Aventures
en cours :

Age de Glace
Septembre 2017


Sing On
Septembre 2017

- Bientôt -
8 octobre 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Sing On the Musical - le 85ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Jezabel Chapman ♥ - Maître du jeu : Anastasia Romanov ♥
Prêt à pousser la chansonnette ?

Partagez | .
 

 Un Amour de pleine lune ! [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Aaron McAdams


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1357
✯ Les étoiles : 19




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 8 Jan 2017 - 11:28



« Si si, je t'assures...

c'est une année de folie ! »




    J'attendais que quelqu'un décroche au bout du fil. C'était pas évident de composer le numéro d'une personne qu'on connaissait peu. Mais c'était le seul moyen d'entrer en contact avec la sirène, qui n'avait pas de portable. Faudrait que je songe à lui en offrir un, un jour.

    « Ouais ? » fit une voix masculine d'un ton plutôt agressif.

    Est ce que je devais répondre ? Ca ressemblait à la voix d'Elliot.

    « Elliot ? » demandais-je intrigué.

    « Ouais ? » refit-il sur le même ton.

    « C'est... Aaron. »

    « Ah. » Un silence passa d'un bout du fil à l'autre. « Ca va ? »

    « Euh... ouais. »

    En le disant de la sorte, j'avais la sensation de l'imiter. Mais ce n'était pas du tout le cas.

    « Et toi ? » demandais-je par politesse.

    Bien que ça m'intéressait vraiment de savoir comment qu'il allait. C'était mon coussin et je ne l'avais jamais appelé. Lui non plus, ne m'appelait pas.

    « Ouais. »

    On n'allait pas aller très loin.

    « Et Lily ? » demandais-je avec une voix plus enjouée.

    « Ouais, elle va bien. » Un nouveau silence s'était emparé de la conversation. « Euh... tu veux parler à Melody peut être ? » ajouta t'il d'un ton presque implorant.

    « Oui ! Enfin... ouais. »

    « Hé ! Ouais. Enfin oui. Ben euh... je vais la chercher. Enfin, non attends. MELODYYYYYYYYYYY ? »
    hurla t'il sans éloigner le combiné.

    Mon tympan était en sang. J'entendis beugler sans vraiment entrer ce qui se passait. Plusieurs secondes s'écoulèrent, si bien que je me demandais si on ne m'avait pas oublié. A moins que Mel ne savait pas comment utiliser un combiné ?

    « Aaron ? » dit une voix toute douce et interrogatrice.

    « Ouais. » répondis-je en m'en voulant de lui parler comme Elliot, avec juste des "ouais". « Mel ? Enfin, oui tu le sais. C'est moi. Enfin tu le sais aussi. Ca va ? »

    « Ouais. Et toi ? »

    Cette conversation tournait déjà en rond.

    « Ca va super. » histoire de faire original. « Je suis encore là où on a passé Noël. Mon père a insisté pour nous offrir une semaine là bas, à Anna et à moi. »

    Je l'appelais pour raconter ma vie ?

    « Ah c'est cool. » dit-elle d'un ton hésitant. « Pourquoi tu m'appelles ? »

    Là c'était sur un ton un peu plus abrupt.

    « Euh... Anna est sous la douche. Et... on va aller sur la plage ensuite. Et... en fait je voulais juste te... souhaiter une bonne année. Ca fait un peu ringard mais c'est le coup de fil qu'on passe généralement à ce moment là. Et puis, ça me rappelle quand on fêtait nouvel an ensemble, au Manoir et que... on s'échangeait des cadeaux à ce moment là ! J'ai encore conservé le coquillage que tu m'as offert une fois. Ca m'arrive encore de poser mon oreille contre pour entendre la mer. » Je l'entendis étouffer un petit rire. « Du coup, bonne année Mel. »

    « Bonne année à toi aussi... idiot. » me répondit-elle.

    Ca s'entendait qu'elle devait sourire. Ca y est, je pouvais raccrocher. Et je n'allais pas lui faire le coup du "c'est toi qui raccroche", "non, c'est moi". Voilà. J'étais hyper détendu, en pleine forme. J'allais entamer une superbe nouvelle année. Tout allait être pour le mieux, sans encombres, sans soucis, et avec... Anna. Un petit sourire naquis sur mon visage.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

9 mois, 272 jours, 6530 heures...
lui, toi, moi ?!

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-li http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 925
✯ Les étoiles : 62




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 17 Jan 2017 - 0:17





Un Amour de Pleine Lune

This Year Gonna Be A Great Year

Le père d'Aaron, avait insisté pour nous offrir une semaine de vacances sur l’île de Pâques. Aka, exactement le même endroit où on avait passé Noël. Franchement, j'avais été plutôt méfiante. Non pas que je n'avais pas confiance en le père d'Aaron mais si quand même. Je lui accordais une confiance très moyenne. Aussi, n'avais-je pu m'empêcher de me demander où était l'arnaque. Non, j'étais pas paranoïaque -pas aux dernières nouvelles du moins- mais j'estimais vu ce qu'avait été Noël avoir une tonne de raison de me méfier. Enfin bref. Tout ça pour dire. Qu'au final, j'avais pris une nouvelle semaine de congé. Oh ça avait pas été Aster le plus dur à convaincre. Du tout, même lui, il m'avait limite foutu à la porte, en me souhaitant de bonne vacances, en disant que c'était bon il gérait et de prendre du temps pour moi. Le plus dur à convaincre, ça avait bien évidemment été une fois de plus : Jack. L'idée que je sois toute seule avec Aaron une fois de plus ben ça lui avait pas plu. Clairement pas même. Il était hyper doué pour les scènes de jalousies, mais alors celle là, j'en étais resté totalement scotché. Même si au final, j'étais quand même toujours là où nous avions fêté Noël. Je pouvais pas poser un lapin à Aaron, sans mauvais jeux de mots. Même si, quelque part, je culpabilisais un peu de laisser mon meilleur ami tout seule.

Ce sentiment, ne m'avait d'ailleurs pas vraiment quitté même maintenant qu'on était seule sur l’île de Pâques. Même, si le premier truc que j'avais fait, ça avait été de vérifier qu'il n'y avait pas de mauvaise surprises. J'avais pas oublié le coup des chambres à Noël. Le père d'Aaron, ne restait déjà pas. Ce qui pour moi, était plutôt un bon point. J'avais du mal avec lui. Le courant passait pas et il y avait pas grand chose à faire pour qu'il passe malheureusement j'en avais bien peur. Non pas que cela m’émeus plus que ça. J'étais pas obligée de devenir la meilleure amie du père de mon petit ami. Personne ne m'y obligeait après tout. Et puis, son père il était heu....Spéciale. Et pas vraiment dans le bon sens du terme. Je me retenais de ne pas tourner mon indexe autour de ma tempe, dans le geste si caractéristique pour désigner quelqu'un ayant une araignée au plafond. Parce que je me disais que ça ferait peut-être de la peine à Aaron. Alors, j'encaissais sans rien dire. Enfin...Presque. Je lui avais quand même dit ma manière de penser la dernière fois quand à cette histoire de malédiction.

Mais apparemment, il y avait pas de piège, pas d'arnaque quedalle en somme. Alors, j'avais décidé de me détendre et de profiter du séjour. Clairement, ça pouvait pas être pire que Noël. Celui de cette année, je me jurais de l'organiser moi même. Ça serait cool. Entre amis, sans dinde cramé ni quoi que ce soit d'autres. Je me débrouillais pas trop mal en cuisine à force de volonté. Je m'étais dit que si j'étais douée pour faire du chocolat, je pourrais réussir en cuisine classique. Alors, je m'étais entraîné comme une forcené et ça avait finalement porté ses fruits.

Je venais tout juste d'arrêter le jet d'eau de la douche. L'un des avantages de pas être dans mon appart c'était la température de l'eau : elle était pas réglé au petit bonheur la chance un coup trop froide, un coup trop chaude. Non, là elle était à la température idéale et ne pas avoir ce « soucis » à prendre en compte mine de rien eh ben ça faisait du bien.

Je détachais mes cheveux, que j'avais noué en tresse. Ma nouvelle astuce pour ne pas avoir les cheveux totalement en pétards au réveil. Je tenais pas spécialement à ce qu'Aaron me voit comme ça. Jack, s'était largement foutue de moi la première fois qu'il l'avait vu en live. Pas besoin d'en rajouter une couche. J’attrapais une serviette de bain, m'emmitouflais dedans, et prit la direction du lavabo où mes affaires m'attendaient. Une fois habillé, je passais un coup de brosse dans ma tignasse rousse que je laissais détaché et le tour était joué. Remettant, la serviette à sa place, je partis droit en direction de la chambre et de la valise afin de prendre le restant des affaires de plage, ainsi que mon portable esquissant une petite moue déçue voyant que mon meilleur ami ne m'avait pas laissé de message. Peut-être que je l'avais vraiment vexé après tout. Je me décidais tout de même à lui en envoyer un :

To : Jack

Tu sais qu'il est scientifiquement prouvé que tirer la tronche donne des rides ? Tu vas énormément perdre en charisme comme ça. Bonne année quand même espèce de glaçon débile

A.


Je coupais le téléphone, pour le mettre dans la poche de mon short en jeans et rejoignis Aaron, qui venait apparemment de couper le téléphone. Je supposais qu'il venait de faire la même chose que moi : souhaiter la bonne année mais à sa meilleure amie et non pas son meilleur ami contrairement à moi. De toute façon, à la limite c'est du pareille au même. A l'exception prêt que Melody était une fille et Jack bah...un homme. C'est dingue comme je pouvais m'enfoncer toute seule. Wouawow. C'était un sacré talent que je cultivais là. Fallait peut-être voir à pas le laisser se perdre.

- Mel va bien ? Demandais-je tout de même

J'osais pas demander si elle avait apprécié son cadeau. Je m'étais sentie hyper tarte en le lui donnant. Pourtant sur l'instant ça m'avait parut une bonne idée, de lui confectionner des chocolats en forme de coquillage, et autres étoiles de mer. Mais au final, je le lui avait limite fourré dans les mains, et j'étais partis me cacher dans un trou de souris. J'avais pas osé remettre ça sur le tapis. Maintenant que ça allait mieux entre nous, je voulais éviter de faire une boulette qui flinguerait tout.

- Je suis prête au faite on peu y aller dis-je en désignant le dehors de la maison et tout particulièrement la plage. D'ailleurs pour bien, prouver mes dires, je me dirigeais vers l'entrée afin de sortir la première.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1357
✯ Les étoiles : 19




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 19 Jan 2017 - 11:38



« Si si, je t'assures...

c'est une année de folie ! »




    J'avais suivi rapidement Anna qui était déjà partie dehors. A peine était-elle arrivée, qu'elle m'avait demandée si Melody allait bien et qu'elle était sortie précipitamment. Soit elle était trop pressée d'aller bronzer au soleil, soit elle ne voulait pas entendre la réponse. N'empêche, elle était trop jolie avec son short en jeans et ses cheveux lâchés. J'adorais ses cheveux quand ils étaient coiffés en tresse, car ça lui donnait un petit côté enfantin trop adorable. Et quand ils étaient lâchés, à peine coiffés, ça lui donnait un côté adulte vraiment très... sexy ? Je la trouvais sexy ? Elle était aussi jolie que sexy de toute façon. Ca me faisait bizarre de penser ça d'elle. Enfin de penser ça de n'importe quelle fille, car je pensais avoir fait un trait sur les relations amoureuses pour un petit moment. Mais avec Anna, tout était différent.

    « Elle va bien ! Je l'ai appelé pendant que tu étais sous la douche pour lui souhaiter la bonne année. Tu as appelé Jack ? »

    Si j'avais appelé ma meilleure amie, elle avait sans doute fait de même avec son meilleur ami. Voir son patron. Elle avait appelé cet Aster ? Je ne l'avais pas encore rencontré, mais j'avais la sensation qu'elle l'appréciait beaucoup. Elle avait plus de connaissances garçon que filles. Mais bon, c'était tout a fait possible d'être ami avec des garçons quand on était une fille. Elle était juste amie, n'est ce pas ? Pourquoi je me posais des questions aussi stupide ?

    « On a de la chance, c'est une super belle journée qui s'annonce ! D'un côté, y'avait peu de risques qu'il se mette à neiger ici. »

    On était à l'île de Pâques et non pas à la montagne. C'était surprenant pour passer Noël, mais d'un côté ça changeait, ce qui donnait une touche d'originalité à tout ça. L'hiver n'était pas arrivé cette année. Du moins, pas pour nous.

    « Ca te tente de te baigner ? »

    J'étais en train de réfléchir à quelque chose. Etre à la mer, signifiait qu'on allait forcément se baigner. Mais ça signifiait également que j'allais devoir me mettre en maillot de bain. J'avais rien contre. Absolument pas, si ce n'était que... enfin bref... elle allait très vite s'en rendre compte quand j'aurai retiré mon tshirt. D'ailleurs, je l'avais fait, restant en short.

    « Hum... j'ai pas eu le temps d'aller à la salle de gym récemment. Et avec le repas de Noël, enfin... »

    J'étais toujours aussi mince, mais... je n'avais pas vraiment de tablettes de chocolat ou de choses de ce genre. Elle allait très vite le remarquer. Enfin j'ai très loin de... Jack ?

    « Mais dès qu'on rentre, j'y retournerai. J'ai un abonnement à l'année. Ma carte est... Quelque part chez moi. Faut juste que je remette la main dessus. Mais tu devrais voir quand je fais mes dix séances hebdomadaires, je suis... Wouah ! »

    J'avais vraiment dit ça ? En tout cas une chose de sûre, une fois rentré, faudra que j'achète une carte d'abonnement à une salle de sport pour être crédible. Car jusqu'à ce jour, j'y avais jamais mis les pieds. Je ne savais même pas où il y en avait une.

    « Tu préfères qu'on marche avant ? Marcher les pieds dans l'eau c'est bon pour la circulation du sang et... ça muscle. »

    Je faisais une fixation sur la musculation ou quoi ? Non, mais de toute façon ça allait. J'étais pas ce qui se faisait de pire. Je pouvais avoir confiance en moi. Oué. Melody m'avait quittée. Alexis précédemment aussi. Enfin elle était morte et elle se jouait de moi, donc ça ne comptait pas vraiment. Mais dans tous les cas, ok... peut-être que la musculation changerait quelque chose. J'espérais juste ne pas me faire mal maintenant que je n'avais plus ma force surhumaine.

    « Oh tiens, un coquillage ! »

    Il y en avait pas mal sur la plage. Le seul truc, c'était que quand je m'étais penché pour le prendre, il s'était mis à bouger, ce qui avait eu pour effet de me faire sursauter. Ok, ce n'était pas très viril.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

9 mois, 272 jours, 6530 heures...
lui, toi, moi ?!

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-li http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 925
✯ Les étoiles : 62




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 21 Jan 2017 - 21:10





Un Amour de Pleine Lune

This Year Gonna Be A Great Year

Texto répondis-je à la question d’Aaron au sujet de Jack en agitant le portable que j’avais au préalable sortie de ma poche.

Restait à voir s’il y répondrait ou bien s’il continuait à faire son boudin. S’il s’agissait de la seconde option, je n’hésiterais pas une seule seconde à lui faire très clairement partager le fond de ma pensée quand je rentrerais. Quitte à me rendre jusqu’à sa glacerie pour lui souffler dans les bronches. Très franchement, ce n’était pas vraiment le genre de choses qui me dérangeait. Il allait aussi falloir, que je souhaite la bonne année à Aster. Lui au moins, répondrait si je l’appelais. Pas comme un certain meilleur ami où je m’étais dit que le seule moyen d’être sûr que je puisse le lui souhaiter était encore de lui envoyer un message. Et d’ailleurs, pourquoi est-ce que je me prenais la tête à ce sujet ? C’est vrai, c’est pas comme si je connaissais pas son mode de fonctionnement depuis le temps…

- Oh ça dépends dis-je en réponse à l’histoire de la météo. Je suis sûr qu’Elsa ou Jack seraient capable de nous faire neiger

Je me mordis l’intérieur de la joue pour ne pas tout bonnement éclater de rire. L’image mental de ma sœur et mon meilleur ami s’affrontant dans un duel pour savoir lequel des deux arriverait le mieux à faire neiger était des plus divertissantes. Bien, que je doute qu’elle soit si bonne que ça. A bien y réfléchir, Elsa nous avait déjà plongé Arendelle dans un hiver éternel. On allait, peut-être éviter qu’elle le fasse avec cette ile. Quoi que…Rien que pour la tête que tirerait le père d’Aaron, elle mériterait d’être envisagé. A Méditer donc.

« Ça te tente de te baigner ? »

Je m’apprêtais à répondre que oui, ça me tentait même beaucoup étant donné que j’avais pris soin de mettre mon maillot de bain sous mes vêtements au cas où. On n’avait pas franchement eu le temps de se baigner la dernière fois, vu bah tout ce qu’il s’était passé. Mais Aaron embrayait déjà, sur d’autres sujets. J’avoue que je le regardais sans trop comprendre à quoi il faisait référence. C’est vrai, ça sortait d’où cette histoire de muscles ? Je veux dire qu’est que j’en avais à faire qu’il ressemble à une armoire à glace ou pas. Je sais, pas j’étais pas trop porté sur le physique :

- Heeeeu
fût ma seule réponse cohérente à sa demande de marcher parce que je cite « ça musclait »

Ouais clairement, c’était pas très brillant. Mais en même temps, je comprenais pas pourquoi il faisait une fixette sur les muscles et le sport en général. C’est à cause de l’histoire du patinage ? Il faisait un complexe d’infériorité parce que je pratiquais plus ou moins un sport et pas lui ? Non parce que sinon, je voyais pas trop d’où elle lui venait sa fixette. De toute façon, le voilà qui changeait de sujet, et éprouvait une soudaine fascination pour un coquillage. Et le bond qu’il fit en le voyant bouger eu pour effet de me faire tout bonnement éclater de rire :

- En fait, je crois que c’est plutôt un bernard-l’hermite que t’as trouvé à la place d’un coquillage. Et tu m’explique ce que c’est ta soudaine lubie des muscles ?


Je plissais les yeux, un chouïa méfiante à l’idée qu’il ne se défile. Mais me décidait quand même à continuer sur ma lancée :

- C’est quoi le souci ? C’est parce qu’il y a plus de mecs que de filles dans mon entourage ? Tu sais ça franchement je l’ai pas choisi. Et t’as pas à te sentir menacé. Jack, c’est Jack mon meilleur ami, le type qui s’est foutu de moi le jour où il m’a vu entrer dans la cuisine encore à moitié endormit. Celui sur qui je balance des coussins, Qui sait pas régler la température de la douche correctement. Bref, clairement pas le prince charmant. Et ça ne me viendrait jamais à l’idée de le débloquer de la friendzone.

Envisager Jack, comme étant autre chose qu’un pote c’était juste beaucoup trop bizarre pour que ça me vienne à l’esprit. Donc Aaron avait pas franchement de soucis à se faire. C’est dingue ça. Vu mes antécédents amoureux ça aurait dû être à moi de psychotter comme une malade. Mais non, en fait, j’avais plutôt l’air d’être la plus zen des deux. C’était un peu flippant mine de rien à bien y réfléchir.

- Et juste au passage, Aster a 45 ans. Enfin je dis ça, je dis rien hein

Ce que c’est compliqué mine de rien, les relations amoureuses. Oui, je parlais très souvent de mon meilleur ami et de mon boss, parce qu’ils avaient un peu été les deux seules éléments un minimum stable de ma vie. Comme une famille quoi. J’apprenais à vivre avec le rejet d’Elsa. Mais lorsque le dernier membre de votre famille de sang, vous fuit et ne veux pas de vous. Ben il y a franchement de quoi déprimer. Et petit à petit, j’avais fait de nouvelles rencontres. Noués des liens avec des gens dans la ville, et c’était super chouette. J’espérais continuer, et pourquoi pas me faire des amies au féminin. Ça serait jamais la même chose qu’avec Mel. Parce qu’elle était justement, cette première amie que je m’étais faite. Fallait juste un peu de temps pour que les choses, s’installent. On n’avait pas beaucoup eu le temps de base. On s’était vu une fois au musé et puis, silence radio jusqu’à cette histoire à Neverland. Puis rebelote silence radio jusqu’à la Nouvelles Orléans. Les choses s’étaient tassées depuis. Mais, il allait falloir du temps c’est clair que ça se ferait pas en cinq minutes.

- Après
repris-je si t’as envie d’aller à la salle de gym tu peux hein, c’est pas à moi de décider. Mais juste, si tu le fais. Fais le pour toi, et pas pour moi quoi. Parce que je m’en fiche que tu sois pas aussi « carré » que mon meilleur ami, ou bien que t’ai pas l’air d’une armoire à glace comme mon boss.

Et tant mieux d’ailleurs, parce que la première fois que j’avais vu Aster, j’étais totalement tétanisé. Disons que ça avait pas super bien débuté entre nous. J’étais pleine de bonne volonté mais hyper maladroite et lui ben il avait pas la pédagogie dans le sang quoi. Il m’avait terrorisé pendant longtemps, et j’avais toujours quand même un peu peur de lui, même si ça commençait à aller tout doucement mieux.

- Tu veux toujours marcher pour te muscler ou bien tu préfères te baigner au final ?
Demandais-je taquine



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1357
✯ Les étoiles : 19




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 26 Jan 2017 - 14:41



« Si si, je t'assures...

c'est une année de folie ! »




    Je n'avais aucune raison de me sentir menacer. De toute façon, je ne me sentais pas du tout menacé. C'était simplement que... ben voilà quoi. Vous faites la rencontre d'une jeune femme. Elle est charmante, belle, appétissante... Ca se dit ça "appétissante" ? Et vous vous rendez compte que vous n'êtes pas le mec le plus parfait qui soit. Donc forcément, vous vous posez une foule de questions. Et je m'en posais un tas, ce qui était tout à fait normal.

    « Je pense que... » dis-je avec une once d'hésitation, avant de regarder vers la mer, puis vers Anna, et de lui faire un petit sourire.

    Car oui, j'avais une idée derrière la tête. Et mon idée était toute simple ! Elle consistait à entrer dans l'eau, à me tourner vers la jeune femme et à lui envoyer tout ce que je pouvais en terme d'eau salée, afin de la mouiller. C'était bien le but d'une bataille d'eau, n'est ce pas ? Quand on n'avait pas de neige en plein mois de janvier pour faire une bataille de boule de neiges, il fallait compenser par autre chose. Et une bataille d'eau, ça me semblait être une parfaite idée. Seul petit hic, c'est qu'une fois que vous débutez, c'est difficile de s'arrêter et mieux valait prendre la fuite avant que la jeune femme s'y mettrait elle aussi.

    « Pouce ! On se baigne ! Tu en penses quoi ? »

    Pour se baigner, il fallait arrêter de l'éclabousser. Et je n'étais pas sûr qu'elle ne se vengerait pas. En tout cas, de mon côté, je ne faisais plus rien. A part bien sûr, reculer de quelques pas dans l'eau, ce qui n'était pas facile quand on était dos aux vagues. En plus, comme je ne savais pas nager aussi bien que Melody, je ne pouvais pas m'aventurer trop loin. Et plus je me reculais, plus l'eau montait sur moi.

    « Je t'ai déjà dit que je ne savais pas nager des masses. Je n'ai un peu appris, mais sans plus. Enfin, là tu entres dans l'eau, tu t'avances et j'ai aucune idée de ce que tu comptes faire, mais n'oublie surtout pas ce détail. Aaron ne sait pas nager. Il ne peut pas mettre la tête sous l'eau. Il est interdit de le faire couler, boire la tasse ou quoi que ce soit de ce genre. Éventuellement, tu peux un peu l'éclabousser. Voir, il peut le faire lui-même. Tiens, oui, regarde. »

    Je m'étais envoyé un tout petit peu d'eau sur moi, pour illustres mes propos. Le mieux serait qu'elle me laisse m'éclabousser moi-même. Ce serait gentil de sa part.

    « Tu sais, je ne voulais pas vraiment t'envoyer toute cette eau dessus. Je pensais en réalité, que c'était toi qui voulais. Enfin, t'avais parlé de nager et si on n'est pas mouillé, ce n'est pas bien de rentrer dans l'eau, du coup... J'ai fait ça pour toi. »

    Je plaidais plutôt bien ma cause. Du moins j'en avais l'impression. Je ne savais toujours pas ce que son regard voulait dire, mais je ne pouvais pas m'éloigner bien plus loin, car là, ça m'arrivais à la moitié du torse.

    « Tu sais quoi ? On va rester là et on va simplement discuter. Ou alors tu peux nager et je te mate. »

    J'étais à deux doigts de lui faire un grand sourire, avant de me rendre compte du lapsus que je venais de faire.

    « Regarde ! Je voulais dire le mot regarder ! Je ne te mate pas. Je fais jamais ça avec les filles. Ni avec les garçons d'ailleurs. C'est un mot du langage courant que je n'emploie jamais d'ordinaire. Je ne me mate pas. »

    Pourquoi j'avais dit ça ? Au lieu d'être détendu, voilà que je devais être tout rouge. C'était surement parce que je sentais que j'allais me prendre plein d'eau sur le visage. C'était ça. Et puis, ce n'était pas facile de la regarder droit dans les yeux en continu. Car maintenant que j'avais dit ce mot sans le faire exprès, si je penchais la tête, elle penserait que je la "matais" et ce n'était pas du tout le cas. Absolument pas. Pourquoi je ferai ça ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

9 mois, 272 jours, 6530 heures...
lui, toi, moi ?!

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-li http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 925
✯ Les étoiles : 62




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 30 Jan 2017 - 21:59





Un Amour de Pleine Lune

This Year Gonna Be A Great Year

Bon. Clairement, Aaron cherchait la guerre. Il ne fallait jamais me provoquer en duel pour une bataille d’eau, et encore moins pour une bataille de boule de neige. Mais ça, c’était une autre histoire. Aussi, alors qu’il m’éclaboussait, utilisais-je mon pied pour lui lancer à mon tour de l’eau dessus. Quand on cherche on trouve. J’hésitais à lui tirer la langue, mais comme j’avais pas envie d’avoir l’air plus gamine que je n’étais déjà je m’étais dit qu’on allait éviter. De toute façon, il embrayait à nouveau sur un autre sujet. Je l’écoutais me parler du fait qu’il ne savait pas vraiment nager avant de hausser les épaules :

- Bah tu sais, je suis pas franchement LA pro de la natation non plus. Je nage comme les gens normaux quoi. Mais, j’irais clairement pas me taper un relais nage libre.

Ou peu importe son nom d'ailleurs. Je devrais peut-être suivre les J.O avec un peu plus d'intérêt la prochaine fois. Mais bref, c'était pas le sujet. Donc, tout ça pour dire que en gros je comprenais son soucis, il y a pas de lézard. Et tandis-qu’il commençait à avancer dans l’eau, je restais à la moitié, les pieds dedans, les mains sur les hanches, le regard plissé tentant de comprendre où il voulait en venir dans tout ça. Même, si franchement pour plaider sa cause il était encore pire que moi. Comme quoi, j’avais trouvé un adversaire à ma taille pour ça. Même si, il y a des fois où je me disais que je remportais franchement la palme de la nana qui s’enfonce. Il y avait qu’à me voir bah…Tout le temps en fait. Peu importe ce qui se passait, il fallait que je me justifie, et évidemment, quand je me justifiais je m’enfonçais.

« Tu sais quoi ? On va rester là et on va simplement discuter. Ou alors tu peux nager et je te mate. »


HEIN ? De quoi ? Pardon ? Me « mater » ? Franchement, j’écoutais à peine ses explications, stoppé dans mon élan, alors que j’allais retirer mon t-shirt pour me mettre en maillot. Honnêtement, je crois que je bugais. Je savais pas trop quoi faire. Mon cerveau voulait pas afficher ne serait-ce que deux misérables pensées cohérente. Je sais pas à quoi je devais ressembler vu de l’extérieur, mais ma tête devait pas être triste. Digne, d’un des meilleurs vidéos gags sans doute.

- Tu sais quoi. Oublie la baignade, moi je vais faire comme si j’avais rien entendue. On va dire, que ta langue a fourché voilà. Ta langue a fourché et tu n’as jamais prononcé ce mot. Attends-moi là

Et on admirait Anna D’Arendelle, la pro pour rompre les malaises. Je prenais la fuite ou tout à fait clairement. Et j’en avais même pas honte. Mais là, mon visage commençait tout doucement à prendre la même teinte que mes cheveux et dans ces moments-là, je savais que c’était jamais bon signe. Donc courage fuyons, et j’allais songer rapidement à une autre activité à faire dehors que se baigner. J’avais vu un truc qui pourrait faire l’affaire quand je faisais mon tour d’inspection anti arnaque. Rapidement je me dirigeais vers la villa, et essayait de me rappeler où j’avais vu ça. Le temps de réfléchir et de m’y diriger, j’avais trouvé ce que je cherchais. Je pris soigneusement, le filet plié et l’installait sur mon épaule, tandis-que je fourrais le reste du matériel dans une caisse qui trainait, l’installant sous mon bras, et prit les deux poteaux en bois servant à accrocher le filet avant de repartir aussi sec, dehors où j’avais laissé Aaron.

Mine de rien, j’étais bien contente de me débarrasser de tout mon attirail parce que mine de rien ça commençait à peser son poids et à me faire mal aux bras accessoirement. Je pouvais pas tenir indéfiniment avec tous ces machins, j’étais pas Wonder Woman aux dernières nouvelles :

- Ceci dis-je est un filet, et ceci continuais-je en désignant le reste dans la caisse sont des raquettes et des volants de badminton. Si on monte le tout on peut faire une partie. Je préfère juste prévenir c’est pas trop mon sport de prédilection, donc si je loupe le volant faudra pas m’en vouloir.

Autant poser les bases tout de suite non ? Oui j’étais pas hyper douée. Je me débrouillais, mais pour ce genre de machin, j’avais jamais vraiment eu une excellente coordination. Donc, oui je rattrapais le volant, mais oui il arrivait aussi que je ne le rattrape pas. Et pour ça, bah ça servait à rien de s’énerver, ou de pousser des soupirs exaspéré. Ca me filait juste envie de balancer malencontreusement ma raquette sur la tête de la personne en face. Le pire étant que ça avait vraiment été un accident. Je l’avais lâché sans le vouloir et la nana en face se l’était pris en pleine poire. Evidemment, j’avais pas arrêté de m’excuser. Sûrement pour ça d’ailleurs que le prof, avait pas parlé de ce léger incident :

- J’ai trouvé ça par hasard l’autre jour. Je me suis dit que ça pourrait servir. Je sais pas pourquoi ton père stock ce genre de truc, mais au moins ça permet de s’occuper t’en dis quoi ?

Et puis comme ça, on allait oublier cette histoire lapsus. Ainsi, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Comme ça, quand on reparlerait de baignade ce sera loin, très loin derrière nous. Donc plus de malaise à ce sujet.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1357
✯ Les étoiles : 19




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 1 Fév 2017 - 12:42



« Si si, je t'assures...

c'est une année de folie ! »




    Un petit cafouillage et j'avais réussi à faire bugger Anna. Je me demandais ce qui avait bien pu me traverser l'esprit, quand j'avais accidentellement remplacé un mot par un autre. Mieux valait ne plus jamais évoquer ce petit soucis. La jeune femme était en train de retirer son t-shirt pour se mettre en maillot de bain et la seule chose que j'avais trouvé à faire, c'était de fixer son ventre. Bon sang, mais je devenais bête ou quoi ? J'avais levé les yeux, ne sachant pas si elle avait remarqué ou pas que je la... matais ? Elle n'avait sans doute rien vue, car elle avait remis son t-shirt avant de reparler du soucis précédent qui était aussi un peu l'actuel, même si j'étais le seul à en être conscient, et elle avait fini par prendre la fuite.

    Je m'attendais à tout, sauf à ça. Enfin, elle n'était pas partie en courant et en hurlant au monstre. Elle s'était simplement trouvé là quelques instants plutôt, puis plus là. Comment je pouvais réussir à gâcher un week end en amoureux, en ouvrant simplement la bouche ? Et puis d'un côté, on était en amoureux, donc j'avais le droit de la mater, n'est ce pas ? Et voilà que je recommençais... Fini ! Plus jamais je dirais ou penserait à ce mot ! Il était bannis définitivement. Et quand Anna était revenue vers moi, je me sentais un temps soit peu soulagé. Elle avait changé d'avis et elle n'allait pas m'abandonner ici, tout seul sur cette île.

    « Ok... » répondis-je à la jeune femme qui m'annonçait clairement qu'elle tenait en main une raquette et de quoi faire une partie de badminton.

    J'étais pas contre l'idée d'un sport de plage. Ca allait sans doute nous détendre et nous changer les idées. J'avais pris la raquette qu'elle m'avait tendue et je l'avais aidé à positionner un filet. Il y avait tout l'équipement nécessaire. C'était elle qui était venue avec ça ou ça traînait quelque part dans la maison ? En tout cas, même si elle prétendait que ce n'était pas son sport de prédilection, elle avait sans doute eu une grande envie d'y jouer dès qu'elle s'était rendu compte qu'on avait cet équipement sur place.

    « C'est une bonne idée ! J'ai déjà joué à ça avec Egéon et Melody au bord de plage à l'époque. Mais il faisait beaucoup plus froid qu'ici. »

    Quand j'habitais encore à Londres, on ne pouvait pas se baigner quand on voulait ou se promener dehors en maillot de bain. C'était pas le coin le plus chaud au monde, même si il était moins humide qu'on le pensait.

    « Tu veux servir en première ? »

    Je lui avais tendu le volant avant d'aller m'installer de l'autre côté du filet. Une idée venait de me traverser l'esprit. Ca pourrait pimenter un chouilla le jeu.

    « Tu penses quoi de si on se donne un gage à chaque fois que l'un des deux perds ? J'ai plus joué depuis longtemps, du coup on a tous les deux le même pourcentage de chances. »

    Je n'avais rien inventé. C'était encore une chose qu'on faisait à l'époque pour donner plus d'ampleur à une activité sportive. Ca ajoutait un petit truc et ça permettait de se montrer un chouilla sadique avec notre partenaire.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

9 mois, 272 jours, 6530 heures...
lui, toi, moi ?!

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-li http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 925
✯ Les étoiles : 62




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 13 Fév 2017 - 19:46





Un Amour de Pleine Lune

This Year Gonna Be A Great Year

Boon apparemment l'idée d'un badminton avait plutôt l'air de tenter Aaron. C'était déjà ça de prit. J'espérais que ça nous permettrait d'oublier cette histoire de « mater » une bonne fois pour toute. En tout cas, j'y étais décidée alors qu'il m'aidait à installer le filet pour pouvoir jouer. Maintenant que j'y repensais ça faisait un bail que j'y avais pas rejoué. Depuis la fin de la malédiction en fait. En gros, ouais ça commençait à doucement remonter cette affaire. On verrait bien si j'étais rouillé ou pas. De toute façon, je l'avais prévenu. J'étais pas hyper douée à ce jeu. Je me débrouillais. Mais disons qu'il m'arrivait des fois de louper le volant qui tombait à côté. Même si c'est un peu le but du jeu que la personne le loupe quelque part en fait.

« C'est une bonne idée ! J'ai déjà joué à ça avec Egéon et Melody au bord de plage à l'époque. Mais il faisait beaucoup plus froid qu'ici. »

De quoi ? Egé qui ? Je plissais légèrement les yeux comme à chaque fois que je tentais de me souvenir d'un truc que mon cerveau n'avait pas pensé à retenir. Au bout de quelques secondes de réflexions la lumière fût : Ah ! C'était le frangin de Melody. Ouais ils en avaient parlé la dernière fois. Je l'avais jamais rencontré, je savais pas comment il était. Et vu comment était leur père, je crois que ça m'allait parfaitement. De toute façon, le sujet revint sur la partie de badminton. Aaron proposait des gages pour le perdant. A bien y réfléchir c'était une bonne idée. Ça rendrait la partie plus amusante. Et puis, j'étais jamais dernière pour ce qui était des gages.

- C'est d'accord pour moi. Prépare toi à perdre rétorquais-je sur un ton de défi

J'avais pas l'intention de le laisser gagner. Est-ce que j'avais déjà dit que j'avais un sacrée esprit de compétition ? C'était à force de côtoyer Jack ça. Vu qu'il trichait tout le temps, je devais rusé pour réussir à gagner. Comme quoi, des fois ça sert de l'avoir comme meilleur ami. Je m'éloignais légèrement pour servir, le volant arriva de l'autre côté, fût renvoyé du mien, et après deux échanges, je réussis à le renvoyer totalement chez Aaron :

- On dirait que ça fait un point pour moi
chantonnais-je

Maintenant restait à lui trouver un gage. Allez, c'était le premier. Je pouvais être sympa. J'étais pas Jack. Fallait jamais, jouer avec lui en proposant des gages. Il avait une imagination débordante, et réussissait toujours à trouver un truc horrible à vous faire, faire.

- Allez comme c'est la première fois. On va dire, que c'est pas un vrai gage. Et je vais participer aussi. A chaque fois que l'un de nous sert. On doit dire une chose que l'on aimerait faire ça te vas ?


Je pouvais bien la jouer cool sur ce tour. Rien n'empêchait de corser un peu plus les choses, par la suite.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1357
✯ Les étoiles : 19




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 14 Fév 2017 - 10:09



« T'as pas la sensation que...

Toi... moi... on se complète bien ? »




    Après seulement deux échanges, j'avais réussi à perdre le volant ? J'aurais pu faire passer que c'était pour la faire gagner, mais ça n'aurait pas été crédible. Et puis, je ne voulais pas entrer dans ce jeu du petit copain prétentieux, qui prétendait être moins bon juste pour que sa copine l'emporte. On était à force égale, à la différence qu'elle était... bien plus forte que moi. Mais c'était qu'un jeu et puis je n'étais pas mauvais perdant. Pour être franc, je perdais si souvent à tellement de choses, que j'en arrivais à ne plus être dégoûté de perdre.

    « Bien. »
    dis-je en adressant un petit sourire à Anna et en allant récupérer le volant.

    Mais comme j'avais perdu, c'était à elle de servir à nouveau, du coup, j'avais fait route jusqu'au filet pour le lui tendre. Elle m'avait à ce moment là proposer de ne pas me donner de gage et de corser un peu le jeu, en disant chacun à tour de rôle, ce qu'on aimerait faire.

    « Tout ce que j'aimerai faire ? Comme gagne par exemple ? »

    Oui, je la taquinais un peu. Mais c'était pas mal du tout comme idée.

    « Tu es un peu le bon génie qui réalise les voeux ? Ou alors je vais juste dire ce que j'aimerai faire, sans que ça se réalise pour autant ? Je sens un peu d'arnaque. En plus, c'est moi qui commence. T'imagines la pression ? »

    Oh oui... une pression de malade, vue qu'il s'agissait uniquement de dire ce qu'on aimerait faire. C'était pas la mer à boire après tout. Et puis il y avait tellement de choses que j'aimerai faire là. Comme manger une bonne glace, vue la chaleur. J'avais aussi très envie de l'embrasser, mais entre la bêtise que j'avais dit avant, et puis le fait que si je disais ça, ça donnerait un côté gnangnan à la chose... c'était vraiment pas une bonne idée.

    « J'aimerai monter à bord d'un train ! »

    Voilà, c'était dit. J'aurai pu trouver bien mieux, mais c'était la première chose qui m'était passé par l'esprit. Ca pouvait vraiment paraître débile et avant que Anna serve, je voulais préciser le pourquoi du comment.

    « J'adore les trains. Mais étrangement, j'ai jamais eu l'occasion de monter à bord de l'un d'entre eux. Cela dit attention, je ne parle pas d'un TGV ou des nouveaux trains. Je fais bien référence aux anciens, avec la cheminée et tout. Ca aurait trop bien de vivre à cette époque. »

    Est-ce qu'elle connaissait cela ? Je doutais qu'il y en ait à Arendelle. Mais bon, peut-être qu'elle avait eu l'occasion lors de ses nombreux voyages dans le monde des contes d'explorer de voyager à bord d'un véritable train.

    « Tu as visité beaucoup de mondes ? »

    Ca ce n'était vraiment pas le genre de questions qu'on posait à qui que ce soit du monde réel. Parce que pour nous, les petits hommes verts c'était qu'un fantasme. Ca me faisait penser que Anna était en quelque sorte une extra terrestre. C'était amusant d'imaginer ça. Si j'osais, je lui évoquerait ma théorie à voix haute et je lui dirai...

    « Aïe ! Aïe ! Aïe ! » hurlai-je à la manière de "Chi-ca!Chi-ca!Chic!Aïe!Aïe!Aïe! qu'on entonnait parfois.

    Je savais que c'était ridicule. En tout cas, c’était ce qui était sortit de ma bouche quand quelque chose m'avait pincé le bout des pieds. Je m'étais reculé d'un bond, avant de sautiller sur place et de voir un crabe accroché sur le bout de mon pied.

    « Va t'en ! Va t'en ! »

    J'avais beau hurlé, et secouer le pied, ça n'en faisait rien. Enfin... Ca avait quand même eu l'effet e me faire perdre l'équilibre et de tomber par terre. C'était là que le crabe m'avait lâché pour retourner à ses occupations. Il avait déjà sévis ici, il n'avait plus rien à faire là. Heureusement qu'il n'avait pas pincé fort et qu'il était encore petit. J'avais ramené mon pied vers moi pour voir l'étendu des dégâts. C'était juste la marque de sa pince, et ça ne saignait même pas. Beaucoup plus de peur que de mal. En voyant Anna arriver, j'avais levé les yeux vers elle.

    « Ce que j'ai envie de faire là ? Supprimer les dernières minutes pour éviter de me ridiculiser une fois encore devant la fille que j'aime. Enfin, que j'aime bien. Avec qui j'aime bien jouer au badminton quand un crabe ne prend pas mon pied pour de la nourriture. »

    Bien rattrapé. Et puis après tout, j'avais le droit de le dire, non ? C'était courant chez les couples, quand ils étaient en... couple.

    « Est-ce que c'est noté sur mon front que j'ai travaillé dans une fête foraine ? Il a pris mon pied pour une attraction ? » demandai-je en souriant tout en me relevant et en boitant un peu.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

9 mois, 272 jours, 6530 heures...
lui, toi, moi ?!

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-li http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71587-chronologie-liens-de-aaron-mcadams#708012

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

☞ Surnom : Didi ou Marine



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 925
✯ Les étoiles : 62




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 18 Fév 2017 - 22:48





Un Amour de Pleine Lune

This Year Gonna Be A Great Year

Est-ce que j'avais visité beaucoup de mondes ? Question piège. Parce que disons que non, je n'avais pas vraiment visité beaucoup de monde. J'étais allé à Neverland, deux fois. Et à Corona une fois. Mais c'était tout niveau monde. Je comptais pas Arendelle, parce que c'était là d'où je venais. Et là, disons que c'était justement comme dans le dessin animé. J'avais passé ma vie entre les murs du château. On avait ouvert les portes le jour du couronnement, pas avant. Et là, je n'en avais pas vraiment profité pour les raisons que l'on connaît. Et puis de toute façon, mon sujet de préoccupation, changea très rapidement, en voyant Aaron se mettre à sautiller sur places, en criant une litanie de « Aiïe » et me faisant par la même occasion ouvrir des yeux ronds comme des soucoupes. D'a...ccord, il se passait quoi exactement là ?

Un regard au niveau des pieds, m'informa qu'il s'agissait en fait d'un crabe qui s'en prenait à l'orteil d'Aaron. Surtout on garde son sérieux on ne rit pas. Ce qui était franchement compliqué je devais l'admettre. Encore plus lorsqu'il m'avoua que ce qu'il voulait à l'heure actuel, c'était d'oublier les dernières minutes. Mais, je fis un effort. J'eus même pas à me mordre l'intérieur de la joue pour enrayer le fou rire. Franchement, j'étais plutôt satisfaite :

- Peut-être qu'on devrait reporter la partie de badminton à plus tard dis-je alors qu'il se relevait

Le temps qu'il arrête de boiter. Et peut-être que ça serait pas mal, d'aller chercher une paire de chaussures pour chacun à l'intérieur. Sait-on jamais au cas où il y avait d'autres crabes dans les alentours. J'avais pas super envie de me faire pincer pour ma part. Et je pense que Aaron n'avait pas non plus envie de retenter l'expérience :

- Ah ça, je ne peux pas te répondre dis-je amusée à sa question

Je me détournais, pour ramasser les raquettes, et le volant qu'on avait laissé de côté, suite à ce léger incident. Pour le moment, vu qu'Aaron semblait pas au mieux de sa forme. Je me contentais, d'en enlever le sable, et de les remettre, dans leur caisse. On reprendrait ça plus tard.

- On a qu'à dire qu'on prends cinq minutes de pause le temps de reprendre nos esprits
l'informais-je

Et après, on reprendrait la partie. Il allait de toute façon falloir qu'on arrête de jouer complètement à midi parce que c'était le moment où le soleil tapait le plus fort. Et j'avais pas spécialement envie de me choper un méga coup de soleil, et que ma peau vire de la même couleur que mes cheveux.

- J'ai jamais pris de vieux trains non plus dis-je pour engager la conversation. Ce serait chouette d'essayer une fois

Ouais ok. C'était pas brillant, mais je savais pas trop quoi dire. Je voulais pas répondre à sa question, parce que je voulais pas casser l'ambiance. Lui annoncer de but en blanc, que bah nope, j'avais pas visiter grand chose à cause d'une enfance pourrave clairement, on avait vu mieux. Donc, en fait, j'essayais qu'il y ai pas de gros blanc qui s'installe entre nous. Même si franchement, c'était pas gagné. De quoi est-ce que je pourrais bien lui parler ?

- J'aimerais visiter d'autres villes lâchais-je au bout d'un moment

C'est vrai, hormis Storybrooke je connaissais pas grand chose. J'étais venue deux fois à Cony Island pour voir Aaron, et j'avais brièvement vu la Nouvelles Orléans -on était pas franchement là pour faire du tourisme- mais comme j'étais cantonné au territoire Américain. J'aimerais bien visiter d'autres choses. Il y avait plein de villes, et plein de trucs à faire si on y réfléchissait bien.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Un Amour de pleine lune ! [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Le Reste du Monde