MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


CHATPERLI :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ ChAtPeRlIpOpEtTe ☆ Evénement #102
Une mission de Saoirse A. Bennet - Depuis le 3 décembre 2018
« La mission qui a du chat... ! »

Partagez | .
 

 You captured my attention } Louise & Evie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Evangeline Dust


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lily James

Ѽ Conte(s) : Stardust
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Evangeline



☞ Surnom : EVIE!
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 221
✯ Les étoiles : 2992




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 5 Jan 2018 - 20:53

Like a magpie and a ring, I'm always going to be looking 
Right to you.

Cette humaine avait une sorte de candeur en elle, une forme de… Douceur étrange, un peu complexe, un peu diffuse, qu’Evangeline avait du mal à cerner. Elle semblait profondément intéressée par elle, vraiment habitée par l’envie d’en savoir plus, d’en comprendre plus… Et pourtant Evangeline ne parvenait pas à ne pas se méfier. A ne pas s’attendre à la moindre fourberie de sa part. Elle n’avait aucune confiance en les humains, aucune forme de pitié pour eux. Ils étaient des êtres fourbes, animés par la cupidité et l’envie, des êtres décevants, un point c’est tout. Si elle était une exception, tant mieux, mais Evie ne comptait pas se laisser prendre au piège cette fois !

Silencieusement, elle la suivit pour retourner dans le musée, se plaçant devant le tableau, le visage fermé. Cela ne ressemblait en rien à une nuit étoilée. C’était même très peu ressemblant. Tout ce qu’elle voyait elle, c’était un amas de petits trains, de couleurs et de formes différentes. Du bleu clair, du bleu sombre, du jaune. C’était très très complexe et en même temps, c’était très ‘simple’ à appréhender. Facile à ‘voir’. A comprendre. Doucement, Evie pencha légèrement la tête sur le côté, observant la toile avec plus d’intérêt qu’elle ne l’aurait cru. Observant les formes, les détails. Se surprenant même à trouver cela joli…. Mais ce n’était pas une nuit étoilée.

-Merci, finit-elle par dire, se tournant gauchement vers elle. Pour tes excuses. Tu n’avais pas à les faire, ce n’est pas ta faute, si je suis tombée, mais… Merci.

Maladroitement, elle serra ses bras autour d’elle, comme pour se protéger. Elle… Et son secret.

-Je n’aime pas les humains. Ce sont des êtres fourbes, cupides, malveillant. Ils m’ont déçus, finit-elle par dire, sèchement, avant de relever le menton. Je n’ai aucune envie d’être ici, sur Terre. Je ne l’ai jamais demandé. Des étoiles l’ont fait, sans jamais être exaucés, et bien sûr, c’est moi qu’on a piégé dans ce… Corps!

Brusquement, elle se recroquevilla sur elle même, rentrant son menton contre sa poitrine.

-Je ne veux pas être là, murmura-t-elle, comme pour elle même, avant de secouer la tête. Je ne veux pas entendre… Tout ça...

De nouveau, elle secoua la tête, sentant ses yeux la piquer soudain, passant une main rageuse sur ses paupières, avant de relever brusquement la tête en sentant la main de Louise frôler son épaule. Aussitôt, elle se crispa, ressentant et entendant tout ce dont Louise pouvait avoir le souhait soudain. La rassurer. Lui dire des choses apaisantes. La calmer, la faire cesser de pleurer. Et même si aucun de ses souhaits n’étaient le moins du monde agressif ou dangereux, ils la prirent tous à la gorge et Evie ne put s’empêcher de hurler.

-Arrête!!

Brusquement, elle recula, allant jusqu’à percuter le monde contre lequel elle se laissa glisser, ses mains se plaquant inutilement contre ses oreilles. C’était insoutenable, elle pouvait entendre le moindre désir, le moindre souhait, pas uniquement ceux de Louise mais aussi ceux du gardien, ceux des gens qui passaient devant le musée, ceux des gens qui s’étaient arrêtés dans le parc à côté, même ceux des gens qui passaient, trop vite, en voiture et qui polarisait ses sens pour capter ceux de leur souhait, mais qui s’arrachait à elle beaucoup trop vite, beaucoup trop durement. C’était douloureux, incessant.

Elle avait été prise de court. Prise de panique. Recroquevillée sur elle même, elle ferma les yeux, s’obligeant à agir comme à l’hôpital, quand son ‘frère’ était venu la chercher pour la tirer de cet horrible endroit. Il fallait qu’elle se concentre. Qu’elle respire lentement. Qu’elle isole une à une les petites voix et qu’elle force ses sœurs à ne plus tendre l’oreille. Qu’elle se recroqueville dans son corps d’humaine au lieu d’étendre son immensité d’étoile à toute la ville. Elle devait se calmer. Retrouver contenance. Arrêter de trembler.

Après un temps qui lui apparut comme infini, elle finit par ne plus rien entendre, pas même les désirs de Louise, restée debout au milieu de la pièce durant toute sa crise. Ou peut-être pas puisqu’après un instant, quand Evie fut enfin en mesure d’entendre les ‘vrais’ sons, elle entendit un léger tintement, à ses pieds. Quand elle parvint à dégager sa tête de ses mains, elle remarqua un verre remplit d’eau devant elle. Relevant les yeux, elle vit Louise tenter de lui sourire, mais Evie ne parvint qu’à la fusiller du regard.

Juste une humaine. Comme les autres.

Lentement, Evie finit par se décrisper, s’asseyant finalement en tailleur dans le plus grand des silences. Il lui fallut encore quelques secondes, avant de finir par tendre la main vers le verre d’eau, en buvant une petite gorgée, avant de baisser les yeux. Honteuse. Gênée. Profondément gênée.

La gêne était un sentiment humain, qu’Evie ne connaissait pas encore. Si elle l’avait connu, elle l’aurait ignorer et se serait contenter d’attendre que Louise parle à sa place. Mais c’était un sentiment neuf. Et Evie se sentit obligée de s’expliquer.

-Je… Je suis une étoile… A souhaits. Je suis supposé briller tout là-haut, et écouter les souhaits que vous formulez, marmonna-t-elle, ses doigts jouant avec la surface du verre. Je n’ai pas le droit de les réaliser, je n’en ai pas le pouvoir, mais je peux vous aider… Un peu. Vous donnez… Un petit peu d’aide.

Elle releva les yeux vers Louise, rongée par la gêne, avant de les baisser de nouveau, haussant les épaules.

-Je ne suis pas supposée être aussi près de vous. Quand j’étais là haut, les vœux mettaient longtemps à me parvenir. Ici, c’est… Trop rapide. J’entends tout, finit-elle par dire, avec une sorte de sourire désabusé. Le souhait du dernier téléphone, l’envie que tel garçon vous regarde, le besoin d’une greffe, l’envie d’avoir un chien, l’envie qu’on invente quelque chose pour sortir les poubelles, le désir d’être aimé, le désir sexuel, l’envie d’une glace, le souhait d’aller mieux, l’envie d’aller plus vite, tout…. J’entends tout.

Rapidement, elle but une autre gorgée, avant de parvenir à relever les yeux.

-Je ne veux pas être sur Terre. Je ne suis pas supposée être ici...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- W.I.S.H.-
The deepest depths, the darkest nights can't separate, can't keep me from your sight.
Still you come and you call me by my name

Louise Hollen


« Faisons comme si j'étais Merida.
Parlez-moi, je suis tout ouïe »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Mcadams

Ѽ Conte(s) : Les douze fréres / Les cygnes sauvages
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elisa : la soeur



☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5909
✯ Les étoiles : 2402




Actuellement dans : « Faisons comme si j'étais Merida.Parlez-moi, je suis tout ouïe »


________________________________________ Lun 29 Jan 2018 - 14:11


You Capturred My

A
ttention...

Louise & Evie



Louise lui jeta  un regard triste. Elle avait l'air tellement mal, tellement en détresse elle aurait voulu l'aider. Mais rien que cela visiblement lui faisait du mal. La jeune femme s'éloigna puis revint avec un verre d'eau, et s'accroupit en face d'Évangéline avec un sourire compatissant. La crise qui venait d'avoir lieu n'avait pas été simple à gérer, mais visiblement la jeune femme y était parvenue. Avec une douceur infinie, Louise tendit la main et lui caressa doucement les cheveux.

« Ne t'en fais pas, ça va s'arranger. Ce n'est qu'une question de temps, tu vas apprendre à contrôler tout cela, et bientôt ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir. »


Elle s'arrêta quelques secondes le temps de trouver les mots puis reprit

« Tu sais, ici tout le monde a vécu quelque chose de similaire. Beaucoup de personnes ont des pouvoirs et ne savent pas forcément comment les gérer, et maintenant ils y arrivent. Je suis persuadé que tu vas y arriver toi aussi, regarde tu t'en es plutôt bien sorti maintenant, tu ne trouves pas ? »


Elle lui fit un sourire encourageant.

« Je te remercie de m'avoir dit tout cela, je comprends mieux qui tu es.... »


Un nouveau elle s'arrêta, faisant mine de réfléchir avant de s'asseoir directement sur le sol. Les mains sur ses jambes.

« Je suis persuadé que tu vas retrouver ta place. Peut-être que tu n'es pas supposé être ici comme tu dis, mais... mais peut-être que justement si ? Peut-être qu'il y a sur terre, ici, quelqu'un qui sera capable de combler tes propres souhaits ? Quelqu'un qui sera là juste pour toi... Tu as déjà Sebastian, vous pouvez former une famille ! Et toi et moi... On est pas si différentes au fond. » ajouta-t-elle avec un petit rire. « Tu vas voir, je vais te montrer. »

Louise ferma les yeux et se concentra. Ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas utilisé son pouvoir à un tel degré qu'elle avait peur de ne pas réussir. Cependant, contrairement à ce qu'elle pensait ce fut facile. La magie coulait dans ses veines et elle la sentait pulser en elle comme un animal, une force vivante avec sa volonté propre. Ce fut comme... pousser une porte, doucement, qui libérer un flot de lumière et elle savait que sur son front commençait à apparaître une petite lueur.
Elle resta les yeux fermés, à se plonger dans la magie comme dans un cocon chaleureux et protecteur dans lequel se sentait bien. Et brusquement, elle ouvrit les yeux. Sur son front, l'étoile, l'unique étoile qu'elle avait en elle brillait de mille feux et éclairait le visage stupéfait d'Évangéline.

Le pouvoir de Louise c'était étendu, et elle sentait Evangéline, mais aussi George a quelques salles de la. Malgré elle elle commençait à sentir ses rhumatismes et la douleur de son genoux, une vielle blessure due a une chute de cheval. Comme par habitude, elle absorba sa douleur et l'en libéra, pour les guérir en elle-même. Elle le sentit, sentit son corps se redresser au loin comme surpris avec un sourire de soulagement, et reprendre son travail d'un pas plus alerte, joyeux. Se fut comme un élastique que l'on ramenait jusqu'à soit brusquement. Son pouvoir revint vers Louise et rentra en elle rapidement, éteignant la petite lueur sur son front pour ne laisser que le silence et le calme ambiant. La jeune fille fit un sourire à Évangeline.

« Je ne suis pas vraiment une étoile comme toi, mais je suis née avec une étoile en moi. Elle me donne le pouvoir de soigner les gens, de les guérir... C'est un peu comme si on était des sortes de cousines ! »


Louise se redressa et s'étira. Pas la peine de préciser les ennuis que ca lui avait valu.

« Bon, je pense qu'on a fait le plein d'émotions pour la journée. Je vais te ramener, d'accord ? »
Elle pris la direction de la sortie et ralentit jusqu'à s'arreter pour se retourner vers la jeune femme. « Tu sais, si tu as besoin d'aide un jour ou si c'est trop dur... N'hésite pas a venir me voir d'accord ? »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I don't think inside the box...
... I don't think outside the box either. I don't even know where the box is.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13704-louise-hollen-en-cour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13932-amis-et-enemis-de-lou http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t16326-la-vie-trepidante-ou-pas-de-louise-hollen#159259
 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

You captured my attention } Louise & Evie





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives