Intrigues
Disney Rpg

Le Jour
de Saturne
Mars 2017


La Véritable
Histoire...
Février 2017

Dors chez
Merida

Avril 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Dors chez ta Princesse - le 78ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Hope Bowman ♥ - Maître du jeu : Neil Sandman ♥
৩ Allons tous dormir chez Merida !

Partagez | .
 

 Evénement Slife #1 {78} : Dors chez ta Princesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Hope Bowman


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Karen Gillan *.*

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

✓ Messages : 6006
Ѽ Les pommes : 11946289

╰☆╮Surnom : Natoune

✓ Disponibilité : Yepaaa !



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Mer 19 Avr 2017 - 10:18


« Bibia Be Ye Ye !! »

Apollon était intéressé par la gamme de vêtements sur Nicéphore. Trop la classe ! Il faudrait que je lui donne le lien sur Ebay, il y trouverait forcément son bonheur. En plus, il me semblait être une fashion victim. En flattant son ego, je pourrais sûrement lui faire acheter pleins de trucs. J'en étais là de mes pensées alors que les gens défilaient aux toilettes. Apparemment, le confessionnal made by François, c'était un truc de fou ! J'affichai tout de même un drôle d'air quand Neil en sortit légèrement trempée. Je faillis lui préciser qu'il ne fallait pas se nettoyer dans la cuvette mais je me retins. Est-ce qu'elle ignorait à quoi cet endroit servait ? Après tout, Apollon avait précisé qu'il n'y avait jamais mis les pieds jusqu'à maintenant. Les divins étaient dispensés de faire pipi, ce qui était étonnant. Hadès aussi ? Il est vrai que je n'avais jamais prêté attention à ça...

« J'ai jamais éprouver quoi que ce soit pour Hadès. »

C'était quoi cette question toute pourrie pour le "J'ai jamais" ? Heureusement que dans le même laps de temps, François avait demandé à Neil d'aller aux toilettes, sinon il aurait fallu que je me justifie et je détestais ça. Il n'empêche que je n'avais pas touché à la bouteille de tequila.

J'en avais profité pour sortir toutes les bouteilles d'alcool que je gardais au frais, ainsi que de mélanger les ingrédients dans le shaker pour confectionner le Sex on the beach. J'avais ensuite versé le contenu dans quatre verres évasés, puis les agrémentai d'une ombrelle colorée.

"Autant jouer au 'J'ai jamais' avec toute la classe qui s'impose."
expliquai-je en alignant les quatre verres sur le comptoir. "A ton tour Sasha ! Hum... j'ai jamais... été agréable avec quelqu'un juste par gentillesse."

Histoire de lui montrer que je la soutenais, je vidai mon verre cul-sec et grimaçai légèrement. Je n'avais pas lésiné sur les glaçons. J'avais l'impression de les sentir descendre le long de mon gosier. Brr...

"Mais je plaisante, ma poule !" fis-je en me précipitant vers elle avec un verre rempli et en lui tapant dans le dos avec un sourire. "Tu es gentille avec moi et c'est amplement suffisant. Les autres, c'est rien que des nuls."

Je lui tendis le verre avec un air complice, avant d'ajouter à voix basse, tout en coulant un regard discret vers le caméraman qui l'avait un peu trop collée :

"Il est plutôt mignon, si on enlève le fait que c'est un empoté. J'ai connu un mec comme ça. Maladroit comme pas deux mais au lit... c'était un virtuose. Il ne faut jamais se fier aux apparences."

Je haussai les sourcils d'un air aguicheur avant de faire une petite tape sur les fesses de mon amie. A cet instant, on frappa à la porte. Je comptai rapidement les gens, songeant qu'il ne manquait personne. Avait-on droit à un invité surprise ?

Je m'écartai de Sasha pour me diriger vers la porte que j’entrebâillai, méfiante -je n'oubliais pas qu'on était dans une émission de François, et qu'absolument n'importe quoi pouvait arriver- mais en reconnaissant la personne, je l'ouvris en grand.

"Papa ? Qu'est-ce que tu fais là ?"
m'étonnai-je.

"Ma fille ! J'apporte les poulardes !" lança mon père d'une voix de stentor.

"Les quoi ?" fis-je, de plus en plus incrédule.

"Oh, euh... le dîner. C'est monsieur Sandman qui m'a demandé de parler comme au Moyen-Age. Il a dit que ça serait du plus bel effet dans l'émission."
précisa-t-il d'un ton plus bas -mais tout de même très fort- tout en plaquant une main sur le côté de sa bouche pour avoir l'air discret.

De son autre main, il tenait un grand plat emballé dans du papier aluminium. Il se redressa et s'avança dans la pièce en manquant d'arracher la porte au passage -il était aussi délicat que moi, mais doté de beaucoup plus de force. Il se pencha pour me faire un rapide câlin et je restai raide, m'interrogeant sur le véritable but de sa présence ici. Je ne l'imaginais pas jouer au "J'ai jamais", encore moins danser sur du Kesha en fin de soirée. Y avait des limites, quoi.

Il resta planté quelques secondes dans l'entrée du salon, à fixer les invités tout en gardant les mains crispées sur le plat, puis brusquement, il me le colla dans les bras en manquant de me l'enfoncer dans le ventre. J'étouffai un "ouch !" auquel il ne prêta pas attention.

"CHERS AMIS !"
tonna-t-il en écartant les mains comme s'il menaçait de faire un câlin groupé. "Je suis ravi de faire votre connaissance ! Je suis Fergus Bowman, le papa de ma Merida."

Il avait prononcé le reste de ses paroles d'un ton étonnamment doux, avant de tourner la tête vers moi d'un air ému. Il me faisait quoi là ? Je roulai des yeux avant de soupirer, mal à l'aise. Les démonstrations d'affection en public, c'était vraiment trop bizarre, surtout que ça lui arrivait rarement. On n'était pas des chochottes, chez les Bowman ! Sans doute que c'était écrit dans son script.

Je soulevai légèrement le papier aluminium sur le plat et aperçus le contour de lasagnes en dessous. Maman en faisait des trop bonnes. J'esquissai un sourire avant de décocher un regard menaçant à Apollon qui s'était approché pour regarder, l'air gourmand. Pas touche ! Je gardai le plat serré contre moi.

"Ce que nos invités ignorent, c'est qu'on a ajouté quelque chose dans l'oune des parts de lasagnes, mais aucun d'entre ne sait laquelle, et aucun d'entre eux sait qu'il y a quelque chose."
fit la voix de Muerte, mystérieuse.

"P*tain mais t'es con. T'avais le micro branché !"
fit François, désabusé.

"Nan." assura le latino.

"Si !" intervins-je avec le même accent ridicule, histoire de le singer. "Mais ça ne va pas nous empêcher d'en manger. Ca va ajouter du piment, tiens."

J'esquissai un nouveau sourire, songeant qu'il était tout de même incroyable qu'ils aient réussi à convaincre Maman de glisser un truc chelou dans les ingrédients de son plat. Elle qui respectait toujours les recettes au pied de la lettre ! Mais cela n'en était que plus intriguant.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'M SO SICK OF BEING SO SERIOUS
It's making my brain delirious!
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure

Phoebus Light


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Skarsgård

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Apollon, dieu de la divination, des arts, de la lumière.

✓ Messages : 1608
Ѽ Les pommes : 1347702

╰☆╮Surnom : Nanis



✓ Disponibilité : Je suis très demandé. :uh:



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Mer 19 Avr 2017 - 20:38


C'est la fête chez Merida
on fait un twister ?

Apollon n'était pas aux faits des jeux à boire. Il connaissait toutes les extensions de chaque jeu de société qui impliquait d'enlever ses vêtements, mais comme l'alcool ne lui faisait aucun effet, il n'avait jamais eu d'intérêt à y mêler de la vodka ou de la tequila. Il observa les filles faire à la première phrase pour se mettre dans le truc, comprenant peu à peu le concept. Il ne jugeait pas Neil, il devait bien avoir mangé quelque chose se rapprochant d'une chenille étant donné le nombre d'années qu'il avait vécu. S'il se retint de boire, ce fut simplement à cause de l'accent de la demie-déesse après qu'elle se soit servie dans la bouteille. Il ne voulait pas se ridiculiser avec une voix de japonais. Même si sur elle, ça avait un petit effet mignon !

C'était bien dommage parce qu'il n'aurait pas hésité une seule seconde à vider son verre au « J'ai jamais rien éprouvé pour Hadès », puisqu'en des millions d'années, il avait eu le temps d'en ressentir des choses pour le dieu des Enfers. Au fond, il l'aimait bien, il avait pas que des mauvais côtés ! A part sa coupe de cheveux, ça il avait beau tout faire, ça restait un massacre. Il encouragea Neil à aller dans le confessionnal avec un petit clin d'oeil, persuadé qu'elle allait adorer ce moment, avant d'aller prendre un verre de cocktail préparé par Hope. Il le vida d'un trait, parce qu'il commençait à avoir soif, avant de se rabattre sur les chocolats qu'il avait ramené. Il commençait à avoir faim, même s'il savait que c'était juste son esprit qui avait besoin de nourriture. Il prenait trop l'habitude de faire des repas et c'était comme une addiction, peut-être qu'il devrait ralentir le rythme.

Comme si sa prière avait été entendu, quelqu'un frappa à la porte.

« Quelqu'un a commandé des pizzas ? Une savoyarde ? »

Ses yeux brillaient à cette simple idée, alors qu'il se levait prêt à aller ouvrir. Puis il se rappela qu'il n'était pas du tout chez lui et alla plutôt attendre à côté de Neil.

« Pourquoi t'es trempée ? »

Il pencha légèrement la tête sur le côté en l'observant, ne remarquant ce détail que maintenant. Les toilettes l'avaient attaqué ? C'était pas ce qui lui était arrivé, c'était bizarre. Peut-être que chaque confessionnal était différent selon la personne qui y entrait. Il n'eut pas le temps de poser plus de questions, un grand monsieur entrant soudainement dans la pièce, un plat dans la main. C'était le papa de Merida ? Il était grand comme lui ! Oh que ça faisait du bien de voir quelqu'un qui pouvait comprendre comment parfois il pouvait avoir du mal à passer les portes !

« Bonjour Monsieur Bowman ! Apollon, enchanté ! » lança alors le dieu, tout heureux, en s'approchant pour lui serrer la main.

Il sentait bien qu'il avait de la poigne et, heureusement que lui aussi, sinon sa main aurait sans doute fini écraser et ses phalanges réduites en poussières. Apollon n'avait pas manqué de regarder ce qui se cachait dans les bras de Hope au passage, parce qu'il allait mourir là. Il était en train de s'affamer. Elle voyait pas qu'on commençait à voir ses côtes et qu'il était sur le point de faire un malaise à cause du manque de nourriture ?

Il lui offrit un regard digne du Chat Potté, suppliant, au bord des larmes, prêt à se mettre à genoux. Il l'aurait fait pour une bouchée de lasagnes, parce que franchement rien qu'à l'odeur il salivait. Il mima même un « S'il te plaît ? » silencieux des lèvres, qu'elle ignora royalement.

Muerte se mit à parler sans se rendre compte qu'ils l'entendaient. Il avait l'air de lui manquer pas mal de neurones à celui-là et il était persuadé que si Diane le rencontrait un jour, plus jamais elle ne traiterait son jumeau d'idiot.

« Je me porte volontaire. » assura le dieu d'un ton valeureux, avant de prendre le plat des mains de Merida pendant qu'elle était distraite à parler. « Non, t'inquiètes pas ! Je vais pas tout dévorer ! Je vais prendre la part piégée et je vous laisse le reste. Parce que je suis cool. »

Un grand sourire aux lèvres, il s'écarta pour aller vers le coin cuisine s'occuper de tout ça. Il trouva une assiette sans grand mal pour s'y servir ce qui ressemblait le plus à la partie étrange du plat. C'était facile, il était un dieu, il avait des sens décuplés, vous connaissez le truc. Ou alors il avait juste fait genre parce qu'il voulait absolument les goûter et que comme ça il passait pour un gentleman au lieu d'un morfale. Un air sérieux sur le visage, il la goûta, hocha la tête puis alla s'asseoir avec son assiette et ses couverts dans un coin. Il pouvait avoir un comportement étrange quand il était en train de manger, comme si il oubliait un peu le monde extérieur. Il aurait du prendre un déjeuner ce midi aussi, il savait bien qu'il ne pouvait pas tenir une seule journée sans rien dans le ventre.

« C'est super bon ! Merci à Maman Rebelle ! »

Il s'était retourné vers Merida en levant ses pouces pour marquer son approbation de la cuisine de Madame Bowman, mais quelque chose d'étrange se passa au moment où il se mit à parler. Il ne s'en rendit pas compte tout de suite, parce qu'il ne ressentait aucun changement spécifique dans son organisme. Peut-être qu'il avait l'intérieur de la bouche un peu humide mais bon, c'était de la salive non ? C'était rien de spécial.

Le fait que des bulles sortent de sa bouche en même temps que ses mots, ça par contre, ça avait quelque chose d'inquiétant. De perturbant. De très perturbant.

Surtout quand ces bulles en question prenaient des formes inattendues, comme là, par exemple. Elles avaient la forme de licornes en train de danser. Pourquoi ?

« Qu'est-ce que... » Il s'arrêta. Les bulles avaient changé pour se transformer en monstrueux point d'interrogation, qu'il fixa d'un air perdu. Oh. C'était pour ça les licornes heureuses ? Parce qu'il pensait aux licornes à cause de Rebelle, en étant content d'avoir mangé. D'accord. Tordu ce truc. « C'est marrant ! »

Il avait reprit son air amusé et joyeux en essayant de faire des bulles sans parler, mais ça ne fonctionnait pas. Il fallait absolument qu'il parle ? Mais ça voulait dire que tout ce qu'il pensait dans sa tête allait se montrer en image s'il s'exprimait ? Il lança un coup d’œil à Neil, se pinçant les lèvres. Non. Il ne fallait pas qu'il parle maintenant. Vraiment pas.

« Booon... » NON. ON A DIT TU TE TAIS. Il passa sa main directement à sa bouche , éclatant les bulles qui n'avaient pas eu le temps de se former véritablement. Il se mit à rire tout seul, avant de se stopper, bon au moins là ça faisait juste des smileys qui se marraient. « L'effet va durer longtemps ? »

Il s'était adressé au papa de Merida, pour s'informer, histoire de savoir au moins à peu près combien de temps il devrait faire attention de ne pas parler sans réfléchir. Et d'ailleurs, alors qu'il regardait le grand monsieur Bowman, des haches s'étaient formés à ses paroles.

« Ne vous méprenez pas Monsieur, je veux pas vous découper en morceaux, vous me faites juste penser à un viking. »

Il disait ça le plus naturellement du monde, accompagné d'un geste de la main pour montrer à quel point c'était banal. Tous les gens grands et un minimum musclé lui faisait penser à des vikings, il avait une grande nostalgie de cette époque.

[color#339999] « C'est un compliment, vraiment ! »[/color] Les haches s'étaient transformées peu à peu en sous-vêtements… MAIS NON. « Non et ça c'est jute parce que je me disais justement que vous êtes superbe et de là, que vous aviez fait une fille magnifique et… Je vais arrêter de parler je crois. »

Il s'était retourné, croisant le regard de Sasha et des petits démons de bulles étaient venus se joindre aux soutiens-gorges et petites culottes. Alors c'était un gros malentendu il n'était pas obsédé à ce point là faut pas abuser !

« C'est pas très au point leur produit spécial là ! »

Il ne s'énervait pas, il se disait juste qu'il était en train de s'enfoncer de manière monumentale. Et le regard que Neil lui lançait alors qu'il tentait un rapprochement dans sa direction ne faisait que confirmer ses doutes.

« Mais j'y suis pour rien ! »

Et des petits cœurs étaient venus remplacer les autres bulles. C'était mignon ça, non ? Ça rattrapait le coup un peu ?
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i will pull you so close, 'til no space lies in between.
I convinced myself that I would never find you, when suddenly I saw you. At first I thought you were a constellation. I made a map of your stars, then I had a revelation. You’re as beautiful as endless, You’re the universe I’m helpless in.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14039-apollon-c-est-pas-une http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14980-avez-vous-deja-vu-un-mec-grand En ligne

Sasha Hale


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ksenia Solo & Ryan Reynolds

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Peine & Panique

✓ Messages : 690
Ѽ Les pommes : 1851409

╰☆╮Surnom : Marjo

✓ Disponibilité : Dispo :lucain:



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Jeu 20 Avr 2017 - 21:21

Dors chez ta Princesse
Ou comment finir par tenir la chandelle à deux.

Apparemment son jeu avait bien plus puis-ce que les questions commencèrent à fuser, elle ne prit aucune gorgée après la question sur les insectes, elle ne bu rien non plus après la question sur Hadès car elle ne pouvait rien ressentir pour qui que se soit, entre temps Neil s'éclipsa à son tour pour aller au toilette tandis que Merida concoctais des cocktails avant de revenir à sa place pour enchainer avec une autre question avant de boire une gorgée d'alcool."C'est qu'une gorgée hein...pas cul sec et normalement les questions c'est pour tout le monde par pour une personnes désigné, vous savez pas joué."Elle avait pourtant été claire dans ses rêgles, n'est-ce pas ? Elle haussa les épaules avant de jeter un coup d'oeil au caméraman puis elle porta son attention sur la rouquine."Tu parle, avec ma chance il serait capable de se casser la tronche pendant l'acte où quelques chose d'aussi stupide."

Elle bu une autre gorgée d'alcool juste parce qu'elle avait soif tandis que quelqu'un toquais à la porte, elle espérait de tout coeur que rien de tordus ne se produirais dans les secondes suivantes, sinon elle irait étrangler Dyonisos, dieu ou pas. Fergus Bowman fit son entrée dans le salon et elle sursauta à moitié devant tant d'enthousiasme et de volume, elle ne l'avait rencontré qu'une fois et sa remontais déjà à quelques mois maintenant, elle resta à sa place refusant de subir un calin du roi, se contentant de lui faire un coucou de la main avec un petit sourire. Son sourire se transforma en rictus moqueur quand Muerte se fit entendre en annonçant directe que les lasagnes avait un petit quelque chose en plus, ce mec devait avoir le QI d'un banarcle ce n'était pas possible d'être aussi con autrement.

"Mais qu'il est con."Soupira-t-elle exaspérer avant qu'Appollon ne se décide à se sacrifier pour le reste du groupe et enfin elle remarqua que Neil étais de retour parmis eux et semblait avoir prit une douche dans les toilettes ce qui était franchement curieux et ce n'était pas la seule curiosité car le maître d'Olympe se mit à parler et des bulles sortirent aussi de sa bouche, apparemment c'était ça l'effet surprise des lasagnes qu'il avait manger, à chaque fois qu'il s'exprimait à voix hautes des bulles sortait de sa bouche prenant une forme ou une autre. Panique se mit à glousser discrétement en se couvrant la bouche pour éviter de faire trop de bruit, avant de boire de son Sex on the Beach pour avoir autre chose à faire que de rire comme une baleine.

Vu qu'elle continuais de rire elle pu s'en aller quand François la contacta pour l'envoyer à son tour dans les toilettes, elle avait enfin pouvoir comprendre ce qui se tramait à l'intérieur de celle-ci, elle se glissa à l'intérieur avec son verre avant de s'assoir sur la cuvette des toilettes parce que rester debout semblait complétement débile."Et maintenant quoi ?"Questionna-t-elle à voix haute, la réponse lui apparu sous la forme d'une question.

"Sa ta fait quoi de baver pendant quelques minutes sur le maîtres d'Olympe ? Tu t'en ai remise ?"(Peine)

"Bordel tu fait chier."Lacha-t-elle sans vraiment se soucier du faite qu'elle ne surveillais même pas son language alors qu'elle était censé passer à la télévision, elle aurait du se douter que ce petit incident aller lui retomber dessus un jour ou l'autre, elle aurait préférer dans quelques années plutôt que le jour même."Pour répondre à ta question espèce de traitre, sa ne m'a rien fait du tout, il est sympathique à regarder de dos mais je le laisse à Neil."Elle était presque sûr que c'était pas la réponse qu'avait voulu son frère, mais c'était bien fait pour lui. Un bruit de chasse d'eau retenti et une autre question apparue.

"C'est bien les Enfers ? Le voisinage est agréable ? Je me demandais parce que je cherche à louer un appartement pour les vacances d'été et au moins là-bas il fait chaud et on peut se distraire facilement. Puis il paraît que les prix sont pas très élevés."

"Quand on parle du loup..."Elle leva les yeux au ciel même si un rictus amusée était apparu sur son visage pour montrer qu'elle était quand même amusée par la question du maître de l'Olympe."Les Enfers c'est...les enfers, sa peut être agréable à y trainer pour les gens de mon genre comme sa peut être horrible pour les autres...le voisinage est tranquille mais l'endroit est quelques peut remplis de créature, après tu peut toujours venir y faire un tour, j'ai du soda toujours au frais. "Un autre bruit de chasse d'eau se fit entendre quand elle termina de répondre à la question.

"Sashaaaaaa ! Ma petite Sasha !!! Dit voir... Je suis en train de réfléchir à ton avenir... Si on part sur le fait que tu as fait changer le physique de Hope... Que tu l'as laissé sous une douche avec un autre mec... Qu'est-ce que tu penses si je t'annonçais que j'ai une idée de malade pour toi dans le futur ! Genre... un truc de fou ! Une maison ! Grande, gigantesque, qui brûlerait à l'infini et où tu serais dedans coincé avec l'autre con qui te sert de jumeau ? Ca te plairait ? Ne me remercie pas !" (Hadès)

Elle se pinça l'arrête du nez devant l'idiotie de ce message,parfois elle avait l'impression que son maître n'allait pas tarder à commencer à sucré les fraises et à se balader avec un déambulateur."Dit voir t'es sur d'avoir bien réfléchit quand ta écrit se message ? Je suis responsable de rien dans cette histoire, si t'es pas content tu va papoter avec la sorcière, Bibiche et ton frangin autour d'un pot de glaçe...c'est pas ma faute si il lui arrive plein de truc à ta rouquine,je l'aime bien mais je vais pas l'empècher de vivre sa vie, je suis pas sa mère."Elle se leva de la cuvette des toilettes avant de quitter la pièce sans un mot de plus, claquant la porte dérrière elle.

"Imbécile."Murmura-t-elle avant d'aller se rassoir à sa place pour finir son verre cul sec.


made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
In the valley of the dolls we sleep,we sleep.
Got a hole inside of me, of me Born with a void, hard to destroy with love or hope Built with a heart, broken from the start
And now I die slow.©alas.
En ligne

Neil Sandman


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

✓ Messages : 7455
Ѽ Les pommes : 1886698

╰☆╮Surnom : ➹ seb

Fondateur Disney Rpg

✓ Disponibilité : Entre deux époques



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Ven 21 Avr 2017 - 8:38


Action ou vérité ?
Tu penses quoi de Hadès ?



    « Petit soucis dans les toilettes... » précisai-je à Apollon quand il me demanda pourquoi j'étais trempée.

    Il m'avait fallu quelques secondes pour que ma tenue soit totalement sec. La seule chose que je n'aimais pas, c'était de faire sécher mes cheveux de cette manière. Après, ils étaient un peu trop... secs. Du coup, j'avais simplement fait apparaître une serviette de bain, afin de les essuyer de cette manière là, mèche après mèche.

    Je n'étais pas trop fan de manger des lasagnes si on avait ajouté une dose de je ne sais quoi. J'avais vue "Tokyo sans Sushis" et même si je doutais que ça puisse agir sur mon corps, ça l'avait fait sur Sasha qui était une créature. Rien disait que François n'avait pas encore inventé une autre torture mentale de ce genre. Et qui sait ce que j'aurai avoué si c'était un serum de vérité divin ou je ne savais quoi. Cela dit, ça ne semblait pas déranger Apollon qui fut le premier à s'en servir. Non mais, il était maître d'Olympe ou pas ? C'était pas qui qui devait être le plus adulte d'entre nous tous ?

    « Tu ne devrais pas, vraiment. »

    Il en avait fait qu'à sa tête et voilà que monsieur buller... je ne pouvais pas m'empêcher de rire. Ok, d'accord, si c'était juste un truc comme ça, ça pouvait aller. Mais avec François on aurait pu s'attendre à tout. Apollon s'était adressé au père de Merida, quand ses bulles s'étaient transformées en haches. J'avais penché la tête en me passant les mains sur le visage. Mon dieu que ça en devenait ridicule. A dire vrai, j'aurai dû garder la tête penchée, car une fois relevée, les bulles étaient devenus des petits démons, mais aussi des soutiens-gorges et des petites culottes. J'avais plissé les yeux en tournant la tête vers Sasha que mon Apollon observait. Ca voulait dire quoi ça ?

    « T'es sûr que ce n'est pas au point ? » dis-je en croisant les bras contre ma poitrine.

    Il imaginait quoi quand il voyait Sasha ? Et puis il pensait vraiment qu'en s'approchant de moi ça atténuerait le truc ? Je m'attendais déjà à voir des minis Dégoûts apparaître de partout, mais au lieu de cela, ce fut des coeurs.

    « Qui dit que je n'aurai pas préféré les culottes et les soutiens-gorge ? »

    « Yi en a un qui va pas picho ce soir ! » entonna une voix dans les hauts parleurs. « Scuzi, mauvais bouton ! »

    Vraiment pas au point leurs employés !

    « Eloigne toi de moi. » dis-je à Apollon qui s'était approché un peu trop près.

    J'avais posé mon doigt sur son torse pour le faire reculer et j'avais changé de place, me dirigeant vers le plat de lasagnes et hésitant à en prendre une part.

    « Et si ce n'était pas qu'une tranche qui était piégée mais bien plus ? »

    Tournant la tête vers Merida, pour voir si elle voulait toujours jouer le jeu à fond, je venais tout juste de remarquer qu'elle avait déjà bien entamée une part, mais que ça ne faisait aucun effet sur elle. Ce qui semblait la décevoir. Du coup, je ne prenais aucun risque à en manger une aussi et à aller m'installer à côté de Sasha, vue que c'était trop dangereux de rester à proximité d'Apollon. La jeune femme venait tout juste de revenir des toilettes.

    « C'était quoi tes questions ? » lui demandai-je. « Y'a Jules Verne... le monsieur Jules Verne, qui m'a demandé ce que je pensai de lui. Tu l'as déjà vue ? Il a un égo surdimensionné et de magnifiques belles fesses. »

    J'avais dit cela le plus naturellement possible, avant de regarder vers Apollon pour voir si il avait entendu. Pourquoi j'avais dit ça ?

    « Hum... quelqu'un d'ici aussi t'as posé une question ? Genre comme Apollon qui m'a demandée si ce n'était pas difficile de vivre au quotidien avec la perfection ? Alors qu'en réalité ses fesses sont moins sexy que celles de Jules ? »

    Bon sang ! J'avais baissée la tête vers les lasagnes, avant de regarder en direction de Merida.

    « Attends, pourquoi à toi ça te fait rien ? »

    La rebelle semblait aussi surprise que moi. C'était quoi dans ma part ? Punaise ! Si il avait osé... Fallait que je teste un truc !

    « Merida ? C'est quand la dernière fois que tu l'as fait ? »

    Oh on dieu ! On ne lui avait pas encore posé la moindre question. C'était pour ça que ça n'avait pas encore agis. Mais maintenant elle disait la vérité, toute la vérité. Qu'est-ce qui m'avait poussé à venir dans cette émission pourri ? Tout ça pour dormir chez ma Princesse préférée. Quand je sortirai dessus, je lui ferai bouffer ces lasagnes à François !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Le meilleur moyen de résister à la Tentation
c'est d'y céder...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71391-la-famille-les-amis-de-cassandre-helene-sandman

Sasha Hale


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ksenia Solo & Ryan Reynolds

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Peine & Panique

✓ Messages : 690
Ѽ Les pommes : 1851409

╰☆╮Surnom : Marjo

✓ Disponibilité : Dispo :lucain:



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Sam 22 Avr 2017 - 15:45

Dors chez ta Princesse
Ou comment finir par tenir la chandelle à deux.

Elle leva la tête pour arrêter de bouder quand Neil lui adressa la paroles tout en mangeant sa part de lasagne, elle était plutôt courageuse comme fille si elle avait pas peur que quelque chose lui arrive en consommant ce plat."Jules Vernes ..."Elle fit apparaitre une bouteille de tequila dans sa main pour se servir un verre tandis qu'elle était en pleine réfléxion, ce nom ne lui était pas étranger, elle l'avait déjà entendue quelques part ou alors elle l'avait déjà lu, fronçant les sourcils elle finit par claquer des doigts quand sa lui revint.

"Tu veut parler de cette écrivain français ?"Ouai elle s'y connaissait en littérature, parfois passer du temps en enfers à gourverner sa l'ennuyait alors elle lisait des bouquins, enfin elle lisait quelques pages et si l'histoire était trop chiante elle jetait le bouquin dans du feu."Il est pas censé être mort et avoir plus d'une centaine d'année ? Je savait pas que c'était ton style de gars."Tout en disant ça elle s'était lever pour aller se chercher une part de lasagne, elle commençait à avoir faim elle aussi et puis peut être que rien ne lui arriverait ? Après tout Merida semblait tout à fait normal après avoir mangé sa propre part. Elle attrapa une fourchette avant de retourner s'assoir pour commencer à deguster un bout de lasagne.

"Je n'ai jamais vue les fesses de Jules Vernes mais tout à l'heure avant que vienne chez Merida j'ai vue Appolon de dos et c'était sympa à regarder...il est genre en troisième position des mecs les plus beau que j'ai rencontrer...mais t'inquiète je te le piquerais pas hein...je ne suis pas ce genre de nana et puis il est trop gentil pour moi."Elle écarquilla les yeux quand elle enregistra ce qu'elle venait de dire avant de jeter un coup d'oeil aux autres pour voir qu'elle avait bel et bien dit cela à voix haute, elle serra sa fourchette dans sa main avant de rouler des yeux.

"Bordel...si je te croise, je t'etrangle."Dit-elle à l'adresse de François sachant parfaitement que le dieu devait écouter tout ce qui se disait dans la maison, elle se renfrogna avant de se recroqueviller sur elle même après avoir déposer son assiette sur la table basse, elle aurait du se douter que manger les lasagnes n'était pas une si bonne idée que ça.

"Moi ça remonte à 6 mois."Elle plaça rapidement une main sur sa bouche, avant de baisser la tête, la question ne lui avait pas été adresser, mais elle n'avait pas pu s'empècher d'y répondre quand même, elle se mit à grogner dérrière sa main comme un chat pas content tout en regardant le sol comme si c'était la chose la plus intéressante qu'il y ait à regarder."En plus c'était pas si bien que ça."

made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
In the valley of the dolls we sleep,we sleep.
Got a hole inside of me, of me Born with a void, hard to destroy with love or hope Built with a heart, broken from the start
And now I die slow.©alas.
En ligne

Hope Bowman


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Karen Gillan *.*

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

✓ Messages : 6006
Ѽ Les pommes : 11946289

╰☆╮Surnom : Natoune

✓ Disponibilité : Yepaaa !



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Dim 23 Avr 2017 - 23:07


« La vérité sort de la bouche des lasagnes. O_o »

Les lasagnes avaient eu un drôle d'effet sur Apollon, mais ça ne m'avait pas empêché d'en manger. Je n'avais pas peur. En plus, le dieu avait sûrement trouvé la part piégée. Le reste était donc parfaitement comestible et sans danger. J'avais coupé un bon morceau dans le plat que j'avais posé dans une assiette pour ensuite le déguster, perchée sur un tabouret face au comptoir de la kitchenette.

Je vis Sasha entrer puis sortir des WC, très mécontente. Il me tardait d'aller là-bas. Ca avait l'air beaucoup trop cool et intriguant. Neil en était sortie trempée. C'était tout de même un truc de dingue ! Nicéphore avait également eu le pelage mouillé mais il s'était rapidement collé contre le radiateur en nous tournant le dos. Apparemment, il boudait.

J'avais presque fini mon assiette et j'étais en train de m'interroger pour me resservir, quand Neil prit une part à son tour. Elle parla ensuite des fesses d'un dénommé Jules Verne. Ce nom me disait vaguement quelque chose... Ca m'évoquait de la poussière et des vieux papiers. Sasha précisa qu'il s'agissait d'un écrivain français. Sans doute un pote de François, donc. J'esquissai une moue et haussai les épaules pour piocher un bout de lasagnes dans le plat du bout de ma fourchette. En tous cas, il y avait de l'eau dans le gaz avec Apollon si Neil s'amusait à mater les fesses d'un autre. J'étais bien placée pour savoir que les dieux étaient particulièrement jaloux. Elle insistait, en plus. Quand elle déclara que les fesses du grand blond étaient moins bien fichues que celles du Jules, j'écarquillai les yeux, surprise, et avalai tout rond ce que j'avais en bouche. J'avais l'impression d'assister à une série dramatique en direct. C'était intense et... un peu ridicule, aussi.

« Attends, pourquoi à toi ça te fait rien ? »

Je haussai les épaules de plus belle avant de jeter un coup d'oeil méfiant au plat de lasagnes bien entamé. Puis je levai les yeux vers mon père qui avait attrapé Nicéphore pour aplatir sa tête sous de lourdes caresses en gagatisant.

"Papa ? Tu n'aurais quand même osé droguer ta fille et ses amis ?"

"C'est pas moi qui ai cuisiné."
répondit-il en gardant les yeux rivés sur le chat.

"Maman n'aurait jamais fait ça !"

Il fit comme s'il n'avait rien entendu, sifflotant tout en berçant Nicéphore qui grognait sourdement. Il détestait quand mon père le câlinait, pour une obscure raison.

Malgré tout ça, je n'avais pas pu oublier la question posée par Neil :

« Merida ? C'est quand la dernière fois que tu l'as fait ? »

Elle trottait dans ma tête, se répétant à l'infini, et ma langue semblait vouloir bouger d'elle-même pour y répondre, même si je tentais de résister. Sasha fut la première à craquer en avouant que ça remontait à six mois et que ça n'avait pas été terrible. Je lui lançai un regard compatissant, et déclarai :

"Ma pauvre. Moi ça fait plus d'un an mais je veux pas y penser... En plus j'aimerais bien tester avec mon nouveau corps, ça doit être fun. Si ça se trouve, y a des options insoupçonnées."

J'en lâchai ma fourchette. J'avais cru parvenir à me contrôler, mais le sérum de vérité condensé dans les lasagnes était bien trop fort.

Mon père étouffa un gémissement, laissa tomber Nicéphore qui poussa un feulement indigné, et plaqua les mains sur ses oreilles. Je me levai d'un bond, récupérai ma fourchette pour le désigner avec.

"C'est ta faute ! Si tu n'avais pas apporté les lasagnes de la vérité, jamais tu n'aurais su tout ça ! Espèce de... de complice de la honte ! Je vais tout raconter à Maman ! Je vais lui dire que tu as blasphémer son plat en ajoutant du sérum dedans !"

Il brava mon regard outré et balbutia d'une voix blanche :

"Pas la peine... Elle est devant la télé. Coucou Elinor."

Il décolla une main de son oreille pour esquisser un petit geste de salut.

"Oh, c'est vrai ? Elle enregistre l'émission, j'espère ?" fis-je, brièvement enthousiaste.

Il hocha la tête avant de se mordre la barbe, embarrassé. Je posai de nouveau la fourchette et émis une hypothèse :

"Si on se fait vomir, on ne pourra plus dire la vérité ! Preum'z aux toilettes !"

J'abandonnai mes invités pour me précipiter dans les WC. Une fois la porte fermée, je me souvins que cet endroit était entièrement filmé, puisqu'il servait de confessionnal. Je laissai échapper un soupir excédé. Je ne pouvais décemment pas vomir devant tout Storybrooke. Ca n'aurait pas été élégant pour une princesse.

"Ah Hope, ça tombe bien ! On a tes questions !"
dit François de sa voix traînante dans ma tête.

"C'est pas le moment !" m'écriai-je, car ayant ingurgité un sérum de vérité, ça me semblait plutôt mal barré.

"Au contraire, ça va être super fun ! Reste zen ! T'as l'air tendu comme un string !"

"Je suis très calme. Ca se voit pas ?" grognai-je en m'installant à contrecoeur sur la cuvette.

Je passai une main dans mes cheveux volumineux pour me donner une contenance, alors que la première question s'affichait sur le mur devant moi :

Aryana :
Coucou ma chérie ! Je voulais savoir une chose : ta nouvelle apparence te convient-elle totalement ou y a-t-il des choses que tu aurais aimé garder sur le modèle d'origine ? Je m'excuse si c'est un peu indiscret mais je suis curieuse.


Je clignai des yeux avant de plaquer une main contre mon décolleté. Ouf, je m'attendais à bien pire de la déesse de l'amour. Même si elle était mon amie, elle restait Aphrodite.

"Ecoute ma poule, mon nouveau corps est carrément sexy. Zéro cellulite. Tous les défauts ont été gommé. Bon, j'avoue que si j'avais un peu plus de monde au balcon, ça serait parfait. Mes anciens lolos me manquent un peu. C'est pas toujours évident de trouver des robes à la bonne taille. Mais en dehors de ça, je ne regrette rien."

J'esquissai un grand sourire à la caméra incrustée dans le mur et tapai mes mains l'une contre l'autre, légèrement nerveuse. La seconde question fut de la part de Sasha, ce qui me détendit tout à fait. On s'appréciait bien trop pour qu'elle me fasse un coup fourré.

Et sinon à part Hadès, chez les autres divins y'a qui d'autres que t'aimerais bien pécho ? Et celui que tu voudrais pas du tout pécho ?

Je pris une expression pensive, tapotant du doigt contre mon menton.

"Hum... Apollon, évidemment. Je suis pas trop pour les blonds très blonds mais faut avouer qu'il est canon. François, sans hésiter. C'est dommage que tu ouvres la bouche trop souvent, monsieur Haägen Dazs. Si tu restais silencieux, je suis sûre que tu aurais des nuées de nanas sur toi direct."

J'adressai un clin d'oeil à la caméra.

"Arès... j'hésite. Il est pas mal mais il a la gueule trop cassée. On dirait un puzzle. Et j'aime pas jouer à Tetris."

J'attendis la question suivante avec beaucoup plus de décontraction, mais en voyant le nom écrit sur le mur, mon sang se figea dans mes veines.

Hadès

Je m'y attendais. Forcément, il avait fallu qu'il se la joue indiscret. Cependant, je redoutais la question. Il n'était pas du genre à se montrer spirituel.

Si je te disais que j'avais juste envie de sortir avec toi, sans engagement, sans contrainte. Juste toi, moi (chat en option). Tu kifferais ?

Je tressaillis, abasourdie par cette interrogation inattendue. Pas de remarque grivoise ou obscène. Simplement une proposition loin d'être indécente. Incrédule, je bafouillai :

"Euh... p-pourquoi pas."

Simple, rapide, concis. Je me sentais complètement débile, comme si je venais de rétrécir en seulement quelques secondes. Je sursautai en voyant quelque chose apparaître dans le vide juste devant moi, à hauteur de mes yeux. On aurait dit des flammes orangées qui dansaient dans l'air...

Dans le même temps, l'alarme incendie s'enclencha, résonnant de façon tonitruante dans tout l'appartement.

Imperturbable, je fixai les flammes mouvantes qui formèrent une rose peu à peu, dont les pétales étaient un feu des plus rougeoyants. J'hésitai quelques secondes puis tendis le doigt vers la fleur. La tige enflammée s'enroula autour de mon index et j'éprouvai une chaleur qui parcourut toute ma main puis mon bras. L'ombre d'un sourire naquit au coin de mes lèvres.

Je me levai et sortis des toilettes, restant sourde à l'alarme. Je promenais la rose au bout de mon doigt. Elle ne me brûlait pas. L'air rêveur, je retournai jusqu'au comptoir sur lequel je me hissai, sans lâcher la fleur des yeux.

"C'est bien la première fois qu'il se montre aussi romantique."
déclarai-je à personne en particulier.

Je soupirai en souriant, avant de me redresser et de froncer les sourcils, plaquant brusquement la main sur le comptoir.

"Enfin... ça ne m'intéresse pas, de toutes façons ! Je n'aime pas les gens romantiques ! Ca m'ennuie. Ca m'ennuie même tellement que je regarde Love Actually, Coup de foudre à Notting Hill et Quand Harry rencontre Sally de temps en temps. Rarement."

Oh non, ça recommençait ! J'avais de nouveau dit la vérité même si j'avais tenté de combattre ce fichu sérum !

"Je suis pas une chochotte !" m'écriai-je avant de me mordre les lèvres. "Je pleure que devant Titanic !"

Noooon mayday ! J'avais avoué un truc qui me semblait plus honteux que de faire pipi dans piscine municipal ! J'entendis mon père étouffer un petit rire moqueur et le rouge me monta aux joues.

"Je suis... je suis..."

Je me tus alors qu'une chaleur envoûtante s'emparait de ma main. Baissant les yeux, je m'aperçus que la rose enflammée venait de s'enrouler autour de mon poignet d'une façon très élégante et sophistiquée. Je soupirai pour la forme même si en mon for intérieur, je songeai que c'était vraiment très beau.

Chochotte, en conclut mon inconscient.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'M SO SICK OF BEING SO SERIOUS
It's making my brain delirious!
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure

Phoebus Light


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Skarsgård

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Apollon, dieu de la divination, des arts, de la lumière.

✓ Messages : 1608
Ѽ Les pommes : 1347702

╰☆╮Surnom : Nanis



✓ Disponibilité : Je suis très demandé. :uh:



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Mar 25 Avr 2017 - 2:39


C'est la fête chez Merida
on fait un twister ?

Il ne parlait plus, pour éviter que la pièce soit envahie de bulles de manière insensée, mais ça ne l'empêchait pas d'écouter. Elles avaient peut-être oublié qu'il était là ? Après que Neil lui ait demandé de s'écarter, il avait obtempéré pour aller se cacher dans un coin, boudant comme un gosse, les bras croisés et un verre dans la main. Il avait vite terminé son cocktail. Il était discret au point qu'on se mettait à parler des fesses de Jules devant lui sans la moindre gêne. Bon, d'accord, les lasagnes y étaient pour quelque chose apparemment. Un truc de vérité ou il ne savait quoi, qui les empêchait de mentir et les faisait un peu dire tout ce qui leur passait par la tête. L'équipe de tournage autour d'eux semblait se régaler du spectacle, c'était déjà ça. Muerte aussi, en s'amusant à commenter sans se rendre compte que tout le monde l'entendait. Il fallait vraiment qu'il consulte ce gars.

« Y'a du dessert ? »

Le dieu s'était tourné vers Monsieur Bowman, le seul qui semblait être normal ici, avec une petite dizaine de bulles en forme de cupcakes s'échappant de sa bouche. Sauf qu'il était trop occupé à câliner le chat et n'avait à priori aucun autre plat sur lui. De toute façon, il n'était pas certain d'avoir envie de manger un autre met préparé par la maman de Hope. Sans rancune.

Apollon manqua de s'étouffer avec l'air qu'il venait de respirer alors que la conversation prenait un tournant plus intime. Il fut prit d'une sacrée quinte de toux, qui se transforma en fou rire alors qu'ils apprenaient que la maman de Rebelle était devant son écran en train de les regarder. Il se demandait si ce n'était d'ailleurs pas la seule téléspectatrice de ce grand spectacle qu'ils étaient en train de faire, même si le dieu doutait qu'un meilleur divertissement soit diffusé à la télé à cette heure-là.

Il tira la langue quand elle émit la possibilité de se faire vomir, très peu pour lui, il n'avait pas envie de s'afficher dans les toilettes. Déjà qu'il avait toujours faim, en plus, s'il se débarrassait du peu qu'il avait ingurgité, il serait au bord de l'hypoglycémie. Il avait au moins un avantage, lui ne disait pas toute la vérité, rien que la vérité, il se contentait de faire des bulles. Peut-être parce qu'il était un dieu donc légèrement immunisé ? Il n'allait pas s'en plaindre !

« Je te remercie pour ce compliment Sasha, c'est très gentil ! »

Il était sorti de son silence, des petits smileys clins d'oeil ponctuant sa phrase, alors qu'enfin quelqu'un reconnaissant qu'il avait un derrière très agréable à regarder.

« Si je peux participer au débat, toutes vos fesses sont fabuleuses. »

Il se sentait trop peu concerné pour se permettre de vraiment rentrer dans le sujet, ne préférant pas commenter l'abstinence des jeunes femmes ces derniers mois, se reservant un immense verre de cocktail qui, au passage, était délicieux.

Merida s'était éclipsée dans les toilettes et lui avait changé de tenue pour quitter sa combinaison de dinosaure. Il commençait à faire chaud ici. Il avait opté pour le tee-shirt/pantalon basique, parce que s'il se mettait à dormir dans sa tenue habituelle, il se ferait virer de l'émission.

« Quelqu'un veut des cookies ? »

Oui il avait craqué, il les avait fait apparaître, parce qu'il était faible et qu'il aimait manger sucré. Il en avait déjà avalé deux avant de proposer de partager.
C'est à ce moment-là que l'alarme incendie se déclencha, le faisant sursauter sur son fauteuil duquel il manqua de tomber. Merci à ses réflexes divins, il ne se ridiculisa pas devant tout Storybrooke.

« Qui est en train de brûler ? » fut la seule question qui lui vint en tout premier lieu, des petites bulles en forme de flammes détendant l'atmosphère.

Mais comme personne ne semblait paniquer plus que de raison, il continua son repas improvisé, alors que la princesse les rejoignait de nouveau, avec un air des plus… joyeux, en fait. Presque niais, mais pas vraiment. Il avait fait taire l'alarme incendie, parce que ce petit bruit devenait agaçant, savourant ses cookies comme des popcorns devant Hope qui tentait de se justifier.

« Non mais le Titanic c'est super triste ! »

Il fallait bien que quelqu'un la soutienne un peu, non ? Puis c'est vrai que ce film était déprimant, avec la petite histoire d'amour, les morts, le tragique accident… Enfin c'était normal de pleurer en s'imaginant la croisière de tant de personnes gâchées et le nombre de famille en deuil, quand même.

« Bon allez, oublions tout ça, passons aux choses sérieuses. »

Il s'était redressé, se mettant debout, se frottant les mains. Non, ça faisait un peu trop mec pressé ça ? Parce que des bulles en forme d'oreillers se formaient dans l'air et on pouvait deviner de quoi il allait parler.

« Faut bien qu'on décide qui va dormir avec la princesse, non ? »

Il sentait d'ici le regard avide de Neil se poser sur Merida. Elle l'observa un instant avant de reprendre de la contenance, c'était elle la star de cette soirée, il ne fallait pas qu'elle se morfonde voyons !

« Pour dormir avec moi, il faudra être le plus convaincant ! Faites preuve d'imagination pour me convaincre que vous serez le partenaire de lit idéal pour cette nuit ! »

Elle semblait tellement fière d'avoir le choix. Apollon dû se retenir pour ne pas parler tout de suite, parce que la seule chose que lui inspirait cette phrase, c'était certains talents qui n'étaient pas faits pour être dits à la télévision. Il se racla la gorge, se vidant la tête. Après tout, il n'était pas celui qui désirait le plus cette place dans le lit de Hope. Il n'avait rien à perdre.

« Soyons honnête, j'ai un inconvénient de taille… Je prends de la place. » Il affichait une moue déçue tout en disant ses mots, c'était bien le seul soucis que lui apportait sa stature. « Par contre, je peux servir de peluche, je suis agréable au toucher. Et je fais des câlins fabuleux. »

Il lui adressa un clin d’œil, se demandant si c'était vraiment la meilleure manière de se vendre. Il n'avait pas l'habitude, oh il n'était jamais contre s'auto-complimenter, c'était juste qu'il en avait rarement besoin, son corps de rêve faisait la plus grande partie du travail.

« Puis je fais des massages très apaisants mais même si tu ne me choisis pas, je veux bien t'en offrir un. » Il est gentil ce petit Apollon. « Je peux chanter, lire des histoires, faire un poker avec toi si tu n'arrives pas à dormir… En fait, j'ai presque envie de dire que le simple fait de pouvoir dire que tu as dormi avec Apollon serait un bon argument. Même si Hadès souhaitera probablement me décapiter après ça. »

Il haussa les épaules, ça ne le tuerait pas mais attiser les tensions n'était pas son objectif premier. Puis Neil aussi voudrait le tuer, pas parce qu'il aurait le droit à la nuit dans le lit d'Hope mais parce qu'elle aurait perdu, plutôt. Il était partagé entre l'envie de la laisser gagner et celle de tenter le coup par esprit de compétition.

« Mais finalement, votre Altesse, – et il s'approcha de Hope pour se courber devant elle – peu importe qui sera votre partenaire cette nuit, cette personne ne pourra qu'en être honorée. »

Voilà, il avait sorti la carte de la flatterie. A qui le tour ?
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i will pull you so close, 'til no space lies in between.
I convinced myself that I would never find you, when suddenly I saw you. At first I thought you were a constellation. I made a map of your stars, then I had a revelation. You’re as beautiful as endless, You’re the universe I’m helpless in.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14039-apollon-c-est-pas-une http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14980-avez-vous-deja-vu-un-mec-grand En ligne

Neil Sandman


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

✓ Messages : 7455
Ѽ Les pommes : 1886698

╰☆╮Surnom : ➹ seb

Fondateur Disney Rpg

✓ Disponibilité : Entre deux époques



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Mar 25 Avr 2017 - 8:33


Action ou vérité ?
Tu penses quoi de Hadès ?



    « Mais c'est niais ! » m'exclamai-je. « Tu crois vraiment que la flatterie marche avec la plus merveilleuse de toutes les Princesses Disney, voir même Princesse tout court ? Et puis avant tout, Merida n'est pas une Princesse ! Elle est rebelle. Elle est pas niaise comme Raiponce, Mary Margaret ou Cendrillon ! Elle monte à cheval, elle tir à l'arc, elle parle aux feux follets ! C'est une simple Princesse, non ? C'est une Reine, une Impératrice, une... Reinatrice ! La classe de chez classe. L'excellence même ! »

    Je ponctuai ma phrase d'un petit clin d'oeil à Merida, tout en inclinant ma tête devant elle. Puis, je m'en approchai afin de la prendre par le bras, pour la conduire vers la chambre. J'avais gagné. Mais je partais aussi toute seule, car Merida retira son bras immédiatement.

    « Alors là c'était le plus gros léchage de fesses que j'ai jamais entendu de ma vie. »

    « Parce que vos fesses le méritent, Princesse de Dun Broch ! »
    précisai-je avec un énorme sourire satisfait.

    « Ca, c'est une phrase que Hadès aurait pu sortir. »

    Mon sourire diminua immédiatement, tandis que Merida affichait un air effrayé et sceptique. Elle baissa la tête pour regarder brièvement vers son bracelet en forme de rose enflammée. Non mais qui était niaise ici ? Elle cacha sa main dans son dos. C'était de pire en pire, même si ça avait un petit côté attachant.

    « Non en fait, je ne veux pas dormir avec toi. »
    dis-je d'une petite voix.

    « Et pourquoi ??! » s'exclama t'elle d'un ton indigné, tandis que je m'approchai de Sasha pour poser mes mains sur ses épaules.

    « C'est un rêve de petite fille d'être la fan numéro 1 de la Princesse Merida. Mais... je ne suis pas la seule ici, du coup je dois partager. Et je pense que Sasha en aurait très envie. Elle a un coeur tendre, elle est adorable et elle mérite cette chance de pouvoir dormir avec toi. »

    Je m'étais tourné pour faire une bise sur la joue de la créature d'Hadès, en faisant une petite moue par la même occasion. Elle était magnifique !

    « Tu vois Sasha, on s'est jamais vraiment parlé, mais... Je t'apprécie énormément. Et c'est avec plaisir que je me retire du concours, et Apollon aussi, afin de te laisser cette chance. Ce rêve de... petite fille que je ne réaliserai jamais. »

    Je lui adressais mon plus tendre des sourires. Lui montrant que ça me faisait réellement plaisir de lui faire plaisir. Et accentuant le plus possible cet air des plus... tendre... vraiment tendre... espérons qu'elle comprenne que cette place me revenait ! C'était une créature d'Hadès, elle allait forcément ne pas accepter de dormir avec Merida et me donner la place ! Elle ne pouvait pas être méchante avec moi et ne pas avoir de la pitié avec la tête que je ma payais en ce moment même. Mon stratagème aller marché. J'aurai pu tenter de verser une petite larme, mais ça ne venait pas... Elle allait surement me dire que je pouvais dormir avec Merida... C'était évident.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Le meilleur moyen de résister à la Tentation
c'est d'y céder...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t71391-la-famille-les-amis-de-cassandre-helene-sandman

Sasha Hale


« Mon nom est Muerté !
Muerté, la mort ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ksenia Solo & Ryan Reynolds

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Peine & Panique

✓ Messages : 690
Ѽ Les pommes : 1851409

╰☆╮Surnom : Marjo

✓ Disponibilité : Dispo :lucain:



Actuellement dans : « Mon nom est Muerté !Muerté, la mort ! »


________________________________________ Hier à 19:11

Dors chez ta Princesse
Ou comment finir par tenir la chandelle à deux.

"Moi je veut bien."Dit-elle à l'adresse d'Apollon avant de se lever pour récupérer deux cookies que lui avait tendue le blond avant de retourner s'assoir à sa place pour les dégusters alors que l'alarme incendie ce déclencha dans tout l'immeuble, elle regarda les autres pour remarquer que personnes ne s'affolais vraiment alors elle se contenta de manger un autre bout de cookie, observant Merida sortir des toilettes avec un air pertubée, en y regardant de plus près elle pouvait voir qu'elle avait une rose dans les mains, peut être qu'Hadès s'était enfin réveiller et voulais à présent sortir le grand jeu, ce qui serait pas mal parce qu'elle aimait bien Merida et elle voulait la voir heureuse, même si c'était vachement perturbant de pensée comme ça, peut être que ses lasagnes était encore plus drogués que les autres parts.

"Titanic c'est marrant comme film."Au vue des regards qu'on lui jetait ce n'était pas vraiment la chose à dire, elle haussa les épaules car après tout elle n'en n'avait rien à faire de ce que les gens pense d'elle, elle avait passé presque plus d'une heure à rigolé devant se film, voir des gens paniqués et mourire à cause d'un bateau qui coule c'était hilarant."Je l'ai vue trois fois, je me marre à chaque fois."Ajouta-t-elle avec un grand sourire avant de continuer de manger son premier cookie, le sujet de la conversation finit par être changé pour qu'ils puissent enfin savoir qui allait dormir avec Merida, la petite blonde s'en fichait un peu de savoir où elle allait dormir, mais elle se dit que sa serait plutôt sympa de rentrée le jeu, juste pour éviter de passé pour une chieuse.

Ce fut d'abord Appolon qui commença par tenter de convaincre Merida qu'il était le candidat idéal, bien sur la tactique employé était la flatterie de sa propre personne ce qui fit rouler des yeux le démon, Neil prit ensuite la parole pour en faire de même, c'était à ce demander si on n'était pas tomber dans un concour de celui qui pourrait le plus lécher les bottes de quelqu'un en cinq minutes et la brune y mettait le paquet, allant même jusqu'à se tourner dans sa direction pour commencer à la flatter elle aussi, espérant surement qu'avec cette avalanche de compliment et son air de Bisounours faux-cul elle réussirait.

"Aww c'est mignon, tu pense que la flatterie sa marchera avec moi, désolé de te décevoir ma grande."Elle répondit tout en fixant la petite fille de son maître avec un rictus amusée avant de prendre un air pensif."Après dormir avec Apollon semble intéressant, je me passerais du massage mais joué au poker sa peut être pas mal, on peut même faire un strip poker, mais à deux c'est moins drôle...mais au moins je verrais ce qu'il à sous ses vêtements ...sauf si tu ne veut pas et dans c'est cas la je me contenterais simplement de partager un lit avec toi, en plus je prend pas beaucoup de place, mais c'est pas pour autant que tu doit m'écraser par contre."Elle avait finit par porter son attention vers le seul homme de leur petit groupe avant de jeter un coup d'oeil en direction de Neil.

"Donc je te laisse réaliser ton rêve Neil, tu à l'air de beaucoup y tenir, ne t'en fait pas, je le toucherais pas, enfin quand je dort je peut pas vraiment contrôler ce que je fait, mais je ferais mon possible, tu peut compter sur moi."Elle attaqua son deuxième cookie tout en continuant de fixer Neil du regard, elle voulait vraiment dormir Merida et laisser passé l'occasion de dormir avec son copain ? Très bien

made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
In the valley of the dolls we sleep,we sleep.
Got a hole inside of me, of me Born with a void, hard to destroy with love or hope Built with a heart, broken from the start
And now I die slow.©alas.
En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Evénement Slife #1 {78} : Dors chez ta Princesse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Hopon Family