Intrigues
Disney Rpg

Au Violent de
nos Songes
Juin 2017


Par delà
les Mers

Juillet 2017

Zootopie II
#ZozoTopie
Juillet 2017







Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Au Violent de nos Songes - le 80ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Rebekah Stormborn ♥ - Maître du jeu : Elliot Sandman ♥
Que les dieux de l'Australie soient avec vous !

Partagez | .
 

 Meurt un autre jour [Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Heshvan Chase


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Son fils Flint, qui a continué de faire vivre la légende après son père.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 206
Ѽ Les pommes : 538227




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 18 Juin 2017 - 14:46


Meurt un autre jour


Le regard d'Heshvan ce posa sur la pierre grise. Les quelques rares fleurs qu'il avaient pu amener était déjà fané, part la chaleur et le temps sec. La pierre tombale n'était pas grande. Parce qu'il n'avait jamais eu les moyens d'en offrir une comme il ce doit à sa sœur. Maintenant un mois qu'elle n'était plus. Heshvan était encore tiraillé. Il ne savait pas comment réagir. Bien sur, la colère le dévorait chaque jour. Il s'imaginait encore vouloir appuyer sur la gachette afin de tuer cette homme qui avait assassiner sa sœur. Mais le canon pointer sur sa tête par Emily l'avait empêcher de tirer.

Quoi que, il n'y avait pas que ca. Il savait qu'Emily ne lui tirerait jamais dessus. Parce que c'était trop tard, elle était déjà attaché. Quand à lui, quel homme serait t-il pour tuer quelqu'un sans pitié ? Il n'avait jamais été comme ca. Alors il était là. A ressasser les souvenirs. Lui et sa sœur, seuls au monde dans cette grande maison qui appartenait à leurs tante. Heshvan repensait encore au coup que lui assenait ses cousins quand sa sœur l'avait lachement abandonner, et qu'il n'y avait plus personne pour le défendre.

Maintenant il avait un très bonne encaissement au coup, et il savait très bien ce défendre. Il en voulait à sa sœur. D'être partis. D'avoir arnaquer des personnes qui ne le méritait pas. Il lui en voulait tellement. Et maintenant elle était morte. Il ne pouvait que s'en vouloir. Après tout, il ne lui avait fait que des reproches, l'accusant, deversant sa rancoeur contre elle. Et même quand elle essayait de faire des efforts pour qu'il la pardonne, il continuait d'être insolent avec elle. C'était peu être sa punition, après tout.

Il ce détourna, laissant ce passé vaste derrière lui et avançant vers ce présent et ce futur qui lu ouvrait les bras. Emily n'était plus là depuis longtemps maintenant. Il ne s'en faisait pas pour elle, il savait qu'elle était coriace et pleine de ressource. Il lui en voulait juste qu'elle l'ai laissé tombé ainsi. Bientôt un mois. En même temps, la dernière fois qu'il l'avait quitté, elle l'avait laisser crouler au commissériat, puis pointer une arme sur la tête en lui disant que si il tuait le meurtrier de sa sœur, elle tirait. Heshvan tenta d'avaler cette pillule plutôt dur, afin de rentrer dans son appartement et ne pas paraître froid et sombre au yeux de Nudge, ca nouvelle colocataire.

▬ « Oh non.. » souffla t-il, en aperçevant le visage sournois de cette présence féminine qui occupait un peu trop son appartement ses derniers temps. Bien installé sur le canapé, Blake semblait avoir pris ses aises. Heshvan était désespérée. Depuis qu'Emily était partit, une nouvelle profiteuse avait prit place dans son appartement. C'était déjà asse dur pour lui de la supporter, car elle avait don de l'agacer. Mais en plus, elle avait trop tendance à vidé son frigo. Heshvan devait déjà s'occuper de l'armurerie en l'absence d'Emily, ce qui lui donnait deux fois plus de charge de travail.

Mais devoir gérer Blake, c'était trois fois plus de charge de travaille. « Je vais finir par changer de canapé. » declara t-il en observant la déprimée vautré bien au fond du canapé avec des chips entre les doigts. Il était clairement désespérée et il ne savait plus quoi faire de ce ventre sur patte. Le pire c'est qu'elle avait tendance à venir à n'importe qu'elle heure de la nuit et s'invité dans son lit comme si tout était normal.

Pourquoi était t-il encore surpris alors que Nudge était pas loin d'être la même ? Bien qu'elle demeurait moins sadique que Blake. Il fixa cette éternelle larve, qui semblait etre mit sur le bouton off, les miettes de chips décorant ses lèvres comme des guirlandes. Il voudrait bien qu'Emily revienne. Et vite. Il entreprit de la déloger du canapé en essayant de la bouger. Mais ce fut comme essayer de déloger une pomme de terre bien encré sous terre. Heshvan ne savait pas d'ou elle tirait cette force, mais il lui était impossible de délogé Blake et ses protestations de son canapé plein de chips.

▬ « Ne me force pas à utlisé les grands moyens ! » commença t-il, alors que Blake ne semblait nullement impressioné. Très bien. Heshvan emit un sifflement avec ses lèvres, appellant Buckingham qui dormait paisiblement dans la cuisine. Le chien arriva en trombe. Heshvan lui caressa la tête, avant de glisser quelque mot dans son oreille. L'animal tourna la tête vers Blake qui semblait le surveiller du coin de l'oeil comme la peste. Puis le chien finit par sauter litteralement sur la jeune femme, qui semblait lacher un hurlement. Heshvan ce mit à rire, avant de s'en aller jusqu'à la salle de bain en entendant le mot '' épidémie'' ''maladie'' de la bouche de Blake.



Après avoir travailler toute la journée, il entreprit de prendre sa douche pour ce débarasser de ses pensées negative et ce détendre. Bien que l'eau commençait à couler pour venir ruisseler sur sa peau, il semblait qu'on venait d'ouvrir la porte. Il passa la tête à travers le rideau avant de sentir son cœur raté un battement de surprise.

▬ « Evidemment. Ca te tuerait de me laisser deux minute de répits ? » s'ecria t-il. «  Après le lit, le canapé, tu vas pas non plus venir te laver avec moi ? » lacha t-il irrité. Il avait beau essayer de lui faire comprendre qu'il existait une potentielle barrière d'intimité entre deux personnes, tout comme Nudge, elle ne semblait pas l'avoir compris non plus. Pourquoi il tombait toujours sur les arriérées ? Le visage malicieux de Blake commençait à le faire douter de sa présence. Heureusement que le rideau le cachait, il ne ce voyait pas s'exibé devant Blake. Quoi que, la douche s'en chargea pour lui. Le jet d'eau ce projeta sur le rideau qui s'éloigna de l'autre coté de la baignoire, révélant le corps nu d'Heshvan devant Blake. Il ce cacha aussitôt la partie intime, trempée, énervée. «  Bon, c'est bon, le spectacle est finit, tu veux bien dégager de la salle de bain maintenant ? » pour l'amour du ciel ! Heshvan n'avait jamais vue quelqu'un d'aussi gonflant.

Il attrapa une serviette qu'il enroula autour de sa taille, avant d'entendre Blake murmurer quelque chose comme quoi il était en train de lui donnée faim. Il releva la tête , scandalisé, perturbé.

▬ « On va ce calmé et on va reculé gentiment jusque dans le couloirs ! » La prévint t-il. Il n'était pas dupe. Cette sournoiserie qui s'affichait sur son visage caractérisait parfaitement qu'elle avait quelque chose derrière la tête. Il savait que Blake était décalé au point d'essayer de le mordre. Après tout, elle avait déjà essayé lorsqu'il avait voulu reprendre sa pizza. « Non ! » Trop tard. C'était comme essayer d'interdire à un chien de ce jeter sur un os. La jeune femme lui sauta dessus et il tomba dans la baignoire, la serviette s'envolant, nu, avec Blake à quali-fourchon sur lui. Il aurait du être surpris, mais la douleur fut la première chose qui vint le sonner. Il ce massa le front avant de ce rendre compte que non seulement il était nu, mais en plus Blake était perché sur lui.

« Bon sang ! Je suis pas Emily ! Tu peu pas entré et faire ca ! »
s'enerva t-il. Bien qu'une pensée troublante s'insinuait en lui quand il ce rendit compte de sa phrase douteuse. Il ne savait pas si elle avait pour but de le mangé ou de profité de lui. En fait, ces deux pensées lui faisait carrément peur. Un terrible malaise s'installa en lui, observant le visage de Blake penché au dessus du sien. C'est pas qu'elle commençait à lui données des envies, mais quand même. Il veut bien être un mec bien, faut pas abusé non plus. Cette situation aurait pu dénégéré avec n'importe qui, sachant qu'en plus Blake était plus un avion de chasse perché sur des talons qu'une camionnette boutonneuse.

▬ « Non non non ca va pas le faire ! » Paniqua t-il, balançant Blake sur le coté et ce relevant en trombe pour sortir de la baignoire et refermer la porte en s'appuyant contre celle ci après. Il lacha un soupire, freinant ses ardeurs masculines qui n'avait pas été indifférent par rapport à leurs positions douteuse. Au final, il pensait peu être repartir à l'armurerie jusqu'à temps que Blake soit partis de chez lui.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

We are Heroes in the darkest times
I CAN HEAR THE LOST CRYING I CAN HEAR THE TRUTH HIDING HIDING YEAH THE SHADOWS ARE CALLING US OUT I'D SEE THE FEAR RISING YEAH BUT MY HOPE IS BURNING THE SHADOWS ARE CALLING US OUTWE ARE HEROES HEROES IN THE DARKEST TIMES WHEN THERE IS NO LIGHT


Blake Malone


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gal Gadot

Ѽ Conte(s) : légendes antiques
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la Manticore

☞ Surnom : Bekah, Winnie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 973
Ѽ Les pommes : 7408198




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 20 Juin 2017 - 1:12

Meurs un autre jour
Heshvan & Blake

27 jours 14 heures et 36 minutes. Depuis qu’Emily avait disparu de la circulation, je comptais les secondes. Et bon sang qu’elles étaient longues sans mon poussin ! Je n’avais plus personne à harceler au téléphone lorsque je m’ennuyais au bureau. Plus personne à emmener en week-end improvisé au fin fond du désert américain. Oui, Emy me manquait. Sa bouille renfrognée me manquait. Ses sourcils froncés me manquaient. Sa façon de me gueuler dessus en permanence aussi. Je tournais en rond, comme un lion en cage.
En désespoir de cause, je m'étais rabattue depuis peu sur la roue de secours en cas d’ennui extrême : mon petit merdeux. Ou Heshvan pour ceux qui aiment s'embêter avec les prénoms. Pour passer le temps, j’avais décidé de venir lui pourrir l’existence. Et squatter son canapé par la même occasion. Le mettre mal à l’aise en un temps record m’aidait à surmonter le manque grandissant qui m’habitait. Puis c'était un pote d’Emily, alors il pouvait au moins faire semblant de compatir à ma détresse…

Oh non… Affalée dans le canapé du salon tel un cachalot échoué sur le rivage, je regardais la télévision d’un œil vide, la main dans un paquet de chips déjà bien entamé. Je ne réagis même pas à l’arrivée d’Hesh dans son appartement. J'étais mollement absorbée par un épisode d’Hannibal. Ce type avait de très bons goûts culinaires. Je vais finir par changer de canapé. Ce ne serait pas une mauvaise idée. Celui-là n'était pas d’un grand confort. Crounch crounch. J’engloutissais chips après chips sur un rythme régulier. Heshvan essaya de me pousser pour que je bouge du sofa, mais j'étais tellement amorphe que je glissai sur le flanc, prenant de ce fait encore plus de place sur le canapé. Ne me force pas à utiliser les grands moyens ! Impassible, mes yeux fixaient toujours l'écran de la télé. Soudain, une abomination sur quatre pattes déboula dans le salon. Un chien. Buck la Tique. Je détestais les chiens. Aucune élégance, aucune tenue, des imbéciles dégoûtants. Je coulai un regard morne dans sa direction. Si tu t'approches sale bête… Ce taré de clebs me sauta dessus, langue baveuse dehors. KYAAAH DÉGAGE DE LÀ SALETÉ !! Qui sait quelles épidémies tu te traînes ? Garde tes maladies, je veux pas choper la leishmaniose ! Heureusement, il me suffit d’un grognement pour calmer les ardeurs de ce démon poilu qui alla se carapater dans son panier. Lui un jour j’allais lui faire sa fête. Je me levai, toralement sortie de ma léthargie. J’époussetai mes vêtements, écœurée. J’ai plus qu’à brûler tout ça et prendre une douche.

Tiens tiens tiens… Avant d’ouvrir la porte de la salle de bain, je n'avais pas fait attention au bruit de l’eau qui coule. J'étais trop occupée à maudire ce chien de malheur. Aussi fus-je presque surprise de voir une ombre derrière le rideau de douche. Je m’adossai à l’encadrement de la porte, bras croisés. La tête d’Hesh passa de l’autre côté du rideau. Je ne pus retenir un rire en voyant ses yeux sortir de leurs orbites. Évidemment. Ça te tuerait de me laisser deux minutes de répit ? Après le lit, le canapé, tu vas non plus venir te laver avec moi ? Oh mais c’est qu’il était timide le pauvre chou. Si c’est une invitation, je suis pas contre. Que j’aimais le mettre dans tous ses états ! À ma plus grande joie, un jet d’eau imprévu fit voler le rideau de douche, ne laissant plus aucune place à l’imagination. Vraiment plus. Une gêne immense camouflée en colère imprégnait le visage du brun. Bon c’est bon, le spectacle est fini, tu veux bien dégager de la salle de bain maintenant? Je ne bougeai pas d’un pouce. Pour accentuer son malaise, je me mis à le fixer avec insistance. Mon regard était bien trop appuyé pour être innocent. Je pris le temps de détailler sa carrure, m’attardant sur ses cuissots qui ne demandaient qu’à être croqués. Heshvan coupa court à mes contemplations en s'enroulant dans une serviette. Je passai une langue gourmande sur mes dents du haut. Tu me donnes faim. Je ne plaisantais qu’à moitié. Le brun dut s’en rendre compte car sa réponse ne se fit pas attendre : On va se calmer et on va reculer gentiment jusque dans le couloir ! Mais il était déjà trop tard. Le mode prédateur était enclenché, impossible de faire marche arrière. On n'arrête pas un train en marche. Une lueur bestiale éclaira mes sombres prunelles alors que je bondissais sur ma proie. La violence de l’impact fit basculer Heshvan en arrière. Je me retrouvai assise sur son ventre, mes mains appuyées contre le sol de la baignoire de façon à encadrer son sa tête. Adieu serviette salvatrice, le pudique était à découvert. Bon sang ! Je suis pas Emily ! Tu peux pas entrer et faire ça ! Emily ? Qu’est-ce que mon poussin venait faire dans l'histoire ? Ah moins que… Si on rentre à trois dans la baignoire, faudra voir avec elle quand elle reviendra, insinuai-je avec malice. Hesh ne savait plus où se mettre. Et ma façon de me dévisager sans aucune retenue ne l’aidait certainement. Deux pulsions pas si opposées que ça se bousculaient dans mon esprit. J'étais tiraillée entre l’irrésistible envie de planter mes crocs dans sa chair tendre, et le désir de voir de quoi était capable ce corps musclé en action… En parlant de désir, celui du brun commençait à se faire sentir. Je faisais toujours mon petit effet. Non non non ça va pas le faire ! Détalant comme un lapin coursé par une meute de chiens, Heshvan me faussa compagnie pour se calfeutrer derrière la porte de la salle de bain.

Trop facile. Pour obtenir ce que je voulais avec cet enquiquineur de première, j’avais juste à le pousser dans ses retranchements. Et d’après mes récentes études, les rapprochements charnels lui étaient très peu soutenables. Maintenant que la salle d’eau était à moi, je me dévêtis pour enlever toute trace de léchouille canine sur ma peau. Je me fis couler un bain avec beaucoup de mousse. Je mettais toujours plus de savon que d’eau. Parce que l’eau… je n’aimais pas ça. Une fois installée dans la vasque, je me fis un plaisir d’assener le coup fatal à Hesh. Si tu comptes retourner à l’armurerie, t’auras besoin de tes clés… Ces dernières étaient justement en train de valser entre mes doigts. S’il voulait les récupérer, il allait devoir revenir sur le champ de bataille. Lorsqu’enfin il daigna ouvrir la porte, je lui offris mon plus beau sourire, agitant le trousseau au-dessus du bain. Quand j’estimai que la torture avait assez duré, je lâchai les clés. Plouf. Oups. Je m’amusais comme une folle. Toutefois, le jeu avec les nerfs d’Heshvan fut écourté par la sonnerie de son portable. Je me renfonçai dans la baignoire, frustrée. Ce monde était rempli de rabat-joies. On ne pouvait même plus jouer tranquille sans être embêté par un coup de fil. C'est quiii ? criai-je tandis qu'Hesh, toujours en serviette, décrochait.

Emi Burton

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rock'n'Roll baby !

One-way ride ✘ No stop signs, nobody's gonna mess me around. Hey Satan, paid my dues.

ACIDBRAIN
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67861-termine-blake-o-every http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t68224-blake-o-oh-baby-it-s-a-wild-world http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t68225-our-cracking-bones-make-noise

Heshvan Chase


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jack Falahee

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Son fils Flint, qui a continué de faire vivre la légende après son père.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 206
Ѽ Les pommes : 538227




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 23 Juin 2017 - 16:01


Meurt un autre jour


Allo la SPA ? Ce serait pous déposer un nouveau pensionnaire. Peu être était-ce le désarroi qui poussait Heshvan à considéré cette décision, avant de penser que c'était tout à fait ridicule. Il pensait peu être à enfermé Blake dans cette salle de bain jusqu'à ce qu'une personne la réclame. Mais il ce dit que ca ne servirait surement à rien, elle était capable de l'arracher d'une mains. Ce qui était très impressionnant quand même.

La dernière fois qu'il avait essayé de refermer une porte sur elle, elle était tombé raide et Blake s'en était sortit sans aucune blessure. Il était toujours appuyé contre la porte, lorsque la voix de cette maudite sorcière ce fit entendre à travers la porte. Si tu comptes retourner à l’armurerie, t’auras besoin de tes clés…  Les clés ? Heshvan ce retira de la porte pour revenir dans la salle à manger. Il posait toujours les clés sur la table basse. Elle n'était plus là. Oh la garce ! Heshvan allait clairement la tuer. Il revint vers la porte, hésitant. Il ignorait ce qui l'attendait sur le champs de bataille. Mais il devait retourner au front, coûte que coûte. Il ouvrit la porte en passant la tête.

Elle était là, dans sa baignoire, le sourire provocateur et manipulateur. Remonté jusqu'à ses oreilles pour étirés ses yeux malicieux. Les clés tournoyèrent, tournoyèrent et ...Oups. Son air faussement désolé et innocent lui donnait l'envie de la noyer sous cette tonne d'eau. Elle est entièrement nu là dedans en plus ... pensa t-il. Bizarrement, il sentait ses oreilles chauffer et n'aurait souhaitez voir la couleur de son visage à cette instant même. Il regarda Blake en croisant les bras, irrité. Elle en profitait. Et il n'irait pas rechercher les clés dans cette baignoire. Que pensais-t-il déjà ?

Ah oui, la SPA ! A partir du moment ou on ronronne dans son sommeil, on peu être considéré comme un animal ? Heshvan n'avait pas de temps à perdre, il avait beaucoup de travaille à l'armurerie depuis la disparition d'Emily. Il n'avait ni le temps pour une pose, ni le temps pour les caprices de Blake et ses humeurs joueuses. Il était même certain que les clés n'était une divertion pour mieux l'enterrer juste après. Il passa une mains sur son visage, alors qu'elle semblait s'amusé comme une folle à le torturé ainsi. Il était pas ce genre d'homme : Celui qui entraine chaque proie dans son lit majestueux pour remplir un tableau de chasse.

▬ « Bon allez, assez jouer, rend moi ca. » décréta t-il en désignant les clés. Le problème avec Blake, c'est qu'elle avait cette particularité d'amadouer son monde avec ses beaux yeux de biches. Heureusement, son portable vint le sauver. Il l'attrapa pour le fourrer contre son oreille, la mains appuyer sur sa hanche et l'autre contre la coque de l'appareil. «  Allo ? » fit t-il. Son interlocuteur était une femme. Il plissa les yeux, il ne connaissait pas cette voix. La femme parla à une vitesse fulgurante. C'est quiii ?  grinça la voix de Blake non loin de lui.

▬« Shhhhh ! » lui intima t-il, essayant de ce concentrer. Déjà que son interlocutrice parlait trop vite, mais si la voix de baba yaga devait ce mélanger avec celle de l'inconnu, il n'avait pas finit. Il ne prêta pas attention à la moue véxé de Blake, lui tournant le dos délibérément. L'interlocutrice parlait d'une enquête non résolue. Elle avait des informations sur une personne, qu' Emily avait demandé avant de disparaître. Heshvan ce figea, déconcerté. « Emily ? » répéta t-il. Il entendait déjà les hurlements de Blake dans son dos, qui devait surement croire qu'il était avec la blonde au téléphone.

▬ « Mais pourquoi moi ? Ce n'est pas mon boulot. » répondit t-il. Pourquoi lui confiait t-elle l'enquête de la blonde ? Son interlocutrie ne lui laissait aucunement le choix. Elle lui indiqua un point de rendez vous qui ce nota rapidement dans sa tête. Puis elle raccrocha avant qu'il ne puisse demander davantage d'explication. Il ce retourna dans le but d'apercevoir Blake, mais elle n'était plus dans son bain. Oh merde. Il sursauta lorsque la voix de la brune retentit à quelque centimètre de ses oreilles, manquant de lui démolir les tympans au passage. Il recula abruptement et ecarquilla les yeux en découvrant que la brune n'avait même pas pris la peine de mettre une serviette. «  Bi... » sa voix partie dans un mélange de mot incompréhensible. Décrochant un sourire de Blake, complétement ravie de sa fourberie. Heshvan dirigea son regard ailleurs, ce maudissant de voir la sortie bouché par la perfidie de Blake.

« Tu me passes une serviette ? » MERCI ! Heshvan attrape rapidement une serviette qu'il lança en direction de la brune. Il attendit patiemment qu'elle ce l'attache autour du corps. Sauf qu'elle ne fit que l'enlacer autour de sa tignasse sombre. Malheur. Et en plus cette façon de le regarder avec insistance pour le désarmé marchait. Heshvan n'ayant pas du tout le temps de jouer, attrapa les clés et entreprit de prendre Blake par les epaules pour la décaler de la porte et sortir en trombe, déclenchant sans doute l'hilarité de celle ci. C'était pas vrai, il ne fuyait pas l'agente féminine ! Il n'était tout simplement pas du genre à effectuer des pratiques pour que ca ne dur qu'une nuit ou une journée. Et Blake semblait le mettre sur le grill, pour mieux le cuir à chaque instant. D'ailleurs, rien que l'idée de s'imaginer avec Blake lui déclenchait des frissons. Il avait trop peur qu'elle lui arrache un bout d'oreille avec ses dents lors de l'acte. Puisqu'elle ne savait pas faire la différence entre le désir et la faim.

Heshvan sh'abilla en deux trois mouvements, sans prêter la moindre attention à B qui trainait dans la maison. De toute façon il y allait sans elle ! Il attrapa les clés après avoir mis un tee-shirt et ce dirigea vers la porte, mais bientôt, la fille de satan était de nouveau de retour pour lui barrer la route. Ca devenait franchement une habitude.

▬ « Bon sang, mais t'a pas autre chose à faire que de croiser mon chemin sans arrêt ? Ta pas d'autre salle de bain à visité ? » grogna t-il, alors qu'elle lui criait dans les oreilles qu'elle voulait venir. Heshvan lacha un rire. «  Non, j'y vais sans toi. Tu vas faire peur à cette pauvre femme avec tes manies animalière ! » dit t-il en croisant les bras. Elle semblait presque offusqué de sa phrase.Il voulu la décalé de la porte. Mais elle était cramponner au sol. Forcément, elle devait utilisé sa force d'Hulk pour qu'il ne puisse la déplacer à sa guise. Abandonnant l'effort, fixant le visage fière et étincelant de la brune, une idée traversa l'idée d'Heshvan, qui émit un sourire sournois. De quoi faire douter Blake pendant quelque minute. Ah c'était comme ca ? Et bien jouons. Il attrapa un steak dans le congélateur et le remua sous le nez de la brune. Son attention fut retenu dans le morceau de viande, comme un chat avec une pelotte de laine. C'était limite si il n'avait pas vue des pupilles s'agrandir.

▬ « B ? Steak ! » cria t-il.Il jeta le steak sur le canapé. La brune fonça en libérant le passage de la porte. Heshvan s'y engouffra à toute vitesse, et courru dans les escaliers pour echapper à cette diablesse. Son cœur tembourinait dans la poitrine de fatigue, mais il s'en moquait. Son esprit était bien trop concentré sur la requête de la femme pour qu'une petite course viennent interrompre ses pensées. Il devait trouver un moyen de ce debarasser de Blake, avant qu'elle ne le rende complétement dingue. Il sortit de l'immeuble et jeta un dernier coup d'oeil derrière lui, juste au cas ou elle avait dans l'idée de le suivre. Heshvan tourna dans le coin d'une rue, contournant son immeuble. Il ce rapprocha du centre ville, et tourna une dernière fois dans une rue un peu plus étroite et peu fréquenté. L'ombre d'une femme l'attendait.

« Vous êtes seul ? » demanda t-elle en plissant les yeux. Heshvan secoua la tête, il était sur est certain que Blake l'avait suivie. Il ce tourna pour regarder derrière lui, avec un visage fortement agacé.

▬ « C'est bon je sais que tu es là. Sors. » soupira t-il. Quand Blake avait vraiment décidé d'aller jusqu'au bout pour lui mettre des batons dans les roues, il ne pouvait pas l'arrêter. Et avec Emily, il avait l'habitude d'être suivie dans l'ombre. Il laissa les mains dans ses poches alors que la brune c'était placé à coté de lui. Il devait avouer qu'elle était grande pour une femme, mais pas autant que lui.

Par contre, la différence de taille entre elle et la femme était fulgurante. Alors que B arborait une taille de mannequin digne des films hollywoodien, l'interlocutrice mesurait trois têtes de moins et demeurait petite et menues. De quoi en faire salivés les détraqués. La femme portait un chapeau sombre qui lui couvrait presque le visage. Pour un peu, on ce serait cru dans James Bond. Heshvan était certain que ce qu'il était en train de faire allait encore le conduire dans un périple. Il en avait le préssentiement et l'envie de faire demi-tour le titillait.

« Miss Duck m'a assigné à la recherche d'un pyromane. Il pose des bombes partout, faisant sauté les édifices de Storybrooke. Je ne sais pas pour qui il travaille, mais voici sa photo. » L'inconnu joigna la parole par un cliché d'un homme dont la tête était particulièrement flippante. Il possédait une barbe, des petits yeux, et des traits grossiers. On aurait dit un mal-famé des quarties pauvres. Pas étonnant qu'il ai été engagé pour faire le sale boulot à la place de quelqu'un. Personne ne soupçonnerait un type de la sorte. «  Miss Duck savait pour qui il travaillait. Il s'agit de sa pièce manquante. » Heshvan redonna le cliché à la femme, enigmatique. Pourquoi Emily ce souciait t-elle d'un poseur de bombe ? C'est ce qui travaillait Heshvan.

▬ « Ce ne sont pas mes affaires, ce sont celle d'Emily. » répondit t-il. La femme tourna la tête de gauche à droite, avant de ce penché proche de leurs visage.

« Elle ne répond plus à mes appelles. Il faut arrêter cette homme, j'ai entendue dire qu'il allait poser une bombe ce soir, mais on ne sait pas ou. Si on ne l'arrête pas, des vies vont être arrachés. » Heshvan la regardait, conscient que maintenant qu'il était dans la confidence, il n'avait pas d'autre choix que d'agir. Il ne pouvait laisser des vies en jeux. Il était trop bon, trop noble, pour laisser des innocents mourir. Il avait encore cette instinct d'aider les gens. C'était toujours ce qu'il avait fait, et quand il tentait de le chasser, il revenait frapper à sa porte. Il s'imaginait déjà Blake saliver à l'idée d'avoir des lambeaux de chaire comme goûter. Il lacha un soupire, reprenant la photo entre ses mains.

▬ « Qui est-ce ? » demanda t-il. «  Comment le trouve t-on ? » et surtout, comment trouve t-on une bombe destiné à faire de gros dégats ? Il y avait tellement de choix possible.

« Many clane. Je ne sais pas ou il ce trouve, sinon je ne ferais pas appel à vous. Mais si vous souhaitez le déniché, il y'a un moyen d'avoir quelques informations. »
Heshvan plissa les yeux, plus attentif que jamais. « Les gangs des rues possèdent diverses tanières ou ils peuvent exécutés des activités illégales. Trouvez les, vous trouverez surement des coé-quipier, des amis, des ennemies ou des collègues de votre terroristes. » Heshvan avait l'impression de revenir un mois en arrière. Lorsqu'il était à deux doigt de commettre un meurtre pour venger sa sœur. Lorsqu'il avait attendu toute la nuits dans une voiture avec Emily à la sortie d'une boite. Alors que ses pensées vagabondèrent, il releva la tête pour demandé autre chose, mais la femme avait disparu, les laissant planter là.

▬ « Super. Tout bonnement super. » grommela t-il. Bien que Blake remuait et semblait tout excité à l'idée de mener une enquête à la James Bond. De toute façon, dès qu'elle avait entendu le mot bombe, Heshvan savait qu'il l'avait carrément perdu. Ca avait ses effets magiques sur Blake, ce genre de mot. Autant que le mot steak. Deux options s'offrait à eux. Allez soustirer des informations à la famille, ou s'aventurer dans les lieux obscurs des gangs pour déniché quelqu'un qui connaissait leur terroristes. La première idée lui paraissait raisonnable. Mais il savait qu'il y'en avait une à coté de lui qui n'attendait qu'une chose : Frapper tout les trafiquants et délinquants pour attraper cette bombe et faire joujoue avec. Non surpris serais t-il qu'elle la garde comme animal de compagnie dans un coffre fort.

▬ « Je déteste cette journée ! » ce plaignit Heshvan. Elle avait déjà mal commencé par l'esprit malfaisant juste à coté de lui, et elle allait surement ce poursuivre sur ...leurs morts ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

We are Heroes in the darkest times
I CAN HEAR THE LOST CRYING I CAN HEAR THE TRUTH HIDING HIDING YEAH THE SHADOWS ARE CALLING US OUT I'D SEE THE FEAR RISING YEAH BUT MY HOPE IS BURNING THE SHADOWS ARE CALLING US OUTWE ARE HEROES HEROES IN THE DARKEST TIMES WHEN THERE IS NO LIGHT


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Meurt un autre jour [Blake]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville