Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Un étranger à la découverte de l'île [PV Ali]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Noa


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1737
✯ Les étoiles : 25691




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mar 2 Jan 2018 - 20:53




Un étranger sur l'île
Ali & Noa


De la neige jusqu’aux genoux ! Quel hiver…Ses amies les fées avaient bien fait leur travail cette année, il y avait abondance de neige. Le travail sur l’île était un peu plus tranquille pendant cette saison, la majorité des animaux hibernant. Noa allait de temps en temps faire le tour de ses amis endormis, pour vérifier qu’ils dormaient toujours bien ou encore qu’ils ne manquaient pas de réserves.
Vu la quantité de neige, Noa allait de terrier en nid de préférence en volant, pour ne pas trop s’enfoncer dans l’étendue blanche qui défilait sous ses pieds.

Elle arriva ensuite dans un coin de l’île où il n'y avait plus de neige. C’était d’ailleurs intéressant, ces différences de paysage suivant les zones. Elle posa un pied à terre, et continua un peu à pied. Elle adorait voler, mais appréciait bien de marcher, pour diverses raisons. L’une des principales était qu’elle avait un meilleur point de vue d’ici, elle pouvait repérer les plus petits détails, les plus petits animaux comme les insectes. C'était surtout utile dans les zones où la flore était plus dense. Elle était ici dans une partie très arborée, avec de nombreux buissons. Elle marchait, tout en pensant un peu à ses dernières aventures.

Cela faisait un peu plus d’une semaine qu’elle était revenue de son Noël à Storybrooke. Elle était revenue perplexe de cette journée, qui avait était à la fois magique, mouvementée et inquiétante. Elle adorait toujours ses journées en dehors de l’île, qui lui permettait de connaître et rencontrer de nouvelles choses, de nouvelles personnes. Mais cette fois ci elle avait apprécié son retour, et elle avait choisi de rester tranquille pendant quelque temps, rester sur Neverland, avec ses amies, et souffler. C’était apaisant en cette période, il fallait apprécier le calme avant le retour du printemps.

Elle ramena deux trois noisettes à un écureuil notamment dont le stock paraissait faible, puis continua de marcher, jusqu’à ce qu’elle sente un mouvement suspect dans les buissons. Une petite forme brune, qui semblait venir à vive allure en sa direction. Noa se demandait ce que cela pouvait être. Un lapin qui s’était réveillé trop tôt ? Elle s’approcha prudemment, essayant de distinguer la forme, quand celle-ci lui fonça dessus, et la fit tomber à la renverse. Elle entendit des cris, qu’elle reconnut immédiatement. Ils appartenaient à un animal rare sur l’île, qu’on ne voyait en général qu’en compagnie des pirates : un singe ! Elle se releva, elle ne savait pas à quel singe elle pouvait avoir à faire. Mais quand elle se retourna pour se retrouver face à l'animal, elle le reconnut immédiatement.

Amira !

Elle s’approcha pour aller la caresser. Elle avait sa taille de fée, aussi la capucine était aussi grande, voir plus qu’elle. Elle était très contente de la voir, tellement contente qu'elle mit un peu de temps avant de se rendre compte que se n'était pas normal de croiser ce petit singe ici.

Mais ! Amira, comment peux-tu être ici ? Comment cela se fait-il ? Pourquoi n’es tu plus à Storybrooke ?


Elle regarda la jeune capucine, qui semblait agitée, et qui lançait plein de petits cris. Noa arrivait la comprendre, comme tous les animaux, elle avait vraiment le meilleur des dons ! Elle comprit ainsi qu’Ali était sur l’île. Ali…la dernière fois ils s’étaient quittés sans qu’elle puisse lui dire au revoir. Il était mal en point, elle ne savait pas s’il avait pu partir de la grotte, s’il avait été volatilisé chez lui comme elle était rentrée…C’est pour cela qu’elle était rentrée inquiète et en colère de Storybrooke, car elle n’avait pas saisi la fin de la journée.
Il était donc sur l’île ! Peut-être s’était-il fait lui aussi pulvériser de la grotte sur Neverland ? Au moins, il n’était pas mort, vu ce qu’Amira était en train de communiquer. Noa était plutôt contente de cette nouvelle, elle allait pouvoir avoir des explications. Parfait !

Et bien, s’il est là amène moi à lui alors ! On a deux mots à se dire je pense !


Sa colère était légèrement revenue, mais c’était aussi partagé par le soulagement de le revoir. Elle se mit en position de vol, légèrement au-dessus d’Amira.

Allez, amène-moi à lui alors !

La petite singe semblait très pressée, toujours agitée. C’était d’ailleurs bizarre, c’est vrai, qu’elle soit toute seule. Elle allait à vive allure.

Fiou, tu vas vite dis donc, pourquoi es-tu si pressée ?


Noa trouvait cela étrange, mais elle suivit. Et soudain elle comprit mieux l’agitation du singe, et sa rapidité, et pourquoi elle était venue retrouver la fée. Le singe s’arrêta en effet au bord d’un fossé, au fond duquel Ali semblait être tombé.

Ali !

C’était pas vrai ! Toujours à se blesser celui-là !

Est-ce que tu vas bien ? Tu n’es pas blessé ?

Autant poser directement la question après tout. Celui-ci semblait pourtant lui sourire en la voyant. Elle vola vers lui, et se posta face à lui, poings sur les hanches.

Comment t’es-tu retrouvé ici ? Qu’est-ce que tu fais sur l’île ? Depuis combien de temps es-tu là ? Comment es-tu venu sur Neverland ? ….

Et c’était reparti ! Mode moulin à paroles activé, à débiter de nombreuses questions. Elle était perturbée de se retrouver face à lui, et ne pensa même pas à la sortir de cette situation avant d’avoir ses réponses…


BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights

Ali Nacer


« Prince de la Savane »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Sultan -Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7894
✯ Les étoiles : 34022




Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Sam 6 Jan 2018 - 18:30


       

           

           Un étranger sur l'île
           Ali  & Noa

         
Deuxième étoile a droite, Neverland. J'avais revêtu mon habit d'aventurier. Un costume d'ou je venais d'Agrabah. Je m'étais installé un porte bébé sous ma cape pour transporter Kenza plus facilement. Et hop prêt pour l'aventure !Ça faisait une semaine déjà que Noa était disparue sans donner signe de vie après cette péripétie de Noel. Une semaine que j'étais Papa d'une petite fille du prénom de Kenza. Une semaine que je me reposais a cause de ma blessure a la tête et que mon meilleur ami prenait soin de mon nourrisson et de moi. Avec sa magie , il avait accéléré ma guérison. Il m'avait même proposer de soigner ma jambe, encore une fois mais j'avais refusé Tant que ma colocataire me pardonnerait pas, il n'avait rien a faire pour me faire changer d'idée. Je garderais les séquelles a vie s' il le fallait.  Après mon repos forcé , j'avais demander a Jace de s'occuper de nos projets, celle de nous trouver une maison et de demander a une de ses connaissances : Un puissant sorcier de la modifier a notre gout et surtout de faire des barrières magiques, parce que mon poupon cachait de lourds secrets a cause de sa mère. 



Une mère que je devais retrouvée a tout prix, car elle s'était volatilisée mais celui sa raison d'abandon de notre enfant, nous étions en danger surtout elle. Trois sorcières, désirait retrouver ma progéniture, parce qu'il représentait un jour important pour leurs rituels. Elles désiraient sans doute que Sadira, la demoiselle avec qui s'avait cuisiner ma ''brioche'', revienne auprès d'elles pour revenir une sorcière du sable comme autrefois.. C'était une de mes raisons, pourquoi je m'étais embarqué pour cette nouvelle aventure. Cette raison , pourquoi j'avais pris la voie des airs par ce bateau volant et traversé le ciel dans la nuit. Il me fallait un endroit sûr ou caché Sadira quand je la retrouverais. Et Neverland était le meilleur endroit.. Avec les fées, elle serait protégée. Je venais donc en repérage. 


Je ne venais pas seulement pour cette raison. Noa et moi on s'était quitté d'une manière inquiétante et je devais m'assurer qu'elle allait bien. Qu'elle était bien revenue chez elle. Et qu'elle ne m'en voulait pas trop de détester l'amour , d'être ronger par les ténèbres et surtout d'être un suicidaire. J'avais peur de l'avoir traumatisée.


Ma dernière raison de ma visite, était que j'avais entendue autrefois une vieille histoire qui disait que les nouveaux nés avaient une fée marraine. Oui j'avais trouvée marraine humaine . Une amie et collègue de travail  du prénom d'Angelika. Mais je désirais une marraine fée pour veiller sur mon enfant..qui serait sans doute magique en grandissant suivant les traces de sa mère. Donc je devais trouver Noa pour lui demander quelques informations a ce sujet et peut-être lui demander si elle ne faudrait pas être sa marraine fée. Après tout elle était capable de prendre soin des animaux , pourquoi pas d'un bébé ? 


Mais comment trouver Noa dans cet endroit si vaste ? Je n'avais pas de carte du Neverland. Et on raconte que l'ile était séparé sur plusieurs domaines. Le coin des sirènes, celui des pirates , celui des indiens, le domaine de fées et celui des enfants perdus que je veux absolument faire leurs connaissances parce que je me suis considéré comme l'un d'eux même si Peter Pan n'est jamais venu me chercher.. J'étais quand même un orphelin..Comme Sadira et comme ma fille aurait pu le devenir sans moi.  Comme a son habitude, Amira ma capucine faisait partie de mes aventures. Celles qui n'étaient pas trop dangereuses pour elle. Elle serait sans doute la clé pour trouver la fée des animaux. 


Je promenais donc dans la vaste forêt enneigé, cherchant une piste pour trouver le domaine des fées ou même quelqu'un qui connaissait Noa. Sans succès, j'avais l'impression que je tournais en rond depuis des heures. Heureusement pour moi, Kenza était tranquille sous ma cape, bien au chaud contre moi. Amira sur mon épaule qui guettait le moindre de signe de fée. Mais soudainement..


M'attirer des ennuis c'était tout moi. J'étais tombé dans un fossé dans la jungle enneigée, tout ça à cause de cette jambe que je refusais de soigner.Heureusement, le fossé n'était pas creux, j'étais simplement un petit défaut de terrain à cause de l'hiver. Mais je n'arrivais a me relever, car je venais de me fouler la cheville a cause de la chute. La cheville de ma jambe défectueuse ! Amira commençait a paniquer, je la calmais en la caressant. - Amira cherche Noa je vais t'attendre ici.. Elle s’exécutait..
***
Amira était débrouillarde. Je lui avais tout appris ce que je savais. Elle avait acquis toutes mes compétences pour survivre dans le monde peu importe ou. Elle était une aventurière comme moi. La capucine avait retrouvée Noa, sans doute avec l'aide avec l'aide des animaux qui l'hibernaient pas. Amira était un petit singe qu'on pouvait reconnaître facilement contrairement aux singes des pirates. Elle avait une pelage tricolore: Noir, beige et roux. Elle avait un regard noisette comme son maître. Autour de son petit cou, elle portait un petit collier brillant de diamants, avec une médaille qui était écrit : Princesse. Parce qu'Amira en arabe signifiait '' Princesse''. 


Malgré la petite taille de la fée, elle apportait celle-ci vers son maître. Elle avait une bonne mémoire du chemin qu'elle avait fait, mais elle connaissait aussi le parfum de son maître, donc elle pourrait toujours le retrouver. Comme on retrouve toujours son âme soeur.
***
À ce moment là, que je reconnais une petite voix. La voix de mon amie qui venait jouer à la sauveuse avec moi. Une voix qui disait mon prénom, il avait juste elle et ce fameux Jack Sparrow qui me connaissait .. Enfin si celui ci traînait dans le coin ! Parce qu'elle commençait a me connaître. Je me blessais sans cesse! Il fallait bien des souvenirs a mes aventures..Elle vola vers moi sous sa petite forme, avant de reprendre sa forme humaine devant moi. Les deux mains sur les hanches et commençant a parler..Curieuse elle me posait pleins de questions. Comment je me suis retrouvé dans le fossé ? Qu'est-ce que je fais sur l'ile? Comment je suis venu sur l'ile ? Et la question la plus importante est-ce que j'étais un homme en détresse? La réponse est oui ! Noa était étourdissante avec toutes ses questions.


- Calme Noa.. Je répond a chacune de tes questions..Le fossé c'est un défaut de ton pays. Je ne savais pas qui avait un trou là.  Qu'est-ce que je fais sur l'ile ? Je suis venue prendre de tes nouvelles..Ta disparue comme moi mais moi je suis réparrue chez moi avec Kenza et Amira.. et toi pouf tu t'es volatilisée.. J'ai pris du temps a venir disons qu'un ami m'a forcé a prendre du repos.  À ce moment là je parlais de Jace,mon camarade chasseur d'ombres. Que j'avais rencontré depuis longtemps. Il m'avait sauvé la vie d'une vampire qui me voulait comme casse-croute. -  Je suis venu aussi pour trouver une cachette a la mère de ma fille quand je l'aurais retrouvée, elle a des gros ennuis avec des sorcières. Je me dis que tu pourrais la cachée ici quelques temps. Je cherche aussi une marraine fée pour Kenza.


Je reprenais mon souffle pour continuer de répondre a ce petit interrogatoire.
- Comment je suis venu sur l'ile, je serais venu par Tapis Volant mais a la place j'ai pris un bateau volant..J'ai une connaissance Pirate qui m'a indiqué comment venir, tu connais peut -être Jack Sparrow ? Moi je le connais depuis longtemps, on est parti a l'aventure a la recherche de la main de Midas..Ce fameux trésor qui m'a coûté mon père , la raison de mon abandon. Oui j'en parlais ouvertement. Ca me blessait toujours mais je ne pouvais rien faire pour ''le moment'' pour changer mon passé. Mais c'était dans mes projets de voyager dans le passé pour changer le cours de mon histoire mais ça c'est une autre aventure. Je soupirais pensant a Cassim, mon père que je retrouverais un jour et que je ne me gênerais pas pour lui dire ma facon de penser. Avant dernière question, depuis combien de temps que je suis là ? Je lui répondais: 


- Je suis ici depuis quelques heures, enfin pas dans ce trou parce que je serais mort de froid. Déjà que je déteste le froid et qu'en ce moment je rêve d'un peu de chaleur d' Un bain brûlant. M'allonger sur un tapis proche d'un foyer. Boire un chocolat chaud.. Ta une maison ou je pourrais être au chaud parce que je commence avoir les fesses qui gèlent ? Et Kenza va bientot se reveiller.. Je lui montrais le bébé endormi dans son petit habit d'hiver,dans son petit porte bébé. Coller contre moi.. Son costume d'hiver ressemblait a un petit ours. Elle tétait sa suce bien tranquille. Puis je remis ma cape pardessus pour la cacher du froid. J'avais hâte d'avoir la réponse, parce que oui je voulais être a l'abri dans la chaleur..Mais parce que c'était mon tour de découvrir ou elle vivait.


- Maintenant que j'ai répondu a tes questions.. Tu m'aides a me relever je crois que j'ai la cheville engourdie.. 
Amira qui avait suivit Noa, grimpait sur son maitre et entrait dans son petit sac habituel que je trainais toujours avec moi. Il faut toujours être bien équipé dans quand on part loin de chez soi..et qu'on a des compagnons de route comme Amira ou Kenza.

           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
En ligne

Noa


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1737
✯ Les étoiles : 25691




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Jeu 11 Jan 2018 - 14:54




Un étranger sur l'île
Ali & Noa


Noa écoutait attentivement Ali, et toutes ses réponses. Quand il énonça le mot « défaut », elle s’offusqua, et marmonna doucement, sans être sûre s’il entendrait ou non.
Défaut, défaut…c’est plutôt toi qui connait rien à ce monde oui !
Puis il lui répondit enfin à la question qu’elle se posait depuis qu’elle était revenue de son Noël à Storybrooke il y a une semaine maintenant.
Ah ! Tu as atterri chez toi alors ? Je t’avoue que j’étais un peu inquiète, vu que tu étais dans un sale état. Je n’ai rien compris, je ne comprends toujours pas, comment on a pu être volatilisés.
En tout cas je vois que tu as l’air d’aller mieux, j’espère rencontrer un jour cet ami qui t’a forcé à te reposer, pour le féliciter ! Comment va ta tête ?

Il s’était bien assommé dans la grotte tout de même.

Puis il mentionna Kenza, et la mère du bébé. Elle avait finalement compris que cette fameuse Kenza dont il avait crié le nom dans la grotte était le nom de sa fille.
D’accord, tu cherches pas mal de choses alors ! Je vais voir si je peux t’aider. Une marraine fée, je n’en ai jamais entendu parler par contre...Mais pour ce qui est des cachettes, je pense qu’on peut aller voir des personnes qui sauront très bien nous indiquer !
Elle pensait évidemment aux enfants perdus, qui connaissaient l’île par cœur, et qui sauraient répondre à la recherche d’Ali.

Elle continua à l’écouter, il parlait du moyen de transport par lequel il avait atterri ici, quand il énonça le nom d’un pirate qu’elle connaissait.
Jack Sparrow ? Moui, disons que j’ai atterri une fois par erreur sur son bateau…
Sa rencontre avec ce pirate avait été pour ainsi dire assez spéciale, ce pirate la perturbait, il ne lui inspirait pas réellement confiance.
Il mentionna son père aussi, et un certain trésor. Une aventure qu’il avait vécue dans le passé, qui semblait l’avoir affecté.

Ali finit de répondre à l’interrogatoire, en lui demandant si elle pouvait lui montrer sa maison, pour qu’il se mette au chaud, avec le bébé et le singe. Noa le regarda, puis ne put s’empêcher d’éclater de rire. Ali la regarda, surpris et sérieux, aussi s’arrêta-t-elle pour lui expliquer la raison de son hilarité.

Excuse-moi Ali…Hihihi…oui j’ai bien une maison, et je serais ravie de te la montrer. Mais pour cela il faudrait que tu te réduises à la taille de fée, sinon tu ne pourras pas vraiment y entrer ! Ce n’est donc pas de cette manière que tu vas pouvoir te réchauffer…


Il lui montra son bébé, qu’il avait apparemment amené avec lui. La petite était toute emmitouflée, et ne semblait pas perturbée par la situation, elle dormait paisiblement. Noa lui fit une petite caresse, elle était vraiment trop mignonne !

Bon, un peu de sérieux, il faut commencer par te sortir de là. J’ai peut-être une idée pour te réchauffer, mais commençons par vous sortir du fossé.

C’est à ce moment qu’Ali lui mentionna sa cheville engourdie.

Aie, j’espère que ça va aller, on va devoir marcher tout de même…


Elle le regarda d’un air inquiet, puis passa aux choses sérieuses. Elle reprit sa taille de fée, et vola jusqu’en haut du fossé. Elle prit de nouveau sa taille humaine, et se pencha vers Ali pour lui sourire de manière confiante.

Tu es prêt ? Tu vas voler…


Enfin, il devait déjà avoir l’habitude avec son Tapis Volant. Noa le saupoudra de poussière de fées, légèrement, et Ali se souleva doucement du sol, puis remonta tranquillement le fossé, pour passer devant Noa, et…continuer à monter ? Noa lui attrapa vite une cheville, pour ne pas qu’il monte trop haut non plus.

Ouille !
Oups ? Mauvaise cheville ? Elle l’aida à se poser à terre, et lui fit un sourire gêné.
Désolée, j’espère que ça va aller ! Elle pouvait parfois faire vraiment de sacrés boulettes. Je suis désolée, j’ai du mal à doser parfois la poussière, je crois que j’en ai mis un peu trop.

Ali grimaçait, et se frotta la cheville. Puis il se releva, la posa au sol. A priori, ça avait l’air d’aller, pour l’instant du moins. Noa espérait que ça allait s’améliorer, pour qu’ils puissent marcher. Mais si cela empirait, elle pourrait toujours le faire voler grâce à la poussière. Elle n’était juste pas certaine d’avoir assez de stock.

Quand il se remit, elle lui expliqua son plan pour l’aider à se réchauffer.
Je ne sais plus si je te l’avais déjà expliqué, mais les fées de Neverland ont chacune leur spécialité. Moi c’est les animaux, et j’ai une amie, Iridessa, qui maîtrise la lumière. Normalement elle devrait être dans le coin, elle m’a dit ce matin qu’elle ne serait pas loin d’ici. Elle s’entraîne avec des fées des eaux à faire apparaître des arc-en-ciel ! Tu en as déjà vu ? C’est tellement beau !
Noa avait maintenant retrouvé sa joie de vivre, et laissait peu à peu derrière elle cet épisode de Noël étrange. Elle se disait qu’elle pourrait peut-être apporter un peu de joie à Ali, grâce à toutes les choses merveilleuses présentes sur l’île.

Ils se mirent en route, Ali marchait en boitant légèrement, mais suivait le rythme. Au bout de vingt minutes, ils tombèrent sur les fées des lumières et des eaux. Noa appela son amie.
Iridessa ?
Celle-ci vola jusqu’à eux, et les salua.
Bonjour, c’est Ali, tu sais je t’ai parlé de lui il me semble ? Il vient d’arriver, et il a froid parce qu’il est resté un moment assis dans la neige, peux-tu faire apparaître un joli rayon de soleil pour le réchauffer ?
Elle fit un grand sourire à son amie, qui hésita un moment, avant de s’exécuter. Noa appréciait cet aspect-là des fées : elles s’entraidaient souvent.

Un rayon de soleil apparut, pile sur Ali, et commença à le réchauffer, d’une douce chaleur…

BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights

Ali Nacer


« Prince de la Savane »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Sultan -Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7894
✯ Les étoiles : 34022




Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Sam 13 Jan 2018 - 21:40


       

           

           Un étranger sur l'île
           Ali  & Noa

         

S'envoler dans les airs, ca me manquait. Prendre ma carpette magique et sentir ce sentiment de liberté me manquait. Vivre dans un monde et se sentir prisonnier. Pas a sa place voila comment je me sentais a Storybrooke.  Noa avait de la chance, elle pouvait vivre dans cet endroit ou ses racines avaient été implanter.  Moi j'étais condamné a ne jamais retourner chez moi.  Alors qu'elle me semblait fâchée à cause de mon commentaire sur son habitat.  Je l'avoue , j'ai commis une maladresse. Parfois je m'exprimais trop vite et trop rapidement. Mais ce n'était pas cela que je voulais dire. Je décidais donc de m'excuser parce que je n'aimais pas qu'elle soit vexée.  - Je m'excuse Noa c'est pas ce que je voulais dire. Je voulais simplement dire que je ne connais pas le terrain.  Je baissais la tête à ce moment ayant honte de moi, car je la comprenais . J'aurais réagis pareil concernant Agrabah. Mais notre petit malentendu prouvait qu'elle tenait autant a chez elle, que je tenais a chez moi.


Puis on parlait de la dernière fois qu'on s'était vu. Elle me disait qu'elle avait été inquiéte. Je relevais mon regard vers elle, lui souriant d'un rictus sincère.  Son inquiètude prouvait que nous étions réelement des amis. Mais elle ne devait pas a s'inquièter , car j'étais un survivant. Je frôlais sa mort, mais elle me rejetait a tous les coups.  Elle ne voulait pas de moi et je n'avais jamais compris pourquoi.. 


-  Tu es gentille de t'inquièter mais il ne faut pas je suis un survivant . Tu sais je suis souvent dans un sale état disons que la vie n'a jamais été facile avec moi. J'ai essayé de trouver des solutions a ma détresse, sans succès. Mais je me sens un peu mieux depuis l'arrivé de Kenza.. Elle guérit quelques blessures dut a ma solitude.


Je caressais son petit dos a travers la cape.Sous mes doigts je sentais la chaleur et la respiration de mon petit ange. Puis elle me demandait comment nous avons été volatilisée. Moi je le savais , parce que même si je ne voulais plus jamais y croire. Même si je me battais de toutes mes forces pour y renoncer. Nous avions disparues à cause d'un baiser d'amour. Un baiser d'amour ? Pas comme vous le croyez , mais l'amour peut prendre plusieurs formes. Je ressentais de l'amour pour Noa. Je tenais a elle, comme une amitié très proche. C'était la magie la plus puissante..


-  Nous sommes retrouvé chacun chez soi à cause du baiser que nous avons échangé. Mes baisers sont magiques..


Je mettais a rire jaune si seulement c'était vrai, mes baisers pourraient me guérir de mes souffrances intérieures. Me transporter dans le passé pour me souvenir de ma liaison avec la mère de mon bébé et l'empêcher de me fuir, lui promettre que je serais la pour elle.  Si mes baisers étaient magiques , ceux ci pourrait m'empêcher de faire les mauvais choix et de me faire pardonner auprès de Jasmine et de Mina.  Mes baisers pourraient aussi mes ramener mes parents . Malheureusement je rêvais en couleur.. Un tel souhait c'est impossible a réaliser. 


Ensuite elle me disait qu'elle avait envie de connaitre et de féliciter mon meilleur ami : Jace. J'aimerais bien lui présenter. Elle n'aimerait sans doute , parce qu'il était différent comme elle. Il était un demi ange , il avait pour mission de veiller a l'équilibre du mal et du bien.  Une mission confier par un être céleste .. Une force puissante de magie.


-  Je te le présenterais si tu veux.. il s'appel Jace c'est un demi ange. Il connait votre existence depuis longtemps.  Il a été creer pour protéger les créatures comme les fées, les vampires , les loups garous , les mortels comme moi . Il t'expliquera tout pour moi. Mais il m'a autrefois sauvé la vie d'une vampire qui voulait soit se nourrir de moi ou que je devienne moi -même une de ses créatures.


J'avais envie de lui en dire plus mais il avait beaucoup de détails a lui expliquer pour comprendre tout sur Jace. Elle devrait apprendre a le connaitre parce qu'il était merveilleux. Il était toujours là pour moi a me surprotéger et aider son prochain. Nous étions comme des frères adoptifs. Nous étions presque aussi proche d'un parabatai. Notre lien était fort.


Puis elle me demandait si ma tête allait mieux. Physiquement parlant oui , par conte intérieurement c'est une autre histoire. Jace avec sa magie avait abaisser ma douleur mais sous ma chevelure noire corbeau j'avais sans doute une petite plaie cicatrisée. Les premiers jours j'avais eu des étourdissements, mais mon ami avait été là pour moi et ma petite bande.  Il s'était occupé d'Amira , du bébé et de moi. 


- Oui ma tête va mieux .. Jace a pris soin de moi. Et toi qu'est-ce que ca allait a ton retour? 


Elles' intéressait beaucoup a moi . Elle parlait peu d'elle..et moi j'avais envie de la connaitre d'avantage. Qu'elle s'ouvre a moi..d'ou ma question.  Ensuite on discutait des raisons de ma venue.  J'étais déçu quand elle me disait que les fées marraines n'existaient pas.. ou jamais entendu parler.  Elle voudrait peut-être accepter ma proposition.


-  Si les marraines fées n'existent pas dans ton monde, voudrais tu en devenir une et veiller sur ma fille , mes futurs enfants . Oui je comptais avoir d'autres enfants un jour. Je n'avais jamais vraiment eu de famille, donc c'était un de mes rêves d'avoir des petits ''Ali'' qui courent dans les sens. Puis je rajoutais  et voudrais tu veiller sur  la mère de Kenza ? Sa mère était vraiment importante pour moi. Même si c'était peut-être pas mon ame soeur. Je la voulais dans ma vie et je voulais agir comme un père responsable . .Je lui fis une petite moue a la ''chat potté'' pour la supplier. Elle me disait aussi qu'elle pourrait m'aider a trouver une cachette, que des personnes le pouvait. C'était une bonne nouvelle, parce que je désirais que Sadira la mère de ma fille s'installe ici quelques temps et surtout pour la proteger des menaces qui rôdaient autour d'elle. Je ne disais rien de plus sur le sujet !
La scène suivante on discutait du pirate. Sur son visage ca paraissait qu'elle l'avait rencontré. Elle le confirmait même mais elle en disait pas plus. Après tout les pirates avaient une mauvaise réputation avec les fées. Je l'écoutais gardant le silence pour le moment, mais peut-être que je pourrais la faire changer sur le pirate ,car c'était un bon Jack. 


La discussion était longue mais elle avait besoin d'explications et moi aussi. Elle me disait qu'elle avait bien une maison, mais c'était un peu difficile . Il fallait que je devienne minuscule. Cette vision de Kenza et moi aussi petit qu'un insecte m'amusait et me faisait rire. - Ça pourrait être amusant être la grandeur d'une fée..Voir comment tu vis, ce que tu as fait. Vivre comme une fée du Neverland.  Ton monde semble passionnant.. Et en plus tu travailles avec les animaux, tu sais que je les adore.. J'adorais toutes les bêtes , sauf peut-être les serpents mais cela c'était un peu a cause de Jafar et ma vie antérieure.


Après notre petite discussion, je lui montrait Kenza camouflée sous ma cape. Elle s'approchait pour venir une petite caresse à mon bébé. Un bébé qui était bien contre son papa qu'elle ne réagissait même pas. - Tu vois tu l'aimes déjà donc accepte pour la fée marraine.. Elle me disait par la suite qu'il fallait me sortir de mon fossé. C'était une bonne idée.


Je connaissais un peu les fées , après tout ma patronne de mon boulot, était la fée du Soleil et de la Lune mais elle venait d'un autre royaume. Donc quand elle me saupoudrait de poussières de fées, j'avais l'habitude. Je connaissais cette magie.  Et parce que j'empruntais souvent cette substance a Lena pour faire voler des tapis volants autre mon tapis magique qui ne s'était jamais transformé en humain comme Abu ou même Rajah.  Mais je préférais ne pas l'utiliser souvent à cause que c'était peut-être trop moderne pour la ville de Storybrooke.  Elle me disait qui fallait marcher un peu , ce n'était pas un problème. J'avais quand même réussi a sauver la Russie et le monde avec une jambe 
Je m'envolais donc, mettant une main sur Kenza pour m'assurer qu'elle ne tombe pas. Amira , elle était bien en sécurité dans mon sac. Mais je m'envolais un peu trop loin, un peu trop haut que Noa m'attrapait par la cheville. La mauvaise en plus.. Je m'exclamais: Ouille ! Je me grimaçais, mais je la pardonnais c'était un accident involontaire. Ensemble il marchait trop de problèmes, lentement certes ! 


Pendant la route, elle m'expliquait le fonctionnement des fées. J'étais souriant parce que j'étais très enthousiasme de connaitre son monde et l'impact sur notre monde. Elle me parlait d'arc en ciel et de son amie qui pourrait me réchauffer grace a son pouvoir.


- Oui j'ai deja vu des arc en ciel c'est magnifique toutes les couleurs c'est ton amie qui les fait ?
Vingt minutes plus tard , je faisais la connaissance et j'étais entourée de fées. Plutot impressionnant comme vision. Puis un jet de lumière arrivait sur moi. Un jet chaud qui me réchauffait et me rappelait la chaleur d'Agrabah.  Je fermais les yeux pour savourer ce moment paisible.. Sous ma cape , Kenza s'était réveillé faisant des petits sons a cause de la chaleur. Sans doute qu'elle appréciait aussi après tout elle était l'héritière de deux vagabonds du désert d'Agrabah..




           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
En ligne

Noa


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1737
✯ Les étoiles : 25691




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 17 Jan 2018 - 16:22




Un étranger sur l'île
Ali & Noa


Un baiser magique ? Noa n’avait jamais entendu parler de cela avant, et était intriguée. Elle se demanda alors si ses baisers à elle aussi pouvaient être magiques. Peut-être essayerait-elle un jour. Cela pouvait s’avérer pratique, la manière dont ils s’étaient volatilisés la dernière fois lui avait permis de rentrer rapidement chez elle.

Il lui parla de ce fameux Jace, un être conçu apparemment pour protéger les créatures fantastiques et magiques.

Il protège les fées aussi ? Je n’avais jamais entendu parler de ce genre de personne, mais si je le rencontre un jour, peut-être cela pourrait être utile.

Ali dépeignait son portrait comme quelqu’un de bien, de protecteur, qui gagnait certainement à être connu. Il lui demanda ensuite si ça allait à son retour, après Noël. Elle se souvint surtout qu’elle était assez coléreuse, et inquiète.

Mmmmm pour tout te dire ça va, je n’étais pas blessée, mais j’avoue que j’étais assez énervée d’être revenue sans savoir comment tu allais, pourquoi tu t’étais mis dans cet état-là.
Mais j’étais peut-être aussi soulagée de finir cette journée de Noël très étrange…


Noa était gênée de dire tout cela, son cœur battait un peu fort, elle disait souvent tout ce qui lui passait par la tête, mais c’était rarement des choses contraignantes ou personnelles. Elle ne voulait pas mettre mal à l’aise son ami, mais elle avait quand même souhaité lui faire part de son ressenti.

Mais bon c’était juste sur le coup ! Depuis ça va bien quand même, je surveille mes petits animaux endormis et m’occupe de ceux qui ne dorment pas encore, bref, ça va bien. Elle lui fit un grand sourire qui se voulait rassurant, et souhaitait surtout tourner la page sur cet épisode.

Heureusement Ali changea de sujet, et lui fit alors une demande qui la ravit.

La marraine de ta fille ? Waouh ! Je ne sais pas vraiment en quoi cela consiste, mais s’il faut veiller sur ce petit ange, je serais des plus contentes, et surtout honorée ! Puis il fit la demande pour la mère de la fille. Eh bien, si on la retrouve, et je peux t’aider pour cela, oui je veux bien. Elle rit légèrement. En fait, je peux être marraine de toute ta famille, et de toi aussi, parce que je pense qu’on a besoin de veiller sur toi. Elle lui fit un clin d’œil. Pas besoin de faire cette moue, j’accepte avec plaisir. J’ai un peu la pression, j’espère être à hauteur de ce rôle !
Noa, protectrice de la famille d’Ali. Cela la réjouissait. C’était une nouvelle casquette, à ajouter à celle de protectrice des animaux.

***
Noa observait maintenant son ami les yeux fermés, la tête orientée vers ce rayon de soleil. Un sourire léger se dessina sur son visage. Ses traits étaient paisibles, il semblait apaisé, le temps d’un instant. Noa l’avait rarement vu de cette manière, et c’était un spectacle plaisant, presque attendrissant.

Une fois son ami et sa fille réchauffés, ils saluèrent son ami Iridessa, et se mirent de nouveau en chemin. Noa lui fit alors part de son plan pour trouver une cachette.

Sur Neverland, il y a un groupe d’enfants, appelés les enfants perdus. Ils connaissent l’île par cœur, connaissent les moindres recoins. Je pense qu’on peut aller les voir, ils nous aideront à trouver une cachette.

Ils marchèrent, ils en avaient pour un petit moment avant d’atteindre leur repaire. Noa se dit qu’elle allait profiter de ce temps de marche pour en connaître plus sur Ali. Elle allait commencer par ses origines, et ce monde qu’il avait mentionné quelque fois.

Raconte-moi un peu d’où tu viens. Comment est ton monde d’origine ? A quoi ressemble-t-il, est-ce différent de Storybrooke ou Neverland ?

A ce moment-là, ils passèrent non loin d’une grotte, dont Noa connaissait bien l’habitant. Avant qu’Ali ait pu répondre à sa question, elle dévia légèrement du chemin.

Attend moi là, je vais juste aller voir si mon gros nounours dors bien !

C’était la grotte d’un ours brun. Noa s’approcha de l’entrée, et aperçut l’animal qui ronflait tranquillement au fond. Très bien, tout allait bien ici.
Soudain, elle sentit quelque chose lui frôler la jambe, et se diriger vers l’ours. Noa mit du temps à se rendre compte que ce n’était autre qu’Amira, qui avait dû sauter du sac d’Ali pour venir faire sa curieuse. Le petit singe s’approchait de l’ours.

Amira, revient ici ! Noa chuchotait, de manière forte. Allez vient, il ne faut pas le réveiller !

Amira n’écouta pas vraiment, et se rapprocha réellement du gros animal. Celui-ci émit un drôle de grognement puis se mit à bouger. Noa retint son souffle, et Amira revint en courant vers la fée, certainement effrayée par le mouvement. Elles restèrent sans bouger un instant, mais l’ours semblait s’être endormi.
La petite capucine se mit sur l’épaule de Noa, et elles rejoignirent le chemin avec Ali.

Bon, plus de peur que de mal, je pense qu’il s’est rendormi…

Amira ne faisait pas la maligne, mais Noa n’allait rien lui dire, ce n’était encore qu’un bébé. Elle la caressa pour la rassurer, puis ils mirent de nouveau en route.

BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights

Ali Nacer


« Prince de la Savane »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Sultan -Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7894
✯ Les étoiles : 34022




Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Dim 21 Jan 2018 - 12:55


       

           

           Un étranger sur l'île
           Ali  & Noa

         
Ce que j'appréciais de Noa s'était sans doute son innocence et son enthousiasme a vouloir découvrir le monde comme un enfant. Je me sentais privilégier parce qu'avec elle je pouvais encore plus encore un père. Je ressentais que c'était mon devoir de lui faire voir le monde. De lui apprendre tout mon savoir. Même si je savais qu'elle pouvait m'apprendre a mon tour, parce que je comptais sur elle pour m'en apprendre sur les animaux pour mieux les comprendre et avoir d'avantage un lien fort avec ma petite boule de poil d'amour : Amira. Mais elle pouvait m'a aidée a de-nouveau a aimer les petits plaisirs de la vie et vivre un jour a la fois sans me soucier et m'inquièter de ce que mon avenir me réservait.


Nous parlons de Jace quelques instants. C'était certains que je devais les présenter tous les deux parce que sans le vouloir, ils devront veiller sur Kenza ensemble. Je comptais sur ma marraine de fée et mon protecteur, parce que ma petite sorcière était le fruit d'un puissant pouvoir désertique. Elle était l'union de deux personnes qui s'aimaient véritablement. Parce que si je n'aimais pas réellement Sadira, je n'aurais pas autant de peine dans mon coeur. Je me sentirais pas coupable de ne pas  avoir été a la hauteur. De ne pas avoir réussi le sortilège qu'elle m'avait jetée et de l'empêcher de partir loin de moi. Je ne serais non plus , en train de concocter un plan pour la sauver de ses sorcières et  de vouloir changer l'événement qui nous avaient  séparé.


Pour continuer la discussion, elle me rassurait qu'elle allait bien , je me sentais soulagé de cette nouvelle. Elle me faisait par de ses ressentis. C'était une qualité que j'admirais parce que les demoiselles trop silencieuses et qu'il me laissait dans l'incertitude. Ca me perturbait parce que j'avais tendance a me faire pleins de scénarios dans ma tête. Et ca m'apportait souvent des faux d'espoirs et je finissais déçu et triste. Elle me rassurait d'avantage avec son magnifique sourire radieux.
Par la suite on discutait du sujet qui me tenait a coeur, celui d'avoir une marraine fée. Elle acceptait avec enthousiasme de l'être. Ça me faisait du bien de l'entendre. Elle ne savait pas trop en quoi ca consistait, mais c'était très simple c'était de veiller au bonheur de ma petite famille et de protèger des ténèbres mon petit ange et sa mère. Cela elle le faisait déjà a voulant m'aider a retrouver Sadira , la maman disparue. 


- Très c'est très simple être Marraine c'est veiller au bonheur et la protection de Kenza et sa mère Sadira.. Tu le fais déjà en voulant heberger la mère de ma fille au Neverland. 




Elle se mettait a ricaner nerveusement en disant que j'avais besoin qu'on veille sur moi aussi. Elle avait raison je ne pouvais pas le nier parce que je suis un homme qui s'attire des ennuis, qui a des ennemis puissants, comme un génie du nom de Jafar qui n'a toujours pas fait surface 
heureusement..Trois sorcières malsaines qui désiraient ma descendance et avoir dans leur rang Sadira. A l'époque, j'avais eu Maléfique qui voulait me capturer pensant que les baisers des Agrabahiens pouvaient offrir des fins heureuses aux méchants. Elle était disparue sans laisser de traces après le Mariage de Regina..Enfin c'est ce que tout le monde croyait mais moi je savais la vérité. Mais j'avais du mal a ce qu'on veule veiller sur ma personne. Tout simplement parce que c'était moi..Moi le sauveur. Mais je ne pouvais pas refuser son offre pour ne pas la décevoir. Je répondais a son clin d'oeil par le mien en guise de réponse que j'acceptais son offre.  - Ne t'inquiète pas tu seras a la hauteur..
***
Je savourais la chaleur que son amie fée me procurait. Mon corps se réchauffait. Je n'avais pas l'habitude des grands froids. Même si ce froid me rappelait les déserts noirs d'un de sept royaumes de mon monde enchanté, mais rare était les voyageurs qui s'aventuraient la bas, à cause des morts vivants qui rôdaient dans le désert obscure et parce que ce royaume était gouverné par un puissant sorcier que même Jafar craignait.. Kenza aussi appréciait cette chaleur, elle gazouillait avant de se rendormir paisiblement comme la plupart des bébés de son âge. 


Après nous avions décidé de se mettre en marche, ma cheville semblait moins engourdit , la chaleur avait aidée. Elle m'informait de ce que nous allions faire de notre journée : Trouver les enfants perdus. C'était une bonne idée , parce que je m'étais considéré enfant comme l'un d'eux. Même dans mon royaume on connaissait les grandes légendes, tout simplement parce que je venais d'un futur lointain, mais aussi parce que nous avions souvent beaucoup de voyageurs qui arrivait au port d'Agrabah et venaient au bazar. C'était là qu'on entendait le plus d'histoires ! 


Pourquoi je me considérais comme un enfant perdu ? Parce que je n'avais plus de parents pour veiller sur moi..Même adulte l'absence de figures parentaux me manquaient, car je doutais quand même de moi comme père ? Est-ce que je serais un père exemplaire pour Kenza ou je ferais les même erreurs que mon père. Ma petite princesse aurait pu etre aussi une des leurs..Même si il acceptait seulement les garcons. Ce que je craignais qu'il rejete l'idée de m'aider parce que j'étais un adulte, mais aussi parce que je demandais de leur soutien pour une demoiselle.


Elle disait qu'il connaissait l'ile par coeur et ils pourraient trouver une cachette. Je l'espérais. Durant le trajet, je gardais le silence jusqu'a quand que la petite fée me pose une question. Une question sur mon royaume.. J'allais lui répondre mais on passait devant une grotte. Elle faisait son boulot après tout, elle allait vérifier l'animal qui hibernait sans doute dans cet abri. Elle me parlait vaguement de cet animal: un ours. Personnellement j'en avais jamais rencontré, mais je savais c'était quoi..A Storybrooke dans la forêt s'était fréquent mais en allant aux cacatombes je n'en croisais jamais. 
Je n'avais pas peur des animaux sauvages, après tout j'ai vécu dans un cirque étant petit avec Abu. Et aussi parce que je suis propriétaire maintenant d une famille de panthère. Je possède des perroquets.. Dans ma nouvelle demeure ca ressemblait a un zoo.


Alors que Noa allait voir si tout allait bien, je sentais que mon sac etait plus léger. Amira avait fait sa curieuse, elle était aller rejoindre la fée. Je n'allais pas faire un cas pour ça. Ma petite boule de poil allait revenir, tout simplement parce qu elle ne peut pas se passer de son maître. J'attendais et j'entendais un grognement. Inquièt un peu, je m'apprêtais a pénétrer dans la grotte quand Noa sortait avec sur l'épaule mon bébé poilu..Heureusement, parce que je tenais énormément a mon petit singe. C'était un de mes bébés mais j'avais confiance en Noa et ses capacités de Marraine. Elle était marraine de toute la famille, même Amira. On reprenait notre chemin et je pourrais sans doute repondre a sa question sur mon royaume..






           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
En ligne

Noa


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1737
✯ Les étoiles : 25691




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 24 Jan 2018 - 13:48




Un étranger sur l'île
Ali & Noa

Noa et Ali avançaient dans la nature de Neverland. La fée des animaux commençait à connaître un peu mieux l’île, même si elle n’était encore jamais aller chez les enfants perdus. Elle savait au moins qu’elle allait dans la bonne direction. Elle ne savait plus si elle avait mentionné à son ami qu’elle ne savait pas exactement où était le repaire des garçons…Mais elle affichait une attitude confiante et déterminée, elle verrait bien une fois qu’ils seraient dans les environs du repaire comment les trouver exactement…si ce n’étaient pas eux qui les trouvaient avant.

Ils étaient maintenant dans une partie de l’île où il n’y avait plus de neige, et où la nature commençait un peu à ressembler à une île tropicale, avec quelques palmiers notamment. Depuis ce matin le ciel était plutôt nuageux, mais le soleil commençait peu à peu à pointer le bout de son nez, réchauffant un peu l’atmosphère, et rendant la journée plus radieuse.
Noa se tourna vers Ali, pour reprendre le dialogue, car sa curiosité était toujours belle et bien présente.

Alors dis-moi, ce royaume d’où tu viens comment c’est ?
Agrabah, c’est la capitale de huit royaumes désertiques. Si tu aimes le sable, tu es servi là-bas. Il y a aussi des animaux comme des chameaux, des chèvres, des cochons, des panthères et des petits singes.
Des nouveaux animaux qu’elle ne connaissait pas encore ! Cela semblait excitant. La jeune fée se dit qu’elle aimerait bien découvrir de nouvelles espèces, apprendre de nouveaux langages animaliers, observer de nouveaux comportements. Et pour ce qui était du sable, Noa ne connaissait vaguement que celui des bords de mers, mais pas des étendues entières. Cela devait être vraiment un paysage très étrange à observer.
A Agrabah plus précisément, tu as un marché avec des antiquités comme des lampes, des tapis... C'est le pays du monde des souhaits, nos légendes portent sur ça.
Là-bas, la magie est présente. Il y a des sorcières, des génies, des oracles, des voleurs et autres créatures.
Il y a beaucoup de mystères et de trésors, donc si tu rêves d’aventures c'était la meilleure place mais avec cette malédiction mon chez moi a disparu.

Disparu ?? C’est pour cela que tu ne peux pas retourner chez toi ?
Ali sembla acquiescer.
C’est dommage, cet Agrabah à l’air vraiment intriguant d’après tout ce que tu viens de me décrire. Ces animaux, ce sable, cette magie…ça à l’air encore bien différent de Neverland et Storybrooke ! Je n’en reviens pas du nombre de mondes qui…
Grrrrrrrr..
Noa s’arrêta de parler, et regarda son ami, surprise.
Ba dis, tu n’es pas obligé de grogner, ce n’est pas méchant ce que je viens de dire !
Seulement, Ali aussi semblait surpris, et ne pas être à l’origine de ce grognement.

Grrrrrrr…
Le grognement semblait se rapprocher. Soudain, Noa comprit d’où il venait. Elle stoppa la marche, se raidit, et se tourna lentement pour observer ce qui arrivait derrière. Et ce qu’elle pensait ce confirma quand ils virent une masse brune s’approcher d’eux.
Oh non…je crois qu’on l’a vraiment réveillé…
L’ours se tenait devant eux, l’air mal luné. Amira émit un petit cri, sauta de l’épaule de Noa et fila se cacher sous la cape de son maître.
Noa se posta devant Ali et sa famille, et essaya de parler calmement à l’ours, tout en s’approchant délicatement.
Bonjour mon gros pépère ! L’ours émit un nouveau grognement. Oui je sais, le réveil est difficile, il est beaucoup beaucoup trop tôt pour se réveiller, mon gros nounours.
Elle continuait de s’approcher de lui, doucement, avec un sourire plein de confiance et compassion affiché sur son visage.
Allez, je vais te raccompagner à ta tanière si tu veux, et on va essayer de te rendormir. Je pourrais te chanter une berceuse, ou…
Mais à cet instant, l’ours émit un grognement vraiment plus important, et commença à s’agiter. Noa se retourna vers Ali, un peu plus inquiète, et son sourire diminua. Ce n’était pas forcément bon de sortir les animaux trop tôt de leur hibernation, ça les déréglait tout.
Ok, je crois que là, il n’est vraiment pas content…Il faudrait que tu te mettes dans un lieu un peu plus sûr au cas où, même si je vais continuer à essayer de le calmer.

Noa regarda rapidement autour d’elle, réfléchissant à une solution. Elle aperçut un grand arbre situé à quelques mètres d’eux. Elle se tourna de nouveau vers son ami et sa famille.
Peut-être peux-tu essayer de monter là-dessus ?
Elle n’avait de toute manière pas meilleure idée pour le moment…


BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights

Ali Nacer


« Prince de la Savane »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Sultan -Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7894
✯ Les étoiles : 34022




Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Sam 27 Jan 2018 - 17:39


       

           

           Un étranger sur l'île
           Ali  & Noa

         
Nous marchions toujours vers le campement des enfants perdus. On discutait d'Agrabah, ma maison. Mon royaume qui me manquait tant. Je fis une brève description de celui-ci. Noa semblait enthousiasme a l'idée de connaitre d'ou je venais.  Ca faisait chaud au coeur qu'elle s'intéressait a moi de la sorte. Qu'elle soit emballée sur ma vie de famille et de mes origines. Mais quand elle me demandait pour la disparition de mon royaume. Je baissais la tête parce que je n'avais toujours pas fait le deuil d'Agrabah. Je n'avais toujours pas accepté d'avoir été arraché à celui ci par la femme de mon ami Robin.  La malédiction de Regina m'avait dévasté. Elle m'avait dérobé bien des choses de mon ancienne vie qui me tenait a coeur. J'avais eu du mal a me reconstruire, mais avec l'arrivée de Kenza, c'était plus facile d'accepter mes malheurs. 


 Je croyais au fond de moi  qu'Abrabah était disparue à cause de la Malédiction , mais en réalité la citée des souhaits était toujours bien réelle et plus proche que je croyais.  Parce que toute ma vie on m'avait laissé dans l'ignorance des secrets de mon histoire, de mes origines .Quand Sadira avait enfantée Kenza, une magie s'était déclenchée sur mon royaume et les reliques qui symbolisaient la cité dorée. Ma relique Scarabée s'étaient fracassée en huit fragments, quand je l'avais tenue dans mes mains. Les sorcières du sable s'étaient réveillées de leur sommeil .  Le chaos, un chat aux puissants avaient été libéré de sa prison et avait emprisonner Agrabah dans une bague de fiançailles, mais ça je ne savais pas encore..Parce que mon histoire n'avait pas encore de fin.Et des vieilles prophéties commençaient a se réaliser. 
***
Soudainement durant notre discussion, nous entendions plusieurs grognements. Mon amie se retournait vers moi, comme si j'étais responsable et mécontent d'une de ses paroles. Ce n'était pas le cas, parce que je suis plus du genre a faire tout exploser autour de moi comme elle avait été témoin ou a me trouver un échappatoire pour fuir mes problèmes. Nous arrêtons de marcher.Ma capucine descendait de l'épaule de Noa, pour venir se réfugier sur moi. Elle venait se camoufler sous ma cape à cause de la peur, mais aussi à cause de la culpabilité. Elle me ressemblait tellement parce que je réagissais pareil. Amira avait qu'elle avait réveillée l'Ours. En effet c'était l'Ours qui avait sorti de son hibernation et nous avait suivi. Est-ce que j'étais terrifié à l'idée de tomber face a un animal peu commode? Non parce que j'étais un courageux héros, mais aussi parce que j'avais affronté des monstres. Ce qui me terrifiait en retour s'était l'élément de la vie l'eau, la solitude et le rejet, de ne pas se faire aimer en retour ! Je me savais aussi en sécurité avec Noa qui était une experte en animaux. 


Quand on se retournait, l'animal en colère était là devant nous. Je déposais ma main sur mes enfants. Kenza ne s'était pas réveillée au bruit. Amira tremblait un peu. Je restais de marbre fixant de haut en bas ,l'Ours un instant. Noa se mettait devant moi.  Elle semblait prendre soin de marraine très au sérieux. Ce qui me plaisait..Mais..


Sauveur de Princesses était ma réputation. Héros était mon titre. Quand une demoiselle était en détresse c'était plus fort que moi, je devais venir a son secours. C'était le cas avec ma petite fée. Je ne la laisserais pas affronter ce ours tout seul. Je ne jouerais pas au lâche pour aller me réfugier dans un arbre. Certains pourrait croire que je suis une tête brûlée. Que je suis fou de mettre la vie de mon poupon en jeu, mais ma petite je ne craignais rien parce qu'elle était protégée par la puissance magie des Shadowhunters. Jace avait tracé une rune de protection sur le pendentif de mon bébé.  Cette rune avait la fonction de la protégée avec une barrière magique. 


Mais  il avait aussi ma capucine a protéger, pour être sur qu'Amira soit en sécurité, je lui ordonna d'aller dans l'arbre creux que Noa m avait indiquée.  Malgré la petite facette têtue de ma petite boule de poil, elle se savait obéissante dans des circonstances délicates. mais e lle hésitait quelques instants a me quitter,  préférant rester accrocher après moi et se cacher sous la cape avec Kenza. Je ne pouvais pas  m'empêcher d'être attendrit par l'attachement et l'attention qu'elle me portait . Je glissais ma main sous la cape du bout des doigts, je caressais sa petite nuque pour la rassurer. Puis quelques instants plus tard, elle descendait le long de ma jambe pour aller se cacher.  


Noa essayait de calmer l'animal, elle lui proposait même une berceuse mais sans succès. L'Ours levait la patte brusquement vers Noa. C'est à ce moment que je poussais la fée sur le sol en me mettant entre l'animal et elle. Je mettais mon bras devant mon visage pour me protéger. Kenza se mettait soudainement a hurler, représentant sans doute ma détresse. Une barrière magique bleutée  m'entourait, me protégeant de l'attaque de l'Ours.  L'animal poussait un nouveau grognement.


Amira descendait de l'arbre, pour courir vers la fée encore au sol. Tout a coup, on entendait des cris d'enfants, des flèches se dirigeaient droit vers l'Ours. Je levais les mains vers le haut, et les flèches explosaient. J'avais pris la précaution d'apporter mes gants magiques de Super-Héros. Des enfants armés sortaient des bois. C'était les enfants perdus qui venaient a notre secours. Toujours enveloppé dans le dôme magique de Kenza. Ma petite avait cesser de pleurer, mais elle ressentait toujours le danger qui régnait.. Elle me surprotégeait que je ne pouvais pas sortir du dôme magique, même en utilisant la magie de mes gants, tout simplement parce que celle de Jace était beaucoup plus puissante que la mienne. je regardais ce qui se passait par la suite..

           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
En ligne

Noa


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1737
✯ Les étoiles : 25691




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mar 30 Jan 2018 - 15:28




Un étranger sur l'île
Ali & Noa


Ali avait regardé l’arbre, puis Noa, et la fée avait vu dans son regard qu’il était déterminé à rester là et affronter l’ours. Un peu d’aide ne serait en réalité pas de trop. Noa espérait juste que l’animal qui était posté devant eux ne s’énerverait pas trop, et qu’il ne finisse pas blessé. Ainsi, ce fut juste la petite capucine Amira qui, après hésitation, sauta de sous la cape de son maître pour grimper dans l’arbre pour se mettre en sécurité.

Elle regarda l’ours, et tenta de nouveau l’idée de la berceuse, en espérant le calmer. Elle se mit à chantonner d’une voix assez basse, et tranquille, dans l’espoir d’apaiser l’animal.

♪♪ Dors mon petit ours,
La forêt est tout endormie
Dors mon petit ours
Dors, dors, dors
Au printemps dans la verte prairie
Tu pourras t’amuser dans l’eau
Dors mon petit….♪♪


Mais soudain l’animal leva brusquement la patte vers elle. Aïe, elle chantait si mal que cela ? Noa fut soudain poussée au sol par Ali, qui s’interposa entre elle et l’ours.
Noa fut projetée au sol, un peu plus loin, et rebondit sur le côté. Ouch, elle aurait surement un ou deux bleus demain. Elle se redressa rapidement, mais était encore un peu étourdie et resta assise au sol. Elle releva la tête, et ne réussit qu’à distinguer un nuage bleu. L’image se fit plus nette, et Noa vit qu’une protection bleue était autour de son ami. Elle était impressionnée, elle n’avait encore jamais rien vu de tel.

Waouh Ali ! Mais qu’est-ce que c’est que cela ? Quelle est cette magie ?

Elle avait l’impression qu’avec lui, elle découvrait à chaque fois une nouvelle forme de magie et de nouveaux tours. La fée réussit à détourner ses yeux quand elle sentit un poids sur ses jambes : c’était Amira qui était descendue de l’arbre, peut-être inquiétée par la chute de la fée, et par la scène.
Elle la prit dans ses bras, et lui caressa le dos avant de la positionner sur son épaule, comme plus tôt dans la promenade.

Soudain les deux sursautèrent, car des cris se firent entendre ; Des cris d’enfants….les enfants perdus ! Noa était enthousiaste, ils les avaient trouvés, plus besoin de les chercher. Mais elle déchanta vite, quand elle vit des flèches voler vers l’ours. Elle poussa un cri, elle ne voulait pas qu’il soit blessé.
Heureusement Ali eut un réflexe, et avec ses mains, qui étaient gantées, il brisa les flèches. Noa fut de nouveau stupéfaite, ces gants étaient surprenants, il faudrait qu’elle songe à demander à Ali si elle pouvait essayer…
Mais ce n’était pas le moment de se laisser aller en curiosité et en rêverie. Les enfants sortirent du bois, en criant toujours. L’ours sembla prendre peur, il se retourna et s’enfuit à vive allure, sans demander son reste.

Attend !

Noa eut un geste envers lui, comme pour le retenir, mais l’animal était déjà loin. Oui, c’était peut-être stupide qu’elle veuille le retenir alors qu’il les avait attaqués, mais elle n’était pas tranquille sur le fait qu’il s’enfuit dans la forêt dans un état énervé et effrayé. Elle se dit qu’elle essayerait de le retrouver probablement plus tard, pour s’assurer qu’il allait mieux, et qu’il termine son hibernation. Peut-être irait-elle demander de l’aide à d’autres fées pour réaliser ce boulot.

Elle se releva finalement pour de bon, secoua les bras, les jambes, rien de cassé. Elle avait simplement quelques égratignures sur les bras et sur la jambe, probablement sur la fesse aussi mais ça elle ne le verrait que plus tard, ce n’était pas le moment pour un checking complet.
Elle s’épousseta, releva la tête, et s’aperçut que plusieurs paires de yeux la fixait.

Euh…bonjour ?

Ils semblaient méfiants. Noa décida pendant un instant de reprendre sa taille de fée. Elle posa Amira au sol, puis se transforma, voleta un peu, et repris son apparence humaine.

Bonjour, vous voyez, je suis une fée ! Une amie d’Arya !

Elle leur fit un grand sourire, et les enfants semblèrent un peu plus détendus, ils avaient confiance en les fées, grâce au travail d’Arya et Clochette.

Je suis Noa, fée des animaux, ravie de vous rencontrer enfin ! J’ai tellement entendu parler de vous !
Et lui, c’est qui ?

L’enfant qui venait de parler avait montré Ali, toujours entouré de son aura bleue. Deux enfants tendaient des piques vers lui, et un autre touchait cette barrière bleue, l’air surpris.

Oh ne vous inquiétez pas, c’est un ami ! Vous pouvez lui faire confiance aussi !

Elle se tourna vers Ali, s’approcha elle aussi pour toucher cette barrière bleue.

Intriguant…


Amira sauta de nouveau sur son épaule, Noa lui sourit, et elle continuait de sourire aux enfants, qui avaient peu à peu baissé leurs piques.

BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights

Ali Nacer


« Prince de la Savane »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Sultan -Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7894
✯ Les étoiles : 34022




Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Ven 2 Fév 2018 - 2:24


       

           

           Un étranger sur l'île
           Ali  & Noa


La magie avait toujours fait partie de ma vie depuis des décennies, sans que je m'en rendre compte. Au début c'était difficile a digérer la nouvelle, moi qui croyait que je n'étais qu'un vulgaire vagabond des rues d'Agrabah. Un orphelin errait sans but. Il avait une raison. Mon destin avait écrit des projets pour moi. J'avais un don celui d'avoir un coeur pur. De croire que l'amour était la magie qui allait vaincre tous les obstacles de ma vie. Souvent je n'avais plus envie d'y croire. De croire que j'étais victime d'une malédiction. De croire qu'aimer ca n'apporte que souffrance parce que tu n'es jamais aimer en retour mais ma petite princesse m'avait prouver le contraire. Elle était mon âme soeur, ma plus belle histoire d'amour.


L'ours s'était enfuis sans doute a cause des explosions causer par le  pouvoir de mes gants de Super-héros. J'adorais cette magie, elle était si précieuse pour moi. Elle était aussi explosive et aussi imprévisible que moi. Je me sentais coupable d avoir bousculer mon amie. Je voulais simplement la protéger car sa berceuse n avait pas fonctionné, pourtant elle chantait merveilleusement bien. Un atout quand on devient marraine. Elle pourrait chanter et bercer ma princesse .


Toujours prisonnier du dôme bleuté, je regardais Noa et les enfants perdus impuissant. Les enfants perdus semblait inquiets et guettaient la barrière de protection sur la défensive avec leurs armes. Ma marraine de fée essayait de rassurer les garçons orphelins, en prouvant qu'ils n avaient rien de craindre d une fée des animaux et de son ami. 
 
Ensuite curieuse elle s'approchait de moi déposant une main sur la bulle qui m'entourait. Elle ne pouvait pas traverser sa main. Les enfants ne pouvait pas me transpercer de leurs lances. Tous pouvaient voir une lueur brillante et rougeâtre sous ma cape. C'était le pendentif de ma fille. Ce collier scintillait a cause de ma présence, car ce collier avait aussi le pouvoir de s'illuminer en présence de ton âme soeur, de l'amour véritable.  C'était le cas pour nous deux !C'était aussi a cause de celui-ci qu'il avait la magie puissante qui m'entourait enfin plus précisément à cause de la Rune de Jace sur le dos du médaillon. Noa semblait curieuse d'en savoir plus, car elle me demandait quelle était cette magie. Pour les rassurer tous.. Je devais leurs donner une explication. Heureusement il pouvait tous m'entendre.




-Il ne faut pas s’inquiéter, cette magie est puissante mais elle n'est pas malsaine. Elle a été un bénit par un ange. Ce demi ange offre cette magie a des demi anges pour protéger toutes créatures magiques et mortels. Ce demi ange est mon ami, il est le protecteur de mon enfant camouflé sous ma cape. Il a des sorcières qui veulent la récupérer comme sa mère d'ailleurs. C'est ma raison de ma venue ici je voudrais trouver un endroit quand je retrouverais sa mère et la mettre a l'abri de ses sorcières.. Je veux simplement protéger ma famille. Je sais que nous n'avez pas de famille , moi non j'en avais pas. J'ai été abandonné par mon père, ma mère est..


Je sautais ce passage, car ma mère était un sujet sensible et délicat.




- Il est possible de creer sa famille a soi et j'en suis la preuve. Je prenais a ce moment là, une couverture doré ensanglantée , il a quelques cheveux emmêlée dans le tissus. Le sang était séché. Mais je n'osais pas la laver parce que ça me mènerait peut-être a Sadira. C'était le seul indice que j'avais.. C'était troublant au début mais c'était un souvenir. Un souvenir que j'avais trouvée dans la pièce de l'Orphelinat ou ma sorcière bien aimée avait accouchée mon enfant. Dans une vieille pièce cachée de l'orphelinat de Storybrooke. Je n'avais jamais compris pourquoi cette pièce était camouflée des autres pièces. Ca restait un mystère ! Quand j'avais fait ma petite enquête, la pièce n'avait pas été nettoyée. Il avait du sable un peu partout..Un symbole dessinée sur le sol. Une bassine d'eau souillée par du sang, comme les draps. Mais aucune trace de Sadira..Je mettais ma cape sur le côté pour dévoiler le bébé. Elle était minuscule et toute fragile. Elle ne pleurait pas, elle tournait sa tête pour dévisager les personnes présentes de ses yeux saphirs. Je glissais la petite couverture entre elle et moi. Je lui disais d'une voix : - Ça sent maman ! Je te promet que je la retrouverais mon trésor. Il ne faut pas avoir peur, Papa n'a rien.. On trouvera une jolie maison a ta maman. 

Je caressais doucement son dos et l'embrassait sur la tête. Pour ensuite me mettre a lui chanter une chanson.

Si notre histoire d'amour n'avait jamais existé 
Dans mes rêves, nuit et jour, je t'aurais inventé 
Mais ma vie avec ta vie, comme un beau roman trop court 
Cette nuit sont réunies dans notre histoire d'amour 
Dans ce monde empli de peur, de haine et de pleurs 
Pourquoi veulent-ils donc toujours faire la guerre à notre
amour ? 

Et ma nuit avec ta nuit 
Brûleront jusqu'au petit jour 
Dans l'incendie de notre histoire d'amour 
Si notre histoire d'amour n'avait pas eu ton visage 
J'aurais refermé la page de ma vie pour toujours 
Mais ma vie et ta vie 
Comme un beau roman trop court 
Sont réunies dans notre histoire d'amour

Soudainement, le dôme magique qui me séparait de Noa disparût. Kenza enfouit sa petite tête dans la petite couverture qui sentait sa mère mais qui représentait la naissance de mon histoire éternelle.




BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Un étranger à la découverte de l'île [PV Ali]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Neverland