Intrigues
Disney Rpg

Au Violent de
nos Songes
Juin 2017


Par delà
les Mers

Juillet 2017

Zootopie II
#ZozoTopie
Juillet 2017







Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Au Violent de nos Songes - le 80ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Rebekah Stormborn ♥ - Maître du jeu : Elliot Sandman ♥
Que les dieux de l'Australie soient avec vous !

Partagez | .
 

 Dancing the Love Sabbath once again...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pascal Méléon


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Arthur Darvill

Ѽ Conte(s) : Raiponce
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pascal

☞ Surnom : Pascal



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1091
Ѽ Les pommes : 39092




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 27 Sep 2016 - 21:44

Pascal fit craquer sa nuque en profitant de la sensation de réveil que cela lui procura, il fit rouler ses épaules pour chasser la fatigue qui commençait à s’installer, dérangeant légèrement Brave qui somnolait sur son épaule, elle aussi fatiguée par la longue journée que nous venions de traverser. Être policier n'était pas un boulot facile, être à la tête de plusieurs équipes différentes et avoir un rôle sur le terrain l'était encore plus. Cela avait commencé par plusieurs briefings et rapports, puis une longue après midi de patrouille qui avait été interrompue par un pauvre type qui avait eut la bonne idée de braquer un magasin avant de s'enfuir en voiture, ce qui avait conduit à une course poursuite aux abords de la ville qui s'était prolongé sur une bonne partie de l'après midi... Et le type avait crashé sa voiture, s'enfuyant à travers champs pour se faire intercepter par Brave et enfin terminer cette course poursuite incroyablement stupide, et pour terminer la journée avec plusieurs interrogations suivie d'une autre réunion. Bref, une journée habituelle même si légèrement plus musclée que la normale, mais c'était de la bonne fatigue. Et j'allais pouvoir enfin me déchausser, ouvrir un paquet de chips et me poser devant la télé pour profiter d'une soirée rien que pour moi. Oh ne vous m'éprenez pas, j'adorais passer une de mes rares journées de repos en compagnie d'Aryana ou de mon petit trésor qu'était Apolline, mais de temps en temps une petite soirée pour soit faisait le plus grand bien du monde. J'allais me poser devant la télé et probablement regarder Viking, peut-être me jouer quelques accords tranquille en observant le soleil se coucher. Je ne savais pas encore, mais pas d'aventure pour ce soir. Le caméléon sortit ses clefs et déverrouilla la porte de sa petite maison, traversant son jardin bien entretenu (avec un petit potager qui ne contenait que des légumes, histoire de ne pas effrayer Aryana si jamais elle tombait sur un plan de fraise) alors que Brave s'envola pour passer une fenêtre qui était constamment ouverte pour elle. Le shérif entra dans sa maison en baillant légèrement, déposant sa veste de fonction sur le porte manteau à l'entrée avant de passer dans le salon, se calant sur le canapé juste à côté du minotaure qui regardait Desperate Housewife, le caméléon leva un sourcil dubitatif devant le choix du programme avant de hausser les épaules et de se servir dans le bol de chip et ATTEND UNE SECONDE?

Le caméléon se releva d'un seul coup, écarquillant les yeux et pointant du doigt le bovin de 2m50 qui était en train de se prendre une nouvelle poignée de chips, le monstre mythique portait une chemise de bûcheron et un pantalon qui avait vu de meilleurs jours, ce dernier se décala un peu pour me regarder en mâchant bruyamment ses chips alors que le caméléon ferma enfin sa bouche avant de soupirer et de se frotter les yeux.
Je connaissais ce minotaure, son nom était Alistar, et c'était le "gars" qui passait pour m'amener à la demeure d'Aryana lorsqu'elle avait envie de me voir et qu'elle voulait rester chez elle. Drôle ce système je sais, mais Aryana était une drôle de déesse, enfin bref ce n'était pas la première fois que je le croisais et il était plutôt poli dans la majorité des cas malgré la mauvaise habitude de manger mon abonnement netflix. Mais je préférais ça que de devoir affronter une énième créature mythologique tueuse de héros grec, surtout depuis le premier accident avec un minotaure qui avait voulu prouver qu'il était plus fort et méritant que l'amant d'Aphrodite, spoiler, il avait abandonné lorsque j'avais posé une botte métallique chauffée à blanc à quelques centimètres de l'entrejambe, mais ces bestioles étaient solides et très méchantes. Pascal soupira de nouveau avant de croiser les bras et de regarder le monstre en faisant une moue désapprobatrice.

"Elle veut encore me voir c'est ça? Les trois dernières soirées ne lui ont pas suffit?"

"Meeeeeeeuh"

"Vraiment? Meh? Tu sais que je suis bien sympa de rien dire du fait que tu profites du job pour regarder la télé au lieu de rentrer directement aux enfers, pas vrai?"

"Roh ça va, je plaisante." Bordel je pouvais sentir sa voix faire trembler les vitres "Et ouaip, la boss te redemande, ne me demande pas pourquoi je suis juste le messager moi. "

"T'en fais pas, je sais, je sais. C'est juste que... Rah vas'y fais ce que tu as à faire."

Le caméléon passa une main dans ses cheveux avant de soupirer de nouveau, je savais que ce n'était pas sa faute à ce bougre, mais Aryana n'était plus la même depuis son retour avec la rencontre de Poséidon, je savais que quelque chose s'était pas super bien passé, c'était écrit sur son visage, alors je n'avais rien dit les premières fois. Comprenant que ce n'était pas forcément un sujet qui fallait amener et qu'elle avait juste besoin d'une épaule pour se tenir et de quelqu'un pour al rassurer, alors je n'avais rien dit. Puis cela avait continué, parfois en pleine journée, parfois en pleine nuit, et lorsque j'avais de la chance le soir. Toujours aussi souvent, pour la même raison que vous devinez déjà. Et même si je n'étais pas contre de temps en temps, j'étais en couple avec la déesse de l'amour après tout, je devais avouer que certains mot du dieu que je détestais le plus me revenait en tête, Arès et ce "Lover Boy" comme il m’appelait à l'époque, et ce qui me dérangeait vraiment était qu'Aryana me faisait sentir ainsi depuis plusieurs jours déjà, malgré le fait que je lui ait demandé de me laisser cette soirée pour moi... Sans succès.
Et cela n'allait pas durer. Aryana allait s'autodétruire à ce rythme, car elle allait découvrir que je pouvais dire non, déesse de l'amour où non.

Le shérif serra la mâchoire alors que le minotaure posa une immense main sur son épaule, il ferma les yeux et se sentit transporter directement dans un lieu qu'il ne connaissait que trop bien, il rouvrit les yeux pour se retrouver devant le portail de la nouvelle demeure d'Aryana, le caméléon fit un léger mouvement de la main à Alistar qui allait surement jouer aux cartes à l'Olympe, Pascal soupira légèrement avant de passer le portail, se rendant invisible pour ne pas se retrouver avec ces foutus cygnes sur le derrière, avant de frapper sur la porte et d'entrée, sachant qu'elle allait être ouverte. Le caméléon entra, trouvant la maison bien trop silencieuse pour que ça soit honnête.

"Aryana! Je suis venu, mais va falloir que l'on... Parle. "

Aryana venait de m’accueillir et... Oh boy, elle n'allait pas être ouverte pour la discussion pas vrai? Pas dans cette... Tenue. Et la soirée promettait déjà d'être une longue et douloureuse migraine qui n'attendait que ça pour pointer le bout de son nez. Misère.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fire and Blood.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3083-pascal-meleon-le-meill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3127-z-avez-des-mouches http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3252-l-histoire-d-un-cameleon

Aryana Cloud-Sandman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aphrodite

☞ Surnom : Natoune



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5696
Ѽ Les pommes : 14554182




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Ven 14 Oct 2016 - 20:39



I'm so into you, I can barely breathe
And all I wanna do is to fall in deep
But close ain't close enough 'til we cross the line, baby
A little less conversation, and a little more touch my body
Cause I’m so into you, into you, into you...

En tant que reine du Tartare, je prenais mes nouvelles fonctions très à coeur. Il ne fallait pas prendre la déesse du chaos à la légère. J'étais tellement occupée que je ne passais guère de temps dans le monde "d'en haut". Pour tout avouer, cela m'arrangeait bien. J'avais entendu dire que ma fille était revenue en un seul morceau d'un voyage sur une autre planète peuplée de momies et d'entités possédant le corps des autres. Je m'étais bien entendu assurée qu'elle allait bien. Heureusement, Ellie était en un seul morceau. Elle m'avait appris -d'un ton bien appuyé- qu'Apolline avait subi les mêmes tourments qu'elle mais je n'avais pas souhaité m'entretenir avec elle. Quelque chose me bloquait toujours avec cette enfant surgie de nulle part. Je sentais comme une distance avec elle, une barrière que je ne connaissais pas avec Elliot et Ellie. Eux étaient de mon sang, de ma chair. Celle-là était différente, peu importait ce qu'on pouvait me dire. Ellie avait pourtant insisté en m'apprenant que sa "soeur" avait été élue reine des momies en mon nom sur la fameuse planète. Apparemment, il s'agissait d'un cadeau de Judah à mon attention. J'étais persuadée qu'Ellie m'avait informée de cela uniquement dans le but de me prouver qu'Apolline était une part de moi, mais je n'avais pas cédé. J'avais plus important à gérer qu'une adolescente.

En fait... il n'y avait pas suffisamment d'heures dans une journée ni dans une nuit pour arriver à m'occuper l'esprit. Pourquoi les dieux n'ont-ils aucun moyen de mettre leur cerveau en pause ? Essayez de rester zen quand vous avez cinq millions d'années de souvenirs dans la tête... Je n'étais pas loin du burnout. Ou tout du moins, de l'idée que je m'en faisais. Je me faisais du souci pour mes enfants. Pour Ellie qui semblait plus terne et triste à chaque fois que je la voyais (un chagrin d'amour ? J'en avais bien l'impression) et pour Elliot qui me faisait l'effet d'être une bombe à retardement. Je redoutais ce moment où il allait basculer et devenir Surt. Je ne savais comment l'aider. Je craignais qu'en restant trop près de lui, je ne fasse qu'aggraver les choses...

Devait-on mentionner le chapitre Poséidon ? Mon frère, celui que je détestais au moins autant que Dolos... Mon propre sang. Je n'arrivais pas à encaisser ce choc. Je faisais semblant, comme toujours. J'étais habituée à faire de jolis sourires si bien que nul ne s'apercevait de mon délabrement mental.

Je devais trouver une solution. Restaurer le Tartare ne m'avait accordé qu'un bref repos de l'esprit. A présent que j'avais achevé mon oeuvre, tous les tourments se jetaient sur moi de nouveau.

J'avais trouvé la parade idéale : Pascal. Il m'accordait la bouffée d'oxygène qui me manquait. Dans ses bras, j'oubliais pour quelques heures tous mes soucis. Nous avions enchaîné les nuits et les jours, et bien que je lui avais promis une soirée de "liberté", je fus incapable de tenir cette promesse. J'avais besoin de lui. De sa chaleur. De son corps.

A peine arrivée dans ma maison après ma dure journée de labeur, je sentis la présence de mon caméléon dans le jardin. Alistair était vraiment un minotaure très obéissant.

Je revêtis ma "tenue d'apparat" -un déshabillé de soie en dentelle rouge, assorti à la lingerie que je portais. Alors que Pascal venait d'entrer dans le hall, j'esquissai un sourire et posai nonchalamment la main contre l'embrasure du salon. Le regard qu'il m'accorda voulait tout dire. Parfait. Je n'aimais pas trop parler en ce moment.

J'ondulai vers lui et passai mes bras autour de sa nuque dans un froissement de soie. Puis je l'attirai vers moi pour l'embrasser passionnément. Je voulais à tous prix lui faire passer l'envie de discuter.

Alors que j'accentuai le baiser, mes mains glissèrent le long de son torse pour se diriger vers son pantalon. Au moment de m'attaquer aux boutons, je perçus très nettement son agacement. Etais-je en train de rêver ou cherchait-il à me repousser ?

Je cessai de l'embrasser pour planter un regard indigné dans le sien. A quoi jouait-il ? Savait-il qu'il était peu prudent de se refuser à la déesse de l'Amour ET du Chaos ?

Il voulait parler ? Très bien.

J'arquai un sourcil en tentant de modérer mon agacement et fis apparaître une marionnette en forme de lièvre dans ma main gauche. Puis, je la fis parler en agitant les doigts à l'intérieur de la peluche.

"La personne en face de vous a été confiée à une marionnette thérapeutique. A partir de maintenant, si vous souhaitez vous entretenir avec elle, il faudra d'abord passer par moi. Je m'appelle le Lièvre. Je suis l'un des attributs animaux de la déesse Aphrodite, et le mieux placé pour répondre à sa place."

J'avais articulé chaque syllabe d'une voix claire et tonique, très détachée de mes propres émotions. Comme si la marionnette me permettait d'établir une distance avec les personnes en face de moi. J'avais décidé cela sur un coup de tête, mais peut-être que cela était vraiment efficace ?

"Posez toutes les questions que vous voulez, mais n'oubliez pas qu'Aphrodite a un coeur de verre. Il casse facilement. S'il explose, il fait un carnage autour de lui."
déclara le Lièvre d'un ton presque menaçant.

Je soutins le regard un peu perdu de Pascal, sans ciller. La marionnette était toujours levée entre nous, le jugeant d'un air scrutateur. Finalement, je l'aimais bien, monsieur le Lièvre. Mon amant allait regretter d'avoir voulu discuter au lieu de... prendre du bon temps.

.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Mon petit garçon perdu
Personne d'autre ne connaîtra la force de mon amour pour toi. Après tout, il n'y a que toi qui sais comment bat mon coeur à l'intérieur.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere
 Page 1 sur 1

Dancing the Love Sabbath once again...





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes divins :: ➹ Les Enfers