Intrigues
Disney Rpg

Au Violent de
nos Songes
Juin 2017


Par delà
les Mers

Juillet 2017

Zootopie II
#ZozoTopie
Juillet 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Par delà les Mers - le 81ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Ellie Sandman ♥ - Maître du jeu : Anatole Cassini ♥
La mort est une journée qui mérite d'être vécue !

Partagez | .
 

 FLASH BACK : Deux voleurs valent mieux qu'un. (Aladdin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jack Sparrow


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Pirates des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Sparrow

☞ Surnom : Rémi

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 133
✯ Les étoiles : 40




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 23 Juin 2017 - 9:57



Il y a quelques années. Port de la province d’Agrabah.


Le soleil frappait Jack et son équipage sur le pont du Black Pearl. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu’ils naviguaient avec pour mission de retrouver le fameux trésor que leur avait promis leur Capitaine : la richesse éternelle. Sur sa trace depuis maintenant presque une année, Jack avait parcouru les mers pour le retrouver à partir du moment où on lui en avait parlé. Comment avait-il réussi cet exploit ? La réponse se trouvait dans le creux de sa main. Il était au bout de la poupe du Black Pearl, son compas était ouvert et pointait la direction d’Agrabah. Un sourire aux lèvres se dessina alors sur les lèvres du Pirate. Se tournant vers son équipage de sa démarche si particulière il déclara d’une voix forte :

« Et voilà tas de chiens galeux ! Bientôt un an que nous parcourons les mers pour trouver ce trésor incommensurable ! Et nous voilà tous prêt du but ! »


La foule éclata en joie. Cela faisait maintenant des mois qu’ils n’avaient pas mis pieds à terre et on pouvait lire la fatigue sur le visage de ses hommes. Cependant, on pouvait y lire également la pure fidélité. C’était des nouveaux Pirates, qui n’avaient pas encore la notion de trahison. Ils les avaient sauvé de l’esclavage et pour le moment, ils leur en étaient tous reconnaissant. Il poursuivit :

« Vous avez quartier libre pendant que je pars en éclaireur pour trouver une piste sur ce trésor. Faites attention cependant, les règles de cette région sont bien loin de celles de Tortuga. Ne faites rien d’irresponsable ! Même pour des pirates! Ici les lois sont dures. Allez ! On dégage ! Exécutions ! »


Alors que son équipage commençait à s’affairer à leurs occupations, Jack se saisit d’un grand drap de soie qu’il avait pillé à un navire de la Compagnie des Indes. Il descendit du Pearl avec une agilité surprenante, puis s’enveloppa de drap en soie pour se couvrir le corps entier, telle une cape. Il cacha son tricorne et se dirigea vers Agrabah. Ainsi vêtu, il passait inaperçu. Il lui fallu un petit moment pour pouvoir passer la porte de la ville en tant que soit disant Marchand. Une fois qu’il eut réussi à corrompre les gardes en échange d’une bourse d’argent, il se dirigea directement vers le marché, son compas dans la main. De sa démarche chaloupée, il avança à travers les étales. Le bruit si caractéristique du marché envahit ses oreilles. Cet endroit était parfait pour passer inaperçu. Le pirate marcha encore quelques mètres, mais il fut interrompu par une silhouette qui le percuta. Aussitôt, Jack Sparrow mit la main à sa poche pour se rendre compte qu’elle n’était plus présente. D’un geste extrêmement vif pour quelqu’un qui était déguisé en vieillard, il se saisit d’une canne posée sur l’étale du marchand à côté de lui, et utilisa le côté incurvé de la poignée pour faire un croche-patte au voleur. Ce dernier se retrouva le nez sur le sol et Jack lui posa la canne entre les omoplates pour lui faire mal.

« Qui crois-tu volé ainsi l’ami ? Sache qu’un voleur doit apprendre à reconnaître ses confrères si il ne veut pas finir le nez dans le sable... »


Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72135-ca-serait-p-t-etre-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72136-souvenez-vous-de-ce-jour-comme-celui http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72139-rps-jack-sparrow

Ali Nacer


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Deniz Akdeniz

Ѽ Conte(s) : Aladdin
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aladdin

☞ Surnom : Ali

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 315
✯ Les étoiles : 222




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 24 Juin 2017 - 21:01

Chapitre 1 Ton passé reviendra toujours te hanter

'' Je suis désavantageux, qui es-tu ?''

Est-ce que vous êtes déjà demandé qui étiez -vous vraiment ? Aladdin se pose sans cesse la question, car c'est un homme perdu et il n'a pas eu la chance  de connaître certaines choses de la vie, que d'autres ont vécus. Il n'a jamais eu la chance de vivre une vie de famille, il n'a jamais eu de petites copines, il n'a jamais gagner sa vie honnêtement. Non sa vie se résumait à un mot à cette époque : Survivre . Pourquoi ? Parce que à cette époque , notre héros était dans l'âge ou il venait de devenir un homme. Il était aussi un voyou qui dérobait des objets précieux, comme des bijoux, des pièces pour se nourrir. Il ne volait pas pour le simple plaisir, pour s'enrichir, pour faire du mal.. Non il était devenu un voleur pour survivre et faire aider les enfants dans la même situation que lui. Il piquait, car il était un orphelin.. Il avait été abandonné pour deux raisons. La première : sa mère avait été kidnappée par des bandits qui l'avait sans doute vendue en esclavage, car oui dans ce beau pays désertique, les femmes étaient de la marchandise. Elle était sans doute morte, car Aladdin ne l’avait jamais revue.. Jamais retrouvée.. Il n’avait aucune trace d’elle. Agrabah était connu pour vivre dans la misère ! Que ça soit dans le passé ou maintenant car le Sultan était manipulé par un vizir du nom de Jafar, qui avait soif de pouvoir, de richesse et qui désirait avoir la place du Sutan en épousant cette princesse que tout le monde parlait.. Une princesse qui intriguait souvent notre va-nu-pied, car le palais était un endroit qui fascinait Aladdin.

Mais à l'époque de sa mère c'était encore plus pire, le Sultan d'Agrabah était un tyran, qui négligeait son peuple.. Fermant les yeux sur les atrocités. Il avait établit des lois sévères. Les punitions étaient brutales. Heureusement, sans savoir pourquoi notre héros avait eu la chance. Il avait trouvé une petite lueur d’espoir , dans la noirceur de sa vie , parce que malgré son visage connu par les gardes du Sultan, il avait toujours réussit à se sortir du pétrin, sans connaître la véritable vérité . Cette vérité lui sera révélé plus tard, par la Princesse Jasmine. La vérité était en réalité, qu’il était  le sauveur de son peuple.. Un sauveur dotée d’une puissante magie blanche, mais cette magie comme toutes les autres avaient un prix à payer.. Lequel ? Pour le savoir vous n’avez qu’à lire les aventures de ce héros, car en tant que narrateur de ce personnage , je ne vais pas vous dévoiler tout, car la péripétie qui va suivre.. est la deuxième raison pourquoi notre héros est un orphelin.

Vous avez que les sauveurs ont tous des points en commun? Ils sont le fruit d’un véritable amour, mais ils finissent tous seuls. Ils sont destinés à donner des fins heureuses , sans avoir le droit à la leur. Est-ce qu’il s’était la conséquence de perdre ses parents ? Il avait besoin de savoir la vérité.. D’en savoir plus sur ses origines.. D’en savoir plus sur cet amour entre ses parents.. Il avait envie de comprendre, pourquoi sa vie se résumait aux mots survivre et orphelin. Sa priorité était de trouver une piste pour retrouver son paternel. C’est ainsi que des mois auparavant, Aladdin décidait de partir à la conquête de son monde, avec cet idée. Il chevauchait un dromadaire, et se rendit chez une Oracle, avec le seul souvenir qu’il lui restait de son père, une dague. L’Oracle habitait dans une petite maison en plein milieu des dunes de sables. Une petite maisonnée, perdue dans le désert. Après avoir fait sa connaissance, rester quelques jours en sa compagnie.. Créer un lien.. Elle lui dévoilait qu’un jour, il fera la rencontre d’un pirate nommé Oiseau, celui cherchera un trésor. Le même trésor que son père avait cherché toute sa vie. Le magot de ses deux hommes était la main de Midas.

Une main qui avait appartenu à un roi qui avait créer sa richesse simplement avec le toucher, mais un jour, il perdit la main. Cette main fut perdue avec le temps.. Mais des rumeurs dans les rues d’Agrabah, racontaient que cette main royale serait cachée dans la mer d’Agrabah. Elle se trouvait cachée sur une citée oubliée sur le dos d’une géante tortue de mer. Une tortue qui revenait à la surface à tous les 300 ans. Mais qu’est-ce que c’était vrai ou simplement un potin , car dans le bazar d’Agrabah, on pouvait entendre un peu n’importe quoi.. et entendre des histoires surprenantes.

Après avoir eu quelques réponses à ses questions, Aladdin quitta son amie , la prophétesse et repartait chez lui , vivre sa vie routinière jusqu’au jour, ou se retrouvait étalé sur le sol, dans le sable à cause de cet fameux ‘’ Moineau’’ qui lui avait fait un croche pied avec une canne. lui disant qu’il était un de ses semblables.. et simplement parce que notre va-nu-pied lui avait volé une bourse d’argent. C’est ainsi que notre héros commence le chapitre 3 de son existence.. dans un flash back du passé.

Allongé sur  le ventre dans le sable dorée d’une rue du bazar du royaume. Légèrement déboussolé par sa chute. Il avait simplement eu le temps de ranger la bourse de pièces dans la poche de sa longue cape qui camouflait son identité. Il voulut se relever pour prendre la fuite avec son butin, mais il ne pouvait pas, car il était sous l’emprise de cet étranger. Un étranger qui semblait plus futé que toutes une armée de gardes du Sultan. Le pirate avait réussit à capturer notre voleur du nom de Diamant de l’ innocence , grâce à une canne appuyé contre les omoplates d’Aladdin. Et celui-ci appuyait chaque fois que le va-nu-pied essayait de se déprendre de l’emprise de cet inconnu. Ali avait le visage crispé sous la douleur du bâton. Il serrait des dents. Il avait un peu mal, mais il n’allait pas l’avouer à son agresseur . Mais il n’était pas question que notre voleur se laisse amadouer de la sorte. Non, car il se sortait toujours du pétrin, à cause de sa faiblesse de mal gérer ses émotions, car chaque fois , il ressentait de la colère, de la peur.. Un sentiment dur à vivre. Il se produisait un ‘’truc involontaire’’ qui le sortait toutes les fois du pétrin. Heureusement , pour notre voleur il avait toujours ses deux mains.. et celles-ci étaient toujours libres.. Ses deux mains pourraient sans doute l’aider à lui rendre sa liberté. Une liberté a laquelle il tenait ! Aladdin tournaient ses mains, les paumes de celles-ci vers la direction de son agresseur. Ses mains tremblaient légèrement, et deux auras blanches entouraient ses mains, pour ensuite propulser deux rafales de magie blanche, vers le thorax de notre inconnu, pour le pousser vers le sol lui-même. Ses rafales n’étaient pas dangereuses, ne blesserait pas le pirate. C’était simplement un avertissement de le laisser tranquille. C’était la manière pour lui de ravoir le contrôle de la situation avec cette attaque défensive. Les rafales étaient comme un vent puissant..C’était simplement pour déstabilisé le capitaine, et lui faire lâcher la canne. Aladdin regrettait son geste, car il n’aimait pas agir de la sorte, mais il n’avait pas le choix, car il était face à un étranger. Un inconnu qui se disait un de ses confrères voleurs. Mais Aladdin était un voleur qui volait que pour lui-même et les enfants de la contrée. Aladdin se relevait , dévoilant son visage en enlevant le voile qu’il avait devant le visage..Il dévisageait le pirate avec son regard noisette pour répondre enfin à la question de Jack, qu'il lui avait posé pendant qu’il était sous l’emprise du capitaine.

- L’ami ? Sache que je n’ai pas d’amis , ici c’est chacun pour soi.. Qui je crois volé ? Une personne qui va aider à me nourrir, et nourrir le ventre des enfants affamés de la citée. Mais si tu as envie présente toi .. J’ai bien envie de connaître le nom de celui qu’il a réussit à me capturer, car ici les gardes sont un peu idiots dans leurs fonctions ..Je retiendrais ta leçon de ne pas voler mes confrères et de les reconnaîtres..Mais toi apprend celle-ci qu’on ne traite pas ses confrères de la sorte..

Puis il prit la bourse d’argent qu’il avait dérobé et la balançait en direction de Jack Sparrow. Mais pourquoi lui redonner sa bourse ? Parce qu’ Aladdin était un honnête voleur .. Il ne volait pas les gens qui se disaient comme lui...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Quoi ?Elle a mangée tous les biscuits !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd En ligne

Jack Sparrow


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Pirates des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Sparrow

☞ Surnom : Rémi

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 133
✯ Les étoiles : 40




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 26 Juin 2017 - 10:13



Jack commença à examiner le voleur qui était au sol. Il semblait de bonne constitution, et plutôt bien musclé pour un voleur d’étalage. Cela signifiait deux choses : qu’il mangeait à sa faim, et donc par conséquence qu’il s’agissait d’un excellent voleur. Mais alors qu’il était justement en train de l’observer, Jack Sparrow écarquilla les yeux. Les mains de son prisonnier commencèrent à scintiller. De la magie, il détestait la magie. Le pirate lâcha sa prise et se recula, mais ne put empêcher l’inévitable en prenant une bonne partie du maléfice dans la poitrine. Il s’envola en arrière, et retomba sur le dos. D’une roulade arrière, il se rétablit rapidement sur ses pattes. Il était connu par delà les 7 mers pour ses cabrioles, et ce n’était pas un peu de magie qui allait l’effrayer. Il avait connu bien pire. D’un geste rapide il se saisit de sa bourse. Il écouta ce que le voleur avait à lui dire et un sourire mauvais se dessina sur son visage. Il avait peut être trouvé son guide pour le guider plus parfaitement jusqu’à son trésor. Ce jeune homme semblait être exactement ce qui lui fallait. Alors qu’il termina sa phrase, Jack Sparrow sortit son pistolet de sous son pagne, l’arma et le pointa directement en direction d’Aladdin. De ce qu’il en avait vu, les armes à feu n’étaient pas la spécialité de cette région, et cela lui serait certainement profitable.

« Quelqu’un qui n’a pas d’amis mais qui semble servir l’intérêt commun c’est étrange non ? Sache que le voleur connaît le voleur comme le loup connaît le loup. Merci pour la bourse, mais de toute manière je comptais bien la reprendre. Et apprend également que je ne suis pas qu’un voleur. Je suis également un Pirate. La différence est très simple, l’ami. Un voleur a toujours peur d’être saisi, alors qu’un Pirate n’agit que… Pour sa liberté... »

Et sans en dire d’avantage, il pointa son pistolet contre la poutre qui soutenait l’étalage des oranges. La détonation se fit entendre dans tout le marché, bien qu’il sot brillant. La balle fit éclater une bonne partie de la poutre en éclat. Toutes les babioles en métaux précieux qu’elle contenait se déversa sur le sol, et dans la confusion générale, tous les gens qui venaient au marché commencèrent à courir pour récupérer dans la confusion la plus totale ce qui venait de tomber au sol, malgré les efforts du marchand pour les repousser. Jack baissa son arme et la rangea, bien qu’elle soit encore chaude. Désormais, un troupeau d’honnêtes gens qui faisaient le marché s’était transformé en voleur, saisissant l’occasion pour piller le marchand dans la confusion la plus totale. Jack Sparrow ne bougea pas, semblant être la seule personne figée au milieu de ses nouveaux voleurs. Alors que les gardes arrivaient en courant, il s’adressa à nouveau à Aladdin d’un ton moqueur.

« Tu saisis peut être la différence maintenant ? N’importe qui peut se transformer en voleur du moment que l’occasion se présente. C’est le propre de l’homme. Mais seul un Pirate peut déclencher une telle confusion, et rendre l’homme le plus honnête de n’importe quel pays, voleur pour un temps.  Aide moi à quitter ses lieux, et je t’offre un travail sur un court terme. Tu seras bien payé. Très bien payé même. Tu pourras nourrir tout Agrabah. Mais pour ça il faut que tu coopères… Alors, marché conclus ? »

Et en même temps qu’il parlait, il sortit son propre sabre en même temps que les gardes d’Agrabah qui commençaient à déferler sur eux pour séparer les voleurs d’un jour de la marchandise dans la confusion la plus totale.

Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72135-ca-serait-p-t-etre-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72136-souvenez-vous-de-ce-jour-comme-celui http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72139-rps-jack-sparrow

Ali Nacer


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Deniz Akdeniz

Ѽ Conte(s) : Aladdin
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aladdin

☞ Surnom : Ali

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 315
✯ Les étoiles : 222




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 7 Juil 2017 - 1:41


Aladdin sur un tapis c'est du déjà vu,
mais imaginez vous Jack Sparrow sur une carpette.
C'est encore mieux!

Le pirate sortait un drole d'engin de sa ceinture, dans leur pays il appel ça une arme. Il la pointait sur moi . Je levais les mains dans les airs puis je fermais les yeux pour ne pas voir ce qui allait se passer. Je voulais que ma mort soit rapide. Paniqué par la situation, il était un peu fou de vouloir m'assasiner sur la place public, juste pour une bourse. Avant que celui-ci ne tire, j'avais une dernière demande.

- Si tu es pour me tuer , avant je voudrais que tu me fasses promesses..Va voir la princesse et dit lui qu'un certain Aladdin l'aimait pour ce qu'elle est au fond d'elle..


Mais en realité, il visait une poutre, qui explosa quelques secondes plus tard. Surprit , je laissais échapper un cri. Puis je vis des oranges rouler dans tous les sens. Je me penchais pour me ramasser une, et la glisser dans son sac ''banane'' accrocher à ma ceinture de tissus. Je venais de prendre mon casse-croute pour la route. Puis des objets de métaux tombaient par terre. Et des gens se précipitaient pour profiter de l'ocasssion pour prendre ce qui voulait prendre. Heureusement que je me trouvais non -loin du pirate , car avec cette foule j'aurais pu le perdre de vue.

- Heureusement que tu sais viser, t'aurait pu me faire exploser la cervelle..Et disons que j'ai pas envie de mourir toute suite.. J'ai un rêve bleu à vivre moi..

Un rêve bleu. C'était pour moi mon plus grand désir. C'était de découvrir le monde avec une femme à mes cotés. Je m'imaginais à cet instant, la princesse turquoise en dansant de cette manière. Se dehanchant..de cette manière :
Imagination Fertile:
 
Mais je devais chasser ces images de ma tête avant de me laisser aller dans mes pensées tordues de la princesse.. Et qu'on s'apercevoir , que juste penser à elle, me donnait des envies que seul un homme peut comprendre. Aller Princesse sort de ma tête ! Je dois mettre fin à mes fantasmes sur toi.

Cabrioles, Pirouettes, Sauts.. Si tu es un expert en la matière, à ce que je vois, car mon petit tour de magie ne t'a pas trop sonner. Heureusement pour toi, avec ce talent, ta la chance que ta liberté soit save, car à Agrabah la meilleure façon de fuir la confusion que tu voulais de creer, il était de fuir dans les airs. Tu avais deux options qui s'offraient à toi ? Soit que tu grippes pour sauter de toit en toit. Et l'honorer le talent du singe. Soit que je nous appel une carpette. Moi je choisis la deuxième option, car je trouve ça toujours amusant de voir la tête des gardes, quand je leur fais des grands signes de la main, en leur disant au revoir et dites bonjour à Jafar de ma part.

Nous avons tous nos faiblesses et nos forces qui font parti de nous. De notre être. Mais pouvons-nous avoir plusieurs titres? Être un voleur et un pirate à la fois . Être un va-nu-pied et un prince . Je crois que la réponse est oui. Tout dépend du point de vue des gens. Et la petite démonstration de Jack en était la preuve, un voleur pouvait être un citoyen honnête. Donc si on suit notre théorie un héro pourrait être un vilain et vice versa. Tout dépend du point de vue de chacun. Donc le mal et le bien pouvait faire partie de nous. Donc le blanc et le noir pourrait trouver un équilibre. Je pourrais être à la fois un sauveur et un ténébreux. Mais je ne pourrais jamais être un pirate, pour la simple raison, que j'ai toujours eu envie d'être enchainée à une femme. De me passer la corde au cou en me mariant. Et être avec une femme c'est perdre sa liberté, d'être un homme volage. Mais si on réfléchissais à la théorie de Jack le ''Moineau''. Je pourrais être ce que je souhaite. Ce que je souhaitais était de devenir le prétendant, de cette princesse convoitée par tous les princes de la région.. Mais pour pouvoir l'approcher je devais avoir un nouveau déguisement, mettre un masque. Mettre le masque d'un prince, mais ce qui me manquait c'était la richesse. Une richesse que ce pirate pourrait m'apporter, car il me proposa un boulot qui allait me rapporter forturne, car il me disait que je pourrais nourrir tous les pauvres d'Agrabah. Oh mon dieu! J'étais attiré vers l'or comme un pirate. C'est simplement un point en commun temporaire, car tout ce qui m'interressait c'était de donner aux autres ce que je ne possédais pas : la richesse et l'amour. Il voulait que je coopère, je n'avais aucun problème à travailler en équipe, la preuve d'habitude j'avais toujours mon petit copain poilu sur mon épaule. Un petit capuchin du nom de '' Abu''. Mais aujourd'hui il n'était pas avec moi, car la veille, il avait trop manger de cacahuètes et aujour'dhui il avait au mal au ventre. Pour ce voyage, j'aimerais bien qui m'accompagne.. Il pourrait faire connaissance avec l'animal de compagnie du Pirate, car ceux-ci sont réputés pour avoir un compagnon comme un perroquet sur l'épaule. Jack devait sans doute en avoir un. Je me sentais prêt pour cette nouvelle aventure, de conclure ce marché, car une oracle m'avait prédit ce moment, que j'aurais des réponses à mes questions sur mon père et en allant avec lui je gagnais quoi ? Le Jackpot !! Je pourrais revenir conquérir la princesse. Après ma longue réflexion sur le sujet, qui dura que quelques secondes dans ma tête, mais une éternité sur papier. Je décidais de répondre au pirate.. car je comprenais la différence entre pirate et voleur.. Mais lui il devait comprendre que j'étais ce que je voulais être.

- Marché conclu, je te sors d'ici , mais toi tu me promets richesse pour avoir ma princesse et sache que oui j'ai des droles d'intêret l'ami

Jack sortait son sable, tandis que moi je gardais mon poignard accroché à ma ceinture, car aujourd'hui je ne cherchais pas les embrouilles avec les gardes du Vizir. Aujourd'hui ça devait être une journée, comme les autres. Donc si tu veux bien mon nouvel ami, nous allons prendre la solution facile. Je nous appels des taxis volants.

-Range ton arme mon ami , nous allons prendre un taxi..

Dans ce pays les taxis étaient des charettes tirés par des chevaux. Mais quand je disais taxi, j'avais ma propre idee de taxis. Je m'étirais le bras froncant les sourcils. Paralysé sur place quelques instants. Des rayons blancs sortaient de mes mains. Attirant comme un ément, deux tapis empruntés bien sûr d'un petit commerce non loin de cette foule. Je les rendrais sans doute à mon retour à son propriétaire. Puis je sautais sur l'un d'eux. Puis ma carpette au couleur bleuté, se soulevait du sol.

- Depêche toi avant que les gardes ne comprennent que cette foule est ton oeuvre.À moins que tu préféres faire la connaissance de notre cher Vizir, un homme qui aime les punitions.. Sinon ta l'option de courrir derrière les tapis, le temps qu'on te trouve un chameau , a moins que tu preferes les elephants..

J'attendais que le pirate se décide de faire connaissance avec les meilleurs amis des voleurs de ce pays. En nomination du meilleur camarade j'ai nommé : Le tapis volant.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Quoi ?Elle a mangée tous les biscuits !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd En ligne

Jack Sparrow


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Pirates des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Sparrow

☞ Surnom : Rémi

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 133
✯ Les étoiles : 40




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 10 Juil 2017 - 15:18



Jack Sparrow frappa de toutes ses forces dans les mains d’Aladdin.

« Marché conclu. Tu viens de pactiser avec un Pirate. »

Il ne lui lâcha pas d’abord le poignée, car les gardes étaient déjà sur eux. Il le tira de toutes ses forces pour qu’il ne se fasse pas décapiter par le sabre du premier garde. S’avançant et se pourfendant, sa lame percuta avec force et violence le premier sabre du premier garde. D’un geste précis et circulaire, il enroula sa lame autour de celle de son adversaire, qui s’éjecta plus loin. Face à son adversaire désarmé, Jack envoya le talon de sa botte dans la figure du garde. Son nez se brisa dans un « crac » sonore. Il se retourna et écouta le jeune homme avec attention, alors qu’un autre garde fonçait déjà sur lui. Parade à droite, parade à gauche. C’était facile.
Mais qu’avait-il avec cette princesse dont il n’avait cesse de lui rabacher les oreilles. Se baissant pour éviter un sabre et se relevant pour envoyer son épaule dans la poitrine d’un garde il déclara :

« Oublie ta princesse pour le moment et pense à ta vie. De plus, crois en mon expérience, une femme sincère n’est jamais attaché à ta bourse. Enfin ça dépend de quelle bourse on parle, mais si elle t’aime vraiment, elle ne se souciera pas de ta… situation ! »

Et alors qu’il parlait, sa main s’enroula autour d’une corde qui était fixé à une échoppe. Tirant dessus, il l’a tendit droite dans le passage, où trois gardes tombèrent, se prenant les pieds dedans. En trottinant, il leur mit chacun un coup de pied dans la figure pour les assommer. Une idée lui vint. Il planta la pointe de son sabre dans un orange qu’il envoya de toute ses forces entre les deux yeux d’un Garde qui s’approchait un peu trop prêt d’Aladdin. Cette dernière frappa le garde entre les deux yeux qui s’écroula complètement sonné.
Quelques secondes plus tard, le jeune voleur tendit les mains, et deux tapis se mirent en lévitation. Haussant un sourcil, il pivota pour faire feu avec son arme dans la jambe d’un garde qui s’approchait de lui. Baissant son pistolet, il fixa Aladdin qui était déjà en train de grimper dessus.

« Hors de question que je monte là d’ssus ! »
hurla-t-il en effectuant une double parade avec son sabre qui dévia deux armes de deux gardes simultanément.

Mais lorsqu’il tourna la tête, il vit qu’une vingtaine de gardes supplémentaires commençaient à arriver. Grognant, il rangea son sabre et sauta avec agilité sur le tapis qui s’éleva dans les airs. Replaçant son tricorne correctement sur la tête, il déclara :

« Tu as intérêt à me mener où je désire. Je suis un Pirate, pas un oiseau ! »




Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72135-ca-serait-p-t-etre-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72136-souvenez-vous-de-ce-jour-comme-celui http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72139-rps-jack-sparrow

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

FLASH BACK : Deux voleurs valent mieux qu'un. (Aladdin)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Agrabah