Aventures
en cours :

Magic League
Août 2017


Zootopie 2
Juillet 2017

Age de Glace
- bientôt -
Septembre 2017



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Magic League - le 82ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Wonder Bekah ♥ - Maître du jeu : Spider Dyson ♥
Tu ne peux pas sauver le monde seul... Mais avec eux, tu peux !

Partagez | .
 

 I scream, you scream - 1ère partie -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Mary Nightored


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Anya Taylor-Joy

Ѽ Conte(s) : Adventure Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Marceline, La Reine Vampire

☞ Surnom : Gwen

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 680
✯ Les étoiles : 61




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 17 Mar - 13:09



Everybody's a suspect ! Mary & Regina & Dakota & Rosalina & Dyson & Madoline & Aaron



I Scream, You Scream ?

L' alarme incendie retentit soudainement. Toutes les personnes de la salle se mirent à paniquer, ils se précipitaient tous vers la porte de sortie. Les gens cèdent si facilement à la panique. Dakota et moi restèrent calmement sur assis sur nos chaises. Ce n'était qu'alarme incendie, il n'y avait pas de quoi paniquer comme ça. Même si c'était l'oeuvre du tueur, il n'allait pas surgi d'un coup, au milieu de la foule. Non, il semblait bien plus intelligent que ça.
Soudain, toutes les personnes de la pièce se calmèrent subitement. Je tournais la tête vers Dakota, sachant que c'était son oeuvre quand la lumière se coupa.

- Qui joue les héros maintenant ? Lui dis-je ironiquement.

La lumière se ralluma alors. Je regardai autour de moi. L'alarme était sûrement un leurre, quelque chose devait avoir changer dans la salle. Je remarquai alors que la Mairesse avait disparu. Il n'y avait qu'une possibilité, le tueur l'avait enlevée. Il voulait peut-être la faire passer pour le coupable.

Je me levai et commençai à scruter les moindres indices. Il était temps d'appliquer les techniques que j'avais apprise dans les séries télé, durant ses heures de glandouille devant la télé.
Je sentis un courant d'air derrière moi puis vis que le vampire n'était plus à la même place. Il était obligé de crâner avec sa super vitesse.
Il semblait avoir trouver quelque chose, je m'approchai donc de lui.
Le vampire avait dans les mains un bout de papier. Il y avait une étrange tête de fantôme dessus et quelques phrases y étaient écrites.
Dakota me lança un regard de défi.

- S'il y avait des empreintes, c'est foutu, imbécile. Lui lançai-je.

"Une de moins. Que le jeu commence."

J'avais raison. Regina s'était faite enlevée. Le tueur devait être rusé ou alors être fort physique. La Mairesse ne se laisserait pas faire facilement. Ma théorie sur Judah semblait de plus en plus exact.

- Il faut que l'équipe se réunisse. C'est à nous de résoudre cette enquête. Dis-je en me retournant vers les quelques personnes encore présentes.

Pas que je tenais à faire partie d'un groupe. Je préférais chercher le tueur seule. Mais je devais avouer que je ne pouvais pas tout voir. Il y avait forcément une personne dans la salle qui avait un talent que je n'avais pas.

- Qui est partant pour partir sur les traces d'un tueur ? Demandai-je avec un léger sourire.




(c) crackle bones


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

But some kind of Madness is swallowing me whole
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71405-i-m-a-thousand-years- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71398-amis-ennemis-quelle-difference http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71407-les-rps-de-la-reine-vampire

Rosalina Sharpman


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Madelaine Petsch

Ѽ Conte(s) : Le Petit Prince / Wonderland
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Rose

☞ Surnom : Nop

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 70
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 18 Mar - 20:34

L’adjoint au maire avais répondu à ma question -la seule qui méritait de prendre le temps d’y répondre d’ailleurs- pour me dire qu’il n’y aurait pas de récompenses. C’était totalement incompréhensible. Il ne savait pas motiver les troupes ? Quoi de mieux qu’une belle somme pour donner envie aux gens de risquer leur pitoyable vie ? Personnellement, j’avais envie d’aventures, j’aimais beaucoup ma fille mais je n’aimais pas m’installer dans une routine. De plus, ce fameux tueur m’intriguait, il fallait absolument que je le rencontre. Et quoi de mieux que de partir à sa poursuite ? La lumière se coupa soudain, mettant tout le monde dans la panique. Personnellement je m’en fichais, je savais me défendre et puis je n’avais pas de raison d’être attaqué. J’attendais patiemment sur ma chaise que la lumière revienne. Et ça ne tarda pas. Je pus voir de nouveau. Mais une personne manquait. Regina. La mairesse avait disparu, pour mon plus grand plaisir. Elle n’avait qu’à pas s’exposer comme ça. Je vis que quelques personnes bougeaient, dont Mary, alors je partis rejoindre cette dernière. Apparement un de ses amis avait trouvé un indice. Mary, elle, essayait de rattrouper les personnes qui s’étaient inscrites sur la feuille. Je lui fis la bise.
-Je viens avec toi.
Elle n’avait pas son mot à dire de toute façon. Je l’aimais bien , mais je préférais qu’elle ne soit pas là. Elle pourrait me gêner par rapport à ce que j’avais prévu. Le groupe était maintenant rassemblée et je pris la parole.
-On devrait aller sur le lieu du crime. On trouvera peut-être quelque chose.
J’ouvris la marche et les petits moutons commencèrent à suivre leur charismatique bergère. Mais ces idiots n’étaient pas capable de me suivre. Ce n’était pourtant pas si compliqué ! Voilà que seuls deux personnes m’accompagnaient : L’adjoint au maire et une fille brune qui devait avoir mon âge.
-Vous savez où sont les autres ?
Nous étions arrivés devant un bowling abandonné. J’ouvris la porte et me retourna vers mes coéquipiers avec un sourire mesquin aux lèvres.
-Quoi de mieux qu’un vieux bowling délabré pour se mettre dans l’ambiance d’un meurtre.
Je rentrais la première. Il y avait toujours les pistes, quelques boules restaient ainsi que des flippers qui ne devaient plus marcher depuis longtemps. Je ne pus pas vraiment me concentrer plus longtemps sur l’endroit que j’entendis un murmure qui me glaçage le sang. Le tueur. Il prononçait mon nom. Il voulait me faire peur. Mais je n’étais pas une de ces filles blondes botoxées qui criaient pour un rien. Je respirait un bon coup et m’adressa au tueur (bien que je ne connaisse pas ma position, il était forcément là).
-C'est très gênant, j'aimerais que vous arrêtiez tout de suite et que vous vous montriez Mr. Le psycopathe.
Je sentis mon portable vibrer. Je roulais les yeux et le sortit. Franchement, on était en quelle année ? Le vieux coup de fil, ça se faisait encore ça ? Je lus le message et le montra à ceux qui me servaient d’associés. Le message disait : "tic tac ma Jolie, tu es dans ma ligne de mire mais encore faut-il me trouver." Je n’avais plus cinq ans, il voulait jouer ? Alors il jouerait tout seul. Je n’avais pas le temps pour ses petits – jeux.
-Sérieusement ? J'ai plus l'âge de jouer à cache - cache ! Portez un peu vos c******* et montrez - vous bon sang !
Je mis une main sur ma chance, excédée et soupira. Il avait plutôt intérêt à se montrer ! J’avais à lui parler. J’avais peut-être quelque chose qui pourrait l’intéresser… Je sentis une présence derrière moi et me retourna pour apercevoir le tueur peu avant que je tombe sur le sol, assomée…

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
All the roses have thorns
It is the time you have wasted for your rose that makes your rose so important. by lizzou.

Gale Weathers


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Courteney Cox

Ѽ Conte(s) : Scream
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gale Weathers, la journaliste fouille merde il paraît.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 21 Mar - 11:19


Gale & Compagnie

J'ai comme une impression de déjà-vu

Et pourtant, tout portait à croire que Storybrooke était une ville tranquille, enfin tranquille est un très grand terme. Il fallait croire qu’après Woodsboro, je ne risquais rien à faire carrière à Storybrooke non ? Garant ma voiture devant le poste de Police, je descends avant d’enfiler ma veste en lin grise. Perchée sur mes talons d’une dizaine de centimètres, je réajuste le bas de ma jupe noire et me rends jusqu’à la Mairie qui ne se trouvait pas si loin que ça. L’idée d’être dans une ville entourée de personnages de contes étaient un retour pour moi mais vous comprendrez plus tard.

Lorsque j’étais petite fille, mes parents adoptifs m’ont expliqué que l’espoir n’était jamais vain, que toutes les personnes qu’on pouvait rencontrer nous apportait toujours quelque chose. Alors que j’arrivais à la Mairie, mon regard se porta sur un petit groupe qui sortait en trombe de la bâtisse. Dans leur parole, je compris que quelque chose s’était produit. M’avançant, je me raclai la gorge et finit par prendre la parole.

« Excusez-moi. »

Prenant mon Iphone en main, je tape rapidement pour avoir le microphone et le glisse dans ma poche, consciente que j’allais pouvoir tout enregistrer. Je m’approche d’un homme d’un bon mètre quatre-vingt et lui fais un grand sourire. Il devait très certainement se demander ce que je faisais là. Je balaie des yeux le reste des personnes présentes avant de me rendre compte qu’au final, ils n’étaient que trois alors que j’avais bien vu plus de personnes sortir d’ici.

Haussant les épaules, je finis par reprendre la parole, voyant leurs regards vraiment insistants sur ma personne. Je sais que je suis sexy mais là, ça en devenait presque inquiétant. J’hausse un sourcil et prend la parole.

« Je m’appelle Gale Weathers, je suis journaliste et j’ai appris qu’il s’était produit un drame. Pouvez-vous m’en dire un peu plus ? »

Moi une journaliste fouille-merde ? Non pas tant que ça. Il semblerait juste que Woodsboro m’ait finalement suivi et me suivrais toujours, là où je me trouverais.

« Oh et je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du livre Les Meurtres de Woodsboro mais j’en suis l’auteur et c’est après une histoire vécue donc je suis sûre que je peux vous être d’une grande aide. » dis-je simplement.

Une bonne journaliste trouve toujours le meilleur moyen pour avoir le scoop en première.

(made by voodoo doll)

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
J'ai trouvé une fin à votre scénar
La journaliste laissé pour morte dans sa régie mobile, elle refait surface et surprends les deux fils de putes, elle leur pique leur arme,
fait échouer leur plan et sauve la situation.

Mary Nightored


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Anya Taylor-Joy

Ѽ Conte(s) : Adventure Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Marceline, La Reine Vampire

☞ Surnom : Gwen

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 680
✯ Les étoiles : 61




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 22 Mar - 15:13



Everybody's a suspect ! Mary & Regina & Dakota & Rosalina & Dyson & Madoline & Aaron



I Scream, You Scream ?

Rosalina était partie avec l'adjoint du maire et une autre fille. J'aimais bien Rosalina, mais il m'avait semblé qu'elle cherchait à m'éloigner. On avait des caractères similaires, on devait avoir un peu près le même but. Il fallait que je fasse mes preuves dans cette enquête, je ne pouvais me laisser devancer par mon amie.

J'arrachai le papier des mains de Dakota pour mieux le voir. Je devais trouver quelque chose. N'importe quoi qui nous permettrait de trouver une piste. En parlant de piste, le vampire sera très utile pour reconnaître l'odeur du tueur.
Je ne connaissais pas l'autre jeune homme qui était avec nous. J’espérais qu'il me soit utile lui aussi. Je ne voulais pas de brebis galeuse dans mon équipe.

Soudain, une femme entra dans la salle. Elle se présenta comme étant une journaliste. Apparemment, elle pourrait nous aider.

- Pourquoi est-ce qu'on accepterait l'aide d'une inconnue, qui apparaît subitement aux moments du kidnapping de la Mairesse ? Lui demandai-je sur un ton méfiant.

Je l'aimais pas trop cette Gale Weathers. Je ne pouvais pas les sentir les journalistes fouille merde. Et puis, elle était du genre à me voler la vedette. Il fallait qu'elle parte, et tout de suite.

- Mary Nightored, c'est un plaisir de faire votre connaissance. Elle marqua une pause avant de répondre à ma question. Parce que que vous le vouliez ou pas, j'ai vécu ça, j'ai écrit un livre sur ça et je suis une journaliste renommée et que je pense vous être d'une grande aide et puis pour la Mairesse, plus on est de fous plus on rit non ? Vous avez besoin d'aide, ça se voit sur vos têtes. Me répondit-elle.

- Sur la sienne peut-être, dis-je en désignant l'autre jeune homme, mais sur les nôtres ça m'étonnerait, je montrais cette fois-ci Dakota et moi, on a vu bien pire. Et vous vous posez là, comme si vous saviez tout sur la situation et sur nous. Mon ton devait agressif. Qu'est-ce que vous savez sur moi exactement ? Dis-je sur un ton insolent.

- Je sais des choses sur vous Miss Nightored mais que je ne dévoilerais qu'en grande nécessité Miss. Elle afficha ensuite un immense sourire narquois.

Je me retins de blanchir ou d'exprimer toute forme d'étonnement, ou plutôt de peur. Je n'aimais pas ça du tout. Déjà comment elle connaissais mon nom, personne ne me connaissais ici. Je devrais être flattée mais je fus plutôt effrayée.
Je ne lui rétorquai rien. J'étais un peu sous le choque. La journaliste m'intimidait un peu, elle dégageait une aura étrange qui me mettait mal à l'aise. Et il fallait y aller pour me mettre mal à l'aise. Même l'autre, blanc comme une paire de fesses, qui était à côté de moi y était à peine arriver.

Mon portable vibra dans la poche de ma veste. Etant donné, le nombre de vibrations, c'était un appel et non un sms. Qui pouvait bien m'appeler ? Je ne recevais jamais d'appel.
Je sortis mon portable et décrochai sans même regarder le numéro.

- Tic tac, commença une voix inconnue, j'eus le réflexe de mettre le haut parleur. Je tirais sur le bras du vampire pour qu'il écoute. Tic tac, l'heure tourne. Trouvez moi vite ou vous aurez une personne de plus à pleurer.

Je raccrochai. Une poussée d'adrénaline parcouru mon corps.

- Regina... On va voir chez elle, au Manoir. Il faut bien commencer quelque part et le temps presse on dirait. Je regardai avec un regard mauvais la journaliste. Si on ne l'invitait pas, elle allait s'incruster de toute façon, j'en étais certaine. Vous n'avez qu'à venir avec nous, Mlle Weathers. Dis-je avec un ton mielleux.

***


Nous arrivâmes tous les quatre devant la porte du Manoir de la Mairesse. Je m'avançai et tournai la poignée. C'était ouvert. Cela n'annonçait rien de bon.
Un fois à l'intérieur de l'imposante demeure, nous nous séparèrent pour chercher Regina au mieux et des indices au pire.
La journaliste partit seule dans une pièce. J'espérais que mon impression sur elle était mauvaise. Peut-être voulait-elle vraiment nous aider ? Il faudra quand même, par sécurité la surveiller de près.

Je m'engageai dans l'escalier afin d'inspecter les pièces de l'étage. Je cherchai la chambre de la Mairesse, la trouvai et y entrai doucement. Il me semblait qu'elle avait un bracelet anti-magie dans son armoire. Je ne savais pas comment j'avais cette information, j'avais dû l'entendre. Regina ne portait pas de bracelet ce matin, l'objet devait donc être à sa place dans l'armoire.
J'ouvris la penderie, fouillai à l'intérieur mais ne trouvai pas le fameux bracelet.
Le tueur l'avait dérobé. Regina était totalement sans défenses. Je commençais à m'inquiéter. J'avais envie d'un peu d'action mais je ne souhaitais pas qu'il arrive quelque chose à la Mairesse.

Mon portable vibra, une seule fois. Je le sortis afin de lire le message que je venais de recevoir. J'ouvris de grands yeux en voyant l'expéditeur. Regina Mills. Je lis précipitamment le message :

"Ne vous fiez pas aux apparences."

Je redescendis les marches aussi vite que je pouvais. En hurlant aux autres de venir voir. C'est le jeune homme qui m'était m'inconnu, que je vis en premier.

- Regarde, lui dis-je en lui tendant mon téléphone.

Nous rejoignîmes les autres dans le salon. En arrivant dans la pièce, je vis que Dakota tenait un portable dans ses mains. Mais ce n'était pas le sien. Celui de Regina ? Ce n'était pas possible.





(c) crackle bones


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

But some kind of Madness is swallowing me whole
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71405-i-m-a-thousand-years- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71398-amis-ennemis-quelle-difference http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71407-les-rps-de-la-reine-vampire

Dakota Sorrow


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jackson Rathbone

Ѽ Conte(s) : Twilight
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jasper

☞ Surnom : Bloody Mary

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 255
✯ Les étoiles : 30




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Jeu 23 Mar - 20:27

I scream, You scream
Ice Ice baby !
Plein de monde ✧ Dakota
Dakota n'avait pas voulu jouer les héros en réalité. Alors, lorsque Mary lui fit une réflexion, il lui envoya une dose d'amour, en ne pouvant s'empêcher de lâcher, ironique :

- C'est pour ça que tu m'aimes, love !

Finalement, il laissa tomber son emprise amoureuse sur la brunette, avant de se mettre à grogner doucement lorsqu'elle le traita d'imbécile. Au moins, lui, il avait trouvé un indice alors que tous les autres s'étaient simplement contenter d'observer en silence...

- Jj'peux pas te laisser toute seule, tu vas te mettre dans le pétrin...

Au final, le groupe composé de Mary, Aaron et lui ne suivit même pas les autres. Mais ce n'était pas vraiment grave, puisqu'ils n'avaient pas l'air très intelligent. Le blond et son groupe firent donc face à une femme brune, un peu louche. Jasper sonda ses émotions pour ressentir l'excitation de la nana. Et en plus, elle semblait en savoir beaucoup trop sur le drame...

Le Vampire se rapprocha alors de Mary, pour lui murmurer, faisant en sorte qu'elle seule n'entende ce qu'il allait dire :

- Laisse moi faire...

Sans rien dire, il envoya alors une vague d'amour à la journaliste, comme il l'avait fait auparavant à Mary. Sous son charme, elle les suivrait sans rechigner, non ?

- J'vous préviens, un seul faux pas et je n'hésite pas à me nourrir de votre sang...

Tout le groupe se rendit donc dans le manoir Mills. Et alors que tout le monde se rendit au bureau, à l'étage, Jasper préféra inspecter le salon. Il misait sur le fait de trouver un objet appartenant à Regina. Parce que la voix du tueur au téléphone de Mary résonnait dans son esprit...

L'Empathe se tourna donc vers la journaliste, qui le collait presque, avant de la repousser un peu, en lui disant froidement :

- Je sais que je suis irrésistible mais... Je suis déjà en couple... Avec la petite brune là-haut !

Après tout, faire croire qu'il était avec Mary était une bonne idée pour rendre l'autre jalouse, n'est ce pas ?

Il repéra alors le téléphone de Regina et l'ouvrit, sans rien dire. Et alors qu'il lisait les messages, il tomba sur un message envoyé par Regina elle-même, quelques minutes plus tôt, sur un numéro de téléphone inconnu. Des bruits de pas lui indiquèrent que Mary arrivait, téléphone en main, en le regardant d'un oeil suspect. Il fit le lien entre le téléphone qu'il avait dans les mains et celui de Mary et sourit en coin :

- C'est pas moi, promis ! Par contre, maintenant, j'ai ton numéro, love !

Il se l'envoya donc sur son propre téléphone, se promettant d'appeler Mary juste pour le fun. Il lui sourit donc innocemment, avant de reprendre :

-Bon y'a rien ici. Moi, je dis, allons à la mairie !

Et sans attendre plus, il attrapa Mary par la main, passant devant Aaron et la journaliste qui se mit à le suivre en bavant... Euh, okay, pourquoi pas ?

Arrivée sur le seuil de la marie, Jasper ferma les yeux. Il y avait quelque chose ici... Un truc assez flippant en fait parce que...;

- Mary ? Je ne ressens plus rien ! Je ne peux plus...

Mais il n'eut pas le loisir de terminer sa phrase car Gale hurlait avant de se faire enlever, sous leurs yeux. Le blond grogna alors une nouvelle fois, avant de lâcher, aux deux autres :

- Vous ne bougez pas d'ici, je vais la sauver.

Et sans même les écouter, il descendit aux sous-sols, avant de se précipiter sur le tueur. Sans attendre, il lui sauta dessus et le plaqua contre le mur le plus proche, grognant d'un air menaçant avant d'appuyer sur sa carotide. Mais le tueur avait des réflexes, parce qu'il planta son couteau dans son coeur. Jasper baissa les yeux sur l'arme et la retira sans frissonner une seule seconde, avant de lâcher :

- Je suis déjà mort, abruti !

Voyant qu'il ne saignais pas, le tueur le repoussa alors et le Vampire tomba à terre, avant de se mettre à fuir. L'Empathe allait le rattraper lorsqu'un hurlement se fit entendre. Regina était tout près...

- Regina !
© Starseed

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Poisson d'avril !
Allez, rigole Mary ! C'était un poisson d'avril, je ne mange pas les tigres, moi !

Dyson Walters


« Nous sommes ce que
nous choisissons d'être ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9299
✯ Les étoiles : 181




Actuellement dans : « Nous sommes ce que nous choisissons d'être ! »


________________________________________ Dim 26 Mar - 11:15






I scream, you scream

J'vais lui faire manger son couteau par la gorge à ce...






Il avait soupiré lorsqu'il avait constaté que des groupes s'étaient formés, et qu'il s'était retrouvé avec cette rousse. L'agitation n'avait pas donné le temps au gars de l'organisation de rayer son nom de la fiche. Elle n'avait pas intérêt de faire chier,, Dyson était d'humeur massacrante.

Il marchait la mâchoire serrée. Regina avait été enlevée. Hors, son amie (la seule qu'il avait ici) est puissante, elle aurait pu régler tout ça bien rapidement, et se révéler d'une bonne aide pour beaucoup. Cette journée allait être longue, et c'est exactement ce qu'il ne voulait pas.

Dyson aurait voulu appeler les jumeaux. Malgré tout, ils auraient été d'une grande aide également. Mais il ne voulait pas les mettre en danger, et surtout, ils s'occupaient de Lukas.

Au bowling, il avait laissé Madoline et Rosa enquêter de leur côté, pour couvrir l'autre partie du bâtiment, voulant finir cette histoire au plus vite. Il ne voulait vraiment pas voir cette histoire s'éterniser et prendre une grande ampleur. La dernière grave affaire avait concerné son fils, s'était éternisé, et s'était prolongé dans tous les Etats-Unis (avec des dizaines de morts en plus) et le psychologue ne voulait plus voir ce genre de chose arriver.

Il y eut finalement quelque chose.
Des rires.
Des rires d'enfants. Les images de Lukas, de Daniel, des enfants de Mary Margaret et de tout ceux dont Dyson connaissait l'existence lui vinrent en tête. Le criminel était-il allé jusqu'à enlever un enfant ?

Il se mit aussitôt à courir, utilisant sa vitesse qu'il tenait d'Oswald, pour se diriger vers l'origine du son. Le bâtiment était abandonné, ne semblant accueillir personne. C'est à cet instant qu'en lui s'éveilla le toon, qui jusque là n'avait pas l'humeur pour se montrer. L'idée d'enfant en danger révoltait autant Oswald que Dyson. S'il y en avait un de mort, les tripes du meurtrier vont se retrouver aux quatre coins du monde.

Mais plus il s'approchait du bruit, plus les rires s'éloignaient. Le meurtrier le fuyait-il ? Il avait intérêt à courir vite, Dyson était rapide.
Il finit par s'arrêter, il n'avait rien trouvé. Les bruits s'étaient arrêtés, sa colère avait redoublé. Il se trouvait à présent dans une pièce sombre, qui servait de foyer à bon nombre d'araignées. Des quilles salles, vieilles, des boules de bowling qui n'étaient pas en meilleur états, des chaussures et autres objets du bowling vieux comme le monde s'entassaient ici dans un grand bazar, le tout embaumé d'une odeur absolument atroce, pourrie, morte, vraiment horrible.

Et au loin, le cri que Rosalina se fit entendre, suivit d'un bruit sourd, celui d'un corps qui s’effondrait.
Le corps de Dyson s'illumina d'une aura bleue, le toon aussi prêt que lui à se battre, alors qu'il se mit à courir.
Mais il n'alla pas loin : la porte se ferma d'un coup sec, refusant de s'ouvrir malgré les tentatives de l'adjoint.

Je vous jure que je vais vous tuer ! Hurla le psychologue.

La lumière bleue autour de lui finit par disparaître. Coincé ici, il avait aucune chance d'aller combattre. Il laissa tomber la porte pour se retourner et observer la salle, yeux plissés pour voir quelque chose dans l'espace à peine éclairé.

Dyson fit le tour de la salle, fouilla encore et encore pour trouver quelque chose, n'importe quoi, qui pouvait l'aider. Et en poussant un carton il finit par trouver...

Il eut un mouvement de recul alors qu'il avait trouvé l'origine de l'odeur, et en tomba même. Il se releva, ayant préféré que le manque de luminosité l'empêcherait de voir ce truc.
Il prit une quille pour envoyer valdinguer la tête en décomposée qui était posée là, la retirant de son champs de vision.

C'est alors qu'apparut son unique chance de sortie : derrière s'était montrée une grille d'aération, qui semblait l'unique sortie de la pièce.
Un bon de papier journal se détachait du décor, moins vieux. Déchiré, il ne restait qu'un bout. C'était le journal qui avait parlé de l'election de Regina, et faisait allusion à elle et Aloysius. Quelqu'un s'était donc rendu ici.
Il tapa sur la grilla rouillée pour l'enlever, et, lâchant un soupir, regrettant la taille d'Oswald, s'engouffra dans le petit espace pour se retrouver à crapahuter dans les voix d'aérations du bâtiment, si vieilles et fragiles que son poids les firent grincer -rien de bon, en somme-.


Il s'arrêta soudainement, lorsqu'il finit par comprendre qu'il y avait bien trop de bruit sur son passage : il n'y avait pas que le sien, quelqu'un approchait. Le tueur avait-il orchestré tout ça pour venir l'assassiner dans les vieux conduits du bowling ? L'aura bleue du toon revint de plus belle, alors que Dyson se tenait prêt.

Oui.
C'était lui.
Qu'est-ce que c'est que... ce truc ?

Le masque blanc, la robe noir. Le meurtrier était clairement un psychopathe. Dans sa main, un couteau en sang. Regina ? Rosalina ? Madoline ? Un enfant.

Viens et tu tâteras de mes pattes.

Mais, malgré l'aura prête au combat, Oswald ne voulait pas venir. Le toon n'était pas d'humeur, calqué sur celles de Dyson.
Il pesta et se retourna dans le conduit, se précipitant pour mettre de la distance entre le malade mental et lui.

Rapide, il réussit à le semer dans le dédale de métal.
Mais il trouva quelqu'un d'autre.

REGINA !

Les objets... la magie a toujours un prix à payer.

Sa voix était faible, elle était blessée. Mais Dyson n'eut pas le temps d'arriver à elle, que le conduit d'aération céda sous le poids de la maire, disparaissant dans sa chute. Sans même avoir le temps de comprendre, le psychologue, lui, se retrouva couvert d'un nuage rouge de magie.

Il rouvrit les yeux dans les sous-sols de la mairie, faisant face à Madoline.
Il fit disparaître son aura, alors qu'il tourna sur lui même, affolé.

Où sont-elles ?!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
The show must go on !
La vie a été une mosaïque brisée pendant si longtemps, et j'en vois encore les fissures. Si l'aventure de l'existence est et restera toujours compliquée, je sais qu'il y a assez de noms gravés sur la surface de mon cœur pour y arriver. Ils me donnent du pouvoir. Et un pouvoir implique de grandes responsabilités.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69393-ripped-between-dyson- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57567-links-in-the-ink

Ghostface


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 11
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 4 Avr - 10:45


I scream. You scream.
Que le jeu commence.

C’était tellement amusant de les voir enquêter, si seulement il savait que je suis tout près d’eux. Lorsque Regina était réapparue dans l’endroit destiné, je l’avais attachée à une chaise, les pieds liés, les mains liées et un bracelet bloquant ses pouvoirs à son poignet, elle ne pouvait pas faire grand-chose et chose encore plus drôle, j’allais directement les mener à elle mais ils penseraient tous qu’elle fait la parfaite coupable. Lorsqu’elle se réveilla enfin, je m’asseya sur le bureau non loin d’elle, jouant avec le couteau que j’avais en main.

« Bonjour Regina, bien dormi ? »

Je me mets à rire tandis qu’elle se rends compte de mon identité et voyant la surprise dans son regard, je ris de plus belle alors que le couteau que je tiens en main est en sang, ils ne tarderont pas à tomber sur le corps de la rouquine, gentiment installée dans le siège de Regina à la Mairie. Je me lève et m’avance vers elle, j’étais à visage découvert mais je m’en moquais, elle devait savoir qui j’étais.

« Je ne supplierais pas. »

Je m’empare du scotch et le déroule avant de la baillonner.

« C’est sûr que comme ça, ça va être compliqué, je ferais la conversation toute seule, tu m’en veux pas ? Ta voix est agaçante à souhait. »

M’asseyant face à elle, je pose mon regard sur elle, quel plaisir de la voir là, sans aucun moyens de sortie, faisant tourner le couteau entre mes mains, je fais mine de le jeter sur elle et le rattrape avec un sourire.

« Alors Regina, comment vas-tu réagir quand tu te feras enfermer pour avoir tué tous ces gens ? La gentille Regina cachait en vérité la méchanceté incarnée, quelle tristesse, et dire qu’ils avaient tous confiance en toi. » je ris « Ils t’ont même donnée une seconde chance en tant que Maire, c’est pathétique je trouve. Mais c’est revigorant de te rendre la pareille. Oh et puis, il est mignon Henry. »

Elle se débat pour tenter de se libérer et hurle sous son baillon. Je m’approche vers elle et lui mets le couteau sous la gorge.

« Ta gueule ou le prochain corps que tes amis trouveront, ce sera celui de ton fils adoré. »

Elle se calme.

« Bien brave fille. Alors dis moi Regina, que vais-je faire de toi ? Te tuer m’empêcherait de m’amuser à les regarder suivre les pistes qui mènent à toi, et puis, j’ai envie de voir leur réaction quand ils te trouveront au dessus du corps de la dernière victime, les mains en sang. Tous les indices mènent à toi, tout ce qu’ils trouvent t’appartient, quelle douce vengeance. »

M’approchant d’elle, je lui plante le couteau dans le ventre, elle hurle mais personne ne peut l’entendre. Elle se vide doucement de son sang.

« Relax Majesté, tu vas crever doucement, tu mourras quand je l’aurais décidé, pas avant ma jolie. »

Je disparais dans un nuage de fumée, la laissant se vider de son sang doucement, goutte par goutte, après tout, j’avais une équipe à dissoudre doucement en commençant par la rouquine du groupe...

FICHE ET CODES PAR ILMARË

Dakota Sorrow


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jackson Rathbone

Ѽ Conte(s) : Twilight
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jasper

☞ Surnom : Bloody Mary

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 255
✯ Les étoiles : 30




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mer 5 Avr - 17:13

I scream, You scream
Ice Ice baby !
Plein de monde ✧ Dakota
Le cri de Regina avait en quelque sorte paralysé Dakota sur place. Il resta donc silencieux, l'oreille aux aguets, cessant de respirer pour écouter n'importe quel bruit. Et c'est un tintement qui le fit bouger en accélérant le pas. Et il s'arrêtant lorsqu'il marcha sur quelque chose au sol. S'accroupissant, il ramassa donc une petite clé rouillée. Il releva la tête en entendant un nouveau hurlement de la part de Regina, plus près de lui cette fois Mais peut-être que cette clé était la gardienne d'une preuve indispensable pour leur enquête. Il se releva donc, peu sûr de ce qu'il fallait faire, avant de se décider. Carlisle aurait sûrement cherché la preuve en premier. Et les autres pouvaient très bien chercher Regina, non ?

Il se dirigea donc vers le bout du couloir, se retrouvant dans le noir. Il n'avait pas peur du noir en réalité. Mais le fait de savoir qu'il ne voyait rien alors qu'il aurait dû grâce à son statut de Vampire le rendait hors de lui. Alors lorsque le plancher céda sous ses pieds et qu'il tomba à terre, beaucoup plus bas, sur un sol poussiéreux, il écarquilla les yeux. Allongé sur le sol, il se releva en chancelant un peu, avant d'épousseter ses vêtements et de vérifier la solidité du sol, en marchant à pas de loup dessus jusqu'à l'interrupteur le plus proche. Mais immédiatement, il se figea. Parce qu'il venait de prendre une profonde inspiration. Chose, qu'il n'aurait jamais dû faire...

Il tourna alors la tête vers le mur, pour voir un message écrit en sang. Ses yeux dorés commencèrent alors doucement à tourner au noir d'encre, alors qu'ils serraient les poings, faisant un effort considérable pour ne pas juste aller lécher le mur en face de lui.

Le temps tourne, le sien servira d'encre si vous ne me trouvez pas, tic tac, tic tac, le jeu s'accélère.

L'Empathe se détacha alors du mur, les poings toujours serrés. Il ne craquerait pas. Parce que c'était ce que le tueur voulait, non ? Alors il était hors de question qu'il lui donne cette satisfaction. Sauf que voilà... Il était impossible pour lui de sortir de la pièce en réalité... Il ferma donc les yeux, tout en pensant que s'il ne goûtait qu'une seul goutte de sang, ce ne serait rien... Ou peut-être que si au fond. Déjà parce que sa mère le saurait rien qu'en le regardant dans les yeux. Mauvaise idée, donc.

Il entendit alors un bruissement derrière lui et se retourna vivement. La porte venait de se rouvrir. Un peu soulagé, le blond prit garde au plafond qui ne tenait que par magie, avant de sortir de la pièce et de se mettre à courir parce que le plafond venait de s'écrouler. Mais au détour d'un croisement, il se stoppa subitement en regardant la direction opposé. Parce que du sang frais se faisait sentir. Il n'aurait jamais dû sortir aujourd'hui, c'était un fait...

Il plissa donc les yeux, avant de secouer la tête pour se remettre les idées en place. Carlisle allait le tuer s'il suivait l'odeur. Il se raccrocha donc à la pauvre petite clé et entreprit d'ouvrir la première porte. Porte qui s'ouvrit d'ailleurs, ça c'était vraiment...

Mais le blond n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit puisq'une chose lui tomba dessus. Un... Corps ? Le Vampire fit un bond de trois mètres pour se reculer du dit corps. Une rousse... Qu'il avait déjà croisé à l'orphelinat. Mais le plus déroutant s'était son tee-shirt. Sur ce dernier était noté bon appétit. C'était plus que morbide. Il fixa donc son rien dire le corps, acculé contre le mur le plus proche. Le tueur pouvait toujours aller se faire voir, il ne succomberait pas aujourd'hui... Et puis...

Il releva brusquement la tête, détachant son regard, devenu noir, du corps lorsqu'une voix se fit entendre. Et si son coeur avait pu battre à cet instant, il aurait loupé un battement. Parce que c'était la voix de Mary...

- Oh putain !

Le blond en oublia totalement le corps et l'odeur du sang dans les environs. Il sprinta alors pour remonter jusqu'au hall d'entrée de la mairie, où il retrouva le groupe, en panique, avant d'entendre de nouveaux les hurlements de Mary :

- MARY ! OU EST ELLE ?

Mais il n'obtint jamais de réponse puisqu'un nuage de fumée l'entoura. Puis il se retrouva totalement ailleurs, aux côtés de l'adjoint au maire, dans une sorte de cave. Il allait demander à Dyson s'il savait où ils se trouvait lorsque la voix de Mary retentit de nouveau. Suite à celà, c'est le téléphone de Regina qui se mit à sonner dans sa poche. Le vampire décrocha alors, pour voir une vidéo de la reine, blessée et entendre la voix du tueur lâcher :

- Préparez vous, ça va être grandiose !

Hors de contrôle et assoiffé de sang, Dakota se précipita sur la porte qui s'ouvrit sur Rosalina, une plaie béante au niveau de l'abdomen, les mains en sang. Dommage pour elle, elle n'avait qu'à pas être sur son chemin pour sauver Mary, non ?

Sans savoir comment, Dakota se retrouva donc pratiquement nez contre nez avec sa future victime, la pauvre Rosalina qui n'avait rien demandé à personne, la plaquant fermement contre le mur le plus proche, le regard déviant très dangereusement sur le sang de sa blessure. D'autant plus que le fait qu'il ne ressentait toujours pas les émotions des autres l'aidait énormément dans sa décision. Pour une fois, il allait pouvoir se nourrir sans souffrir en plus...
© Starseed

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Poisson d'avril !
Allez, rigole Mary ! C'était un poisson d'avril, je ne mange pas les tigres, moi !

Regina Mills-DeLocksley


« Le Brocolis
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lana Parrilla / Malina Wessman

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les Sept Nains
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Méchante Reine

☞ Surnom : Smarties



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6293
✯ Les étoiles : 341




Actuellement dans : « Le Brocolisc'est exquis ! »


________________________________________ Ven 21 Avr - 12:40


I scream. You scream.
Que le jeu commence.

Comment en étais-je arrivée là déjà ? Ah oui, à cause des objets de Rumple’, enfin c’est ce que je pensais. Je regardais la silhouette qui se trouvait devant moi, je me savais en danger mais je ne montrais rien, après tout, j’étais la Méchante Reine, celle que tout le monde craint, enfin c’était le cas avant mais je dois dire que là tout de suite, je n’étais pas dans la meilleure de mes formes. Tentant d’user de mes pouvoirs, je compris rapidement que c’était pas possible vu que l’auteur de tout ça avait trouvé le bracelet anti magie qui se trouvait dans mon armoire. Merde. Fais chier. Tentant de me débattre, je lui fis comprendre que je ne supplierais pas et très vite, je me retrouva bâillonné.

Lorsque l’auteur de tout ça me parlant de mon fils, je ne pu me retenir et tenta de me débattre mais sans succès, je me retrouva très rapidement avec un couteau planté dans le ventre. Je commença doucement à me vider de mon sang alors qu’un joli bleu marqué ma tempe et qu’une entaille était présente sur ma lèvre inférieure. Alors c’est cela qu’elle voulait ? Me voir souffrir ? Mais avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, le tueur avait disparu et j’ignorais où était les autres mais je priais pour qu’ils aillent bien. Peut être que je n’avais plus mes pouvoirs mais j’avais toujours quelque chose qui pourrait fonctionner.

Je pu apparaître pendant un laps de seconde devant Dyson avant de le prévenir et le moment suivant, je me retrouvais là où j’étais, plus faible que jamais. Dyson… J’espérais qu’ils puissent savoir de quoi je lui parlais parce que là, je commençais à craindre pour les habitants de ma ville. Espérons qu’ils trouvent rapidement la réponse, je me débattais pour ne pas fermer les yeux mais j’étais fatiguée, vraiment fatiguée. Je finis par fermer les yeux alors que mon chemisier commençait doucement à se teindre en rouge.

FICHE ET CODES PAR ILMARË

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
C'est mon combat
TU AS OSE KIDNAPPER MON FILS, ON NE S'ATTAQUE PAS A MA FAMILLE ! PREPARE TOI A MORFLER SALE GARCE.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t51403-regina-on-ne-nait-pas-mauvais-on-le-deviens#487677

Gale Weathers


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Courteney Cox

Ѽ Conte(s) : Scream
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gale Weathers, la journaliste fouille merde il paraît.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 21 Avr - 12:47


Gale & Compagnie

J'ai comme une impression de déjà-vu

Quittant la pièce, blessée et du sang coulant le long de ma tempe, je me mis à courir dans le couloir de la mairie avant de descendre à l’étage inférieure et ne tarda pas à entendre des voix. Ouvrant la porte en trombe, je posa mon regard sur Dyson.

« Oh bonjour, vous devez être Dyson Walters, le Maire adjoint. Je m’appelle Gale Weathers. Je suis venue vous aider, j’ai vu la vidéo, il faut à tout prix retrouver le Maire. »

Un sourire faux sur le visage, je me dirige vers une autre pièce où j’étais sûre de pouvoir trouver les autres personnes. Bingo ! Je réussis à tomber sur tout le monde, posant mon regard sur Dakota, je repris la parole.

« Qu’est-ce-que vous faites là ? Vous essayez de la bouffer ? »

Cette ville était vraiment dès plus étrange. Tenant Dakota par les épaules, je le fis lâcher la rouquine avant de poser mon regard sur les autres.

« Avez-vous une idée ou pourrait se trouver le maire ? J’ai trouvé ça. » dis-je avant de montrer un pendentif en sang « Je crois que c’est à elle vu ce qui est marqué dessus. Vu le sang dessus, soit elle est morte, soit elle cache un truc mais bon, faut la trouver. » dis-je en ouvrant grand la porte.

(made by voodoo doll)

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
J'ai trouvé une fin à votre scénar
La journaliste laissé pour morte dans sa régie mobile, elle refait surface et surprends les deux fils de putes, elle leur pique leur arme,
fait échouer leur plan et sauve la situation.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

I scream, you scream - 1ère partie -





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place