Intrigues
Disney Rpg

Au Violent de
nos Songes
Juin 2017


Par delà
les Mers

Juillet 2017

Zootopie II
#ZozoTopie
Juillet 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Par delà les Mers - le 81ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Ellie Sandman ♥ - Maître du jeu : Anatole Cassini ♥
La mort est une journée qui mérite d'être vécue !

Partagez | .
 

 I know we're lost but soon we'll be found ☼ EMMET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Melody Blackstorm


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Stewart

Ѽ Conte(s) : La Petite Sirène 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Melody, the only one

☞ Surnom : Natoune



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6703
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Jeu 6 Juil 2017 - 12:56


Come along it is the break of day


Surely now, you'll have some things to say. It's not the time for telling tales on me.

J'avais les mains sur les hanches, les yeux tournés vers l'horizon. Le soleil caressait mes épaules nues. Je portais un maillot de bain deux pièces et mes cheveux flottaient librement sur mes épaules. Après quelques minutes de contemplation, je me détachai du bastingage contre lequel mon dos était appuyé et me redressai. Il était temps de réveiller la marmotte. Mes pieds nus effleurèrent à peine le pont du bateau alors que je me dirigeai vers l'homme allongé sur un matelas à même le sol. C'était une image pour le moins étonnante : un matelas sur un petit bateau de pêche. Mais c'était voulu.

J'adressai un regard à Rocky, occupé à dévorer un petit poisson entre ses pattes. Il le trempait de temps à autre dans un bol de mayonnaise que j'avais posé juste à côté de lui. Ses moustaches et son museau étaient tout barbouillés mais il continuait de manger, imperturbable.

"C'est le bon moment, non ?" fis-je.

Le raton-laveur poussa un léger couinement tout en continuant de grignoter, sans adresser un regard à l'homme endormi. Par moments, je me demandais vraiment s'il le considérait comme son maître. Cela m'amusait beaucoup.

Poussant un soupir, je m'accroupis et secouai Emmet par l'épaule. Il ne portait en tout et pour tout qu'un boxer noir, aussi quand il remua, le drap qui le recouvrait s'écarta très vite. Je me focalisai sur son visage et déclarai brusquement :

"Eh oh, c'est l'heure !"

Je m'efforçai de lui adresser un bref sourire avant de retrouver une expression fermée. Alors que l'homme découvrait l'immensité de l'océan d'un bleu hypnotique, je me redressai et attrapai une combinaison de plongée pour la jeter sur le matelas.

"Enfile ça." ordonnai-je. "Je veux te montrer quelque chose mais là où je vais, tu ne peux pas me suivre sans combinaison. Il faudra que tu prennes une bonbonne d'oxygène avec toi. Et attends..."

Je me mordis les lèvres et cherchai quelque chose des yeux. Avisant un coffre en acier, je l'ouvris, farfouillai à l'intérieur et en sortis deux petits micros. J'en plaçai un dans mon oreille et lui tendis le second.

"Ca nous permettra de parler sous l'eau."

Wouaho... niveau implication, il avait la réactivité d'un mollusque. Je tapai plusieurs fois dans mes mains, si bien que Rocky sursauta et plongea son museau dans la mayonnaise, sans doute un réflexe pour se cacher.

"Tu veux un topo ? J'ai demandé à François de nous téléporter ici, en Australie. En dessous de nous, il y a la grande barrière de corail, la plus grande et plus belle flore du monde, pour ce qu'il en reste. J'ai loué ce bateau de pêche avec mon fric et le dieu t'a fait apparaître ici pendant ton sommeil, parce que je savais pas si tu accepterais de venir, en fait."

Je haussai les épaules, de plus en plus nerveuse. Oui, je l'avais forcé, et alors ? J'avais besoin de ce voyage. Quand il verrait la grande barrière de corail, il comprendrait à quel point cette expérience était indispensable à sa vie. En plus, j'avais largement les moyens de me faire ce plaisir alors autant en profiter.

Un "Plouf !" se fit entendre et je tournai aussitôt vers l'endroit où était censé se trouver Rocky : il avait disparu ! Sans m'angoisser, j'approchai du bastingage et aperçus le raton-laveur prendre la température de l'eau, en contrebas.

"Tu vois, même Rocky est partant. Mais si tu as trop peur, tu peux te contenter de bouffer des sardines pendant qu'on s'amusera dans les profondeurs. Sans toi."
fis-je d'un ton narquois.

Sans plus attendre, je grimpai par-dessus le bastingage, pris le peu d'élan dont je bénéficiais et plongeai. Je fendis l'eau qui me reçut avec tendresse. J'avais décidé de ne pas faire apparaître mes nageoires pour l'instant, afin de ne pas trop "complexer" l'homme qui allait nager à mes côtés. Je risquais de le distancer trop rapidement, sinon.

Je remontai à la surface et souris à Rocky dont le museau trempait dépassait tandis qu'il avançait dans l'eau.

"Alors, tu viens ?"
criai-je à Emmet.

Comprenait-il le secret que je m'apprêtais à partager avec lui ? Je n'avais jamais exploré la barrière de corail avec quelqu'un, auparavant. Ce serait la première fois. C'était comme montrer une part cachée de moi-même, la moitié aquatique. Dévoiler un peu la sirène, gratter quelques écailles. Serait-ce douloureux ? Jusqu'à maintenant, ça m'avait toujours fait mal de montrer quelque chose de trop personnel. Quoi qu'il en soit, j'en éprouvais le besoin. Avec lui, en particulier. Je craignais tellement qu'il se moque !

En un instant, je perdis toute détermination et remontai sur le pont par l'échelle sur le côté de la coque.

"Laisse tomber. On peut aussi simplement bronzer. Ca sera cool aussi."
grommelai-je en passant à côté du matelas et en l'inondant de petites gouttelettes salées.

Je rassemblai mes cheveux trempés sur une épaule et laissai échapper un soupir tout en passant une main sur mon visage. Non, je n'y arriverai pas. C'était trop précieux, trop intime. Il ne comprendrait pas. Pourquoi avais-je eu une idée aussi stupide ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

★ It seems like there's oceans between you and me  ★
We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28746-en-eaux-troubles-melody-s-adventures

Emmet Miller


« Le Brocolis
c'est exquis ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chris Pratt ♥

Ѽ Conte(s) : Inventé ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je viens du monde réel. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6272
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Le Brocolisc'est exquis ! »


________________________________________ Mer 12 Juil 2017 - 9:39


Alors petite sirène ?
...totalement conquise ?




    « Attends, attends, j'ai quitté l'émission, mais du coup je comptais venir m'installer quelque part comme Los Angeles ou San Francisco. C'est pas loin de chez toi, c'est ça ? »

    « C'est à l'autre bout des States. » précisai-je.

    « Ah ouais quand même. Y'a quoi ? Deux heures de route ? »

    J'avais émis un petit sourire en tenant toujours le portable entre ma joue et mon épaule, et en tentant de remettre bien le câble relié au moteur. C'était pas facile de s'occuper d'un 4x4, mais beaucoup moins coûteux que de l'amener au garage.

    « Environ 6 heures en avion. »

    « Mais c'est hyper loin ! Faut que je m'approche un peu plus. Y'a quoi par chez toi ? C'est Miami ? »

    « Pointe sur la carte Miami et monte tout en haut. C'est au Nord, très au Nord. Vers Portland. »

    La jeune femme soupira au téléphone.

    « Et tu ne comptes pas déménager vers Miami ? »

    « Pas pour le moment. J'ai d'abord un 4x4 à réparer. Et Rocky ne support pas la chaleur. »

    « Ah oui ton raton laveur. Faut que tu continues à m'envoyer des photos. J'ai accroché celle de quand il est tombé dans la cuvette des toilettes. Ca a fait rire tout le monde ici ! » s'exclama t'elle.

    Je n'avais pas eu besoin de répondre quoi que ce soit, car ça semblait évident que ça aurait fait rire n'importe qui de voir Rocky dans ce genre de situation. Ke venais enfin de finir de réparer la voiture. Il ne restait plus qu'à fermer le capot et je pouvais prendre le téléphone correctement en main et me tourner vers la plage qui s'étendait au loin avec un magnifique couché de soleil.

    « Ecoute Capu, ça m'a fait plaisir qu'on s'appelle, surtout à cette distance, mais je ne compte pas déménager ni emménager avec qui que ce soit pour le moment. »

    « Je sais. Tu es déjà avec la sirène... »
    dit-elle avec regret.

    Elle ne savait pas que Melody était une sirène. Mais il m'était déjà arrivé de la surnommer comme ça au téléphone, prétextant que c'était parce qu'elle nageait extrêmement bien. Et avec Capu c'était passé comme une lettre à la poste.

    « Je te rappelle dès que je me suis décidé. Mais faudra qu'on se revoit quoi qu'il arrive ! »

    J'avais souris avant de raccrocher le téléphone. J'avais pour habitude de couper mes communications de cette façon là. C'était bien plus agréable que de dire au revoir, car au revoir ça faisait un peu lugubre. C'était comme si on n'allait plus se revoir. Et je n'aimais pas les au revoir. Rocky était venu me rejoindre.

    « C'est juste une amie. Rien de plus. T'as des amis toi aussi. »

    Il m'adressa un petit regard avant de s'approcher de l'eau. Il voulait dire quoi par là ? Que son amie était Melody ? Je l'avais vue traîner avec un chat une fois. Je savais qu'il aimait les choses pelucheuses et Melody avait peut-être beaucoup de cheveux, mais son corps n'était pas assez recouvert de poils pour plaire à Rocky. Il voulait juste m'embêter et ne pas être d'accord avec moi, comme à son habitude. Pour la peine, il pouvait très bien dormir dehors. De toute façon je m'étais mis en route vers la maison sans l'attendre.


    Le lendemain matin...

    « Tu m'as kidnappé ? » demandai-je à la jeune femme, maillot deux pièces plutôt sexy, qui venait de me réveiller.

    Rocky était à quelques pas de moi, la tête plongée dans un bol qui devait sans doute contenir de la mayonnaise. Au moins elle l'avait nourri. Bien que je me demandais comment il pouvait supporter cette odeur de poisson. C'était moi, ou on en était entouré ? Levant les yeux, et me levant intégralement, j'avais pu constater qu'effectivement, il devait y avoir que ça à perte de vue. En tout cas, le soleil tapait et... j'étais en boxer ? C'était ma tenue du soir. Elle m'avait véritablement kidnappé.

    « Toi et moi, on devrait établir certaines règles. » dis-je en faisant des vas et viens entre elle et moi avec mon index.

    Au moins j'avais toujours un drap, posé par terre. Elle ne m'avait pas laissé mourir de froid en pleine mer. Et c'était quoi cette histoire de dieu ? Elle utilisait un complice ? Bref, tout ça pour dire qu'il y avait une caisse en acier, qu'elle l'avait ouverte et que désormais je pouvais aisément enfiler une tenue de plongé. Et en parlant de plongé, Rocky avait déjà fait le grand saut. Je ne savais pas si j'avais réellement envie de la rejoindre ou non. Je pouvais toujours enfiler la tenue au cas où, mais faire de la plonger, me retrouver enfermer dans cette combinaison à des kilomètres sous l'océan, c'était pas trop mon dada.

    En tout ca, elle nageait bien. Et ça avait l'air de véritablement plaire à Rocky. Cela dit, ça n'avait duré qu'un temps, car Melody était revenu sur le bateau, rassemblant ses cheveux sur le côté et laissant échapper un petit soupire. Elle avait essuyé son visage couvert d'eau avec sa main, tandis que des gouttes d'eau continuaient à ruisseler sur son corps. J'avais levé les yeux en direction des siens. Qu'est ce qui lui prenait ? Elle voulait plonger, puis elle ne voulait plus. Quelque chose ne tournait pas rond dans sa petite tête ?

    « Tu lis mon journal d'appel ? »

    La jeune femme ne semblait pas comprendre. A dire vrai, je cherchai une raison à cette sortie en mer et cette sortie tout court... Si elle avait lu mon journal d'appel et vue que j'avais passé deux heures au téléphone avec Capucine hier soir, sans doute qu'elle avait fait sa crise de jalousie toute seule dans son coin et qu'elle avait organisé tout ça pour... me plaire ? Ou alors je me faisais des idées.

    « Laisse tomber. »
    ajoutai-je en prenant la combinaison et en tentant de l'enfiler convenablement. « J'ai le micro, la tenue, on peut y aller. T'es pas obligé de faire la tête. »

    Parce que j'avais véritablement l'impression que d'un seul coup elle n'était plus du tout la même. En réalité, elle était redevenue la fille qui ronchonnait à tout bout de champs.

    « Je ne peux pas bronzer, j'ai déjà mis la combinaison. Et vue le mal que ça m'a demandé, j'ai pas envie de la retirer de suite. Enfin, à moins que tu insistes. » lui dis-je avec un petit sourire coquin.

    Puis, j'avais levé les yeux au ciel avant de me tourner et de sauter dans l'eau, faisant une bombe. J'étais peut-être resté un peu trop gamin dans ma tête. En tout cas ça avait bien plu à Rocky qui tentait de m'éclabousser. Ou ça ne lui avait pas plu... parfois je ne le comprenais pas.

    « Détend toi mon grand ! C'est qu'un jeu ! »

    M'approchant de lui, tandis qu'il tentait de prendre la fuite, je lui avais légèrement appuyé sur la tête pour lui faire boire la tasse. Il était trop drôle. Mais il ne le prenait pas très bien, car il retournait déjà vers le bateau.

    « Bon alors, Sirène ! Tu viens ou je dois venir te chercher ? » m'écriai-je à l'intention de Melody tout en faisant quelques brasses.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Qui peut se vanter d'avoir...
...une sirène pour meilleure amie ?


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69249-chronologie-rp-s-de-emmet-miller#670687

Melody Blackstorm


« Dit-moi oui Malory,
dit moi oui oui ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Stewart

Ѽ Conte(s) : La Petite Sirène 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Melody, the only one

☞ Surnom : Natoune



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6703
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Dit-moi oui Malory, dit moi oui oui ! »


________________________________________ Ven 14 Juil 2017 - 15:44


Come along it is the break of day


Surely now, you'll have some things to say. It's not the time for telling tales on me.

Kidnapper, tout de suite les grands mots. Je levai les yeux au ciel. D'un côté, il n'avait pas spécialement tort. Je l'avais enlevé de son lit en pleine nuit pour qu'il se réveille au milieu de l'océan. Je fronçai les sourcils en l'entendant évoquer son journal d'appels. Pourquoi aurais-je espionné son téléphone ? Je me moquais bien de qui il pouvait appeler. Après tout, cela ne me regardait pas.

Je m'étais tournée vers le large, posant les mains contre le bastingage et inspirant profondément. Des gouttelettes d'eau ruisselaient sur mon corps et au contact de la brise, me faisaient frissonner. C'était rare que je ressente les fluctuations de température. Cette fois, c'était sûrement à cause du grand état de nervosité dans lequel je me trouvais. Je serrai les poings autour de la barre en fer qui délimitait le bord du bateau, avant de pivoter de mauvaise grâce vers Emmet. Il avait enfilé la combinaison et ressemblait à un homme poisson. Avec un sourire espiègle, il sauta par-dessus bord.

"Regardez-moi ce débile : frais comme un gardon mais avec autant de jugeote qu'un bulot."
fis-je à voix basse tout en secouant la tête.

Avec un soupir, je me penchai pour me saisir de la bonbonne d'oxygène et pris appui sur le bastingage afin de plonger à mon tour. Je rejoignis Emmet en quelques brasses avant de manquer de l'assommer avec la bonbonne, car le courant l'entraînait trop vite vers lui. Je la retins de justesse et lui décochai un regard éloquent.

"Tu comptes aller où sans oxygène ? Le but c'est pas de barboter à la surface ! Tourne-toi, espèce de tanche !"

Je roulai des yeux de plus belle avant de l'attraper par l'épaule et de le forcer à pivoter sur lui-même. Je plongeai juste assez pour attraper ses bras et passer les bretelles de la bonbonne sur ses épaules, avant d'onduler autour de son buste afin d'attacher les deux lanières ensemble sur son torse. Il avait des gestes plutôt désordonnés et lorsque je le lâchai enfin, je remontai à la surface et me rendis compte que l'ayant privé de l'usage de ses bras, il avait manqué de couler. Il crachait de l'eau et clignait des yeux rapidement, suffoqué.

"Oh, pardon... J'ai oublié que tu avais besoin de respirer."

Le pire, c'est que j'avais fait tout cela dans le but qu'il ait de l'oxygène une fois sous l'eau, mais j'avais omis de lui préciser qu'il aurait dû retenir sa respiration. En même temps, ce n'était pas de ma faute : s'il avait enfilé la bonbonne d'oxygème avant de sauter à l'eau, nous n'en serions pas là !

Je vérifiai que le micro était toujours bien accroché à mon oreille et tapotai dessus du bout du doigt.

"Tu entends ?"
demandai-je.

Toujours en crachant à moitié ses poumons, il grimaça. Oh, j'avais sûrement tapé trop fort contre le micro. Décidément, il était si fragile ! Etant donné sa musculature, c'était vraiment étonnant de le découvrir tellement douillet. Je tournai la tête vers Rocky qui semblait se moquer de son "maître", lui qui lui avait fait boire la tasse à peine quelques minutes plus tôt. Je secouai la tête avec un sourire en coin, puis nageai jusqu'à Emmet pour le fixer droit dans les yeux.

"C'est bon ? Tu t'es remis de tes petits malheurs ?"

Je me retins de ne pas me moquer, même si le ton de ma voix était légèrement narquois. Je plissai des yeux en remarquant qu'il manquait quelque chose à sa panoplie du parfait petit plongeur.

"Mets ça dans ta bouche, sinon ça va être plutôt compliqué pour respirer."

Il était bête ou quoi ? Pourquoi me fixait-il avec des yeux de merlan frit ? Quelque peu déstabilisée, je me mordis les lèvres avant d'ajouter :

"Par contre, tu pourras pas me parler sous l'eau, du coup. Mais tu pourras entendre ma voix. C'est déjà pas si mal, je servirai de GPS si jamais tu te perds."

Cette fois-ci, je laissai échapper un véritable sourire goguenard et lui envoyai une vaguelette en pleine figure avant de plonger.

"Attrape-moi si tu peux, crevette !"
lançai-je à travers le micro alors que ma voix se trouvait déformée par l'écho de l'onde.

Je n'avais toujours pas fait apparaître mes nageoires. Le pauvre n'aurait eu aucune chance, sinon ! Malgré tout, je filai à vive allure vers les récifs coralliens, me cachant derrière l'un d'entre eux. A mon approche, une myriade de poissons multicolores s'agita et s'enfut rapidement. Ils allaient trahir ma présence, les idiots ! Un sourire ne quittait pas mon visage enjoué alors que je restai planquée. C'était si nouveau et inattendu, de jouer avec quelqu'un dans les profondeurs ! Emmet n'arrivait toujours pas. Il avait sûrement du mal à se débrouiller avec ses palmes, son oxygène et sa combinaison. J'entendais sa respiration dans mon oreille, par le biais du micro. Au moins, il était toujours en vie, c'était déjà bien !

Un poisson clown frôla mon épaule avant de m'observer avec curiosité, sa tête à seulement quelques centimètres de mon visage. Mes cheveux qui flottaient l'encerclaient pratiquement, mais il semblait pas s'en inquiéter. Il savait que je ne lui ferai aucun mal. Il le sentait. J'avais un don avec les créatures marines, une sorte d'emprise. Je levai le doigt vers lui et caressai délicatement ses écailles. Il eut un mouvement de recul avant de se laisser faire.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

★ It seems like there's oceans between you and me  ★
We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28746-en-eaux-troubles-melody-s-adventures

Emmet Miller


« Le Brocolis
c'est exquis ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Chris Pratt ♥

Ѽ Conte(s) : Inventé ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je viens du monde réel. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6272
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Le Brocolisc'est exquis ! »


________________________________________ Lun 17 Juil 2017 - 13:52


Qui peut se vanter d'avoir...
...une sirène pour meilleure amie ?





    Non loin de chez nous, il existait un monde, peuplé d'étranges créatures. Un décors mystérieux et merveilleux, parfois un peu effrayant aux premiers abords, qui nous était difficile d'imaginer. Et pourtant, nul besoin de voitures bruyantes ou d'autres objets de ce genre pour aller l'explorer. J'avais découvert cet univers aujourd'hui même, en compagnie d'une jeune femme qui nageait aussi bien qu'une sirène. Que dis-je, il s'agissait d'une sirène !

    J'avais la sensation d'être un canard avec une combinaison de plongé. Je nageais à l'aide de palme et contrairement à ce que l'on pouvait penser, ce n'était pas si facile que ça. Ma combinaison était ni trop serrée, ni trop grande. A croire que la jeune femme connaissait ma taille exacte. Quand sur le bateau elle m'avait parlé de plonger, j'étais sceptique. Je n'étais pas sûr de vouloir me retrouver enfermer dans une armure d'oxygène et de bonbonnes qui me permettraient de dire bonjour à Nemo. Je n'avais aucune idée de ce à quoi ressemblait les profondeurs de l'océan, en dehors de ce qu'on nous montrait dans les films. Nager c'était quelque chose que je savais faire, mais pas que je pratiquais fréquemment.

    Une fois dans l'eau, toutes mes craintes avaient disparus. Pas de soucis de manquement d'air ou de claustrophobies. C'était difficile à décrire, mais plus je m'enfonçais dans l'eau, mieux je me sentais. Le tout se faisait en silence au rythme de quelques bulles qui remontaient à la surface. Je n'étais pas angoissé, juste excité. Je n'aurai jamais pensé qu'une telle chose pourrait me procurer autant de plaisir. J'étais dans la mer, un endroit si familier et pourtant si éloigné de moi.

    Des poissons m'avaient frôlés et je m'étais emballé, tournant dans tous les sens, pensant peut-être qu'il s'agissait d'un requin, mais non. Ils étaient petits et faisaient des vas et viens dans l'océan clair et lumineux qui s'offrait à nous. Je pensais qu'il ferait sombre ici bas, mais en réalité le soleil se reflétait sur l'eau. Peut-être qu'il fallait descendre bien plus profondément pour ne plus rien y voir. Ce n'était pas très compliqué de s'enfoncer davantage. Il suffisait de se laisser aller et on pouvait voir ces algues brunes qu'au dehors on trouvait répugnantes, mais qui d'ici semblaient bien plus merveilleuses. De nombreux poissons s'y cachaient et passés par devant, par derrière, tournant autour de ces plantes.

    J'avais la sensation que mes problèmes ici, n'existaient pas. Tout devait être bien plus facile pour un poisson et pour la première fois de mon existence, j'étais l'un d'entre eux. Sous l'eau, la seule personne avec qui je pouvais converser, c'était moi même. La sirène m'avait laissé seul, nageant plus rapidement que moi et de toute façon, avec ce tuba en bouche qui me permettait de respirer, je ne pouvais pas parler. Et puis, qu'aurai-je bien pu dire ? Ici on était sans voix, simplement émerveillé.

    Une myriade de poissons multicolores s'étaient échappés d'un de ces récifs coralliens. Mon regard avait croisé celui de la jeune femme responsable de ce fait. Elle m'avait fait ressentir quelque chose d'incroyables et je comprenais un peu mieux toute la magie de l'océan et le bien qu'il lui procurait. Pourquoi venait elle encore faire surface ? On était tellement plus heureux et libre ici. Je lui avais fait un petit signe de la tête pour la remercier de m'avoir montré ça, accompagnant le signe par un geste de la main pour lui indiquer ce qui nous entourait. Puis, mes yeux s'étaient attardés sur le sable, apparemment vierge qui fourmillait d'une multitude de poissons plats. Ils devaient se camoufler pour se cacher des prédateurs ou juste pour s'amuser. Je ne les aurai même pas remarqué si je n'y avais pas prêté attention. M'empressant de faire un signe de la main à Melody pour lui indiquer l'emplacement, j'avais remarqué qu'elle m'avait rejoins.

    J'avais envie de lui dire ce que je ressentais, tout le bien que ça me procurait, mais je ne pouvais pas parler. Elle avait eu de la chance de naître sirène, et je ne partageais pas son don. En tout cas pas physiquement, car par les émotions, elle avait réussi à me faire vivre l'espace d'un instant ce qu'elle vivait. Je comprenais beaucoup mieux ce qu'elle m'avait montré. C'était bien au delà de la mer, des poissons et de cette impression de liberté qu'on éprouvait ici. C'était son esprit qu'elle m'avait ouvert, ses pensées, son coeur. Sans doute qu'elle n'avait jamais partagé cela avec quelqu'un, vue à quel point elle avait été réticente une fois dans l'eau. Une seule pensée m'avait traversé l'esprit. Enoch aurait adoré...

    Mais qu'est ce que je faisais ici ? Je portais de grosses lunettes, une combinaison de plongée et une sorte de tuba pour respirer. Je respirais... J'aurai dû être heureux. Penser à tout ce bien que ça me procurait et pas retenir quelques larmes plus difficiles à retenir que d'ordinaire. Elle ne m'avait pas fait partager ses sensations. Elle m'avait fait découvrir les miennes. J'en avais loupé des choses à trop vouloir vivre dans un monde fermé que je n'arrivais pas à comprendre. Quitter la maison, grandir, m'émanciper, devenir policier, exceller dans ma profession, faire des erreurs, revenir en arrière... ce n'était pas ça la vraie vie. La vraie vie c'était l'instant présent. Celui où on profitait de ce que le monde avait de plus beau à nous offrir.

    Il suffisait parfois de seulement quelques minutes pour se rendre compte que notre histoire n'était pas derrière nous, mais restait à écrire. Il suffisait parfois de quelque secondes de courage pour aller de l'avant et d'oublier nos tracas, nos problèmes, nos remords... Et parfois, une seule et unique seconde suffisait pour faire une chose incroyablement folle et insensé, mais qu'il nous était impossible de réfréner. J'avais retiré mon tubas, alarmant la jeune femme qui s'était approché de moi pour tenter de me le remettre. Mais gardant les yeux ouverts et la bouche fermé, je lui avais saisis les poignets. Pendant un instant, nos regards s'étaient croisés et j'avais fait la chose la plus surréaliste de toute mon existence. Embrasser passionnément une sirène dans les profondeurs de l'océan.

    Ce n'était pas un simple baisé. J'avais lâché ses poignets, ramenant mes mains tout contre les siennes, croisant nos doigts du mieux que je pouvais, sans détacher une seule seconde mes lèvres des siennes. Mes pieds gigotaient pour ne pas plonger plus profondément. Mais ça importait peu, car elle pouvait me ramener à la surface à n'importe quel moment. Puis, me laissant totalement emporté, j'avais détaché une de mes mains de la sienne pour l'amener derrière son dos et la rapprocher de moi. J'avais relevé mes jambes, prenant une posture assise, où ses jambes étaient passé par dessus les miennes. Et je l'embrassais tendrement, sentant des poissons venir se frotter contre nous par moment. Je n'avais aucune idée de si se baiser avait duré une seconde, dix secondes, oou même une minute. Pour moi ça avait duré une éternité et je serai bien resté là, mais je sentais le souffle me manquer. Caressant une dernière fois ses lèvres du bout des miennes, je m'étais reculé, et au lieu de remonter à la surface, je lui avais souris. J'étais bien ici, apaisé, en tête à tête avec une sirène. Et il n'y avait nulle part ailleurs où je voulais être.

    Je ne trouverai jamais les mots pour la remercier. Elle m'avait donné pour la première fois de toute mon existence, la sensation de vivre réellement. Et je n'avais plus qu'une envie. Celle de vivre davantage, de découvrir de nouvelles choses, de les partager avec elle et de me laisser guider par la jeune femme, quelle que serait la route empruntée. J'avais une sirène face à moi, une sirène pour me montrer le chemin... qui pouvait se vanter d'avoir une telle chance ? Et qui serait assez bête pour la laisser passer ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Qui peut se vanter d'avoir...
...une sirène pour meilleure amie ?


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69249-chronologie-rp-s-de-emmet-miller#670687

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

I know we're lost but soon we'll be found ☼ EMMET





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Le Reste du Monde