Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 21 Guns {Emily - Jamie}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Emily Lame-Duck


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Britt Robertson

Ѽ Conte(s) : Le vilain petit canard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le vilain petit canard

☞ Surnom : Lou / Loulou / Pollen / Coin-coin

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2450
✯ Les étoiles : 1752




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Ven 10 Nov - 14:06



21 Guns
Emily & Jamie
Do you know what's worth fighting for,
When it's not worth dying for ?



Ce n'était qu'un nom et qu'une adresses, gribouillés sur un bout de papier graisseux. ce n'était rien de plus que quelques lettres écrites a la vas vite, entre deux coups d'oeil furtifs après quelques verres. C'était peu. Mais c'était tout ce qu'elle avait. Emily referma la main et rangea le papiers au fond de la poche de sa veste en cuir. Elle avait plaqué un bonnet par dessus ses cheveux et enroulé son cou dans une écharpe. Elle n'aimait pas l'hiver. De un, parce qu'il faisait froid, mais aussi parce que ca lui rappelait le nombre de fois ou elle avait du rester a l’extérieur dans la neige, manquant de congeler parce qu'elle ignorait qu'elle pouvait migrer. Ah, les joies de la vie animale... Elle leva les yeux au ciel et soupira, adossée a sa nouvelle voiture. Une impala 67 noire qu'elle c'était vue contrainte d'acheter d'occasion lorsqu'un télépathe particulièrement puissant et de mauvaise humeur lui avait envoyé son ancienne voiture dessus. Elle avait encore mal a l'épaule a cause de ce crétin...Elle avait bien sa moto mais lorsqu'il s'agissait de transporter des gens, les voitures étaient plus pratiques.

Emily attrapa une cigarette et l’alluma, tirant de sa poche briquet et une vielle photo imprimée sur une feuille blanche. Son regard passa rapidement du jeune homme qui traversait la rue a la feuille avant qu'elle ne la range. Oui, c'était bien lui. Jamie Skyrunner c'était ca non ? Enfin c'était ce qui était marqué sur la feuille, quand a savoir qui il était réellement dans le monde des contes... est ce que c'était vraiment important ? Elle ne le pensait pas. Et puis ca ne l’intéressait pas donc bon. D'une impulsion elle s'éloigna de la voiture et se mit a marcher, laissant derrière elle un nuage de fumée pour se diriger ver le bâtiment dans lequel le jeune homme était entré. Elle jeta un coup d’œil a l'adresse, la confirma et passé quelques minutes, écrasa sa cigarette sur le mur avant de laisser le mégot tomber sur le sol. Ses mains étaient gelées... Emily poussa la porte de l'immeuble et grimpa les marches jusqu'a l'étage souhaité; elle s’arrêta devant la porte, jeta un coup d'oil a droite et a gauche avant d'inspirer un coup. Elle vérifia rapidement qu'elle pouvait attraper son arme facilement et se décida finalement a frapper. Bon sang pourquoi ils avaient pas de chauffage dans ce couloir ?

"Jamie Skyrunner ?"
demanda elle lorsqu'un jeune homme lui ouvrit la porte. "Bonjour, je m'appelle Emily Lame-Duck. Je peux entrer ? Je voudrais vous parler d'une déposition faite a la police..." ajouta elle en voyant son air intrigué.

Elle passa la porte et retira son bonnet, embrasant l’intérieur de l'appartement d'un oeil critique. Sans même le faire volontairement elle nota les "sorties de secours" qu'elle pourrait emprunter si le choses dégénéraient. L'endroit ici lui semblait un peu vide, impersonnel. A croire que ce type n'était pas le plus grand décorateur du monde. Enfin bon pour ce que ca lui faisait... Elle se tourna vers lui, s'adossant a une surface de travail en croisant les bras devant elle. C'était mieux de rester debout. Elle examina le jeune homme avant de se décider a reparler pour lui expliquer les raisons de sa présence.

"On a signaler a la police un cas de harcèlement vous concernant"
commença elle. Elle n'aimait pas prendre de gants. "A en croire la déposition, on vous a suivit et espionné pendant une longue période et..."

Emily s’arrêta et fronça les sourcils, fixant le jeune homme.

"Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ?"


Non sérieux ? Comment il avait fait pour se rendre compte de rien ? Enfin quoi, si une gamine s'en était rendu compte il avait forcément du le voir aussi... Bon. elle ouvrit sa veste et attrapa une feuille pliée qu'elle avait dans une poche intérieur pour en sortir un cliché qu'elle tendit a Jamie.

"Vous reconnaissez cet homme ?"
fit elle en revenant a sa place initiale. "Il vous suit a la trace."

Elle soupira, laissant une moue ennuyée passer rapidement sur son visage avant de reprendre.

"En soit ce n'est pas réellement "illégal" mais... Comment dire, c'est un peu complexe a expliquer."
Elle re croisa les bras en se mordillant la lèvre avant de soupirer. Autant faire au plus simple. "Je suis chasseuse de primes, je travaille en collaboration avec la police de Storybrooke, et je dois attraper cet homme."

Bon, elle n'allait pas lui dire aussi que ca faisait des mois qu'elle lui courrait après sans pouvoir l'approcher, niveau crédibilité on avait vu mieux.

"La déposition a été faite par Maya Cliché, vous connaissez ?"
Devant la réponse négative, elle retint un soupire. "C'est une journaliste de bas étages, elle voulait faire un article sur je ne sais plus quoi quand elle a remarqué cet homme. Au début elle a cru qu'il la suivait elle mais en suite elle c'est rendu compte qu'il s'agissait de vous. Vous êtes sur que vous ne l'avez jamais vu ? Pourquoi s’intéresserait il a vous ?"

Elle pesta nerveusement. Elle n'aimait pas ca. Ce genre de situations, de comportement pouvaient devenir incontrôlable très rapidement. Elle en avait fait les frais bien trop souvent. Elle jeta un regard vers Jamie, presque en colère. Pas contre lui, après tout il n'y était pour rien, mais d'un autre coté, ne pouvait il pas se rendre compte de la situation ? Elle réfléchissait a toute allure. Au poste, la situation n'avait pas été prise au sérieux, au vue du ombre de fois ou Maya avait fait des dépositions burlesques... Mais elle avait été mise au courant. Apporter un café par ici, déposé une boite de donuts par la... Les informations allaient vite a Storybrooke quand on savait ou chercher. Elle n'avait pas réellement enquêter sur Jamie, après tout il s'agissait simplement de la victime... et en réalité elle n'avait tout simplement pas pris le temps.

Enfin bon, ce gamin n'avait pas l'air méchant, bien que « gamin » ne soit peut être pas le terme adéquat. En réalité, elle aurait pu partir. Elle aurait DU partir. Faire demi tour, retourner au poste et enfoncer la plainte de Maya dans le gosier du flic qui avait décidé que ce n'était pas une menace importante jusqu’à ce qu'il revoit son avis. Qui était il pour décider de ca ? Savait il a quel point ce genre de situation pouvait devenir dangereuse, violente et destructrice ? Elle ne connaissait pas Jamie. Mais d'une certaine façon, elle ne voulait pas le laisser tomber. Elle ne lui devait rien, mais en même temps....

« La police m'a chargé de m'assurer que vous ne courriez aucun danger, je vais donc rester avec vous pendant quelques temps et assurer votre sécurité monsieur Skyrunner.  »


Et comme ca si il se repointait elle pourrait le coffrer et tout le monde serait content. Bon, ok, la police ne lui avait rien demandé, mais elle se voyait mal expliquer le pourquoi du comment elle allait rester a un type qui ne se rendait même pas compte qu'il était suivit. Quoi que même ca, ça pouvait être un argument. Elle leva les yeux, les laissa dériver un instant avant de brusquement froncer les sourcils en voyant un sac de voyage qu'elle n'avait pas remarqué auparavant.

« Vous allez quelque part ? »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
On the Road


Elle n'avait nulle part où aller. Alors elle est allée partout, et ainsi elle a continuer à rouler sa bosse sans trève sous les étoiles
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t50590-coin-coin-pres http://imghttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duckahttp://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t52209-rps-du-vilain-petit-canard-emily-lame-duck15.hostingpics.net/pics/951307Emily.png

Jamie Skyrunner


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

☞ Surnom : Jay

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1625
✯ Les étoiles : 925




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Dim 19 Nov - 21:59

Where there is a flame, someone's bound to get burned but just because it burns, doesn't mean you're 
gonna die.  You gotta get up and try.

Dire que Jamie ne s’attendait pas à recevoir la moindre visite aurait été le plus minime des euphémismes. En réalité, il avait même prévenu de ne pas chercher à le voir pour les deux prochaines semaines. Il avait quitté son job chez Granny depuis cinq jours, et avait décidé de prendre de longues vacances, histoire de se recentrer -et d’étudier la proposition qu’Adam lui avait fait aussi, même si il refusait d’y penser en réalité. Il devait y aller petit à petit. Reprendre peu à peu le cours des choses. Après ce qu’il avait faillit faire, il se le devait bien. Le risque était cependant toujours là, bien présent dans son esprit malgré les sourires, et les changements drastiques qu’il avait effectué ces derniers temps.

Déménager avait été nécessaire. Les filles avaient été plutôt tristes, mais au fond elles avaient comprit. Jamie se demandait parfois à quoi ressemblait désormais son vieil appartement, abandonné aux pâtes de ces tornades ambulantes, mais contrairement à ce qu’il avait songé au départ, cela ne lui faisait pas de mal. Un peu de nostalgie tout au plus, mais il était réaliste. Il ne pouvait pas sclérosé de la sorte toute sa vie. Fixer ce plafond ad vitam eterna en espérant que le pire viendrait. Non. Il avait fait le bon choix, et au plus profond de lui, il arrivait à en être convaincu. Ce qui était déjà un grand pas.

Ce qui expliqua également le relatif dénuement dans lequel son appartement se trouvait quand la jeune femme se présenta devant sa porte. Il avait emménagé depuis trois jours, mais n’avait pas encore pu faire grand-chose de plus que d’installé son canapé et sa sono, ainsi que le micro-onde et la machine à pain qu’il avait acheté sur un coup de tête. Même sa chambre approchait au maximum de la définition de ‘caverne’ tant elle était en fouillis. Son lit n’était encore monté qu’à moitié -ce qui expliquait la présence de couverture et de couette sur le canapé, et il fut assez reconnaissant à la jeune femme -Emily donc- de ne pas le relever.

-Je vous demande pardon? fut tout ce qu’il parvint à dire, ouvrant de grand yeux face à son discours.

Lui, suivit ? Sérieusement ?

-Attendez, je… Je ne comprends pas bien. Vous êtes en train de me dire que j’ai été… Suivi par quelqu’un ? Mais… dans quel but? Ça n’a… Aucun sens.

Jamie écarquilla de grands yeux, tout en secouant la tête, désabusé. Qui donc pouvait bien avoir le temps de le suivre ou même de l’épier ? Sa vie récente relevait du néant absolu ! Du désintérêt le plus complet. Il n’y avait strictement rien digne du moindre intérêt même anthropologique dans sa vie, alors pourquoi  est-ce que l’on voudrait fournir un effort pour épier son vide existentiel ?

-Vous devez faire erreur sur la personne, je… Je vous assure. Il n’y a strictement aucune raison de m’épier ou même de me… Suivre. C’est… Enfin, ça n’a pas la moindre logique.

Même en cherchant, vraiment, il ne voyait pas et même en y repensant, non, il n’avait vraiment pas souvenir d’avoir vu une personne le suivre. Bon il devait bien avouer qu’il avait eue d’autre ‘priorité’ que celle de vérifier qu’il n’était pas suivit mais tout de même.

-Oh ça? fit-il après un temps, en soulevant le sac de voyage qu’il avait à la main. Je pars en voyage pour quelques jours. Hors du pays, précisa-t-il, ce qui fit froncer le nez à la jeune femme.

Il n’en revenait toujours pas d’ailleurs, et comptait bien profiter de l’aubaine qu’Adele lui avait offert sur un plateau. Quand elle avait mentionné ce ‘léger problème’ que constituait le pèlerinage obligatoire qu’elle allait devoir annulé en raison de son travail monumental prévu avec une certaine Miss Joane et Adam, de ce qu’il avait cru comprendre, Jamie s’était aussitôt porter volontaire. Dépressif en rémission ou pas, un voyage en Ecosse ne se refusait certainement pas. Surtout pas quand la ‘monnaie’ à fournir était juste de s’assurer du bon état de la demeure familiale -et de son caveau, aussi. Pas exactement l’activité la plus fun, mais Jamie n’avait pas eue besoin de le lui faire redire deux fois. Et puis, elle avait l’air tellement heureuse qu’il l’aide que cela fallait bien une petite piqûre de rappel.

-Je dois me rendre en Ecosse pour une quinzaine de jours, donc je pense que vous n’avez pas à veiller sur moi Mademoiselle. Je vous assure, ça doit juste être un canulars, ou une mauvaise blague de votre journaliste là. Il n’y a aucune raison pour...

La grimace qu’elle effectua le fit aussitôt cesser de parler. Visiblement, ce n’était pas du tout la réponse qu’elle attendait ni même une réponse qu’elle allait accepté. Et malgré lui, Jamie se mit à faire rouler ses clefs dans sa main. Ce n’était pas que la présence de la jeune femme le dérangeait, c’est juste que cela lui paraissait tellement improbable comme problème !…

-Ecoutez Mademoiselle, j’ai mon avion dans deux heures, je dois vraiment y aller. Je vous assure que ça n’a pas la moindre logique et que vous pouvez rentrer chez vous. Je ne suis pas la cible de voyeur, et même si c’était le cas, eh bien, voilà, je pars deux semaines, vous aurez tout le temps de l’attraper d’ici à ce que je reviennes! lança-t-il sur le ton de la plaisanterie, ce qui ne fit pourtant pas rire du tout la jeune blonde.

Mordillant l’intérieur de sa joue, Jamie la fixa avec une forme d’impatience. Il voulait bien trouver gentil de sa part de s’en faire pour lui, mais il comptait bien aller réfléchir sur sa vie loin d’ici et si elle ne le laissait pas passer, cela risquait d’être un peu compromis.

-Excusez-moi, fit-il en lui forçant légèrement le passage, la faisant reculer dans le couloir. Je m’excuse vraiment, que vous ayez du vous déplacer pour venir jusqu’ici, ajouta-t-il, en verrouillant son appartement, deux fois, mais je ne risque rien. Si ce n’est de louper mon avion. Et puis, c’est pas comme si ce voyeur fictif allait me suivre de l’autre côté de l’océan n’est-ce pas ?

De nouveau, il prit le ton de la boutade, et de nouveau, elle grimaça. Jamie eue pour elle un petit sourire, avant de faire une petite moue.

-Je vous raccompagne en bas? proposa-t-il aimablement, dans un tout dernier recours.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- H.E.R.E-

I don't mind where you come from, as long as you come to me. I don't like illusions I can't see them clearly. I don't care; no, I 
wouldn't dare to fix the twist in you. You've shown me eventually what you'll do. I don't mind. I don't care. As long as you're 
Here.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963
 Page 1 sur 1

21 Guns {Emily - Jamie}





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis