Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Raise your weapon ϟ Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eulalie


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Holland Roden

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Une Amazone

☞ Surnom : Nanis

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318
✯ Les étoiles : 2132




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Mer 23 Aoû - 14:15


raise your weapon
« Qui a dit que les femmes ne savaient pas se battre ? »

Je ne me sentais pas ici chez moi. Je savais que ça l'était, pas par choix, plutôt parce que je n'avais aucune autre option. S'il m'arrivait de penser à Harmonia, je savais que ce n'était pas non plus ma maison. Je me demandais à quoi cela ressemblait maintenant, après le passage des Voyageurs, mais plus par curiosité que par réel intérêt. Il n'y avait que la chambre que l'on m'avait laissé qui me semblait être l'endroit où j'avais ma place dans la grande cité d'Olympe. J'y avais pris mes marques, aidée par l'armure et l'épée qui avait laissé Hyperion. C'était mon endroit.

Pourtant, quand je me baladais ailleurs, visitant la plage et les couloirs, je ne faisais que… m'ennuyer. Je passais le reste de mon temps à lire Le Rayon Vert, autre cadeau du Titan, mais j'avais besoin de m'occuper autrement. Tout semblait vide. D'autres personnes habitaient ici mais c'était si imposant par rapport au peu d'habitants… Je n'en croisais que rarement. Peut-être ne me rendais-je pas au bon endroit, puis cela ne faisait que quelques jours que j'étais là. Le Gardien Apollon m'avait parlé de toutes les pièces – ou du moins toutes celles qui lui semblaient importantes – mentionnant cette grande salle de cinéma aménagée, ou encore la piscine olympique. J'avais été nager, pour m'occuper, j'avais été dans le Labyrinthe. Il m'avait parlé d'un certain Cookie. Je pensais qu'il s'agissait d'un buffet à volonté toujours rempli mais c'était un homme qui aimait les pompes, à priori. Je n'avais pas eu la chance de le rencontrer.

Ceux que je voyais tous les jours, à l'inverse, étaient les gardes. Toujours présents, toujours droits. Discutant entre eux parfois mais s'arrêtant à chaque fois que je passais à côté d'eux. Était-ce de l'intimidation ? Ou voulaient-ils simplement ne pas montrer qu'ils se détendaient parfois ? Je m'en fichais, tant qu'ils faisaient bien leur travail quand le danger arrivait, c'était ce qui comptait.
Lassée de tourner en rond, j'avais fini par en interroger un, afin de savoir où je pourrai m'exercer. Je ne l'avais pas encore fait et je ne souhaitais pas laisser mon épée rouillée sur ma table de chevet, c'était inenvisageable. J'appris ainsi l'existence d'une salle d'entraînement, surprise et heureuse de cette nouvelle, tout comme intriguée que le dieu ne m'en ait pas parlé. Peut-être parce qu'il ne jugeait pas nécessaire de s'y rendre. Il avait tord.

C'était le moment idéal pour enfin mettre cette armure. Je n'avais pas perdu une mine de plus pour m'y rendre. C'était assez différent de ce que j'avais imaginé, plus… petit… moins… rempli. J'étais seule. Avec de nombreuses cibles non loin, des mannequins servant de punching ball, des murs d'escalades. Tout le nécessaire pour faire un peu de sport pour garder la forme. Ma moue déçue s'effaça. Cela ne servait à rien de se morfondre face à l'absence de réels adversaires. Faisant tourner l'épée que je passais dans mon dos avec un soupir, je me dirigeais vers l'un des grands murs – qui n'était pas fait pour aider l’ascension, il s'agissait simplement de roche où il fallait trouver la bonne prise.

Je ne mis que peu de temps à en atteindre le haut, sans grands efforts, profitant de ce point de vue pour observer l’entièreté de l'endroit. C'était la reproduction d'une plaine magnifique, un léger venait me frapper le visage. Je devais avouer qu'Olympe était une création impressionnante. Ce n'était pas que des pièces dont l'on ouvrait les portes. Il s'agissait de nombreux décors entreposés en un seul endroit, formant un tout harmonieux. Il était dommage que si peu de gens en profitent pleinement.

Une ombre plus bas attira mon regard, me faisant me pencher un peu en avant en plissant les yeux. Je n'arrivais pas à définir de qui il s'agissait. Alors, le plus naturellement du monde, je sautais de cette façade de pierres, atterrissant les pieds joints derrière l'inconnu(e).

« Bonjour. »

Je ne pouvais pas me téléporter, mais je pouvais faire des bonds. C'était une bonne compensation qui pouvait s'avérer très utile également.

« Vous… » La personne s'était retournée, me permettant maintenant de voir son visage clairement. « Athéna. » dis-je finalement en continuant de la fixer.

Il n'y avait qu'elle pour avoir ce regard et ces cheveux bruns. Déesse de la sagesse et de la stratégie militaire. Tout ce que j'aimais.

« C'est un plaisir de vous rencontrer. J'attendais impatiemment l'arrivée d'un adversaire de taille. Vous correspondez parfaitement à cette description. »

L'immense sourire que j'avais aux lèvres suffisait à remarquer mon contentement.

« Oh, pardon, je dois me présenter puisqu'il s'agit de la première fois que l'on se voit. Je suis Eulalie, enchantée. » poursuivais-je en lui tendant la main dans un geste automatique.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
things are what they are
and whatever will be will be.
En ligne

Eloise A. St-James


« La colère consume
et n'illumine pas. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

☞ Surnom : Licia



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7352
✯ Les étoiles : 960




Actuellement dans : « La colère consume et n'illumine pas. »


________________________________________ Sam 9 Sep - 14:16

Les derniers jours s’étaient écoulés dans un voile opaque. La déesse n’avait fait attention à rien. Elle n’avait rejoint personne, elle s’était isolée. Avant, en plein désarroi, elle serait allée voir Arès, mais aujourd’hui ? On lui avait pris son frère, pas de sang mais de cœur et ce lien était parfois plus fort que les liens sanguins… Athéna était restée enfermée dans sa chambre, ne bougeant que pour faire sortir Orpheus, son chiot. Mais pour elle-même ? Elle n’avait rien fait. Cela ne suffisait pas pourtant à la mettre en danger. Leur immortalité était une blague cruelle. Peut-être qu’elle devrait aller voir Hypérion et lui en coller une ou deux pour se soulager. Pour lui demander aussi pourquoi il n’avait pas agi, pourquoi il n’avait pas prévu tout ceci, pourquoi il les avait laissé tomber durant des millions d’années… Il prendrait pour tous les autres. C’était moche, mais c’était ainsi. La déesse ne voulait pas raisonner avec logique.

Ceci dit, cela ne l’empêchait pas de garder en mémoire que Zeus était responsable de tout ceci. Ce salop*rd était venu, en avait tué deux d’entre eux, et il était reparti comme si de rien n’était. Athéna se demandait encore pourquoi il l’avait laissé en vie, pourquoi il lui avait dit qu’ils se reverraient de l’autre côté… La brune était certaine qu’ils se reverraient, parce qu’elle n’allait pas le laisser s’en tirer aussi facilement. Dès qu’elle le pourrait, elle irait le traquer. Juste pour pouvoir lui arracher le cœur encore et encore. Et quand elle en aurait assez, elle l’empalerait sur sa propre arme divine. Et ensuite elle ferait un feu de joie tout prêt de ses cendres pour fêter ça.

Mais avant toute chose, elle allait devoir se bouger un peu. Maintenant que son plan était arrêté, Athéna avait décidé de reprendre les rênes. Il lui fallait s’entraîner, devenir encore plus dure, encore plus précise, encore plus féroce. Malheureusement, il n’y avait plus personne qui pouvait lui résister à présent… Qu’importe. Elle ferait sans. Elle allait se débrouiller et ensuite elle irait venger son frère. Sans perdre un instant, la déesse sortit de sa chambre et se dirigea vers la salle d’entraînement. Sans attendre, elle se mit à faire des mouvements pour s’échauffer, allant de plus en plus vite et de plus en plus fort. Quand un souffle d’air se fit sentir derrière elle, la brune se retourna sans mouvement brusque, prête néanmoins à se défendre aisément. Elle découvrit une jeune femme qu’elle n’avait jamais vue jusqu’à présent.

- Eulalie ? Répéta-t-elle en serrant la main tendue d’un geste machinal. Ah oui. L’Amazone qui veut tuer Elliot pour des actes qu’il n’a même pas encore commis.

On lui avait parlé d’elle. Vaguement. Du moins le croyait-elle. Peut-être Diane ou Apollon. L’un des deux avait dû la mettre au courant durant les derniers jours, à travers la porte de sa chambre…

- Si vous souhaitez vous entraîner, c’est maintenant. Dit-elle ensuite. J’ai besoin d’un adversaire.

Même si cela lui faisait très étrange de devoir combattre une femme et non pas son frère. Se mordant l’intérieur de la joue, Athéna tâcha de rester impassible. Mais c’était dur… Son frère lui manquait énormément. Eulalie était donc un divertissement bienvenu.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm a murderer... And I like that !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523

Eulalie


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Holland Roden

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Une Amazone

☞ Surnom : Nanis

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318
✯ Les étoiles : 2132




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 15 Oct - 0:56


raise your weapon
« Qui a dit que les femmes ne savaient pas se battre ? »

« Vous êtes triste. » furent les seuls mots qui sortirent de ma bouche, alors que sa main touchait la mienne.

Sur un ton monotone, comme une simple constatation, sans marquer le désir d'en savoir plus ou d'en discuter. Je n'avais pas encore complètement acquit la notion d'empathie. Ni celle du tact. Je me contentais de faire remarquer ce que j'avais ressenti. La peine était un sentiment puissant qu'on ne pouvait vraiment dissimuler, un peu comme la haine. Il est plus aisé de cacher sa joie que son malheur.

J'avais eu vent des choses qui s'étaient déroulées avant ma naissance, je devinais ce qui la hantait. Je ne pouvais pas vraiment dire que j'étais désolée – ce que je ne fis d'ailleurs pas – puisque ce n'était pas le cas... Je ne les connaissais pas, ces gens qu'elle avait pu aimer, je ne les avais pas rencontré. Je n'avais que de vagues souvenirs de leur existence grâce au Titan qui m'avait crée. En dehors de cela, je ne pouvais me permettre de parler d'eux ou de faire comme si cela me touchait, alors que ce n'était pas vrai.

« J'espère que cela ne vous distraira pas trop. »

Je n'étais ni froide ni distante, mais d'un point de vue purement combatif, les émotions pouvaient être d'une aide précieuse ou au contraire se révéler être de véritables fardeaux. La confiance engendrait la précipitation, la tristesse entraînait la distraction et la colère un manque d'anticipation. Seulement si elles n'étaient pas contrôlées, pas bien balancées. Il ne fallait pas les réfréner ou les oublier, juste les doser.

Je m'étais placée face à elle, faisant tourner l'épée dans mes mains. Je l'observais attentivement, de la position de ses jambes à l'endroit où son regard se fixait. La tête penchait sur le côté, j'étudiais le moindre petit détail. Puis j'avais disparu, sautant en l'air. Je ne m'étais encore jamais entraînée avec personne de cette manière, c'était nouveau tout en étant si naturel. J'avais l'impression d'avoir fait ça pendant des siècles. C'était un peu le cas. J'avais conscience du fait de savoir me débrouiller, mais je ne savais pas ce qu'il en était réellement. Je pouvais enfin l'observer.

J'étais arrivée à sa droite, posture accroupie, portant un coup de coude à ses côtes, me reculant de plusieurs mètres en un bond dans l'immédiat. Elle pouvait se téléporter, il ne fallait pas que je me fasse prendre par surprise. Je m'aidais de son regard pour savoir où elle compterait se rendre, pivotant à chaque fois au moment où elle arrivait, bloquant ses coups de ma propre arme.

Pendant de longues minutes, le combat se résuma à cela : des coups stoppés, anticipés, contrôlés. Chacune notre tour, nous avions pénétré les défenses de l'autre, réussissant certaines parades. J'avais même frôlé la longueur de son bassin avec le long de ma lame. Si j'avais désiré la blesser, j'aurai pu aisément le faire à cet instant.

Je m'étais arrêté, reposant l'épée dans mon dos. Je n'étais pas fatiguée, essoufflée ou encore même lassée. C'était même le contraire, combattre contre Athéna était chose plaisante. Elle était forte, rapide, méticuleuse. Mais elle était ailleurs.

« Vous semblez absente. »

Je n'avais pas la délicatesse de le dire autrement puisque j'ignorais avec quels mots cette remarque aurait pu être bien prise.

« Vous pensez à autre chose et cela vous dissipe. » J'avais tenté de me montrer un peu plus douce dans ces mots, bien que je n'ai pas la moindre idée de la manière dont je devais me comporter. « Ce n'est pas grave, mais je pense qu'il serait nécessaire de vous libérer de ce poids, si vous souhaitez être au maximum de votre potentiel lorsque vous retournerez combattre. »

J'avais croisé mes mains devant moi et la regardait toujours, de manière un peu trop stoïque. Avais-je été un peu trop loin ? Je venais à peine de la rencontrer et j'avais l'impression que si la formule n'était pas trop familière, le fond pouvait le paraître.

« Excusez-moi si je me montre incorrecte. » Je penchais légèrement la tête, comme si je me rendais compte seulement à présent que la déesse face à moi n'avait certainement aucune envie de m'entendre lui donner des conseils. « Je ne suis pas encore au point sur les usages à respecter lorsque l'on discute avec une personne qu'on ne connaît pas. Je ne voulais pas agir de façon déplacée. »
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
things are what they are
and whatever will be will be.
En ligne

Eloise A. St-James


« La colère consume
et n'illumine pas. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

☞ Surnom : Licia



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7352
✯ Les étoiles : 960




Actuellement dans : « La colère consume et n'illumine pas. »


________________________________________ Mar 17 Oct - 19:00

Athéna se demanda un instant si combattre avec cette fille était une bonne idée au final. Puis elle se rendit compte que l’Amazone était une page blanche en réalité… Elle semblait avoir conscience de certaines choses du passé mais parlait comme si cela ne la concernait pas. Peut-être était-ce la vérité, mais il n’y avait vraiment aucune émotion. Eulalie avait tout à apprendre apparemment. Sauf peut-être en matière de combat, mais cela, la guerrière n’allait pas tarder à le découvrir…

- Nous verrons bien. Répondit-elle d’une voix plate.

Athéna avait passé cinq millions d’années à mettre sous clé ses émotions… La chose serait sans doute bien plus difficile aujourd’hui, mais elle ne pourrait pas savoir si elle était en état de combattre ou non tant qu’elle n’aurait pas essayé. De toute façon, il y avait trop de rage en elle pour qu’elle reste inactive. Eulalie avait réussi à remarquer sa tristesse mais pas sa rage. Parce qu’elle ne connaissait pas cette émotion ou parce qu’elle n’en laissait rien paraître ? La déesse aurait été incapable de le dire. Et au fond, c’était agaçant.

Le combat s’engagea alors. Eulalie prit l’initiative de la première offensive et Athéna la lui concéda sans aucun souci : elle avait besoin de voir comment se mouvait son adversaire. Et Eulalie ne laissait que peu d’espaces possibles pour une ouverture de frappe. C’était bien. Elle ne vaudrait jamais Arès, mais l’Amazone serait une partenaire de combat plus que convenable. Leurs larmes s’entrechoquaient fréquemment, à chaque fois que l’une ou l’autre parait l’attaque de son adversaire, elles réussissaient à aller sous la garde de l’autre, même si Eulalie avait plus de succès là-dessus qu’Athéna. Quand elle manqua de toucher son flanc, Eulalie stoppa le combat et remit son épée au fourreau. Bien qu’elle n’en eut aucune envie, Athéna fit de même : elle ne tirait pas son épée contre un adversaire qui s’était reculé du combat.

- Je semble absente… Répéta-t-elle en ricanant légèrement. Bien évidemment que je le suis… Pourquoi crois-tu que je sois venue ici Eulalie ? Demanda-t-elle. Pour me décharger de ma colère… Tu es une partenaire plus qu’habile et je n’en attendais pas moins d’une Amazone de toute façon… Mais tu as encore beaucoup de choses à apprendre. Et je ne parle pas de combat. Tu es une page blanche que le Temps et les expériences de la vie n’ont pas encore touchés… Dis-moi, ressens-tu des émotions ? Demanda-t-elle. Moi oui. J’ai vu mon frère, l’être de qui j’étais le plus proche sur cette foutue planète, mourir devant mes yeux. Ce n’est pas le premier mort parmi les dieux, mais il était une part importante de mon être… Je le pleure. Raconta-t-elle. Mais je rêve aussi de le venger et mon esprit est partagé entre tellement de choses que j’en deviens distraite aux entraînements. Car si je le pleure, je cherche aussi à le venger… Et pour cela, il me faudra plus que savoir manier mes épées. Zeus est un adversaire plus que dangereux, mais cette fois, je ne m’arrêterais pas tant qu’il ne sera pas définitivement mort.

Cela ne devait pas avoir beaucoup de sens pour l’Amazone qu’Athéna ne regardait même plus. Elle brûlait d’une rage si forte que ses mains en tremblaient légèrement. La déesse savait qu’elle allait devoir reprendre le dessus, mais pour le moment, elle ne pouvait que rêver de sa vengeance et du jour où elle arracherait le cœur de Zeus en lui plantant son épée droit dedans avant de lui couper la tête et de l’amener à l’un de ses frères et sœurs possédant une arme divine pour en finir avec cet homme. Un homme qu’ils avaient choisi d’épargner quand ils auraient pu le tuer lorsqu’il s’était fait piégé par les humains et leur puce un an plus tôt…

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm a murderer... And I like that !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523

Eulalie


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Holland Roden

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Une Amazone

☞ Surnom : Nanis

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 318
✯ Les étoiles : 2132




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 22 Oct - 0:10


raise your weapon
« Qui a dit que les femmes ne savaient pas se battre ? »

« Vous êtes énervée. » répondit-je sur un ton calme, en totale opposition avec l'atmosphère qui régnait.

Je ne l'avais pas lâché du regard pendant sa tirade, pesant le poids de ses mots, le poids de sa douleur. Je n'y connaissais pas grand chose, à ces événements qu'elle avait traversé. Elle me les contait comme si elle s'en détachait. Elle parlait d'un frère, elle parlait de morts, elle parlait de choses que je n'avais en effet jamais vécu. Elle parlait de deuil et... d'émotions.

« Vous avez raison. Je n'ai pas subi de pertes, je n'ai pas ressenti de tristesse. Je ne sais d'elle que ce que mon Créateur a pu m'en donner comme notion. J'ai vu des choses, à ma naissance, mais je ne pourrai jamais comprendre ce que vous traversez. »

Je n'avais pas la prétention de pouvoir prétendre tout savoir de tout, parce que ce n'était pas le cas. Je connaissais des mots, je connaissais des sens, je connaissais des rituels et des habitudes. Mais, même si j'avais déjà pu traverser de telles choses, on ne pouvait comparer les peines de chacun. Personne ne traversait ces épreuves de la même façon. Chaque individu avait sa propre manière de pensée, sa propre vision des choses et donc ses propres réactions. Elle était la seule à l'avoir vu et à le ressentir de la manière dont elle le ressentait actuellement. Je ne pouvais pas comprendre, sauf que personne ne le pouvais vraiment, en réalité.

« Mais je connais les émotions. Pas toutes, pas encore, juste certaines. » ajoutais-je après un instant de silence, pensive.

Je me rappelais de l'apaisement, de la sensation de protection prodiguée par Hypérion, de ce bien-être. Ce qui m'avait le plus marqué, depuis ma venue en ce monde, quelques semaines plus tôt seulement, était pourtant tout autre chose.

« Je connais la colère. »

J'avais eu un léger sourire, sans vraiment le vouloir, plus comme marque de satisfaction de savoir au moins ce que cela faisait, que de ressentir ça. Ce n'était sans doute pas la plus appréciée des émotions, ce n'était pas celle que les gens appréciaient. Mais c'était celle que je pouvais sans conteste affirmer avoir déjà ressenti.

« Je connais la frustration, aussi. Sans doute la même que vous avez, à ne pas pouvoir vous venger dès maintenant. »

J'avais replacé une mèche des mes cheveux, consciente que ce qui l'animait était plus profond que ce que j'imaginais au départ. Je ne pouvais peut-être pas l'aider mais, sur ce point, nous ne semblions pas si différentes.

« Mais ce n'est pas la même chose. Je n'ai pas le droit de tuer Elliot puisque ce serait une erreur de le faire maintenant. »

Presque malgré moi, je poussais un soupir en le disant. Je n'avais plus de pulsions meurtrières en l'évoquant ou en le voyant, mais je ne pouvais pas non plus m'empêcher de penser que je trahissais ma raison même d'exister. Je finirai par me faire à cette idée.

« Je ne sais pas si j'atteindrai mon but un jour, mais vous le ferez certainement, vous. » J'avais relevé les yeux dans sa direction, cherchant à trouver le ton le plus... comment dire... convaincant ? « Zeus est peut-être puissant, mais il ne sera pas l'adversaire le plus redoutable que vous aurez à affronter. Ce ne sera qu'une étape. Et vous y arriverez. »

J'étais partisane de la pensée « quand on veut, on peut » ou quelque chose dans ce genre-là. Si l'on se donnait les moyens de réussir, on ne pouvait que finir par vaincre. Athéna était forte, elle était déterminée et rien ne l'avait jamais arrêté. C'est ainsi du moins que je m'étais imaginée la déesse.

« Mais vous ne pouvez pas vous laisser aveugler... Il usera de vos faiblesses, le jour où vous vous retrouverez face à lui. Vous le savez certainement et, encore une fois, je m'excuse si je dépasse les limites de l'acceptable mais... Vous devez évacuer tout cela. Vous défaire de tout ce qui vous empêche d'avancer. »

Et je concevais que ça ne devait pas être chose facile, il était tellement plus facile de le dire que de le faire. J'avais pincé mes lèvres, avant de ressortir mon épée de son fourreau.

« Si combattre peut vous aider à extérioriser, je ne suis pas fatiguée. Nous pouvons continuer tant que vous le souhaitez cet entraînement et poursuivre la discussion ensuite, si cela peut vous permettre de vous sentir mieux. »

Je n'étais pas encore très douée pour conforter les gens, je suppose.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
things are what they are
and whatever will be will be.
En ligne

Eloise A. St-James


« La colère consume
et n'illumine pas. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

☞ Surnom : Licia



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7352
✯ Les étoiles : 960




Actuellement dans : « La colère consume et n'illumine pas. »


________________________________________ Mer 1 Nov - 13:41

C’était… Étrange que de s’adresser à une femme qui connaissait tous les récents événements mais qui venait en réalité à peine de naître. Même si Eulalie était là pour tuer Elliot et que, rien que pour ça, Athéna aurait dû la détruire, elle ne parvenait pas à s’y résoudre : l’Amazone était une guerrière émérite et elle pouvait apprendre. C’était des qualités que la déesse appréciait et qui faisait qu’elle ne pouvait pas rayer l’existence de la jeune femme aussi facilement que ça… Ceci dit, elle allait devoir lui apprendre à se taire plutôt que d’énoncer des évidences, parce que ça avait le don de la mettre encore plus en rogne, surtout en ce moment.

- En un sens, ça n’est pas plus mal… Soupira-t-elle. Tu as un regard plus objectif que le nôtre… Mais tu apprendras à ressentir. Sans émotion, on perd son envie de gagner et on finit par mourir. Je ne sais pas comment ni pourquoi Hypérion t’a créé, d’autant qu’il a suivi le modèle original des Amazones… Mais si tu veux, je t’apprendrais certaines choses… Tu ne pourras pas rester avec nous et continuer à être aussi distante. Affirma-t-elle. J’ai essayé. Alors crois-moi, mieux vaut que tu t’intègres le plus rapidement possible. De plus, tu n’as aucune réelle expérience et un jour viendra où l’on aura besoin de toi… Nos entraînements seront donc d’autant plus importants. Du moins si tu acceptes.

Athéna n’avait pas réellement de temps à consacrer à tout ça… Pas si elle voulait se mettre à la poursuite de Zeus. Mais Eulalie l’avait dit, elle était en colère et cela la déconcentrait bien trop. Mieux valait prendre le temps de calmer sa colère, ou du moins de la contenir. Et pour cela, elle avait besoin d’une autre activité : enseigner n’était pas une si mauvaise chose et elle avait assez de patience et de connaissance pour le faire. Il ne restait plus qu’à savoir si Eulalie allait saisir l’occasion ou pas. Dans tous les cas, il leur resterait sans doute leurs entraînements. Elle n’imaginait pas l’Amazone s’entraîner avec quelqu’un d’autre alors qu’elle était clairement la seule à pouvoir lui tenir la dragée haute. Athéna était la seule guerrière restante… Gonfler leurs rangs avec une Amazone était logique en plus de nécessaire… Mais elle ne pourrait pas garder Eulalie avec elle si cette dernière n’apprenait pas à nuancer certaines choses, notamment le meurtre planifié d’Elliot. Pour le moment, la rousse semblait avoir renoncé et c’était tant mieux, mais la brune n’était pas dupe : lorsqu’on avait un objectif en tête, on déviait rarement de son chemin…

- Pourquoi voudrais-tu te venger d’Elliot ? Ce n’est pas lui qui a tué ton peuple…

Cependant, même si elle voulait rester impassible, le petit soupir de dépit d’Eulalie lui donna un léger sourire. Cette fille était sans doute aussi butée qu’elle… Athéna fut surprise quand elle lui dit avec un air convaincu qu’elle parviendrait à se venger de Zeus. La déesse n’était pas certaine que ses frères et sœurs soient d’accord avec elle, aussi ne leur avait-elle pas parlé de son projet. Mais l’Amazone semblait persuadée qu’elle y parviendrait et… C’était surprenant mais aussi assez réconfortant : si elle-même doutait un peu de ses capacités, quelqu’un semblait persuadé qu’elle réussirait.

- Ah Eulalie… Il va falloir t’apprendre certaines choses… Soupira-t-elle en souriant légèrement. J’ai parfaitement conscience de tout cela… Mais si tu crois que me battre encore et encore avec toi va me permettre de tout évacuer, tu te trompes. J’apprécie le geste ceci dit et je te propose qu’on se retrouve tous les jours ici. J’ai l’impression de ne pas avoir assez fréquenté cette salle ces dernières semaines…

Elle avait passé trop de temps à détruire son mobilier sous le coup de la colère et de la culpabilité. Eulalie était forte, rapide et précise, mais Athéna était persuadée qu’elle la vaincrait sans trop de problème lorsqu’elle serait en pleine possession de ses moyens. Ce jour-là, alors elle saurait qu’elle était prête à s’occuper du cas de Zeus. Lui ne perdait rien pour attendre. La déesse comptait bien mettre son temps à profit pour se préparer et venir à bout de cet enfoiré. De façon définitive cette fois.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm a murderer... And I like that !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18984-tremblez-athen http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19285-qui-osera-venir-vers-la-deesse-de-la-guerre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19919-les-etapes-d-un-vaste-plan-divin-ou-les-peregrinations-d-une-deesse#183523

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Raise your weapon ϟ Athéna





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes divins :: ➹ Olympe d'Amour