Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 I say love it is a flower... ♣ Bartok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anastasia Romanov


« Tête Couronnée »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7558
✯ Les étoiles : 11188




Actuellement dans : « Tête Couronnée »


________________________________________ Mar 30 Jan 2018 - 22:24

Primavera était la boutique de fleurs de Storybrooke et Anastasia n'y avait jamais mis les pieds jusqu'à ce jour. La future mariée savait qu'elle devrait y retourner car elle s'attelait à peine au choix des fleurs. Elle avait décidé de s'occuper de son bouquet, prenant certes une sacrée avance, avant qu'elle et Dimitri ne voient ensemble si oui ou non ils auraient aussi besoin de compositions florales. Voire carrément de couronnes de fleurs, parce qu'apparemment ça se faisait - qui plus est au printemps. Anastasia avait cependant du mal à imaginer Dimitri la tête coiffée de marguerites ou d'autres choses mais pourquoi pas. Ils avaient le temps.
La boutique était tenue par une certaine Morrigan Forrester qui semblait travailler seule, comme c'était le cas dans beaucoup de petites échoppes de la ville. En fin de compte, Storybrooke n'était pas si grande, malgré tout ce qu'il s'y passait. Primavera sentait bon les fleurs et le calme. Pas de traces de la propriétaire pour le moment, nota la jeune femme en observant les diverses compositions présentées.
Anya n'avait pas la main verte. Elle n'avait jamais rêvé d'avoir un jardin à entretenir et laissait volontiers cela à Dimitri qui était plus manuel. Mais, même si elle n'y connaissait absolument rien, elle aimait les fleurs, comme beaucoup de personnes sur cette planète, en fin de compte. Anastasia pensait avoir des goûts plutôt classiques en la matière : les roses, les lys, les jonquilles... Elle n'était pas capable de citer plus de 20 sortes de fleurs et, de son point de vue, cela voulait tout dire. La fameuse Morrigan Forrester aurait de quoi faire... quand elle reviendrait.
Pour le moment, Anya déambulait au hasard dans la boutique quand la porte derrière elle - celle qui donnait sur la rue - et la rouquine fit machinalement volte-face pour se retrouver face à un visage qu'elle commençait à bien connaître.
Bartok.
Ou plutôt Barthélémy Tok. Il était humain désormais, après tout.
- Tiens ! s'écria Anastasia. Barthélémy. Je pensais pas vous croiser ici.
Un ange passa, probablement chargé de gêne et de malaise. A la vérité, Anya ne pensait à le croiser nulle part, pas particulièrement ici. Elle aurait sans doute dit la même chose si la rencontre avait eu lieu à la boulangerie.
- Alors... depuis la dernière, est-ce que... ça va ? osa finalement la jeune femme en enfonçant ses mains dans les poches de son manteau vert bouteille.
Anya préférait ne pas lui poser de questions plus personnelles. Elle n'avait aucune idée de ce qu'était leur relation, de ce qu'il avait envie qu'elle soit et donc du degré d'intimité à adopter. Tout le problème était là, d'ailleurs. Mais il ne pourrait discerner aucune animosité dans sa voix. Anastasia ne connaissait pas Bartok et ne pouvait pas réellement le juger. Elle se rappelait de leur dernière rencontre, avant les fêtes, et de sa haine (il fallait bien appeler un chat un chat) envers Raspoutine. Mais la rouquine espérait vraiment qu'ils n'arborderaient pas ce sujet.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE

Barthélémy H. Tok


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Iwan Rheon

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bartok

✓ Métier : Mannequin
☞ Surnom : Bart ~ Barthy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 126
✯ Les étoiles : 1404




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 1 Fév 2018 - 19:20


I say love it is a flower...
« On a pas dû voir la même fleur... »



Un cadeau ! Il me fallait un cadeau ! Ou au moins, l'ombre d'une idée. J'avais failli manquer de peu l'anniversaire de ma grand-mère. Pour être honnête, je ne faisais jamais vraiment attention aux jours. Je savais qu'on était mardi ou lundi ou jeudi et c'était suffisant. De façon général, je n'avais pas besoin de connaître précisément la date du jour. Quoique dans ce cas précis, j'aurais dû faire plus attention. C'est en consultant l'heure sur mon portable que mon cerveau avait fait le rapprochement entre la date et ma grand-mère. Je n'avais pas réfléchi plus longtemps et j'avais sauté sur ma veste pour sortir de l'appartement. Heureusement qu'Arthur n'était pas là, il se serait encore moqué de moi. Quoique dernièrement, il était sage.

Une fois dans la rue, je cherchais désespérément une idée. Je laissais mon regard parcourir les devantures des boutique pour trouver le cadeau idéal. Boulangerie... Non. Salon de thé... Non plus... C'était désespérant. N'y avait-il que des magasins de bouffes dans cette ville ? Je poussais un soupir désabusé alors que je continuais ma quête d'un cadeau lorsque mon regard tomba sur la vitrine d'un fleuriste. C'était bien ça des fleurs... Je prendrais le plus gros bouquet de la boutique. J'étais certain que ça lui plairait en plus. Elle avait toujours eu la main verte. Je me sentais comme le plus ingrats des petits-fils. Elle qui avait toujours pris soin de moi. Qui était restée malgré les épreuves et qui avait tenu le coup. Je lui devais énormément.

C'est donc d'un pas résolu que j'entrais dans la boutique de fleurs. Les fragrances de parfums fleuris me montèrent aux narine à peine la porte ouverte. Je retins un petit froncement de sourcils. J'avais oublié à quel point, l'odeur des fleurs pouvait être agressive. Mais je pris sur moi et commençais à déambuler dans les allées lorsqu'une voix familière m'interpella. Je me retournais vers la jeune femme et lui adressait un semblant de sourire. C'était bien la dernière personne que je souhaitais voir ici. Elle n'était pas désagréable en soi. Ne m'avait jamais rien fait ou rien dit de désagréable. Je pris donc sur moi et m'approchais d'elle avec un sourire commercial.

"Anastasia... Je partage votre... étonnement."

Je laissais se sourire affiché sur mes lèvres alors qu'elle me demandait comment j'allais. Une vraie princesse pleine d'empathie. Je hochais la tête tout en agrandissant mon sourire surfait.

"Et bien... Oui, je vais parfaitement bien ! Et vous-même ? Une envie de fleurs ?"

Je laissais mon regard parcourir la boutique avant de le reposer sur la jeune femme.

"Si c'est le cas, vous avez bon goût ! Cette boutique respire... la mignonnerie."

Ou comment de tenter d'engager la conversation tout en voulant y mettre un terme. Mon regard s'arrêta sur une composition et je dus bien admettre que je séchais... Je n'avais vraiment aucune idée de ce qui pourrait bien lui plaire.

"Dites moi... Vous qui êtes une femme... Vous devez certainement avoir un avis bien arrêté sur le question et un goût sûr. Que me conseilleriez-vous pour une femme d'âge mûr ?"

Au moins, elle pouvait m'être utile. A défaut d'avoir envie de discuter avec elle jusqu'au bout de la nuit.

"C'est pour ma grand-mère, jugeais-je utile de préciser. C'est son anniversaire."

Avant qu'elle n'aille s'imaginer des choses... Je ne faisais pas encore dans les femmes d'âge mûr. Et je n'étais clairement pas prêt à commencer maintenant.

black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Little Ultrasound

Anastasia Romanov


« Tête Couronnée »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7558
✯ Les étoiles : 11188




Actuellement dans : « Tête Couronnée »


________________________________________ Jeu 1 Fév 2018 - 23:08

Anastasia n'avait pas obtenu un poste de profiler pour des prunes ! Elle était certes spécialisée en langues mais elle n'était pas idiote ou incompétente concernant les autres domaines et détecta aussitôt la fausseté du sourire et du ton de Bartok. Mais ce n'était pas spécialement surprenant. Ils n'étaient pas amis, après tout. Et certaines de leurs opinions divergeaient de façon suffisamment significative pour produire un malaise. Pourtant, Anya n'avait aucun a priori concernant le jeune homme. Elle ne savait pas encore si elle souhaitait s'en faire un ami (ils n'avaient jamais réellement eu le temps d'explorer cette option) mais ne comptait pas le traiter avec animosité.
Elle aurait juste préféré que la boutique ne soit pas aussi déserte, juste histoire de couvrir un peu de cet espèce de malaise entre les deux jeunes gens et cette conversation fausse en tous points, bourrée de formalités dont Bartok ne semblait pas avoir envie.
- Ca va, répliqua la rouquine en passant d'un pied à l'autre. Vous avez raison, la boutique est plutôt mignonne. C'est... normal pour ce genre d'endroit, je crois. Enfin... Je ne sais pas, c'est la première fois que je viens ici. Je venais faire du repérage. Les mariées, il me semble qu'elles ont toujours un bouquet de fleurs à lancer au moment opportun. En fait j'attends que la propriétaire revienne pour me conseiller, ajouta Anya avec un hochement de tête. Et vous ?
Puisqu'il voulait s'embourber dans une conversation surfaite, autant le faire correction, non ? Les conversations pouvaient, après tout, être comparées à des matchs de ping-pong. On parait, puis c'était à l'autre, puis encore à soi et ainsi de suite. Ca pouvait durer des heure mais ce ne serait pas le cas. Tôt ou tard, la propriétaire des lieux arriverait et demanderait aux deux clients ce qu'ils voulaient. Là, ils n'auraient plus à faire semblant. Bien sûr, Anastasia aurait préféré qu'ils n'aient à faire semblant à aucune occasion mais elle ne voulait pas espérer trop fort. Pas tout de suite, avec le temps, peut-être.
Et pourtant, il semblait bien que Barthélémy venait de lui demander son aide, ou du moins son avis, sur des fleurs. Anya ne put retenir une expression d'étonnement de se peindre, l'espace de quelques instants, sur son visage. Puis son regard bleu balaya les différentes compositions à la recherche d'inspiration. Pensive, elle fit quelques pas dans la boutique avant de reprendre :
- Je crois qu'il va falloir demander à la propriétaire si vous voulez un avis expert. Les fleurs, ce n'est pas plus mon rayon que le vôtre, apparemment. Mais... je crois savoir qu'il existe un langage avec elles et que les roses rouges sont pour les amours passionnels. A éviter pour votre grand-mère, vous ne croyez pas ? suggéra la rouquine en se tournant vers le jeune homme. Si j'étais là pour la mienne je prendrais quelque chose de joyeux comme... des jonquilles. Les lys sont jolis aussi, constata Anya en les regardant.
Et puisqu'il avait sollicité son aide, la jeune femme décida, là encore, de lui rendre la pareille :
- Tant qu'à faire, si vous avez une idée de fleurs pour un bouquet de mariée, tout avis est bon à prendre, je crois, fit-elle remarquer, l'air de rien. Mais... on peut aussi ne pas se cacher derrière des conversations aussi creuses que simulées. J'étais peut-être une princesse, vous savez, mais je déteste le protocole. Je comprends si vous ne voulez pas me parler, dit-elle très franchement mais sans animosité.
A la vérité, elle ne savait pas ce qu'elle voulait pour ce mariage. Pas en termes de composition florale, en tout cas. En fin de compte, le choix de la robe lui avait presque paru plus aisé. Et pourtant, ce n'était pas les modèles (y compris ceux qui donnaient l'impression que le fiancé allait épouser une meringue vivante) qui manquaient. Mais ce qui avait fait la différence, c'était qu'Anastasia savait ce qu'elle aimait, et donc ce qu'elle n'aimait pas, en matière de robe. Pour les fleurs, c'était différent. Anya avait l'impression de se poser 36 questions plus débiles les unes que les autres.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

I say love it is a flower... ♣ Bartok





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives