« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Partagez
 

 Far from Home x Astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Adelaide Duck
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Adelaide Duck

| Avatar : Chyler Leigh-West

Far from Home x Astrid Tumblr_orh7cvdrSW1qcukfgo2_250

| Conte : Mickey et cie
| Dans le monde des contes, je suis : : Della Duck

| Cadavres : 351



Far from Home x Astrid _



________________________________________ Ven 15 Déc 2017 - 15:30

Far from Home

ft. Astrid
... mots

Je commençais à réellement souffrir de cette proximité avec mon frère jumeau. Krane m’agaçait au plus haut point. Cela faisait quatre ans que je me souvenais de tous. TOUS. Quatre ans ! Et nous n’avions retrouver aucun de nos frères. Lui s’en contrefichait certainement. Ou pas, j’en savais trop rien c’était son problème. Moi j’en avais marre. J’étais en colère. Quatre ans et toujours pas signe d’Harold. Presque trente ans loins de Berk. Et vous savez quoi? On ne peut taper personne sans avoir les flics aux fesses. Parce qu’ici, c’était pas très moderne de régler ses comptes à coup de poing. Parce qu’ici et bla et bla.
Je claquais la porte après une énième dispute.
Dans les rues, il y avait aussi cette ambiance guimauve qu’était Noel. Noel je n’aimais pas cette fête. C’était trop quoi. Ces gens qui soudains se mettaient à pardonner et à chanter. C’était pire que l’apocalypse de 2014. ( Et cette fois là, je cru mourir sous une pluie d’acide ) Je quittais l’appartement, secrètement, j’avais entamer des recherches. Krane oubliait tout le temps que les femmes n’étaient pas les larbins des hommes. La petite vieille qui gardait l’immeuble balayait le hall d’entrée. C’était une petite femme rondelette. Une vraie comère.

« - Vous n’êtes pas trop couverte mon p’tit, vous allez prendre froid.
« - ça va. grognais-je. cessez de jouer la gentille petite mamie. Je suis pas de très bonne humeur. Et si j’ai froid c’est mon problème.
- Vous avez toujours aussi mauvais caractère. En cette periode de l'année, les jeunes comme vous devraient plutôt être content et sortir boire jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus tenir debout. »
Elle termina sa phrase par un petit rire. J’haussais un sourcils tout en croisant mes bras autour de ma poitrine.

J’ouvris la porte et la referma derrière moi. Bof, s’il faisait froid je n’aurais qu’à me trouver un lieu ou me rechauffer. Dans la rue, les hauts parleurs diffusaient des chants de nöel. Je sortis mes écouteurs et y mis la musique assez fort pour couvrir tout bruit environnant. Les mains enfoncées dans les poches de mon jean, je marchais d’un pas rapide. Je ne savais pas trop ou allait maisi l fallait que je marche. Juste pour m’oublier un peu.

Sur les panneaux d’affichage de la ville il y avait les têtes des candidats aux éléctions. J’avais décidé, comme toutes les autres fois, de ne pas voter. Parce que je trouvais ça chiant et que je ne savais pas trop qui écouter et qui croire. De toute façon tous ça me donnait mal à la tête rien que d’y penser.

J’avais décidé d’aller noyer ma rage dans l’alcool. J’entrais dans un bar me dirigeant directement au comptoir. Je pouvais voir un minimum de monde et sauter facilement sur les barmans. Enfin pas au sens premier. Pendant que je commendais une peinte de bière à l’un des barmans, mon regard se planta sur sa collègue. Une blonde. Pendant un quart de seconde il m’avait semblait voir Astrid mais en m’y attardant, je me disais que cela devait être mon imagination. Ne pas la revoir commençait serieusement à peser. Parce que mine de rien, elle et moi étions les deux filles de la bande. Quand j’y repensais, Berk me manquait.

Un gars arriva à coté de moi. Ma peinte terminée, il m’en proposa une autre. Ce ne fut pas de refus, après tout, si je pouvais avoir une seconde peinte gratuitement. La peinte arriva à moi et j’en bus une gorgée avant de voir que le monsieur était toujours là. Il ouvrit de nouveau la bouche, tentant de me flatter...sans succès.

« - Casse toi.» grondais-je.

Il insistait en plus. J’attrapais le verre de mon voisin, celui qui n’était pas entrain de me draguer lourdement avant de le balancer à la figure du lourdeau.

« - J’ai dis CASSE TOI ! J’suis pas interessée, faut de le dire de quelle façon?»

le son de ma voix et mon regard devaient en dire long pourtant. Il finit par capituler, voyant que je ne me laisserais pas faire si facilement. La serveuse se trouvait à quelques mètres de moi. Je sentis son regard se porter sur moi, juste quelques instants. Mon voisin aussi me regardait.

« - Quoi?» Dis-je aimablement...bien entendu, c’était de l’ironie.
« - Vous avez balancer mon verre sur ce type. Mais ça reste MON verre.
« - Et bien quoi? Vous pensiez que j'allais jeté mon propre verre pour un type comme lui? S'il était sous ma main c'est votre problème.
«- C'est bien parce que vous êtes une femme...»

Mon sang ne fit qu'un tour. Je descendit de mon tabouret et lui colla mon poing dans la figure.

« - Une femme peut très bien de foutre une raclée. D'ou je viens, les femmes se battent aussi bien que des hommes.»

L'un des serveurs appela l'homme qui avait l'air d'un habitué de la maison. Son regard se tourna vers moi.

« - Un problème de plus et je te vire compris? Je met son verre sur ta note. »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Un peut plus
que cela, même.
.


Invité
Invité

Anonymous



Far from Home x Astrid _



________________________________________ Ven 15 Déc 2017 - 21:23

Far from homeAstrid et BrunhildrLa soirée n'a pas encore commencé que le bar semble déjà pris d'assaut, c'est la fin de l'après-midi. L'heure où les employés de bureaux viennent se détendre après une dure journée de travail. Enfin, c'est le cas dans les grandes villes, mais pour Storybrooke, je ne pense pas qu'il y ait tant de bureaucrates. C'est surtout des personnes qui ont fini leur journée de travail, qu'ils soient boulanger, coiffeur, secrétaire ou directeur, et qui viennent boire un coup entre collègues. Un moment de détente. Quand leur journée se termine, la mienne commence. C'est ça d'être barmaid, on commence quand les autres finissent, enfin pour la plupart. Je jongle entre les commandes des clients et les avances des mecs lourds, une journée de travail habituelle en somme. L'agitation du bar soit s'entendre de dehors, ça parle, ça rit... Mais pour nous, c'est du travail, enfin je ne vais pas m'en plaindre, plus il y a de monde, et mieux c'est pour mon salaire. Les clients entrent et sortent, quand on finit d'en servir un il y en a un nouveau qui arrive, ça n'en finit plus... J'ai peur pour la soirée si l'après-midi se déroule ainsi.

De nouveaux clients entrent dans le bar mais je n'y prête pas attention, mes collègues s'occuperont d'eux, je me contente de finir de servir la personne dont je m'occupe, et accessoirement de repousser ses avances, un peu sèchement mais vu l'individu, si je n'y vais pas franchement dès le début, il me lâchera pas. Apparemment, je ne suis pas la seule à me faire draguer de façon lourde par un mec. J'entends la voix d'une femme, sans doute une cliente, s'adresser à quelqu'un assez froidement. Au début, je n'y prête pas vraiment attention, ça arrive tous les jours. Mais je relève la tête et observe la dite femme lorsque j'entends que sa dégénère. Ses dernières paroles m'ont interpellé, lorsqu'elle a dit à cet homme que de là où elle vient, les femmes se battent aussi bien que les hommes. Je crois rêver en découvrant le visage de la femme, mais non, c'est bien elle, ce n'est pas un rêve, à moins qu'elle n'ait un sosie quelque part, ça ne peut être qu'elle. L'un de mes collègues est appelé par l'homme, que je reconnais facilement, un habitué qui drague tout ce qui bouge, je le connais bien puisqu'il avait tenté sa chance avec moi, mais je l'avais vite envoyé boulé, même si je n'y étais pas allée aussi fort. Mon collègue lui donne un avertissement et je me décide enfin à agir. Je contourne le bar pour arriver à la hauteur de mon collègue.

-Laisse je m'en occupe, c'est une amie à moi, excuse là pour cet incident, elle a le sang chaud..., expliqué-je

Je me tourne alors vers la jeune femme blonde, aucun doute, c'est bien elle, elle n'a pas vraiment changé. Ni son caractère d'ailleurs...

-Et bah, t'as clairement pas changé, mais si tu pouvais éviter de faire fuir les clients, je tiens à ma paie, déclaré-je alors à son adresse avec un sourire.

Cela fait longtemps que je n'ai pas vu Kognedur, depuis la malédiction en fait, ça fait un bon nombre d'années au final... Mais elle n'a pas changé. C'est la première que je retrouve, si on exclue Tempête qui est restée à mes côtés durant la malédiction. Je ne m'étais pas attendue à voir un jour Kognedur dans mon bar, mais je suis heureuse d'avoir enfin retrouver l'un de mes amis. Ca me rend l'espoir de retrouver le reste de la bande. Mais connaissant Kognedur et son lien avec son jumeau, je me doute que Kranedur ne doit pas être loin, j'ai donc de bonnes chance de le revoir sous peu lui aussi. Il n'en resterait plus que trois à retrouver dans ce cas. A moins que Kognedur ait retrouvé l'un d'eux avant de me revoir moi...
©️ 2981 12289 0


Adelaide Duck
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Adelaide Duck

| Avatar : Chyler Leigh-West

Far from Home x Astrid Tumblr_orh7cvdrSW1qcukfgo2_250

| Conte : Mickey et cie
| Dans le monde des contes, je suis : : Della Duck

| Cadavres : 351



Far from Home x Astrid _



________________________________________ Lun 15 Jan 2018 - 17:43

Far from Home

ft. Astrid
... mots




Je fusillais le serveur du regard. Je me sentais frustrée parce que je commençais à perdre le peut de sang froid que j’avais. Ce que je réglais en général par mes poings. Là c’était impossible. Je me sentais bloquée. La blonde s’adressa à moi.

J’ouvris la bouche, stupéfaite. Elle était familière. Son visage quoiqu’un peut différent ne m’étais pas inconnu. C’était elle, Astrid. C’était elle, vraiment elle. Elle avait un peut vieillit mais bon, tous le monde vieillissait.

- Par Odin, Astrid ! Toi dans un bar...attends, tu travailles ici?

Je regardais son collègue avant de reporter mon regard sur elle.

- Je vais me calmer. J’ai tellement de questions ! Je ne sais pas par ou commencer mais j’en ai tellement.

Je sentais une joie immense monter soudainement. C’était spontané, je me sentais bien, comme si j’avais retrouver une bouée alors que j’étais paumée en pleine mer. Quatre ans que je me souvenais de tous. Quatre ans de recherches, d’éspoirs et d’abandons. Quatre putains d’années ! C’était trop long ! Beaucoup trop long.

- Quand je vais raconter ça à Krane ! Et tempête? Vous avez été ensemble? Vous vous êtes retrouvés? Tu as retrouvé Harold? Celui là il va m’entendre quand je vais le trouver...

Mon débit de parole était rapide. Très rapide. Je sortais une succession de questions sans prendre le temps de l’écouter répondre. Je fis un petit temps d’arrêt, le temps de me réhydrater avant de reprendre. Berk semblait si loin derrière nous aujourd'hui.

-Qu’est-ce que tu as fais toutes ces années?

Astrid était une femme que j'admirais beaucoup. Elle m'agaçait un peut quand nous étions enfant mais tous ça était derrière nous. Entre femmes ont pouvait bien se serrer les coudes, et dans la bande que nous étions, ce n'était pas de tous repos. Elle avait supporter Harold pendant longtemps, et ça, croyez moi, c'est quelque chose d'incroyable.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Un peut plus
que cela, même.
.


Invité
Invité

Anonymous



Far from Home x Astrid _



________________________________________ Dim 28 Jan 2018 - 16:34

Far from homeAstrid et BrunhildrJe lis l'étonnement sur son visage, elle ne s'attendait sans doute pas à me voir ici, vu ça question, c'est même fort probable. C'est vrai que de me voir travailler comme serveuse dans un bar, ce n'est peut-être pas l'image que je pouvais donner, mais au moins je gagne de quoi vivre, c'est la seule chose qui compte, dans ce monde en tout cas.

-Oui, je travaille ici, c'est pour ça que ça m'arrangerait si tu évitais de faire fuir les clients, je réponds dans un sourire.

A son expression, il est facile de deviner qu'elle est heureuse de me revoir. Même si au début, ce n'était pas vraiment ça entre nous, on a grandit et ça a évolué, désormais on est amies, et puis entre filles, faut savoir se serrer les coudes, surtout dans une bande comme la nôtre. Un flot de question se déferla de sa bouche si bien que j'eus du mal à la suivre.

-Oulà, doucement, une question à la fois ! Oui, j'ai retrouvé Tempête, enfin au final je n'ai pas eu à chercher loin, elle était déjà près de moi pendant la malédiction, en tant que petite sœur, du coup je l'ai retrouvé facilement, même si la voir sous une forme humaine, c'est assez bizarre même si je m'y suis habituée finalement, déclaré-je.

Elle me questionne aussi à propos de Harold, elle semble lui en vouloir, sans doute parce qu'elle pense que c'est sa faute si on est ici, pourtant c'est loin d'être le cas.

-Non, je ne l'ai pas revu depuis la malédiction. C'est étrange, la ville n'est pourtant pas si grande.


C'est vrai que la ville était plutôt petite, alors ne pas l'avoir croiser, que ce soit lui ou les autres, ne serait-ce qu'une fois, c'est assez étrange au final, mais peu importe, si j'ai retrouvé Kognedur, je retrouverais les autres aussi. Elle me demande alors ce que j'ai fais toutes ces années.

-Je travaille dans ce bar depuis tout ce temps, enfin du plus loin que je me souvienne. Ma vie se résume à ça, travailler pour aider ma famille, enfin celle que la malédiction m'a donné plutôt, même si Tempête est comme ma famille. Et toi ? Comment va Krane ? Je suppose que même pendant la malédiction vous étiez ensemble non ?
©️ 2981 12289 0


Contenu sponsorisé




Far from Home x Astrid _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Far from Home x Astrid





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours