Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 [Flashback] Là où les mots n'existent pas - Oswald & Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dyson Walters


« On flotte tous en bas ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9294
✯ Les étoiles : 1186




Actuellement dans : « On flotte tous en bas ! »


________________________________________ Ven 28 Oct 2016 - 17:34






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




Voilà quelques mois que Dyson avait été de retour dans un monde qui a représenté
une grande partie de sa vie, Le Monde de la Désolation, le monde des toons, esprits des enfants, oubliés. Lors de ce voyage, il a eu l'occasion de montrer à son fils une part de son passé, raviver les souvenirs d'enfance de certains Storybrookiens, mettre fin au règne du Savant Fou, raviver les couleurs des toons et leur offrir la liberté à Storybrooke même. Et surtout, Dyson a pu boire le lac des souvenirs piégés, lui permettant d'accéder à toute sa mémoire perdue, et de se souvenir de chaque enfant qui a bercé sa vie.
Depuis, de maints détails à Storybrooke ramènent Dyson à l'époque d'Oswald, ces années où il était encore le lapin chanceux attiré par la joie des enfants afin de s'assurer qu'elle ne disparaisse pas.
Aujourd'hui, dans son bureau, c'est un objet entreposé dans la pièce depuis toujours, depuis la création de la ville par la malédiction, que le psychologue remarqua. Jusque là, ce n'était pas grand chose. Mais aujourd'hui, il se souvenait.

Bien des décennies plus tôt

Il fut un jour où un Lapin Chanceux fait d'encre fut attiré loin de ses frontières par un pays qu'il avait vu au beau milieu d'un rêve, à la magie merveilleuse et magnifique. Curieux, il guida ses pas là où son cœur l’appelait, là où les rêves l'emmenaient, sifflant la mélodie qui caressait ses songes. Bien éloigné, il se rapprocha alors de l'endroit qui l'attirait tant.

Aux couleurs fabuleuses et chatoyantes, aux lumières douces et magnifiques, même l'air respirait cette essence magique merveilleuse, quant à la population surprenante, elle était composée de multiples êtres vivants, trop nombreux pour tous les lister, vivant en harmonie, Les Landes.
Et pourtant, lorsque Oswald continua son périple à travers ce nouveau pays, il remarqua que derrière une apparence formidable se cachait quelque chose de froid et menaçant, dont le lapin n'arrivait pas à identifier la nature.

Il admira autant les sublimes créatures aériennes que les êtres adorables qui peuplaient les bois, tout en marchant, tentant de faire abstraction à cet élément inconnu qui semblait fait de peur. Le Lapin Chanceux continua ainsi, dans ce recoin du monde qui le surprenait donc, malgré toutes les choses inédites qu'il avait déjà vécu.
Sa marche lui permit de s'aventurer encore plus loin, au dehors des Landes, alors qu'à l'horizon, la silhouette du château du royaume se dessinait. L'étrange sensation qui l'avait amené jusqu'ici se trouvait en réalité au-là des Landes, avant le château toutefois.

Et tout en marchant, il vit plus loin, perpendiculaire à son chemin, une petite fille courir dans les hautes herbes, alors que le soleil diurne accordait d'une parfaite couleur celle de la paille aux cheveux de la petite créature.
Ressentant toute son allégresse, entendant ses rires, Oswald n'hésita pas à la suivre, piqué par la curiosité et attiré davantage par l'enfant comme il l'était à chaque fois, afin de comprendre où cette enfant pouvait bien courir dans ce recoin du pays. S'approchant car se déplaçant plus vite, il distingua une maison autour de laquelle elle s'amusait, coursant un magnifique papillon dans l'espoir de l'attraper.

Le papillon est ton ami ? Demanda le toon simplement, sans autre forme de discours, avec de grands yeux curieux dont la lumière solaire reflétait toute l'innocence du lapin noir. Étirant un grand sourire, il rajouta : Je m'appelle Oswald !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Sad stories are better

Love that we cannot have is the one that last the longest, hurts the deepest, and feels the strongest...c)lazare.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69393-ripped-between-dyson- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57567-links-in-the-ink

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Ven 28 Oct 2016 - 17:52






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




Les souvenirs…C’est quelque chose d’irréel et pourtant pas si loin de nous. Respirant longuement, je marchais, je marchais perdue dans mes pensées comme si…comme si tout n’était qu’un rêve.

Il y a des années…

« Ne t’éloigne pas Rose. »

Je fais un signe approbatif de la tête. Du haut de mes six ans, je quitte la maisonnette et sors du petit jardin. J’aimais bien la forêt, il y avait tellement de choses magnifiques mais j’étais loin d’être bête, je savais que mes tantes me cachait quelque chose, je le saurais un jour, j’en étais certaine. Alors que je restais là, jouant avec des pommes de pin, je remarqua un papillon qui virevoltait autour de moi. Je me leva et essaya d’attraper le papillon.

Je courrais dans les hautes herbes, insouciante et innocente. Je voulais juste l’attraper. Alors que je courrais autour de la maison, j’entendis une voix. Je posa mon regard sur le lapin et fit un grand sourire avant de faire un signe de la tête.

« V’oui, ils sont gentils les papillons. » dis-je de ma voix fluette.

Je m’asseya sur le sol, face au lapin avant de le regarder, baissant ma tête sur le côté.

« Je m’appelle Rose. Et ça, c’est ma maison. » dis-je en montrant la maisonnette du bûcheron.

Je me rapprocha du lapin.

« J’aime bien me promener dans la forêt mais Tante Flora ne veut pas que je m’éloigne de la maison, elle dit que c’est dangereux. »



Dyson Walters


« On flotte tous en bas ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9294
✯ Les étoiles : 1186




Actuellement dans : « On flotte tous en bas ! »


________________________________________ Sam 26 Nov 2016 - 14:01






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




J'ai un ami qui sait voler aussi ! Mais c'est pas un papillon, c'est un perroquet !

Oswald continuait de bondir fixant le papillon quand la petite finit par s'asseoir et regarder le toon avec attention.
Il fut étonné lorsqu'elle lui donna son nom.

Tu t'appelle Rose comme la fleur ? On dirait que tu t'appelle Aurore comme le soleil, lui dit-il, inconscient de ressentir l'identité des personnes. Pouvoir que Dyson aurait bien aimé avoir gardé dans le présent.

Tu veux jouer Rose ?
J’aime bien me promener dans la forêt mais Tante Flora ne veut pas que je m’éloigne de la maison, elle dit que c’est dangereux.

Oswald leva les oreilles, surpris. C'est pas dangereux, c'est très joli ! J'en reviens !

Il se remit alors à sauter, lui racontant les apparitions merveilleuses qui se trouvait quelques kilomètres plus loin dans la forêt. Tu veux voir ?

Il restait l'interdiction de Tante Flora qu'elle semblait craindre. Ne t'inquiète pas, tu ne seras pas toute seule !

Il tourna la tête vers la petite maison. Tante Flora ! Rose vient visiter les bois avec moi ! Elle ne risque rien !

Il n'y eut aucune réprobation, pour la bonne raison qu'Oswald ne pouvait être vu et entendu uniquement par un enfant de l'âge de Rose. Mais l'ignorant tous deux, une petite aventure allait débuter sur ces mots.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Sad stories are better

Love that we cannot have is the one that last the longest, hurts the deepest, and feels the strongest...c)lazare.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69393-ripped-between-dyson- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57567-links-in-the-ink

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 27 Nov 2016 - 22:56






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




« C’est joli les perroquets ? » demandais-je au lapin.

Ici, on ne voyait pas de perroquets, en tout cas, je n’avais jamais vu de perroquets moi. Je ne quittais pas le lapin des yeux. Je dis mon prénom avec une voix fluette avant de m’asseoir par terre. Il dit qu’il pensait que je m’appelais Aurore comme le soleil. Un sourire naissant sur mes lèvres, je posai mes deux mains sur mes genoux.

« Tante Pâquerette a dit qu’elles m’avaient appelée Rose parce que j’étais une jolie fleur. »

J’ignorais bien sûr à cet âge-là que j’étais la Princesse du Royaume. Enfin, ne quittant pas le lapin des yeux, je lui dis que je n’avais pas le droit de m’éloigner de la maison parce que Tante Flora disait que c’était dangereux. Il me dit que la forêt était pas dangereuse et que c’était très joli avant de me demander si je voulais voir. Oh oui que je voulais voir la forêt, mais je ne pouvais pas y aller sans mes tantes. Mais je n’allais pas être toute seule vu que je serais avec lui.

Apparemment même Tante Flora avait dit oui. Un grand sourire naquit sur mes lèvres et je me levai sur mes petites jambes avant de suivre le lapin à travers la forêt. Alors qu’on marchait, je tournai mon regard vers le lapin.

« Mon papa et ma maman, je les ai pas connus, ils sont morts quand j’étais encore tout bébé, mes tantes me l’ont dit et elles m’ont prise avec elles. »


Dyson Walters


« On flotte tous en bas ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9294
✯ Les étoiles : 1186




Actuellement dans : « On flotte tous en bas ! »


________________________________________ Lun 19 Déc 2016 - 15:41






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»





Oh oui, ils sont magnifiques ! Et très très drôles !

Oswald était très heureux d'avoir trouvé une nouvelle amie prête à s'amuser avec lui. Voilà déjà un bout de temps qu'il n'avait plus de partenaire de jeu, sans se souvenir du précédent, mais Oswald ne le savait pas.

Le nom de la petite l'intriguait. Le don des toons qui permettait de connaitre l'identité des personnes, que Dyson n'avait plus aujourd'hui, lui indiquait une petite Aurore, quand celle-ci affirmait être une petite Rose.

Certaines histoires racontent que haut dans le ciel, il y a une rose qui fait briller une étoile. Peut-être est-elle une amie à Tante Paquerette !

Oswald bondissait, content, de part et d'autre de Rose alors qu'ils s'enfonçaient dans les bois, émerveillé par la nature, n'oubliant cependant pas d'écouter chaque mot de la petite fille.

Tes parents sont toujours là ! Ils te veillent chaque jour et t'aiment beaucoup !

Ils arrivèrent devant un grand arbre magnifique dont on avait peine à en voir le sommet, qui coupait le souffle de par sa splendeur.

On fait une cabane ?!


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Sad stories are better

Love that we cannot have is the one that last the longest, hurts the deepest, and feels the strongest...c)lazare.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69393-ripped-between-dyson- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57567-links-in-the-ink

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 5 Jan 2017 - 21:57






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




J’étais contente d’avoir un ami, dans la forêt, j’étais souvent toute seule et mes tantes me disaient de ne jamais m’éloigner, elles avaient peur de quelque chose mais je ne savais pas quoi mais du coup, je ne m’éloignais pas puis j’avais rencontré Oswald et du coup, il avait fait dire oui à Tante Flora et j’ai pu aller jouer avec lui dans la forêt, ignorant que mes tantes étaient actuellement paniquées en train de me chercher mais actuellement, j’étais en train de vivre un super moment avec le lapin.

« Un jour, j’aimerais bien en voir un pour de vrai. » dis-je de ma petite voix fluette.

Je sautillais sur mes petites jambes pour suivre le lapin, on déambulait dans la forêt et je n’avais pas peur parce que je n’étais pas toute seule. Les reflets des rayons du soleil s’entrechoquaient sur les feuilles des arbres et c’était vraiment quelque chose de magnifique. Je respira longuement et m’arrêta pour regarder le lapin avant qu’il ne me dise que dans le ciel, y’avait peut être une amie de Paquerette.

« Oui, c’est peut être vrai. » dis-je en souriant.

J’aimais bien être dans les bois, mes orteils chatouillés par l’herbe fraîche avant que je dise à Oswald que je ne connaissais pas mon papa et ma maman parce qu’ils étaient morts quand j’étais petite et le lapin me dis qu’ils veillaient sur moi. Je ne répondis rien mais malgré mon jeune âge, cette affirmation tourna dans ma tête avant qu’on s’arrête devant un arbre.

« Oh oui, je veux faire un château. » dis-je avec un grand sourire rempli de joie.

Dyson Walters


« On flotte tous en bas ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9294
✯ Les étoiles : 1186




Actuellement dans : « On flotte tous en bas ! »


________________________________________ Dim 5 Fév 2017 - 16:01






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




Un jour je pourrai t’emmener voir des perroquets !

Oswald souriait à cette idée qui lui plaisait beaucoup. Il songeait déjà à de grandes aventures avec la petite fille, dans lesquelles ils parcourraient le monde entier à la recherche de ces terres où résidaient les plus beaux perroquets, à la recherche de José lui-même, et ses deux amis qui voyagent sur tous les paysages.

Il ressentait de belles choses chez Rose, qu’il percevait pourtant comme une petite Aurore. Cette enfant intrigante et curieuse, le petit lapin voyait déjà en elle une grande amie.

Oswald sauta sur la plus haute branche qu’il put atteindre, sur le bel et imposant arbre qu’ils avaient élu pour accueillir leur cabane.

Et si tu commençais à chercher du bois ? Moi je cherche un endroit où la cabane pourra tenir dans l’arbre, et après je viens t’aider !

Il fit un nouveau bond, afin de s’accrocher à la branche avec ses oreilles et s’y balancer, observant toujours combien cet arbre était magnifique.
Mais la petite n’eut pas le temps de lui répondre, qu’une voix pleine de colère résonnait dans les bois.

ROOOOSE !





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Sad stories are better

Love that we cannot have is the one that last the longest, hurts the deepest, and feels the strongest...c)lazare.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69393-ripped-between-dyson- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57567-links-in-the-ink

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 5 Fév 2017 - 17:45






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




« Youpiii » criais-je en sautillant de joie.

J’aimais bien les perroquets. Puis j’aimais bien Oswald. Alors qu’on était dans la forêt et que je lui dis que je voulais faire un grand château dans l’arbre, Oswald me dit d’aller chercher du bois et qu’après il viendrait m’aider mais alors que je m’apprêtais à aller chercher du bois alors que je regardais le lapin sautiller dans l’arbre, j’entendis la voix de Tante Flora au loin. Elle n’avait pas l’air contente.

« Je suis là. » dis-je avec une petite voix.

Oswald vint me rejoindre alors que je voyais au loin bien que je sois haute comme trois pommes Tante Flora qui avait un regard noir, que je n’avais jamais vu. Je la regardais avec de la crainte dans les yeux.

« Rose ! Que fais-tu ici ? Tu sais bien que c’est dangereux ! Explique toi enfin !
- Mais je suis pas toute seule, je suis avec mon ami. Je suis pas toute seule, je suis pas toute seule. » dis-je en commençant à pleurer.

Je me mis à pleurer, alors que Tante Flora me grondait mais je continuais de dire en larmes que je n’étais pas toute seule.

Dyson Walters


« On flotte tous en bas ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9294
✯ Les étoiles : 1186




Actuellement dans : « On flotte tous en bas ! »


________________________________________ Lun 20 Fév 2017 - 8:20






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»




Le coeur d'Oswald fit un bond tellement fort dans sa poitrine d'encre qu'on avait pu en voir la forme dans son sursaut. Soudainement inquiet et fortement apeuré, il sauta immédiatement au sol, oreilles levées, regardant la scène.

Oswald ne comprenait pas Tante Rose. Pourquoi criait-elle sur la petite fille qui n'avait rien fait de mal. Elle n'était pas toute seule et n'était pas en danger ! Elle n'avait bravé aucun interdit ! Oswald s'inquiéta. L'aimait-elle encore ?

Une migraine soudaine et violent inonda sa tête, alors que des flashs l'envahissaient. Il vit des images d'enfants, aux visages familiers mais dont il ne se souvenait pas, d'abord heureux puis tristes, à cause de choc ou de grandes personnes qui criaient, comme Tante Rose. Les flashs repartirent, et il oublia de nouveau.

Une peur étrange l'envahit. Celle de reperdre une nouvelle amie.

Il s'approcha de Tante Rose pour lui dire qu'ils n'avaient rien fait de mal, mais celle-ci se mit devant la petite en train de pleurer, qui ne vit plus rien.
Le lapin noir sentit une vague de magie le frapper pour l'emmener au loin.

C'est un monstre dangereux ! Tu ne le verras plus jamais ! Entendit-il.

Et alors Rose oublia. Oswald oublia. Comme à chaque fois...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Sad stories are better

Love that we cannot have is the one that last the longest, hurts the deepest, and feels the strongest...c)lazare.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69393-ripped-between-dyson- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57567-links-in-the-ink

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Mer 22 Fév 2017 - 16:39






Là où les mots n'existent pas

«Là où chacun devrait être»



Les larmes coulent sur mes joues roses, non, ce n’était pas possible, je n’avais pas pu rêver, je n’étais pas toute seule mais Tante Flora est méchante. Je lève des yeux bleus embués vers elle.

« C’est pas vrai ! Tu es une menteuse ! »

J’hurle avant de me mettre à courir dans les fourrées pour retourner dans la maison, j’avais beau être petite, je ne voulais pas croire tout ce que me disais les grandes personnes, j’ignorais pour l’heure que j’avais oublié celui qui se disait être mon ami et avec qui j’aurais pu vivre de grandes aventures mais il faut croire que le destin voulait que je le retrouve… Un certain jour, dans une certaine ville du Maine…


… Voyez leurs retrouvailles dans le prochain rp nommé Un ami passé…

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

[Flashback] Là où les mots n'existent pas - Oswald & Rose





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives