « Non...Non non non ! »
m'ecriais-je en me relevant, avançant d'un pas dubitatif, reculant avec panique. Je me tournais vers Loki qui semblait emmerger. « Je croyais qu'il devait m'hypnotisé ! Pourquoi on est dans mon souvenir ? Il aurait pu faire n'importe quoi, mais pas ca ! » J'étais hors de moi, hors de contrôle. Je me souvenais de cette scène. Celle ou Xibalba avait enlevé Manolo. C'était à la veille de cette journée que j'avais trouvé Perfide. Et le lendemain , tout avait basculé. Les rues avaient été envahis par la tribu de chacal. Les gens avaient été massacré, et les survivants c'était réfugier dans les souterrains et de la ville. Je posais ma mains dans mon dos. Elle n'était pas là. La machette était pas là. Je tentais de repousser la panique qui continuait de monter. Bien sur. Si on était dans mes souvenirs, ce n'était pas moi qui avait la machette. Mais Maria. L'autre Maria. Un cris ravageur s'elança dans notre direction. Des petits sauvages de la tribu de chacal accourait dans notre direction.

▬ « Il faut qu'on s'en aille. Tout de suite ! » J'attrapais la mains de Loki qui regardait les sauvages sans comprendre et me mit à courir dans les rues de San Angel. Il ne fallait pas tomber sur l'autre Maria, ou sur qui que se soit. Derrière nous, des rires fusaient, sadique, sarcastique. Machiavélique. Je tournais dans une ruelle qui donnait sur la place et me collait au murs en pointant mon doigt sur ma bouche pour faire signe à Loki de ce taire. La tribu de chacal n'étaient pas très maline, c'était en partie comme ca que j'arrivais toujours à m'en sortir. Les sauvages continuèrent leur chemin tout droit sans même tournées dans la ruelle et nous remarquer. Je ne saurais dire le soulagemment qui m'envahis.

« Qu'es ce que tu fais ? Il faut nous cacher ! »
S'ecria une voix famière. Mon regard ce posa vers la place, ou de l'eau s'écoulait dans une fontaine. Je m'avançais dans la ruelle, avant de me rapprocher du mur pour tourner la tête discrêtement vers la place. Une homme barbu faisait face à un homme plus jeune, au visage quelque peu sévère et assouvis de haine. Mon ceour ce figea dans ma poitrine. Papa... l'homme pointait une arme sur lui. J'entendis Loki remuer dans mon dos.

▬ « Pourquoi ce souvenir précis ? » Lachais-je entre mes dents. Pourquoi es ce qu'il nous avait envoyé ici ? Qu'elle était son but de faire revivre la peine qui m'avait envahis ce jour là ? Je fermais les yeux quand le coup de feu retentit. J'avais l'impression qu'il m'avait touché en plein cœur tellement la douleur était insupportable. Mon père s'ecroula sur le sol, le sang tâchant ses beau habits. Et c'est à partir de là que le nouveau Maire de la ville prit possession de la ville. Je n'osais rouvrir les yeux, je voulais les garder fermer pour toujours. Malheureusement, le temps ne nous donnait pas cette possiblité. J'aperçu au coin d'une autre ruelle, l'ancienne Maria. Jeune, habillé d'une robe rouge, avec une épée entre les mains. Son regard ce posa sur la scène, ou des larmes coulais le long de ses joues. Puis elle ce précipita sur le corps de son père, hurlant d'un cris déchirant et peinée. Je reculais en me tournant vers Loki. « Allons ailleurs avant qu'ils ne reviennent ... » fit-je en retenant la peine que me causait ce flash bac.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Ain't runnin' from myself no more
Comptine d'un Autre Été ▬ I'm ready to face it all If I lose myself, I lose it all Memories turn to dust, please don't bury us I've outrun the fears that chased, they're standing still I'm running still, I'm running still


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49098-never-trust-a- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49400-lights-will-guide-you-home-and-ignite-your-bones-maria#465656

Loki Pleiades


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Watson

Ѽ Conte(s) : La Planéte au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morph le Buble-Gum rose !



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 244
✯ Les étoiles : 125




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 18 Sep 2016 - 13:16


Lately I been, I been losing sleep

«Il est normal d’être effrayé. Parfois, le courage est la capacité de faire face à ses craintes»
Loki & Maria

Elle avait connue mieux comme réveil. Déja elle ne parvenait pas a se rappeler s'être endormis, alors ouvrir les yeux sur un paysage totalement inconnue ou presque... Elle se massa la tête, avec l'envie de vomir et l’impression qu'un cheval avait fait des claquettes sur son crane. Beuuurk... Il lui fallut quelques secondes pour se lever et preter un tant soit peu attention a son environnement. Des gens courraient, criaient.. L'air était alourdis pas la poussière et l'odeur du bois qui brûlait. Le brut des sabots martelant le sol ne cessaient de résonner autour d'elle. La cacophonie était insoutenable, les pillards, sales et puant, courraient derrière leurs victimes. Et brusquement, Maria se tourna vers la jeune femme.

« Je croyais qu'il devait m'hypnotiser ! Pourquoi on est dans mon souvenir ? Il aurait pu faire n'importe quoi, mais pas ca ! »


« Attends on est dans tes souvenirs ? » La pour le coup elle était sous le choc. Ce n'était pas prévue, vraiment.. L'hypnose c'était pas ca ! Et puis elle n'était même pas censée se retrouver là elle ! Tout a coup, elle tendit le pieds sur le coté, faisant un croche pieds a un sauvage qui passait en courant a coté d'elle en poursuivant une jeune femme apeurée. L'homme s'écrasa de tout son long dans la poussière dans un bruit étouffé, arrachant un sourire à Loki au moment ou il se tournait vers elle avec un air meurtrier. Elle avait connue son lot de bagarres et de guerres elle aussi, et ce n'était pas ce type a la dentition plus que douteuse qui allait la...

« Il faut qu'on s'en aille. Tout de suite ! »


« Hein ? »

Trop tard, Maria l’entraîna brutalement dans les ruelles de la ville sans lui laisser le temps de protester. Non non non, elle voulait aller aider les autres elle ! Elle voulait le vaincre, lui donner une leçon qui lui ferait regretter d'avoir osé attaquer le village. Ca lui rappelait des souvenirs des choses qu'elle avait vue. En Afrique, elle avait de nombreuses fois organiser des résistances contres des brigands, renfoncé des villages pour leur tenir tête. La plus part du temps, il suffisait d'avoir un peu de courage, et un brin d'imagination pour renverser une situation. Elle s’arrêtèrent près d'un mur, essoufflées et nerveuses, alors que les brigands continuaient leurs chemins.

« Qu'es ce que tu fais ? Il faut nous cacher ! »


Elle suivit Maria qui semblait bien décidée a aller voir ce dont il s'agissait, avant de la voir en double. Étrange situation elle devait l'avouer. Surtout qu'elle ne captait strictement rien a ce qui se passait. Loki se pencha sur le coté pour voir une scène des plus pénibles, elle devait l'avouer. Une exécution, un doit de vie et de mort sur une personne sans que qui que ce soit ait rien demander.

« Pourquoi ce souvenir précis ? »

« J'en sais rien... »

Et c'était vrai ! En soit elle ne savait même pas ce qui se passait là, donc elle n'était pas d'une grande utilité. Mais la suite des événements coupa court a ses pensées, la laissant les yeux grands ouvert, incapable de dire quoi que ce soit. Elle avait déjà vue des gens se faire tuer, pourtant ce n'était jamais une choses facile surtout quand elle comprenait que cet homme était important pour Maria. Loi avait plaqué une main sur sa bouche pour retenir un cri, avant de reculer malgré elle.

 «Allons ailleurs avant qu'ils ne reviennent ... »

Loki hocha la tête sans rien dire avant de suivre Maria qu s'éloignait rapidement. La jeune femme refleurissait, suivant ans réfléchir son guide alors que ses pensées tournaient a tout allure. L'hypnose, ca ne se passait pas du tout comme ca a la base. Elle le savait, elle en avait déjà fait les frais, après tout ce n'était pas sa faute si elle avait un esprit facilement influençable. Loki et Maria s’arrêtèrent non loin, a l’abri dans une ruelle et regarda autour d'elle, en entendant les cris, les bruits de course autour d'elle... Elle pencha la tête hors de sa cachette pour regarder autour d'elle, alors que les cris lui parvenaient de plus en plus éloignés. La situation était pour le moins étrange. Rapidement, elle se tourna vers Maria, un air désolé sur le visage.

« Je suis désolée, ca ne devrait pas se passer comme ca du tout, vraiment, je suis navrée... » Elle baissa la tête et déglutis difficilement, avant de se reprendre. Allez, elle ne devait pas se laisser avoir. « Allez viens, il faut qu'on trouve une sortie. »

Elle descendit les marches de la porte a laquelle elle était adossée et suivit la ruelle jusqu'à bout ou... elle s’arrêta.

« Euuuh. .. c'est quoi ce truc ? »

Le sol, les murs.. tout l'espace autour d'elles était blanc, vide, comme si au delà d'une certaine distance, le monde n'existait plus comme si il n'était rien. Loki s’arrêta avant de l'atteindre, avant de regarder autour d'elle pour attraper un cageot de pommes qu'elle jeta littéralement dans le vide. Le cagot tomba et disparut a sa vue sans le moindre bruit, comme si il était absorbé. Lentement, la jeune femme recula, peu rassurée.

« On devrait s'éloigner d'ici. » dit elle en mettant le plus d'espace possible entre elle et le vide.

Rapidement, Loki fit demis tour, revenant vers la place centrale. Ce n'était peut être pas le meilleur endroit ou aller mais au moins, elle ne songerait plus a sauter dans ce vide, c'était déjà ca. C'était dingue ces réflexes non ? Dés qu'il y avait un danger, elle avait une seule envie : Sauter dedans a pieds joints. Ce ne fut que lorsqu'elles atteignirent la place que Loki se dit qu'il y avait quelque chose d'étrange – enfin par rapport a la situation actuelle qui était déjà pas mal – une sensation désagréable, l'impression de se faire observer. Elle tourna la tête, cherchant autour d'elle ce qui pouvait provoquer ca quand elle la vit. Une silhouette sombre dont le visage était dissimulé par la lourde capuche d'une cape noire. De la ou elle était elle pouvait parfaitement sentir le regard de la.. Chose ? Sur elle. Et tout a coup, il y eut une sorte de grésillement. Le paysage sembla se flouter un instant et lorsqu'elle ouvrit a nouveau les yeux, Loki constata que la silhouette avait disparue, les laissant seules.

« Tu as vue ca ? » demanda elle a Maria en se tournant vers elle.

Visiblement, sa compagne n'y avait pas fait attention, trop concentrée sur la scène qui se déroulait sous ses yeux. A nouveau l’exécution, comme si elles étaient revenue en arrière. Comme si le temps avait été remonté comme une horloge leur faisant a nouveau vivre des événements déplaisant. Elle l'entendit distinctement, le déclic que fit l'arme quand le jeune homme retira la sûreté. Loki n'hésita pas une seconde et se baissa, attrapant une pierre qui avait roulée sur le sol, pour la jeter de toutes ses forces dans la tête du meurtrier.

« Dans tes dents ! » S'écria elle en voyant la tête de l’inconnu partir en arrière sous le coup, alors que la victime levait un regard surpris vers elle, avant de se lever en tremblant légèrement.

Peu lui importait qu'elles soient dans un souvenir ou non, elle ne pouvait pas rester sans agir, pas sans rien faire. Peu lui importait les conséquences. Brusquement, l'air et le sol se mirent a trembler autour de Maria et elle, et par réflexe, Loki attrapa sa main pour ne pas qu'elles soient séparées, avant de brutalement chuter dans le vide quand le sol sembla s'évaporer sous leurs pieds. La dernière chose qu'elle vit fut cette silhouette sombre qui la fixait avec une certaine colère a n'en pas douter. Loki eut un sourire. Brillant, moqueur. Le genre de sourire qui disait que jamais elle n'abandonnerait. Elle ne comprenait peut être pas ce qui se passait mais elle savait qu'elle pouvait agir. Qu'elle pouvait faire quelque chose et qu'elle ne se laisserait pas vaincre.

Un choc brutal et l'arret d'une chute. Ce fut violent, douloureux et pendant quelques secondes, la douleur fut si forte qu'elle ne parvint pas a respirer. Loki tourna doucement un regard vers Maria et lacha sa main avant de se redreser dans une grimace.

« Ca va, rien de casser ? » elle lui tendit la main pour l'aider a se relever. « Tu sais ou on est ? Est ce que tu as une idée de ce qui se passe ici ? »

Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Loki and Jay - Mix 1


Et de toutes facons qui a dit que je pouvais pas le garder d'abord ?
♠️ BLUEBERRY
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61574-loki-m-pleiades-le-bu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61900-rps-du-buble-gum-ambulant-loki-pleiades#589781

Maria Posada


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jenna sexy Coleman :love:

Ѽ Conte(s) : La légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La mexicaine désiré par deux garçons qui ce battent comme des débiles pour elle. Et qui te fou un coup de machette si tu l'ennuie accessoirement.

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 949
✯ Les étoiles : 453




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 23 Oct 2016 - 18:53


Lately I been, I been losing sleep



« Je suis désolée, ca ne devrait pas se passer comme ca du tout, vraiment, je suis navrée... » J'avais l'impression d'avoir une épée aiguisée, qui epluchait chacune de mes pensées à vif. Tranchant chaque songes une par une. J'entendais au loin Loki, mais mon attention était centrée sur les cris qui fusaient à mon oreille. Me souvenais de chaque detail avec attention. Je revoyais l'ancienne Maria, accourir vers notre père, complétement chagriné. Cette Maria n'était pas encore moi. Mais elle ne tarderait pas à le devenir. C'était les chapitres les moins appréciable de ma vie. J'avalais durement ma salive, portant quelque seconde mes yeux sur Loki. Si j'aurais su, je serais resté dans l'appartement. Depuis que je suis venu, il me tombe que des mauvaises choses sur le visage. Cette appartement était maudit, cette ville était maudite, j'étais maudite.

▬ « J'aimerais te dire que ce n'est rien …Mais nous ne sommes pas dans le chapitre le plus glorieux de ma vie. » répondit-je, alors que j'entendais de nouveau des braillements bourrues et des ricanements qui me donnait des envies d'agissements meurtrière. Je lachais un grand soupire, tournant la tête vers le visage de Loki. «  Tout le monde peut faire des erreurs. Il est juste regrettable que cela illustre ma vie. » Comme pour jouer avec moi. Comme pour me placarder de nouvelle images, les revivres, parce que je ne les revivais pas assez la nuit, surement.  Allez viens, il faut qu'on trouve une sortie. »  J'hochais silencieusement la tête, me decalant de l'entrée pour suivre Loki. Mon visage portait sur les habitants qui ce cloitrait à l'intérieur de leur maison. Leur visage s'illuminait lorsqu'ils me reconnaissaient. Revoir des têtes qui n'allaient pas tarder à tomber me remuait le ventre. Spectatrice d'un futur connaissable. « Euuuh. .. c'est quoi ce truc ? »

▬ « On dirait la fin du souvenir … » Supposais-je, jetant un œil curieux vers le blanc laiteux qui ce fondait dans un decor vide. La cagette que Loki lança disparu dès qu'elle rentra en contacte avec le décor blanchâtre. Mes yeux s'arrondit de surprise et de curiosité, n 'étant pas sur de bien comprendre. On ne pouvait donc pa s'éloigné des souvenirs ? Nous étions pris au pièges ? « On devrait s'éloigner d'ici. »  Fis Loki qui reculait. J'aimerais pas savoir non plus ce que ca donnerait si nous avions le malheur de tomber dans cette espace vide. Je n'en avais aucun désir à le pénétré et le découvrir. Nous revenions sur nos pas, la place centrale. Mon visage ce fit melancolique quelque seconde, jusqu'à ce qu'un grésillemment ne floute le paysage. Je fermais les yeux par reflexe, l'horrible sensation que ma vue était confuse, avant de rouvrir à cause des nouveaux cris qui fusaient de nouveau dans l'air. « Tu as vue ca ? » 

▬ « Toi aussi tu l'as ressentit ? » Demandais-je, rassuré de ne pas avoir été la seule à subir cette vision flou. Mais Loki ne semblait pas parler de la même chose que moi. Je balayais les yeux la scène qui revint de nouveau. Encore. Mon cœur céda à l'arrêt cardiaque, encombrant ma poitrine de battement irrégulier. Mon père, à genoux, face à la gachette de l'homme. Encore. Pourquoi ? Pourquoi je devais revivre ca ? Qu'elle plaisir y'avais t-il à devoir revivre la mort d'un être proche constamment ? Je me sentais tetanisé, incapable de bouger. Ce fut Loki qui reagit à ma place. Le caillou avair atteint la nuque du meurtrier. Mes yeux eurent un sursaut, reprenant capacité de mes mouvements en tournant des yeux ronds vers Loki.

▬ « Eu...Tu viens vraiment de changer mon futur ? » Demandais-je, perturbée. Même si une joie espérée de revoir mon père envie animait mes pensées.Mes paroles furent tue par un tremblement qui secouait le sol. Je baissais les yeux avec surprise, avant que ma mains ne ce retrouve dans celle de Loki. Le sol ce déroba sous nos pied, et de nouveau, ce vide, ce tourbillon de lumière qui nous englobait. Mes yeux ce levèrent vers le haut, avant de trassaillir sous le visage sombre d'une personne. Ses yeux verdâtre laissait briller une colère explosive, comme ci nous venions de brisé son jeux. Les yeux verdâtre ...Je les revoyais dans ma mémoire. Mais mes pensées furent coupé par un choc tellement violentn affligeant une douleur si insupportable que j'y laissais une plainte face à ma colonne vertébral à vif.

Ma respiration fut coupé pendant quelque seconde, avant de revenir brutalement dans un souffle saccadé. Confuse, je portais une mains sur ma tête, analysant le décor. Il s'agissait d'un immense couloirs encadrés de mur. Comme une labyrinthe. Comme le grand canyon. Je me relevais, l'horrible sensation de reconnaître ses lieux monstrueux, qui animait chaque fibre de mes rêves.

▬ « Ca va.. » mentis-je, face au mal de tête qui s'insinuait dans mon esprit. Mais j'étais hypnotisé par les murs. Ses murs. Familier.  Tu sais ou on est ? Est ce que tu as une idée de ce qui se passe ici ? »

« Tu sais, j'aurais pu bien t'aimer. Mais il faut toujours que tu te mêles de ce qui ne te regarde pas. Tant pis pour toi. »

Cette voix ...Je sentis mon corps devenir aussi lourd qu'une pierre. Je m'étais figé dans une peur incontrôlé, les yeux ecarquillé, fixant cette scène du diable. Non. Sur tout les souvenirs, pourquoi celui là ? Je secouais la tête, presque tremblante. Face au Xibalba, son sourire immonde, étiré par les lèvres de mon défunt Mari. Puis la chanson retentit. Cette chanson. La chanson de Manolo. Je devenais sourde à tous ce qui ce passait autour de moi. La chanson sonnaient dans mes oreilles comme un souvenir amer de mon passée. Xibalba poussa la Maria dans le dos, qui tomba à terre. Elle ce releva, le visage grimaçant de douleur, attrapant la machette entre ses mains.

« « Montre toi ! » Hurla t-elle, les paroles saccadés, donnant des coups de machette dans le vide, le visage perdu, les yeux méprisant. Elle donnait des coups à droite, à gauche, essayant de toucher la forme flou et verdâtre de Xibalba qui ce mouvait dans l'air, un ricanement déchirait l'air. Elle s'essouflait. Ses mouvements devinrent plus lent, plus désespérée. Les larmes ruisselaient sur son visage, alors que Xibalba continuait de chanter. Je me souvenais. De ce moment. Ou j'étais hors de moi. Inctrôlable. Juste la haine m'avait animé pour détruire Xibalba, chaque geste désespérée devenant un espoir de le toucher. Il projeta la Maria contre le mur, qui ce cogna sévérement la tête le dos avant de tomber à terre comme une poupée de chiffon, sonnée.

Mes paroles restèrent bloqué dans ma gorge. Je me souvenais avoir eu les muscles en feu. Avoir la tête tellement douloureuse qu'elle avait exploser. Ne plus respiré à cause du choc trop brutale. Ne plus rien voir, juste des tâches ce mouver dans ma vision avec le visage carnassier de Xibalba. Je n'avais même pas reussis à me relever, je n'avais plus eu aucune force à ce moment là, comme ci l'espoir était partis pour me laisser proie au desaroi.

« Non … Arrête ... »  avait t-elle murmurer dans une voix inaudible, alors que le visage de Xibalba souriait. Il tenait sa proie. Il l'avait relevé, m'avait relevé avec une force que je n'avais jamaus soupçonnée, l'a plaquant contre le mur comme il me l'avait fait. Je resentais de nouveau toute les sensations. Toute les souvenirs. Comme ci j'étais encore dans cette posture. Parce que je la revivais chaque nuit, et cette fois ci, je ne me reveillerais pas pour me tirer de ce mauvais pas. Le Xibalba eu un rire sadique, avant de plaquer ses lèvres contre celle de l'autre Maria. Ses mains ce mouvant sur son corps, relevant sa jupe, griffant la joue de son visage, son poignet, alors qu'elle ce debattait pitoyablement pour le faire reculer. Ce sentir tenir en joue, brisé comme un cheval sauvage. Meme si cette scène m'horrifiait, il y avait une chose qui retint mon attention, me tirant de ma terreur. Les yeux del'autre Maria prirent un eclats verdâtre, comme ci Xibalba lui avait fait quelque chose.

▬ « Je...Qu'es ce qu'il m'a fait ? » Eu-je la force de dire. Je reculais, posant mes mains sur ma tête comme ci j'etais prise d'une certaine folie. Je ne m'étais pas vue changer de lueur, je me souvenais juste de cette sensation de froid qui m'avait parcouru, comme ci un vent intérieur était entré dans mes veines. Je me souvenais avoir ressentit une terreur si soudaine, que mon corps en avait été paralysé. Il m'avait fait quoi ? Sujette à la perte de contrôle, je me tournais vers Loki. Osant la regarder bien en face malgrès la scène qui nous faisait face. L'autre Maria parvint à planter Perfide dans les côtes de Xibalba, qui hurla pour ce dégager. Animer d'une certaine colère, il voulu la prendre, mais fut sujet au paralysement douloureux et au cauchemars en la touchant.

▬ « Il m'a fait quelque chose ... » Mumurais-je, comme ci je me parlais à moi même. Xibalba disparu, laissant l'autre Maria seule, roulé en boule contre le mur, pleurant à chaude larme, complétement vidé de sa force vital et mental. Je balayais la scène des yeux, ressentais exactement la même chose qu'elle. Mais dans l'ombre, je fut retenu par un visage qui observait, caché dans les rocher. Je plissais les yeux. Son visage m'était familier malgrès ses traits dissimulé dans l'ombre. Ses yeux étaient vert emeraude. Elle laissa son visage baigner dans la lumière quelque seconde, je titubais en reculant, poussant un cris de surprise. Loki l'avait vue aussi. Moi. Moi. Avec les yeux verdâtre. Le visage animé d'un certain plaisir malsain, sadique.

▬ «  Je comprend pas...Je ne comprend plus ... »
J'étais perdu. Le réel sentiment que ma vie n'était qu'illusion, brouillon, comme les pages d'un livre qui ce réecrivait sans cesse. La scène ce brouilla à nouveau. Ma vision perdit son sens, avant de revenir parfaitement net. Maria, frappé de nouveau, sous la chanson qui retentissait de nouveau dans l'air. Je dressais des yeux sombre, animé d'une colère qui me faisait presque trembler de rage. « Je ne laisserais pas ca arriver de nouveau. » Lachais d'un ton acerbe. Et tanpis si cela change mon futur. J'avais une revanche à prendre. Je sortis de notre pierre qui nous dissimulait, ramassant Perfide qui jonchait le sol prêt de Maria et Xibalba, je la pris entre mes mains, la levant de toute mes forces pour frapper Xibalba à la nuque d'un geste puissant, innondant ce geste d'une haine, d'une rancoeur, d'une vengeance sourde qui m'incitais à lui donner de nouveau coup.

« Mais ...Qu'es ce qui ce passe ? » Fis l'autre Maria, choquée de me voir ...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Ain't runnin' from myself no more
Comptine d'un Autre Été ▬ I'm ready to face it all If I lose myself, I lose it all Memories turn to dust, please don't bury us I've outrun the fears that chased, they're standing still I'm running still, I'm running still


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49098-never-trust-a- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49400-lights-will-guide-you-home-and-ignite-your-bones-maria#465656

Loki Pleiades


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Watson

Ѽ Conte(s) : La Planéte au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morph le Buble-Gum rose !



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 244
✯ Les étoiles : 125




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 30 Nov 2016 - 0:24


Lately I been, I been losing sleep

«Il est normal d’être effrayé. Parfois, le courage est la capacité de faire face à ses craintes»
Loki & Maria


La scène a laquelle elles assistaient lui semblait irréelle. Maria avait donc ce genre de passé ? Jamais Loki ne se serait permis de juger quelqu'un sans le connaître mais la, elle se sentait presque mal pour la jeune femme. Certes, elle aussi on avait essayé de la tripoter pendant ses pérégrinations, après tout une femme seule pouvait être une cible facile ! Mais elle était une battante, une femme qui ne se laissait pas faire et elle avait toujours résisté, c'était montrée vaillante. Mais là les choses semblaient... différentes. Cette personne, Maria semblait tenir a elle. Elle n'avait pas l'air d'être du genre a se laisser faire pourtant elle avait du mal a résister. Loki serra les poings en entendant une musique s'élever. Personne n'avait le droit d'utiliser la musique de cette facon ! La musique était la pour adoucir les meurs, pour tromper l'ennuie et la solitude, pour faire ressentir des choses aux gens ! Pas pour leur faire du mal. Pas pour les blesser. Cette personne, quel qu’elle soit pour Maria, ne méritait qu'une chose : un coup de pieds dans les parties !

Cependant, Maria ( celle qui l'accompagnait ) sembla revenir a elle même et se décida a agir, d'une manière plus tot.. violente il fallait le dire. Mais qui se révélait efficace, clairement.

« Il m'a fait quelque chose ... »


Non vraiment ? Elle s'en rendait compte que maintenant ou bien ? Non parce que se faire plaquer contre un mur de cette façon là, franchement ca s'oubliait pas, si ? Sauf que le regard de Maria sembla attiré par une silhouette dans les ombres. Loki plissa les yeux, avant de s'immobiliser, stupéfaite. Waouh. Ca, c'était chaud. Vraiment très chaud.

« T'as une jumelle maléfique ou quoi ? »


«  Je comprend pas...Je ne comprend plus ... »


Ouais bah elle était pas la seule. Le paysage autour d'elles se brouilla pendant un instant, les laissant dans le vide avant que la scene ne revienne au début. Début qui fit que Maria se décide a se bouger, sous le regard interloqué de Loki, qui la vit littéralement planter sa machette dans le cou du type. Précautionneusement – et un peu sous le choc -, elle s’avança, fixant Maria avec une sorte de crainte mellée a du respect.

« Bah au moins tu fais pas les choses a moitié toi... Ca t'arrive souvent de trancher des tête ou presque comme ca ? Non parce que ca fait un peu flipper là... »


En même temps qui n'aurait pas été sous le choc d'une telle scene ? Même l'autre Maria semblait totalement perdue !

« Mais ...Qu'es ce qui ce passe ? »


« Aucune idée ! »

Ce fut tout ce qu'elle eut le temps de répondre avant de sentir le sol se dérober sous ses pieds. Quelques secondes plus tards, Loki tombait dans un univers blanc puis noir, et en un instant, elle se trouva au milieu d'une... arène. Et il y avait du monde autour ! La jeune femme tourna sur elle même, une main en visière pour essayer de voir le plus de choses possible.

« Wahouh ; Au moins avec toi je ne risque pas de m'ennuyer... Maria ? Maria ? »


Pendant un instant, un tout petit instant elle paniqua avant de retrouver la brune a coté d'elle. Instantanément, Loki poussa un soupir de soulagement.

« Ouf, je pensais t'avoir perdue ! T'as un subconscient pour le moins surprenant ! »
S'exclama elle en voyant apparaître un taureau géant. « Oh bordel... »

La, elle en restait bouche bée. Totalement incapable de dire quoi que ce soit, Loki resta totalement tétanisée, la peur au ventre. Cette créature était monstrueuse, et elle ne pouvait pas espérer ne serais ce que bouger un muscle ! Sa tête était totalement vide et elle n'avait qu'une seule envie : s'enfuir le plus loin possible de cette créature. Pourtant au loin elle voyait d'autres personnes se battre, combattre le taureau de toutes leurs forces, sans faillir. Est ce qu'elles étaient malades ? Ou simplement suicidaires ? Le taureau fonca soudain vers elle et Maria et d'un geste, Loki s'éloigna de sa trajectoire en tirant Maria avec elle. Enfin, jusqu'à ce que la jeune femme ne la pousse littéralement entre les pattes du taureau. Loki se tourna, lui jetant un regard plus surpris qu'autre chose avant qu'une des corne du taureau ne la ceuille au passage et ne l'envoie valser un peu plus loin. Elle tomba dans un cri sur le sol , comme une poupée désarticulée, sans comprendre.

« Pourquoi... pourquoi t'as fait ca? »
murmura elle, plus pour elle même qu'autre chose. Elle ne comprenait as. Ok les choses ne se passaient pas comme elle le voulait mais ce n'était pas sa faute, si ? Et puis c'était pas une raison pour la balancer comme ca ! Lentement, elle sentit ses cheveux et ses yeux se teindre de noir, un noir sombre et profond aussi fort que la douleur qu'elle ressentait, que la colère qu'elle pouvait éprouver. Ce n'était pas sa faute ! Pouvaient ils le comprendre ? Elle n'avait pas voulue de cette situation, tout comme elle n'avait pas voulue que son retour se passe comme ca !

Loki se releva difficilement, une main sur le ventre, sur sa cote abîmée. Féllée a son avis, certainement. Elle devait trouver un moyen de sortir de là, et rapidement. Les gens étaient trop occupé a se battre contre le taureau géant qui était retourné vers ses adversaires du début. Et tout a coup, un main se posa sur l'épaule de Loki, la faisant sursauter pour se retrouver face a Maria. Immédiatement, elle recula, lui jetant un regard meurtrier.

« Me touches pas ! »
Elle s’arrêta, la respiration saccadée, avant de se stopper tout a coup. Elle n'avait non plus une, mais deux Maria face a elle. Deux Maria totalement identiques et l'une d'elle avait essayé de la balancer sous les sabots d'un taureau géant. Super.

« Non mais c'est une blague ? »
Les bras lui en tombèrent et rapidement elle les éloigna de son flanc avec une grimace de douleur, reculant d'un bond quand l'une des Maria se pencha vers elle. « Tatata ! On touches pas ! Je ne sais pas qui est la vrai et qui est la fausse... alors pour le moment, vous restez loin de moi je tiens a ma vie ! »

Loki resta a distance, leur jetant a toute deux un regard plus que méfiant.

« Et puis j'aimerai bien avoir des explications aussi ! Ou est ce qu'on est exactement ? Tout a l'heure, tu as dit qu'on était dans tes souvenirs Maria... CA c'est un souvenir ??? »
fit elle d'une voix un peu paniquée en désignant le taureau géant qui combattait derrière elles. Non parce que quand même ! Loki n'était pour ainsi dire pas du tout habituée a la magie, ou du moins pas a la magie de cette sorte. Les chamans, elle connaissait. La force des étoiles et des vents, de la Nature, oui. Mais ce truc la... non, non vraiment pas. La jeune femme soupira, grimaçant a cause de ses cotes.

« Faut qu'on trouves un moyen de savoir la quelle d'entre vous est la vraie parce qu'il est hors de question que je voyage avec une nana qui m'a balancer contre ce monstre. »


Non mais franchement, elle voulait bien être gentille mais il y avait des limites !


Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Loki and Jay - Mix 1


Et de toutes facons qui a dit que je pouvais pas le garder d'abord ?
♠️ BLUEBERRY
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61574-loki-m-pleiades-le-bu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61900-rps-du-buble-gum-ambulant-loki-pleiades#589781

Maria Posada


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jenna sexy Coleman :love:

Ѽ Conte(s) : La légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La mexicaine désiré par deux garçons qui ce battent comme des débiles pour elle. Et qui te fou un coup de machette si tu l'ennuie accessoirement.

☞ Surnom : June.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 949
✯ Les étoiles : 453




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 25 Jan 2017 - 17:01


Lately I been, I been losing sleep



Je n'arrivais pas à en croire mes yeux. Elle était moi. Elle avait prit cette forme, cette silhouette, cette catéristique qui me définissait. Si une chose pouvait être encore plus surprenante qu'une chose vous détestant, c'était cette chose vous detestant prenant votre apparence. Cela me troublait de me voir pour de vrai. De voir mon vrai visage à partir d'un usurpateur. Après avoir fais une descente pareil à celle des enfers, pendant que ma vision ce remettait difficilement de la chute, je m'étais relever avec hâte dans le but de retrouver Loki. Mais la surprise fut encore plus frappante lorsque la grosse masse de muscles nous dominait tel une montagne. Le taureau. Si la difficulté de reconnaître ce souvenir me paraissait être une dur epreuve, il n'en demeurait pas facile pour autant. J'avais très vite reconnu les silhouettes courant dans l'ombre dans le but d'echapper au taureau. Je m'étais faufiler pour ne pas me faire reconnaître par les autres. Et par l'autre Maria. Mais il n'y avait aucune chance que cela ce produisse, si mes souvenirs étaient bon, elle était partit chercher Manolo. L'autre Manolo. Je m'étais rapproché vers Loki qui, à ma grande surprise, pris une mine horrifié. Je suivis naturellement son regard pour qu'il vienne ce poser sur la responsable. « Faut qu'on trouves un moyen de savoir la quelle d'entre vous est la vraie parce qu'il est hors de question que je voyage avec une nana qui m'a balancer contre ce monstre. »

▬ «  Oh mon dieu. » M'ecrias-je en reculant subitement, le cœur battant à tout rompre. J'étais stupéfaite de me voir à travers une autre personne. Et j'avouais être plutôt jolie. Ses yeux étaient pris d'une lueur emeraude, une lueur presque maléfique qui dominait ses prunelles. Elle était terrifiante. J'étais terrifiante, avec cette air sournois et dominateur au visage. Je la regardais avec curiosité, fasciné, effrayé. Mais je fus très vite interrompu par le taureau courant dans notre direction. Prêt à nous piétiner , nous tenant responsable de sa captivité au monde des Âmes chéries. Au monde des Âmes chéries ...Nous étions dans le royaume de Jez ! Je poussais Loki sur le coté lorsque le taureau voulu atteindre sa cible, sautant vers le sens opposé. La masse musculaire percuta l'autre Maria, qui disparu dans un brouillard. « Je suis la vrai ! » Dis-je en suite en revenant vers Loki pour l'aider à ce relevern malgrès son visage méfiant. L'autre c'est evaporé. « Et oui. C'est un souvenir. Mais il faut partir, on ne doit pas être vue, surtout que Xibalba pourrait venir d'une minute à l'autre. » Je sais exactement ou il ce trouvait, et je considéra cela comme un miracle qu'il nous est pas remarquer.

Sauf que je ne comprenais pas qu'elle était le but de ce souvenir. On devait aider quelqu'un. Mais qui ? L'autre Maria était partis chercher Manolo, qui allait jouer de sa musique pour apaiser le taureau. Que fallait t-il faire pour partir d'ici ? La réponse ne tardait pas à arrivé. Le retour de l'autre Maria fut très soudain, mais cette fois ci c'était dans le but de nous exterminés toute les deux. Je sentis une pression dans mon dos me faire basculer sur le sol avec brutalité, alors qu'elle sautait sur Loki, le visage exprimant une haine qui me laissait abasourdis. Je me relevais et sortais la Perfide que j'avais récupéré de l'autre Maria. A la vue de celle ci, la Maria machiavélique ce stoppa net. Un sourire approbateur sur le visage. Comme ci elle lui était connu, similaire. Les yeux verts luisant ce reflétait sur la machette. Un vert brillant au mêmes couleurs, au même accord. Je regardais quelque instant la machette, perturbé . « Attend une seconde.. » commençais-je en levant la machette vers la Maria. « C'est toi, n'est-ce pas ? » Demandais-je en la jugeant du regard. « Perfide. » ajoutais-je. Un énième sourire conquis ses lèvres. Augmentant chaque battement de cœur d'une intensité plus féroce. Ce que je redoutais venait de ce produire. Cette réalité était encore plus effrayante.

Alors que je m'apprêtais à effectuer un geste contre ma propre machette, devenu moi, le paysage changea. Nouvelle descente, alors que j'avais l'impression d'avoir la vérité coincer dans ma gorge, n'acceptant pas qu'une machette malsaine ce promène dans mon esprit. Une nouvelle chute plus dur, plus sonnante. Je clignais des yeux en me relevant, frottant mon visage rougis par la chute. Il y avait un brouhaha pas possible, et j'effectuais un bond sur le coté lorsque des chevaux tirait une calèche à vive allure. Les batiments me semblait familier. Quelque chose remua prêt de moi, et j'y reconnu Loki. « Je crois que nous sommes à Londre. » enumérais-je. Des personnes ce baladaient dans des habits d'epoques, des longues robes à corset. Des chapeau haut de forme, des voitures tirés par des chevaux. « C'est mon epoque, l'epoque Victorienne ! » m'ecriais-je d'un sourire ravie. Ce paysage rechauffait mon cœur, d'un délicieux sentiments. J'aperçu cependant la Maria de ce souvenir courir dans un batiments. « Suis moi. » fis-je à Loki en la tirant avec moi pour traverser la route aussi vite que possible. Les gens ne prêtait pas attention à nos habits, trop plongé dans leur vie de civil. Nous entrions dans le batiments, ou un homme en chapeau haut de forme farfouillait dans son bureau remplie de papier. La Maria c'était arrêter devant lui dans le but de l'interppeler. J'emmenais Loki dans un couloirs pour nous dissimulé et passer la tête à travers l'encadrement de la porte pour ne pas perdre une miette du dialogue.

▬ « Je me souviens. C'est quand je lui avais demander mon arbre genealogique. Il n'a jamais voulu me le donner. » lachais-je d'une voix chagriné. La Maria semblait énerver de la réponse de l'homme, me remémorant ce sentiments brûlant dans mon esprit. Elle sortit du batiments en claquant la porte derrière elle, laissant l'homme de nouveau seul à son bureau. Il attendit quelque minute, avant de sortir de son tiroir un vieux papier. Un dessin était représenter, avec des carrés ou figurait des mots. La curiosité me poussait à m'en approcher, mais il m'était impossible d'entrer dans le bureau sans être vue. L'homme releva la tête et fut interpeller par quelque chose ce déroulant à l'extérieur du batiments. Il déposa la feuille sur le bureau et sortit en trombe. « Je dois aller voir. » fis-je, sortant de ma cachette pour entrer dans la pièce et m'approcher du papier. Les mots m'étaient connu. « Scelerat ! » grognais-je d'une voix pleine de renssentiments. C'était mon arbre genealogique. Il m'avait mentis. A peine y avait-je posé les yeux dessus, que nous fûmes interrompu par la machette. Je pliais le papier pour le mettre dans ma poche en reculant.

▬ « J'aimerais bien que tu sorte de ma tête. » lachais-je brutalement, d'un ton venimeux. Elle s'approcha de nous dans une demarche langoureuse. J'avais sortis l'autre machette, et m'étais décidé à l'attaquer. Elle attrapa mon poignet, et une douleur vive ce produit. Je lachais un cris alors qu'elle me brûlait le poignet et refusait de le lacher. Je me degageais en me servant de Perfide ...contre Perfide. Elle lacha à son tour un cris, le bras entaillé, me lançant un regard noir, meurtrier, disparaissant à nouveau. Je baissais les yeux vers mon poignet, ou dominait un étrange tatouage. Il s'agissait d'une représentation de la médaille et de la machette. Elle m'avait tellement brûlé le poignet qu'il était rouge. Mon cœur continuait de tembouriner dans ma poitrine, alors que je ressentais encore la douleur s'insinuer dans ma peau en la brûlant à vif. « Qu'es qu'elle a fait ? » me demandais-je en touchant les contours du dessin. Pourquoi m'avait-elle fait ca ? Pour me rappeler à quel point j'étais prise au piège dans tout ce délire mortuaire ? Pourquoi est-ce qu'il y avait fallu que tout commence avec nous ? Avec moi, manolo, Joaquin ? Ils avaient pas pu choisir d'autres personnes pour jouer à leur jeux ?

▬ « J'en connais une qui va m'entendre. » Murmurais-je d'un ton sombre. Si il fallait que je colle mon tatouage sur le visage de Jezabel, je n'hésiterais pas. Elle me devait des réponses. Je me tournais vers Loki alors que le cadre changeait de nouveau. Le paysage basculant dans un nouveau. Je commençais à en avoir assez de me balader dans ma vie. J'avais envie de rentrer. De dormir aussi, mais cela restait encore un problème. Le lieu qui apparu me fut inconnu. Je me souvenais pas avoir vécu ce souvenir. Pour un peu, j'hésitais presque à me demander si il s'agissait pas celui de quelqu'un d'autre. A y deceler le visage de Loki, quelque chose soufflait à l'oreille qu'il ne lui semblait pas inconnu.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Ain't runnin' from myself no more
Comptine d'un Autre Été ▬ I'm ready to face it all If I lose myself, I lose it all Memories turn to dust, please don't bury us I've outrun the fears that chased, they're standing still I'm running still, I'm running still


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49098-never-trust-a- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t49400-lights-will-guide-you-home-and-ignite-your-bones-maria#465656

Loki Pleiades


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Watson

Ѽ Conte(s) : La Planéte au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morph le Buble-Gum rose !



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 244
✯ Les étoiles : 125




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 27 Fév 2017 - 1:25


Lately I been, I been losing sleep

«Il est normal d’être effrayé. Parfois, le courage est la capacité de faire face à ses craintes»
Loki & Maria
« Qu'est ce qu'elle a fait ? »

"J'en sais.. rien..."

A vrai dire, elle ne comprenai plus rien, avait l'impression de nager en plein délire depuis un sacré moment. Rien que de se dire que tout ceci se passait dans la tête de Maria... Ca avait de quoi donner la tête qui tourne a n'importe qui non ?

« J'en connais une qui va m'entendre. »


"Euuuuh... oui sans aucun doute ?"


Ne pas contrarier une nana qui en avait déja visiblement gros sur la patate. Loki avait su développer un minimum d'instinct de survie, et elle ne tenait pas a devenir le punching bakk de sa charmante "amie". Autant laisser ca a quelqu'un d'autre non ? Et plonger dans n nouveau souvenir vue que visiblement, c'était le but de ce voyage initiatique carément étrange.

Rapidement, le décort changea, pourtant, contrairement a ce qu'elle c'était attendue, Loki se retrouva dans un endroit... familier. Trop familier pour que ce soit honnête. Et rassurant.

Les murs blancs, sans décorations, sans couleurs, d'une propreé éclatante. Impersonnels, froids. Des murs entre lesquels elle avait été enfermée pendant des années, sans plus sentir la caresse du vent sur sa peau, sans plus sentir la chaleur du soleil sur son dos. Entendre le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles. Toute une multitude de sons, la mélodie de la nature.

Loki attrapa brutalement la main de Maria et l'entraina dans un recoin, se dissimulant a la vue d'un médecin et d'une infirmière qui passaient. Ils avaient l'air ravis, observaient des feuilles de résultats d'un air satisfait jusqu'a ce qu'un bruit régulier ne se fasse entendre.

La respiration de Loki s'accelera soudain, devint plus rapide, plus violente, presqu'incontrolée tant la peur commencait a lui ensserrer le coeur. Elle était de retour, elle y était a nouveau... Au fond du couloir, les portes d'un ascenseur se firent entendre et au bout de quelques instants, un groupe de personne en sortit, poussant précautionneusement un chariot devant eux. Un brancart, un lit plus tot, sur lequel reposait un corp.

Loki serra brusquement les poings, alors qu'autour d'elle, le souvenir se faisait de plus en plus flou. Seuls quelques détails etaient la. Les voix qui résonnaient autour d'elles, innintelligibles ou presque, dont elle parvenait a saisir quelques mots...

"Resultats concluants...."


"...tention a son cardio....."


"...salle 18..."


"Non..."


Sur le chariot, elle la voyait. La poche de drogues qu'on lui versait, goutte a gouttes dans le corps. Qui se balancait en rythme avec son lit mouvant. Elle se vit passer, le visage en sueur, les yeux mis clos. La peau blafarde, a marmoner dans un délire qu'elle était seule a voir... Jusqu'a ce que soudain, elle ne se mette a s'agiter. Que les racines de ses cheveux ne virent lentement au rouge sombre et que sa peau ne commence a se recouvrir d'une couleur verte semblable a celle des crocodiles... Ce n'était qu'un détail quand on voyait qu'elle comencait a lutter... mais un détail qui la fit paniquer.

"NOOOON !!"
Hurla elle, repoussant de toutes ses forces la vision.

Elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas que Maria assiste a cela, elle ne voulait pas qu'elle soit au courant. Personne ne devait l'être. Personne ! Jamais ! C'était son secret, c'était son mensonge, elle refusait que qui que ce soit le sache.

Brutalement, le monde dans lequel elles étaient se fit comme aspirer, disparut alors qu'elle se sentait tomber dans un noir abyssale.

Le choc fut brutale et elle ouvrit les yeux en se redressant d'un bond. Autour d'elle, tout semblait a nouveau... normal. Ne restait que le silence de l'étage, entrecoupé par les murmures du bas... elles étaient de retour. Immédiatement, Loki s'approcha de Maria et lui secoua l'épaule jusqu'a ce qu'elle ouvre difficilement les yeux... Un soupire de soulagement lui echappa.

"Ouf... T'en fais pas ca va on est rentrées !"
fit elle en levant les mains devant elle pour la calmer.

A nouveau a Storybrook, mais sans le sorcier.. ou le chaman, elle ne savait plus trop. Elle restèrent un moment silencieuses, a s'observer sans réélement savoir quoi dire avant que Loki ne se lève soudain.

"Je suis désolée pour tout ca."
lacha elle en s'époussetant les fesses. "Je ne savais pas que ca se finirait comme ca mais... Au moins on est de retour !" ajouta elle avec un sourire encourageant.

Elle baissa les yeux, et regarda autour d'elle, avant de soupirer.

"Ca te dis un chocolat chaud pour me faire pardonner ? Je connais un endroit sympa..."


Apres tout elle lui devait bien ca non ?

FIN

Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Loki and Jay - Mix 1


Et de toutes facons qui a dit que je pouvais pas le garder d'abord ?
♠️ BLUEBERRY
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61574-loki-m-pleiades-le-bu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61900-rps-du-buble-gum-ambulant-loki-pleiades#589781

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Lately I been, I been losing sleep [Loki]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville