Aventures
en cours :

Magic League
Août 2017


Zootopie 2
Juillet 2017

Age de Glace
- bientôt -
Septembre 2017



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Magic League - le 82ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Wonder Bekah ♥ - Maître du jeu : Spider Dyson ♥
Tu ne peux pas sauver le monde seul... Mais avec eux, tu peux !

Partagez | .
 

 A la file indienne, triplés, divins & enfant de Titan [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nora


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Daisy Ridley

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Intrigue divine ☣ Je viens d'une lune de Vigrid. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6707
✯ Les étoiles : 92




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Mer 17 Mai - 11:48


« Certains disent que notre destin est lié à cette terre,
une terre qui fait partie de nous, qui nous a façonné.
Nous sommes tous à la recherche de notre destin.
»




    « J'aimerai 12 cookies. » « Et moi 12 aussi ! » « 12 cookies s'il te plaît, Nora ! » « Oui, s'il te plaît, Nora. »

    Je n'avais pas pu m'empêcher de leur sourire. Depuis quelque temps, les triplés venaient souvent à la pâtisserie afin de prendre des cookies. Généralement ils en voulaient une dizaine chacun, mais là c'était pure folie, car ils étaient montés à douze ! Je m'étais mise à remplir trois petits sacs, tout en prenant un cookie et en le coupant en trois, avant de le mettre dans une petite coupelle sur le comptoir.

    « Je vais déposer ça là. Sait-on jamais si quelqu'un voudrait y gouter et me dire si la cuisson est bonne... » avais-je dit innocemment, tandis que les yeux des trois adolescent grandirent à vue d'oeil.

    « Tu sais Nora, je serai bientôt en âge de t'épouser. » « Moi aussi ! » « Ca sera moi le premier ! » « Mais c'est moi son copain ! » « Non, c'est moi ! » « Je suis le plus beau ! » « Ah non, ça c'est pas vrai... »

    Tout en parlant, ils avaient chacun pris un morceau du cookie coupé en trois et j'avais fini d'emballé leurs petits sacs. Ils en amenaient toujours un avec eux, qu'ils accrochaient à leur ceinture. C'était trois petits rusés.

    « Il vous faudra quelque chose, monsieur ? » demandai-je à l'homme qui les avait accompagné.

    Il avait une carrure imposante, même si il n'était pas très grand. Plus grand que moi en tout cas. J'avais toujours vue les triplés se déplacer seul jusqu'ici, mais cette fois-ci ils étaient accompagnés. A ce que j'en savais, ils étaient les frères de Merida de Dun Broch, une Princesse rebelle du monde des contes. Je ne l'avais encore jamais vraiment croisée et Robyn ne l'avait jamais évoquée devant moi. Peut-être qu'elle ne la connaissait pas.

    « Il va prendre un chocolat chaud au piment ! » précisa un des triplés.

    « Je suis désolé, mais on n'en sert pas ici. »

    « Mais pas ici ! »
    s'amusa à préciser un des triplés avant de venir s'asseoir sur le comptoir. « Il nous emmène toujours en boire un dans un bar pas loin d'ici. »

    « Un bar ? »

    Ils n'étaient pas un peu trop jeune pour entrer dans ce genre d'endroits ?

    « Oui, un bar pour les grandes personnes ! » « Il y a même de la chantilly dans le chocolat chaud ! » « Tu sais, il est vraiment très chaud. Seuls les braves peuvent en boire. » « Tu veux venir avec nous Nora ? » « Oh oui, viens avec nous ! »

    « Je dois tenir la pâtisserie pour la journée. Mais une autre fois peut-être. »

    « Les garçons, vous savez quoi ? » Hubert, avait pris un air solennel, regardant ses deux frères. « Je vais rester ici pour tenir compagnie à Nora. » « Tu vas te priver de chocolat chaud ? » « Je reste aussi. » « Toi aussi ? »

    Je n'avais pas pu m'empêcher de rire une nouvelle fois, avant de m'appuyer contre le comptoir et de les observer à tour de rôle.

    « Wouah ! J'ai vraiment beaucoup de chance d'avoir trois valeureux prétendants ! » dis-je avant de voir que Harris ne semblait pas d'accord de rester. « Deux ? »

    « Je reste aussi ! Rien que pour toi ! »

    Ils hochèrent tous les trois la tête, tandis que l'homme qui les avait accompagnés secouait la tête de gauche à droite, d'un ton las, mais également amusé.

    « Il suffit qu'on vous mette une femme devant les yeux pour que vous m'oubliez totalement ? »

    « Mais non tonton Hadès ! Tu peux rester aussi ! » « Oh oui, reste avec nous ! » « On fera notre journée entre homme ici, cette semaine ! » « Avec Nora ! » « Oui, une journée entre hommes avec Nora ! »

    Qu'est-ce qu'ils étaient adorables, pensai-je.

    « Ou alors vous allez boire votre chocolat chaud et vous revenez ensuite. Je vous préparerai des cookies pour amener chez vous. »

    Tous les trois tournèrent la tête vers Hadès, songeant sans doute au fait que c'était quelque chose d'acceptable. Mais à ce moment là, six chocolats chauds avec chantilly apparurent sur le comptoir.

    « On peut aussi rester ici. Un, deux, trois, quatre, cinq et le sixième pour vous très chère. » dit-il en prenant la tasse et en se tournant vers la jeune femme qui venait de sortir de l'arrière boutique et qui était venue m'aider suite aux petits dégâts survenus dans la salle jouxtons celle là...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Avant j'étais dans une meute d'un seul loup...
...mais maintenant y'a 3 loups dans ma meute !


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/h78-personnage-nora-sinmora http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/h78-personnage-nora-sinmora http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/h78-personnage-nora-sinmora

Aryana Cloud-Sandman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aphrodite

☞ Surnom : Natoune



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5526
✯ Les étoiles : 247




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Dim 21 Mai - 22:11



Une petite douceur ?

J'étais occupée à mettre de petits coeurs autocollants sur des photos accrochées sur un mobile quand j'entendis la voix d'Hadès dans la boutique. Depuis quand venait-il à la pâtisserie ? Je haussai les épaules et décidai de terminer mon oeuvre. Le reste pouvait attendre. Il s'agissait d'un mobile qui bougeait à chaque courant d'air, accroché à l'ampoule de l'atelier, et qui était agrémenté d'une dizaine de photos de Robyn en compagnie de ses amis. Je les avais pour la plupart imprimées à partir du téléphone de Lily. La pâtissière faisait rarement des sourires, plus fréquemment des grimaces ou des gestes impolis à l'objectif, mais je pensais que ce cadeau lui ferait plaisir, du moins quand elle reviendrait. Car elle allait revenir, elle ainsi que tous ceux qui avaient disparu depuis une bonne dizaine de jours, à présent. Pour éviter de devenir folle, je m'adonnais à des activités artistiques. Je m'étais battue près d'une heure avec ce mobile qui pourtant bénéficiait d'un tutoriel "facile" sur internet. Du bout du doigt, je collai la dernière gommette en forme de coeur sur une photo de Robyn et Lily à côté de leur éléphanteau. Voilà qui était du plus bel effet.

Puis, je me reculai afin d'observer le mobile dans son ensemble. Il penchait sérieusement d'un côté et n'était pas très équilibré. Je fis une moue et décidai de déclarer forfait. Je n'avais jamais été très douée pour les activités manuelles. Ce n'était pas pour rien si j'inspirais les autres. Je ne pouvais pas être ma propre muse.

Dans un soupir, je quittai l'atelier pour me rendre dans la boutique, alors qu'Hadès se tournait pour me tendre une tasse fumante. Oh, chocolat chaud. Comme c'était... inhabituel de sa part. Malgré tout, je m'en saisis avec un sourire. Puis je baissai les yeux vers les trois garçons roux qui l'accompagnaient et qui buvaient leurs chocolats en faisant des bulles avec leurs pailles.

"T'as vu Nora ? C'est moi qui fais les plus grosses !" lança l'un.

"Non, c'est moi, regarde !"

"Non, c'est moi !"

Ils se mirent tellement au défi de se surpasser qu'une flaque de chocolat chaud commença à s'élargir sur le sol, alors qu'ils continuaient de faire des bulles, imperturbables. Je leur lançai un regard indécis avant de les saluer.

"Oh, c'est madame Aphrodite ! Bonjour madame !"
"Bonjour !"
"Bonjour ! Papa est amoureux d'elle !" précisa l'un des petits gars à Nora, sur le ton de la confidence.

"Ne dites pas de bêtises, voyons !" fis-je en roulant des yeux pour la forme.

Ils recommencèrent à faire des bulles alors que je me tournai vers Hadès pour le considèrer d'un air agréablement surpris.

"Tu t'es reconverti en baby-sitter. Voilà qui est étonnant. On peut dire que tu es vraiment... une nounou pas comme les autres !"
dis-je en me retenant de rire.

Je posai la tasse sur le comptoir avant de m'appuyer contre d'un air nonchalant.

"Nora a sollicité mon aide pour tenir la boutique en l'absence de Robyn, vu qu'elle en était incapable seule. Cela me plaît beaucoup. Il faut croire que nous aspirons tous à un changement de vie."

Je jetai un bref coup d'oeil à la jeune femme à côté de moi puis regardai de nouveau Hadès. Que faisions-nous, en fin de compte ? Nous troublions l'ennui en nous inventant une nouvelle vie ? Nous faisions semblant que nos proches ne nous manquent pas tant que cela ? En réalité, c'était une véritable torture.

"Alors, hormis les cookies, vous faut-il autre chose, messieurs ?"
demandai-je en avisant les trois sacs remplis de biscuits au pépites de chocolat.

lumos maxima

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Je m'exile, trop fragile...
On m'envisage, on m'dévisage comme une fille que je ne suis pas. Mille et une nuits m'éloignent de moi. Dans amour toujours c'est le pour ou le contre, c'est souvent la haine.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere

Hadès


« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

☞ Surnom : seb ➹

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5301
✯ Les étoiles : 27




Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Lun 22 Mai - 16:17


« Comment ça, ça manque de Chantilly ?! »




    « Hubert a raison. Fergus te kiffe grave ! Si ça se trouve, il serait prêt à quitter Elinor pour toi. » précisai-je, en observant attentivement la réaction des triplés, qui s'étaient contentés de prendre leur sac de provisions, tout en piochant chacun un cookie dedans. « J'ai pas l'impression que ça les dérange plus que ça... »

    J'avais pris ma tasse de chocolat chaud, tout en cherchant des yeux où il pourrait y avoir de la chantilly. Ce qu'ils mettaient dessus était satisfaisant, mais plus on buvait, moins il y en avait. J'aimais bien que ça déborde de chantilly en continue.

    « Alors comme ça t'as une nouvelle copine ? Moi qui pensait que c'était le grand amour avec Merida. Elle sait que tu la remplaces déjà par quelqu'un d'autre ? »

    Faisant un détour par la pièce du fond, j'étais revenu avec deux tubes de chantilly. L'un que j'avais donné à Hubert et l'autre que j'avais ouvert dans le but d'en remplir ma tasse.

    « Il y a beaucoup de changements en ce moment. Tes fréquentations, mon sex appeal qui a grimpé en flèche et le physique de Merida qui a changé. »

    « Elle préfère celui là. » fit remarquer Hamish.
    « Le tiens aussi. »
    « Oh oui, elle te trouve plus petit et plus sexy ! »
    « C'est ce qu'elle a dit ! »
    « Qu'elle a noté. »
    « Oui, qu'elle a noté en le disant. »

    Ca voulait dire que Merida notait des choses sur moi ? Genre dans un journal intime ou quelque chose comme ça ? Tout en observant les triplés, une idée me traversa l'esprit. Je pris une nouvelle fois la chantilly avant de la secouer fermement. Puis, j'avais adressé un petit sourire à Nora qui avait eu le bon soin de se reculer, en direction de la caisse.

    « Hééé ! Futée la petite. » dis-je, en voyant qu'elle cherchait quelque chose de la main.

    Est ce que c'était le genre de femme à avoir un tube de chantilly caché sous la caisse ? Je ne préférais pas prendre le risque et avant de lui laisser prendre l'avantage j'avais brandis mon tube dans sa direction et appuyé fortement dessus.

    « Nooon ! »
    hurla Hubert tandis que de la chantilly se dirigea droit sur Nora, qui eu à peine le temps de se cacher sous la caisse pour ne pas en avoir dessus.

    Quant à moi, je venais de sentir quelque chose venir se frotter contre mon dos. Une giclée de chantilly envoyé par les triplés.

    « On la défendra ! »
    « Au péril de notre vie ! »

    « Vraiment ? »

    Je venais de faire apparaître deux autres tubes. Un pour chacun des triplés qui n'en avait pas encore. Il fallait être à arme égale.

    « Triple rations de cookies pour celui qui recouvre totalement Aphrodite de chantilly ! »

    Ca semblait les amuser et ils s'en étaient donnés à coeur joie. Ce n'était plus une pâtisserie, mais un véritable champs de bataille !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Avez-vous vue ce chat ?
J'ai perdu mon chat... enfin son chat... un truc avec des poils...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet

Hope Bowman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Karen Gillan *.*

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5679
✯ Les étoiles : 11




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Jeu 1 Juin - 19:42


« Les rouquins se rebellent. »

Madame Newman était vraiment trop sévère et injuste. Elle n'appréciait pas que l'on parte en live dans son cours de zumba. Je n'y pouvais rien si au bout d'un moment, répéter les mêmes mouvements m'ennuyait. Il me fallait du groove, de l'originalité ! J'avais beau résister, l'appel du rythme se faisait plus fort et je finissais en expression libre totale, les bras levés, m'agitant en tous sens en poussant des "You-ouuuh !". Ca ne lui avait pas plus et au bout du troisième cours, elle venait "gentiment" de me dire de dégager. Vêtue de mon mini-short fitness et de mon débardeur couleur Feu Follet, j'avais quitté le club de gym avec mon sac de sport sur l'épaule et deux cent dollars en moins (car on m'avait facturé le cours, bien sûr !). Je m'étais retenue de laisser tomber une altère ou deux sur le sol carrelé du hall en partant. Non, il fallait que j'apprenne à me calmer, même si j'appréciais modérément qu'on me congédie. J'étais une princesse, merde !

Tout en maugréant, je décidai de faire une balade à travers la ville. J'arriverai à faire mon sport coûte que coûte ! J'avais pensé que la zumba me permettrait d'éviter de faire un jogging chaque matin, mais il fallait que je me rende à l'évidence : je n'avais plus le choix. Le pire, c'était quand Emmet passait à six heures du matin pour me demander si je voulais l'accompagner. Ce mec était cinglé. Pourquoi se lever si tôt juste pour courir ? La logique était où dans tout ça ? Je lui avais crié dessus par interphone interposé mais il cela ne l'avait pas empêché de revenir. La seconde fois, j'avais dit à Aaron d'aller courir à ma place. Le pire, c'est qu'il l'avait fait. A mon avis, le monde entier devenait dingue.

En tous cas, même pour garder cette silhouette de rêve, JAMAIS je ne me lèverai aux aurores pour courir. Je pouvais très bien le faire en plein milieu de journée.

J'en étais là de mes réflexions alors que je passais devant la pâtisserie de Robyn, la plus célèbre de tout Storybrooke. Du mouvement attira mon attention dans la vitrine. Est-ce que c'étaient bien mes frères qui... se battaient à coup de chantilly avec Hadès, Aryana et une nana inconnue au bataillon ?

Intriguée, je passai la porte et dévisageai tout ce beau monde qui ne me calcula même pas.

"Qu'est-ce qui se passe ici ?" fis-je, perplexe.

"On s'amuse avec tonton Hadès ! Coucou Merida !" lança Hubert en m'adressant un rapide signe de la main avant de donner un nouvel assaut de chantilly vers ses frères.

"Coucou Merida !" répétèrent Hammish et Harris en choeur.

Je les saluai à mon tour, de plus en plus éberluée. Depuis quand ils appelaient Hadès "tonton" ? J'avais atterri dans la quatrième dimension ou quoi ?

Il n'empêche que de les voir s'amuser à ce point me donna envie de participer. Ne résistant plus, je laissai tomber mon sac de sport au sol et attrapai une bombe de chantilly pour en balancer sur tout le monde façon mitraillette.

"Aaaaaaaaah !" beuglai-je comme si j'étais Rambo en prise avec un commando suicide.

Les triplés se tournèrent vers moi d'un même mouvement en rechargeant leurs bombes, l'air revêche.

"Oho..." fis-je, faussement anxieuse.

Il y eut une seconde de battement durant laquelle nos regards se croisèrent, puis je sautai dans un ralenti magnifique derrière le comptoir, évitant les projectiles et rejoignant Aryana ainsi que la brune. Les deux nanas, planquées comme moi, étaient couvertes de chantilly. Ca faisait même une sorte de perruque blanche à la déesse.

"T'es super stylée comme ça !" fis-je en me retenant de rire. "Quelles sont les nouvelles du front ? C'est les filles contre les garçons, c'est ça ?"

"L'éternel combat." approuva Aphrodite d'un ton faussement fataliste en souriant.

Je pris un peu de chantilly de sa "coiffure" du bout du doigt et le suçai.

"Le girl power triomphe toujours."
assurai-je en faisant semblant de recharger ma bombe. "Au fait, Hope Bowman, princesse, archer et organisatrice de mariage." ajoutai-je à l'adresse de la brune tout en lui tendant la main.

Je me relevai ensuite pour bazarder une nouvelle dose de chantilly aux assaillants. Hadès s'était même fait des peintures de guerre. Il en avait affublé mes frères. Oh, s'ils se voyaient ! Ils étaient ri-di-cu-les !

Ma bombe fut vide très vite et je n'en avais pas d'autres sous la main. Je baissai rapidement les yeux vers le comptoir avant d'attraper des choux à la crème sur un présentoir et de m'en servir comme projectiles. Je les lançai sur mes frères et Hadès. Ce dernier en reçut un en pleine bouche qu'il goba (chapeau !). Cependant, les triplés cessèrent brusquement de jouer, estomaqués.

"Bah alors, on s'arrête ? On ne se sent pas de taille à affronter la Grande Merida de la Mort ?"

"Tu... tu as touché aux choux de madame Robyn."
balbutia Hubert en fixant le présentoir d'un air horrifié.

Les deux autres n'en menaient pas large non plus. Oups... Elle n'allait pas me faire la tête au carré, si ? De toutes façons, elle n'avait qu'à être là et rien de tout ceci ne serait arrivé ! D'ailleurs, elle était où ? Déglutissant avec peine, je posai le seul rescapé de tous les choux sur le présentoir avant d'esquisser un sourire forcé.

"Vous, vous repeignez les murs avec de la chantilly mais vous pensez qu'elle va me dézinguer pour une dizaine de choux sacrifiés ?" fis-je, désinvolte.

Les triplés hochèrent la tête d'un même élan. Le verdict était sans appel. Je laissai échapper un soupir.

"Vous n'avez pas intérêt à lui dire que j'ai fait ça !" repris-je tout en les désignant d'un doigt menaçant. "D'ailleurs, personne ne dit rien ! On va signer un contrat de confidentialité ! Hadès, papier."

Je me tournai vers lui, la main tendue, prête à recevoir un papier sur lequel il ne manquerait que nos signatures. Il fallait qu'on emporte ce secret dans la tombe, car je n'avais pas envie d'ajouter Robyn Candy à la liste de mes ennemis. Elle était cool en plus, pour le peu de fois où je l'avais croisée. Ca m'aurait fait mal de devoir l'éviter jusqu'à la fin de ma vie.

Bon, il venait ce contrat ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

How do I live? How do I breathe?
When you're not here I'm suffocating I wanna feel love, run through my blood. Tell me is this where I give it all up? ▬ For you I have to risk it all cause the writing's on the wall...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure

Hadès


« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

☞ Surnom : seb ➹

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5301
✯ Les étoiles : 27




Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Lun 5 Juin - 15:25


Ci-gît Hope Bowman




    « Nous sommes tous réunis ici pour... chut ! » dis-je à la rebelle qui ne pouvait s'empêcher de parler. « Mets-y du tiens, c'est une répétition ! »

    On était tous au cimetière de Storybrooke, autour d'un grand trou plus long que large, qui venait d'apparaître face à nous. Aphrodite était de la partie, une robe ouverte sur le côté, montrant le haut de sa cuisse. Les triplés étaient également de la partie, chacun avec des habits noirs et une cravate assortie. La femme homme était là également, habillée comme d'habitude, mais avec un foulard sur la tête qu'elle tentait de retirer avant qu'il ne lui enserre un peu trop le cou et qu'elle s'acharne dessus, me regardant d'un air pas contente, tandis que je levais les yeux au ciel. Merida était là elle aussi, habillée tout en blanc de la tête aux pieds. On aurait dit une robe de mariée, mais on n'allait pas chipoter sur les détails.

    « Elle était jeune, petite, avec des hanches à la hauteur de nos attentes et une poitrine qui rendait jaloux la plupart des femmes et déesses. » dis-je en observant un coup rapide Aphrodite. « Elle est devenue grande... grande... et grande. »

    « C'est amusant comme jeu ! » précisa Hubert.
    « Chut ! Il a dit que c'est une répétition ! » l'enguirlanda Hamish, tandis que je lui adressais un petit clin d'oeil.

    « On se souviendra de ses passages télé, ses sauts d'humeurs, sa façon unique de rompre un contrat de mariage et sa voix douce, charmante, chaleureuse. » ajoutai-je ironiquement.

    « Qu'est ce que je fais là ? Oh Hadès, mon garçon ! »

    Fergus venait d'apparaître et s'était approché de moi pour me faire une petite tape sur l'épaule, avant de regarder les triplés et de leur faire un coucou de la main, puis de rougir en voyant au loin Aphrodite. Il adressa également un bonjour à Nora, puis à sa fille, qu'il ne reconnu pas de suite. Puis, ce fut au tour d'Elinor d'apparaître.

    « A quel jeu jouons nous ? » demanda t'elle d'un air pincé.

    « Merida a abîmée les choix de Robyn ! » précisa Hubert, tandis que Fergus posa une main tout contre son coeur.

    « Mais que t'es t'il passé par la tête ? » demanda t'il à la jeune femme avant de s'approcher de moi, pour joindre ses mains et prier à mes côtés.

    « Fergus ! » lança Elinor.

    « Mais ma chère, c'était les choux de dame Robyn ! »

    Elinor hésita un moment, avant de s'approcher, jouant le jeu à son tour, devant le regard ahuris de Merida.

    « C'était une jeune femme au corps de rêves avec des fesses... Aïe ! » laissai-je échapper en sentant un coup de coude contre mes cotes provenant d'Elinor.

    « Restez polis jeune homme. »

    Elle avait vue mon physique ?

    « Bien, qu'Apollon ait pitié de son âme mortelle. » achevai-je en me tournant vers Merida et en secouant la tête de gauche à droite. « Ca aurait pu finir autrement... on t'aimait tous Hope Bowman. On avait confiance en toi, mais tu es allée trop loin. Le mal est fait, il ne peut être réparé. »

    Fergus passa une main sur sa joue pour essuyer une larme, sous l'air dévasté d'Elinor. Elle souffrait, il souffrait et les triplés souffraient également.

    « Vous pourriez y mettre du vôtre, belle maman ! » précisai-je à Elinor qui depuis le début ne jouait pas le jeu...

    Bon ok, j'avais peut être grossis les traits. Je leur avais indiqué où se placer, mais Elinor ne faisait rien. Quand à Fergus, ce que j'avais dit qu'il avait fait, il l'avait fait. Lui au moins jouait le jeu. Mais c'était plus sous l'air réprobateur d'Elinor qu'autre chose...

    « Ma fille ne va pas mourir. »

    « Vous avez déjà côtoyé Robyn ? Elle est capable de tout quand on touche à ses pâtisseries. »

    « Bien. Vous n'avez qu'à tout remettre en place. »

    Pendant un instant, j'étais resté le regard figé dans le vide. Elle n'avait pas totalement tord. Me tournant vers Aphrodite, j'avais dit la chose la plus censé :

    « Tu aurais pu penser à ça et on n'en serait pas là. Je vais devoir faire reboucher le trou par ta faute. »

    Car oui, elle était responsable de tout ça. Si seulement elle avait réfléchie avant d'agir. En tout cas, le trou était toujours là et on pouvait toujours l'utiliser pour quelque chose... Regardant autour de moi, j'avais porté mon attention sur Merida.

    « Tu sais quoi ? Ne perdant pas cette journée. Il faut qu'elle soit bénéfique comme toutes les autres. Et déjà qu'on est là, autant enterrer quelque chose. Du coup... »

    J'avais fait apparaître un morceau de papier. Rapidement, il s'était retrouvé dans le trou, tandis qu'une pelle venait d'apparaître dans la main de toutes les personnes présentes.

    « Nous sommes réunis pour enterrer l'acte de mariage de Hope Bowman et Judah Weeds. Ils n'ont pas causés la perte de choux chez Robyn, mais ils ont tout de même succombé au pouvoir du Temps et de la Princesse Rebelle. »

    Penchant la tête dans le trou, je vis que Nicéphore s'y trouvait et était en train d'uriner sur le papier. La seule chose qui me vint à l'esprit, fut d'utiliser ma pelle pour mettre un peu de terre dans le trou, pile sur le chat.

    « Paix à leurs âmes. » achevai-je.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Avez-vous vue ce chat ?
J'ai perdu mon chat... enfin son chat... un truc avec des poils...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet

Hope Bowman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Karen Gillan *.*

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5679
✯ Les étoiles : 11




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Jeu 8 Juin - 23:45


« Les rouquins se rebellent. »

Il était vraiment en train de m'enterrer, il était sérieux là ? Hadès nous avait fait apparaître dans un cimetière et avait fait venir mes parents pour l'occasion. On était pratiquement tous vêtus de noir, sauf moi qui portais une robe blanche en dentelle. Le genre de robe que je n'aimais PAS du tout. Ca faisait trop nunuche. J'aimais les vêtements stylés et rock n' roll. Hadès le savait, il cherchait simplement à m'humilier en m'affublant de cette façon. Dommage que mes parents et les triplés étaient là, sinon je ne me serais pas gênée pour enlever la robe et continuer l'enterrement en sous-vêtements.

Robyn n'allait pas me tuer, et Hadès s'en rendit vite compte grâce à l'idée de ma mère, qui était de tout ranger dans la pâtisserie avant le retour de la jeune femme. Mais comme le dieu était décidé d'assumer sa bêtise jusqu'au bout, il fit apparaître notre faux acte de mariage pour le jeter dans le trou. Dans le même temps, une pelle apparut dans notre main. Hadès s'empressa d'y jeter la première couche de terre, direct sur Nicéphore qui était occupé à faire pipi sur le papier.

"Eh ! Mais ça va pas ?" m'écriai-je.

Je marchai vers lui à grands pas, bien décidée à lui donner un coup de pelle, mais à mesure que j'avançais, je me rendis compte que ma robe rétrécissait autour de mes jambes, me forçant à ralentir l'allure et bientôt à m'arrêter. Je jetai un regard courroucé à Hadès car évidemment, c'était de sa faute.

"Rooooh toi..." grognai-je.

Je plantai ma pelle dans le sol et pris les deux bords de ma jupe pour la déchirer sur le côté, de sorte à dénuder ma jambe jusqu'à mi-cuisse. Voilà de quoi copier Aryana, et ce n'était même pas fait exprès.

"Bien joué."
commenta cette dernière, appréciant le style sexy et trash que je venais de donner à la robe de nunuche.

"Merci." dis-je sans la regarder.

Je me précipitai de nouveau sur Hadès qui était occupé à enterrer mon chat vivant. Ou devrais-je plutôt dire... NOTRE chat !

"Ca va, tu t'amuses bien ? Espèce de maître indigne !"
fis-je en lui prenant la pelle des mains. "Plus jamais je te demande d'adopter qui que ce soit ! Et après tu te demandes pourquoi je veux pas qu'on soit marié ? T'as vu comment tu te comportes ?"

Je pivotai vers les triplés pour leur demander d'un ton sec :

"Les garçons, opération sauvetage de Nicéphore. Et plus vite que ça !"

Motivé par ma voix impérieuse de princesse, ils... ne bougèrent pas d'un millimètre. Ah oui, j'avais failli oublier qu'ils ne faisaient rien sans rien en échange. Je laissai échapper un petit soupir et réfléchis en vitesse.

"Vous aurez le droit de veiller jusqu'à minuit quand vous viendrez en vacances chez moi."

Hubert, peu impressionné, me fit signe de monter les enchères.

"Et vous pourrez regarder Game of Thrones."

Aussitôt, ils eurent un grand sourire et deux d'entre eux sautèrent dans le trou pendant que le troisième attendait le chat, les bras tendus vers le bas.

"Merida !" fit maman, scandalisée.

"T'inquiète, je ferai pas ça."
lui assurai-je à voix basse pendant que les garçons étaient occupés avec le chat (même si dans ma tête je songeai qu'ils en étaient déjà à la saison 4, vu qu'ils me tannaient avec ça chaque mercredi quand ils venaient à la maison).

De toutes façons, maman n'était pas dupe. Elle me lança un regard méfiant auquel je répondis par un grand sourire figé. Pendant ce temps, les triplés avaient récupéré Nicéphore qui se trouvait actuellement dans les bras d'Harris. Le pauvre était tout sale et affichait une expression encore plus maussade que d'habitude. Mes deux autres frères sortirent du trou, aidés par Aryana et la brune qui ne parlait pas. Elle servait à quoi en fait, cette fille ? Elle avait vraiment un rôle de figuration pour ce rp, en tous cas.

Je fronçai les sourcils avant de secouer la tête. Je n'essayais pas de comprendre les mots qui me traversaient l'esprit, parfois. Je me re-focalisai sur Hadès et attrapai une pelle pour enfouir le contrat de mariage pour de bon six pieds sous terre. Après quoi, je lui décochai un regard provocateur.

"Voilà, il est bien mort et enterré celui-là, au moins !" fis-je d'un ton cinglant tout en frottant mes mains l'une contre l'autre. "Tu veux qu'on aille fêter ça au resto ? C'est ce qu'on fait normalement quand on enterre quelqu'un, on fête sa mort ! Allez zéro discussion, on y va. Et tu invites, vu que c'est de ta faute, tout ça !"

Je passai mon bras sous le sien et attendis qu'on soit téléporté ailleurs. J'espérais qu'il allait choisir un resto super sympa. J'avais la dalle en plus. Ca devait venir de toute la bouffe que j'avais lancée à travers la pâtisserie.

"Et ne me déçois pas, sinon c'est toi que j'enterre." fis-je, menaçante.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

How do I live? How do I breathe?
When you're not here I'm suffocating I wanna feel love, run through my blood. Tell me is this where I give it all up? ▬ For you I have to risk it all cause the writing's on the wall...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure

Hadès


« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

☞ Surnom : seb ➹

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5301
✯ Les étoiles : 27




Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Dim 18 Juin - 22:06


« Plus de papiers, même si je sais que tu me kiffes... »




    Il y avait une multitude d'endroits où on aurait pu aller manger. Que ce soit dans le monde des contes ou ici. J'aurai pu leur faire la surprise de nous rendre à Dun Broch, comme leur offrir le plus luxueux repas de toute leur existence, dans le plus chers restaurant au monde. On aurait pu manger des Sushis au Japon, de la pizza en Italie ou quelque chose de plus épicé au Mexique. Mais une toute autre idée m'avait traversé l'esprit. Il y avait un endroit parfait pour faire le meilleur de tous les repas.

    « Je pense que le temps est venu... » dis-je en téléportant tout ce beau monde dans un endroit totalement différent que ce qu'ils avaient imaginés.

    On s'était retrouvé rapidement dans un immense champs de verdure qui s'étendait à perte de vue. Il n'y avait rien pour s'asseoir, ni même pour manger et je me doutais que ce n'était pas ce à quoi s'attendait ma rebelle. Je l'avais observé quelques instants, avec un petit sourire aux coins de mes lèvres. C'était du solide, n'est ce pas ? Ca n'allait pas se finir de manière abrupte pour qu'elle aille avec un autre dieu. C'était différent d'avec Aphrodite, différent d'avec les autres. Elle avait quelque chose à part, elle me procurait une sensation unique. Il était temps que je partage cela avec elle...

    « Tu fais apparaître des sandwich ? C'est un pique nique tonton Hadès ? » demanda Harris.
    « Oh oui ! Et des tomates ? »
    « Des cookies ! »
    « Ah ben oui, des cookies, sinon c'est pas un pique nique. »

    Il y avait trois heureux, c'était déjà ça. Aphrodite tentait sans doute de comprendre où on était et qu'est ce qu'on faisait ici. Quand à Fergus, il venait de ramasser un morceau de bois, sans doute pour faire un feu. Rapide et efficace. Quand à Elinor, elle tentait de ne rien laisser paraître. Il restait cette fille brune que j'avais amené avec nous et je ne savais pas trop pourquoi. Puis... Merida.

    « Je ne suis plus venu ici depuis des années, voir peut-être même des siècles. »

    « Pourquoi il n'y a personne ? » demanda Hubert.

    « Sans doute à cause du filtre divin que tu y as mis, Hadès, n'est ce pas ? »
    précisa Aphrodite.

    Je lui avais adressé un petit regard amusé. Elle avait cerné le soucis. Personne se trouvait ici, parce que personne pouvait venir là. Dès qu'on s'approchait de cet endroit, on avait simplement l'envie de s'en éloigner. C'était très facile de cacher de nombreuses choses aux mortels. J'avais posé ma main sur ma bague que je portais toujours à mon doigt, puis je l'avais tourné légèrement avant de l'approcher de mon visage.

    « Murmure leur qu'on arrive. » dis-je tandis que quelque chose se passa.

    C'était indescriptible. Comme si un courant d'air était apparu de nulle part et nous tournait autour. Puis petit à petit, les triplés émirent une exclamation.

    « Wouah ! C'était caché ! »
    « Tu l'avais sentis le filtre toi ? »

    Hubert avait affiché une mine fière en guise de réponse. Même si je doutais qu'il avait sentis le filtre. Mais je m'étais approché de lui, en posant mes mains sur ses épaules, me trouvant derrière lui.

    « Hubert a un don inné pour ce genre de choses. D'ailleurs, je suis sûr qu'il avait sentis cette chose qui est en train d'apparaître juste devant le manoir. »

    Déjà, il y avait le manoir et ensuite, il y eu cette chose. On pouvait la qualifier d'aire de jeu gonflable pour petits et grands.

    « On dirait un saloon de cowboy ! »

    « S'en est un. Et je suis sûr qu'il y a des pistolets à eau si vous cherchez bien ! »

    Sans me laisser le temps de poursuivre, les triplés s'étaient précipités vers le saloon gonflable et montaient déjà dedans. Quand à Elinor, elle observait les lieux, et je lui avais adressé un petit regard comme pour lui dire "ça t'épate, n'est ce pas ?".

    « On est chez moi. Enfin l'un de mes nombreux chez moi, mais le seul que... personne connaissait. Et il y a une table, c'est pratique pour manger. » précisai-je en faisant apparaître une table, mais aussi un barbecue et tout ce qu'il fallait pour nous nourrir, tout en jetant un coup d'oeil discret vers Aphrodite.

    Elle ne connaissait pas cet endroit. J'avais évoqué beaucoup de choses avec elle, mais jamais ce manoir. C'était encore quelque chose qui n'était qu'à moi.

    « Ah j'ai du bois justement ! » s'exclama Fergus tout fier, en me tendant le minuscule morceau de bois qu'il avait trouvé.

    « Ca sera parfait ! J'en ferai apparaître d'autre au cas où ça ne suffirait pas. »

    Il se mit à rire et me donna une tape dans le dos qui failli me faire basculer en avant. Fallait que j'apprenne à utiliser ma force quand il me tapotait l'épaule.

    « Je dois dire qu'il n'y a pas mieux pour passer une bonne après midi, que de piquer niquer en famille dans un lieu aussi magnifique, n'est ce pas ? »

    « Ca c'est bien parlé fiston ! Je vais aller m'occuper des merguez et des brochettes. Je vous appelle quand c'est prêt ! »

    J'adorai Fergus, il était toujours de bonne humeur. Hésitant un moment, j'avais tourné la tête vers Merida en lui adressant un nouveau petit sourire.

    « Je l'ai construite y'a des centaines d'années de ça. Elle possède une dizaine de chambres, deux grands salons, une immense cuisine et diverses autres salles à découvrir. Je dois bien l'avouer que de base je voulais construire un Olympe 2, mais je n'avais pas les plans, du coup j'ai improvisé et fait quelque chose de différent. »

    Ok, ce n'était pas Olympe. Mais il y avait une tonne de choses à faire dans cette maison. Je l'avais équipé moi même. En faisant apparaître les choses, mais en choisissant moi même ce qui devait apparaître et où ça devait se mettre.

    « Il n'y a pas de clefs, juste un filtre divin pour ne faire entrer que les invités. Ca fonctionne comme avec les Vampires. Une fois entré, le filtre le reconnait et les occupants aussi. D'ailleurs où ils sont ? »

    J'avais regardé vers la porte d'entrée au loin avant de voir divers rideaux bouger. Ils étaient là et ils allaient bien finir par en sortir.

    « Je pense que je le déplacerai à proximité de Storybrooke. Y'a plein de places dans les bois. »

    J'étais très fier de ma construction. Et en plus maintenant les triplés allaient pouvoir venir s'y amuser. J'aurai dû installer un château gonflable depuis longtemps. D'ailleurs, j'aurai dû y revenir depuis longtemps, mais bon.

    « Bienvenue chez toi, Merida. » dis-je en croisant rapidement le regard d'Elinor.

    Cette fois ci je l'impressionnai, n'est ce pas ? Allez... C'était un magnifique cadeau pour sa fille, et qui plus est le plus personnel que je pouvais lui faire. Elle pouvait bien me considérer comme le gendre idéal, n'est ce pas ? Et ça la décoincerait un peu de s'afficher à mes côtés. Sa fille ne tenait pas d'elle, ça c'était sûr... d'ailleurs, j'avais tourné la tête dans la direction de Merida afin de voir si le cadeau lui plaisait.

    « Plus de papiers, promis. Pas de bagues ou d'objets de ce genre. C'est ridicule et réservé aux abonnés de la déesse de l'Amour. Mais je veux construire quelque chose d'aussi solide que cette maison. Elle a tenue des siècles, elle en tiendra encore de très nombreux. »

    Au loin, Nora avait sursauté en sentant un chat lui tomber dans les bras. Ce n'était pas ma faute... j'avais oublié de le faire venir avec nous, du coup je venais juste de le faire apparaître pour que Merida ne remarque pas ce petit détail. Mais je ne pouvais pas savoir que cette Nora ne serait pas professionnelle et s'effrayerait en sentant un animal arriver comme par magie dans ses bras. En tout cas, je n'avais pas détaché mon regard de Merida.

    « Tu es magnifique. » me contentai-je de murmurer.

    A dire vrai, non. Je ne l'avais pas murmurer. C'était sortit comme ça. Qu'importe si je l'avais prononcé à voix haute et que tout le monde entendait mes pensées. Qui pouvait nier qu'elle était magnifique ?




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Avez-vous vue ce chat ?
J'ai perdu mon chat... enfin son chat... un truc avec des poils...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet

Hope Bowman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Karen Gillan *.*

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5679
✯ Les étoiles : 11




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Lun 3 Juil - 1:26


« Construire quoi au juste ? O_o »

Un château du genre flippant était sorti de nulle part. Ca faisait un peu résidence secondaire pour fantômes en perdition. Hadès fit apparaître une aire de jeux gonflable et il n'en fallut pas plus à mes frères pour le vénérer jusqu'à la fin de leurs jours. L'adage "il en faut peu pour être heureux" s'appliquait souvent avec eux. Quant à mon père, il était également aux anges. Il s'empressa de s'occuper du barbecue tandis que ma mère gardait une expression suspicieuse, comme d'habitude. Elle n'appréciait pas Hadès et cela se ressentait.

Pour ma part, je décidai de rester faussement impassible face à tout le domaine qui était somptueux, c'était le moins que l'on puisse dire. J'aimais bien les coins morbides, ça avait un côté sympa. En plus si j'organisais une fête d'halloween à cet endroit, j'aurais un succès assuré.

Je jetai un coup d'oeil à la fois surpris et méfiant à Hadès lorsqu'il m'annonça que tout était à moi. Il cherchait à m'acheter ou quoi ? Que voulait-il que je fasse d'un château ? J'en avais déjà un à Dunbroch. Il me convenait très bien, même si je n'y allais pas souvent.

"Construire ?"
répétai-je, déstabilisée.

L'emploi de ce verbe avait provoqué un drôle de frisson le long de mon échine. Jamais encore on m'avait dit ce genre de trucs. D'ordinaire, on ne souhaitait rien bâtir avec moi. On passait juste du bon temps et ça me convenait. Je n'aimais pas me prendre la tête. Même si c'est vrai que depuis quelques temps, je n'étais pas contre de construire un truc ou deux. Ce n'était pas pour rien que j'avais adopté un chat. Je testais les responsabilités, histoire de voir si je tenais le coup ou pas. Pour l'instant, tout se passait bien. Nicéphore avait un repas plusieurs fois par jour, il était aussi nourri de câlins et d'attention. Si on omettait Hadès qui le faisait apparaître n'importe où, comme dans les bras de Nora par exemple, on pouvait dire qu'il n'était pas un chat stressé.

"Tu es magnifique."

Cette fois-ci, j'écarquillai les yeux. Il venait vraiment de dire ça ? A voix haute ? Devant mes parents ? Il avait craqué son slip ou quoi ?

C'était encore pire que la fois où il m'avait fait une bise sur la joue. Passée la seconde d'étonnement, je comblai l'espace entre nous pour plaquer un revers de main contre son front.

"Oulah, c'est brûlant !" fis-je en secouant ma main. "Tu nous fais une surchauffe ? Tu as de la fièvre ?"

Est-ce qu'un dieu pouvait tomber malade ? Je pensais que non mais pourtant... Hadès avait tous les symptômes d'une méningite.

"Tu veux pas t'allonger un peu quelque part ?" lui demandai-je. "Sérieux, depuis quelques jours, tu m'inquiètes."

Je lui pris le bras et l'entraînai à l'ombre d'un arbre centenaire. Un petit silence s'installa entre nous alors que nous marchions dans l'herbe. Une fois arrivés sous l'arbre, je le forçai à s'allonger et après une hésitation, je m'installai contre le tronc et tapotai mes cuisses afin de lui faire comprendre de placer sa tête dessus.

"C'est moins rebondi qu'avant mais c'est toujours mieux que rien."

Je gardai les mains enfoncées dans l'herbe. Mieux ne valait pas que je lui caresse les cheveux par mégarde, il risquait de s'imaginer encore des trucs. Déjà qu'il me perturbait assez comme ça...

Je me mordis les lèvres tout en réfléchissant à la meilleure façon de le dire, et enfin je déclarai avec la douceur d'un éléphant :

"Euh... j'en veux pas de la maison. Elle est cool, c'est pas ça mais... Je suis bien dans mon appart avec Aaron. Ce château-là est trop grand, il arrivera jamais à faire le ménage à l'intérieur. Il est plus efficace dans un petit espace. Faut que je pense à mon coloc, c'est normal."

Je haussai les épaules et tout compte fait, décidai de caresser vite fait les cheveux d'Hadès. Premièrement, ils avaient l'air beaucoup trop doux, et secondement, la pilule passerait mieux de cette façon.

"Mais merci pour la proposition. C'était gentil. Je crois..."

Parlais-je toujours de la maison ou de la construction commune qu'il m'avait proposée ? Non décidément, cette histoire me taraudait beaucoup trop. Je cessai brusquement d’ébouriffer ses cheveux pour me redresser contre le tronc d'arbre et lui jeter un coup d'oeil suspicieux.

"Tu veux construire quoi au juste ? Ca veut construire quoi un dieu ? Tu aurais besoin de quel genre d'édifice après cinq millions d'années d'existence ? Je te préviens, si c'est un mioche que tu veux, autant passer ton chemin de suite. J'ai déjà un chat."

Un chat, c'était très bien. En plus, Nicéphore ne m'avait pas déchiré le vagin ni vécu neuf mois dans mon ventre (sérieux, c'était grave dégueu le miracle de la vie!). Je grimaçai à cette pensée. J'avais déjà donné lors de Jumanji. Loin de moi l'envie de démolir mon nouveau corps qui était grave canon.

"Bon là y a plus important : tu te laves les cheveux avec quel shampoing ?" demandai-je brusquement. "Ils sont beaucoup trop doux, c'est dingue ! Quand tu as ton autre apparence, ils sont un peu gras, je trouve. Alors que là... c'est impecc."

Je n'arrivais pas à enlever ma main de sa chevelure. Ca commençait à être un peu bizarre, non ? J'étais assise sous un arbre avec un dieu allongé sur mes jambes. Au loin, on entendait les triplés jouer et papa grommeler des jurons alors qu'il tentait d'allumer le barbecue. Maman discutait avec Aryana. Quant à Nora, elle semblait s'éclater avec Nicéphore (il l'avait griffée à plusieurs endroits mais elle s'entêtait à le garder dans ses bras).

Je secouai la tête avec l'ombre d'un sourire, tout en les observant tous. Puis je baissai les yeux vers Hadès.

"Faudra me faire visiter le château, ensuite. Il se peut que je change d'avis. Je sais pas encore. Faut que je vois à quoi ça ressemble à l'intérieur."

Je levai le nez d'un air à la fois hautain et espiègle. Construire quelque chose ensemble, ça pouvait être pas mal, tout compte fait. Etait-il possible de lui faire confiance ? Je commençais à entrevoir cette possibilité.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

How do I live? How do I breathe?
When you're not here I'm suffocating I wanna feel love, run through my blood. Tell me is this where I give it all up? ▬ For you I have to risk it all cause the writing's on the wall...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

A la file indienne, triplés, divins & enfant de Titan [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Pâtisserie Robyn